Le goût des animaux : retrouver notre condition humaine

Laurence Biava - 21.09.2020

Livre


MISCELLANEES - « Le goût de… » du Mercure est une collection qui regroupe des anthologies littéraires consacrées à des villes, des régions, des pays, des personnages historiques, et à de nombreuses autres thématiques. Depuis sa création, Le Petit Mercure s’enrichit toutes les trois semaines en moyenne de nouvelles anthologies, qui sont de véritables petites bibliothèques portatives. Avant son second livre dans la collection « Le goût des amours à Paris » le 8 octobre, Brigit Bontour a fait paraître en juin 2020 Le goût des animaux.

 


 
« Les animaux, nos compagnons de vie, de route et d’amitié depuis la nuit des temps nous fascinent. Plus les jours sont difficiles, les futurs incertains, plus ils nous rassurent, nous apaisent ; plus le sort qui leur est parfois réservé nous interpelle et nous révolte »

En effet, indissociables de l’humain, depuis aussi longtemps qu’existent les récits et la littérature, exploités ou adulés, les animaux ne laissent personne indifférent. Outre le chien et le chat, compagnons favoris des hommes, les animaux offrent depuis toujours leur amitié et leur fidélité, mais aussi leur force vitale et leur chair.
 
Aujourd’hui, en réaction à la maltraitance et à la disparition des espèces, le souci de la « condition animale » voit le jour. Fondamentalement, l’animal reste directement relié à notre partie la plus noble, notre sensibilité. Les contes pour enfants peuplés d’ours, de loups, de canards, de chiens, de porcs en attestent.

Brigit Bontour présente un très beau bestiaire éclectique sous forme de balade en compagnie de Homère, Jean de la Fontaine, Zola, Descartes, Tourgueniev, les frères Grimm, Colette, Romain Gary, Ernest Hemingway, Joseph Kessel, Jérôme Garcin, Elisabeth de Fontenay, Michel Pastoureau, Pierre Lemaître, Cécile Coulon et bien d’autres.


Le texte dit aussi avec beaucoup de force combien le sort que l’on réserve à l’animal si souvent abandonné, meurtri, maltraité, est à l’image de notre pauvre condition humaine.

D’ailleurs, depuis quelques années déjà, le souci de la condition animale s’est fait de plus en plus prégnant dans notre société occidentale : c’est parce que la souffrance des animaux allant souvent jusqu’au meurtre ne peut plus être tue, ignorée. Les associations de défense des animaux font un travail considérable pour alerter sur le sort tragique réservé à quelques-uns, mais cela n’empêche pas hélas certains humains de continuer leurs jeux de massacre. Voyez les mutilations sauvages des équidés depuis la fin de l’été. Signalés partout, ces crimes gratuits et lâches créent la panique, en dépit d’autorités en alerte, et de propriétaires organisés pour faire des rondes.

Comme l’écrit l’auteur, les animaux sont irrémédiablement liés au destin humain, à la pérennité de notre survie, ils sont le lien indéfectible entre l’enfant que nous fûmes et l’adulte que nous sommes devenus. Leur seule évocation dans un cadre familial ou amical suffit à provoquer des émotions, à aiguiser notre sentimentalité : le sourire, la joie ou la peur, parfois : certains animaux étant assurément hostiles à l’homme. En tout cas, incapables de laisser indifférents, ils assaillant notre imaginaire, et nourrissent souvent nos propres fantasmes. On leur prête aussi quelquefois des intentions qu’ils n’ont pas, et peuvent surprendre.

Merci à Brigitte Bontour pour ces évocations lumineuses autour des animaux, merci pour ce recueil tendre et les significations affectives et morales qu’il véhicule. Un pur bonheur de lecture.

NB : dans la même collection, ont été publiés Le Goût de la cuisine, le Goût de l’été, le Goût de la Philosophie, Le goût de Louis XIV, le Goût de l’esprit français…. À venir également, Le goût des frères et sœurs d’Ariane Charton.



Brigit Bontour - Le goût des animaux – Mercure de France – 9782715254688 – 8 €
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.