Une fois lus, Amazon échange les audiolivres qu'on n'a pas aimés

Clément Solym - 04.11.2020

Lecture numérique - Audiolivre - livers audio Audible - Amazon audiobooks auteurs


Depuis des années, Amazon a mis en place un délai de rétractation, avec remboursement des produits achetés. Si une paire de chaussures trop petite implique un certain embarras, la question du livre numérique posait quelques questions. Que l’on se rassure, la firme continue d’innover, cette fois avec les audiolivres…

 

L’écrivain Thierry Crouzet l’avait amplement démontré : avec sa politique de retour, Amazon devient une sorte de bibliothèque publique géante. Le principe du satisfait ou remboursé tourne à plein régime, et permet, en l’espace de 7 jours, de rendre son ebook. Donc de récupérer son argent. Conclusion de l’auteur : « Il est clair que notre droit de ne pas être satisfait implique une possibilité légale de tout pirater. »

Évoquée en 2011, reprise en 2014 dans nos colonnes, cette fameuse politique de remboursement permet aisément de lire à l’œil — à condition de ne pas traîner dans sa lecture. Et les auteurs ne cachaient pas que cette pratique leur posait de vilains problèmes : heureusement que quelques limites étaient mises en place pour freiner le retour à tout crin. Il semblerait que passés 30 titres renvoyés, la firme n’assure plus son service.
 

On reste à l'écoute


Le Digital Reader s’est penché sur le cas des audiolivres. Sur 2019, ce segment affiche une croissance délicieuse. Alors que le marché du livre indiquait 1,1 % de croissance, à 25,93 milliards $, l’audiobook parvenait à 1,31 milliard $, soit une hausse de 143,8 % entre 2015 et 2019. Fameux. 

évidemment, Amazon n’est, à travers sa filiale Audible, pas étranger à cet engouement. La formule proposée d’abonnement mensuel, qui sert à capter l’attention des clients, a permis de conquérir de nouveaux clients. Jamais en peine quand il s’agit de mettre en œuvre des options alléchantes, la dernière en date fera bondir.

En effet, les membres ayant souscrit au service d’Audible viennent de découvrir qu’il leur était possible « d’échanger les titres si vous ne les aimez pas ». Cette formule d’échange des œuvres permet d’économiser les crédits de son compte, et de ne pas se retrouver à payer pour un audiolivre que l’on a écouté, mais pas apprécié. La notion devient floue. Voire douteuse.
 

Le client avant tout, TOUT !


L’idée d’Amazon, dont la ligne de conduite est de satisfaire son client à tout prix, se trouve ici amplement démontrée. Bien entendu, les audiolecteurs seront rassurés d’imaginer qu’ils ne risquent pas la déception d’un mauvais achat. Dans le même temps, ce modèle de retour systématique ne devrait pas enthousiasmer les auteurs — et moins encore les éditeurs.

Un échange qui finit par coûter cher, tout particulièrement aux auteurs qui ont choisi d’autoproduire leurs ouvrages en audiobook, en passant par le service d’Amazon., justement. 

Présenter ce retour comme un avantage se comprend : la firme, obsédée par l’expérience utilisateur, contente le portefeuille de ses clients. Mais il faut bien que quelqu’un paye cette délicate attention. Selon les options, le retour du livre est accepté jusqu’à 365 jours après son téléchargement — et dans certains territoires, sans restriction de temps. 

De quoi déclencher un # AudibleGate amplement décrit par Cory Doctorow. « La politique de retour d’Amazon est très généreuse », note-t-il. « Lorsque vous avez terminé le livre, l’application Audible vous indique même un bouton, Retourner le livre. Appuyez dessus et vous obtenez un remboursement. » Il détaille dans un thread toutes les conséquences économiques pour les auteurs de ce qui ressemble à une véritable prise d'otage...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.