Protéger les audiolivres de toute taxation “injuste”

Clément Solym - 22.09.2020

Lecture numérique - Audiolivre - taxes TVA audiolivre - Angleterre éditeurs TVA - livres taxes clients


L’enthousiasme pour le livre audio ne saurait se heurter à de vulgaires questions fiscales. Ainsi, l’association des éditeurs britanniques lance une nouvelle campagne pour défendre le format — et sa détaxation. #LoveAudio a démarré ce 21 septembre, pour une semaine de lobbying intense.



Pour le président de la Publishers Association, Stephen Lotinga, l’actuelle disposition fiscale pénalisera le format audio. Une injustice qu’entend résoudre l’organisation avec sa campagne de communication. D’autant que la TVA a été supprimée pour les livres numériques et les revues début 2020

Sur le territoire britannique, les ventes d’audiolivres seraient en hausse de 39 % sur l’année 2019, pour représenter 97 millions £. Une tendance forte, qu’il faut consolider, et surtout ne pas brimer avec une TVA qui ferait monter le prix unitaire des ouvrages. 

Dominic Gribben, éditeur audio chez Hachette UK et président du groupe des éditeurs audio de la Publishers Association, assure : « #LoveAudio est un excellent moyen de célébrer le travail acharné de chacun et d’aider à démystifier le livre audio pour les professionnels de l’édition chevronnés et les nouveaux entrants. »
 


Quant au président de la PA, il ajoute : « Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que les audiolivres semblent toucher de nouveaux lecteurs, ce qui signifie que davantage de personnes en tirent profit. »

Suffisamment pour que les éditeurs s'en préoccupent attentivement, donc...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.