182 offres légales pour le livre numérique, et un bon niveau de satisfaction

Antoine Oury - 05.11.2020

Lecture numérique - Usages - offre legale livre - hadopi offre legale - livre numerique legal


Le livre numérique peut se targuer d'avoir la plus vaste offre légale de l'internet, loin devant tous les autres médias, selon le recensement effectué par la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi). 182 sites proposant une offre légale, donc, et une note de satisfaction moyenne de 7,1 pour les consommateurs.

Kobo Aura Edition 2


La Hadopi propose, dans un rapport, un état des lieux de l'offre légale en matière de biens culturels numériques, qui inclut bien entendu le livre numérique dans ses données. Dans son recensement de l'offre légale, la Hadopi compte même 40 % de sites consacrés aux ebooks, avec 182 sites et services, loin devant les autres biens culturels numériques (vidéo, télévision, musique ou jeux vidéo, notamment).

50 % des sites de la totalité de l'offre légale sont uniquement payants, 29 % sont mixtes et 21 % sont uniquement gratuits. Pour les livres numériques spécifiquement, 47 % sont uniquement payants, 41 % sont mixtes et 12 % sont uniquement gratuits. Une écrasante majorité des sites payants ou mixtes proposant des ebooks ont recours à l'achat à l'acte (84 %), 12 % à l'abonnement et 4 % s'appuient sur un modèle mixte.

Cette très grande variété de l'offre légale en matière de livres numériques n'empêche pas un certain paradoxe : selon le SNE, le livre numérique ne représentait que 8,7 % du chiffre d'affaires des éditeurs en 2019. Il est bien plus élevé dans d'autres secteurs culturels : 63 % pour la musique, 72 % pour la vidéo et 79 % pour le jeu vidéo.
 
« Malgré une offre très importante, le nombre de lecteurs numériques reste faible et ne concerne encore qu’un peu plus d’un Français sur cinq (22 % en 2019) alors même que 88 % se déclarent lecteurs et 92 % ont lu au moins un livre, quel que soit le format, durant l’année écoulée », relève encore la Hadopi.
 

Des internautes prêts à payer


Pour les biens « dont les offres ne dépendent pas, ou peu, d’une logique d’exclusivité », comme le livre, la recommandation compte avant tout, note la Hadopi en étudiant les critères qui poussent à acheter des biens culturels auprès d'une offre légale.

81 % des internautes de plus de 15 % ont recours à une offre légale gratuite de livres numériques, mais ils sont aussi 33 % à recourir à l'achat à l'acte et 27 % à l'abonnement pour se procurer des lectures de manière légale. On compte un peu plus de 20 % des internautes consommateurs de livres numériques, parmi lesquels 50 % environ sont des consommateurs payants.
 
Dans le secteur du livre numérique, l'achat à l'acte reste encore prépondérant (68 %) par rapport à l'abonnement (50 %), qui domine désormais dans presque tous les secteurs.
 

Une offre légale de livres numériques satisfaisante


L'offre légale de livres numériques recueille une note de satisfaction de 7,1 de la part des internautes, dans la moyenne des autres offres. Petite surprise si l'on se souvient des freins à la lecture numérique légale d'il y a quelques années, le prix n'est plus obstacle : le prix de l'offre est en effet noté 7,5 par les internautes, dans une moyenne haute, tout comme les formules d'abonnement (6,9).

La richesse du catalogue est aussi remarquée, saluée par une note très honorable (7,5) et seulement dépassée par celle du catalogue musical. Qualité des contenus, système de recommandations, interface et ergonomie sont aussi salués. L'offre légale de livres numériques arrive même en tête sur certains critères, comme la faible présence ou l'absence de publicités ou encore l'utilisation hors-ligne.
 

27 % de consommateurs illicites


Le livre numérique affiche encore, malgré tout, un taux important de consommateurs illicites (27 %), dont 13 % de consommateurs illicites réguliers. 73 % ne consomment que légalement, 14 % de manière légale, généralement, avec des écarts illicites, 5 % autant de manière légale qu'illégale, 5 % généralement de manière illégale et 3 % toujours de manière illégale.

L'intégralité du rapport de la Hadopi est disponible ci-dessous.



Photographie : illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.