Leha rachète Lynks : “L’imaginaire et la jeunesse vont très bien ensemble”

Nicolas Gary - 31.07.2020

Interview - Editions Leha imaginaire - Editions Links jeunesse - rachat éditeur jeunesse


EXCLUSIF – Le monde de la jeunesse et de l’imaginaire se croisent souvent, et s’apprécient désormais un peu plus. Quelques semaines avant la rentrée littéraire, les Editions Leha – qui publient Pierre Bordage, Steven Erikson ou encore Philippe Tessier – vont reprendre les Editions Lynks. Une nouvelle corde pour l’arc de la jeune Leha.

Jean-Philippe Mocci, de Leha et Hicham Ayoub Bedran de Lynks, répondent à nos questions. D’ailleurs, un premier point commun : les deux structures ont été fondées en 2017.



 

ActuaLitté : Pourquoi Leha s'est intéressé spécifiquement à Lynks ?


Jean-Philippe Mocci : Depuis son lancement effectif, il y a trois ans, Leha a connu un très beau parcours et figure désormais parmi les acteurs reconnus de la littérature imaginaire française, ce dont nous sommes très fiers. L’idée d’une collection jeunesse est à mes yeux depuis le départ une évidence, car l’imaginaire et la jeunesse vont très bien ensemble et la charnière Young adult montre bien le passage de l’un à l’autre. La question était de savoir quand et comment.

Suite à nos échanges avec leur fondateur Hicham Ayoub Bedran est née l’opportunité d’acquérir Lynks, ce qui représente une base extrêmement intéressante pour développer une offre jeunesse chez Leha. 

Lynks et Leha partagent une ligne éditoriale assez proche : littérature imaginaire, qualité d’écriture et des messages portés par les œuvres. Il y a chez Lynks de très bons livres et de très bons auteurs, donc de très beaux projets en perspective ! Ajoutons à cela que nous intégrons à l’équipe Leha une jeune et talentueuse éditrice, Bleuenn Guillou, qui sera plus particulièrement en charge de développer ce pôle jeunesse. 

Hicham Ayoub Bedran : Les éditions Lynks ont été créées en 2017. Grâce aux éditrices Charlotte Bousquet et Bleuenn Guillou, on a pu se créer un nom dans la littérature Young adult avec des romans de qualités, portés par des auteurs engagés et reconnus. Mais nous sommes arrivés à un tournant : pour continuer sur notre lancée, continuer de grandir et passer un palier supplémentaire, il nous fallait consacrer beaucoup plus d'efforts et de moyens.

Ayant d'autres activités professionnelles je ne pouvais pas assurer cette transition. Les éditions Leha, que nous connaissons bien, ont tous les atouts pour assurer la relève : un ADN commun dans les littératures de l'imaginaire, la volonté de se diversifier vers le Young adult et la jeunesse, et une équipe dynamique et ambitieuse.

 

 
Comment va se dérouler la logistique pour la reprise (retours, pilons, commercialisation, etc.) ?

Jean-Philippe Mocci : Nos discussions remontent à fin 2019 – début 2020 et nous avions initialement envisagé le transfert classique du fonds d’un diffuseur / distributeur à l’autre accompagné d’un lancement du pôle jeunesse de Leha avec des nouveautés, des rééditions, des remises en avant, etc. Nous ne pouvions pas alors imaginer les effets de la Covid-19 sur la chaîne de l’édition.

Ses conséquences sur les questions logistiques n’épargnent personne depuis quelques mois. Nous concernant, cela se traduit par l’obligation de quitter Interforum d’ici la rentrée et l’impossibilité de réintégrer MDS avant les premiers mois de 2021. 

Pourquoi privilégier une commercialisation en salons et/ou vente directe aux libraires ?

Jean-Philippe Mocci : Nous avons une période de quelques mois à gérer (malgré nous) entre les deux distributeurs. Pour répondre au mieux aux besoins des libraires et des lecteurs, les livres seront disponibles sur le site internet de Lynks et sur les salons. Pour aller plus loin du côté des libraires, nous avons décidé de leur proposer la possibilité d’achats fermes avec une remise de 50 % frais de port inclus à partir de 3 livres commandés. Cette offre cessera bien entendu dès l’intégration du catalogue chez MDS. 

Comment s’effectuera le paiement des droits d’auteurs en attente ?

Jean-Philippe Mocci : Leha reprend l’ensemble du catalogue de Lynks et donc des contrats qui y sont liés et en honorera bien sûr le suivi.

Quelle ligne éditoriale avait développé Lynks ?

Hicham Ayoub Bedran : Les éditions Lynks s’articulent autour de 3 collections : la collection principale, Lynks, à destination des adolescents et jeunes adultes, dont les textes de qualité sont engagés, mais aussi divertissants. L’idée, c’est de faire réfléchir et de faire plaisir. Ce sont des textes personnels d’auteurs souvent confirmés. La collection Re : Lynks est dédiée à la réédition semi-poche d’oeuvres de l’imaginaire issues du circuit indépendant.

Nous y proposons des rééditions d’oeuvres ayant passé l’épreuve du public (succès commercial et d’estime), mais qui n'ont jamais été en librairies. Et enfin une collection pour les plus jeunes (dès huit ans), Mini-Lynks, avec Les Chroniques de Pulpillac, une série rappelant le Club des 5 dans une version plus moderne, qui parle aux enfants comme à leurs parents.



 
Et pour l'avenir, quelle sera la ligne poursuivie ?

Jean-Philippe Mocci : Sur le fond, nous allons poursuivre la ligne éditoriale développée jusque-là. Notre objectif est aussi d’aller chercher de nouveaux auteurs, débutants ou déjà reconnus, et, pourquoi pas, des traductions. Une stratégie éditoriale que nous avons déjà menée avec Leha et sur laquelle nous travaillons actuellement avec Bleuenn Guillou. 

À quand un retour à une commercialisation classique ?

Jean-Philippe Mocci : MDS pourra intégrer les livres début 2021, ensuite tout reprendra son cours normal. Nous travaillons depuis notre lancement avec Media Diffusion et MDS et nous sommes tous ravis et très motivés à l’idée d’une nouvelle collection à développer ensemble.  

Et pour la suite ?

Jean-Philippe Mocci :
Les nouvelles parutions sont pour 2021 et nous comptons bien organiser un véritable lancement pour fêter notre arrivée en jeunesse ! On vous en dira plus probablement dans quelques semaines…


Commentaires
Bonjour,

Cela pourrait m'intéresser. Mon premier roman "L'AFFAIRE MICHAEL SHADE" est un polar pour ados et adulte, qui incite à la réflexion sur la mutation de l'enfance à l'adolescence, le premier amour, les addictions... Bonne lecture. N'oubliez pas de laisser un commentaire si cela vous a plu... ou pas.

https://www.amazon.fr/LAFFAIRE-MICHAEL-SHADE-soleil-lève-ebook/dp/B07B2KC5DL
Racheter des gens, c'est bien. Assurer un suivi des jeux de rôles que Leha a publiés, comme la 5e édition de MEGA, ce serait mieux. Depuis le temps (bientôt deux ans) que les acheteurs du livre de base réclament un suivi...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.