Le Festival de Rouen du livre jeunesse est en péril

Lauren Muyumba - 07.05.2013

Evènement - Festival du livre jeunesse - Rouen - Amis de la Renaissance


Le Festival de Rouen du livre jeunesse célébrait ses 30 ans fin 2012. Un anniversaire qui ne se déroulait pas vraiment dans un contexte festif puisque d'importantes difficultés financières pointaient le bout de leur nez au même moment. Le risque étant que ce bout de nez devienne aussi grand que celui de Pinocchio, et d'entendre dire que le prochain Festival n'aura pas lieu.

 

 

 

 

L'édition 2013 du Festival est compromise, comme l'annoncent nos copains de ActuaLitté. Elle devrait pourtant s'articuler autour de la thématique du  « voyage », du 6 au 8 décembre de cette fin d'année. La solidarité est l'une des bouées de sauvetage nécessaires dans un domaine aussi important et universel que la sphère culturelle. Les organisateurs du Festival ont tiré la sonnette d'alarme et lancé leur SOS pour un soutien financier et moral. Les collectivités territoriales et les ministères liés au domaine de la culture et de l'éducation ont été sollicités, en tant que principaux acteurs de poids.


L'Association des Amis de la Renaissance, gestionnaire du Festival et impliqué dans la lutte contre l'illettrisme, a été contrainte de déposer le bilan le 30 avril 2013. Pourtant, le programme de cette année a déjà été lancé. À savoir : une collecte de livres pour le Secours Populaire, des critiques littéraires, ou encore un concours de nouvelles. Pour connaître la suite de l'histoire, le Tribunal de Grande Instance de Rouen sera force de décision le 13 mai prochain. 


La cause de ce dépôt de bilan ? Non pas une décision souhaitée, mais plutôt un choix forcé, compte tenu de la crise financière que subit cette manifestation culturelle. Force est de constater que le déficit a été estimé entre 80 000 et 90 000 euros sur trois ans. L'association gestionnaire dit avoir déposé le bilan pour mieux préparer l'avenir et rebondir. Tous les espoirs sont permis.

 

Lueur d'espoir


Le manque d'aides publiques et privées est évoqué dans l'affaire. Cela dit, les subventions allouées au Festival demeurent constantes, d'après le service de communication de l'hôtel de ville. Les organisateurs peuvent compter sur le soutien de la mairie de Rouen : « La ville a toujours été là pour le Festival, et elle le sera toujours. »

 

Pour couronner le tout, à en lire la page Facebook de l'évènement littéraire, rien n'est encore perdu : 

"Amis du Festival, nous avons besoin de votre soutien ! Voilà trente ans que cette manifestation participe au service public du livre et de la lecture, proposant annuellement un rendez-vous attendu et apprécié des enfants, des ados, des parents sans oublier les grands-parents. Mais l'aventure pourrait s'arrêter là. (...) Tout est encore possible si vous nous rejoignez ! Par avance, merci."


Le public est aussi sollicité puisque il reste le premier concerné. Tout le monde peut participer à l'action solidaire : en envoyant un don financier à l'équipe organisatrice par courrier avec le coupon (suivez le lien), ou en envoyant un mail ou un courrier aux présidents des collectivités territoriales concernées (selon le modèle).




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.