Le traducteur catalan d'Amanda Gorman remercié, qualifié d'“inadéquat”   

En janvier dernier, Amanda Gorman devenait à 22 ans la plus jeune poétesse à avoir déclamé un poème lors d’une investiture présidentielle. Son texte, The Hill We Climb, intéresse désormais des maisons d’édition du monde entier, mais des débats entourent sa traduction. Victor Obiols, le traducteur catalan du poème, a ainsi déclaré qu’il avait été remercié par son éditeur : « Ils cherchaient un profil différent, qui devait être une femme, jeune, militante et de préférence noire. »

Le 11/03/2021 à 12:47 par Gariépy Raphaël

20 Réactions | 28 Partages

Publié le :

11/03/2021 à 12:47

Gariépy Raphaël

20

Commentaires

28

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Victor Obiols n’est pas exactement un traducteur débutant. L’écrivain a notamment déjà travaillé sur des œuvres de William Shakespeare ou encore d’Oscar Wilde. Trois semaines avant cette décision, son éditeur barcelonais lui proposait de produire une transcription catalane du poème de Gorman.

Cependant, une fois la traduction effectuée, la maison a été informée qu’Obiols ne correspondait plus. D'après le traducteur, la maison a assuré qu'il n'était « pas la personne adéquate », explique-t-il, ajoutant ne pas savoir si cette décision est le fait de l’éditeur américain ou des agents de Gorman. « Ils ne remettaient pas en question mes capacités », confie-t-il à l’AFP, « mais ils cherchaient un profil différent, qui devait être une femme, jeune, militante et de préférence noire. »

INTERNATIONAL : le poème d'Amanda Gorman pour l'investiture de Joe Biden 

Cette affaire fait écho à la décision de l’auteur/autrice néerlandaise Marieke Lucas Rijneveld de se retirer de la traduction du texte. Aux Pays-Bas, le choix de l’éditeur de confier le travail sur le texte à une personne blanche avait été critiqué et Rijneveld avait préféré laisser sa place.

De son côté, Obiols reste sceptique : « Si je ne peux pas traduire un poète parce que c’est une femme, jeune, noire, américaine du XXIe siècle, je ne peux pas non plus traduire Homère parce que je ne suis pas un Grec du huitième siècle av. J.-C.. Ou je n’aurais pas pu traduire Shakespeare parce que je ne suis pas un Anglais du XVIe siècle. »

Certes, mais il est aussi compliqué de trouver un Grec du VIIIe siècle ou un Anglais du XVIe de nos jours...

Le poème The Hill We Climb s’inscrit dans un climat politique tendu, ce qui explique en partie les débats autour de sa traduction. La poétesse faisait notamment directement référence aux émeutes du Capitole du 6 janvier dans l’une de ses strophes. En France, le poème sera traduit par l’auteure-compositrice-interprète, rappeuse et mannequin belgo-congolaise Lous and the Yakuza.

 

Crédit photo : Amanda Gorman - Facebook - Victor Obiols Llandrich Bocanegra 

 
 
 
 

20 Commentaires

 

Liger

11/03/2021 à 17:00

Effroyable combinaison de crétinisme obtus et de haine fétide : et les Étasuniens viennent nous imposer ces critères de sélection délirants ?!!! Et on va se coucher devant l'exportation de cette idéologie fétide ?!!!

Sous réserve de l'avis d'une personne qualifiée (je suis juriste mais dans un tout autre domaine), il me semble que ces traducteurs écartés (et donc privés de travail) en fonction de critères racistes (discrimination envers une personne en raison de sa couleur ou non-couleur de peau) seraient fondés à agir en justice à l'encontre des personnes et entités ayant pris cette décision. Mais on peut craindre qu'ils ne le feront pas, par manque de moyens et, surtout, redoutant à juste titre d'être alors mis à l'index et donc ne plus pouvoir travailler. En quelque sorte, ils se retrouvent dans la situation d'un " nigger " dans l'Alabama des années 1950.

On aimerait que des associations antiracistes prennent leur relai et agissent en justice à leur place… à moins qu'elles estiment que discriminer un blanc n'est pas un acte raciste.

Mâle blanc

12/03/2021 à 08:24

Il n’y a pas de « non couleur de peau ». Il y a éventuellement des peaux blanches. De la même manière, « racisé » ne veut rien dire : ce serait les non-blancs ? Ne nous laissons pas contaminer malgré nous par ce nouveau racisme qu’est le racialisme !

Liger

12/03/2021 à 09:15

Loin de moi de donner dans la pensée ou les propos de ces nuisibles ! Je reprenais les " catégories de pensée " de ces gens-là pour en montrer le caractère discriminatoire et raciste.

Conservons l'essentiel :
- sous réserve de l'avis d'un juriste compétent en la matière, dans ces affaires de traduction, il y a clairement discrimination à caractère raciste ;
- si tel est bien le cas, les victimes (traducteurs) n'étant pas en mesure de se défendre (cf. mon précédent billet), il incombe aux innombrables associations luttant contre le racisme - voire au Ministère Public s'il est en droit d'agir - d'assigner en justice tous les membres de cette " chaîne de la discrimination ", ceci dans chacun des pays où de tels faits se produisent ;
- plus généralement, il y a urgence à réagir systématiquement et énergiquement - ne serait-ce qu'en prenant la parole lors de tout débat public ou privé - contre ces abominables thèses racialistes, indigénistes, communautaristes, etc. et surtout contre leur mise en œuvre qui menacent la Liberté, à commencer par celles de créer et de penser : l'Histoire enseigne que la lâcheté ou la passivité face à des extrémistes de ce niveau voulant mettre au pas toute la société en imposant leurs " idées " sans partage (ex : nazis, bigots fanatiques, maoïstes, etc.) ont des conséquences catastrophiques : pas de compromis, d'arrangement ou d' " appeasement " [Chamberlain face à " Mister Hitler "].

Une véritable " Union sacrée " mettant cette infection au ban de la société est nécessaire.

No pasaran!

Aleph

11/03/2021 à 17:09

Et la poétesse, s'est-elle exprimée à propos de ces deux affaires racistes, ou bien a-t-elle seulement ému ses fans du récit de sa rencontre avec un policier stupide (récit qualifié d'effrayant (sic) par Actualitté ?

Forbane

12/03/2021 à 11:15

Bref, l'épuration continue.

Actualisante

12/03/2021 à 11:45

Le fascisme est partout...

Liger

12/03/2021 à 12:20

Le fascisme n'est qu'une des variantes de l'intolérance violente et oppressive et il ne faut pas reprendre le " discours antifa " derrière lequel se cachent des extrémistes de gauche pour infecter l'opinion de thèses et d'agissements putrides.

En l'espèce, ce sont plutôt les " nobles et généreuses " idées d'une certaine gauche, celle qui se drape dans les plis de l'antiracisme et de la défense des minorités qui est en pointe ; et le fanatisme de ces gens-là est d'autant plus enraciné et influent qu'il émane du camp de l'Unique Vérité, du seul Bien, etc. qui est habitué depuis des décennies à pratiquer le terrorisme intellectuel en donnant - et sur quel ton ! - des leçons (ou plutôt des injonctions) de Morale et de Vertu.

Depuis 1945, l'idéologie dominante en France est de gauche à tel point que, entre autres, les communistes ont pu sévir comme complices de la dictature soviétique pendant des décennies et que ce parti actuellement réduit à peu de chose n'a même pas éprouvé le besoin d'abandonner un nom associé à des horreurs comme les purges staliniennes ou la " Révolution culturelle " qui ont tué des dizaines de millions de personnes. Imperméables au doute, incapables de remettre en cause leur sectarisme et leur absence d'esprit critique, ces gens-là sont passé du stalinisme ou du trotskysme au maoïsme, au castrisme, au soutien aveugle de la dictature qui détruit actuellement le Vénézuéla, etc., certains comme Garaudy étant allés jusqu'à excursionner du côté de l'islamisme, voire de l'antisémitisme. Aujourd'hui, on retrouve un certain nombre de ces tristes individus notamment dans l'escrologisme extrémiste et donc dans les douteux combats racialistes, indigénistes, etc. dont il est question ici.

Raymond Aron avait raison contre Sartre, lequel n'eut jamais le courage de reconnaître ses erreurs (et la néfaste influence qu'il exerça sur maints esprits) : j'entendis une fois Marguerite Duras à la radio, évoquant son passé communiste dire " Je me suis trompée. JE N'AVAIS PAS LE DROIT DE ME TROMPER. " : exact mais peu on pratiqué cet élémentaire et examen de conscience, salutaire si on ne retombe pas dans d'autres lubies infâmes pour répondre à une envie névrotique de croire. Si tous ces " beaux esprits " avaient eu constamment à l'esprit ce mot de Kant, " Ne rien accepter sans examen " (cela s'appelle l'esprit critique dont l'absence est impardonnable chez un intellectuel), ils nous auraient épargné leurs toxiques erreurs.

Il serait facile de montrer la filiation entre l'arrogance prédicatrice de cette tradition intellectuelle de gauche et cette volonté actuelle de pratiquer à nouveau un terrorisme intellectuel, cette fois au nom de l'antiracisme, de l'indigénisme, etc. À chaque fois, on retrouve une ignorance encyclopédique des faits (historiques, économiques, techniques, etc.) et une odieuse propension à monopoliser la vérité et la parole.

Combien de fois allons-nous devoir subir - non, il faut les combattre sans faiblesse ! - de telles tentatives liberticides ayant le toupet de se réclamer de la seule vérité admissible ? Les leçons de l'Histoire depuis un siècle ne sont-elles toujours pas assimilées ? « These who cannot remember the past are condemned to repeat it. » [Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre.] (George SANTAYANA, philosophe étasunien, 1863-1952)

Mise en trope

12/03/2021 à 14:01

Avis aux éditeurs:
En effet le choix est vicié. Le seul critère à retenir est la qualité de la traduction produite, et la proximité de vécu, culturel ou/et personnel, n'est pas en soi synonyme de qualité. Elle ne peut venir qu'en sus d'une expérience de longue date – ou d'un talent singulier – du traduisant qui déjà la prend en compte d'une manière ou d'une autre. Cette expérience, Obiols l'avait, Marieke (écrivaine, non traductrice jusqu'alors), peut-être pas, et c'est sans doute parce qu'elle ne savait pas estimer son travail qu'elle a préféré se retirer. La traduction littéraire est un métier, qui peut s'apprendre de diverses façons, mais qui s'apprend. C'est aussi, dès l'abord, un processus de déplacement. On ne traduit pas dans ses chaussettes.
Cependant, la première de toutes les maximes du traduisant expérimenté lui enjoint de se méfier de ce qu'à son insu il ne sait pas, car comment le reconnaître en tant qu'insu ? Indubitablement la proximité de vécu peut déjouer plus immédiatement certains de ces pièges-là, de même que, non accompagnée d'une solide expérience de traduction, elle peut sombrer dans d'innombrables chausse-trappes aisément éludées par les traduisants chevronnés.
L'union des deux est certes idéale, lot de certains individus en fonction de leur histoire, et si cette histoire se retrouve plus fréquemment chez ceux qui l'ont subie dans la souffrance, tant mieux pour eux et pour le monde de la traduction littéraire ! Mais que la qualité, d'où qu'elle vienne, et non pas les a priori, quels qu'ils soient, demeure le critère imprescriptible (quitte à demander des essais et à les comparer).

Horsain46

12/03/2021 à 16:59

Grande nouvelle, CV et photo en 4eme de couverture pour les traducteurs !

Charlie JEANNE

12/03/2021 à 20:58

Oui, car se servir de la loi pour servir cette pensée hypocrite qui ne veut pas s'avouer ces propres manquements à l'égalité, c'est démagogiquement salé et tellement dans l'esprit du XVIII siècle ! Merci de nous remettre dans ce siècle, merci de remettre en cause le choix d'une maison d'Edition basque on aura tout vu ... seriez-vous alchimiste unijambiste de la pensée athéiste mais pourquoi ne pas attaquer les maison de Haute-couture, clubs de foot, les Monoprix et autres sanctuaires représentant si bien notre époque puisqu'on y est ! ;+)

Rey

13/03/2021 à 11:35

Le féminin des auteur, c'est AUTRICE, bande d'ignares, pas ce foutu "auteure" ambigu et pas assumé !

Liger

13/03/2021 à 19:15

@Rey: Majesté, prenez en pitié le vil peuple ignare ! Puisque vous daignez verser la vérité lexicale (cf. notamment le Robert en ligne) dans nos indignes cervelles, pourriez-vous accroître vos bontés en adoptant un ton courtois à défaut d'être doux ?

Je suis, Votre Sévérité, votre point humble et pas du tout respectueux serviteur

Victor

15/03/2021 à 10:29

Toutes ces histoires autour de la traduction de ce texte occultent quand même la question essentielle, à savoir la qualité première du texte originel... Sur ce plan, tout est évidemment question de subjectivité, mais l'accumulation de poncifs et de bons sentiments n'a jamais fait un texte puissant et transcendant. On se rapproche plus ici de la prose d'IAM que de Rimbaud.
Il paraît surtout légèrement ambivalent de prétendre vouloir parler au nom de toute l'humanité tout en persistant à se présenter comme une "jeune fille noire descendante d'esclaves". Ce n'est pas en rappelant sans cesse un statut aboli il y a presque 120 ans (sans toutefois mésestimer les ségrégations qui ont suivi), et en y enfermant tous les noirs américains, qu'on peut aller de l'avant et dépasser les clivages de couleur de peau...

Rose Noire

15/03/2021 à 14:46

Malaise malaise dès que l'on parle de couleurs de peau...
Certains éditeurs ont enfin compris qu'il y avait un cruel manque de représentation des personnes noires dans l'édition (et pas que). Et oui, breaking news ! Il s'agit bien de cela !
Faire le choix d'une traductrice noire, c'est faire le choix de représenter ces populations, de leur donner une voix et bien sûr de toucher davantage de lecteurs. L'enjeu est aussi là, réveillez-vous !
Combien de personnes noires vont s'arracher l'ouvrage ? Car le texte les touche personnellement et d'autant plus que cela s'incarne jusqu'au choix de la traductrice.
Nous sommes tous navrés que les traducteurs et auteurs blancs se sentent offensés, discriminés... C'est vraiment vraiment vraiment triste... Heureusement que tout le pays est derrière vous. D'autres qui ne se retrouvent que trop peu dans la production éditoriale française sont encore plus navrés que vous, croyez le. Rassurez-vous, vous aurez maintes et maintes occasions de traduire d'autres ouvrages, c'est à dire LA QUASI TOTALITE DES OUVRAGES A TRADUIRE EN FRANCE et dans bien d'autres pays. A tous, ne vous inquiétez pas, ça va aller, nous nous en remettrons tous.

Victor

15/03/2021 à 15:54

Vous parlez d'un "cruel manque de représentation des personnes noires dans l'édition". Qu'en savez-vous ? Les statistiques ethniques sont interdites en France. Et quand bien même ce serait le cas, à quel pourcentage devrait alors se monter cette représentation ? Au pourcentage de personnes noires en France ? Quel est-il ? 5% ? Faudrait-il alors 5% de traducteurs noirs, qui ne seraient habilités à ne traduire que des auteurs noirs ?
Et en quoi avoir la peau noire permettrait de se mettre plus aisément dans la peau de l'auteur principal ? Tous les noirs du monde entier partageraient-ils les mêmes origines, les mêmes épreuves, les mêmes valeurs ? Qu'y a-t-il de commun entre Amanda Gorman et un papou de Nouvelle-Guinée ? Amanda Gorman, qui se présente avant tout comme une descendante d'esclaves, sait-elle que certains africains sont eux, actuellement, bel et bien en situation d'esclavage sur leur continent ?
Ce n'est pas la couleur de peau qui doit relier les individus, mais la conception de l’unicité de l'être humain. Et si vous estimez qu'une personne noire ne peut s'incarner que dans une autre personne noire, le même raisonnement pourrait alors s’appliquer aux personnes blanches. Mais à coup sûr, on parlerait alors de racisme.
Nous n'essayons pas de nier qu'il existe des discriminations fondées sur la couleur de la peau (ce qui a toujours existé et qui existera toujours, l'être humain étant ce qu'il est), mais simplement de dire que lutter contre une discrimination par une autre discrimination n'est pas la solution. Cela minimise la légitimité et les qualités des personnes bénéficiant de cette discrimination "positive", tout en attisant la rancœur des personnes discriminées à leur tour. Nombre d'auteurs et universitaires noirs nord-américains s'élèvent justement contre ce système qui tend à les enfermer dans une position de dominés et non maîtres de leur propre destin.

Rose Noire

15/03/2021 à 20:26

Il n'y a pas besoin de statistiques ethniques pour savoir qu'il y a manque de représentation, il suffit d'ouvrir les yeux... De plus les éditeurs l'admettent eux-mêmes, c'est un fait, évitons donc la mauvaise foi. C'est à chaque éditeur de faire entendre toutes les voix, je ne sais quoi vous répondre en termes de pourcentage, faisons déjà le minimum ! Ne faisons pas semblant que la France est monochrome !
La couleur de peau de la traductrice m'importe peu, mais il va de soi que le message n'en sera que plus fort si en effet le texte d'Amanda est traduit par une personne noire. Pas nécessairement pour le contenu ou la qualité, mais pour l'acte, pour ce que cela représente.
Prendre un traducteur blanc c'est déjà constaté que même pour traduire une auteure noire on ne choisit pas une personne noire. A quel moment les noirs sont choisis en fait ??? Même pour jouer Alexandre Dumas on ne prendra pas une personne métisse etc, vous suivez ? Où est vraiment la discrimination si les personnes noires ne sont en réalité jamais envisagées ?
Prendre une personne noire c'est jouer le jeu jusqu'au bout, montrer que les ouvrages édités s'adressent à tous. Qu’un noir peut lire un blanc et inversement.
Je ne dis pas que les noirs doivent à tout prix traduire que des noirs, je dis simplement qu'il ne faut pas les oublier, rétablir la balance, surtout quand l'occasion parfaite se présente. Pourquoi ? Par qu'ils existent aussi.
Quant à votre réflexion sur ce qui est commun entre Amanda Gorman et un papou de Nouvelle-Guinée, que dire... à part que vous n’avez rien compris. Vous seriez surpris de voir ce que les afro-descendants ont en commun, si toutefois vous vous y intéressiez.
Par ailleurs, vous transformez mon propos, une personne noire peut tout à fait s'identifier à une personne blanche, il s'y on en croit la littérature proposée actuellement, cette personne n'a pas vraiment le choix ! Et j'espère que l'inverse est vrai et j'aimerais l'observer d'avantage, vous comprenez ?
Commençons par nous indigner des discriminations les plus graves et pour des personnes qui en souffrent depuis bien longtemps. Ce sont des populations discriminées et/ou non représentées qui s’indignent aujourd’hui, avec des mots… peut-on vraiment leur en vouloir ? Souhaitez-vous vraiment vous accrochez à tous vos privilèges ? Même si cela à la fin de la journée ne représentent rien pour vous ?
Ce qui est sûr, c’est que je ne m'indignerai pas parce des personnes qui sont toujours choisis, ne le sont pas une fois dans leur vie. Je m'indignerais si c'était le cas dans une société ou le racisme et la discrimination n'étaient pas aussi présente, ou s'il touchait tout le monde de manière égale.

Victor

17/03/2021 à 20:48

Vous ne connaissez rien de moi, et pourtant vous parlez de "tous mes privilèges" ? Je suppose donc que vous supposez que je suis blanc, et qu'en tant que blanc je dispose de privilèges inhérents à la couleur de ma peau. Un tel raisonnement est à la fois triste et inepte.
Sur le point de dire que tous les afro-descendants ont un patrimoine commun (celui de victimes je suppose), je suppose encore une fois que vous estimez alors que tous les caucasiens partagent en commun le même patrimoine, celui de bourreaux ? J'estime pour ma part qu'il n'existe qu'un seul patrimoine commun à toute l'humanité. (Maintenant, si vous voulez pousser à l'extrême, partant du fait que nous sommes tous les descendants de Lucie, alors nous sommes tous des afro-descendants !)
Alors oui, j'estime qu'il n'y a rien de commun, à part la couleur de peau, entre la situation d'Amanda Gorman, invitée à l'investiture du président américain (blanc), et victime un jour d'une réflexion raciste d'un policier ; et la situation d'une adolescente centrafricaine, mal nourrie, mal soignée, du fait d'un gouvernement (noir) corrompu, et en proie à un danger quotidien du fait de milices ethniques (noires); ou celle d'un migrant congolais retenu en esclavage en Lybie. Amanda Gorman dispose pour le coup de privilèges incommensurables par rapport à la plupart des Africains, alors qu'elle partage la même couleur de peau !
Pour votre parfaite information, j'ai vécu de nombreuses années en Afrique noire, ce qui n'est pas le cas des afro-américiains, dont beaucoup n'ont qu'une version fantasmée de leur continent d'origine. Combien, comme Axel Haley, ont fait le voyage pour tenter de comprendre leurs racines, et s'apercevoir qu'ils n'avaient justement quasiment plus rien en commun avec les actuels habitants du continent de leurs lointains ancêtres ?
Le monde des arts n'est pas aussi raciste que vous le prétendez. Avez-vous vu des manifestations ou des pétitions exigeant le retrait d'Omar Sy dans le rôle de Knock, personnage (blanc) éminent de la littérature française ? Ou de la création d'un Spider-Man noir-hispanique ? Ou de la rumeur insistante d'un futur James Bond noir ? Ou la deuxième femme d'Henri VIII, Anne Boleyn, prochainement incarnée à l'écran par une actrice noire ?... Pour ma part, je n'ai pas entendu de grands cris d'orfraie hurlant à l'appropriation culturelle... Alors qu'il est totalement inconcevable de faire jouer le rôle d'un personnage historique ou de littérature noir par un comédien blanc. Comment cela est-ce donc possible dans notre société blanche raciste ?

Liger

18/03/2021 à 11:42

@Victor : bravo pour votre réponse, à la fois énergique et digne.

Cette tendance à compartimenter, communautariser, racialiser, etc. la culture et plus généralement nos civilisations est néfaste. À ce compte, comment va-t-on juger " Le château de l'araignée " ou " Ran ", films de Kurosawa respectivement inspirés de Macbeth et du Roi Lear ? Va-t-on reprocher au film " Ceddo " du grand cinéaste sénégalais Ousmane Sembene d'intégrer des éléments de tragédie gracque dans sa mise en scène ?

Plus généralement, prétend-on réserver le traitement (interprétation, traduction, représentation, ...) d'une œuvre aux personnes ayant la même origine "raciale " que celle de l'auteur ? Là, on va passer des jours à clarifier des questions aussi " passionnantes " qu' " essentielles " comme : " Une personne ayant 3 grand-parents noirs et un blanc doit-elle avoir le droit de toucher à une œuvre créée par un auteur de père sénégalais et de mère vietnamienne ? " On pourrait alors s'inspirer (en les affinant à l'infini) des tableaux raciaux des Lois de Nuremberg (1935) qui étaient destinés à distinguer les Juifs des Aryens ! Sans le dire ouvertement, les racialistes, indigénistes et assimilés nous invitent à pratiquer cet exercice aussi stupide qu'odieux.

« La définition retenue se soldait par une contradiction [...]. Il avait été impossible de parvenir à une définition biologique de la race [...] et il avait fallu en conséquence recourir à la confession religieuse pour déterminer qui était de race juive. On pouvait donc imaginer des descendants d'« Aryens purs » convertis au judaïsme, partant considérés comme des Juifs de race. C'était absurde, mais cela ne fait que mettre en évidence l'absurdité de tout l'exercice. » (Ian Kershaw, Hitler, 1889-1936)

Idées et débat putrides : il faut absolument refuser d'entrer en matière et poursuivre, chaque fois que cela est juridiquement fondé, les comportements discriminatoires fondés sur un critère raciste, comme le refus de confier à Victor Obiols la traduction d'un texte d'Amanda Gorman.

Une des plus belles aventures humaines et intellectuelle est celle des passeurs de civilisation qui s'efforcent de jeter des ponts entre des univers différents, de faire découvrir à leurs compatriotes des œuvres d'une autre culture qui les passionnent : les critères racialistes n'ont rien à faire dans ces nobles entreprises. Ainsi, par exemple, il n'y a rien de plus beau que de voir un Coréen (Chung Myung-whun), très grand spécialiste de la musique " occidentale ", devenir directeur musical de l'Opéra de Paris ou un franco-togolais (Kofi Yamgnane) acclimater certaines idées de son pays d'origine dans la vie citoyenne de la commune bretonne dont il était le maire. À titre personnel, le peu de connaissances de l'opéra que j'ai sont dues à une amie française d'origine algérienne, fine connaisseuse de cet art qu'elle pratiquait. Toujours en France, on voit des descendants d'immigrés spécialistes de l'art roman, du théâtre de Racine ou de la gastronomie lorraine ou passionnés par la langue et la grammaire française (Cf. Cavanna qui en défendait la complexité avec une truculente éloquence) : va-t-on s'opposer à tout cela au motif que ces personnes sont " racialement non qualifiées " ?

Sous le IIIe Reich, il était interdit à des Juifs d'interpréter des œuvres " aryennes " : veut-on revenir à ce genre d'apartheid ?

On commence par le communautarisme et on arrive au racialisme ou plutôt, en ôtant quelques lettres superfétatoires, au racisme. face à cette infamie, compromis et " accommodements " ne sont pas admissibles : il faut refuser tout cela, purement et simplement.

Stromead

17/03/2021 à 07:19

N'importe qui peut traduire indépendamment de Mme Gorman un texte publique. Non ? Le climat actuel aux usa pousse à l'absurde.

Solzasco

18/03/2021 à 12:33

Ces discussions enflammées sur la couleur de peau et la traduction d'un poème auraient absolument consterné Aimé Césaire: "Nègre je suis, nègre je resterai » disait Césaire, fondateur avec Sengor du mouvement de la négritude, à la pointe du combat antiraciste et anticolonialiste. Cela dit, dans le milieu de la traduction plus encore que chez les écrivains, l'immense majorité des nègres ont la peau blanche et sont payés peau de balle.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Jeunesse : disparition de l'auteur et illustrateur américain Jerry Pinkney

À l'âge de 82 ans, l'auteur et illustrateur américain de livres pour la jeunesse Jerry Pinkney a tiré sa révérence. Relativement peu traduit en français, il a pourtant signé ou cosigné plus d'une centaine de livres au cours de sa carrière, et aura notamment reçu un prix couronnant l'ensemble de son œuvre, décerné par la Society of Illustrators.

21/10/2021, 15:43

ActuaLitté

“Le livre, un radeau qui navigue à travers les siècles”

SALTO21 – Comme nous l’avons observé au Salon du livre de Turin, le paysage éditorial italien regorge de petites et moyennes maisons d’édition. Parmi elles, Alter Ego éditeur, une petite maison du Latium qui croit dans la force du livre à résister à travers le temps. Et qui, comme le nom le suggère, vise à étudier cet étrange animal qu'est l’homme. 

21/10/2021, 12:08

ActuaLitté

Mort de l'autrice palestinienne Laila Al-Atrash

L'autrice palestinienne Laila Al-Atrash est morte à l'âge de 73 ans, rapporte l'organisation PEN International, dont elle fut la présidente de la filiale jordanienne. Journaliste de formation, elle a ensuite embrassé avec succès une carrière de romancière, plusieurs de ses œuvres attirant l'attention des jurés de prestigieuses récompenses, comme le Prix international de la fiction arabe.

21/10/2021, 10:56

ActuaLitté

Biélorussie : hausse notable de la répression contre la sphère culturelle

Comme l'annonçaient les dissolutions récentes d'organisations d'auteurs biélorusses, sur ordre du pouvoir, la répression exercée par le régime d'Alexandre Loukachenko à l'encontre de ses opposants ne faiblit pas. Bien au contraire : dans le domaine de la culture, les violations des droits humains ont même doublé, avec un millier de cas relevés entre janvier et septembre 2021, par rapport à toute l'année 2020.

21/10/2021, 10:40

ActuaLitté

Prehistorica Editore : une passion française

SALTO21– Prehistorica editore est la seule maison d’édition italienne entièrement consacrée à la littérature française. Elle a même une collection consacrée à Éric Chevillard, La Chevillardiana. Une maison italienne qui se veut très française, donc, comme le témoigne la silhouette de la Tour Eiffel reproduite sur leur stand au Salon du livre de Turin.

21/10/2021, 09:18

ActuaLitté

Margaret Atwood embarquée dans une polémique sur la transphobie

Margaret Atwood s’était déjà posé la question : « Suis-je une mauvaise féministe ? » en prenant une position contestée sur le mouvement #MeToo. Une autre tornade se déclenche, rappelant étrangement celle portée contre JK Rowling, suite à un commentaire de la romancière. Car cette fois, il serait question de propos transphobes.

20/10/2021, 10:47

ActuaLitté

Amélie Nothomb et Voland, son éditeur italien : “Une fidélité absolue”

SALTO21 – Comme son nom, tiré du roman Le Maître et Marguerite de Boulgakov, l’indique, Voland est une petite maison d’édition spécialisée dans la littérature slave. Et c’est également l’éditeur italien d’Amélie Nothomb. Une alliance sentimentale et littéraire qui dure depuis plus de vingt ans... 

19/10/2021, 12:45

ActuaLitté

Art, design et lifestyle : avec L'ippocampo, c'est Paris à Turin 

SALTO21 – Au Salon du Livre de Turin il y a un stand qui rappelle fortement une rue parisienne : c’est celui de L’ippocampo, une maison d’édition indépendante spécialisée dans des livres illustrés de haute qualité... Fondée en 2002, initialement à Gênes, par Patrick Le Noel et Giuliana Bressan, L’ippocampo Edizioni est désormais basé à Milan. C’est un éditeur indépendant spécialisé dans les livres illustrés sur l’art, le design, la photographie, la cuisine et le lifestyle. 

19/10/2021, 09:55

ActuaLitté

Publier pour défendre le droit à la connaissance

SALTO21 – Avec une ligne éditoriale non euro-centrique et basée sur les droits civils, cette maison tente d’expliquer le réel à travers plusieurs formes : les essais, mais aussi l’infographie et la bande dessinée. Pour un public qui veut être informé. Voici en substance Add Editore, éditeur indépendant lancé à Turin en 2010 : diffuser la non fiction en Italie. 

19/10/2021, 09:18

ActuaLitté

Marketplace : Amazon, sous serment, aurait menti sur ses pratiques ?

Voilà plusieurs mois maintenant que des membres du Congrès américain enquêtent sur les méthodes d’Amazon. Et plus spécifiquement, l’utilisation logiquement interdite de données collectées auprès des vendeurs tiers. Ceux qui ont recours à la marketplace de la firme alimentent-ils malgré eux les algorithmes de l’entreprise ? Amazon a juré que non. Mais les parlementaires n’avalent pas la couleuvre.

18/10/2021, 17:12

ActuaLitté

Quand art et design rencontrent l’édition

SALTO21 – Corraini Edizioni est une maison d’édition italienne née à Mantoue il y a quarante ans. Elle s'est tout d’abord construite comme une galerie d’art. Puis, au milieu des années 1980, vint la rencontre avec Bruno Munari, l’excellent designer et graphiste italien qui a marqué l’histoire de l’art et du design.

18/10/2021, 12:53

ActuaLitté

Coppola Editore : des livres comme des allumettes

SALTO21 – Les éditions Coppola Editore font partie de l’éditeur napolitain Marotta & Cafiero, qui vient de publier des auteurs tels que Stephen King et Daniel Pennac. Cependant, leur ligne éditoriale est très différente et met l’accent sur la créativité et l’expérimentation des formats. 

18/10/2021, 11:14

ActuaLitté

Vivre sous escorte et protection policière : Saviano, la “honte” du survivant

SALTO21 – Accueilli par une ovation, l’auteur a parlé au Salone del Libro de Turin de la blessure de sa vie, sujet de son roman graphique et autobiographique Sono ancora vivo, publiée en Italie par Bao Publishing le 12 octobre 2021. Une rencontre pleine d’émotion, au cours de laquelle il a été question de liberté et de renaissance.

18/10/2021, 09:12

ActuaLitté

De l'Italie, Houellebecq prophétise : “De toute façon, Macron va gagner.”

SALTO21 – Au Salon du Livre de Turin, l’écrivain a reçu le prix international Mondello. Avec l’écrivain Marco Missiroli il s’est entretenu devant un amphithéâtre complet sur plusieurs thèmes : l’érotisme, l’écriture et, last but non least (enfin, mais pas de moindres...) la politique…

17/10/2021, 21:35

ActuaLitté

La promotion des livres italiens à l'étranger a pris son envol

SALTO21 – Selon Simonetta Fiori, modératrice d’une table ronde au Salon du livre de Turin portant sur le livre italien dans le marché international, « les traductions de livres italiens à l’étranger ont été multipliées par cinq au cours des deux dernières décennies ». Et ce, grâce aux efforts des éditeurs, ainsi qu'à des phénomènes d’édition mondiaux – Elena Ferrante, pour ne citer qu’elle. Si le soutien de l’État italien fut jusqu’à présent plutôt limité, les choses semblent changer... 

17/10/2021, 18:50

ActuaLitté

Découvrir le monde arabe au-delà des préjugés : la revue Arabpop

SALTO21 – Le magazine Arabpop est né voilà neuf mois, publié par un éditeur indépendant de Naples, Tamu. Le projet, qui suscite une grande adhésion de la part des lecteurs, vise à raconter le monde arabe. Le tout en puisant à travers ses différentes expressions artistiques principales — bande dessinée, cinéma, arts visuels — souvent méconnues dans le monde occidental. 

17/10/2021, 11:19

ActuaLitté

Mimesis : philosophie, au carrefour de l'Europe et de Deleuze

SALTO21 – Mimesis. « Maison d’édition européenne de philosophie et sciences humaines. » Ainsi se présente cet éditeur italien – porté par une inspiration européenne et pluridisciplinaire – qui s’avère avoir un rapport avec la France tout particulier… Mimesis est une maison dont les racines remontent au siècle dernier. Fondée en 1987 grâce à Pierre dalla Vigna, professeur de philosophie à l’Università dell’Insubria di Varese-Como, elle mettait déjà l'accent sur la philosophie. 

17/10/2021, 10:26

ActuaLitté

Becco Giallo, éditeur de fumetti politiques et engagés

SALTO21 – Parmi les exposants au Salon du Livre de Turin il y a Becco Giallo editore : une maison d’édition d’inspiration antifasciste qui utilise la bande dessinée pour traiter de faits d’actualité, en particulier politique, mais aussi sociétale. Et qui aujourd’hui s’ouvre aussi à la fiction…  

17/10/2021, 10:02

ActuaLitté

Italie : Incursion dans les tendances éditoriales du moment

SALTO21 – Face aux tendances socioculturelles du moment, l’éditeur peut décider de suivre ou de s'en éloigner. Dans les deux cas, il doit toutefois être capable de les distinguer. Paolo Antonini, directeur opérationnel de BookCity Milano (un important salon du livre italien) et professeur du Master en édition à Milan, en abordait structuremment le sujet lors du Salon du livre de Turin. Le résultat ? Il met en évidence des tendances clés qui affectent l’édition actuelle, en Italie et ailleurs… 

16/10/2021, 19:42

ActuaLitté

Au choix : censure ou exil, pour les auteurs et journalistes de Turquie

La Turquie fait face à des critiques toujours croissantes face aux attaques répétées contre la liberté d’expression. Des réactions à la hauteur de la répression qui ne fait que s'amplifier depuis le putsch manqué de 2016 : le pays alterne interdictions et arrestations. En réaction, des journalistes et éditeurs s’organisent. Can Dündar, journaliste turc exilé, ouvre ainsi une maison d’édition en Allemagne pour imprimer des livres qui ont été censurés ou interdits en Turquie...

 

15/10/2021, 15:07

ActuaLitté

Le Pakistan et le Soudan rejoignent l'Union internationale des éditeurs

L'Union internationale des éditeurs a accueilli, à l'occasion de son assemblée générale virtuelle, deux nouveaux membres à titre conditionnel, l'Association des éditeurs et libraires pakistanais (Pakistan Publishers and Booksellers Association, PPBA) et l'Association des éditeurs soudanais (Sudanese Publishers Association, SPU). L'European Educational Publishers Group (EEPG, Groupement des éditeurs européens d'éducation) devient pour sa part un membre associé.

15/10/2021, 12:03

ActuaLitté

En taxi, au marché : à Turin, tout est bon pour promouvoir la lecture

#SALTO21 – Pour le Salon du Livre de Turin (du 14 au 18 octobre 2021) de nombreuses initiatives se préparent, dans les taxis et au sein des marchés… La ville s’anime, prête à accueillir les auteurs et le public venant de toute l’Italie et aussi d’ailleurs. 

15/10/2021, 11:00

ActuaLitté

Mort de Gary Paulsen, l'écrivain pour ados qui avait parcouru le monde

Il affectionnait particulièrement les grands espaces naturels, et racontait que son enfance difficile l’avait probablement conduit à écrire pour les adolescents. Gary Paulsen, auteur américain, est décédé ce 13 octobre à l’âge de 83 ans. Une mort soudaine, indique son éditeur Macmillan, sans toutefois en préciser les causes.

15/10/2021, 09:17

ActuaLitté

Après l'année de pandémie, les lecteurs désertent l'Italie

ÉTUDE – « Nous clamons depuis un bon moment que la lecture représente une urgence nationale. » Les propos du président de l’association italienne des éditeurs résonnent lourdement : une récente étude démontre que le pourcentage d’Italiens ayant ouvert au moins un livre, même partiellement, a chuté à 56 % de la population. Heureusement, ceux qui lisaient engloutissent désormais plus de livres.

14/10/2021, 17:08

ActuaLitté

Chris Hadfield, l'astronaute retraité, devenu auteur d'un thriller spatial

En 2013, l’astronaute canadien s’emparait de la chanson de David Bowie, Space Oddity — une tragédie spatiale — pour un moment de musique dans l’espace et à la guitare. Depuis ce moment, Chris Hadfield, premier Canadien à avoir effectué une sortie extravéhiculaire et dirigé la station spatiale internationale, devint l’homme le plus cool de la Terre… sans y être véritablement.

14/10/2021, 16:49

ActuaLitté

L'écrivain ougandais Kakwenza Rukirabashaija salué pour son courage face à la torture

L'écrivain ougandais Kakwenza Rukirabashaija est le lauréat de la récompense International Writer of Courage, décernée par l'organisation English PEN, qui défend la liberté d'expression des auteurs du monde entier. Arrêté en avril 2020 en Ouganda, il avait été torturé par les autorités, interrogé sur son roman, The Greedy Barbarian.

14/10/2021, 05:50

ActuaLitté

Le comic a toujours été “à l'avant-garde des combats sociétaux”

Voici une révélation qui a fait grand bruit : le personnage principal du prochain Superman qui sortira en novembre n'est autre que le fils de Clark Kent, Jon. Or, il va tomber amoureux d'un homme et assumera pleinement sa bisexualité. Une annonce qui a surpris le grand public, mais pas pour les férus de comics. Toucher au fils d'une icône, c'est s'aventurer trop loin ?

13/10/2021, 16:51

ActuaLitté

Le roman Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers au cinéma

Le roman jeunesse de Benjamin Alire Saenz, Aristotle and Dante Discover the Secrets of the Universe — ou Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers dans sa version française (roman publié aux éditions Pocket Jeunesse, dans une traduction de Hélène Zilberait) — va être adapté sur grand écran. Et le casting s’annonce de qualité, avec des acteurs tels que Eugenio Derbez et Eva Longoria.

13/10/2021, 16:07

ActuaLitté

Penser le futur dans le sillage d'Arnoldo Mondadori, père de l'édition moderne

Une conférence était organisée par la Fondation Arnoldo et Alberto Mondadori et le groupe Mondadori pour discuter de l’édition du futur. L’objectif étant aussi de célébrer les 50 ans de la mort d’un des fondateurs de l'édition moderne et industrielle...

13/10/2021, 12:43

ActuaLitté

Canada et Québec : les libraires rêvent d’un “tarif-livre préférentiel”

Les habitudes prises pendant l’année 2020, au plus fort de la pandémie, risquent fort de perdurer. Les libraires canadiens et québécois ont vu les volumes de commande en ligne exploser, ainsi que les coûts liés aux expéditions. Katherine Fafard, directrice générale de l’Association des libraires du Québec (ALQ), revient sur ce sujet brûlant.

13/10/2021, 10:50

ActuaLitté

Boycott culturel : Sally Rooney refuse la traduction de son livre en hébreu

Malgré les efforts de la maison d'édition Modan Publishing House, qui avait fait paraître les deux premiers livres de l'autrice, Beautiful World, Where Are You ne sera pas traduit en hébreu. Sally Rooney elle-même a strictement refusé, dans une logique de « boycott culturel » contre l'État israélien.

12/10/2021, 17:06

ActuaLitté

HarperCollins s'engage à une neutralité carbone d'ici la fin de l'année

HarperCollins UK est formel : la maison d’édition sera neutre en carbone dans ses émissions directes dès la fin de l’année. Une annonce ambitieuse qui sera pilotée par le cabinet de conseil en stratégie de développement durable Brite Green qui mettra en œuvre des stratégies et des objectifs de développement durable pour la maison d’origine américaine. Pour ce faire, HarperCollins se concentrera sur la consommation d’énergie sur site et la consommation de carburant des véhicules de société.

 

 

12/10/2021, 15:28

ActuaLitté

Les frais de port préoccupent les libraires indépendants canadiens

Tandis que la France légifère pour imposer un tarif minimal des frais de port du livre, une étude de BookNet Canada menée auprès de 55 librairies indépendantes de toutes tailles relève que les expéditions de livres font partie des premiers soucis des commerçants, avec le règlement des salaires et du loyer.

12/10/2021, 15:01

ActuaLitté

“Je suis encore vivant” : Roberto Saviano, une vie de blessure en roman graphique

Il avait 26 ans quand les carabinieri sont venus chez lui : frappant à la porte, ils l’attendaient. L’écrivain et journaliste, qui vient de publier son premier ouvrage, s’entend dire : « Vous êtes menacé de mort. » En 2006, Roberto Saviano publiait Gomorra, roman-enquête plongeant au cœur de la Camorra, la mafia napolitaine. Depuis, il est « il morto che camina », cet homme en sursis…

12/10/2021, 14:15

ActuaLitté

La Bibliothèque des émotions, pour favoriser l'incidence de la lecture sur la santé

Qu’on les aime, les adule ou les haïsse, les histoires que nous racontent les auteurs représentent un moteur à émotions. S’il est avéré que la lecture a la capacité de réduire le stress et de renforcer les capacités intellectuelles, elle agit surtout sur nos ressentis. Pour ce faire, le réseau Love for Livres décide de s’embarquer dans des bibliothèques nouvelle génération.

12/10/2021, 00:01

ActuaLitté

États-Unis : l'édition, stable tout au long de 2020, l'année de la pandémie

Outre-Atlantique, l'édition vient de faire le bilan économique de l'année 2020, et ne cache pas sa satisfaction. Au global, le secteur s'en sort très bien, avec 25,71 milliards $ de chiffre d'affaires, une légère baisse par rapport à l'année précédente (- 0,2 %). Alors que la pandémie sévissait sévèrement sur le territoire, un tel résultat était inespéré.

11/10/2021, 10:53

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Dilaceratio corporis, une collection pour mieux vivre la mort

En novembre, les éditions Fage proposent de remettre au goût du jour un thème parfois compliqué à aborder dans nos sociétés : celui de la mort. Avec la collection Dilaceratio Corporis, plongez dans les trefonds de la mort, à travers une multitude d'approches et de visons...

22/10/2021, 16:56

ActuaLitté

Groupe Fnac Darty : Pass Culture et Pass sanitaire s'opposent 

La sucession de confinements a permis à la vente en ligne de considérablement se développer. Une aubaine pour certaines entreprisess. Parmi celles-ci, le groupe Darty, spécialisé dans la distribution de matériel électroménager, électronique et de produits culturels, a annoncé jeudi 21 octobre un chiffre d’affaires de 1,85 milliard d’euros au troisième trimestre, un chiffre en légère baisse (-0,3%) par rapport au troisième trimestre 2020. Ce résultat s’expliquerait par l’instauration du pass sanitaire.

22/10/2021, 14:56

ActuaLitté

Une librairie entièrement consacrée à nos amies les bêtes

Les trois règles, quand on ouvre un commerce, sont limpides : l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement. Ensuite, le concept suivra bien, et les chalands s’arrêteront. Cleo Le-Tan a suivi ce conseil, en ouvrage sur East 9th street, dans l’East Village de Manhattan une librairie, Pillow-Cat Books. Celle se se présente comme la première qui soit centrée sur les animaux. Uniquement sur nos amies les bêtes…  

22/10/2021, 10:52

ActuaLitté

FIBD 2022 : Shoot the book ! espère susciter des adaptations

FIBD22 - Annoncée en mars dernier, la venue de Shoot the Book ! au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, en 2022, se précise. 10 ouvrages auront la chance d'être présentés à un panel de producteurs, le mercredi 26 janvier, avant des rencontres face à face entre éditeurs et producteurs.

22/10/2021, 10:35

ActuaLitté

Vivendi boucle un troisième trimestre tout sourire à + 10 %

Les derniers mois furent mouvementés pour le groupe Vivendi, avec notamment cet accord avec Amber Capital pour le rachat des actions de Lagardère. Au moment des comptes, les chiffres sont dans le vert avec un troisième trimestre en hausse de 10,3 %, à 2,476 milliards €. Pour Editis, la filiale éditoriale, c’est un recul qui est enregistré, au sein d’une année qui demeure exceptionnelle.

22/10/2021, 09:14

ActuaLitté

Kitab : la plateforme digitale pour les archives en arabe et français du Maroc

Un communiqué de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) vient d’annoncer le lancement de sa plateforme numérique Kitab. Cette dernière permettra de consulter les publications nationales diffusées depuis 2020, mais aussi celles à venir. En arabe, kitab désigne, tout simplement, un livre.

22/10/2021, 08:02

ActuaLitté

Réformer la formation des bibliothécaires territoriaux : rendez-vous à la Bpi

Le rapport Orsenna, remis à Emmanuel Macron en 2018, établissait plusieurs constats, notamment celui d'une formation initiale et continue des bibliothécaires territoriaux à faire évoluer, notamment vers la relation avec les usagers. Le 30 novembre 2021, le ministère de la Culture organise une journée d'échanges pour ouvrir le chantier de cette réforme de la formation.

21/10/2021, 16:48

ActuaLitté

Iran : l'écrivain Arash Ganji convoqué pour purger sa peine

Arrêté en décembre 2019, l'écrivain et traducteur iranien Arash Ganji avait précédemment été condamné à 11 ans de prison. Libéré sous caution à l’époque, il a été convoqué par les autorités pénitentiaires la semaine dernière pour purger sa peine. Cette convocation est, d’après PEN America, la dernière l'agression en date « contre la liberté d'expression et les droits de l'Homme en Iran ».

21/10/2021, 16:13

ActuaLitté

Comic Art Europe : faciliter la mobilité des oeuvres et des créateurs

Après sa première année d’existence, Comic Art Europe, visant à renforcer le secteur de la bande dessinée sur le continent en expérimentant des méthodes de travail collaboratives, fait le bilan de ses actions et lance deux nouveaux appels à participation aux auteurs et autrices du 9e art.

21/10/2021, 15:07

ActuaLitté

Réflexion, détachement et rondeur : Milan explore une nouvelle identité

Depuis bientôt 40 ans, les éditions Milan, un des premiers éditeurs sur le marché du documentaire jeunesse, invitent leurs lecteurs à « ouvrir grand les yeux » en transmettant, grâce à ses auteurs et à leurs œuvres, un précieux savoir, qui donne du sens, et rend confiant dans la vie. 

21/10/2021, 12:42

ActuaLitté

Macron agacé : ses ministres “ne foutent rien”, publient des livres et n'en vendent pas (chiffres à l'appui)

Emmanuel Macron, qui se rêvait écrivain — peut-être plus que Président de la République ? – s’agace, nous apprend Le Canard enchaîné. Selon lui, la place qu’occupent les ministres dans la rentrée, moins celle littéraire que celle des essais, devient pesante. Jalousie présidentielle ?  

21/10/2021, 10:57

ActuaLitté

Troisième mandat pour Christine Carrier, reconduite à la tête de la Bpi

Christine Carrier entamera son troisième mandat à la tête de la Bibliothèque publique d'information, à partir de ce 24 octobre 2021, selon un décret du 20 octobre 2021 signé par le président de la République.

21/10/2021, 09:29

ActuaLitté

Podcasts : le ministère de la Culture paye ses experts en silence radio

Début septembre, le ministère de la Culture dévoilait un appel à projets fléchés vers les autrices et auteurs. Fort bien. Il s’agissait de mettre à disposition de chaque dossier une enveloppe de 3000 à 5000 € « attribuée après avis d’une commission de professionnels ». Pour ce faire, simple : imaginer un travail d’écriture pour des oeuvres sonores, ou podcasts.  Budget total : 500.000 €.

20/10/2021, 16:43

ActuaLitté

Irlande du Nord : des amendes pour 87 000 retards… supprimées 

C’est décidé : toutes les amendes liées aux retards d’emprunts en bibliothèque doivent être supprimées. C’est du moins ce qu’à annoncé la ministre des Communautés Deirdre Hargey, en Irlande du Nord. Le 11 octobre dernier, ces retards étaient évalués au nombre de 87 412 pour les bibliothèques du pays. Ils seront donc tous effacés du système de Libraries NI. Pour tous les lecteurs concernés, voici un beau cadeau de Noël avant l’heure !

20/10/2021, 16:39

ActuaLitté

Une mise à jour d'envergure pour le Dictionnaire des francophones

Le Dictionnaire des francophones, lancé en mars 2021, annonce la mise en place de sa première grande mise à jour. Le DDF accueille ainsi FranceTerme, la base de données terminologiques de la délégation générale à la langue française et aux langues de France, et le Grand Dictionnaire terminologique de l'Office québécois de la langue française.

20/10/2021, 16:04

ActuaLitté

Les Prouesses, des éditrices dédiées aux autrices méconnues

Avec une ligne éditoriale limpide – publier des textes méconnus, et pourtant fondateurs, signés par des autrices –, les éditions Les Prouesses repoussent les limites. L’objectif est d’ouvrir les horizons de pensées et de diversifier les représentations, avec des ouvrages qui offrent une vision unique de la condition des femmes. Par-delà les frontières et le temps. 

20/10/2021, 15:25

ActuaLitté

Disparition de Philippe Castellin, pionnier de la poésie numérique

L'auteur et éditeur Philippe Castellin, pionnier de la poésie numérique, est mort. Vivant en Corse, il codirigeait la revue poétique DOC(K)S depuis 1990, et participait à des performances, au sein du collectif Akenaton, qu'il avait cofondé avec Jean Torregrosa.

20/10/2021, 15:20

ActuaLitté

Boycott : comment tolérer des éditeurs nazis à la Foire de Francfort ?

FBM21 — La plus grande manifestation professionnelle d’Europe, la Foire du livre de Francfort, vient d’ouvrir ses portes. Pour son commissaire général, Juergen Boos, ce n’est pas encore un « retour à l’activité normale », dans l’organisation. Pourtant, dans le déroulé, les polémiques habituelles reviennent – distanciel ou présentiel qu’importe, rien de nouveau.

20/10/2021, 12:40

ActuaLitté

Peinture, cinéma, littérature : mort de l'essayiste Youssef Ishaghpour

L'auteur français d'origine iranienne Youssef Ishaghpour est mort le 15 octobre dernier à son domicile parisien, à l'âge de 81 ans. Né à Téhéran en 1940, arrivé en France à l'âge de 18 ans, Ishaghpour a publié de nombreux essais sur le cinéma, la peinture et la littérature.

20/10/2021, 11:38

ActuaLitté

Marché italien : librairies indépendantes et petits éditeurs en hausse

35 % des librairies interrogées par Silesercenti-Swg déclarent avoir augmenté leurs ventes malgré la pandémie. Et ce, semble-t-il, grâce à la loi sur le livre et au Bonus Cultura (18App). Les éditeurs indépendants, quant à eux, font état d'une augmentation de 28 % de leurs ventes en 2021 par rapport à l'année précédente. 

20/10/2021, 11:38

ActuaLitté

Évasion fiscale : pour Vargas Llosa, les Pandora Papers sont “faux”

Prix Nobel de littérature en 2010, Mario Vargas Llosa a été cité à deux reprises dans des révélations massives liées à l'évasion fiscale : les Panama Papers, en 2016, et, à présent, les Pandora Papers. Selon les documents étudiés dans le cadre de cette dernière enquête, Vargas Llosa aurait été le principal titulaire d'une société offshore, ouverte dans les Îles Vierges britanniques, paradis fiscal notoire.

20/10/2021, 10:04

ActuaLitté

Disparition du poète belge Werner Lambersy

Le poète belge Werner Lambersy, qui avait choisi le français comme langue d'écriture, est mort ce lundi 18 octobre à Paris, où il vivait depuis plusieurs années. Il laisse derrière lui une immense bibliographie, dont les œuvres lui ont valu de nombreuses récompenses, comme le Prix Mallarmé ou le Prix international de poésie francophone Yvan-Goll.

19/10/2021, 16:03

ActuaLitté

Un éditeur marocain porte plainte contre Zemmour pour contrefaçon

Trop, c’est trop : pour l’éditeur marocain Abdelkader Retnani, Éric Zemmour est pris en flagrant délit de… contrefaçon. En cause, l’utilisation du nom La croisée des chemins, site officiel où l’ouvrage du polémiste est en vente, qui s’avère être le nom de la maison d’édition fondée voilà 40 ans par Retnani. Or, et l’on s’en doute, les ouvrages de la maison basée à Casablanca sont à des années-lumière du dernier ouvrage du réactionnaire, La France n’a pas dit son dernier mot.

19/10/2021, 15:06

ActuaLitté

Le pass sanitaire, générateur de conflits dans les bibliothèques

Pour apporter de l'eau au moulin des revendications, ou simplement prendre le pouls de la profession, l'Association des bibliothécaires de France (ABF) livre les résultats d'un sondage sur le pass sanitaire dans les bibliothèques. Ce dernier a été mené entre le 15 septembre et le 2 octobre dernier. Près de 3000 participants détaillent les difficultés rencontrées dans les établissements de lecture publique.

19/10/2021, 12:34

ActuaLitté

L'éditeur scientifique Springer Nature opte pour la traduction automatisée

L'éditeur scientifique Springer Nature annonce la mise à disposition d'un outil de traduction automatique d'articles et de manuscrits, leur permettant « de traduire leurs écrits en anglais, à partir de différentes langues ». D'après la maison d'édition, cette solution permettra de réduire les coûts et les délais de traduction, et répond à une demande des auteurs.

19/10/2021, 11:51

ActuaLitté

Furet du Nord, Decitre et ActuaLitté en “synergie pour faire rayonner le livre et la lecture”

La lecture est enfin devenue Grande cause nationale et pour soutenir cet engagement le groupe Furet du Nord/Decitre et le journal en ligne ActuaLitté déploient une synergie à travers plusieurs actions. Objectif : renforcer la présence du livre sur internet et relier les lecteurs avec le réseau de 32 établissements, dont le dernier né, à Reims.

19/10/2021, 11:00

ActuaLitté

La collection Que sais-je ? en vidéos : du savoir sur les réseaux

Le groupe Humensis lance « Que sais-je ? » dans la production audiovisuelle. La célèbre collection créée il y a 80 ans par les Puf (Presses Universitaires de France) ajoute une corde à son arc en devenant productrice de formats courts. Des clips d’une durée 128 secondes – en référence à son format intangible de 128 pages – qui reprennent les grandes références de ses ouvrages.

19/10/2021, 09:34

ActuaLitté

Roselyne Bachelot écarte une levée du pass sanitaire dans les bibliothèques

Empêtrés dans les contrôles des pass sanitaires des usagers et des agents, les bibliothécaires se retrouvent quelque peu écartelés : d'un côté les aspirations d'accès universel à la culture, de l'autre les besoins d'une politique sanitaire de lutte contre le coronavirus. La ministre de la Culture a écarté, pour le moment, toute levée de cette obligation de contrôle à l'entrée des établissements.

18/10/2021, 15:01

ActuaLitté

Accusé de divulgation de secrets d'État, Ahmet Altan de nouveau en procès

En avril dernier prenait fin une autre parodie de justice dont l’écrivain Ahmet Altan — et d’autres à sa suite — était victime. Son emprisonnement, que la Cour européenne des Droits de l’Homme avait qualifié d’abusif, était enfin terminé. L’opinion internationale se soulageait de ce qu’il allait sortir de prison, toutes charges étant abandonnées. Mais la justice turque a plus d’un turc dans son sac…

18/10/2021, 13:28

ActuaLitté

Un escroc engrange 1,5 million $ en flouant Amazon

Un résident de la petite ville de Portage (Michigan, 50.000 habitants…) vient d’être reconnu coupable d’une lourde infraction. Entre 2016 et 2021, il aura loué des manuels scolaires, dans le cadre d’un programme mis en place par Amazon. De quoi récolter plus de 1,5 million $ dans un exercice d’arnaque de haut niveau.

18/10/2021, 11:46

ActuaLitté

Clément Braun-Villeneuve devient attaché de presse chez Fayard

Attaché de presse dans le domaine de l'édition et fondateur des éditions Premier degré, Clément Braun-Villeneuve a annoncé son départ des éditions Michel Lafon, pour rejoindre Fayard.

18/10/2021, 11:20

ActuaLitté

Astérix au cirque : ce scénario inédit et inachevé de Goscinny 

En parcourant les archives de son père, Anne Goscinny a découvert une petite surprise : Astérix au cirque — manifestement un titre provisoire. Un scénario tapé à la machine par René Goscinny, et jusqu’à lors totalement inconnu. L’ouvrage avait été commencé quelque temps avant la mort du scénariste, survenue en novembre 1977.

18/10/2021, 10:42

ActuaLitté

Aides Covid : “L'argent ira aux auteurs dans tous les cas” (CNL)

Le Centre national du livre a repris en main son aide aux auteurs, déléguée pour l'année 2020 à la Société des Gens de Lettres, et a communiqué sur les aides versées au titre du premier semestre 2021 : 209 auteurs ont été aidés, pour un montant total de 761.625 €.

18/10/2021, 10:02

ActuaLitté

Du neuf avec du vieux : comment Marvel recycle son cheptel de super-héros

Penguin Classics, qui publie des ouvrages classiques de la littérature, et Marvel Comics, collaboreront sur une nouvelle série, la Penguin Classics Marvel Collection. Les livres seront une anthologie « des histoires originales et des récits fondateurs des personnages clés de Marvel ». Ce partenariat marque la première incursion de Penguin Classics dans la sphère de la bande dessinée, comme une nouvelle étape du rapprochement entre Penguin Random House et Marvel Comics, après la signature d'un partenariat de distribution entre les deux structures, plus tôt dans l’année.

16/10/2021, 07:23

ActuaLitté

Royaume-Uni : ouvrir une librairie en pleine pandémie, succès garanti ?

En janvier, la Booksellers Association annonçait que l’année 2020 avait enregistré un total de 967 boutiques indépendantes au Royaume-Uni et en Irlande, contre 890 en 2019. Un chiffre impressionnant, d’autant plus qu’il représente le plus grand nombre de librairies indépendantes sur le territoire depuis 2013. Malgré la pandémie, mais aussi face à la croissance toujours aussi fulgurante d’Amazon, les libraires britanniques ont gardé le cap. Et pour nombre d’entre eux, il s’agit d’un véritable nouveau départ — ou d'un saut dans le vide. 

15/10/2021, 15:45

ActuaLitté

Québec : fréquentation des bibliothèques en hausse

Les bibliothèques du Québec ont connu une nouvelle hausse d’usagers inscrits en 2019. Les dernières statistiques indiquent une augmentation de 2,6 %, à 2,77 millions d’abonnés. Pour autant, les prêts affichent un léger recul de 0,7 % — à l’exception des livres numériques, qui passent de 2,31 à 2,6 millions de documents. Quant au livre audio, la tendance est la même.

15/10/2021, 15:25