#Librairie

Supprimer le rabais sur les achats des collectivités, “double peine” pour les bibliothèques ?

Le 10 février dernier, à l'invitation de la Commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, différents représentants des métiers du secteur du livre ont fait part des difficultés du secteur en cette période de crise, et des attentes. Le Syndicat de la Librairie française a ainsi proposé une suppression du rabais de 9 % pour les achats de livres destinés aux bibliothèques par les collectivités...

Le 19/02/2021 à 15:17 par Antoine Oury

9 Réactions | 50 Partages

Publié le :

19/02/2021 à 15:17

Antoine Oury

9

Commentaires

50

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Les libraires persistent et signent. Par l'intermédiaire d'une intervention de la présidente du Syndicat de la Librairie française (SLF), Anne Martelle, devant des sénateurs, la profession a demandé la suppression du rabais de 9 % pour les achats de livres destinés aux bibliothèques, que les librairies peuvent accorder aux collectivités.

« Dans les faits, cette remise est obligatoire pour le libraire, s'il veut obtenir le marché public », a assuré Anne Martelle au Sénat. « À ces 9 % s'ajoutent les 6 % de la SOFIA, pour les droits d'auteur. Sur une remise accordée par les éditeurs de 32 %, cela laisse peu pour vivre, au regard du temps passé sur le marché public », poursuivait-elle.

En mai 2020, le Syndicat de la Librairie française avait déjà intégré cette suggestion parmi les « mesures structurelles » destinées à améliorer les marges des libraires, présentées à l'époque à Bruno Le Maire.

Le Syndicat de la Librairie française estime que le coût de cette mesure s'élèverait, à achats constants, à 12 millions € pour les collectivités (10,8 millions € pour les collectivités locales et 1,15 millions € pour les universités). Toujours d'après le syndicat, une commune de 100.000 habitants et plus dépenserait 25.000 € supplémentaires par an, pour les mêmes volumes d'achat, et une commune de 2000 à 5000 habitants, 772 €.

La suppression du rabais de 9 % offrirait une hausse de la marge du libraire de 1 à 1.5 point, soit un doublement du bénéfice annuel, d'après le SLF.

Des acquisitions de livres plus difficiles

Bien que sensible aux difficultés des librairies et plus précisément à la problématique économique des marges insuffisantes, l'Association des Bibliothécaires de France prévient : « C’est un leurre de croire que les collectivités rallongeront d’autant les budgets » en cas de suppression du rabais de 9 %, nous indique Alice Bernard, présidente de l'ABF.

En effet, le budget, dans le meilleur des cas, resterait plutôt constant, au détriment du volume des acquisitions. « De manière générale », poursuit Alice Bernard, « la tendance est plus à la réduction des budgets d’acquisition des bibliothèques. La suppression de ce rabais pourrait agir comme une double peine. »

LIVRE : les vacataires des bibliothèques victimes de la crise ?

La présidente de l'ABF rappelle également quelques faits : « Il semble y avoir une méconnaissance de l’histoire du droit de prêt. Avant la “loi Lang” qui mentionne un rabais possible de 0 à 9 %, les rabais étaient bien plus conséquents (de l’ordre de 20 à 25 %). Ce rabais maximum et non imposé (même si les 9 % sont devenus une habitude systématique) fait partie d’un compromis, d’une position d’équilibre sur le droit de prêt que nul ne devrait remettre en cause. »

D'autres questions plus pratiques se posent, et supposent des négociations plus poussées : « Que demande le SLF : modifier la loi sur le droit de prêt alors que ce rabais n'est pas obligatoire ? Quid des bibliothèques étant en marché public avec cette remise de 9 % faisant partie des conditions ? Faudra-t-il les casser ? », interroge Alice Bernard.

Nous avons contacté l'Association des Maires de France et la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la Culture, et sommes dans l'attente de plus d'éléments.

 

Photographie : Les 7 Lieux, médiathèque à Bayeux (illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 
 
 
 
 
 

9 Commentaires

 

lacsap

20/02/2021 à 11:28

Bonjour,
petit correctif: C'est la loi du 18 juin 2003, dite loi sur le droit de prêt, qui a plafonné les remises aux collectivités à ces 9%. La loi Lang de 1981 était muette sur la question du droit de prêt. Cette loi de 2003 fut en effet un texte d'équilibre. Les bibliothèques (et leurs collectivités) renonçaient à des taux de remise (qui pouvaient en effet atteindre 25%). Le plafonnement permettait de dégager des fonds alimentant le droit de prêt (6% des ventes aux collectivités), l'État mettant lui aussi la main au portefeuille en versant chaque année une "cotisation" de 1,5 € pour chaque lecteur inscrit en bibliothèque publique. Enfin ce plafonnement permettait aux libraires de se défendre dans l'attribution des marchés publics contre les grossistes, seuls capables de consentir des remises aussi élevées. La mise en place du droit de prêt suscita une certaine réticence des bibliothèques craignant que les crédits d'acquisition n'augmentant pas, leur volume serait en baisse. Le CNL accompagna donc sur deux ans ce plafonnement qui finit par être "absorbé".
Évidemment, l'environnement s'est modifié. Les marchés publics de livres pour les bibliothèques ont quasiment disparu par suite du relèvement du seuil de dispense. Et les libraires locaux sont désormais des partenaires reconnus des bibliothèques. Est-il donc pertinent de remettre en cause ce texte d'équilibre ?

lecteurdu12

20/02/2021 à 15:03

1 - Les 9% sont un maximum possible, ils ne sont pas obligatoires. Mais dans les faits, le libraire ne peut pas faire autrement que de les proposer. Si le libraire ne fait pas cette remise, son offre, même dans le cadre de la dérogation à la mise en concurrence, n'est pas la meilleure possible donc la collectivité, qui pour déroger à la mise en concurrence doit garantir la bonne utilisation des deniers publics, doit se tourner vers un libraire qui lui fera 9%.

2 - Demander la suppression du rabais de 9%, c'est demander d'augmenter la mise sous perfusion. C'est l'aveu terrible de la dépendance à l'argent public. Or rien ne dit que dans le contexte actuel les collectivités abonderont pour maintenir la quantité. Croire qu'elles vont augmenter les budgets pour compenser est un pari risqué, voire un doux leurre. Ce n'est pas un dû, cela relève du libre choix des équipes en place et même si les sommes paraissent dérisoires, il faudra bien les prendre quelque part : les 772 € pour une commune de 2 000 à 5 000 habitants, c'est peut-être une subvention qui saute. et 25 000 euros pour une commune de 100 000 habitants, ce n'est pas une paille non plus (cela fait un bon morceau d'un emploi à la bibliothèque par exemple...)

libraire67

20/02/2021 à 21:39

Le travail avec les collectivités a une double facette.
d'un côté les libraires consentent cette fameuse remise des 9%, mais assument l'intégralité du solde de la SOFIA. Et du coup "perdent" 15% de marge sur les livres vendus aux collectivités.
Quand il ne s'agit que de saisir un BDC déjà travaillé par les responsables des CDI ou des bibliothèques, passe encore. Mais quand il s'agit de produire un travail de recherche et de veille bibliographiques, là ça devient plus problématique. Quand une équipe de libraires passe parfois des heures à travailler sur une bibliographie thématique pour ne placer au mieux qu'une poignée de livres, le compte n'y est pas.
C'est un fait, cela existe. Toutes les bibliothèques n'envoient pas un BDC tout prêt, et nous demandent de faire ce travail supplémentaire en exigeant la remise.
D'un autre côté, cela permet aux libraires d'augmenter le volume de ventes et de commandes et ainsi de mieux pouvoir argumenter (mais sans garantie) lors des négociations de remise.
Prenons mon cas: aujourd'hui au bout de 18 années d'existence, ma libraire a une remise correct dans l'ensemble des catalogues des grands distributeurs, qui représentent 80 à 90% des commandes. Mais cette remise n'est que de 25/30 % chez les plus petits distributeurs. Pour ma part j'ai décidé d'arrêter de batailler sur la question de la remise, car cela représente une grosse dépense d'énergie pour au final peu de retombées sur une volume de demandes moindres.
C'est mon choix personnel...
De plus des bibliothécaires satisfaits cela fait de clients particuliers susceptibles de faire leurs achats personnels dans ma librairie, donc win-win...
Je pense pour ma part que le SLF se trompe de combat. Ce n'est pas en demandant la suppression des 9% que cela risque d'améliorer la tréso des libraires.
Il faudrait à mon avis plutôt exiger une meilleure remise de la part des distributeurs , qui eux sont les gros gagnants du mécanisme actuel.
Aujourd'hui des groupes comme Hachette Madrigall (Gallimard/Flammarion) ou Interforum jouent surtout sur la logistique pour gagner des millions d'€, au détriment des auteurs des éditeurs et aussi des libraires.
On assiste depuis que j'ai commencé à travailler en libraire en 1995 à une véritable concentration des grands groupes de distribution qui contrôlent véritablement des pans entiers de ce secteur économique. Et ce au détriment des autres acteurs du livre. Cette hyper concentration est à mes yeux le véritable danger.
Lors du confinement du printemps 2020, ces groupes se sont rendus compte du poids considérable des librairies pour les ventes de livres tant aux particuliers qu'aux collectivités, et ils ont constaté que ni Amazon ni la Fnac ni les autres plateformes en lignes ne pouvaient maintenir le chiffre d'affaires attendu par le secteur du livre.
A mon avis il faudrait plutôt:
1 pérenniser les budgets livres alloués aux collectivités, les graver dans le marbre et interdire qu'ils puissent baisser.
2 améliorer globalement les remises consenties à tous les libraires (et non uniquement aux plus grands). De plus cette revalorisation doit se faire surtout auprès des 5 grands distributeurs et non auprès des petits
3 que la rétrocession à la SOFIA soit partagé entre libraires et distributions.
4 arrêter de considérer que le travail des libraires soit gratuit et prendre en considération toutes ces tâches annexes, extrêmement chronophages et qui ne sont pas "rétribuées" .
5 arrêter de mettre en avant la fameuse remise de 5% consentie aux particuliers qui est devenu de fer de lance de certains libraires (même s'ils en reviennent sans le dire), voire même la supprimer.
Ce n'est que mon avis, fondé sur mon expérience et sur mes convictions.

Place Ronde

22/02/2021 à 09:22

Bravo ! Vos remarques et arguments Libraire67 sont excellents. Je reste quand même partisan d’une suppression de la ristourne de 9% avec pour seule affection la librairie à moins qu’elle ne soit elle aussi répartie sur tous les acteurs de la chaîne du livre ainsi que le 6 % de droits à prêts. Il n’y a aucune raison que ces 14 % ne pèsent que sur la marge des librairies.

Place Ronde

22/02/2021 à 09:05

Une correction et un complément de reflexion :

1 - La suppression de la remise de 9 % consentie aux collectivités ne donnerait pas 1 à 1.5 point de « marge supplémentaire » au libraire mals « 9 points de marge commerciale » et « 1 à 1.5 de résultats ». La différence est importante ! La marge commerciale en haut du compte de résultats permet d’absorber les charges fixes, salaires (qui pourraient être augmentés par exemple) et autres charges donc, peut-être sortir avec un résultat positif plus communément appelé « bénéfice », d’augmenter la capacité d’autofinancement de la société et lui permettre d’investir, verser des bénéfices, rendre la société (au sens juridique du terme) plus stable et viable.

2 - Directrice des Achats (secteurs privé et public) pendant plus de 20 ans, je me suis souvent heurté à ce sujet du « prix ». J’ai beaucoup travailler pour faire entendre que l’on achète au « coût global » et non au « prix le plus bas » soit au « mieux disant » et non au « moins disant » pour reprendre les termes des marchés publics. Une collectivité qui ne regarde que le prix au lieu de s’attacher à regarder : la qualité, les délais, le service fait au final un très mauvais achat car elle perd la substance même de ce qui peut lui être proposé pour mieux servir ses propres clients et progresser dans ses méthodes d’achat et de consommation. Il est temps que nos acheteurs publics intègrent des éléments qualitatifs (et sachent les mesurer) dans les cahiers des charges avec une définition du besoin élargie. Ils verraient comme le travail avec un fournisseur est plus enrichissant pour les collaborateurs des bibliothèques (mais aussi des autres secteurs) que le gain de 772 € annuels. Je pourrai ici relater mon exemple préféré des chaussures de sécurité à 20€ renouvelées 5 fois dans l’année et blessant les pieds ou celles achetées 100 € qui tenaient un an et étaient confortables. D’une part les premières coûtaient bien plus que 100€ annuels car la productivité des collaborateurs était abaissée par la douleur et les frais administratifs de traitement explosaient : le montant de l’achat était donc de 220 € annuels ; pour le second cas les frais administratifs de 17€ à la commande étaient largement absorbé par la productivité. Pour avoir expliquer et démontrer ceci lors d’un entretien aux responsables d’une grande médiathèque je peux vous dire que l’argument porte et qu’il est largement vérifié. Une bibliothèque accompagnée, conseillée dont les ouvrages seront livrés sous huitaine, non abîmés et sortiront des rayons verra sa clientèle augmenter et sera gagnante sur toute la ligne et son fournisseur aussi par la même occasion.

Bonne journée

Place Ronde

22/02/2021 à 09:27

Vous voudrez bien excuser les erreurs grammaticales laissées dans ce texte tapé trop vite sur un écran de téléphone au petit matin. Bonne journée.

Hauteur de vue

22/02/2021 à 15:10

Évidemment, rien sur les auteurs... car le relevé des prêts et achats en biblio relève de la pure fumisterie... 3 ans de décalages avec... aucune information vérifiable.

Mais chut, hein... le problème, c'est l'argent public.

Flo profdoc

10/03/2021 à 10:28

Vos commentaires sont très instructifs sur les problématiques actuelles. On peut constater que le SDL choisit de ne pas viser les distributeurs parce qu'ils sont trop puissants, et qu'il s'en prend aux deniers publics.
Attention, n'oublions pas les établissements scolaires dans la ronde. Chaque année, les professeurs documentalistes achètent auprès des libraires locaux un volume de livres conséquent, dans le but de faire lire les élèves de la 6e à la Terminale ; les écoles sont concernées aussi. Les budgets y sont très serrés - sauf exception, et n'augmenteront pas pour combler la perte des 9%. Ce serait donc un appauvrissement terrible et regrettable des fonds documentaires des CDI, alors que nous, profs docs et plus largement, enseignants, jouons un rôle majeur dans l'accès des enfants et des jeunes à la lecture. Nous luttons pour maintenir ce lien qui s'étiole, notamment en proposant des livres aux formes et aux contenus variés et ciblés. Comment faire lorsqu'on peut acheter peu et encore moins qu'avant ?

Sinatra17

29/04/2021 à 12:38

Libraire, fournisseur de bibliothèques j'applaudis des quatre mains l'initiative de la SLF, même si je n'adhère pas à l'idée de supprimer la remise consentie dans le cadre des marchés publics. Se pencher sur le manque flagrant de rentabilité du travail avec les bibliothèques de prêt et nécessaire.
Le dépôt de bilan de bon nombre de nos collègues incapables de vivre de leur travail et la fragilité de beaucoup d'autres est un signe inquiétant.
Ce phénomène atteste du déséquilibre financier qui est le résultat de textes de loi pourtant présentés comme des mesures de protection en faveur du fabuleux tissu de libraires indépendants qui fait la fierté de ce Pays.
Le plafonnement des remises à 9% n'était possible que par le soutien de la SNE, soutien acheté par les 6% du droit de Prêt qui est censé bénéficier à parts égales aux auteurs et aux éditeurs.
La Sofia est un cas inique en Europe à ma connaissance, une anomalie para fiscale qui demande aux bénéficiaires d'une prestation de déclarer ce qu'ils ont reçu, mais c'est au fournisseur, et non pas à l'utilisateur de régler la note.

Je plaide pour une simplification. Les bibliothèques seules déclarent et payent la Sofia, point.

Convenons en, les libraires ne sont pas à l'origine du prétendu "préjudice" que représente l'achat des livres par les bibliothèques accueillant du public avec une activité organisée de prêt. Les bibliothèques, grandes petites, municipales ou universitaires sont des acquéreurs de quantités d'ouvrages, qui ne trouveraient pas autrement leur lecteurs.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le déconfinement progressif dans les bibliothèques, à partir du 19 mai

Les bibliothèques publiques ont fait partie des rares équipements culturels à conserver leurs portes ouvertes en cette deuxième année de pandémie mondiale. Aussi, le déconfinement progressif qui doit démarrer ce 19 mai n'apporte pas de grands changements, mais quelques nuances...

11/05/2021, 11:24

ActuaLitté

Mérignac : des agents de la médiathèque en grève, contre le travail dominical

Des agents de la médiathèque de Mérignac (Nouvelle-Aquitaine) ont déposé un préavis de grève, pour ce mercredi 12 mai 2021, pour protester contre la mise en place du travail dominical et celle des 1607 heures dans la fonction publique territoriale.

11/05/2021, 10:29

ActuaLitté

Une enquête sur les plans d'urgence dans les bibliothèques patrimoniales françaises

L'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR), pour l'année 2021, s'est notamment vu confier une mission consacrée aux plans d'urgence dans les bibliothèques patrimoniales françaises. Pour la mener à bien, une enquête nationale est menée auprès des professionnels concernés.

03/05/2021, 10:22

ActuaLitté

Le Centre tchèque de Paris ouvre sa bibliothèque 

C'est lors de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, ce vendredi 23 avril dernier qu'a été inaugurée la bibliothèque du Centre tchèque. Créé en 1997, elle se donne pour objectif de diffuser et promouvoir la culture tchèque en France, mais aussi de contribuer au dialogue culturel franco-tchèque. 

28/04/2021, 16:05

ActuaLitté

Accessibilité : un rapport pointe “la grande disparité” entre les bibliothèques

Rendu public en mars dernier, un rapport de l'Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche (IGESR), remis aux ministres de l'Éducation nationale et de la Culture, évalue l'accessibilité au sein des bibliothèques de recherche et des établissements territoriaux. Et trace le chemin qu'il reste à parcourir...

22/04/2021, 14:44

ActuaLitté

Bibliothèques de l'Enseignement supérieur : les postes de magasiniers 2021 ouverts

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a publié au Journal officiel les postes de magasiniers des bibliothèques d'établissements d'enseignement supérieur ouverts au titre de l'année 2021. Les candidatures peuvent être envoyées dès à présent.

21/04/2021, 09:40

ActuaLitté

La BnF recherche un directeur délégué aux ressources humaines

Un avis publié au Journal officiel du 16 avril 2021 annonce la vacance prochaine de l'emploi de directeur délégué aux ressources humaines de la Bibliothèque nationale de France, le 10 mai prochain. L'établissement recherche donc un ou une remplaçante, pour proposer à la direction une politique de gestion des ressources humaines.

20/04/2021, 16:13

ActuaLitté

Suicide d'un agent de la BnF : deux enquêtes et des préconisations

Le 3 août 2020, un agent magasinier de la Bibliothèque nationale de France (BnF) mettait fin à ses jours, sur son lieu de travail. Deux enquêtes ont suivi : l'une, menée par la police judiciaire, l'autre par une délégation d’enquête paritaire, réunissant des représentants du personnel et de l'administration.

16/04/2021, 16:59

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : la Sorbonne Nouvelle “prise en tenaille”

La bibliothèque interuniversitaire Sainte-Barbe a connu des semaines mouvementées, rythmées par le débrayage des personnels et la fermeture de l'établissement. Les bibliothécaires protestent contre la suppression des postes de deux contractuels, au profit de deux agents titulaires, et critiquent plus largement le manque de moyens humains pour la BSB. Jamil Dakhlia, président de l'université Sorbonne Nouvelle, à laquelle la bibliothèque est rattachée, souscrit aux demandes mais pointe des « exigences contradictoires » du ministère de l'Enseignement Supérieur.

16/04/2021, 11:52

ActuaLitté

Le congrès 2021 de l'ABF organisé uniquement en ligne

Les bibliothécaires français ne se retrouveront pas à Dunkerque, du 17 au 19 juin prochain. Pour la seconde année consécutive, l'Association des Bibliothécaires de France est contrainte de renoncer à l'événement. Les conditions sanitaires conduisent ainsi vers un congrès en ligne, en 2021.

16/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Bibliothèques au Québec : un rôle entier dans les projets éducatifs

L’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) a déposé à l’intention de Monsieur Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, son mémoire La réussite éducative : au centre de la mission des bibliothèques publiques québécoises, dans le cadre du Rendez-vous pour la réussite éducative. Par ce mémoire, l’ABPQ souhaite notamment faire reconnaître la mission des bibliothèques publiques et les quatre piliers sur lesquels elle repose, soit l’éducation, l’alphabétisation, l’information et la culture. 

15/04/2021, 10:14

ActuaLitté

Allemagne : bientôt, une loi sur le prêt de livres numériques en bibliothèque ?

Outre-Rhin, l'édition est en ébullition. Le Bundesrat, qui représente les 16 Länder allemands, souhaite profiter de la transposition de la directive européenne sur le droit d'auteur pour introduire une loi sur le prêt de livres numériques dans les bibliothèques. Les éditeurs seraient alors obligés de mettre à disposition leurs ouvrages, moyennant un droit de prêt régi par la loi.

08/04/2021, 15:19

ActuaLitté

Une journée d'étude consacrée à la figure féminine dans la littérature policière

L'Association des Bibliothécaires de France (ABF), groupe Rhône-Alpes, organise une journée d'étude en distanciel, jeudi 29 avril 2021, sur le thème : « No woman no crime : la figure féminine dans la littérature policière ». 

07/04/2021, 16:06

ActuaLitté

Norvège : une bibliothèque amphithéâtre en hommage à Henrik Ibsen

Henrik Ibsen (1828-1906), dramaturge norvégien publié chez Actes Sud, a fini par inspirer la création d’une bibliothèque très spécifique. De forme incurvée, elle évoque l’esprit d’une salle de théâtre, avec une note antique peut-être. Baptisée Bibliothèque Ibsen, tout simplement, elle deviendra un centre culturel exposant toute la littérature de l’auteur. C’est d’ailleurs dans sa ville de naissance, Skien, qu’elle s’implante.

01/04/2021, 10:11

ActuaLitté

Trois ans après le rapport Orsenna, quels effets pour les bibliothèques ?

Voyage au pays des bibliothèques, rapport signé par Erik Orsenna et Noël Corbin, a été remis à la ministre de la Culture de l'époque, Françoise Nyssen, en février 2018. Parmi les principales conclusions de ce document, une attente forte se dégageait : celle d'« ouvrir plus et offrir plus » les établissements de lecture publique. Après le rapport de sénatrices, l'année dernière, deux députées se penchent sur les effets du fameux rapport Orsenna.

31/03/2021, 12:29

ActuaLitté

Du 17 au 19 août 2021, un congrès de l'IFLA entièrement virtuel

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (ou IFLA, International Federation of Library Associations and Institutions, en version originale) a confirmé l'organisation d'un congrès annuel totalement virtuel, en 2021. La fédération assure qu'il s'agira de l'événement « le plus accessible » de son histoire.

30/03/2021, 10:55

ActuaLitté

Vol de livres en bibliothèque et autodafé dans un parc de Belgique

Incident et incendie se sont conjugués ce 28 mars dans la ville germanophone belge d’Eupen (province de Liège). En effet, trois personnes ont été surprises en plein autodafé d’ouvrages, dans un parc de la ville basse. La police de Weser-Göhl a été contactée vers 22h pour intervenir.

29/03/2021, 14:31

ActuaLitté

Crise sanitaire : inquiètes, des bibliothèques fermées à Paris

En début de semaine, ils étaient une cinquantaine sur les soixante établissements de la Ville à lancer un « cri d’alerte ». Les directrices et directeurs de bibliothèques, peu coutumiers de ces méthodes, expédiaient à la Direction des Affaires culturelles un courrier commun. Étrangement, quelques jours plus tard, certains lieux de prêt ferment, toujours sur les mêmes bases. « Les injonctions paradoxales qui touchent la société, les bibliothèques n’en sont pas exemptes », nous assurait-on…

27/03/2021, 11:30

ActuaLitté

Tradition et innovation, rendez-vous des bibliothèques québécoises

L’Association des bibliothèques publiques du Québec, en partenariat avec les Bibliothèques de Montréal, présente les Matinées du Rendez-vous des bibliothèques publiques du Québec. Cet événement de formation se tiendra les 9, 10 et 11 juin prochains, en direct du Créalab de Repentigny.

24/03/2021, 10:45

ActuaLitté

COVID : Le “cri d'alerte” des bibliothèques de Paris

Les responsables des établissements de prêts de la ville de Paris viennent de recevoir de nouvelles instructions. Irène Basilis, partie de Lille où elle était responsable du pôle culture pour Martine Aubry, a pris ses fonctions de Directrice des Affaires culturelles en janvier. Et les consignes qu’elle communique laissent manifestement quelques professionnels sans voix.

23/03/2021, 17:16

ActuaLitté

Urgence Toilettes : les bibliothécaires rejoignent le mouvement

« Si la France accusait déjà un certain retard en matière de mise à disposition de sanisettes, la situation s’est considérablement aggravée avec les confinements et la fermeture des commerces et restaurants. » Hélas : même le petit coin figure sur la liste des dommages collatéraux de la Covid. Mais cette année, les bibliothécaires retroussent leurs manches et alarment sur une situation sanitaire non moins préoccupante.

23/03/2021, 10:26

ActuaLitté

Ouvertes ou fermées, l'attestation de déplacement dérogatoire permet d'aller en bibliothèques

Voilà maintenant quatre jours que Jean Castex a posé les bases d’un nouveau confinement dans les Hauts-de-France et en Île-de-France. À scruter les publications du Journal officiel, les bibliothécaires commencent à s’user les yeux : ouvertes, ou non ? Tout reste très mystérieux et plein d’incertitudes. Une ébauche de solution provient, étonnamment, de l’attestation de déplacement dérogatoire.

22/03/2021, 15:32

ActuaLitté

Défense et illustration de la déontologie des bibliothécaires

Suite à un article de Marianne, l’Association des Bibliothécaires de France se voit contrainte de faire œuvre de pédagogie. L’hebdomadaire titrait Quand les identitaires s’attaquent aux bibliothèques et « remettait en question l’éthique professionnelle des bibliothécaires », estime l’ABF. Selon elle, cet article ne reflète pas la réalité du métier, et « fait également un procès d’intention à toute une profession ». Leur réponse est ici proposée dans son intégralité.

17/03/2021, 09:15

ActuaLitté

Jeanne Brun, directrice du développement culturel et du musée à la BnF

La Bibliothèque nationale de France annonce l'arrivée de Jeanne Brun au sein de l'établissement, ce 15 mars 2021, en tant que directrice du développement culturel et du musée. 

16/03/2021, 11:06

ActuaLitté

Ressources numériques des bibliothèques départementales : pourquoi ce désamour ?

L'Association des Bibliothécaires Départementaux (ABD) a consacré une étude complète aux ressources numériques des bibliothèques départementales, particulièrement pertinente en ces temps de crise sanitaire. L'enquête dresse un état des lieux des contenus, publics et moyens, avant d'analyser les freins au développement et de proposer des pistes d'amélioration.

15/03/2021, 15:55

ActuaLitté

Combien rapporte une bibliothèque ?

Régulièrement évoquée, et justement critiquée pour ses limites, l'approche économique des bibliothèques constitue cependant un moyen de défendre leurs apports et leur place dans la société. Si elle n'est pas un établissement public, la London Library s'est risquée à chiffrer son impact économique et social pour le Royaume-Uni, aboutissant à un total de 21,3 millions £ annuels.

15/03/2021, 14:52

ActuaLitté

À la bibliothèque, conservatrices et conservateurs : qui sont-ils? 

Une grande fête des adolescents à la médiathèque ? Un réaménagement de ses espaces de convivialité ? Une automatisation du prêt et du retour des documents ? Si vous habitez dans une collectivité de plus de 40 000 habitants, il est bien probable qu’une conservatrice territoriale ou un conservateur territorial de bibliothèques ait piloté ces projets. Mais connaissez-vous ces professionnels, à la fois encadrants stratégiques et proches du public et de ses attentes ? 

12/03/2021, 12:46

ActuaLitté

Suisse : les bibliothèques se mettent en quatre pour le public

Les établissements de prêts en Suisse restent ouverts, et maintiennent leurs missions, en s’adaptant aux mesures de protection que la Confédération a instaurées. Ainsi, pour sa 10e édition, le Samedi des Bibliothèques s’est adapté aux mesures sanitaires actuelles et devient à l’emporter, les bibliothèques de lecture publique de cinq cantons romands proposent donc ce jour-là d’ouvrir leurs portes.

12/03/2021, 11:20

ActuaLitté

LiberClick : “Chaque lecteur supplémentaire est une victoire pour la société”

Créer une bibliothèque virtuelle accessible grâce à des simples QR code : voici LiberClick, le projet de l’association Liber Liber dans le but de rendre la lecture accessible au plus grand nombre. En février 2021, la première application concrète de cette initiative : le projet e-LOV à Tor Bella Monaca, Rome, celui d'une bibliothèque numérique urbaine à Rome.

11/03/2021, 11:58

ActuaLitté

Stéphanie Meissonnier à la direction de Bibliocité

Le conseil d’administration de Bibliocité, sous la présidence de Marie Desplechin, a désigné Stéphanie Meissonnier comme nouvelle directrice de l’association. Elle a succédé le 18 janvier dernier à Carole Médrinal, partie à la retraite après avoir dirigé Paris bibliothèques puis Bibliocité depuis 2008. 

10/03/2021, 15:32

ActuaLitté

La bibliothèque de Harvard délaisse l'expression “immigrant illégal” pour ses collections

La bibliothèque de l'université Harvard, un des plus anciens et plus importants établissements universitaires des États-Unis, annonce une évolution dans la gestion et les dénominations de ses collections. Les expressions « illegal alien » (« immigrant illégal ») et « alien » (« étranger ») sont ainsi remplacées par « noncitizen » (littéralement, « non-citoyen ») et « undocumented immigrant » (« immigrant sans papiers »).

10/03/2021, 10:05

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : “semi-victoire” pour les étudiants, mais la grève se poursuit

Mobilisés depuis la fin de l'année 2020 pour défendre leurs droits, les moniteurs-étudiants de la bibliothèque Sainte-Barbe se réjouissent de nouvelles garanties d'activité en cas de confinement et de fermeture de l'établissement. Pour autant, la mobilisation du personnel de la bibliothèque ne s'interrompt pas, après l'annonce de la suppression de deux postes de contractuels.

04/03/2021, 12:38

ActuaLitté

La médiathèque de Verdun, L'Æncre, sort de terre... sur Minecraft

Ils partirent, ils étaient une vingtaine. Et par un prompt renfort, ils se virent des centaines quand la médiathèque surgit des entrailles de Minecraft. Pour concevoir la nouvelle médiathèque de Verdun, la ville a en effet sollicité l’aide de citoyens. Avec le concours de Michaël George, chef de projet, ils ont dessiné et modélisé L’Æncre, le futur bâtiment.

02/03/2021, 16:44

ActuaLitté

“Pluralisme”, “neutralité du service public” : une loi pour les bibliothèques

Particulièrement attendue par la profession depuis son dépôt au Sénat le 3 février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert, relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique, est désormais publique. Elle insiste notamment sur les notions de « pluralisme » et de « neutralité du service public » pour définir les principes fondamentaux des bibliothèques.

02/03/2021, 15:44

ActuaLitté

Des araignées dans la bibliothèque, recluses et... lectrices ?

Plusieurs bâtiments du campus Ann Arbor de l'université du Michigan ont abrité des hôtes légèrement indésirables. Assez peu dangereux, en fin de compte, mais suffisamment pour fermer la bibliothèque, notamment, le temps de la rendre à nouveau sûre. En effet, plusieurs Loxosceles rufescens, ou araignées violonistes, s'étaient installées dans les lieux...

01/03/2021, 11:03

ActuaLitté

Chantier Richelieu de la BnF : des “surcoûts” confirmés, ouverture en 2022

Le 23 février dernier, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a visité le chantier de rénovation du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France. Démarrée en 2010, cette vaste entreprise aurait dû prendre fin en 2017, puis 2021. Avec la crise sanitaire et le premier confinement, l'ouverture du site au public est désormais attendue pour l'été 2022...

01/03/2021, 10:32

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Côte ivoire : pour inciter à la lecture, des bibliothèques mobiles

En 2015, l’entrepreneur ivoirien parvenait à sauver la Librairie de France, créée en 1938 par Raoul Barnoin. Et l’endroit partait de loin, avec un déficit qui s’était lourdement creusé. Désormais président des libraires de Côté d’Ivoire, René Yedieti s’engage dans une nouvelle aventure : la lutte contre l’illettrisme. Et fort heureusement, il n’est pas seul : l'ONG Campagne inter-africaine d'incitation à la lecture a de grands projets. 

15/05/2021, 13:16

ActuaLitté

Homophobie : personne ne devrait craindre de vendre un livre

Voilà vingt années que la question partage le pays, et pour une fois pas simplement entre entre le nord et le sud : le projet de loi Zan, du nom de son rapporteur du Parti démocrate, Alessandro Zan est revenu dès l’automne dernier en Italie. Ce texte vise à instaurer une législation contre l’homophobie et la transphobie — mais la droite et l’extrême-droite luttent farouchement. Le DDL Zan (Disegno di Legge Zan, ou projet de loi) fait aussi l’objet de parutions... difficiles à trouver dans certaines librairies.

15/05/2021, 10:55

ActuaLitté

La diversité au cœur de la communication du groupe Hachette

L’éditeur a rendu public son deuxième rapport annuel concernant la diversité au sein de l’entreprise. Des employés récemment recrutés aux auteurs sous contrat, le groupe a vu ses effectifs devenir moins monochromes durant l’année 2020. « Nous reconnaissons qu’il reste encore beaucoup de travail à faire », souligne cependant le PDG d’Hachette Michael Pietsch.

15/05/2021, 10:11

ActuaLitté

Réouverture partielle de la New York Public Library

Depuis lundi 10 mai, les portes de la NYPL ont rouvert... du moins partiellement. Ce n’est malheureusement pas tout de suite que les habitués de la bibliothèque new-yorkaise pourront venir fouiner dans les rayons.

15/05/2021, 10:04

ActuaLitté

France : 2 à 10 mois de prison avec sursis pour des pirates de livres numériques

Le tribunal de Nanterre rendait aujourd’hui son verdict dans l’affaire opposant plusieurs groupes d’édition à la Team Alexandriz. Ces personnes ont été reconnues coupables d’avoir réalisé, entre 2011 et 2013, des versions numériques de livres, sans autorisation. Et par la suite, de les avoir publiées sur internet. Autrement dit, un exercice de contrefaçon en bande non pas dessinée, mais organisée…

14/05/2021, 16:38

ActuaLitté

Inde : un fort soutien financier de Rowling aux victimes de la Covid 

À travers la fondation qu’elle a montée, la romancière JK Rowling vient de faire don d’une somme significative à Khalsa Aid. Organisation caritative britannique, elle apporte son soutien aux victimes de catastrophes naturelles ou causées par l’homme. Et la dernière en date, la Covid-19, a lourdement sollicité les ressources de cette structure. 

14/05/2021, 11:20

ActuaLitté

Rennes : changement de local pour la librairie coopérative L’Établi des mots

La librairie a investi ses nouveaux locaux le 6 avril dernier. Les ouvrages proposés par la coopérative sont désormais à retrouver au 51 avenue des Pays-Bas, dans l’immeuble du Quadri proche du métro Triangle. L’Établi des mots reste ainsi dans le quartier du Blosne, un ancrage local qui fait partie de l’ADN de l'établissement.

14/05/2021, 10:38

ActuaLitté

Pinocchio bat Don Camillo et Le nom de la rose

Pas certain qu’Umberto Eco prendrait ombrage de découvrir son fabuleux roman surpassé par l’ouvrage de Carlo Collodi. Écrit en 1881, Le avventure di Pinocchio est, à cette heure, l’ouvrage italien le plus traduit au monde. Une étude menée par Noemi Veneziani, bibliophile et éditrice, pour le compte de Maremagnum. Cette plateforme de référence est dédiée aux ouvrages rares, anciens ou épuisés.

14/05/2021, 10:18

ActuaLitté

Québec : Mireille Laforce rejoint la Banque de titres de langue française

La Société de gestion de la Banque de titres de langue française a tenu son assemblée générale annuelle ce 11 mai à distance avec une vingtaine de délégués. Lors du conseil d’administration qui a suivi l’assemblée, le président, monsieur Jean-François Bouchard, a salué l’arrivée d’un nouveau membre représentant du secteur des bibliothèques : Mireille Laforce en poste au sein de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).
 

 

14/05/2021, 09:45

ActuaLitté

L’Heure de l’étoile : Clarice Lispector avait envisagé 13 titres

Inaugurer une première parution en portugais avec Clarice Lispector, fameux défi : fidèles à leur tradition de parution de manuscrits, les Editions des Saints Pères proposent A hora da estrela (L’Heure de l’étoile), pour la première fois présenté dans une version graphiquement restaurée de l’original. L’ouvrage parut l’année de la mort de l’autrice et demeure comme une oeuvre fondamentale.

13/05/2021, 11:23

ActuaLitté

Hébergés du Samu social, ils écrivent un polar collectif

Pendant deux ans, des personnes hébergées dans l’un des centres du Samu social (Montrouge, Hauts-de-Seine), avec l'aide d'un animateur, ont co-écrit tous six un roman policier. Baptisé Un meurtre, une vie, ce polar sortira dans les librairies le 15 mai aux éditions Marie B. Autour de Stéphane Tutiau, à raison d’une réunion mensuelle, Nicole, Giovanni, Amel, Hassan et Nadia retrouvaient l’animateur, et patiemment esquissaient leur projet.

13/05/2021, 10:43

ActuaLitté

Île-de-France : plus de 2 millions d’aide pour de futurs projets culturels estivaux

Mercredi 12 mai, 2 rapports du secteur culture ont été présentés par Valérie Pécresse aux élus de la Commission permanente de la Région Île-de-France. D’un montant de 2, 263 Millions €, ils devraient soutenir les manifestations culturelles qui auront lieu cet été.

 

13/05/2021, 09:31

ActuaLitté

L'optimisation fiscale d'Amazon en Europe, indéboulonnable

Au Luxembourg, le service juridique d’Amazon doit se baigner dans une piscine de champagne. La Commission européenne vient de se faire renvoyer par la Cour de justice de l’Union : le tribunal a considéré que les preuves apportées par la CE ne suffisaient pas pour confondre la filiale américaine. De la sorte, elle n’a pas démontré suffisamment « qu’il y a eu une réduction indue de la charge fiscale d’une filiale européenne du groupe Amazon ». CHAM-PAGNE !, on les entend d'ici...

13/05/2021, 08:57

ActuaLitté

Lancement de Maison du livre, plateforme dédiée au livre francophone marocain    

Initié par le Pôle livre de l’Institut français du Maroc, la Maison du livre se présente comme un espace dédié à tous les acteurs de la filière du livre francophone au Maroc ainsi qu’à ses traductions vers la langue arabe. Elle est née du constat et du besoin de réunir et de rassembler en un point unique les informations autour du livre.

12/05/2021, 15:12

ActuaLitté

Géraldine Dalban Moreynas rejoint Albin Michel

Remarquée pour son premier ouvrage, paru chez Plon, la romancière Géraldine Dalban-Moreynas quitte sa maison pour rejoindre Albin Michel, nous apprend un communiqué. En octobre, elle y publiera donc son second roman : Elle voulait juste être heureuse.

12/05/2021, 13:10

ActuaLitté

Concurrence : rachat autorisé de Simon & Schuster par Bertelsmann

En novembre dernier, Bertelsmann provoquait une bombe éditoriale. L’entreprise allemande, déjà propriétaire du géant Penguin Random House, annonçait avoir conclu un accord de 2,2 milliards $ pour l’acquisition du groupe Simon & Schuster. Une fusion qui avait alerté fin mars l’autorité britannique de la concurrence. Après plus d’un mois d’enquête, le rachat vient d’être autorisé.

12/05/2021, 12:25

ActuaLitté

L'avenir incertain de l'entrepôt Hachette à Maurepas 

Dès octobre 2020, les rumeurs de déménagements ont commencé à prendre de l’ampleur : le groupe Hachette, installé à Maurepas/Coignières (Yvelines), souhaitait moderniser son espace. Et l’une des possibilités, pas écartée, était tout bonnement de s’installer ailleurs. Selon La Gazette SQY, les rumeurs se confirment avec un nouvel espace logistique prévu pour 2026. 

12/05/2021, 11:39

ActuaLitté

Wattpad lancé à la conquête du monde – avec beaucoup d'avance

Le contrat de 600 millions $ passé entre le Coréen Naver et la société Wattpad vient de s’officialiser. Le géant du net prévoit maintenant de suralimenter la plateforme de publication, afin d’étendre sa portée mondiale. Allen Lau, PDG et cofondateur de la structure canadienne, devra aussi composer avec le service Webtoon, dédié à la bande dessinée en ligne — qui fonctionne sur un principe similaire d’autopublication…

11/05/2021, 16:38

ActuaLitté

La Rumeur des crêtes, un projet de librairie à Cadenet

Sandrine Lana, future ex-journaliste, et Antoine Frey, ancien ingénieur et libraire reconverti depuis deux ans, annoncent l'ouverture prochaine de leur librairie, La Rumeur des crêtes, à Cadenet (Vaucluse). Une librairie généraliste qui boucle son financement en faisant appel à la générosité, par le crowdfunding.

11/05/2021, 16:25

ActuaLitté

Éditeurs et libraires allemands proposent une Charte de la liberté d'expression

Une initiative poussée par le Börsenverein des Deutschen Buchhandels, l’association allemande des éditeurs et libraires, fait l’adhésion en Europe. Cette Charte de la liberté d’expression a été présentée la semaine passée — à l’occasion de la Semaine de la liberté d’expression (du 3 au 10 mai). Une date anniversaire en référence aux autodafés qu’ont allumés les nazis le 10 mai 1933 à Berlin et dans plusieurs grandes villes allemandes.

11/05/2021, 15:22

ActuaLitté

En Chine, la répression s'abat sur les auteurs et intellectuels ouïghours

Le traducteur littéraire et directeur d'université Ahmetjan Juma, emprisonné depuis 2017 dans un camp d'internement de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, a été condamné à une peine de 14 années de prison, selon son frère, le journaliste Mamatjan Juma. À l'origine de son incarcération, une accusation d'« extrémisme religieux » et la possession d'un « livre extrémiste ».

11/05/2021, 15:15

ActuaLitté

Procès de la Team Alexandriz : un poème, ultime pied de nez à l'édition

L’audience qui conclura le procès intenté par l’édition française à la Team Alexandriz se tiendra ce 14 mai. L’équipe accusée de piratages (ou partages ?) de livres numériques n’a pas manqué la date : c’est assez logiquement avec un dernier tweet qu’Androgyn3, qui se présente comme « accessoirement fondateur », s’adresse à l’industrie du livre. Mais pas n’importe comment : un poème, érudit, construit, référencé... démontrant que derrière ceux qu’on accuse de contrefaçon, se cachent des lecteurs.

11/05/2021, 13:36

ActuaLitté

Le Pass Culture démocratisé pour “profiter de l’offre culturelle autour de soi”

Réservée aux utilisateurs de 18 ans tout juste, l’application Pass Culture devient librement téléchargeable pour tous. Que l’on soit sur iOS ou Android, et sans plus de restrictions d’âge, voilà comment profiter de l’offre culturelle autour de soi. 

11/05/2021, 12:57

ActuaLitté

Des BD et romans graphiques chez Leduc, avec Leduc Graphic

Creusant le sillon du développement personnel et de la santé, les éditions Leduc annoncent la création d'une nouvelle marque, Leduc Graphic. Comme son nom l'indique, cette dernière accueillera des romans graphiques et des bandes dessinées.

11/05/2021, 11:59

ActuaLitté

Objectif terre : 15 auteurs s’engagent pour l’avenir

Alors que la pandémie de COVID-19 a perturbé l'éducation de 1,6 milliard d'enfants dans le monde au cours de l'année écoulée, Le Livre de Poche poursuit son engagement aux côtés d’UNICEF pour la cinquième année, afin de soutenir l’accès à l’éducation. Objectif terre sera le recueil caritatif de 2021, tourné vers l’avenir.

11/05/2021, 10:22

ActuaLitté

Un Tintin érotisé relève bien de la parodie, affirme la justice

Toute la question se tenait en quelques mots : Tintin est-il à ce point sacralisé par le droit d’auteur, que défend si farouchement Moulinsart, société ayant droit, que l’on ne puisse toucher une mèche de la houppette du reporter ? Le tribunal responsable de régler cette épineuse problématique a tranché : non. Fort heureusement pour Xavier Marabout, artiste breton, mis en cause pour un montant de 10 à 15.000 €.

10/05/2021, 19:47

ActuaLitté

Une aide pour favoriser la transmission de librairies ?

Erratum : une première version de cet article indiquait à tort le départ d'Emmanuelle Sicard. Christian Thorel a contacté la rédaction pour clarifier les choses. Emmanuelle Sicard reste actionnaire et directrice de la librairie Ombres blanches, elle a simplement quitté l'actionnariat de l'entreprise. Aliénor Mauvignier quitte l'actionnariat et la direction de la librairie, mais ne quitte pas la librairie.

10/05/2021, 17:15

ActuaLitté

Colombie : les écrivains solidaires des manifestants

En Colombie, la tension est toujours au plus haut après plusieurs manifestations durement réprimées par les forces de l'ordre, notamment à Bogotá. Une vingtaine de personnes auraient été tuées suite à la répression, et des centaines d'autres blessées. Les écrivains colombiens, par l'intermédiaire du Centre PEN local, dénoncent un recours à la violence contre l'exercice de la liberté d'expression.

10/05/2021, 15:16

ActuaLitté

Le Nobel Peter Handke de retour en Bosnie-Herzégovine, “une honte”

Peter Handke, écrivain lauréat du Prix Nobel de Littérature en 2019, a reçu l'Ordre de l’Étoile de Karadjordje du premier degré, plus haute distinction de l'État serbe, des mains du président Aleksandar Vucic, ce 9 mai. Sa visite dans le pays a été vécue par une partie de la population comme un affront : l'auteur avait soutenu publiquement Slobodan Milošević et laissé entendre qu'il remettait en cause l'existence du massacre de Srebrenica. 

10/05/2021, 11:26

ActuaLitté

L’Observatoire de l’Espace réunit trois autrices dans un laboratoire d’écriture

Au sein du Centre National d’Études Spatiales, l’Observatoire de l’Espace, véritable « laboratoire culturel » au service de la création artistique et de la recherche en sciences humaines, élabore des dispositifs expérimentaux qui favorisent l’émergence d’une approche culturelle de l’aventure spatiale. À cette fin, il a récemment invité trois autrices à constituer un laboratoire éphémère d’écriture autour de la question des non-humains dans l’Espace. 

10/05/2021, 11:00

ActuaLitté

“Il en a fallu du temps pour que le premier #MeToo de l’édition émerge”

Depuis la mise en cause de l’éditeur Stéphane Marsan, dans un article de Médiapart, l’industrie du livre vrombit. Pour beaucoup, il ne s’agirait que « d’un gros poisson dans une petite mare ». Et si les témoignages sont accusateurs, aucune démarche juridique n’a encore été entreprise — à notre connaissance. Dans l'intervalle, la présomption d'innocence demeure. Ce qui n’empêche en rien une mobilisation, comme le révèle une tribune diffusée dans Libération, que signe un collectif d’une centaine de femmes.

08/05/2021, 11:34

ActuaLitté

L'avantage d'Amazon sur la concurrence découle d'aides illégales ?

Implantée au Luxembourg, pour simplifier la vie de ses comptables, Amazon répondra cependant de son usage des aides reçues par le Grand-duché. Un arrêt sera rendu ce 12 mai, dans des affaires conjointes, portant sur la notion d’aides d’État. Elles opposent d’un côté le Luxembourg et la Commission européenne, mais également Amazon EU et Amazon.com, toujours à la Commission. Toute la question est de savoir quelles sont les répercussions des preuves apportées par cette dernière.

08/05/2021, 09:09

ActuaLitté

Nouvelle-Aquitaine : 390.500 € aux libraires et éditeurs

En 2018, la Région Nouvelle-Aquitaine signait avec l'État un contrat de filière qui garantissait un soutien financier aux acteurs du livre. Deux dispositifs sont mobilisés, qui ont permis, le 12 avril dernier, d'allouer 390.500 € à différents bénéficiaires, dont des libraires et des éditeurs.

07/05/2021, 17:03

ActuaLitté

États-Unis : une baisse préoccupante de la fréquentation des bibliothèques

Un rapport publié cette semaine  met à jour l’évolution des services de bibliothèque publique aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. L’étude montre une fréquentation en forte baisse, encore accentuée par les effets de la pandémie. De plus, les établissements ne seraient toujours pas préparés à faire face au succès récent des prêts numériques.

07/05/2021, 13:10

ActuaLitté

Paul Bilhaud et Alphonse Allais, précurseurs de Marcel Duchamp

La Commission consultative des trésors nationaux a rendu un avis portant sur 19 œuvres issues du mouvement artistique d'avant-garde des Arts incohérents, un mouvement artistique fondé par le journaliste Jules Lévy (1857-1935). À travers plusieurs expositions, organisées entre 1882 et 1893, ses membres prêchaient et appliquaient la dérision et la légèreté contre l'art officiel...

07/05/2021, 12:49

ActuaLitté

Le Cadeau du lecteur : le site de vente pour bibliovores qui sent l'arnaque 

Un coussin spécialement pensé pour s’installer confortablement au fond de son canapé avec un nouveau livre… Une lampe de lecture qui sert également à accueillir les ouvrages de sa PAL du moment… Des serre-livres pour embellir sa bibliothèque… Voilà toutes les promesses que tient Le Cadeau du lecteur, site de vente dédié aux bibliovores. Sauf que les promesses n’engagent que ceux qui les croient, une proche de la rédaction vient d’en faire les frais, et pas seulement économiques.

07/05/2021, 10:37