Rendre l’écriture inclusive accessible, un défi pour le numérique ?    

Souvent critiquée pour son esthétique, l’écriture inclusive est de plus difficilement accessible pour certains publics. Une extension Web proposant de changer automatiquement les points classiques en points médians ouvre de nouvelles pistes de réflexion.

 

Le 29/01/2021 à 12:29 par Gariépy Raphaël

41 Réactions | 13 Partages

Publié le :

29/01/2021 à 12:29

Gariépy Raphaël

41

Commentaires

13

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Plusieurs critiques sont faites à l’écriture inclusive. Certaines confinent parfois au grotesque : le point médian provoquerait la fin de la civilisation et de la littérature à lui tout seul. Mais d’autres soulèvent le sujet de l’accessibilité. Impossible en effet d’ignorer que le point médian rajoute un niveau de complexité à une langue déjà difficile à appréhender.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot elle-même, confiait n’être pas une militante de l’écriture inclusive pour cette raison : « C’est horriblement compliqué : on a déjà toutes sortes de publics scolaires qui ont des difficultés avec l’orthographe, avec la lecture, avec l’écriture. Mettre en place un mécanisme d’une complexité incroyable… véritablement, je pense que l’écriture inclusive est une démarche élitiste. »

Certains, comme le député LREM François Jolivet vont même plus loin et souhaitent « interdire l’enseignement et l’utilisation de l’écriture inclusive à l’école ».

Solution numérique ?

Symbole de cette graphie, le point médian a été choisi à l’origine puisqu’il n’avait pas encore d’autre signification à l’écrit. L’utilisation d’un point final ou d’un tiret par exemple ajouterait plus de confusion, car régulièrement utilisée pour rythmer les phrases. Malheureusement, les raisons pour lesquelles ce point du milieu a été élu, le rendent également difficile d’accès. Jusque-là très peu utilisé, il n’est par exemple pas toujours disponible sur les claviers Windows français classiques.

En conséquence, beaucoup de graphies inclusives ont commencé à se développer. Certains internautes utilisant des puces (•) ou parfois des slashs (/). Ces menues difficultés du quotidien n’aident pas à rendre l’écriture plus lisible, peuvent être assez frustrantes pour ceux qui souhaiteraient s’essayer à l’exercice.

EDITION : comment ces éditeurs ont fait le “schwa” de l'écriture inclusive

Pour répondre à ses problèmes d’accessibilité, Youssef, étudiant en DUT informatique, propose depuis le 27 janvier une extension Web qui permet de transformer automatiquement les points finaux en points médians. Disponible gratuitement, cet outil offre à ceux que le sujet intéresse d’écrire avec les points de base tout en délivrant un résultat conforme aux normes de l’écriture inclusive. Sur twitter, il en détaille le fonctionnement, expliquant notamment que les points en fin de phrases, d'adresses mails et d'URLs ne sont pas affectés.

Élargir les publics

Contacté par ActuaLitté, le créateur de l’extension précise que le point utilisé par son outil numérique n’est pas exactement un point médian, mais un point d’hyphénation. Ce signe a notamment la particularité de s’adapter aux logiciels de synthèse vocale.

« Le point de base comme le point médian ne sont pas vraiment compris par ces logiciels », explique-t-il. « Au lieu de lire une phrase en écriture inclusive, la synthèse vocale marque des pauses là où il y a des points, ou énonce même le signe, ce qui rend les documents incompréhensibles pour les malvoyants par exemple. »

Si la question des logiciels vocaux peut ainsi être réglée, beaucoup d’autres défis attendent l’écriture inclusive. Le sujet des dyslexiques est ainsi régulièrement soulevé, et n’a pour l’instant pas de solutions précises. « C’est vrai que c’est un autre problème. Des logiciels existent pour enlever les points médians sur un texte, d’autre permettent de changer la taille des espaces par exemple, ça peut aider. » L'Ecriture Inclusive Facile étant un outil d’uniformisation, il devrait néanmoins permettre de rendre la langue plus lisible.

Youssef précise être à l'écoute concernant les éventuelles corrections et améliorations qu'il pourrait ajouter à son extension. 

 

Crédit photo : Youssef - Twitter @-Fleure-

 
 
 
 
 
 
 
 
 

41 Commentaires

 

Alfred

29/01/2021 à 16:59

Médian ou final, ça ne change rien : il est impossible de lire correctement un texte de quelques pages écrit dans ce gloubi-glouba.

Jujube

30/01/2021 à 18:07

Espérons que le "gloubi-glouba" (Alfred sic) ne soit qu'une lubie passagère. Stop.
N'apporte que des emm... Stop.
Prière inclure néologismo alfredien aux dictionnaires. Stop.
Ecriture inclusive: Stop!

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:41

https://roseaux.co/2017/10/ecriture-inclusive-pourquoi-comment/

« Nous n’avons pas besoin de choisir entre nos différents combats. Et nous n’avons pas besoin que les ennemi·e·s du féminisme viennent nous expliquer quelles luttes nous devons mener et comment nous devons les mener (coucou le mansplaining). »

Vince

26/02/2021 à 17:24

La seule utilisation du mot "lutte" pour parler de l'écriture inclusive en dit déjà long sur les intentions pacifiques de ses tenants...

jacques m

30/01/2021 à 09:40

L'écriture inclusive, je veux bien quoique cela soit à rebours du bon sens. La langue français a le genre neutre qui correspond au neutre justement. L'homme c'est l'être humain au sens général qui peut aussi être de sexe féminin

Mais c'est introduire aussi d'autres discriminations. Les LGBR par exemple?
Ne pas mentionner les transsexuel.le.s me semble une discrimination à peine acceptable à ce niveau de suppression des genres et d'absolutisme rigoureux

Je vois une solution: Ajouter un x?
Ce qui nous donnerait dans le cas présent :
- il.elle.x
- membre.e.x (alors que le mot membre n'a pas de féminin)
- un.e.x politicien.ne.x
etc

Et c'est aussi créer des distorsion de sens qui sont génératrices de plus de tensions que l'écriture inclusive peut en résoudre
par ex:
un gars.... une garse?
un chiot... une chiotte?
un pair une paire?
etc etc il y a beaucoup de mots dont le genre opposé suppose des sens soit péjoratifs pour l'autre genre, soit différent.
Notre langue n'a pas été conçue pour cela. Et apprenons à lire et à écrire correctement à des jeunes qui ont déjà bien de la peine à le faire, sans rajouter des distorsions de lecture qui rendront cette tache encore plus difficile et... décourageante
Et ce n'est pas sur la forme que la société changera, mais sur le fond des comportements.
Comme le disait déjà Confucius "quand le sage montre la lune avec son bras, l'idiot voit le bout de son doigt"
Alors ne nous fixons pas sur le doigt, mais regardons la lune : qui est changer la société pour la rendre plus équitable entre les genres et ne croyons pas que si nous avons introduit l'écriture inclusive nous avons fait le changement. C'est un leurre trompeur!

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:43

Voir peut-être du côté de la « neutralisation » des genres ?... Cf les travaux d'Alpheratz, à la Sorbonne : https://www.alpheratz.fr/linguistique/genre-neutre/

Jérôme

30/01/2021 à 10:51

Le point médian entre le masculin et le féminin est comme un muret entre ces deux genres. Une façon de bien marquer une séparation, une distanciation entre l'homme et la femme, comme si on se tournait le dos. Cette façon de mettre la femme en compétition avec l'homme sur tous les sujets. La jalousie devenue vertueuse. Couleurs de notre époque.

Gilles

06/02/2021 à 13:16

Vous confondez avec la parenthèse, comme dans l'expression écrite (par exemple) : "Bonjour à tout(e)s".

ABC’éditions

30/01/2021 à 12:06

Intéressant (et très sincèrement intéressé)... mais les explications sont trop succinctes ici pour convaincre vraiment. J'aimerais entrer en contact directement avec le concepteur et vérifier la faisabilité concrète au regard d'un roman "inclusif" (neutre/épicène) à publier. Affaire à suivre de près.

Michel Nardot Hinard

30/01/2021 à 20:07

L'écriture inclusive est une absurdité. Ce n'est pas avec elle qu'on résoudra l'égalité entre hommes et femmes.
Il faut en interdire l'usage et bien évidemment l'enseignement à l'école.
Le Français est une très belle langue. Ne la détruisons pas pour d'obscures raisons idéologiques.

Phil

30/01/2021 à 22:32

J'utilise l'écriture inclusive depuis 5 ans environ. J'ai découvert le site officiel où l'on peut télécharger le guide officiel (https://www.motscles.net/ecriture-inclusive).
Depuis ma lointaine scolarité, j'ai toujours détesté l'expression "le masculin l'emporte sur le féminin".
Ras le bol du patriarcat omniprésent!
Différence de salaire à fonction équivalente. Publicités sexistes pour des objets ménagers. Peu de femmes cheffe d'État...
La liste est longue...est passe aussi par la grammaire, la syntaxe, selon moi.

NAUWELAERS

01/02/2021 à 21:31

Pas du tout convaincu que l'écriture inclusive résolve les problèmes évoqués par Phil (message du 30 janvier)...
Patriarcat: est-ce une raison pour compliquer la lecture mais surtout l'apprentissage de la langue ?
Pour quels résultats concrets positifs ?
CHRISTIAN NAUWELAERS

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:36

https://www.franceculture.fr/societe/ecriture-inclusive-le-feminin-pour-que-les-femmes-cessent-detre-invisibles

Écriture inclusive : « le féminin pour que les femmes cessent d'être invisibles »
28/09/2017 émission d'Alisonne Sinard

L’écriture inclusive visant à rétablir la parité dans l’écriture, est au cœur d’une vive polémique. Derrière se cache en réalité un débat sur la parité et la place du féminin dans la langue française et son invisibilisation progressive à partir du XVIIe siècle.

Mal Appris

02/02/2021 à 09:35

Il n'y a aucune invisibilisation depuis le XVIIe siècle.

Il y a un groupe de barjots qui cherchent à réécrire l'histoire pour aller dans le sens de leur délire. Ils ne sont pas seuls : il y a aussi les indigénistes qui sont à fond là-dedans.

Alors, on invente ce qui n'existe pas, on fait ce qu'aucun historien sérieux ne fera jamais : des anachronismes à gogos (pour gogos), c'est-à-dire plonger les gens de l'époque considérés comme des personnes d'aujourd'hui avec des problèmes contemporains.

Bref, une lubie forgée de toute pièce, soutenue à fond par l'extrême-gauche dans le secret espoir de continuer à déstabiliser la société.

ABC’éditions

02/02/2021 à 12:48

Oui, Vous portez bien votre pseudo : « Mal Appris ». Vous avez si bien intégré la doxa des manuels scolaires que vous prenez leurs affirmations simplistes pour la réalité, et que du coup vous traitez de barjots celles et ceux qui établissent les conclusions de toutes ces formes d'endoctrinements à tous niveaux, partout depuis des centaines d'années.
Les comptoirs de cafés sont remplis de rumeurs comme les vôtres, fondées sur « le masculin l'emporte sur le féminin » depuis l'âge des culottes courtes et des idées pas plus longues.

LOL

04/02/2021 à 09:12

Vous avez aussi été bien formaté(.e.S ?).

Déjà, vous êtes, comme le site dont vous faîtes référence, une « structure de combat ». Tout est dit en peu de mots.

Vous êtes obsédé(.e.S ?) par un combat qui n'existe que dans votre tête. Aucun homme ne cherche à dominer la femme. Peut-être trouverez-vous des hommes qui ont cette envie (pulsion ?), comme des hommes qui cherchent en assouvir d'autres.

Faire des généralités à partir de cas particulier est l'erreur la plus classique de l'humanité, celle qu'on essaie d'empêcher chez les apprentis scientifiques, afin qu'ils ne fassent pas de conneries (généralisantes) plus tard. Vous êtes à fond dedans, en mélangeant à la fois des croyances, des échantillons (non représentatifs ! quel beau pléonasme !) et des anachronisme.

Honnêtement, vous avez le droit de de penser ce que vous voulez. Vous pouvez même croire que la terre est plate si ça vous chante. Il y a d'ailleurs un groupe (attention, il y a des hommes dedans !) qui en est persuadé.

Mais arrêtez de venir em.. les gens avec vos débilités. C'est tout ce que vous demande. Faîtes vos lubies anti-mec entre vous, réécrivez le français en charabia pour communiquer entre vous et arrêtez de vouloir vous battre contre les hommes : ils ne vous ont rien fait et n'ont rien contre vous.

Ou alors, tout contre vous, comme aurait dit un grand homme (horresco referens !).

ABC’éditions

06/02/2021 à 14:02

Ah ah ah ah ah !

ABC’éditions

06/02/2021 à 14:12

https://roseaux.co/2017/10/ecriture-inclusive-pourquoi-comment/

« Nous n’avons pas besoin de choisir entre nos différents combats. Et nous n’avons pas besoin que les ennemi·e·s du féminisme viennent nous expliquer quelles luttes nous devons mener et comment nous devons les mener (coucou le mansplaining). »

Le Retour de Saint Just

09/02/2021 à 08:19

Ce qui est amusant avec les mouvements modernes de « contestation » est l'impossibilité quasi institutionnel de discussion.

Pas de liberté pour les ennemis de la liberté... Finalement, les descendants de Saint Just portent la jupe et n'ont pas changé de mentalité.

Gilles

09/02/2021 à 09:29

C'est vrai que les partisans/militants "anti" écriture avec point-médian voire anti inclusion ont des arguments de haute volée :)
@Actualitté : la tendance des sites/blogs est à cacher ou désactiver les commentaires (ou réservés aux inscrits). Merci de laisser cet appeau à trolls :D

NAUWELAERS

09/02/2021 à 11:28

Gilles,
Votre commentaire du 9 février.
Des féministes femmes ne croient pas du tout à l'écriture inclusive.
Comme elles, je ne suis absolument pas contre l'inclusion.
Y compris des élèves qui doivent apprendre une langue déjà compliquée...
Merci de ne pas traiter de trolls des gens qui de façon polie et assertive expriment une opinion opposée à la vôtre.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Gilles

09/02/2021 à 16:04

Je ne pensais pas à vous spécialement mais si vous vous sentez visé...
Pour le reste, chacun croit ce qu'il veut mais du coup vous avez le droit de ne pas aimer l'écriture avec point médian tout comme d'autres la préfèrent.
Voilà.
Pas besoin de débattre :D
Merci à tou.te.s !

NAUWELAERS

09/02/2021 à 17:24

Réponse à Gilles, message du 9 février, 16h04.
Il y a les croyances...et puis les faits.
Les linguistes ne sont pas tous d'accord...
Même un des artisans de l'orthographe réformée actée en décembre 1990, Bernard Cerquiglini, compare la féminisation des noms et l'écriture inclusive.
Ce qu'il dit: «Elle va dans le sens de la langue.
Ce qui n'est la cas de l'écriture inclusive qui la brutalise.»
D'autres linguistes y sont opposés, comme Alain Bentolila.
Par rapport aux partisans de l'écriture inclusive, la professeure de linguistique française à l'Institut Saint-Louis de Bruxelles, Anne Dister, déclare qu'ils «balaient du revers de la main l'enjeu social et démocratique du texte qui doit être accessible à tous».
En 2019, le classement international Pisa, qui évalue le niveau de connaissances des élèves de 15 ans des pays de l'OCDE, révélait que 9,2% seulement des jeunes Français sont très performants en compréhension de l'écrit.
Je cite à nouveau Cerquiglini: «Il faut intervenir dans la langue en l'épousant.»
Je ne vois absolument pas l'intérêt de promouvoir une graphie qui complique à loisir la langue pour des résultats idéologiques déconnectés du réel.
Avec en revanche des difficultés absurdes que l'on ajoute à l'envi et cela en outre au mépris de l'esthétique de notre langue, que les militants de l'écriture inclusive passent par pertes et profits.
Mais le profit...désolé, il semble invisible.
Les causes féministes et les égalités de droits des sexes et genres n'ont pas besoin de ce coup de force par rapport au langage écrit...d'ailleurs inapplicable à l'oral, ce qui le rend d'autant plus aberrant selon moi.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Vincent

26/02/2021 à 17:29

Cheffe ? Pourquoi féminiser ce mot ? une chef est suffisant, pas besoin de massacrer le mot qui prend son sens dans "tête". Il vient de couvre-chef et autres expressions similaires. Il signifie celui (ou celle) qui est à la tête de, en charge de. Vous finissez par dénaturer le sens même des mots avec vos lubies orthographiques.

NAUWELAERS

26/02/2021 à 18:36

Vincent,
Vous oubliez le féminin: «cheftaine» !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Michel

17/02/2021 à 05:43

L'écriture inclusive, c'est l'assassinat de la langue française. Il faut l'interdire absolument.
Je soutiens la proposition de loi dans ce sens.
Pour l'égalité entre les sexes une seule exigence : à travail égal, salaire égal.

Claude

24/02/2021 à 11:13

Invisibilité du féminin...
S'il est indéniable que le féminin est invisible, cela ne date pas d'hier, voire de trois siècles, mais d'environ cinquante. Depuis l'époque où, le patriarcat s'est mis en tête de régner sans partage sur la terre comme au ciel, remplaçant ici les déesses par des dieux, et là les reines par des rois. Une conquête de longue haleine, impitoyable et opiniâtre, où tous les moyens furent mis en oeuvre pour anéantir et empêcher de renaître l'ancienne culture matriarcale, alors fortement implantée, et de longue date : violence, destruction, meurtre, profanation, viol, réécriture des mythes, etc. Afin de parachever et de pérenniser l'oeuvre, il fallait aussi que tout ce qui était d'essence féminine disparût ou, à tout le moins, fût mis sous tutelle du mâle et considéré comme subalterne, démoniaque, impur ou négligeable. Opération bien réussie. Hélas !

L'humanité bancale...A
Autant dire que, depuis cinquante siècles, régie et pensée exclusivement par des mâles, amputée de la moitié de son potentiel et de sa richesse, l'humanité n'a avancé qu’en boitant sur une jambe, n'a vu que d'un oeil, n'a entendu que d'une oreille… Il n'est que de voir vers quelle impasse le monde se précipite aujourd'hui pour en mesurer les conséquences.

Réhabiliter le féminin...
Aussi est-il grand temps d'exhumer ce qui fut si minutieusement enfoui, si longtemps négligé, si injustement mal traité ou déconsidéré.
La réhabilitation du féminin est sans doute autant un devoir qu'une nécessité. L'avenir de l'homme qu'évoquait le poète... Une planche de salut pour l'humanité, la seule qui lui reste, peut-être.

Une rude tâche...
Cette réhabilitation ne se fera pas du jour au lendemain ou d'un claquement de doigt. Il y a tant à modifier, à éclairer, à déconstruire de ce qui fait partie de nos inconscients de femmes et d'hommes, de nos schémas mentaux !
Et c'est là l'affaire de tous...

L'écriture inclusive, dans tout ça...
Il est compréhensible que dans nos sociétés, fortement imprégnées de culture patriarcale et au sein desquelles les femmes peinent à prendre pleinement leur place, le masculin utilisé comme neutre puisse poser problème et irriter. Surtout lorsqu'une règle de grammaire, formulée de manière inappropriée, assène que le « masculin l'emporte sur le féminin » ! Formulation d'autant plus inepte que le neutre ne saurait l'emporter sur qui que ce soit... puisque neutre.
L'écriture inclusive est-elle pour autant un remède efficace à l'injustice que ressentent les femmes ? N'est-ce pas là considérer le problème par le petit bout de la lorgnette et laisser accroire l'idée qu'il serait résolu ?

Le masculin considéré comme neutre possède, je pense, un avantage : celui de ne pas séparer. Un « bonjour à tous ! » s'adresse indistinctement aux femmes et aux hommes présents, donc implicitement envisagés comme égaux. Le même « Bonjour à toutes et à tous ! » ou sa traduction en écriture inclusive, outre l'alourdissement du propos, ou de la lecture, qu'ils entraînent, ne me semblent pas apporter grand-chose à la cause du féminisme.
Distinguer ainsi les unes des autres, dans le discours ou dans le texte, ne rendra pas celles-ci plus "visibles" tant que la mentalité et l'inconscient de l'individu - qu'il soit femme ou homme - n'auront pas intégré, au terme d'une évolution et d'un travail profonds, à quel point elles et eux sont égaux, tout comme ils sont également indispensables à la vie, tant dans la perpétuation de l'espèce que dans la construction d'une société équilibrée, apaisée et harmonieuse.

Gageons qu'alors, cet idéal atteint : féminin et masculin réconciliés, cohabitant, oeuvrant de concert et sans hiérarchie aucune établie entre eux, le masculin considéré comme neutre ne posera sans doute plus aucun problème à quiconque.

Merci de votre attention !






Jujube

24/02/2021 à 22:34

Merci, Claude, pour ce texte plein de bon sens et qui contraste avec maints précédents commentaires qui, pardonnez-moi, radotent plus qu'ils n'apportent.

J'ai beaucoup apprécié l'idée fondamentale qu'en grammaire française, pour ce qui est du soit disant duel entre genres féminin et masculin des substantifs, au pluriel, le masculin imposé n'est rien d'autre qu'une imposition du neutre (et de la paix) et que ce neutre empêche un conflit inutile parce qu'il rassemble au lieu de séparer les interlocuteurs. Ce neutre salutaire n'exprime pas une abstinence de décision sur un fait ou un "laisser passer, laissez faire" nonchalant, mais l'affirmation de l'existence d'un ensemble à parts égales.
Vu sous cet angle, tout change et s'apaise, non?

Laissons la grammaire en paix, ses règles farfelues et ses exceptions impertinentes: la vieille bête sert encore toujours à nous orienter dans la jungle du langage. Nous ne pouvons rien contre le genre de l'article défini qui précède un nom commun, sinon l'accepter...ou s'en foutre. Mais il est bien de féminiser ou masculiniser - selon le cas - sainement (en respectant les règles grammaticales) les mots désignant les professions des gens. Là, la neutralité (exprimée de n'importe quelle manière) serait une erreur puisque le but, ici, est de ne pas confondre les genres des personnes exerçant ces professions.

Considérons l'expression "le genre humain". Elle rassemble tous les hommes et toutes les femmes de tous les genres actuels et à venir. Preuve d'une identité partagée, non?
A nous et nous seuls l'art de rapprocher au mieux les termes "identité" et "égalité" (de droits, etc.) dans nos pratiques quotidiennes, quelle que soit notre position ou rôle dans la société.
Naturellement, ce projet n'intéresse pas grand monde, l'égoïsme étant roi. Et l'écriture inclusive n'est, malheureusement, qu'une prétention fallacieuse.

NAUWELAERS

25/02/2021 à 11:23


Jujube,
Oui j'ai apprécié votre réponse de ce 24 février.
Un petit bémol: il nous faut respecter la décision des rares femmes qui elles-mêmes ne souhaitent pas que leur fonction soit désignée au féminin !
Si on dit (en remontant certes loin dans le temps): «Colette (ou George Sand ou qui vous voulez) est une des plus grandes écrivaines de son temps !»...il y a confusion possible.
Cela la confine à son genre dans cette comparaison !
Si elle est un des plus grands écrivains...son talent n'a rien à envier à celui des plus grands écrivains hommes et femmes, pas seulement celui des femmes...!
Il faut penser à ce genre de subtilités.
Vous voyez ?
C'est Hélène Carrère d'Encausse elle-même qui veut être désignée comme «Secrétaire perpétuel» de l'Académie française.
Non ce n'est pas une misogynie ou une mentalité rétrograde de cette institution qui maintient le genre masculin...que Carrère d'Encausse définit comme neutre !
C'est sa propre décision.
Il nous faut respecter cela alors que la féminisation des noms de fonctions et de métiers ne pose plus de problèmes, je pense.
Sauf pour deux cas particuliers: «médecin» («médecine», non !) et «entraîneur» (le féminin «entraîneuse» étant trop connoté dans un autre sens très différent !).
Sinon, d'accord avec vous.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jujube

25/02/2021 à 14:44

Bonjour, cher Christian.

J'espère que vous allez bien.

Merci d'avoir pris la peine de commenter ma petite note.

Je partage avec vous la passion de la liberté individuelle (et collective, bien sur, si elle sert le bien commun). Que chacun et chacune décident de ce qui les touche, incluse, naturellement, la manière désirée d'être identifiés, par exemple dans leur corps de métier.
Le choix personnel , en toutes choses, est fondamental dans la vie des personnes.

Bonne journée.

Jujube

NAUWELAERS

25/02/2021 à 17:32

Merci Jujube et d'accord avec vous à 150% !
Amitiés et bonne continuation !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Gilles

06/03/2021 à 20:34

C'est beau de voir des hommes décider comment les femmes doivent être désignées :)
Si des gens sont intéressés pour aller plus loin (pas dur) dans la réflexion : https://www.bunkerd.fr/ecriture-inclusive/
Par contre attention, ce n'est pas du niveau du café du commerce comme développé avant ;)

NAUWELAERS

06/03/2021 à 22:14

Bravo pour le manifeste mais les difficultés induites par cette écriture inclusive inutilisable à l'oral subsistent, que vous le vouliez ou non.
Ainsi que la lecture qui reste possible mais devient de plus en plus pénible à mesure que le texte s'allonge.
Lire un livre en écriture inclusive ?
Non merci.
Et de la poésie en écriture inclusive ?
Si les faits boivent leur coup au café du Commerce, ils sont têtus.
Et des pays sans écriture inclusive ne respectent pas les droits des femmes.
Non je n'en suis pas du tout partisan.

CHRISTIAN NAUWELAERS

ABC’éditions

10/03/2021 à 19:03

D'accord avec Gilles et toutes les personnes qui pensent comme lui que c'est aux premières personnes concernées de s'exprimer, débattre, argumenter et décider sur cette matière qui traite avant tout de la parole, et donc du regard posé sur elles, de la pensée qui en découle à leur propre sujet.
D'autre part, qu'il y ait encore une forte proportion de "féministes" (sic ?) restées rétives à l'écriture inclusive, ben, c'est leur droit, comme l'histoire a eu pu connaître un temps une majorité d'esclaves refusant l'abolition par peur de leur propre manque d'autonomie et d'indépendance (de liberté vraie, en un mot).
Enfin, oui, l'écriture inclusive est en construction, en débat, c'est une langue aussi vivante que les autres langues, qui se cherche, s'éprouve, s'améliore, se perfectionne selon les occurrences et les contextes. C'est sérieux et c'est bien au-dessus du simple niveau des discussions sans réelle réflexion qui s'entendent çà et là, entre personnes peu ou mal informées : suivre notamment ce blog : https://kaizen-magazine.com/article/langage-inclusif-et-genre-neutre-en-avant-toustes/?fbclid=IwAR3CqOdFphVxNwT3G0NlrVRX7OCWh53vAzvpVhYA_jISHjRbGVPPJTJsqHo#.YEf0LCwtwjw.facebook
Bonne soirée. Et en avant TousTes !

NAUWELAERS

10/03/2021 à 21:13

En réponse à ABC éditions.
Je conseille l'écoute de l'émission «Grand bien vous fasse» sur France Inter ce mercredi 10 mars.
Consacrée à l'amour de la langue française.
Quelques minutes finales consacrées à l'écriture inclusive...mais pas pour tout le monde.
Aucune comparaison (tellement judicieuse et tombant sous le sens...) avec..l'esclavage, désolé !
Les féministes hommes et femmes n'adoptant pas l'écriture inclusive apprécieront infiniment que vous vouliez les éclairer avec de telles remarques de haute volée.
Je laisse le soin à toute personne intéressée par le sujet, qui n'aurait pas été à l'écoute ce matin, de découvrir cette émission.
Très intéressante et éclairante.
CHRISTIAN NAUWELAERS
Très intéressant et éclairant.

Jujube

10/03/2021 à 22:05

Chères ABC'éditions,

De commentaire en commentaire, dans ce long échange entre inconnus, vous restez vigoureux, combatif et immuable dans vos convictions. J'admire cette fidélité à vous-même: vous êtes un être intègre et honnête à souhait.
D'autres commentateurs ont des opinions opposées aux vôtres mais confient en la même sécurité d'avoir raison.
Tout ça est inévitable et, ma foi, très bien si tout ce monde est content.
"Laissez pisser le mérinos", disent les Suisses. Ils sont très sages: la pensée libre libère les gens qui, dès lors, optent pour éviter querelle et carnage. Nous avons tous besoin de respect, tranquillité , reconnaissance. Encore plus avec cette pandémie si longue et si pénible.

Laissons l'écriture inclusive suivre son cours et ses avatars en compagnie de ses pratiquants et adeptes. Laissons les non membres de leur clan arpenter d'autres sentiers où fleurissent les aubépines d'une autre couleur. Que le temps, pour tous, soit au beau soleil et la promenade très agréable.

Un rappel: des non inclusivistes ont souvent choisi cette voie pour éviter de se compliquer la vie. Laquelle est difficile et bien courte. Disons que j'en fait partie.

Cordialement,
Jujube

NAUWELAERS

10/03/2021 à 22:48

Hello Jujube,
Je suis sûr que vous ne le prendrez pas mal...
En fin de message: «j'en fais» et non «fait» partie...
Pure et simple distraction de votre part, j'en suis sûr !
Et tellement d'accord avec votre argumentation, surtout la fin: pourquoi diable se compliquer la vie et compliquer celle des autres...en imposant l'écriture inclusive dans des textes que parfois beaucoup de monde sera amené à lire, avec une lecture rendue ardue, pénible et très ennuyeuse ?
Et irritante au possible pour un amoureux de lecture comme votre serviteur ?
On écrit pour les autres...
Des journaux intimes à ne pas publier rédigés en écriture inclusive, aucun problème évidemment !
Cela aura le mérite éventuel de tenir à distance respectueuse les indiscrets, comme une forme de défense, telle la seiche et son encre qui fait fuir les prédateurs !
Bon sérieusement espérons un retour à nos libertés, sans cesse différé...
En évitant un État de surveillance orwellien généralisé: une inclusion de tout le monde...dans un filet panoptique technologique cauchemardesque.
Cette inclusion-là me fait vomir !
Vive dans ce cas la décision collective ou individuelle de faire sécession, mais non la Guerre de.
Amicalement.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jujube

11/03/2021 à 00:06

Merci, cher Christian, pour la correction. N'hésitez jamais à me rappeler à l'ordre, vous me rendez service!

Comme mon français est assez rouillé par manque d'usage quotidien (je vis en milieu hispanophone), je suis très prudent et lent dans l'écriture de mes commentaires et parfois le polissage du texte me fatigue. A ce moment-là, les erreurs sortent du mur comme des rats. (J'aime assez "las ratitas", mais pour d'autres usages). Je deviens faiblard aussi quand j'écris tard, au bord du sommeil. (La différence horaire est de moins huit heures avec la France, Belgique, etc.). Je relis toujours mes machins mais, dans les cas prémentionnés, tout à coup, je n'y vois goutte! Chiant, c'truc!
J'ai un peu honte, mais pas trop.

Bon matin ou bonne soirée.
Cordialement,

Jujube

NAUWELAERS

11/03/2021 à 11:13

Aucune raison d'avoir honte Jujube et bonjour à Madagascar !

Jujube

11/03/2021 à 20:23

Bonjour cher Christian,

Vous m'avez fait rêver avec Madagascar: j'adorerais me promener dans le brouhaha polyphonique de ses langues et la polychromie de ses habitants.
Moi, c'est plutôt le Costa Rica, république centraméricaine, deux océans, vents alizés, tropique du Cancer.

Cordialement,
Jujube

NAUWELAERS

11/03/2021 à 22:58

Merci Jujube...j'avais confondu: je croyais me souvenir d'un post où vous évoquiez votre lieu de vie...c'était le Costa Rica donc et non Madagascar !
Désolé !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Sharebooks, une application pour lecteurs entre Vinted et AlloCiné

Dans le petit milieu des startups, l'économie circulaire est à la mode. Maxime Raillot, fondateur de Sharebooks, compte bien étendre cet axiome au monde du livre. Sous la forme d'un réseau social autour des ouvrages, l'application allie petits prix et livraison à vélo pour « rendre la culture accessible à tous ».

24/01/2023, 16:14

ActuaLitté

Tailler le bout de gras avec Platon, Marx ou Nietzsche : c'est possible

Quel passionné de textes classiques n'en a pas rêvé : converser en tête à tête avec son écrivain favori ou, du moins, une figure littéraire de renom. C’est désormais possible grâce à l’intelligence artificielle. Voici la promesse, difficile à tenir, du récent site Character.ai. Shakespeare, Austen, Socrate, Dickens, Nietzsche, Einstein... ou toute autre personne avec qui vous souhaiteriez partager une discussion.

18/01/2023, 09:04

ActuaLitté

La stylométrie identifie les “empreintes digitales” d'un auteur

En 2021, Hillary Clinton publiait un thriller politique, État de terreur (trad. Lori Saint-Martin et Paul Gagné) avec l’écrivaine canadienne Louise Penny. Elle n’était en réalité pas la première du couple à co-signer un ouvrage : Le Président a disparu et La fille du président (trad. Dominique Defert) furent co-écrits par son Bill de mari, en collaboration avec James Patterson. Mais la « stylométrie » révèle que Patterson a probablement rédigé la majeure partie des textes…

17/01/2023, 09:14

ActuaLitté

Les liseuses de Vivlio, désormais reconditionnées

À l’heure où acheter des produits électroniques d'occasion séduit de plus en plus de Français, Vivlio commercialise désormais les liseuses de sa marque, version reconditionnée. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont pris la résolution d’agir à leur échelle pour la planète.

16/01/2023, 15:29

ActuaLitté

Entre influenceurs et Intelligence Artificielle, quelle place pour les éditeurs ?

Une part importante de l’attractivité d’un contenu provient de sa capacité à susciter le débat, voire la controverse. En résumé, il faut être le média (et le medium) où les conversations ont lieu. En parallèle, créateurs et éditeurs seront de plus en plus en concurrence avec des outils de l’intelligence artificielle, déjà partie prenante, et toujours plus perfectionnée. Comment ne pas perdre, au cours des prochaines années, son empire ?

26/12/2022, 16:54

ActuaLitté

Lina, ou comment consulter des librairies sur son smartphone 

Les Libraires indépendants de Nouvelle-Aquitaine lancent l’application pour smartphone Lina, qui permet en quelques secondes de savoir dans quelle librairie, autour de soi, le livre que l’on cherche est disponible, de le réserver et/ou de le commander. Le déploiement de cette nouvelle application a été soutenu en mai 2021 par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, à hauteur de 28.150 euros. 110 librairies et plus de 1,7 million de titres y sont référencés. 

20/12/2022, 15:30

ActuaLitté

Les livres numériques, plus fragiles que leurs ancêtres de papier

Toujours en procès contre quatre des plus grandes maisons américaines, Internet Archive tentait en juillet dernier d’écourter la procédure. Depuis cette demande qu’ont approuvée les plaignants, rien. Ce qui n’empêche pas la plateforme de poursuivre son activité de conservation patrimoniale. Et de proposer quelques réflexions aussi essentielles que délicates, dans une logique de préservation à long terme. 

08/12/2022, 13:07

ActuaLitté

Le premier “méta‐livre” avec cryptage et ressources à débloquer

Édition et blockchain, NFT et intelligence artificielle, une partie du monde du livre s’y intéresse depuis plusieurs mois : NBE éditions saute le pas. La maison lancée en 2012 par David d’Equainville publie le premier « méta-livre », disponible en librairie depuis ce 18 novembre, enfin pas intégralement... En parallèle de la version papier, une collection de NFT a été créée par l’Intelligence artificielle (IA) de la startup Selas AI. Chacun révèle une bribe de l’œuvre, ou quand le monde de l’édition traditionnelle rencontre le Web 3.0.

19/11/2022, 09:21

ActuaLitté

IziBook, un projet de développement sur 10 ans

IziBook se présente comme une solution de cybercommerce à destination des maisons d’édition. C'est avant tout un logiciel professionnel de près de 15 ans d’expérience, imaginé par des éditeurs à destination des éditeurs exploitant des sites Internet, afin de les aider dans leur activité de vente directe. Izibook a fait état d’un véritable désir d’évolution ces dix dernières années et continue de se projeter dans le futur à travers de nombreux projets.

26/10/2022, 13:05

ActuaLitté

#BookTok : Joël Dicker et plusieurs maisons d’édition s'engagent sur TikTok

Découvert à la parution de La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, roman récompensé par le prix Goncourt des Lycéens, Joël Dicker a toujours eu à cœur de rendre la lecture accessible à tous, et notamment aux plus jeunes. L’écrivain aux 13 millions d’exemplaires, vendus dans 40 langues, est également éditeur depuis le lancement en 2021 de sa maison d’édition Rosie&Wolfe. 

20/10/2022, 15:30

ActuaLitté

Quel droit d'auteur pour un comics écrit par une Intelligence artificielle ?

Une artiste basée à New York, Kris Kashtanova, a enregistré auprès du Copyright Office des États-Unis une oeuvre étonnante, Zarya of the Dawn. Pour ce faire, elle s'est appuyée sur le programme de synthèse d'images Midjourney. Elle crée ainsi un précédent, alors que la question du droit d'auteur concernant les productions générées par l'IA est loin d'être résolue.

26/09/2022, 17:13

ActuaLitté

The Walking Dead adapté en jeu intéractif sur Facebook Gaming

The Walking Dead: Last Mile Acte I incarne la toute nouvelle expérience The Walking Dead, où le public est au cœur de l’histoire, disponible en exclusivité sur Facebook Watch et Facebook Gaming. C'est une expérience façonnée par les fans qui offre un accès continu au monde de la série à succès.
 

23/08/2022, 11:50

ActuaLitté

Maison d’édition : l’importance de l’image digitale

La publication de livres, par l’ancienneté et par la noblesse de ce que cela recouvre, peut compter se passer d’une véritable réflexion sur la communication à l’ère du digital où le numérique est omniprésent. Or, aujourd’hui, pour toute maison d’édition, il apparaît primordial de se distinguer dès l’entrée sur le site Internet que l’on a choisi de développer pour mettre en avant le catalogue des publications.

11/08/2022, 12:29

ActuaLitté

Un marché de l'occasion numérique, porté par les NFT ?

Le marché de l'occasion suscite depuis longtemps la convoitise de certains éditeurs, quelque peu frustrés de voir des ventes s'effectuer sans aucune rémunération qui en découle. L'éditeur scolaire américain Pearson entend pour sa part utiliser la technologie NFT pour maîtriser et contrôler la revente de manuels scolaires au format numérique.

03/08/2022, 10:44

ActuaLitté

Yoteq, borne to be wild : “2024 sera une année d’opportunités”

Dans certaines gares franciliennes se dressent désormais les colonnes Yoteq. « Bibliothèques connectées », librairies d’un autre genre, elles se présentent comme des distributeurs de culture dans ces lieux de passage. Avec un design inspiré d’un livre fermé, elles font partie du paysage des usagers depuis 2019. Près de trois ans après leur installation, Franck Dalboussière, fondateur et dirigeant de cette start-up française, prend le temps d'un bilan.

01/08/2022, 12:56

ActuaLitté

Brume Parole compose “une relecture French Touch de Proust”

Le 18 novembre 2022 marquera le centenaire du décès de Marcel Proust. Pour témoigner de l’occasion, l’artiste et professeur des écoles Thibaut Guillon, alias Brume Parole, a choisi de sortir ce jour-là son nouvel album, intitulé Brume Parole recherche Proust. Un nouveau projet sous le signe de l’auteur français de la belle époque, qui mêle électro pop et grand classique de la littérature.

18/07/2022, 13:04

ActuaLitté

Le Cub'Édito, distributeur d'histoires mobile et personnalisable

Créée en 2011, la maison Short Édition s'est fait remarquer, en France et à l'international, avec son distributeur d'histoires courtes. Ce dispositif se retrouve notamment dans des espaces scolaires ou de transhumances, comme les gares, et permet d'« imprimer » gratuitement un texte court du catalogue. Une version plus mobile et personnalisable vient prolonger cet élan autour de la lecture accessible.

11/06/2022, 10:06

ActuaLitté

Comics : après les super-héros, la kryptomonnaie ?

Un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour les cryptomonnaies, qui séduisent manifestement les éditeurs. La solution des NFT — ce modèle d’achats ou vente de produits numériques, disposant d’une traçabilité qui certifie leur origine — devient un enjeu pour la maison DC Comics. L’éditeur américain dévoile ainsi sa propre marketplace, avec les premiers projets commercialisés. 

06/06/2022, 10:33

ActuaLitté

Une base de référence gratuite de contenus juridiques fiables

Lefebvre Dalloz, marque en France du groupe Lefebvre Sarrut, annonce le lancement d’Open Lefebvre Dalloz basé sur un modèle freemium. L'outil répond aux difficultés de recherche soulignées par les professionnels. Ils mentionnent la dispersion de sources d’informations juridiques et le manque de temps pour tout explorer. À cela s’ajoute le manque de fiabilité des informations trouvées à partir des moteurs de recherche sur internet.

19/05/2022, 10:52

ActuaLitté

La numérisation permet de retrouver des livres anciens pillés par les nazis

Voilà deux décennies, le Musée juif de Prague entreprend une recherche mondiale des ouvrages perdus de la bibliothèque communautaire juive de la ville. Cette dernière fut pillée par les occupants nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Des trésors en partie retrouvés grâce au travail de numérisation de la bibliothèque de l'UCLA, et reconnus par l'entremise du cachet de propriété violet caractéristique de l'ancienne institution tchèque.

 

 

16/05/2022, 16:20

ActuaLitté

Manga : depuis janvier, le piratage en forte augmentation

Les confinements successifs liés à la pandémie de COVID-19 ont été déterminants pour le secteur manga : l'influence du streaming et les contraintes gouvernementales lui ont permis de bénéficier d'une belle dynamique à la sortie de la pandémie. Cependant, le piratage et le téléchargement illégal s'en réjouissent. Le premier trimestre 2022 accuse aujourd'hui une forte augmentation du trafic sur des sites pirates, notamment ceux spécialisés dans le manga. 

04/05/2022, 16:25

ActuaLitté

En hommage à Pasolini, les couvertures de ses livres en NFT

La maison d'édition italienne Neri Pozza, fondée à Venise en 1946 et membre du groupe Athesis, entre dans le secteur des Non Fungible Tokens en collaborant avec l'artiste véronais Nicola Verlato. Cela se passe à l'occasion de la célébration des 100 ans de la naissance de Pier Paolo Pasolini et, notamment, de la publication du livre Caro Pier Paolo de Dacia Maraini. Trois couvertures de ce livre ont été réalisées par l’artiste sous forme de NFT. 

30/04/2022, 13:04

ActuaLitté

Des liseuses à écran couleur et pliable, pour bientôt

Ce 25 avril, l'entreprise E Ink a présenté sa dernière génération d'écran couleur pour liseuse, E Ink Gallery 3. Une avancée technologique significative qui ne pourra qu'intérresser les lecteurs de livres colorisés, comme les bandes dessinées, et qui aiment à profiter des avantages de leur liseuse préférée. Mais la couleur, depuis le temps qu'on l'attend sur ces appareils, un peu de patience restera nécessaire – le temps de faire des économies...

29/04/2022, 08:20

ActuaLitté

Penguin Random House centralise ses données sur un data cloud 

La filiale britannique du groupe d'édition Penguin Random House, l'un des plus grands éditeurs mondiaux, a annoncé ce 8 avril avoir confié l'ensemble de ses données à la société de data cloud Snowflake. Une transformation en profondeur du traitement des informations pour l'éditeur, à l'heure où de plus en plus de secteurs du livre accélèrent leur transition numérique. 

27/04/2022, 15:53

ActuaLitté

Exister dans un monde de données : la découvrabilité, nerf de naguère

La ruée vers les métadonnées a commencé de longue date dans l’édition. Informations fondamentales, elles constituent une carte d’identité de l’ouvrage — titre, auteur, résumé, couverture, éditeur, etc. Et lui assurent cette unicité qui empêchera de le confondre avec tout autre. Or, dans la vente en ligne comme ailleurs, l’enjeu premier réside dans cet étrange apophtegme : Découvrabilité.

26/04/2022, 14:26

ActuaLitté

Un nouveau futur se dessine pour les livres : Extended book

Lors de la prochaine Foire internationale du livre de Turin (Salone Internazionale del Libro) qui aura lieu en mai, la nouvelle plateforme Extended Book sera lancée. Le projet prévoit des contenus numériques complémentaires aux livres papier et se développe en Italie, en Europe et au-delà…

19/04/2022, 12:30

ActuaLitté

Les principaux éditeurs scientifiques quittent la Russie

UkraineUnderAttack — Quinze grands éditeurs, dont Elsevier, qui représentent ensemble un monopole quasi mondial sur les articles scientifiques, ont annoncé la suspension de leurs services en Russie. Un vide qui pourrait forcer les universitaires russes à se tourner vers le site pirate, Sci-Hub, ou le gouvernement russe à débloquer la plateforme au corbeau. Le PirateBay de la science est en effet interdit dans le pays dirigé par Poutine depuis 2018, après une plainte de Springer Nature, autre grand éditeur qui plie à présent bagage.

07/04/2022, 15:45

ActuaLitté

Un logiciel pour contrôler les livres “inappropriés”

BookBanUSA — La filiale de l'éditeur de logiciels, Follett, travaillait à l'ajout d'un « contrôle parental » pour son outil, Destiny Library Manager. Ce nouveau module aurait répondu aux politiques de censure de plusieurs Etats américains contre des livres jugés « inappropriés ». Mais l'information a fini par fuiter, provoquant une levée de bouclier auprès de bibliothécaires scolaires, d'éducateurs et d'auteurs. 

05/04/2022, 08:00

ActuaLitté

Édition scientifique : un logiciel pour “détecter les recherches frauduleuses”

À la crise de la diffusion — avec une demande croissante pour un accès ouvert aux résultats de la recherche —, s'est ajoutée pour l'édition scientifique une crise de confiance assez forte. Des données erronées, manipulées ont conduit à des études contestées et des résultats frauduleux : l'éditeur Springer Nature et l’Université Grenoble-Alpes mettent en avant un logiciel gratuit, open source, présenté comme capable de repérer des données scientifiques frauduleuses.

31/03/2022, 12:51

ActuaLitté

“Chaque auteur est de même importance. Nous n’avons pas de tête de gondole” (P.O.L)

Fin janvier, les éditions P.O.L dévoilaient leur nouveau site : une plateforme entièrement repensée, depuis la première mise en ligne opérée en 1999. C’est si peu dire que la maison avait alors un temps d’avance. Objectif : plus lisible, plus accessible, plus rapide. Et compatible, usages obligent, avec les smartphones. Une évolution que Jean-Paul Hirsch détaille avec ActuaLitté — car au-delà de la technologie, c'est une identité et des auteurs qui s'affirment.

29/03/2022, 09:00

ActuaLitté

BOD rachète WriteControl, logiciel d'aide à l'écriture pour les auteurs

Books on Demand annonce ce jour le rachat de WriteControl, plateforme facilitant l’organisation et l’écriture de romans. L’outil permet un accompagnement des auteurs français et francophones — du début de l’écriture jusqu’à l’étape finale d’impression ou de publication. Créé en 2018 par Maxime Dhalluin, WriteControl propose de nombreuses fonctionnalités. 

22/03/2022, 07:37

ActuaLitté

BD numérique : Delcourt s'associe à ComiXology Originals

Le groupe Delcourt s’associe à ComiXology Originals. De cette manière, la maison d’édition pourra publier en français les titres de son choix, issus de la plateforme de distribution et de vente de bandes dessinées en ligne.

21/03/2022, 16:35

ActuaLitté

Le PDG de ComiXology rejoint Amazon 

La fusion de la plateforme de bande dessinée ComiXology avec Amazon, présentée en septembre 2021, avait provoqué de nombreuses réactions. Erreurs techniques, difficultés d’abonnement et de lecture, aversion des lecteurs envers le géant de la vente en ligne... Le PDG de la plateforme, David Steinberger, a fait part ce 10 mars son départ pour un poste chez Amazon. Une nouvelle qui bouscule un peu plus encore le monde des comics et de la lecture numérique. 

14/03/2022, 12:25

ActuaLitté

Un QR code lié à l'ISBN directement sur la couverture des livres

À partir de février, une nouvelle fonction de l’agence ISBN (International Standard Book Number, dont l’AIE, l’association des éditeurs italiens, est propriétaire) sera active, permettant aux éditeurs de télécharger un QR code à appliquer sur les livres afin de fournir un lien plus rapide et plus immédiat vers le contenu supplémentaire des ouvrages.

02/03/2022, 10:50

ActuaLitté

Éthiopie : des “chameaux solaires” pour recharger les bibliothèques numériques

Des panneaux solaires aux « chameaux solaires » : en Éthiopie, les bibliothèques se transportent le plus souvent à dos de chameaux, pour permettre aux enfants du pays, même dans les villages les plus reculés, d'accéder à la lecture. L'organisation non gouvernementale Save The Children, qui coordonne plusieurs bibliothèques ambulantes, propose désormais des lectures numériques, et a doté les chameaux de panneaux solaires, pour recharger les tablettes.

24/02/2022, 11:46

ActuaLitté

L'avenir du format EPUB : rétrocompatibilité, accessibilité et améliorations

Le format EPUB est devenu la référence mondiale quand il s’agit de format de livres numériques. L’International Digital Publishing Forum, à l'origine de sa création, a rejoint, depuis 3 ans maintenant, le Worldwide Web Consortium (W3C). Ce dernier fait la promotion de l'EPUB, mais travaille aussi à son amélioration, à travers l'activité du groupe Publishing@W3C.

21/02/2022, 12:02

Autres articles de la rubrique Numérique

ActuaLitté

Les Français et leurs écrans, l'histoire d'amour

Les Français, accros aux écrans, voilà une belle allitération, qui se justifie dans le dernier baromètre du numérique. Cette enquête passe au crible l’utilisation des technologies tant en matière d'information que de communication. Premier constat : 8 personnes sur 10 ont un téléphone fixe. Euh…

31/01/2023, 18:14

ActuaLitté

Réalisme ou fantastique : les 12 livres d'Emma Becker, à se faire lire

Elle vient d’inaugurer une série de fictions érotiques audio, interprétées par Sarah Stern — première des dix autrices francophones qui se succéderont. Mais Emma Becker ouvre également le bal d’une nouvelle section pour l’opérateur : L’invité(e) Storytel. L’occasion d’une sélection d’audiolecture, recommandées par une figure du milieu littéraire.  

26/01/2023, 16:20

ActuaLitté

Amazon sécurise un peu plus ses offres de lecture par abonnement

Avec son appareil Kindle, apparu en 2007, Amazon a su se positionner comme un des acteurs de la lecture numérique. Le développement d'une boutique dédiée et de différentes propositions techniques l'ont rapidement rendu incontournable. Avec un défaut de taille, celui de l'aspect propriétaire de son système...

26/01/2023, 12:55

ActuaLitté

BD : Europe Comics arrête la vente directe, “une évolution naturelle”

Europe Comics, enseigne internationale créée en 2015 par une coalition d'éditeurs européens de bandes dessinées, avait pour mission première la traduction, la promotion et la vente d'albums à un public international. Le format numérique avait été choisi pour cette entreprise de grande ampleur qui s'adressait aux lecteurs et lectrices comme aux boutiques en ligne. 

24/01/2023, 11:30

ActuaLitté

izneo “doit passer d'une librairie digitale à une plateforme de contenu”

La fermeture de plusieurs boutiques internationales d'izneo, plateforme du groupe Média-Participations dédiée à la bande dessinée numérique, laissait présager un recentrage des activités. Ainara Ipas-Bastard, directrice générale de l'enseigne depuis le mois de septembre 2022, dresse un état des lieux du marché et des chantiers ouverts pour l'avenir.

23/01/2023, 16:14

ActuaLitté

L'intelligence artificielle, un vol à grande échelle ?

En septembre, Kris Kashtanova revendiquait la création d’une œuvre des plus singulières, Zarya of the Dawn. Ce comic avait en effet été entièrement façonné par le programme de synthèse d’images Midjourney. Quelle était la situation vis-à-vis du droit d'auteur, sachant que ces visuels étaient produits par des milliards d’images prises sur internet, et, pour beaucoup, protégées par le copyright ? Des éléments de réponse devraient bientôt émerger, puisqu'un collectif d’artistes porte plainte contre trois générateurs d’images basés sur l'intelligence artificielle.

20/01/2023, 08:44

ActuaLitté

My Fair Book : une solution écologique contre la destruction de livres

Consommer de manière plus responsable fait partie de vos résolutions pour la nouvelle année ? Bravo. My Fair Book deviendra alors un de vos alliés. Lancée en octobre 2022 par Patricia Farnier et Julie Rovero, la plateforme se présente comme une alternative au pilon. Et ce, en offrant seconde chance et une durée de visibilité accrue aux textes menacés de destruction. 

19/01/2023, 16:15

ActuaLitté

Le chiffre qui réconforte : jusqu'à 5 heures de lectures par semaine

Des liseuses à la librairie en ligne, Kobo célébrera bientôt 15 années de lectures partout dans le monde. Filiale de Rakuten depuis 2012, l’opérateur s’est installé à Taiwan en 2017, et publie les résultats d’une enquête sur les usagers de ses appareils. 50 % d’entre eux passent entre 1 et 5 heures à bouquiner…

16/01/2023, 16:13

ActuaLitté

Un catalogue pour les oeuvres littéraires numériques du Québec

L’équipe de Littérature québécoise mobile de l’Université Laval rend publique une nouvelle base de données portant sur la production de la Belle Province. Ainsi, la plateforme COLiN rend visibles des œuvres qui marquent l’histoire littéraire du territoire. Évolutive, elle accueille déjà près de 400 fiches documentant les œuvres de différents genres littéraires. Certaines œuvres datent des premières années de l’informatique et d’Internet, tandis que d’autres sont très contemporaines.

13/01/2023, 10:40

ActuaLitté

RBmedia étend son offre avec le rachat de deux maisons d'édition

La société américaine RBmedia, spécialisée dans la distribution de livres audio, annonce l'acquisition, en ce début d'année, de deux maisons d'édition. Dharma Audiobooks et Ukemi Audiobooks, avec leur catalogue respectif, s'ajoutent à l'offre de cet acteur également présent sur le marché français.

12/01/2023, 15:23

ActuaLitté

Anny Duperey lit La Maison de Claudine, de Colette

#EcouterColette – Ce livre audio, une sélection parmi le recueil de nouvelles La Maison de Claudine paru en 1922, s’ouvre sur Ma mère et les bêtes lu par Colette elle-même en 1947. Sa voix aux couleurs de sa terre et ses voluptueux «r» roulés ensoleillent les oreilles. Puis la chaleureuse Anny Duperey prend sa suite avec panache pour nous lire comme autant de contes La Petite, La Noce, Où sont les enfants ?, Maternité, Le Rire et La Noisette creuse.

12/01/2023, 14:10

ActuaLitté

Edwige Feuillère lit Lettres à Colette

#EcouterColette – Entre Sido, qui orienta la destinée d’une de nos plus grandes écrivaines et Colette, qui fit de toutes ses œuvres un hommage direct ou indirect à la déesse Sido, il manquait un maillon. Ce maillon est là, dans la correspondance adressée par Sido à Colette, de 1905 à 1912. Les lettres de Sido font écho aux dires de Sido dans la fiction et répondent aux questions que nous nous posions encore sur Colette.

12/01/2023, 14:10

ActuaLitté

Michèle Morgan lit La Naissance du jour de Colette

#EcouterColette – C’est folie de croire que les périodes vides d’amour sont les “blancs” d’une existence de femme », écrivait Colette, en 1937. Car c’est le temps où peut fleurir sa vie propre, saison de poèmes comme l’atteste La Naissance du jour, composée l’été de ses cinquante-quatre ans

12/01/2023, 14:10

ActuaLitté

Marie-Christine Barrault lit Le pur et l’impur de Colette

#EcouterColette – Je trouvai aimables la couleur sourde et rouge des lumières voilées, la blanche flamme en amande des lampes à opium, l’une toute proche de moi, les deux autres perdues comme des follets, au loin, dans une sorte d’alcôve ménagée sous la galerie à balustres

12/01/2023, 14:10

ActuaLitté

Anouk Grinberg lit La Vagabonde de Colette

#EcouterColette – À bien des égards, Renée, l’impétueuse narratrice de La Vagabonde, se pose comme le double de Colette qui signe ici son roman le plus personnel. Comme elle, sa jumelle littéraire est divorcée, actrice de music-hall, écrivaine et surtout farouchement indépendante. 

12/01/2023, 14:10

ActuaLitté

Liane Foly lit Dialogues de bêtes de Colette

#EcouterColette – À la campagne l’été. Elle somnole, sur une chaise longue de rotin. Ses deux amis, Toby- Chien le bull, Kiki-la-Doucette l’angora, jonchent le sable. […] Kiki-la-doucette : Tu crois qu’elle dort ? Elle cueille en ce moment, au potager, la fraise blanche qui sent la fourmi écrasée. 

12/01/2023, 14:10

ActuaLitté

Arabie Saoudite : deux contributeurs de Wikipédia condamnés

Osama Khalid et Ziyad al-Sofiani, deux contributeurs de la plateforme en ligne Wikipédia, ont été emprisonnés en Arabie Saoudite. Leur arrestation s’inscrit dans le cadre d’une « tentative de contrôle du contenu ». Les administrateurs ont respectivement écopé de 32 et 8 années de prison. Critiquant le verdict, des militants mettent en garde contre les tentatives de l’État pour infiltrer l'encyclopédie en ligne.

11/01/2023, 10:39

ActuaLitté

Télécharger les livres de Paul Éluard

Entrée dans le domaine public le 1er janvier 2023, l'œuvre de Paul Éluard se découvre désormais gratuitement, au format numérique. Sa poésie, engagée, amoureuse voire enflammée, reflète de ses convictions politiques et sentimentales, reflétant aussi une certaine histoire du XXe siècle...

10/01/2023, 09:57

ActuaLitté

BookTube, InstaBook, BookTok : le gouvernement questionne les influenceurs

« J’ai besoin de vous. » Dans une vidéo YouTube dans les codes du genre - cuts, zooms et memes -, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire se lance. Et annonce la mise en ligne d'une consultation publique. Elle porte sur les créateurs de contenus sur Internet, ou « influenceurs ». Ouverte du 8 au 31 janvier, son objectif est de mieux définir et encadrer le métier et ses limites pour « protéger le consommateur ».

09/01/2023, 18:31

ActuaLitté

Audiolivre et IA : Madison, la nouvelle voix d'Apple Books

C’est avec beaucoup de discrétion qu’Apple commercialise depuis peu une nouvelle série de livres audio. Sa particularité ? Être racontée non plus par des acteurs, mais bien par une intelligence artificielle, nommée Madison. L’expansion de l’IA est plus à démontrer. Parmi ses multiples facultés, c’est son versant génératif, permettant de créer du contenu sans intervention humaine qui est le plus exploité. Et l’univers du livre n’est visiblement plus à l’abri de cette technologie.

05/01/2023, 17:08

ActuaLitté

IA, audiolivre et lecture : quelques réflexions sur l'avenir

Depuis plusieurs jours, un nom s'affiche dans toutes les gazettes et résonne dans tous les écrans, ChatGPT. Cette intelligence artificielle (IA) d’OpenAI répond à des requêtes : dissertation, poème, conseils, emails de travail... Tout à la demande grâce à des centaines de milliards de données tirées de Wikipédia, sites et autres textes. En parallèle, l’IA produit images et lit des textes. Barack Obama ou Pierre Lemaître remplacés par l’inflexion d'une machine pour leur audiobook ? 

03/01/2023, 17:29

ActuaLitté

Les séries adaptées de livres toujours plébiscitées... illégalement

Une chose est certaine, les adaptations de romans et de bande dessinée en séries font la joie des internautes, mais pas vraiment comme le souhaiteraient les producteurs... La préquelle de Games of Thrones, House of the Dragon, d'après les livres de G.R.R. Martin, est la série la plus piratée sur les sites de torrent en 2022. Suit une production grandement inspirée de l’œuvre de Tolkien, Le Seigneur des Anneaux: Les Anneaux de Pouvoir.

02/01/2023, 17:08

ActuaLitté

Le blog Poésie Mag part “à la découverte de talents inconnus”

Depuis novembre 2020, Éric Dubois tient le blog Poésie Mag, qui remplace son précédent, Le Capital des Mots, actif entre 2007 et 2020. Les deux dernières années, Poésie Mag a principalement publié des extraits de recueils de poésie venant de paraître, suivant peu ou prou l’actualité poétique, sans être exhaustif. À partir du 1er janvier prochain, Éric Dubois propose d’envoyer poèmes, critiques, nouvelles, courts récits, retrouvant la motivation du Capital des Mots. En résumé : « Partir à la découverte de talents inconnus. »

28/12/2022, 17:03

ActuaLitté

Avec Bookwire, les éditions Charleston se lancent dans le livre audio

En janvier 2023, et alors qu’elles fêtent leur dixième anniversaire, les éditions Charleston lancent un nouveau label, Charleston audio. Une innovation menée par Virginie Lancia, directrice du développement commercial, et qui répond à une évolution des modes de lecture, puisque le marché enregistre une hausse entre 15 % et 30 % pour ce format.

22/12/2022, 15:19

ActuaLitté

Créer des audiolivres gratuits avec les narrateurs robots de Google 

Voilà deux ans, Google Play Books dévoilait sa solution de lecture automatisée : des narrateurs de synthèse, pour créer des livres audio sans recourir à des comédiennes ni comédiens. Décembre 2022, le programme est généralisé, en version beta toutefois, avec une accroche dévastatrice : sans frais. Gloups ?

16/12/2022, 11:59

ActuaLitté

Censuré à l'ère soviétique, 1984 d'Orwell devient un best-seller en Russie

Les données convergent vers une réelle évidence, assure la librairie LitRes : dans la catégorie fiction, le roman dystopique de George Orwell a pris la tête des ventes. Et ce, depuis que le Kremlin qualifie « d’opération militaire spéciale » l'agression de l'Ukraine : les versions numériques écoulées de l’ouvrage ont augmenté de 45 %.

15/12/2022, 13:17

ActuaLitté

17 % des Italiens lisent exclusivement sur téléphone... mais pas des livres

Preuve, s’il en fallait, que les mobiles occupent une place grandissante dans nos vies, l’usage des smartphones pour la lecture d’ouvrages grandit. Une nouvelle étude démontre que les Italiens sont désormais 17 % à bouquiner exclusivement sur téléphone. Et ce, sans réelle distinction d’âge, puisque la statistique concerne les 15/74 ans… Pour autant, ils ne lisent pas de livres à proprement parler !

09/12/2022, 14:44

ActuaLitté

Les bibliothèques nationales italiennes racontées en podcasts

Voyage virtuel et auditif, Biblioteche d’Italia est un podcast produit par Podcastory pour la Direzione Generale Biblioteche e Diritto d’Autore du Ministère de la Culture. En cinq épisodes, cinq des bibliothèques nationales les plus significatives, à travers les voix de Giuppy Izzo et Luca Ward, sont mises en lumière. Ces derniers y racontent les histoires, les anecdotes et les curiosités de ces lieux parfois méconnus.

05/12/2022, 12:29

ActuaLitté

Livre audio : BookBeat confirme son entrée en France, avec Hachette

Le marché français du livre audio accueille un nouvel acteur, ou presque. La plateforme BookBeat, créée en 2016 par le groupe suédois Bonnier AB, s'y intéressait depuis 2019, sans avoir transformé l'essai. Cette fois, avec un catalogue de 700.000 titres et un partenariat avec Hachette, la société entend franchir un nouveau palier.

05/12/2022, 11:06

ActuaLitté

Isabelle Mauté à la tête d'Audible France

Audible annonce aujourd’hui la nomination d’Isabelle Mauté au poste de directrice générale France. Elle sera basée dans les bureaux de Paris et travaillera auprès des équipes contenu, produit et marketing pour soutenir la croissance d’Audible.fr et la démocratisation du livre audio dans l’hexagone.

01/12/2022, 14:32

ActuaLitté

Prêt numérique Québec : 18 millions d'ebooks prêtés en 10 ans

Les chiffres deviennent plaisants, pour les responsables de la plateforme canadienne Pretnumerique.ca : célébrant sa dixième année, le service annonce quelque 18 millions de prêts d’ebooks, auprès de 885.000 usagers.

23/11/2022, 11:18

ActuaLitté

Vivlio s'offre Bookeen, fabricant de liseuses concurrent

L'année 2022 sera celle des acquisitions, pour Vivlio : quelques semaines après Rocambole, éditeur de web novels, c'est au tour du fabricant de liseuses Bookeen d'être acheté par l'acteur lyonnais, qui propose lui aussi ses propres liseuses. Vivlio a ainsi remporté la reprise des actifs et activités de la société Bookeen, au tribunal de commerce de Paris, ce 18 novembre.

22/11/2022, 16:17

ActuaLitté

Z-Library “demande pardon” aux auteurs victimes de piratage

L'avenir de la plateforme de piratage Z-Library reste incertain, mais les arrestations d'Anton Napolsky, 33 ans, et de Valeriia Ermakova, 27 ans, accusés de gérer cette gigantesque « bibliothèque », lui portent un sérieux coup. Un long message a fait son apparition sur le site, formulant notamment des « excuses » aux auteurs lésés par le partage des ouvrages.

22/11/2022, 11:45

ActuaLitté

Livres, lecteurs et lecture : à quoi sert BookTok ?

Avant de revendiquer une nation de lecteurs, encore faut-il lui en avoir donné les moyens. Les enquêtes se multiplient par ailleurs pour définir les contours, les usages et les habitudes du lectorat. La dernière en date porte sur les préférences américaines en la matière et les liens entre livres dématérialisés et tout de papier fabriqués.

11/11/2022, 11:17

ActuaLitté

Les autorités américaines mettent la main sur les domaines de Z-Library  

Ce 4 novembre, les internautes américains découvraient que les domaines du site Z-Library étaient inaccessibles. Ces derniers affichaient un message indiquant qu’un bloqueur du FBI avait saisi le domaine de la page web. Plus tôt, la plateforme TikTok avait, pour sa part, interdit le hashtag #zlibrary. Après la saisie des serveurs DNS de la bibliothèque pirate, il est à présent impossible de s'y connecter.

07/11/2022, 15:01

ActuaLitté

Les pirates de mangas se dispersent du Vietnam à la Russie

Les grandes maisons japonaises mènent un combat sans relâche contre le piratage et autres pratiques de téléchargements illégaux. Des sites de piratage vietnamiens – visés par une procédure judiciaire qui transite par un tribunal américain – ont dernièrement refait surface... en Russie. Cette semaine, un collectif d'éditeurs de nouveau a demandé de l’aide dans le cadre de poursuites contre les exploitants de sept sites pirates, certains portant la le nom de Mangaraw.

02/11/2022, 12:17