Rendre l’écriture inclusive accessible, un défi pour le numérique ?    

Souvent critiquée pour son esthétique, l’écriture inclusive est de plus difficilement accessible pour certains publics. Une extension Web proposant de changer automatiquement les points classiques en points médians ouvre de nouvelles pistes de réflexion.

 

Le 29/01/2021 à 12:29 par Gariépy Raphaël

41 Réactions | 13 Partages

Publié le :

29/01/2021 à 12:29

Gariépy Raphaël

41

Commentaires

13

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Plusieurs critiques sont faites à l’écriture inclusive. Certaines confinent parfois au grotesque : le point médian provoquerait la fin de la civilisation et de la littérature à lui tout seul. Mais d’autres soulèvent le sujet de l’accessibilité. Impossible en effet d’ignorer que le point médian rajoute un niveau de complexité à une langue déjà difficile à appréhender.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot elle-même, confiait n’être pas une militante de l’écriture inclusive pour cette raison : « C’est horriblement compliqué : on a déjà toutes sortes de publics scolaires qui ont des difficultés avec l’orthographe, avec la lecture, avec l’écriture. Mettre en place un mécanisme d’une complexité incroyable… véritablement, je pense que l’écriture inclusive est une démarche élitiste. »

Certains, comme le député LREM François Jolivet vont même plus loin et souhaitent « interdire l’enseignement et l’utilisation de l’écriture inclusive à l’école ».

Solution numérique ?

Symbole de cette graphie, le point médian a été choisi à l’origine puisqu’il n’avait pas encore d’autre signification à l’écrit. L’utilisation d’un point final ou d’un tiret par exemple ajouterait plus de confusion, car régulièrement utilisée pour rythmer les phrases. Malheureusement, les raisons pour lesquelles ce point du milieu a été élu, le rendent également difficile d’accès. Jusque-là très peu utilisé, il n’est par exemple pas toujours disponible sur les claviers Windows français classiques.

En conséquence, beaucoup de graphies inclusives ont commencé à se développer. Certains internautes utilisant des puces (•) ou parfois des slashs (/). Ces menues difficultés du quotidien n’aident pas à rendre l’écriture plus lisible, peuvent être assez frustrantes pour ceux qui souhaiteraient s’essayer à l’exercice.

EDITION : comment ces éditeurs ont fait le “schwa” de l'écriture inclusive

Pour répondre à ses problèmes d’accessibilité, Youssef, étudiant en DUT informatique, propose depuis le 27 janvier une extension Web qui permet de transformer automatiquement les points finaux en points médians. Disponible gratuitement, cet outil offre à ceux que le sujet intéresse d’écrire avec les points de base tout en délivrant un résultat conforme aux normes de l’écriture inclusive. Sur twitter, il en détaille le fonctionnement, expliquant notamment que les points en fin de phrases, d'adresses mails et d'URLs ne sont pas affectés.

Élargir les publics

Contacté par ActuaLitté, le créateur de l’extension précise que le point utilisé par son outil numérique n’est pas exactement un point médian, mais un point d’hyphénation. Ce signe a notamment la particularité de s’adapter aux logiciels de synthèse vocale.

« Le point de base comme le point médian ne sont pas vraiment compris par ces logiciels », explique-t-il. « Au lieu de lire une phrase en écriture inclusive, la synthèse vocale marque des pauses là où il y a des points, ou énonce même le signe, ce qui rend les documents incompréhensibles pour les malvoyants par exemple. »

Si la question des logiciels vocaux peut ainsi être réglée, beaucoup d’autres défis attendent l’écriture inclusive. Le sujet des dyslexiques est ainsi régulièrement soulevé, et n’a pour l’instant pas de solutions précises. « C’est vrai que c’est un autre problème. Des logiciels existent pour enlever les points médians sur un texte, d’autre permettent de changer la taille des espaces par exemple, ça peut aider. » L'Ecriture Inclusive Facile étant un outil d’uniformisation, il devrait néanmoins permettre de rendre la langue plus lisible.

Youssef précise être à l'écoute concernant les éventuelles corrections et améliorations qu'il pourrait ajouter à son extension. 

 

Crédit photo : Youssef - Twitter @-Fleure-

 
 
 
 
 
 
 
 
 

41 Commentaires

 

Alfred

29/01/2021 à 16:59

Médian ou final, ça ne change rien : il est impossible de lire correctement un texte de quelques pages écrit dans ce gloubi-glouba.

Jujube

30/01/2021 à 18:07

Espérons que le "gloubi-glouba" (Alfred sic) ne soit qu'une lubie passagère. Stop.
N'apporte que des emm... Stop.
Prière inclure néologismo alfredien aux dictionnaires. Stop.
Ecriture inclusive: Stop!

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:41

https://roseaux.co/2017/10/ecriture-inclusive-pourquoi-comment/

« Nous n’avons pas besoin de choisir entre nos différents combats. Et nous n’avons pas besoin que les ennemi·e·s du féminisme viennent nous expliquer quelles luttes nous devons mener et comment nous devons les mener (coucou le mansplaining). »

Vince

26/02/2021 à 17:24

La seule utilisation du mot "lutte" pour parler de l'écriture inclusive en dit déjà long sur les intentions pacifiques de ses tenants...

jacques m

30/01/2021 à 09:40

L'écriture inclusive, je veux bien quoique cela soit à rebours du bon sens. La langue français a le genre neutre qui correspond au neutre justement. L'homme c'est l'être humain au sens général qui peut aussi être de sexe féminin

Mais c'est introduire aussi d'autres discriminations. Les LGBR par exemple?
Ne pas mentionner les transsexuel.le.s me semble une discrimination à peine acceptable à ce niveau de suppression des genres et d'absolutisme rigoureux

Je vois une solution: Ajouter un x?
Ce qui nous donnerait dans le cas présent :
- il.elle.x
- membre.e.x (alors que le mot membre n'a pas de féminin)
- un.e.x politicien.ne.x
etc

Et c'est aussi créer des distorsion de sens qui sont génératrices de plus de tensions que l'écriture inclusive peut en résoudre
par ex:
un gars.... une garse?
un chiot... une chiotte?
un pair une paire?
etc etc il y a beaucoup de mots dont le genre opposé suppose des sens soit péjoratifs pour l'autre genre, soit différent.
Notre langue n'a pas été conçue pour cela. Et apprenons à lire et à écrire correctement à des jeunes qui ont déjà bien de la peine à le faire, sans rajouter des distorsions de lecture qui rendront cette tache encore plus difficile et... décourageante
Et ce n'est pas sur la forme que la société changera, mais sur le fond des comportements.
Comme le disait déjà Confucius "quand le sage montre la lune avec son bras, l'idiot voit le bout de son doigt"
Alors ne nous fixons pas sur le doigt, mais regardons la lune : qui est changer la société pour la rendre plus équitable entre les genres et ne croyons pas que si nous avons introduit l'écriture inclusive nous avons fait le changement. C'est un leurre trompeur!

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:43

Voir peut-être du côté de la « neutralisation » des genres ?... Cf les travaux d'Alpheratz, à la Sorbonne : https://www.alpheratz.fr/linguistique/genre-neutre/

Jérôme

30/01/2021 à 10:51

Le point médian entre le masculin et le féminin est comme un muret entre ces deux genres. Une façon de bien marquer une séparation, une distanciation entre l'homme et la femme, comme si on se tournait le dos. Cette façon de mettre la femme en compétition avec l'homme sur tous les sujets. La jalousie devenue vertueuse. Couleurs de notre époque.

Gilles

06/02/2021 à 13:16

Vous confondez avec la parenthèse, comme dans l'expression écrite (par exemple) : "Bonjour à tout(e)s".

ABC’éditions

30/01/2021 à 12:06

Intéressant (et très sincèrement intéressé)... mais les explications sont trop succinctes ici pour convaincre vraiment. J'aimerais entrer en contact directement avec le concepteur et vérifier la faisabilité concrète au regard d'un roman "inclusif" (neutre/épicène) à publier. Affaire à suivre de près.

Michel Nardot Hinard

30/01/2021 à 20:07

L'écriture inclusive est une absurdité. Ce n'est pas avec elle qu'on résoudra l'égalité entre hommes et femmes.
Il faut en interdire l'usage et bien évidemment l'enseignement à l'école.
Le Français est une très belle langue. Ne la détruisons pas pour d'obscures raisons idéologiques.

Phil

30/01/2021 à 22:32

J'utilise l'écriture inclusive depuis 5 ans environ. J'ai découvert le site officiel où l'on peut télécharger le guide officiel (https://www.motscles.net/ecriture-inclusive).
Depuis ma lointaine scolarité, j'ai toujours détesté l'expression "le masculin l'emporte sur le féminin".
Ras le bol du patriarcat omniprésent!
Différence de salaire à fonction équivalente. Publicités sexistes pour des objets ménagers. Peu de femmes cheffe d'État...
La liste est longue...est passe aussi par la grammaire, la syntaxe, selon moi.

NAUWELAERS

01/02/2021 à 21:31

Pas du tout convaincu que l'écriture inclusive résolve les problèmes évoqués par Phil (message du 30 janvier)...
Patriarcat: est-ce une raison pour compliquer la lecture mais surtout l'apprentissage de la langue ?
Pour quels résultats concrets positifs ?
CHRISTIAN NAUWELAERS

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:36

https://www.franceculture.fr/societe/ecriture-inclusive-le-feminin-pour-que-les-femmes-cessent-detre-invisibles

Écriture inclusive : « le féminin pour que les femmes cessent d'être invisibles »
28/09/2017 émission d'Alisonne Sinard

L’écriture inclusive visant à rétablir la parité dans l’écriture, est au cœur d’une vive polémique. Derrière se cache en réalité un débat sur la parité et la place du féminin dans la langue française et son invisibilisation progressive à partir du XVIIe siècle.

Mal Appris

02/02/2021 à 09:35

Il n'y a aucune invisibilisation depuis le XVIIe siècle.

Il y a un groupe de barjots qui cherchent à réécrire l'histoire pour aller dans le sens de leur délire. Ils ne sont pas seuls : il y a aussi les indigénistes qui sont à fond là-dedans.

Alors, on invente ce qui n'existe pas, on fait ce qu'aucun historien sérieux ne fera jamais : des anachronismes à gogos (pour gogos), c'est-à-dire plonger les gens de l'époque considérés comme des personnes d'aujourd'hui avec des problèmes contemporains.

Bref, une lubie forgée de toute pièce, soutenue à fond par l'extrême-gauche dans le secret espoir de continuer à déstabiliser la société.

ABC’éditions

02/02/2021 à 12:48

Oui, Vous portez bien votre pseudo : « Mal Appris ». Vous avez si bien intégré la doxa des manuels scolaires que vous prenez leurs affirmations simplistes pour la réalité, et que du coup vous traitez de barjots celles et ceux qui établissent les conclusions de toutes ces formes d'endoctrinements à tous niveaux, partout depuis des centaines d'années.
Les comptoirs de cafés sont remplis de rumeurs comme les vôtres, fondées sur « le masculin l'emporte sur le féminin » depuis l'âge des culottes courtes et des idées pas plus longues.

LOL

04/02/2021 à 09:12

Vous avez aussi été bien formaté(.e.S ?).

Déjà, vous êtes, comme le site dont vous faîtes référence, une « structure de combat ». Tout est dit en peu de mots.

Vous êtes obsédé(.e.S ?) par un combat qui n'existe que dans votre tête. Aucun homme ne cherche à dominer la femme. Peut-être trouverez-vous des hommes qui ont cette envie (pulsion ?), comme des hommes qui cherchent en assouvir d'autres.

Faire des généralités à partir de cas particulier est l'erreur la plus classique de l'humanité, celle qu'on essaie d'empêcher chez les apprentis scientifiques, afin qu'ils ne fassent pas de conneries (généralisantes) plus tard. Vous êtes à fond dedans, en mélangeant à la fois des croyances, des échantillons (non représentatifs ! quel beau pléonasme !) et des anachronisme.

Honnêtement, vous avez le droit de de penser ce que vous voulez. Vous pouvez même croire que la terre est plate si ça vous chante. Il y a d'ailleurs un groupe (attention, il y a des hommes dedans !) qui en est persuadé.

Mais arrêtez de venir em.. les gens avec vos débilités. C'est tout ce que vous demande. Faîtes vos lubies anti-mec entre vous, réécrivez le français en charabia pour communiquer entre vous et arrêtez de vouloir vous battre contre les hommes : ils ne vous ont rien fait et n'ont rien contre vous.

Ou alors, tout contre vous, comme aurait dit un grand homme (horresco referens !).

ABC’éditions

06/02/2021 à 14:02

Ah ah ah ah ah !

ABC’éditions

06/02/2021 à 14:12

https://roseaux.co/2017/10/ecriture-inclusive-pourquoi-comment/

« Nous n’avons pas besoin de choisir entre nos différents combats. Et nous n’avons pas besoin que les ennemi·e·s du féminisme viennent nous expliquer quelles luttes nous devons mener et comment nous devons les mener (coucou le mansplaining). »

Le Retour de Saint Just

09/02/2021 à 08:19

Ce qui est amusant avec les mouvements modernes de « contestation » est l'impossibilité quasi institutionnel de discussion.

Pas de liberté pour les ennemis de la liberté... Finalement, les descendants de Saint Just portent la jupe et n'ont pas changé de mentalité.

Gilles

09/02/2021 à 09:29

C'est vrai que les partisans/militants "anti" écriture avec point-médian voire anti inclusion ont des arguments de haute volée :)
@Actualitté : la tendance des sites/blogs est à cacher ou désactiver les commentaires (ou réservés aux inscrits). Merci de laisser cet appeau à trolls :D

NAUWELAERS

09/02/2021 à 11:28

Gilles,
Votre commentaire du 9 février.
Des féministes femmes ne croient pas du tout à l'écriture inclusive.
Comme elles, je ne suis absolument pas contre l'inclusion.
Y compris des élèves qui doivent apprendre une langue déjà compliquée...
Merci de ne pas traiter de trolls des gens qui de façon polie et assertive expriment une opinion opposée à la vôtre.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Gilles

09/02/2021 à 16:04

Je ne pensais pas à vous spécialement mais si vous vous sentez visé...
Pour le reste, chacun croit ce qu'il veut mais du coup vous avez le droit de ne pas aimer l'écriture avec point médian tout comme d'autres la préfèrent.
Voilà.
Pas besoin de débattre :D
Merci à tou.te.s !

NAUWELAERS

09/02/2021 à 17:24

Réponse à Gilles, message du 9 février, 16h04.
Il y a les croyances...et puis les faits.
Les linguistes ne sont pas tous d'accord...
Même un des artisans de l'orthographe réformée actée en décembre 1990, Bernard Cerquiglini, compare la féminisation des noms et l'écriture inclusive.
Ce qu'il dit: «Elle va dans le sens de la langue.
Ce qui n'est la cas de l'écriture inclusive qui la brutalise.»
D'autres linguistes y sont opposés, comme Alain Bentolila.
Par rapport aux partisans de l'écriture inclusive, la professeure de linguistique française à l'Institut Saint-Louis de Bruxelles, Anne Dister, déclare qu'ils «balaient du revers de la main l'enjeu social et démocratique du texte qui doit être accessible à tous».
En 2019, le classement international Pisa, qui évalue le niveau de connaissances des élèves de 15 ans des pays de l'OCDE, révélait que 9,2% seulement des jeunes Français sont très performants en compréhension de l'écrit.
Je cite à nouveau Cerquiglini: «Il faut intervenir dans la langue en l'épousant.»
Je ne vois absolument pas l'intérêt de promouvoir une graphie qui complique à loisir la langue pour des résultats idéologiques déconnectés du réel.
Avec en revanche des difficultés absurdes que l'on ajoute à l'envi et cela en outre au mépris de l'esthétique de notre langue, que les militants de l'écriture inclusive passent par pertes et profits.
Mais le profit...désolé, il semble invisible.
Les causes féministes et les égalités de droits des sexes et genres n'ont pas besoin de ce coup de force par rapport au langage écrit...d'ailleurs inapplicable à l'oral, ce qui le rend d'autant plus aberrant selon moi.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Vincent

26/02/2021 à 17:29

Cheffe ? Pourquoi féminiser ce mot ? une chef est suffisant, pas besoin de massacrer le mot qui prend son sens dans "tête". Il vient de couvre-chef et autres expressions similaires. Il signifie celui (ou celle) qui est à la tête de, en charge de. Vous finissez par dénaturer le sens même des mots avec vos lubies orthographiques.

NAUWELAERS

26/02/2021 à 18:36

Vincent,
Vous oubliez le féminin: «cheftaine» !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Michel

17/02/2021 à 05:43

L'écriture inclusive, c'est l'assassinat de la langue française. Il faut l'interdire absolument.
Je soutiens la proposition de loi dans ce sens.
Pour l'égalité entre les sexes une seule exigence : à travail égal, salaire égal.

Claude

24/02/2021 à 11:13

Invisibilité du féminin...
S'il est indéniable que le féminin est invisible, cela ne date pas d'hier, voire de trois siècles, mais d'environ cinquante. Depuis l'époque où, le patriarcat s'est mis en tête de régner sans partage sur la terre comme au ciel, remplaçant ici les déesses par des dieux, et là les reines par des rois. Une conquête de longue haleine, impitoyable et opiniâtre, où tous les moyens furent mis en oeuvre pour anéantir et empêcher de renaître l'ancienne culture matriarcale, alors fortement implantée, et de longue date : violence, destruction, meurtre, profanation, viol, réécriture des mythes, etc. Afin de parachever et de pérenniser l'oeuvre, il fallait aussi que tout ce qui était d'essence féminine disparût ou, à tout le moins, fût mis sous tutelle du mâle et considéré comme subalterne, démoniaque, impur ou négligeable. Opération bien réussie. Hélas !

L'humanité bancale...A
Autant dire que, depuis cinquante siècles, régie et pensée exclusivement par des mâles, amputée de la moitié de son potentiel et de sa richesse, l'humanité n'a avancé qu’en boitant sur une jambe, n'a vu que d'un oeil, n'a entendu que d'une oreille… Il n'est que de voir vers quelle impasse le monde se précipite aujourd'hui pour en mesurer les conséquences.

Réhabiliter le féminin...
Aussi est-il grand temps d'exhumer ce qui fut si minutieusement enfoui, si longtemps négligé, si injustement mal traité ou déconsidéré.
La réhabilitation du féminin est sans doute autant un devoir qu'une nécessité. L'avenir de l'homme qu'évoquait le poète... Une planche de salut pour l'humanité, la seule qui lui reste, peut-être.

Une rude tâche...
Cette réhabilitation ne se fera pas du jour au lendemain ou d'un claquement de doigt. Il y a tant à modifier, à éclairer, à déconstruire de ce qui fait partie de nos inconscients de femmes et d'hommes, de nos schémas mentaux !
Et c'est là l'affaire de tous...

L'écriture inclusive, dans tout ça...
Il est compréhensible que dans nos sociétés, fortement imprégnées de culture patriarcale et au sein desquelles les femmes peinent à prendre pleinement leur place, le masculin utilisé comme neutre puisse poser problème et irriter. Surtout lorsqu'une règle de grammaire, formulée de manière inappropriée, assène que le « masculin l'emporte sur le féminin » ! Formulation d'autant plus inepte que le neutre ne saurait l'emporter sur qui que ce soit... puisque neutre.
L'écriture inclusive est-elle pour autant un remède efficace à l'injustice que ressentent les femmes ? N'est-ce pas là considérer le problème par le petit bout de la lorgnette et laisser accroire l'idée qu'il serait résolu ?

Le masculin considéré comme neutre possède, je pense, un avantage : celui de ne pas séparer. Un « bonjour à tous ! » s'adresse indistinctement aux femmes et aux hommes présents, donc implicitement envisagés comme égaux. Le même « Bonjour à toutes et à tous ! » ou sa traduction en écriture inclusive, outre l'alourdissement du propos, ou de la lecture, qu'ils entraînent, ne me semblent pas apporter grand-chose à la cause du féminisme.
Distinguer ainsi les unes des autres, dans le discours ou dans le texte, ne rendra pas celles-ci plus "visibles" tant que la mentalité et l'inconscient de l'individu - qu'il soit femme ou homme - n'auront pas intégré, au terme d'une évolution et d'un travail profonds, à quel point elles et eux sont égaux, tout comme ils sont également indispensables à la vie, tant dans la perpétuation de l'espèce que dans la construction d'une société équilibrée, apaisée et harmonieuse.

Gageons qu'alors, cet idéal atteint : féminin et masculin réconciliés, cohabitant, oeuvrant de concert et sans hiérarchie aucune établie entre eux, le masculin considéré comme neutre ne posera sans doute plus aucun problème à quiconque.

Merci de votre attention !






Jujube

24/02/2021 à 22:34

Merci, Claude, pour ce texte plein de bon sens et qui contraste avec maints précédents commentaires qui, pardonnez-moi, radotent plus qu'ils n'apportent.

J'ai beaucoup apprécié l'idée fondamentale qu'en grammaire française, pour ce qui est du soit disant duel entre genres féminin et masculin des substantifs, au pluriel, le masculin imposé n'est rien d'autre qu'une imposition du neutre (et de la paix) et que ce neutre empêche un conflit inutile parce qu'il rassemble au lieu de séparer les interlocuteurs. Ce neutre salutaire n'exprime pas une abstinence de décision sur un fait ou un "laisser passer, laissez faire" nonchalant, mais l'affirmation de l'existence d'un ensemble à parts égales.
Vu sous cet angle, tout change et s'apaise, non?

Laissons la grammaire en paix, ses règles farfelues et ses exceptions impertinentes: la vieille bête sert encore toujours à nous orienter dans la jungle du langage. Nous ne pouvons rien contre le genre de l'article défini qui précède un nom commun, sinon l'accepter...ou s'en foutre. Mais il est bien de féminiser ou masculiniser - selon le cas - sainement (en respectant les règles grammaticales) les mots désignant les professions des gens. Là, la neutralité (exprimée de n'importe quelle manière) serait une erreur puisque le but, ici, est de ne pas confondre les genres des personnes exerçant ces professions.

Considérons l'expression "le genre humain". Elle rassemble tous les hommes et toutes les femmes de tous les genres actuels et à venir. Preuve d'une identité partagée, non?
A nous et nous seuls l'art de rapprocher au mieux les termes "identité" et "égalité" (de droits, etc.) dans nos pratiques quotidiennes, quelle que soit notre position ou rôle dans la société.
Naturellement, ce projet n'intéresse pas grand monde, l'égoïsme étant roi. Et l'écriture inclusive n'est, malheureusement, qu'une prétention fallacieuse.

NAUWELAERS

25/02/2021 à 11:23


Jujube,
Oui j'ai apprécié votre réponse de ce 24 février.
Un petit bémol: il nous faut respecter la décision des rares femmes qui elles-mêmes ne souhaitent pas que leur fonction soit désignée au féminin !
Si on dit (en remontant certes loin dans le temps): «Colette (ou George Sand ou qui vous voulez) est une des plus grandes écrivaines de son temps !»...il y a confusion possible.
Cela la confine à son genre dans cette comparaison !
Si elle est un des plus grands écrivains...son talent n'a rien à envier à celui des plus grands écrivains hommes et femmes, pas seulement celui des femmes...!
Il faut penser à ce genre de subtilités.
Vous voyez ?
C'est Hélène Carrère d'Encausse elle-même qui veut être désignée comme «Secrétaire perpétuel» de l'Académie française.
Non ce n'est pas une misogynie ou une mentalité rétrograde de cette institution qui maintient le genre masculin...que Carrère d'Encausse définit comme neutre !
C'est sa propre décision.
Il nous faut respecter cela alors que la féminisation des noms de fonctions et de métiers ne pose plus de problèmes, je pense.
Sauf pour deux cas particuliers: «médecin» («médecine», non !) et «entraîneur» (le féminin «entraîneuse» étant trop connoté dans un autre sens très différent !).
Sinon, d'accord avec vous.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jujube

25/02/2021 à 14:44

Bonjour, cher Christian.

J'espère que vous allez bien.

Merci d'avoir pris la peine de commenter ma petite note.

Je partage avec vous la passion de la liberté individuelle (et collective, bien sur, si elle sert le bien commun). Que chacun et chacune décident de ce qui les touche, incluse, naturellement, la manière désirée d'être identifiés, par exemple dans leur corps de métier.
Le choix personnel , en toutes choses, est fondamental dans la vie des personnes.

Bonne journée.

Jujube

NAUWELAERS

25/02/2021 à 17:32

Merci Jujube et d'accord avec vous à 150% !
Amitiés et bonne continuation !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Gilles

06/03/2021 à 20:34

C'est beau de voir des hommes décider comment les femmes doivent être désignées :)
Si des gens sont intéressés pour aller plus loin (pas dur) dans la réflexion : https://www.bunkerd.fr/ecriture-inclusive/
Par contre attention, ce n'est pas du niveau du café du commerce comme développé avant ;)

NAUWELAERS

06/03/2021 à 22:14

Bravo pour le manifeste mais les difficultés induites par cette écriture inclusive inutilisable à l'oral subsistent, que vous le vouliez ou non.
Ainsi que la lecture qui reste possible mais devient de plus en plus pénible à mesure que le texte s'allonge.
Lire un livre en écriture inclusive ?
Non merci.
Et de la poésie en écriture inclusive ?
Si les faits boivent leur coup au café du Commerce, ils sont têtus.
Et des pays sans écriture inclusive ne respectent pas les droits des femmes.
Non je n'en suis pas du tout partisan.

CHRISTIAN NAUWELAERS

ABC’éditions

10/03/2021 à 19:03

D'accord avec Gilles et toutes les personnes qui pensent comme lui que c'est aux premières personnes concernées de s'exprimer, débattre, argumenter et décider sur cette matière qui traite avant tout de la parole, et donc du regard posé sur elles, de la pensée qui en découle à leur propre sujet.
D'autre part, qu'il y ait encore une forte proportion de "féministes" (sic ?) restées rétives à l'écriture inclusive, ben, c'est leur droit, comme l'histoire a eu pu connaître un temps une majorité d'esclaves refusant l'abolition par peur de leur propre manque d'autonomie et d'indépendance (de liberté vraie, en un mot).
Enfin, oui, l'écriture inclusive est en construction, en débat, c'est une langue aussi vivante que les autres langues, qui se cherche, s'éprouve, s'améliore, se perfectionne selon les occurrences et les contextes. C'est sérieux et c'est bien au-dessus du simple niveau des discussions sans réelle réflexion qui s'entendent çà et là, entre personnes peu ou mal informées : suivre notamment ce blog : https://kaizen-magazine.com/article/langage-inclusif-et-genre-neutre-en-avant-toustes/?fbclid=IwAR3CqOdFphVxNwT3G0NlrVRX7OCWh53vAzvpVhYA_jISHjRbGVPPJTJsqHo#.YEf0LCwtwjw.facebook
Bonne soirée. Et en avant TousTes !

NAUWELAERS

10/03/2021 à 21:13

En réponse à ABC éditions.
Je conseille l'écoute de l'émission «Grand bien vous fasse» sur France Inter ce mercredi 10 mars.
Consacrée à l'amour de la langue française.
Quelques minutes finales consacrées à l'écriture inclusive...mais pas pour tout le monde.
Aucune comparaison (tellement judicieuse et tombant sous le sens...) avec..l'esclavage, désolé !
Les féministes hommes et femmes n'adoptant pas l'écriture inclusive apprécieront infiniment que vous vouliez les éclairer avec de telles remarques de haute volée.
Je laisse le soin à toute personne intéressée par le sujet, qui n'aurait pas été à l'écoute ce matin, de découvrir cette émission.
Très intéressante et éclairante.
CHRISTIAN NAUWELAERS
Très intéressant et éclairant.

Jujube

10/03/2021 à 22:05

Chères ABC'éditions,

De commentaire en commentaire, dans ce long échange entre inconnus, vous restez vigoureux, combatif et immuable dans vos convictions. J'admire cette fidélité à vous-même: vous êtes un être intègre et honnête à souhait.
D'autres commentateurs ont des opinions opposées aux vôtres mais confient en la même sécurité d'avoir raison.
Tout ça est inévitable et, ma foi, très bien si tout ce monde est content.
"Laissez pisser le mérinos", disent les Suisses. Ils sont très sages: la pensée libre libère les gens qui, dès lors, optent pour éviter querelle et carnage. Nous avons tous besoin de respect, tranquillité , reconnaissance. Encore plus avec cette pandémie si longue et si pénible.

Laissons l'écriture inclusive suivre son cours et ses avatars en compagnie de ses pratiquants et adeptes. Laissons les non membres de leur clan arpenter d'autres sentiers où fleurissent les aubépines d'une autre couleur. Que le temps, pour tous, soit au beau soleil et la promenade très agréable.

Un rappel: des non inclusivistes ont souvent choisi cette voie pour éviter de se compliquer la vie. Laquelle est difficile et bien courte. Disons que j'en fait partie.

Cordialement,
Jujube

NAUWELAERS

10/03/2021 à 22:48

Hello Jujube,
Je suis sûr que vous ne le prendrez pas mal...
En fin de message: «j'en fais» et non «fait» partie...
Pure et simple distraction de votre part, j'en suis sûr !
Et tellement d'accord avec votre argumentation, surtout la fin: pourquoi diable se compliquer la vie et compliquer celle des autres...en imposant l'écriture inclusive dans des textes que parfois beaucoup de monde sera amené à lire, avec une lecture rendue ardue, pénible et très ennuyeuse ?
Et irritante au possible pour un amoureux de lecture comme votre serviteur ?
On écrit pour les autres...
Des journaux intimes à ne pas publier rédigés en écriture inclusive, aucun problème évidemment !
Cela aura le mérite éventuel de tenir à distance respectueuse les indiscrets, comme une forme de défense, telle la seiche et son encre qui fait fuir les prédateurs !
Bon sérieusement espérons un retour à nos libertés, sans cesse différé...
En évitant un État de surveillance orwellien généralisé: une inclusion de tout le monde...dans un filet panoptique technologique cauchemardesque.
Cette inclusion-là me fait vomir !
Vive dans ce cas la décision collective ou individuelle de faire sécession, mais non la Guerre de.
Amicalement.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jujube

11/03/2021 à 00:06

Merci, cher Christian, pour la correction. N'hésitez jamais à me rappeler à l'ordre, vous me rendez service!

Comme mon français est assez rouillé par manque d'usage quotidien (je vis en milieu hispanophone), je suis très prudent et lent dans l'écriture de mes commentaires et parfois le polissage du texte me fatigue. A ce moment-là, les erreurs sortent du mur comme des rats. (J'aime assez "las ratitas", mais pour d'autres usages). Je deviens faiblard aussi quand j'écris tard, au bord du sommeil. (La différence horaire est de moins huit heures avec la France, Belgique, etc.). Je relis toujours mes machins mais, dans les cas prémentionnés, tout à coup, je n'y vois goutte! Chiant, c'truc!
J'ai un peu honte, mais pas trop.

Bon matin ou bonne soirée.
Cordialement,

Jujube

NAUWELAERS

11/03/2021 à 11:13

Aucune raison d'avoir honte Jujube et bonjour à Madagascar !

Jujube

11/03/2021 à 20:23

Bonjour cher Christian,

Vous m'avez fait rêver avec Madagascar: j'adorerais me promener dans le brouhaha polyphonique de ses langues et la polychromie de ses habitants.
Moi, c'est plutôt le Costa Rica, république centraméricaine, deux océans, vents alizés, tropique du Cancer.

Cordialement,
Jujube

NAUWELAERS

11/03/2021 à 22:58

Merci Jujube...j'avais confondu: je croyais me souvenir d'un post où vous évoquiez votre lieu de vie...c'était le Costa Rica donc et non Madagascar !
Désolé !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Des millions pour Inkitt, au croisement de l'autoédition et de l'IA

Entreprise allemande fondée en 2013, Inkitt officie depuis dans le domaine de l'autopublication, avec le recours à une application de lecture, Galatea, pour diffuser les récits les plus populaires. 117 millions $ ont été levés par la société pour injecter de l'intelligence artificielle à tous les niveaux, depuis la génération et la personnalisation des œuvres jusqu'à la production de vidéos...

28/02/2024, 11:36

ActuaLitté

Club de lecture numérique : “Derrière l'écran, il y a surtout de l'humain”

Vivlio, spécialisé dans les liseuses, ne compte pas s'arrêter avec ces produits. Pour appuyer son ambition davantage sociale de « rapprocher ses lecteurs », la plateforme web lance son « eBook Club » à la fin du mois de février, un programme interactif et numérique, en genre de « club de lecture »... en ligne.

26/02/2024, 13:06

ActuaLitté

Bibliothèques Sans Frontières lance son appli pour l'intégration

Bibliothèques Sans Frontières lance une application gratuite conçue pour faciliter l'apprentissage du français aux étrangers, visant à les aider dans leur intégration professionnelle. 

22/02/2024, 18:22

ActuaLitté

Amazon révèle une synthèse vocale “de pointe” avec BASE TTS

Une équipe de chercheurs affiliée à Amazon revendique la mise au point de BASE TTS, un modèle de synthèse vocale propulsé par l'intelligence artificielle. Décrit comme un outil « de pointe », capable de simuler un discours d'une manière naturelle, BASE TTS annonce de riches heures pour les livres audio... Mais un peu moins pour les comédiens et comédiennes ? 

20/02/2024, 13:24

ActuaLitté

GenIA-L : Lefebvre Dalloz lance son IA spécialisée dans les contenus juridiques

Lefebvre Dalloz, acteur important dans le domaine juridique et fiscal en France, a annoncé le lancement de GenIA-L, une première en France en matière d'intelligence artificielle (IA) générative spécialisée dans les contenus juridiques de haute qualité.

23/01/2024, 11:47

ActuaLitté

Insight, ou l'intelligence artificielle assistante des éditeurs

Dans le domaine de l'écrit, l'intelligence artificielle évoque surtout, pour l'instant, le plagiat et le parasitisme des auteurs, malgré des usages plus réfléchis. Insight, nouvel outil porté par l'entreprise américaine Veristage, est présenté comme un assistant destiné aux éditeurs, capable, grâce à l'IA, de travailler sur la mise en forme et la commercialisation des livres.

23/01/2024, 11:22

ActuaLitté

Les logiciels des bibliothèqes : 30e enquête Tosca consultants

Pour la 30e édition de son enquête (bon anniversaire), Tosca consultants aura sollicité 38 fournisseurs de progiciels ou de solutions en ligne, pour analyser le marché des outils numériques pour les établissements de prêt. S’en dégage un point notable : le marché affiche un chiffre d’affaires de 41 millions € en hausse de 2,5 %, avec 1480 produits commercialisés, soit 7 % de moins en volume.

22/01/2024, 18:23

ActuaLitté

Quand ChatGPT permet de remporter le Goncourt du Japon

Rie Kudan, l'autrice de 33 ans lauréate du prestigieux prix littéraire Akutagawa au Japon, a été transparente durant la cérémonie de remise de la récompense littéraire : « Je dirais qu'environ 5 % du livre citent verbatim des phrases générées par l'IA », a-t-elle expliqué. Plus encore, elle considère que ChatGPT générative a joué un rôle clé dans l'expansion de son potentiel créatif. 

18/01/2024, 17:18

ActuaLitté

IA : une start up propose la première certification, "livre écrit par un humain"

En 2023, ActuaLitté a largement rendu compte des nombreux débats et procédures judiciaires autour des technologies d'intelligence artificielle (IA). L'une des problématiques dénoncées par une partie du monde du livre concerne les œuvres rédigées par ces outils, en particulier le plus plébiscité, ChatGPT, mais aussi Bard ou encore Llama. Face à tout problème, une opportunité entrepreneuriale se présente : la startup Librinova a lancé un service pour garantir l'authenticité humaine d'une production littéraire.

09/01/2024, 14:10

ActuaLitté

"C'est la première fois de l'histoire qu'une IA remporte un prix littéraire"

En Chine, un professeur de journalisme a reçu le deuxième prix dans un concours d'écriture de science-fiction. Sauf que ce n'est pas sa création propre qu'il y avait présentée, mais celle d'une IA à qui il n'a fait que donner quelques indications.

27/12/2023, 16:25

ActuaLitté

Des liseuses vendues dans les librairies indépendantes de France

ePagine, partenaire de la librairie indépendante en Europe, et inkBOOK, fabricant de liseuses, se sont associés pour proposer une nouvelle génération d'appareils de lecture. Ces derniers sont conçus pour offrir une utilisation simplifiée et promouvoir la lecture numérique auprès du grand public.

04/12/2023, 17:25

ActuaLitté

Langues vivantes, machines pensantes ? L'IA au Collège de France 

Invité sur la chaire annuelle Informatique et sciences numériques pour l’année 2023-2024, Benoît Sagot prononcera au Collège de France une leçon inaugurale consacrée au traitement automatique des langues. Le directeur de l’équipe de recherche ALMAnaCH au sein de l'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria) retracera notamment l'histoire de ce domaine, qui suscite l'intérêt de plus en plus d'entreprises.

14/11/2023, 09:22

ActuaLitté

Vivlio lance sa plateforme de streaming pour lectures

La musique, les films et les séries se consomment très largement via des plateformes de streaming depuis quelques années. La lecture, qui est depuis toujours attachée au format papier, connaîtra-elle une évolution similaire dans les prochaines années ?

06/11/2023, 16:20

ActuaLitté

De Her à Heidegger : faire l'IAmour avec la machine

Dans le film de Spike Jonze, Her, le personnage joué par Joaquin Phoenix tombe amoureux de Samantha, une intelligence artificielle ultra poussée et ultra humanisée, dotée de la voix envoûtante de Scarlett Johansson. Dix ans plus tard, le perfectionnement des chatbots, aussi bien que l'existence de petites amies artificielles et même de robots sexuels, amusent, intriguent, interrogent— attention, spoiler : la réalité a-t-elle rattrapé la fiction ?

31/10/2023, 16:52

ActuaLitté

De Marque s'associe à MOBiDYS pour rendre la lecture plus accessible

De Marque, le géant canadien du livre numérique, annonce un partenariat stratégique avec MOBiDYS Canada, qui propose des livres numériques accessibles pour les lecteurs en difficultés d’apprentissage.

18/10/2023, 11:56

ActuaLitté

Une appli pour vérifier que le libraire ne vous extorque pas

La structure interprofessionnelle Dilicom se jette dans l’arène des applications (Android et iOS), avec un précieux outil : une mise à jour de sa solution « Le Prix du livre » est disponible dans les Stores. Une solution pratique et tendance : vérifier que le prix public annoncé est bien celui en vigueur. Sortie en janvier dernier, la dernière mise à jour corrige la localisation de l’application.

13/10/2023, 12:02

ActuaLitté

L'entreprise Geo Comix rachetée par De Marque

De Marque, une entreprise canadienne leader dans les services de livres numériques, a officialisé le rachat des actifs de la société française Geo Comix. Cette dernière, en collaboration avec un laboratoire de La Rochelle Université, a développé des outils innovants d'analyse de contenus de livres illustrés en s'appuyant sur des technologies d'intelligence artificielle avancées.

03/10/2023, 16:17

ActuaLitté

IA et droit d'auteur : un appel collectif à la transparence

Le 29 septembre, Le Monde a publié une tribune cosignée par un collectif de plus de 70 organismes professionnels des secteurs de la création et des industries culturelles. Le texte réclame le renforcement des lois sur l’utilisation des modèles de langage, pour plus de transparence. Cette initiative s'inscrit dans une séquence où nombre d'écrivains portent plainte contre les sociétés à l'origine des IA, et où les textes de loi se multiplient afin de réguler ces dernières...

03/10/2023, 13:11

ActuaLitté

Un hackathon dédié à l'IA générative dans l'édition juridique

Lefebvre Sarrut, acteur majeur européen en matière de connaissance juridique et fiscale, présente le LightSpeed Hackathon, premier événement du genre en Europe axé sur l'IA générative dans l'édition juridique. 

03/10/2023, 11:35

ActuaLitté

Du piratage au partage de livres : 96 Z-Points dans 34 pays (dont la France)

#ZLibraryCase — Dévoilée au monde en avril 2023, l'initiative Z-Points de la plateforme pirate Z-Library avait un goût de petite révolution. Elle ramenait en effet ce réservoir de lectures illicitement distribuées dans le domaine physique, en proposant le partage et l'échange de livres imprimés, et dans la sphère de la légalité, en s'appuyant sur la doctrine de l'épuisement des droits.

28/09/2023, 11:44

ActuaLitté

Piratage : des sites miroirs qui font réfléchir l'Arcep

La lutte contre le piratage et la diffusion illicites de contenus protégés par le droit d'auteur s'intéresse vivement aux sites miroirs, ces duplicata d'une plateforme pirate qui apparaissent rapidement après le blocage de l'originale. L'Arcep, Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, a rendu un avis au gouvernement sur le sujet...

28/09/2023, 09:52

ActuaLitté

Quels auteurs français ont alimenté les intelligences artificielles, malgré eux ?

Quand on lui demande, ChatGPT assure n’être pas en mesure de « spécifier exactement combien de livres ont été inclus dans [s]on entraînement ». Seule certitude, fragile, la base de données Books3, honnie par tous les éditeurs de livres de la planète, n’y figurerait pas. Ces quelques 196.640 ouvrages piratés circulaient sur la toile, afin que n’importe qui, ou presque, développe son propre ChatGPT. Mais que contenait-elle ?

27/09/2023, 09:32

ActuaLitté

Spotify expérimente la traduction et l'imitation de la voix par l'IA

Le service suédois de streaming musical teste actuellement un moyen pour que les créateurs de podcast proposent leur contenu dans différentes langues, afin d'augmenter leur audience, tout en conservant leur voix... Pour son outil, Voice Translation, Spotify s'appuie sur la technologie de génération vocale récemment partagée par OpenAI, mère de l'outil ChatGPT.

25/09/2023, 18:16

ActuaLitté

Qui achète vraiment vos livres ? Un outil pour décrypter le lectorat

Dans le monde de l'édition, connaître le nombre de ventes d'un livre est essentiel, mais savoir qui achète ces ouvrages le devient plus encore. Pour l'heure, GfK et Edistat servent de références pour disposer d'une estimation des volumes écoulés. Mais quid de la qualification des acheteurs ? Pour compléter le volet quantitatif, Babelio Data avance une solution de profilage significative. Lecteur, mon semblable, mon frère... Ou ma soeur ?

21/09/2023, 09:35

ActuaLitté

En attendant d'écrire des livres directement avec son esprit...

Les recherches de connectivité entre le cerveau et l’ordinateur progressent constamment : la machine pallie une fonction motrice ou linguistique, pour améliorer le quotidien de personnes paralysées. Récemment, deux inventions issues de laboratoires américains ont été présentées, avec des résultats étonnants.

29/08/2023, 14:41

ActuaLitté

Stephen King : “L'intelligence artificielle ne me fait pas peur”

Quand le roi de l’horreur parle d’avoir peur, le mieux reste de l’écouter attentivement. Dans un texte diffusé par The Atlantic, le King répond à deux problématiques. La première découle de ce que l’intelligence artificielle a recours à ses écrits pour s'améliorer. La seconde, qu'elle représenterait une authentique menace pour les créateurs. 

28/08/2023, 14:33

ActuaLitté

40 ans après, le retour d'une série culte d'Osamu Tezuka, signé l'IA

Le « Dieu du manga », Osamu Tezuka, est décédé en 1989, laissant derrière lui des classiques comme les séries Astro le petit robot, Bouddha ou L’Histoire des 3 Adolf. Un autre de ces mangas devenu une référence du genre est Black Jack, publié dans l’hebdomadaire Shonen Champion entre 1973 et 1983. 40 ans plus tard, il ressuscite, non par l’entremise du chirurgien génial, personnage principal de l’œuvre, Kuro Hazama, mais GPT-4 et Stable Diffusion…

09/08/2023, 18:40

ActuaLitté

Inspection générale des finances : le NFT, ni une oeuvre d'art ni un support

L’Inspection générale des finances a consacré, en mai dernier, un rapport aux NFT ou « jetons identifiants » et notamment à leur utilisation dans un cadre « artistique ». Le service interministériel a profité de l'occasion pour rappeler quelques réalités sur cette technologie innovante, parfois victime d'abus de langage.

01/08/2023, 12:50

ActuaLitté

Quel impact écologique pour les boites à histoires ?

Les boites à histoires, des lecteurs numériques capables d'embarquer et de diffuser des livres audio, se sont multipliées, en quelques années. Des maisons d'édition se sont positionnées sur ce créneau, avec des offres différentes. En tant qu'appareils électroniques, ces boites ont un poids écologique conséquent, qui diffère selon les marques et leurs engagements.

28/07/2023, 15:53

ActuaLitté

Intelligence artificielle : plus de 10 000 auteurs réclament justice

Aux États-Unis, la contestation grandit face au développement des intelligences artificielles génératives, capables de rédiger un texte sur une large variété de sujets, en quelques secondes seulement. Plus de 10.000 auteurs et autrices cosignent une lettre ouverte aux PDG de plusieurs sociétés tandis que les actions en justice se profilent...

24/07/2023, 16:01

ActuaLitté

Jeanne Verne d'Amiens, la nièce robotique de Jules

La start up Artéka, basée à Amiens, s'appuie sur l'intelligence artificielle pour innover en matière d'apprentissage et de diffusion de l'information. En juillet 2023, ils ont ajouté une nouvelle IA à leur portefeuille d'inventions pédagogiques : Jeanne Verne. Guide et historienne, elle donne vie au patrimoine amiénois de manière immersive, et d'évoquer ses résidents notables, dont un certain Jules Verne, son oncle…

12/07/2023, 17:50

ActuaLitté

Le piratage facile : accéder en un clic à Z-Library, de son ordinateur

#ZLibraryCase – Tout possesseur d’un ordinateur ne différencie pas pas forcément Tor de Thor : si le premier attire les foudres, le second la contrôle. Aucun lien entre la divinité nordique et le navigateur garantissant un surf totalement anonyme sur la toile. Idéal en cas d’activité à maintenir sous les radars… 

10/07/2023, 14:20

ActuaLitté

Liwé, une librairie Web3 pour acheter et revendre des livres numériques

Les NFT, qui assurent l'authentification d'un bien numérique comme unique, n'ont pas vraiment révolutionné le monde du livre. Pour l'instant, veut croire la jeune société Liwé, à l'origine d'une librairie en ligne : cette technologie permettrait en effet la création d'un marché d'occasion pour l'ebook, légal et rémunérateur, tant pour les éditeurs que les auteurs.

26/06/2023, 13:48

ActuaLitté

L'IA dans un catalogue de bibliothèques, pour des conseils plus pertinents

Les robots sont présents depuis quelque temps déjà dans les bibliothèques — notamment pour le traitement des retours —, tout comme les algorithmes. L'époque est toutefois à l'intelligence artificielle et le plus grand catalogue en ligne partagé de bibliothèques ne pouvait pas passer à côté...

22/06/2023, 13:01

ActuaLitté

Sol Reader, d'improbables lunettes de lecture numérique

Le livre imprimé, aussi durable soit-il, ne manque pas de concurrence. Numérique et audio proposent de nouvelles manières de lire, parfois très originales. Sol Reader n'est sans doute pas la moins insolite, puisqu'il affiche le texte directement devant les yeux, grâce à des lunettes opaques...

21/06/2023, 14:51

ActuaLitté

IA et droit d'auteur : le Parlement européen instaure quelques règles

Le Parlement européen a adopté, ce 14 juin, l'European AI Act, le projet de régulation de l'intelligence artificielle de l'Union. Une négociation s'ouvre désormais avec les États membres, afin de parvenir à un texte définitif. Pour l'instant, les dispositions concernent relativement peu le droit d'auteur.

15/06/2023, 09:39

Autres articles de la rubrique Numérique

ActuaLitté

OpenAI accuse le New York Times d'avoir “piraté” ChatGPT

Fin décembre dernier, après plusieurs plaintes d'auteurs contre la star des IA conversationnelles, ChatGPT, et son créateur, OpenAI, une grande entreprise entrait dans la danse : le New York Times engageait des poursuites judiciaires contre la start-up de Microsoft. Quasi deux mois plus tard, jour pour jour, l'entreprise dirigée par Sam Altman contre-attaque, en accusant le média américain d'avoir « piraté » son outil pour « monter un procès »...

28/02/2024, 15:30

ActuaLitté

Olga Tokarczuk : quand la littérature et les jeux vidéo se rencontrent

Olga Tokarczuk, lauréate du prix Nobel de littérature en 2019, surprend une fois de plus en explorant de manière originale la connexion entre la littérature et les jeux vidéo. Cette rencontre improbable offre un regard fascinant sur la créativité de l'écrivaine polonaise et la façon dont elle embrasse les nouveaux médias. 

28/02/2024, 11:17

ActuaLitté

Marathon de sable et d'Épice : 115 heures à écouter Dune

Ce 28 février sort dans les salles le deuxième (résolument) volume du film Dune, de Denis Villeneuve. D’après l’œuvre de Frank Herbert, cette nouvelle étape suit le parcours de Paul Atréides, devenu Muad-Dib, chef de Fremen : une lutte pour reconquérir Arrakis s’en vient. Les Harkonnen, ses ennemis jurés, affronteront une armée hors norme, avec, au cœur de cette guerre, le devenir de la galaxie…

26/02/2024, 09:16

ActuaLitté

IA génératives : des mesures de protection pour les artistes

Les avancées dans le domaine de l'intelligence artificielle générative, capable de créer du contenu visuel sur demande, soulèvent des questions cruciales quant à l'avenir professionnel des artistes dans les arts visuels. Son utilisation n'est pas contestable en soi, estime l'ADAGP, en tant qu'outils pour les artistes, mais il importe de veiller à ce que son développement se fasse dans le respect des droits d'auteur est devenue une priorité absolue. 

24/02/2024, 15:58

ActuaLitté

Livre numérique : les “efforts” de la chaine du livre pour l'exception handicap

Dans le cadre de ses missions, l'Arcom (Autorité de Régulation de la Communication audiovisuelle et numérique) doit s'assurer que l'accès des personnes en situation de handicap aux œuvres protégées par un droit d'auteur ou un droit voisin est facilité. Pour les livres numériques, bibliothèques ou associations spécialisées et agréées peuvent réaliser des adaptations, sans que l'éditeur ne puisse s'y opposer. Dans les faits, quelques problèmes surviennent parfois...

22/02/2024, 16:03

ActuaLitté

Le diffuseur numérique e-Dantès rejoint le groupe Albin Michel

« Le Bon livre pour le Bon Lecteur via le Bon canal. » C'est avec ce mantra, mis en oeuvre depuis des années que e-Dantès est devenu le premier diffuseur numérique indépendant. Fondé en 2012 par Alain Nevant et Stéphane Marsan, il deviendra propriété d'Albin Michel, apprend-on dans un communiqué du groupe.

12/02/2024, 13:16

ActuaLitté

Offrir et envoyer des livres à ses proches : une pratique à cultiver

Quoi de plus plaisant que d’offrir et de recevoir des livres ? Assurément rien ne peut dépasser la joie d’envoyer et de recevoir des histoires qui nous entraînent dans des univers imaginaires tout en pensant à la personne qui a choisi l’ouvrage et qui l’a tendrement emballé avant de l’envoyer à son destinataire.

12/02/2024, 10:17

ActuaLitté

La BnF ajoute Skyblogs et pages perso Orange à la sauvegarde du net

Depuis sa mise en œuvre en 2002 par la Bibliothèque nationale de France (BnF), l'initiative de dépôt légal du web a atteint, en 2023, un jalon, en dépassant le cap des 2 pétaoctets de données, soit 2000 téraoctets – et 4,4 milliards d'adresses web archivées. En outre, près de 1,9 milliard d'adresses Skyblogs et pages personnelles Orange, fermés durant l'été ont été ajoutés cette même année.

03/02/2024, 15:47

ActuaLitté

Jean Spiri rejoint l'application littéraire Gleeph, avant la mairie de Courbevoie ?

Parti du groupe Editis en novembre 2022, où il occupait le poste de secrétaire général, Jean Spiri intègre la société Gleeph comme vice-président, confirme-t-il à ActuaLitté, après un passage comme directeur de cabinet de Brigitte Macron. Articulée strictement autour d’une application, la société fondée en 2019 par Guillaume Debaig et Khalil Mouna propose une solution communautaire autour du livre.

31/01/2024, 12:46

ActuaLitté

L'Intention, le nouveau podcast de Hachette Livre

Hachette Livre a récemment enrichi son offre de podcasts avec le lancement de L'Intention, une série originale où les auteurs partagent leurs inspirations et processus créatifs derrière leur dernier livre. 

29/01/2024, 16:19

ActuaLitté

FIBD 2024 : Tom-Tom et Nana dans un escape game

À l'occasion du Festival d'Angoulême, grand rendez-vous de la bande-dessinée qui laisse une belle place aux ouvrages pour les jeunes publics, Bayard Jeunesse compte exposer des adaptations... sonores.

25/01/2024, 17:41

ActuaLitté

Manga Nova, une nouvelle plateforme de lecture pour Ki-Oon

Le 4 février marque l'arrivée de Manga Nova, une plateforme de lecture de mangas en ligne portée par la maison Ki-oon, qui s'annonce entièrement gratuite, sans publicité et sans engagement. Elle sera accessible sur tous les systèmes d'exploitation, que ce soit sur ordinateur, smartphone ou tablette.

18/01/2024, 15:04

ActuaLitté

Facebook admet s'être appuyé sur des livres "piratés" pour former son IA  

Dans une lettre adressée lors d'une enquête de la Chambre des Lords britannique, OpenAI a reconnu qu'il était impossible de former des « IA leaders » sans utiliser de contenu protégé par le droit d'auteur. À présent, c'est Meta qui, face à des poursuites engagées par un groupe d'artistes dont Sarah Silverman et l'auteur Richard Kadrey, admet avoir utilisé des « portions de Books3 » pour former son IA Llama, avant son lancement public. Books3, qui a été retirée en ligne pour ses 37 Go de texte ou environ 200 000 livres d'œuvres piratées... 

16/01/2024, 16:37

ActuaLitté

Malgré une “année solide”, Audible procède à des licenciements

Audible, filiale du groupe Amazon dédiée aux livres audio, n'échappe pas à la vague de licenciements déclenchée par la maison-mère. Environ 5 % de sa masse salariale, soit un peu plus d'une centaine d'employés, ont été remerciés, malgré une « année solide », de l'aveu même du PDG.

12/01/2024, 11:10

ActuaLitté

Nextory fait évoluer son application de lecture en streaming

Nextory, un acteur européen majeur dans le domaine de la lecture en streaming, repense son application pour le marché français. Elle apporte plusieurs innovations comme la possibilité de créer plusieurs profils par compte, une navigation plus intuitive, un catalogue plus large et des statistiques détaillées sur les habitudes de lecture. 

10/01/2024, 08:31

ActuaLitté

ChatGPT : OpenAI admet ne pouvoir se passer de contenu soumis au droit d'auteur  

La pression exercée sur les entreprises d'intelligence artificielle, y compris OpenAI, développeur de ChatGPT, se retrouve autant sur le continent de Stephen King que celui d'Erasme. Parmi les plaintes contre l'entreprise dirigée par Sam Altman et soutenue par le géant Microsoft, celle du New York Times est la dernière en date. Le média accuse l’entreprise d'« utilisation illégale » de son travail pour alimenter son modèle de langage. De son côté, OpenAI est formelle : il est impossible de créer des outils tels que son chatbot sans accéder à du matériel protégé par le droit d'auteur.

09/01/2024, 17:37

ActuaLitté

Le colis : un marché qui continue son développement

Si vous souhaitez envoyer un livre, que ce soit en France ou à l’étranger, vous avez le choix entre plusieurs acteurs. Ce marché de la livraison à domicile continue de s’étoffer en France pour répondre au plus près à toutes les demandes des clients. Mais est-il vraiment opportun de continuer à prôner son développement à outrance ?

09/01/2024, 10:34

ActuaLitté

Télécharger les livres de Francis Picabia

En 2024, Francis Picabia (1879-1953) a fait son entrée dans le domaine public avec son œuvre. C'est l'occasion de redécouvrir la peinture de cette figure du mouvement dada et du surréalisme, mais aussi son écriture. Il a en effet signé un certain nombre de recueils poétiques, disponibles au format numérique.

05/01/2024, 14:54

ActuaLitté

Smartphones : des livres éclairants sur leurs usages

Si l’on s’inquiète beaucoup du temps que passent enfants et adolescents devant leur petit écran de téléphone, on oublie parfois de réfléchir à ce que font les parents en la matière... Et ce n’est guère mieux, voire pire. Il est peut-être temps de s’interroger sur notre rapport au portable.

02/01/2024, 09:13

ActuaLitté

Face aux audiolivres piratés, l'impuissance règne

Des milliers d'audiolivres de la production littéraire grecque ont été découverts, mis à disposition sur un même site, dans la plus totale illégalité. Cette diffusion a pu être interrompue, pour partie, assure l'OSDEL, l'organisme de gestion collective local.

29/12/2023, 16:21

ActuaLitté

IA : un guide pour savoir (mieux) utiliser ChatGPT

OpenAI donne ses conseils de formulation de questions, divisés en six stratégies pour obtenir de meilleurs résultats des modèles de langage IA et de ChatGPT. Les stratégies comprennent la fourniture d'instructions claires, la présentation de textes de référence, la décomposition des tâches complexes en sous-tâches, laisser le temps au modèle de « réfléchir », l'utilisation d'outils externes et la réalisation d'évaluations ciblées. 

28/12/2023, 17:05

ActuaLitté

Livraison par la poste : des livres mais de moins en moins de lettres

Avec l’envolée du commerce en ligne durant les deux dernières décennies, et encore plus avec les nouveaux modes de consommation induits par les habitudes prises durant la pandémie, on pense souvent que La Poste tire profit de cette situation. Sauf que, pendant que les colis saturent les circuits, les lettres se font rares.

28/12/2023, 11:00

ActuaLitté

ChatGPT : c'est au tour du New York Times de porter plainte

ActuaLitté a rapporté ces dernières semaines les premières plaintes contre la star des IA conversationnelles, ChatGPT, et son créateur, OpenAI, elle-même détenue par Microsoft. Les deux auteurs Paul Tremblay et Mona Awad en juin dernier, Sarah Silverman, Christopher Golden et Richard Kadrey en juillet, ou plus récemment, quatre auteurs, dont Michael Chabon, lauréat du Prix Pulitzer en 2001. Cette fois, une grande entreprise entre dans la danse : ce mercredi, le New York Times a engagé des poursuites judiciaires contre OpenAI et Microsoft. 

27/12/2023, 15:43

ActuaLitté

Marvel : Loki sur le podium des séries les plus piratées de 2023

En 2022, les adaptations de livres s'accaparaient les trois premières places dans le classement des séries les plus téléchargées illégalement sur les sites de torrent : House of the Dragon, la préquelle de Game of Thrones, Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir, inspirée de l'univers de Tolkien, et The Boys, adaptée de la bande dessinée de Garth Ennis et Darick Robertson. Cette année, leur présence est moindre, mais une production a tout de même réussi le triste exploit de se hisser sur le podium... 

27/12/2023, 12:13

ActuaLitté

Libraires et éditeurs en panique : une cyberattaque paralyse les comptables

Depuis le 8 décembre dernier, le directeur général de Coaxis, le logiciel comptable, multiplie les communications. Ce jour, l’entreprise connaissait « un incident majeur » frappant son infrastructure informatique. En cause un rançongiciel, ou ransomware, qui prend l’entreprise en otage.

22/12/2023, 20:15

ActuaLitté

Rakuten Kobo dévoile les habitudes de lecture numérique des français

La fin d'année est l'occasion pour de nombreuses plateformes de dévoiler les habitudes de consommation de ses utilisateurs. Spotify Wrapped ou My Deezer Year ont un franc succès chez les auditeurs de musique. Mais les applications de lecture, Rakuten Kobo en tête, jouent aussi le jeu.

06/12/2023, 16:39

ActuaLitté

La révolution des audiobooks : faciliter la lecture en mobilité

Bienvenue dans l'ère de la lecture numérique, où les livres audio révolutionnent notre manière de consommer les récits. Jadis confinée aux pages imprimées, la lecture s'adapte aujourd'hui à notre rythme de vie effréné, offrant une alternative pratique et immersive. 

01/12/2023, 11:10

ActuaLitté

Des livres pour Noël : un compagnon de lectures pour la fin d'année

KoboLecture - La magie des fêtes de fin d'année apporte son lot de moments chaleureux passés au coin du feu. En partenariat avec ActuaLitté, les libraires de Kobo ont soigneusement sélectionné des romans pour se plonger dans de nouvelles aventures littéraires, découvrir des mondes lointains et vivre des histoires captivantes... pour enrichir vos fêtes.

23/11/2023, 14:28

ActuaLitté

Élégie pour ComiXology, dissous dans Kindle par Amazon

Devenue une filiale d'Amazon en 2014, la société ComiXology, pionnière dans la lecture de bande dessinée en ligne via une application, est dans le collimateur de la multinationale. Après une vague de licenciements en début d'année, l'outil de lecture fusionne à présent avec l'application Kindle.

15/11/2023, 08:55

ActuaLitté

TikTok nocif pour la santé mentale : qu'importe, si ça vend des livres ?

Nouvelle égérie des éditeurs, TikTok et son hashtag Booktok vrillent les esprits : solution marketing présentée comme idéale pour toucher des préados aux jeunes adultes, cet outil s’avère en réalité nuisible, affirme Amnesty International. Emboîtant le pas à une récente étude, la Commission européenne elle-même réclame des gages, y compris à YouTube. Avec une certaine urgence pour ces plateformes…

14/11/2023, 12:40

ActuaLitté

L'Assistante : entre sexualité et handicap, une odyssée émotionnelle

Holdup21 – Sienne a suivi la formation de l’APPAS (Association Pour la Promotion de l’Accompagnement Sexuel) : « Faire l’amour, avec de l’argent, pour réparer, c’est ok », dit-elle. Au cœur du recueil Hold-up 21, le texte d’Alexandra Cismondi, L'Assistante, explore des intimités plurielles : celles de personnes en situation de handicap, médicalisées ou grand brûlé… Douceur, délicatesse et humanité.

13/11/2023, 11:10

ActuaLitté

L'intégralité de la saga Harry Potter désormais disponible sur Kobo Plus

Rakuten Kobo a annoncé ce 8 novembre 2023, depuis Toronto, son partenariat avec Pottermore Publishing pour enrichir son service Kobo Plus avec les versions numériques des aventures de Harry Potter, ainsi que d'autres œuvres appartenant au même univers magique. Disponibles en anglais et en français, ces livres viennent s'ajouter à la riche bibliothèque de Kobo Plus, accessible dès à présent aux abonnés.

09/11/2023, 17:06

ActuaLitté

Livre audio numérique : Prose entend travailler avec les librairies

Format à la dynamique impressionnante, le livre audio numérique s’installe petit à petit dans les pratiques culturelles des Français et Françaises. Au détriment de son pendant physique, qui perd du terrain, y compris dans les librairies. La plateforme Prose espère travailler avec les commerces indépendants, pour les faire profiter du format et de sa commercialisation, mais aussi d’une offre d’abonnement.

09/11/2023, 10:36

ActuaLitté

Autopublication : de l'écrit à l'audio, Amazon montre la voix

Les améliorations des technologies de synthèse vocale, aidées par les apports de l'intelligence artificielle, bouleversent le paysage de la lecture à voix haute et de l'enregistrement des livres audio. Dernier exemple en date, une fonctionnalité testée par Amazon, qui permet aux auteurs autopubliés de générer une version lue de leur texte en 72 heures seulement.

07/11/2023, 15:08

ActuaLitté

Dupleix avec chambre en bas : couple et intimité

Holdup21 – Au sein du recueil Hod-Up 21, 100 photographies d'Abigail Auperin, 20 récits d'utopies féministes les plus diverses, et Dupleix avec chambre en bas, que signe Milène Tournier. Un texte que lit la comédienne Clémence Longy, et proposé en exclusivité dans nos colonnes.

02/11/2023, 17:57

ActuaLitté

Quand bloquer des sites pirates augmente leur popularité

Au cours des dernières années, le blocage des sites web est devenu l'un des principaux moyens de lutte contre les sites pirates à travers le monde. De nombreux fournisseurs d'accès à Internet (FAI) dans divers pays, ont par ailleurs pris des mesures pour empêcher leurs abonnés d'accéder à ce type de site. Une nouvelle étude, basée sur des données fournies par l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), et financée par la République de Corée, remet en question l'efficacité de ces mesures…

31/10/2023, 17:17