Rendre l’écriture inclusive accessible, un défi pour le numérique ?    

Souvent critiquée pour son esthétique, l’écriture inclusive est de plus difficilement accessible pour certains publics. Une extension Web proposant de changer automatiquement les points classiques en points médians ouvre de nouvelles pistes de réflexion.

 

Le 29/01/2021 à 12:29 par Gariépy Raphaël

41 Réactions | 13 Partages

Publié le :

29/01/2021 à 12:29

Gariépy Raphaël

41

Commentaires

13

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Plusieurs critiques sont faites à l’écriture inclusive. Certaines confinent parfois au grotesque : le point médian provoquerait la fin de la civilisation et de la littérature à lui tout seul. Mais d’autres soulèvent le sujet de l’accessibilité. Impossible en effet d’ignorer que le point médian rajoute un niveau de complexité à une langue déjà difficile à appréhender.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot elle-même, confiait n’être pas une militante de l’écriture inclusive pour cette raison : « C’est horriblement compliqué : on a déjà toutes sortes de publics scolaires qui ont des difficultés avec l’orthographe, avec la lecture, avec l’écriture. Mettre en place un mécanisme d’une complexité incroyable… véritablement, je pense que l’écriture inclusive est une démarche élitiste. »

Certains, comme le député LREM François Jolivet vont même plus loin et souhaitent « interdire l’enseignement et l’utilisation de l’écriture inclusive à l’école ».

Solution numérique ?

Symbole de cette graphie, le point médian a été choisi à l’origine puisqu’il n’avait pas encore d’autre signification à l’écrit. L’utilisation d’un point final ou d’un tiret par exemple ajouterait plus de confusion, car régulièrement utilisée pour rythmer les phrases. Malheureusement, les raisons pour lesquelles ce point du milieu a été élu, le rendent également difficile d’accès. Jusque-là très peu utilisé, il n’est par exemple pas toujours disponible sur les claviers Windows français classiques.

En conséquence, beaucoup de graphies inclusives ont commencé à se développer. Certains internautes utilisant des puces (•) ou parfois des slashs (/). Ces menues difficultés du quotidien n’aident pas à rendre l’écriture plus lisible, peuvent être assez frustrantes pour ceux qui souhaiteraient s’essayer à l’exercice.

EDITION : comment ces éditeurs ont fait le “schwa” de l'écriture inclusive

Pour répondre à ses problèmes d’accessibilité, Youssef, étudiant en DUT informatique, propose depuis le 27 janvier une extension Web qui permet de transformer automatiquement les points finaux en points médians. Disponible gratuitement, cet outil offre à ceux que le sujet intéresse d’écrire avec les points de base tout en délivrant un résultat conforme aux normes de l’écriture inclusive. Sur twitter, il en détaille le fonctionnement, expliquant notamment que les points en fin de phrases, d'adresses mails et d'URLs ne sont pas affectés.

Élargir les publics

Contacté par ActuaLitté, le créateur de l’extension précise que le point utilisé par son outil numérique n’est pas exactement un point médian, mais un point d’hyphénation. Ce signe a notamment la particularité de s’adapter aux logiciels de synthèse vocale.

« Le point de base comme le point médian ne sont pas vraiment compris par ces logiciels », explique-t-il. « Au lieu de lire une phrase en écriture inclusive, la synthèse vocale marque des pauses là où il y a des points, ou énonce même le signe, ce qui rend les documents incompréhensibles pour les malvoyants par exemple. »

Si la question des logiciels vocaux peut ainsi être réglée, beaucoup d’autres défis attendent l’écriture inclusive. Le sujet des dyslexiques est ainsi régulièrement soulevé, et n’a pour l’instant pas de solutions précises. « C’est vrai que c’est un autre problème. Des logiciels existent pour enlever les points médians sur un texte, d’autre permettent de changer la taille des espaces par exemple, ça peut aider. » L'Ecriture Inclusive Facile étant un outil d’uniformisation, il devrait néanmoins permettre de rendre la langue plus lisible.

Youssef précise être à l'écoute concernant les éventuelles corrections et améliorations qu'il pourrait ajouter à son extension. 

 

Crédit photo : Youssef - Twitter @-Fleure-

 
 
 
 
 
 
 
 
 

41 Commentaires

 

Alfred

29/01/2021 à 16:59

Médian ou final, ça ne change rien : il est impossible de lire correctement un texte de quelques pages écrit dans ce gloubi-glouba.

Jujube

30/01/2021 à 18:07

Espérons que le "gloubi-glouba" (Alfred sic) ne soit qu'une lubie passagère. Stop.
N'apporte que des emm... Stop.
Prière inclure néologismo alfredien aux dictionnaires. Stop.
Ecriture inclusive: Stop!

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:41

https://roseaux.co/2017/10/ecriture-inclusive-pourquoi-comment/

« Nous n’avons pas besoin de choisir entre nos différents combats. Et nous n’avons pas besoin que les ennemi·e·s du féminisme viennent nous expliquer quelles luttes nous devons mener et comment nous devons les mener (coucou le mansplaining). »

Vince

26/02/2021 à 17:24

La seule utilisation du mot "lutte" pour parler de l'écriture inclusive en dit déjà long sur les intentions pacifiques de ses tenants...

jacques m

30/01/2021 à 09:40

L'écriture inclusive, je veux bien quoique cela soit à rebours du bon sens. La langue français a le genre neutre qui correspond au neutre justement. L'homme c'est l'être humain au sens général qui peut aussi être de sexe féminin

Mais c'est introduire aussi d'autres discriminations. Les LGBR par exemple?
Ne pas mentionner les transsexuel.le.s me semble une discrimination à peine acceptable à ce niveau de suppression des genres et d'absolutisme rigoureux

Je vois une solution: Ajouter un x?
Ce qui nous donnerait dans le cas présent :
- il.elle.x
- membre.e.x (alors que le mot membre n'a pas de féminin)
- un.e.x politicien.ne.x
etc

Et c'est aussi créer des distorsion de sens qui sont génératrices de plus de tensions que l'écriture inclusive peut en résoudre
par ex:
un gars.... une garse?
un chiot... une chiotte?
un pair une paire?
etc etc il y a beaucoup de mots dont le genre opposé suppose des sens soit péjoratifs pour l'autre genre, soit différent.
Notre langue n'a pas été conçue pour cela. Et apprenons à lire et à écrire correctement à des jeunes qui ont déjà bien de la peine à le faire, sans rajouter des distorsions de lecture qui rendront cette tache encore plus difficile et... décourageante
Et ce n'est pas sur la forme que la société changera, mais sur le fond des comportements.
Comme le disait déjà Confucius "quand le sage montre la lune avec son bras, l'idiot voit le bout de son doigt"
Alors ne nous fixons pas sur le doigt, mais regardons la lune : qui est changer la société pour la rendre plus équitable entre les genres et ne croyons pas que si nous avons introduit l'écriture inclusive nous avons fait le changement. C'est un leurre trompeur!

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:43

Voir peut-être du côté de la « neutralisation » des genres ?... Cf les travaux d'Alpheratz, à la Sorbonne : https://www.alpheratz.fr/linguistique/genre-neutre/

Jérôme

30/01/2021 à 10:51

Le point médian entre le masculin et le féminin est comme un muret entre ces deux genres. Une façon de bien marquer une séparation, une distanciation entre l'homme et la femme, comme si on se tournait le dos. Cette façon de mettre la femme en compétition avec l'homme sur tous les sujets. La jalousie devenue vertueuse. Couleurs de notre époque.

Gilles

06/02/2021 à 13:16

Vous confondez avec la parenthèse, comme dans l'expression écrite (par exemple) : "Bonjour à tout(e)s".

ABC’éditions

30/01/2021 à 12:06

Intéressant (et très sincèrement intéressé)... mais les explications sont trop succinctes ici pour convaincre vraiment. J'aimerais entrer en contact directement avec le concepteur et vérifier la faisabilité concrète au regard d'un roman "inclusif" (neutre/épicène) à publier. Affaire à suivre de près.

Michel Nardot Hinard

30/01/2021 à 20:07

L'écriture inclusive est une absurdité. Ce n'est pas avec elle qu'on résoudra l'égalité entre hommes et femmes.
Il faut en interdire l'usage et bien évidemment l'enseignement à l'école.
Le Français est une très belle langue. Ne la détruisons pas pour d'obscures raisons idéologiques.

Phil

30/01/2021 à 22:32

J'utilise l'écriture inclusive depuis 5 ans environ. J'ai découvert le site officiel où l'on peut télécharger le guide officiel (https://www.motscles.net/ecriture-inclusive).
Depuis ma lointaine scolarité, j'ai toujours détesté l'expression "le masculin l'emporte sur le féminin".
Ras le bol du patriarcat omniprésent!
Différence de salaire à fonction équivalente. Publicités sexistes pour des objets ménagers. Peu de femmes cheffe d'État...
La liste est longue...est passe aussi par la grammaire, la syntaxe, selon moi.

NAUWELAERS

01/02/2021 à 21:31

Pas du tout convaincu que l'écriture inclusive résolve les problèmes évoqués par Phil (message du 30 janvier)...
Patriarcat: est-ce une raison pour compliquer la lecture mais surtout l'apprentissage de la langue ?
Pour quels résultats concrets positifs ?
CHRISTIAN NAUWELAERS

ABC’éditions

02/02/2021 à 00:36

https://www.franceculture.fr/societe/ecriture-inclusive-le-feminin-pour-que-les-femmes-cessent-detre-invisibles

Écriture inclusive : « le féminin pour que les femmes cessent d'être invisibles »
28/09/2017 émission d'Alisonne Sinard

L’écriture inclusive visant à rétablir la parité dans l’écriture, est au cœur d’une vive polémique. Derrière se cache en réalité un débat sur la parité et la place du féminin dans la langue française et son invisibilisation progressive à partir du XVIIe siècle.

Mal Appris

02/02/2021 à 09:35

Il n'y a aucune invisibilisation depuis le XVIIe siècle.

Il y a un groupe de barjots qui cherchent à réécrire l'histoire pour aller dans le sens de leur délire. Ils ne sont pas seuls : il y a aussi les indigénistes qui sont à fond là-dedans.

Alors, on invente ce qui n'existe pas, on fait ce qu'aucun historien sérieux ne fera jamais : des anachronismes à gogos (pour gogos), c'est-à-dire plonger les gens de l'époque considérés comme des personnes d'aujourd'hui avec des problèmes contemporains.

Bref, une lubie forgée de toute pièce, soutenue à fond par l'extrême-gauche dans le secret espoir de continuer à déstabiliser la société.

ABC’éditions

02/02/2021 à 12:48

Oui, Vous portez bien votre pseudo : « Mal Appris ». Vous avez si bien intégré la doxa des manuels scolaires que vous prenez leurs affirmations simplistes pour la réalité, et que du coup vous traitez de barjots celles et ceux qui établissent les conclusions de toutes ces formes d'endoctrinements à tous niveaux, partout depuis des centaines d'années.
Les comptoirs de cafés sont remplis de rumeurs comme les vôtres, fondées sur « le masculin l'emporte sur le féminin » depuis l'âge des culottes courtes et des idées pas plus longues.

LOL

04/02/2021 à 09:12

Vous avez aussi été bien formaté(.e.S ?).

Déjà, vous êtes, comme le site dont vous faîtes référence, une « structure de combat ». Tout est dit en peu de mots.

Vous êtes obsédé(.e.S ?) par un combat qui n'existe que dans votre tête. Aucun homme ne cherche à dominer la femme. Peut-être trouverez-vous des hommes qui ont cette envie (pulsion ?), comme des hommes qui cherchent en assouvir d'autres.

Faire des généralités à partir de cas particulier est l'erreur la plus classique de l'humanité, celle qu'on essaie d'empêcher chez les apprentis scientifiques, afin qu'ils ne fassent pas de conneries (généralisantes) plus tard. Vous êtes à fond dedans, en mélangeant à la fois des croyances, des échantillons (non représentatifs ! quel beau pléonasme !) et des anachronisme.

Honnêtement, vous avez le droit de de penser ce que vous voulez. Vous pouvez même croire que la terre est plate si ça vous chante. Il y a d'ailleurs un groupe (attention, il y a des hommes dedans !) qui en est persuadé.

Mais arrêtez de venir em.. les gens avec vos débilités. C'est tout ce que vous demande. Faîtes vos lubies anti-mec entre vous, réécrivez le français en charabia pour communiquer entre vous et arrêtez de vouloir vous battre contre les hommes : ils ne vous ont rien fait et n'ont rien contre vous.

Ou alors, tout contre vous, comme aurait dit un grand homme (horresco referens !).

ABC’éditions

06/02/2021 à 14:02

Ah ah ah ah ah !

ABC’éditions

06/02/2021 à 14:12

https://roseaux.co/2017/10/ecriture-inclusive-pourquoi-comment/

« Nous n’avons pas besoin de choisir entre nos différents combats. Et nous n’avons pas besoin que les ennemi·e·s du féminisme viennent nous expliquer quelles luttes nous devons mener et comment nous devons les mener (coucou le mansplaining). »

Le Retour de Saint Just

09/02/2021 à 08:19

Ce qui est amusant avec les mouvements modernes de « contestation » est l'impossibilité quasi institutionnel de discussion.

Pas de liberté pour les ennemis de la liberté... Finalement, les descendants de Saint Just portent la jupe et n'ont pas changé de mentalité.

Gilles

09/02/2021 à 09:29

C'est vrai que les partisans/militants "anti" écriture avec point-médian voire anti inclusion ont des arguments de haute volée :)
@Actualitté : la tendance des sites/blogs est à cacher ou désactiver les commentaires (ou réservés aux inscrits). Merci de laisser cet appeau à trolls :D

NAUWELAERS

09/02/2021 à 11:28

Gilles,
Votre commentaire du 9 février.
Des féministes femmes ne croient pas du tout à l'écriture inclusive.
Comme elles, je ne suis absolument pas contre l'inclusion.
Y compris des élèves qui doivent apprendre une langue déjà compliquée...
Merci de ne pas traiter de trolls des gens qui de façon polie et assertive expriment une opinion opposée à la vôtre.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Gilles

09/02/2021 à 16:04

Je ne pensais pas à vous spécialement mais si vous vous sentez visé...
Pour le reste, chacun croit ce qu'il veut mais du coup vous avez le droit de ne pas aimer l'écriture avec point médian tout comme d'autres la préfèrent.
Voilà.
Pas besoin de débattre :D
Merci à tou.te.s !

NAUWELAERS

09/02/2021 à 17:24

Réponse à Gilles, message du 9 février, 16h04.
Il y a les croyances...et puis les faits.
Les linguistes ne sont pas tous d'accord...
Même un des artisans de l'orthographe réformée actée en décembre 1990, Bernard Cerquiglini, compare la féminisation des noms et l'écriture inclusive.
Ce qu'il dit: «Elle va dans le sens de la langue.
Ce qui n'est la cas de l'écriture inclusive qui la brutalise.»
D'autres linguistes y sont opposés, comme Alain Bentolila.
Par rapport aux partisans de l'écriture inclusive, la professeure de linguistique française à l'Institut Saint-Louis de Bruxelles, Anne Dister, déclare qu'ils «balaient du revers de la main l'enjeu social et démocratique du texte qui doit être accessible à tous».
En 2019, le classement international Pisa, qui évalue le niveau de connaissances des élèves de 15 ans des pays de l'OCDE, révélait que 9,2% seulement des jeunes Français sont très performants en compréhension de l'écrit.
Je cite à nouveau Cerquiglini: «Il faut intervenir dans la langue en l'épousant.»
Je ne vois absolument pas l'intérêt de promouvoir une graphie qui complique à loisir la langue pour des résultats idéologiques déconnectés du réel.
Avec en revanche des difficultés absurdes que l'on ajoute à l'envi et cela en outre au mépris de l'esthétique de notre langue, que les militants de l'écriture inclusive passent par pertes et profits.
Mais le profit...désolé, il semble invisible.
Les causes féministes et les égalités de droits des sexes et genres n'ont pas besoin de ce coup de force par rapport au langage écrit...d'ailleurs inapplicable à l'oral, ce qui le rend d'autant plus aberrant selon moi.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Vincent

26/02/2021 à 17:29

Cheffe ? Pourquoi féminiser ce mot ? une chef est suffisant, pas besoin de massacrer le mot qui prend son sens dans "tête". Il vient de couvre-chef et autres expressions similaires. Il signifie celui (ou celle) qui est à la tête de, en charge de. Vous finissez par dénaturer le sens même des mots avec vos lubies orthographiques.

NAUWELAERS

26/02/2021 à 18:36

Vincent,
Vous oubliez le féminin: «cheftaine» !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Michel

17/02/2021 à 05:43

L'écriture inclusive, c'est l'assassinat de la langue française. Il faut l'interdire absolument.
Je soutiens la proposition de loi dans ce sens.
Pour l'égalité entre les sexes une seule exigence : à travail égal, salaire égal.

Claude

24/02/2021 à 11:13

Invisibilité du féminin...
S'il est indéniable que le féminin est invisible, cela ne date pas d'hier, voire de trois siècles, mais d'environ cinquante. Depuis l'époque où, le patriarcat s'est mis en tête de régner sans partage sur la terre comme au ciel, remplaçant ici les déesses par des dieux, et là les reines par des rois. Une conquête de longue haleine, impitoyable et opiniâtre, où tous les moyens furent mis en oeuvre pour anéantir et empêcher de renaître l'ancienne culture matriarcale, alors fortement implantée, et de longue date : violence, destruction, meurtre, profanation, viol, réécriture des mythes, etc. Afin de parachever et de pérenniser l'oeuvre, il fallait aussi que tout ce qui était d'essence féminine disparût ou, à tout le moins, fût mis sous tutelle du mâle et considéré comme subalterne, démoniaque, impur ou négligeable. Opération bien réussie. Hélas !

L'humanité bancale...A
Autant dire que, depuis cinquante siècles, régie et pensée exclusivement par des mâles, amputée de la moitié de son potentiel et de sa richesse, l'humanité n'a avancé qu’en boitant sur une jambe, n'a vu que d'un oeil, n'a entendu que d'une oreille… Il n'est que de voir vers quelle impasse le monde se précipite aujourd'hui pour en mesurer les conséquences.

Réhabiliter le féminin...
Aussi est-il grand temps d'exhumer ce qui fut si minutieusement enfoui, si longtemps négligé, si injustement mal traité ou déconsidéré.
La réhabilitation du féminin est sans doute autant un devoir qu'une nécessité. L'avenir de l'homme qu'évoquait le poète... Une planche de salut pour l'humanité, la seule qui lui reste, peut-être.

Une rude tâche...
Cette réhabilitation ne se fera pas du jour au lendemain ou d'un claquement de doigt. Il y a tant à modifier, à éclairer, à déconstruire de ce qui fait partie de nos inconscients de femmes et d'hommes, de nos schémas mentaux !
Et c'est là l'affaire de tous...

L'écriture inclusive, dans tout ça...
Il est compréhensible que dans nos sociétés, fortement imprégnées de culture patriarcale et au sein desquelles les femmes peinent à prendre pleinement leur place, le masculin utilisé comme neutre puisse poser problème et irriter. Surtout lorsqu'une règle de grammaire, formulée de manière inappropriée, assène que le « masculin l'emporte sur le féminin » ! Formulation d'autant plus inepte que le neutre ne saurait l'emporter sur qui que ce soit... puisque neutre.
L'écriture inclusive est-elle pour autant un remède efficace à l'injustice que ressentent les femmes ? N'est-ce pas là considérer le problème par le petit bout de la lorgnette et laisser accroire l'idée qu'il serait résolu ?

Le masculin considéré comme neutre possède, je pense, un avantage : celui de ne pas séparer. Un « bonjour à tous ! » s'adresse indistinctement aux femmes et aux hommes présents, donc implicitement envisagés comme égaux. Le même « Bonjour à toutes et à tous ! » ou sa traduction en écriture inclusive, outre l'alourdissement du propos, ou de la lecture, qu'ils entraînent, ne me semblent pas apporter grand-chose à la cause du féminisme.
Distinguer ainsi les unes des autres, dans le discours ou dans le texte, ne rendra pas celles-ci plus "visibles" tant que la mentalité et l'inconscient de l'individu - qu'il soit femme ou homme - n'auront pas intégré, au terme d'une évolution et d'un travail profonds, à quel point elles et eux sont égaux, tout comme ils sont également indispensables à la vie, tant dans la perpétuation de l'espèce que dans la construction d'une société équilibrée, apaisée et harmonieuse.

Gageons qu'alors, cet idéal atteint : féminin et masculin réconciliés, cohabitant, oeuvrant de concert et sans hiérarchie aucune établie entre eux, le masculin considéré comme neutre ne posera sans doute plus aucun problème à quiconque.

Merci de votre attention !






Jujube

24/02/2021 à 22:34

Merci, Claude, pour ce texte plein de bon sens et qui contraste avec maints précédents commentaires qui, pardonnez-moi, radotent plus qu'ils n'apportent.

J'ai beaucoup apprécié l'idée fondamentale qu'en grammaire française, pour ce qui est du soit disant duel entre genres féminin et masculin des substantifs, au pluriel, le masculin imposé n'est rien d'autre qu'une imposition du neutre (et de la paix) et que ce neutre empêche un conflit inutile parce qu'il rassemble au lieu de séparer les interlocuteurs. Ce neutre salutaire n'exprime pas une abstinence de décision sur un fait ou un "laisser passer, laissez faire" nonchalant, mais l'affirmation de l'existence d'un ensemble à parts égales.
Vu sous cet angle, tout change et s'apaise, non?

Laissons la grammaire en paix, ses règles farfelues et ses exceptions impertinentes: la vieille bête sert encore toujours à nous orienter dans la jungle du langage. Nous ne pouvons rien contre le genre de l'article défini qui précède un nom commun, sinon l'accepter...ou s'en foutre. Mais il est bien de féminiser ou masculiniser - selon le cas - sainement (en respectant les règles grammaticales) les mots désignant les professions des gens. Là, la neutralité (exprimée de n'importe quelle manière) serait une erreur puisque le but, ici, est de ne pas confondre les genres des personnes exerçant ces professions.

Considérons l'expression "le genre humain". Elle rassemble tous les hommes et toutes les femmes de tous les genres actuels et à venir. Preuve d'une identité partagée, non?
A nous et nous seuls l'art de rapprocher au mieux les termes "identité" et "égalité" (de droits, etc.) dans nos pratiques quotidiennes, quelle que soit notre position ou rôle dans la société.
Naturellement, ce projet n'intéresse pas grand monde, l'égoïsme étant roi. Et l'écriture inclusive n'est, malheureusement, qu'une prétention fallacieuse.

NAUWELAERS

25/02/2021 à 11:23


Jujube,
Oui j'ai apprécié votre réponse de ce 24 février.
Un petit bémol: il nous faut respecter la décision des rares femmes qui elles-mêmes ne souhaitent pas que leur fonction soit désignée au féminin !
Si on dit (en remontant certes loin dans le temps): «Colette (ou George Sand ou qui vous voulez) est une des plus grandes écrivaines de son temps !»...il y a confusion possible.
Cela la confine à son genre dans cette comparaison !
Si elle est un des plus grands écrivains...son talent n'a rien à envier à celui des plus grands écrivains hommes et femmes, pas seulement celui des femmes...!
Il faut penser à ce genre de subtilités.
Vous voyez ?
C'est Hélène Carrère d'Encausse elle-même qui veut être désignée comme «Secrétaire perpétuel» de l'Académie française.
Non ce n'est pas une misogynie ou une mentalité rétrograde de cette institution qui maintient le genre masculin...que Carrère d'Encausse définit comme neutre !
C'est sa propre décision.
Il nous faut respecter cela alors que la féminisation des noms de fonctions et de métiers ne pose plus de problèmes, je pense.
Sauf pour deux cas particuliers: «médecin» («médecine», non !) et «entraîneur» (le féminin «entraîneuse» étant trop connoté dans un autre sens très différent !).
Sinon, d'accord avec vous.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jujube

25/02/2021 à 14:44

Bonjour, cher Christian.

J'espère que vous allez bien.

Merci d'avoir pris la peine de commenter ma petite note.

Je partage avec vous la passion de la liberté individuelle (et collective, bien sur, si elle sert le bien commun). Que chacun et chacune décident de ce qui les touche, incluse, naturellement, la manière désirée d'être identifiés, par exemple dans leur corps de métier.
Le choix personnel , en toutes choses, est fondamental dans la vie des personnes.

Bonne journée.

Jujube

NAUWELAERS

25/02/2021 à 17:32

Merci Jujube et d'accord avec vous à 150% !
Amitiés et bonne continuation !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Gilles

06/03/2021 à 20:34

C'est beau de voir des hommes décider comment les femmes doivent être désignées :)
Si des gens sont intéressés pour aller plus loin (pas dur) dans la réflexion : https://www.bunkerd.fr/ecriture-inclusive/
Par contre attention, ce n'est pas du niveau du café du commerce comme développé avant ;)

NAUWELAERS

06/03/2021 à 22:14

Bravo pour le manifeste mais les difficultés induites par cette écriture inclusive inutilisable à l'oral subsistent, que vous le vouliez ou non.
Ainsi que la lecture qui reste possible mais devient de plus en plus pénible à mesure que le texte s'allonge.
Lire un livre en écriture inclusive ?
Non merci.
Et de la poésie en écriture inclusive ?
Si les faits boivent leur coup au café du Commerce, ils sont têtus.
Et des pays sans écriture inclusive ne respectent pas les droits des femmes.
Non je n'en suis pas du tout partisan.

CHRISTIAN NAUWELAERS

ABC’éditions

10/03/2021 à 19:03

D'accord avec Gilles et toutes les personnes qui pensent comme lui que c'est aux premières personnes concernées de s'exprimer, débattre, argumenter et décider sur cette matière qui traite avant tout de la parole, et donc du regard posé sur elles, de la pensée qui en découle à leur propre sujet.
D'autre part, qu'il y ait encore une forte proportion de "féministes" (sic ?) restées rétives à l'écriture inclusive, ben, c'est leur droit, comme l'histoire a eu pu connaître un temps une majorité d'esclaves refusant l'abolition par peur de leur propre manque d'autonomie et d'indépendance (de liberté vraie, en un mot).
Enfin, oui, l'écriture inclusive est en construction, en débat, c'est une langue aussi vivante que les autres langues, qui se cherche, s'éprouve, s'améliore, se perfectionne selon les occurrences et les contextes. C'est sérieux et c'est bien au-dessus du simple niveau des discussions sans réelle réflexion qui s'entendent çà et là, entre personnes peu ou mal informées : suivre notamment ce blog : https://kaizen-magazine.com/article/langage-inclusif-et-genre-neutre-en-avant-toustes/?fbclid=IwAR3CqOdFphVxNwT3G0NlrVRX7OCWh53vAzvpVhYA_jISHjRbGVPPJTJsqHo#.YEf0LCwtwjw.facebook
Bonne soirée. Et en avant TousTes !

NAUWELAERS

10/03/2021 à 21:13

En réponse à ABC éditions.
Je conseille l'écoute de l'émission «Grand bien vous fasse» sur France Inter ce mercredi 10 mars.
Consacrée à l'amour de la langue française.
Quelques minutes finales consacrées à l'écriture inclusive...mais pas pour tout le monde.
Aucune comparaison (tellement judicieuse et tombant sous le sens...) avec..l'esclavage, désolé !
Les féministes hommes et femmes n'adoptant pas l'écriture inclusive apprécieront infiniment que vous vouliez les éclairer avec de telles remarques de haute volée.
Je laisse le soin à toute personne intéressée par le sujet, qui n'aurait pas été à l'écoute ce matin, de découvrir cette émission.
Très intéressante et éclairante.
CHRISTIAN NAUWELAERS
Très intéressant et éclairant.

Jujube

10/03/2021 à 22:05

Chères ABC'éditions,

De commentaire en commentaire, dans ce long échange entre inconnus, vous restez vigoureux, combatif et immuable dans vos convictions. J'admire cette fidélité à vous-même: vous êtes un être intègre et honnête à souhait.
D'autres commentateurs ont des opinions opposées aux vôtres mais confient en la même sécurité d'avoir raison.
Tout ça est inévitable et, ma foi, très bien si tout ce monde est content.
"Laissez pisser le mérinos", disent les Suisses. Ils sont très sages: la pensée libre libère les gens qui, dès lors, optent pour éviter querelle et carnage. Nous avons tous besoin de respect, tranquillité , reconnaissance. Encore plus avec cette pandémie si longue et si pénible.

Laissons l'écriture inclusive suivre son cours et ses avatars en compagnie de ses pratiquants et adeptes. Laissons les non membres de leur clan arpenter d'autres sentiers où fleurissent les aubépines d'une autre couleur. Que le temps, pour tous, soit au beau soleil et la promenade très agréable.

Un rappel: des non inclusivistes ont souvent choisi cette voie pour éviter de se compliquer la vie. Laquelle est difficile et bien courte. Disons que j'en fait partie.

Cordialement,
Jujube

NAUWELAERS

10/03/2021 à 22:48

Hello Jujube,
Je suis sûr que vous ne le prendrez pas mal...
En fin de message: «j'en fais» et non «fait» partie...
Pure et simple distraction de votre part, j'en suis sûr !
Et tellement d'accord avec votre argumentation, surtout la fin: pourquoi diable se compliquer la vie et compliquer celle des autres...en imposant l'écriture inclusive dans des textes que parfois beaucoup de monde sera amené à lire, avec une lecture rendue ardue, pénible et très ennuyeuse ?
Et irritante au possible pour un amoureux de lecture comme votre serviteur ?
On écrit pour les autres...
Des journaux intimes à ne pas publier rédigés en écriture inclusive, aucun problème évidemment !
Cela aura le mérite éventuel de tenir à distance respectueuse les indiscrets, comme une forme de défense, telle la seiche et son encre qui fait fuir les prédateurs !
Bon sérieusement espérons un retour à nos libertés, sans cesse différé...
En évitant un État de surveillance orwellien généralisé: une inclusion de tout le monde...dans un filet panoptique technologique cauchemardesque.
Cette inclusion-là me fait vomir !
Vive dans ce cas la décision collective ou individuelle de faire sécession, mais non la Guerre de.
Amicalement.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jujube

11/03/2021 à 00:06

Merci, cher Christian, pour la correction. N'hésitez jamais à me rappeler à l'ordre, vous me rendez service!

Comme mon français est assez rouillé par manque d'usage quotidien (je vis en milieu hispanophone), je suis très prudent et lent dans l'écriture de mes commentaires et parfois le polissage du texte me fatigue. A ce moment-là, les erreurs sortent du mur comme des rats. (J'aime assez "las ratitas", mais pour d'autres usages). Je deviens faiblard aussi quand j'écris tard, au bord du sommeil. (La différence horaire est de moins huit heures avec la France, Belgique, etc.). Je relis toujours mes machins mais, dans les cas prémentionnés, tout à coup, je n'y vois goutte! Chiant, c'truc!
J'ai un peu honte, mais pas trop.

Bon matin ou bonne soirée.
Cordialement,

Jujube

NAUWELAERS

11/03/2021 à 11:13

Aucune raison d'avoir honte Jujube et bonjour à Madagascar !

Jujube

11/03/2021 à 20:23

Bonjour cher Christian,

Vous m'avez fait rêver avec Madagascar: j'adorerais me promener dans le brouhaha polyphonique de ses langues et la polychromie de ses habitants.
Moi, c'est plutôt le Costa Rica, république centraméricaine, deux océans, vents alizés, tropique du Cancer.

Cordialement,
Jujube

NAUWELAERS

11/03/2021 à 22:58

Merci Jujube...j'avais confondu: je croyais me souvenir d'un post où vous évoquiez votre lieu de vie...c'était le Costa Rica donc et non Madagascar !
Désolé !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Voyage interactif à travers La Divine Comédie

Après le succès du projet sur le « Codex Atlanticus » de Leonardo Da Vinci, l'agence milanaise The Visual Agency a conçu un nouveau projet révolutionnaire, qui applique la visualisation de données aux humanités numériques. Ce nouveau projet crée une connexion entre les mondes littéraire et artistique de La Divine Comédie. Il permet dès lors aux chants du poème d'interagir avec une vaste collection d'œuvres d'art inspirées du chef-d'œuvre de Dante Alighieri.

15/07/2021, 16:26

ActuaLitté

Raciste et détestable, l'intelligence artificielle tente de progresser

Depuis ses premiers pas, l’outil GPT-3 – une IA capable d’écrire des textes originaux – a fait l’admiration de tout un chacun. OpenAI, avec cette troisième évolution du projet parvenait à faire rédiger poésie, articles de presse ou même code de programmation. Cependant, les dérives sont rapidement arrivées, avec une Intelligence qui virait à la grossièreté, voire aux propos toxiques. Que faire ? Une bonne correction, tout simplement.

25/06/2021, 16:51

ActuaLitté

Liseuses, applications : des failles de sécurité dans la lecture numérique

Les liseuses, toutes vérolées ? Voici en substance la conclusion d’un chercheur en sécurité informatique, après avoir analysé les appareils de lecture numérique. Premier point : son étude ne concernait que les appareils supportant le format EPUB. Cependant Amazon et son Kindle ne sont pas à l’abri pour autant. Mais la réalité serait que ces appareils sont sujets à des failles significatives.

23/06/2021, 18:02

ActuaLitté

Ebook : Amazon se sépare un peu du format MOBI au profit de l'EPUB

« J’ai utilisé tout un ensemble de critères pour évaluer le potentiel de chaque produit. Le premier critère a été la taille des marchés existants. J’ai vu que la vente des livres représentait un marché mondial de 82 milliards de dollars US. Le deuxième critère a été la question du prix. Je voulais un produit bon marché. » Ainsi parlait Jeff Bezos, en 1997, pour présenter son activité. Et depuis, il n’a cessé de démontrer une belle faculté à créer une puissance commerciale monstre…

16/06/2021, 08:32

ActuaLitté

Streaming : début d’une belle histoire entre OverDrive et Kanopy

En ce 9 juin, OverDrive, une plateforme de prêts d'ouvrages numériques pour les bibliothèques et les écoles du monde entier, a annoncé l’acquisition de Kanopy. Ce service de streaming vidéo, pour les bibliothèques publiques et académiques, est l’un des plus importants dans sa catégorie. Alors qu’on apprenait la fin d’un accord avec la New York Public Library en 2019, faute d’argent, le partenariat entre OverDrive et Kanopy ne fait que commencer…

10/06/2021, 11:40

ActuaLitté

Bookaround, application d'échange de livres scolaires partie d'un projet familial

Voici une des bonnes initiatives de la pandémie : une application gratuite qui met en contact vendeurs et acheteurs de livres, en particulier scolaires, parfois très chers et difficiles à trouver. L’initiative est d’origine familiale, et vient d’un étudiant d’ingénierie de Mestre (Vénétie).

09/06/2021, 16:47

ActuaLitté

Eurêkoi : avec les confinements, encore plus de questions posées aux bibliothécaires

Eurêkoi, quésaco ? Avec 600 bibliothécaires formés à la recherche documentaire sur internet et au sein de bases de contenus spécialisées, ce service en ligne de questions/réponses est gratuit et ouvert à tous. En moins de 72 heures, une réponse personnalisée est apportée par des bibliothécaires, selon les goûts et les centres d’intérêt déclarés de l’usager du service.

02/06/2021, 12:06

ActuaLitté

Elipsa de Kobo : “Les ventes de non fiction motivaient un outil d'annotation”

Au croisement de la lecture et de l’écriture, Kobo dévoile donc un nouveau produit : une liseuse qui devient également bloc-notes, accompagnée d’un stylet, pour disposer d’un outil deux-en-un. Le tout sur un écran large de 10,3 pouces, toujours connecté à une librairie de 6 millions de livres numériques. Elipsa débarquera dans les boutiques à compter du 24 juin. Un peu d’attente, donc.

20/05/2021, 00:01

ActuaLitté

Émotion, expressivité : rendre la voix des intelligences artificielles plus humaine

« Deep Voice. » Non, Sorbonne Université ne travaille pas ses gammes, mais lorgne plutôt du côté de l’Intelligence artificielle. À l’image du « deep learning », ou apprentissage profond, par lequel les machines agitent leurs neurones artificiels, la faculté propose un rendez-vous autour de la Voix. Nicolas Obin, de l’Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique, et Xavier Fresquet du Sorbonne Center for Artificial Intelligence, nous présente cette journée. Soyez à l’écoute…  

03/05/2021, 15:17

ActuaLitté

France : une cyber-attaque frappe lourdement un groupe d'édition

« Un an de merde, pour se prendre une cyberattaque… » Le mot lâché sans retenue permet de prendre la mesure du coup porté au moral pour certains. Le groupe Seuil/La Martinière avait, en ce début de semaine, fait l’objet d’une attaque, au même titre que d’autres organisations françaises. On compte désormais une quinzaine d’incidents de sécurité qui ont touché des acteurs tant industriels que publics.

17/04/2021, 11:59

ActuaLitté

Apple avait la musique et iTunes, Amazon inventa Kindle

Cela ressemblait à une rencontre de titans : Steve Jobs, l’homme d’Apple, et Jeff Bezos, fondateur d’Amazon. Un entretien unique, qui a scellé une partie de l’avenir de l’édition… autour d’un plateau de sushis. D’un côté, iTunes, logiciel de lecture de musique dématérialisée, voué à mettre KO le monde analogique des CD. En face, un entrepreneur qui avait bâti son entreprise sur la vente de livres de papier en ligne. Au milieu, les consommateurs, évidemment…

30/03/2021, 15:01

ActuaLitté

Notéa, le bloc-note numérique et connecté par Bookeen

Dans le monde des blocs-notes, plusieurs acteurs ont déjà pris position : Onyx Boox a produit trois générations de Note, Moleskine a déployé un ensemble d’écriture avec Ellipse et Wacom a décliné une gamme assez large de produits. Le Français Bookeen, spécialisé dans les liseuses, élargit également son spectre avec Notea. Une nouvelle ardoise sur un marché qui compte déjà plusieurs opérateurs — sans qu’aucun ne soit réellement parvenu à convaincre.

11/03/2021, 00:02

ActuaLitté

Liseuses : une nouvelle génération d'écrans couleur

Depuis la précédente version des écrans couleur Kaleido, E Ink, le producteur taiwanais a fait évoluer ses produits. Certaines fonctionnalités ont été présentées dans un bref communiqué, mais cela se résume assez simplement : rafraîchissement plus rapide pour les animations et la vidéo. Ce qui, pour des livres numériques, ne ressemble pas à une véritable évolution…

10/03/2021, 17:35

ActuaLitté

Une Babel à l’ère de l’Intelligence artificielle : la traduction automatique

Dans nos sociétés qui prônent le libre-échange, la traduction automatique est une des ambitions internationales à l’établissement d’une nouvelle Babel. Cette technique soulève des interrogations éthiques et économiques, car elle est liée à l’Intelligence artificielle, mais concilier l’humain et l’informatique a toujours fait frémir tout en inspirant largement. L’attrait autour de cette question augmente et nourrit des polémiques, notamment dans les professions liées aux langues. Alors, la traduction automatique au sein de l’édition, ça donne quoi ? 

18/02/2021, 18:28

ActuaLitté

Le plein de bande dessinée dans le Pass Culture

Manifestement, le Pass Culture est devenu un compagnon apprécié des librairies : dans les établissements de tests, les effets furent positifs, observait la présidente du Syndicat de la Librairie Française, Anne Martelle. Et de conclure devant le Sénat : « C’est un bon dispositif. » La preuve, il continue de se diversifier.

17/02/2021, 10:26

ActuaLitté

L'édition développe un outil pour encadrer la fouille de textes et de données

Dans le domaine de la recherche, les technologies de fouille de textes et de données font l'objet de bien des attentions des chercheurs, qui y voient un moyen d'accélérer et de perfectionner des tâches automatisables. L'Union européenne, par l'intermédiaire de la directive sur le marché unique numérique, a introduit une limitation et exception au droit d'auteur pour la fouille, sous certaines conditions. Afin de protéger ses droits, l'édition développe actuellement un procédé technique, lisible par machine, pour limiter ces fouilles.

11/02/2021, 16:06

ActuaLitté

Vivlio Color : la première liseuse en couleur Made In France arrivera mi-février

Vivlio, fournisseur français de liseuses, et l’enseigne Cultura, spécialiste de la culture et des activités créatives, annoncent, non sans plaisir, la mise sur le marché de la toute première liseuse couleurs en France. À partir de la mi-février 2021, la liseuse Color Vivlio rejoindra en exclusivité les rayons physiques des 94 magasins Cultura. 

20/01/2021, 09:20

ActuaLitté

Encre électronique : la vie en noir et blanc

L’encre électronique, bien connue des utilisateurs de liseuse, n’a de cesse que d’en faire couler. Cette fois, la société Dasung fait l’info, avec un nouveau modèle d’écran E-Ink, destiné aux ordinateurs. Le Paperlike 253 dispose, comme son nom l’indique, d’une large diagonale, plutôt confortable. Et d’une technologique peu gourmande en énergie. Le tout en noir et blanc…

08/01/2021, 13:32

ActuaLitté

Verytoon et Kbooks, le webtoon numérique et papier en France, par Delcourt

Nouvel entrant sur un segment en plein développement, le groupe Delcourt annonce la création d’une projet global tourné autour du webtoon. La plateforme numérique Verytoon s’associera à un label imprimé, Kbooks, dont le lancement s’effectuera ce 25 janvier. Un nouveau catalogue, et un raccord évident avec les nouveaux usages : du tout bon sur le papier.

07/01/2021, 18:37

ActuaLitté

Book Village : l'appli franco-belge dépoussière le marché du livre d'occasion

Les livres neufs coûtent cher et les livres lus s'entassent sur nos étagères. La solution : les donner, les prêter, les acheter ou les vendre à d'autres lecteurs. Mais comment les faire circuler en toute confiance ? Book Village se présente comme la solution. Et l’attrait pour la seconde main prenant de plus en plus d’ampleur, l’équipe prévoit de tripler son nombre d’utilisateurs en 2021. 

04/01/2021, 17:12

ActuaLitté

Les menteurs ne seront plus à l'abri...

Adieu les Pinocchio, les Figaro et autres menteurs invétérés : la science a gagné. Et quand bien même Phèdre serait acculée au mensonge, elle aurait été démasquée par les chercheurs de l’université de Portsmouth. Cody Porter, chercheuse en psychologie et comportement délinquant, raconte les derniers résultats de leur système de détection. 

04/01/2021, 12:44

ActuaLitté

Kobo en forte croissance sur 2020 : Forma et Libra, les liseuses stars

Au sortir du confinement, les opérateurs du livre numérique en France affichaient un sourire radieux. Si les ventes de livres imprimés avaient fait très grise mine, les lecteurs s’étaient rabattus pour partie vers l’ebook, l’audiobook — et les liseuses. Depuis mai, les tendances restent très positives, savoure Fabian Gumucio, directeur Kobo Europe du Sud. Avec une croissance à deux chiffres pour les ventes d’appareils de lecture.

14/12/2020, 13:21

ActuaLitté

Numérique : nouvelles applications, nouvelles fonctionnalités autour de LCP

L'EDRLab, laboratoire européen de la lecture numérique, se réjouit de l'implémentation du DRM LCP, interopérable, dans plusieurs applications, françaises, mais aussi américaines et même italienne. Pour les solutions développées en France, Baobab, l'application officielle de PNB, améliore sa prise en charge, tandis que CVS Ma Médi@thèque allie vidéo, musique, presse et livre dans une seule application.

04/12/2020, 11:53

ActuaLitté

États-Unis : les livres numériques Amazon Publishing bientôt en bibliothèque ?

Les bibliothécaires américains dénoncent depuis plusieurs années un état de fait, imposé par Amazon. Les ouvrages publiés par sa filiale Amazon Publishing restaient ainsi indisponibles au prêt dans les établissements de lecture publique. Une situation qui pourrait enfin changer, dès l'année prochaine, suite à des négociations.

03/12/2020, 12:46

ActuaLitté

Genario : l'application qui accompagne les auteurs dans l'écriture

Au croisement de deux champs de compétences, voici Genario, une application qui se présente comme « faite par et pour les écrivains ». Cette solution accompagne dans l’écriture, à travers différentes fonctionnalités. Cette idée originale est portée par David Defendi, écrivain et Louis Manhès, ingénieur.

01/12/2020, 15:50

ActuaLitté

Boulanger met des liseuses dans ses magasins, avec Agatha Raisin dedans

Le télétravail est au cœur des discussions, et les outils informatiques avec lui. Alors que le Confinement 1 avait provoqué une véritable embellie des ventes et téléchargements pour le livre numérique, le Confinement 2 assiste à un moins grand nombre d’actions. Pourtant, le groupe familial Boulanger décide d’entrer dans la danse.

19/11/2020, 11:56

ActuaLitté

Les Furtifs d’Alain Damasio dans une application, M.O.A - My Own Assistant

En 20 minutes d'expérience, l'application M.O.A — My Own Assistant promet une remise en question des habitudes en matière de relation à la technologie, inspirée par le roman Les Furtifs d'Alain Damasio (La Volte). Ce dernier participe d'ailleurs à l'écriture du projet, aux côtés de Charles Ayats, Franck Weber et Frédéric Deslias.

22/09/2020, 16:41

ActuaLitté

La Microsoft Surface Duo : double écran, double peine et gros chagrin

Plus cher qu’un iPad, pourtant hors de prix, il fallait oser : la Microsoft Surface Duo, tablette à double écran, débute à 1400 $, avec stylet optionnel. Pourtant, le double écran avait quelque chose de séduisant, rappelant, hmmm… disons, un livre ?

10/09/2020, 17:04

ActuaLitté

Une feuille de papier transformée en lecteur de musique tactile et clavier

Quiconque s’est réjoui d’avoir investi dans une liseuse n’a pas manqué de déchanter : l’appareil, rudimentaire, nécessite une prise en main et un apprentissage. Et pour pratiques, incontestablement, que soient ces machines, il faudra encore attendre leurs évolutions. À ce titre, une nouvelle interface de papier électronisé laisse rêveur : le futur ne manque pas d’avenir.

02/09/2020, 15:30

ActuaLitté

Kindle : fini de jouer, ou de faire autre chose que de lire

Lorsque l’iPhone premier du nom fut annoncé à San Francisco, son lien avec l’AppStore fut la grande innovation. Et la confirmation que les systèmes propriétaires auraient de l’avenir. Avec Kindle, présenté en novembre de la même année, 11 mois plus tard, une perspective similaire était enclenchée.

06/07/2020, 15:54

ActuaLitté

Un professeur de lecture pour enfants, qui tient dans un smartphone

Google donne aux enfants à travers le monde un accès anticipé à son application d’aide à la lecture, 

06/07/2020, 08:15

ActuaLitté

Apple arrête iBooks Author, et encourage à utiliser Pages

Définitivement, Apple a décidé d’aller à la conquête des auteurs — la reconquête. Un email adressé aux utilisateurs d’iBooks Author, la solution d’édition et de création de livres numériques maison, leur donne la nouvelle orientation. À compter du 1er juillet, l’application sera supprimée. Et l’on se retrouve incité à basculer sur Pages, le logiciel de traitement de texte Mac.

11/06/2020, 11:34

ActuaLitté

Mathématiques : quand apprendre les multiplications devient un jeu

Ah, l’époque des multiplications, cette fameuse année où l’enfant passe des heures à répéter ses tables, parfois non sans mal… L’application 

06/06/2020, 09:37

ActuaLitté

Depuis le confinement, les ventes de liseuses se sont envolées en France

EXCLUSIF – Au terme de deux mois de réclusion à domicile, après avoir entendu rabâcher que le livre n’était pas un bien indispensable, l’avis des lecteurs diffère. Selon les informations recueillies par ActuaLitté, la vente de liseuses a connu une formidable embellie, et le taux d’équipement durant la période s’est considérablement accru.

30/05/2020, 08:29

ActuaLitté

Harry Potter: Magic Awakened, la Chine découvre un nouveau jeu

Les déclinaisons de l’univers d’Harry Potter ne se comptent plus : en rajouter une de plus en version vidéoludique ne serait qu’un semi-événement… s’il ne s’agissait pas d’une version prévue pour la Chine. Il s’agit d’un portage pour mobile, que NetEase Inc. a développé avec Warner Bros.Interactive.

22/05/2020, 15:53

ActuaLitté

Des plateformes pour sensibiliser les familles aux gestes de sécurité et de santé

EbooKids est une plateforme de littérature jeunesse qui permet aux enfants de 3 à 9 ans ainsi qu’à leur parent de lire en streaming et surtout en illimité des centaines d’histoires inédites. Durant le confinement, le site a lancé deux collections pour expliquer le coronavirus aux enfants, il s’agit aujourd’hui de les préparer à une nouvelle phase importante : le déconfinement. 

14/05/2020, 17:30

Autres articles de la rubrique Numérique

ActuaLitté

Le livre audio : nouvelle vocation de nos enfants ? 

Le National Literacy Trust a lancé une nouvelle recherche soutenue par Audible - société filiale d’Amazon qui vend à l'unité ou par abonnement des livres audio. Et au besoin en produit. Les résultats donnent à croire que les enfants sont particulièrement intéressés par ce nouveau médium.

23/07/2021, 15:26

ActuaLitté

Engouement pour l'audiolivre : des passionnés anciens, plus que des confinés

ÉTUDE – L'enquête Immersive Media & Books 2020 considère « les livres au sein de l'écosystème médiatique plus large, y compris la télévision, les films et les jeux ». Est exploré ici l'engagement des consommateurs américains dans le contexte d’une année pandémique, autour de la lecture mais aussi d’autres médias de divertissement. Avec une base de 4314 répondants, cette étude, réalisée à l'automne 2020, a été financée par l'American Library Association, le Book Industry Study Group (BISG), l'Independent Book Publishers Association et OverDrive.

23/07/2021, 15:13

ActuaLitté

Benacquista, Le Clézio, Appanah... 11 nouvelles en podcast avec Le 1

Accompagnant les Juilletistes et devançant les Aoûtiens — voire pour les plus acharnés, préparant la rentrée littéraire — Le 1 propose de garder un casque sur les oreilles… avec de la littérature dedans. Le magazine propose donc 11 nouvelles podcastées, lues par deux comédiens, avec une quinzaine de minutes d’écoute. Ces textes sont tirés d’un recueil paru en mai 2017, réunissant des auteurs contemporains, et invités de La Grande Librairie de François Busnel.

23/07/2021, 11:25

ActuaLitté

Littérature, arts : “L’IA est trop sérieuse pour être laissée aux informaticiens”

Les universitaires n’ont pas baissé les bras devant les mesures sanitaires : les colloques dématérialisés, voire hybrides quand ce fut possible, ont permis de réunir les intervenants autour de projets de recherche. À ce titre, Alexandre Gefen, directeur de recherche au CNRS et historien des idées et de la littérature, a monté un projet tonitruant : IA Fictions. Un colloque — bilingue — réunissant une quarantaine d’intervenants autour des liens entre l’intelligence artificielle et l’écrit.

23/07/2021, 10:29

ActuaLitté

Oxmo Puccino, une voix à réveiller le soleil

Sorti mi-mai, le premier roman d’Oxmo Puccino, Les réveilleurs de soleil a tout du conte solaire — pas simplement parce que son titre donne un petit indice. Cette petite fille, perdue dans un monde d’obscurité complète, part à la recherche de l’astre disparu, pour rendre au monde ses couleurs et sa lumière. Derrière la fable où Rosie nous embarque, une manière pour le rappeur de parler de notre monde et des dangers qui rôdent…

22/07/2021, 10:24

ActuaLitté

La momie Petosiris rhabillée de ses habits funèbres

Si Astérix et Obélix étaient envoyés en Égypte au début de la décennie, ce sont aujourd’hui les mystères de l'Antiquité qui viennent à nous. Alors que le Teece Museum of Classical Antiquities de l’Université de Canterbury (Nouvelle-Zélande) répertoriait plusieurs pièces égyptiennes pour sa collection James Logie, l’une des plus importantes collections d’objets de l’époque antique, un fragment de linceul d’une momie égyptienne a retrouvé sa moitié à l’autre côté du globe.

21/07/2021, 13:54

ActuaLitté

Le renouveau des collections en Italie, entre podcast et numérique

La pandémie a amené les maisons d’édition à repenser leurs collections et à expérimenter dans plusieurs domaines, du podcast au numérique. Voici trois exemples de collections de maisons d’édition italiennes qui se sont développées dans le contexte post-pandémique et qui ont toutes une relation avec les changements dans l’édition actuelle. 

20/07/2021, 14:47

ActuaLitté

France : le nombre de lecteurs numériques a doublé en cinq ans

L'ARCEP, Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, a publié les résultats de son baromètre 2021, lequel porte sur la diffusion des technologies de l’information et de la communication. On y apprend que le nombre de lecteurs numériques, en France, a doublé en cinq ans.

16/07/2021, 16:35

ActuaLitté

Un podcast littéraire estival, lancé par le Festival Lettres d’Automne

Créé en 1991 par Maurice Petit, conçu et organisé par l’Association Confluences, le festival littéraire Lettres d’Automne, a lieu chaque année au mois de novembre à Montauban et en Tarn-et-Garonne. Le podcast de Lettres d’Automne, lancé depuis le 27 mai, se présente comme un nouveau rendez-vous littéraire, à écouter en tous lieux et en toute saison. Il se veut tout à la fois mise en bouche et prolongement du festival.

13/07/2021, 14:25

ActuaLitté

Les Mémoires d’outre-Monde : dix fables électroniques, d'ailleurs

Quelques minutes d’un récit dense, poétique, riche en musique, à travers des univers surréalistes. Voici la promesse éditoriale, amplement tenue, de Samuel Burlac. Ce Franco-Uruguayen a traversé l’Amérique, depuis les États-Unis (Boston) vers le Brésil. Ayant touché aux différents secteurs de la réalité virtuelle et augmentée, il s’est aventuré depuis dans la composition. Et voici les Fables électroniques.

12/07/2021, 15:44

ActuaLitté

Amazon et les éditeurs américains empêtrés dans une procédure antitrust

Une fois encore accusés d’avoir conspiré pour abuser des pauvres consommateurs, les éditeurs américains protestent. Et avec eux, cette fois, un certain Amazon. Un procès se dessine, avec pour trame de fonds le prix des livres numériques, et, chose rare, les groupes et Amazon tiennent une même ligne de conduite.

09/07/2021, 12:48

ActuaLitté

Podium Audio et Saga Egmont à l'écoute de la SF et de la fantasy

Deux éditeurs de livres audio, l'Américain Podium Audio et le Danois Saga Egmont, viennent de conclure un accord multilingue à long terme. Ce dernier prévoit d'investir plus d'un million € dans la traduction et la production de titres de science-fiction et de fantasy de Podium Audio, afin de les rendre accessibles sur les principaux marchés d'Europe et d'Amérique.

07/07/2021, 16:50

ActuaLitté

Gollum devient conteur pour le nouveau livre audio des éditions HarperCollins

Après la parution d'un premier audiolivre du premier tome de la saga du Seigneur des anneaux, signée par J.R.R. Tolkien, les éditions HarperCollins en proposent un nouveau, qui reprendra l'intégralité de ce phénomène international. Celle-ci sera disponible dès le 16 septembre auprès de tous les revendeurs de livres audios. 

07/07/2021, 13:04

ActuaLitté

BD numérique : en liquidation judiciaire, Bayday cherche un repreneur

Fondée en 2019, la plateforme Bayday avait de belles intentions : reverser 70 % du prix de vente des œuvres aux auteurs. Un an plus tard, elle revenait à la charge avec une nouvelle version et des œuvres originales pour donner une chance à un plus grand nombre de créateurs. Cependant, la société a été mise en liquidation judiciaire et cherche désormais un repreneur. 

07/07/2021, 11:27

ActuaLitté

Un parcours sonore immersif autour de La Fontaine

Parce qu’ils ont le sentiment de peu s'y connaître, beaucoup de Français restent très démunis face à une œuvre d’art. C’est pour faciliter le premier pas vers l’art au grand public que Valentine Rondelez a fondé la startup Musair. Cette organisation crée des parcours digitaux qui mobilisent les émotions et les sens avant les connaissances. Du 3 juillet au 3 octobre 2021, Musair lance son nouveau parcours de médiation culturelle visuelle et sonore, consacré à Jean de La Fontaine. 

06/07/2021, 11:55

ActuaLitté

Livre numérique : le piratage effraie toujours l'édition en France

La croissance du livre numérique sur l’année 2020, constatée dans le chiffre d’affaires des éditeurs, découle évidemment d’une année hors norme. Les résultats communiqués par le Syndicat national de l’édition font état d’un résultat représentant 10,1 % du CA total du livre – 2,606 milliards €. Mais c’est avant tout sur le pan scolaire que les chiffres sont les plus importants.

02/07/2021, 16:17

ActuaLitté

Du polar dans les oreilles à Lyon

Lizzie, en partenariat avec le festival Quais du polar et République Grôlée Carnot, propose dans le cadre de l’événement « Summer in République » du 2 au 31 juillet, des extraits gratuits de plusieurs livres audio polar, au sein du jardin éphémère de la place de la République à Lyon.

02/07/2021, 09:13

ActuaLitté

États-Unis : création d'une interface unique pour le prêt numérique

Le prêt numérique en bibliothèque connait bien des bouleversements aux États-Unis. The Palace Project se présente comme une interface destinée à fluidifier l'accès aux collections numériques des bibliothèques, tout en protégeant les données personnelles des usagers. L'ouverture est attendue pour l'automne 2021.

29/06/2021, 10:39

ActuaLitté

Télécharger les livres de Platon

Bien connus des lycéens, les dialogues de Platon sont parfois perdus de vue après les études. Pourtant, l'Oeuvre du philosophe grec, considéré comme l'un des fondateurs de la discipline, reste une pièce maîtresse dans la culture occidentale... Ces textes sont désormais disponibles au format numérique, librement, grâce au domaine public.

28/06/2021, 17:19

ActuaLitté

Protéger le patrimoine littéraire, un défi d'envergure pour l'Australie

Depuis plusieurs années, l’Australie fait face à des difficultés de patrimonialisation littéraire. Alors que la France mettait au point le projet contesté ReLIRE, accordant une place de choix aux éditeurs et procédant aux numérisations d’ouvrages sans le consentement des auteurs, l’Untapped : The Australian Literary Heritage Project préfère s’engager auprès des auteurs australiens. 

28/06/2021, 12:18

ActuaLitté

Naissance d'un studio de production surpuissant chez Wattpad et Webtoon

Wattpad, société canadienne de divertissement multimédias et parmi les plus gros pourvoyeurs au monde de fictions, et Webtoon, une des plus importantes plateformes de bande dessinée numérique, annoncent dans un communiqué la fusion de leurs studios, pour créer Wattpad WEBTOON Studios. Imaginée comme « une centrale mondiale de divertissement », cette nouvelle entreprise sera entièrement dirigée en fonction des souhaits des fans.

25/06/2021, 15:49

ActuaLitté

Dracula : un premier livre-disque jeunesse pour l'Orchestre National de Jazz 

En 2019, l'Orchestre portait sur scène le premier spectacle jeune public de son histoire, une création hybride mêlant conte, opéra et théâtre musical librement inspiré de la plus célèbre histoire de vampires, Dracula. Une œuvre transposée aujourd'hui de la scène au livre avec un univers graphique en noir et blanc, imaginé par Adèle Maury. Ce livre-disque sera disponible dès le 15 octobre 2021.

25/06/2021, 08:12

ActuaLitté

« Harry Potter Reading Magic » : cinq semaines en ligne dédiées au premier roman de J.K. Rowling

Cet été, les histoires du sorcier britannique se réveillent, pour ce qui s’annonce comme une grande célébration numérique ! Avec « Harry Potter Reading Magic », au cours des cinq prochaines semaines, les enfants et leurs familles sont invités à découvrir – ou redécouvrir – le premier roman de J.K. Rowling, Harry Potter à l'école des sorciers, en se rendant sur le site Wizardingworld.com. Une parfaite aventure magique pour occuper les vacances d’été…

24/06/2021, 16:46

ActuaLitté

Piratage : les hébergeurs sont-ils responsables des contenus illicites ?

La Cour fédérale de justice d'Allemagne avait saisi la Cour de Justice de l'Union européenne pour obtenir son avis sur deux litiges, le premier opposant YouTube à un producteur de musique, et le second la maison d’édition Elsevier à Cyando et sa plateforme d'hébergement Uploaded. Toute la question était de savoir si un hébergeur, ici YouTube et Cyando, pouvait être considéré comme responsable de la communication au public d'œuvres protégées, via sa plateforme.

23/06/2021, 15:52

ActuaLitté

Lis Mon Livre : un projet à financer pour rendre la lecture accessible à tous

Lire est un plaisir. Découvrir une histoire, se laisser entraîner dans les pages d’un roman… Un plaisir, oui — mais tout le monde peut-il en profiter ? EDRLab, le labo européen du livre numérique, vise à faciliter l'accès aux livres audio pour les personnes âgées, mais aussi pour tous ceux qui sont concernés par une déficience visuelle ou par un « trouble Dys » avec le projet Lis Mon Livre.

22/06/2021, 13:10

ActuaLitté

Audible France : 10 millions € par an investis pour le livre audio

L’entreprise Amazon est toujours avare de chiffres : les ventes, les volumes, les employés victimes d’accidents de travail en entrepôts. Seul le chiffre d’affaires se révèle régulièrement — par obligation légale. Et si l’on connaît le pouvoir d’investissement de la firme américaine, les éléments qui suivent n’en feront que frémir. Parce qu’Amazon, à travers Audible, est bien décidé à balayer toute concurrence.

22/06/2021, 10:46

ActuaLitté

Télécharger les livres de Thomas Hardy

Thomas Hardy (1840-1928) se présentait comme un poète avant tout, mais c'est l'un de ses romans, Tess d'Urberville, publié en 1891, qui reste particulièrement inscrit dans l'histoire littéraire. Grâce au domaine public, il est possible de le redécouvrir, mais aussi de lire librement les poèmes de l'homme de lettres britannique.

16/06/2021, 15:54

ActuaLitté

L'audiolivre, une solution de lecture qui tient éloigné des écrans

Une récente étude commandée par l’Audio Publishers Association révèle que les revenus des éditeurs de livres audio ont augmenté de 12 % en 2020 pour atteindre 1,3 milliard $ aux États-Unis. Le secteur se porte décidément très bien et affiche une croissance à deux chiffres pour la 9e année consécutive.

10/06/2021, 16:37

ActuaLitté

Télécharger les livres de Pierre Corneille

Connu pour L'Illusion comique, Le Cid ou encore Horace, Pierre Corneille a goûté à tous les genres dramatiques ou presque, de la comédie à la tragédie en passant, tant qu'à faire, par la tragi-comédie. Le domaine public permet de redécouvrir librement ses pièces.

08/06/2021, 16:09

ActuaLitté

On s'entendra désormais voyager : Lonely Planet, en podcast

Les guides de voyages Lonely Planet (filiale du groupe Editis-Vivendi) présentent leur podcast Écoutez voyager, animé par le journaliste Jean-Bernard Carillet et l'influenceur voyage Benjamin Martinie. Ce programme propose aux auditeurs une réflexion sur le voyage aujourd’hui, les nouvelles façons de parcourir le monde, l’avenir du tourisme mais aussi une mine d’idées pour voyager autrement.

08/06/2021, 11:16

ActuaLitté

La collection Tracts de Gallimard arrive en podcast sur France Culture

France Culture et les Éditions Gallimard s’associent, pour la première fois, autour d’une nouvelle collection de podcasts, Tracts, le podcast, consacrée à la vie des idées. « La vie des idées est un enjeu démocratique important. Il lui manquait son podcast. Le voici porté par France Culture avec la maison Gallimard : une fierté et un plaisir », indique Sandrine Treiner, directrice de France Culture

03/06/2021, 13:29

ActuaLitté

Rendre les livres de la rentrée littéraire 2021 accessibles à tous 

Pour la neuvième année consécutive, les éditeurs du SNE se mobilisent pour rendre les livres disponibles aux personnes aveugles ou malvoyantes au moment de la rentrée littéraire. Un appel à participation est lancé pour l'année 2021 afin d'augmenter encore le nombre de titres disponibles et le nombre d’éditeurs impliqués. 

02/06/2021, 11:02

ActuaLitté

Livre audio : 76 maisons d'édition pour découvrir une autre lecture

Fidèle au rendez-vous, La Plume de paon produit cette année encore le Guide des éditeurs de livres audio. Sous l’égide de sa présidente Cécile Palusinski, cette nouvelle édition suit le festival du livre audio et du podcast, organisé cette année du 10 au 22 mai à Strasbourg.

26/05/2021, 15:38

ActuaLitté

Livre audio : Storytel et Spotify, la Suède sur le pied de guerre

Voilà quelque temps désormais que le service de streaming musical lorgne sur les podcasts et l’audiolivre. Et voici comment deux Suédois décident de s’associer : Spotify intégrera le catalogue de Storytel à sa plateforme, un peu plus tard dans l’année. Les partenaires profiteront de l’audience et du volume, pour concurrencer le grand vilain Amazon et sa filiale Audible.

21/05/2021, 11:24

ActuaLitté

Historique : Amazon accepte de prêter ses ebooks en bibliothèque

La perspective de retrouver l’offre de livres numériques autopubliés depuis Amazon s’éclaircit pour les bibliothèques américaines. Un premier pas avec l’accord passé entre la Digital Public Library of America et la firme mettra en effet 10.000 titres à disposition, ainsi que des audiolivres. Il s’agit d’une première pour les établissements de prêt publics d’outre-Atlantique. 

18/05/2021, 18:01

ActuaLitté

Madefire en faillite, ou le comic numérique nouvelle génération

Aviez-vous entendu parler de Madefire ? Si vous êtes passionnés de bande dessinée numérique, à l’évidence, oui. Cette startup s’était fait remarquer par un modèle économique spécifique : le recrutement d’artistes de haut niveau, pour réinventer le format numérique de la BD. Une recherche tant sur la forme que la distribution. Mais les créances ont eu raison de l’utopie.

14/05/2021, 16:41