#Auteurs

Créateur de Fissile éditions et la revue Moriturus, Cédric Demangeot est décédé

La fondatrice du site Atelier Bernard Noël Nicole Burle-Martellotto nous apprend le décès de son confrère, Cédric Demangeot. Écrivain et éditeur, il est mort à l’âge de 46 ans. On lui doit notamment la création des éditions Fissile et de la revue Moriturus

Le 29/01/2021 à 09:55 par Victor De Sepausy

17 Réactions | 17 Partages

Publié le :

29/01/2021 à 09:55

Victor De Sepausy

17

Commentaires

17

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

« Né en 1974, Cédric Demangeot s’obstine sans trop savoir pourquoi, dans un monde qui n’en demande pas tant, à publier des livres de poésie », indique Fissile éditions dans une présentation de l’auteur. Cédric Demangeot aura publié une quinzaine de recueils de poésie, une pièce de théâtre et plusieurs autres textes. Il fut également traducteur de l’Espagnol Leopoldo María Panero ou encore de l’écrivain mexicain Alberto Ruy-Sánchez.

« Pour écrire, il faut être capable de mourir de son vivant. Par un mouvement irréfléchi d’arrachement vital à la vie. Comme le geste irrécupérable et désespéré d’un qui préfère ne pas crever asphyxié par le monde — ou tomber connement sous ses balles », écrivait-il dans la préface des Sonnets de la mort de Bernard Noël, 2012. 

Les éditions du Canoë lui ont rendu hommage dans un communiqué. « Nous avons l’immense tristesse d’apprendre la mort de Cédric Demangeot, poète (vrai, vivisecteur) et éditeur (les si denses éditions Fissile). Son œuvre doit être lue. L’un de ses derniers textes, une pièce de théâtre magnifique mettant en scène Pouchkine, infertile, à Boldino, sera publiée au Canoë. »

En février 2010, la Maison de la Poésie avait accueilli Philoctète et l’Homme Ravachol, de Cédric Demangeot, mis en scène par Patrick Zuzalla, interprété par Damien Houssier. « Une pièce sur la révolte et le nihilisme, l’attente et l’échec. Une réflexion sur le rôle de l’histoire et l’utilité de la mythologie où le spectateur est brusqué avec intelligence. Parce que la mise en scène théâtrale peut aussi être un tremplin au discours poétique en le rendant plus accessible », indique Fra.

 

crédit photo Editions Fra

 
 
 

17 Commentaires

 

Nicole Martellotto

29/01/2021 à 17:23

Je suis la responsable du site internet "Atelier Bernard Noël" mais absolument pas poétesse...
Bien cordialement.

Team ActuaLitté

29/01/2021 à 17:25

Bonjour et merci : nous avons apporté la modification.

Forbane

30/01/2021 à 12:53

Fissile exige(ait) de tout auteur lui soumettant un manuscrit l'achat de trois de ses livres pour que son manuscrit soit étudié, en parlant d'indécence à ne pas le faire.
En tant qu'autrice doué de peu de moyens financiers, je trouve qu'une telle astreinte imposée aux écrivains, dont presque aucun n'est riche, est indécente.

(Cette remarque ne vise en rien à remettre en cause les qualités bien réelles de cette maison d'édition, moins encore celles du défunt.)

Pierre

31/01/2021 à 14:40

Ce que vous dites relève de la diffamation. Les témoignages qui contredisent vos propos sont nombreux. Vous êtes lamentable, indécente, ridicule.

jean luc Favre Reymond

07/02/2021 à 10:39

Entièrement d'accord avec Pierre !

Salir ce poète pour trois malheureux livres achetés............. honteux !!!

Mmarie

31/01/2021 à 15:14

Mdr. Si vous pensez faire croire qu'en achetant trois Fissile vous pouvez publier dans cette maison, c'est que vous ne valez même pas la peine qu'on vous réponde.

Charlotte Jugler

02/02/2021 à 08:49

Sur la page des éditions Fissile il est noté en bas de page "Une réduction sur le prix de nos ouvrages est accordée aux étudiants, chômeurs, RMistes, et la gratuité aux détenus. Nous consulter." (http://www.fissile-editions.net/) C'est le seul éditeur français qui pratique cette démarche. Les insultes portées par les propos d'une pseudo-autrice éconduite n'auraient pas à être publiées dans un espace sérieux tel que celui-ci.

Forbane

02/02/2021 à 13:36

Seuls les esprits bas prêtent aux autres de basses motivations, et l'insulte gratuite ne salit que celui qui la profère.

Au risque de vous décevoir, je ne connaissais pas Fissile avant de tomber ici-même sur l’avis de décès de son fondateur. Par curiosité, je suis allée sur le site de cette maison, et c’est là que j’ai appris qu’aux yeux de feu M. Demangeot et de ses collaborateurs, il était « indécent » (sic) à un auteur de proposer son manuscrit sans faire préalablement l’achat de trois livres.

J’aurais à la rigueur pardonné cette exigence si elle avait été formulée avec aménité. Mais traiter les auteurs d’indécence dépasse les bornes. La fonction d’un éditeur est de lire les manuscrits qui lui sont envoyés. Il n’a pas à exiger des auteurs quoi que ce soit. Ou alors, s’il le fait, il doit au moins y mettre les formes.

Quant au fait que mon commentaire eût dû selon vous ne pas être publié, cela ne prouve qu’une chose : votre autoritarisme, qui empêche les autres de s’exprimer librement. Ma remarque n’était pas personnelle ni diffamatoire (j’aurais dit la même chose de tout éditeur formulant pareille demande), et il me semble avoir précisé que cela ne remettait certainement pas en cause le sérieux de M. Demangeot et de son travail.

Quant à moi, je n’ai pas à justifier de mes publications ni des éditeurs qui sont les miens. Je me bornerai à dire que je ne suis ni "pseudo" ni "éconduite". Je n'ai pas pour habitude de régler bassement des comptes personnels. C'est contraire à tout ce que je suis. Ma longue expérience du militantisme fait de moi quelqu'un qui jamais n'ouvre la bouche pour lui, mais toujours pour les autres.

Je n'ai parlé que par solidarité avec les auteurs, dont je sais que beaucoup vivent chichement. Un de mes amis compose des morceaux de rap et a connu la rue. S’il avait dû acheter trois titres - fût-ce à prix réduit - chaque fois qu’il envoyait ses chansons à une maison de disques, il l’eût connue définitivement. La même chose vaut pour les écrivains.

Mes propos ne sont en rien diffamatoires. Ils ne sont que l'expression légitime de mon étonnement à la lecture des exigences immotivées formulées sur le site. Il se trouve qu'elles le sont ici, elles auraient pu l'être ailleurs et ma réaction eût été la même.

De même, je n'ai jamais écrit, pensé ni sous-entendu qu'il suffisait d'acheter 3 livres pour être publié par cette maison d'édition. Là encore, je n'ai fait que reprendre ce qui était écrit sur le site, à savoir qu'un manuscrit envoyé à cette maison ne faisait l'objet d'un examen que si l'auteur avait préalablement acheté trois livres.

Bien à vous et bon vent !




Skath

06/02/2021 à 12:09

À la recherche de ME sérieuses, je tombe sur cet article, puis sur l'échange indélicat de commentaires qui me renvoient, pour un éclairage sur la véracité des écrits, vers le site de Fissile. Je recopie donc ici ce que tout lecteur honnête pourra constater de lui-même. Il lui suffit de se rendre sur la page de cette ME. À bon entendeur, salut! Merci Forbane!

Envois de manuscrits

Compte tenu, d’une part, de la raréfaction des véritables lecteurs de poésie, et d’autre part, de l’augmentation constante des candidats à la publication, nous avons décidé de conditionner l’envoi des manuscrits à la lecture de nos livres. Simplement, parce qu’il est indécent de soumettre un texte à un éditeur sans être un familier de ses publications.

Dorénavant donc, un manuscrit ne sera reçu par notre Comité de Lecture qu’à la condition que son auteur ait commandé au moins trois de nos livres durant l’année qui précède son envoi. Si les livres ont été achetés en librairie, il suffit de joindre à votre envoi un ticket de caisse mentionnant explicitement votre achat. Votre manuscrit sera alors inscrit au programme de notre Comité de Lecture, et vous recevrez une réponse personnelle dans un délai de deux mois.

Tout manuscrit envoyé sans satisfaire à ces conditions sera détruit dès sa réception.

Charlotte Jugler

06/02/2021 à 14:52

En fait, vous pensez être honnête mais vous ne l'êtes pas, parce que si vous l'étiez ou en aviez les moyens, vous auriez aussi copié-collé ceci :
"Une réduction sur le prix de nos ouvrages est accordée aux étudiants, chômeurs, RMistes, et la gratuité aux détenus. Nous consulter." http://www.fissile-editions.net/
Ainsi, comme la précédente commentatrice, et sans davantage de connaissances, votre démarche relève de la simple malveillance, notion qui vous échappe sans doute, à un moment où l'on aurait besoin de champ et d'un peu, d'un tout petit peu, de pudeur et de respect.
Bien cordialement.

Malzac

10/02/2021 à 15:50

Il n'y a rien de surprenant à ce qu'un éditeur demande aux auteurs qui envoient leurs textes de connaître leur maison d'édition. Toutes les ME le demandent, mais de façon tacite, pour ne vexer aucun ego d'écrivain.e. C'est normal de savoir ce qu'une maison produit avant de lui envoyer n'importe quoi ; mais évidemment, vous trouvez ça choquant. Quelle honte d'écrire de la poésie, et de la vendre en plus !

Moi, je trouve en effet, comme Cédric, indécent de prétendre écrire de la poésie sans même avoir idée de ce que font les autres écrivain.es, surtout dans une maison de qualité comme celle de Fissile, aux moyens encore plus limités que les vôtres, et qui s'acharne à défendre depuis bientôt 20 ans des choses alternatives et uniques.

Si vous pensez que les ME sont au service des gens en manque de reconnaissance, cessez donc d'écrire. Une ME, encore moins Fissile, n'est au service de personne.

Mais je ne suis pas surpris. Vous le dites vous-même, vous ne connaissiez pas Fissile avant la funeste nouvelle. Vous ne saviez pas non plus que Fissile était en pause depuis 2017. Vous n'aviez aucune idée du projet, de son histoire, sa précarité, sa portée littéraire. C'est excusable, oui. Mais, quoi qu'il en soit, vous réglez vos comptes sur une rubrique nécrologique, et je ne pense pas être le seul à me rendre compte de votre indécence en parallèle.

Alan

19/09/2023 à 16:58

Ce n'est quand même pas difficile d'admettre que le mot '"indécent" dans ce contexte est quand même plutôt malvenu (sinon arrogant) non ?
Quoiqu'il en soit, que les candidats soient découragés, si c'était le but...

Marine

14/10/2023 à 11:20

Si vous n'êtes pas en mesure de suivre l'ensemble des données d'une conversation évitez d'ajouter à l'imbécillité de rigueur.

jean luc Favre Reymond

07/02/2021 à 10:37

Cédric !!!! un sacré personnage qui possédait une vraie sincérité de ton !!!! fais chié !!!

lecteur12

07/02/2021 à 12:18

Tout éditeur a sa ligne, sa couleur, ses principes et si elle ne plaît pas aux auteurs, libre à eux de ne pas envoyer leur manuscrit. Il y a des auteurs sans grands moyens, mais il y a aussi des éditeurs sans plus de moyens qui se battent au quotidien pour que les auteurs trouvent un public.
Il y avait, chez Cédric Demangeot, être "à vif", de la radicalité source peut-être de conflits. Fissile a donc ses principes, on peut les juger excessifs, ils font cependant la couleur de cet éditeur.

La remarque de Forbane en commentaire à cet article est au mieux maladroite car peut sembler dénigrer l'éditeur dans ce qui est quand même une rubrique nécrologique.

Je pense surtout que Cédric Demangeot et son oeuvre gagneraient à être connus. C'est d'abord de cela dont il devrait être question.

Tiens, histoire de remettre une pièce dans la machine, ces vifs échanges me font penser par ailleurs que j'ai eu un jour entre les mains un courrier de Pierre Seghers qui, il y a plus de 50 ans, demandait à un auteur une somme suffisante en pré-achats pour pouvoir publier son recueil dans la collection Poésie... Le recueil a d'ailleurs été publié.

Bon dimanche à tous

Marc Georges

02/04/2021 à 17:09

Qu'il repose en paix, et que sa poésie soit diffusée auprès de tous.
Libraire à La Demeure du Livre, il sera le poète mis en avant pour Le Printemps des Poètes 2021.

Quand aux écrits de "l'autrice doué", puisque telle est la qualification que s'accorde (avec une faute d'orthographe) une dénommé Forbane, ils ne méritent aucun commentaire, ni même de colère . Je me préfère me référer à cette phrase de Jacques Brel "aimer ce que vous devez aimer, et oubliez les autres".

Marc Georges

02/04/2021 à 20:37

Printemps des Poètes 2021
Parler de Cedric Demangeot, m'est un indispensable.

Écrire de la poésie est un art difficile. Non par prudence, mais par respect pour cet art, je soussigne tous mes poèmes avec cette formule « tentative de poème ».
Il faut toujours pardonner l’écriture d’un piètre poème, mais il y a un sujet qui ne le permet pas. Qui ne réclame pas de talent, mais ne laisse aucune place au moyen, ou à l’à-peu-près. C’est de parler d’un poète.

Pourtant, je vais le faire. Je ne peux me retenir, en ce Printemps des Poètes 2021. Cette fête annuelle de la Poésie, dans une édition bien triste, pour cause de pandémie. Il me faut en choisir un, et vous en parler. Partager ce plaisir. Ne pas me disperser. Vous en faire découvrir un. Ce sera Cédric Demangeot.

Né le 3 novembre 1974, mort le 28 janvier 2021, Cédric Demangeot, peu de gens le connaissent. Les mondanités, les titres de pseudo-gloire, très peu pour lui. Il vivait dans les Cévennes. Peu de chance de le croiser boulevard Saint Germain en costume d’homme de plume. Il ne se disait pas écrivain, tout juste acceptait-il de se dire poète. Pourtant dix-huit de ses livres furent publiés, dont plusieurs chez Fata-Morgana et chez Flammarion. Un tableau de chasse plus qu’honorable.
Cédric Demangeot disait « j’écris. L’écriture c’est la famine ». Claro dans son hommage, ajoute "Il n’a pas fini d’écrire. Sa poésie s'écrit à mesure que nous la déchiffrons".

Comment présenter ce poète ? Mes mots seront probablement maladroits. Je ne suis que le « Facteur des Poètes ». Quand j’ai découvert Cédric Demangeot, une évidence s’est imposée : Rimbaud. J’ai lu et relu « Une saison en enfer ». A chaque fois, les larmes sont là. Ce texte, cette énergie, cette intensité !

« Notre barque élevée dans les brumes immobiles tourne vers le port de la misère, la cité énorme au ciel taché de feu et de boue. Ah ! les haillons pourris, le pain trempé de pluie, l'ivresse, les mille amours qui m'ont crucifié ! Elle ne finira donc point cette goule reine de millions d'âmes et de corps morts et qui seront jugés ! Je me revois la peau bronzée par la boue et la peste, des vers pleins les cheveux et les aisselles et encore de plus gros vers dans le cœur, étendu parmi les inconnus sans âge, sans sentiment... J'aurais pu y mourir... L'affreuse évocation ! J'exècre la misère. »

Tout est juste. La mélodie des mots. La pertinence des pensées. Rimbaud avait 19 ans. C’est l’âge pour écrire un tel texte. La vie n’a pas encore épuisé ces poussés de sève qui débordent en nous, ni éteint nos révoltes innocentes.

Dans les poésies de Cédric Demangeot, je retrouve cette verve rimbaldienne, matinée par l’âge. Il y a ces mêmes rages, ces mêmes pulsions, patinées par la sagesse des âges.
Rimbaud, la fougue d’une jeunesse associée à un talent immense, donne l’irruption d’un volcan fait d’un flot de vers, tel les fleuves des laves incandescentes.

Chez Cédric Demangeot, les fleuves de laves sont là. Ils ne proviennent pas d’une irruption spontanée. C’est un flot puissant, rugueux, révolté. Un flot qui choisit sa voie, ses cibles. Un flot dont il est difficile de résister à l’assaut. Un flot qui revient à la charge, un flot qui peut hypnotiser. Un flot qui brule. Ce n’est pas un flot majestueux et séducteur. S’aventurer dessus est dangereux et se mérite. On peut s’y noyer. Pour qui fait l’effort, ce voyage laisse une forte impression. Comme l’avoue Claro dans son hommage à Cédric Demangeot "De tous les poètes contemporains, vivants, brûlants, c'est sans doute celui qui m'a fait la plus forte impression. Ecrivant cela, j'aimerais que cette formule, si convenue – la plus forte impression – puisse être entendue comme pour la première fois, dans sa précision sensible : la plus forte impression. Une marque, telle que très peu d'écrivains sont en mesure de laisser, sur la mémoire, la préhension de la langue, l'irritabilité du corps. Le sentiment de reconnaître, dès les premières avancées dans son œuvre, une sorte de double, d'écho, et cette sensation qu'un autre écrit ce que vous auriez dû écrire, l'écrit pour vous, et en quelque sorte, malgré lui, avec vous."

Pour appréhender sa poésie, il faut lire son florilège de réponses sur son écriture.
"Comment peut-on reprocher à un penseur d’être “pessimiste”, ou à un poète d’être “négatif”. C’est absurde. C’est comme reprocher à une mère de s’inquiéter, à un mendiant d’avoir faim, à un enfant d’être nu"
"Je ne veux savoir écrire que la vie dans son expression la plus pauvre et la plus affolée"
"Le premier ennemi de la poésie, d’un bout à l’autre de l’Histoire, c’est le politique. C’est pourquoi la poésie ne peut pas faire comme si le politique ne la concernait pas"
"Écrire est donc, pour finir, ou pour ne pas en finir, une expérience de la dislocation. Dislocation du corps le plus intime – au cœur de ce qui fait du monde une guerre"
"Écrire est une famine – une faillite intérieure et politique – une peur quotidienne de la peste partout – et l’impossible-à-vivre des derniers hommes rampant debout d’une terre occupée, démembrée par ses massacreurs".
"Écrire est une Palestine"

Que puis-je ajouter ? rien.

Si, un court poème de Cédric Demangeot

"L’été me tue, me tète, me tait.
*
Le silence
est une densité.
Est une faille.
Est une perte
de qualité.
Un mot
de trop.
*
Pulvérisé, on se sent mieux.
On ne se porte pas mieux.
Au contraire. "
Cédric Demangeot, Pour personne, éditions L’Atelier Contemporain 2019.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Cadeaux d’affaires : envoyer des livres cultive une certaine originalité

Quand on pense cadeaux d’affaires, on a souvent à l’esprit le vin, les champagnes ou encore les spiritueux. Plus souvent, cela prend la forme d’une stylo, d’un beau bouquet, ou bien d'une petite sacoche à l'effigie de l'entreprise. Mais, en la matière, c’est souvent l’originalité qui paie, et, alors, pourquoi ne pas choisir un beau livre ?

12/04/2024, 10:51

ActuaLitté

L'univers d’Andrzej Sapkowski inspire le jeu vidéo et les séries

Celui qu’on surnomme le « Tolkien polonais », connaît un important succès depuis la publication à partir de la fin des années 80 d’une série de nouvelles et de romans placés sous le signe du Sorceleur.

20/03/2024, 12:16

ActuaLitté

De l’art du duel en littérature

Dans le roman du XIXème siècle, le duel est, par excellence, l’étape incontournable dans l’intrigue. Ce moment d’intense tension dramatique permet de construire avec efficacité de redoutables scènes de suspense. 

15/03/2024, 13:06

ActuaLitté

Lire sur les bancs publics : des instants simples et magiques

Que souhaiter de meilleur à tout amoureux de la lecture, si ce n’est le plaisir simple et toujours quelque peu magique de s’adonner au plaisir de lire sur les bancs publics. Dès que le temps s’y prête, sortir de chez soi un livre à la main et chercher un banc accueillant, voilà une joie à la fois accessible et indescriptible. 

26/02/2024, 11:26

ActuaLitté

Rafraîchir sa bibliothèque : une idée, le printemps venu

Avec la fin de l’hiver qui approche, il peut être opportun de s’adonner aux joies du grand ménage de printemps. Une pièce par excellence est trop souvent oubliée, la bibliothèque. Quoi de mieux que de lui redonner un petit coup de jeune en choisissant de nouvelles couleurs. 

25/02/2024, 16:23

ActuaLitté

Quand l’art de la fête s’invite en littérature

Associer la littérature et la fête, c’est souvent penser rapidement à Gadsby le Magnifique, le splendide roman de Francis Scott Fitzgerald. Pourtant, nombreuses sont les scènes de grands romans à mettre en scène des moments particulièrement exaltants ou, au contraire, très déceptifs et teintés de mélancolie, avec la fête et le jeu en arrière-plan.

19/02/2024, 11:40

ActuaLitté

Quand les maisons de jeu du Palais-Royal devenaient des scènes littéraires

Dans l'univers flamboyant des casinos, où les lumières étincelantes et les cliquetis des jetons créent une ambiance électrique, une dimension littéraire émerge, reliant l'art de la plume au frisson du jeu. Souvenons-nous des pages inaugurales de La Peau de chagrin de Balzac…

15/02/2024, 10:07

ActuaLitté

Malaga : une ville espagnole à découvrir en voiture un livre à la main

Capitale de la province du même nom, Malaga est un nom qui sonne comme un appel à l’évasion. Imprégné d’un imaginaire du voyage, cette ville située au sud de l’Espagne n’est qu’à 200 kilomètres de Séville et à 100 kilomètres du détroit de Gibraltar.

13/02/2024, 17:56

ActuaLitté

Plume et fortune : quand littérature et jeux de hasard se rencontrent

Dans l'histoire de l'humanité, deux passions ont toujours captivé l'esprit humain : la littérature et les jeux d'argent. Si à première vue, ces deux mondes semblent éloignés, ils partagent pourtant des similitudes profondes, explorant les émotions, les risques et les récompenses de l'existence humaine.

10/02/2024, 12:44

ActuaLitté

Bibliothèque : l’art d’aménager un lieu à soi pour lire

C’est souvent un enjeu primordial pour un grand lecteur que celui d’aménager la pièce dans laquelle il rangera tous ses livres. On peut d’ailleurs penser cet espace à la fois comme lieu de rangement et comme lieu de lecture et d’étude, à l’image de ce que fut pour Montaigne sa célèbre tour au sein de son château situé près de Bergerac, en Dordogne. 

07/02/2024, 16:42

ActuaLitté

À la poursuite du jeu dans la littérature classique

La pratique du jeu de hasard remonte à des temps immémoriaux. Le septième art s’en est emparé pour accentuer la dramaturgie de scènes mettant les nerfs à rude épreuve, sur fond d’opulents décors de casino. D’autres cinéastes ont préféré braquer leur caméra sur la face cachée d’empires du jeu tels que Las Vegas. 

06/02/2024, 17:45

ActuaLitté

Football : des publications incontournables pour les fans du ballon rond

Quand on aime passionnément le football, d’aucuns disent qu’on n’est pas forcément amateur de livres, et plus largement de lecture. Mais, disons-le tout de suite : cela relève du préjugé le plus radical. Et l’on peut très bien à l’image d’un Albert Camus, remporter le Prix Nobel de littérature et trouver un très grand plaisir à jouer au football ou à regarder des matchs !

10/01/2024, 14:16

ActuaLitté

Les mots qui épargnent : comment la littérature peut guider notre épargne personnelle ?

La littérature et la finance, bien que semblant éloignées, entrent en symbiose pour créer un espace où la sagesse financière et la passion pour la lecture convergent. Cette interaction offre bien plus qu'une simple évasion littéraire ; elle devient un terrain pour cultiver des habitudes d'épargne intelligentes. Mais comment la lecture peut devenir un outil puissant dans l'accumulation de richesse, tout en tirant des leçons de la littérature et en intégrant des stratégies financières ?

15/12/2023, 08:55

ActuaLitté

Coup de dés littéraire : le hasard et la chance dans les romans

Découvrez dans cet article comment le hasard et la chance façonnent les intrigues et les personnages dans la littérature, mais aussi dans les jeux de casino.

11/12/2023, 10:42

ActuaLitté

Belgique : découvrir des lieux marqués par la littérature

Les grands lecteurs ont de nombreux lieux marqués par la littérature à découvrir en Belgique. Petit tour d’horizon des villes et monuments liés à l’écriture dans ce pays partagé entre deux langues, et donc deux formes très différentes de création littéraire.

30/11/2023, 09:15

ActuaLitté

Les grands sportifs suisses à découvrir par les livres

Si on les a souvent suivis avec engouement, à la télévision, à la radio, ou encore dans les tribunes des plus grands stades, les sportifs les plus célèbres de la Suisse se laissent aussi découvrir à travers les nombreux ouvrages qui leur sont consacrés. 

27/11/2023, 12:51

ActuaLitté

Top 5 des thèmes les plus intéressants à lire

En matière de littérature, chaque œuvre est unique. Toutefois, il existe certains thèmes qui
pourront intéresser plus que d’autres. Nous vous proposons dans les lignes ci-dessous notre
sélection de thèmes que vous pourrez trouver intéressants à lire.

26/10/2023, 10:20

ActuaLitté

Dernier voyage pour Leiji Matsumoto, le père d'Albator

Le créateur des sagas spatiales épiques Galaxy Express 999 (traduit du japonais par Uchu Senshi Edomondo et Sébastien Kimbergt, éditions Kana) et Capitaine Albator (traduit par Sylvain Chollet, éditions Kana) est décédé d’une insuffisance cardiaque le 13 février à l’âge de 85 ans. Il laisse derrière lui une œuvre prolifique et reconnue dans le monde entier.

20/02/2023, 12:59

ActuaLitté

Quand la littérature classique inspire le monde du jeu vidéo 

Parfois l'art inspire l'art. Si les grands classiques de la littérature sont considérés comme tels, leurs histoires traversent les générations et restent d'actualités des siècles après la disparition de leurs auteurs. Mais saviez-vous que l'inspiration de certains jeux vidéo remonte à plusieurs centaines d'années ?

12/10/2022, 15:20

ActuaLitté

Des livres pour devenir un as du bricolage

Alors que l’inflation continue de gagner du terrain, il semble plus que jamais nécessaire d’essayer de trouver de nouveaux gisements d’économie. Et, en la matière, le bricolage peut constituer un levier très important. Au lieu de faire faire, faites, devenez un bricoleur qu’on ne pourra plus qualifier « du dimanche ». Quelques ouvrages sont à conseiller en plus des vidéos incontournables.

10/10/2022, 13:08

ActuaLitté

Quelques singularités inédites du poète Saint-Pol-Roux

Celui qu’on a pris l’habitude de désigner comme étant le « Magnifique » reste étrangement méconnu, alors même qu’il a traversé son époque, en interrogeant les plus grands qui s’entretenaient très régulièrement avec lui. Quand l’automne revient, le bulletin annuel de la Société des amis de Saint-Pol-Roux aussi. C’est de saison. Dans cette nouvelle livraison double (13-14), l’accent est mis sur les singularités du poète.

10/10/2022, 09:30

ActuaLitté

Sophie Noël, nouvelle directrice de Normandie Livre & Lecture

Normandie Livre & Lecture, l'agence de coopération des métiers du livre en Normandie, accueille sa nouvelle directrice, Sophie Noël. En fonction depuis le 18 juillet dernier, elle aura pour priorité de proposer un projet triennal, sur la période 2023-2025, pour l’agence.

23/08/2022, 16:03

ActuaLitté

Célébrer la journée du 12 août en s'offrant un livre québécois

Depuis 2014, le 12 août a été sacré comme une journée placée sous le slogan « J’achète un livre québécois ». Cette initiative née sur le web est due à deux auteurs jeunesse de fantasy, Patrice Cazeault et Amélie Dubé, face à la certaine morosité qui régnait alors dans l’industrie du livre au Québec. Et les résultats sont au rendez-vous, d'année en année.

05/08/2022, 15:58

ActuaLitté

Décès de la romancière et critique littéraire Linda Lê

Ecrivaine française d'origine vietnamienne, la romancière, nouvelliste et critique littéraire Linda Lê est morte ce lundi 9 mai, à l'âge de 58 ans. Son départ, annoncé par son éditeur Stock à l'AFP, est lié à une longue maladie. Malgré sa présence discrète dans le paysage littéraire, elle laisse derrière de nombreux romans, maintes fois primés. 

09/05/2022, 15:43

ActuaLitté

Nothomb, Bouysse, Victoria Mas pour la rentrée littéraire d'Albin Michel

Alors que les ventes de livres ont marqué le pas en ce début d'année 2022, avec les effets conjugués de l'élection présidentielle, de la guerre en Ukraine et d'une comparaison désavantageuse avec 2021, la polarisation de l'année se poursuit dans le secteur du livre. Le groupe d'édition indépendant Albin Michel annonce ainsi ses sorties d'août 2022, pour la rentrée littéraire, avec des grands noms au rendez-vous.

03/05/2022, 10:33

ActuaLitté

Neal Adams, un géant de la BD au “caractère inébranlable”

Véritable figure de la lutte pour la reconnaissance du droit des auteurs, il a aussi révolutionné Batman et fut l'un des premiers à insérer des commentaires et des critiques sociales dans les planches d'un comic. Le dessinateur Neal Adams est décédé ce 28 avril, laissant derrière lui de nombreuses bandes dessinées et l'un des premiers super-héros noirs de DC Comics, John Stewart alias Green Lantern. 

02/05/2022, 11:42

ActuaLitté

La pandémie menace les maisons-musées de Pablo Neruda au Chili

Le Covid-19 a eu des conséquences considérables sur le tourisme, l'économie et le secteur culturel. Au Chili, la Fondation Pablo Neruda s'inquiète : les maisons du poète chilien, lauréat du prix Nobel, risquent de fermer définitivement suite à la forte diminution des visites. Elle a lancé, ce mercredi 6 avril, un appel à l'aide, après de vaines sollicitations du gouvernement et d'entreprises privées. 

07/04/2022, 14:54

ActuaLitté

Poète et philosophe, Michel Deguy est décédé

Proche de Jacques Derrida, Prix Goncourt de la poésie en 2020, Prix Guez de Balzac en 2021 ... Le philosophe et poète Michel Deguy est décédé ce mercredi 16 février, a annoncé la maison d'édition Gallimard. Fondateur et rédacteur en chef de la revue Po&sie, il s'était engagé contre la marchandisation des images. « L’allégorie est à réinventer », déclarait-il dans Figurations en 1969. Il avait 91 ans. 

18/02/2022, 12:40

ActuaLitté

Découvrir le Canada à travers les livres

Au Canada, on dit souvent que l’aventure est au bout de chaque chemin. Mais, si l’on peut découvrir le pays à pied ou en voiture, il est tout aussi bien possible de se plonger dans quelques bons livres pour entrer de plain-pied dans la culture canadienne.

09/02/2022, 14:45

ActuaLitté

Quels livres découvrir en ce début d’année ?

Cette fois ça y est, la rentrée est faite. Vous avez déjà dévoré les livres qu’on vous a offert à Noël et êtes à la recherche de nouveaux ouvrages à parcourir. Voici donc quelques exemples d’écrits à découvrir et qui vous permettront de passer de bonnes soirées, tranquillement installé devant votre cheminée.

03/01/2022, 11:00

ActuaLitté

Et si la crise sanitaire était une chance pour la science-fiction ?

Depuis le début de la crise sanitaire, durant la première partie de l’année 2020, ils sont nombreux les hommes politiques, journalistes et communicants de tous bords à faire référence à la science-fiction pour expliquer le monde qui prend nouvellement forme sous nos yeux. Cette catastrophe d’une ampleur inédite qui a engendré des restrictions jamais vues encore jusque-là a suscité des parallèles nombreux avec les romans de science-fiction.

29/12/2021, 10:30

ActuaLitté

Disparition de Delphine Bretesché, autrice, illustratrice et performeuse

À l’âge de 49 ans, l’autrice, la dessinatrice et performeuse nantaise Delphine Bretesché a succombé à son cancer le 23 décembre. Elle travaillait le territoire et l’oralité. Plus particulièrement, elle développait une recherche sur l’écriture, le dessin et la lecture performée. 

27/12/2021, 11:58

ActuaLitté

Disparition de Marie-Claire Blais, romancière et poétesse canadienne

Âgée de 82 ans, la romancière, dramaturge et poète Marie-Claire Blais est décédée ce mardi 30 novembre à Key West (Floride). Née en 1939 à Québec, au Canada, l’artiste a publié son premier roman à l’âge de 20 ans, intitulé La Belle Bête. Au cours de sa carrière, elle aura écrit de nombreux romans, mais aussi des essais, des recueils de poésie et des pièces de théâtre.

01/12/2021, 16:11

ActuaLitté

Un bronze de Robert Velter, créateur de Spirou, implanté à Saint-Malo

Durant le week-end du 29 octobre au 1er novembre, la manifestation Quai des bulles à Saint-Malo a fêté ses 40 ans. Ce fut également l’occasion pour la municipalité d’inaugurer une statue en hommage au créateur de Spirou, le plus célèbre groom de la bande dessinée. Réalisé par Annick Leroy, ce bronze célèbre également un auteur devenu malouin par adoption.

02/11/2021, 11:10

ActuaLitté

Claude Cahun : portrait de l'artiste en femme

Ce 25 octobre, Google a décidé de nous rappeler l’existence de Claude Cahun – née Lucy Schwob le 25 octobre 1894. L’occasion de célébrer l’anniversaire de cette artiste, plasticienne, photographe, mais également écrivaine. Décédée le 8 décembre 1954, elle est très liée au mouvement des surréalistes, mais également connue pour sa liaison avec Suzanne Malherbe, artiste originaire de Nantes.

25/10/2021, 09:54

ActuaLitté

Disparition de Jack Hirschman, poète et activiste américain

Jack Hirschman est décédé le dimanche 22 août à son domicile de Union Street à San Francisco. Âgé de 87 ans, l’auteur avait contracté un rhume, comme l’a expliqué sa femme : la cause du décès reste indéterminée. Ancien poète lauréat de la ville de 2006 à 2009, il laisse derrière lui une carrière qui a duré plus de 50 ans, produisant une centaine de publications.

26/08/2021, 16:28

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

Felwine Sarr : une quête incessante d'amour et d'existence

BONNES FEUILLES - Dans son recueil Le bouddhisme est né à Colobane, Felwine Sarr explore les tumultes de l'amour à travers les histoires de personnages comme Fodé, Teibashin, et Aby, avec en toile de fond les mélodies de Toumani Diabaté, Wasis Diop, et Cheikh Lô. 

15/04/2024, 18:30

ActuaLitté

Termush, côte Atlantique

15/04/2024, 17:05

ActuaLitté

L’avenir est-il à Termush ?

Une apocalypse nucléaire : tout commence par là. Ou plutôt, juste après cette catastrophe qui a décimé des villes entières. Parmi les lieux épargnés, la station balnéaire de luxe de Termush. C’est ici qu’une poignée de personnes fortunées ont décidé de s’installer, pour vivre dans ce monde d’après. Avec des abris anti-radiation au sous-sol et un fonctionnement millimétré pour empêcher un quelconque souci, voilà un lieu rêvé… Quoique. 

15/04/2024, 16:17

ActuaLitté

Dans le silence d'une mère de famille indienne

BONNES FEUILLES : La discrète Maï est entièrement dévouée à son mari infidèle, à ses beaux-parents au caractère difficile et à ses enfants. Mais qui se cache derrière ce voile qui révolte tant sa fille Sounaina ? Cette dernière, empreinte de modernité et partie faire des études à l'étranger, ne cesse de se questionner sur la véritable identité de sa mère, qui semble exister uniquement pour les autres.

15/04/2024, 12:10

ActuaLitté

Pourquoi le Heavy Metal est-il plus qu'une simple musique ?

BONNES FEUILLES — Hartmut Rosa aborde un sujet surprenant avec ce livre. Grand amateur de métal et musicien lui-même, il applique ses concepts de « résonance » et d'« énergie sociale » à un sous-genre musical dont la complexité et l'ambition sont souvent sous-estimées. Rosa explore comment le métal pourrait nous aider à renouer avec le monde, retrouver des vibrations existentielles que nos vies modernes tendent à ignorer.

15/04/2024, 11:25

ActuaLitté

Cankor : trash, chaotique, dérangeant... mais incontournable

Dans le paysage du comics, Matthew Allison se distingue par une approche bien singulière, avec Cankor, publié initialement en 2016 et désormais disponible dans une traduction de Virgile Iscan, chez Komics Initiative. Un crowdfunding amplement réussi en janvier dernier et voici que ce périple, qui oscille entre métaphysique, techno-thriller et détournement des codes, débarque dans un fracas tant visuel que narratif.

15/04/2024, 09:49

ActuaLitté

En attendant les JO 2024, les Jeux olympiques antiques

BONNES FEUILLES - Plongez dans l'ère des compétitions sportives de la Grèce antique, en suivant les traces d'athlètes légendaires tels que Milon de Crotone et Kallipateira de Rhodes. 

14/04/2024, 10:30

ActuaLitté

La fin de l'ère des samouraïs

BONNES FEUILLES - En juillet 1853, l'arrivée de la flotte américaine dans la baie d'Edo marque la fin de l'isolationnisme du Japon et le début de son ouverture internationale. C'est aussi le signal de la fin de l'ère des samouraïs. 

14/04/2024, 10:00

ActuaLitté

Une analyse scientifique des conflits contemporains

BONNES FEUILLES - Le monde actuel est marqué par une série de crises et de conflits variés, allant de la lutte pour les ressources naturelles à la guerre en Ukraine, en passant par le conflit des Bassines et la question Kurde. 

14/04/2024, 09:30

ActuaLitté

Les Ensablés - Laurence Algan , discrète et touchante

Ces derniers temps, j’ai lu une romancière à l’écriture discrète et touchante qui se nomme Laurence Algan. On ne saurait presque rien d’elle si, en juillet 1944, elle n’avait répondu à l’enquête biographique que le journaliste et romancier Gaston Picard menait à l’époque auprès des écrivains pour le compte du Centre de documentation de la BnF ; les éléments biographiques fournis par l’écrivaine, Paul Aron les présente succinctement dans un article qu’il a intitulé « Une femme si simple » et qui est paru dans Les Nouveaux Cahiers André Baillon en 2014. J’y suis allé voir de plus près. Par François Ouellet

14/04/2024, 09:00

ActuaLitté

Que faire quand on a ni talent exceptionnel ni passion ardente ?

BONNES FEUILLES - Shawn se sent perdu au sein de sa famille extraordinaire : une mère qui était choriste pour Madonna, un père homme d'affaires prospère, et une sœur aînée styliste de mode. Il rêve de célébrité, mais il ne possède ni talent exceptionnel ni passion ardente. 

14/04/2024, 08:30

ActuaLitté

Valentin Musso et Le Mystère de la Maison aux Trois Ormes

BONNES FEUILLES - Dans son dernier roman, Le Mystère de la Maison aux Trois Ormes, Valentin Musso tisse une intrigue pleine de rebondissements. Le commissaire Forester est sollicité d'urgence par Yves de Montalabert, un aristocrate inquiet suite à la réception de lettres de menace. 

13/04/2024, 08:30

ActuaLitté

À coté de Mussolini, Lénine, Ben Gourion, Angelica Balabanoff

BONNES FEUILLES - Le livre explore la vie exceptionnelle d'Angelica Balabanoff, une figure méconnue mais centrale dans les luttes intellectuelles du XXe siècle. Née à Kiev en 1877 dans une famille juive russophone, elle a été active dans les principaux mouvements politiques de son temps, notamment le communisme, le féminisme et le pacifisme. 

13/04/2024, 08:00

ActuaLitté

En chaque lieu se cachent des aventures, même à Nantes

BONNES FEUILLES - « En chaque lieu se cachent des aventures. Derrière chaque façade aseptisée de la métropole, chaque vitrine, dans chaque rue ont résonné les échos de la colère, la chaleur des révoltes, la rage et les espoirs. C’est de cette histoire qu’il est question. Cette contre-visite dévoile, ou rappelle, les traces que les autorités ont tenté d’effacer. » 

13/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Alexander Calder, visionnaire poète-ingénieur-artiste-mécanicien

BONNES FEUILLES - En 1953, Alexander Calder, un visionnaire poète-ingénieur-artiste-mécanicien originaire de Philadelphie, a acquis la maison François 1er à Saché, en Touraine. Son installation a marqué cette région, notamment la vallée du Lys immortalisée par Balzac, une colline et les berges de l’Indre, leur conférant une aura de gaieté et d'originalité grâce à ses créations futuristes et primales.

13/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Pasolini en clair-obscur

12/04/2024, 18:11

ActuaLitté

Le printemps est arrivé en librairies

Aux poissons succèdent les congés, avec leur grand nettoyage de printemps : aux escoubilles les publications hivernales, place aux nouveautés vernales. Avec pas moins de 63 livres qui rentrent dans le classement des 200 meilleures ventes, ça sent le grand chambardement ! Ah cette semaine 14 (1er/7 avril), que de jolies choses réserve-t-elle !

12/04/2024, 08:47

ActuaLitté

Le grand livre de la génération Hip-Hop et ses combats

BONNES FEUILLES - "L'idée de Génération Hip-Hop fait fusionner les époques et les races, les localisations géographiques et le pluriculturalisme, les beats qui tuent et le métissage. Elle est là pour décrire le passage de la politique à la culture, le processus d'entropie et de reconstruction. Elle est là pour rendre compte des espoirs et des cauchemars collectifs, des ambitions et des échecs de ceux qui resteraient sinon définis comme 'post-ceci' ou ‘post-cela'.

12/04/2024, 08:30

ActuaLitté

50 images historiques qui racontent le Débarquement

BONNES FEUILLES - À l'approche du 80e anniversaire du Débarquement, Emmanuel Thiébot, historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et directeur du Mémorial des Civils dans la Guerre à Falaise, présente un ouvrage commémoratif qui retrace les événements clés de la fin du conflit, de la préparation du Débarquement jusqu'à la Libération en Europe le 8 mai 1945 et au Japon le 2 septembre de la même année. 

12/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Sexophobie : plaidoyer pour une sexualité libérée

BONNES FEUILLES - Dans son ouvrage, Giampaolo Furgiuele explore la sexophobie, définie comme la peur et le rejet de la sexualité, qui se répand subtilement dans nos sociétés contemporaines.

12/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Le géant Igor Stravinsky se raconte

BONNES FEUILLES - “Je manque de mots et ne suis guère doué pour ce genre d’explications en général, mais peut-être cela aidera-t-il si je vous dis que lorsque je compose un intervalle, je le conçois comme un objet (enfin, les fois où j’essaie de me le représenter d’une manière ou d’une autre), comme une chose qui m’est extérieure, c’est-à-dire le contraire d’une impression.

11/04/2024, 18:22

ActuaLitté

Vous étiez un monde, de Christine Guinard

Sous ce beau titre, Christine Guinard révèle l’intention première de ce recueil : une lutte mot à mot contre la désagrégation, celle de la réalité, et surtout l’autre, beaucoup plus douloureuse, celle de la conscience. Renouer avec un Tout condamné à disparaître, trouver une voie propice à la renaissance et à l’amour à travers un dépouillement essentiel, voilà qui nous renvoie à l’une des ambitions premières de la littérature.

11/04/2024, 14:50

ActuaLitté

Le crime, plus dark dans les bas-fonds d'internet

Novembre 2018. Devant la caméra de DreamNet, Hanna/KandyKroosh a commencé sa soirée. Comme ses collègues dans les studios adjacents, elle engage un chat avec des utilisateurs, habitués ou pas, qui paient en « jetons » pour obtenir d’elle des images de plus en plus croustillantes : rapidement l’objectif des 1000 jetons pour du topless est atteint aussi propose-t-elle une « surprise à venir » pour que continuent les enchères ! Faut bien gagner sa vie ! 

11/04/2024, 10:57

ActuaLitté

Guerrières : ces femmes qui ont pris les armes

Autant le dire, il y a des livres d’histoire qui vous tombent des mains, et d’autres, comme celui que vient de faire paraître l’historien et romancier Carl Aderhold, qui vous passionnent, parce qu’ils sont un savant dosage entre analyse, explications et anecdotes illustratives qui satisfont notre penchant pour les aventures. Le sujet de son ouvrage est étrangement neuf, car si beaucoup de chercheurs se sont penchés sur la situation des femmes à l’arrière pendant les guerres, peu ont osé aborder le destin des femmes-soldates. Chronique par Hervé Bel.

11/04/2024, 10:34

ActuaLitté

Dans les Ténèbres, il existe des livres qui vous veulent littéralement du mal...

Magie, créatures malfaisantes, humains servant de garde-manger... Book of Shadows réunit plusieurs figures de l'univers Valiant pour lutter contre un ennemi sacrément maléfique. Heureusement que nous, pauvres mortels, sommes sous bonne garde...

11/04/2024, 09:28

ActuaLitté

Un chef-d'oeuvre au centre des flammes

BONNES FEUILLES — Le 5 août 1949, aux abords des Rocheuses, l'incendie de Mann Gulch a pris une tournure tragique : dix pompiers parachutistes ont péri dans les flammes. (trad. Jean Guiloineau et Laure Jouanneau-Lopez)

11/04/2024, 07:30

ActuaLitté

La bêtise, et comment en sortir

BONNES FEUILLES - Dans un monde où les jeunes sont de plus en plus exposés aux fausses informations et à la cruauté en ligne, le livre La bêtise, c'est quoi ? par Jean-François Marmion, vise à éclairer les 8-11 ans sur les subtilités de l'intelligence, la bêtise, et la manière dont nos propres erreurs peuvent nous enseigner à être de meilleures personnes. 

11/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Finance mondialisée : des ouvrages décryptent un univers opaque

Le volume des transactions ne cesse d’augmenter de par le monde, et il est de plus en plus difficile de s’y retrouver, et d’y voir tout simplement clair. Qui fait quoi avec l’argent de qui ? Dans ce dédale, qui peut laisser un brin perplexe, il peut être pertinent de s’aider du regard posé de quelques experts.

10/04/2024, 13:21

ActuaLitté

Il y a longtemps que je t'aime : l'amour est une île déserte

C'est l'histoire d'un naufrage, celui de la passagère d'une croisière qui s'échoue sur une île luxuriante. Seule parmi les plantes exotiques et les espèces sauvages, elle doit s'inventer une routine pour survivre. Seule ? Peut-être pas autant qu'elle le croit, car sur cet îlot perdu au milieu de l'immensité marine vit aussi un jeune sauvageon, moins farouche qu'il n'y paraît à première vue.

10/04/2024, 10:26

ActuaLitté

Pauline ou l'enfance, voyage dans les souvenirs

Pauline ou l’enfance... voici un voyage qui mêle l'intime à la nostalgie, entre Saône-et-Loire et Normandie. Les paysages de l’enfance succèdent aux souvenirs qui façonnent une vie et reviennent en mémoire. Dans ce second roman, Philippe Bonilo imagine une ode où la simplicité des petites choses, gravées dans la mémoire, se changent en instants suspendus...

10/04/2024, 10:12

ActuaLitté

Cinquième enquête de l'inspecteur Harry McCoy

BONNES FEUILLES - Dans le cinquième épisode de ses enquêtes, l'inspecteur Harry McCoy est lancé dans une course désespérée pour retrouver des jeunes délinquants enlevés dans un contexte particulièrement sombre à Glasgow. En 1974, la ville est secouée par le drame d'un incendie volontaire dans un salon de coiffure, causant la mort de cinq personnes. 

10/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Jul manipulatrice, complice ou femme trophée ?

BONNES FEUILLES - Ce thriller politique s'ouvre sur Pavel, l'ambassadeur américain en Inde, qui se retrouve plongé dans l'ennui de Delhi jusqu'à ce qu'une demande d'entretien hors du commun capte son attention. 

10/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Un conte gothique dans les forêts enneigées de Waldenstein

BONNES FEUILLES - Wald, emporté par les fragments épars de son enfance, se retrouve de retour à Waldenstein, une contrée éloignée qu’il avait autrefois délaissée sans regarder en arrière. Il y découvre l’hôtel familial, désormais figé dans le temps. 

09/04/2024, 18:55

ActuaLitté

La Sagesse du Yi King

09/04/2024, 18:38

ActuaLitté

Du Marquis de Sade au nazisme, à quoi ressemble le mal ?

BONNES FEUILLES — En 1926 à Berlin, Walter, un jeune homme de vingt ans, devient l'héritier de la collection de son grand-père éditeur et relieur, comprenant une bibliothèque prestigieuse avec des livres reliés en peau d'animaux spécifiques, choisis en fonction de leur contenu. Un livre en particulier attire l'attention de Walter : une première édition du Marquis de Sade, recouverte de la peau d'une aristocrate guillotinée, un chef-d'œuvre de bibliopégie anthropodermique.

09/04/2024, 17:08

ActuaLitté

Jean Genet : merde, complot et sainteté  

Rédigé il y a plus de 80 ans dans la prison de Fresnes, Héliogabale marque l’entrée de Jean Genet dans l’écriture dramatique. L’écrivain-taulard se sert de la figure de l’empereur romain pour développer les thèmes qui lui sont chers : la déchéance, l’abject, la lâcheté, la saleté, la merde.

09/04/2024, 15:55