#Auteurs

Un #Députédelahonte porte plainte pour diffamation, en guise d'appel au calme

Au lendemain du vote à l’Assemblée nationale de la loi Sécurité globale, trente dessinatrices et dessinateurs prenaient les armes. La seule qu’ils connaissent : le dessin. Et voici qu’étaient exprimés, sur la place publique du net, les portraits des 380 députés qui s’étaient exprimés en faveur de la législation. Cela, juste avant que leurs portraits ne soient exposés dans les rues, à l’occasion de la manifestation du 28 novembre contre ladite loi. Un mois et demi plus tard, les représailles fusent.

Le 19/12/2020 à 13:11 par Nicolas Gary

15 Réactions | 46 Partages

Publié le :

19/12/2020 à 13:11

Nicolas Gary

15

Commentaires

46

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Ils avaient été qualifiés de « députés de la honte », pour avoir entériné une législation liberticide, sans avoir sourcillé. Et pour les créateurs, cette position nécessitait que les citoyens soient informés, mieux informés. Pour ce faire, les 30 dessinateurs avaient choisi d’illustrer le vote, dont le détail est public, avec 380 représentations — ni caricature ni satire : juste une représentation. Parce que cette fois, c’en était trop.

« Imaginer que des députés LREM s’accordent avec des représentants Front national, c’est le monde à l’envers : on avait élu Macron pour faire barrage au FN, et désormais, Marine Le Pen se félicite de la législation approuvée ? », s’interrogeait Loïc Sécheresse dans nos colonnes.

retrouver le site Députés de la honte

Les députés avaient majoritairement ignoré cette démarche — à la marge, quelques-uns avaient joué aux margoulins, allant jusqu’à la violation du droit d’auteur, par pure provocation. Terreur graphique et Cy avaient dû manifester patience et pédagogie pour arriver à faire entendre raison — et encore, avec des résultats peu probants. La dessinatrice avait même pointé les conséquences juridiques

Ainsi, « ce sont des députés de cour d’école. Soit ils ignorent qu’en modifiant nos dessins, même à la marge, ils commettent une violation du droit moral, soit… » Un bref silence valait ici mieux qu’un grand dessin. Mais d’ajouter, auprès de ActuaLitté : « Dans les faits, la députée Laurianne Rossi avait tout à fait le droit de reprendre mon dessin : nous avons à ce titre accompagné d’un guide tous les dessins, en précisant dans quel contexte et comment ils pouvaient être réutilisés. Qu’elle décide de s’en servir comme photo de profil en supprimant la mention “a voté pour la loi sécurité globale”, cela en fait une contrefaçon. Point. »

Diffamation et intimidation

Pour l’heure, aucune procédure n’avait été intentée par les auteurs lésés. En revanche, du côté des parlementaires, Jacques Maire, député de la 8e circonscription des Hauts-de-Seine, n’a pas une seconde hésité. Et voici comment l’on passait des 380 « députés de la honte » au « député de la honte bue ».

Le Parisien nous apprenait ce 16 décembre qu’un enseignant d’histoire de l’art, à Meudon, avait été convoqué par la police, pour avoir diffusé le dessin de Quentin Faucompré — lequel représentait ledit député. « Je voulais informer les Meudonnais, leur dire que leur député avait voté cette loi, car contrairement à ce qui est dit, il n’est pas si simple de retrouver sur le site de l’Assemblée nationale qui a voté quoi », notait l’enseignant.

De fait, Jacques Maire avait clamé haut et fort et sur Twitter qu’il n’entendait pas laisser ainsi des trublions se jouer de lui. Et portait plainte pour « acte d’intimidation envers un élu public », mais également « diffamation envers un fonctionnaire dépositaire de l’autorité publique ». Diable, on ne plaisante plus. « Je défends la caricature. Mais la placarder à [Meudon] et la relayer de façon injurieuse sur les Réseaux Sociaux relève de la stigmatisation publique classique pratiquée par l’extrême droite. Combattons les idées, pas les personnes. Plainte contre X transmise au Parquet. »

 

« La réaction de ce député est frappante, il prive les gens de leur liberté d’expression, surenchérit son avocat. Ce portrait dit une simple information, que ce soit qualifié de diffamation est ubuesque, je n’ai jamais vu ça », affirme Me Moad Nefati, l’avocat de l’enseignant. Mais le député estime que « #députédelahonte, c’est juridiquement une insulte et c’est nous désigner à la vindicte publique, appuie le parlementaire. Ce qui peut être au début un acte militant banal peut aussi, dans cette période violente, dégénérer. Des gens pourraient le prendre au pied de la lettre ».

Et d’affirmer que sa plainte est pour « adresser un message de retour au calme ». Et le Parquet de Nanterre se retrouve donc avec la responsabilité d’imposer par une possible condamnation ce retour au calme — de toute évidence, la méthode était la plus adaptée. 

 

Sur LCI, il avait d’ailleurs insisté sur sa « [soumission] à la caricature et la transparence est une exigence ». Pour autant, le dessin de Quentin Faucompré et sa diffusion aurait eu pour intention « de faire une pression individuelle, pas uniquement politique, mais aussi mentale et psychique sur les élus de façon à influencer leur vote ». Pas du tout de faire œuvre de pédagogie auprès du public, pour l’informer des décisions prises en son nom par ses représentants parlementaires.

 

Kamehameha !

 

En revanche, le député va pouvoir goûter durant les prochains jours au fameux effet Streisand : en imaginant qu’une plainte pour diffamation, procédé relativement violent, aurait pour effet d’apaiser les uns et les autres, il s’est peut-être fourvoyé.

 

Car la réaction a été foudroyante : sur la page Facebook de Quentin Faucompré, les dessins ont afflué en soutien. Les 30 dessinateurs engagés dans « les députés de la honte » et d’autres, ont publié des dessins du député Jacques Maire, cette fois moins gracieux. Tenter d’étouffer le dessin par une plainte aura généré un retour de flamme : en s’aventurant sur le terrain judiciaire, Jacques Maire a déclenché un mouvement spontané des dessinateurs. Et des dessins à foison ont ainsi germé. 

 

« Chacun, suite au dépôt de plainte, participe selon son envie. Il nous reproche de le jeter en pâture à la vindicte populaire, tout en nous classant dans le même camp que des terroristes — répétant à tour de bras, “Je suis Charlie”, ce qui n’a aucun sens », nous explique-t-on. Quentin Faucompré précisait d’ailleurs, ce 18 décembre : « Suite à la plainte du député Jacques Maire, nous allons être quelques-uns à refaire son portrait ce soir et à ajouter qu’il n’a pas honte. »

 

Morvandiau, Jean-Christophe Menu, Killofer, Loïc Sécheresse, Charles Pennequin ou encore Éric Pessan se sont engouffrés. 

Et le dessinateur souligne : « M. Jacques Maire, l’un des 388 députés portraiturés (dont Marine Le Pen) pour avoir voté la loi d’extrême droite dite de Sécurité Globale, a porté plainte pour diffamation, insulte (pour l’expression" député de la honte »), acte d’intimidation, à propos de la diffusion de son portrait. Une loi dénoncée comme liberticide par la Ligue des Droits de l’Homme et Amnesty International.

 

Cerise sur le pompon, François de Vergnette, défenseur des Droits de l’Homme, professeur d’histoire de l’art et militant écologiste, a été convoqué ce jeudi au commissariat de Meudon pour avoir twitté le portrait du député, accompagné du hashtag #députédelahonte. Prenons alors au mot le député et confirmons qu’il a voté sans honte cette loi d’extrême droite. »

Joint par ActuaLitté, Quentin Faucompré évoque « une plainte bizarre et ridicule, à tous les niveaux. Notamment parce que cette attaque est centrée sur la diffusion de l’image. Or, toute l’ironie de la chose réside dans les reproches qui nous sont adressés : nous aurions utilisé des méthodes de l’extrême droite, alors que l’on parle d’une loi d’extrême droite qui a été votée ».

 

La lepénisation des esprits... en marche

 

Voilà qui entraîne un effet domino, « avec une mise en abîme qui nous permet au contraire de continuer de parler de ce texte. Avec un comportement révélateur. Notre action était factuelle, sans rien d’agressif. La réponse du député me rappelle cette expression courante des années 90 : on parlait de « lepénisation des esprits ». Aujourd’hui, le terme a disparu, parce que ce qui en découle a été assimilé ».

 

Robert Badinter fut le premier à se servir de cette « lepénisation », concernant la loi Debré de 1997. Elle dénonçait alors les mécanismes insidieux de l’extrême droite, et le fait que les thèses du leader du Front national se propageaient dans le tissu national – y compris les discours politiques.

 

« Cela implique les violences policières, la répression, la restriction des libertés… ou encore que l’on accepte de plus en plus les outils de contrôle, de surveillance, la stigmatisation et les expulsions », relève le dessinateur. « Personnellement, je me sens souillé et insulté, par ce gouvernement. Pour un peu, ils nous traiteraient de droitdelhommistes », un néologisme péjoratif, dont Jean-Marie Le Pen avait fait son miel… dès 1997.

 

Une loi "liberticide", ce n'est pas rien

 

« La plainte, cela va de pair avec le comportement des députés qui avaient repris les dessins, en les découpant, pour illustrer leur profil Twitter. Cela montre à quel point ils tentent de récupérer notre action pour la tourner à leur avantage. Sauf que nous, on n’en veut pas de leur loi d’extrême droite. Et on a pointé l’un de ses articles, mais il y en a pas mal d’autres qui sont scandaleux. D’ailleurs, qu’Amnistie internationale et la Ligue des Droits de l’Homme la qualifient de liberticide, ce n’est pas rien. »

 

D’autant que depuis la diffusion des portraits, les dessinateurs en ont entendu des vertes et des pas mures. « Les insultes ont fusé : on nous a traités de Khmers rouges, de fascistes… voire, d’être téléguidés par la France Insoumise. C’est débile : nous avons agi comme citoyens, en toute indépendance. »

 

Depuis l’annonce du dépôt de plainte, le député Jacques Maire n’a pour autant pas pris contact avec le dessinateur. « Depuis deux semaines, nous réfléchissions à la manière dont nous répondrions à cette plainte. Tout s’est vraiment enclenché en découvrant qu’un enseignant avait été convoqué. Maintenant, toute la procédure peut continuer dans l’absurde… ou s’arrêter net. » Au Tribunal de Nanterre de définir la suite des événements.

 

photo d'illustration PublicDomainPictures CC 0

 

15 Commentaires

 

Liberticide

19/12/2020 à 14:42

Ces dessinateurs sont une plaie pour la démocratie : qu’attendent les épures pour leur faire trancher les mains ?
(Ou casser leur tablette graphique...)

JPP

19/12/2020 à 16:04

Bonjour,

Le commentaire de "Liberticide" est en infraction avec la loi.
Merci au modérateur de faire le signalement adéquat.

Team ActuaLitté

19/12/2020 à 16:38

Bonjour
Je plussoie : nous allons interpeller les pouvoirs publics afin que Liberticide précise ce qu'il entend par "épures", d'une part, et d'autre part, qu'on lui restreigne la connexion internet. :-)

Liberticide

19/12/2020 à 17:38

Je me suis fourvoyé !
Même si le "plan" conviendrait, il ne revient aux à nos épures de découper, mais nos "élus", bien entendu – vous aurez corrigé.
D'ailleurs, j'entends bien ne pas accorder mon vote qu'à celui ou celle qui offrira l'ostracisme à quiconque contredira le pouvoir en place. Ce sera bien net et dégagé derrière les oreilles de la sorte !
Mais ne touchez pas à internet, je ne pourrais plus consulter votre site – dont la nouvelle maquette m'a dérouté, mais en fin de compte, s'avère nettement plus propice à la sérendipité, en dépit de sa structure bien ordonnée. Bravo !

Vérité

19/12/2020 à 17:05

Il semble plutôt que ce soit des personnes possédant votre façon de penser qui doivent être urgemment épurées. Si vous acceptez et souhaitez qu'on vous musèle, changez donc de pays, de tels esprits ne devraient pas tâcher, de leur présence, le sol de ce beau pays (aux valeurs de liberté si durement gagnées par le passé) qu'est le notre.

luc

05/01/2021 à 16:10

donc supprimons Charlie hebdo n'est ce pas

Victor

19/12/2020 à 22:02

Il serait temps que les dessinateurs concernés assument leur geste. Il ne s’agit en aucun cas d’une simple manœuvre d’information à l’attention des citoyens ignorants que nous serions. S’il ne s’était agi que de cela, un dessin accompagné de la seule mention « a voté pour a loi XX » aurait suffi.
Mais y ajouter le slogan « député de la honte » et le terme « loi d’extrême-droite » relève de l’interprétation personnelle que se font ces dessinateurs de cette loi, du vote de ces députés, et donc de ces députés eux-mêmes. Cela revient à les montrer du doigt en disant « Honte à ce député fasciste qui viole vos droits et soutient les violences policières ». Ni plus ni moins.
La démocratie fait qu’ils ont pu le faire en toute liberté sans aucunes représailles du pouvoir en place qu’ils accusent pourtant de vouloir museler la liberté d’expression. Qu’une seule plainte soit déposée (1 pour 380 dessins), et voilà qu’ils poussent des cris d’orfraie.
Mais la démocratie, messieurs, c’est aussi accepter que des gens ne pensent pas comme vous, puissent se sentir offensés par les interprétations et les insinuations que vous faites d’eux, et demandent à la justice – et non à des sbires cagoulés qui viendraient vous intimider la nuit devant votre domicile (comme il est arrivé à nombre députés) - de se prononcer.
On ne peut pas user de la démocratie pour justifier son action pour la refuser à ceux qui ne sont pas de votre bord. Eux ont assumé leur opinion en votant cette loi, assumez la vôtre en reconnaissant le caractère vindicatif plus qu’informatif de vos dessins. Après, ce sont les tribunaux et les prochaines élections qui trancheront, comme il se doit en démocratie. Car oui, nous sommes bien en démocratie, contrairement à ce que beaucoup pensent et disent. Si ce n'était pas le cas, ils pourraient juste penser le contraire, mais pas le dire.

Gilles

24/12/2020 à 09:02

#commentairedelahonte

Vergnette

24/12/2020 à 11:10

Merci. Vous prévoyez quoi pour moi ? La convocation par la police à la demande du Parquet n'est sans doute pas suffisante. Pour mon tweet et la photo des affiches, je mérite un procès sans doute.
Il y a trop de liberté d'expression en France en 2020. Je pense également que Daumier qui a fait un dessin caricaturale de l'Assemblée Nationale avec le titre injurieux "Le Ventre législatif" et le sous-titre "chambre improstituée" mérite aussi d'être poursuivi.

Thierry Rebooud

20/12/2020 à 01:49

Il est comique, ce Jacques : la diffamation se définit, notamment, par l'atteinte à l'honneur et à la considération de la personne plaignante. Est-ce qu'il signifie que faire savoir qu'il a voté cette loi porte atteinte à son honneur et à sa considération ? Ou bien est-ce que c'est le fait d'avoir voté cette loi qui porte atteinte à son honneur et à sa considération ?
En tout état de cause, si le fait de faire savoir qu'il a voté cette loi est reconnu comme diffamatoire, il faudra aussi et sans tarder songer à porter plainte contre le Journal Officiel : les votes sont publics.

R

20/12/2020 à 11:35

Bizarrement, on ne parle pas de cancel culture quand un député du parti au pouvoir porte plainte pour sanctionner la diffusion d'une caricature le concernant...

Voltaire

21/12/2020 à 09:58

Surtout quand on sait que Voltaire a reçu plusieurs fois le bâton pour ses écrits... Les successeurs n'ont manifestement pas la même carrure !

Michel BLAISE

20/12/2020 à 11:49

Je lisais un article intéressant et bien écrit, à propos de cette affaire dont je n'avais jamais entendu parlé - au temps pour moi, mais à ma "décharge", un terme de circonstance ici dans sa deuxième acception, débats et discours, matin, midi, soir et nuit, sur le COVID19, ne permettent plus de tout "capter". Bref, revenons à nos moutons.

Je n'avais aucune sympathie particulière pour Jacques Maire et les députés LREM en général- je n'en ai pas davantage aujourd'hui - ni pour les fascistes de droite (non ce ne pas un pléonasme),ni pour les islamo gauchiste, bref pour les extrémistes.

Quant à ce projet de loi, quand j'écoute ou lis les arguments des pours, je suis contre et pour quand j'entends et regarde les postures de certains dessinateurs....

En un mot comme en cent, tout ces débats d' idéologues, pour les uns, de gamins immatures pour les autres, me pompent l'azur.

Et quand je lis les commentaires suite à l'article, je retrouve,
à l'exception de quelques-uns, la même "qualite" de l'argumentation et les postures de part et d'autre.

C'est à désespérer.

Pascal et bien d'autres pensaient que l'Homme est par nature mauvais - entendons mal intentionné et désireux de dominer ses semblables.

C'est un fait biologique. Nous sommes pourvus d'une petite glande, l'hypothalamus, située au bas du cerveau, qui est le centre du désir de pouvoir et de domination. Sans elle, l'individu ne peut survivre.

Est-ce à dire que l'Homme est naturellement, biologiquement mauvais ? Je le crois.

Vergnette

21/12/2020 à 08:54

Merci beaucoup pour ce très bon article sur "l'affaire de la fausse caricature de Jacques Maire" (Bertrand Tillier).

Nicolas Gary - ActuaLitté

21/12/2020 à 09:22

Bonjour
C'est avec plaisir : on espère aussi que le député nous répondra, après s'être expliqué sur les plateaux télé...

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Londres : un livre accusant Poutine et des milliardaires jugé diffamatoire 

En juillet, la journaliste Catherine Belton, autrice du livre Putin’s People: How the KGB Took Back Russia and then Took on the West, et son éditeur HarperCollins répondaient à des accusations de diffamation devant une cour londonienne. Ce mercredi 24 novembre, la justice britannique s'est enfin prononcée. 

25/11/2021, 15:08

ActuaLitté

Menacée de mort, prise à partie devant chez elle, Rowling refuse l'intimidation

Certainement habituée aux fans qui campaient devant son domicile, JK Rowling a eu la mauvaise surprise de découvrir des activistes brandissant des pancartes. Leurs slogans dénonçaient les propos considérés comme transphobes tenus par la romancière sur Twitter. Des opinions exprimées sur les droits des transgenres qui ont toujours suscité de vives polémiques.

22/11/2021, 17:29

ActuaLitté

Une romancière et un groupe de musique spoliés par des publicités télé pour des livres

La notoriété excuse-t-elle tout, jusqu’à la violation du droit d’auteur ? Fay Evans, autrice autopubliée, crie au scandale : selon elle, une campagne publicitaire passée à la télévision révèle « une similitude frappante » avec son propre ouvrage. Problème : la campagne promeut le dernier livre de John Lewis, Excitable Edgar, sorti en 2019. L’ouvrage de Fay Evans, lui, est sorti en 2017, sous le titre Fred the Fire-Sneezing Dragon. 

16/11/2021, 16:39

ActuaLitté

Suisse : l'initiative pour un prix unique du livre disparaît

Fin mars dernier, le législateur suisse voyait surgir un serpent de mer, revenu des années 2000 : la possibilité d’un prix unique du livre sur le territoire de la Confédération. Si le projet avait, en 2012, fini enterré lors du référendum national, le conseiller national socialiste Mathias Reynard ravivait la flamme. Toujours dans la perspective de soutenir une librairie qui n’avait pas demandé tant d’attentions. Pas celle-ci, en tout cas.

12/11/2021, 13:35

ActuaLitté

Au Japon, une nouvelle méga-plateforme de piratage de mangas tombe

Shueisha, maison d'édition japonaise basée à Tokyo, s’est lancée dans une odyssée judiciaire auprès de Google et de Hurricane Electric, fournisseur d’accès internet. Une demande auprès d'un tribunal américain a été déposée afin d'identifier les auteurs présumés d'infractions au droit d'auteur. Au cœur de l'affaire, Mangabank, plateforme de partage de mangas, dont le site était récemment hors ligne, pour un problème apparent de « coûts de maintenance du serveur ».

05/11/2021, 15:46

ActuaLitté

La fusion de Simon & Schuster / Penguin Random House : une menace pour les auteurs

L’intervention du Département de la Justice pour bloquer la fusion des deux groupes éditoriaux américains a pris l’interprofession de court. Mais la nouvelle est accueillie avec une certaine allégresse, considérant que cette acquisition provoquerait un véritable chaos dans l’industrie du livre. L’Authors Guild, parmi les premières organisations à avoir pointé le projet capitalistique, en rajoute une couche… 

03/11/2021, 15:15

ActuaLitté

L'éditeur Panini attaqué en justice pour exploitation abusive d’image

Cinq anciens footballeurs français, dont l'un a également porté le maillot de l'Équipe de France, ont attaqué en justice Panini, l'éditeur italien historique d’albums de vignettes à collectionner, pour utilisation abusive de leur image. Les dommages et intérêts réclamés sont compris entre 50.000 et 500.000 €. Le jugement est attendu en 2022.

03/11/2021, 11:13

ActuaLitté

Antitrust : l'administration Biden attaque en justice une énorme fusion d'éditeurs

Dès la fin de l’année 2020, les premières rumeurs indiquaient le rachat de Simon & Schuster par Penguin Random House. Puis vint un chiffre, 2,175 milliards $ — laissant loin derrière le groupe Hachette Livre, intéressée depuis des années ou d’autres potentiels investisseurs. En mai dernier, l’autorité de la concurrence britannique donnait son accord, autorisant le rachat. Sauf qu’aux États-Unis, tout coince. Et soudainement, le ministère de la Justice sort de sa tannière : mauvais signe...

02/11/2021, 19:42

ActuaLitté

Livres LGBT et d'éducation sexuelle : les bibliothécaires innocentés

Ils avaient osé présenter des ouvrages parlant d’éducation sexuelle et traitant de sujets LGBTQ. Des employés de la bibliothèque de Gillette (Wyoming) étaient poursuivis pour quatre ouvrages mis en avant dans l’établissement. Mais dans la ville la plus conservatrice de l’État, de telles lectures devenaient intolérables — surtout pour un jeune public. 

02/11/2021, 09:48

ActuaLitté

"Réparer les violences" : un podcast en immersion à La Maison des femmes

La Maison des femmes de Saint-Denis lance un podcast pour comprendre et agir face aux violences faites aux femmes. Créée en juillet 2016 par Ghada Hatem, médecin et auteure d'Aux pays du machisme ordinaire édité aux éditions de l'Aube, l'association soigne et accompagne les femmes en difficulté ou victimes de violences. Ce podcast se veut avoir une double vocation : faire entendre directement les voix des femmes et de celles et ceux qui les soignent. 

27/10/2021, 06:58

ActuaLitté

Japon : arrêté, un chômeur volait des mangas pour subsister 

La série de Ken Wakui, mangaka japonais, survolte les fans depuis quelque temps maintenant. Sorti en France en 2019, sur une traduction d’Aurélien Estager, le manga Tokyo Revengers met en scène des voyous, vus… par un ancien délinquant. Wakui s’est inspiré pour partie de son propre passé, ajoutant une touche romantico-fantastique. Moralité, carton pour Glénat, avec plus de 393. 314 (donnée : Edistat). Mais la réussite induit aussi la criminalité…

24/10/2021, 09:49

ActuaLitté

Iran : l'écrivain Arash Ganji convoqué pour purger sa peine

Arrêté en décembre 2019, l'écrivain et traducteur iranien Arash Ganji avait précédemment été condamné à 11 ans de prison. Libéré sous caution à l’époque, il a été convoqué par les autorités pénitentiaires la semaine dernière pour purger sa peine. Cette convocation est, d’après PEN America, la dernière l'agression en date « contre la liberté d'expression et les droits de l'Homme en Iran ».

21/10/2021, 16:13

ActuaLitté

Un éditeur marocain porte plainte contre Zemmour pour contrefaçon

Trop, c’est trop : pour l’éditeur marocain Abdelkader Retnani, Éric Zemmour est pris en flagrant délit de… contrefaçon. En cause, l’utilisation du nom La croisée des chemins, site officiel où l’ouvrage du polémiste est en vente, qui s’avère être le nom de la maison d’édition fondée voilà 40 ans par Retnani. Or, et l’on s’en doute, les ouvrages de la maison basée à Casablanca sont à des années-lumière du dernier ouvrage du réactionnaire, La France n’a pas dit son dernier mot.

19/10/2021, 15:06

ActuaLitté

Accusé de divulgation de secrets d'État, Ahmet Altan de nouveau en procès

En avril dernier prenait fin une autre parodie de justice dont l’écrivain Ahmet Altan — et d’autres à sa suite — était victime. Son emprisonnement, que la Cour européenne des Droits de l’Homme avait qualifié d’abusif, était enfin terminé. L’opinion internationale se soulageait de ce qu’il allait sortir de prison, toutes charges étant abandonnées. Mais la justice turque a plus d’un turc dans son sac…

18/10/2021, 13:28

ActuaLitté

Un escroc engrange 1,5 million $ en flouant Amazon

Un résident de la petite ville de Portage (Michigan, 50.000 habitants…) vient d’être reconnu coupable d’une lourde infraction. Entre 2016 et 2021, il aura loué des manuels scolaires, dans le cadre d’un programme mis en place par Amazon. De quoi récolter plus de 1,5 million $ dans un exercice d’arnaque de haut niveau.

18/10/2021, 11:46

ActuaLitté

Le procès opposant Scarlett Johansson à Disney est finalement réglé

L’actrice américaine qui campe la Veuve noire dans les films Avengers, et la récente production éponyme, avait intenté un procès à Disney pour une peccadille : la perte, estimée par ses avocats, de 50 millions $ sur l’exploitation du dernier film. Son cachet était calculé sur les ventes liées au box-office. Mais en sortant en salles et sur Disney+, la firme avait semble-t-il lésé la comédienne…

01/10/2021, 16:51

ActuaLitté

Des “soutiens incompréhensibles” à Matzneff : en 2021, “rien n'a changé pour lui” 

Avec L’Arme la plus meurtrière, en référence aux propos mêmes de Gabriel Matzneff sur le plateau d’Ardisson, Francesca Gee perçait l’abcès. L’ancienne journaliste, qui se présentait comme victime de l’écrivain, soumettait un récit rejeté par l’édition… à l’époque. Mais depuis Le Consentement de Vanessa Springora, elle estime que l’accusé s’en sort bien. Et s’en sortira, de toute manière.

27/09/2021, 13:19

ActuaLitté

Avengers : Marvel en justice pour ne pas partager ses milliards

Iron Man, Spider-Man, entre autres, placés au cœur d’un procès que Marvel intente pour conserver les droits sur les personnages de Avengers. La saga ne fait que commencer, cette fois, loin des cinémas : pour la filiale de Disney, l’enjeu réside dans le contrôle des droits sur les super héros – ajoutons donc Dr Strange, Hulk, Ant-Man, Hawkeye, Black Widow, Falcon, Thor…

25/09/2021, 11:45

ActuaLitté

La tablette de Gilgamesh volée enfin rendue à l'Irak

L'épopée de Gilgamesh semble enfin prendre fin... La tablette vieille de 3600 ans avait été retrouvée entre les mains d’une enseigne de loisirs créatifs américaine. Saisie par le ministère de la Justice américaine en 2019, elle sera bien restituée à l’Irak, dont le territoire recouvre l’ancienne Babylone d’où est originaire la tablette millénaire. Le tout, garanti par la Convention de 1970 de l’Unesco.

22/09/2021, 17:27

ActuaLitté

Une conspiration d'éditeurs pour rendre Amazon plus puissant : “illogique”

Les poursuites lancées contre Amazon et les cinq plus grands groupes éditoriaux américains exaspèrent : le tribunal fédéral de New York qui doit trancher, acceptera-t-il de rejeter le recours collectif ? Ce dernier accuse les parties de fixer secrètement un prix aux livres numériques, au détriment des consommateurs. Retour dans un mauvais rêve pour HarperCollins Publishers, Hachette Book Group, Penguin Random House, Simon & Schuster et Macmillan.

21/09/2021, 10:22

ActuaLitté

Un éditeur d'Ariège accusé de liens avec le djihadisme : Darmanin intervient

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lancé la procédure de dissolution de « Nawa », une maison d’édition basée en Ariège. Motif : la diffusion de « plusieurs ouvrages légitimant le djihad ». « Sa ligne éditoriale est clairement anti-universaliste et en contestation directe des valeurs occidentales. Elle a diffusé plusieurs ouvrages légitimant le jihad », précise l’AFP qui a interrogé l’entourage du ministre.

17/09/2021, 16:06

ActuaLitté

Frais de port : les librairies appelées en renfort contre le lobbying d'Amazon

Déposée le 15 juin à l’Assemblée nationale et renvoyée à la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, la proposition de loi adoptée au Sénat concernant les frais de port — entre autres — est portée par Aurore Bergé. Les premiers échanges interviendront à la Chambre d'ici une dizaine de jours. Or, ce texte, 4253, qui vise « à améliorer l’économie du livre et à renforcer l’équité et la confiance entre ses acteurs », fait l’objet de vives négociations en coulisses.

17/09/2021, 10:14

ActuaLitté

Manuels scolaires : une entreprise “massive et stupéfiante” de contrefaçon

Ô cruelle virevolte du sort taquin : en mars 2017, plusieurs gros éditeurs scolaires d’Amérique décidaient d’une union sacrée avec les distributeurs, pour lutter contre le piratage et la contrefaçon. Parmi ces acteurs, Pearson, côté édition, Chegg, côté distribution. Quatre ans plus tard, l’éditeur se retourne contre le distributeur, accusé de violation « massive » du droit d’auteur. Vous avez dit ironie ? 

15/09/2021, 10:53

ActuaLitté

L'écrivain Édouard Limonov vengé par la Cour européenne des Droits de l'Homme 

Edouard Limonov, de son véritable nom Edouard Veniaminovitch Savenko, était un auteur russe, et membre fondateur du Parti national bolchevik. Dirigeant d’une coalition faîtière rassemblant l’opposition, il est décédé en mars 2020. La Cour européenne des Droits de l’Homme vient de lui rendre justice, en condamnant la Russie. En 2005, le pays avait décidé de dissoudre l’organisation de Savenko, et de faire taire l’opposition par conséquent…

14/09/2021, 16:15

ActuaLitté

Une correctrice aux Prud'Hommes pour obtenir la requalification de son emploi

Ce 16 septembre, le Conseil des Prud’Hommes devra trancher dans une affaire qui oppose les éditions Robert Laffont à une correctrice. Selon les informations communiquées par la CGT Livre, cette dernière aurait travaillé de nombreuses années sous le statut d’autoentrepreneur. Or, la convention collective dans sa célèbre Annexe IV impose un salariat.

14/09/2021, 14:45

ActuaLitté

Roselyne Bachelot : le syndicalisme à géométrie variable 

« Ça ne compte pas, pour les artistes, les syndicats. » Cette sortie de piste option dérapage incontrôlé de la ministre de la Culture n’était pas passée inaperçue. À l’antenne de France Culture, Roselyne Bachelot indiquait passer son « temps à recevoir des gens ». Des gens. Pas des syndicats, parce que… probablement qu’elle préférerait des voyages en mer de Chine ?

13/09/2021, 15:07

ActuaLitté

Hergé : pour les Casterman, l'affaire Lotus bleu est “pliée”

Depuis l’annonce de la mise aux enchères, la couverture du Lotus bleu, deuxième album d’Hergé chez Casterman, a provoqué colères et débats. D’un côté, les ayants droit – Nick Rodwell, le bien connu – en revendiquent la propriété, de l’autre, les héritiers de Jean-Paul Casterman, fils de Louis l’éditeur, se voient accusés de vol. Entre déclaration de guerre et prise d’otage, ces derniers tentent d’apporter leur vérité à l’affaire.

10/09/2021, 14:26

ActuaLitté

Les éditeurs chercheraient à consolider le monopole d'Amazon ? Délirant...

Ironie du sort : la France célèbre les 40 ans de la loi Lang qui autorise les éditeurs à fixer un prix unique pour la vente de livres. Mais l’idée de cette mesure de protectionnisme commercial reste toujours en travers de la gorge du législateur américain. Preuve, les éditeurs et Amazon sont au cœur d’une procédure les accusant d’entente…

10/09/2021, 12:36

ActuaLitté

Sergio Ramirez, lauréat du prix Cervantes, accusé de complot contre l’État

La vague de répression contre les opposants au régime du président du Nicaragua Daniel Ortega continue. Le parquet nicaraguayen a lancé un mandat d'arrêt contre l'écrivain et ancien compagnon de lutte de l’actuel président Ortega, Sergio Ramírez. À l’étranger, le lauréat du prestigieux prix Cervantes en 2017 ne compte pas retourner dans son pays.

 

09/09/2021, 15:25

ActuaLitté

Fraude fiscale aggravée pour Jacques Glénat : 9,9 millions € dissimulés au fisc

Il avait juré n’être en rien lié à des procédures d’évasion fiscale, quand en avril 2016 était sortie l’affaire des Panama Papers. Pourtant, Jacques Glénat vient d’écoper de 200.000 € d’amende. Le verdict du Tribunal correctionnel de Paris ajoute d’ailleurs 18 mois de prison avec sursis pour l’éditeur de la maison éponyme.

07/09/2021, 16:03

ActuaLitté

Lettre au père : une collaboration littéraire franco-allemande

Depuis 2020, le Réseau des Autrices et Other Writers Need to Concentrate éveillent l’attention des internautes sur les difficultés liées au genre et à la parentalité. À présent, ces deux initiatives d’autrices et d’auteurs francophones et germanophones se rencontrent pour une collaboration littéraire autour d’un thème riche en sens : une lettre au père.  

07/09/2021, 14:48

ActuaLitté

Le combat d'une autrice contre l'homophobie examiné par la justice européenne

Autrice du livre Gintarine Sirdis (Cœur d'ambre, en lituanien), Neringa Dangvydė avait vu la diffusion de son ouvrage, en Lituanie, perturbée par l'intervention de l'inspection de la déontologie journalistique. Cette dernière avait effectué un rappel à la loi, considérant que des récits de Gintarine Sirdis évoquaient des relations homosexuelles, et nécessitaient un avertissement. Dangvydė avait alors saisi la justice européenne, considérant que cette obligation était homophobe.

07/09/2021, 14:43

ActuaLitté

The Ghostwriter, ou l'étrange contrat d'édition de François Fillon

Succès non négligeable pour un livre politique, Faire, signé François Fillon, s'est vendu à près de 122.300 exemplaires (données Edistat). À 20 € pièce, le chiffre d’affaires représentait plus de 2,4 millions € pour l'éditeur. Sorti en septembre 2015, le document allait préfigurer la campagne présidentielle du candidat, vainqueur de la primaire de droite. L'auteur est revenu sous le feu des projecteurs judiciaires, avec des hoquets quant au contrat de l'ouvrage.

04/09/2021, 12:55

ActuaLitté

François Fillon a-t-il détourné des fonds pour la plume de l'écrivain Maël Renouard ?

D'autres soupçons de détournement de fonds publics pèsent sur François Fillon, et ils ne sont pas nouveaux. Le parquet national financier aurait en effet ouvert une enquête préliminaire en 2017 à propos de l'emploi de Maël Renouard, recruté entre novembre 2013 et septembre 2015 comme assistant parlementaire et plume de l'homme politique pour son livre Faire (Albin Michel).

03/09/2021, 10:54

ActuaLitté

Un jeune sympathisant nazi condamné à lire Austen, Shakespeare et Dickens

Un jeune sympathisant nazi de 21 ans a échappé de peu à un séjour en prison, à Leicester, en Angleterre. Reconnu coupable de possession de documentation terroriste, il s'est finalement vu ordonner par le juge la lecture de plusieurs classiques de la littérature britannique, signés par Jane Austen, William Shakespeare ou encore Charles Dickens.

01/09/2021, 10:39

ActuaLitté

États-Unis : un ancien libraire en procès contre l’université qui l’employait

Andre Brady a perdu son emploi en tant que directeur des ventes à la librairie de l'Université d'État de Youngstown en 2016. À l’époque, plusieurs universités publiques subissaient des pressions de la part du gouverneur républicain, John Kasich, pour réduire leurs coûts. Depuis cinq ans maintenant, Brady se bat dans l’espoir d’obtenir une réponse : son emploi a-t-il été supprimé pour des « raisons d'économie » ? Depuis mercredi, l’affaire se poursuit. 

23/08/2021, 17:00

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Libraires frustrés, éditeurs désemparés : une “sortie de crise mal barrée”

« La Matrice part en vrille. Tout le monde panique. » En l’espace d’une semaine, les problèmes d’approvisionnement en livres pour les librairies prennent des proportions invraisemblables. La réunion des acteurs impliqués, ce 25 novembre, a débouché sur un désaccord. Tentative d’apaisement pour le distributeur, avec des solutions concrètes, propositions insatisfaisantes pour le syndicat des libraires. Noël ne parviendra pas à inspirer la paix sur Terre – pas forcément par manque d'hommes de bonne volonté…

27/11/2021, 16:27

ActuaLitté

Israël : 70 auteurs anglophones saluent le boycott “exemplaire” de Sally Rooney

En refusant de céder les droits de traduction de son dernier roman, Beautiful World, Where Are You, à un éditeur israélien, Sally Rooney procédait à un boycott afin d'attirer l'attention sur le sort réservé aux territoires palestiniens. Critiqué par certains, notamment le ministre israélien de la Diaspora, son choix est salué par 70 auteurs anglophones des États-Unis et du Royaume-Uni.

26/11/2021, 12:00

ActuaLitté

L'Italie, pays des jeunes lecteurs

Più libri più liberi, la foire italienne destinée aux petits et moyens éditeurs, se tiendra à Rome du 4 au 8 décembre. L'Association des éditeurs italiens (AIE) a annoncé dans un communiqué de presse l'un des chiffres qui seront présentés lors des rencontres professionnelles prévues par le salon. En bref, voici la nouvelle : les enfants et les jeunes jusqu'à 14 ans sont la tranche d'âge qui lit le plus en Italie.

26/11/2021, 11:50

ActuaLitté

Chez Fnac, même avec le Goncourt, Mohamed signifie auteur étranger ?

« Étranger, danger », clamait, hilare, cet étudiant en droit originaire d’Afghanistan, inscrit à l’université de Genève, dans un élan d’autodérision et d’ironie. Imaginait-il alors que, bien des années plus tard, Fnac lui donnerait raison ? L’agitateur culturel a en effet décidé de classer le roman de Mohamed Mbougar Sarr, Prix Goncourt 2021, dans les meilleures ventes de… littérature étrangère. WTF ?

26/11/2021, 11:41

ActuaLitté

Prochaine élection le 17 février 2022 à l'Académie française

Le jour même de l'élection de Mario Vargas Llosa au fauteuil 18 de l'Académie française, les Immortels fixaient la date de la prochaine session de vote. Le fauteuil d'Yves Pouliquen, décédé le 5 février 2020, trouvera peut-être son successeur à cette occasion...

26/11/2021, 10:36

ActuaLitté

Boycott, représailles, vengeance : la colère des librairies BD contre MDS

Marasme, calamité, vaste bordel… les qualificatifs ne manquent pas chez les libraires pour décrire la situation, alors que les fêtes de fin d’années approchent. Pris de court, les voici entre le marteau et l’enclume, avec la ferme intention de ne pas prendre de coups de la part de lecteurs mécontents. Conclusion, s'il n'est pas possible pour eux d'être fournis en bandes dessinées, et autres titres dont s'occupe MDS, ils sont bien décidés à se passer des titres que distribue la filiale de Média Participations.

25/11/2021, 23:43

ActuaLitté

Aux États-Unis, des livres LGBTQ+ interdits reviennent en bibliothèques

En octobre dernier, suite à une réunion du conseil scolaire de North Kansas City (Missouri), deux romans avaient été retirés de la collection des bibliothèques scolaires, jugés inappropriés et sexuellement explicites par des parents d’élèves. Cette semaine, All Boys Aren’t Blue de George M. Johnson (Farrar, Straus and Giroux) et Fun Home: A Family Tragicomic de Alison Bechdel (Mariner Books) feront finalement leur retour parmi les autres oeuvres proposées aux jeunes lecteurs… 

25/11/2021, 16:56

ActuaLitté

Accueil, collections... Des bibliothèques plus adaptées aux personnes trans

La commission Légothèque de l'Association des Bibliothécaires de France avait ouvert en juin dernier un questionnaire à destination des personnes trans, qu'elles soient usagères des bibliothèques ou non. L'idée ? À partir des réponses, faire évoluer certains aspects des bibliothèques pour qu'elles se révèlent plus accueillantes, et deviennent des espaces plus sûrs.

25/11/2021, 16:52

ActuaLitté

Mario Vargas Llosa élu au fauteuil 18 de l'Académie française

Sans trop de surprise, le candidat Mario Vargas Llosa aura attiré les votes des Académiciens. L'auteur péruvien naturalisé espagnol siègera au fauteuil 18, précédemment occupé par Michel Serres. La nouvelle a été annoncée par Álvaro Vargas Llosa, le fils aîné de l'écrivain.

25/11/2021, 16:04

ActuaLitté

Libraire en ligne, mais pas déconnecté

Avec une poésie que Reverdy ne renierait pas, la librairie en ligne BDfugue.com se fait tendre. « Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour », disait le poète. Il en va de même quand on exerce le métier de libraire sur internet : on ne peut que démontrer son implication. Parce que ecommerce ne signifie certainement pas que l’on est détaché du lien social.

25/11/2021, 15:36

ActuaLitté

Le port du masque de nouveau obligatoire dans les bibliothèques et médiathèques

Les dernières annonces du gouvernement sur la lutte contre le coronavirus et la cinquième vague épidémique ont notamment instauré le port du masque dans les lieux publics clos, y compris ceux soumis au « pass sanitaire », à partir du vendredi 26 novembre.

25/11/2021, 15:30

ActuaLitté

Manuel Vilas signe La Nouvelle Urbanité, texte inédit publié par les libraires Initiales

Avec La Nouvelle Urbanité, l’écrivain espagnol Manuel Vilas signe cette année l’Inédit, le texte publié par les libraires Initiales. À partir du début du mois de décembre, il sera offert en cadeau dans les 56 librairies indépendantes de l’association, en France et en Belgique.

25/11/2021, 12:37

ActuaLitté

Hong Kong : une trentaine de livres sur Tian'anmen retirés des bibliothèques

La nouvelle mainmise de la Chine sur Hong Kong n'est plus seulement une crainte : cela se manifeste désormais au quotidien, pour les résidents de cette zone administrative rétrocédée à Pékin. Ainsi, les bibliothèques ont perdu un certain nombre d'ouvrages relatifs au massacre de Tian'anmen, en 1989.

25/11/2021, 12:21

ActuaLitté

Une ordonnance étend des exceptions et “conforte” le dispositif ReLIRE

Le Conseil des ministres de ce 24 novembre aura permis à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, de présenter au président de la République un projet d'ordonnance transposant des dispositions de la directive européenne sur le droit d'auteur. Celles-ci portent sur les exceptions au titre de l'enseignement et de la fouille de textes et de données, mais aussi sur l'exploitation des œuvres indisponibles par des organismes de gestion collective.

25/11/2021, 11:43

ActuaLitté

Parents, enfants, professionnels : l'engagement pour la petite enfance

Il y a des enfants. Il y a leurs parents. Et il y a des professionnels dont le métier consiste à se pencher sur les enfants. Agir pour la petite enfance a pour mission de réunir les trois. Les enfants doivent pouvoir grandir dans un monde qui leur donne toutes leurs chances. Les parents doivent être accompagnés. Les professionnels ont besoin d’être formés et valorisés.

25/11/2021, 11:12

ActuaLitté

Ordre national du Mérite : Annette Wieviorka et Charles Dantzig dans la promotion

Plusieurs décrets du président de la République, publiés ce jour au Journal officiel, font état de nominations ou promotions au sein de l'Ordre national du Mérite. Parmi les noms cités au sein de ces listes, ceux d'Annette Wieviorka, historienne, et Charles Dantzig, auteur et journaliste.

25/11/2021, 09:49

ActuaLitté

Livres dans le panier : un groupe de lecture au supermarché

Le comité des membres de la Coopérative de Varèse-Malnate, en Italie, propose de combiner deux activités habituellement éloignées : les courses et les livres. Voici un groupe de lecture organisé par un supermarché.

25/11/2021, 09:44

ActuaLitté

Bibliothèque et édition : la commission culture du Sénat adopte les deux lois sur le livre

Après un vote sans trop de difficulté à l'Assemblée nationale en octobre dernier, deux lois qui portent sur le secteur du livre, l'une sur les bibliothèques et l'autre sur l'économie du livre, notamment les frais de port du livre, ont passé sans encombre la Commission de la culture du Sénat.

24/11/2021, 16:37

ActuaLitté

Bill Gates recommande des livres et collabore avec des libraires

Froid glacial, musiques sirupeuses, décorations diverses : plusieurs indices annoncent les fêtes de fin d'année. Les recommandations littéraires de Bill Gates en font partie, tant le fondateur de Microsoft est fidèle à cette tradition. Cette année, toutefois, le milliardaire a fait une place pour quelques librairies américaines...

24/11/2021, 11:46

ActuaLitté

La San Diego Comic-Con de retour en juillet 2022

Après une annulation en 2020 et une session de rattrapage en 2021 — attendue du 24 au 26 novembre — la San Diego Comic-Con, un des plus importants événements du monde en matière de BD et comics, sera de retour en version normale en juillet 2022, ont annoncé les organisateurs.

24/11/2021, 11:02

ActuaLitté

Mondadori acquiert 50 % de DeA Planeta Libri

Le groupe Mondadori est de plus en plus intéressé par une expansion dans le secteur de l'édition de livres. Le 7 novembre, en effet, l'autorité antitrust a approuvé l'acquisition de De Agostini Scuola. Le 22 novembre, le groupe basé à Segrate a signé un accord avec De Agostini Editore pour l'achat de 50 % de DeA Planeta Libri. 

24/11/2021, 11:01

ActuaLitté

Disparition de Robert Bly, poète américain et figure du masculinisme

Âgé de 94 ans, le poète américain Robert Bly est décédé, ce 21 novembre. Assez peu connu en France — seul L’homme sauvage et l’enfant a été traduit en France au Seuil —, il était devenu une figure du mouvement masculiniste aux États-Unis. Et cela, notamment avec la publication de ce même ouvrage, en 1990, dans lequel il décrivait des hommes « adoucis et féminisés ».

24/11/2021, 10:20

ActuaLitté

Vivre/Écrire : des textes ordinaires qui reconstituent l'histoire

Il existe un lieu fabuleux où sont conservés et consultés des milliers de manuscrits inédits déposés par des inconnus : la bibliothèque-archive de l’Association pour le Patrimoine Autobiographique (APA). À partir de ces « écritures ordinaires », Mauconduit, qui fête ses dix ans en 2022, a imaginé constituer peu à peu une bibliothèque de l’histoire intime des Français au XXe siècle.

24/11/2021, 09:26

ActuaLitté

Increvable, la saga Millénium accueillera trois nouveaux romans

La saga Millénium résiste décidément bien à la disparition de son créateur, Stieg Larsson, survenue en 2004. La maison d'édition suédoise Polaris a ainsi annoncé la publication de trois nouveaux romans, après acquisition des droits auprès de la famille de Larsson.

23/11/2021, 11:58

ActuaLitté

Le livre, roi des achats à Noël, sur fond de croissance du marché jeunesse

Dans le marché du divertissement physique (livres, consoles et jeux, musique et home vidéo), le livre reste le protagoniste principal. C'est ce que révèlent les données d'une enquête Gfk sur les marchés du divertissement physique en Italie, en Espagne et en France, publiée par l'éditeur italien Salani à la mi-novembre. En 2020, pour chaque 100 € dépensé, plus de 70 € ont été consacrés aux livres, et la valeur la plus élevée a été atteinte en Italie avec 78 €....

23/11/2021, 10:39

ActuaLitté

L'auteur américain Noah Gordon, inconnu dans son pays, est mort

Ce lundi 22 novembre, l'écrivain américain Noah Gordon s'est éteint « dans la tranquillité de son foyer », indique sa famille dans un message. Âgé de 95 ans, Gordon a signé de nombreux romans historiques, traduits et publiés dans le monde entier. Aux États-Unis, toutefois, il était resté l'écrivain le plus célèbre « dont vous n'avez jamais entendu parler »...

23/11/2021, 10:24

ActuaLitté

Un “amour de loin” : la correspondance entre Franz Kafka et Milena Jesenská

Les éditions nous publient la correspondance de Franz Kafka et Milena Jesenská, traduite par le regretté Robert Kahn, déjà à l'origine des Derniers cahiers (2017) et de la première édition française intégrale des Journaux (2020), chez le même éditeur. Les lettres de Kafka — les réponses de Jesenská sont perdues — dessinent un « amour de loin », non moins puissant.

23/11/2021, 09:51

ActuaLitté

Interventions scolaires : les artistes québécois mieux rémunérés

Une enveloppe de 50 millions $ sur cinq ans. Voilà le budget qu’ont présenté les ministres de l’Éducation et de la Culture du Québec. La somme est allouée aux interventions scolaires des artistes, dans la perspective de mêler pédagogie et culture. Conséquence directe : les artistes verront leurs honoraires revus à la hausse.

23/11/2021, 09:14

ActuaLitté

“Je suis né le 8 septembre 1831, de parents peu aisés.” Vie de Pierre Ribotel

« Me voilà donc à l'âge de 19 ans, 6 mois, 12 jours, condamné à passer trente-six a années de ma vie dans les prisons où je gémis depuis l'âge de onze ans. Jeunes gens ! Gardez-vous de fréquenter les mauvaises compagnies et surtout les maisons de débauche. Que les malheurs dont j'ai été victime par ma faute vous engagent à ne jamais quitter les sentiers de la vertu ; vous serez plus heureux que moi qui ai désormais perdu tout espoir d'être rendu à la liberté... » L’éternel taulard de Michel Glardon.

22/11/2021, 16:34

ActuaLitté

La journaliste et autrice Narges Mohammadi arrêtée en Iran

Narges Mohammadi, autrice, journaliste et militante des droits de l'homme, a été arrêtée en Iran, le 16 novembre dernier : elle participait à une cérémonie en mémoire d'Ebrahim Ketabdars, père de famille tué par les forces de sécurité iraniennes à Karaj, en 2019. Il manifestait alors contre le régime. Plusieurs pays, dont la France, ont appelé à sa libération, avec des organisations non gouvernementales.

22/11/2021, 15:48

ActuaLitté

L'éditeur libanais Dar Al Jadeed lauréat du Prix Voltaire 2021

Le Prix Voltaire 2021, décerné par l'Union internationale des éditeurs (UIE, IPA en VO, pour International Publishers Association), a été remis à la maison d'édition libanaise Dar Al Jadeed. Accompagnée d'une dotation de 10.000 francs suisses, la récompense salue l'engagement d'un éditeur pour la liberté d'expression.

22/11/2021, 15:06

ActuaLitté

Violence envers les femmes : une expographie d'oeuvres et de témoignages

À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence envers les femmes, ce 25 novembre, la fédération France Victimes est partenaire de l'expographie créée par le collectif Mots et Maux de femmes. Ce projet dénonce les violences faites aux femmes, alors que 100 femmes sont déjà mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint depuis le début de l'année.

22/11/2021, 12:35

ActuaLitté

De ses origines aux formes adoptées : une Histoire naturelle de la violence

La publication du 5e opus de la collection des manifestes du Muséum, dédié à l’Histoire naturelle de la violence, affirme la position d’institution citoyenne, contemporaine et engagée dans les débats de société du Muséum national d’Histoire naturelle. La violence est un sujet d’actualité prégnant, qui se manifeste sous de multiples formes dans les sphères privée comme publique. 

22/11/2021, 11:05

ActuaLitté

L’Erma di Bretschneider : trois siècles d’édition scientifique italienne

L'Erma di Bretschneider fête cette année ses 125 ans d'existence. Cette prestigieuse maison d'édition a été fondée à la fin du XIXe siècle, en 1896. Son nom est l’acronyme de Libreria Editrice Romana Monumenti Arte. 

22/11/2021, 11:03

ActuaLitté

Pays de Galles : 400 000 livres partent en fumée dans un entrepôt

Les flammes n'auront rien laissé derrière elles, si ce n'est des cendres et un vaste sentiment de gâchis pour Emma Littler, responsable de la librairie d'occasion Berwyn Books de Buckley, Flintshire, au nord-est du pays de Galles. 400.000 livres, dont des exemplaires rares, sont en effet définitivement perdus.

22/11/2021, 10:57

ActuaLitté

Vivendi : le projet d'un Disney européen face à la souricière de Telecom Italia

Pour Vivendi, le 15 décembre 2022 sera la date butoir dans le rachat des parts d’Amber Capital. À cette ultime échéance, soit l’OPA sur Lagardère débutera, soit… ce sera compliqué. Avec le plein soutien, quoiqu’un brin inutile, d’un Arnaud Lagardère rétrogradé dans ses pouvoirs, le Grand Projet continue de s’élaborer pour Vincent Bolloré. Avec cette dernière brique stratégique que dévoilait le président du directoire de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine. 

22/11/2021, 10:03