#Réseaux sociaux

La rémunération minimum pour les auteurs : refus catégorique des éditeurs

Présentant ses vœux pour l’année 2020, Vincent Montagne s’est plié à l’exercice délicat d'établir un panorama de l’industrie du livre. Il présentait d’ailleurs l’objet comme un outil incontournable – et moteur de la création, notamment dans le cinéma. Plus encore, le livre incarne un « vecteur de développement économique pour notre pays ». Car « le livre et la lecture sont des enjeux sociétaux essentiels et méritent d’être défendus », assure-t-il.

Le 10/01/2020 à 12:27 par Nicolas Gary

15 Réactions |

Publié le :

10/01/2020 à 12:27

Nicolas Gary

15

Commentaires

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

oups... pixabay licence

Pour autant, la relative bonne santé du secteur ne doit pas masquer des réalités. Ce dernier reste fragile dans tous ses maillons et composants, à commencer par le lectorat. « Nous perdons des grands lecteurs, des lecteurs moins grands qui s’étaient habitués à lire à l’école et sont séduits aujourd’hui par d’autres formes de loisirs », pointe-t-il, évoquant une « guerre du temps », ou plus communément appelée économie de l’attention.

Selon les données, la génération des Millenials offrirait 9 secondes, voire moins, de capacité d’attention, ce qui ne fait pas vraiment les affaires de l'édition, plus tournée vers le temps long.

Petit colosse, aux pieds d'argile

La fragilité se retrouve chez tous les acteurs, qui sont interdépendants : bibliothèques, libraires, éditeurs… et auteurs. Sur ce dernier point, ActuaLitté évoque régulièrement la situation économique et sociale difficile. Et Vincent Montagne de nous emboîter le pas.

« Au-delà des réformes sociale et fiscale engagées par le gouvernement, la baisse du lectorat, la baisse du tirage moyen compensée difficilement par un nombre de titres plus élevé ont un impact combiné direct sur la situation de nos auteurs.... Cette inquiétude, nous la partageons... »

En de telles circonstances, la tentation « est grande de se tourner vers l’État et les pouvoirs publics pour légiférer, encore et toujours, pour mieux normaliser ».

Ainsi, le président du SNE déplore la proposition « d’inscrire dans la loi une rémunération minimum du prix de vente des ouvrages pour tous les auteurs ». Celle-ci, pointe-t-il, est « basée sur un camembert global, hors-sol, totalement inepte, de fausses répartitions des droits, qui ne tient compte ni des à-valoirs non récupérés ni des droits annexes ».

Enfin, elle relève d'un non-sens économique, analyse-t-il, reposant sur « une méconnaissance totale de l’édition et des spécificités de chaque secteur ». La proposition ne vient pourtant pas de nulle part.

Vincent Montagne
Vincent Montagne - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Il alerte également : « Quant à la normalisation excessive, l’histoire nous enseigne qu’elle a des conséquences dramatiques dans le domaine de la création et qu’elle conduira a minima à la disparition de nombreux auteurs et nombreuses maisons d’édition. Donc à l’appauvrissement de la création littéraire. Au détriment du lecteur. »

Légiférer, en tremblant ?

Il cite alors, en conclusion, Jean-Étienne-Marie Portalis, précurseur du Code civil : « Ne légiférez qu’en tremblant. » Bon, en réalité, cette phrase serait plutôt de Jean Carbonnier, juriste et professeur de droit. Certains n’ont pas hésité sur les réseaux à lui opposer Jean-Jacques Rousseau : « C’est parce que la force des choses tend toujours à détruire l’égalité, que la force de la législation doit toujours tendre à la maintenir. »

Or, il est amusant de rappeler qu’en début de discours, le président du SNE avait insisté sur un premier point. Si l’industrie est fonctionnelle, c’est aussi parce qu’elle jouit « d'un cadre législatif original, particulier, moderne, modernisé et efficace, autour du prix du livre ». Donc une législation du prix unique du livre oui, une législation pour les auteurs, non ?

Alors que les artistes auteurs attendent avec impatience les conclusions de la mission confiée à Bruno Racine — dont le rapport tarde véritablement à être présenté — la remarque du président du SNE a soulevé plus d’un sourcil. À ActuaLitté, il assure toutefois n’avoir pas eu l’opportunité d’en consulter les conclusions.

Les 10 % volent

Une fin de non-recevoir, à la demande des États généraux du Livre, tome 2, qui revendiquait « un taux de rémunération minimal de 10 % des auteurs ». Mais également que « soit envisagée une mesure législative de nature à garantir un meilleur partage de la valeur au sein de la chaîne du livre et une rémunération juste et équitable pour les auteurs ». Une revendication portée par l'ensemble des organisations d'auteurs, mais également des sociétés de gestion...

« C’est une fin de non-recevoir aux principales demandes des auteurs. On a l’impression de se retrouver face à un patronat qui refuserait toute discussion alors qu’on est en pleine crise pour les créateurs », regrette Denis Bajram, président de la Ligue des auteurs professionnels. 

Car la revendication des 10 % figure parmi les pistes sur lesquelles légiférer — ainsi que le portaient les États généraux du livre. Avec les sociétés de gestion, ils réclamaient également que « soit envisagée une mesure législative de nature à garantir un meilleur partage de la valeur au sein de la chaîne du livre et une rémunération juste et équitable pour les auteurs ». Et plus encore, comment trouver des moyens de protéger enfin les travailleurs que sont les auteurs. 

La position prise par le SNE  fait d'ailleurs écho à un autre renversement de table, quand ce même SNE a refusé de s’impliquer dans la rémunération des auteurs en dédicaces, au cours des événements liés à 2020 année de la BD en France.

Le risque financier pour les éditeurs

« Nous espérons que ces questions, et nos propositions sur le sujet, seront bien reprises par le rapport Bruno Racine. C’est sans doute ça qui inquiète nos partenaires éditeurs. Et on comprend bien ce que sous-tend cette volonté de ne pas voir l’État s’en mêler. Mais il reste étonnant de les entendre le dire aussi clairement en public », reprend Denis Bajram.

Des critiques qu'avait anticipées Vincent Montagne, poursuivant dans son discours : « Ce sont [les éditeurs] qui prennent le risque financier de publier. Ce sont eux qui fixent le prix du livre. Ce sont eux qui portent la transformation numérique de l’industrie du livre. En bref, ce sont eux sur qui repose une part importante de l’équilibre économique de la filière. »

Avec ce constat posé : 74 % des maisons d’édition sont en difficulté, et sur les 720 qui sont membres du SNE, la moitié réalise moins de 350.000 € de chiffre d’affaires. De quoi inviter à réfléchir à la création d’un « fonds d’aide aux éditeurs défaillants à l’égard de leurs auteurs ». Un modèle qui serait à l’image de ce que l’ADELC peut offrir aux librairies — dont les ressources ont été originellement allouées par les grandes maisons d’édition.

15 Commentaires

 

wiwi

10/01/2020 à 13:51

Tout à fait Vincent. Il n'est d'ailleurs pas rare de croiser des auteurs ventripotents sortant du resto ( payé avec note de frais ) pour se glisser péniblement dans leur SUV, tandis que des éditeurs malingres travaillent 12 heures par jours pour leur permettre ce train de vie.

reverine

10/01/2020 à 17:41

Quel humour, j'adore ! Et sinon, les non-payements du logement et de la bouffe tout le long d'un salon par l'éditeur qui jouit de ta présence au stand et de la plus-value des dédicaces, on en parle ? C'est tellement plus fréquent ;)
Voire qui laissent les auteurs acheter leurs propres stocks et payer leurs stands... Des salons qui invitent directement des auteurs à leurs frais, ça devient de plus en plus des légendes...

Etienne Denis

10/01/2020 à 17:43

« Ce sont [les éditeurs] qui prennent le risque financier de publier. » ----> Ok, reformulons : les gens dont le travail consiste à publier des livres prennent le risque de faire leur travail.

C'est bien. Mais c'est un argument plutôt faible, non?

Si on veut sortir l'argument du risque, sortons-le! Le risque le plus grand, c'est l'auteur qui le prend : il investit des centaines d'heures, des milliers d'heures, avec une très forte probabilité qu'il soit payé moins d'un Euro par heure travaillée... et ce, des mois, voire des années après avoir fait son travail... période pendant laquelle son éditeur (la personne) touche un salaire régulier.

Si l'auteur avait mis le même nombre d'heures dans n'importe quel emploi, neuf fois sur dix il serait payé beaucoup plus (et beaucoup plus vite!).

Cela dit, c'est normal que les éditeurs ne veulent pas de contraintes dans leurs contrats. Ils bénéficient d'un énorme rapport de force! De plus, et chaque Euro versé à un auteur est un Euro de moins versé aux actionnaires.

Nina

10/01/2020 à 18:07

il y a un éléphant que tout le monde prend soin de ne pas voir, c'est l'auto édition des auteurs qui a rebattu les cartes de la chaîne du livre. les auteurs ont pris le pouvoir et la vieille dame de l'édition a du mal à suivre !

sab

10/01/2020 à 20:33

Le risque le plus grand, c'est l'auteur qui le prend : il investit des centaines d'heures, = c'est son boulot aussi ;-)vu que c'est lui le « producteur », c'est lui qui produit. (il faut bien produire avant d'avoir quelque chose à vendre, c'est pareil dans tous les métiers)

Dans n'importe quel autre travail, les auteurs gagneraient 9 fois plus : en étant salariés , oui, sinon,à l'heure, non pas sûre du tout.

koinsky

11/01/2020 à 06:10

Virez-moi manu militari ce guignol qui se gausse de bons mots en s'engouffrant des p'tits fours payés par nos soins dans des salons feutrés ! Allez Ouste !

GAUTIER Gérard

11/01/2020 à 06:37

Je suis l’initiateur d’une association citoyenne « non partisane », créée en 1989, et je réagis, depuis le début, lorsque des décisions sont prises qui concernent la Démocratie et le respect des citoyens et des contribuables

En qualité d’auto-éditeur, statut que j’ai choisi, du fait de ce qui précède, pour être un Homme libre, et après avoir été victime de la censure, j’ai pris position, dès octobre 2017, après l’appel à un « financement participatif » lancé par le Festival de littératures vagabondes de Binic. Cela justement à la suite de la décision prise par le CNL concernant la rémunération des auteurs invités. (*)

Je considère quant à moi, que s’il est normal que les auteurs soient rémunérés pour leur présence promotionnelle à des manifestations, cela doit être consigné dans leur contrat initial avec leurs éditeurs et ce, en fonction des moyens financiers de ces derniers. Cette décision, logiquement, doit être du domaine d’accords librement et mutuellement consentis entre les deux parties, éditeurs et auteurs.

Il est anormal que ce soit une "nouvelle administration parisienne" jacobine qui l'impose. Cela sans que les responsables des Collectivités s'en émeuvent?

Il est important de dire que la décision autoritaire du C.N.L. met en péril à terme, toute la filière de l’Edition, des petits éditeurs, des auteurs, de la vie associative et culturelle, les organisateurs de salons.

Cela créé, de plus, un sérail de « biens en Cour » - en fonction des inclinaisons et appartenances politi-ques des auteurs, de leur docilité, qui vont devenir, ce qui est déjà le cas pour certains, « de facto », des auteurs conventionnés – fonctionnarisés …» Cela comme l’a permis la création du statut des « intermit-tents du Spectacle » de Monsieur Aillagon,

Plus grave dans le problème évoqué est que ce dernier est de nature à porter préjudice, par voie de conséquences aux contribuables. Ces derniers vont, être, en fait les « dindons de la farce ».

Car les manifestations accueillant des auteurs invités seront (elles le sont déjà) subventionnées par les Collectivités territoriales, départementales et locales.

Ce qui revient à dire et à prouver que ce sont les contribuables qui vont se substituer aux responsabilités financières des Grands groupes d’édition.

En effet aujourd’hui …89% des ouvrages édités le sont par 10 % des éditeurs. A chacun de prendre ses responsabilités citoyennes!

Dominique Lin

11/01/2020 à 12:20

Il y a un tel écart entre la pieuvre éditoriale industrielle organisée comme n'importe quelle multinationale du CAC 40 et les petits éditeurs indépendants qui gagnent souvent moins que l'auteur sur un livre, qu'il serait bon de scinder la profession en au moins 2 parties avant de légiférer.
Quand certaines grosses maisons engrangent des millions d'€ de CA, les petits sont souvent en déficit et alimentent la trésorerie de leur maison avec un travail annexe, le RSA ou une retraite…
Alors, comment légiférer sur de tels écarts sans risquer de faire disparaître 90 % des maisons d'édition qui réalisent 10% du chiffre d'affaire du livre (je ne parle pas des maisons à compte d'auteur qui se portent bien puisque leurs clients sont les auteurs…), donc d'uniformiser la production intensive et la réduire à des "vendeurs de livres". Il n'y a qu'à voir la pauvreté littéraire des titres mis en avant à chaque rentrée pour s'en persuader. Aujourd'hui, un roman fonctionne sur le montant de promotion de l'éditeur et le carnet d'adresse de l'auteur. Un présentateur télé parle de sa jeunesse ou de son père et il fait tous les plateaux, une perle littéraire avec du sens profond et du rythme reste majoritairement inconnu des médias. Si en plus, il est édité chez un petit, les chroniqueurs n'ouvrent même pas le livre pour en juger par eux-même! On n'est pas sorti de l'influence des lobbies qui ont gagné le monde du livre.

Brunner Marc

11/01/2020 à 15:46

En considérant la manière d opérer par certaines maisons d éditions qui utilisent sois disant leurs introductions les auteurs sont souvent trompés. Aussi j'ai décidé de m auto éditer ce qui me permet de vivre mieux

Renee Bonneau pseudo renata

11/01/2020 à 17:33

Sans parler des editeurs malhonnetes qui ne paient pas et dont je poursuis un en justice bien connu pour cela.(editions Oskar jeunesse)il faut faire un exemple

Vincent

20/07/2020 à 15:41

bonjour,

Je confirme pour Oskar.
J'ai trois romans édités chez eux et je n'ai reçu qu'un à-valoir (pour le premier), ensuite, plus rien, ni à-valoirs, ni droits.
J'ai fait appel à un avocat, qui m'a conseillé de voir un médiateur.
Nous avons réussi à faire une table ronde entre moi, l'éditeur et le médiateur. M. Hessel (patron d'Oskar), s'est engagé par écrit fin 2019 à me faire des versements mensuels pendant 10 mois. J'ai reçu un seul versement et depuis, plus de son et plus d'image, et ce, malgré de nombreuses relances par e-mail et par téléphone (sur répondeur puisqu'il ne décroche pas).
D'après le médiateur, cela ne vaut pas le coup d'attaquer en justice car ce sera très long et coûteux.
A ce jour, j'en suis à 800 euros de frais (avocat et médiateur).
Un conseil, fuyez cet éditeur comme la peste...!!!!
En espérant que ma mauvaise expérience puisse éviter à d'autre de se faire avoir.
Cordialement,
Vincent Faucheux

Jean

20/07/2020 à 16:10

S'il y a un engagement clair et non tenu je vous conseille plutôt de passer par un huissier. Les avocats,ces mêmes-là s'en foutent. Les huissiers, ils aiment moins...

JPC ZERAINY

12/01/2020 à 23:07

très bien vu !
Pour ma part, j'écris; j'édite moi-même à l'étranger et je diffuse da min à la main, gratos ou au prix coutant (entre 10 et 15€). Juste pour faire plaisir)

koinsky

13/01/2020 à 06:15

Comment être dupe des discours mielleux prononcés par ces notables poudrés du pif du monde de l'édition qui nous mangent la laine sur le dos depuis toujours et consentent généreusement à nous accorder à peine 10 % des revenus d'un job que nous avons pourtant effectué seul à 80% (temps estimé du travail de l'auteur sur son livre).

JB

24/01/2020 à 13:21

« Ce sont [les éditeurs] qui prennent le risque financier de publier. Ce sont eux qui fixent le prix du livre. Ce sont eux qui portent la transformation numérique de l’industrie du livre. En bref, ce sont eux sur qui repose une part importante de l’équilibre économique de la filière. 

Pardonnez-moi, cher Vincent, mais alors comme argument CON, ou de mauvaise foi, ça se pose là.

Parce que vous croyez que les auteurs que nous sommes ne prennent pas un risque financier à écrire? Parce que la filière ne repose pas entièrement, à 100%, sur le fait qu'il y ait des auteurs à publier?

Personne ne remet en cause le rôle de l'éditeur. C'est d'ailleurs pour cela que les auteurs réclament un misérable dixième de rémunération sur ce qu'ils ont produit, et pas davantage.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Comprendre les patients, ou la vie en soins palliatifs

L’Homme étoilé publie prochainement aux éditions du Lombard Constellation, récits de son quotidien dans un service de soins palliatifs. Pour ActuaLitté, l’auteur revient sur des saynètes choisies.

16/04/2024, 11:05

ActuaLitté

Ils se revendiquent d'Apostrophes ou Radioscopie : Les Inactuels

Collectif de journalistes culturels, Les Inactuels revendiquent exigence et liberté de ton — une indépendance éditoriale, pour des émissions ancrées dans une histoire. Parce que celles qui les ont marquées ont disparu, voilà une trentaine d’années, ils reprennent le flambeau, à leur manière. Et sollicitent l'aide des internautes pour ce faire.

24/03/2024, 17:39

ActuaLitté

Fureur, sauvagerie : qu'est-ce que l'homme face à l'immense nature ?

84 après J.-C. Melonius Brigantus, connu sous le nom du “Picte”, est reconnu pour sa monstruosité et ses prouesses martiales impressionnantes. Sa légion a été envoyée en Écosse, pour conquérir le pays... Brigantus - Banni est le premier volume d'un diptyque édité par Le Lombard, signé par Hermann et Yves H. Bienvenue en territoire picte...

07/02/2024, 14:31

ActuaLitté

Quand les légionnaires romains marchaient sur l'Écosse

Dans la centurie, Melonius Brigantus, surnommé « Le Picte », est une figure célèbre. Considéré comme un monstre et une force de combat redoutable, il incarne la sauvagerie que les légions romaines sont venues affronter en Écosse. Premier tome d'un diptyque publié par Le Lombard, Brigantus est signé Hermann et Yves H... Plongée dans la légion romaine.

02/02/2024, 11:32

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille pour le réveillon

Le réveillon est le moment idéal pour offrir des livres. Emballés sous le sapin, ce sont des promesses de voyages immobiles. 

23/12/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille joueur

Le regretté Georges Perec, dans son exploration ludique des mots et des structures, transforme le jeu en un art subtil, tissant habilement des puzzles littéraires qui défient l'esprit.

09/12/2023, 10:30

ActuaLitté

Des chevaliers robots : du jamais-vu l'époque du roi Arthur

LeChevalierAuDragon – Emanuele Arioli aura passé dix années de recherches pour mettre à jour l’histoire de Ségurant, le chevalier au dragon, oublié de la Table ronde. Avec le dessinateur Emiliano Tanzillo, ils publient un album reprenant cette histoire chez Seuil Jeunesse. Le scénariste commente, avec nous, des séquences choisies.

21/11/2023, 16:33

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille pour Jean Teulé

L’histoire du roi qui ne voulait pas mourir a été publié le jour anniversaire du décès de Jean Teulé. Initialement intitulée Panique à bord de Louis XI, l'oeuvre a été rebaptisée peu avant la disparition de l'auteur, un changement de titre que son éditrice, Betty Mialet, considère comme un signe prémonitoire...

18/11/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille cruel

La crudelitas, enveloppée dans les voiles sombres de la trop humanité, se déploie comme une ombre implacable sur l'âme, insufflant terreur et désespoir. Tel un spectre antique, elle murmure à travers les âges, un écho persistant des heures de furie...

11/11/2023, 10:00

ActuaLitté

(Dé)rangée, coup de coeur de novembre des Amis de la bande dessinée

Fidèles à leur habitude, les Amis de la bande dessinée ont désigné leur coup de cœur pour le mois de novembre. Fondé par Adrien Laurent, ce groupe monté sur Facebook compte près de 122.000 abonnés. Gloire donc à Manon Henaux et Greg Blondin, pour le tome 1 de leur album (Dé)rangée.

08/11/2023, 10:20

ActuaLitté

Des lions, une taverne, un dragon : un chevalier a chamboulé le monde médiéval

LeChevalierAuDragon – Emanuele Arioli aura passé dix années de recherches pour mettre à jour l’histoire de Ségurant, le chevalier au dragon, oublié de la Table ronde. Avec le dessinateur Emiliano Tanzillo, ils publient un album reprenant cette histoire chez Seuil Jeunesse. Le scénariste commente sur Instagram, des séquences choisies, que nous republions ici.

08/11/2023, 09:41

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille visionnaire

Friedrich Nietzsche, Arthur Rimbaud, Robert Desnos, William S. Burroughs...  Les visionnaires ont cette capacité rare de voir au-delà de l'horizon du donné, anticipant les nécessités de demain là où d'autres ne voient que la routine du quotidien.

04/11/2023, 10:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille zinzin

Jack Kerouac, Pierre Goldman, Ettore Sottsass ou Delfeil de Ton, ils n'auraient pas fait tout ça s'ils n'étaient pas un petit peu chtarbés... Cette déraison est souvent le berceau de la création, car c'est dans l'abandon des conventions que l'esprit trouve sa liberté la plus authentique.

28/10/2023, 10:00

ActuaLitté

Ségurant : Un dragon, j'ai vu un dragon... et son chevalier... (2/2)

Lechevalieraudragon – Le chercheur Emanuele Arioli, associé à l'illustrateur Emiliano Tanzillo, vient de lancer chez Dargaud un ouvrage graphique au scénario envoûtant. Pendant près d'une décennie, cet expert en littérature et langage du Moyen Âge de l'université polytechnique des Hauts-de-France a sillonné les archives internationales pour redécouvrir le récit perdu de Ségurant, le preux face au dragon... 

23/10/2023, 12:57

ActuaLitté

Un dragon, j'ai vu un dragon... et son chevalier : Ségurant

Lechevalieraudragon – L’universitaire Emanuele Arioli et le dessinateur italien Emiliano Tanzillo ont publié chez Dargaud une bande dessinée à l’histoire fantastique. Durant une dizaine d’années, le maître de conférence en langue et littérature médiévale à l’université polytechnique des Hauts-de-France a parcouru les bibliothèques du monde pour reconstituer l’histoire oubliée de Ségurant, le chevalier au dragon…

16/10/2023, 15:54

ActuaLitté

Les amis de la BD inaugurent leur coup de coeur mensuel

Fondé par Adrien Laurent, les Amis de la BD rassemblent une équipe de passionnés. Ensemble, ils partagent et informent, via Facebook et le site internet, une communauté de plus de 117.000 personnes à ce jour. Ce mois-ci, ils mettent les projecteurs sur la BD Les vies de Charlie, le coup de coeur d’Octobre.

12/10/2023, 10:53

ActuaLitté

#ActuaLittéaime : un mille-feuille chevaleresque

Du lourd avec un récit inédit de la littérature médiévale arthurienne : Ségurant, le chevalier au dragon. En parallèle, il faut dire un dernier au revoir à Mattéo, héros de la saga historique de la première moitié du XXe siècle... Mais le repos du guerrier est mérité ! Elsa Deck Marsault examine de près l'engagement militant, entre volonté de justice sociale et abolitionnisme pénal, et approches punitives pour traiter les conflits internes...

07/10/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille dévorant

Le soleil dévorant de l'Algérie dardait ses rayons ardents, embrasant le paysage et les crânes de la lumière implacable d'un poète assassiné. L'homme gêné est lui esseulé, jusqu'à sa rencontre avec la nouvelle voisine. Son quotidien désoeuvré est à présent rempli de vie, de pensées dévorantes et...de doutes. 

 

30/09/2023, 10:05

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille artiste

En artiste, le peintre et sculpteur italien Amedeo Modigliani a su capturer l'essence de la mélancolie dans ses portraits allongés et ses nus. L'assassinat peut également être considéré comme un des beaux-arts, surtout quand la féminité rencontre le crime. Et quelle résistance, acte premier de toute oeuvre essentielle, quand des travailleurs sans-papiers employés par l’entreprise Chronopost d’Alfortville, ont mené une grève victorieuse de plusieurs mois.

23/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille sanguinaire

Purges, famines orchestrées ou camps de travail forcé, le communisme soviétique de Staline et cie n'était pas de la rigolade. La Guerre de Sécession non plus, même par les yeux d'un poète... Et quand un conflit religieux interplanétaire dévaste la galaxie, quatre divinités établissent un nouvel empire : dictature violente et répressive, à la Lavrenti Beria.

16/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéaime : un mille-feuille idéal

Au cœur des banlieues françaises, Les conditions idéales de Mokhtar Amoudi suit Skander, un jeune homme déchiré entre les attentes de la société liées à ses origines et son rêve de devenir avocat : le combat des jeunes face au déterminisme social, avec une plume touchante et éclairée par l'amour de la littérature.

09/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille fantomatique

« Vouloir mourir ou ne pas vouloir mourir... Il n'y a que les vivants qui ont ces soucis. Les fantômes ne se posent pas de questions. Ils sont déjà morts. Profite d'être en vie pour faire des choses que seuls les vivants peuvent faire. »

02/09/2023, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille bagarreur

Un mineur (qui descend à la mine) et boxeur dans le nord du Chili, entre misère, foi et machisme, un compositeur-théoricien-malin-génial, ou Maximillienne qui débarque à Paris en autostop pour vivre de la bande dessinée, trois bagarreurs chacun dans leur secteur.

26/08/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille marin

 « Il y a la mer et qui peut l’épuiser ? », se demandait Sylvain Tesson, peut-être les candidats de téléréalité à force de conversations creuses comme la terre de Joseph Altairac ? Les plages de Lisbonne, quel bonheur des derniers jours, qui certainement se finit alors qu’août se ferme doucement, en même temps que Paris Plage... Le soir, la capitale portugaise dissimule ces histoires de vengeance…

19/08/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille feuille réputé

Avec Alain Damasio, la mémoire est comme du verre fin, si facile à fissurer sous la pression du temps... Pour James Ellroy, face aux tumultes de la vie, elle est semblable à une plume emportée par le vent... Avec Philip K. Dick, les souvenirs se mélangent, disparaissent, se transforment, à cause des clés de la perception...

12/08/2023, 10:00

ActuaLitté

“Histoires, poèmes, recettes...” : TikTok s'essaie aux textes

Présentant une innovation qui lui permet de lorgner vers Instagram et Facebook, le réseau social chinois TikTok peut désormais accueillir des textes jusqu'à 1000 caractères. Ces écrits pourront être affichés sans photo ni vidéo, ce qui peut, de prime abord, étonner pour un réseau social tourné vers l'image.

31/07/2023, 15:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille hardi

C’est un 28 juillet 1794, pardon un 10 thermidor an II que Robespierre perdit la tête. Depuis personne n’est tombé d’accord sur ce qu’était cet homme, mais une chose est certaine, il était hardi !

29/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille fragile

La fragilité d'une révolution réside dans l'équilibre précaire entre une aspiration au changement et la nécessité de maintenir, au minimum, une cohésion sociale. Ce corps, qui intègre le multiple, se fracture toujours dans les périodes de guerre. Et que dire de la civilisation, cette dynamique de la complexité, délicate comme les gestes d'une ballerine, et exigeante comme la poigne d'un corset...

23/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille insulaire

Une île volcanique entre l'Italie et la Tunisie : « Enfermée par la mer dans la très profonde solitude de la Méditerranée, celle-ci a un regard vertical : depuis la terre arrachée avec les ongles au volcan, cultivée avec peine et selon un ordre presque métaphysique, droit jusqu’au ciel qui dans les nuits limpides, montre les cultures serrées, intensives,de ses constellations. Peut-être est-il aussi la métaphore de la condition humaine. »

08/07/2023, 10:35

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille tempétueux

La tempête de Mario Neri est un beau paysage dans lequel la détresse est affective. Chez Jean Eustache, l'ouragan est soit sourd, soit volubile, caché derrière un flot de paroles. Tyst veut en sortir de l'orage : « Me perdre dans un autre monde. Si cet autre monde doit être de ma fabrication, la démence vaut mieux que de coûteux psychotropes. »

01/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille déroutant

Marcin Kania est sans doute un assassin... Un matin, le visage tuméfié, il se rend à son groupe de discussion tourné vers la sortie de la dépendance. Il n’avait pas bu depuis quasi deux ans... Déroutant, mais pas moins que la dégaine de Taj et ses aventures intersidérantes. Sorte de Pierre Richard extraterrestre et immémorial, il cumule les ennuis comme d’autres les collections de papillons.

24/06/2023, 09:00

ActuaLitté

Jack Kirby, condamné à rester dans l'ombre de Stan Lee ?

Ce vendredi 16 juin sortait sur la plateforme de streaming Disney+, un documentaire sobrement intitulé Stan Lee. Ce dernier retrace la vie et la carrière de celui que l’on considère comme le père fondateur de l’écurie Marvel. Cependant, cette production en oublie un autre acteur essentiel dans la naissance de cette immense industrie : Jack Kirby. Sa descendance a d’ailleurs pris soin de remettre les points sur les i...

20/06/2023, 09:43

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille chocolaté

Il y a la femme chocolat d'Olivia Ruiz et le jeudi saveur chocolat de Michiko Aoyama. Nous voilà transportés dans le petit café Marble de Tokyo auprès de ses fidèles visiteurs. Dissimulées au fond d’une ruelle, les trois tables menues de bois brutes suffisent à accueillir tout un véritable écosystème. Mme Cacao y vient chaque semaine pour rédiger une longue lettre en anglais…

17/06/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille combatif

Combative, il aura fallu que Rose Valland le soit à la recherche des milliers d'œuvres d’art spoliés. La linguistique serait-elle un combat ? Quand il s'agit de remettre en question les clichés déclinistes proférés à propos de la langue française par des incompétents, visiblement. C'est enfin la lutte en commun quand des femmes mettent au jour le comportement d'un ancien roi du Paf : PPDA...

10/06/2023, 10:00

ActuaLitté

Oxfam VS J.K. Rowling : transphobie or not to be 

Organisation internationale à but non lucratif, Oxfam International est aujourd’hui dans la tourmente. Dans le cadre de leur campagne du mois des fiertés « Protect the Pride », l’organisme a fait un faux pas qu’Internet n’est pas prêt de lui pardonner. Une courte vidéo, postée sur leur compte Twitter, montrait un personnage en colère ressemblant à J.K. Rowling portant un badge TERF…

07/06/2023, 18:09

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille révolutionnaire

On est en 1792, et Célénie est une jeune fille de la noblesse traquée. Au cours d’un trajet en voiture, sa mère est tuée par des sans-culottes... C'est la Révolution ! Ici, elle est violente, chez Martine Delerm, elle est plus intérieure, mais non moins puissante : il s'agit de devenir soi, enfin presque...

03/06/2023, 10:00

Autres articles de la rubrique Médias

ActuaLitté

Netflix adapte le chef d'oeuvre de Gabriel García Marquez, Cent Ans de Solitude

Netflix a récemment dévoilé un teaser pour son adaptation en série du plus célèbre des romans de Gabriel García Marquez, et peut-être de la littérature sud-américaine, Cent Ans de Solitude. Prévue pour une sortie plus tard cette année, cette adaptation marque la première transposition du classique de la littérature à l'écran. 

17/04/2024, 18:29

ActuaLitté

Les animaux de La Fontaine se prêtent aux Jeux

Le compte à rebours est lancé, à 100 jours du début des Jeux olympiques — et un peu plus avant les Jeux paralympiques. Pour les plus jeunes, à partir de 6 ans, une série d'animation, Les jeux de La Fontaine, porte l'esprit olympique en l'appliquant aux personnages du célèbre fabuliste.

17/04/2024, 09:27

ActuaLitté

Mathieu Kassovitz et des lapins français contre les loups nazis

Le réalisateur de La Haine ou des Rivières Pourpres fait son retour derrière la caméra, près de 13 ans après son dernier film. Il adaptera La Bête est morte !, bande dessinée écrite sous l'Occupation et publiée à la Libération.

16/04/2024, 10:49

ActuaLitté

Shoot the book ! : 18 livres présentés au Festival de Cannes 2024

Depuis 11 ans, Shoot the book ! permet la rencontre d'éditeurs et de producteurs de films, en vue de l'adaptation de livres en films. Cette année, ce sont en tout 18 ouvrages qui seront pitchés lors du Festival de Cannes, les 16 et 17 mai 2024.

15/04/2024, 10:49

ActuaLitté

Si on lisait à voix haute : les 9 finalistes face à François Busnel

Ils étaient plus de 120 000, ils ne sont plus que neuf. Neuf finalistes âgés de 11 à 17 ans, qui se disputeront le titre de meilleure lectrice ou meilleur lecteur de France lors d'une grande soirée diffusée en première partie de soirée sur France 5 au printemps. 

11/04/2024, 15:06

ActuaLitté

Une émission spéciale pour l'hommage national à Maryse Condé

Le pôle Outre-mer de France Télévisions annonce une programmation exceptionnelle à l'occasion de l'hommage national rendu à Maryse Condé, décédée le 2 avril 2024. La Bibliothèque nationale de France (BnF) accueillera cette cérémonie, en présence du président de la République Emmanuel Macron. Une retransmission est prévue, le lundi 15 avril en direct à partir de 15h45.

11/04/2024, 11:44

ActuaLitté

France TV diffuse du Shakespeare pour le printemps

À partir du dimanche 28 avril, Othello mis en scène par Jean-François Sivadier sera disponible sur france.tv et Culturebox. Vendredi 3 mais, à 21h05, c'est Roméo et Juliette, joué l'an dernier à l'Opéra de Paris Bastille, qui sera diffusé sur France 5.

10/04/2024, 13:08

ActuaLitté

France Télévisions tourne l'adaptation de Surface d'Olivier Norek

France 2 a lancé la production d'une mini-série adaptée du roman Surface d'Olivier Norek. Menée par les acteurs Laura Smet et Tomer Sisley, et réalisée par Slimane-Baptiste Berhoun, la série sera tournée en Belgique et en France, et plus précisément en Occitanie, lieu de l'intrigue du polar publié en 2019.

09/04/2024, 12:08

ActuaLitté

La Grande Librairie : poésie et imaginaire pour guérir de vies imparfaites

Cette semaine, dans La Grande Librairie, on se souvient d’hier, on imagine demain et on réfléchit sur aujourd’hui ! Cinq écrivains dissertent sur nos vies imparfaites, leurs fractures et leurs fragilités, et font le pari, pour y répondre, de l’imaginaire et de la poésie. Rendez-vous avec Augustin Trapenard ce 10 avril, à 21 h, sur France 5.

07/04/2024, 10:48

ActuaLitté

Alain Damasio, Muriel Morelli et Brecht Evens sur France Culture

Pour cette nouvelle semaine, du lundi 8 au dimanche 14 avril, la station de radio publique France Culture prévoit une grille de programmes riche et diversifiée, qui ne manque pas de réserver une place à la littérature. Avec, comme invités, Alain Damasio, Muriel Morelli ou encore Brecht Evens, parmi d'autres...

05/04/2024, 16:06

ActuaLitté

Maryse Condé et le “douloureux apprentissage de la liberté”

En hommage à Maryse Condé, disparue le 2 avril 2024, France 5 diffuse ce dimanche 7 avril un documentaire inédit entièrement consacré à l'autrice. Les voix cachées de Maryse Condé, réalisé par Stéphane Correa, explorera l'œuvre, mais aussi la vie avant l'écriture de la Guadeloupéenne.

05/04/2024, 09:44

ActuaLitté

Une nouvelle adaptation de Monsieur Ripley, sur Netflix

Ce jeudi sort sur Netflix une mini-série, Ripley, adaptée du roman Monsieur Ripley de Patricia Highsmith (trad. Jean Rosenthal). Après Plein Soleil en 1960 et Le Talentueux Mr Ripley en 1999, c'est la troisième fois que ce mystérieux personnage est porté à l'écran.

04/04/2024, 15:37

ActuaLitté

Les Bijoux de la Castafiore, film de Patrice Leconte, “tombé à l'eau”

Adapter l’aventure des bijoux volés au rossignol milanais, tout le monde en rêvait : le réalisateur Patrice Leconte avait même publié un dictionnaire, Tintin de A à Z chez Casterman. Un abécédaire exprimant toute l’affection d’un amoureux passionné par les histoires de Hergé. Sauf que non, définitivement, non : « Le projet est tombé à l’eau. »

30/03/2024, 14:20

ActuaLitté

Le génocide des Tutsis, drame du Rwanda, dans La Grande Librairie

Cette semaine, une émission très spéciale, d'écrits et d'histoire : 30 ans plus tard, La Grande Librairie convoque la mémoire du génocide des Tutsis au Rwanda. Des écrivains, remarquables, qui sont des survivants et qui témoignent autant qu'ils réfléchissent sur ce qui s'est passé et sur la façon dont on peut le transmettre. À leurs côtés, journalistes, historiens, artistes et romanciers. 

30/03/2024, 10:21

ActuaLitté

Liu Cixin : après Netflix, Le Problème à trois corps adapté en romans graphiques

En parralèle de l'adaptation Netflix sortie le 20 mars dernier, et après la parution d'une édition collector chez Actes Sud, Le Problème à trois corps de Liu Cixin a été adapté en webtoon par un studio d’illustrateurs chinois, sous la supervision étroite de l'auteur de SF chinois. Le Rayon imaginaire adapte l'œuvre en 5 tomes, qui paraissent entre ce 20 mars et février 2025.

29/03/2024, 17:44

ActuaLitté

Bertrand Mandico, Emily Bronté et Blaise Cendrars sur France Culture

La semaine prochaine, France Culture continue de tisser son riche panorama littéraire, promettant une exploration qui embrasse autant les nouveautés que les classiques, les romans que les essais, les débats que les entretiens.

29/03/2024, 12:11

ActuaLitté

Le Journal des enfants dit “Au revoir” à ses lecteurs

Fondé en 1984 par Béatrice d'Irube, dans le giron du quotidien régional L'Alsace, le Journal des enfants a pendant 40 ans éclairé l'actualité pour les jeunes de 8 à 14 ans. Faute d'abonnés, l'hebdomadaire se voit contraint d'abandonner les milliers de jeunes qui apprenaient à connaitre le monde avec lui.

28/03/2024, 11:54

ActuaLitté

Marvel Rivals, ou les super-héros dans l'arène des jeux de tir

Des combats en arène d'équipes de 6 joueurs, avec des environnements destructibles et une large sélection de héros et vilains à incarner, telle est la promesse de Marvel Rivals. Marvel Games a travaillé avec le développeur chinois NetEase pour venir concurrencer d'autres titres, notamment Overwatch, sur ce terrain très lucratif.

28/03/2024, 09:20

ActuaLitté

Les malvenus, une “guerre diabolique” orchestrée par Virginie Despentes

L'autrice Virginie Despentes a collaboré avec la réalisatrice Sandrine Veysset pour rédiger le scénario des Malvenus, un téléfilm autour d'une « guerre diabolique de voisinage ». Réunissant notamment Géraldine Pailhas et Jonathan Zaccaï, le téléfilm sera diffusé le mercredi 17 avril à 21h10.

27/03/2024, 10:57

ActuaLitté

L'histoire sans fin, film et roman cultes, à nouveau adapté au cinéma

Quarante ans après la sortie du film L'histoire sans fin (1984), adaptation culte du livre éponyme de Michael Ende (trad. Dominique Autrand), la société de production See-Saw Films a annoncé avoir racheté les droits du roman en vue d'une nouvelle transposition sur grand écran de ce récit jeunesse fantastique.

26/03/2024, 16:15

ActuaLitté

Pour les (presque) 50 ans de Métal Hurlant, Jean-Pierre Dionnet et les chats

En 2021 revenait le magazine culte de la SF, Métal Hurlant, après un premier essai infructueux au début des années 2000. Un projet aujourd'hui porté par le patron des éditions Humanoïdes Associés, Fabrice Giger, et le directeur de la rédaction Jerry Frissen. Ces derniers ont convaincu le rédacteur en chef historique, Jean-Pierre Dionnet, de reprendre les rênes, à l'occasion des (presque) 50 ans de l'illustré, pour un numéro hors série spécial, consacré à l'animal totem de l'époque, le Chat. En librairie le 25 avril de l'an « 2924 ».

26/03/2024, 16:09

ActuaLitté

Séries : Lucky Luke, Édouard Philippe ou Olivier Norek sur France Télé

Du 15 au 22 mars dernier, s'est tenue à Lille l'édition 2024 de SériesMania, qui a révélé ses lauréats 2024. Aucune des créations France Télévisions présentées à l'occasion du festival ne figure parmi les récompensés. Plusieurs projets seront néanmoins prochainement diffusés, dont une large part d'adaptations de livres, du thriller d'un ancien Premier ministre au retour du Lonesome Cowboy...

25/03/2024, 13:05

ActuaLitté

La Grande Librairie : ce que “partir” veut dire

Partir, à la fin de sa vie, à l’heure des débats sur la loi « grand âge » et sur le « bien vieillir ». Partir, c est aussi s’aventurer, s’en aller vers d’autres cultures, d’autres contrées. Partir, enfin, ce peut être tout simplement marcher, avancer, vivre sur ses deux pieds l’aventure de l’humanité !

24/03/2024, 10:05

ActuaLitté

Hannelore Cayre, Chloé Delchini et Emily Brontë sur France Culture

Dans ses grilles de programme, France Culture s'assure de réserver une place de choix à la littérature et aux écrits en général. Fiction, essai, bande dessinée et illustration sont représentés. Au cours de la semaine du lundi 25 au dimanche 31 mars, les invités seront nombreux...

22/03/2024, 15:56

ActuaLitté

Le Puy-de-Dôme, décor d'une nouvelle adaptation de Michel Bussi

Rien ne t'efface, polar signé Michel Bussi, sera prochainement adapté en série télévisée. L'auteur, qui fait partie des meilleurs vendeurs de livres en France, verra pour la cinquième fois une de ses histoires policières sur le petit écran.

21/03/2024, 12:52

ActuaLitté

La naissance de George Sand en mini-série, sur France TV

Avant d'être George Sand, elle fut Amantine Aurore Lucile Dupin de Francueil. Une mini-série en quatre épisodes reviendra sur les jeunes années de l'autrice d'Indiana et La Petite Fadette, pour France Télévisions. Avec, pour incarner Sand, Nine d’Urso en vedette. 

21/03/2024, 12:45

ActuaLitté

Captain America et Black Panther dans un Paris occupé

Les studios Marvel réduisent la voilure au cinéma, mais les autres médias restent d'actualité : à l'occasion de l'événement State of Unreal, Skydance New Media et Marvel ont diffusé de nouvelles images du jeu Marvel 1943 : Rise of Hydra...

21/03/2024, 10:49

ActuaLitté

La Troisième Main d’Arthur Dreyfus adapté au cinéma par Hazanavicius

« Michel Hazanavicius a acheté les droits du livre d’Arthur Dreyfus La Troisième Main, publié en septembre 2023 aux éditions P.O.L », révèle la maison d'édition sur sa page X. Le réalisateur adapte de nouveau un roman, après la série d'espionnage née à la fin des années 40 OSS 117, l'adaptation du récit Un an après d'Anne Wiazemsky, Le Redoutable, et, pour fin 2024 normalement, La Plus Précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg. Sauf s'il décide de porter la seule casquette de producteur pour cette fois.

20/03/2024, 11:51

ActuaLitté

Une fête schtroumpftastique : un party game tiré de l'oeuvre de Peyo

L'éditeur Microids, familier des adaptations vidéoludiques d'œuvres du 9e art (Asterix & Obélix, Tintin...) a annoncé la sortie de Les Schtroumpfs — Village Party pour le 6 juin prochain. Ce party game — composé de mini-jeux à plusieurs — sera disponible sur plusieurs plateformes, de la Switch au PC, en passant par la PS4, la PS5, la Xbox One et les Xbox Series X|S.

19/03/2024, 09:02

ActuaLitté

La Grande Librairie, sage comme une image

Cette semaine, quelques leçons de sagesse dans La Grande Librairie ! Et si la littérature nous montrait des chemins ? Aujourd’hui, plus que jamais, n’en a-t-on pas besoin ? Et qui mieux que cinq écrivains - romanciers, poètes ou philosophes - pour nous guider dans les méandres de la pensée ?

18/03/2024, 11:51

ActuaLitté

Sur France Culture, Christine Angot et Gabriel García Márquez

La programmation littéraire de la semaine prochaine sur France Culture conserve sa diversité habituelle, mélangeant nouveautés, œuvres classiques, romans, essais, débats et interviews. Voici les prochaines émissions de la station de radio publique.

18/03/2024, 11:25

ActuaLitté

Deux romans d'apprentissage féminins dans Au bonheur des livres

Les invitées de Guillaume Durand cette semaine dans Au bonheur des livres ont des opinions divergentes sur l'utilisation du mot « écrivain » ou « écrivaine », mais elles écrivent toutes deux de puissants textes sur les femmes, leur condition et leur destin.

13/03/2024, 16:40

ActuaLitté

Livres et cinéma : la France se tourne vers Taïwan

La Société Civile des Éditeurs de Langue Française (SCELF) et la Taiwan Creative Content Agency (TAICCA) ont annoncé une collaboration pour renforcer les liens entre la France et Taïwan dans le domaine de l'adaptation de livres au cinéma et à la télévision.

13/03/2024, 10:45

ActuaLitté

Le gangster devenu romancier : Loïc Lery, une rédemption

Loïc Léry, du flingue au stylo est un documentaire, où l'ancien criminel partage son histoire peu commune. Pour lui, la prison a été un lieu de rédemption et de réflexion, marquant ainsi sa transformation d'un gangster en écrivain. Découvrez le portrait sans filtre de l'auteur du polar Le Gang des Antillais.

13/03/2024, 10:26

ActuaLitté

Le best-seller d'Agnès Martin-Lugand, L’Homme des Mille Détours, adapté en série

La société de production Elephant a acquis les droits pour adapter en audiovisuel le dernier roman d'Agnès Martin-Lugand, L’Homme des Mille Détours, publié en septembre 2023 chez Michel Lafon. Pour ce projet, l'écrivaine sera impliquée à divers niveaux du processus d'adaptation.

11/03/2024, 16:04

ActuaLitté

Stephen King et Nabokov sur France Culture 

La programmation littéraire de France Culture pour la semaine prochaine reste fidèle à elle même, toute en variété : des sorties récentes, des classiques, des romans, de la poésie, des débats, des entretiens. Voici les émissions à venir sur la radio du service public.

08/03/2024, 12:51