#Livres anciens

“L'homme aux cent mains” : Asimov, adepte du harcèlement sexuel

L’homme qui a inventé les lois de la robotique, aujourd’hui référence pour les chercheurs… Écrivain de science-fiction prolifique, qui revendiquait l’écriture de 500 livres, Issac Asimov est décédé le 6 avril 1992. Mais depuis quelques jours, un certain malaise plane autour du romancier : tout aussi adepte du tripotage des femmes que de sa machine à écrire ?

Le 11/01/2020 à 10:24 par Nicolas Gary

32 Réactions | 0 Partages

Publié le :

11/01/2020 à 10:24

Nicolas Gary

32

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté
Isaac Asimov - telly gacitua, CC BY ND 2.0

Autrice de science-fiction et éditrice, Judith Merril, raconte qu’il était surnommé dans les années 40 « l’homme aux cent mains ». Elle ajoute qu’il « se sentait apparemment obligé de lorgner, reluquer, toucher et faire des avances, comme des actes de sociabilité ». Nous voici à des années-lumière de l’image que l’on conservait de l’auteur.

Des habitudes détestables

Apparu dans les pulps à partir des années 30, Asimov était réputé pour sa capacité à travailler, infatigablement. Dactylographe rapide, il ne voyageait que peu, restait enfermé et jouissait d’une mémoire prodigieuse. Ses textes, émanant d’une faculté à la vulgarisation scientifique, sont devenus des références en matière de SF. 

Mais le portrait qu’en brosse Public Books fait éclater l’image d’ascète discret qui pouvait accompagner le romancier. « Jeune homme timide et inexpérimenté, cela se reflétait dans l’absence écrasante de personnages féminins dans ses fictions », indique-t-on. « Il a déclaré ouvertement que sa relation avec sa première femme était sexuellement insatisfaisante et peu de temps après son mariage, ses mains sont devenues plus librement baladeuses. »

L’auteur lui-même confessait en 1979 « une mauvaise habitude à laquelle je ne peux parfois pas résister à ce jour ». Laquelle ? Celle de jouer avec les soutiens-gorge de femmes, à travers leur chemisier — manie qui aurait débuté alors qu’il travaillait comme chimiste au Philadelphia Navy Yard, durant la Seconde Guerre mondiale.

Remis à sa place ?

Après 45, indique l’article « sa réputation de tripoteur est devenue une plaisanterie récurrente chez les fans de science-fiction ». Asimov décrit d’ailleurs Merril comme « le genre de fille qui, quand son postérieur est tapoté par un homme, tripotait [à son tour] les fesses de l’intéressé ». 

Merril se souvient, elle, de cet épisode très différemment : « La troisième ou quatrième fois que sa main caressa mes fesses, je lui ai empoigné les couilles. » Une nuance de taille…

L’article fait également état de l’impunité dont s’auréolait l’auteur, du fait de son succès. Même ses éditeurs, comme Timothy Seldes, chez Doubleday, tolérait avec indulgence une habitude qu’Asimov relatait dans ses mémoires de « prendre dans ses bras toutes les jeunes filles ». 


photo de 1967, avec Asimov

Sauf que les femmes qui y travaillaient trouvaient souvent le moindre prétexte pour quitter le bâtiment quand il venait, estimant ses marques d’affection indésirables.

Les risques du métier

Auprès d’un confrère de SF, Frederick Pohl, il vantait les mérites de ses méthodes d’approche — caresses déplacées ou pincer les fesses des femmes : « Vous vous faites beaucoup gifler, mais vous couchez aussi beaucoup. » 

Edward L. Ferman, éditeur, se souvenait d’une convention à la fin des années 50 : « Asimov, au lieu de serrer la main de la femme avec qui j’avais un rendez-vous amoureux, lui a saisi le sein gauche. »

La communauté SF — au moins celle composée par les hommes — voyait cette attitude comme la suite logique d’une personnalité affable. Asimov était prompt à dégainer de mauvais jeux de mots sexuels, provoquant pouffements et rires. Et sa réputation d’obsédé inoffensif le précédait, lui permettant de ne pas être accusé de harcèlement ni d’agression sexuelle, au cours des décennies. 

Inoffensif, d’ailleurs, il en parle dans un ouvrage satirique : The Sensuous Dirty Old Man, paru en 1971. « La question n’est donc pas de savoir si une fille doit être caressée ou non. La question est simplement de savoir où, quand et comment la toucher. »

Pris en flagrant délit, mais...

En 1961, l’éditeur Earl Kemp, fan de l’écrivain, l’avait invité à une « pseudo conférence », lors de la World Science Fiction Convention, qui se tiendrait l’année suivante à Chicago. Le sujet était Le pouvoir positif du pincement de fesses, et était promis que des postérieurs féminins de démonstration seraient disponibles. Asimov avait décliné, tout en ajoutant qu’il pourrait toutefois accepter si les fesses en question « présentaient un intérêt particulièrement convaincant ».  

Pourtant, son biographe Michael White cite la femme d’un ami, qu’il avait pincée durant une fête : « Mon Dieu, Asimov, pourquoi agissez-vous toujours de la sorte ? C’est extrêmement douloureux et d’ailleurs, vous ne vous en rendez pas compte, c’est très dégradant. »

Harlan Ellison, cité dans la biographie de Nat Segaloff parue en 2017 raconte : « Chaque fois que nous montions des escaliers avec une jeune femme, je m’assurais de marcher derrière elle pour qu’Isaac ne la touche pas. Il n’entendait rien de particulier à agir ainsi — l’époque était différente — mais c’était Isaac. » Ellison s’était fait largement houspiller, en 2006, pour avoir attrapé le sein de Connie Willis, sur la scène des Hugo Awards.

« J’embrasse chaque jeune femme qui me demande un autographe et j’ai constaté, pour ma plus grande joie, qu’elles ont tendance à coopérer avec enthousiasme à cette activité particulière », avouait Asimov. Dont acte.

32 Commentaires

 

Carloman

11/01/2020 à 19:18

Autres époques, autres mœurs... Des plaisanteries grivoise ? La belle affaire ? Faut-il interdire sur le net toutes les blagues sur les blondes, et, généralement, sur les femmes ? Évidemment, aujourd'hui, on frémit rien qu'à l'idée de ce qu'il a fait, et que beaucoup d'hommes faisaient, c'était "admis" comme une gauloiserie, mais admis... N'empêche que je ne cautionne pas ça, hein ! J'ai 60 ans, et on pourrait dénoncer aussi les "claudettes" et toutes sortes de choses. Je retiens l'auteur, et s'il était égrillard, eh bien je ne vais pas brûler ses livres pour autant... :lol:

Team ActuaLittè

11/01/2020 à 19:28

Sauf que cela, admis ou non, dérangeait les femmes qui en étaient victimes et qu’elles s’en plaignaient manifestement plus qu’elles n’appréciaient ces manières.
Époque ou non...

DrBenway

11/01/2020 à 20:01

Mais, une question me brûle les lèvres : qu'est ce qu'on en a à faire ?
Dites moi les SJW, justicier du bac à sable du XXIe siècle, vous n'avez pas autre chose à faire de vos journées ? Vous devez vraiment vous ennuyer dans votre vie.
Ok, Asimov était un gros lourd avec les femmes (et à nouveau, ne confondons pas "gros lourd/beauf" et "pevers/DSK like") : jusqu'à preuve du contraire, être un gros beauf, être un abruti n'est pas interdit par la loi (et Dieu merci, sinon les prisons seraient pleines).
Faut-il encore rappeler que l'époque était différente et que ce qui aujourd'hui semble un scandale (et encore) était plus ou moins toléré à l'époque. Ça vous choqué ? Prenez sur vous, pétez un coup mais arrêtez par pitié d'en faire un article inutile en refaisant l'histoire et en décidant de vous improviser juge parce que tel ou tel auteur a eu un comportement qui vous déplaît.

Mais surtout, quel intérêt ? En quoi ça change la qualité des romans d'Asimov. Le gars est mort depuis un moment, c'est extrêmement débile de faire le procès d'un mec qui n'est pas là pour se défendre, qui plus est pour des motifs aussi futiles.
Vous allez refaire le procès de tous les grands écrivains ? Parce que vous allez probablement trouver des casseroles chez chacun d'eux.

J'espère que vous même êtes parfait parce que je me propose de venir vous juger de la même manière.

Ju

12/01/2020 à 09:43

J'espère, Monsieur ou Madame, qu'une personne de votre connaissance dès qu'elle vous verra ne cessera de vous caresser, tripoter, pincer seins fesses ou parties génitales, et ce en société ou en tête-à-tête, même accompagné de la personne qui partage votre vie, même si le contexte ne s'y prête pas du tout, même si vous lui avez dit non. Vous nous diriez si vous la trouvez juste lourde.

fogola françoise

12/01/2020 à 09:44

le dernier message d' un homme...encore A mettre au panier...Vous connaissez monsieur la nécessité de l' histoire et des historiens.Votre commentaire ...A vomir...Evitez de commentez désormais

Tribble

12/01/2020 à 12:28

Même si c'était un grand écrivain je trouve ça important de découvrir que même un grand écrivain peut être un connard de bas niveau (désolé pour la vulgarité).
Et ne ce ne sont pas des motifs futiles, déjà à l'époque ces femmes semblaient ne pas aimer. Donc l'excuse c'est une autre époque n'est pas valable.
En quoi est-ce futile ? Vous aimeriez vous qu'on vous pince les fesses, qu'on vous tripote et qu'on vous force à faire des câlins ? C'est si difficile de se mettre à la place des autres et de comprendre ça ?

Oui c'était un artiste et il est mort. Mais de savoir qu'un homme comme ça peut aussi être un harceleur est quand même important.

mp.mac

13/01/2020 à 05:14

Oh la la vous ne savez pas qu'avec dièse-metoo tout est suspect, même 40 ans en arrière, avoir joué au docteur avec sa petite cousine serait passible des pires accusations sur les réseaux sociaux. En effet l'opinion sur les dits réseaux prévaut sur la justice et la présomption d'innocence. On commence par accuser après il arrive ce qu'il peut : suicide, vie brisée, etc... La dernière trouvaille c'est que les vilains messieurs "mettaient sous influence" les pures jeunes filles...

HB

12/01/2020 à 09:12

Bonjour, ou veut on en venir, avec ces reprobations retroactives? Interdire Gide pendanr qu on y est!

Patrick Pike

12/01/2020 à 09:48

Allez-vous remonter ainsi jusqu'aux penseurs grecs, voire à homo erectus ?
Les prêches à la Savonarole deviennent lassants à réclamer une société aussi plate que la Beauce, lisse comme un crâne de catacombe.

Vie Quatresixquatre

12/01/2020 à 10:33

Il n est jamais inutile de faire redescendre les icônes de leur piédestal.

Thierry Reboud

12/01/2020 à 13:01

Il n'est jamais utile d'avoir des icônes, autant commencer par là.
En effet, si on commence à regarder la biographie et les habitudes de chaque écrivain (ou n'importe quel mec dont l'histoire a, pour une raison ou une autre, retenu le nom), il y a des chances qu'on y trouve un paquet de de trucs peu recommandables du point de vue de la vertu. Bon, qu'on le sache, pourquoi pas. Comme disait je ne sais plus qui, il n'y a pas de grand homme pour son valet de chambre.
Ce n'est pas que ça fasse beaucoup avancer le schmilblick, mais pourquoi pas.

Solzasco

13/01/2020 à 09:05

Bien dit Thierry Rebout: c'est en effet une manie détestable que de vouloir à tout prix idéaliser un écrivain, un poète, un peintre, qui chacun dans son domaine est doué d'un immense talent voire d'un véritable génie, comme si ce génie littéraire ou artistique impliquait nécessairement que l'homme soit aussi grand que son talent. Et si l'on va par là - et on ne s'en prive pas à notre époque de starisation à tout va - alors les profondes imbécillités qui font la toile de fond ( si j'ose) des réseaux sociaux vont devenir la norme. Et quand cette starisation se conjugue à la lâcheté des Tatuffe des milieux éditoriaux et au populisme ambiant on peut craindre le pire. La bêtise au front de taureau du cher Baudelaire ( qui après tout n'était qu'un pauvre junkie) s'avance fièrement, est "likée" à tour de bras, fait le buzz, vend du papier, et explose l'Audimat...

Carloman

12/01/2020 à 15:30

Il est évident qu'Asimov, comme beaucoup d'hommes, avait une certaine opinion des femmes (...), réductrice, celle que je déteste :roll:... Ceci dit, je pense qu'on ne peut retranscrire nos valeurs d'aujourd'hui, les calquer sur celles d'hier; et d'autant plus clouer au pilori certains auteurs ou artistes parce qu'ils ont eu quelque penchant condamnable, comme Gauguin quand il vivait en Polynésie (avant?...), par exemple.
Sachons raison garder; c'est mieux. Evidemment, on ne peut excuser Matzneff, qui a publié des bouquins qui célèbrent la pédophilie! On ne peut, dans cet esprit, réduire la responsabilité, qui me semble évidente, de ses éditeurs, de ceux qui l'invitaient sur les plateaux télé. Je me suis souvent étonné de cette collusion avec un homme qui professait de telles "valeurs" (du moins pour lui...)
Pour en revenir à Asimov : oui, il dérapait, bon, et c'était un dragueur impénitent; il provoquait. Maintenant... A l'aune de notre époque, il serait descendu en flammes sur les réseaux sociaux (rien que sur le forum, déjà... :lol:), mais à l'époque...
Maintenant, il ne faudrait pas non plus que la nôtre, d'époque, vire aussi au politiquement correct à outrance... Non? ;-)

Anne Onyme

13/01/2020 à 09:15

Je vois beaucoup de commentaires demander « à quoi ça sert de dire ça ? Pourquoi le dire ? ». Mais je vous retourne la question : pourquoi ne pas le dire ?? C’est la liberté d’information. Le rôle des médias est d’informer (que vous vouliez ou non l’information).
À quoi ça sert ? À plein de choses : à se faire une meilleure image de l’homme, en effet personne n’est parfait mais c’est autre chose de le supputer que de le savoir ; à réaliser à quel point et comment les mœurs de l’époque étaient en effet différentes ; à relire ses ouvrages et plus particulièrement ce qui concerne la gente féminine à l’aune de cette info ; etc.
Qui peut juger de ce qui est intéressant ou pas de dire sur quelqu’un, surtout lorsque ce sont des faits avérés et non des suppositions hasardeuses ?
Et quant à ceux qui s’inquiètent qu’on se retrouve dans une société aseptisée, « trop pure », « trop lisse » : laissez-moi vous rassurer, on en est encore très loin. Vous avez vu le monde dans lequel on vit aujourd’hui ??

françoise fogola

13/01/2020 à 09:25

je suis vraiment atterrée par ces commentaires tous masculins d' ailleurs.Mais comme ils sont entachés de toutes ces visions imprégnées de domination où je ne perce aucune remise en cause .Las Las...

phil

14/01/2020 à 11:59

C'est vrai, j'aimerais sentir dans l'ensemble des commentaires, une énergie nouvelle, une remise en cause de ce patriarcat qui n'est ni originel ni naturel et dont notre époque a pour charge de le remettre à sa place. J'aimerais en effet être témoin ici d'un début de renoncement à ses croyances anciennes, un accueil du "couple intérieur" (voir livre de Paule Salomon) apaisé, quelque chose qui serait de la réconciliation FémininMasculin, de l'Amour. Merci pour votre lecture bienveillante

jean-paul

13/01/2020 à 14:40

L'art n'excuse rien. la loi est la loi, le respect des femmes est la marque d'un gentleman. Quand on pense que Sartre faisait recruter des petites jeunes par Simone de Beauvoir pour les mettre dans leur lit! A vomir aussi, ce genre d'intellectuels drogués aux amphétamines ...

Vie QuatreSixQuatre

13/01/2020 à 14:46

C'est vrai et d'ailleurs Simone de Beauvoir est aussi coupable que lui.

jean-paul

14/01/2020 à 09:31

Oui, tout à fait, c'était la racoleuse de service, Madame Turpitudes. Nauséabonds, les dessous de l'excrémentialisme !

Phil

13/01/2020 à 16:33

Sachons accueillir ce qui est et reconnaitre.
C'est normal et souhaitable que la vérité émerge, et celle du passé ne fait pas exception.
çà va permettre à nore époque d'évoluer et les lois, les mentalités et meurs aussi. C'est parfait.
Mais le reste n'est pas digne de jugement puisque la personne n'est palus là.
Et juger... voir, les accords Toltèques : en effet , qui est parfait..?
Accueillons ce qui est mais sans jamais renoncer aux évolutions bienveillantes possibles.
au plaisir de vous lire

Éditeur

15/01/2020 à 22:03

Lire : L'affaire Matzneff au Québec. L’épuration commence: la Bibliothèque nationale du Québec retire le journal de Gabriel Matzneff de sa Collection

https://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=462318&L=fr

Mario

21/01/2020 à 14:48

Euh ? Pouvez-vous me rappeler l'intérêt de cet article ? Sur un site qui se veut "littéraire" ? Y'a-t'il un besoin de rameuter à la Voici ?
Au delà du fait que le gars était du genre lourd, il n'a violé personne, non ?
Il n'a pas abusé de gamines comme Saint Gabriel qui, lui, avait fenêtre sur cour jusqu'à présent ?
Le prochain article "je lave plus blanc", je présume, s'attaquera à Victor Hugo ?
On (ne) vit (pas) une époque formidable, pour paraphraser dans l'esprit, Reiser.

Sandira

21/01/2020 à 17:31

C’est intéressant de voir à quel point il est important pour les commentateurs ici (à l’exception de quelques braves) d’insister à quel point c’était une “autre époque”...
Une autre époque qui a duré jusqu’à 2017 grâce à ce genre d’aura et privilège qui permet à ces fameux génies de continuer d’être soutenus par la cash machine à laquelle le fandom/culte et ce genre d’œillères contribuent ... et qui dure encore dans certains milieux.
Voici au moins une chose à laquelle contribuent ces articles ... à mettre en lumière des comportements des choix hélas normalisés et donc finalement (d’encore) acceptables.
Il n’y a qu’à voir comme dans certains pays, on continue de donner une platforme financière et médiatique à des réalisateurs fugitifs de viol sur mineure.
Bravo aux courageux défenseurs d’une histoire dans laquelle il ne faut pas fouiller de peur d’y découvrir des pervers, des collabos, des politiques dont la maison d’édition publiait des chansons du troisième Reich.
Ce n’est clairement pas grâce à qqun comme la majorité d’entre vous que votre gamine sentira un soutien si ce genre d’atteintes sur sa personne lui arrive...
“Oh tu sais ma petite c’est un génie, alors personne ne fera rien. Et puis c’est le prix à payer pour que la société profite de son génie” “Et puis cela voudrait dire que je devrais regarder ma propre conscience, ah non svp une cigarette avec ce café ...”
Pendant ce temps, on continue de confondre homme et génie et femme et muse (il n’y a qu’à aller au musée pour s’en rendre compte).
Pendant ce temps, combien de physiciennes telles que Mileva Einstein, se sont senties obligées d’enlever leurs noms de leurs recherches de peur de ne pas être prises au sérieux et afin de ne pas compromettre les chances d’Albert Einstein d’avoir accès à cette plate-forme celebrant le masculin qui le rendra ensuite célèbre et génie ?
Oui une “belle époque” un sois-disant âge d’or de connarditude qui continue au travers de ces gardiens du passé littéraire, ces protecteurs de la culture, une culture dans laquelle il est normalisé qu’un homme soit célèbre pour son génie et les femmes pour leurs inspirations et leurs courbes... Merci merci pour ce “monde parfait” qu’il ne faudrait absolument pas revisiter, surtout en temps qu’adeptes de science-fiction, mais quelle idée ! Non mais, laissons notre ”machine à voyager dans le temps” dans le garage.

Je rêve d’un monde inversé (un monde de non-A?) dans lequel la bienveillances envers les petites filles et jeunes femmes, envers les vulnérables, sera normalisé ... I have a dream ... un rêve que je peux déjà toucher des doigts. ;-P

Gauthier

21/01/2020 à 21:16

Merci Sandira, juste parfait :shut: et à chaque fois je pense à mes filles

Tybalt

22/01/2020 à 09:41

Quelques rappels utiles :
- Au regard de la loi, l'attouchement est une agression sexuelle.
- On parle d'il y a 70 ans, pas de la Préhistoire. "Autres temps, autres moeurs", il ne faut pas exagérer non plus.
- Personne n'a dit qu'il ne fallait plus lire Asimov. Simplement que la vérité est bonne à rétablir et que la célébrité ne doit plus devenir une impunité.

Pandami

22/01/2020 à 14:58

Ce qui est étonnant c'est qu'Asimov a aussi écrit de très beaux personnages féminins, puissants et justes. Comme quoi ^^'

sylkyz

15/02/2020 à 10:45

J’ai toujours nourri une grande admiration pour Asimov, et je lui suis très reconnaissante pour tout ce qu’il m’a apporté. Ce que j’admire : sa logique, son rationalisme, son anti-racisme, son écriture limpide, sa force d’invention, ses capacités narratives, sa vision globale du monde et des Terriens (zéro sens tribal), la clarté de sa réflexion, et son anti-obscurantismes. Tout cela est extrêmement utile, et lire Asimov rend plus intelligent, je le conseille à beaucoup de gens.
C’est peut-être parce que je n’ai aucune éducation religieuse, mais je ne m’attends jamais à ce qu’un.e humain.e soit sans tache, je ne crois pas aux saint.e.s. D’ailleurs, si j’apprends aujourd’hui qu’Asimov était un gros nul avec les femmes, je savais déjà qu’il était nul en tant que père, je ne sais plus trop d’où je le sais, je crois qu’il le dit dans son autobiographie. Ah oui, et c’était aussi un gros prétentieux, trop trop content de lui-même. J’aurais pas forcément aimé passer du temps avec lui.
Ce serait dommage (et un peu simpliste/bête aussi) de n’avoir qu’un bouton bien/mal pour juger/classer des gens. On peut sûrement faire mieux que ça.
2020, c’est le centenaire d’Asimov. Nul doute qu’Actualitté, les autres médias, et j’espère quelques institutions, sauront au cours de l’année célébrer ce en quoi il a été exceptionnel. Je rêve d’une expo à la BNF ! Après Tolkien en 2019, ce serait super !

WadOfGore

24/06/2020 à 06:45

Et puis surtout, je trouve la pratique de ressortir les dossiers sur des personnes décédées dérangeants. Qu'on en parle pour évoquer les facettes d'un être me laisse déjà perplexe, quand à vouloir rejuger l'oeuvre par la suite, n'en parlons pas.
Certes il était déplacé d'agir de la sorte, tout comme il est déplacé de moquer une personne pour ses travers.

Tybalt

24/06/2020 à 09:41

Les victimes d'attouchements et d'agressions sexuelles de "personnes décédées" sont toujours vivantes, ou plutôt elles aimeraient pouvoir continuer à vivre. Et pour cela, elles ont besoin de justice.

La levée de boucliers sur ces commentaires me montre en tout cas une chose, c'est qu'il suffit d'être célèbre pour se trouver des défenseurs prêts à s'aveugler sur beaucoup de choses. Encore une fois, il ne s'agit pas ici des livres d'Asimov, mais de pratiques de harcèlement sexuel qui, il y a quelques décennies à peine, ont été coupablement tolérées, justement parce qu'elles étaient le fait d'écrivains célèbres comme Asimov ou Matzneff. Cela doit cesser. Voilà, c'est tout, ça n'est pas la fin du monde non plus.

sylkyz

24/06/2020 à 11:32

"Encore une fois, il ne s'agit pas ici des livres d'Asimov"
1) ben si quand même, parce s'il n'avait pas écrit de livres, on n'aurait pas eu cet article. J'avais un oncle libidineux, et ya pas d'article sur lui.
2) ce qui serait chouette, ce serait qu'il existe quelque part un site qui parlerait de ses bouquins et de ce qu'il a apporté à la sf, et à l'intelligence en général. Il a fait un monstrueux travail de vulgarisation, sur toutes les connaissances. Ah, on me dit qu'il y a un dossier sur le site de France-Culture.
3) pour être complet et équitable, faudrait appliquer le critère à tous les auteurs de tous les temps et de tous les pays. Et ça m'ennuie d'être la première à dénoncer Victor Hugo, mais bon, justice avant tout.
4) ou alors, pour ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, on pourrait cesser d'admirer des gens, ceux-ci étant toujours bancals, et élever plutôt des statues à des qualités : la curiosité, la rationalité, la tolérance, etc. Ou à des idées. Qu'en pensez-vous ? Plus j'y pense, plus ça me plaît. Et ça marcherait aussi pour les noms de rues : Boulevard de la Curiosité, Place de la Connaissance, Impasse de l'étrange :)
5) voire ne pas mettre de noms d'auteur sur les bouquins.
6) parce que quand même, c'est pas très juste. Si ça se trouve, les personnes qui ont inventé l'escalier, la roue, ou l'aspirine, étaient peut-être des graves salopards. Et personne n'en parle.

sylkyz

24/06/2020 à 10:38

Tiens, comment se fait-il que mon commentaire de février ait été classé au beau milieu de ceux du mois de janvier ? C'est pas par ordre chronologique ?

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

L'écrivain et critique littéraire Philippe Jaccottet est mort

Le poète, traducteur et critique littéraire suisse Philippe Jaccottet est mort ce mercredi 24 février à l'âge de 95 ans, a annoncé sa famille. À la tête d'une vaste œuvre poétique, son idéal artistique était de produire des textes « contre le vent et l'obscurité ». En tant que traducteur, il s'est confronté aux écrits de Goethe, Hölderlin, ou encore Thomas Mann.

25/02/2021, 12:04

ActuaLitté

Une vaste étude sociologique sur les auteurs de BD en Charente

Sylvain Aquatias, sociologue, maître de conférences en sociologie à l'Université de Limoges et membre du Groupe de REcherches Sociologiques sur les sociétés COntemporaines (GRESCO), et Alain François, chercheur en histoire visuelle contemporaine, ont signé une imposante étude sociologique consacrée aux auteurs de bande dessinée en Charente. De leur propre aveu, le fruit de leur travail a un côté « bien déprimant ».

24/02/2021, 15:41

ActuaLitté

Lawrence Ferlinghetti, poète, éditeur et libraire de la Beat Generation, est décédé

Lawrence Ferlinghetti, figure de la Beat Generation, mouvement artistique essentiellement américain de la seconde moitié du XXe siècle, est décédé ce 22 février à l'âge de 101 ans, a confirmé l'enseigne qu'il avait créée, City Lights Booksellers & Publishers. Lui-même poète, Ferlinghetti a participé à la diffusion des textes des auteurs beat en créant sa librairie et sa maison d'édition.

24/02/2021, 09:48

ActuaLitté

La chanteuse et amie des poètes, Helène Martin, est morte

Poétesse elle-même, Helène Martin s’est fait un nom en mettant en chanson les textes de Genet, d’Aragon ou de Pablo Neruda. Cette auteure, interprète et compositrice, s’est éteinte le 21 février à l’âge de 92 ans.

 

22/02/2021, 16:05

ActuaLitté

Toulouse Métropole finance 4 bourses de création

Toulouse Métropole développe, dans le cadre de sa charte de Lecture publique, son soutien à la création littéraire et à la diffusion. Ainsi elle organise, pour la sixième année consécutive, un appel à projets autour de 4 bourses de création dans les catégories suivantes : littérature jeunesse, littérature générale, littérature internationale et bande dessinée.

19/02/2021, 11:53

ActuaLitté

Retraite : les auteurs hésitent à se faire tondre ?

Tout portait à croire que l’initiative du Conseil Permanent des Écrivains n'emporterait pas l’adhésion. Un courrier, adressé à Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, demandait la prolongation d’un texte portant sur les cotisations retraite des artistes-auteurs. La tristement célèbre circulaire de 2016 serait, estimaient le CPE et 22 autres organisations avec lui, une bonne chose. Pourtant, des voix dissidentes se permettent d’avancer un tout autre avis, plus argumenté.

19/02/2021, 11:07

ActuaLitté

L'Université de Poitiers accueille un auteur ou une autrice de BD en résidence

Le service Culture de l’Université de Poitiers annonce l'ouverture d'une résidence d'artistes à un auteur ou une autrice de bande dessinée, sur 2021 et 2022. La durée totale de cette résidence, répartie sur deux années civiles, sera de 4 mois et demi.

19/02/2021, 09:53

ActuaLitté

Académie française : vote le 4 mars pour le fauteuil de François Weyergans

Quelques semaines après l'élection de Chantal Thomas au fauteuil précédemment occupé par Jean d'Ormesson, le n°12, l'Académie française accueillera peut-être un nouveau membre, le 4 mars prochain. Une élection décidera en effet de la personne qui siégera au fauteuil 32, celui de François Weyergans.

19/02/2021, 09:25

ActuaLitté

“Vanessa m’a assassiné, point barre” : ce que raconte l'ultime livre de Gabriel Matzneff

Il fallait s’y attendre : dès lors que ActuaLitté a dévoilé l’existence – secret de polichinelles hypocrites au demeurant – du nouveau livre de Gabriel Matzneff, ce dernier est devenu LE texte à se procurer. Si la rédaction ne compte plus les appels de curieux décidés à mettre la main sur le texte, Vanessavirus, France Inter assure l’avoir bouquiné. Sans surprise, du Matzneff, bien magnanime à son propre égard…

18/02/2021, 10:03

ActuaLitté

Retraite des auteurs : Roselyne Bachelot appelée à l'aide

EXCLUSIF – « Madame la ministre… » En recevant le courrier signé par 23 organisations d’auteurs, Roselyne Bachelot a dû imaginer que son week-end de Saint-Valentin allait virer à la Saint-Barthélemy. Et pourtant non : à l’initiative du Conseil Permanent des Écrivains, un courrier a été communiqué à la ministre et aux différents services concernés par le dossier Agessa. Celui qui porte sur la retraite des auteurs.

16/02/2021, 17:31

ActuaLitté

Ken Follett annonce la parution d'un nouveau roman en 2021, Never

L'écrivain gallois Ken Follett n'a visiblement pas perdu son temps, pendant les confinements. Il annonce ainsi, à la surprise quasi générale, la parution d'un nouveau roman, en novembre 2021. Never, de plus, est présenté comme un thriller contemporain, genre dans lequel Follett n'était pas vraiment attendu...

11/02/2021, 17:30

ActuaLitté

Artistes et critiques mis en lien par la Bourse Ekphrasis 2021

Pour la deuxième année consécutive, l'ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques) s'associe à l'AICA France (Association Internationale des Critiques d'Art) et au Quotidien de l'Art afin de mettre en relation 10 artistes et des critiques et de permettre ainsi la rédaction et la diffusion des textes qui en découlent.

09/02/2021, 10:31

ActuaLitté

L'Académie française reporte l'élection au fauteuil de François Weyergans

Quelques semaines après l'élection de Chantal Thomas au fauteuil de Jean d'Ormesson, le 28 janvier dernier, l'Académie française devait procéder, le 25 février prochain à un nouveau suffrage, cette fois pour élire le nouvel occupant ou la nouvelle occupante du fauteuil 32, occupé par François Weyergans jusqu'à son décès, le 27 mai 2019.

08/02/2021, 14:35

ActuaLitté

BD : une charte pour l'accueil des auteurs et autrices dans les festivals

Le collectif AAA (Autrices Auteurs en Action) propose aux organisateurs de festivals et autres salons souhaitant inviter des créateurs de bande dessinée une charte qui pose « un cadre éthique » pour ce faire. Une série de préconisations, tout simplement, qui engagent les différents participants à de tels événements.

08/02/2021, 10:57

ActuaLitté

Rapport Racine : un an après, des artistes-auteurs à bout

Il y a un an, 3500 créateurs de tous secteurs confondus signaient une tribune dans Le Monde pour demander l’application du Rapport Racine. Du jamais vu dans l’industrie culturelle. Un an plus tard, où en est-on ? L’espoir d’un véritable statut pour les artistes-auteurs semble enterré.

05/02/2021, 17:42

ActuaLitté

Rencontres et signatures : les recommandations tarifaires 2021 de La Charte

La Charte recommande des tarifs pour les rencontres et les signatures, qui sont réévalués chaque année. Les recommandations de l'année 2021 viennent d'être communiquées par l'association de défense des droits des auteur·rices et illustrateur·rices jeunesse.

04/02/2021, 11:59

ActuaLitté

Disparition de Michel Le Bris, écrivain et créateur du festival Étonnants Voyageurs

L'écrivain, philosophe et éditeur Michel Le Bris est mort ce 30 janvier 2021 à l'âge de 76 ans aux côtés de sa femme Eliane et de sa fille Mélani, apprend-on du festival Etonnants Voyageurs. Spécialiste de l'écrivain Robert Louis Stevenson, passionné de voyages, de flibustes et de littérature, Le Bris avait créé en 1990 le festival Étonnants Voyageurs, organisé chaque année à Saint-Malo, devenu la vitrine du concept de « littérature-monde ».

30/01/2021, 14:10

ActuaLitté

Expo, documentaire, fresque... En 2021, des hommages à Albert Uderzo

L'année 2020 a été marquée par la disparition du cocréateur d'Astérix et Obélix, Albert Uderzo, le 24 mars. L'année 2021 verra se multiplier les hommages, avec quatre événements d'ores et déjà annoncés. Le Musée Maillol, à Paris, lui consacrera une exposition, du 17 avril au 30 septembre, tandis qu'Angoulême verra l'apparition d'une fresque en son honneur. Et la télévision ne sera pas en reste...

29/01/2021, 11:31

ActuaLitté

L'autrice Chantal Thomas élue à l'Académie française

L'Académie française a procédé à l'élection de la nouvelle occupante du fauteuil de Jean d'Ormesson, à la place F12, ce jeudi 28 janvier 2021 : l'autrice Chantal Thomas a été élue, et devient ainsi la 6e femme à siéger actuellement sous la Coupole.

28/01/2021, 16:18

ActuaLitté

L'auteur espagnol Alejandro Galindo en résidence à la Cité de la BD

La Maison des auteurs de la Cité de la bande dessinée accueille en résidence, de janvier à juin 2021, l'auteur espagnol Alejandro Galindo. Collaborateur de longue date du quotidien régional La Verdad, Galindo a aussi illustré de nombreux ouvrages pour la jeunesse, ainsi que des manuels scolaires...

27/01/2021, 12:06

ActuaLitté

Rapport Racine : près de 500 signataires pour un boycott du FIBD d'Angoulême

Comme en 2020, l'édition 2021 du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême sera revendicative, pour les auteurs. Ou ne sera pas : une tribune, réunissant près de 500 signatures à l'heure de la publication de cet article, assure que les artistes-auteurs seront prêts à appliquer « le boycott total du versant public du Festival d’Angoulême », en juin 2021, si le Rapport Racine n'est pas suivi de plus d'effets.

22/01/2021, 09:54

ActuaLitté

L'auteure camerounaise Hermine Yollo en résidence à Bordeaux

L'auteure camerounaise Hermine Yollo est accueillie en résidence à La Prévoté à Bordeaux, du 6 janvier au 15 février 2021, dans le cadre d’un partenariat entre l’Institut des Afriques (IdAf) et l'agence du livre en Nouvelle-Aquitaine ALCA. Elle est la lauréate de la résidence d’écriture francophone « Afriques-Haïti 2021 ».

21/01/2021, 17:09

ActuaLitté

Qui pour succéder à Jean d'Ormesson à l'Académie française ?

Le jeudi 28 janvier prochain, l'Académie française doit procéder à l'élection du nouvel occupant ou de la nouvelle occupante du fauteuil de Jean d'Ormesson, à la place F12. Le dépôt des candidatures est désormais fermé, et les prétendants sont connus...

15/01/2021, 10:42

ActuaLitté

L'autrice Octavia Roodt en résidence à la Cité de la BD d'Angoulême

La Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême accueille, en janvier et février 2021, l'autrice sud-africaine Octavia Roodt en résidence. Elle travaillera à cette occasion sur son premier long récit, Promised Land, une fiction autobiographique qui se déroule dans une ferme sud-africaine.

13/01/2021, 11:08

ActuaLitté

Les organismes de gestion collective autorisés à aider financièrement les auteurs

L'ordonnance n° 2020-1599 du 16 décembre 2020 introduit quelques mesures ayant trait au monde de la culture, pour faire face à la crise Covid. Elle prolonge notamment la possibilité, pour les organismes de gestion collective, de soutenir financièrement les auteurs et titulaires de droit en puisant dans les sommes allouées aux actions artistiques et culturelles.

17/12/2020, 09:36

ActuaLitté

Correcteurs, auteurs, scénaristes : dans l'édition et ailleurs, la parole libre

Ils partagent un même fardeau : celui de la création, dans la solitude. Et à ce titre, se confrontent aux mêmes écueils, sans nécessairement le savoir. Correcteurs, scénaristes, auteurs : des métiers liés au livre, à l’écrit tout du moins, qui ont tous trois décidé de prendre la parole publiquement. Et dénoncer leurs conditions de travail, en partageant sur les réseaux un florilège de mauvaises pratiques. Un pour tous, tous pour un.

16/12/2020, 15:20

ActuaLitté

Référé-liberté, manifestations : les professions du théâtre mobilisées

La reconduction de la fermeture des lieux culturels, annoncée par le gouvernement dès le 10 décembre dernier en conférence de presse, a contrarié et déçu les professionnels du secteur. Les auteurs du théâtre, notamment, vont faire entendre leur voix par une procédure « référé-liberté » auprès du Conseil d'État et des manifestations.

15/12/2020, 11:26

ActuaLitté

Des romans à la télévision : Bernard Minier, le polar au coeur

Avec Le diable au cœur, Bernard Minier signait son premier scénario pour le petit écran — en l’occurrence, celui de France Télévisions. Réalisée par Christian Faure, cette fiction était diffusée sur France 2 ce 9 décembre. L’écrivain, qui assure être fan de séries, savoure également l’évolution que le projet a connue, pour devenir un long-métrage. Avec Laura Munõz, journaliste espagnole et coscénariste, l’aventure commençait bien.

12/12/2020, 12:46

ActuaLitté

Débuts, une revue littéraire pour accueillir les textes des jeunes auteurs

La situation sanitaire aura compliqué, si cela était encore possible, l’arrivée des jeunes auteurs au sein des maisons d’édition. Pour mettre un pied à l’étrier, quoi de mieux qu’une publication d’un texte au sein d’une revue littéraire ? Constatant des carences en la matière, Mona Messine et Alizée Freudenthal, jeunes autrices, avancent Débuts, un titre qui fera son entrée en janvier 2021.

11/12/2020, 15:18

ActuaLitté

Disparition de Richard Corben, grand maître de l'horreur dessinée

Né le 1er octobre 1940, l'auteur américain de bandes dessinées Richard Corben est mort le 2 décembre 2020, à l'âge de 80 ans. Salué par le Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2018, il a marqué le 9e art avec des oeuvres oscillant entre fantasy et horreur.

11/12/2020, 12:13

ActuaLitté

Le droit d'auteur sans auteurs ni artistes : CSPLA que ça se passe...

Le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) n’a finalement qu’une fonction symbolique. En tant qu’organe de consultation sur le droit d’auteur, auprès du ministère de la Culture, il ressemble aux francs-maçons : moins de pouvoir qu’on ne le croit, plus d’influence qu’on ne le pense. En tout cas, le CSPLA ne connaîtra pas le bouleversement suggéré par Bruno Racine.

09/12/2020, 16:00

ActuaLitté

Qui sont les organismes représentant les professionnels au CSPLA ?

Le CSPLA, Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA), vient conseiller le ministère de la Culture pour guider au mieux sa politique et ses décisions en matière de propriété intellectuelle et de droit d'auteur. Il réunit des membres de droit, des personnalités qualifiées, un représentant des établissements publics patrimoniaux, mais aussi des représentants des professionnels. Un arrêté vient préciser les organismes présents, pour cette dernière catégorie.

09/12/2020, 09:29

ActuaLitté

Ces auteurs de science-fiction que l'armée française a missionnés

En juillet 2019, l’armée française dévoilait l’un de ses projets les plus littéraires : monter une équipe de romanciers, la Red Team, qui allait explorer l’avenir. Leur objectif, élaborer des « hypothèses stratégiques valides », pour aider le ministère dans ses exercices de prospectives. Tenue secrète, la Red Team vient finalement d’être dévoilée…

05/12/2020, 12:23

ActuaLitté

Alison Lurie, ou la satire des moeurs sociales et sexuelles de l'Amérique

Traduite en France chez Rivages, la romancière Alison Lurie est décédée à l’âge de 94 ans. Elle avait remporté le prix Pulitzer en 1985 pour son livre Foreign Affairs (Liaisons étrangères, trad. Sophie Mayoux), une histoire à l’image de son œuvre : des contes tout à la fois satiriques, cérébraux et baignant dans une ambiance de comédie romantique.

05/12/2020, 12:15

ActuaLitté

Giscard d'Estaing : le président qui fit du livre un produit pas comme les autres

L'ancien président est mort, à l’âge de 94 ans, des conséquences de la Covid-19. Chef de l’État entre mai 74 et mai 81, il aura laissé quelques ouvrages dont on ne se rappellera pas forcément. Son décès occasionne plusieurs hommages, logiquement, mais on se souviendra de lui, notamment, pour une empreinte plus marquée dans le monde de la lecture publique. 

03/12/2020, 11:30

ActuaLitté

Selon le gouvernement, le rôle de l'autoédition “n'est pas dénué d'intérêt”

Charles de la Verpillière, député Les Républicains de l'Ain, s'était inquiété auprès du ministère de la Culture du sort réservé aux auteurs autoédités, ainsi que d'une possible régulation de leurs activités par le gouvernement. Dans sa réponse, la rue de Valois précise que les revenus tirés de l'autoédition sont désormais considérés comme des revenus artistiques, et balaye toute velléité de régulation du secteur.

01/12/2020, 11:33

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Hachette acquiert un nouvel éditeur de jeux de société, Le Scorpion Masqué

Dans un communiqué, le groupe Hachette annonce l'acquisition de l’éditeur québécois de création de jeux de société Le Scorpion Masqué. Ce rachat intervient quelques semaines après celui de Sorry We Are French, autre studio de création de jeux de société, et Le Scorpion Masqué devient le 4e studio de création et de développement de jeux de société du groupe, avec Studio H et Funnyfox.

01/03/2021, 12:48

ActuaLitté

Des araignées dans la bibliothèque, recluses et... lectrices ?

Plusieurs bâtiments du campus Ann Arbor de l'université du Michigan ont abrité des hôtes légèrement indésirables. Assez peu dangereux, en fin de compte, mais suffisamment pour fermer la bibliothèque, notamment, le temps de la rendre à nouveau sûre. En effet, plusieurs Loxosceles rufescens, ou araignées violonistes, s'étaient installées dans les lieux...

01/03/2021, 11:03

ActuaLitté

L’intervention des bêta-lecteurs dans l’apprentissage de l’écriture créative en ligne

Sur le modèle anglo-saxon sont apparues des plateformes d’écriture en ligne françaises. À la fois outils numériques et réseaux sociaux, elles se sont particulièrement développées depuis les années 2010. Elles proposent un apprentissage de l’écriture créative en plaçant au cœur de leur fonctionnement les bêta-lecteurs. Quel est leur rôle ? Comment s'intègrent-ils dans la chaîne du livre ?

01/03/2021, 10:51

ActuaLitté

Chantier Richelieu de la BnF : des “surcoûts” confirmés, ouverture en 2022

Le 23 février dernier, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a visité le chantier de rénovation du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France. Démarrée en 2010, cette vaste entreprise aurait dû prendre fin en 2017, puis 2021. Avec la crise sanitaire et le premier confinement, l'ouverture du site au public est désormais attendue pour l'été 2022...

01/03/2021, 10:32

ActuaLitté

Selle-sphère et feuillage, un assemblage surréaliste d'objets fait Trésor national

Dans un avis émis le 17 février dernier, la Commission consultative des trésors nationaux juge qu'une sculpture surréaliste d'André Breton, dénommée « selle-sphère et feuillage », doit être considérée comme un trésor national. Cet assemblage d'objets divers sur planche en bois, associant cuir, métal, bois, marbre, verre, tabac, caoutchouc, sable, réalisé en 1931, est le fruit d'une expérience surréaliste autour des « objets à fonctionnement symbolique ».

01/03/2021, 09:52

ActuaLitté

Lutter contre le racisme et pour l'égalité dans les bibliothèques

Des établissements plus inclusifs, des politiques d’acquisitions ouvertes sur de larges champs éditoriaux. Et un refus de la discrimination… pour les bibliothèques l’objectif est limpide, mais sera plus réalisable encore avec une feuille de route précisant les contours de ces mesures et enjeux. La Library Publishing Coalition vient de rendre publics sa déclaration et ses engagements.

27/02/2021, 10:06

ActuaLitté

Libraire passionnée par l'image, Corinne Duchemin est décédée

Libraire indépendante, Corinne Duchemin avait commencé sa carrière à la Fnac, entre 1992 et 2011. Entre-temps, elle avait participé à la création du Festival Visa pour l’image, à Perpignan, entre 2005 et 2012. Depuis, elle était indépendante, animant une librairie éphémère et itinérante. Elle est décédée ce 24 février. 

27/02/2021, 09:58

ActuaLitté

Les librairies enfin essentielles : les commerces autorisés à ouvrir en cas de confinement

Publié ce matin, mais manifestement passé inaperçu avant cette fin de journée, le décret n° 2021-217 du 25 février 2021 apporte quelques modifications sur les commerces autorisés à ouvrir en cas de confinement. Et, ô délicieuse surprise, les librairies sont finalement incluses dans le lot. De quoi réjouir l’interprofession, en cas de confinement partiel — tel que Jean Castex l’a laissé entendre pour les prochains jours.

26/02/2021, 19:22

ActuaLitté

Batman succombe à son tour au jeu vidéo Fortnite

L'éditeur DC Comics annonce la parution, au mois d'avril prochain, d'une mini-série en six épisodes dans laquelle le Chevalier noir et d'autres personnages se retrouvent embarqués dans l'univers du jeu vidéo Fortnite. Celui-ci avait déjà accueilli plusieurs figures de l'univers DC, notamment Aquaman et... Batman, déjà.

26/02/2021, 16:49

ActuaLitté

100 femmes pour une ville

La Ville de Lausanne et les éditions Antipodes publient un ouvrage qui retrace le destin de 100 femmes ayant marqué le développement de la Ville de Lausanne. Illustré par la dessinatrice lausannoise Hélène Becquelin, cet ouvrage est destiné à une large audience. Sa publication s’inscrit parmi les projets de visibilisation des femmes dans l’espace public et la mémoire collective menés par la Ville de Lausanne. 

26/02/2021, 16:48

ActuaLitté

Malgré les résultats de l'édition, le chiffre d'affaires de Lagardère en baisse

Si le chiffre d'affaires de la partie édition du groupe Lagardère tient le choc en 2020 (- 0,4 % par rapport à 2019), le reste des activités fait plonger les résultats du groupe dans son ensemble, à 4,439 milliards €, soit une baisse de 38 % en données comparables par rapport à l'année précédente.

26/02/2021, 15:49

ActuaLitté

Italie et France coordonneront le Community Group de défense des droits des éditeurs

En vue de l’exception au droit d’auteur en matière de fouille de textes et de données via des algorithmes de la part de grandes entreprises technologiques, un nouveau groupe communautaire se prépare. À sa tête, deux États : l’Italie et la France qui piloteront le Community Group, pour protéger les droits des éditeurs.

26/02/2021, 15:11

ActuaLitté

Attaquées en diffamation par Anne Lauvergeon, les éditions Massot interpellent Dupond-Moretti

Peut-on sereinement mener son travail d'éditeur, en publiant des enquêtes fouillées, des documents confidentiels et des informations que certains souhaiteraient secrètes, si l'on risque la citation directe pour diffamation ? Florent Massot, éditeur, répond par la négative, alors que sa structure d'édition fait l'objet d'une plainte d'Anne Lauvergeon : une procédure qui fait suite à la publication d'un ouvrage évoquant l'affaire UraMin. Il en appelle au ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti.

26/02/2021, 14:56

ActuaLitté

“La traduction est un art en soi. Un art des plus difficiles”

Voilà quelques semaines, ActuaLitté présentait l’initiative du Centre tchèque de Paris : l’édition d’un catalogue présentant un panorama de la littérature tchèque en français. Ce dernier est conçu comme une bibliographie commentée, tel un guide qui permettrait de faire un voyage littéraire en Bohême. Le Centre nous a communiqué un texte de Michal Fleischmann, Ambassadeur de la République tchèque en France, pour accompagner cette sortie, ainsi qu'une brève histoire de cet ouvrage.

26/02/2021, 13:18

ActuaLitté

[Droit de réponse] Autoédition : Librinova et Cultura s'expriment sur leur partenariat

La présidente de Librinova, Laure Prételat, a contacté ActuaLitté suite à la publication d’un article concernant le partenariat mis en oeuvre avec Cultura, autour des services d’autopublication et des facturations. Librinova et Cultura souhaitent apporter un droit de réponse à l’article précité à propos de leur collaboration dans le domaine de l’autoédition conformément aux dispositions de l’article 6.IV de Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique et à l’article 13 sur la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

26/02/2021, 12:14

ActuaLitté

Malgré les fermetures, Gibert entend "préserver sa place de leader des librairies indépendantes"

Plus tôt ce mois-ci, nous apprenions que quatre librairies de l’enseigne Gibert Jeune, situées place Saint-Michel à Paris, fermaient leurs portes. Aujourd’hui, la direction du groupe publie un communiqué pour expliquer ce choix. Nous présentons ici ce texte dans son intégralité. 

 

26/02/2021, 12:09

ActuaLitté

Des kits de tests Covid distribués dans des bibliothèques britanniques

Voilà quelques jours que l’Angleterre a présenté un calendrier de déconfinement : Boris Johnson amorcerait une réouverture des commerces non essentiels à compter du 12 avril. Les écoles ouvriraient le bal dès le 8 mars. En attendant, un programme met en place des kits de tests coronavirus dans les bibliothèques publiques.

26/02/2021, 09:48

ActuaLitté

États-Unis : Amazon accusé de réduire au silence les conservateurs      

L’entreprise fait face à une fronde de sénateurs républicains après la suppression d’un ouvrage écrit par un auteur marqué à droite. Dans une lettre adressée à Jeff Bezos, ils affirment que cette décision « signale ouvertement aux Américains conservateurs que leurs opinions ne sont pas les bienvenues sur ses plateformes ».

25/02/2021, 16:45

ActuaLitté

L'Europe dresse un bilan de la pandémie 2020 pour l'industrie du livre

Une étude du Parlement européen, diffusée ce mois, révèle l’impact de la pandémie pour les différents secteurs culturels. Entre les publications manquées, annulées, reportées, les ventes ont été lourdement chahutées. Les confinements sur les différents territoires ont généré une crise immédiate du secteur de l’édition. Avec des répercussions que le Parlement tente de quantifier.

25/02/2021, 16:38

ActuaLitté

Parole démocratisée, critique littéraire et émiettements...

Comme nous le rappelle Jean-Yves Mollier, historien français, spécialiste de l’édition, du livre et de la lecture, souvenons-nous que ces outils de prescription littéraire dématérialisés dont l’influence s’est vue accrue ces derniers mois, « s’ils sont nouveaux dans leurs formes, ne le sont nullement dans leur rôle ». C’est donc bien plus le changement dans le mode de prescription littéraire que la prescription elle-même que nous devons interroger.

25/02/2021, 15:20

ActuaLitté

Le nouvel ouvrage d'Elisabeth Kolbert sera publié en France chez Buchet Chastel

Lauréate du prix Pulitzer en 2015 pour La Sixième Extinction la journaliste du New Yorker, Elisabeth Kolbert vient de publier son nouveau livre, Under a White Sky – The Nature of The Future, (Crown) aux États-Unis. Il sera disponible en français le 16 septembre prochain chez Buchet-Chastel, en coédition avec La Librairie Vuibert. 

25/02/2021, 12:41

ActuaLitté

La Bibliothèque nationale d’Australie confrontée à des problèmes de stockage    

Un récent rapport sur l’organisation de la bibliothèque a mis en lumière plusieurs problèmes au sein de l’établissement. Faute de financement, la Bibliothèque nationale d’Australie risque notamment de faire face à de sérieuses difficultés de stockage. Les services numériques qui pourraient venir répondre à ces soucis sont également pointés du doigt.

25/02/2021, 12:39

ActuaLitté

Emmanuel Pierrat suspendu de ses fonctions au PEN Club International

L'avocat et écrivain Emmanuel Pierrat a été suspendu de la présidence du Comité des Écrivains pour la Paix du PEN Club International, a appris ActuaLitté auprès de l'organisation de défense des droits des auteurs. Cette mesure conservatoire s'applique en raison de la procédure judiciaire en cours, après le dépôt d'une plainte par le PEN Club français et son actuel président, Antoine Spire.

25/02/2021, 11:34

ActuaLitté

Une autobiographie de Paul McCartney bientôt publiée, en 154 chansons

L'auteur-compositeur-interprète Paul McCartney, qui fut membre des Beatles et des Wings, mais mena également une carrière en solo, a confirmé la publication prochaine de son autobiographie. Celle-ci adoptera toutefois une forme particulière, en reprenant les paroles de 154 chansons, écrites par ses soins au cours de sa vie artistique.

25/02/2021, 09:50

ActuaLitté

Crise au Québec : combien vaut la prestation d'un auteur ?

Certains auront l’étrange sentiment de revivre les revendications de Livre Paris en 2018 : dénonçant l’absence de rémunération pour leurs interventions, les auteurs avaient déroulé une campagne de communication inédite, #PayeTonAuteur. Et finalement, cette démonstration avait fait plier les organisateurs, qui pour acheter la paix, ont préféré éviter de préparer la guerre. Ah, si vis pacem… À Québec, le Salon du livre traverse manifestement la même mauvaise passe. 

24/02/2021, 20:19

ActuaLitté

La ville de Nantes organise la gratuité de ses bibliothèques

Le 1er mai prochain, le réseau de bibliothèques et de médiathèques publiques de la ville sera peut-être rendu gratuit pour les habitants de la métropole. Cette décision fait notamment suite à l’augmentation de la fréquentation des services documentaires des établissements, conséquence de la crise sanitaire.

24/02/2021, 16:24

ActuaLitté

Dans les villages d'Inde, des bibliothèques mobiles, y compris en poussettes

On voit désormais circuler dans les rues des bibliothèques mobiles, portant aux enfants des régions rurales de l’Inde de précieux ouvrages. Si dans les premiers temps, l’organisme Dulkal Libraries se concentrait sur l’apport d’ouvrages en établissements scolaires, la pandémie a rebattu les cartes. Désormais, leur bibliothèque se déplace, de village en village. Les cinq professionnels à l’origine du projet comptent également sur le soutien de dizaines de bénévoles pour les aider.

24/02/2021, 12:44

ActuaLitté

Hillary Rodham Clinton cosigne un thriller, State of Terror, avec Louise Penny

Ancienne secrétaire d'État des États-Unis et candidate aux élections présidentielles de 2016, Hillary Rodham Clinton se tourne pour la première fois vers l'écriture de fiction pour le thriller State of Terror, coécrit avec son amie l'auteure Louise Penny, coutumière du genre.

24/02/2021, 10:30

ActuaLitté

Protéger les Droits de l'Homme, lutter contre les fake news...

Fléau moderne, souvent associé aux réseaux sociaux, la désinformation et les fake news représentent un sujet dont les Nations Unies s’emparent. Tant en matière électorale, que sur un volet sanitaire toujours brûlant, ces questions ont amené l’IFLA à répondre aux demandes du Rapporteur spécial de l’ONU. Entre liberté d’expression, d’opinion et infox, comment séparer le bon grain de l’ivraie ?

24/02/2021, 09:52

ActuaLitté

Projet Limou’Zine : la librairie itinérante qui souhaite conduire les rêves et les révoltes    

La pandémie donne parfois l’impression d’avoir figé le monde dans une gelée mortifère. Mais à l’ombre des mesures Covid et des restrictions économiques, de nouveaux projets parviennent à émerger. Basée en Creuse, la toute récente association La Limou’Zine s’est donné pour objectif de sillonner les marchés, festivals et manifestations de la région pour apporter des mots qui libèrent et qui font du bien.

 

24/02/2021, 08:38

ActuaLitté

Le retour du Salon de Turin décalé à l’automne, avec Camus

Le Salon devrait se tenir à Turin du 14 au 18 octobre 2021, au Lingotto. Il sera précédé par une initiative inédite : au printemps, en ligne et en présentiel, les festivals Portici di Carta (Turin), Libri Come (Rome) et Lungomare di libri (Bari) seront réunis pour une grande fête !

23/02/2021, 19:21

ActuaLitté

La vente de livres en recul chez Fnac sur l'année 2020

Les résultats finaux du groupe Fnac/Darty rejoignent les projections avancées fin janvier : avec 7,491 milliards € de chiffre d’affaires en 2021, les enseignes rosissent. 1,9 % de croissance en données publiées et 0,6 en données comparables. Le tout avec un 4e trimestre qui enregistre 9,6 % de mieux, en données comparables. 

23/02/2021, 18:39

ActuaLitté

Massot Éditions : des parts du capital à la loterie, pour conserver son indépendance

La maison d'édition Massot, créée d'abord en 1994 et relancée depuis 2017 par Florent Massot, compte à son catalogue plus de 70 titres, dont quelques meilleures ventes, comme Crépuscule de Juan Branco, brûlot politique de 2019, coédité avec Au Diable Vauvert. Et ces livres, l'éditeur « les choisit tous », comme s'ils étaient ses « enfants ». Mais il chérit aussi l'indépendance de sa structure, raison pour laquelle il en appelle au soutien des lecteurs.

23/02/2021, 16:41

ActuaLitté

L'éditeur des mémoires de Woody Allen veut attaquer HBO pour un documentaire

Abandonnées par le groupe Hachette, qui trouvait finalement le personnage trop sulfureux, les Mémoires du réalisateur Woody Allen ont finalement été publiés, aux États-Unis, par l'éditeur indépendant Skyhorse Publishing. Ce dernier menace d'un procès la chaîne HBO, estimant que celle-ci a violé le copyright en utilisant des extraits de la version audio du livre d'Allen, Apropos of Nothing.

23/02/2021, 12:35

ActuaLitté

Angleterre : une réouverture des librairies espérée pour le 12 avril

Les librairies d'Angleterre trépignent : ce lundi 22 février, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé des mesures d'allègement des restrictions sanitaires, et notamment la réouverture prochaine des commerces dits « non essentiels ». Il ne faudra toutefois rien espérer avant le 12 avril, et à condition que la situation s'améliore, bien entendu.

23/02/2021, 12:00

ActuaLitté

Le Blanc-Mesnil : la mairie accusée de faire virer les bibliothèques à droite

Des bibliothécaires de la ville du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) ainsi que le syndicat CGT de la ville s'inquiètent d'une « vile opération de marketing politique repeinte aux couleurs défraîchies de la culture pour tous ». La mairie versera 20.000 € à la plateforme de recommandation de livres Alexandre & Aristote, pour déterminer des acquisitions des bibliothèques de la ville. Mais les suggestions du site semblent très orientées à droite, dénoncent les opposants au projet.

23/02/2021, 11:48