#Livres anciens

“L'homme aux cent mains” : Asimov, adepte du harcèlement sexuel

L’homme qui a inventé les lois de la robotique, aujourd’hui référence pour les chercheurs… Écrivain de science-fiction prolifique, qui revendiquait l’écriture de 500 livres, Issac Asimov est décédé le 6 avril 1992. Mais depuis quelques jours, un certain malaise plane autour du romancier : tout aussi adepte du tripotage des femmes que de sa machine à écrire ?

Le 11/01/2020 à 10:24 par Nicolas Gary

32 Réactions | 0 Partages

Publié le :

11/01/2020 à 10:24

Nicolas Gary

32

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté
Isaac Asimov - telly gacitua, CC BY ND 2.0

Autrice de science-fiction et éditrice, Judith Merril, raconte qu’il était surnommé dans les années 40 « l’homme aux cent mains ». Elle ajoute qu’il « se sentait apparemment obligé de lorgner, reluquer, toucher et faire des avances, comme des actes de sociabilité ». Nous voici à des années-lumière de l’image que l’on conservait de l’auteur.

Des habitudes détestables

Apparu dans les pulps à partir des années 30, Asimov était réputé pour sa capacité à travailler, infatigablement. Dactylographe rapide, il ne voyageait que peu, restait enfermé et jouissait d’une mémoire prodigieuse. Ses textes, émanant d’une faculté à la vulgarisation scientifique, sont devenus des références en matière de SF. 

Mais le portrait qu’en brosse Public Books fait éclater l’image d’ascète discret qui pouvait accompagner le romancier. « Jeune homme timide et inexpérimenté, cela se reflétait dans l’absence écrasante de personnages féminins dans ses fictions », indique-t-on. « Il a déclaré ouvertement que sa relation avec sa première femme était sexuellement insatisfaisante et peu de temps après son mariage, ses mains sont devenues plus librement baladeuses. »

L’auteur lui-même confessait en 1979 « une mauvaise habitude à laquelle je ne peux parfois pas résister à ce jour ». Laquelle ? Celle de jouer avec les soutiens-gorge de femmes, à travers leur chemisier — manie qui aurait débuté alors qu’il travaillait comme chimiste au Philadelphia Navy Yard, durant la Seconde Guerre mondiale.

Remis à sa place ?

Après 45, indique l’article « sa réputation de tripoteur est devenue une plaisanterie récurrente chez les fans de science-fiction ». Asimov décrit d’ailleurs Merril comme « le genre de fille qui, quand son postérieur est tapoté par un homme, tripotait [à son tour] les fesses de l’intéressé ». 

Merril se souvient, elle, de cet épisode très différemment : « La troisième ou quatrième fois que sa main caressa mes fesses, je lui ai empoigné les couilles. » Une nuance de taille…

L’article fait également état de l’impunité dont s’auréolait l’auteur, du fait de son succès. Même ses éditeurs, comme Timothy Seldes, chez Doubleday, tolérait avec indulgence une habitude qu’Asimov relatait dans ses mémoires de « prendre dans ses bras toutes les jeunes filles ». 


photo de 1967, avec Asimov

Sauf que les femmes qui y travaillaient trouvaient souvent le moindre prétexte pour quitter le bâtiment quand il venait, estimant ses marques d’affection indésirables.

Les risques du métier

Auprès d’un confrère de SF, Frederick Pohl, il vantait les mérites de ses méthodes d’approche — caresses déplacées ou pincer les fesses des femmes : « Vous vous faites beaucoup gifler, mais vous couchez aussi beaucoup. » 

Edward L. Ferman, éditeur, se souvenait d’une convention à la fin des années 50 : « Asimov, au lieu de serrer la main de la femme avec qui j’avais un rendez-vous amoureux, lui a saisi le sein gauche. »

La communauté SF — au moins celle composée par les hommes — voyait cette attitude comme la suite logique d’une personnalité affable. Asimov était prompt à dégainer de mauvais jeux de mots sexuels, provoquant pouffements et rires. Et sa réputation d’obsédé inoffensif le précédait, lui permettant de ne pas être accusé de harcèlement ni d’agression sexuelle, au cours des décennies. 

Inoffensif, d’ailleurs, il en parle dans un ouvrage satirique : The Sensuous Dirty Old Man, paru en 1971. « La question n’est donc pas de savoir si une fille doit être caressée ou non. La question est simplement de savoir où, quand et comment la toucher. »

Pris en flagrant délit, mais...

En 1961, l’éditeur Earl Kemp, fan de l’écrivain, l’avait invité à une « pseudo conférence », lors de la World Science Fiction Convention, qui se tiendrait l’année suivante à Chicago. Le sujet était Le pouvoir positif du pincement de fesses, et était promis que des postérieurs féminins de démonstration seraient disponibles. Asimov avait décliné, tout en ajoutant qu’il pourrait toutefois accepter si les fesses en question « présentaient un intérêt particulièrement convaincant ».  

Pourtant, son biographe Michael White cite la femme d’un ami, qu’il avait pincée durant une fête : « Mon Dieu, Asimov, pourquoi agissez-vous toujours de la sorte ? C’est extrêmement douloureux et d’ailleurs, vous ne vous en rendez pas compte, c’est très dégradant. »

Harlan Ellison, cité dans la biographie de Nat Segaloff parue en 2017 raconte : « Chaque fois que nous montions des escaliers avec une jeune femme, je m’assurais de marcher derrière elle pour qu’Isaac ne la touche pas. Il n’entendait rien de particulier à agir ainsi — l’époque était différente — mais c’était Isaac. » Ellison s’était fait largement houspiller, en 2006, pour avoir attrapé le sein de Connie Willis, sur la scène des Hugo Awards.

« J’embrasse chaque jeune femme qui me demande un autographe et j’ai constaté, pour ma plus grande joie, qu’elles ont tendance à coopérer avec enthousiasme à cette activité particulière », avouait Asimov. Dont acte.

32 Commentaires

 

Carloman

11/01/2020 à 19:18

Autres époques, autres mœurs... Des plaisanteries grivoise ? La belle affaire ? Faut-il interdire sur le net toutes les blagues sur les blondes, et, généralement, sur les femmes ? Évidemment, aujourd'hui, on frémit rien qu'à l'idée de ce qu'il a fait, et que beaucoup d'hommes faisaient, c'était "admis" comme une gauloiserie, mais admis... N'empêche que je ne cautionne pas ça, hein ! J'ai 60 ans, et on pourrait dénoncer aussi les "claudettes" et toutes sortes de choses. Je retiens l'auteur, et s'il était égrillard, eh bien je ne vais pas brûler ses livres pour autant... :lol:

Team ActuaLittè

11/01/2020 à 19:28

Sauf que cela, admis ou non, dérangeait les femmes qui en étaient victimes et qu’elles s’en plaignaient manifestement plus qu’elles n’appréciaient ces manières.
Époque ou non...

DrBenway

11/01/2020 à 20:01

Mais, une question me brûle les lèvres : qu'est ce qu'on en a à faire ?
Dites moi les SJW, justicier du bac à sable du XXIe siècle, vous n'avez pas autre chose à faire de vos journées ? Vous devez vraiment vous ennuyer dans votre vie.
Ok, Asimov était un gros lourd avec les femmes (et à nouveau, ne confondons pas "gros lourd/beauf" et "pevers/DSK like") : jusqu'à preuve du contraire, être un gros beauf, être un abruti n'est pas interdit par la loi (et Dieu merci, sinon les prisons seraient pleines).
Faut-il encore rappeler que l'époque était différente et que ce qui aujourd'hui semble un scandale (et encore) était plus ou moins toléré à l'époque. Ça vous choqué ? Prenez sur vous, pétez un coup mais arrêtez par pitié d'en faire un article inutile en refaisant l'histoire et en décidant de vous improviser juge parce que tel ou tel auteur a eu un comportement qui vous déplaît.

Mais surtout, quel intérêt ? En quoi ça change la qualité des romans d'Asimov. Le gars est mort depuis un moment, c'est extrêmement débile de faire le procès d'un mec qui n'est pas là pour se défendre, qui plus est pour des motifs aussi futiles.
Vous allez refaire le procès de tous les grands écrivains ? Parce que vous allez probablement trouver des casseroles chez chacun d'eux.

J'espère que vous même êtes parfait parce que je me propose de venir vous juger de la même manière.

Ju

12/01/2020 à 09:43

J'espère, Monsieur ou Madame, qu'une personne de votre connaissance dès qu'elle vous verra ne cessera de vous caresser, tripoter, pincer seins fesses ou parties génitales, et ce en société ou en tête-à-tête, même accompagné de la personne qui partage votre vie, même si le contexte ne s'y prête pas du tout, même si vous lui avez dit non. Vous nous diriez si vous la trouvez juste lourde.

fogola françoise

12/01/2020 à 09:44

le dernier message d' un homme...encore A mettre au panier...Vous connaissez monsieur la nécessité de l' histoire et des historiens.Votre commentaire ...A vomir...Evitez de commentez désormais

Tribble

12/01/2020 à 12:28

Même si c'était un grand écrivain je trouve ça important de découvrir que même un grand écrivain peut être un connard de bas niveau (désolé pour la vulgarité).
Et ne ce ne sont pas des motifs futiles, déjà à l'époque ces femmes semblaient ne pas aimer. Donc l'excuse c'est une autre époque n'est pas valable.
En quoi est-ce futile ? Vous aimeriez vous qu'on vous pince les fesses, qu'on vous tripote et qu'on vous force à faire des câlins ? C'est si difficile de se mettre à la place des autres et de comprendre ça ?

Oui c'était un artiste et il est mort. Mais de savoir qu'un homme comme ça peut aussi être un harceleur est quand même important.

mp.mac

13/01/2020 à 05:14

Oh la la vous ne savez pas qu'avec dièse-metoo tout est suspect, même 40 ans en arrière, avoir joué au docteur avec sa petite cousine serait passible des pires accusations sur les réseaux sociaux. En effet l'opinion sur les dits réseaux prévaut sur la justice et la présomption d'innocence. On commence par accuser après il arrive ce qu'il peut : suicide, vie brisée, etc... La dernière trouvaille c'est que les vilains messieurs "mettaient sous influence" les pures jeunes filles...

HB

12/01/2020 à 09:12

Bonjour, ou veut on en venir, avec ces reprobations retroactives? Interdire Gide pendanr qu on y est!

Patrick Pike

12/01/2020 à 09:48

Allez-vous remonter ainsi jusqu'aux penseurs grecs, voire à homo erectus ?
Les prêches à la Savonarole deviennent lassants à réclamer une société aussi plate que la Beauce, lisse comme un crâne de catacombe.

Vie Quatresixquatre

12/01/2020 à 10:33

Il n est jamais inutile de faire redescendre les icônes de leur piédestal.

Thierry Reboud

12/01/2020 à 13:01

Il n'est jamais utile d'avoir des icônes, autant commencer par là.
En effet, si on commence à regarder la biographie et les habitudes de chaque écrivain (ou n'importe quel mec dont l'histoire a, pour une raison ou une autre, retenu le nom), il y a des chances qu'on y trouve un paquet de de trucs peu recommandables du point de vue de la vertu. Bon, qu'on le sache, pourquoi pas. Comme disait je ne sais plus qui, il n'y a pas de grand homme pour son valet de chambre.
Ce n'est pas que ça fasse beaucoup avancer le schmilblick, mais pourquoi pas.

Solzasco

13/01/2020 à 09:05

Bien dit Thierry Rebout: c'est en effet une manie détestable que de vouloir à tout prix idéaliser un écrivain, un poète, un peintre, qui chacun dans son domaine est doué d'un immense talent voire d'un véritable génie, comme si ce génie littéraire ou artistique impliquait nécessairement que l'homme soit aussi grand que son talent. Et si l'on va par là - et on ne s'en prive pas à notre époque de starisation à tout va - alors les profondes imbécillités qui font la toile de fond ( si j'ose) des réseaux sociaux vont devenir la norme. Et quand cette starisation se conjugue à la lâcheté des Tatuffe des milieux éditoriaux et au populisme ambiant on peut craindre le pire. La bêtise au front de taureau du cher Baudelaire ( qui après tout n'était qu'un pauvre junkie) s'avance fièrement, est "likée" à tour de bras, fait le buzz, vend du papier, et explose l'Audimat...

Carloman

12/01/2020 à 15:30

Il est évident qu'Asimov, comme beaucoup d'hommes, avait une certaine opinion des femmes (...), réductrice, celle que je déteste :roll:... Ceci dit, je pense qu'on ne peut retranscrire nos valeurs d'aujourd'hui, les calquer sur celles d'hier; et d'autant plus clouer au pilori certains auteurs ou artistes parce qu'ils ont eu quelque penchant condamnable, comme Gauguin quand il vivait en Polynésie (avant?...), par exemple.
Sachons raison garder; c'est mieux. Evidemment, on ne peut excuser Matzneff, qui a publié des bouquins qui célèbrent la pédophilie! On ne peut, dans cet esprit, réduire la responsabilité, qui me semble évidente, de ses éditeurs, de ceux qui l'invitaient sur les plateaux télé. Je me suis souvent étonné de cette collusion avec un homme qui professait de telles "valeurs" (du moins pour lui...)
Pour en revenir à Asimov : oui, il dérapait, bon, et c'était un dragueur impénitent; il provoquait. Maintenant... A l'aune de notre époque, il serait descendu en flammes sur les réseaux sociaux (rien que sur le forum, déjà... :lol:), mais à l'époque...
Maintenant, il ne faudrait pas non plus que la nôtre, d'époque, vire aussi au politiquement correct à outrance... Non? ;-)

Anne Onyme

13/01/2020 à 09:15

Je vois beaucoup de commentaires demander « à quoi ça sert de dire ça ? Pourquoi le dire ? ». Mais je vous retourne la question : pourquoi ne pas le dire ?? C’est la liberté d’information. Le rôle des médias est d’informer (que vous vouliez ou non l’information).
À quoi ça sert ? À plein de choses : à se faire une meilleure image de l’homme, en effet personne n’est parfait mais c’est autre chose de le supputer que de le savoir ; à réaliser à quel point et comment les mœurs de l’époque étaient en effet différentes ; à relire ses ouvrages et plus particulièrement ce qui concerne la gente féminine à l’aune de cette info ; etc.
Qui peut juger de ce qui est intéressant ou pas de dire sur quelqu’un, surtout lorsque ce sont des faits avérés et non des suppositions hasardeuses ?
Et quant à ceux qui s’inquiètent qu’on se retrouve dans une société aseptisée, « trop pure », « trop lisse » : laissez-moi vous rassurer, on en est encore très loin. Vous avez vu le monde dans lequel on vit aujourd’hui ??

françoise fogola

13/01/2020 à 09:25

je suis vraiment atterrée par ces commentaires tous masculins d' ailleurs.Mais comme ils sont entachés de toutes ces visions imprégnées de domination où je ne perce aucune remise en cause .Las Las...

phil

14/01/2020 à 11:59

C'est vrai, j'aimerais sentir dans l'ensemble des commentaires, une énergie nouvelle, une remise en cause de ce patriarcat qui n'est ni originel ni naturel et dont notre époque a pour charge de le remettre à sa place. J'aimerais en effet être témoin ici d'un début de renoncement à ses croyances anciennes, un accueil du "couple intérieur" (voir livre de Paule Salomon) apaisé, quelque chose qui serait de la réconciliation FémininMasculin, de l'Amour. Merci pour votre lecture bienveillante

jean-paul

13/01/2020 à 14:40

L'art n'excuse rien. la loi est la loi, le respect des femmes est la marque d'un gentleman. Quand on pense que Sartre faisait recruter des petites jeunes par Simone de Beauvoir pour les mettre dans leur lit! A vomir aussi, ce genre d'intellectuels drogués aux amphétamines ...

Vie QuatreSixQuatre

13/01/2020 à 14:46

C'est vrai et d'ailleurs Simone de Beauvoir est aussi coupable que lui.

jean-paul

14/01/2020 à 09:31

Oui, tout à fait, c'était la racoleuse de service, Madame Turpitudes. Nauséabonds, les dessous de l'excrémentialisme !

Phil

13/01/2020 à 16:33

Sachons accueillir ce qui est et reconnaitre.
C'est normal et souhaitable que la vérité émerge, et celle du passé ne fait pas exception.
çà va permettre à nore époque d'évoluer et les lois, les mentalités et meurs aussi. C'est parfait.
Mais le reste n'est pas digne de jugement puisque la personne n'est palus là.
Et juger... voir, les accords Toltèques : en effet , qui est parfait..?
Accueillons ce qui est mais sans jamais renoncer aux évolutions bienveillantes possibles.
au plaisir de vous lire

Éditeur

15/01/2020 à 22:03

Lire : L'affaire Matzneff au Québec. L’épuration commence: la Bibliothèque nationale du Québec retire le journal de Gabriel Matzneff de sa Collection

https://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=462318&L=fr

Mario

21/01/2020 à 14:48

Euh ? Pouvez-vous me rappeler l'intérêt de cet article ? Sur un site qui se veut "littéraire" ? Y'a-t'il un besoin de rameuter à la Voici ?
Au delà du fait que le gars était du genre lourd, il n'a violé personne, non ?
Il n'a pas abusé de gamines comme Saint Gabriel qui, lui, avait fenêtre sur cour jusqu'à présent ?
Le prochain article "je lave plus blanc", je présume, s'attaquera à Victor Hugo ?
On (ne) vit (pas) une époque formidable, pour paraphraser dans l'esprit, Reiser.

Sandira

21/01/2020 à 17:31

C’est intéressant de voir à quel point il est important pour les commentateurs ici (à l’exception de quelques braves) d’insister à quel point c’était une “autre époque”...
Une autre époque qui a duré jusqu’à 2017 grâce à ce genre d’aura et privilège qui permet à ces fameux génies de continuer d’être soutenus par la cash machine à laquelle le fandom/culte et ce genre d’œillères contribuent ... et qui dure encore dans certains milieux.
Voici au moins une chose à laquelle contribuent ces articles ... à mettre en lumière des comportements des choix hélas normalisés et donc finalement (d’encore) acceptables.
Il n’y a qu’à voir comme dans certains pays, on continue de donner une platforme financière et médiatique à des réalisateurs fugitifs de viol sur mineure.
Bravo aux courageux défenseurs d’une histoire dans laquelle il ne faut pas fouiller de peur d’y découvrir des pervers, des collabos, des politiques dont la maison d’édition publiait des chansons du troisième Reich.
Ce n’est clairement pas grâce à qqun comme la majorité d’entre vous que votre gamine sentira un soutien si ce genre d’atteintes sur sa personne lui arrive...
“Oh tu sais ma petite c’est un génie, alors personne ne fera rien. Et puis c’est le prix à payer pour que la société profite de son génie” “Et puis cela voudrait dire que je devrais regarder ma propre conscience, ah non svp une cigarette avec ce café ...”
Pendant ce temps, on continue de confondre homme et génie et femme et muse (il n’y a qu’à aller au musée pour s’en rendre compte).
Pendant ce temps, combien de physiciennes telles que Mileva Einstein, se sont senties obligées d’enlever leurs noms de leurs recherches de peur de ne pas être prises au sérieux et afin de ne pas compromettre les chances d’Albert Einstein d’avoir accès à cette plate-forme celebrant le masculin qui le rendra ensuite célèbre et génie ?
Oui une “belle époque” un sois-disant âge d’or de connarditude qui continue au travers de ces gardiens du passé littéraire, ces protecteurs de la culture, une culture dans laquelle il est normalisé qu’un homme soit célèbre pour son génie et les femmes pour leurs inspirations et leurs courbes... Merci merci pour ce “monde parfait” qu’il ne faudrait absolument pas revisiter, surtout en temps qu’adeptes de science-fiction, mais quelle idée ! Non mais, laissons notre ”machine à voyager dans le temps” dans le garage.

Je rêve d’un monde inversé (un monde de non-A?) dans lequel la bienveillances envers les petites filles et jeunes femmes, envers les vulnérables, sera normalisé ... I have a dream ... un rêve que je peux déjà toucher des doigts. ;-P

Gauthier

21/01/2020 à 21:16

Merci Sandira, juste parfait :shut: et à chaque fois je pense à mes filles

Tybalt

22/01/2020 à 09:41

Quelques rappels utiles :
- Au regard de la loi, l'attouchement est une agression sexuelle.
- On parle d'il y a 70 ans, pas de la Préhistoire. "Autres temps, autres moeurs", il ne faut pas exagérer non plus.
- Personne n'a dit qu'il ne fallait plus lire Asimov. Simplement que la vérité est bonne à rétablir et que la célébrité ne doit plus devenir une impunité.

Pandami

22/01/2020 à 14:58

Ce qui est étonnant c'est qu'Asimov a aussi écrit de très beaux personnages féminins, puissants et justes. Comme quoi ^^'

sylkyz

15/02/2020 à 10:45

J’ai toujours nourri une grande admiration pour Asimov, et je lui suis très reconnaissante pour tout ce qu’il m’a apporté. Ce que j’admire : sa logique, son rationalisme, son anti-racisme, son écriture limpide, sa force d’invention, ses capacités narratives, sa vision globale du monde et des Terriens (zéro sens tribal), la clarté de sa réflexion, et son anti-obscurantismes. Tout cela est extrêmement utile, et lire Asimov rend plus intelligent, je le conseille à beaucoup de gens.
C’est peut-être parce que je n’ai aucune éducation religieuse, mais je ne m’attends jamais à ce qu’un.e humain.e soit sans tache, je ne crois pas aux saint.e.s. D’ailleurs, si j’apprends aujourd’hui qu’Asimov était un gros nul avec les femmes, je savais déjà qu’il était nul en tant que père, je ne sais plus trop d’où je le sais, je crois qu’il le dit dans son autobiographie. Ah oui, et c’était aussi un gros prétentieux, trop trop content de lui-même. J’aurais pas forcément aimé passer du temps avec lui.
Ce serait dommage (et un peu simpliste/bête aussi) de n’avoir qu’un bouton bien/mal pour juger/classer des gens. On peut sûrement faire mieux que ça.
2020, c’est le centenaire d’Asimov. Nul doute qu’Actualitté, les autres médias, et j’espère quelques institutions, sauront au cours de l’année célébrer ce en quoi il a été exceptionnel. Je rêve d’une expo à la BNF ! Après Tolkien en 2019, ce serait super !

WadOfGore

24/06/2020 à 06:45

Et puis surtout, je trouve la pratique de ressortir les dossiers sur des personnes décédées dérangeants. Qu'on en parle pour évoquer les facettes d'un être me laisse déjà perplexe, quand à vouloir rejuger l'oeuvre par la suite, n'en parlons pas.
Certes il était déplacé d'agir de la sorte, tout comme il est déplacé de moquer une personne pour ses travers.

Tybalt

24/06/2020 à 09:41

Les victimes d'attouchements et d'agressions sexuelles de "personnes décédées" sont toujours vivantes, ou plutôt elles aimeraient pouvoir continuer à vivre. Et pour cela, elles ont besoin de justice.

La levée de boucliers sur ces commentaires me montre en tout cas une chose, c'est qu'il suffit d'être célèbre pour se trouver des défenseurs prêts à s'aveugler sur beaucoup de choses. Encore une fois, il ne s'agit pas ici des livres d'Asimov, mais de pratiques de harcèlement sexuel qui, il y a quelques décennies à peine, ont été coupablement tolérées, justement parce qu'elles étaient le fait d'écrivains célèbres comme Asimov ou Matzneff. Cela doit cesser. Voilà, c'est tout, ça n'est pas la fin du monde non plus.

sylkyz

24/06/2020 à 11:32

"Encore une fois, il ne s'agit pas ici des livres d'Asimov"
1) ben si quand même, parce s'il n'avait pas écrit de livres, on n'aurait pas eu cet article. J'avais un oncle libidineux, et ya pas d'article sur lui.
2) ce qui serait chouette, ce serait qu'il existe quelque part un site qui parlerait de ses bouquins et de ce qu'il a apporté à la sf, et à l'intelligence en général. Il a fait un monstrueux travail de vulgarisation, sur toutes les connaissances. Ah, on me dit qu'il y a un dossier sur le site de France-Culture.
3) pour être complet et équitable, faudrait appliquer le critère à tous les auteurs de tous les temps et de tous les pays. Et ça m'ennuie d'être la première à dénoncer Victor Hugo, mais bon, justice avant tout.
4) ou alors, pour ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, on pourrait cesser d'admirer des gens, ceux-ci étant toujours bancals, et élever plutôt des statues à des qualités : la curiosité, la rationalité, la tolérance, etc. Ou à des idées. Qu'en pensez-vous ? Plus j'y pense, plus ça me plaît. Et ça marcherait aussi pour les noms de rues : Boulevard de la Curiosité, Place de la Connaissance, Impasse de l'étrange :)
5) voire ne pas mettre de noms d'auteur sur les bouquins.
6) parce que quand même, c'est pas très juste. Si ça se trouve, les personnes qui ont inventé l'escalier, la roue, ou l'aspirine, étaient peut-être des graves salopards. Et personne n'en parle.

sylkyz

24/06/2020 à 10:38

Tiens, comment se fait-il que mon commentaire de février ait été classé au beau milieu de ceux du mois de janvier ? C'est pas par ordre chronologique ?

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Paloma Hidalgo, lauréate de la bourse de création de poésie Gina Chenouard

Grâce au legs de la poétesse Gina Chenouard (1924-2010), la SGDL soutient la création poétique contemporaine en décernant une bourse qui porte son nom. Dotée de 3 000€, cette bourse est destinée à encourager un projet d'écriture.  

13/04/2021, 18:01

ActuaLitté

5 auteurs pour des résidences d’écritures cinématographiques

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image ont créé ensemble une résidence inédite, tournée vers les auteurs de bande dessinée. Consacrée à l'écriture cinématographique, elle se donne pour vocation de favoriser le dialogue de la bande dessinée avec d'autres expressions artistiques.

09/04/2021, 16:58

ActuaLitté

Houellebecq et l'euthanasie, une vieille histoire

Il est loin, le temps de Socrate acceptant la ciguë, ou les réflexions stoïciennes évoquant le suicide comme une forme de noblesse. Il s’est en effet passé quelque 2000 années de christianisme — mais pas que — pour que la mort choisie se change en débat de société. Alors que la France discute d'une possible législation, Michel Houellebecq apporte sa pierre à l’édifice, dans Le Figaro.

06/04/2021, 09:59

ActuaLitté

Disparition de l'écrivain algérien Chérif Arbouz

L'écrivain algérien Chérif Arbouz, né le 8 février 1930 à Tizi Rached en Algérie, est décédé ce 17 mars 2021 à l'âge de 91 ans, annoncent les éditions UPblisher, qui publient ses ouvrages au format numérique. Dans des recueils de nouvelles, notamment, il s'était appliqué à faire connaître sa région natale, la Kabylie.

30/03/2021, 09:44

ActuaLitté

Théaomai annonce sa collaboration avec le Bureau des Auteurs d'Editis

Créée en juillet dernier en réponse aux crises sanitaire et économique et devenue en quelques mois la plateforme de référence des artistes, des programmateurs et des collectivités, Le Bureau des Auteurs séduit. Cette initiative développée pour le compte de ses auteurs conférenciers par le groupe Editis, l’un des leaders de l’édition en France regroupant 50 maisons (Robert Laffont, Plon, Le Cherche Midi, Bordas, Nathan…). Elle compte désormais un nouvel acteur

29/03/2021, 14:28

ActuaLitté

Disparition de George Rieu, scénariste BD et grande figure de Pif Gadget

Georges Rieu, journaliste et scénariste de bande dessinée, est décédé le samedi 20 mars 2021. Il avait 87 ans. Fils d’une concierge et d’un serrurier, hésitant entre plusieurs destins, il rejoint Vaillant en 1957, après en avoir été longtemps lecteur et, dès 1945, diffuseur militant. Il participe aux tâches quotidiennes et signe, sous son nom et sous divers pseudonymes, des nouvelles policières et fantastiques, des articles documentaires et des jeux illustrés notamment par Jacques Kamb.

25/03/2021, 10:52

ActuaLitté

Formation : auteurs être plus visibles sur internet

L'AR2L Hauts-de-France organise une matinée d'information, ce vendredi 26 mars 2021, en visioconférence, sur le thème de la visibilité des auteurs et autrices et de leur usage du web. 

24/03/2021, 12:21

ActuaLitté

Un syndicat pour les auteurs, des élections pour plus de démocratie

Au terme d’une consultation de ses membres, la Ligue des auteurs professionnels adopte une nouvelle approche : désormais, l’organisation prendra le statut de syndicat, ainsi que près de 94 % des adhérents l’ont décidé. Le tout avec cet objectif renouvelé, « la reconnaissance d’un véritable statut professionnel », pour les auteurs. 

22/03/2021, 16:16

ActuaLitté

Photographe et autrice, Anne Collongues en résidence à La Métive

L'autrice et photographe Anne Collongues est la lauréate du dispositif Aide à la création en résidence proposé par l'agence régionale du livre ALCA. Accueillie à La Métive à Moutier-d’Ahun (Creuse), du 18 au 31 janvier, elle y est de retour entre le 8 au 24 mars, puis du 19 juillet au 4 août et enfin du 23 octobre au 7 novembre 2021.

19/03/2021, 15:53

ActuaLitté

Livre jeunesse : Paul McCartney plonge à bord d'un nouveau sous-marin

Le chanteur, compositeur et auteur Paul McCartney, ex-Beatles et ex-Wings, annonce la parution d'un nouvel ouvrage destiné aux jeunes lecteurs. Grandude’s Green Submarine, ou Le Sous-marin magique en français, sera disponible le 2 septembre 2021, publié par Michel Lafon en France.

19/03/2021, 12:41

ActuaLitté

Un tour de l'Occitanie, le livre en tête : 3400 acteurs sur le territoire

L'agence Occitanie Livre et Lecture présente sa 3e édition des chiffres clés du secteur, pour la région. Un panorama complet, réalisé à partir des données de 2019 et 2020, qui doit permettre d'évaluer l'impact des politiques publiques sur la filière, des auteurs et autrices de l'écrit au patrimoine, en passant par les bibliothèques, maisons d'édition, librairies et manifestations.

18/03/2021, 11:46

ActuaLitté

Joann Sfar : “Le mépris du gouvernement est total” vis-à-vis des auteurs

« Sommes-nous une profession oui ou non ? Si oui nous avons droit à des élections professionnelles et à une vraie représentation ! » Quelques jours avant Lewis Trondheim, Joann Sfar avait tenté de recadrer le débat. Le ministère de la Culture avait dévoilé ses mesures en faveur des artistes-auteurs, saluées par les uns, honnies par les autres. Un tel fossé se comprend par l’ambition d'une représentativité, pour ces professions, qui était au cœur des débats.

17/03/2021, 12:55

ActuaLitté

Les Tuniques bleues : Kris fera charger Blutch et Chesterfield

Souvenez-vous, en livrant le scénario du tome 64 des Tuniques bleues à Willy Lambil, Raoul Cauvin lui a annoncé qu’il souhaitait prendre sa retraite sur cette série. Si après tant d’années de succès ininterrompu, le scénariste a bien mérité de se reposer, le dessinateur, lui, conserve la volonté farouche de rester en selle.

 

15/03/2021, 17:27

ActuaLitté

Pierre Lemaitre aux Césars : “On s'est fait niquer dans les grandes largeurs”

Venu annoncer le César de la meilleure adaptation, attribué à Stéphane Demoustier pour La Fille au bracelet, Pierre Lemaître a profité de son passage pour un exercice de définition. Méthodique et précis, l’écrivain et prix Goncourt 2013 pour Au revoir là-haut, a apporté un peu plus de réflexion à cette 46e édition des César.

13/03/2021, 23:05

ActuaLitté

“Seul un handicapé pourra traduire le texte d’un handicapé ?”

Le texte Change Sings d’Amanda Gorman, paraîtra en France chez Glénat jeunesse, à la fin septembre. La traduction a été confiée à la chanteuse belgo-congolaise Marie-Pierra Kakoma. Mais pendant ce temps, depuis les Pays-Bas, et désormais chez les Catalans, les choix de traducteurs opérés par les éditeurs pour le texte The Hill We Climb font scandale. Au point d’interroger sur les fondements même de ce que signifie la traduction — et son rôle essentiel dans la transmission des œuvres.

12/03/2021, 12:23

ActuaLitté

Une “dégradation” des relations entre les auteurs et leurs éditeurs

La Société civile des auteurs multimédia (Scam), avec le concours de la Société des Gens de Lettres (SGDL), publie son huitième baromètre des relations auteurs/éditeurs, frappé du titre « Le relâchement ». En effet, le millier d'auteurs et d'autrices ayant répondu au questionnaire en ligne signalent une dégradation, sur plusieurs points, de leur situation et de l'attention portée par l'éditeur.

09/03/2021, 17:16

ActuaLitté

L’artiste péruvien Gonzalo Macalopu Chiu en résidence à la Cité de la BD

L’artiste péruvien Gonzalo Macalopu Chiu sera accueilli par la Cité de la bande dessinée d'Angoulême en 2021, dans le cadre de la deuxième édition du Concours national de roman graphique, organisé par les Alliances françaises du Pérou et la Casa de la Literatura Peruana.

09/03/2021, 11:29

ActuaLitté

Alain Mabanckou : “La littérature ne devrait pas être tributaire d'une certaine couleur”

Dernière intervention en date dans la polémique suscitée par la traduction de l’œuvre d’Amanda Gorman, celle d’Alain Mabanckou. En effet, suite au désistement de Marieke Lucas Rijneveld, après les questions de la journaliste Janice Deul, aux Pays-Bas, la question a fini par germer : faut-il être noir pour traduire la poétesse américaine ? L’enseignant et auteur répond.

08/03/2021, 14:59

ActuaLitté

Traducteurs littéraires : aujourd’hui et demain

En s’appuyant sur La condition socio-économique des traducteurs littéraires, une enquête réalisée auprès des adhérents de l’ATLF en décembre 2019 dans le sillage des États généraux du livre et du rapport Racine, les intervenants parleront des conditions de travail des traducteurs littéraires, avant, pendant et après la crise sanitaire.

05/03/2021, 15:05

ActuaLitté

MeFu : première association d'auteurs de BD professionnels en Italie

Né comme groupe de recherche au printemps dernier, MeFu – Mestieri del Fumetto – est aujourd’hui la première association de professionnels (scénaristes, illustrateurs, coloristes…) de la bande dessinée en Italie, dans une période où ce genre semble être de plus en plus apprécié par les lecteurs. 

03/03/2021, 16:21

ActuaLitté

Joel Dicker quitte son éditeur et Hachette pour créer sa maison

Le plus grand vendeur de romans de l’année 2020, Joël Dicker, annonce un nouveau départ. Une nouvelle carrière, qui le pousse à quitter sa maison originelle, les éditions De Fallois, où il a publié ses précédents romans. L’aventure sera plus personnelle encore, puisqu’il envisage de monter sa propre structure, dont il confie la responsabilité au groupe Editis.

03/03/2021, 08:29

ActuaLitté

Valèria Gaillard Francesch et Željka Somun accueillies au Chalet Mauriac

Ce lundi 1er mars a marqué l'ouverture d'une nouvelle saison au Chalet Mauriac, à Saint-Symphorien, en Gironde. Deux traductrices, l'une venant d'Espagne et l'autre de Croatie, sont accueillies, pour ouvrir l'année. Pour la première fois, les résidences cinéma du Chalet Mauriac seront dotées de bourses de création.

02/03/2021, 16:06

ActuaLitté

Mort du poète jordanien Tayseer Al-Najjar, emprisonné aux Émirats arabes unis

Le poète et journaliste jordanien Tayseer Al-Najjar est décédé le jeudi 18 février dernier à l'âge de 46 ans d'une défaillance cardiaque. Selon sa famille et ses proches, la peine de prison qu'il avait effectuée entre 2016 et 2019 à Alwathba, non loin de la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dabi, serait à l'origine des dégradations de ses conditions de santé.

02/03/2021, 11:25

ActuaLitté

Leïla Slimani, marraine de la 26e édition de la Semaine de la langue française

Rendez-vous de tous les amoureux de la langue française, en France et dans le monde, la Semaine de la langue française et de la Francophonie se tiendra du 13 au 21 mars 2021, prenant cette année un tournant résolument numérique. L’écrivaine et journaliste Leïla Slimani, prix Goncourt en 2016 pour son roman Chanson douce, sera la marraine de cette édition particulière, placée sous le thème d’« Un bol d’air ! »

01/03/2021, 17:42

ActuaLitté

L'écrivain et critique littéraire Philippe Jaccottet est mort

Le poète, traducteur et critique littéraire suisse Philippe Jaccottet est mort ce mercredi 24 février à l'âge de 95 ans, a annoncé sa famille. À la tête d'une vaste œuvre poétique, son idéal artistique était de produire des textes « contre le vent et l'obscurité ». En tant que traducteur, il s'est confronté aux écrits de Goethe, Hölderlin, ou encore Thomas Mann.

25/02/2021, 12:04

ActuaLitté

Une vaste étude sociologique sur les auteurs de BD en Charente

Sylvain Aquatias, sociologue, maître de conférences en sociologie à l'Université de Limoges et membre du Groupe de REcherches Sociologiques sur les sociétés COntemporaines (GRESCO), et Alain François, chercheur en histoire visuelle contemporaine, ont signé une imposante étude sociologique consacrée aux auteurs de bande dessinée en Charente. De leur propre aveu, le fruit de leur travail a un côté « bien déprimant ».

24/02/2021, 15:41

ActuaLitté

Lawrence Ferlinghetti, poète, éditeur et libraire de la Beat Generation, est décédé

Lawrence Ferlinghetti, figure de la Beat Generation, mouvement artistique essentiellement américain de la seconde moitié du XXe siècle, est décédé ce 22 février à l'âge de 101 ans, a confirmé l'enseigne qu'il avait créée, City Lights Booksellers & Publishers. Lui-même poète, Ferlinghetti a participé à la diffusion des textes des auteurs beat en créant sa librairie et sa maison d'édition.

24/02/2021, 09:48

ActuaLitté

La chanteuse et amie des poètes, Helène Martin, est morte

Poétesse elle-même, Helène Martin s’est fait un nom en mettant en chanson les textes de Genet, d’Aragon ou de Pablo Neruda. Cette auteure, interprète et compositrice, s’est éteinte le 21 février à l’âge de 92 ans.

 

22/02/2021, 16:05

ActuaLitté

Toulouse Métropole finance 4 bourses de création

Toulouse Métropole développe, dans le cadre de sa charte de Lecture publique, son soutien à la création littéraire et à la diffusion. Ainsi elle organise, pour la sixième année consécutive, un appel à projets autour de 4 bourses de création dans les catégories suivantes : littérature jeunesse, littérature générale, littérature internationale et bande dessinée.

19/02/2021, 11:53

ActuaLitté

Retraite : les auteurs hésitent à se faire tondre ?

Tout portait à croire que l’initiative du Conseil Permanent des Écrivains n'emporterait pas l’adhésion. Un courrier, adressé à Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, demandait la prolongation d’un texte portant sur les cotisations retraite des artistes-auteurs. La tristement célèbre circulaire de 2016 serait, estimaient le CPE et 22 autres organisations avec lui, une bonne chose. Pourtant, des voix dissidentes se permettent d’avancer un tout autre avis, plus argumenté.

19/02/2021, 11:07

ActuaLitté

L'Université de Poitiers accueille un auteur ou une autrice de BD en résidence

Le service Culture de l’Université de Poitiers annonce l'ouverture d'une résidence d'artistes à un auteur ou une autrice de bande dessinée, sur 2021 et 2022. La durée totale de cette résidence, répartie sur deux années civiles, sera de 4 mois et demi.

19/02/2021, 09:53

ActuaLitté

Académie française : vote le 4 mars pour le fauteuil de François Weyergans

Quelques semaines après l'élection de Chantal Thomas au fauteuil précédemment occupé par Jean d'Ormesson, le n°12, l'Académie française accueillera peut-être un nouveau membre, le 4 mars prochain. Une élection décidera en effet de la personne qui siégera au fauteuil 32, celui de François Weyergans.

19/02/2021, 09:25

ActuaLitté

“Vanessa m’a assassiné, point barre” : ce que raconte l'ultime livre de Gabriel Matzneff

Il fallait s’y attendre : dès lors que ActuaLitté a dévoilé l’existence – secret de polichinelles hypocrites au demeurant – du nouveau livre de Gabriel Matzneff, ce dernier est devenu LE texte à se procurer. Si la rédaction ne compte plus les appels de curieux décidés à mettre la main sur le texte, Vanessavirus, France Inter assure l’avoir bouquiné. Sans surprise, du Matzneff, bien magnanime à son propre égard…

18/02/2021, 10:03

ActuaLitté

Retraite des auteurs : Roselyne Bachelot appelée à l'aide

EXCLUSIF – « Madame la ministre… » En recevant le courrier signé par 23 organisations d’auteurs, Roselyne Bachelot a dû imaginer que son week-end de Saint-Valentin allait virer à la Saint-Barthélemy. Et pourtant non : à l’initiative du Conseil Permanent des Écrivains, un courrier a été communiqué à la ministre et aux différents services concernés par le dossier Agessa. Celui qui porte sur la retraite des auteurs.

16/02/2021, 17:31

ActuaLitté

Ken Follett annonce la parution d'un nouveau roman en 2021, Never

L'écrivain gallois Ken Follett n'a visiblement pas perdu son temps, pendant les confinements. Il annonce ainsi, à la surprise quasi générale, la parution d'un nouveau roman, en novembre 2021. Never, de plus, est présenté comme un thriller contemporain, genre dans lequel Follett n'était pas vraiment attendu...

11/02/2021, 17:30

ActuaLitté

Artistes et critiques mis en lien par la Bourse Ekphrasis 2021

Pour la deuxième année consécutive, l'ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques) s'associe à l'AICA France (Association Internationale des Critiques d'Art) et au Quotidien de l'Art afin de mettre en relation 10 artistes et des critiques et de permettre ainsi la rédaction et la diffusion des textes qui en découlent.

09/02/2021, 10:31

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Afrique du Sud : une importante bibliothèque universitaire part en fumée

Ce dimanche 18 avril, un important incendie s'est déclaré sur la montagne de la Table, massif qui surplombe la ville du Cap, en Afrique du Sud. Des vents violents ont dirigé les flammes vers la ville et la bibliothèque de l'université du Cap en a fait les frais : « Des trésors de la littérature ont disparu de manière tragique », a confirmé la ville.

19/04/2021, 16:03

ActuaLitté

Biélorussie : arrestation de l'écrivain et politologue Aliaksandr Fiaduta

Depuis le 12 avril dernier, le Centre PEN biélorusse indique avoir perdu le contact avec l'écrivain et politologue Aliaksandr Fiaduta, par ailleurs membre de l'organisation. D'après l'organisation, Fiaduta serait désormais détenu en Russie, par la branche biélorusse du KGB, et aucun motif ne vient motiver son arrestation.

19/04/2021, 14:33

ActuaLitté

La Bibliothèque nationale brésilienne victime d'une attaque informatique

La Bibliothèque nationale du Brésil, installée à Rio de Janeiro depuis 1810, a révélé avoir été la victime d'une attaque informatique, détectée à partir du dimanche 11 avril dernier. Si l'institution assure que tout est sous contrôle, son site internet reste indisponible, pour des raisons de sécurité.

19/04/2021, 12:26

ActuaLitté

Indochine : un livre événement, coécrit par Nicola Sirkis

Les éditions du Seuil annoncent la parution du livre événement Indochine, par Nicola Sirkis et Rafaelle Hirsch-Doran. Il sortira le 30 septembre, soit 40 ans jour pour jour après le premier concert du groupe au Rose Bonbon. Une version collector à tirage limité sera mise en vente le 4 novembre.

19/04/2021, 12:07

ActuaLitté

Mort de Breonna Taylor : polémique autour du livre d'un des policiers impliqués

Aux États-Unis, la publication d'un livre signé par Jonathan Mattingly fait polémique : ce policier faisait en effet partie de l'équipe dont l'intervention a provoqué la mort de Breonna Taylor. L'ambulancière afro-américaine de 26 ans, est décédée dans la nuit du 12 au 13 mars 2020.

19/04/2021, 11:44

ActuaLitté

Vietnam : un poète interpelé pour son engagement politique ?

Au Vietnam, les engagements politiques d'un poète, Dong Chuong Tu, lui auraient valu quatre jours de détention au sein d'un commissariat. Nguyen Quoc Huy, de son vrai nom, a été interpelé le 7 avril dernier à Ma Lâm, sa ville natale, au sud du pays.

19/04/2021, 09:12

ActuaLitté

Les néonazis autorisés à se servir de textes classiques

Les classiques — comprendre, les œuvres versées dans le domaine public — appartiennent à tout un chacun. Et le récent exemple d’une traduction caviardée de Dante, d’où Mahomet fut supprimé, le démontre : tout un chacun peut en faire absolument n’importe quoi. En Suède, plusieurs auteurs viennent ainsi de servir la cause néonazie, bien malgré eux…

17/04/2021, 12:47

ActuaLitté

Centres commerciaux : les librairies enfin autorisées à ouvrir

Ah, les méandres administratifs : après avoir tenu les librairies comme commerces non essentiels durant près d’un an, l’État français a corrigé son erreur. Mais dans l’empressement à contenir la propagation du virus, en fermant les centres commerciaux, il condamnait par là même les librairies qui s’y trouvaient. Le décret 2021-455 vient de corriger le tir, sans pour autant emporter l’adhésion…

17/04/2021, 10:29

ActuaLitté

Des escrocs se font passer pour la lauréate d’un prix et empochent 30.000 £ 

En 2020, Valeria Luiselli était désignée lauréate du prix Rathbones Folio Prize pour son ouvrage Archives des enfants perdus, publié en France aux éditions de l’Olivier dans une traduction de Nicolas Richard. Généreusement doté, le prix a attiré l’attention de cybercriminels, qui se sont fait passer pour l’auteure, réussissant à tromper les organisateurs.

16/04/2021, 17:49

ActuaLitté

Suicide d'un agent de la BnF : deux enquêtes et des préconisations

Le 3 août 2020, un agent magasinier de la Bibliothèque nationale de France (BnF) mettait fin à ses jours, sur son lieu de travail. Deux enquêtes ont suivi : l'une, menée par la police judiciaire, l'autre par une délégation d’enquête paritaire, réunissant des représentants du personnel et de l'administration.

16/04/2021, 16:59

ActuaLitté

Vente de livres sur les marchés : un recours en référé devant le Conseil d'État

Depuis la publication du décret n° 2021-384 du 2 avril 2021, les cas d'interdiction de ventes de livres sur les marchés se multiplient. Les libraires, classés comme des commerces essentiels, se retrouveraient ainsi interdits d'activité en extérieur ? Frédéric Mignon et Pascale Chassang-Mignon, propriétaires de La Librairie sans nom, au Mans, ont formé contre le décret un recours en référé devant le Conseil d'État.

16/04/2021, 15:28

ActuaLitté

Les Éditions du Mont-Blanc Catherine Destivelle ouvrent une collection jeunesse

La nouvelle collection des Éditions du Mont-Blanc Catherine Destivelle, « La petite encyclopédie de la montagne », s'adresse à toutes et à tous à partir de 6 ans. Elle est composée de différents albums traitant chacun d'un sujet spécifique lié à la montagne et qui tous font la part belle aux illustrations de l'auteur Hervé Frumy.

16/04/2021, 14:49

ActuaLitté

Team AlexandriZ : la décision rendue le 14 mai prochain

Le tribunal correctionnel de Nanterre a donné suite à la plainte déposée par six éditeurs et le Syndicat national de l’édition contre le site Team AlexandriZ. 12 membres de l'équipe étaient sur le banc des accusés, parmi la trentaine qu'aurait compté le réseau. Le verdict sera connu le 14 mai prochain.

16/04/2021, 13:04

ActuaLitté

Même Jeff Bezos reconnait qu'Amazon doit mieux traiter ses employés

Personne ne s’engouffrera dans le piège : démissionnaire de son poste de CEO d’Amazon depuis février dernier — même s’il n’en partira réellement qu’à la fin du troisième trimestre —, les saillies de Jeff Bezos prêtent à sourire. Pourtant, elles trouvent un intéressant écho, alors que les bénéfices du dernier trimestre explosent, à 7,2 milliards $, soit 44 % de mieux, et 125,6 milliards $ de revenus. 

16/04/2021, 12:26

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : la Sorbonne Nouvelle “prise en tenaille”

La bibliothèque interuniversitaire Sainte-Barbe a connu des semaines mouvementées, rythmées par le débrayage des personnels et la fermeture de l'établissement. Les bibliothécaires protestent contre la suppression des postes de deux contractuels, au profit de deux agents titulaires, et critiquent plus largement le manque de moyens humains pour la BSB. Jamil Dakhlia, président de l'université Sorbonne Nouvelle, à laquelle la bibliothèque est rattachée, souscrit aux demandes mais pointe des « exigences contradictoires » du ministère de l'Enseignement Supérieur.

16/04/2021, 11:52

ActuaLitté

100 € de prime à tout salarié qui lit un livre et le présente aux collègues

En Italie, le livre et les lecteurs sont en reprise, comme en témoignent de nombreuses initiatives collectives en soutien à la lecture : de la restructuration de cabines téléphoniques en bibliothèques à la création de bibliothèques de copropriété, en passant par les actions d’entreprises. 

16/04/2021, 10:33

ActuaLitté

Le congrès 2021 de l'ABF organisé uniquement en ligne

Les bibliothécaires français ne se retrouveront pas à Dunkerque, du 17 au 19 juin prochain. Pour la seconde année consécutive, l'Association des Bibliothécaires de France est contrainte de renoncer à l'événement. Les conditions sanitaires conduisent ainsi vers un congrès en ligne, en 2021.

16/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Pour votre santé, et pas que mentale, 15 minutes de lecture par jour !

L’opération Tout le monde lit relance sa campagne de sensibilisation à la lecture dans le cadre de la journée mondiale du livre du 23 avril. À cette occasion, tout un chacun (des enfants aux grands-parents en passant par les écoles, les entreprises…) est invité à prendre 15 minutes de son temps pour lire. Le défi est de rendre la lecture virale et pérenne dans toutes les couches de la population. Prise de conscience et passage à l’action sont donc au rendez-vous. 

16/04/2021, 09:25

ActuaLitté

Vincent Monadé intègre les Éditions Héloïse d'Ormesson

Selon plusieurs sources concordantes, ActuaLitté apprend que Vincent Monadé, précédemment président du Centre national du Livre, est nommé secrétaire général des éditions Héloïse d’Ormesson. Chargé du développement de la maison, il travaillera sur les volets stratégiques et commerciaux.

16/04/2021, 06:30

ActuaLitté

La librairie Le Failler de Rennes inaugure son podcast

La librairie Le Failler, basée à Rennes, annonce la production et la diffusion de son propre podcast, intitulé « Ce qui se lie ». L'enseigne donne rendez-vous aux lecteurs chaque jeudi, avec deux nouveaux épisodes mis en ligne. Auteurs et éditeurs seront interrogés.

15/04/2021, 15:10

ActuaLitté

Olivier Duhamel reconnaît des faits d’inceste sur son beau-fils

C’est l’ancienne belle-fille du politologue, Camille Kouchner, qui avait levé le tabou de l’inceste dans son ouvrage, La Familia Grande, paru au Seuil ce 7 janvier. Une enquête pour « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans »  avait ensuite été ouverte. 3 mois après le lancement de la procédure, Olivier Duhamel vient d’admettre les faits, évoquant « une grosse bêtise impardonnable ».

 

15/04/2021, 12:59

ActuaLitté

Michel Noël, personnage considérable au Canada, quasi inconnu en France ...

DISPARITION – Michel Noël, romancier, conteur, poète et dramaturge québécois d’origine anishinabek, est décédé le samedi 10 avril 2021. Il avait 76 ans. Né d’une mère et d’un père d’ascendance algonquine, élevé pauvrement, il partage, dans ses jeunes années, la vie souvent âpre des habitants des Territoires du nord-ouest du Québec.

15/04/2021, 11:01

ActuaLitté

Les Prix Hugo dévoilent leurs sélections de livres (et de jeux vidéo)

Régulièrement décriés, les Prix Hugo, ou Hugo Awards en version originale, pèsent toujours dans les domaines de la science-fiction et de la fantasy, outre-Atlantique. Les récompenses seront décernées en décembre prochain, notamment au sein de la nouvelle catégorie, celle consacrée aux jeux vidéo. Les sélections ont été dévoilées.

15/04/2021, 10:39

ActuaLitté

Cécile Boyer-Runge quitte Editis

Dans le cadre des différents mouvements présentés ce matin par le groupe Editis, celle qui fut le transfert le plus secret de 2013. Cécile Boyer-Runge, alors directrice générale de Livre de Poche (groupe Hachette Livre), allait remplacer Leonello Brandolini, PDG de Robert Laffont. Une information qu' Editis n'avait fini par confirmer que trois mois après notre scoop. 

15/04/2021, 10:21

ActuaLitté

Bibliothèques au Québec : un rôle entier dans les projets éducatifs

L’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) a déposé à l’intention de Monsieur Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, son mémoire La réussite éducative : au centre de la mission des bibliothèques publiques québécoises, dans le cadre du Rendez-vous pour la réussite éducative. Par ce mémoire, l’ABPQ souhaite notamment faire reconnaître la mission des bibliothèques publiques et les quatre piliers sur lesquels elle repose, soit l’éducation, l’alphabétisation, l’information et la culture. 

15/04/2021, 10:14

ActuaLitté

Editis souhaite renforcer les échanges avec les éditeurs partenaires

À mesure que le groupe renforce ses maisons d’édition et se développe en accueillant de nombreux éditeurs partenaires, Editis souhaite intensifier cette relation essentielle. Le groupe annonce ainsi la nomination de Nicolas Gonçalves au poste nouvellement créé de directeur des relations éditeurs et partenariats. 

15/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Une direction du numérique et de la conservation aux Archives nationales

L'arrêté du 9 avril 2021, publié au Journal officiel de ce 15 avril, expose la nouvelle organisation des Archives nationales, voulue par le ministère de la Culture. Parmi les principaux changements, notons la création d'une direction du numérique et de la conservation.

15/04/2021, 09:43

ActuaLitté

Balance Ton Éditeur : “Il fallait que ça sorte”

Quatre publications en l’espace d’une semaine, près de 250 abonnés constatés ce 14 avril… 1134, au 15. Balance ton éditeur est un collectif réuni pour lutter « contre le harcèlement, les discriminations et les mauvaises pratiques dans le monde de l’édition ». Mais avant toute chose, une précision d’importance : les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes. Utile à rappeler…

15/04/2021, 09:11

ActuaLitté

Turquie : Ahmet Altan sorti de prison, toutes charges abandonnées

L’écrivain et journaliste Ahmet Altan a finalement obtenu gain de cause : un haut tribunal turc vient de mettre un terme à son emprisonnement, récemment qualifié d’abusif par la Cour européenne des Droits de l’Homme. Difficile de ne pas opérer une corrélation immédiate, mais pour l’heure, place aux réjouissances.

14/04/2021, 21:35

ActuaLitté

Pour réenchanter les gares, la SCNF propose des consignes Amazon

Les Amazon Lockers, ou consignes Amazon, permettent de retirer des commandes passées au préalable sur le site du cybermarchand. La semaine dernière, un de ses casiers était installé au sein de la gare Poligny (Jura) dans le cadre d’un accord avec la SNCF. Seul problème, ni le conseil municipal ni les habitants n’ont été tenus au courant de son arrivée.

 

14/04/2021, 18:29

ActuaLitté

Un sculpteur poursuivi par la société Moulinsart pour ses bustes de Tintin

Installé à Aix-en-Provence, Christophe Tixier, alias Peppone, est un sculpteur spécialisé dans la représentation de personnage de la Pop culture. Parmi sa galerie de création, on trouve notamment près d’une centaine de bustes de Tintin. L’artiste s’est attiré les foudres de la société Moulinsart, garant des ayants droit d’Hergé, qui demande 200.000 euros de dommages et intérêts et la restitution de ses sculptures.

 

14/04/2021, 17:12

ActuaLitté

10 bonnes raisons de se plonger dans la lecture de Nora Roberts

Célèbre romancière américaine ayant déjà vendu près de 4,5 millions d’exemplaires aux éditions J’ai lu, Nora Roberts est de retour avec une nouvelle aventure du lieutenant Eve Dallas à paraître. Crime en lettres d’or, 50e tome de la série, est prévu pour le 26 mai prochain.

14/04/2021, 16:08

ActuaLitté

La Team AlexandriZ, célèbre pirate de livres numériques, devant la justice

En 2012, ActuaLitté apprenait par mégarde la plainte déposée par six éditeurs et le Syndicat national de l’édition contre le site Team Alexandriz. Cette équipe de contrefacteurs de livres s’était fait connaître pour la qualité de ses relectures d’ouvrages, et la large diffusion de versions numériques. C’est à Nanterre, devant le tribunal correctionnel, que l’affaire est portée, ce 14 avril.

14/04/2021, 15:05

ActuaLitté

Une immense avancée dans le prêt numérique pour les bibliothèques

Voici une première dans l’histoire des établissements de prêts aux États-Unis. Le gouverneur du Maryland, Larry Hogan, s’apprête à signer un texte de loi inédit. Il garantirait aux bibliothèques de pouvoir concéder des licences pour du contenu numérique, à destination des usagers. Et donc, simplifier la question du prêt d’ebooks ou d’audiolivres.

14/04/2021, 09:45

ActuaLitté

Un nouveau roman jeunesse de J.K. Rowling, The Christmas Pig, annoncé

L'autrice britannique J.K. Rowling, connue pour la saga Harry Potter, publiera au mois d'octobre prochain The Christmas Pig, un nouvel ouvrage pour la jeunesse. En France, la maison d'édition Gallimard Jeunesse annonce la parution pour le mardi 12 octobre 2021, en sortie mondiale simultanée.

13/04/2021, 16:33

ActuaLitté

Edistart’up : programme d'aide aux start-up du monde du Livre

Edinovo et le Labo de l’édition lancent Edistart'up, un programme d’accompagnement de 5 mois destiné à la création d’entreprises autour du livre. Maison d’édition, mais aussi application, plateforme ou service dédiés à l’écrit ou à la lecture, création de contenus numériques et imprimés... Pour ce nouveau programme, dont la première promotion démarrera en septembre 2021, un appel à candidatures est lancé, du 15 avril au 30 juin.

13/04/2021, 14:57