#Livres anciens

“L'homme aux cent mains” : Asimov, adepte du harcèlement sexuel

L’homme qui a inventé les lois de la robotique, aujourd’hui référence pour les chercheurs… Écrivain de science-fiction prolifique, qui revendiquait l’écriture de 500 livres, Issac Asimov est décédé le 6 avril 1992. Mais depuis quelques jours, un certain malaise plane autour du romancier : tout aussi adepte du tripotage des femmes que de sa machine à écrire ?

Le 11/01/2020 à 10:24 par Nicolas Gary

32 Réactions | 1 Partages

Publié le :

11/01/2020 à 10:24

Nicolas Gary

32

Commentaires

1

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté
Isaac Asimov - telly gacitua, CC BY ND 2.0

Autrice de science-fiction et éditrice, Judith Merril, raconte qu’il était surnommé dans les années 40 « l’homme aux cent mains ». Elle ajoute qu’il « se sentait apparemment obligé de lorgner, reluquer, toucher et faire des avances, comme des actes de sociabilité ». Nous voici à des années-lumière de l’image que l’on conservait de l’auteur.

Des habitudes détestables

Apparu dans les pulps à partir des années 30, Asimov était réputé pour sa capacité à travailler, infatigablement. Dactylographe rapide, il ne voyageait que peu, restait enfermé et jouissait d’une mémoire prodigieuse. Ses textes, émanant d’une faculté à la vulgarisation scientifique, sont devenus des références en matière de SF. 

Mais le portrait qu’en brosse Public Books fait éclater l’image d’ascète discret qui pouvait accompagner le romancier. « Jeune homme timide et inexpérimenté, cela se reflétait dans l’absence écrasante de personnages féminins dans ses fictions », indique-t-on. « Il a déclaré ouvertement que sa relation avec sa première femme était sexuellement insatisfaisante et peu de temps après son mariage, ses mains sont devenues plus librement baladeuses. »

L’auteur lui-même confessait en 1979 « une mauvaise habitude à laquelle je ne peux parfois pas résister à ce jour ». Laquelle ? Celle de jouer avec les soutiens-gorge de femmes, à travers leur chemisier — manie qui aurait débuté alors qu’il travaillait comme chimiste au Philadelphia Navy Yard, durant la Seconde Guerre mondiale.

Remis à sa place ?

Après 45, indique l’article « sa réputation de tripoteur est devenue une plaisanterie récurrente chez les fans de science-fiction ». Asimov décrit d’ailleurs Merril comme « le genre de fille qui, quand son postérieur est tapoté par un homme, tripotait [à son tour] les fesses de l’intéressé ». 

Merril se souvient, elle, de cet épisode très différemment : « La troisième ou quatrième fois que sa main caressa mes fesses, je lui ai empoigné les couilles. » Une nuance de taille…

L’article fait également état de l’impunité dont s’auréolait l’auteur, du fait de son succès. Même ses éditeurs, comme Timothy Seldes, chez Doubleday, tolérait avec indulgence une habitude qu’Asimov relatait dans ses mémoires de « prendre dans ses bras toutes les jeunes filles ». 


photo de 1967, avec Asimov

Sauf que les femmes qui y travaillaient trouvaient souvent le moindre prétexte pour quitter le bâtiment quand il venait, estimant ses marques d’affection indésirables.

Les risques du métier

Auprès d’un confrère de SF, Frederick Pohl, il vantait les mérites de ses méthodes d’approche — caresses déplacées ou pincer les fesses des femmes : « Vous vous faites beaucoup gifler, mais vous couchez aussi beaucoup. » 

Edward L. Ferman, éditeur, se souvenait d’une convention à la fin des années 50 : « Asimov, au lieu de serrer la main de la femme avec qui j’avais un rendez-vous amoureux, lui a saisi le sein gauche. »

La communauté SF — au moins celle composée par les hommes — voyait cette attitude comme la suite logique d’une personnalité affable. Asimov était prompt à dégainer de mauvais jeux de mots sexuels, provoquant pouffements et rires. Et sa réputation d’obsédé inoffensif le précédait, lui permettant de ne pas être accusé de harcèlement ni d’agression sexuelle, au cours des décennies. 

Inoffensif, d’ailleurs, il en parle dans un ouvrage satirique : The Sensuous Dirty Old Man, paru en 1971. « La question n’est donc pas de savoir si une fille doit être caressée ou non. La question est simplement de savoir où, quand et comment la toucher. »

Pris en flagrant délit, mais...

En 1961, l’éditeur Earl Kemp, fan de l’écrivain, l’avait invité à une « pseudo conférence », lors de la World Science Fiction Convention, qui se tiendrait l’année suivante à Chicago. Le sujet était Le pouvoir positif du pincement de fesses, et était promis que des postérieurs féminins de démonstration seraient disponibles. Asimov avait décliné, tout en ajoutant qu’il pourrait toutefois accepter si les fesses en question « présentaient un intérêt particulièrement convaincant ».  

Pourtant, son biographe Michael White cite la femme d’un ami, qu’il avait pincée durant une fête : « Mon Dieu, Asimov, pourquoi agissez-vous toujours de la sorte ? C’est extrêmement douloureux et d’ailleurs, vous ne vous en rendez pas compte, c’est très dégradant. »

Harlan Ellison, cité dans la biographie de Nat Segaloff parue en 2017 raconte : « Chaque fois que nous montions des escaliers avec une jeune femme, je m’assurais de marcher derrière elle pour qu’Isaac ne la touche pas. Il n’entendait rien de particulier à agir ainsi — l’époque était différente — mais c’était Isaac. » Ellison s’était fait largement houspiller, en 2006, pour avoir attrapé le sein de Connie Willis, sur la scène des Hugo Awards.

« J’embrasse chaque jeune femme qui me demande un autographe et j’ai constaté, pour ma plus grande joie, qu’elles ont tendance à coopérer avec enthousiasme à cette activité particulière », avouait Asimov. Dont acte.

32 Commentaires

 

Carloman

11/01/2020 à 19:18

Autres époques, autres mœurs... Des plaisanteries grivoise ? La belle affaire ? Faut-il interdire sur le net toutes les blagues sur les blondes, et, généralement, sur les femmes ? Évidemment, aujourd'hui, on frémit rien qu'à l'idée de ce qu'il a fait, et que beaucoup d'hommes faisaient, c'était "admis" comme une gauloiserie, mais admis... N'empêche que je ne cautionne pas ça, hein ! J'ai 60 ans, et on pourrait dénoncer aussi les "claudettes" et toutes sortes de choses. Je retiens l'auteur, et s'il était égrillard, eh bien je ne vais pas brûler ses livres pour autant... :lol:

Team ActuaLittè

11/01/2020 à 19:28

Sauf que cela, admis ou non, dérangeait les femmes qui en étaient victimes et qu’elles s’en plaignaient manifestement plus qu’elles n’appréciaient ces manières.
Époque ou non...

DrBenway

11/01/2020 à 20:01

Mais, une question me brûle les lèvres : qu'est ce qu'on en a à faire ?
Dites moi les SJW, justicier du bac à sable du XXIe siècle, vous n'avez pas autre chose à faire de vos journées ? Vous devez vraiment vous ennuyer dans votre vie.
Ok, Asimov était un gros lourd avec les femmes (et à nouveau, ne confondons pas "gros lourd/beauf" et "pevers/DSK like") : jusqu'à preuve du contraire, être un gros beauf, être un abruti n'est pas interdit par la loi (et Dieu merci, sinon les prisons seraient pleines).
Faut-il encore rappeler que l'époque était différente et que ce qui aujourd'hui semble un scandale (et encore) était plus ou moins toléré à l'époque. Ça vous choqué ? Prenez sur vous, pétez un coup mais arrêtez par pitié d'en faire un article inutile en refaisant l'histoire et en décidant de vous improviser juge parce que tel ou tel auteur a eu un comportement qui vous déplaît.

Mais surtout, quel intérêt ? En quoi ça change la qualité des romans d'Asimov. Le gars est mort depuis un moment, c'est extrêmement débile de faire le procès d'un mec qui n'est pas là pour se défendre, qui plus est pour des motifs aussi futiles.
Vous allez refaire le procès de tous les grands écrivains ? Parce que vous allez probablement trouver des casseroles chez chacun d'eux.

J'espère que vous même êtes parfait parce que je me propose de venir vous juger de la même manière.

Ju

12/01/2020 à 09:43

J'espère, Monsieur ou Madame, qu'une personne de votre connaissance dès qu'elle vous verra ne cessera de vous caresser, tripoter, pincer seins fesses ou parties génitales, et ce en société ou en tête-à-tête, même accompagné de la personne qui partage votre vie, même si le contexte ne s'y prête pas du tout, même si vous lui avez dit non. Vous nous diriez si vous la trouvez juste lourde.

fogola françoise

12/01/2020 à 09:44

le dernier message d' un homme...encore A mettre au panier...Vous connaissez monsieur la nécessité de l' histoire et des historiens.Votre commentaire ...A vomir...Evitez de commentez désormais

Tribble

12/01/2020 à 12:28

Même si c'était un grand écrivain je trouve ça important de découvrir que même un grand écrivain peut être un connard de bas niveau (désolé pour la vulgarité).
Et ne ce ne sont pas des motifs futiles, déjà à l'époque ces femmes semblaient ne pas aimer. Donc l'excuse c'est une autre époque n'est pas valable.
En quoi est-ce futile ? Vous aimeriez vous qu'on vous pince les fesses, qu'on vous tripote et qu'on vous force à faire des câlins ? C'est si difficile de se mettre à la place des autres et de comprendre ça ?

Oui c'était un artiste et il est mort. Mais de savoir qu'un homme comme ça peut aussi être un harceleur est quand même important.

mp.mac

13/01/2020 à 05:14

Oh la la vous ne savez pas qu'avec dièse-metoo tout est suspect, même 40 ans en arrière, avoir joué au docteur avec sa petite cousine serait passible des pires accusations sur les réseaux sociaux. En effet l'opinion sur les dits réseaux prévaut sur la justice et la présomption d'innocence. On commence par accuser après il arrive ce qu'il peut : suicide, vie brisée, etc... La dernière trouvaille c'est que les vilains messieurs "mettaient sous influence" les pures jeunes filles...

HB

12/01/2020 à 09:12

Bonjour, ou veut on en venir, avec ces reprobations retroactives? Interdire Gide pendanr qu on y est!

Patrick Pike

12/01/2020 à 09:48

Allez-vous remonter ainsi jusqu'aux penseurs grecs, voire à homo erectus ?
Les prêches à la Savonarole deviennent lassants à réclamer une société aussi plate que la Beauce, lisse comme un crâne de catacombe.

Vie Quatresixquatre

12/01/2020 à 10:33

Il n est jamais inutile de faire redescendre les icônes de leur piédestal.

Thierry Reboud

12/01/2020 à 13:01

Il n'est jamais utile d'avoir des icônes, autant commencer par là.
En effet, si on commence à regarder la biographie et les habitudes de chaque écrivain (ou n'importe quel mec dont l'histoire a, pour une raison ou une autre, retenu le nom), il y a des chances qu'on y trouve un paquet de de trucs peu recommandables du point de vue de la vertu. Bon, qu'on le sache, pourquoi pas. Comme disait je ne sais plus qui, il n'y a pas de grand homme pour son valet de chambre.
Ce n'est pas que ça fasse beaucoup avancer le schmilblick, mais pourquoi pas.

Solzasco

13/01/2020 à 09:05

Bien dit Thierry Rebout: c'est en effet une manie détestable que de vouloir à tout prix idéaliser un écrivain, un poète, un peintre, qui chacun dans son domaine est doué d'un immense talent voire d'un véritable génie, comme si ce génie littéraire ou artistique impliquait nécessairement que l'homme soit aussi grand que son talent. Et si l'on va par là - et on ne s'en prive pas à notre époque de starisation à tout va - alors les profondes imbécillités qui font la toile de fond ( si j'ose) des réseaux sociaux vont devenir la norme. Et quand cette starisation se conjugue à la lâcheté des Tatuffe des milieux éditoriaux et au populisme ambiant on peut craindre le pire. La bêtise au front de taureau du cher Baudelaire ( qui après tout n'était qu'un pauvre junkie) s'avance fièrement, est "likée" à tour de bras, fait le buzz, vend du papier, et explose l'Audimat...

Carloman

12/01/2020 à 15:30

Il est évident qu'Asimov, comme beaucoup d'hommes, avait une certaine opinion des femmes (...), réductrice, celle que je déteste :roll:... Ceci dit, je pense qu'on ne peut retranscrire nos valeurs d'aujourd'hui, les calquer sur celles d'hier; et d'autant plus clouer au pilori certains auteurs ou artistes parce qu'ils ont eu quelque penchant condamnable, comme Gauguin quand il vivait en Polynésie (avant?...), par exemple.
Sachons raison garder; c'est mieux. Evidemment, on ne peut excuser Matzneff, qui a publié des bouquins qui célèbrent la pédophilie! On ne peut, dans cet esprit, réduire la responsabilité, qui me semble évidente, de ses éditeurs, de ceux qui l'invitaient sur les plateaux télé. Je me suis souvent étonné de cette collusion avec un homme qui professait de telles "valeurs" (du moins pour lui...)
Pour en revenir à Asimov : oui, il dérapait, bon, et c'était un dragueur impénitent; il provoquait. Maintenant... A l'aune de notre époque, il serait descendu en flammes sur les réseaux sociaux (rien que sur le forum, déjà... :lol:), mais à l'époque...
Maintenant, il ne faudrait pas non plus que la nôtre, d'époque, vire aussi au politiquement correct à outrance... Non? ;-)

Anne Onyme

13/01/2020 à 09:15

Je vois beaucoup de commentaires demander « à quoi ça sert de dire ça ? Pourquoi le dire ? ». Mais je vous retourne la question : pourquoi ne pas le dire ?? C’est la liberté d’information. Le rôle des médias est d’informer (que vous vouliez ou non l’information).
À quoi ça sert ? À plein de choses : à se faire une meilleure image de l’homme, en effet personne n’est parfait mais c’est autre chose de le supputer que de le savoir ; à réaliser à quel point et comment les mœurs de l’époque étaient en effet différentes ; à relire ses ouvrages et plus particulièrement ce qui concerne la gente féminine à l’aune de cette info ; etc.
Qui peut juger de ce qui est intéressant ou pas de dire sur quelqu’un, surtout lorsque ce sont des faits avérés et non des suppositions hasardeuses ?
Et quant à ceux qui s’inquiètent qu’on se retrouve dans une société aseptisée, « trop pure », « trop lisse » : laissez-moi vous rassurer, on en est encore très loin. Vous avez vu le monde dans lequel on vit aujourd’hui ??

françoise fogola

13/01/2020 à 09:25

je suis vraiment atterrée par ces commentaires tous masculins d' ailleurs.Mais comme ils sont entachés de toutes ces visions imprégnées de domination où je ne perce aucune remise en cause .Las Las...

phil

14/01/2020 à 11:59

C'est vrai, j'aimerais sentir dans l'ensemble des commentaires, une énergie nouvelle, une remise en cause de ce patriarcat qui n'est ni originel ni naturel et dont notre époque a pour charge de le remettre à sa place. J'aimerais en effet être témoin ici d'un début de renoncement à ses croyances anciennes, un accueil du "couple intérieur" (voir livre de Paule Salomon) apaisé, quelque chose qui serait de la réconciliation FémininMasculin, de l'Amour. Merci pour votre lecture bienveillante

jean-paul

13/01/2020 à 14:40

L'art n'excuse rien. la loi est la loi, le respect des femmes est la marque d'un gentleman. Quand on pense que Sartre faisait recruter des petites jeunes par Simone de Beauvoir pour les mettre dans leur lit! A vomir aussi, ce genre d'intellectuels drogués aux amphétamines ...

Vie QuatreSixQuatre

13/01/2020 à 14:46

C'est vrai et d'ailleurs Simone de Beauvoir est aussi coupable que lui.

jean-paul

14/01/2020 à 09:31

Oui, tout à fait, c'était la racoleuse de service, Madame Turpitudes. Nauséabonds, les dessous de l'excrémentialisme !

Phil

13/01/2020 à 16:33

Sachons accueillir ce qui est et reconnaitre.
C'est normal et souhaitable que la vérité émerge, et celle du passé ne fait pas exception.
çà va permettre à nore époque d'évoluer et les lois, les mentalités et meurs aussi. C'est parfait.
Mais le reste n'est pas digne de jugement puisque la personne n'est palus là.
Et juger... voir, les accords Toltèques : en effet , qui est parfait..?
Accueillons ce qui est mais sans jamais renoncer aux évolutions bienveillantes possibles.
au plaisir de vous lire

Éditeur

15/01/2020 à 22:03

Lire : L'affaire Matzneff au Québec. L’épuration commence: la Bibliothèque nationale du Québec retire le journal de Gabriel Matzneff de sa Collection

https://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=462318&;L=fr

Mario

21/01/2020 à 14:48

Euh ? Pouvez-vous me rappeler l'intérêt de cet article ? Sur un site qui se veut "littéraire" ? Y'a-t'il un besoin de rameuter à la Voici ?
Au delà du fait que le gars était du genre lourd, il n'a violé personne, non ?
Il n'a pas abusé de gamines comme Saint Gabriel qui, lui, avait fenêtre sur cour jusqu'à présent ?
Le prochain article "je lave plus blanc", je présume, s'attaquera à Victor Hugo ?
On (ne) vit (pas) une époque formidable, pour paraphraser dans l'esprit, Reiser.

Sandira

21/01/2020 à 17:31

C’est intéressant de voir à quel point il est important pour les commentateurs ici (à l’exception de quelques braves) d’insister à quel point c’était une “autre époque”...
Une autre époque qui a duré jusqu’à 2017 grâce à ce genre d’aura et privilège qui permet à ces fameux génies de continuer d’être soutenus par la cash machine à laquelle le fandom/culte et ce genre d’œillères contribuent ... et qui dure encore dans certains milieux.
Voici au moins une chose à laquelle contribuent ces articles ... à mettre en lumière des comportements des choix hélas normalisés et donc finalement (d’encore) acceptables.
Il n’y a qu’à voir comme dans certains pays, on continue de donner une platforme financière et médiatique à des réalisateurs fugitifs de viol sur mineure.
Bravo aux courageux défenseurs d’une histoire dans laquelle il ne faut pas fouiller de peur d’y découvrir des pervers, des collabos, des politiques dont la maison d’édition publiait des chansons du troisième Reich.
Ce n’est clairement pas grâce à qqun comme la majorité d’entre vous que votre gamine sentira un soutien si ce genre d’atteintes sur sa personne lui arrive...
“Oh tu sais ma petite c’est un génie, alors personne ne fera rien. Et puis c’est le prix à payer pour que la société profite de son génie” “Et puis cela voudrait dire que je devrais regarder ma propre conscience, ah non svp une cigarette avec ce café ...”
Pendant ce temps, on continue de confondre homme et génie et femme et muse (il n’y a qu’à aller au musée pour s’en rendre compte).
Pendant ce temps, combien de physiciennes telles que Mileva Einstein, se sont senties obligées d’enlever leurs noms de leurs recherches de peur de ne pas être prises au sérieux et afin de ne pas compromettre les chances d’Albert Einstein d’avoir accès à cette plate-forme celebrant le masculin qui le rendra ensuite célèbre et génie ?
Oui une “belle époque” un sois-disant âge d’or de connarditude qui continue au travers de ces gardiens du passé littéraire, ces protecteurs de la culture, une culture dans laquelle il est normalisé qu’un homme soit célèbre pour son génie et les femmes pour leurs inspirations et leurs courbes... Merci merci pour ce “monde parfait” qu’il ne faudrait absolument pas revisiter, surtout en temps qu’adeptes de science-fiction, mais quelle idée ! Non mais, laissons notre ”machine à voyager dans le temps” dans le garage.

Je rêve d’un monde inversé (un monde de non-A?) dans lequel la bienveillances envers les petites filles et jeunes femmes, envers les vulnérables, sera normalisé ... I have a dream ... un rêve que je peux déjà toucher des doigts. ;-P

Gauthier

21/01/2020 à 21:16

Merci Sandira, juste parfait :shut: et à chaque fois je pense à mes filles

Tybalt

22/01/2020 à 09:41

Quelques rappels utiles :
- Au regard de la loi, l'attouchement est une agression sexuelle.
- On parle d'il y a 70 ans, pas de la Préhistoire. "Autres temps, autres moeurs", il ne faut pas exagérer non plus.
- Personne n'a dit qu'il ne fallait plus lire Asimov. Simplement que la vérité est bonne à rétablir et que la célébrité ne doit plus devenir une impunité.

Pandami

22/01/2020 à 14:58

Ce qui est étonnant c'est qu'Asimov a aussi écrit de très beaux personnages féminins, puissants et justes. Comme quoi ^^'

sylkyz

15/02/2020 à 10:45

J’ai toujours nourri une grande admiration pour Asimov, et je lui suis très reconnaissante pour tout ce qu’il m’a apporté. Ce que j’admire : sa logique, son rationalisme, son anti-racisme, son écriture limpide, sa force d’invention, ses capacités narratives, sa vision globale du monde et des Terriens (zéro sens tribal), la clarté de sa réflexion, et son anti-obscurantismes. Tout cela est extrêmement utile, et lire Asimov rend plus intelligent, je le conseille à beaucoup de gens.
C’est peut-être parce que je n’ai aucune éducation religieuse, mais je ne m’attends jamais à ce qu’un.e humain.e soit sans tache, je ne crois pas aux saint.e.s. D’ailleurs, si j’apprends aujourd’hui qu’Asimov était un gros nul avec les femmes, je savais déjà qu’il était nul en tant que père, je ne sais plus trop d’où je le sais, je crois qu’il le dit dans son autobiographie. Ah oui, et c’était aussi un gros prétentieux, trop trop content de lui-même. J’aurais pas forcément aimé passer du temps avec lui.
Ce serait dommage (et un peu simpliste/bête aussi) de n’avoir qu’un bouton bien/mal pour juger/classer des gens. On peut sûrement faire mieux que ça.
2020, c’est le centenaire d’Asimov. Nul doute qu’Actualitté, les autres médias, et j’espère quelques institutions, sauront au cours de l’année célébrer ce en quoi il a été exceptionnel. Je rêve d’une expo à la BNF ! Après Tolkien en 2019, ce serait super !

WadOfGore

24/06/2020 à 06:45

Et puis surtout, je trouve la pratique de ressortir les dossiers sur des personnes décédées dérangeants. Qu'on en parle pour évoquer les facettes d'un être me laisse déjà perplexe, quand à vouloir rejuger l'oeuvre par la suite, n'en parlons pas.
Certes il était déplacé d'agir de la sorte, tout comme il est déplacé de moquer une personne pour ses travers.

Tybalt

24/06/2020 à 09:41

Les victimes d'attouchements et d'agressions sexuelles de "personnes décédées" sont toujours vivantes, ou plutôt elles aimeraient pouvoir continuer à vivre. Et pour cela, elles ont besoin de justice.

La levée de boucliers sur ces commentaires me montre en tout cas une chose, c'est qu'il suffit d'être célèbre pour se trouver des défenseurs prêts à s'aveugler sur beaucoup de choses. Encore une fois, il ne s'agit pas ici des livres d'Asimov, mais de pratiques de harcèlement sexuel qui, il y a quelques décennies à peine, ont été coupablement tolérées, justement parce qu'elles étaient le fait d'écrivains célèbres comme Asimov ou Matzneff. Cela doit cesser. Voilà, c'est tout, ça n'est pas la fin du monde non plus.

sylkyz

24/06/2020 à 11:32

"Encore une fois, il ne s'agit pas ici des livres d'Asimov"
1) ben si quand même, parce s'il n'avait pas écrit de livres, on n'aurait pas eu cet article. J'avais un oncle libidineux, et ya pas d'article sur lui.
2) ce qui serait chouette, ce serait qu'il existe quelque part un site qui parlerait de ses bouquins et de ce qu'il a apporté à la sf, et à l'intelligence en général. Il a fait un monstrueux travail de vulgarisation, sur toutes les connaissances. Ah, on me dit qu'il y a un dossier sur le site de France-Culture.
3) pour être complet et équitable, faudrait appliquer le critère à tous les auteurs de tous les temps et de tous les pays. Et ça m'ennuie d'être la première à dénoncer Victor Hugo, mais bon, justice avant tout.
4) ou alors, pour ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, on pourrait cesser d'admirer des gens, ceux-ci étant toujours bancals, et élever plutôt des statues à des qualités : la curiosité, la rationalité, la tolérance, etc. Ou à des idées. Qu'en pensez-vous ? Plus j'y pense, plus ça me plaît. Et ça marcherait aussi pour les noms de rues : Boulevard de la Curiosité, Place de la Connaissance, Impasse de l'étrange :)
5) voire ne pas mettre de noms d'auteur sur les bouquins.
6) parce que quand même, c'est pas très juste. Si ça se trouve, les personnes qui ont inventé l'escalier, la roue, ou l'aspirine, étaient peut-être des graves salopards. Et personne n'en parle.

sylkyz

24/06/2020 à 10:38

Tiens, comment se fait-il que mon commentaire de février ait été classé au beau milieu de ceux du mois de janvier ? C'est pas par ordre chronologique ?

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Une nouvelle histoire de Tennessee Williams publiée pour la première fois

Une œuvre de 1952 de l’auteur d’Un Tramway nommé désir (traduit par Pierre Laville aux éditions Robert Laffont), Tennessee Williams, a été retrouvée dans les archives de l’Université de Yale. Publié pour la première fois cette semaine dans le Strand Magazine, The Summer Woman se déroule en Italie, pays d’adoption du grand dramaturge tourmenté. Un universitaire américain revient à Rome régulièrement poursuivre une relation avec une Italienne et vit la montée de l’hostilité envers les Américains.

 

 

15/09/2021, 15:34

ActuaLitté

Le poète et dramaturge Michel Garneau décédé à 82 ans

Le poète et dramaturge Michel Garneau est décédé ce lundi à l’âge de 82 ans dans la ville de Magog au Québec, a annoncé son éditeur, L’Oie de Cravan. Poète d’abord, puis dramaturge auteur d’une vingtaine de pièces, mais également homme de radio, il aura notamment inscrit l’art de l’improvisation au cœur de son œuvre théâtrale.

14/09/2021, 16:06

ActuaLitté

Des Moomins au Hobbit : Tove Jansson, illustratrice de génie

Décrit avec force de détails comme savait si bien le faire l’auteur du Seigneur des Anneaux, et avant Peter Jackson, les Hobbits de la Comté ont été représentés par la dessinatrice, Tove Jansson, entre 1962 et 1973. La dessinatrice qui fut avant tout réputée pour ses Moomins – personnages pour enfants connus internationalement – eut l'envie de basculer du côté de l'Anneau de pouvoir...

13/09/2021, 17:19

ActuaLitté

Académie française cherche professeur agrégé pour son Dictionnaire 

L'Académie française diffuse une offre d'emploi atypique et plutôt prestigieuse : l'institution recherche un professeur ou une professeure agrégée de lettres modernes ou classiques, affectée dans l’enseignement secondaire (en activité ou en disponibilité). Des tâches éditoriales liées à la 9e édition du Dictionnaire de l'Académie, et une réflexion sur la prochaine édition sont notamment au programme.

07/09/2021, 16:33

ActuaLitté

Plus indépendants et polyvalents : un état des lieux des professionnels de la correction

Auteurs souvent négligés au sein de la chaîne du livre, les correcteurs et correctrices sont parfois aussi méconnus des professionnels que du grand public. L'ACLF, Association des correcteurs de langue française, révèle le portrait des métiers de la correction, dessiné par une grande enquête auprès de ceux et celles qui les pratiquent.

06/09/2021, 15:49

ActuaLitté

L'École de Traduction Littéraire, 10 années, et une nouvelle promotion à bâtir

L’École de Traduction Littéraire (ETL) ouvrira sa huitième promotion en janvier 2022. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 octobre 2021. Issue d’un partenariat entre le Centre National du Livre et l’Asfored et pilotée par Olivier Mannoni, l’École est la première à offrir aux jeunes traducteurs et traductrices, ayant déjà publié au moins une traduction chez un éditeur, une formation complète d’un an (150 heures, un samedi sur deux).

03/09/2021, 15:24

ActuaLitté

Matzneff : refusée par l'édition, une accusatrice choisit d'autopublier son témoignage 

En mars 2020, Francesca Gee, qui se présentait comme une autre victime présumée de Gabriel Matzneff, accordait un entretien au New York Times. Ancienne journaliste, elle avait d’ailleurs proposé bien avant Vanessa Springora un ouvrage relatant son histoire : en 2004, les éditeurs de la place parisienne l’avaient refusé. Matzneff n’était pas encore un sujet. Depuis, l’écrivain a été accusé de pédocriminalité, même si pour l’heure, la prescription des faits imputés plaide en sa faveur.

03/09/2021, 11:00

ActuaLitté

Michel Bussi enquête sur la mort du Petit Prince et de son créateur

L’éditeur de l’écrivain français Michel Bussi, les Presses de la Cité, a annoncé la parution de son futur roman Code 612. Qui a tué le Petit Prince ? Ce récit, signé par l'un des auteurs français les plus lus, est présenté comme une variation autour du Petit Prince, d'Antoine de Saint-Exupéry, publié en 1943.

02/09/2021, 16:56

ActuaLitté

Mort de Jean-Denis Bredin, académicien et “grande figure du barreau français”

Né en 1929, Jean-Denis Bredin est mort ce 1er septembre à l'âge de 92 ans, a annoncé l'Académie française dans un communiqué. Élu le 15 juin 1989 au fauteuil de Marguerite Yourcenar, il avait notamment signé un ouvrage de référence sur l'Affaire Dreyfus, simplement intitulé L’Affaire, paru en 1983 chez Julliard.

02/09/2021, 09:22

ActuaLitté

Magdalena Platzová, une autre dissidence

Magdaléna Platzová (1972), écrivain, dramaturge, auteur de livres pour enfants et journaliste. Après des études de philosophie à l’université Charles de Prague, elle devient actrice, journaliste et traductrice. Auteure de trois pièces de théâtre, elle est également la fille de la dissidente Eda Kriseová et du documentariste Josef Platz.

 

01/09/2021, 16:14

ActuaLitté

Mort d'Alain Boudet, créateur d'une “poésie de célébration”

Alain Boudet, professeur de lettres, documentaliste, écrivain et poète, est décédé le 24 août 2021. Il avait 71 ans. Il vécut une enfance heureuse, entre la ville où,  chez ses parents, il inventera ses premières histoires avec des jouets miniatures, et la campagne où, avec cousins et cousines, il passe ses vacances à construire des cabanes et à jouer au chamboule-tout dans la décharge municipale.

30/08/2021, 09:55

ActuaLitté

Disparition de Gunilla Bergström, autrice et illustratrice suédoise d’albums jeunesse

L’éditeur suédois Rabén & Sjögren a annoncé ce 25 août le décès de Gunilla Bergström, autrice et illustratrice très appréciée. Elle s’est éteinte à 79 ans, après une détérioration progressive de sa santé. Bergström est surtout connue pour sa série de livres pour enfants mettant en scène le personnage Alfons Åberg — connu dans sa version française sous le nom d'Alphonse Aubert (éditions L'Etagère du bas, dans une traduction de Marianne Ségol-Samoy). 

27/08/2021, 16:04

ActuaLitté

Les critères de notoriété de Wikipédia “inadéquats pour le métier de traducteur”

D’une langue à l’autre, pour donner accès à la pensée, aux histoires, aux récits… « La langue de l’Europe, c’est la traduction », comme le dit Umberto Eco. Les traducteurs représentent donc le lien entre les peuples, ces êtres en mesure de mettre en partage et en commun. Pourtant, une polémique enfle sur l’encyclopédie en ligne : l’entrée consacrée à la traductrice Laetitia Devaux ne remplit pas les conditions imposées. Quid ?

26/08/2021, 12:14

ActuaLitté

L'univers des Petits Mythos, à découvrir avec Cazenove et Larbier

dec

24/08/2021, 15:11

ActuaLitté

L’humour de Jaroslav Rudiš, “écrivain d’une génération”

Jaroslav Rudiš (1972) est un écrivain en prose, auteur de pièces de théâtre et de bandes dessinées. Il est diplômé de la Faculté d’éducation de l’Université technique de Liberec (allemand et histoire) et a poursuivi ses études à Prague et à Zurich. 

24/08/2021, 09:36

ActuaLitté

Jeux de plumes : un atelier d'écriture érotique à Paris

En collaboration avec les ateliers Eros, spécialistes de l'écriture érotique et sensorielle, Dèmonia, leader depuis trente ans dans le domaine du BDSM et du fétichisme, proposera le 1er octobre dans sa boutique à Paris, un atelier « Jeux de Plumes » inédit sur le thème « décupler l'intensité du désir par l'écriture ». Comme le disait Corneille : « Et le désir s'accroît quand l'effet se recule. »

23/08/2021, 15:25

ActuaLitté

Les nouvelles planches de Vincent Perriot, à découvrir à Huberty & Breyne 

Du 2 au 18 septembre 2021, la galerie Huberty & Breyne de Paris présentera le travail de l’artiste Vincent Perriot. Cette exposition, consacrée à la série phare Negalyod, présente des planches originales du tome 1 (2018) et, en avant-première et en exclusivité mondiale, une sélection de planches originales du tome 2, Le Dernier Mot, dont la sortie chez Casterman est prévue le 29 septembre 2021. 

23/08/2021, 12:34

ActuaLitté

Květa Legátová, jeune autrice de 80 ans

Květa Legátová, de son vrai nom Věra Hofmanová (1919–2012) diplômée à l'Université de Brno, a étudié le tchèque, l'allemand, la physique et les mathématiques. Le plus souvent, elle gagnait sa vie en tant qu'enseignante dans de petites écoles régionales. Politiquement dangereuse pour le régime, elle devait souvent changer de lieu de résidence...

23/08/2021, 11:57

ActuaLitté

Les oeuvres d’Henry David Thoreau, sauvées par sa soeur 

Henry David Thoreau (1817-1862), célèbre naturaliste, essayiste, poète et philosophe américain, peut remercier sa soeur, Sophia Thoreau (1819-1876), pour sa prospérité. En effet, à sa mort, il fait d’elle son exécutrice testamentaire. Celle-ci a alors pour mission de réunir ses différents manuscrits et de les faire publier.

23/08/2021, 11:07

ActuaLitté

Gundaar, le film canadien sur lequel travailla Moebius - en vain

Moebius, figure incontournable de la science-fiction à la française, au cœur de la génération Métal hurlant, a inspiré des générations de créateurs, notamment dans les domaines de l'animation et du cinéma. Il a lui-même participé à plusieurs films, dont, parmi les plus surprenants, Space Jam (1996). Gundaar, lui, n'a jamais vu le jour, mais les idées de Moebius laissent rêveur...

20/08/2021, 12:42

ActuaLitté

Le romancier Walter Mosley devient scénariste pour Marvel

Auteur américain de romans policiers et de scénarios, Walter Mosley se diversifie, en allant voir du côté de Marvel Comics. La maison d'édition annonce ainsi une mini-série signée par Mosley et le dessinateur Tom Reilly, entièrement consacrée à l'homme de briques des 4 Fantastiques, La Chose...

20/08/2021, 11:13

ActuaLitté

Décès de Raoul Cauvin, cocréateur des Tuniques bleues et de Cédric

Un des grands scénaristes de la bande dessinée francophone disparaît : Raoul Cauvin est mort, ce 19 août 2021, à l'âge de 82 ans. Cocréateur des personnages cultes Cornélius M. Chesterfield et Blutch, soldats gaffeurs de l'armée de l'Union au cours de la Guerre de Sécession, il aura ainsi lancé l'une des séries les plus durables de la BD, Les Tuniques bleues, encore en cours aujourd'hui, avec 65 albums.

20/08/2021, 09:54

ActuaLitté

São Paulo rend finalement hommage à Carolina Maria de Jesus

En parallèle du mouvement Black Lives Matter, plusieurs statues ont été déboulonnées à travers le monde, pour déplorer la reconnaissance accordée à des figures polémiques. À São Paulo, la statue du pionnier Borba Gato avait été incendiée par des militants. Le mardi 17 août, durant la Semaine du patrimoine, le département municipal de la Culture de la ville a annoncé qu’en reconnaissance aux personnalités noires qui ont « un lien fort avec la ville », cette dernière accueillerait 5 statues. L’une d’elles rend hommage à l’écrivaine Carolina Maria de Jesus.

19/08/2021, 15:01

ActuaLitté

Irmgard Keun, la romancière qui devint invisible pour échapper aux nazis

Irmgard Keun fut, dans les années 1930, une figure majeure de la littérature allemande. Mais elle fut aussi à l’origine d’une histoire de disparition, qui lui a permis de vivre dans l’obscurité jusqu’aux années 1970. Poussée à l'exil à cause des thèmes jugés par les nazis « anti-allemands » de son travail, Keun aurait mis fin à ses jours en août 1940, d’après des propos rapportés par un journal britannique…

16/08/2021, 17:06

ActuaLitté

Chip Zdarsky annonce la suite de Sex Criminals, diffusée sur Substack

Depuis quelques mois, les créateurs de comics, outre-Atlantique, se tournent vers Substack : cette plateforme donne la possibilité de créer sa lettre d'information payante, de manière simple et rapide. Plusieurs auteurs y ont désormais recours, proposant des bandes dessinées, en feuilleton, et reprenant ainsi le contrôle sur une partie de leur diffusion. Chip Zdarsky leur emboîte désormais le pas.

13/08/2021, 10:31

ActuaLitté

Papa à l'honneur : Ernest Hemingway, 4 mariages et 1 enterrement

À l’occasion des 60 ans de la mort d’Ernest Hermingway (1899-1961),  Arte et Les Films d’un jour proposent de lui rendre hommage. Virginie Linhart s'est plongée dans la vie de l’un des plus grands auteurs américains pour réaliser le documentaire Ernest Hemingway, quatre mariages et un enterrement, qui éclaire son histoire. Narré par Anaïs Demoustier, il sera diffusé le dimanche 5 septembre à 22.45. 

12/08/2021, 08:57

ActuaLitté

James Tynion IV, scénariste de Batman, quitte DC Comics

Une nouvelle surprenante vient de secouer le monde de la bande dessinée : James Tynion IV a annoncé qu'il se retirait de l'écriture de Batman et du Joker pour DC Comics, afin de créer de nouvelles bandes dessinée pour Substack. Tynion, qui a récemment remporté l'Eisner du meilleur écrivain, quittera Batman après la conclusion de l'événement Fear State en novembre n ° 117. Il restera dans la série Joker en cours jusqu'au numéro 14, qui sortira en avril 2022.

11/08/2021, 12:15

ActuaLitté

“Chaque roman de Petra Hůlová étonne et détonne” 

Petra Hůlová (née en 1979) est l’auteure de romans, de pièces de théâtre et de scénarios qui lui ont valu de nombreux prix littéraires. Elle commente régulièrement l’actualité dans la presse tchèque. Elle a étudié la linguistique, la culturologie et l’anthropologie à l’Université de Prague, à Oulan-Bator et à New York. C'est dans le cadre de la bourse de Fulbright Foundation qu'elle a pu séjourner aux États-Unis. Ses neuf romans ainsi que ses deux pièces de théâtre ont été traduits dans plus de dix langues, dont l’anglais, l’allemand, le polonais, le hongrois, l’italien, l’espagnol et le français. 

10/08/2021, 12:16

ActuaLitté

Jutta Heinrich-Rosemann, “la beauté de la littérature et le pouvoir des mots”

Née à Berlin en 1937, l’auteure Jutta Heinrich-Rosemann est décédée ce 23 juillet 2021, annonce l’association des auteurs allemands. Étudiante en pédagogie sociale, littérature et allemand, elle devint rédactrice indépendante à compter de 1975. Elle aura publié de nombreux romans, textes de théâtre ainsi que des essais. Et ses écrits auront été récompensés de plusieurs bourses et prix durant sa carrière.

10/08/2021, 11:45

ActuaLitté

Une soirée dédiée au centenaire de l’écrivain W.F Hermans

Le 1er septembre 2021, W.F. Hermans aurait eu 100 ans. À l’occasion de cet événement mémorable, l’ambassade des Pays-Bas en France organise une résidence d’auteur invité pendant trois mois. Marjan Slob, écrivaine et philosophe, aura ainsi le plaisir de séjourner à Paris du 15 août au 15 novembre pour écrire un essai. Une soirée dédiée au centenaire de W.F. Hermans aura lieu le 3 septembre 2021.

10/08/2021, 07:52

ActuaLitté

Yakuza Reincarnation : un yakuza se réveille, changé en princesse

Le destin a transformé son existence de yakuza en celle d’une princesse… mais certainement pas ses principes ! Suivez la quête d’une princesse déchaînée qui va rétablir l’ordre dans son royaume à la manière d’un yakuza. Un « isekai » aussi drôle qu’énervé, disponible à partir du 10 novembre 2021 chez Kazé Manga.

09/08/2021, 14:40

ActuaLitté

Marek Šindelka : explorer “la conscience noire de l’Europe”

Marek Šindelka est un poète, romancier, nouvelliste et scénariste. Né en 1984 à Polička, à la limite entre la Bohème et la Moravie, il a d’abord fait des études culturelles à l’Université de Prague, puis de scénariste à l’académie de cinéma FAMU – la plus importante université artistique de République tchèque. Son premier livre de poésie lui a valu en 2006, soit avant l’âge de 30 ans, le prix Jiří Orten. Il a également été deux fois lauréat du prestigieux prix Magnesia Litera, le plus important prix littéraire de République Tchèque. 

09/08/2021, 12:38

ActuaLitté

Josef Pánek : choc culturel et attitudes xénophobes

Josef Pánek est scientifique et écrivain. Né à Prague en 1966, Josef Pánek a obtenu sa maîtrise et son doctorat à Prague, en République tchèque, puis a travaillé en Norvège et en Australie, avant de finalement retourner en République tchèque. Il a fait ses débuts avec une collection d’histoires courtes The Opal Digger (2013). Son deuxième livre, L’Amour au temps du changement climatique (2017, trad. Benoît Meunier), a remporté le prix Magnesia Litera (le plus prestigieux des prix tchèques) cette même année. 

07/08/2021, 11:40

ActuaLitté

Décès de l'écrivain Lorris Murail

L'écrivain Lorris Murail est mort à l'âge de 70 ans des suites de la maladie de Charcot, a indiqué sa sœur, également autrice, Marie-Aude Murail. Il avait signé avec cette dernière et avec Elvire Murail, son autre sœur, plusieurs ouvrages.

06/08/2021, 17:05

ActuaLitté

Miloš Urban, archivistes des paysages oubliés

Miloš Urban (1967), romancier. Diplômé en philologie moderne par l’Université Charles de Prague. Il travaille comme directeur de publication et également comme traducteur littéraire. Auteur d’une dizaine de romans, il est publié depuis 1999. Ses plus grands succès ont été Les sept églises (1999, dans l’édition française : Au diable Vauvert, 2011, trad. Barbora Faure), L’esprit des eaux (2001, prix Magnesia Litera), L’ombre de la cathédrale (2003) et La langue de Santini (2005). Sa dernière prose à ce jour est Urbo Kune (2016).

06/08/2021, 10:27

ActuaLitté

Régis Debray, Didier Leschi et Mathias Enard : La littérature change le monde

Cet été sur France Culture, la littérature est à l'honneur avec deux séries inédites : Comment les livres changent le monde ? et Les romans de la grande bleue. La première explore l’histoire des treize livres qui ont bouleversé les lecteurs depuis 1945 et la marche des choses, en transformant les représentations à l’échelle internationale. La seconde, en revanche, est une invitation à découvrir dix visions du pourtour méditerranéen.

04/08/2021, 11:41

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Cette librairie japonaise lutte contre les discriminations sociales

Dans un pays très normé et « socialement correct » comme le Japon, une librairie prend position contre les a priori sociaux. Une librairie de Kyoto a en effet décidé de mettre en place un coin de titres sur l’eugénisme et l’histoire du bien-être social. La raison : un célèbre youtubeur japonais, DaiGo, s’est permis de dénigrer la vie des sans-abri et d'autres personnes bénéficiant d'une assistance sociale sur la célèbre plateforme américaine.

21/09/2021, 11:38

ActuaLitté

Brésil : le réseau de lecteurs Skoob racheté par Americanas

Le plus grand réseau de lecteurs du Brésil vient de passer dans les mains de la société de distribution Americanas. Disposant de chaînes de magasins à travers tout le territoire, créée en 1929, la société a plus que pignon sur rue. Et désormais, dispose d’un outil de vente de livres colossal : 8 millions d’utilisateurs.

21/09/2021, 11:07

ActuaLitté

Une conspiration d'éditeurs pour rendre Amazon plus puissant : “illogique”

Les poursuites lancées contre Amazon et les cinq plus grands groupes éditoriaux américains exaspèrent : le tribunal fédéral de New York qui doit trancher, acceptera-t-il de rejeter le recours collectif ? Ce dernier accuse les parties de fixer secrètement un prix aux livres numériques, au détriment des consommateurs. Retour dans un mauvais rêve pour HarperCollins Publishers, Hachette Book Group, Penguin Random House, Simon & Schuster et Macmillan.

21/09/2021, 10:22

ActuaLitté

Petits arrangements du jury dans la sélection du Prix Goncourt 2021

Ce 7 septembre, l’Académie Goncourt levait le voile sur les ouvrages retenus pour l’édition 2021 de son prix. Considérant que le dernier lauréat, Hervé Le Tellier a vendu plus d’un million d’exemplaires de son livre lauréat de 2020, les attentes sont grandes. Mais la présence de François Noudelmann dans la sélection, pour son premier roman, pose quelques épineux problèmes éthiques. Voire moraux ?

21/09/2021, 09:24

ActuaLitté

TikTok fait vendre des livres 

Entre le marketing et la communication, quel espace reste-t-il pour les livres ? Une conférence organisée par le Bookseller laisse entendre que les ventes de ces derniers mois en jeunesse ont été largement dans le vert. Une croissance de 11 %, tirée par les albums, la non fiction… Et dans le même temps, le segment Young Adult explose avec 61 % de mieux… grâce à TikTok ?

20/09/2021, 18:00

ActuaLitté

Livre : la Région Île-de-France débloque 260.000 € de subventions

Ce 22 septembre, 7 rapports du secteur culture (FoRTE, cinéma, éducation artistique et culturelle, livre, arts plastiques, patrimoine, etc.) seront soumis au vote de la Commission permanente de la Région Île-de-France, présidée par Valérie Pécresse. Parmi ces documents, le secteur du livre devrait bénéficier de 261.866 € d’aides, sous la forme de subventions.

20/09/2021, 16:48

ActuaLitté

L'introuvable citation qu'Éric Zemmour prête à Huntington dans son livre

Selon les premières données, qui restent à confirmer, on approcherait des 60.000 ventes pour le dernier livre d’Éric Zemmour. Épinglé pour une faute d’orthographe dès la première ligne, l’auteur se fait également rattraper pour une citation qui pose quelques interrogations. Le professeur de science politique Samuel P. Huntington, se retrouve en effet dans La France n’a pas dit son dernier mot. Mais nul ne retrouve l’existence de ce passage.  

20/09/2021, 16:43

ActuaLitté

Stéphanie Chevrier remplace Vanessa Springora chez Julliard

Stéphanie Chevrier prend la direction des éditions Julliard, tout en demeurant directrice des éditions La Découverte. Cette évolution fait suite au souhait de Vanessa Springora de se consacrer davantage à l’écriture. Stéphanie Chevrier sera accompagnée de Marine Lormeau, qui est nommée secrétaire générale de Julliard en addition de son poste actuel de secrétaire générale des éditions La Découverte.

20/09/2021, 16:37

ActuaLitté

Création de l'Institut Histoire et Lumières de la pensée, avec un prix littéraire

L’Institut Histoire et Lumières de la Pensée a réuni son premier conseil d’administration vendredi 17 septembre 2021. Créé par Olivier Bétourné (président) et Elisabeth Roudinesco (vice-présidente), cet institut indépendant se donne pour première tâche de faire fructifier le produit de deux trajectoires intellectuelles – archives, publications, bibliothèque – qui n’ont cessé de s’enrichir mutuellement depuis trente-cinq ans. 

20/09/2021, 15:20

ActuaLitté

“Interdit aux chiens et aux non vaccinés” : les librairies Payot victimes d'affichages nauséeux

Les internautes en restaient médusés, en voyant les premières images traverser les réseaux sociaux. Des affiches indiquant que l’accès aux librairies Payot était refusé « aux chiens et aux non-vaccinés » sont apparues durant le week-end à Genève. Ces avertissements ont par ailleurs fleuri sur d’autres commerces de la ville, qui les a découverts le dimanche matin.

20/09/2021, 13:31

ActuaLitté

Mangas : une explosion sur le marché italien ?

L'édition limitée du numéro 98 de One Piece (publié par Star Comics), le célèbre manga d'Eiichiro Oda a occupé la première place du classement des livres les plus vendus en Italie au cours de la première semaine de septembre. Avec 14.800 exemplaires vendus, selon le rapport du supplément Tuttolibri de La Stampa, sans compter les ventes en ligne, cette réussite interroge sur le marché italien du manga.

20/09/2021, 11:58

ActuaLitté

L'inventivité en bibliothèque à l'honneur en Nouvelle-Aquitaine

Pour la septième année consécutive, l'agence culturelle ALCA Nouvelle-Aquitaine organise la Journée régionale de l’inventivité en bibliothèque. L'événement se déroulera cette année au Palais des Congrès et à la bibliothèque MA.AT d’Arcachon le mardi 21 septembre 2021. L’invitée de l’année sera la bibliothèque Les Franciscaines de Deauville, nouveau pôle culturel de la ville.

20/09/2021, 11:32

ActuaLitté

Caroline Lamoulie devient directrice éditoriale d’HarperCollins

Caroline Lamoulie, en mission depuis novembre 2020 auprès de l’équipe éditoriale et de la Direction générale assurée par Emmanuelle Bucco-Cancès, se voit confier la direction éditoriale d’HarperCollins, qui publie notamment Don Winslow, Claire Favan, Jonathan Lehmann, Gloria Steinem, Gringe, Emilie Guillaumin, Nicolas Maleski ou André Manoukian.

20/09/2021, 10:33

ActuaLitté

Disparition de Françoise Bernard, cuisinière centenaire

Françoise Bernard, née Andrée Jonquoy le 2 mars 1921 à Paris, a révolutionné la cuisine familiale, indique la maison Hachette Pratique. Et d’annoncer le décès de l’autrice, survenu ce 19 septembre. Elle avait 100 ans.

20/09/2021, 09:27

ActuaLitté

Pour les jeunes, la rentrée littéraire “n'a pas grand intérêt”

Moteur financier largement épaulé par les prix remis durant l’automne, la rentrée littéraire pèse lourd dans les finances de ses participants — les maisons de littérature blanche. Avec près de 500 romans publiés durant la période, l'attention est plus importante, et la période propice pour vendre. A condition que le public réponde présent.

18/09/2021, 16:37

ActuaLitté

Grèves renconduites en bibliothèques contre le Pass sanitaire

Les mouvements de grève se suivent et se rassemblent et se ressemblent, en bibliothèques. Le syndicat SUD Collectivités Territoriales Brest Métropole a diffusé ce 18 septembre un tract invitant à un débrayage ce 22 septembre à 12 h 30. Il interviendra cette fois-ci devant la médiathèque Jo-Fourn-Europe. Avec une nouvelle séance de lectures d’histoire pour enfants, débutée la semaine dernière à Bellevue. 

18/09/2021, 11:11

ActuaLitté

L'idée : vendre le livre de Zemmour, reverser l'argent en aide aux réfugiés

Avant même les premiers temps de ce livre, les commentateurs aiguisent leurs couteaux : manifeste politique – comme l'avait prétexté son éditeur sans en avoir pris connaissance ? Plaidoyer électoral ? Ou encore tout autre chose ? Depuis le divorce d’avec sa maison d’édition, Éric Zemmour a pris en charge la publication de son ouvrage, La France n’a pas dit son dernier mot. Vendre ou ne pas être vendu, telle est la question d’une libraire qui a tranché, d’une manière bien particulière.

18/09/2021, 10:44

ActuaLitté

ALCA Nouvelle-Aquitaine met en place un incubateur de l'édition

Pour mener à bien le rôle de valorisation et de soutien des professionnels que s'est donné ALCA, l'agence culturelle souhaite proposer un « incubateur des éditeurs et des éditrices ». Cet accompagnement à la structuration des entreprises qui se veut nouveau, est dédié aux porteurs de projets dans la phase de création de leur structure éditoriale. 

17/09/2021, 16:08

ActuaLitté

Un éditeur d'Ariège accusé de liens avec le djihadisme : Darmanin intervient

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lancé la procédure de dissolution de « Nawa », une maison d’édition basée en Ariège. Motif : la diffusion de « plusieurs ouvrages légitimant le djihad ». « Sa ligne éditoriale est clairement anti-universaliste et en contestation directe des valeurs occidentales. Elle a diffusé plusieurs ouvrages légitimant le jihad », précise l’AFP qui a interrogé l’entourage du ministre.

17/09/2021, 16:06

ActuaLitté

Sorbonne Université inaugure sa bibliothèque numérique en accès libre

Après la Jubilothèque qui avait été mise en place en 2006, une nouvelle bibliothèque numérique patrimoniale de Sorbonne Université prend la relève, SorbonNum. Cette bibliothèque est dédiée aux sciences dite dures, à la medecine et aux aux sciences humaines. Déjà 1 800 documents disponibles pour les étudiants, les chercheurs, mais également le grand public.

17/09/2021, 15:42

ActuaLitté

Cannabis : “La prohibition a lamentablement échoué” 

Amplement critiqué pour ses positions sur la dépénalisation de drogues – au point d’être déchu de la citoyenneté d’honneur accordée par la ville de Vérone – Roberto Saviano en appelle une fois de plus à la réflexion. Dans les colonnes du Corriere della Sera, il demande un référendum, toujours avec les mêmes arguments : soustraire aux organisations mafieuses des millions d’euros issus de ce commerce…

17/09/2021, 11:29

ActuaLitté

Brésil : un atelier pour permettre aux autochtones de publier leurs histoires

Dans l’atelier KMÃNÃÑ HÊSUKA (« Fabriquer des livres »), les Xakriabá, peuple amérindien du centre du Brésil, ont appris les étapes du processus de publication afin de créer leurs propres publications. L’objectif : transmettre à travers l’écrit et diffuser à travers le livre, une voix autochtone. Cinq livres sortiront cette année à la suite du projet. Les sujets comprennent des chants de cérémonie, l’histoire orale, les techniques de travail du bois, et une biographie de l'un des principaux dirigeants de Xakriabá.

 

17/09/2021, 11:06

ActuaLitté

Frais de port : les librairies appelées en renfort contre le lobbying d'Amazon

Déposée le 15 juin à l’Assemblée nationale et renvoyée à la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, la proposition de loi adoptée au Sénat concernant les frais de port — entre autres — est portée par Aurore Bergé. Les premiers échanges interviendront à la Chambre d'ici une dizaine de jours. Or, ce texte, 4253, qui vise « à améliorer l’économie du livre et à renforcer l’équité et la confiance entre ses acteurs », fait l’objet de vives négociations en coulisses.

17/09/2021, 10:14

ActuaLitté

Pass sanitaire : “Le rôle social des bibliothèques est désavoué”

L’enquête auprès des personnels de bibliothèques qu’a initiée l’ABF a rencontré un certain succès. Si l’on compte près 20.000 agents publics dans les établissements, ils étaient plus de 1445 à avoir répondu en moins de 24 heures. Les données collectées confortent les premières analyses que nous communiquions hier. La présidente de l’Association des bibliothécaires de France, Alice Bernard, en tire elle-même quelques conclusions.

17/09/2021, 10:02

ActuaLitté

HarperCollins lance une intitiative pour soutenir les librairies indépendantes

La maison d’édition HarperCollins lance « Indie Initiative » (Initiative indépendante), pour soutenir les librairies indépendantes du Royaume-Uni. Cette campagne, qui comprendra quatre volets, est conçue pour aider les libraires nouveaux et indépendants dans l’industrie. Des avantages supplémentaires pour renforcer les ventes dans le secteur indépendant seront également offerts par la filiale anglo-saxonne.

 

 

16/09/2021, 16:38

ActuaLitté

Marie Fradette, directrice littéraire de la collection Romans aux éditions D'eux

Les éditions D’Eux (Québec) annoncent la venue de Marie Fradette comme directrice littéraire de leur nouvelle collection Romans. « Marie étudie, lit, analyse, critique et enseigne la littérature jeunesse à l’université Laval et à l’UQTR depuis une vingtaine d’années. Du roman au théâtre en passant par la poésie, elle s’intéresse à toutes les formes, fouille les nouveautés comme les classiques, reste à l’affût de ce milieu qui bouge vite et continuellement », indique la maison avec malice.

16/09/2021, 15:31

ActuaLitté

Boxeur, éditeur d'Easton Ellis, Carver ou DeLillo : Naples pleure une légende

Tullio Pironti n’est certainement pas l’éditeur italien le plus réputé en dehors des frontières. Originaire de Naples, issu d’une famille de libraires, il fut boxeur dans son jeune âge — 50 matches dans la catégorie des poids welters et sélectionné en équipe nationale. Il devint par la suite éditeur et propriétaire de la librairie historique Piazza Dante à Naples : un symbole de la vie culturelle dans le centre de la cité…

16/09/2021, 15:19

ActuaLitté

Un Webinaire sur l'histoire des bibliothèques en prison

Normandie Livre & Lecture organise le jeudi 25 novembre à 10h un webinaire autour de l’histoire des bibliothèques de prisons, de la Libération au début des années 80. 

16/09/2021, 15:09

ActuaLitté

Éditeurs et auteurs se partageront 26,7 millions € de photocopies

26,742 millions €, c’est le montant de la cagnotte que le Centre français d’exploitation du droit de copie va répartir entre éditeurs et auteurs. Il s’agit là des montants perçus auprès des établissements d’enseignement, entreprises ou administrations autorisées à photocopier des œuvres. En tout, 76.285 œuvres sont concernées.

16/09/2021, 14:04

ActuaLitté

Dilicom / Cyber Scribe : après la prise d'otage, les éditeurs “couteau sous la gorge”

La situation entre Cyber Scribe et Dilicom a définitivement viré à l’eau de boudin. « Et nous, petits éditeurs, ça nous met dans la merde, ce chantage pur et simple », s’agace une structure auprès de ActuaLitté. Il est vrai que depuis janvier dernier, la guerre des nerfs avait atteint son paroxysme… avant que Dilicom ne hisse un drapeau blanc. Une trêve de courte durée, comme le montre un récent email adressé aux éditeurs… David et Goliath, le retour.

16/09/2021, 11:58

ActuaLitté

Un prix spécial pour “la bibliothécaire favorite des États-Unis”

La National Book Foundation a annoncé le 8 septembre un prix spécial décerné à Nancy Pearl, pour service exceptionnel à la communauté littéraire américaine. Bibliothécaire de renom et ancienne directrice exécutive du Washington Center for the Book de Seattle, elle recevra son prix honorifique lors de la 72e cérémonie des National Book Awards, ce 17 novembre. C’est Ron Charles du Washington Post qui lui remettra son prix.

 

16/09/2021, 11:56

ActuaLitté

Rassemblement de l'édition indépendante internationale à Pampelune

Les Assises internationales de l’édition indépendante auront lieu cette année du 23 au 26 novembre. Organisées par l’Alliance internationale des éditeurs indépendants et l’Association des éditeurs indépendants de Navarre (EDITARGI), elles sont un des rassemblements importants de l’édition indépendante annuelle. Réunissant des actrices et acteurs de tous les continents, elles permettent notamment chaque année d’établir collectivement un portrait de l’édition indépendante mondiale.

16/09/2021, 11:03

ActuaLitté

Baisse de fréquentation, incivilités : l'opposition des bibliothécaires au Pass sanitaire 

Un sondage mis en ligne ce 15 septembre par l’Association des bibliothécaires de France visait à répondre aux sollicitations, nombreuses et diverses. En l’espace de quelques heures, plus de 700 réponses sont parvenues. Évidemment, le sujet central est celui du Pass sanitaire et du contrôle des usagers à l’entrée des établissements. Épineux et plutôt intéressant, pour dépasser le clivage pour ou contre : un véritable instantané des ressentis terrains…

16/09/2021, 10:15

ActuaLitté

OPA : Vivendi lancé dans l'absorption complète de Lagardère

Amber Capital et Vivendi ont décidé de s’entendre sur les actions du premier, que le second a manifesté l'envie de racheter. En somme, Vivendi, selon le communiqué diffusé ce jour, reprendrait les 25,3 millions d’actions d’Amber, soit 17,93 % du capital, sur la base de 24,10 € par action. Ce qui, avec un bref calcul mental, permet de mesurer la somme qu’il faudrait demander à son banquier. Lequel pourrait sourire, quand on ne s’appelle pas Vincent Bolloré…

15/09/2021, 20:09

ActuaLitté

Directrice générale de Points : Cécile Boyer-Runge d'Editis à Seuil, destin connu 

ActuaLitté avait appris en avril dernier que Cécile Boyer-Runge avait quitté le groupe Editis : ancienne présidente de Robert Laffont, nommé en 2020, elle était passée secrétaire générale du groupe. Mais des projets personnels l’appelaient vers d’autres horizons. Il s’agit d’intégrer le groupe Média Participations, propriétaire de Seuil-La Martinière.

15/09/2021, 17:11

ActuaLitté

Les Immortels : une librairie située Quai de Conti pour l'Institut de France

Elle est installée à l’adresse du Quai de Conti où se trouve l’Académie française, et rejoint donc la bibliothèque Mazarine : en hommage à ses prestigieux voisins, elle est baptisée Les Immortels. Car elle partage avec eux des origines anciennes : une époque où les échoppes de libraires siégeaient en majesté. L’institut de France a désormais sa librairie, et son chancelier, Xavier Darcos, ne peut que s’en féliciter…

15/09/2021, 15:49