#Auteurs

L’avenir de l’auteur : animateur socio-culturel ?

ENQUÊTE – Mathieu Simonet, président de la Société des Gens de Lettres, a publié dans l’Obs une tribune qui retrace son parcours personnel. Il en profite pour soumettre des idées afin d’augmenter les revenus des auteurs. Une vision de l’écrivain qui suscite une vague d’agacement chez de nombreux auteurs vivant de leur création.

Le 22/01/2020 à 12:53 par Nicolas Gary

6 Réactions |

Publié le :

22/01/2020 à 12:53

Nicolas Gary

6

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Dans le choeur des auteurs - Bernard Spragg. NZ, domaine public

«En 2010, être payé pour écrire ne me venait pas à l’esprit. Pour moi, l’argent que je percevais était la “cerise sur le gâteau” (qui s’ajoutait à mes revenus perçus en tant qu’avocat); ma récompense était d’abord symbolique», relate l’actuel président de la SGDL dans L'Obs, soulignant qu’à présent, il a «publié cinq livres».

Des revenus accessoires principaux

Mathieu Simonet expose dans cette tribune sa vision pour l’amélioration des conditions des écrivains en France : « À l’aube des années 2020, il faut changer de perspective : ne plus considérer que les revenus de l’auteur “autres que ceux du livre” (par exemple une rémunération pour intervenir dans un lycée, dans une prison ou dans un hôpital) sont de simples “revenus accessoires”. Ils sont souvent les revenus principaux des auteurs.»

Pour résumer le principe, pour des activités en lien avec son livre, un auteur n’est pas rémunéré en salaire, mais bénéficie de manière dérogatoire d’une rémunération en droits d’auteur. Le but ? Pouvoir faire rentrer tous ses revenus dans un même régime. Un principe particulièrement intéressant pour les collectivités les faisant intervenir, qui payent donc uniquement le 1,1 % de contribution diffuseur au lieu des contributions sociales classiques.

Le périmètre des revenus accessoires est un sujet qui revient souvent : toutes les organisations d’auteurs appellent à ce que son plafond soit augmenté. À ce jour, un projet de décret existerait pour en faire évoluer les modalités d’accès. Où est-il ? Peut-être avec le rapport Bruno Racine…

Si tous les auteurs semblent d’accord pour voir les encadrements de ces revenus évoluer, la vision que donne la SGDL du métier d’auteur est loin de faire l’unanimité. Des auteurs réagissent à l’article sur les réseaux sociaux :

Maman va travailler pour travailler...

Christophe Arleston, scénariste de BD, commente : «Que dit-il, au fond, sous son air bienveillant? La même chose que plusieurs de nos amis éditeurs : que AUTEUR N’EST PAS UN METIER, puisqu’il faut développer toutes sortes de ressources annexes. Alors bien sûr, des sous en plus, tout le monde est d’accord. Mais les “bonnes idées” de monsieur Simonet, c’est surtout un moyen de faire oublier le cœur du problème : LES AUTEURS DOIVENT ARRIVER À VIVRE DÉCEMMENT DE LEURS LIVRES.»


à fonds les manettes - pixabay licence

Justine Niogret, autrice, réagit aussi : « Il est question, donc, de travailler ailleurs et autrement. De se déplacer, beaucoup, pour aller raconter notre métier à des lycéens, pour lire nos ouvrages, pour faire des ateliers. C’est mignon. Ce serait touchant si la situation n’était pas aussi dramatique. (...) Dans la vraie vie, on a des enfants. Dans la vraie vie, on n’a pas tous et toutes un diplôme qui fait que l’écriture est un bonus. »

Elle renchérit : « Dans la vraie vie on n’a pas tous et toutes une famille qui n’a que ça à foutre, en fait, de garder nos enfants. Dans la vraie vie des gens qui font leurs comptes, ça se paye, de faire garder ses enfants pour aller bosser. Ça se paye. Mais avec quel argent ? Celui qu’on ne gagne déjà pas ? Du coup c’est quoi, cette proposition d’aller bosser ailleurs et autrement ? Je leur dis quoi, à mes enfants ? Maman doit travailler pour payer les nounous pour pouvoir aller travailler ? »

Écrire reste un métier

Un auteur de BD indique à ActuaLitté : «Le président de la SGDL ne parle JAMAIS de la responsabilité des maisons d’édition. La SGDL nous cause éducation artistique et culturelle, propose de faire parrainer des lycées par des écrivains… OK c’est très bien, mais ça c’est du culturel. Ce n’est pas du syndicalisme. Ce n’est pas du rapport de force qui va nous faire gagner des combats. »

« Certains auteurs ne supportent pas de se mettre en scène, témoigne une écrivaine. Nous transformer en animateurs socio-culturels convient à certains, mais pas à tous, on voit déjà les dérives dans les résidences : trouvez le temps d’écrire quand vous devez faire x interventions qui sont comprises dans le forfait de votre bourse. C’est évidemment important qu’on soit enfin payés pour notre temps de travail dans toutes ces activités supplémentaires, ce serait la moindre des choses, sauf que l’enjeu le plus vital c’est qu’écrire puisse rester un métier! »

Mathieu Simonet suggère cependant plusieurs idées pour financer les activités « complémentaires » des auteurs, notamment via diverses taxes. « Ce projet n’est d’ailleurs pas nouveau : Victor Hugo le défendait déjà au XIXe siècle en proposant que les livres tombés dans le domaine public financent les jeunes auteurs. Ayons aujourd’hui la sagesse de nous inspirer de celui qui fut, quand il était un jeune écrivain trentenaire, un des fondateurs de la Société des Gens de Lettres ! » 

Suggérée une nouvelle fois en 2014, l'idée avait été gentiment expulsée par... Fleur Pellerin, alors ministre de la Culture. Nous n'avons hélas pas pu obtenir de précisions de la part du signataire de la tribune.

Se dessinerait cependant un clivage social entre deux populations d’auteurs n’ayant pas la même vision de leur activité. Les uns, vivant de leur métier, plongés pour beaucoup dans une forte précarité, qui réclament d’être reconnus comme des travailleurs — et d’avoir accès à des droits sociaux qu’ils n’ont pas par ailleurs. 

De l’autre côté, des auteurs pour qui publier un livre est une reconnaissance symbolique ou une activité parallèle, qui ont par ailleurs déjà accès à tous ces droits par leur métier « principal ».

Au commencement, étaient Les Lettres

L’occasion de rappeler l’histoire de la SGDL. On compte dans son histoire des présidents auteurs qui ont marqué leur temps. Par exemple, Émile Zola, rien de moins, qui s'est battu pour que les écrivains vivent de leur écriture. Sa conception très business, moderne pour le XIXe, choquait certains de ses contemporains. Il avait d'ailleurs passé 4 ans à la librairie Hachette pour comprendre les mécanismes des grandes maisons d’édition. On peut retrouver des traces de ses négociations avec son éditeur dans cet article

Émile Zola par Nadar - domaine public

Avançons dans le temps. Le projet de loi le plus ambitieux pour un véritable statut d’auteur date du 13 août 1936. Jean Zay, ministre de l’Éducation nationale, avait proposé une loi révolutionnaire sur le droit d’auteur et le contrat d’édition. Rappelons le palmarès de Jean Zay : l’homme a mis en place entre autres les trois degrés de l’enseignement, les enseignements interdisciplinaires, le CNRS, le Musée national des arts et traditions populaires, le Musée d’Art Moderne et le Festival de Cannes.

Ce qu’aurait changé sa loi sur les auteurs ? L’auteur n'aurait plus été considéré uniquement comme un propriétaire, mais aussi comme un travailleur. Qui dit travailleur dit ouverture des droits sociaux et des minimums de rémunération comme dans tous les métiers en France. Le ministre proposait aussi non plus une cession, mais une concession des droits. Comprendre : limiter le temps d’exploitation par les maisons d’édition, le droit d’auteur de retour aux auteurs.

Dans les mémoires de Jean Zay, Souvenirs et solitude, on apprend que la SGDL avait soutenu ce projet : «J’avais légitimement compté sur cet appui : la Société des gens de lettres n’aurait pu, sans faillir à sa mission, répudier les efforts faits dans ce sens depuis cent ans par tous ses présidents, à commencer par Balzac que le code de la profession littéraire empêchait de dormir vers 1840 et dont le projet de réforme n’échoua que devant l’essor d’un faux libéralisme»

On y apprend également quel lobby a détruit le projet de loi à l’époque : les maisons d’édition. Gallimard, Grasset et Albin Michel. Flammarion en revanche aurait été plutôt un soutien. L’argument utilisé par les maisons d’édition à l’époque pour s’opposer à cette loi ? Devenir des « prolétaires » salirait les auteurs. Ambiance...

Une force qui va (et vient ?)

On voit aujourd'hui apparaître des auteurs qui questionnent la représentativité de la Société des Gens de Lettres. Leur conception de l’écrivain serait trop romantisée et pas assez professionnelle. D’autres s’interrogent sur la capacité de la SGDL à s’opposer aux éditeurs. C'est elle qui avait validé le principe de ReLIRE, la numérisation des oeuvres orphelines, considérant qu'il était peu grave de spolier les auteurs, en numérisant leurs oeuvres sans les solliciter – étant donné qu'en plus, on leur accordait une rémunération minimale.

De même, quand l’association avait présenté sa formation professionnelle « Introduction à l’état d’écrivain », cela avait suscité de la colère chez les auteurs jeunesse.

«Ça m’avait fait bondir, témoigne une autrice. Écrivain, ce n’est pas un état, c’est un métier, à la fin! Et la SGDL touche de grosses subventions SOFIA pour ces formations qui sont très pro éditeurs. C’est sympa comme intro pour quelqu’un qui débute. Si vous connaissez un peu les contrats par contre, vous allez trouver ça vraiment gentillet. Je n’ai pas peur de demander 10-12-14 %, la durée déterminée de 5 ans, et je raye toutes les clauses de cessions qu’eux trouvent acceptables.»

«Notre population professionnelle devrait être représentée par des personnes dont c’est le véritable métier, ajoute un auteur. On imagine un syndicat de plombier dirigé par un avocat qui est plombier à temps partiel? On sait que pour plein d’auteurs, publier un livre est un à côté. Pas de problème. Il y a aussi des trucs que je fais pour mon loisir qui sont pour d’autres leur source de revenus. Sauf que nous ce qu’on veut c’est enfin sortir de ce mythe de l’artiste pour faire reconnaître qu’on bosse. »

La SCAM, avant la cyber-arnaque

Un comble, quand on sait que les problèmes de représentativité ont déjà existé pour la SGDL. C’est de cette crise qu'est née la SCAM, Société civile des auteurs multimédia. La Société des Gens de Lettres, comme son nom l’indique, a d’abord été une société de gestion collective. C’est en tant que société de gestion collective qu’elle apparaît encore dans le Code de la propriété intellectuelle. Mais la SGDL a perdu ses prérogatives suite à une crise liée à la représentativité professionnelle.


Hmmm... pardon ? pixabay licence
La raison ? La SGDL percevait des droits pour le compte des auteurs audiovisuels, sans qu’aucun ne siège à son conseil d’administration. L’opacité sur les sommes versées était totale. La lecture de la genèse de la SCAM par Charles Brabant nous rappelle des problématiques qui opposent aujourd’hui les auteurs du livre à leurs éditeurs :

 Le mystère, dans son ensemble, est pieusement entretenu par une SGDL bouche cousue sur les sommes qu’elle détient au profit des ayants droit. Mais ces nouveaux auteurs sont déjà très heureux de recevoir si peu que ce soit alors qu’ils n’y comptaient pas. Ils n’en demandent pas plus. D’ailleurs, il ne comprennent pas encore bien ce qui génère leurs droits, ils se taisent. Peut-être par peur de les perdre ?

Mai 68, on assiste à un phénomène étrange : l’Hôtel de Massa est très vite occupé. Par les auteurs audiovisuels qui viennent réclamer leur dû ? Aucunement. Ils sont trop engagés ailleurs, dans le combat pour l’ORTF. Non, l’initiative en revient aux seuls auteurs littéraires qui contestent la direction en place et l’empêchent d’entrer à Massa pendant la durée du mouvement. 

De nos jours, dans ses statuts, la Société des Gens de Lettres est une association d’intérêt général. Elle affirme être représentative de tous les auteurs et illustrateurs français. Sa particularité est de contracter un bail emphytéotique avec l’État qui permet de louer l’Hôtel de Massa pour en tirer des revenus : location à des maisons d’édition, pour des lancements de livres, ou encore pour la soirée des Plumes francophones d’Amazon. Un événement qui fait d'ailleurs l'objet d'une enquête pour... contrefaçon.

L’hôtel de Massa est aussi loué à d’autres associations du domaine du livre et d’autres associations d’auteurs qui payent un loyer. La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a d’ailleurs récemment quitté ces locaux. Massivement subventionnée par la SOFIA, la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit, la SGDL fonctionne avec un budget de près de 2 millions d’euros par an, d’après son rapport d’activité.

Follow the money...

Dans ce même document, on apprend que ses adhérents s’élèveraient à environ 2300 dont les cotisations sont à jour, contre les 6000 annoncées. Le rapport 2019 de la Commission de contrôle des organismes de gestion des droits d’auteur et des droits voisins, hébergée par la Cour des comptes, épingle à ce titre la SOFIA et montre du doigt ses deux plus gros bénéficiaires, SGDL et SNE. Or, le SNE bénéficierait de subventions normalement prévues pour la défense des intérêts des auteurs, utilisées pour la défense des intérêts des éditeurs ?

Contactée par ActuaLitté, la Sofia apporte quelques précisions. Erreur d’interprétation, explique en effet la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit : le document n’évoquerait pas un problème dans les attributions, mais plutôt dans la dénomination. En effet, au sein des sommes perçues au titre de la Copie privée, 25 % sont alloués à ce qui est appelé Action culturelle — les 75 autres sont répartis à 50/50 entre auteurs et éditeurs.

Or, ce fameux quart réservé voit les montants répartis en fonction d’éléments fixés par la législation (article L324-17 ou encore R321-6 du Code de la Popriété intellectuelle). « Cette somme est alors répartie en fonction des demandes, des critères et des dossiers, suivant des orientations définies. Et une part peut aller à la défense et aux actions de l’interprofession, association d’éditeurs ou d’auteurs, indistinctement », précise Geoffroy Pelletier, directeur de la Sofia.

Ainsi, le rapport ne pointerait pas le fait que le SNE perçoive des sommes indument, mais plutôt que les sommes versées n’ont pas été correctement identifiées. En clair, les aides sont justes, mais n’étaient pas dans la bonne catégorie…

De l'avenir des “gendelettres”

«Quelle est la réelle indépendance de la SGDL quand on voit qu’ils ne vont pas au Conseil d’État pour dénoncer la suspension du conseil d’administration de l’AGESSA, mais pour sauver les directeurs de collection avec le SNEinterroge une autrice. La Ligue des auteurs professionnels a publié un communiqué sur les dérives des directeurs de collection uniquement éditeurs, qui utilisent notre régime pour précariser des gens qui devraient être salariés! »

Et de poursuivre : « La seule action en justice de la SGDL ces dernières années, c’est de filer un coup de pouce pour que ces derniers puissent continuer à être payés en droit d’auteur? On va bientôt apprendre qu’ils aident le SNE à introduire les directeurs de collection dans le décret des revenus accessoires. »

Notons que la SGDL n’a pas signé le courrier commun des syndicats de tous les métiers créatifs qui appelle le rétablissement de la gouvernance du régime social des artistes-auteurs par des élections professionnelles, comme dans tous les autres métiers en France. C’est depuis peu le ministère qui s’arroge le droit de désigner les organisations d’auteurs qu’il estime représentatives, sans qu’aucun critère ne soit précisé.

« Moi, je ne suis pas un gendelettres. Je suis un auteur», nous affirme un scénariste de BD.

6 Commentaires

 

hebadidon

22/01/2020 à 19:50

Je commente pour ouvrir à la discussion avec des gens de l'autre avis. Je ne comprends pas ce débat, je ne comprends pas qu'on veuille faire de la littérature une source pécuniaire.
Je comprends très bien que l'on veuille vivre de sa passion mais je ne comprends pas qu'on puisse décemment se plaindre de ne pas y arriver. Si on en a pas l'occasion, bah tant pis c'est la vie.

Auteur n'EST pas un métier, il PEUT l'etre, comme musicien, acteur ou réalisateur. Je pense qu'il faut arreter de penser qu'on mérite tous de gagner notre vie d'une activité qu'on fait à la base par passion.

On peut peut-etre critiquer le fait que le responsable de la SGDL ne soit pas qu'auteur mais je ne le comprends pas, il est autant auteur que n'importe lequel qui arrive (ou non) à en vivre sans activité professionnelle parallele.

Je ne demande néanmoins qu'à changer d'avis.

Un Hikikomori

23/01/2020 à 05:39

Quand bien tous ne peuvent pas être auteurs c'est injuste que l'auteur touche le moins de toute la chaîne du livre.

après je suis pas certain que les libraires (qui touchent le plus de la chaîne) acceptent de perdre 12% pour que les auteurs soient à 20%, on pourrait l'imposer à Amazon mais l’État le ferra jamais aux libraires, les auteurs une variable d'ajustement pour toute la chaîne du livre.

Un libraire

23/01/2020 à 10:50

Exactement !
Et on pourrait arrêter de payer les assistantes maternelles : elles ont le plaisir de jouer toute la journée avec les enfants. Les avocats : ils ont la fierté de défendre tout citoyen devant la justice. Les médecins : sauver des vies est trop noble pour ça, et ils ont la reconnaissance de leurs patients et de la société. Les libraires : ils transmettent les livres par passion et ne mangent pas (c'est bien connu).
Blague à part, pourquoi un travail ne mériterait-il pas salaire dès lors qu'il est un minimum intéressant, qu'il confère une reconnaissance sociale ou que la personne aime ce qu'elle fait ?

Ou alors, on ne paye plus personne pour ses activités et on libère les gens des questions du nécessaire vital (logement, nourriture,...) en instaurant un salaire universel de base.

hebadidon

24/01/2020 à 14:44

Je ne pense pas que l'on puisse mettre au meme niveau le statut d'auteur et les corps de métier que vous décrivez. Qu'on le veuille ou non ce n'est pas pareil, l'activité artistique, à mon sens perd de sa valeur quand elle est faite POUR de l'argent. alors bien sur il faut de l'argent pour vivre et c'est génial qu'on fasse en sorte que des gens puisse continuer à vivre tout en se donnant à fond dans leur passion.
Le fait est que je trouve ça quand meme un peu gonflé auqnd le seul propos c'est "On veut plus d'argent car nous sommes des artistes et que nous le meritons".

et evidement que le salaire global est une solution s'il n'est la solution. mais c'est un tout autre débat

Kart

23/01/2020 à 10:30

Je réponds à la personne qui estime qu’écrire est une passion plus qu’un métier.
Ecrire est une passion mais tenter d’écrire mieux, assumer la responsabilité de ce qu’on raconte à des gens qu’on ne connait pas, naviguer dans le monde compliqué de l’édition ou de la production pour travailler avec les bonnes personnes... tout cela est un métier.
Devenir ingénieur peut aussi être le résultat d’une passion. C’est progresser dans l’activité d’ingénierie qui en fait un métier.
Pour faire un bon écrivain, une bonne écrivaine , un ou une bonne scénariste, un ou une peintre... et même un ou une ingénieur/e il faut souvent dix ans. Dix ans de passion, mais pas dix ans de loisir.
Et la suite? Quand on est enfin un/e auteu/e qui a dans les mains des outils forgés, on est aujourd’hui contraint d’arrêter d’écrire exclusivement. Nier qu’écrire est un métier oblige a accepter trop de petits boulots alimentaire ou à faire autre chose
La passion, c’est un mot d’amateur. La nécessité, le travail, le métier sont des des mots d’auteur/e.

Autrice

24/01/2020 à 09:46

Passion ou métier ? La question peut se poser quand on écrit seul chez soi un texte que personne n'attend et qu'on va proposer ensuite à des éditeurs. Mais on oublie que les éditeurs publient énormément d'ouvrages pour lesquels ils passent commande. Une commande, un contrat, une somme et un délai, on est clairement dans du travail qui doit ouvrir des droits. Personne ne fait les commandes par passion. Mais beaucoup d'auteurs vivent des commandes...

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

L’exil en images de Nime, dessinateur algérien

Pas d’annonce officielle ni de grandes effusions – à la place, une courte animation BD publiée sur Facebook, avec un titre plus innocent que la réalité de ce récit : « Le Déménagement ». Nime y raconte son départ de l’Algérie pour la France, qui est devenue la terre d’accueil et de refuge.

19/07/2021, 12:27

ActuaLitté

Captain America, ennemi du rêve américain ?

Captain America, l’une des mascottes de Marvel, fait parler de lui. Un segment sur Fox News lui a été dédié avec le titre suivant : « Marvel critiqué pour avoir politisé Captain America. » La source de l’indignation ? La publication du premier tome d’une nouvelle série, The United States of Captain America, paru le 30 juin dernier aux États-Unis. Une revisite de l’histoire de Steve Rogers, avec un twist moderne, le tout sur 36 pages, qui auront donc suffi à faire trembler la production de Fox News…

15/07/2021, 11:46

ActuaLitté

Mort de Philippe Aigrain, des logiciels libres aux biens communs

Présenté comme un spécialiste de la propriété intellectuelle, Philippe Aigrain était aussi bien poète que romancier, chercheur et épris de liberté. Ces dernières années, il s’était engagé en cofondant La Quadrature du net, organisation de défense des libertés des internautes, mais avait également pris la direction de Publie.net, la maison d’édition numérique. C’est la structure qui annonce la triste nouvelle.

12/07/2021, 14:15

ActuaLitté

Il avait écrit sur Bordage, Tolkien, Herbert : décès d'Alexandre Sargos

Né en 1969, journaliste et photographe, Alexandre Sargos est passionné de science-fiction et de fantasy. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur des sujets de société, dont un livre d’enquête sur la mafia japonaise (Flammarion) et un livre d’entretiens avec Pierre Bordage (Au diable vauvert). Il est décédé ce 7 juillet apprend-on, de ce que l’on nomme pudiquement une longue maladie.

12/07/2021, 09:26

ActuaLitté

Le pire et le meilleur des films d'horreur, selon Stephen King

Le genre de l’horreur représente une importante démographie des créations cinématographiques récentes — mais son existence remonte aux débuts du cinéma. Le Manoir du diable (1896), qui peut être considéré comme le premier film d'horreur, a ainsi été réalisé par Georges Méliès, pas moins. Comme pour tous les genres, on trouve du bon… et du beaucoup moins bon. Récemment, Stephen King a partagé sur les réseaux sociaux le titre du pire film d’épouvante, d'après lui...

09/07/2021, 16:31

ActuaLitté

L'Observateur Toubabou : immersion dans le Burkina Faso, en pleine guerre du Sahel

Le 4 juin dernier, une attaque terroriste d’un village dans le nord-est du Burkina Faso fait au moins 132 morts civils, des hommes, des femmes, des enfants, alors même que l’armée était en exercice dans la région. Depuis le 15 janvier 2016 et l’attentat dans la capitale Ouagadougou, le terrorisme a fait plus de 1650 morts dans des centaines d’attaques. Alors que jusqu’ici, le Burkina Faso était surtout connu pour le pacifisme de son peuple et une coexistence religieuse souvent montrée en exemple.

09/07/2021, 12:26

ActuaLitté

Bouclier défensif, réalité communautaire... Les scénarios de la Red Team dévoilés

En juillet 2019, le ministère des Armées avait lancé une mobilisation d'écrivains et autres créatifs, appelés sous les drapeaux pour rejoindre une « Red Team ». L'objectif : faire dans la prospective pour aider l'armée française à innover, en imaginant des situations hypothétiques, certes, mais crédibles. Les deux scénarios sont désormais en ligne.

08/07/2021, 10:24

ActuaLitté

Le nouveau comité de la Société des gens de Lettres 

La SGDL a organisé le 22 juin dernier son Assemblée générale annuelle. À cette occasion, les autrices et les auteurs de la SGDL ont approuvé les résolutions soumises au vote, dont l’approbation des comptes. Ils ont également élu leurs représentants au Conseil d’administration. Quatre de ses membres ont été renouvelés (Belinda Cannone, Évelyne Chatelain, Léonor de Recondo et Isabelle Sivan) et quatre auteurs rejoignent les rangs du Comité (Irène Frain, Mathias Lair, Nicolas Grenier et Sébastien Spitzer).

06/07/2021, 16:51

ActuaLitté

Le scientifique, médecin et auteur Axel Kahn est mort

Âgé de 76 ans, Axel Kahn est décédé ce 6 juillet 2021 des suites d'un cancer, a annoncé la Ligue contre le cancer, qu'il présidait depuis 2019. Membre pendant une dizaine d'années du Comité consultatif national d'éthique, il a signé de nombreux ouvrages sur la médecine et sur les questions éthiques et philosophiques qu'elle soulève.

06/07/2021, 11:53

ActuaLitté

Région Sud : un répertoire des résidences d'écriture et d'illustration

La région Sud annonce le lancement d'une plateforme de recension et de recherche des résidences d'artistes, et notamment celles tournées vers l'écriture et l'illustration. Destination Résidences relaie ainsi appels à candidature et actualités des créations.

05/07/2021, 16:50

ActuaLitté

La Villa Albertine, nouveau projet de résidences dans 10 villes des États-Unis

S’inscrivant dans la continuité culturelle de la Villa Médicis à Rome, la Casa de Velázquez à Madrid et la Villa Kujoyama à Kyoto, cette quatrième Villa de la France à l’étranger ouvrira ses portes dès l’automne prochain. Le lieu permettra d’organiser des résidences qui accueilleront des artistes, des écrivains, ainsi que des professionnels de la culture et ce, sur l’ensemble du territoire américain.

05/07/2021, 12:47

ActuaLitté

La Charte publie ses recommandations tarifaires 2022

Chaque année, la Charte des auteurs et des illustrateurs pour la jeunesse publie ses recommandations tarifaires pour la rémunération des auteurs et autrices par les organisateurs de festivals et autres événements. Les tarifs ont été réévalués à partir de l'indice des prix à la consommation, soit +1,3 % (indice Insee 2021).

01/07/2021, 11:09

ActuaLitté

Prix Picto de la Photographie de Mode : appel à candidature pour l’année 2021

Distinction de référence pour les talents émergents dans le domaine de la mode, le Prix Picto de la Photographie de Mode lance son nouvel appel à candidature, après une année 2020 riche en nouveautés. Initié en 1998 par le laboratoire PICTO, ce Prix a pour vocation de soutenir les photographes de mode de moins de 35 ans, de les aider à débuter leur carrière et de faire émerger de jeunes talents. Le Prix a révélé des photographes talentueux qui ont maintenant une carrière internationale, tels que Louis Decamps (Lauréat 1998), Sofia & Mauro (Lauréats 2002), Marjolijn de Groot (Lauréat 2003), ou encore Kourtney Roy (Mention spéciale 2007).

28/06/2021, 17:26

ActuaLitté

Appel à projet : une nouvelle résidence pour autrice et auteur de BD

Dans le cadre de l’année BD 2021, l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) inaugure une résidence d’artiste annuelle pluridisciplinaire en partenariat avec l’ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques). Organisée avec le soutien de la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) et du ministère des Armées, la première occurrence est consacrée à un auteur ou une autrice de bande dessinée.

25/06/2021, 08:50

ActuaLitté

Rémi Lainé succède à Laëtitia Moreau à la présidence de la Scam

Composé de 22 autrices et auteurs, le Conseil d'administration de la Scam décide de la politique de la société de gestion des droits d'auteur ; il est renouvelé par moitié tous les deux ans. Ce mercredi 16 juin, lors de leur assemblée générale ordinaire, les auteurs et autrices de la Scam ont donc renouvelé une partie de leur Conseil d’administration.

18/06/2021, 16:51

ActuaLitté

S’offrir un James Joyce pour le Bloomsday

Chaque 16 juin, Bloomsday est célébré à travers le monde en souvenir de Leopold Bloom, personnage principal d’Ulysse qui, au cours de cette journée de 1904, déambule à travers Dublin au gré de ses rencontres et de ses réflexions… Cette année, de 10h à 20h, un exemplaire de Ulysse ou Dublinois de l’auteur irlandais James Joyce attend les amateurs de chasse au trésor, dans les 5e et 6e arrondissements de Paris.

15/06/2021, 16:05

ActuaLitté

Guillaume Trouillard en résidence à la Cité de la BD d’Angoulême 

Dans le cadre du Jumelage entre la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image et le centre social CAJ Bel-Air Grand Font (CAJ), une résidence d’auteurs originale a été initiée avec le Commissariat d’Angoulême. Ce projet, réalisé avec Afif Khaled, a pour objectif d’illustrer le quotidien des policiers à travers une immersion dans la vie quotidienne du commissariat d’Angoulême. Il doit également permettre de renforcer le dialogue et le lien entre policiers et habitants des quartiers à travers des ateliers menés au centre social.

15/06/2021, 15:10

ActuaLitté

Françoise Briquel-Chatonnet élue membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Un décret du président de la République, daté du 14 juin 2021, valide l'élection de Françoise Briquel-Chatonnet en tant que membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Elle occupe le fauteuil laissé vacant par le décès de Marc Fumaroli, disparu en juin 2020.

15/06/2021, 09:33

ActuaLitté

Disparition de Nikita Mandryka, cofondateur de L'Écho des savanes

L’artiste-auteur de bandes dessinées Nikita Mandryka est décédé à l’âge de 80 ans, dans la nuit du 13 au 14 juin 2021, à Genève, où il résidait. Créateur du Concombre masqué, il était le dernier cofondateur vivant de L’Écho des savanes, après les disparitions de Marcel Gotlib (2016) et Claire Bretécher (2020).

14/06/2021, 15:43

ActuaLitté

Disparition de l'autrice Lucinda Riley, à l'origine de la saga Les Sept Sœurs

L'autrice irlandaise Lucinda Edmonds, mieux connue sous le pseudonyme Lucinda Riley, est décédée le 11 juin dernier à l'âge de 53 ans des suites d'un cancer. C'est ce qu'a révélé son mari, dans un message envoyé à ses différents éditeurs la semaine passée.

14/06/2021, 10:53

ActuaLitté

Bambi : au-delà du faon, un créateur répudié par l'Allemagne nazie

L’évocation de Bambi renvoie automatiquement à la scène déchirante où sa mère est tuée par des chasseurs, dans l’adaptation réalisée par les studios Disney en 1942. Pourtant, avant de devenir ce mythique personnage de cinéma, Bambi était le héros de la nouvelle Bambi L'Histoire d’une vie dans les bois, écrite par Felix Salten, en 1923. 

13/06/2021, 09:43

ActuaLitté

Maïa Bensimon élue vice-présidente du Conseil des écrivains européens

Le Conseil des écrivains européens annonce avoir procédé à l'élection de son bureau, de manière dématérialisée, au cours de son assemblée générale annuelle, le 7 juin dernier. Maïa Bensimon, responsable juridique de la Société des Gens de Lettres (SGDL) a été élue vice-présidente de l'organisation. L'autrice allemande Nina George reste présidente.

10/06/2021, 15:20

ActuaLitté

Angoulême : le FIBD veut privilégier “le dialogue au rapport de force”

Interpelé à plusieurs reprises par le collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) à propos des votes du Grand Prix et du nombre de voix obtenues par Bruno Racine, suite à un vote protestataire, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême répond par l'intermédiaire d'un courrier de Franck Bondoux, délégué général du FIBD. Il y assure que le FIBD souhaite rester « un espace d'échanges entre les acteurs de l'écosystème de la bande dessinée et entre eux et les pouvoirs publics ».

07/06/2021, 15:09

ActuaLitté

Karin Serres en résidence d’écriture à l’Observatoire de l’Espace

L’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES, accueillera Karin Serres à l’automne 2021. Autrice, dramaturge et metteuse en scène, elle a reçu le soutien de la Région Île-de-France pour l’écriture de son prochain roman, Nager dans la nuit. Son écriture interroge la place laissée à la nature et à l’invisible dans le monde moderne. Elle a notamment publié Monde sans oiseaux (Stock, 2013) et Happa no ko (Le Rouergue, 2018).

04/06/2021, 16:14

ActuaLitté

Grand Prix du FIBD : l'éviction de Bruno Racine “illégitime” selon le Collectif AAA

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a dévoilé hier les trois auteurs finalistes du Grand Prix : Pénélope Bagieu, Catherine Meurisse et Chris Ware. Dans le communiqué de l'événement, « un vote protestataire » est évoqué, celui en faveur de Bruno Racine, auteur d'un rapport portant sur la situation des auteurs et autrices. Le Collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) demande la publication des résultats chiffrés du vote.

04/06/2021, 11:46

ActuaLitté

Bien corriger, ou ne pas bien corriger en littérature ?

L’Association des correcteurs de langue française (ACLF) et Fontaine O Livres organisent un cycle de trois rencontres en visioconférence sur le thème de la préparation des écrits littéraires. La première séance aura lieu le jeudi 10 juin 2021, de 17 h 30 à 19 h, avec Franck Bouysse, auteur, et Édith Noublanche, correctrice, autour du texte Né d’aucune femme

02/06/2021, 16:51

ActuaLitté

Lancement de résidences d'artistes par l'Archipel Butor

L’Archipel Butor est une bibliothèque patrimoniale, qui s’appuie sur la présence de « documents anciens, rares ou précieux ». Située à Lucinges (Haute-Savoie), cette bibliothèque est constituée de trois îlots, tous ouverts au public depuis le 10 octobre 2020. A présent, L’Archipel Butor lance ses résidences d'artistes à la maison Michel Butor, avec deux options.

02/06/2021, 16:28

ActuaLitté

Disparition d'Eric Carle : “Toi, petite chenille, peut devenir un beau papillon”

L'auteur illustrateur américain Eric Carle est mort ce dimanche 23 mai à l'âge de 91 ans. Utilisant régulièrement des papiers découpés et peints pour illustrer ses albums, il a signé en 1969 The Very Hungry Caterpillar (La Chenille qui fait des trous, Mijade, 1995), devenu depuis un grand classique de la littérature jeunesse.

27/05/2021, 10:14

ActuaLitté

Après Albator, Jérôme Alquié s'attaque à Saint Seiya

En 2019, les éditions Kana avaient publié le premier tome de la série Capitaine Albator — Les mémoires de l'Arcadia, d'après la série culte de Leiji Matsumoto, supervisé par ce dernier, mais signé par l'auteur français Jérôme Alquié. Alquié se lance dans un nouveau projet, tourné vers une autre licence culte, Saint Seiya, ou Les Chevaliers du Zodiaque.

24/05/2021, 11:22

ActuaLitté

Frédéric Maupomé devient secrétaire général de la Ligue des auteurs professionnels

Au terme d’élections, et après un changement de statut, la Ligue des auteurs professionnels accède au statut de syndicat. Son objectif exclusif sera donc la défense « des intérêts d’une profession, car c’est bien ce que nous formons, une profession ». À ce titre, Frédéric Maupomé a été élu secrétaire général et Thomas Fouchault prend le poste de trésorier. 

17/05/2021, 17:18

ActuaLitté

L’Observatoire de l’Espace réunit trois autrices dans un laboratoire d’écriture

Au sein du Centre National d’Études Spatiales, l’Observatoire de l’Espace, véritable « laboratoire culturel » au service de la création artistique et de la recherche en sciences humaines, élabore des dispositifs expérimentaux qui favorisent l’émergence d’une approche culturelle de l’aventure spatiale. À cette fin, il a récemment invité trois autrices à constituer un laboratoire éphémère d’écriture autour de la question des non-humains dans l’Espace. 

10/05/2021, 11:00

ActuaLitté

“Créer est un métier” : 270.000 auteurs en quête d'un statut

En 2020, la littérature jeunesse représentait 737 millions € de revenus pour l’industrie du livre (données GfK, octobre 2020). Soit un livre vendu sur quatre, avec une croissance de 1,1 %. Pourtant, celles et ceux à qui l’on doit ce dynamisme restent méconnus – comprendre, considérés comme n’étant pas des professionnels. Cette semaine, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse décide de prendre les choses en main.

05/05/2021, 08:50

ActuaLitté

Le Trait : porter la voix des artistes auteurs en Région et au-delà

Basée dans la région Sud PACA et plus spécifiquement à Marseille, la toute jeune association Le Trait fait face à plusieurs défis. D’abord renouer le dialogue avec les institutions, ensuite tenter de redynamiser une ville riche en artistes, mais pauvre en opportunités. Enfin, mettre un terme au flou et à la précarité qui entourent la profession d’artiste-auteur. Créée durant le confinement, l’organisation s’inscrit dans le mouvement global de revendications qui agitent aujourd’hui le pays.

 

30/04/2021, 08:57

ActuaLitté

Un délai supplémentaire de 6 mois pour un jeune poète menacé d'expulsion

La mobilisation autour du poète Mohamed Bangoura, alias Falmarès, a payé. Ce jeune Guinéen, âgé de 19 ans, était menacé d'expulsion, à partir du 21 mai, après un refus de son titre de séjour par la préfecture de la Loire-Atlantique. Son récit et ses textes lui ont apporté de nombreux soutiens, permettant d'obtenir un délai de 6 mois pour régulariser sa situation.

27/04/2021, 11:05

ActuaLitté

Backchannel, le dernier projet de Stan Lee, en financement participatif

S'il restait la figure tutélaire — et médiatique — de Marvel, Stan Lee avait pris quelques distances avec le groupe, notamment en créant sa propre structure, POW! Entertainment. Il y publiait encore des œuvres avant sa disparition, notamment Backchannel, un webcomic désormais changé en album par l'intermédiaire d'un financement participatif.

26/04/2021, 13:07

ActuaLitté

Paloma Hidalgo, lauréate de la bourse de création de poésie Gina Chenouard

Grâce au legs de la poétesse Gina Chenouard (1924-2010), la SGDL soutient la création poétique contemporaine en décernant une bourse qui porte son nom. Dotée de 3 000€, cette bourse est destinée à encourager un projet d'écriture.  

13/04/2021, 18:01

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Paris : des bibliothèques en grève contre le Pass sanitaire

Les usagers, pas plus que les personnels, ne semblaient emballés à l’idée qu’un Pass sanitaire soit exigé pour entrer dans une bibliothèque. Rendu toutefois obligatoire pour tout espace culturel accueillant du public, cet outil irait en effet à l’encontre des missions mêmes des établissements de prêt. Or, le décret d’application, s’il ne laisse plus planer de flou concernant la vérification des cartes d’identité, reste implacable sur le Pass.

24/07/2021, 13:18

ActuaLitté

Pandémie et lecture : 30% des Brésiliens ont opté pour l'ebook

Après une première enquête nationale menée en septembre 2020 à propos des habitudes culturelles des Brésiliens, Itaú Cultural et Datafolha présentent de nouveaux chiffres. L’étude révèle une nette augmentation quant aux habitudes de consommations en ligne, durant la pandémie, autour des activités culturelles. Au total, ce sont 2276 personnes qui ont été interrogées entre le 10 mai et le 9 juin, issues de toutes les régions géographiques, de toutes les classes sociales.

23/07/2021, 17:58

ActuaLitté

Les Avrils et La croisée confient leurs romans de la rentrée à l’agence ƎR

Comptant déjà plusieurs éditeurs partenaires, l’agence ƎR prendra en charge les relations presse des maisons Les Avrils et La croisée pour la rentrée littéraire. Six ouvrages sont d’ores et déjà défendus et d’autres sont à venir. Le label littérature, fondé en janvier 2018 par le groupe Delcourt, était devenu Delcourt Littérature, avant d’être rebaptisé La croisée, intégrant fiction française, étrangère et créative non fiction.

23/07/2021, 17:25

ActuaLitté

Manga : les ventes de Tokyo Revengers explosent, 32 millions d'exemplaires

Publiée par Kodansha, qui édite aussi la célèbre saga de L'Attaque des Titans, la série de mangas Tokyo Revengers, du mangaka japonais Ken Wakui (traduit par Aurélien Estager), tend à devenir l'un des mangas les plus en vogue de 2021. Depuis la sortie de son animé, en avril dernier, elle voit ses ventes exploser. D'après Manga news, environ 20 millions d'exemplaires étaient en circulation au début de juin dernier alors que 32 millions d'exemplaires sont aujourd'hui écoulés.  

23/07/2021, 12:08

ActuaLitté

Des auteurs kurdes dans le patrimoine de la Bibiothèque nationale grecque

Noyaux culturels, les bibliothèques nationales ont des responsabilités spécifiques au sein du système de bibliothèque et d'information d'un pays et, de fait, reflètent l’image d'une nation. C’est ainsi que la Bibliothèque nationale de Grèce, à Athènes, suivant une intervention ministère grec de la Culture, prévoit d'ouvrir une nouvelle section dédiée à la langue et aux œuvres d’auteurs kurdes. Un pas de plus vers de meilleures relations diplomatiques entre les deux territoires.

23/07/2021, 11:38

ActuaLitté

Inchangé en 64 ans : l'ordre des Arts et des lettres comptera un membre de plus

Le grand chancelier de la Légion d’honneur n’a manifestement pas vu d’objection sur le principe. Moralité, Jean Castex, Premier ministre et Roselyne Bachelot, officiant à la Culture ont validé le principe. Le décret 2021-971 modifie donc son prédécesseur du 2 mai 1957. Et ajoute dès lors un membre de droit supplémentaire à l’ordre des Arts et des Lettres.

23/07/2021, 11:06

ActuaLitté

Les meilleures ventes des livres : Demon Slayer fait l'unanimité

Avec le concours de notre partenaire Edistat, ActuaLitté propose chaque semaine de découvrir les meilleures ventes de livres (semaine 28, juillet 2021). Un double classement qui cherche du côté des librairies, mais également à travers le marché global, quels titres, tous genres confondus, ont fait le bonheur des lecteurs.

23/07/2021, 10:31

ActuaLitté

Inondations : une bibliothèque dévastée, vidée... en gardant le sourire

Voilà une semaine, des inondations balayaient l’Europe : des précipitations abondantes au point de voir déborder les bassins fluviaux. En Allemagne, pays principalement touché, on évalue à quelque 5 milliards d’euros les dégâts occasionnés. Le tout avec un bilan catastrophique, accompagné de 170 morts et plusieurs disparus, aujourd’hui sans trop d’espoir. 

22/07/2021, 17:19

ActuaLitté

Comics : propagande et soft power de l’idéologie américaine 

Gratuits pour appâter le chaland, puis vendus pour 10 cents dès 1934, les comics sont amplement parvenus depuis à séduire un large lectorat : les arguments sont connus, faciles à lire, légers, aux pages colorées et souvent bourrés de scènes d’action. Quoique d’apparence inoffensive, ces bandes dessinées ont cependant été de subtils – quoique... – outils de propagande par le passé.

22/07/2021, 16:50

ActuaLitté

Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris

En partenariat avec Petit Futé, la Métropole du Grand Paris est présente dans le guide Petit Futé 2021-2022 Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris. Ce guide met en valeur la diversité et la richesse du patrimoine architectural, culturel et naturel de la Métropole du Grand Paris.

22/07/2021, 16:25

ActuaLitté

Ricardo Franco Levi réélu au titre de président des éditeurs italiens

Depuis maintenant quatre ans, cet ancien de la presse et figure politique du Parti démocrate préside donc à la destinée de l’association des éditeurs italiens. Ricardo Franco Levi, originaire d’Uruguay, âgé de 72 ans, vient d’être reconduit dans ses fonctions, pour un troisième mandat. Avec pour perspective, désormais, d’améliorer « l’éducation dans le pays, en s’attaquant aux disparités territoriales ».

22/07/2021, 16:20

ActuaLitté

Christian Laforce, nouveau directeur général pour Copibec

La société québécoise de gestion collective des droits de reproduction, mieux connue sous le nom de Copibec, est heureuse d’annoncer aujourd’hui l’entrée en fonction de son nouveau directeur général, Monsieur Christian Laforce.

22/07/2021, 15:48

ActuaLitté

Barack Obama et Bruce Springsteen en duo, pour l'Amérique

Dans la même semaine, le Prince Harry et quelques jours plus tard, Obama et Springsteen : le groupe éditorial américain ne fait pas dans la dentelle. Plutôt dans le best-seller. Penguin Random House annonce ainsi l’achat des droits internationaux pour un livre de conversations entre l’ex-président américain et le chanteur de 71 ans — considéré comme l’un des plus populaires au monde. Après 120 millions d’albums écoulés, combien de livres vendra Bruce ?

22/07/2021, 15:00

ActuaLitté

Grèce : ebooks et audiolivres moins taxés, avec une TVA à 6 %

La transition découle d’une forte recommandation du ministère de la Culture, que le ministère grec des Finances a fini par adopter. La fiscalité des ouvrages numériques – livres et audiolivres – sera réduite de 24 à 6 %. Autrement dit, la Grèce embrasse une harmonisation de la TVA sur les contenus culturels physiques et dématérialisés.

22/07/2021, 12:55

ActuaLitté

Plongez dans les recoins sombres de la Forêt interdite avec Harry Potter

En octobre, les sorciers et sorcières de tous âges seront invités à pénétrer dans les entrailles de la Forêt interdite, lieu mythique regorgeant de mystères, tout droit issu des romans de J.K. Rowling. Warner Bros., en partenariat avec Thinkwell Group, propose cette nouvelle expérience en plein air pour tous les amoureux du monde ensorcelé de Harry Potter.

22/07/2021, 12:05

ActuaLitté

Le guide botanique pour tout savoir du jardin du musée départemental Albert-Kahn 

Co-réalisé avec les éditions Skira, Le Jardin d’Albert Kahn, Un tour du monde botanique est d’ores et déjà disponible sur site et en librairie. Cet ouvrage apportera toutes les connaissances nécessaires à la (re)découverte, dans ses détails les plus infimes, du jardin du musée départemental Albert-Kahn, situé à Boulogne-Billancourt.

22/07/2021, 12:02

ActuaLitté

Hongrie : les traducteurs tempêtent contre la loi anti-LGBT

Un double album dont l’histoire aurait dû être accompagnée d’un avertissement signalant un « contenu inhabituel ». Un auteur qui parle de familles avec deux papas et deux mamans. Et voici que les autorités hongroises sévissent : 250.000 forints d’amende infligée à une librairie, soit l’équivalent d’un mois du salaire moyen local. Tout cela parce qu’un ouvrage évoquant l’homosexualité choque encore…

22/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Patrik Ourednik, “intriguant pour n’importe quel lecteur européen“

Né en 1957, Patrik Ouředník est l’un des auteurs tchèques contemporains qui peut se targuer d’être parmi les plus lus en France. Émigré dans l’Hexagone depuis 1984, il s’est approprié la langue française comme langue d’écriture dans ses tous derniers titres. 

22/07/2021, 10:28

ActuaLitté

Bookshop : bouée de sauvetage pour les libraires indépendants

Affiché fièrement comme une banderole, en haut de page sur le site de Bookshop : « 15 033 921,13 $ amassés pour les librairies locales. » Cette plateforme, qui se présente comme « l’alternative éthique » face à Amazon, semble gagner son pari. Avec 1,47 million d’utilisateurs depuis ses débuts, libraires comme lecteurs, Bookshop a surtout permis à de nombreux établissements indépendants de se maintenir à flot...

21/07/2021, 16:16

ActuaLitté

Auto-censure au salon du livre de Hong Kong

Alors que l’évènement avait été mis en suspens et reporté à deux reprises l’année dernière à cause de la pandémie, le salon du livre de Hong Kong a rouvert ses portes... Mais à quel prix ? Il attire, en temps normal, une foule de visiteurs avides de trouver de nouvelles lectures à se mettre sous la dent. Or cette année, le choix a été bien plus dérisoire qu’à l’accoutumée. Pour cause, la “Loi sur la sécurité nationale”, qui a poussé les éditeurs à la censure de leur catalogue.

21/07/2021, 11:26

ActuaLitté

Juliette Kirszenberg, chargée de communication pour Editis

Juliette Kirszenberg a rejoint le groupe Editis en qualité de chargée de communication. Elle reporte à Pascale Launay, directrice communication et RSE groupe.

21/07/2021, 07:40

ActuaLitté

Scribd, pionnier de la lecture streaming et abonnement, bientôt coté en Bourse ?

Société pionnière de la lecture sur abonnement, au départ simple site d'hébergement de fichiers textes, Scribd pourrait bientôt être cotée en Bourse. Des rumeurs persistantes font état de ce projet, à peine démenties par le cofondateur de la plateforme.

20/07/2021, 16:45

ActuaLitté

Cuba : interpelé après une manifestation, l'écrivain Javier L. Mora écope d'un “avertissement”

Le 11 juillet dernier, comme de nombreux Cubains, l'écrivain Javier L. Mora se trouvait dans la rue. Il se trouvait plus précisément dans la province de Holguín, où des citoyens ont marché dans les rues, appelant à une réforme du système politique et à des mesures économiques fortes. Arrêté le 16 juillet dernier, il a été libéré deux jours plus tard, avec un « avertissement ».

20/07/2021, 16:11

ActuaLitté

Trotro, si fier de sa petite soeur Zaza, qu'elle a sa propre série désormais

La nouvelle série de Bénédicte Guettier sera à découvrir pour les bébés, dès 6 mois, en librairie, dès le 26 août. Mais comme on se doute qu’ils ne se rendront pas d’eux-mêmes dans les points de vente, on préfère en alerter leurs parents… Trotro, l’âne, dont la famille s’est déjà agrandie avec la venue de Zaza… La petite méritait bien de trouver sa place dans la collection...

20/07/2021, 16:04

ActuaLitté

Sonia Rachline raconte l'histoire du Lido, qui fête ses 75 ans

Le 16 septembre, le Lido rouvrira ses portes. Pour l’occasion, une programmation inédite, ainsi que la création d’un nouveau tableau, « Inoubliable », voulu comme un voyage à travers les revues du Lido. Pour accompagner ce spectacle, les éditions Flammarion annoncent la publication d’un livre illustré, écrit par la journaliste Sonia Rachline et préfacé par Nikos Aliagas.

20/07/2021, 13:11

ActuaLitté

Look Back, un one shot sur d'apprentis mangakas par Tatsuki Fujimoto (Chainsaw Man)

Dernière série événement dans le domaine du shonen, Chainsaw Man a mis en lumière l'œuvre de Tatsuki Fujimoto — en France, les tomes sont publiés chez Kazé dans une traduction de Sébastien Ludmann. Malgré la mise en pause de Chainsaw Man pendant quelques mois, Tatsuki Fujimoto ne s'est pas retrouvé démuni, et publie un one-shot, Look Back, particulièrement remarqué.

20/07/2021, 12:16

ActuaLitté

L'autobiographie du Prince Harry, à 20 millions $, prévue en 2022

Penguin Random House, la prestigieuse maison d’édition new-yorkaise, a annoncé ce 19 juillet la publication de l’autobiographie du Prince Harry, duc de Sussex. Ce livre « intime et sincère » donne l’occasion au Prince d'un récit voulu personnel, écrit de sa main – avec l'aide d'un journaliste mystérieux encore. Le tout, pour le bonheur du public. 

20/07/2021, 11:59

ActuaLitté

Feel Bad Books : “romans déprimants, d'auteurs dépressifs pour lecteurs déprimés”

Si l’expression originelle remonterait au livre de Jonas Jonasson, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (trad. Caroline Berg)— soit mars 2011 — les Feel Good Books ont depuis fleuri. Contrepoint, manifestement, d’un héritage littéraire parisien propice à l’autofiction, ils offrent des lectures enthousiasmantes. Avec cette promesse d’un réconfort proche de la tasse de chocolat chaud en plein hiver. Oui, mais l’époque s’ouvre à d’autres réalités…

20/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Le quartier Richelieu, à Paris, au coeur d'un projet de recherche

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, et Éric de Chassey, directeur général de l’INHA, ont signé le 19 juillet 2021, une convention de mécénat pour le projet de recherche « Richelieu. Histoire du quartier », qui vise à retracer l’histoire du quartier que partagent les deux institutions.

20/07/2021, 10:49

ActuaLitté

Christelle Creff reconduite dans ses fonctions à la tête de la Drac Grand Est

Un arrêté du 13 juillet 2021, pris par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin, reconduit dans ses fonctions de directrice régionale des affaires culturelles de la région Grand Est Christelle Creff, conservatrice générale des bibliothèques.

20/07/2021, 10:25

ActuaLitté

Au-delà de 50 personnes, pass sanitaire exigé dans les bibliothèques

Malgré les inquiétudes exprimées de la profession, les établissements de lecture publique, dès lors qu'ils accueillent plus de 50 personnes, seront bel et bien soumis à des règles d'accueil plus strictes, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Pour accéder aux établissements et à leurs événements, au-delà d'une jauge de 50 personnes, il faudra présenter le « pass sanitaire », un test négatif ou encore un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois.

20/07/2021, 09:42

ActuaLitté

Wonder Woman : l'icône féministe souffle ses 80 bougies

80 ans, ce n’est pas rien. Surtout lorsqu’on est l’une des premières super-héroïnes de comics ! Pour l’occasion, DC Comics et Warner Bros. ont annoncé une campagne de taille : avec « Believe in Wonder » était lancée, dès mars, une célébration mondiale pour l’entrée de Wonder Woman dans le monde des octogénaires. De nombreux évènements sont prévus : des expositions, notamment, mais surtout une myriade de nouvelles publications en l’honneur de la super-héroïne au lasso magique et aux engagements féministes.

19/07/2021, 17:10

ActuaLitté

Boue rouge, vortex océanique... Le vocabulaire s'adapte aux catastrophes climatiques

L'été sera sans doute, malheureusement, marqué par d'autres événements climatiques extrêmes, à l'image des récentes inondations en Allemagne et en Belgique. Devant ces nouvelles manifestations et ces dangers inédits, le vocabulaire s'actualise aussi, en témoignent les récents travaux de la Commission d'enrichissement de la langue française.

19/07/2021, 16:35

ActuaLitté

Un algorithme conseillera des lectures, sur les sites de libraires

L’application française Gleeph annonce une nouvelle collaboration avec Tite-Live, logiciel de gestion et services numériques dédiés aux librairies. Il s'agira notamment de mettre à disposition l'algorithme Fahrenheit pour les libraires profitant de Tite-Live. Cet outil propose en effet chaque jour des suggestions personnalisées à chacun d’entre eux.

19/07/2021, 15:56

ActuaLitté

À Berlin, la lauréate du Prix Nobel Svetlana Aleksievitch soupçonnée d'attentat

Dans les aéroports, les imprévus et autres contretemps n'épargnent pas les lauréats du Prix Nobel de Littérature. Svetlana Aleksievitch, autrice biélorusse qui l'a reçu en 2015, a ainsi été considérablement retardée à Berlin, alors qu'elle souhaitait se rendre à Wrocław, en Pologne, pour un débat. Les autorités recherchaient visiblement une bombe dans sa valise...

19/07/2021, 15:32

ActuaLitté

Fnac récupère vos livres d'occasion, sans vraiment les racheter

L’agitateur culturel ouvre plus grand la porte au commerce d’occasion de livres : dans un accord passé avec La Bourse aux Livres, solution de vente entre particuliers, Fnac disposera d’une solution de reprise des ouvrages. Il faudra se déplacer en magasin, pour faire estimer la valeur de ses titres, mis en vente par la suite. Un modèle qui prolonge les « engagements pour une consommation durable », assure le distributeur.

19/07/2021, 15:29