#Librairie

135 € d'amende pour des livres : la confusion du déplacement dérogatoire

Excès de zèle chez les gendarmes de Corse — on aura donc tout vu durant la crise sanitaire. Alors qu’une librairie offre une solution de drive pour ses clients, une internaute a contacté la rédaction pour faire part de sa mésaventure. En effet, après avoir retiré du drive des ouvrages, elle a écopé d'une amende de 135 €, au motif que son autorisation de sortie était « non valable ». 

Le 08/04/2020 à 12:45 par Nicolas Gary

55 Réactions |

Publié le :

08/04/2020 à 12:45

Nicolas Gary

55

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Frédéric BISSON, CC BY 2.0 (photo d'illustration)

Un livre coûte donc, en termes d’infraction, un feu rouge grillé — la suppression de 4 points de permis en moins. Lory Massey, gérante de la librairie A Piuma lesta, située à Bastia, n’imaginait pas que son opération drive finirait par une sanction de la gendarmerie. « Je venais récupérer des mangas pour ma fille. Je me suis pris une amende de 135 euros en allant retirer un livre », nous indique la maman passablement exaspérée. Voilà qui fait en effet cher l'heure de lecture...

Amendes amères et filées

L’État indique que plus de 400.000 verbalisations ont été opérées depuis que les autorisations de sortie sont en vigueur, le 17 mars. Après la seconde phase de confinement, le montant a basculé de 38 € à 135 € — 200 € en cas de récidive dans les 15 jours, et 1500 € si une troisième infraction intervient dans les 30 jours. 

Si l’on n’est pas encore calmé, une nouvelle amende de 3750 €, accompagnée de 6 mois de prison – bonjour les consignes de distanciation ! –, interviendra pour sécher les ardeurs à la quatrième tentative. 


échantre entre la cliente et la gendarmerie

Mais quid de cette mère de famille, alors ? « Vous ne pouvez pas retirer un livre, donc pas de sortie », lui répondra le service numérique de la brigade de gendarmerie de Corse. Et de fait, reconnait l’accusée, « la loi n’est pas claire. Pour eux, “administrativement parlant”, le livre ne fait pas partie des produits de première nécessité. Donc il m’a dit : “Livraison à domicile, OK, mais le drive est un déplacement non prioritaire”. Il ne rentre pas dans le cadre des attestations ».

Détritus, fidèle à la pelle...

Une première dans le pays de Beaumarchais : il fallait une crise sanitaire et un état d’urgence pour verbaliser une mère achetant des livres à sa fille...

On se souviendra, pour l’anecdote, qu’une Parisienne avait écopé de 68 € d’amende, pour avoir déposé des livres dans le cadre d’un book-crossing, opéré dans les rues de la Capitale. La police zélée — en l’état, la brigade anti-incivilité montée par Anne Hidalgo –, avait alors considérait qu’il s’agissait là d’un dépôt d’ordures

Le coût d’un jet de mégot sur le trottoir en somme. Mais la Mairie, émue par la déferlante qui s’était abattue sur les réseaux, avait finalement fait demi-tour. Fort heureusement.

“Les drives ont une dérogation”

Du côté de Bastia, on semble appliquer à la lettre, avec un esprit méticuleux, les consignes gouvernementales. France Inter avait contacté le tchat (sic !) de la police nationale, pour obtenir quelques précisions sur ce qu’est un produit de « première nécessité » et surtout, quel est le niveau de contrôle policier autorisé ? 

La réponse fait sourire, aigre : « La vérification des denrées alimentaires et la désignation des biens de première nécessité sont des critères subjectifs et incontrôlables. Il suffit de présenter son attestation correspondant au motif de la sortie temporaire du confinement et de l’achat de denrées. »

Autrement dit, le retrait d’un livre serait soumis à la libre appréciation dudit gendarme en charge — et potentiellement de prédilection allant plutôt vers la chasse au sanglier ou la lecture des Pensées de Pascal ? « Une contravention qui se fonderait sur l’absence de nécessité du bien acheté pourrait être contestée, pour absence de prévisibilité de l’infraction », indique pour sa part L’observatoire parisien des libertés publiques.


Nous avons posé la question directement à la Police nationale (enfin, son tchat) : le retrait d’un livre sous la forme drive est-il compatible avec les autorisations de sorties ? Le livre entre-t-il dans la catégorie des biens de première nécessité — tel que définis sur le site de Matignon, à condition de passer un moment à en trouver la liste ? La réponse est sans appel : « Oui puisque les services drive ont des dérogations. »

Et pendant ce temps, à Bastia...

La gendarmerie de Corse, contactée, nous indique… peu de choses : « Vous avez la possibilité de contester l’infraction. » Certes, mais quid alors du livre retiré dans un drive : légal ou non ? On nous renvoie à la liste des commerces autorisés, mais sans parvenir à trancher sur la question du drive, permis, pour une librairie. En l’état « je ne peux trancher. Contestez l’amende et l’officier du ministère public tranchera », nous indique le service en ligne. 

Du côté de la librairie, la gérante, Lory Massey, est « dépitée. Surtout qu’il n’y a aucun contact : mes clients ne sortent pas de leur véhicule », assure-t-elle à ActuaLitté. « Un camion de CRS avait bien suivi une cliente le premier jour de ce retrait, pour lui demander ce qu’elle faisait. Ils sont passés devant moi, et n’ont absolument rien dit : au contraire, l’un d’eux m’a félicitée. »

Le retrait, qui s’opère par la porte arrière du magasin, qui donne sur une petite route, poursuit la librairie. « On peut acheter des chocolats sans problème, qui ne sont après tout pas des produits de première nécessité, il me semble… Mais un livre ! »

Librairie A Piuma Lesta - Bastia
A Piuma Lesta CC BY SA 2.0

Elle n’en demeure pas moins circonspecte : « J’ai reçu un mail d’un libraire qui m’a dit que ce que je faisais était illégal. Il me disait que justement les déplacements n’étaient pas autorisés. Du coup, je me pose des questions… »

Les pour, les contre, les autres

« Ça me fait de la peine », conclut cette jeune entrepreneuse – A Piuma Lesta a été ouverte voilà deux ans, après 10 années passées en librairie. Et plus encore, cela dénote une certaine ambiance dans la profession : « Mes clients sont espacés de 15 minutes, de sorte que personne ne se rencontre, je prépare les commandes, respecte toutes les consignes possibles… et le reste du temps, je vis confinée comme tout le monde », reprend-elle.

« Et quand je lis que c’est pour faire de l’argent, c’est rageant : même en temps normal, ouvrir une librairie indépendante, on ne le fait pas dans la perspective de devenir millionnaire. Proposer ce service, cela répond à une demande des clients, parce que même commander sur Amazon, cela ne garantit pas l’arrivée des livres. »

Évidemment, la sensibilité exacerbée des forces de police ou de gendarmerie se comprend : « Les inquiétudes, les tensions, elles existent aussi chez eux, ils sont humains. Mais les gens sortent avant tout parce qu’ils ont une vraie raison. » Et de conclure : « C’est triste tout de même : on peut se rendre dans un bureau de tabac ou un supermarché et ne ressortir qu’avec des livres, si on le souhaite. Pourquoi cette amende ? » 

La police nationale lui donne raison, la gendarmerie de Corse est encore dans le maquis à chercher la bonne réponse...

Autorisation à interprétations multiples ?

En effet, la validité des autorisations de sortie ne peut pas dépendre de l’interlocuteur, policier ou gendarme, que l’on rencontre. D’autant que Fnac-Darty relance ses solutions de click and collect, pour faciliter l’achat en ligne et le retrait en magasin. De même pour les enseignes de bricolage qui profitent de la possibilité du drive pour reprendre un semblant d’activité.

Pour l’usager, comme pour le commerçant, les choses ne sont pas si claires. « Dans l’hypothèse de la librairie, pourquoi ne pas expliquer au commissariat de quartier le fonctionnement, les règles sanitaires déployées, pour voir ce qu’il en est – et s’éviter, ainsi qu’aux clients, une réprimande. Voire une amende », interroge un libraire.

55 Commentaires

 

Libraire

08/04/2020 à 13:19

#restezchezvous c'est tout ! En quoi c'est si compliqué à comprendre ? Toutes ces initiatives, même dans les règles, générent des déplacements ! Arrêtez de chercher le moyen de contourner le confinement. C'est dingue ça.

Lecteur

08/04/2020 à 13:50

Ce qui est dingue, c'est que tu ne fasses plus ton métier, on te demande pas de "conseiller" (car de tte façon, à part les nouveautés…), mais juste de faire vendre des livres. Va faire tes cartons de retours et pleurer pour qu'on te subventionne ou qu'on te crowfunde.

Ludivine

08/04/2020 à 15:00

Et pendant ce temps-là, les supers et hypermarchés ont le monopole de la vente, et ça ne vous dérange pas. Rares sont les consommateurs qui n'achètent que des produits dits "essentiels" et ils repartent avec de l'épicerie fine, de l'électroménager, des fleurs, du jardinage, du bricolage et... des livres.

Sanitairement, nous n'avons rien gagner. Seuls perdants : les librairies et les lecteurs d'ouvrages qu'on ne trouve qu'en librairie et pas en grande surface.

On ne peut pas discuter, vous vous abritez derrière des slogans, des mots d'ordre et des accusations.

Il est encore temps de se ressaisir !

JK

08/04/2020 à 14:06

Une très bonne Initiative de cette librairie. Les libraires devraient rester ouvert comme la presse en cette période de confinement. A défaut, l'enlèvement sécurisé est une très bon moyen de rendre accessible les livres.
La gendarmerie faisait du zèle, ils seront obligés d'annuler cette contravention qui n'en est pas une.

Xavier D.

08/04/2020 à 16:14

Non, les libraires font bien de rester fermés. Inutile d'aggraver la situation, déjà qu'on a un gouvernement attentiste... si le libraire reste ouvert, sincèrement, le quincailler devrait lui aussi avoir ce droit. Après tout, on a tous des petites réparations à faire pour nous occuper pendant ce confinement, ou des tableaux à mettre au mur, tiens, du coup il faudrait aussi que les encadreurs restent ouverts, parce qu'une image scotchée sur du plâtre c'est pas terrible, ce qui me fait penser qu'un petit coup de peinture ne ferait pas de mal mais j'en ai pas donc, vite, rouvrez Casto et puis quand j'aurai tout peint, zut, je me rends compte que j'ai pété un meuble en montant de dessus donc, merde quoi, rouvrons But et Fly vite fait là quoi et puis... et puis merde rouvrons tous, et tant pis si on répand le virus, y'a pas de raison qu'il nous touche, nous, parce qu'on est immortels c'est bien connu...
Bref, libraires, restez fermés. Et j'en suis un, je précise.

Dalila

08/04/2020 à 18:18

Non la librairie est fermée . Personne ne rentre . La transaction se fait comme pour un drive . Si vous pensez qu aller acheter un livre en supermarché avec 40 pers C est mieux.

Serge13007

11/04/2020 à 22:44

Justement, les magasins de bricolage ont le droit d'ouvrir ...
Le vrai problème n'est pas de savoir si c'est bien ou pas de sortir pour un livre mais de ce que dit le décret. Et il n'est pas clair du tout, c'est un décret très mal rédigé. Ainsi, les forces de l'ordre l'applique, non pas en fonction du droit mais en fonction de ce qu'ils pensent être bien. Et ça, c'est la fin de l'état de droit. Et ça, c'est grave.

Enervé

08/04/2020 à 14:07

On en a marre des petits chefaillons qui nous hurment "restez chez vous !" Ce qui est important c'est d'éviter les contacts, pour éviter la contagion. Le "confinement" n'est pas une fin en soi, sauf pour les dictateurs en puissance... A ceux qui me disent "restez chez vous !" je réponds : "Fermez vos gueules "! :zip: >:-( >:(

mamyzette50250

11/04/2020 à 15:31

mille fois d'accord avec vous, marre des ayatollahs du confinement, nous allons survivre au corona virus, mais pas à l'ennui,chez nous les gendarmes verbalisent si l'on fait ses courses à plus d'un km, alors que cette limite ne concerne que les déplacements sportifs.

Dominique Lin

08/04/2020 à 14:11

A Orange, la maison d'édition Elan Sud continue de recevoir quelques commandes via Internet.
L'organisation de la livraison, c'est :
• la ville, La Poste, dans le cadre des 3 ou 4 jours ouvrés par semaine actuellement.
• A distance raisonnable pour les mollets de l'éditeur, livraison à vélo
• A moins de 1km, vous pouvez cocher la dernière case :
Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
Donc, venir vous "promener" du côté du 233 rue de Rome, et sur RV, prendre le livre acheté sur le site.

Laurence

08/04/2020 à 14:12

Bonjour,
Relisez l'article d'un confrère :https://www.actualitte.com/article/monde-edition/du-libraire-confine-au-lecteur-con-fini-par-rodolphe-urbs/99847
Il vaut tous les loOongs discours.
Laurence

Libraire

08/04/2020 à 14:14

On me demande de respecter le confinement. Je suis quelqu'un de responsable. Je respecte le confinement. Si vous ne comprenez pas ça, je ne peux rien pour vous, à part vous conseiller de boire du produit pour aquarium plein d'hydroxycloroquine. Ça vous soignera p'tet pas mais ça mettra un terme à votre stupidité méprisante.

Lucildajeanne

10/04/2020 à 10:52

? j'adore votre commentaire. Et l'idée de l'aquarium bah ??
Chacun est responsable inutile de nous infantiliser. Beaucoup comprendrais mieux ce confinement s'il était appliqué à tous et dans les mêmes mesures?. À côté de ça, la visite de E. M faite à Saint Denis avec un fan club quasi collé serré ?. Pour moi les livres font parti de produits de première nécessité ?. Par contre celui qui va chercher ses clopes?. Première nécessité ca??. Je vous souhaite le meilleur pour la suite. Cdt.

Emitn Carlois

08/04/2020 à 14:36

Le "libraire de 13h19" doit avoir une tresorerie florissante et semble avoir une curieuse vision du métier de libraire pour rabrouer quelqu'un qui venait chercher un livre en drive
Déjà pensé à une reconversion en donneur de leçon ?

#restezchezvous

08/04/2020 à 14:47

Visiblement, certains ont encore énormément de mal à comprendre la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Goldbeurk

08/04/2020 à 16:00

Comment on peut être idiot au point de sortir, prendre des risques de contaminer ou être contaminé tout cela pour quelques bouquins ? Je suis bibliothécaire, et partout on se bat pour éviter les services de portage ou take-away afin de ne pas être contaminé ou contaminer les autres.
Je ne sais pas quels mots les gens ne comprennent pas dans "restez chez vous" ou "déplacements uniquement essentiels" ...

fabienne

08/04/2020 à 15:20

N'importe quoi. Il ne faut pas une reprise d'activité à géométrie variable. La restauration rapide teste de nouveaux processus, pourquoi d'autres entreprises n'auraient-elles pas le droit de fonctionner.

Goldbeurk

08/04/2020 à 20:28

En tout cas, ici à Bruxelles, les gens ne vont pas au supermarché uniquement pour acheter des livres, d'ailleurs, par curiosité, ma femme s'est approchée du rayon "livres", et pas un rat ! Normal, les gens viennent faire leurs courses, ils se dépêchent, et il n'y a pas 40 personnes dans le magasin, puisque des gardes à l'entrée surveillent, et quand il y a 1 personne pour 10 m², on ne rentre plus, on attend qu'une personne sorte pour en faire renter une autre.
A ma connaissance, acheter un livre n'est pas un besoin de première nécessité, on ne les mange pas, enfin, moi pas en tout cas ...
La restauration rapide, ils vendent, n'en déplaisent à certains, que de l'alimentaire, pas des livres ... Pour information, 95 % au minimum des restaurations rapides ne livrent plus à domicile sur Bruxelles, même trouver une friterie ouverte est compliqué. Tout est fermé.

D'autres entreprises, pour information, n'ont pas le droit d'ouvrir car elles ne vendent pas des biens essentiels.

Honoré

08/04/2020 à 17:16

Pas d'excès de zèle mais simplement du bon sens. A quoi vouloir des livres quand on est même pas capable de lire et comprendre la phrase : Restez chez vous !

Cheuzeville Hervé

08/04/2020 à 17:26

Solidarité avec la libraire d'A Piuma Lesta et sa cliente. Ce gendarme aurait-il verbalisé un Bastiais allant acheter des cigarettes? Oui, le livre est un besoin vital pour beaucoup, et il l'est encore plus en période de confinement. Ce gendarme ne doit pas souvent avoir un livre entre les mains. Triste. Je précise que je suis auteur et éditeur.

Mariuccia

08/04/2020 à 19:41

Soutien inconditionnel à la gérante de la librairie et à ses clients dont je fais partie. Félicitations quand même à l'agent des forces de l'ordre qui fait preuve d'une attitude éco responsable en évitant de brûler les livres. La combustion contribue à l'émission de gaz à effet de serre, néfastes pour la couche d'ozone.

Elisabeth Libertà

08/04/2020 à 19:43

C'est une honte soutien total à nos commerçants pourquoi n'ont t'ils pas le droit de bosser alors que les esclavagistes d'AMAZON le peuvent. Et pourquoi la Corsica ferries continue d'apporter son flot de touristes via Livourne sans qu'on leur dise rien EN COLERE CONTRE CE 2 POIDS 2 MESURES

Isanuccia

09/04/2020 à 11:16

Merci Elisabeth. 1 personne sans contact pour un drive contre un employé amazon dans des entrepôts ou les règles sont...., puis des employés de divers centres de tri qui sont la encore sans masques a plusieurs et un facteur qui le pauvre tripote portes et interphones codes. qu'est ce qui est le plus propice à la prooagation

Simon

08/04/2020 à 19:56

Beaucoup de gens (et c'est normal dans un contexte anxiogène) surinterprètent les consignes de confinement. Un libraire qui ne peut réaliser son activité en télétravail PEUT continuer son activité. Son établissement (qui accueil d'ordinaire du public) doit rester interdit aux publics. Et si le gouvernement,ici la police national( « Oui puisque les services drive ont des dérogations. ») confirme que le livre peut être compris dans la liste des produits de 1ère nécessité (c'est vrai que le terme prête à interprétations...) et biens c'est POSSIBLE et la loi l'autorise.
Personnellement je privilégierai le portage à domicile.

Libre à chacun ensuite de respecter un confinement plus stricte.

Yphirendi

08/04/2020 à 20:44

Les libraires ont hurlé qu'ils ne voulaient pas rouvrir, parce que le livre n'était pas un produit de première nécessité. La loi est claire, on ne peut sortir que pour aller acheter ce genre de produits. Dans l'article, on lit d'ailleurs : Pour eux, “administrativement parlant”, le livre ne fait pas partie des produits de première nécessité. Donc il m’a dit : “Livraison à domicile, OK, mais le drive est un déplacement non prioritaire”. J'ai prévenu les libraires au début du confinement qu'ils risquaient de se tirer une balle dans le pied en jurant partout que le livre n'était pas "un produit de première nécessité", en voilà un exemple. Même en contestant l'amende, ça va aller vite. Le livre n'entre pas dans cette liste, point barre.

Mumu

11/04/2020 à 19:33

Qu'est ce qu un produit de 1er nécessité ? Cela dépend pour qui bien sûr, mais il faut aussi tenir compte de la durée de confinement. 2 semaines, 4 semaines, 2 mois... on peut sans doute se passer de beaucoup de choses pendant quelques jours, mais les règles doivent s adapter à la réalité.

Isanuccia

09/04/2020 à 11:17

Et les clopes et le loto c'est première nécessité@ ?

Véhy

09/04/2020 à 11:18

Des pages de commentaires et pas un seul mot pour recommander, en cette période, la lecture par voie électronique. Les éditeurs, les libraires restés actifs font des conditions exceptionnelles , pendant l'épidémie, pour vendre leurs "e-books". Lisez et restez chez-vous.

Stephane

09/04/2020 à 11:28

Bonjour, vert bien d être un mougeon, faut pas pousser, restez chez vous c'est ce qui est demandé sauf pour les raisons valables. Ouais. Merci le gouvernement, je vous dis pas le nombre de chomeur, de suicide après le confinement, et oui il y en aura, et autres. Donc le zele des gendarmes et zurres et a moitier excusé vu la façon dont et géré cette crise qu'il on fait. Réfléchissez au conséquence mondiale que les états ont lancé. Il sufgisait d'un masque, oui, d'un masque pour eviter tout ça. On sauve drs vies!!!! Ou tout ceux qui vont y perdre après !!!ca c'est pas encore compté, excepté l argent que certain pense ce fzire avec un vaccin qui ne servira a rien. Et oui, un virus sa mue. Donc on se reconfine l année prochaine. Le francais est un bo. Mougeons qui ne sais qu ecouter les media sans se documenter. A si, une mère se documente, ou plutôt un certain nombre, mais la culture rend intelligent et la on ne peut plus rendre docile le peuple. Merci a ceux qui auront été au bout ma rage. Merci

philippe

09/04/2020 à 21:52

Bon, mon gars, pour te comprendre, il faudrait parler un français correct. On ne comprend rien à ton charabia

Patrick Guillot

09/04/2020 à 12:18

Pour moi, on ne vit pas en ne remplissant que son estomac, car pour être vraiment vivant.e.s, il faut aussi nourrir notre cerveau.
Pour certain.e.s c'est aussi vital que respirer, pour d'autres un peu moins, visiblement.
Merci à cette libraire de continuer à alimenter ses concitoyen.ne.s !

Bourgoin5

09/04/2020 à 14:14

La gendarmerie et le ministère de l'intérieur sont des l'enfoiré il gâche la vie des français ainsi que le président de la république et le premier ministre

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Australie : des pages Facebook de libraires et d'éditeurs vidées de contenus

Des libraires et éditeurs australiens ont été les victimes collatérales d'une opération politique du réseau social Facebook : pour protester contre une loi imposant une redevance pour le partage d'articles d'information, la plateforme a bloqué ce type de contenus, ainsi que la possibilité de les partager.

19/02/2021, 09:35

ActuaLitté

Flaubert et Madame Bovary “réduits” à la sauce Twitterature

Depuis la fin d’année dernière, les choses bruissaient : Gustave Flaubert, l’ermite, allait contre sa volonté faire l’objet d’une célébration en 2021, pour les 200 ans de sa naissance. Et si les événements ne manqueront pas, c’est avant tout numériquement que l’auteur de Salammbô recevra ses lauriers. Pour preuve, le compte porté par l’association Baraques Walden. Un hommage à l’écrivain américain Henry David Thoreau, certes, mais qui servira à saluer Flaubert surtout. 

30/01/2021, 10:34

ActuaLitté

Les réseaux de lecteurs sur internet : panorama des communautés en France

ENQUÊTE – La récente annonce d’une levée de fonds de 2 millions € réalisée par la start-up Gleeph relance les interrogations : les réseaux de lecteurs sur internet, véritables clubs de lecture numériques se partagent l’attention des internautes. Quelles sont les véritables dynamiques derrière ces outils ? Et plus encore, quelle place occupent-ils dans le paysage web ? 

11/01/2021, 14:55

ActuaLitté

Un nouveau conte de Noël horrifique par Maxime Chattam, écrit sur Twitter    

Pour fêter Noël, Maxime Chattam et sa famille ne se sont pas contentés d’installer une crèche. Depuis plusieurs années l’écrivain semble s’être lancé dans la création d’un véritable village, aux habitants miniatures un peu particuliers. Sous les façades illuminées, se croisent des figures horrifiques de la pop culture, que l’auteur utilise pour raconter un conte de son cru.

08/01/2021, 12:05

ActuaLitté

Lire ou ne pas lire les articles publiés : Facebook aura une réponse

Gagner du temps sur ces réseaux qui nous en font tant perdre ? Ou permettre aux utilisateurs de ne pas plonger tête baissée dans une fake news, servie sur un plateau par un titre trop alléchant ? L’outil que développerait Facebook, une intelligence artificielle du nom de TLDR, simplifierait l’usage du réseau. Pour tout article diffusé, un résumé permettrait d’en saisir l’essentiel. Pas très rassurant dans le principe.

29/12/2020, 11:51

ActuaLitté

Un manuel homophobe mis à disposition des élèves dans un lycée catholique

Des élèves du lycée privé Notre-Dame de Kerbertrand ont eu le déplaisir de se voir proposée la lecture de Pour réussir ta vie sentimentale et sexuelle du Père Jean-Benoît Casterman. Le manuel, qui comporte des passages ouvertement homophobes et sexistes, a suscité la polémique sur les réseaux sociaux, poussant le directeur de l’établissement, Ghislain de Barmon, à présenter des excuses. 

02/12/2020, 14:19

ActuaLitté

Les conseils de lectures de Mariah Carey commencent... par ses mémoires

Rejoignant le club très prisé de ces influenceurs dont les conseils de lecture sont avidement suivis, Mariah Carey amorce Noël avec sa propre sélection. Tout juste 10 ouvrages que la chanteuse met en scène, toute en sourire. Avec son propre titre en haut de pile, juste au cas où…

02/12/2020, 10:17

ActuaLitté

Sécurité globale : violer le droit d'auteur pour faire oublier les enjeux de la loi

La pirouette politique ne dupe aucun des auteurs engagés dans l’initiative « Députés de la honte ». Le jour de la Marche des libertés, 30 dessinateurs et dessinatrices décidaient de publier sur la toile les dessins des 388 députés ayant adopté la loi Sécurité globale. Certains des parlementaires ont même cru, sous couvert de réseaux sociaux, qu’il leur était permis de violer le droit d’auteur. Quelle assurance !

01/12/2020, 14:14

ActuaLitté

Bruxelles aménage un calendrier de l'avent numérique en 35 livres

La 8e édition du Festival « Bruxelles se livre(s) » aurait dû ouvrir ses portes à La Maison de la Francité, ces 28 et 29 novembre 2020. Nous remercions les mesures sanitaires qui vont le transformer totalement, étonnement, follement, en festival virtuel. En effet, devant l’annulation de toutes les manifestations littéraires, les organisateurs ont choisi le camp de la résilience, et lancent la première édition de « Bruxelles se livre(s) digital ».

30/11/2020, 10:04

ActuaLitté

Loi Sécurité globale : 30 auteurs dévoilent les 388 “députés de la honte”

« La colère, c’est un point de départ, indiquant qu’il faut agir. Tout en construisant des actions qui ne sont pas portées par la colère. » Cyril Pedrosa résume en quelques mots comment une trentaine de dessinateurs se sont regroupés pour dénoncer le vote de la loi Sécurité globale. Les 388 qui ont donné leur voix à un texte liberticide se retrouvent soudainement sur les réseaux, représentés en noir et blanc, avec le hashtag #DéputésdelaHonte.

28/11/2020, 11:52

ActuaLitté

Fêtes : une sélection de 500 livres à offrir en cadeau pour Noël

Le sens de la mesure est pourtant ce qui caractérise nos voisins de Babelio. Le réseau social de lecteurs met cependant les petits plats dans les grands, et dans les très grands, en inaugurant une sélection de 500 livres, sélectionnés pour Noël. En tout, 60 thématiques pour s’y retrouver au mieux, et choisir au plus près. 

28/11/2020, 00:01

ActuaLitté

Réouverture des librairies en France : à quelles conditions ?

Au lendemain de l’allocution présidentielle, le Syndicat de la librairie française se réjouit de ce que les établissements puissent de nouveau accueillir leurs clients. Restent quelques inconnues, comme les modalités sanitaires, et le protocole à respecter. Voici quelques-unes des pistes évoquées par le gouvernement.

25/11/2020, 19:54

ActuaLitté

Librairie : la réouverture tant attendue

Après plusieurs semaines d’engagement pour la réouverture des librairies, le groupe Furet du Nord-Decitre s’apprête à rouvrir en toute sécurité ses 29 librairies en France (les deux librairies situées en Belgique n’ayant jamais fermé). Réouverture essentielle en cette période de fin d’année, car le livre et les jeux demeurent les idées de cadeaux les plus demandées.

25/11/2020, 12:57

ActuaLitté

Emmanuel Macron : réouverture des librairies et bibliothèques au 28 novembre

La date du 1er décembre avancée dès l’annonce du reconfinement aura presque tenu jusqu’au bout. Emmanuel Macron a dévoilé son plan pour les fêtes : pas de dinde ni de bûche glacée. En revanche, les consignes sanitaires renforcées pour les commerces, et une fin de non-recevoir pour les bars et restaurants…

24/11/2020, 18:19

ActuaLitté

Le jeu de la dame : un sans échec pour Netflix

Vraiment pas de chance… Sauf probablement pour l’éditeur Weidenfeld qui est parvenu à rééditer le roman de Walter Tevis avec pour couverture l’affiche de la série. L’actrice Anya Taylor-Joy, toute en mystère et en provocation, attend mains croisées le coup de son adversaire. Un échiquier, et quelques pièces qui le disputent à des bouteilles d’alcool. Un symbole de cette série, devenue un véritable succès.

24/11/2020, 16:31

ActuaLitté

Livres audio gratuits chez Amazon, au détriment des auteurs

Toujours dans sa perspective d’appâter le chaland, Amazon avait encore sévi : début novembre, sa filiale de livres audio était pointée du doigt pour une politique de retour de produits bien gonflée. Il aura fallu quelques semaines pour que l’Authors Guild ne réagisse, mais leur courrier ne souffre aucune interprétation.

24/11/2020, 13:22

ActuaLitté

Une Kids Zone déployée sur internet et les réseaux

Pandémie oblige, confinement impose : pour le Festival des littératures européennes de Cognac, l’édition 2020 nécessite des contorsions de premier ordre. Pour autant, pas question de sacrifier le volet jeunesse, crucial, de la manifestation. Voici donc présenté Kid Zone, une approche résolument tournée vers le monde numérique.

21/11/2020, 10:42

ActuaLitté

Un garage devenu librairie, avec thé et café

Le hérisson, ça pique, mais c’est pas méchant, mais ça pique. Ou alors, ça propose du thé, du café et de livres, quand cela se change en librairie. A Badonviller (Meurthe-et-Moselle), s’est ainsi ouverte la Librairie du Hérisson, dirigée par Aurélie Vo Van Tao. Ouverte fin octobre, elle a affronté le confinement et recharge ses batteries pour la réouverture — presque littéralement.

20/11/2020, 17:07

ActuaLitté

Une écrivaine néo-zélandaise bannie d'un site de vente après avoir critiqué une ministre

L’auteure estimait qu’il était inapproprié que Nanaia Mahuta, la nouvelle ministre des Affaires étrangères, arbore le moko kauae, un tatouage facial traditionnel de la culture maorie.

20/11/2020, 16:57

ActuaLitté

Disney doit de l'argent à l'auteur d'Alien : Mickey fait la grande sourde oreille

Alan Dean Foster est un écrivain américain, auteur de plusieurs romans adaptés des franchises Star Wars et Alien. Depuis le rachat de Lucasfilm et de la 20 Century Fox par Disney, il affirme ne plus toucher un seul centime bien que ses œuvres continuent de se vendre. L’entreprise ignorant soigneusement ses messages depuis plus d’un an, Foster publie aujourd’hui un appel à l’aide et interpelle la profession sur une pratique qui risque de se généraliser. 

19/11/2020, 17:38

ActuaLitté

Seine-Saint-Denis : des librairies verbalisées pour cause de click & collect

Les librairies verbalisées parce qu'elles restent ouvertes au public malgré le confinement, c'est connu : certains écrivains assurent même qu'ils régleront les amendes. Mais des librairies verbalisées en raison de leur installation de click & collect (ou clique et rapplique), voilà qui est plus inédit. Les faits se sont déroulés dans le département de Seine-Saint-Denis.

18/11/2020, 16:31

ActuaLitté

France : réouverture des librairies au 27 novembre, si...

Plusieurs sources concordantes annoncent que les points de vente du livre reprendront une activité normale dès le 27 novembre. Discutée ce matin au ministère de la Culture, cette épineuse question des commerces fermés, ou contraints au click and collect, résoudrait enfin la situation.

18/11/2020, 12:41

ActuaLitté

Réouverture des librairies : 27 novembre ou 1er décembre ?

Jean Castex doit intervenir ce 26 novembre, veille du Black Friday, après les révélations de Bruno Le Maire. Le ministre de l’Économie, en envisageant une réouverture des commerces ce 27 novembre, a-t-il parlé trop hâtivement ? Entre Matignon et Bercy, les commerçants pris en étau se tournent… vers le ministère de la Culture ?

17/11/2020, 17:12

ActuaLitté

De la police en librairie aux auteurs félons : l'amende amère

La police qui débarque chez une libraire, des auteurs qui montent une fronde pour s’interposer entre les librairies et l’État… voici la douce France dans laquelle nous pataugeons. Évidemment, les mesures sanitaires imposées par le gouvernement rejaillissent, mais l’absurde où le pays est plongé atteint ses confins. Joyeux, pour des confinés.

16/11/2020, 11:27

ActuaLitté

Taïwan : des librairies indépendantes fermées pour dénoncer les remises sur le livre

À Taïwan, le 11 novembre est devenu une journée marquée par une forte hausse des achats en ligne : le Singles' Day, né en Chine, se présente comme l'équivalent du Black Friday aux États-Unis. Comprendre : une journée dédiée à la consommation, avec de fortes remises pour pousser à l'achat. À Taïwan, cette année, une quarantaine de librairies indépendantes ont tiré leur rideau pour protester contre les fortes remises sur le prix du livre pratiquées à cette occasion.

13/11/2020, 15:00

ActuaLitté

Fin du Click & Collect aux Volcans : “Les ventes ne couvrent qu’à moitié les salaires”

Les déclarations du Premier ministre ont sapé les espoirs : les librairies ne reprendront pas une activité normale ces prochaines heures. Ni ces prochains jours. De fait, les commerces ne vendant pas de biens essentiels devront continuer sur le rythme Clique et Rapplique, et s’adapter, encore. Ou bien cesser…

13/11/2020, 14:23

ActuaLitté

Castex : “Irresponsable d'alléger le dispositif”, les librairies restent closes

Malgré les récentes déclarations du ministre de l’Économie, les probabilités restaient infimes. Le pays ne verra pas la réouverture de ses commerces, et pas plus, donc des librairies. Mais au fil de ses annonces, le Premier ministre Jean Castex a également présenté des options resserrant le cordon sanitaire. Car aujourd'hui, il importe « d'éviter que les malades arrivent à l’hôpital ».

12/11/2020, 18:19

ActuaLitté

Confinement et librairie : “Avons-nous basculé vers un régime totalitaire ?”

De passage sur l’antenne d’Europe 1, Alain Griset, le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, n’a pas manqué le coche. Interrogé par Florence Kammermann, libraire à Cannes (Autour d’un livre), il a malhabilement botté en touche. La demande n’appelait pourtant aucune malice.

12/11/2020, 12:21

ActuaLitté

Polémique : l'écrivaine féministe Mary Wollstonecraft représentée nue pour sa statue hommage 

Réalisée par l’artiste Maggi Hambling, la sculpture a été dévoilée mardi dernier à Newington Green dans le nord de Londres. Constituée de bronze chromé, l’œuvre représente une figure féminine entièrement nue émergeant d’un tourbillon de femmes assemblées. Un choix artistique qui ne fait pas l’unanimité...

12/11/2020, 12:15

ActuaLitté

Traduire sans trahir le domaine public et ses usages

La bibliothèque numérique Europeana lance un vibrant appel : ce n’est pas le Panthéon, mais tout de même, l’entreprise vaut le détour. Il s’agit, ne disposant pas d’enveloppes budgétaires pour ce faire, de solliciter les internautes pour aider à la traduction d’œuvres du domaine public. Et ce, pour favoriser le multilinguisme qui agite l’Europe.

11/11/2020, 10:16

ActuaLitté

Un Tinder du livre, pour rencontrer des lecteurs passionnés

Envie de partager votre passion, vos impressions et vos réflexions avec ceux qui lisent les mêmes genres de livres que vous? Le nouveau réseau social 

11/11/2020, 08:49

ActuaLitté

Sylvain Tesson parraine une Arche de Noé pour sauver les librairies

Voici une nouvelle opération, très biblique pour le coup, montée ce 12 novembre, à 14 h 45. Il faudra résider à moins d’un kilomètre du Square du Vert Galant, situé sur l’île de la Cité, cependant. S’y retrouveront libraires, auteurs et éditeurs « unis dans cette mobilisation pour la réouverture des librairies indépendantes ». Et tout cela est très sérieux.

10/11/2020, 17:27

ActuaLitté

Des dessins inédits de Pénélope Bagieu en vente pour la bonne cause 

Depuis le 4 octobre dernier, Penelope Bagieu, autrice de Sacrées Sorcières ou encore du très récompensé album les Culottées, proposait un inktober. Chaque jour l’illustratrice publiait un dessin inspiré d’œuvres de certains de ses artistes favoris. Ses productions seront mises en vente samedi matin à 10 h au profit de la fondation Abbé Pierre. 

06/11/2020, 12:20

ActuaLitté

Frais de port des livres : l'occasion et l'édition laissées sur le carreau, “une déception”

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot promettait des tarifs postaux d'envoi de livres « divisés par 3 ou 4 » aux libraires. Avec des frais de port à 0,01 € pour les libraires, grâce à une prise en charge de l'État, la promesse est tenue. Mais d'autres acteurs du livre restent sur le carreau, notamment les librairies d'occasion et les éditeurs. Et le dispositif ne semble pas avoir vocation à s'inscrire dans la durée, puisque circonscrit au seul confinement, pour le moment.

06/11/2020, 10:46

ActuaLitté

Quand Amazon France prend les libraires pour des cons

En cette nouvelle phase de confinement pour la France, la réalité dépasse la fiction. Au point qu’on prête l’oreille à des choses qui, hors pandémie, relèveraient de la science-fiction. Comme cette idée qu’Amazon puisse, de son plein gré, solliciter les éditeurs et les libraires, pour proposer une forme de promotion inouie.

06/11/2020, 10:38

ActuaLitté

“Le 100 % plateforme numérique renforce un techno-féodalisme ”

L’association Culture papier défend les intérêts de la chose imprimée, sous toutes ses formes. Elle s’engage elle aussi dans la course au livre, à la lecture — et donc à la réouverture des librairies et des bibliothèques, pour un accès aux oeuvres, sans écran.

06/11/2020, 08:09

Autres articles de la rubrique Médias

ActuaLitté

Contes et utopies se partagent La Grande Librairie

Et si par les temps qui courent nous avions plus que jamais besoin de contes et d’utopies, d’un peu de fantaisie et surtout de beauté ? Cette semaine, François Busnel reçoit quatre auteurs dans sa Grande Librairie qui partagent un même amour de la langue française !

18/05/2021, 12:00

ActuaLitté

Aurélie Valognes : Dinard, “son petit coin de paradis”

Ce mois, le Grand Bazhart est consacré à l’une des romancières les plus lues de France, Aurélie Valognes ou le fabuleux destin d’une Dinardaise à succès. Le magazine culturel breton part à la rencontre d’une Dinardaise de cœur, Aurélie Valognes. C’est ici à Dinard, sur la côte d'Émeraude, juste en face de Saint-Malo que la romancière nous emmène dans les lieux qui inspirent ses histoires lues à travers le monde. 

17/05/2021, 12:05

ActuaLitté

Cendrillon, nouvelle adaptation des studio Sony diffusée sur Amazon Prime

Sony annonçait il y a plusieurs mois la sortie d’une nouvelle adaptation du conte mondialement connu qu’est Cendrillon. Réalisé par Kay Cannon, il mettra en vedette Camilla Cabello dans le rôle phare. Mais à l’heure où les salles de cinéma d’une grande partie des pays restent toujours fermées, Sony indique avoir conclu un partenariat avec Amazon Prime pour la diffusion du film.

14/05/2021, 14:59

ActuaLitté

France Culture adapte L'histoire mondiale de ton âme d'Enzo Corman en podcast 

« Comment donc appréhender ce monde augmenté, accéléré, intensifié, démesuré d’après la modernité ? En français, le verbe “appréhender” exprime autant d’inquiétude que d’entendement : appréhender le monde est affaire de regard intranquille. Ce monde étrange (auquel nous sommes) s’éloigne un peu plus à chaque instant — et ce faisant, nous emporte avec lui » écrit Enzo Cormann dans sa postface de L’Histoire mondiale de ton âme, Les Solitaires intempestifs. Ce dimanche 16 mai à 20 h, France Culture diffuse une adaptation de l'ouvrage au sein d'une nouvelle création radiophonique. 

14/05/2021, 12:16

ActuaLitté

Regina King réalisera une adaptation des comics Bitter Root

Après avoir brillé en tant qu’actrice dans la série Watchmen, Regina King s’attaque de nouveau aux comics, mais derrière la caméra cette fois. La réalisatrice de l’acclamé One Night in Miami est à la tête de l’adaptation de la série Bitter Root, publié en France chez Hi Comics dans une traduction de Basile Béguerie.

12/05/2021, 17:05

ActuaLitté

Michel Sitbon crée un nouvel hebdo : Guerre Moderne 

« Aujourd’hui, la guerre est partout. La répression est partout… parce que la révolte est partout. » C’est de ce constat qu’est née l’idée de créer un nouvel hebdomadaire, Guerre Moderne, porté par Michel Sitbon, journaliste, écrivain et éditeur. On le connaît pour les éditions de l’Esprit Frappeur, Dagorno ou encore les Éditions du Lézard. Le premier numéro paraît ce 12 mai. Les suivants seront à retrouver tous les mercredis.

12/05/2021, 11:29

ActuaLitté

Beast boy des Teen Titans rejoint le combat dans Fortnite      

Le partenariat entre DC Comics et Epic Games continue de porter ses fruits. Après Batman, Catwoman ou encore Harley Quinn c’est au tour du très changeant Beast Boy de prendre les armes au sein du célèbre Battle Royal. Jouable dès le 14 mai, le personnage pourra également être débloqué lors d’un tournoi se déroulant ce 12 mai.

 

 

12/05/2021, 11:10

ActuaLitté

Les écrits de Suzanne Simard sur la communication des arbres bientôt adaptés

L'actrice Amy Adams interprétera la biologiste Suzanne Simard dans une future adaptation du livre de cette dernière, Finding the Mother Tree: Discovering the Wisdom of the Forest (À la recherche de l'arbre-mère : la découverte de la sagesse de la forêt, non traduit en français).

10/05/2021, 16:19

ActuaLitté

Game of Thrones : des premières images pour la série House of the Dragon

Inspirée du roman de George R.R. Martin Feu et Sang, publié en France par Pygmalion dans une traduction de Patrick Marcel, la série se concentrera sur le règne des rois de la famille Targaryen. Prévue pour 2022, cette aventure issue de l’univers de Game of Thrones dévoile ses premières images.

07/05/2021, 18:01

ActuaLitté

Les comics Lady Killer, bientôt un film sur Netflix

Les bandes dessinées Lady Killer, signées par Joëlle Jones et Jamie S. Rich pour le scénario, illustrées par Joëlle Jones elle-même et colorisées par Laura Allred, seront bientôt changées en film, diffusé par la plateforme Netflix. Le scénario sera signé par Diablo Cody (Evil Dead, Tully).

07/05/2021, 16:00

ActuaLitté

Adam Silvera adapte son livre Et ils meurent tous les deux à la fin en série

L'auteur américain Adam Silvera signera lui-même le scénario de la série tirée de son roman Et ils meurent tous les deux à la fin, publié en France par les éditions Robert Laffont en 2017, dans une traduction de Constance De Mascureau. Le résultat se destine à une diffusion à la télévision...

07/05/2021, 15:31

ActuaLitté

La revue Fantask dans une nouvelle édition

Revue française de BD et de comics publiée d’abord aux éditions Lug en 1969 puis en 2001, Fantask annonce son grand retour. Rodolphe Lachat, son fondateur se confie.

07/05/2021, 12:47

ActuaLitté

Un acteur noir pour incarner le prochain Superman ?    

Cherchant à promouvoir une plus grande diversité de représentation dans l’univers des superhéros, la Warner aurait pour projet de confier le rôle iconique à un acteur noir. Le reboot, déjà scénarisé par Ta-Nehisi Coates, qui s’occupe entre autres des comics Black Panther, devrait également être dirigé par un réalisateur afro-américain.

06/05/2021, 17:52

ActuaLitté

Le manga Made in Abyss adapté en jeu vidéo

Made in Abyss, le manga d'Akihito Tsukushi, deviendra prochainement un jeu vidéo, de type RPG en 3D, développé par la société japonaise Spike Chunsoft (Jump Force, L'Attaque des Titans). Made in Abyss: Binary Star Falling into Darkness n'a pas encore de date de sortie, mais sera disponible sur Ps4, Switch et via Steam.

06/05/2021, 17:42

ActuaLitté

Adrian Lyne de retour pour adapter Eaux profondes, de Patricia Highsmith

Le réalisateur et producteur britannique Adrian Lyne devrait sortir d'une longue retraite prise après Infidèle (2002) pour réaliser Eaux profondes, une adaptation du roman homonyme de Patricia Highsmith. Avec, pour mener la distribution, Ben Affleck et Ana de Armas.

06/05/2021, 13:35

ActuaLitté

Les Créateurs de Mondes, nouveau magazine autour des univers de fiction

Avis à tous les amateurs d'imaginaire et d’univers de fiction, Les Créateurs de Mondes est un nouveau magazine bimensuel qui a pour ambition d'initier ses lecteurs à la création de ces mondes, mais aussi leur « permettre de découvrir l’envers du décor et de comprendre les mécaniques qui les rendent passionnants et vivants » explique le magazine.

06/05/2021, 12:39

ActuaLitté

Star Wars invité chez Les Simpson : Marvel, prochaine victime ?

Depuis que les Simpson, propriété de la Fox, sont passés sous l’égide de Disney, tout est à craindre. Ce 4 mai, nous célébrions à ce titre la Journée Star Wars (autre licence de Disney), et un petit court métrage de quelques minutes a fait le job en matière de teasing. Bourré de références starwarsiennes, il mettait Maggie Simpson en scène dans The Force Awakens From Its Nap. Et plusieurs détails, qui n’ont pas échappé à la vigilance des internautes, laissaient entendre le meilleur — ou le pire…

06/05/2021, 11:24

ActuaLitté

La BD Les algues vertes - L’histoire interdite adaptée au cinéma

Publiée le 12 juin 2019 par les éditions Delcourt, en partenariat avec La Revue Dessinée, l'enquête Algues vertes — L'histoire interdite, d'Inès Léraud, Pierre Van Hove et Mathilda, a été repérée par la société de production 2.4.7. Films, qui en a acquis les droits d'adaptation pour le cinéma... 

06/05/2021, 07:37

ActuaLitté

Les missions de Neal Carey, par Don Winslow, bientôt adaptées en série

Après avoir vu deux de ses livres adaptés au cinéma, l'écrivain américain Don Winslow travaille désormais à des séries tirées de ses romans. Une véritable saga se profile ainsi du côté de MRC Television, qui coproduit une série d'après les « missions de Neal Carey », à commencer par Cirque à Piccadilly...

04/05/2021, 15:46

ActuaLitté

Envie de changer de vie ? La Grande librairie a des livres pour cela

Fidèle au rendez-vous, la Grande Librairie de François Busnel propose cette semaine un grand bol d’air. Voire, le moyen de faire table rase et de regarder l’avenir avec une autre perspective. Rendez-vous ce mercredi 5 mai à 20h50 sur France 5, pour découvrir ces autrices qui nous emporteront ailleurs.

04/05/2021, 12:15

ActuaLitté

Une comédie musicale Gatsby le Magnifique, signée Florence and the Machine

L'entrée dans le domaine public, pour un texte aussi important que Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald, signifiait nécessairement un élan nouveau d'adaptations. Une comédie musicale se jouera ainsi prochainement à New York, sur des paroles signées par Florence Welch et son groupe, Florence and the Machine.

03/05/2021, 09:26

ActuaLitté

Science grand format sur France 5 : la guerre de Troie a bien eu lieu 

La guerre de Troie : un mythe universel, chanté par le plus ancien poète connu : Homère. Une guerre de 10 ans, avec ses héros légendaires : Hélène, Agamemnon, Priam, Hector, Ulysse ou Achille... Et si cette guerre avait vraiment eu lieu ? En 1870, l'archéologue allemand Heinrich Schliemann entreprend de fouiller la colline d'Hisarlik, en Turquie. Il y découvre les ruines d'une citadelle antique et, caché dans un recoin de muraille, un trésor extraordinaire : il en est sûr, cette citadelle, c'est Troie, et ce trésor, celui du roi Priam.

30/04/2021, 15:06

ActuaLitté

Deux nouvelles saisons pour Invincible, chez Amazon

Nouveau carton plein pour Robert Kirkman, le cocréateur de la série The Walking Dead : Invincible, le comic qu'il a signé avec Cory Walker et Ryan Ottley, s'est retrouvé adapté en série animée, diffusée par Amazon. La production des saisons 2 et 3 est désormais confirmée.

30/04/2021, 10:40

ActuaLitté

Caractères de Cyrille Eldin s'intéresse ce mois ci au désir dans la littérature 

En véritable amoureux des mots, Cyrille Eldin part chaque mois explorer la littérature tel un Candide des temps modernes. Autour d’un thème central, il rencontre ceux qui font les livres, ceux qui les aiment et ceux qui les lisent. Retrouvez-le pour une nouvelle émission de Caractères lundi 3 mai prochain à 23h sur Canal+. 

29/04/2021, 11:10

ActuaLitté

Les candidatures pour incarner le prochain Percy Jackson sont ouvertes

L’année dernière, on apprenait que la prochaine adaptation des aventures du demi-dieu serait à suivre en série sur Disney+. Aujourd’hui que le projet est bien avancé, l’auteur de la saga, Rick Riordan, a publié sur son site web un premier appel à candidatures pour le rôle principal. Fans de tous les pays, concertez-vous, la prochaine incarnation du voleur de foudre est en suspens.

 

28/04/2021, 16:11

ActuaLitté

L'Indice de la peur, de Robert Harris, adapté en mini-série

L'acteur américain Josh Hartnett sera à la tête du casting d'une adaptation en mini-série du livre L'Indice de la peur, de Robert Harris, une production de la chaîne Sky, qui diffusera bien sûr le résultat. Le tournage est en cours.

28/04/2021, 16:04

ActuaLitté

Profession sur Canal+ : Antoine de Caunes donne la parole aux romanciers 

Pour la collection Profession, Antoine de Caunes s’entoure des plus grands talents d’une même discipline. Après les photographes, les dessinatrices et dessinateurs de BD, les exploratrices et explorateurs, c’est au tour des romancières et romanciers de prendre le temps de raconter leur métier, leur passion. Rendez-vous lundi 17 mai prochain à 22h40 sur Canal+.

28/04/2021, 11:59

ActuaLitté

Une série American Psycho en développement chez Lionsgate TV

Le roman de Bret Easton Ellis, publié il y a désormais 30 ans, fera prochainement l'objet d'une nouvelle adaptation, en série. Le développement est lancé, a assuré Kevin Beggs, président de Lionsgate TV, sans fournir plus d'informations. Pour l'instant, difficile également de prédire comment sera diffusée cette série...

26/04/2021, 15:53

ActuaLitté

Dakota Johnson dans une adaptation de Persuasion, d'après Jane Austen

Une nouvelle adaptation du roman Persuasion de Jane Austen, publié de manière posthume en 1817, mettra bientôt en vedette Dakota Johnson, annonce le coproducteur Netflix dans un communiqué. Le film sera réalisé par la dramaturge Carrie Cracknell, qui fera ainsi ses débuts derrière la caméra.

21/04/2021, 11:24

ActuaLitté

Philippe Labro ouvre son émission, L'Essentiel chez Labro (C8)

Après 12 ans de Langue de Bois s’abstenir, Philippe Labro a décidé de mettre en lumière l’essentiel... À partir du dimanche 9 mai, juste après le grand film, l’écrivain, journaliste et cinéaste propose L'Essentiel chez Labro, un nouveau magazine tourné vers la Culture avec un grand C, balayant tous les domaines allant du cinéma, à la musique, à la littérature, au théâtre en passant par les expositions, la BD, les jeux vidéo... 

20/04/2021, 16:13

ActuaLitté

Liberté d'expression, compassion et beauté s'invitent chez François Busnel

La liberté d’expression, la compassion mais aussi la beauté qui nous entoure... Voici le programme de La Grande Librairie cette semaine. Et pour aborder ces sujets, trois livres, clairs, inspirants, passionnants, qui invitent à réfléchir loin des sentiers battus, plusieurs invités se retrouveront autour de François Busnel.

20/04/2021, 14:49

ActuaLitté

Portrait de Serge Moati par son fils dans Square Artiste 

Dans cette touchante carte blanche Portraits de mon père, Félix Moati explore les multiples identités du journaliste, réalisateur, producteur et écrivain Serge Moati. « Le monde est vaste, c’est certain, mais je voulais archiver, capter ce visage que je connais pourtant si bien, qui m’est évidemment si familier » confie Félix Moati. 

20/04/2021, 12:12

ActuaLitté

Karl Zéro, L'envers des affaires : magazine entre enquête et décryptage

« Aujourd’hui tout va trop vite, on ne comprend plus rien. Une info chasse l’autre, une idée chasse l’autre. Et si on prenait le temps ? » Karl Zéro prend donc le temps en proposant une nouvelle revue consacrée aux grandes enquêtes de notre époque, entre décryptages, analyses et théories. 

20/04/2021, 11:31

ActuaLitté

Amazon annule son jeu vidéo multijoueurs Le Seigneur des Anneaux

Nouveau coup dur pour les activités de la firme Amazon dans le domaine du jeu vidéo. Le titre multijoueurs autour de l'univers du Seigneur des Anneaux, d'après l'œuvre de Tolkien, a été annulé. Son développement avait été révélé il y a deux ans, mais un litige contractuel conduit à l'abandon pur et simple du projet.

19/04/2021, 09:55

ActuaLitté

Sherlock Holmes Chapter One, les origines du détective en jeu vidéo

L'indémodable Sherlock Holmes, personnage créé par Sir Arthur Conan Doyle en 1887, se retrouve au cœur d'un nouveau jeu vidéo, Sherlock Holmes Chapter One. Comme le suggère son titre, celui-ci se propose de faire découvrir la jeunesse du détective...

16/04/2021, 15:33

ActuaLitté

La revue La Nouvelle Équipe Française fait son retour en octobre 2021

Revue créée à Alger en 1943 par Lucie Faure et Robert Aron, au coeur de la Seconde Guerre mondiale, La Nouvelle Équipe Française est la première à être éditer à Paris au lendemain de la Libération. Elle revient dans un nouveau numéro en octobre 2021 après plusieurs décennies d'absence. 

16/04/2021, 13:02