#Librairie

Librairie ouverte, bibliothèque fermée ? Des imbéciles et des livres...

Rouvrir les librairies n’est pas une question : seul le comment, dans le respect des mesures sanitaires, importe — et quelques considérations économiques : comment payer les charges, faire revenir les salariés, accueillir les clients ? En marge d’une tribune signée par Jeanne Marchiset, libraire à Dorlisheim (Bas-Rhin), une ancienne responsable de médiathèque intervient.

Le 20/04/2020 à 09:35 par Auteur invité

37 Réactions | 1 Partages

Publié le :

20/04/2020 à 09:35

Auteur invité

37

Commentaires

1

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

La mission de service public de ces dernières, que n’a pas la librairie, n’a pas vocation à prendre tous les risques. Si la fermeture des établissements de prêt est actée jusqu’au 11 mai, qu’en sera-t-il par la suite. Sandrine Maliver-Perrin a connu la librairie et la médiathèque : elle pose ici quelques réflexions essentielles ici, qui accompagnent celles de Jeanne Marchiset.

Mais sa consoeur fait écho à une crainte que l’on résumerait ainsi : « Nous avons la fâcheuse impression que sous couvert de défendre le livre et l’accès à la lecture, il s’agit seulement pour notre gouvernement de relancer l’économie quitte à nous mettre en danger. »

ActuaLitté, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)

Des imbéciles et des livres

À l’heure où les débats concernant la réouverture des librairies font rage, la libraire et responsable de médiathèque que j’ai été s’interroge. Depuis des semaines déjà, les Français — anonymes, sociologues, journalistes, politiques, professeurs d’IUT métiers du livre — semblent soudain ne pouvoir concevoir leur vie sans lecture. Mazette, cinq semaines à peine loin des rayons d’une librairie et voilà notre pays devenu une nation de lecteurs compulsifs, ne pouvant supporter d’être privés quelques semaines de lectures quotidiennes ! 

Chacun y va ainsi de son message aux libraires, leur demandant d’être plus militants que jamais en ces temps difficiles, brandissant l’étendard de la lecture vecteur de culture, d’éducation, d’évasion, de réconfort, que sais-je encore. Et la professionnelle que je suis depuis 25 ans est intimement convaincue qu’un livre est tout cela à la fois. 

Mais QUID du rôle des médiathèques et des bibliothécaires dans ce débat ? Comment se fait-il que, parmi toutes les voix qui s’élèvent, dont celle de nos gouvernants et de notre ministre de la Culture, aucune n’ait ne serait-ce qu’évoqué le rôle essentiel des bibliothèques dans cette période de crise ? Ces mêmes bibliothèques dont la mission principale est pourtant le fameux service public et dont on vous demande de connaître par cœur les dizaines de missions quand vous passez les concours… 

Rappelons que la France possède environ 16.000 bibliothèques publiques, dont certaines sont remarquablement équipées : les abonnés ont la chance de pouvoir y trouver les dernières nouveautés, des collections riches et diversifiées pour tous les publics, des automates de prêt, des boites de retours, un personnel qualifié pour les guider et conseiller. Par ailleurs les livres, recouverts de papier collant, sont régulièrement nettoyés et désinfectés, ce qui n’est guère possible en librairie. 

Je m’interroge donc, disais-je, sur ce paradoxe et tant d’absurdité. 

Pourquoi donc personne ne pense-t-il à ce que pourraient apporter nos bibliothèques, ni ne se dresse pour exiger leur réouverture, alors qu’on imagine celle des librairies possible et qu’on la présente comme indispensable ? Est-ce à dire que les libraires sont plus utiles que les bibliothécaires ? Je n’en crois rien, pour avoir été les deux avec la même passion. Mais les libraires, eux, rapportent, quand une carte d’abonné est souvent gratuite ou quasi. C’est là toute la différence… 

En clair, je ne suis pour la réouverture ni des librairies ni des médiathèques, bien évidemment, car il me paraît bien dangereux d’imposer aux professionnels du livre de faire face aux lecteurs et aux livres sans un minimum de précautions.

Mais cessez donc de prendre les gens du livre pour des imbéciles, Messieurs les politiques, et grands penseurs.

37 Commentaires

 

YAYO

20/04/2020 à 10:37

DANS les petites bibliothèques de quartier,il n'y pas 36 000 personnes qui lisent les livres. Il faut s'organiser autrement. Plus de livres,et de journaux à emprunter chez soi, moins de monde dans la salle de lecture, regulariser le nombre de personnes dans les couloirs et l'espace, et ouvrir les bibliothèques plus d'heures, afin que le nombre de lecteurs diminue chaque heure.

Comment travailler chez soi sans avoir la possibilité de s'en servir de la bibliothèque nationale, ou des archives nationales ? Depuis janvier 2020, d'abord avec les grèves, et ensuite avec le virus, il est impossible de venir régulièrement dans ces lieux.
La Bibliothèque nationale peut être ouverte plus tard comme c'est le cas dans nombreux pays : Etats-Unis, Canada, Allemagne, Suisse etc
Les lecteurs sont espacés sur les grandes tables et dans les salles de lectures et il ne doit pas y avoir de problèmes. Il n'y pas des milliers de lecteurs dans ces lieux.
Pour les archives nationales, c'est la ligne de metro 13, qui plus problématique que le batiment. A l'intérieur des archives, encore une fois il y pas beaucoup de monde, les gens sont espacés pour le contrôle de vols de documents, alors il faut juste que les archives ne ferment pas à 16H30 mais à 20H30 , et cela sera bien pour tout le monde.
Dans les bibliothèques universitaires, le problème c'est qu'il ya plus d'étudiants, alors là aussi permettre plus d'emprunter des ouvrages, ouvrir la bibliothèque plus d'heures , tardivement jusqu'à 22H par exemple, alors tout le monde aura le temps de venir, et il y aura moins de foule.

On ne pas tout lire sur Internet, et beaucoup de documents d'époque de 1940-1944, sont consultables seulement dans les archives, ainsi que les ouvrages de référence concernant cette époque. Il est illusoire que l'on peut avoir tout sur Internet.
Sans parler du fait que si on veut imprimer, on manque actuellement de cartouche HP pour les imprimante et du papier.

YOYO :roll:

Une bibliothéaire

20/04/2020 à 21:40

Cher monsieur Rondo, pour information, les salles de lecture de la Bibliothèque nationale de France (la Bibliothèque nationale n'existe plus depuis plus de 20 ans), sont ouvertes jusqu'à 20h. Puisque vous souhaitez co de nos collègues à l'étranger, la plupart des salles de lecture de la Library or Congress ferment à 17h

Pigranelle

21/04/2020 à 08:11

1)Plusieurs bu ferment deja a 22h. 2)Avec quel pognon comptez vous elargir les horaires d'ouverture alors que toutes les bu sont en coupes budgetaires severes depuis 2 ans? 3)ouvrir plus n'etale pas les visites, ca fait juste que les etudiants restent travailler sur place plus longtemps.
La question de l'impression est un faux pb, il n'y a pas de penurie d'encre et de papier. On pourrait imaginer de faire des numerisations a la demande pour les chercheurs qui en ont besoin.

Ela22

20/04/2020 à 11:26

Comme dans les librairies et dans tous les commerces, nous pouvons tout à fait mettre en place en bibliothèque un système de retrait des livres suite à une commande en ligne ou par téléphone de nos lecteurs, en respectant les règles sanitaires bien sûr.
Concernant les retours, nous réfléchissons à un circuit spécifique et à une quarantaine des livres pendant 7 jours avant que nous nous en occupions et qu'ils réintègrent leur rayon.
Il nous faut nous adapter en bonne intelligence, mais pour cela nous attendons l'autorisation de notre ministre de la Culture.
Un bibliothécaire des Côtes d'Armor

Barbabulle

21/04/2020 à 01:06

"Concernant les retours, nous réfléchissons à un circuit spécifique et à une quarantaine des livres pendant 7 jours avant que nous nous en occupions et qu'ils réintègrent leur rayon."(pour les bibliothèques)
Pour les les librairies à une moindre mesure selon sa taille le problème se pose aussi pour la réouverture. Les clients manipulent plusieurs livres, les feuillettent, butinent... et pour autant n'achètent pas tous les livres qu'ils ont touchés. Comment faire, les suivre pas à pas et désinfecter derrière? Moins évident que pour des retours bibliothèque)
Le debat et la problématique sont complexes et je rejoint cet article. Pourquoi tant de débat et polémique sur les librairies et pas sur les bibliothèques?

Matheron claude

20/04/2020 à 19:20

Et quid des bibliothèques municipales des villages généralement gérées Uniquement par des BÉNÉVOLES ?

Annick

20/04/2020 à 20:26

Qui plus est des bénévoles souvent âgés de plus de 65 ans... ce qui est mon cas Sans masques, gel hydroalcolique...etc comment envisager de retourner travailler ? Pourtant ça me manque...

Barbabulle

21/04/2020 à 01:13

Tout a faut d'accord. Pour celles-ci le service même s'il se résume a 1 étagère, est très important, le prêt surtout! Il existe des zones blanches dans les petits villages qui meme si ils peuvent y avoir accès a toute l'offre d'accès à la lecture et la connaissance, mais par leur abonnement au réseau, ne peuvent pas et le bon vieux prêt du livre papier reste important.

Lise Peltier

20/04/2020 à 23:02

Bravo Mme Maliver pour cette tribune que je partage entièrement ! En lisant les commentaires je m'aperçois qu'elle est mal comprise, et c'est dommage ! En effet, l'empressement de tous à vouloir la réouverture des librairies est bien-entendu uniquement économique et non pas par nécessité impérieuse de lecture...

NAUWELAERS

21/04/2020 à 00:23

Incroyable !
Cette personne appelle donc de ses voeux un pays sans librairies ni bibliothèques (fermées donc comme absentes) sur le site ActuaLitté ?
Mais QUID de tous les commerces et activités professionnelles où les professionnels et professionnelles sont en contact avec des usagers ?
Fleuristes, opticiens, cordonniers, coiffeurs, pâtissiers, fromagers,magasins de vêtements, de chaussures,de téléphonie, d'articles de sport, ateliers de couture et réparations, quincailleries, garagistes etc. etc. ?
Marchands ambulants ou non sur des marchés ?
Et...les médecins généralistes et spécialistes ainsi que les dentistes,ophtalmos,gynécologues,psychiatres etc. qui doivent retrouver des patients atteints d'autres maux que le coronavirus ?
Tout le monde va raisonner comme cette contributrice:on ferme tout, on arrête tout par terreur du coronavirus et on coule à pic ?
Cette chronique est aberrante selon moi.
J'attends avec une immense impatience la réouverture des librairies et bibliothèques à Bruxelles,dont je suis un grand usager au quotidien.
Et cela me manque très fort,n'en déplaise à cette autrice invitée !
Il faut respecter les précautions d'usage à commencer par la distanciation...
Autant que possible.
Mais que la vie reprenne enfin dans cette ville morte,y compris pour les cafés,tavernes et restaurants...
Si on veut vivre avec zéro risque, on reste confiné chez soi jusqu'au confinement éternel !
Là je pense qu'il est temps de passer à l'étape suivante,enfin...!

Sigalith

21/04/2020 à 00:36

Bonsoir,
Je pense que cet article met en exergue le fait que le problème de confinement ait problématique pour les librairies à cause de l'économie du circuit du livre et du risque de fermeture définitive de petites librairies indépendantes à l'issue de la pandémie. Les médiathèques et bibliothèque propose le même contenu presque gratuitement mais ne sont pas des entreprises qui risquent de péricliter dans les mois à venir.
Cordialement.

Pounon

21/04/2020 à 07:15

Depuis deux ans j'ai installé devant chez moi, à la limite de propriété une boite à livres. Avec le confinement elle est plus fréquentée que d'habitude. Des anonymes que je ne vois jamais prennent et déposent de nouveaux ouvrages. Il existe une bibliothèque gratuite au village gérée par des bénévoles retraités et qui est bien sur fermée, donc le besoin de lecture passe par ma boite à livre.Il en existe une seconde privée elle aussi au village.
Le virus peut-il se propager par les livres ? La mairie n'a jamais rien dit a ce sujet.

Pigranelle

21/04/2020 à 08:17

Oui le virus peut se propager par contact avec toutes les surfaces. On ignore encore la duree de vie du virus sur les differentes surfaces dans un environnement "normal". Les organisations mondiales de bibliothecaires conseillent d'appliquer le principe de precaution: par exemple pour les bibliotheques qui reouvrent, mettre les retours en quarantaine pendant au moins 5 jours dans une salle a part, porter des gants et un masque, desinfecter les couvertures (mais le papier ne peut pas etre desinfecté). C'est pourquoi les boites a livre et les achats en librairie sont un danger supplementaire de contamination. Apres evidemment pour les librairies c'est pkus une question economique pour le libraire comme dit dans l'article. Plusieurs mairies ont condamné leurs boites a livre pour eviter les contaminations.

Ymanel

21/04/2020 à 09:18

C'est faux, on connait la durée de vie (et la durée de demie-vie) du coronavirus en condition "réelle" (environ 20°C, 40% d'humidité): 72h sur du plastique, 24h sur du carton papier (voir lien vers le New england Journal of medecine https://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMc2004973?articleTools=true)

Le risque de contagion du virus via les objets est réel mais négligeable au vue des contagions entre les personnes, comme tous les virus aéroportés. Bref, il suffit de prendre des précautions de base (nettoyer la couverture, attendre un peu pour manipuler les livres)

NohGoa

21/04/2020 à 11:12

Merci pour cette chronique qui rappelle que les livres sont avant tout fait pour être lus, et pas seulement pour être vendus. Comme l'ont mentionné nombre de bibliothécaires ci-dessus, le prêt de livres en bibliothèques peut être beaucoup plus facilement sécurisé que la vente en librairie. Mais il semble que l'économisme doive encore primer sur le culturel et le sanitaire...

BOESPFLUG

21/04/2020 à 16:27

C'est amusant ces discussions comme si c'étaient les libraires et les bibliothécaires qui décidaient.
Le confinement ne vous a pas suffi ?

Atna7

21/04/2020 à 17:14

Il est bien frustrant en effet de devoir renoncer à se procurer de nouvelles lectures à un moment où l'on en éprouve le plus pressant besoin. Mais en l'absence de certitude sur le comportement du virus sur du papier, il paraît bien délicat de prendre et faire prendre des risques à quiconque. Pour le reste, je regrette personnellement que les bibliothèques et leurs âmes,les bibliothécaires,aient été remplacées, en banlieues parisiennes en tout cas, par le concept de médiathèque voire de " médiathèques en réseaux", ces grandes constructions design et froides qui ont souvent coûté un " pognon de dingue", où de jeunes personnel(le)s sans réelle culture littéraire passent plus de temps la tête dans l'ecran, à gèrer sur de complexes logiciels de maigres fonds souvent bien appauvris par les restrictions budgétaires contraintes infligées à la culture qu'à accueillir, conseiller le visiteur,faire vivre les livres. La plupart ouvrent des yeux vides quand je mentionne un livre qui a fait l'objet d'articles ou d'émission dans la presse culturelle. Dans ma ville, la médiathèque est un lieu bruyant et " ludique", autre grand concept à la mode, où les gens viennent papoter de tout et de rien, les enfants chahuter entre des gros cubes en se courant après,les visiteurs photocopier ou s'y faire un café bruyamment dans l' unique salle. Les ouvrages universitaires, même dans le réseau total, manquent cruellement et les horaires d'ouverture concentrés sur le samedi, le mercredi et quelques fins de journées, rendent impossible le plaisir de fureter dans les rayons et se cultiver au calme! Alors oui, c'est encore et malheureusement en librairies indépendantes ( quand il en reste!) que je trouve l'ambiance silencieuse et gourmande que j'aime. C'est bien dommage pour d'égalité devant la Culture et son accès pour tous. Il y aurait, pour le monde d'après, un sacré beau défi humaniste à relever pour lui redonner sa place vitale. Je crains que l'égalité, même dans ce domaine, ne soit pas un chantier prioritaire pour l'Executif. Au fait, à quoi sont employé(e)s les bibliothécaires fonctionnaires pendant le confinement et la fermeture des sites? Comment sont-ils /elles rémunéré(e)s?

Lib & Lul

21/04/2020 à 20:34

Vous semblez mieux connaître le travail des bibliothécaires que les bibliothécaires eux-mêmes.
Comme tout service public, les médiathèques sont une vitrine de la politique publique mise en place. Donc ne faites pas de généralités, même si dans votre ville cela se passe comme ça.

Un réseau de médiathèques sous-entend plusieurs médiathèques et non une seule. Et cette multiplication et la circulation qui en découle est un vrai bénéfice pour les usagers.

Et les médiathèques n'ont pas de visées universitaires. Il y a des bibliothèques pour ça. Jamais une bibliothèque universitaire ou intercommunale remplacera une BU. Et l'accès à la culture est pour tout le monde, il en faut donc pour tous les niveaux de lecture.

Je suis directrice de la médiathèque d'une ville de 29 000 habitants et toute l'équipe télétravail (nous sommes 6) pend'at le confinement.
Nous gérons le site de la médiathèque, nous proposons 4 contenus par jour (livres numériques, culture, activités manuelles, film en VOD, musique). Nous préparons l'action culturelle de la rentrée. Nous préparons les accueils de classe (nous recevons en 1 à 2 classes par jour). Nous appelons nos lecteurs les plus âgés pour prendre de leurs nouvelles. Nous travaillons à ce que le catalogue soit le plus lisible possible pour les usagers. Nous faisons tout ce que nous ne pouvons pas faire par manque de temps.
Et nous passons nos commandes, pour soutenir les librairies indépendantes !

Et vous, vous jugez une profession par le bout de votre lorgnette. Par la seule expérience que vous en avez.

Atna7

22/04/2020 à 00:46

Je crois que je me suis égarée dans ce groupe de discussion lancée entre bibliothécaires destiné à qui? Aux bibliothécaires ?
Je ne parlais pas en sociologue du travail de bibliothécaire ni en analyste des politiques publiques, puisque je ne suis ni l'un ni l'autre, juste en passionnée de lectures qui exprimait le regret de ne pas trouver gratuitement près de chez elle les ouvrages qui l'intéressent et accessoirement en citoyenne contribuable qui exprimait effectivement une expérience individuelle ainsi qu' un besoin.
Je n'ai pas la chance d'habiter une grande ville bien équipée en ressources et quelque handicap limite mes possibilités de déplacements. Par ailleurs,si vous n'avez pas en effet la main sur les politiques publiques budgétaires, je ne vois pas pourquoi vous devriez avoir, en tant que bibliothécaire, le monopole du choix des livres à acheter ni de la réflexion politique qui l'implique même tacitement. Ce sont des décisions essentielles auxquelles les citoyens devraient collaborer et je doute que beaucoup de communes ou de regroupements pratiquent cette démocratie très pointue. Ainsi, à titre personnel et en tant que citoyenne, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas trouver des ouvrages universitaires en médiathèque (vous avez une conception bien élitiste de la culture, du savoir, surtout quand on prend en compte la centralisation des BU dans les grandes villes, l'éloignement spatial des habitants des centres ou la nécessité de posséder une carte d'étudiant pour y emprunter).
Et je ne vois pas non plus en quoi la présence de livres d'universitaires exclurait d'autres lectures diverses et variées. Nous sommes quelques uns, je pense, à passer d'un livre de Picketty pour citer par exemple une publication savante récente, à une BD, à une biographie, à un roman fantastique, ou policier ou sociologique ou à de la poésie etc... Outre mon étonnement à lire le commentaire hargneux précédant le vôtre m'invitant à " aller retrouver des librairies à l'ambiance feutrée " comme si le citoyen lambda n'avait qu'à aller se faire voir ailleurs s'il exprime clamement et poliment, comme ce fut mon cas b une attente d'un service publique,je regrette surtout que n'importe quelle discussion aujourd'hui en France se distorde en aigreurs ou agressivité pour cause de susceptibilités froissées. Il semble désormais qu'au pays de Voltaire, "la moindre plume blesse" mais j'ai la faiblesse de croire que la chance de pouvoir accéder, de préférence gratuitement, à un large éventail de lectures, de la plus sérieuse à la plus légère, vous préserve de ces susceptibilités stériles qui rendent sourds au discours d'autrui en sclérosant notre démocratie.

libra26

23/04/2020 à 10:27

Bonjour Atna,

Pour le reste, je regrette personnellement que les bibliothèques et leurs âmes,les bibliothécaires,aient été remplacées, en banlieues parisiennes en tout cas, par le concept de médiathèque voire de " médiathèques en réseaux", ces grandes constructions design et froides qui ont souvent coûté un " pognon de dingue", où de jeunes personnel(le)s sans réelle culture littéraire passent plus de temps la tête dans l'ecran, à gèrer sur de complexes logiciels de maigres fonds souvent bien appauvris par les restrictions budgétaires contraintes infligées à la culture qu'à accueillir, conseiller le visiteur,faire vivre les livres.

Vous me pardonnerez, mais je me suis permis de faire un "copié-collé" ci dessus d'un extrait de vos propos...

Juste pour clore cette diatribe de cour d'école...
et rendre à César ce qui est à César...

Tout simplement, une médiathèque ne peut pas TOUT avoir et répondre à toutes les demandes de chaque lecteur.
Chaque établissement a sa politique d'acquisition en fonction de ses publics, de ses budgets...
il y a en général une boite à suggestion d'acquisition à disposition. L'avez-vous utilisée?

Avez-vous proposé vos suggestions aux bibliothécaires?

Bonne journée Atna.....
l'échange direct aurait pu être fructueux?

NAUWELAERS

21/04/2020 à 17:41

Je partage totalement les remarques et questions pertinentes d'Atna7.

libra2607

21/04/2020 à 19:55

Que voulez-vous dire exactement, Atna, en langage clair?
Que vous déplorez que les médiathèques soient trop "vivantes" et plus assez cultivées?
Pas assez ouvertes
Pas assez riches en documentation universitaire?
que les bibliothécaires seraient payées à ne rien faire pendant le confinement?
Vous habitez dans une ville de combien d'habitants?

Vous ne le savez peut-être pas, mais il y a du travail en interne dans une médiathèque, en + de l'accueil du public...
il y a également le télétravail
et il y a aussi des bibliothécaires passionnés par leur travail, qui sont déçus et frustrés de ne pouvoir ouvrir leur établissement, qui aiment le public...

Rassurez vous, bientôt les librairies feutrées ré ouvriront, et vous pourrez vous y rendre et acheter j'imagine...

Atna7

21/04/2020 à 20:19

Bonsoir Libra 2607
Je voulais dire ce que mes mots et mes phrases disent, ni plus ni moins. Désolée pour vous que le message ne vous ait pas paru clair.
Bonne soirée.

NAUWELAERS

21/04/2020 à 22:26

Certes il ne faut pas généraliser...
Mais si Atna7 souhaite lire au calme,faire des recherches,dans SA médiathèque à elle et que son expérience à elle est frustrante,je ne vois pas pourquoi elle serait interdite de parole...
Sinon à Tolbiac,dans les salles de chercheurs que parfois je fréquente,lorsque des gens font trop de bruit (en général sans le vouloir,sans s'en rendre compte) on leur demande de respecter le calme et le silence pour le bien-être de tous.
Dans certaines médiathèques, c'est impensable et tant pis pour les usagers qui n'y vont pas comme dans un salon de thé ou que sais-je.
Les discours pour justifier cela signifient un changement de paradigme imposé et pour moi,je trouve que le message d'Atna7 est clair.
Je ne mets pas en doute l'implication et le professionnalisme du personnel des médiathèques mais un esprit critique honnête et factuel n'a pas à être torpillé tout de même...
Quant à moi je n'ai rien contre les librairies feutrées.
Et pour l'animation,par exemple les concerts de mes artistes favoris et les réunions entre amis.
(Quand le monde aura passé cette période noire...!)
Je pense qu'on n'a pas l'obligation de tout mélanger et d'empêcher les lectures au calme sous des prétextes discutables...
Car il s'agit toujours d'imposer des choses non demandées de manière autocratique.

NAUWELAERS

22/04/2020 à 10:58

J'adhère au nouveau (troisième) message d'Atna qui dénonce une certaine mauvaise foi qu'une susceptibilité blessée peut générer.
Ses critiques sont factuelles,de bonne composition et il me semble recevables.
Donc une médiathèque estime qu'un chercheur aussi important (loué par beaucoup,controversé par d'autres mais important) que Piketty n'a pas sa place dans les collections d'une médiathèque par définition moderne ?
Le côté «médiathèque» est intéressant puisqu'il donne accès à d'autres supports (DVD etc.).
Mais il serait dommage que le côté «bibliothèque» soit le grand perdant, l'élément que certaines têtes pensant (à côté de la plaque) semblent considérer comme accessoire.
Or si on lit un livre, ce ne peut être au milieu du vacarme,désolé...
On est alors obligé d'emprunter pour le lire fructueusement et de le ramener !
Bref que l'on cesse d'ostraciser les usagers et usagères de médiathèques souhaitant toujours des services caractéristiques d'une bibliothèque.
Cela me paraît légitime sans déclencher toute cette agressivité de mauvais aloi !

NAUWELAERS

22/04/2020 à 11:32

Petite correction: il faut lire (j'aurais dû écrire !): «têtes pensantes» !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Framb'

22/04/2020 à 13:58

Et moi qui croyais que le sujet était "comment satisfaire le besoin de lecture en période de confinement et de danger sanitaire ?". J'ai tout faux, on en est arrivé très rapidement au point "médiathèque-3ème lieu" sans que jamais, d'ailleurs, l'expression ne soit utilisée.
C'est un sujet inépuisable sur lequel je ne vais pas donner mon opinion personnelle (je suis bibliothécaire, mais on s'en bat les steaks) mais je trouve étrange qu'un sujet déraille à ce point. Oui, les bibliothèques/médiathèques c'est important et se poser la question du retour à un fonctionnement normal (notion de normalité à redéfinir peut-être) est une évidence. Oui, pour les librairies l'enjeu est différent. Du point de vue du lecteur je pense que l'attente est également différente.

Mais soyez mignons, arrêtez de tout mélanger : là on parle du fonctionnement de toute une société en période de pandémie, c'est-à-dire une période où certains gestes, comportements, etc, même les plus anodins peuvent conduire à la maladie et à la mort. Alors, l'ambiance des médiathèques-3ème lieu me semble légèrement secondaire en ce moment.

PS : non, ce n'est pas du corporatisme que de ne pas laisser les acquisitions se faire par les lecteurs, mais parce qu'ils ont rarement une vue d'ensemble des besoins du service public qu'est une médiathèque. Bibliothécaire, c'est un métier, merci de ne pas l'oublier.

TCHAC

22/04/2020 à 16:11

Je suis un peu scandalisée en lisant vos propos . Quel est ce comparatif complètement puéril entre la dangerosité d'exercer son métier en librairie ou en bibliothèque ? et que par conséquent si l'un ouvre l'autre aussi (OOOHHH comme c'est injuste !!) Concernant cette crise sanitaire il me semble que nous sommes tous dans le même bateau !!Les collectivités territoriales sont bien evidemment en train de se pencher sur la question ! il y a certainement des aménagements à organiser , toutes les bibliothèques ne se résument pas à du 150 m². J'ai l'impression que certains ont l'air d'ignorer tous les nombreux services proposés dans les bibliothèques qui compliquent sacrément les choses, notre rôle ne se résume à faire du prêt: (service numerique, consulation de document précieux, circulation des espaces, presse en consultation sur place, portage à domicile...). Et il y a comme en librairie un volume assez conséquent de documents qui sont consultés et remis en rayon sans même qu'on les voit. expliquez moi comment on désinfecte des revues ??

meussieuixe

22/04/2020 à 17:50

La différence quand même, c'est que dans les bibliothèques/médiathèques, les livres font des allers-retours, ils partent relativement propres et reviennent potentiellement contaminés. Contrairement aux librairies qui vendent des trucs qui ne sont pas censés revenir après avoir traîné dans les toilettes, sous les lits et dans les voitures de gens dont on ne sait rien. Il n'y a pas que la dimension économique qui est sans doute la première qui suscite ce débat.

Marc Georges

02/05/2020 à 12:38

Fallait-il laisser ouvertes les librairies ? C'est la question que se posent un grand nombre d'acteurs de la chaîne du Livre, en présentant la librairie comme un commerce indispensable en ces temps de confinement.

Involontairement ou subtilement pour ne pas froisser les acteurs du Livre, Christian Thorel, un des plus grands libraires de France, donne sa réponse dans le journal Libération de ce samedi 2 mai, à travers un billet titré "Ranger sa bibliothèque, c'est une forme d'oxygenation"

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Suicide d'un agent de la BnF : deux enquêtes et des préconisations

Le 3 août 2020, un agent magasinier de la Bibliothèque nationale de France (BnF) mettait fin à ses jours, sur son lieu de travail. Deux enquêtes ont suivi : l'une, menée par la police judiciaire, l'autre par une délégation d’enquête paritaire, réunissant des représentants du personnel et de l'administration.

16/04/2021, 16:59

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : la Sorbonne Nouvelle “prise en tenaille”

La bibliothèque interuniversitaire Sainte-Barbe a connu des semaines mouvementées, rythmées par le débrayage des personnels et la fermeture de l'établissement. Les bibliothécaires protestent contre la suppression des postes de deux contractuels, au profit de deux agents titulaires, et critiquent plus largement le manque de moyens humains pour la BSB. Jamil Dakhlia, président de l'université Sorbonne Nouvelle, à laquelle la bibliothèque est rattachée, souscrit aux demandes mais pointe des « exigences contradictoires » du ministère de l'Enseignement Supérieur.

16/04/2021, 11:52

ActuaLitté

Le congrès 2021 de l'ABF organisé uniquement en ligne

Les bibliothécaires français ne se retrouveront pas à Dunkerque, du 17 au 19 juin prochain. Pour la seconde année consécutive, l'Association des Bibliothécaires de France est contrainte de renoncer à l'événement. Les conditions sanitaires conduisent ainsi vers un congrès en ligne, en 2021.

16/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Bibliothèques au Québec : un rôle entier dans les projets éducatifs

L’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) a déposé à l’intention de Monsieur Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, son mémoire La réussite éducative : au centre de la mission des bibliothèques publiques québécoises, dans le cadre du Rendez-vous pour la réussite éducative. Par ce mémoire, l’ABPQ souhaite notamment faire reconnaître la mission des bibliothèques publiques et les quatre piliers sur lesquels elle repose, soit l’éducation, l’alphabétisation, l’information et la culture. 

15/04/2021, 10:14

ActuaLitté

Allemagne : bientôt, une loi sur le prêt de livres numériques en bibliothèque ?

Outre-Rhin, l'édition est en ébullition. Le Bundesrat, qui représente les 16 Länder allemands, souhaite profiter de la transposition de la directive européenne sur le droit d'auteur pour introduire une loi sur le prêt de livres numériques dans les bibliothèques. Les éditeurs seraient alors obligés de mettre à disposition leurs ouvrages, moyennant un droit de prêt régi par la loi.

08/04/2021, 15:19

ActuaLitté

Une journée d'étude consacrée à la figure féminine dans la littérature policière

L'Association des Bibliothécaires de France (ABF), groupe Rhône-Alpes, organise une journée d'étude en distanciel, jeudi 29 avril 2021, sur le thème : « No woman no crime : la figure féminine dans la littérature policière ». 

07/04/2021, 16:06

ActuaLitté

Norvège : une bibliothèque amphithéâtre en hommage à Henrik Ibsen

Henrik Ibsen (1828-1906), dramaturge norvégien publié chez Actes Sud, a fini par inspirer la création d’une bibliothèque très spécifique. De forme incurvée, elle évoque l’esprit d’une salle de théâtre, avec une note antique peut-être. Baptisée Bibliothèque Ibsen, tout simplement, elle deviendra un centre culturel exposant toute la littérature de l’auteur. C’est d’ailleurs dans sa ville de naissance, Skien, qu’elle s’implante.

01/04/2021, 10:11

ActuaLitté

Trois ans après le rapport Orsenna, quels effets pour les bibliothèques ?

Voyage au pays des bibliothèques, rapport signé par Erik Orsenna et Noël Corbin, a été remis à la ministre de la Culture de l'époque, Françoise Nyssen, en février 2018. Parmi les principales conclusions de ce document, une attente forte se dégageait : celle d'« ouvrir plus et offrir plus » les établissements de lecture publique. Après le rapport de sénatrices, l'année dernière, deux députées se penchent sur les effets du fameux rapport Orsenna.

31/03/2021, 12:29

ActuaLitté

Du 17 au 19 août 2021, un congrès de l'IFLA entièrement virtuel

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (ou IFLA, International Federation of Library Associations and Institutions, en version originale) a confirmé l'organisation d'un congrès annuel totalement virtuel, en 2021. La fédération assure qu'il s'agira de l'événement « le plus accessible » de son histoire.

30/03/2021, 10:55

ActuaLitté

Vol de livres en bibliothèque et autodafé dans un parc de Belgique

Incident et incendie se sont conjugués ce 28 mars dans la ville germanophone belge d’Eupen (province de Liège). En effet, trois personnes ont été surprises en plein autodafé d’ouvrages, dans un parc de la ville basse. La police de Weser-Göhl a été contactée vers 22h pour intervenir.

29/03/2021, 14:31

ActuaLitté

Crise sanitaire : inquiètes, des bibliothèques fermées à Paris

En début de semaine, ils étaient une cinquantaine sur les soixante établissements de la Ville à lancer un « cri d’alerte ». Les directrices et directeurs de bibliothèques, peu coutumiers de ces méthodes, expédiaient à la Direction des Affaires culturelles un courrier commun. Étrangement, quelques jours plus tard, certains lieux de prêt ferment, toujours sur les mêmes bases. « Les injonctions paradoxales qui touchent la société, les bibliothèques n’en sont pas exemptes », nous assurait-on…

27/03/2021, 11:30

ActuaLitté

Tradition et innovation, rendez-vous des bibliothèques québécoises

L’Association des bibliothèques publiques du Québec, en partenariat avec les Bibliothèques de Montréal, présente les Matinées du Rendez-vous des bibliothèques publiques du Québec. Cet événement de formation se tiendra les 9, 10 et 11 juin prochains, en direct du Créalab de Repentigny.

24/03/2021, 10:45

ActuaLitté

COVID : Le “cri d'alerte” des bibliothèques de Paris

Les responsables des établissements de prêts de la ville de Paris viennent de recevoir de nouvelles instructions. Irène Basilis, partie de Lille où elle était responsable du pôle culture pour Martine Aubry, a pris ses fonctions de Directrice des Affaires culturelles en janvier. Et les consignes qu’elle communique laissent manifestement quelques professionnels sans voix.

23/03/2021, 17:16

ActuaLitté

Urgence Toilettes : les bibliothécaires rejoignent le mouvement

« Si la France accusait déjà un certain retard en matière de mise à disposition de sanisettes, la situation s’est considérablement aggravée avec les confinements et la fermeture des commerces et restaurants. » Hélas : même le petit coin figure sur la liste des dommages collatéraux de la Covid. Mais cette année, les bibliothécaires retroussent leurs manches et alarment sur une situation sanitaire non moins préoccupante.

23/03/2021, 10:26

ActuaLitté

Ouvertes ou fermées, l'attestation de déplacement dérogatoire permet d'aller en bibliothèques

Voilà maintenant quatre jours que Jean Castex a posé les bases d’un nouveau confinement dans les Hauts-de-France et en Île-de-France. À scruter les publications du Journal officiel, les bibliothécaires commencent à s’user les yeux : ouvertes, ou non ? Tout reste très mystérieux et plein d’incertitudes. Une ébauche de solution provient, étonnamment, de l’attestation de déplacement dérogatoire.

22/03/2021, 15:32

ActuaLitté

Défense et illustration de la déontologie des bibliothécaires

Suite à un article de Marianne, l’Association des Bibliothécaires de France se voit contrainte de faire œuvre de pédagogie. L’hebdomadaire titrait Quand les identitaires s’attaquent aux bibliothèques et « remettait en question l’éthique professionnelle des bibliothécaires », estime l’ABF. Selon elle, cet article ne reflète pas la réalité du métier, et « fait également un procès d’intention à toute une profession ». Leur réponse est ici proposée dans son intégralité.

17/03/2021, 09:15

ActuaLitté

Jeanne Brun, directrice du développement culturel et du musée à la BnF

La Bibliothèque nationale de France annonce l'arrivée de Jeanne Brun au sein de l'établissement, ce 15 mars 2021, en tant que directrice du développement culturel et du musée. 

16/03/2021, 11:06

ActuaLitté

Ressources numériques des bibliothèques départementales : pourquoi ce désamour ?

L'Association des Bibliothécaires Départementaux (ABD) a consacré une étude complète aux ressources numériques des bibliothèques départementales, particulièrement pertinente en ces temps de crise sanitaire. L'enquête dresse un état des lieux des contenus, publics et moyens, avant d'analyser les freins au développement et de proposer des pistes d'amélioration.

15/03/2021, 15:55

ActuaLitté

Combien rapporte une bibliothèque ?

Régulièrement évoquée, et justement critiquée pour ses limites, l'approche économique des bibliothèques constitue cependant un moyen de défendre leurs apports et leur place dans la société. Si elle n'est pas un établissement public, la London Library s'est risquée à chiffrer son impact économique et social pour le Royaume-Uni, aboutissant à un total de 21,3 millions £ annuels.

15/03/2021, 14:52

ActuaLitté

À la bibliothèque, conservatrices et conservateurs : qui sont-ils? 

Une grande fête des adolescents à la médiathèque ? Un réaménagement de ses espaces de convivialité ? Une automatisation du prêt et du retour des documents ? Si vous habitez dans une collectivité de plus de 40 000 habitants, il est bien probable qu’une conservatrice territoriale ou un conservateur territorial de bibliothèques ait piloté ces projets. Mais connaissez-vous ces professionnels, à la fois encadrants stratégiques et proches du public et de ses attentes ? 

12/03/2021, 12:46

ActuaLitté

Suisse : les bibliothèques se mettent en quatre pour le public

Les établissements de prêts en Suisse restent ouverts, et maintiennent leurs missions, en s’adaptant aux mesures de protection que la Confédération a instaurées. Ainsi, pour sa 10e édition, le Samedi des Bibliothèques s’est adapté aux mesures sanitaires actuelles et devient à l’emporter, les bibliothèques de lecture publique de cinq cantons romands proposent donc ce jour-là d’ouvrir leurs portes.

12/03/2021, 11:20

ActuaLitté

LiberClick : “Chaque lecteur supplémentaire est une victoire pour la société”

Créer une bibliothèque virtuelle accessible grâce à des simples QR code : voici LiberClick, le projet de l’association Liber Liber dans le but de rendre la lecture accessible au plus grand nombre. En février 2021, la première application concrète de cette initiative : le projet e-LOV à Tor Bella Monaca, Rome, celui d'une bibliothèque numérique urbaine à Rome.

11/03/2021, 11:58

ActuaLitté

Stéphanie Meissonnier à la direction de Bibliocité

Le conseil d’administration de Bibliocité, sous la présidence de Marie Desplechin, a désigné Stéphanie Meissonnier comme nouvelle directrice de l’association. Elle a succédé le 18 janvier dernier à Carole Médrinal, partie à la retraite après avoir dirigé Paris bibliothèques puis Bibliocité depuis 2008. 

10/03/2021, 15:32

ActuaLitté

La bibliothèque de Harvard délaisse l'expression “immigrant illégal” pour ses collections

La bibliothèque de l'université Harvard, un des plus anciens et plus importants établissements universitaires des États-Unis, annonce une évolution dans la gestion et les dénominations de ses collections. Les expressions « illegal alien » (« immigrant illégal ») et « alien » (« étranger ») sont ainsi remplacées par « noncitizen » (littéralement, « non-citoyen ») et « undocumented immigrant » (« immigrant sans papiers »).

10/03/2021, 10:05

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : “semi-victoire” pour les étudiants, mais la grève se poursuit

Mobilisés depuis la fin de l'année 2020 pour défendre leurs droits, les moniteurs-étudiants de la bibliothèque Sainte-Barbe se réjouissent de nouvelles garanties d'activité en cas de confinement et de fermeture de l'établissement. Pour autant, la mobilisation du personnel de la bibliothèque ne s'interrompt pas, après l'annonce de la suppression de deux postes de contractuels.

04/03/2021, 12:38

ActuaLitté

La médiathèque de Verdun, L'Æncre, sort de terre... sur Minecraft

Ils partirent, ils étaient une vingtaine. Et par un prompt renfort, ils se virent des centaines quand la médiathèque surgit des entrailles de Minecraft. Pour concevoir la nouvelle médiathèque de Verdun, la ville a en effet sollicité l’aide de citoyens. Avec le concours de Michaël George, chef de projet, ils ont dessiné et modélisé L’Æncre, le futur bâtiment.

02/03/2021, 16:44

ActuaLitté

“Pluralisme”, “neutralité du service public” : une loi pour les bibliothèques

Particulièrement attendue par la profession depuis son dépôt au Sénat le 3 février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert, relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique, est désormais publique. Elle insiste notamment sur les notions de « pluralisme » et de « neutralité du service public » pour définir les principes fondamentaux des bibliothèques.

02/03/2021, 15:44

ActuaLitté

Des araignées dans la bibliothèque, recluses et... lectrices ?

Plusieurs bâtiments du campus Ann Arbor de l'université du Michigan ont abrité des hôtes légèrement indésirables. Assez peu dangereux, en fin de compte, mais suffisamment pour fermer la bibliothèque, notamment, le temps de la rendre à nouveau sûre. En effet, plusieurs Loxosceles rufescens, ou araignées violonistes, s'étaient installées dans les lieux...

01/03/2021, 11:03

ActuaLitté

Chantier Richelieu de la BnF : des “surcoûts” confirmés, ouverture en 2022

Le 23 février dernier, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a visité le chantier de rénovation du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France. Démarrée en 2010, cette vaste entreprise aurait dû prendre fin en 2017, puis 2021. Avec la crise sanitaire et le premier confinement, l'ouverture du site au public est désormais attendue pour l'été 2022...

01/03/2021, 10:32

ActuaLitté

Lutter contre le racisme et pour l'égalité dans les bibliothèques

Des établissements plus inclusifs, des politiques d’acquisitions ouvertes sur de larges champs éditoriaux. Et un refus de la discrimination… pour les bibliothèques l’objectif est limpide, mais sera plus réalisable encore avec une feuille de route précisant les contours de ces mesures et enjeux. La Library Publishing Coalition vient de rendre publics sa déclaration et ses engagements.

27/02/2021, 10:06

ActuaLitté

La Bibliothèque nationale d’Australie confrontée à des problèmes de stockage    

Un récent rapport sur l’organisation de la bibliothèque a mis en lumière plusieurs problèmes au sein de l’établissement. Faute de financement, la Bibliothèque nationale d’Australie risque notamment de faire face à de sérieuses difficultés de stockage. Les services numériques qui pourraient venir répondre à ces soucis sont également pointés du doigt.

25/02/2021, 12:39

ActuaLitté

Protéger les Droits de l'Homme, lutter contre les fake news...

Fléau moderne, souvent associé aux réseaux sociaux, la désinformation et les fake news représentent un sujet dont les Nations Unies s’emparent. Tant en matière électorale, que sur un volet sanitaire toujours brûlant, ces questions ont amené l’IFLA à répondre aux demandes du Rapporteur spécial de l’ONU. Entre liberté d’expression, d’opinion et infox, comment séparer le bon grain de l’ivraie ?

24/02/2021, 09:52

ActuaLitté

Le Blanc-Mesnil : la mairie accusée de faire virer les bibliothèques à droite

Des bibliothécaires de la ville du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) ainsi que le syndicat CGT de la ville s'inquiètent d'une « vile opération de marketing politique repeinte aux couleurs défraîchies de la culture pour tous ». La mairie versera 20.000 € à la plateforme de recommandation de livres Alexandre & Aristote, pour déterminer des acquisitions des bibliothèques de la ville. Mais les suggestions du site semblent très orientées à droite, dénoncent les opposants au projet.

23/02/2021, 11:48

ActuaLitté

Bibliothèque : la presse gratuite, “concurrence déloyale aux buralistes”

Le Volatile réduit au silence ? Ce serait une première, dont l’explication tient en quelques lignes cocasses : la médiathèque de la ville de Sassenage s’est retrouvée, un peu malgré elle, en délicate position. Pour avoir indiqué à ses usagers qu’elle cesserait de proposer l’hebdomadaire Canard enchaîné, certains ont crié au scandale. Mais plus encore, le petit mot d’accompagnement, qui lui fait tourner les regards vers la mairie. 

20/02/2021, 10:16

ActuaLitté

Supprimer le rabais sur les achats des collectivités, “double peine” pour les bibliothèques ?

Le 10 février dernier, à l'invitation de la Commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, différents représentants des métiers du secteur du livre ont fait part des difficultés du secteur en cette période de crise, et des attentes. Le Syndicat de la Librairie française a ainsi proposé une suppression du rabais de 9 % pour les achats de livres destinés aux bibliothèques par les collectivités...

19/02/2021, 15:17

ActuaLitté

Sciences Po Nancy : conflit ouvert entre la direction et des vacataires de la bibliothèque

À Nancy, une partie des étudiants vacataires de la bibliothèque universitaire de Sciences Po dénonce une « décision brutale » de la direction, qui a réduit les horaires d'ouverture de l'établissement en raison du couvre-feu. Ils demandent le maintien de l'intégralité de leur rémunération, ou au moins « un arrangement », tandis que la direction estime que Sciences Po a été « extrêmement généreux lors des deux premiers confinements ».

17/02/2021, 15:55

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Les néonazis autorisés à se servir de textes classiques

Les classiques — comprendre, les œuvres versées dans le domaine public — appartiennent à tout un chacun. Et le récent exemple d’une traduction caviardée de Dante, d’où Mahomet fut supprimé, le démontre : tout un chacun peut en faire absolument n’importe quoi. En Suède, plusieurs auteurs viennent ainsi de servir la cause néonazie, bien malgré eux…

17/04/2021, 12:47

ActuaLitté

Centres commerciaux : les librairies enfin autorisées à ouvrir

Ah, les méandres administratifs : après avoir tenu les librairies comme commerces non essentiels durant près d’un an, l’État français a corrigé son erreur. Mais dans l’empressement à contenir la propagation du virus, en fermant les centres commerciaux, il condamnait par là même les librairies qui s’y trouvaient. Le décret 2021-455 vient de corriger le tir, sans pour autant emporter l’adhésion…

17/04/2021, 10:29

ActuaLitté

Des escrocs se font passer pour la lauréate d’un prix et empochent 30.000 £ 

En 2020, Valeria Luiselli était désignée lauréate du prix Rathbones Folio Prize pour son ouvrage Archives des enfants perdus, publié en France aux éditions de l’Olivier dans une traduction de Nicolas Richard. Généreusement doté, le prix a attiré l’attention de cybercriminels, qui se sont fait passer pour l’auteure, réussissant à tromper les organisateurs.

16/04/2021, 17:49

ActuaLitté

Vente de livres sur les marchés : un recours en référé devant le Conseil d'État

Depuis la publication du décret n° 2021-384 du 2 avril 2021, les cas d'interdiction de ventes de livres sur les marchés se multiplient. Les libraires, classés comme des commerces essentiels, se retrouveraient ainsi interdits d'activité en extérieur ? Frédéric Mignon et Pascale Chassang-Mignon, propriétaires de La Librairie sans nom, au Mans, ont formé contre le décret un recours en référé devant le Conseil d'État.

16/04/2021, 15:28

ActuaLitté

Les Éditions du Mont-Blanc Catherine Destivelle ouvrent une collection jeunesse

La nouvelle collection des Éditions du Mont-Blanc Catherine Destivelle, « La petite encyclopédie de la montagne », s'adresse à toutes et à tous à partir de 6 ans. Elle est composée de différents albums traitant chacun d'un sujet spécifique lié à la montagne et qui tous font la part belle aux illustrations de l'auteur Hervé Frumy.

16/04/2021, 14:49

ActuaLitté

Team AlexandriZ : la décision rendue le 14 mai prochain

Le tribunal correctionnel de Nanterre a donné suite à la plainte déposée par six éditeurs et le Syndicat national de l’édition contre le site Team AlexandriZ. 12 membres de l'équipe étaient sur le banc des accusés, parmi la trentaine qu'aurait compté le réseau. Le verdict sera connu le 14 mai prochain.

16/04/2021, 13:04

ActuaLitté

Même Jeff Bezos reconnait qu'Amazon doit mieux traiter ses employés

Personne ne s’engouffrera dans le piège : démissionnaire de son poste de CEO d’Amazon depuis février dernier — même s’il n’en partira réellement qu’à la fin du troisième trimestre —, les saillies de Jeff Bezos prêtent à sourire. Pourtant, elles trouvent un intéressant écho, alors que les bénéfices du dernier trimestre explosent, à 7,2 milliards $, soit 44 % de mieux, et 125,6 milliards $ de revenus. 

16/04/2021, 12:26

ActuaLitté

100 € de prime à tout salarié qui lit un livre et le présente aux collègues

En Italie, le livre et les lecteurs sont en reprise, comme en témoignent de nombreuses initiatives collectives en soutien à la lecture : de la restructuration de cabines téléphoniques en bibliothèques à la création de bibliothèques de copropriété, en passant par les actions d’entreprises. 

16/04/2021, 10:33

ActuaLitté

Pour votre santé, et pas que mentale, 15 minutes de lecture par jour !

L’opération Tout le monde lit relance sa campagne de sensibilisation à la lecture dans le cadre de la journée mondiale du livre du 23 avril. À cette occasion, tout un chacun (des enfants aux grands-parents en passant par les écoles, les entreprises…) est invité à prendre 15 minutes de son temps pour lire. Le défi est de rendre la lecture virale et pérenne dans toutes les couches de la population. Prise de conscience et passage à l’action sont donc au rendez-vous. 

16/04/2021, 09:25

ActuaLitté

Vincent Monadé intègre les Éditions Héloïse d'Ormesson

Selon plusieurs sources concordantes, ActuaLitté apprend que Vincent Monadé, précédemment président du Centre national du Livre, est nommé secrétaire général des éditions Héloïse d’Ormesson. Chargé du développement de la maison, il travaillera sur les volets stratégiques et commerciaux.

16/04/2021, 06:30

ActuaLitté

La librairie Le Failler de Rennes inaugure son podcast

La librairie Le Failler, basée à Rennes, annonce la production et la diffusion de son propre podcast, intitulé « Ce qui se lie ». L'enseigne donne rendez-vous aux lecteurs chaque jeudi, avec deux nouveaux épisodes mis en ligne. Auteurs et éditeurs seront interrogés.

15/04/2021, 15:10

ActuaLitté

Olivier Duhamel reconnaît des faits d’inceste sur son beau-fils

C’est l’ancienne belle-fille du politologue, Camille Kouchner, qui avait levé le tabou de l’inceste dans son ouvrage, La Familia Grande, paru au Seuil ce 7 janvier. Une enquête pour « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans »  avait ensuite été ouverte. 3 mois après le lancement de la procédure, Olivier Duhamel vient d’admettre les faits, évoquant « une grosse bêtise impardonnable ».

 

15/04/2021, 12:59

ActuaLitté

Michel Noël, personnage considérable au Canada, quasi inconnu en France ...

DISPARITION – Michel Noël, romancier, conteur, poète et dramaturge québécois d’origine anishinabek, est décédé le samedi 10 avril 2021. Il avait 76 ans. Né d’une mère et d’un père d’ascendance algonquine, élevé pauvrement, il partage, dans ses jeunes années, la vie souvent âpre des habitants des Territoires du nord-ouest du Québec.

15/04/2021, 11:01

ActuaLitté

Les Prix Hugo dévoilent leurs sélections de livres (et de jeux vidéo)

Régulièrement décriés, les Prix Hugo, ou Hugo Awards en version originale, pèsent toujours dans les domaines de la science-fiction et de la fantasy, outre-Atlantique. Les récompenses seront décernées en décembre prochain, notamment au sein de la nouvelle catégorie, celle consacrée aux jeux vidéo. Les sélections ont été dévoilées.

15/04/2021, 10:39

ActuaLitté

Cécile Boyer-Runge quitte Editis

Dans le cadre des différents mouvements présentés ce matin par le groupe Editis, celle qui fut le transfert le plus secret de 2013. Cécile Boyer-Runge, alors directrice générale de Livre de Poche (groupe Hachette Livre), allait remplacer Leonello Brandolini, PDG de Robert Laffont. Une information qu' Editis n'avait fini par confirmer que trois mois après notre scoop. 

15/04/2021, 10:21

ActuaLitté

Editis souhaite renforcer les échanges avec les éditeurs partenaires

À mesure que le groupe renforce ses maisons d’édition et se développe en accueillant de nombreux éditeurs partenaires, Editis souhaite intensifier cette relation essentielle. Le groupe annonce ainsi la nomination de Nicolas Gonçalves au poste nouvellement créé de directeur des relations éditeurs et partenariats. 

15/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Une direction du numérique et de la conservation aux Archives nationales

L'arrêté du 9 avril 2021, publié au Journal officiel de ce 15 avril, expose la nouvelle organisation des Archives nationales, voulue par le ministère de la Culture. Parmi les principaux changements, notons la création d'une direction du numérique et de la conservation.

15/04/2021, 09:43

ActuaLitté

Balance Ton Éditeur : “Il fallait que ça sorte”

Quatre publications en l’espace d’une semaine, près de 250 abonnés constatés ce 14 avril… 1134, au 15. Balance ton éditeur est un collectif réuni pour lutter « contre le harcèlement, les discriminations et les mauvaises pratiques dans le monde de l’édition ». Mais avant toute chose, une précision d’importance : les fameuses pratiques dénoncées ne sont pas que le fait des hommes. Utile à rappeler…

15/04/2021, 09:11

ActuaLitté

Turquie : Ahmet Altan sorti de prison, toutes charges abandonnées

L’écrivain et journaliste Ahmet Altan a finalement obtenu gain de cause : un haut tribunal turc vient de mettre un terme à son emprisonnement, récemment qualifié d’abusif par la Cour européenne des Droits de l’Homme. Difficile de ne pas opérer une corrélation immédiate, mais pour l’heure, place aux réjouissances.

14/04/2021, 21:35

ActuaLitté

Pour réenchanter les gares, la SCNF propose des consignes Amazon

Les Amazon Lockers, ou consignes Amazon, permettent de retirer des commandes passées au préalable sur le site du cybermarchand. La semaine dernière, un de ses casiers était installé au sein de la gare Poligny (Jura) dans le cadre d’un accord avec la SNCF. Seul problème, ni le conseil municipal ni les habitants n’ont été tenus au courant de son arrivée.

 

14/04/2021, 18:29

ActuaLitté

Un sculpteur poursuivi par la société Moulinsart pour ses bustes de Tintin

Installé à Aix-en-Provence, Christophe Tixier, alias Peppone, est un sculpteur spécialisé dans la représentation de personnage de la Pop culture. Parmi sa galerie de création, on trouve notamment près d’une centaine de bustes de Tintin. L’artiste s’est attiré les foudres de la société Moulinsart, garant des ayants droit d’Hergé, qui demande 200.000 euros de dommages et intérêts et la restitution de ses sculptures.

 

14/04/2021, 17:12

ActuaLitté

10 bonnes raisons de se plonger dans la lecture de Nora Roberts

Célèbre romancière américaine ayant déjà vendu près de 4,5 millions d’exemplaires aux éditions J’ai lu, Nora Roberts est de retour avec une nouvelle aventure du lieutenant Eve Dallas à paraître. Crime en lettres d’or, 50e tome de la série, est prévu pour le 26 mai prochain.

14/04/2021, 16:08

ActuaLitté

La Team AlexandriZ, célèbre pirate de livres numériques, devant la justice

En 2012, ActuaLitté apprenait par mégarde la plainte déposée par six éditeurs et le Syndicat national de l’édition contre le site Team Alexandriz. Cette équipe de contrefacteurs de livres s’était fait connaître pour la qualité de ses relectures d’ouvrages, et la large diffusion de versions numériques. C’est à Nanterre, devant le tribunal correctionnel, que l’affaire est portée, ce 14 avril.

14/04/2021, 15:05

ActuaLitté

Une immense avancée dans le prêt numérique pour les bibliothèques

Voici une première dans l’histoire des établissements de prêts aux États-Unis. Le gouverneur du Maryland, Larry Hogan, s’apprête à signer un texte de loi inédit. Il garantirait aux bibliothèques de pouvoir concéder des licences pour du contenu numérique, à destination des usagers. Et donc, simplifier la question du prêt d’ebooks ou d’audiolivres.

14/04/2021, 09:45

ActuaLitté

Paloma Hidalgo, lauréate de la bourse de création de poésie Gina Chenouard

Grâce au legs de la poétesse Gina Chenouard (1924-2010), la SGDL soutient la création poétique contemporaine en décernant une bourse qui porte son nom. Dotée de 3 000€, cette bourse est destinée à encourager un projet d'écriture.  

13/04/2021, 18:01

ActuaLitté

Un nouveau roman jeunesse de J.K. Rowling, The Christmas Pig, annoncé

L'autrice britannique J.K. Rowling, connue pour la saga Harry Potter, publiera au mois d'octobre prochain The Christmas Pig, un nouvel ouvrage pour la jeunesse. En France, la maison d'édition Gallimard Jeunesse annonce la parution pour le mardi 12 octobre 2021, en sortie mondiale simultanée.

13/04/2021, 16:33

ActuaLitté

Edistart’up : programme d'aide aux start-up du monde du Livre

Edinovo et le Labo de l’édition lancent Edistart'up, un programme d’accompagnement de 5 mois destiné à la création d’entreprises autour du livre. Maison d’édition, mais aussi application, plateforme ou service dédiés à l’écrit ou à la lecture, création de contenus numériques et imprimés... Pour ce nouveau programme, dont la première promotion démarrera en septembre 2021, un appel à candidatures est lancé, du 15 avril au 30 juin.

13/04/2021, 14:57

ActuaLitté

Une émission littéraire hebdomadaire prend place sur Twitch

Twitch avait surtout conquis les amateurs de sports et de jeux vidéo, par des diffusions d’émissions en direct. Depuis quelque temps, les personnalités politiques s’emparent de cet outil – propriété d’Amazon et lancé en juin 2011. Du streaming en live, certes, mais qui intéresse également l’industrie du livre. Pascal Cottin, nearly adopter de 60 ans, amorce ainsi une émission hébdomadaire.

13/04/2021, 14:20

ActuaLitté

CEDH : la Turquie coupable de “violation des droits” d'Ahmet Altan

Accusé d’avoir tenté de renverser le gouvernement turc lors du putsch de 2016, Ahmet Altan comptait parmi les victimes du pouvoir. Incarcéré, il avait été condamné en novembre 2019 à plus de dix années de prison, en tant que complice de groupe terroriste. Presque une manne, alors qu’en septembre 2016, il se voyait condamné à perpétuité. Mais la Turquie est lourdement pointée du doigt par la Cour européenne des Droits de l’Homme.

13/04/2021, 12:47

ActuaLitté

Les Iconiques : une collection d'ouvrages qui “ont marqué leur époque”

L’inceste, de Christine Angot, 37°2 le matin de Philippe Djian, et plus récemment, Le Maître du Haut château de Philip K. Dick (trad. Michelle Charrier)… Prévue en mars 2020, mais logiquement reportée pour les raisons que l’on imagine, la collection Les Iconiques de J’ai lu s’enrichira de quatre nouvelles parutions. Des titres qui évoqueront forcément quelque chose au lecteur, tant ces ouvrages ont pu marquer les esprits.

13/04/2021, 12:13

ActuaLitté

Les Vies de Brian : le chanteur d'AC/DC publie ses Mémoires

Les tournées annulées, les musiciens et auteurs-compositeurs se tournent vers l'écriture. Après l'annonce de Dave Grohl (Foo Fighters), Brian Johnson, chanteur du groupe australo-britannique AC/DC, fera lire ses Mémoires à partir du mois d'octobre 2021. L'ouvrage s'intitule The Lives of Brian, un hommage du Britannique aux Monty Python.

13/04/2021, 10:54

ActuaLitté

Hachette Livre procède à une réorganisation 

À la suite de la nomination de Fabrice Bakhouche, secrétaire général et directeur financier, en qualité de directeur général délégué de Hachette Livre le 29 mars dernier, le groupe Hachette Livre procède à plusieurs nominations : Nathalie Houël est nommée directrice financière groupe, Arnaud Robert est nommé secrétaire général groupe et Juliane Chevallier est nommée directrice de l’audit Interne et du contrôle Interne. Kévin Lopez remplace Nathalie Houël comme directeur du contrôle de gestion groupe. 

13/04/2021, 10:00

ActuaLitté

Un nouvel inédit d'Alan Moore chez Komics Initiative

Quelques mois après Visions, un recueil d'histoires inédites signées Alan Moore, la maison d'édition Komics Initiative récidive avec une traduction inédite de The Bojeffries Saga, qui réunit Moore et Steve Parkhouse. Publiés entre 1983 et 1991, les épisodes seront présentés réunis, dans une édition enrichie.

13/04/2021, 09:48

ActuaLitté

Civilisation, de Kenneth Clark : 1000 années d'histoire de l'art en Europe

Dans les années 70, une série télévisée en 13 épisodes faisait son apparition sur la BBC, avant d’apparaître sur FR3, en septembre de la même année. Le maître d’œuvre de ce projet, Sir Kenneth Clark, n’aura pas renâclé à la tâche : deux années de travail, plus de 100.000 km de voyages pour aller à la rencontre de l’histoire de l’art. Une œuvre-fleuve, qui sortira en livre prochainement, pour la première fois en français.

12/04/2021, 17:36

ActuaLitté

Interdire la vente de livres sur un marché, à l'heure des librairies essentielles ?

Un vilain article qui pèse sur le commerce du livre : alors que les librairies ont obtenu la qualification administrative d’essentielles, toutes ne sont pas logées à la même enseigne. C’est ainsi que le marché du livre ancien et d’occasion, qui se déroule dans le XVe arrondissement de Paris, se voit interdit. Installés au marché Brassens, les libraires deviennent personae non gratae… 

12/04/2021, 13:22

ActuaLitté

Les éditions Cambourakis inaugurent une collection polar

La maison d'édition indépendante Cambourakis annonce l'ouverture d'une collection polar, intitulée « Agonia ». Deux ou trois parutions par an permettront de présenter d'autres facettes du polar, avec des interprétations du genre venues du monde entier. Avec, pour commencer, Psychiko, de Paul Nirvanas, traduit par Loïc Marcou.

12/04/2021, 12:39