#Librairie

Librairie ouverte, bibliothèque fermée ? Des imbéciles et des livres...

Rouvrir les librairies n’est pas une question : seul le comment, dans le respect des mesures sanitaires, importe — et quelques considérations économiques : comment payer les charges, faire revenir les salariés, accueillir les clients ? En marge d’une tribune signée par Jeanne Marchiset, libraire à Dorlisheim (Bas-Rhin), une ancienne responsable de médiathèque intervient.

Le 20/04/2020 à 09:35 par Auteur invité

37 Réactions | 1 Partages

Publié le :

20/04/2020 à 09:35

Auteur invité

37

Commentaires

1

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

La mission de service public de ces dernières, que n’a pas la librairie, n’a pas vocation à prendre tous les risques. Si la fermeture des établissements de prêt est actée jusqu’au 11 mai, qu’en sera-t-il par la suite. Sandrine Maliver-Perrin a connu la librairie et la médiathèque : elle pose ici quelques réflexions essentielles ici, qui accompagnent celles de Jeanne Marchiset.

Mais sa consoeur fait écho à une crainte que l’on résumerait ainsi : « Nous avons la fâcheuse impression que sous couvert de défendre le livre et l’accès à la lecture, il s’agit seulement pour notre gouvernement de relancer l’économie quitte à nous mettre en danger. »

ActuaLitté, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)

Des imbéciles et des livres

À l’heure où les débats concernant la réouverture des librairies font rage, la libraire et responsable de médiathèque que j’ai été s’interroge. Depuis des semaines déjà, les Français — anonymes, sociologues, journalistes, politiques, professeurs d’IUT métiers du livre — semblent soudain ne pouvoir concevoir leur vie sans lecture. Mazette, cinq semaines à peine loin des rayons d’une librairie et voilà notre pays devenu une nation de lecteurs compulsifs, ne pouvant supporter d’être privés quelques semaines de lectures quotidiennes ! 

Chacun y va ainsi de son message aux libraires, leur demandant d’être plus militants que jamais en ces temps difficiles, brandissant l’étendard de la lecture vecteur de culture, d’éducation, d’évasion, de réconfort, que sais-je encore. Et la professionnelle que je suis depuis 25 ans est intimement convaincue qu’un livre est tout cela à la fois. 

Mais QUID du rôle des médiathèques et des bibliothécaires dans ce débat ? Comment se fait-il que, parmi toutes les voix qui s’élèvent, dont celle de nos gouvernants et de notre ministre de la Culture, aucune n’ait ne serait-ce qu’évoqué le rôle essentiel des bibliothèques dans cette période de crise ? Ces mêmes bibliothèques dont la mission principale est pourtant le fameux service public et dont on vous demande de connaître par cœur les dizaines de missions quand vous passez les concours… 

Rappelons que la France possède environ 16.000 bibliothèques publiques, dont certaines sont remarquablement équipées : les abonnés ont la chance de pouvoir y trouver les dernières nouveautés, des collections riches et diversifiées pour tous les publics, des automates de prêt, des boites de retours, un personnel qualifié pour les guider et conseiller. Par ailleurs les livres, recouverts de papier collant, sont régulièrement nettoyés et désinfectés, ce qui n’est guère possible en librairie. 

Je m’interroge donc, disais-je, sur ce paradoxe et tant d’absurdité. 

Pourquoi donc personne ne pense-t-il à ce que pourraient apporter nos bibliothèques, ni ne se dresse pour exiger leur réouverture, alors qu’on imagine celle des librairies possible et qu’on la présente comme indispensable ? Est-ce à dire que les libraires sont plus utiles que les bibliothécaires ? Je n’en crois rien, pour avoir été les deux avec la même passion. Mais les libraires, eux, rapportent, quand une carte d’abonné est souvent gratuite ou quasi. C’est là toute la différence… 

En clair, je ne suis pour la réouverture ni des librairies ni des médiathèques, bien évidemment, car il me paraît bien dangereux d’imposer aux professionnels du livre de faire face aux lecteurs et aux livres sans un minimum de précautions.

Mais cessez donc de prendre les gens du livre pour des imbéciles, Messieurs les politiques, et grands penseurs.

37 Commentaires

 

YAYO

20/04/2020 à 10:37

DANS les petites bibliothèques de quartier,il n'y pas 36 000 personnes qui lisent les livres. Il faut s'organiser autrement. Plus de livres,et de journaux à emprunter chez soi, moins de monde dans la salle de lecture, regulariser le nombre de personnes dans les couloirs et l'espace, et ouvrir les bibliothèques plus d'heures, afin que le nombre de lecteurs diminue chaque heure.

Comment travailler chez soi sans avoir la possibilité de s'en servir de la bibliothèque nationale, ou des archives nationales ? Depuis janvier 2020, d'abord avec les grèves, et ensuite avec le virus, il est impossible de venir régulièrement dans ces lieux.
La Bibliothèque nationale peut être ouverte plus tard comme c'est le cas dans nombreux pays : Etats-Unis, Canada, Allemagne, Suisse etc
Les lecteurs sont espacés sur les grandes tables et dans les salles de lectures et il ne doit pas y avoir de problèmes. Il n'y pas des milliers de lecteurs dans ces lieux.
Pour les archives nationales, c'est la ligne de metro 13, qui plus problématique que le batiment. A l'intérieur des archives, encore une fois il y pas beaucoup de monde, les gens sont espacés pour le contrôle de vols de documents, alors il faut juste que les archives ne ferment pas à 16H30 mais à 20H30 , et cela sera bien pour tout le monde.
Dans les bibliothèques universitaires, le problème c'est qu'il ya plus d'étudiants, alors là aussi permettre plus d'emprunter des ouvrages, ouvrir la bibliothèque plus d'heures , tardivement jusqu'à 22H par exemple, alors tout le monde aura le temps de venir, et il y aura moins de foule.

On ne pas tout lire sur Internet, et beaucoup de documents d'époque de 1940-1944, sont consultables seulement dans les archives, ainsi que les ouvrages de référence concernant cette époque. Il est illusoire que l'on peut avoir tout sur Internet.
Sans parler du fait que si on veut imprimer, on manque actuellement de cartouche HP pour les imprimante et du papier.

YOYO :roll:

Une bibliothéaire

20/04/2020 à 21:40

Cher monsieur Rondo, pour information, les salles de lecture de la Bibliothèque nationale de France (la Bibliothèque nationale n'existe plus depuis plus de 20 ans), sont ouvertes jusqu'à 20h. Puisque vous souhaitez co de nos collègues à l'étranger, la plupart des salles de lecture de la Library or Congress ferment à 17h

Pigranelle

21/04/2020 à 08:11

1)Plusieurs bu ferment deja a 22h. 2)Avec quel pognon comptez vous elargir les horaires d'ouverture alors que toutes les bu sont en coupes budgetaires severes depuis 2 ans? 3)ouvrir plus n'etale pas les visites, ca fait juste que les etudiants restent travailler sur place plus longtemps.
La question de l'impression est un faux pb, il n'y a pas de penurie d'encre et de papier. On pourrait imaginer de faire des numerisations a la demande pour les chercheurs qui en ont besoin.

Ela22

20/04/2020 à 11:26

Comme dans les librairies et dans tous les commerces, nous pouvons tout à fait mettre en place en bibliothèque un système de retrait des livres suite à une commande en ligne ou par téléphone de nos lecteurs, en respectant les règles sanitaires bien sûr.
Concernant les retours, nous réfléchissons à un circuit spécifique et à une quarantaine des livres pendant 7 jours avant que nous nous en occupions et qu'ils réintègrent leur rayon.
Il nous faut nous adapter en bonne intelligence, mais pour cela nous attendons l'autorisation de notre ministre de la Culture.
Un bibliothécaire des Côtes d'Armor

Barbabulle

21/04/2020 à 01:06

"Concernant les retours, nous réfléchissons à un circuit spécifique et à une quarantaine des livres pendant 7 jours avant que nous nous en occupions et qu'ils réintègrent leur rayon."(pour les bibliothèques)
Pour les les librairies à une moindre mesure selon sa taille le problème se pose aussi pour la réouverture. Les clients manipulent plusieurs livres, les feuillettent, butinent... et pour autant n'achètent pas tous les livres qu'ils ont touchés. Comment faire, les suivre pas à pas et désinfecter derrière? Moins évident que pour des retours bibliothèque)
Le debat et la problématique sont complexes et je rejoint cet article. Pourquoi tant de débat et polémique sur les librairies et pas sur les bibliothèques?

Matheron claude

20/04/2020 à 19:20

Et quid des bibliothèques municipales des villages généralement gérées Uniquement par des BÉNÉVOLES ?

Annick

20/04/2020 à 20:26

Qui plus est des bénévoles souvent âgés de plus de 65 ans... ce qui est mon cas Sans masques, gel hydroalcolique...etc comment envisager de retourner travailler ? Pourtant ça me manque...

Barbabulle

21/04/2020 à 01:13

Tout a faut d'accord. Pour celles-ci le service même s'il se résume a 1 étagère, est très important, le prêt surtout! Il existe des zones blanches dans les petits villages qui meme si ils peuvent y avoir accès a toute l'offre d'accès à la lecture et la connaissance, mais par leur abonnement au réseau, ne peuvent pas et le bon vieux prêt du livre papier reste important.

Lise Peltier

20/04/2020 à 23:02

Bravo Mme Maliver pour cette tribune que je partage entièrement ! En lisant les commentaires je m'aperçois qu'elle est mal comprise, et c'est dommage ! En effet, l'empressement de tous à vouloir la réouverture des librairies est bien-entendu uniquement économique et non pas par nécessité impérieuse de lecture...

NAUWELAERS

21/04/2020 à 00:23

Incroyable !
Cette personne appelle donc de ses voeux un pays sans librairies ni bibliothèques (fermées donc comme absentes) sur le site ActuaLitté ?
Mais QUID de tous les commerces et activités professionnelles où les professionnels et professionnelles sont en contact avec des usagers ?
Fleuristes, opticiens, cordonniers, coiffeurs, pâtissiers, fromagers,magasins de vêtements, de chaussures,de téléphonie, d'articles de sport, ateliers de couture et réparations, quincailleries, garagistes etc. etc. ?
Marchands ambulants ou non sur des marchés ?
Et...les médecins généralistes et spécialistes ainsi que les dentistes,ophtalmos,gynécologues,psychiatres etc. qui doivent retrouver des patients atteints d'autres maux que le coronavirus ?
Tout le monde va raisonner comme cette contributrice:on ferme tout, on arrête tout par terreur du coronavirus et on coule à pic ?
Cette chronique est aberrante selon moi.
J'attends avec une immense impatience la réouverture des librairies et bibliothèques à Bruxelles,dont je suis un grand usager au quotidien.
Et cela me manque très fort,n'en déplaise à cette autrice invitée !
Il faut respecter les précautions d'usage à commencer par la distanciation...
Autant que possible.
Mais que la vie reprenne enfin dans cette ville morte,y compris pour les cafés,tavernes et restaurants...
Si on veut vivre avec zéro risque, on reste confiné chez soi jusqu'au confinement éternel !
Là je pense qu'il est temps de passer à l'étape suivante,enfin...!

Sigalith

21/04/2020 à 00:36

Bonsoir,
Je pense que cet article met en exergue le fait que le problème de confinement ait problématique pour les librairies à cause de l'économie du circuit du livre et du risque de fermeture définitive de petites librairies indépendantes à l'issue de la pandémie. Les médiathèques et bibliothèque propose le même contenu presque gratuitement mais ne sont pas des entreprises qui risquent de péricliter dans les mois à venir.
Cordialement.

Pounon

21/04/2020 à 07:15

Depuis deux ans j'ai installé devant chez moi, à la limite de propriété une boite à livres. Avec le confinement elle est plus fréquentée que d'habitude. Des anonymes que je ne vois jamais prennent et déposent de nouveaux ouvrages. Il existe une bibliothèque gratuite au village gérée par des bénévoles retraités et qui est bien sur fermée, donc le besoin de lecture passe par ma boite à livre.Il en existe une seconde privée elle aussi au village.
Le virus peut-il se propager par les livres ? La mairie n'a jamais rien dit a ce sujet.

Pigranelle

21/04/2020 à 08:17

Oui le virus peut se propager par contact avec toutes les surfaces. On ignore encore la duree de vie du virus sur les differentes surfaces dans un environnement "normal". Les organisations mondiales de bibliothecaires conseillent d'appliquer le principe de precaution: par exemple pour les bibliotheques qui reouvrent, mettre les retours en quarantaine pendant au moins 5 jours dans une salle a part, porter des gants et un masque, desinfecter les couvertures (mais le papier ne peut pas etre desinfecté). C'est pourquoi les boites a livre et les achats en librairie sont un danger supplementaire de contamination. Apres evidemment pour les librairies c'est pkus une question economique pour le libraire comme dit dans l'article. Plusieurs mairies ont condamné leurs boites a livre pour eviter les contaminations.

Ymanel

21/04/2020 à 09:18

C'est faux, on connait la durée de vie (et la durée de demie-vie) du coronavirus en condition "réelle" (environ 20°C, 40% d'humidité): 72h sur du plastique, 24h sur du carton papier (voir lien vers le New england Journal of medecine https://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMc2004973?articleTools=true)

Le risque de contagion du virus via les objets est réel mais négligeable au vue des contagions entre les personnes, comme tous les virus aéroportés. Bref, il suffit de prendre des précautions de base (nettoyer la couverture, attendre un peu pour manipuler les livres)

NohGoa

21/04/2020 à 11:12

Merci pour cette chronique qui rappelle que les livres sont avant tout fait pour être lus, et pas seulement pour être vendus. Comme l'ont mentionné nombre de bibliothécaires ci-dessus, le prêt de livres en bibliothèques peut être beaucoup plus facilement sécurisé que la vente en librairie. Mais il semble que l'économisme doive encore primer sur le culturel et le sanitaire...

BOESPFLUG

21/04/2020 à 16:27

C'est amusant ces discussions comme si c'étaient les libraires et les bibliothécaires qui décidaient.
Le confinement ne vous a pas suffi ?

Atna7

21/04/2020 à 17:14

Il est bien frustrant en effet de devoir renoncer à se procurer de nouvelles lectures à un moment où l'on en éprouve le plus pressant besoin. Mais en l'absence de certitude sur le comportement du virus sur du papier, il paraît bien délicat de prendre et faire prendre des risques à quiconque. Pour le reste, je regrette personnellement que les bibliothèques et leurs âmes,les bibliothécaires,aient été remplacées, en banlieues parisiennes en tout cas, par le concept de médiathèque voire de " médiathèques en réseaux", ces grandes constructions design et froides qui ont souvent coûté un " pognon de dingue", où de jeunes personnel(le)s sans réelle culture littéraire passent plus de temps la tête dans l'ecran, à gèrer sur de complexes logiciels de maigres fonds souvent bien appauvris par les restrictions budgétaires contraintes infligées à la culture qu'à accueillir, conseiller le visiteur,faire vivre les livres. La plupart ouvrent des yeux vides quand je mentionne un livre qui a fait l'objet d'articles ou d'émission dans la presse culturelle. Dans ma ville, la médiathèque est un lieu bruyant et " ludique", autre grand concept à la mode, où les gens viennent papoter de tout et de rien, les enfants chahuter entre des gros cubes en se courant après,les visiteurs photocopier ou s'y faire un café bruyamment dans l' unique salle. Les ouvrages universitaires, même dans le réseau total, manquent cruellement et les horaires d'ouverture concentrés sur le samedi, le mercredi et quelques fins de journées, rendent impossible le plaisir de fureter dans les rayons et se cultiver au calme! Alors oui, c'est encore et malheureusement en librairies indépendantes ( quand il en reste!) que je trouve l'ambiance silencieuse et gourmande que j'aime. C'est bien dommage pour d'égalité devant la Culture et son accès pour tous. Il y aurait, pour le monde d'après, un sacré beau défi humaniste à relever pour lui redonner sa place vitale. Je crains que l'égalité, même dans ce domaine, ne soit pas un chantier prioritaire pour l'Executif. Au fait, à quoi sont employé(e)s les bibliothécaires fonctionnaires pendant le confinement et la fermeture des sites? Comment sont-ils /elles rémunéré(e)s?

Lib & Lul

21/04/2020 à 20:34

Vous semblez mieux connaître le travail des bibliothécaires que les bibliothécaires eux-mêmes.
Comme tout service public, les médiathèques sont une vitrine de la politique publique mise en place. Donc ne faites pas de généralités, même si dans votre ville cela se passe comme ça.

Un réseau de médiathèques sous-entend plusieurs médiathèques et non une seule. Et cette multiplication et la circulation qui en découle est un vrai bénéfice pour les usagers.

Et les médiathèques n'ont pas de visées universitaires. Il y a des bibliothèques pour ça. Jamais une bibliothèque universitaire ou intercommunale remplacera une BU. Et l'accès à la culture est pour tout le monde, il en faut donc pour tous les niveaux de lecture.

Je suis directrice de la médiathèque d'une ville de 29 000 habitants et toute l'équipe télétravail (nous sommes 6) pend'at le confinement.
Nous gérons le site de la médiathèque, nous proposons 4 contenus par jour (livres numériques, culture, activités manuelles, film en VOD, musique). Nous préparons l'action culturelle de la rentrée. Nous préparons les accueils de classe (nous recevons en 1 à 2 classes par jour). Nous appelons nos lecteurs les plus âgés pour prendre de leurs nouvelles. Nous travaillons à ce que le catalogue soit le plus lisible possible pour les usagers. Nous faisons tout ce que nous ne pouvons pas faire par manque de temps.
Et nous passons nos commandes, pour soutenir les librairies indépendantes !

Et vous, vous jugez une profession par le bout de votre lorgnette. Par la seule expérience que vous en avez.

Atna7

22/04/2020 à 00:46

Je crois que je me suis égarée dans ce groupe de discussion lancée entre bibliothécaires destiné à qui? Aux bibliothécaires ?
Je ne parlais pas en sociologue du travail de bibliothécaire ni en analyste des politiques publiques, puisque je ne suis ni l'un ni l'autre, juste en passionnée de lectures qui exprimait le regret de ne pas trouver gratuitement près de chez elle les ouvrages qui l'intéressent et accessoirement en citoyenne contribuable qui exprimait effectivement une expérience individuelle ainsi qu' un besoin.
Je n'ai pas la chance d'habiter une grande ville bien équipée en ressources et quelque handicap limite mes possibilités de déplacements. Par ailleurs,si vous n'avez pas en effet la main sur les politiques publiques budgétaires, je ne vois pas pourquoi vous devriez avoir, en tant que bibliothécaire, le monopole du choix des livres à acheter ni de la réflexion politique qui l'implique même tacitement. Ce sont des décisions essentielles auxquelles les citoyens devraient collaborer et je doute que beaucoup de communes ou de regroupements pratiquent cette démocratie très pointue. Ainsi, à titre personnel et en tant que citoyenne, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas trouver des ouvrages universitaires en médiathèque (vous avez une conception bien élitiste de la culture, du savoir, surtout quand on prend en compte la centralisation des BU dans les grandes villes, l'éloignement spatial des habitants des centres ou la nécessité de posséder une carte d'étudiant pour y emprunter).
Et je ne vois pas non plus en quoi la présence de livres d'universitaires exclurait d'autres lectures diverses et variées. Nous sommes quelques uns, je pense, à passer d'un livre de Picketty pour citer par exemple une publication savante récente, à une BD, à une biographie, à un roman fantastique, ou policier ou sociologique ou à de la poésie etc... Outre mon étonnement à lire le commentaire hargneux précédant le vôtre m'invitant à " aller retrouver des librairies à l'ambiance feutrée " comme si le citoyen lambda n'avait qu'à aller se faire voir ailleurs s'il exprime clamement et poliment, comme ce fut mon cas b une attente d'un service publique,je regrette surtout que n'importe quelle discussion aujourd'hui en France se distorde en aigreurs ou agressivité pour cause de susceptibilités froissées. Il semble désormais qu'au pays de Voltaire, "la moindre plume blesse" mais j'ai la faiblesse de croire que la chance de pouvoir accéder, de préférence gratuitement, à un large éventail de lectures, de la plus sérieuse à la plus légère, vous préserve de ces susceptibilités stériles qui rendent sourds au discours d'autrui en sclérosant notre démocratie.

libra26

23/04/2020 à 10:27

Bonjour Atna,

Pour le reste, je regrette personnellement que les bibliothèques et leurs âmes,les bibliothécaires,aient été remplacées, en banlieues parisiennes en tout cas, par le concept de médiathèque voire de " médiathèques en réseaux", ces grandes constructions design et froides qui ont souvent coûté un " pognon de dingue", où de jeunes personnel(le)s sans réelle culture littéraire passent plus de temps la tête dans l'ecran, à gèrer sur de complexes logiciels de maigres fonds souvent bien appauvris par les restrictions budgétaires contraintes infligées à la culture qu'à accueillir, conseiller le visiteur,faire vivre les livres.

Vous me pardonnerez, mais je me suis permis de faire un "copié-collé" ci dessus d'un extrait de vos propos...

Juste pour clore cette diatribe de cour d'école...
et rendre à César ce qui est à César...

Tout simplement, une médiathèque ne peut pas TOUT avoir et répondre à toutes les demandes de chaque lecteur.
Chaque établissement a sa politique d'acquisition en fonction de ses publics, de ses budgets...
il y a en général une boite à suggestion d'acquisition à disposition. L'avez-vous utilisée?

Avez-vous proposé vos suggestions aux bibliothécaires?

Bonne journée Atna.....
l'échange direct aurait pu être fructueux?

NAUWELAERS

21/04/2020 à 17:41

Je partage totalement les remarques et questions pertinentes d'Atna7.

libra2607

21/04/2020 à 19:55

Que voulez-vous dire exactement, Atna, en langage clair?
Que vous déplorez que les médiathèques soient trop "vivantes" et plus assez cultivées?
Pas assez ouvertes
Pas assez riches en documentation universitaire?
que les bibliothécaires seraient payées à ne rien faire pendant le confinement?
Vous habitez dans une ville de combien d'habitants?

Vous ne le savez peut-être pas, mais il y a du travail en interne dans une médiathèque, en + de l'accueil du public...
il y a également le télétravail
et il y a aussi des bibliothécaires passionnés par leur travail, qui sont déçus et frustrés de ne pouvoir ouvrir leur établissement, qui aiment le public...

Rassurez vous, bientôt les librairies feutrées ré ouvriront, et vous pourrez vous y rendre et acheter j'imagine...

Atna7

21/04/2020 à 20:19

Bonsoir Libra 2607
Je voulais dire ce que mes mots et mes phrases disent, ni plus ni moins. Désolée pour vous que le message ne vous ait pas paru clair.
Bonne soirée.

NAUWELAERS

21/04/2020 à 22:26

Certes il ne faut pas généraliser...
Mais si Atna7 souhaite lire au calme,faire des recherches,dans SA médiathèque à elle et que son expérience à elle est frustrante,je ne vois pas pourquoi elle serait interdite de parole...
Sinon à Tolbiac,dans les salles de chercheurs que parfois je fréquente,lorsque des gens font trop de bruit (en général sans le vouloir,sans s'en rendre compte) on leur demande de respecter le calme et le silence pour le bien-être de tous.
Dans certaines médiathèques, c'est impensable et tant pis pour les usagers qui n'y vont pas comme dans un salon de thé ou que sais-je.
Les discours pour justifier cela signifient un changement de paradigme imposé et pour moi,je trouve que le message d'Atna7 est clair.
Je ne mets pas en doute l'implication et le professionnalisme du personnel des médiathèques mais un esprit critique honnête et factuel n'a pas à être torpillé tout de même...
Quant à moi je n'ai rien contre les librairies feutrées.
Et pour l'animation,par exemple les concerts de mes artistes favoris et les réunions entre amis.
(Quand le monde aura passé cette période noire...!)
Je pense qu'on n'a pas l'obligation de tout mélanger et d'empêcher les lectures au calme sous des prétextes discutables...
Car il s'agit toujours d'imposer des choses non demandées de manière autocratique.

NAUWELAERS

22/04/2020 à 10:58

J'adhère au nouveau (troisième) message d'Atna qui dénonce une certaine mauvaise foi qu'une susceptibilité blessée peut générer.
Ses critiques sont factuelles,de bonne composition et il me semble recevables.
Donc une médiathèque estime qu'un chercheur aussi important (loué par beaucoup,controversé par d'autres mais important) que Piketty n'a pas sa place dans les collections d'une médiathèque par définition moderne ?
Le côté «médiathèque» est intéressant puisqu'il donne accès à d'autres supports (DVD etc.).
Mais il serait dommage que le côté «bibliothèque» soit le grand perdant, l'élément que certaines têtes pensant (à côté de la plaque) semblent considérer comme accessoire.
Or si on lit un livre, ce ne peut être au milieu du vacarme,désolé...
On est alors obligé d'emprunter pour le lire fructueusement et de le ramener !
Bref que l'on cesse d'ostraciser les usagers et usagères de médiathèques souhaitant toujours des services caractéristiques d'une bibliothèque.
Cela me paraît légitime sans déclencher toute cette agressivité de mauvais aloi !

NAUWELAERS

22/04/2020 à 11:32

Petite correction: il faut lire (j'aurais dû écrire !): «têtes pensantes» !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Framb'

22/04/2020 à 13:58

Et moi qui croyais que le sujet était "comment satisfaire le besoin de lecture en période de confinement et de danger sanitaire ?". J'ai tout faux, on en est arrivé très rapidement au point "médiathèque-3ème lieu" sans que jamais, d'ailleurs, l'expression ne soit utilisée.
C'est un sujet inépuisable sur lequel je ne vais pas donner mon opinion personnelle (je suis bibliothécaire, mais on s'en bat les steaks) mais je trouve étrange qu'un sujet déraille à ce point. Oui, les bibliothèques/médiathèques c'est important et se poser la question du retour à un fonctionnement normal (notion de normalité à redéfinir peut-être) est une évidence. Oui, pour les librairies l'enjeu est différent. Du point de vue du lecteur je pense que l'attente est également différente.

Mais soyez mignons, arrêtez de tout mélanger : là on parle du fonctionnement de toute une société en période de pandémie, c'est-à-dire une période où certains gestes, comportements, etc, même les plus anodins peuvent conduire à la maladie et à la mort. Alors, l'ambiance des médiathèques-3ème lieu me semble légèrement secondaire en ce moment.

PS : non, ce n'est pas du corporatisme que de ne pas laisser les acquisitions se faire par les lecteurs, mais parce qu'ils ont rarement une vue d'ensemble des besoins du service public qu'est une médiathèque. Bibliothécaire, c'est un métier, merci de ne pas l'oublier.

TCHAC

22/04/2020 à 16:11

Je suis un peu scandalisée en lisant vos propos . Quel est ce comparatif complètement puéril entre la dangerosité d'exercer son métier en librairie ou en bibliothèque ? et que par conséquent si l'un ouvre l'autre aussi (OOOHHH comme c'est injuste !!) Concernant cette crise sanitaire il me semble que nous sommes tous dans le même bateau !!Les collectivités territoriales sont bien evidemment en train de se pencher sur la question ! il y a certainement des aménagements à organiser , toutes les bibliothèques ne se résument pas à du 150 m². J'ai l'impression que certains ont l'air d'ignorer tous les nombreux services proposés dans les bibliothèques qui compliquent sacrément les choses, notre rôle ne se résume à faire du prêt: (service numerique, consulation de document précieux, circulation des espaces, presse en consultation sur place, portage à domicile...). Et il y a comme en librairie un volume assez conséquent de documents qui sont consultés et remis en rayon sans même qu'on les voit. expliquez moi comment on désinfecte des revues ??

meussieuixe

22/04/2020 à 17:50

La différence quand même, c'est que dans les bibliothèques/médiathèques, les livres font des allers-retours, ils partent relativement propres et reviennent potentiellement contaminés. Contrairement aux librairies qui vendent des trucs qui ne sont pas censés revenir après avoir traîné dans les toilettes, sous les lits et dans les voitures de gens dont on ne sait rien. Il n'y a pas que la dimension économique qui est sans doute la première qui suscite ce débat.

Marc Georges

02/05/2020 à 12:38

Fallait-il laisser ouvertes les librairies ? C'est la question que se posent un grand nombre d'acteurs de la chaîne du Livre, en présentant la librairie comme un commerce indispensable en ces temps de confinement.

Involontairement ou subtilement pour ne pas froisser les acteurs du Livre, Christian Thorel, un des plus grands libraires de France, donne sa réponse dans le journal Libération de ce samedi 2 mai, à travers un billet titré "Ranger sa bibliothèque, c'est une forme d'oxygenation"

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

TikTok et Instagram révèlent la plus belle bibliothèque du Brésil

Le Cabinet Royal Portugais de Lecture, un joyau culturel peu connu fondé il y a 185 ans, voit affluer de nouveaux visiteurs depuis que ses beautés architecturales sont devenues virales sur TikTok et Instagram. Située au cœur de Rio de Janeiro, elle abrite la plus grande collection d'ouvrages d’auteurs portugais en dehors du Portugal, 400.000 volumes anciens reliés en cuir et une spectaculaire salle de lecture. Le temple des chercheurs... ou des amateurs de selfies ?

09/08/2022, 16:16

ActuaLitté

Bibliothèques : conférences et abonnements plébiscités sur le Pass Culture

Généralisé en 2021, le Pass Culture et ses 300 € de crédits ont été plutôt bien accueillis par les jeunes bénéficiaires. Le dispositif gouvernemental cherche désormais à prolonger les usages de son application, en y intégrant notamment des offres gratuites. Les bibliothèques et médiathèques sont mises à contribution depuis plusieurs mois, avec des tendances qui se dégagent.

09/08/2022, 11:55

ActuaLitté

La première bibliothèque virtuelle d’Ombrie créée à Pérouse

À San Matteo degli Armeni, à Pérouse, la première bibliothèque virtuelle d’Ombrie (une région de l’Italie centrale) a été créée. La consultation à distance ne remplace pas la visite en personne, mais rend le grand patrimoine documentaire, littéraire et éducatif accessible à un plus large public de lecteurs.

08/08/2022, 09:29

ActuaLitté

Julien Roche, de l'université de Lille, devient président de LIBER Europe 

LIBER Europe, la Ligue des Bibliothèques Européennes de Recherche est une organisation rassemble plus de 400 bibliothèques nationales, spécialisées ou universitaires de 40 pays différents. Elle vient de procéder au renouvellement de différents membres.

04/08/2022, 12:00

ActuaLitté

Bibliothèques : le Pass Culture “élargit le champ des possibles” des jeunes

Précédé par un plébiscite des jeunes de 18 ans et un succès certain en librairies, le Pass Culture entend désormais développer ses offres gratuites. En somme, sortir du seul prisme de la consommation pour instaurer des habitudes et faire connaitre d'autres lieux, ainsi que leur programmation. Les bibliothécaires, à ce jour, se montrent particulièrement enthousiastes.

28/07/2022, 11:53

ActuaLitté

L'Unesco et l'IFLA signent un nouveau manifeste pour les bibliothèques

Outil de défense des missions, des moyens et du rôle des bibliothèques publiques, le manifeste de l'IFLA (Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques) et de l'Unesco circule dans le milieu professionnel depuis 1994. Une longévité qui appelait aussi une mise à jour.

27/07/2022, 12:01

ActuaLitté

Écoresponsabilité et écologie au sein des bibliothèques

Au même titre que les éditeurs ou les libraires, les bibliothécaires s'interrogent depuis quelques années sur l'impact environnemental de leur activité et leur rôle en matière d'information sur la situation écologique. La création d'une commission « Bibliothèques vertes » au sein de l'Association des Bibliothécaires de France vient poursuivre cette réflexion.

22/07/2022, 15:25

ActuaLitté

Oklahoma : les bibliothécaires sommés de ne plus évoquer l'avortement

Dans plusieurs États, la révocation du droit américain à l'avortement fait d'ores et déjà des victimes. L'accès à des solutions médicales et sécurisées se restreint, tout comme celui à l'information. Dans l'Oklahoma, une note interne ordonne ainsi aux bibliothécaires de ne plus renseigner les usagers sur les solutions d'avortement, et même de ne plus utiliser le terme « avortement ».

22/07/2022, 10:46

ActuaLitté

En 2021, la fréquentation de la BnF toujours en souffrance

La Bibliothèque nationale de France a vécu quelques mois mouvementés, avec un mouvement de grève très suivi, mais le dernier rapport d'activité porte sur l'année 2021. Celle-ci, malgré la levée de restrictions mises en place pendant la crise sanitaire, voit la fréquentation de l'établissement toujours à la traine par rapport à 2019.

21/07/2022, 16:12

ActuaLitté

Milan accueille une Bibliothèque européenne d'information et de culture

À Milan, à Porta Vittoria, un nouveau laboratoire culturel sera construit d’ici la fin de l’année 2026, grâce aux fonds du Plan national de relance et de résilience (PNRR). Nom de code : Beic, pour Bibliothèque européenne d’information et de culture. Et une conception particulièrement soignée.

20/07/2022, 11:16

ActuaLitté

Bibliothèques et librairies, le rêve des usagers de centres-villes

L'institut d'études de marché CSA a réalisé, pour l'association Centre-ville en mouvement, le 7e baromètre du centre-ville et des commerces. Un outil qui évalue le regard des Français sur le cœur de ville, ses services, ses commerces, mais aussi leurs attentes en la matière. Il apparait que les bibliothèques et les librairies font largement rêver les personnes interrogées...

19/07/2022, 17:02

ActuaLitté

Un kiosque de livres en libre service dans un centre hospitalier

Nedap, société spécialisée dans les solutions RFID au sein des bibliothèques, a installé une machine un peu particulière au centre hospitalier de Dunkerque (Hauts-de-France) : un kiosque à livres en libre service, doté de casiers intelligents. Celui-ci permet de déplacer une partie du catalogue des bibliothèques de la communauté urbaine de Dunkerque au sein de l'équipement hospitalier, pour le personnel, les patients et les visiteurs.

19/07/2022, 15:18

ActuaLitté

Nommée d'après un nazi notoire, une bibliothèque change de nom

La bibliothèque de l'Université de l'État de Californie ne portera plus le nom d'Henry Miller Madden. Cet ancien bibliothécaire du campus de Fresno s'est révélé être un sympathisant nazi et un antisémite assumé, a révélé une enquête interne après l'étude de ses archives personnelles. Au vu des preuves accumulées, les 25 membres du conseil d’administration de l'institution ont voté, le mercredi 13 juillet, le changement de nom.

19/07/2022, 12:58

ActuaLitté

Ukraine : des bibliothèques font parvenir des livres aux réfugiés

UkraineUnderAttack — Pour les réfugiés ukrainiens disséminés en Europe, conserver un contact avec la culture de leur pays constitue une difficulté majeure. Heureusement, des réseaux se sont mis en place pour créer ou renforcer le lien : plusieurs bibliothèques ukrainiennes font ainsi parvenir à des enfants et des adolescents des ouvrages, à travers un projet nommé « Les livres vous suivent ».

18/07/2022, 11:09

ActuaLitté

Au Kenya, une éditrice et une autrice font renaitre des bibliothèques 

Une éditrice, Angela Wachuka, et une autrice, Wanjiru Koinange, ont lancé en 2017, Book Bunk. L’ambition : Restaurer et préserver les trois vieilles bibliothèques publiques de la capitale kényane, Nairobi, ainsi que leur contenu. En parallèle, les deux passionnées de littérature souhaitent soutenir l’écrit et promouvoir le patrimoine local, et ce notamment grâce à la numérisation des archives. 

 

 

15/07/2022, 15:56

ActuaLitté

La BnF revient (un peu) sur sa réforme, avec 20 postes “supplémentaires”

Aux prises depuis plusieurs semaines avec une grève de ses agents et une fronde d'usagers, notamment de chercheurs et d'écrivains, la Bibliothèque nationale de France a fait marche arrière. Son projet de réforme touchait notamment aux délais de communication des documents. Mais le comité scientifique de l'institution en a revu les contours et, au passage, la BnF a obtenu la création de 20 postes supplémentaires.

02/07/2022, 09:48

ActuaLitté

Un papillon bleu pour représenter les bibliothèques françaises

À l'instar des pharmacies et autres bureaux de presse, les bibliothèques disposent désormais d'une enseigne nationale permettant de les identifier au premier coup d’œil, dans les villes. Le projet lauréat d'un appel lancé par l'interprofession et le ministère de la Culture avance donc un symbole dont l'aspect évoque un papillon bleu, chargé de significations.

30/06/2022, 10:10

ActuaLitté

La Bulle, tiers-lieu d'Annemasse, remarqué aux États-Unis

La Bulle, tiers-lieu culturel ouvert en mars 2020 à Annemasse (Haute-Savoie), a suscité l'admiration outre-Atlantique, où la structure a reçu un prix spécial décerné par l'association des bibliothécaires américains. Pour la première fois, un projet français a été distingué par une « Presidential Citation for Innovative International Library Projects ».

29/06/2022, 17:15

ActuaLitté

Les bibliothèques départementales, “agiles et adaptables” ?

L'Association des Bibliothécaires Départementaux (ABD), après deux années perturbées par la pandémie, annonce le retour de ses journées d'étude. Les 26 et 27 septembre 2022, au château de Chamerolles, sera ainsi discutée la capacité d'adaptation des bibliothèques départementales, évidemment mise à l'épreuve par la crise sanitaire.

28/06/2022, 13:37

ActuaLitté

Le prêt numérique en Europe, panorama et problématiques

Elle était présentée en avant-première lors du congrès annuel de l'Association des Bibliothécaires de France. L'étude sur le prêt numérique réalisée par le Bureau européen des associations de bibliothèques, de l'information et de la documentation (Eblida) est désormais publiée en intégralité. Ce panorama des systèmes de prêt se présente comme un rapport d'étape, pour faire le point sur la situation dans plusieurs pays de l'Union européenne.

28/06/2022, 12:28

ActuaLitté

À Marioupol, la bibliothèque d'une église orthodoxe incendiée

Marioupol, une des grandes villes martyres de la guerre menée par Vladimir Poutine en Ukraine, n'en finit pas de pleurer ses morts et de déplorer ses ruines. Dernier malheur en date : la destruction de tous les livres de la bibliothèque de l'église orthodoxe Pierre Le Grand (Petro Mohyla) de la ville par les forces d'occupation russes. Parmi ses ouvrages, des exemplaires uniques du patrimoine ukrainien à présent réduits en cendres.

27/06/2022, 17:01

ActuaLitté

États-Unis : multiplication des violences contre les bibliothécaires 

BookBanUSA — Rien ne va plus au pays du Premier Amendement : l’abrogation de l’arrêt Roe vs Wade de 1973, qui permettra à nouveau aux États américains de restreindre ou de criminaliser l’avortement, fait certes l’actualité chaude du moment. Elle s’inscrit en réalité dans un contexte de censure et de violence, inédit aux États-Unis ces derniers mois. Dans ce déchaînement prend aussi place une augmentation alarmante des agressions envers les employés et les usagers des bibliothèques. Une situation que dénonce l’American Library Association (ALA).

27/06/2022, 13:30

ActuaLitté

5 propositions pour une enseigne incarnant les bibliothèques

L'ADBGV, association des directrices et directeurs des bibliothèques municipales et groupements intercommunaux des villes de France, et d'autres organisations professionnelles avaient lancé un appel pour la réalisation d'une enseigne commune aux bibliothèques françaises. Un visuel bien particulier qui, à la manière des croix vertes pour les pharmacies, faciliterait la reconnaissance et l'usage des lieux de lecture publique. Cinq projets ont été retenus pour la phase de vote public.

21/06/2022, 17:01

ActuaLitté

Avant la France, Bruxelles inaugure une première bibliothèque autonome

Depuis le 1er juin, la bibliothèque Bruegel, à Bruxelles, accueille les usagers jusqu'à 22 heures, tous les jours, ce qui représente un élargissement conséquent de son amplitude horaire. Le dispositif Open+, du fabricant Bibliotheca, a été utilisé pour proposer des plages horaires où les usagers sont en autonomie dans l'établissement.

21/06/2022, 15:22

ActuaLitté

Une bibliothèque patrimoniale va voir le jour à Manosque 

Manosque, ville la plus peuplée des Alpes-de-Haute-Provence, ne sait plus quoi faire de ses archives : une nouvelle bibliothèque patrimoniale, prévue pour 2024, est donc en cours d'élaboration. Elle remplacera l'ancien office de tourisme, inactif depuis 2019. De quoi conserver, à long terme, les documents historiques de la communauté d’agglomération Durance Luberon Verdon Agglomération (DLVA). 

16/06/2022, 13:45

ActuaLitté

“La voie de la disneylandisation” pour la BnF

Dans cette cinquième semaine de mobilisation, un tournant semble avoir été pris. Initiée par l’écrivain Éric Vuillard, en concertation avec les syndicats, une conférence de presse était organisée dans le hall de la Bibliothèque nationale de France (BnF) ce 15 juin. L’auteur de l’Ordre du jour s'accompagnait, sur scène, de Laurent Binet, autre prix Goncourt du premier roman, de l’historienne Arlette Farge, et du secrétaire général de l’Union rationaliste et astrophysicien émérite du CNRS, Daniel Kunth. 

15/06/2022, 18:57

ActuaLitté

La police s'invite dans une grève du personnel de la BnF

Le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France a été le théâtre d'une assemblée générale des personnels sous haute surveillance, le jeudi 2 juin dernier. En grève depuis plusieurs semaines pour protester contre de nouvelles conditions de communication et obtenir plus de moyens, des agents et des lecteurs se sont vus escorter par les forces de l'ordre.

07/06/2022, 16:59

ActuaLitté

Offre gratuite, diversité... Le Pass Culture se tourne vers les médiathèques

ABF2022 — Tout juste âgé d’un an et bien accueilli par les bénéficiaires, le Pass Culture cherche à étendre son influence en référençant un maximum d’expériences culturelles. D’abord essentiellement tourné vers les librairies, pour le livre, le dispositif s’adresse désormais aux bibliothécaires, en témoigne la présence d’un stand aux couleurs du Pass au congrès de l’Association des Bibliothécaires de France.

03/06/2022, 16:05

ActuaLitté

#ChouettesToilettes : les toilettes, porte d'entrée vers la bibliothèque

ABF2022 — Six prix ont été décernés, ce jeudi 2 juin, dans le cadre du concours #ChouettesToilettes de l'Association des Bibliothécaires de France. Le parti pris de la légèreté ne doit pas masquer l'importance d'un petit coin essentiel des établissements, nous explique Viriginie Delrue, membre du jury du concours.

03/06/2022, 12:35

ActuaLitté

Les 100 chefs-d'oeuvre de la BnF rassemblés dans un ouvrage collectif

Avant l’ouverture de son nouveau Musée - qui verra le jour en septembre 2022 sur le site Richelieu –, la BnF édite l’ouvrage 100 chefs-d'œuvre de la Bibliothèque nationale de France et met ainsi en lumière la richesse et la diversité de ses collections, de l’Antiquité à nos jours. Livre de dévotion à la reine Anne de Bretagne, trône de Dagobert : au fil des pages, on découvre ces pièces rares et l'on se familiarise avec les trésors de la grande bibliothèque française. 

03/06/2022, 10:17

ActuaLitté

“Le livre permet de s’ouvrir à ce qui n’est pas familier” (Marylin Maeso)

ABF2022 — Si la réponse semble ne pas trop difficile à formuler dans un congrès de bibliothécaires, la question « Les bibliothèques sont-elles indispensables ? », qui motive le 67e congrès de l'Association des Bibliothécaires de France, soulève de multiples réflexions. Autrice et professeure de philosophie, Marylin Maeso a mêlé à sa réponse personnelle diverses réflexions, sans oublier Albert Camus, dont elle est une spécialiste.

02/06/2022, 15:27

ActuaLitté

Lecture et lecteurs : la Charte de l'ABF et Lire et Faire Lire

ABF2022 — Du 2 au 4 juin se tiendra le Congrès de l’Association des Bibliothécaires de France (ABF). Depuis plusieurs années, cet organisme et l’association Lire et Faire Lire collaborent, devenant partenaires au long cours. Avec le soutien du ministère de la Culture, les deux structures ont développé une Charte commune, faisant état des enjeux et objectifs autour de la lecture pour les jeunes publics.

01/06/2022, 16:58

ActuaLitté

La Bibliothèque Imagination de Dolly Parton s'ouvre aux enfants réfugiés

La reine de la musique Country, Dolly Parton, s'est engagée dès 1990 dans l'Imagination Library, bibliothèque caritative offrant gratuitement et chaque mois, des livres à des enfants. Un nouveau projet, initié début mai, offrira à 200 enfants réfugiés de Londres un document par mois, jusqu'à leurs cinq ans. 

25/05/2022, 08:43

ActuaLitté

Après une entrevue avec la présidente de la BnF, la grève est reconduite

Aucune avancée entre les syndicats et les usagers mobilisés d’un côté, et la direction de l’autre. La BnF entrait de nouveau en grève ce 23 mai, et ce jusqu’à dimanche, dans le cadre du préavis de grève qui court encore jusqu’au mardi 31 mai. On passe de 450 absences en mi journée le 10 mai à 119 cette fois-ci, mais pour beaucoup de grévistes et de mobilisés, la bataille médiatique est d’ores et déjà gagnée.

24/05/2022, 17:55

ActuaLitté

Législatives : candidats et candidates invités à s'engager pour les bibliothèques

Législatives2022 — Certes moins médiatisées que l'élection présidentielle, les élections législatives sont précédées d'une campagne menée par les candidats et candidates, ainsi que les partis qui les investissent — certains sont aussi non-inscrits. L'Association des Bibliothécaires de France, par un document à signer, invite les aspirants députés à s'engager pour la lecture publique.

24/05/2022, 11:50

ActuaLitté

La nouvelle Bibliothèque Sorbonne Nouvelle ouvre ses portes

La nouvelle Bibliothèque Sorbonne Nouvelle (BSN) ouvre ses portes sur le nouveau campus Nation, situé dans le 12e arrondissement de Paris. Un bâtiment flambant neuf, dédié à la formation et à la recherche et façonné par l'architecte, Christian de Portzamparc. La BSN regroupe les 10 bibliothèques de la Sorbonne Nouvelle, et constitue ainsi la plus grande bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de la capitale.

 

 

20/05/2022, 13:41

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Salman Rushdie : un regain d'intérêt pour Les Versets sataniques

On se souvient du phénomène Paris est une fête (trad. Marc Saporta et Claude Demanuelli), d’Ernest Hemingway, après l’attentat du Bataclan du 13 novembre 2015. L’achat et la lecture de ce récit posthume des multiples séjours de l’américain dans la capitale française avaient matérialisé ce front contre l’obscurantisme. Cette idée semble revenir partout dans le monde à l’occasion de l’agression au couteau subie par Salman Rushdie. En effet, l’œuvre qui a causé la fatwa contre le Booker Prize 1981, Les Versets sataniques, s’arrache, comme une humble manière de s’engager pour la liberté d’expression.

16/08/2022, 16:14

ActuaLitté

Le développement de Feltrinelli, entre numérique et formation

Après un accord avec Kobo, Feltrinelli ajoute à son offre numérique, déjà très riche, un plan d'abonnement « all you can enjoy », et se positionne aux côtés d’acteurs déjà implantés en Italie, tels qu'Audible et Storytel. En même temps, une offre est proposée, via Feltrinelli Education, pour former les professionnels des industries créatives et culturelles. 

16/08/2022, 15:54

ActuaLitté

102 écrivains appellent à la libération des auteurs indiens emprisonnés

En parallèle aux célébrations des 75 ans de l’indépendance de l’Inde, actée le 15 juillet 1947, 102 écrivains et artistes du monde entier, ont signé, conjointement avec le PEN America et PEN international, une lettre adressée à la présidente indienne, Draupadi Murmu. Dans cette missive, des auteurs comme Paul Auster, J.M. Coetzee, Jennifer Egan, Jonathan Franzen, Azar Nafisi ou encore Orhan Pamuk expriment leur inquiétude face à la détérioration de la liberté d’expression et appellent à la libération des écrivains indiens emprisonnés.

16/08/2022, 12:12

ActuaLitté

États-Unis : des livres hors-la-loi et des bibliothécaires menacés

BookBanUSA — Aux États-Unis, l'été reste chaud pour les bibliothécaires et un certain nombre d'ouvrages, victimes de tentatives de censure à n'en plus finir, si bien qu'un événement, au moins, survient chaque jour. Livres hors-la-loi, postes ou financement remis en cause... Les formes sont variées, mais les dégâts à la liberté de lire et de s'informer sont toujours importants.

16/08/2022, 11:57

ActuaLitté

Zimbabwe : verdict attendu le 26 août pour Tsitsi Dangarembga

Inquiétées par la justice zimbabwéenne depuis une manifestation en juillet 2020, l'autrice Tsitsi Dangarembga et sa coaccusée Julie Barnes seront fixées sur leur sort le 26 août prochain. La dernière audience, ce 15 août, a permis à deux témoins de défendre les accusées, à qui la justice reproche une « incitation à la violence et au séparatisme ».

16/08/2022, 10:52

ActuaLitté

Mort de Nicholas Evans, l'écrivain qui murmura à l'oreille des chevaux

Voilà une dizaine d’années, Nicholas Evans échappait à la mort grâce à une greffe de rein. L’une de ses filles lui sauvait ainsi la vie et accordait encore un peu de temps. À 72 ans, l’écrivain est décédé d’une crise cardiaque, a indiqué United Agents, l'agence littéraire britannique. Elle fait état d’une immense tristesse, devant « la mort soudaine du célèbre auteur ».

15/08/2022, 23:13

ActuaLitté

L'appel au meutre de Salman Rushdie, “constamment renouvelé”

Suite à l’agression dont le romancier a été victime, les ventes de son ouvrage Les versets sataniques connaissent un regain d’intérêt. Et depuis, les témoignages de soutien se sont multipliés, accompagnés de nouvelles rassurantes : la santé de l’auteur se rétablit manifestement. Mais les dommages collatéraux se poursuivent.

15/08/2022, 23:13

ActuaLitté

Disparition de Déwé Gorodé, poétesse et militante kanak

C'est avec émotion et une immense tristesse que les éditions Bruno Doucet rapportent ce 14 août au matin la disparition de Déwé Gorodé ce 14 août 2022 en Nouvelle-Calédonie à l'âge de 73 ans. « Déwé, grande figure de la lutte indépendantiste kanak, était aussi poète et avant tout une amie », ajoute l'éditeur.

15/08/2022, 08:22

ActuaLitté

La santé de Rushdie s'améliore, son agresseur plaide non-coupable

Les nouvelles de Salman Rushdie, poignardé avant une conférence qu'il donnait dans l'État de New York, sont peu encourageantes. Son agent littéraire, Andrew Wylie a confirmé que l’écrivain avait subi une lourde intervention chirurgicale. Placé sous ventilateur dans la soirée du 12 août, son foie est endommagé, il a les nerfs d’un bras sectionnés et risque manifestement de perdre un œil.  

13/08/2022, 10:33

ActuaLitté

L'écrivain Salman Rushdie poignardé lors d'une conférence

À l’occasion d’une rencontre publique — une conférence prévue dans l'État de New York — l’écrivain britannique d’origine indienne a été agressé. Salman Rishdie, déjà sous le coup d’une fatwa, s’était installé sur scène lorsqu’un homme s’est rué sur lui. L’agression s’est déroulée au Chautauqua Institution, rapporte un journaliste de l’AP présent.

12/08/2022, 18:08

ActuaLitté

Le Petit Nicolas orphelin : pluie d'hommages à Sempé

La disparition de Jean-Jacques Sempé, ce 11 août 2022 à l'âge de 89 ans, permet de découvrir ou redécouvrir les dessins tendres et poétiques de ce géant de l'illustration. De nombreux auteurs et illustrateurs ont rendu un hommage appuyé au co-créateur du Petit Nicolas.

12/08/2022, 17:03

ActuaLitté

Natalie Barney, Lee Miller : réhabilitations littéraires

Ces dernières années ont vu une redécouverte de grandes artistes féminines sous-évaluées à leur époque ou par la postérité. Aujourd’hui, les Natalie Barney, Lee Miller, et autre Renée Vivien sont retrouvées comme des pionnières. Femmes libres, talentueuses ou torturées, elles reviennent en force dans l’actualité à travers des éditions inédites, des émissions ou encore des expositions qui leur sont consacrées.

12/08/2022, 15:51

ActuaLitté

Mort d'une icone de la librairie, soutien d'Andrea Camilleri

Le 1er avril 2022, Paolo Filoramo, 73 ans, malade depuis des mois, est décédé. Il était le libraire de la plus ancienne librairie de Milazzo (Sicile), ouverte en 1968 à Piano Baele. Il a été l'un des premiers à découvrir Andrea Camilleri.

12/08/2022, 11:08

ActuaLitté

Harvey Awards : Mirion Malle, Cohen et Chabouté nommés

La bande dessinée francophone brille régulièrement outre-Atlantique : récemment, Benoît Peeters et François Schuiten, avec leur traducteur Stephen D. Smith, se voyaient salués par un Eisner Award. Autres récompenses d'envergure, les Harvey Awards ont remarqué les œuvres de Mirion Malle, Benoît Cohen et Christophe Chabouté dans leur sélection.

12/08/2022, 10:24

ActuaLitté

Mort de Jean-Jacques Sempé, dessinateur du Petit Nicolas

L’an passé, une vente aux enchères se consacrait exclusivement aux dessins de Jean-Jacques Sempé, aboutissant à un véritable record. Le dessinateur du Petit Nicolas, aux côtés de René Goscinny (au scénario) s’en est allé : de loin, Le Bouillon, surveillant de l’école, et tous les enfants de cette fabuleuse cour de récréation pleurent leur second créateur. 

12/08/2022, 08:34

ActuaLitté

Aux États-Unis, un sénateur dénonce l'“endoctrinement” par les livres

BookBanUSA — Le sénateur républicain de Caroline du Sud Josh Kimbrell demande aux bibliothèques publiques du comté de Spartanburg de déplacer les livres qui traitent d’identité sexuelle de la section pour enfants vers celle des adultes. Ajoutant la menace à sa demande, il assure qu'il coupera, dans le cas contraire, les financements de l’État à ses bibliothèques. Mais le politicien républicain est formel : « Je n’essaie pas d’interdire des livres. Je tente d’arrêter une campagne d’endoctrinement contre les enfants »...

11/08/2022, 16:41

ActuaLitté

Les manuscrits de Céline conservés par un membre de la Résistance

La source des manuscrits inédits de Céline, Jean-Pierre Thibaudat, a finalement révélé leur provenance sur un blog de Médiapart. Plus de 70 ans après la disparition des papiers, contenant Guerre, ou encore Londres, en 2020, il s'était manifesté auprès des ayants droit, indiquant détenir les 6000 feuillets depuis une quinzaine d’années... Après avoir gardé sous silence l’origine de ces textes, il dévoile un nom, Yvon Morandat, et est formel : ce dernier n'aurait pas volé les manuscrits, mais bien préservé…

11/08/2022, 12:18

ActuaLitté

Trouver le bon éditeur n'est pas “qu'une question d'argent”

#ProcesAntitrust — Les auditions se succèdent au cours d'un très dense procès, outre-Atlantique, autour du rachat de Simon & Schuster par un de ses concurrents, Penguin Random House. Le gouvernement s'y oppose, craignant un déséquilibre sur le marché : des agents littéraires sont intervenus, ce 10 août, pour présenter leur éclairage à la cour.

11/08/2022, 11:40

ActuaLitté

Face au tribunal, Tsitsi Dangarembga défend sa liberté d'expression

L'autrice zimbabwéenne Tsitsi Dangarembga a répondu aux questions de la Cour de Harare, capitale du Zimbabwe, ce mercredi 10 août, dans le cadre de son procès pour incitation à la violence. L'accusation découle de sa participation à une manifestation, le 31 juillet 2020, contre la corruption. 

11/08/2022, 10:35

ActuaLitté

La puissance financière “choquante” de Penguin Random House

#ProcesAntitrust — Outre-Atlantique se poursuit un procès d'envergure, aux conséquences importantes pour l'édition américaine. Le ministère de la Justice conteste en effet l'acquisition de Simon & Schuster par un de ses concurrents, le groupe Penguin Random House. Ce 9 août, un autre acteur important, HarperCollins, s'est exprimé par la voix de son PDG.

10/08/2022, 17:17

ActuaLitté

L'auteur du Bonhomme de neige, Raymond Briggs, est mort

Le Britannique Raymond Briggs, célèbre pour son album pour enfant Le Bonhomme de neige, est décédé à l’âge de 88 ans ce 9 août d’une pneumonie. Malgré une vie marquée par la mélancolie, il aura su enchanter des générations grâce à ses dessins, tout en apportant à ses œuvres l’empreinte de la fugacité des choses et des êtres.

 

10/08/2022, 16:11

ActuaLitté

Frank Miller au tribunal pour récupérer des oeuvres originales

Dessinateur et scénariste américain connu pour la saga 300, sa contribution à l'histoire de Daredevil ou encore Sin City, Frank Miller a porté plainte, ce lundi 8 août, contre la veuve d'un éditeur de la maison d'édition DC Comics. Il réclame la restitution de deux œuvres originales tirées de Ronin et de The Dark Knight Returns.

10/08/2022, 15:40

ActuaLitté

Informer sur l'avortement, une “responsabilité” des bibliothécaires

La révocation de l’arrêt Roe vs Wade, garant du droit d'accès à l'avortement depuis 1973 sur l'ensemble du territoire américain, par la Cour suprême en juin dernier, a déjà des conséquences. Dans le comté de l'Oklahoma, les bibliothécaires ont ainsi été sommés de ne pas fournir d'informations sur l'avortement et même d'éviter l'usage du terme... L'association des bibliothécaires américains s'oppose vivement à cette interdiction.

10/08/2022, 12:24

ActuaLitté

Le FBI chez Trump, à la recherche des archives disparues

Outre son rôle dans les événements ayant suivi sa défaite aux élections présidentielles de 2021, Donald Trump peut s'inquiéter pour les circonstances de son départ de la Maison-Blanche. En janvier 2021, quittant le bureau ovale, il avait emporté avec lui des documents classifiés, en témoignant d'une attention peu soutenue pour les procédures en matière d'archives publiques. Ce lundi 8 août, le FBI a perquisitionné une de ses résidences, dans le cadre de son enquête.

10/08/2022, 11:51

ActuaLitté

Aux États-Unis, les scénaristes extirpent 42 millions $ des poches de Netflix

Le 4 août, les résultats d'un arbitrage entre la Writers Guild of America (WGA) et Netflix ont été révélés : 216 scénaristes, qui ont travaillé sur plus de cent films originaux Netflix, recevront un total de 42 millions $ en frais résiduels impayés de la part de la plateforme américaine.

10/08/2022, 11:44

ActuaLitté

Réfugiés italiens : des années de plomb au “recul démocratique”

Écrivains, sociologues, historiens, universitaires ou encore avocats se mobilisent, depuis plus d'un an, en faveur de 10 réfugiés italiens, installés en France depuis plusieurs décennies. Ils sont menacés d'extradition et d'un retour en Italie, où ils seraient condamnés pour leur appartenance aux Brigades rouges et des faits examinés par la justice italienne lors des « années de plomb ». L'acharnement de la France, et en particulier d'Emmanuel Macron, témoigne d'une « gestion quasi bureaucratique du droit », dans cette affaire.

09/08/2022, 16:18

ActuaLitté

Alain Bashung au studio des merveilles

Si sa petite entreprise fut une révélation en 1994, la carrière d’Alain Bashung avait commencé bien avant. Plus de dix ans après la mort d’Alain Bashung, Christophe Conte nous emmène à l’endroit même de la création, en studio où un Bashung intranquille réfléchit, cherche, confrontant les versions, alternant les moments de doute et les instants de grâce, et atteignant au sublime. 

09/08/2022, 10:56

ActuaLitté

Le Grand Procès de l'édition américaine : pure spéculation ?

#ProcesAntitrust – Invité dans le débat autour de la fusion Penguin Random House/Simon & Schuster, le PDG de Macmillan comptait parmi les invités de luxe. Don Weisberg estime, assez logiquement, qu’un rachat du quatrième acteur par le premier bouleverserait l’industrie américaine. Et qu’il importe de bloquer cette acquisition.

09/08/2022, 10:38

ActuaLitté

Vocabulaire : ne pas confondre distanciations sociale et physique

Avec la pandémie du coronavirus, un certain nombre de termes seulement connus des spécialistes et épidémiologistes sont soudainement passés dans le langage courant. Avec ce que cela suppose d'approximations : dans une liste consacrée au vocabulaire de la santé, la Commission d'enrichissement de la langue française fait le point.

09/08/2022, 10:34

ActuaLitté

Comment TikTok a transformé l'industrie du livre

Nombre d’éditeurs témoignent de l’évolution significative au cours des deux dernières décennies. L’importance prise par le distributeur, et à travers lui, la rationalisation de l’offre éditoriale dans sa globalité, en atteste. Autre changement qui touche tous les secteurs culturels : le poids des réseaux sociaux. TikTok, cette plateforme en particulier, plus tournée vers le divertissement que la sociabilisation, est propice à l’acte achat, et a permis aux structures de trouver de nouveaux publics.

08/08/2022, 17:47

ActuaLitté

États-Unis : deux plaintes pour censurer des livres "obscènes"

BookBanUSA — L’actualité américaine suit un fil monotone. Dans ce mouvement réactionnaire porté par la droite américaine, les livres « déviants » sont chassés avant d’être censurés – voire interdits si possible. Cette fois, c’est dans l’État de Virginie que deux ouvrages sont poursuivis pour « obscénité », au nom du plaignant et candidat républicain au Congrès défait, Tommy Altman. L’audience a été fixée au 30 août, après des plaintes déposées en mai, reposant sur des pétitions.

 

08/08/2022, 16:51

ActuaLitté

Kaja Kallas reçoit le Prix européen de la culture politique 2022

Cette année, le Prix européen de la culture politique de la Fondation Hans Ringier a été décerné à la Première ministre estonienne Kaja Kallas. En sa personne, c’est l’une des grandes voix de la culture européenne de la liberté qui a été récompensée. Doté de 50.000 euros, le Prix européen existe depuis seize ans et a déjà été décerné à de grandes figures politiques en Europe comme Donald Tusk, Mario Draghi ou Peter Sloterdijk par exemple.

08/08/2022, 12:49

ActuaLitté

Katsuhiro Ōtomo confirme travailler sur un nouveau manga

Katsuhiro Ōtomo reste pour beaucoup l'auteur du manga culte Akira, ainsi que le réalisateur de son adaptation tout aussi incontournable. Mais l'artiste ne s'est pas limité à cette œuvre, et ses prochains travaux sont très attendus. Si le long-métrage d'animation Orbital Era n'avance pas trop, c'est peut-être parce qu'Ōtomo prépare un nouveau manga...

08/08/2022, 12:17

ActuaLitté

L'écrivain russe Viktor Chenderovitch condamné

L’écrivain et ancienne figure des médias russes Viktor Chenderovitch est officiellement considéré par le pouvoir poutinien comme une menace extérieure. L’auteur de 64 ans a en effet été condamné à une amende de 10.000 roubles (160 €) par le tribunal du district de Preobrazhensky pour n’avoir pas accompagné ses publications de la mention « agent étranger ». Plus précisément, l’écrivain russe a été condamné pour « non-respect du statut d’agent étranger ».

08/08/2022, 11:48

ActuaLitté

En Floride, des étiquettes sur les livres jugés “inappropriés”

BookBanUSA - Bien loin de l'épouvantail woke, une véritable vague de censure s'abat sur les États-Unis depuis plusieurs mois, avec des conséquences désastreuses dans les bibliothèques, notamment. En Floride, un district scolaire affuble désormais certains ouvrages d'une étiquette destinée à prévenir les parents des dangers d'une telle lecture pour leurs enfants...

08/08/2022, 11:44

ActuaLitté

Île-de-France : Laurent Roturier reste directeur régional des affaires culturelles

Nommé directeur régional des affaires culturelles d'Île-de-France par Franck Riester en 2019, Laurent Roturier est reconduit dans ses fonctions pour une durée de trois ans, apprend le Journal officiel. Il a déjà dirigé, au cours de sa carrière, deux autres Drac.

08/08/2022, 10:54