#Librairie

Librairie ouverte, bibliothèque fermée ? Des imbéciles et des livres...

Rouvrir les librairies n’est pas une question : seul le comment, dans le respect des mesures sanitaires, importe — et quelques considérations économiques : comment payer les charges, faire revenir les salariés, accueillir les clients ? En marge d’une tribune signée par Jeanne Marchiset, libraire à Dorlisheim (Bas-Rhin), une ancienne responsable de médiathèque intervient.

Le 20/04/2020 à 09:35 par Auteur invité

37 Réactions | 1 Partages

Publié le :

20/04/2020 à 09:35

Auteur invité

37

Commentaires

1

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

La mission de service public de ces dernières, que n’a pas la librairie, n’a pas vocation à prendre tous les risques. Si la fermeture des établissements de prêt est actée jusqu’au 11 mai, qu’en sera-t-il par la suite. Sandrine Maliver-Perrin a connu la librairie et la médiathèque : elle pose ici quelques réflexions essentielles ici, qui accompagnent celles de Jeanne Marchiset.

Mais sa consoeur fait écho à une crainte que l’on résumerait ainsi : « Nous avons la fâcheuse impression que sous couvert de défendre le livre et l’accès à la lecture, il s’agit seulement pour notre gouvernement de relancer l’économie quitte à nous mettre en danger. »

ActuaLitté, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)

Des imbéciles et des livres

À l’heure où les débats concernant la réouverture des librairies font rage, la libraire et responsable de médiathèque que j’ai été s’interroge. Depuis des semaines déjà, les Français — anonymes, sociologues, journalistes, politiques, professeurs d’IUT métiers du livre — semblent soudain ne pouvoir concevoir leur vie sans lecture. Mazette, cinq semaines à peine loin des rayons d’une librairie et voilà notre pays devenu une nation de lecteurs compulsifs, ne pouvant supporter d’être privés quelques semaines de lectures quotidiennes ! 

Chacun y va ainsi de son message aux libraires, leur demandant d’être plus militants que jamais en ces temps difficiles, brandissant l’étendard de la lecture vecteur de culture, d’éducation, d’évasion, de réconfort, que sais-je encore. Et la professionnelle que je suis depuis 25 ans est intimement convaincue qu’un livre est tout cela à la fois. 

Mais QUID du rôle des médiathèques et des bibliothécaires dans ce débat ? Comment se fait-il que, parmi toutes les voix qui s’élèvent, dont celle de nos gouvernants et de notre ministre de la Culture, aucune n’ait ne serait-ce qu’évoqué le rôle essentiel des bibliothèques dans cette période de crise ? Ces mêmes bibliothèques dont la mission principale est pourtant le fameux service public et dont on vous demande de connaître par cœur les dizaines de missions quand vous passez les concours… 

Rappelons que la France possède environ 16.000 bibliothèques publiques, dont certaines sont remarquablement équipées : les abonnés ont la chance de pouvoir y trouver les dernières nouveautés, des collections riches et diversifiées pour tous les publics, des automates de prêt, des boites de retours, un personnel qualifié pour les guider et conseiller. Par ailleurs les livres, recouverts de papier collant, sont régulièrement nettoyés et désinfectés, ce qui n’est guère possible en librairie. 

Je m’interroge donc, disais-je, sur ce paradoxe et tant d’absurdité. 

Pourquoi donc personne ne pense-t-il à ce que pourraient apporter nos bibliothèques, ni ne se dresse pour exiger leur réouverture, alors qu’on imagine celle des librairies possible et qu’on la présente comme indispensable ? Est-ce à dire que les libraires sont plus utiles que les bibliothécaires ? Je n’en crois rien, pour avoir été les deux avec la même passion. Mais les libraires, eux, rapportent, quand une carte d’abonné est souvent gratuite ou quasi. C’est là toute la différence… 

En clair, je ne suis pour la réouverture ni des librairies ni des médiathèques, bien évidemment, car il me paraît bien dangereux d’imposer aux professionnels du livre de faire face aux lecteurs et aux livres sans un minimum de précautions.

Mais cessez donc de prendre les gens du livre pour des imbéciles, Messieurs les politiques, et grands penseurs.

37 Commentaires

 

YAYO

20/04/2020 à 10:37

DANS les petites bibliothèques de quartier,il n'y pas 36 000 personnes qui lisent les livres. Il faut s'organiser autrement. Plus de livres,et de journaux à emprunter chez soi, moins de monde dans la salle de lecture, regulariser le nombre de personnes dans les couloirs et l'espace, et ouvrir les bibliothèques plus d'heures, afin que le nombre de lecteurs diminue chaque heure.

Comment travailler chez soi sans avoir la possibilité de s'en servir de la bibliothèque nationale, ou des archives nationales ? Depuis janvier 2020, d'abord avec les grèves, et ensuite avec le virus, il est impossible de venir régulièrement dans ces lieux.
La Bibliothèque nationale peut être ouverte plus tard comme c'est le cas dans nombreux pays : Etats-Unis, Canada, Allemagne, Suisse etc
Les lecteurs sont espacés sur les grandes tables et dans les salles de lectures et il ne doit pas y avoir de problèmes. Il n'y pas des milliers de lecteurs dans ces lieux.
Pour les archives nationales, c'est la ligne de metro 13, qui plus problématique que le batiment. A l'intérieur des archives, encore une fois il y pas beaucoup de monde, les gens sont espacés pour le contrôle de vols de documents, alors il faut juste que les archives ne ferment pas à 16H30 mais à 20H30 , et cela sera bien pour tout le monde.
Dans les bibliothèques universitaires, le problème c'est qu'il ya plus d'étudiants, alors là aussi permettre plus d'emprunter des ouvrages, ouvrir la bibliothèque plus d'heures , tardivement jusqu'à 22H par exemple, alors tout le monde aura le temps de venir, et il y aura moins de foule.

On ne pas tout lire sur Internet, et beaucoup de documents d'époque de 1940-1944, sont consultables seulement dans les archives, ainsi que les ouvrages de référence concernant cette époque. Il est illusoire que l'on peut avoir tout sur Internet.
Sans parler du fait que si on veut imprimer, on manque actuellement de cartouche HP pour les imprimante et du papier.

YOYO :roll:

Une bibliothéaire

20/04/2020 à 21:40

Cher monsieur Rondo, pour information, les salles de lecture de la Bibliothèque nationale de France (la Bibliothèque nationale n'existe plus depuis plus de 20 ans), sont ouvertes jusqu'à 20h. Puisque vous souhaitez co de nos collègues à l'étranger, la plupart des salles de lecture de la Library or Congress ferment à 17h

Pigranelle

21/04/2020 à 08:11

1)Plusieurs bu ferment deja a 22h. 2)Avec quel pognon comptez vous elargir les horaires d'ouverture alors que toutes les bu sont en coupes budgetaires severes depuis 2 ans? 3)ouvrir plus n'etale pas les visites, ca fait juste que les etudiants restent travailler sur place plus longtemps.
La question de l'impression est un faux pb, il n'y a pas de penurie d'encre et de papier. On pourrait imaginer de faire des numerisations a la demande pour les chercheurs qui en ont besoin.

Ela22

20/04/2020 à 11:26

Comme dans les librairies et dans tous les commerces, nous pouvons tout à fait mettre en place en bibliothèque un système de retrait des livres suite à une commande en ligne ou par téléphone de nos lecteurs, en respectant les règles sanitaires bien sûr.
Concernant les retours, nous réfléchissons à un circuit spécifique et à une quarantaine des livres pendant 7 jours avant que nous nous en occupions et qu'ils réintègrent leur rayon.
Il nous faut nous adapter en bonne intelligence, mais pour cela nous attendons l'autorisation de notre ministre de la Culture.
Un bibliothécaire des Côtes d'Armor

Barbabulle

21/04/2020 à 01:06

"Concernant les retours, nous réfléchissons à un circuit spécifique et à une quarantaine des livres pendant 7 jours avant que nous nous en occupions et qu'ils réintègrent leur rayon."(pour les bibliothèques)
Pour les les librairies à une moindre mesure selon sa taille le problème se pose aussi pour la réouverture. Les clients manipulent plusieurs livres, les feuillettent, butinent... et pour autant n'achètent pas tous les livres qu'ils ont touchés. Comment faire, les suivre pas à pas et désinfecter derrière? Moins évident que pour des retours bibliothèque)
Le debat et la problématique sont complexes et je rejoint cet article. Pourquoi tant de débat et polémique sur les librairies et pas sur les bibliothèques?

Matheron claude

20/04/2020 à 19:20

Et quid des bibliothèques municipales des villages généralement gérées Uniquement par des BÉNÉVOLES ?

Annick

20/04/2020 à 20:26

Qui plus est des bénévoles souvent âgés de plus de 65 ans... ce qui est mon cas Sans masques, gel hydroalcolique...etc comment envisager de retourner travailler ? Pourtant ça me manque...

Barbabulle

21/04/2020 à 01:13

Tout a faut d'accord. Pour celles-ci le service même s'il se résume a 1 étagère, est très important, le prêt surtout! Il existe des zones blanches dans les petits villages qui meme si ils peuvent y avoir accès a toute l'offre d'accès à la lecture et la connaissance, mais par leur abonnement au réseau, ne peuvent pas et le bon vieux prêt du livre papier reste important.

Lise Peltier

20/04/2020 à 23:02

Bravo Mme Maliver pour cette tribune que je partage entièrement ! En lisant les commentaires je m'aperçois qu'elle est mal comprise, et c'est dommage ! En effet, l'empressement de tous à vouloir la réouverture des librairies est bien-entendu uniquement économique et non pas par nécessité impérieuse de lecture...

NAUWELAERS

21/04/2020 à 00:23

Incroyable !
Cette personne appelle donc de ses voeux un pays sans librairies ni bibliothèques (fermées donc comme absentes) sur le site ActuaLitté ?
Mais QUID de tous les commerces et activités professionnelles où les professionnels et professionnelles sont en contact avec des usagers ?
Fleuristes, opticiens, cordonniers, coiffeurs, pâtissiers, fromagers,magasins de vêtements, de chaussures,de téléphonie, d'articles de sport, ateliers de couture et réparations, quincailleries, garagistes etc. etc. ?
Marchands ambulants ou non sur des marchés ?
Et...les médecins généralistes et spécialistes ainsi que les dentistes,ophtalmos,gynécologues,psychiatres etc. qui doivent retrouver des patients atteints d'autres maux que le coronavirus ?
Tout le monde va raisonner comme cette contributrice:on ferme tout, on arrête tout par terreur du coronavirus et on coule à pic ?
Cette chronique est aberrante selon moi.
J'attends avec une immense impatience la réouverture des librairies et bibliothèques à Bruxelles,dont je suis un grand usager au quotidien.
Et cela me manque très fort,n'en déplaise à cette autrice invitée !
Il faut respecter les précautions d'usage à commencer par la distanciation...
Autant que possible.
Mais que la vie reprenne enfin dans cette ville morte,y compris pour les cafés,tavernes et restaurants...
Si on veut vivre avec zéro risque, on reste confiné chez soi jusqu'au confinement éternel !
Là je pense qu'il est temps de passer à l'étape suivante,enfin...!

Sigalith

21/04/2020 à 00:36

Bonsoir,
Je pense que cet article met en exergue le fait que le problème de confinement ait problématique pour les librairies à cause de l'économie du circuit du livre et du risque de fermeture définitive de petites librairies indépendantes à l'issue de la pandémie. Les médiathèques et bibliothèque propose le même contenu presque gratuitement mais ne sont pas des entreprises qui risquent de péricliter dans les mois à venir.
Cordialement.

Pounon

21/04/2020 à 07:15

Depuis deux ans j'ai installé devant chez moi, à la limite de propriété une boite à livres. Avec le confinement elle est plus fréquentée que d'habitude. Des anonymes que je ne vois jamais prennent et déposent de nouveaux ouvrages. Il existe une bibliothèque gratuite au village gérée par des bénévoles retraités et qui est bien sur fermée, donc le besoin de lecture passe par ma boite à livre.Il en existe une seconde privée elle aussi au village.
Le virus peut-il se propager par les livres ? La mairie n'a jamais rien dit a ce sujet.

Pigranelle

21/04/2020 à 08:17

Oui le virus peut se propager par contact avec toutes les surfaces. On ignore encore la duree de vie du virus sur les differentes surfaces dans un environnement "normal". Les organisations mondiales de bibliothecaires conseillent d'appliquer le principe de precaution: par exemple pour les bibliotheques qui reouvrent, mettre les retours en quarantaine pendant au moins 5 jours dans une salle a part, porter des gants et un masque, desinfecter les couvertures (mais le papier ne peut pas etre desinfecté). C'est pourquoi les boites a livre et les achats en librairie sont un danger supplementaire de contamination. Apres evidemment pour les librairies c'est pkus une question economique pour le libraire comme dit dans l'article. Plusieurs mairies ont condamné leurs boites a livre pour eviter les contaminations.

Ymanel

21/04/2020 à 09:18

C'est faux, on connait la durée de vie (et la durée de demie-vie) du coronavirus en condition "réelle" (environ 20°C, 40% d'humidité): 72h sur du plastique, 24h sur du carton papier (voir lien vers le New england Journal of medecine https://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMc2004973?articleTools=true)

Le risque de contagion du virus via les objets est réel mais négligeable au vue des contagions entre les personnes, comme tous les virus aéroportés. Bref, il suffit de prendre des précautions de base (nettoyer la couverture, attendre un peu pour manipuler les livres)

NohGoa

21/04/2020 à 11:12

Merci pour cette chronique qui rappelle que les livres sont avant tout fait pour être lus, et pas seulement pour être vendus. Comme l'ont mentionné nombre de bibliothécaires ci-dessus, le prêt de livres en bibliothèques peut être beaucoup plus facilement sécurisé que la vente en librairie. Mais il semble que l'économisme doive encore primer sur le culturel et le sanitaire...

BOESPFLUG

21/04/2020 à 16:27

C'est amusant ces discussions comme si c'étaient les libraires et les bibliothécaires qui décidaient.
Le confinement ne vous a pas suffi ?

Atna7

21/04/2020 à 17:14

Il est bien frustrant en effet de devoir renoncer à se procurer de nouvelles lectures à un moment où l'on en éprouve le plus pressant besoin. Mais en l'absence de certitude sur le comportement du virus sur du papier, il paraît bien délicat de prendre et faire prendre des risques à quiconque. Pour le reste, je regrette personnellement que les bibliothèques et leurs âmes,les bibliothécaires,aient été remplacées, en banlieues parisiennes en tout cas, par le concept de médiathèque voire de " médiathèques en réseaux", ces grandes constructions design et froides qui ont souvent coûté un " pognon de dingue", où de jeunes personnel(le)s sans réelle culture littéraire passent plus de temps la tête dans l'ecran, à gèrer sur de complexes logiciels de maigres fonds souvent bien appauvris par les restrictions budgétaires contraintes infligées à la culture qu'à accueillir, conseiller le visiteur,faire vivre les livres. La plupart ouvrent des yeux vides quand je mentionne un livre qui a fait l'objet d'articles ou d'émission dans la presse culturelle. Dans ma ville, la médiathèque est un lieu bruyant et " ludique", autre grand concept à la mode, où les gens viennent papoter de tout et de rien, les enfants chahuter entre des gros cubes en se courant après,les visiteurs photocopier ou s'y faire un café bruyamment dans l' unique salle. Les ouvrages universitaires, même dans le réseau total, manquent cruellement et les horaires d'ouverture concentrés sur le samedi, le mercredi et quelques fins de journées, rendent impossible le plaisir de fureter dans les rayons et se cultiver au calme! Alors oui, c'est encore et malheureusement en librairies indépendantes ( quand il en reste!) que je trouve l'ambiance silencieuse et gourmande que j'aime. C'est bien dommage pour d'égalité devant la Culture et son accès pour tous. Il y aurait, pour le monde d'après, un sacré beau défi humaniste à relever pour lui redonner sa place vitale. Je crains que l'égalité, même dans ce domaine, ne soit pas un chantier prioritaire pour l'Executif. Au fait, à quoi sont employé(e)s les bibliothécaires fonctionnaires pendant le confinement et la fermeture des sites? Comment sont-ils /elles rémunéré(e)s?

Lib & Lul

21/04/2020 à 20:34

Vous semblez mieux connaître le travail des bibliothécaires que les bibliothécaires eux-mêmes.
Comme tout service public, les médiathèques sont une vitrine de la politique publique mise en place. Donc ne faites pas de généralités, même si dans votre ville cela se passe comme ça.

Un réseau de médiathèques sous-entend plusieurs médiathèques et non une seule. Et cette multiplication et la circulation qui en découle est un vrai bénéfice pour les usagers.

Et les médiathèques n'ont pas de visées universitaires. Il y a des bibliothèques pour ça. Jamais une bibliothèque universitaire ou intercommunale remplacera une BU. Et l'accès à la culture est pour tout le monde, il en faut donc pour tous les niveaux de lecture.

Je suis directrice de la médiathèque d'une ville de 29 000 habitants et toute l'équipe télétravail (nous sommes 6) pend'at le confinement.
Nous gérons le site de la médiathèque, nous proposons 4 contenus par jour (livres numériques, culture, activités manuelles, film en VOD, musique). Nous préparons l'action culturelle de la rentrée. Nous préparons les accueils de classe (nous recevons en 1 à 2 classes par jour). Nous appelons nos lecteurs les plus âgés pour prendre de leurs nouvelles. Nous travaillons à ce que le catalogue soit le plus lisible possible pour les usagers. Nous faisons tout ce que nous ne pouvons pas faire par manque de temps.
Et nous passons nos commandes, pour soutenir les librairies indépendantes !

Et vous, vous jugez une profession par le bout de votre lorgnette. Par la seule expérience que vous en avez.

Atna7

22/04/2020 à 00:46

Je crois que je me suis égarée dans ce groupe de discussion lancée entre bibliothécaires destiné à qui? Aux bibliothécaires ?
Je ne parlais pas en sociologue du travail de bibliothécaire ni en analyste des politiques publiques, puisque je ne suis ni l'un ni l'autre, juste en passionnée de lectures qui exprimait le regret de ne pas trouver gratuitement près de chez elle les ouvrages qui l'intéressent et accessoirement en citoyenne contribuable qui exprimait effectivement une expérience individuelle ainsi qu' un besoin.
Je n'ai pas la chance d'habiter une grande ville bien équipée en ressources et quelque handicap limite mes possibilités de déplacements. Par ailleurs,si vous n'avez pas en effet la main sur les politiques publiques budgétaires, je ne vois pas pourquoi vous devriez avoir, en tant que bibliothécaire, le monopole du choix des livres à acheter ni de la réflexion politique qui l'implique même tacitement. Ce sont des décisions essentielles auxquelles les citoyens devraient collaborer et je doute que beaucoup de communes ou de regroupements pratiquent cette démocratie très pointue. Ainsi, à titre personnel et en tant que citoyenne, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas trouver des ouvrages universitaires en médiathèque (vous avez une conception bien élitiste de la culture, du savoir, surtout quand on prend en compte la centralisation des BU dans les grandes villes, l'éloignement spatial des habitants des centres ou la nécessité de posséder une carte d'étudiant pour y emprunter).
Et je ne vois pas non plus en quoi la présence de livres d'universitaires exclurait d'autres lectures diverses et variées. Nous sommes quelques uns, je pense, à passer d'un livre de Picketty pour citer par exemple une publication savante récente, à une BD, à une biographie, à un roman fantastique, ou policier ou sociologique ou à de la poésie etc... Outre mon étonnement à lire le commentaire hargneux précédant le vôtre m'invitant à " aller retrouver des librairies à l'ambiance feutrée " comme si le citoyen lambda n'avait qu'à aller se faire voir ailleurs s'il exprime clamement et poliment, comme ce fut mon cas b une attente d'un service publique,je regrette surtout que n'importe quelle discussion aujourd'hui en France se distorde en aigreurs ou agressivité pour cause de susceptibilités froissées. Il semble désormais qu'au pays de Voltaire, "la moindre plume blesse" mais j'ai la faiblesse de croire que la chance de pouvoir accéder, de préférence gratuitement, à un large éventail de lectures, de la plus sérieuse à la plus légère, vous préserve de ces susceptibilités stériles qui rendent sourds au discours d'autrui en sclérosant notre démocratie.

libra26

23/04/2020 à 10:27

Bonjour Atna,

Pour le reste, je regrette personnellement que les bibliothèques et leurs âmes,les bibliothécaires,aient été remplacées, en banlieues parisiennes en tout cas, par le concept de médiathèque voire de " médiathèques en réseaux", ces grandes constructions design et froides qui ont souvent coûté un " pognon de dingue", où de jeunes personnel(le)s sans réelle culture littéraire passent plus de temps la tête dans l'ecran, à gèrer sur de complexes logiciels de maigres fonds souvent bien appauvris par les restrictions budgétaires contraintes infligées à la culture qu'à accueillir, conseiller le visiteur,faire vivre les livres.

Vous me pardonnerez, mais je me suis permis de faire un "copié-collé" ci dessus d'un extrait de vos propos...

Juste pour clore cette diatribe de cour d'école...
et rendre à César ce qui est à César...

Tout simplement, une médiathèque ne peut pas TOUT avoir et répondre à toutes les demandes de chaque lecteur.
Chaque établissement a sa politique d'acquisition en fonction de ses publics, de ses budgets...
il y a en général une boite à suggestion d'acquisition à disposition. L'avez-vous utilisée?

Avez-vous proposé vos suggestions aux bibliothécaires?

Bonne journée Atna.....
l'échange direct aurait pu être fructueux?

NAUWELAERS

21/04/2020 à 17:41

Je partage totalement les remarques et questions pertinentes d'Atna7.

libra2607

21/04/2020 à 19:55

Que voulez-vous dire exactement, Atna, en langage clair?
Que vous déplorez que les médiathèques soient trop "vivantes" et plus assez cultivées?
Pas assez ouvertes
Pas assez riches en documentation universitaire?
que les bibliothécaires seraient payées à ne rien faire pendant le confinement?
Vous habitez dans une ville de combien d'habitants?

Vous ne le savez peut-être pas, mais il y a du travail en interne dans une médiathèque, en + de l'accueil du public...
il y a également le télétravail
et il y a aussi des bibliothécaires passionnés par leur travail, qui sont déçus et frustrés de ne pouvoir ouvrir leur établissement, qui aiment le public...

Rassurez vous, bientôt les librairies feutrées ré ouvriront, et vous pourrez vous y rendre et acheter j'imagine...

Atna7

21/04/2020 à 20:19

Bonsoir Libra 2607
Je voulais dire ce que mes mots et mes phrases disent, ni plus ni moins. Désolée pour vous que le message ne vous ait pas paru clair.
Bonne soirée.

NAUWELAERS

21/04/2020 à 22:26

Certes il ne faut pas généraliser...
Mais si Atna7 souhaite lire au calme,faire des recherches,dans SA médiathèque à elle et que son expérience à elle est frustrante,je ne vois pas pourquoi elle serait interdite de parole...
Sinon à Tolbiac,dans les salles de chercheurs que parfois je fréquente,lorsque des gens font trop de bruit (en général sans le vouloir,sans s'en rendre compte) on leur demande de respecter le calme et le silence pour le bien-être de tous.
Dans certaines médiathèques, c'est impensable et tant pis pour les usagers qui n'y vont pas comme dans un salon de thé ou que sais-je.
Les discours pour justifier cela signifient un changement de paradigme imposé et pour moi,je trouve que le message d'Atna7 est clair.
Je ne mets pas en doute l'implication et le professionnalisme du personnel des médiathèques mais un esprit critique honnête et factuel n'a pas à être torpillé tout de même...
Quant à moi je n'ai rien contre les librairies feutrées.
Et pour l'animation,par exemple les concerts de mes artistes favoris et les réunions entre amis.
(Quand le monde aura passé cette période noire...!)
Je pense qu'on n'a pas l'obligation de tout mélanger et d'empêcher les lectures au calme sous des prétextes discutables...
Car il s'agit toujours d'imposer des choses non demandées de manière autocratique.

NAUWELAERS

22/04/2020 à 10:58

J'adhère au nouveau (troisième) message d'Atna qui dénonce une certaine mauvaise foi qu'une susceptibilité blessée peut générer.
Ses critiques sont factuelles,de bonne composition et il me semble recevables.
Donc une médiathèque estime qu'un chercheur aussi important (loué par beaucoup,controversé par d'autres mais important) que Piketty n'a pas sa place dans les collections d'une médiathèque par définition moderne ?
Le côté «médiathèque» est intéressant puisqu'il donne accès à d'autres supports (DVD etc.).
Mais il serait dommage que le côté «bibliothèque» soit le grand perdant, l'élément que certaines têtes pensant (à côté de la plaque) semblent considérer comme accessoire.
Or si on lit un livre, ce ne peut être au milieu du vacarme,désolé...
On est alors obligé d'emprunter pour le lire fructueusement et de le ramener !
Bref que l'on cesse d'ostraciser les usagers et usagères de médiathèques souhaitant toujours des services caractéristiques d'une bibliothèque.
Cela me paraît légitime sans déclencher toute cette agressivité de mauvais aloi !

NAUWELAERS

22/04/2020 à 11:32

Petite correction: il faut lire (j'aurais dû écrire !): «têtes pensantes» !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Framb'

22/04/2020 à 13:58

Et moi qui croyais que le sujet était "comment satisfaire le besoin de lecture en période de confinement et de danger sanitaire ?". J'ai tout faux, on en est arrivé très rapidement au point "médiathèque-3ème lieu" sans que jamais, d'ailleurs, l'expression ne soit utilisée.
C'est un sujet inépuisable sur lequel je ne vais pas donner mon opinion personnelle (je suis bibliothécaire, mais on s'en bat les steaks) mais je trouve étrange qu'un sujet déraille à ce point. Oui, les bibliothèques/médiathèques c'est important et se poser la question du retour à un fonctionnement normal (notion de normalité à redéfinir peut-être) est une évidence. Oui, pour les librairies l'enjeu est différent. Du point de vue du lecteur je pense que l'attente est également différente.

Mais soyez mignons, arrêtez de tout mélanger : là on parle du fonctionnement de toute une société en période de pandémie, c'est-à-dire une période où certains gestes, comportements, etc, même les plus anodins peuvent conduire à la maladie et à la mort. Alors, l'ambiance des médiathèques-3ème lieu me semble légèrement secondaire en ce moment.

PS : non, ce n'est pas du corporatisme que de ne pas laisser les acquisitions se faire par les lecteurs, mais parce qu'ils ont rarement une vue d'ensemble des besoins du service public qu'est une médiathèque. Bibliothécaire, c'est un métier, merci de ne pas l'oublier.

TCHAC

22/04/2020 à 16:11

Je suis un peu scandalisée en lisant vos propos . Quel est ce comparatif complètement puéril entre la dangerosité d'exercer son métier en librairie ou en bibliothèque ? et que par conséquent si l'un ouvre l'autre aussi (OOOHHH comme c'est injuste !!) Concernant cette crise sanitaire il me semble que nous sommes tous dans le même bateau !!Les collectivités territoriales sont bien evidemment en train de se pencher sur la question ! il y a certainement des aménagements à organiser , toutes les bibliothèques ne se résument pas à du 150 m². J'ai l'impression que certains ont l'air d'ignorer tous les nombreux services proposés dans les bibliothèques qui compliquent sacrément les choses, notre rôle ne se résume à faire du prêt: (service numerique, consulation de document précieux, circulation des espaces, presse en consultation sur place, portage à domicile...). Et il y a comme en librairie un volume assez conséquent de documents qui sont consultés et remis en rayon sans même qu'on les voit. expliquez moi comment on désinfecte des revues ??

meussieuixe

22/04/2020 à 17:50

La différence quand même, c'est que dans les bibliothèques/médiathèques, les livres font des allers-retours, ils partent relativement propres et reviennent potentiellement contaminés. Contrairement aux librairies qui vendent des trucs qui ne sont pas censés revenir après avoir traîné dans les toilettes, sous les lits et dans les voitures de gens dont on ne sait rien. Il n'y a pas que la dimension économique qui est sans doute la première qui suscite ce débat.

Marc Georges

02/05/2020 à 12:38

Fallait-il laisser ouvertes les librairies ? C'est la question que se posent un grand nombre d'acteurs de la chaîne du Livre, en présentant la librairie comme un commerce indispensable en ces temps de confinement.

Involontairement ou subtilement pour ne pas froisser les acteurs du Livre, Christian Thorel, un des plus grands libraires de France, donne sa réponse dans le journal Libération de ce samedi 2 mai, à travers un billet titré "Ranger sa bibliothèque, c'est une forme d'oxygenation"

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Présentation d'un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar 

Il y a déjà un mois, le musée et la bibliothèque Astan-e Qods Razav, situé à Mashhad, en Iran, présentait durant son exposition un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar, vieux de 530 ans. Poète mystique et allégorique, les ouvrages d'Attar sont reconnus à l'échelle internationale. 

29/07/2021, 09:32

ActuaLitté

Inondations : une bibliothèque dévastée, vidée... en gardant le sourire

Voilà une semaine, des inondations balayaient l’Europe : des précipitations abondantes au point de voir déborder les bassins fluviaux. En Allemagne, pays principalement touché, on évalue à quelque 5 milliards d’euros les dégâts occasionnés. Le tout avec un bilan catastrophique, accompagné de 170 morts et plusieurs disparus, aujourd’hui sans trop d’espoir. 

22/07/2021, 17:19

ActuaLitté

Au-delà de 50 personnes, pass sanitaire exigé dans les bibliothèques

Malgré les inquiétudes exprimées de la profession, les établissements de lecture publique, dès lors qu'ils accueillent plus de 50 personnes, seront bel et bien soumis à des règles d'accueil plus strictes, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Pour accéder aux établissements et à leurs événements, au-delà d'une jauge de 50 personnes, il faudra présenter le « pass sanitaire », un test négatif ou encore un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois.

20/07/2021, 09:42

ActuaLitté

Pass sanitaire obligatoire pour la BnF et la Bpi, dès le 21 juillet

En l'absence de décrets publiés sur les mesures sanitaires liées au pass sanitaire, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Bibliothèque publique d'information (Bpi), établissements dépendants directement du ministère de la Culture, sont en première ligne. Le pass sanitaire devient obligatoire dès ce 21 juillet.

19/07/2021, 11:21

ActuaLitté

Un nouveau directeur général pour la Bibliothèque nationale de France, fin 2021

Un peu plus de deux ans après son arrivée au poste de directeur général, Denis Bruckmann fera ses valises pour un départ en novembre 2021. Le Journal officiel anticipe et publie un avis de vacance : avis aux candidats...

16/07/2021, 09:44

ActuaLitté

Filtrage à l'entrée : le Pass sanitaire, à contresens des missions des bibliothèques

Le flou culturel autant qu’artistique se prolonge : en indiquant que les lieux de culture se verront imposer le contrôle du Pass sanitaire, dès lors qu'ils rassembleront plus de 50 personnes, Emmanuel Macron a plongé l’interprofession dans l’expectative. Premières concernées, les bibliothèques, établissements recevant du public par essence : si elles n’ont pas été expressément citées, leurs représentants s’inquiètent très sérieusement.

13/07/2021, 11:25

ActuaLitté

Désinfection anti-Covid à l'ozone pour les livres de la bibliothèque

Depuis quelques semaines, un tout nouvel appareillage a fait son apparition dans la Médiathèque du Grand Narbonne. Une entreprise locale, C-G d’Ozone, a mis au point un appareil permettant d’éviter les quarantaines de livres. En effet, Hygiène Box, une armoire presque magique, désinfecte les ouvrages, comme son nom l’indique, avec de l’ozone. De quoi garantir la sécurité tant des usagers que du personnel, assure la Métropole. 

12/07/2021, 16:14

ActuaLitté

100 bourses du CFIBD pour participer au congrès IFLA WLIC 2021

Cette année, pour la première fois, le congrès annuel de l’IFLA – IFLA WLIC 2021 – sera entièrement virtuel. Il se tiendra les 17, 18 et 19 août prochains. Le CFIBD compte offrir 100 bourses à des professionnels français et francophones pour participer au congrès IFLA WLIC virtuel à venir.

12/07/2021, 16:10

ActuaLitté

Covid : des autotests et des opérations de dépistage dans les bibliothèques

La période estivale nécessitera de composer avec les déplacements de population, les rassemblements sportifs ou culturels ou simplement les loisirs des Français, tout en évitant un nouveau développement du virus SARS-CoV-2. Malgré la campagne vaccinale, une nouvelle stratégie est mise en place, à base d'autotests. Ces derniers seront notamment présents dans les bibliothèques.

12/07/2021, 10:01

ActuaLitté

États-Unis : la concentration éditoriale ne fait pas les affaires des bibliothèques

En mars dernier, le groupe News Corporation rachetait les activités d'édition de la société américaine Houghton Mifflin Harcourt, pour les intégrer à HarperCollins. Mais, ce faisant, les conditions de prêt des ouvrages numériques de ce dernier groupe s'appliqueront désormais au catalogue Houghton Mifflin Harcourt. Au grand détriment des bibliothèques.

09/07/2021, 11:57

ActuaLitté

Les bibliothèques de Paris s'installent dans les parcs et jardins

Des moments de lectures pour enfants par les bibliothèques de la Ville de Paris et des ateliers pour toutes et tous dans les parcs et jardins parisiens : voici ce qu'offre l'organisme Bibliocité avec Les Bibliothèques Hors les Murs, pour l'été 2021. En tout, 46 établissements sont mobilisés pour occuper autant de lieux verts dans la capitale. 

05/07/2021, 13:40

ActuaLitté

Du 2 au 4 juin 2022, le 67e congrès de l'ABF à Metz

Après un congrès 2021 autour du thème « Bibliothèques inclusives, bibliothèques solidaires », intégralement en ligne, l'Association des Bibliothécaires de France (ABF) espère renouer avec un format plus chaleureux, en « présentiel ». Le rendez-vous est donné, du 2 au 4 juin 2022, à Metz.

01/07/2021, 09:41

ActuaLitté

Montréal : en finir avec la honte de rendre ses documents en retard en bibliothèque

Si la tendance globale est à la suppression des amendes pour retards de retours sur les documents empruntés, la Ville de Montréal décide d’en prendre le pli. Selon Le Devoir, l’opportunité découle du mouvement Fine Free qui, depuis 2017, motive la fin de ces ponctions. Sauf qu’elles représentent parfois des apports financiers difficiles à bouder. 

30/06/2021, 17:06

ActuaLitté

Mieux accueillir les personnes trans dans les bibliothèques

La commission Légothèque, créée en 2012 au sein de l'Association des Bibliothécaires de France, entame une nouvelle réflexion sur l'accueil des personnes trans dans les bibliothèques. Dans la perspective de présenter une boîte à outils au congrès professionnel 2022 de l'ABF, les travaux se poursuivent.

30/06/2021, 12:04

ActuaLitté

BnF : quelle échéance pour le pôle de conservation et le conservatoire de la presse ?

Il y a exactement un an, le 29 juin 2020, la Bibliothèque nationale de France lançait un appel à manifestation d'intérêt, adressé aux collectivités territoriales, pour la création d’un nouveau pôle regroupant conservatoire national de la presse et centre de conservation pour ses collections. Attendu en janvier dernier, le choix de la collectivité se fait toujours attendre, mais pourrait être effectué avant la fin de l'été.

29/06/2021, 15:38

ActuaLitté

Kodansha et ComicPlus s'associent pour plus de mangas en bibliothèque    

Associé aux bibliothèques à l’international, ComicsPlus offrait déjà un accès illimité à plus de 20.000 titres de bandes dessinées, romans graphiques et mangas au format numérique. En s’associant avec Kodansha publishing, une des plus grandes maisons d’édition japonaise, le rayon manga s’étoffe davantage avec des classiques du genre comme L’Attaque des titans ou encore Fairy Tail.

 

25/06/2021, 11:56

ActuaLitté

Plaine Commune : une mobilisation de bibliothécaires contre le travail dominical

À l'appel de la CGT Plaine Commune, un rassemblement est organisé ce mercredi 23 juin, devant la mairie de Saint-Denis. Et ce, pour protester contre l'annualisation du temps de travail et l'ouverture des médiathèques le dimanche, qui s'opère selon le syndicat « au détriment du réseau de lecture publique ».

23/06/2021, 16:57

ActuaLitté

Lire en établissements de santé : un site de ressources et d'initatives

Tandis que l'Association des Bibliothécaires de France a programmé le sujet au programme de son congrès, la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill) met en ligne un site dédié à la lecture en établissements de santé et médico-sociaux. Au programme, glossaire, ressources et initiatives pour multiplier les collaborations.

18/06/2021, 14:29

ActuaLitté

Le prêt numérique contrôlé, un “outil important pour les bibliothèques”

Né outre-Atlantique, et appliqué, notamment, par la plateforme Internet Archive et ses bibliothèques partenaires, le concept de « prêt numérique contrôlé » est simple. Il établit que les établissements possédant l'exemplaire imprimé d'un livre, non disponible au format numérique dans le commerce, puissent le numériser et le prêter, sans l'autorisation préalable des ayants droit. L'adoption de ce concept progresse, au grand dam des éditeurs.

17/06/2021, 13:00

ActuaLitté

Le personnel de la Bpi en grève, pour faire entendre “un malaise général”

Une partie du personnel de la Bibliothèque publique d'information a débrayé, ce mercredi 16 juin 2021, à l'appel de la section SNAC-FSU de l'établissement. Si la bibliothèque n'a pas fermé ses portes, le préavis de grève est reconductible : l'organisation syndicale fait état, dans un tract, d'« un malaise général », qui suit « une année de fluctuations permanentes » dues à la situation sanitaire.

16/06/2021, 16:57

ActuaLitté

L’IFLA s’associe à Wikimedia pour “partager l’information et la connaissance”

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (ou IFLA, International Federation of Library Associations and Institutions, en version originale) est signataire du manifeste de la WikiLibrary. Ce texte a pour objectif de mettre en relation les bibliothèques avec les ressources de Wikimédia telle que Wikibase afin de développer « un réseau international de connaissances ».

16/06/2021, 14:03

ActuaLitté

États-Unis : un État légalise le droit de prêt numérique en bibliothèque

L'État du Maryland, à l'est des États-Unis, est devenu le premier du pays à prévoir un droit de prêt numérique en bibliothèque. Cette loi oblige ainsi les éditeurs à proposer aux établissements des licences et des tarifs similaires à ceux constatés dans le commerce, auprès des particuliers.

04/06/2021, 15:45

ActuaLitté

PACA : hausse constatée des budgets des bibliothèques en milieu carcéral

L'agence régionale du livre Provence-Alpes-Côte d'Azur propose une mise à jour de son état des lieux des bibliothèques carcérales, qui remonte à 2015. Portant plus particulièrement sur les années 2019 et 2020, le rapport rend compte d'une hausse des budgets des établissements, tant pour l'acquisition que pour les animations.

03/06/2021, 11:41

ActuaLitté

Pluralisme des collections : “Protéger les bibliothécaires dans leur professionnalisme”

Déposée auprès de la présidence du Sénat en février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert relative aux bibliothèques et à la lecture publique a ravi les professionnels. Votée à l'unanimité par la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, cette proposition vise une « consécration législative de ces établissements », souligne la sénatrice. 

02/06/2021, 12:48

ActuaLitté

Mobilisation des chercheurs pour rebâtir une bibliothèque du Cap

Le 18 avril dernier, un gigantesque incendie ravageait une partie de la ville du Cap, en Afrique du Sud, après un départ sur les pentes de la montagne de la Table. L'université avait été touchée, et la bibliothèque Jagger, avec sa salle de lecture, complètement détruite. Le temps de la reconstruction est venu, avec une aide apportée par de nombreux chercheurs.

26/05/2021, 11:18

ActuaLitté

30 millions € pour aider les bibliothèques italiennes

Le ministre de la Culture Dario Franceschini vient de signer un accord de financement pour 2021. Les établissements publics bénéficieront d’un soutien de 30 millions €, complétant la série d’aides directes et indirectes à l’industrie du livre.

25/05/2021, 09:40

ActuaLitté

La quarantaine des documents supprimée en bibliothèque, pas pour les archives

Ce 19 mai marquera une nouvelle étape dans le déconfinement progressif voulu par le gouvernement, marquée notamment par la réouverture des commerces dits « non essentiels ». Pour les bibliothèques et centres d'archives, restés ouverts au public pendant le confinement, cela signifie de nouvelles règles sanitaires. Pas forcément cohérentes...

17/05/2021, 10:17

ActuaLitté

Le déconfinement progressif dans les bibliothèques, à partir du 19 mai

Les bibliothèques publiques ont fait partie des rares équipements culturels à conserver leurs portes ouvertes en cette deuxième année de pandémie mondiale. Aussi, le déconfinement progressif qui doit démarrer ce 19 mai n'apporte pas de grands changements, mais quelques nuances...

11/05/2021, 11:24

ActuaLitté

Mérignac : des agents de la médiathèque en grève, contre le travail dominical

Des agents de la médiathèque de Mérignac (Nouvelle-Aquitaine) ont déposé un préavis de grève, pour ce mercredi 12 mai 2021, pour protester contre la mise en place du travail dominical et celle des 1607 heures dans la fonction publique territoriale.

11/05/2021, 10:29

ActuaLitté

Une enquête sur les plans d'urgence dans les bibliothèques patrimoniales françaises

L'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR), pour l'année 2021, s'est notamment vu confier une mission consacrée aux plans d'urgence dans les bibliothèques patrimoniales françaises. Pour la mener à bien, une enquête nationale est menée auprès des professionnels concernés.

03/05/2021, 10:22

ActuaLitté

Le Centre tchèque de Paris ouvre sa bibliothèque 

C'est lors de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, ce vendredi 23 avril dernier qu'a été inaugurée la bibliothèque du Centre tchèque. Créé en 1997, elle se donne pour objectif de diffuser et promouvoir la culture tchèque en France, mais aussi de contribuer au dialogue culturel franco-tchèque. 

28/04/2021, 16:05

ActuaLitté

Accessibilité : un rapport pointe “la grande disparité” entre les bibliothèques

Rendu public en mars dernier, un rapport de l'Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche (IGESR), remis aux ministres de l'Éducation nationale et de la Culture, évalue l'accessibilité au sein des bibliothèques de recherche et des établissements territoriaux. Et trace le chemin qu'il reste à parcourir...

22/04/2021, 14:44

ActuaLitté

Bibliothèques de l'Enseignement supérieur : les postes de magasiniers 2021 ouverts

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a publié au Journal officiel les postes de magasiniers des bibliothèques d'établissements d'enseignement supérieur ouverts au titre de l'année 2021. Les candidatures peuvent être envoyées dès à présent.

21/04/2021, 09:40

ActuaLitté

La BnF recherche un directeur délégué aux ressources humaines

Un avis publié au Journal officiel du 16 avril 2021 annonce la vacance prochaine de l'emploi de directeur délégué aux ressources humaines de la Bibliothèque nationale de France, le 10 mai prochain. L'établissement recherche donc un ou une remplaçante, pour proposer à la direction une politique de gestion des ressources humaines.

20/04/2021, 16:13

ActuaLitté

Suicide d'un agent de la BnF : deux enquêtes et des préconisations

Le 3 août 2020, un agent magasinier de la Bibliothèque nationale de France (BnF) mettait fin à ses jours, sur son lieu de travail. Deux enquêtes ont suivi : l'une, menée par la police judiciaire, l'autre par une délégation d’enquête paritaire, réunissant des représentants du personnel et de l'administration.

16/04/2021, 16:59

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : la Sorbonne Nouvelle “prise en tenaille”

La bibliothèque interuniversitaire Sainte-Barbe a connu des semaines mouvementées, rythmées par le débrayage des personnels et la fermeture de l'établissement. Les bibliothécaires protestent contre la suppression des postes de deux contractuels, au profit de deux agents titulaires, et critiquent plus largement le manque de moyens humains pour la BSB. Jamil Dakhlia, président de l'université Sorbonne Nouvelle, à laquelle la bibliothèque est rattachée, souscrit aux demandes mais pointe des « exigences contradictoires » du ministère de l'Enseignement Supérieur.

16/04/2021, 11:52

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Le journaliste Richard Werly nommé chevalier des Arts et Lettres

Un arrêté du 22 juillet de la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, avec l’avis du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a nommé comme chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres Richard Werly. Ce journaliste suisse, diplômé de Sciences Po, est correspondant du Temps à Paris.

30/07/2021, 12:10

ActuaLitté

France : Le génie des Alpages et F’murrr, entrent dans les collections nationales

En avril 2018, les éditions Dargaud annonçaient la mort de Richard Peyzaret, alias F’murrr. Créateur d’une bande dessinée au personnage indolent et splendide, il vient d’entrer dans les collections nationales. Ainsi, 238 planches originales, dessins et manuscrits ouvrent une nouvelle ère dans les liens entre la bande dessinée et la France.

30/07/2021, 11:02

ActuaLitté

Les Insolentes : éditeur en guerre contre le sexisme 

Pour la rentrée, les éditions Les Insolentes publient le roman graphique Guide de reparties anti-relous, réalisé en collaboration par Marion Escot et Laure Cozic. Un ouvrage qui devrait aider à rembarrer les remarques sexistes qui peuvent ponctuer votre quotidien. Plus largement, vous pourrez découvrir la maison et les deux autres ouvrages, qui sortiront en août 2021. 

30/07/2021, 10:59

ActuaLitté

Jean-Yves Lafesse “était plein d’envies, il voulait raconter mille choses”

Jean-Yves Lambert aura laissé à la postérité son alter ego sarcastique et grinçant, Jean-Yves Lafesse. Décédé à l’âge de 64 ans de la maladie de Charcot, l’acteur et humoriste nous a quitté ce 22 juillet. Roi des canulars, tant à la radio qu’à la télévision, il avait également signé une bande dessinée, avec Alexis Chabert, voilà près de deux ans, Punk Mamy.

30/07/2021, 10:20

ActuaLitté

Librairies francophones : le conseil d'administraiton de l'AILF renouvelé

L’AILF s’est dotée d’un nouveau conseil d'administration et d’un nouveau bureau, pour les deux instances de gouvernance bénévoles de l’association. Philippe Goffe, Agnès Debiage et Thierry Millogo, arrivés au terme de leurs mandat respectifs ont quitté le CA tandis que deux nouveaux entrants l'ont intégré : Binta Tini (Niger) et Olivier Jeandel (Cambodge et Thaïlande).

30/07/2021, 10:20

ActuaLitté

La répression du gouvernement chinois pousse un écrivain au suicide 

PEN International et le Centre PEN indépendant chinois (CIPC) ont annoncé le décès de l'écrivain dissident, commentateur politique et membre du CIPC Li Liqun. Ce dernier s'est suicidé ce 23 juillet, après avoir adressé une lettre à ses collègues. Cet évènement tragique, résultat des méthodes d’intimidation et de répression du gouvernement, pousse le PEN International à appeler « à la fin immédiate de la persécution des écrivains et intellectuels qui ont été injustement ciblés pour leur expression pacifique ».

29/07/2021, 17:06

ActuaLitté

Biélorussie : auteurs, éditeurs et lecteurs visés par la répression

En Biélorussie, les auteurs et autres acteurs de la sphère culturelle font face, depuis près d'un an désormais, à une intense répression des autorités à l'égard d'un mouvement de contestation contre la réélection du président Loukachenko d'août 2020. Loin de se relâcher, la pression des autorités aurait même tendance à s'intensifier, souligne le Centre Pen biélorusse.

29/07/2021, 15:33

ActuaLitté

Un procès en diffamation pour avoir été qualifié d’"idiot" par Emmanuel Macron

Les propriétaires du café Les Sports, au Touquet, n’ont pas apprécié de voir leur nom apparaître dans Les Macron du Touquet Elysée-Plage, petit livre des éditions du Seuil dans lequel cette ville balnéaire devient le « décor privilégié du storytelling présidentiel ». Des faits de diffamation et d’injure ont été reprochés aux auteurs et à l'éditeur devant le tribunal judiciaire d’Amiens…

29/07/2021, 14:47

ActuaLitté

Zemmour opte pour l'autoédition du livre refusé par Albin Michel

Coup de tonnerre dans le Landerneau, fin juin : Éric Zemmour, polémiste pressenti pour une candidature aux élections présidentielles, est abandonné par son éditeur. Des explications confuses, des justifications ubuesques, et voici qu’Albin Michel perd une poule aux oeufs d’or pesant plus de 12,3 millions € en cinq ouvrages… La diffusion pour septembre était alors compromise, à moins que l'autopublication n'assure une porte de sortie...

29/07/2021, 14:35

ActuaLitté

Victoire pour les activistes contre les administrateurs de la NYPL 

Après des années d’activisme, la bibliothèque, située dans le centre de Manhattan et rebaptisée Stavros Niarchos Foundation Library, a été sauvée des plans immobiliers du NYPL (New York Public Library). Ce dernier est un réseau de bibliothèques publiques, la seconde plus grande bibliothèque des États-Unis, après la Bibliothèque du Congrès. C’est notamment Scott Sherman, auteur américain engagé contre leur projet, qu’il faut remercier pour cette victoire. 

29/07/2021, 14:04

ActuaLitté

Tous les acteurs du livre en langue française dans un réseau numérique

En France, il n’existe pas de référencement total et véritablement complet des acteurs du livre francophones… Jusqu’à aujourd’hui ? Le Réseau numérique des acteurs du livre en langue française fait son entrée, créé par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). En réponse au travail développé dans le cadre des États généraux ces deux dernières années, cette plateforme numérique vise à « faciliter la mise en relation, stimuler les échanges professionnels et contribuer à fédérer un réseau dynamique des acteurs du livre ».

29/07/2021, 13:11

ActuaLitté

Editis : 372 millions € de chiffre d'affaires sur le premier semestre 2021

Vivendi est heureux : 8,2 milliards € de chiffre d’affaires pour le premier semestre 2021, soit 11,9 % de mieux, en regard du S1 de 2020. Le tout avec un résultat net ajusté de 724 millions d’euros, en progression de 24,1 %. Pour le groupe Editis, c’est un résultat en hausse de 10 millions € contre une perte de 21 millions € l’an passé.

29/07/2021, 12:12

ActuaLitté

Mort de l'éditeur et écrivain Roberto Calasso : 50 ans à la tête d'Adelphi

L’éditeur Roberto Calasso aura profondément marqué la culture italienne du XXe siècle, et du suivant : pour les livres qu’il publia, certes, mais autant pour ceux qu’il écrivit. Durant cinquante ans, il dirigea la maison d’édition Adelphi, avec une constance et une attention toute particulière. 

29/07/2021, 11:27

ActuaLitté

Le mangaka Boichi s'échappe de Dr. Stone avec de courts récits

Déjà connu pour sa série Sun-Ken Rock, publiée entre 2006 et 2016, le mangaka Boichi a été consacré avec Dr. Stone, série toujours en cours, cosignée avec Riichiro Inagaki et publiée en France par Glénat depuis 2018 dans une traduction de Karine Rupp-Stanko. Boichi s'offre un petit détour de sa série phare, avec la parution de deux recueils d'histoires courtes.

29/07/2021, 11:23

ActuaLitté

Podcast : accord historique en Italie entre Storielibere et GeMS

En Italie le livre audio est en forte croissance. Le groupe GeMS (Gruppo editoriale Mauri Spagnol), deuxième éditeur italien, investit dans l’audio et signe un accord avec Storielibere, plateforme leader dans la création des podcasts originaux en Italie, dont il détient désormais 30% du capital.

29/07/2021, 11:06

ActuaLitté

Aides et subventions : 24 millions € pour la culture en Île-de-France

Au cours de sa dernière délibération avant le repos estival, le Conseil régional d’Île-de-France s’est retrouvé pour quelques ultimes votes et adoptions. Au menu, les budgets de subventions, les aides au Covid et autres affectations, dans le cadre de la politique régionale du livre. Le tout sous le regard vigilant de la présidente de Région, Valérie Pécresse.

29/07/2021, 10:29

ActuaLitté

Royaume-Uni : au tribunal, un livre convoque milliardaires russes, KGB et football

Une audience particulièrement suivie s'est tenue ce mercredi 28 juillet au sein d'une cour londonienne. La journaliste Catherine Belton, autrice du livre Putin’s People: How the KGB Took Back Russia and then Took on the West, et son éditeur HarperCollins répondaient à des accusations de diffamation formulées par le milliardaire russe Roman Abramovich, propriétaire du club de football anglais Chelsea FC...

29/07/2021, 10:20

ActuaLitté

Presque comme un grand : la collection impertinente, dès 4 ans

Les juilletistes pleurent déjà la fin de leurs congés, et les aoûtiens bichent à la venue des leurs. Mais encore faut-il avoir quelque chose à faire faire aux enfants : si l’oisiveté est la mère de tous les vices, les téléphones portables ont également une bonne place. Pour les petits, à partir de 4 ans, les éditions Hatier proposent une « collection impertinente », positionnée à mi-chemin entre la bande dessinée et le magazine.

29/07/2021, 10:01

ActuaLitté

Autrice de Birdman, Tokyo et Fétiches, Mo Hayder est décédée

L'autrice britannique Mo Hayder, Clare Dunkel de son vrai nom, qui a signé une dizaine de romans policiers, est décédée des suites d'une maladie du motoneurone, a indiqué son agente littéraire. « C'était un privilège de travailler à ses côtés », a souligné cette dernière.

28/07/2021, 16:37

ActuaLitté

Laure Defiolles reprend Alma Éditeur avec Le Collectif/Anne Carrière

Journaliste et écrivain, Jean-Maurice de Montremy avait cofondé la maison d’édition Alma en 2010 avec Catherine Argand. Mais le gérant et président quitte ses fonctions dans l’aventure, il pourra garder tout de même un poste de conseiller éditorial à l’avenir. 

28/07/2021, 16:19

ActuaLitté

Michel Sarran revisite les recettes de Marmiton dans une nouvelle collection

Le premier compte deux étoiles à son restaurant, mais bien plus dans les yeux quand on lui parle de cassoulet sur le plateau de Top Chef, et ailleurs. Le second offre des milliers de recettes du quotidien — et s’est imposé depuis bien des années comme le premier site culinaire en français. Alors, que Michel Sarran rencontre Marmiton.org, cela méritait bien un livre. Ainsi qu’un changement d’éditeur, pour s’assurer de dresser une belle table… de librairie.

28/07/2021, 16:00

ActuaLitté

Au Vietnam, plus de cinq ans de prison pour un écrivain dissident

Au Vietnam, l'écrivain et journaliste Pham Chi Thanh, aussi connu sous le nom Phạm Thành, a été condamné à cinq années et six mois de prison ferme pour l'écriture et la diffusion d'informations jugées « critiques » par le gouvernement. Après un procès bouclé en 2h30 seulement, il a été reconnu coupable, dans un contexte de renforcement de la répression.

28/07/2021, 15:20

ActuaLitté

À Milan une librairie itinérante d’occasion, Ape Libraccio

Depuis plus de quarante ans — le premier magasin a été ouvert à Milan en 1979 — les librairies du circuit Libraccio sont un point de référence pour le marché du livre d’occasion en Italie (et, depuis quelques années, il est également possible d’acheter des livres neufs). À Milan, une nouvelle initiative a été proposée : une mini-voiture dédiée à la vente et à l’achat des livres d’occasion, 7 jours sur 7…

28/07/2021, 15:13

ActuaLitté

Hausse du chiffre d'affaires pour Média-Participations, à 502 millions €

Le groupe franco-belge Média-Participations boucle son année 2020 avec un chiffre d'affaires de 502 millions €, en hausse de 18 % par rapport à l'exercice 2019 (425 millions €). Le résultat est toutefois en baisse, à 14 millions €, contre 17 millions € l'année précédente.

28/07/2021, 12:48

ActuaLitté

Les Éditions Mains libres : une nouvelle maison d'édition à Montréal

Une nouvelle maison d’édition fait son entrée dans le paysage littéraire québécois ! Situées à Montréal, les Éditions Mains libres ont été fondées par trois passionnés de littérature ayant déjà étroitement travaillé ensemble, tant comme associés que comme gestionnaires dans différentes entreprises culturelles : Corinne Chevarier, Stéphane Despatie et Didier Minneci.

28/07/2021, 12:45

ActuaLitté

Le scénariste Scott Snyder coécrira des titres inédits pour ComiXology

Basée à New York, ComiXology, filiale d'Amazon, est un service de bandes dessinées numériques en streaming. Avec le contenu de plus de 125 éditeurs et de milliers de créateurs indépendants, ComiXology fournit une imposante bibliothèque de bandes dessinées, romans graphiques, mangas et comics. Dans le cadre d'un accord signé avec Scott Snyder, scénariste américain, celui-ci écrira huit titres, cocréés avec d’autres artistes.

28/07/2021, 12:22

ActuaLitté

En Allemagne, le géant de la librairie Thalia se renforce encore

Le groupe d'édition Weltbild, qui possède une soixantaine de librairies en Allemagne, Autriche et Suisse, a cédé 10 de ses commerces à son concurrent Thalia. Ce dernier, déjà très présent en Allemagne, gagne une présence dans sept nouvelles villes du pays.

28/07/2021, 11:37

ActuaLitté

Fabrice Morio reconduit à la tête de la Drac Centre-Val de Loire

Un arrêté de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin, signé le 20 juillet dernier, reconduit dans ses fonctions de directeur régional des affaires culturelles de la région Centre-Val de Loire Fabrice Morio, pour une durée de deux ans à compter du 1er septembre prochain.

28/07/2021, 11:09

ActuaLitté

Cusk, Ishiguro, Powers, Lockwood... Le Prix Booker 2021 livre sa première sélection

Le Prix Booker, ou Booker Prize en version originale, fait partie des récompenses anglophones les plus convoitées. La sélection pour l'année 2021 consacre une place importante à des auteurs bien installés, comme Kazuo Ishiguro, Rachel Cusk, Patricia Lockwood ou encore Richard Powers. Au total, 13 ouvrages composent cette première sélection.

28/07/2021, 10:21

ActuaLitté

Directive droits d'auteur : Bruxelles tire l'oreille de 22 États

Vingt-deux États membres, dans le viseur des cow-boys de Bruxelles, voilà qui a des airs de fin de congés anticipée pour les juristes. La Commission européenne vient de déclencher une procédure contre les pays qui n’ont pas respecté le processus législatif européen. Ce dernier implique une transposition dans le droit national des directives : en l’occurrence, il s’agit de celle très contestée sur le droit d’auteur.

27/07/2021, 18:21

ActuaLitté

Amazon : les paiements en bitcoins, pas pour tout de suite...

Le 22 juillet, Amazon publiait une offre d'emploi, dans l’optique de recruter un « responsable de produit de monnaie numérique ». Depuis, les spéculations allaient bon train et se multipliaient à propos de la stratégie de cryptomonnaie de ce géant de la vente en ligne… Des Bitcoins pour payer sur Amazon ? Pas si vite...

27/07/2021, 16:21

ActuaLitté

L’Ennéagramme pour les nuls : la personnalité, toute une histoire

Qui n’a jamais posé les yeux sur ces fameuses couvertures jaune et noire, destinées à tous les « Nuls » de France ? La maison d’édition First revient cette année avec L’Ennéagramme pour les nuls, signée Béatrice Foenix-Riou et Asuncion Valderrama. Ce guide, destiné à explorer les mécanismes qui fondent notre personnalité et celles de nos proches, sera disponible en librairie dès le mois prochain. 

27/07/2021, 13:08

ActuaLitté

Licenciements, contrôles, antivax : un Pass sanitaire suffocant en bibliothèque

Loin d’un dogmatisme sanitaire parfois inaudible, les bibliothèques posent un véritable problème éthique au gouvernement. Instaurer le contrôle du Pass sanitaire pour ces établissements — comme tous les lieux culturels susceptibles d’accueillir plus de 50 personnes — provoque des levées de boucliers de l’interprofession. Outre la discrimination des usagers, l’inégalité de traitement entre bibliothèques rajoute une couche logistique aux enjeux sociétaux.

27/07/2021, 12:39

ActuaLitté

Lextenso, éditeur juridique, désormais écoresponsable

La maison Lextenso, structure éditoriale et de prestation juridique (annonces légales), revendique la place de premier éditeur à endosser la casquette d’ecoresponsable. L’impression de ses ouvrages s’effectuera désormais sur papier intérieur 100 % recyclé, annonce un message de l’entreprise.

27/07/2021, 10:56

ActuaLitté

France : un premier semestre d'exception pour Hachette Livre

Chahuté par de possibles contrariétés juridiques, le groupe Lagardère garde le moral. Les résultats du premier semestre 2021 diffusés ce 26 juillet indiquent que le volet éditorial, Hachette Livre, est définitivement l’élément majeur de la structure, avec une croissance de 18,7 %. Au global, le chiffre d’affaires de 2,076 milliards € présente toutefois une évolution de 5 %, avec une perte de 117 millions €, contre 397 millions € en 2020 sur la même période.

27/07/2021, 10:23

ActuaLitté

Déplacer 230 000 livres en une fois : Trois de Valérie Perrin, défi logistique

Valérie Perrin est l'une des autrices les plus populaires en Italie. Son livre Cambiare l'acqua ai fiori (Changer l'eau des fleurs, sorti en 2018 en France) a été un vrai succès. Ce 28 juin Edizioni E/O a publié Tre, son nouveau roman, sorti en France toujours chez Albin Michel. Le tirage initial : 230.000 exemplaires. Distribuer autant d'exemplaires d'un livre de 624 pages est une prouesse logistique à laquelle les maisons d'édition ne sont confrontées que dans de rares cas. 

27/07/2021, 10:22