#Spectacles

À mains nues, dévoiler le désir des femmes

ROMAN FRANCOPHONE - Il y a depuis quelque temps comme un printemps de l’écriture féminine (si tant est qu’on postule sa singularité). Fleurit dans la foulée toute une littérature qui explore l’être femme. Rares sont cependant les autrices qui trouvent spontanément le ton juste, entre la plainte, la colère et le féminisme exacerbé. Amandine Dhée déjoue ce piège et livre avec À mains nues avec un texte emballant sur le désir féminin.

Le 22/04/2020 à 15:12 par Auteur invité

10 Réactions |

Publié le :

22/04/2020 à 15:12

Auteur invité

10

Commentaires

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

La femme brouillon (le titre de son précédent ouvrage consacré à la maternité) a avancé dans la vie et expérimente dans sa chair et dans son être les chausse-trappes tendues par l’éducation et la société, bref les « autres », qui imposent ces normes auxquelles toute femme se confronte.

En toute ambiguïté, puisque, comme le reconnaît Amandine Dhée, celles-ci sécurisent autant qu’elles enferment. Son expérience de quarantenaire deux fois mère, mais aussi celle d’une communauté de femmes amies avec qui, on imagine, elle entretient de passionnantes discussions, s’incarne dans un récit à la première personne qui déjoue la question de l’autobiographie.

Même si la jeune femme avoue son urgence à écrire sur le sujet, il ne s’agit pas pour elle de se poser en victime, mais de questionner une forme de consentement personnel et social qui fait que la femme met depuis toujours son désir sous le boisseau. Et partant, d’inviter les lectrices (et espérons-le, les lecteurs) à une prise de conscience.

« Mettez votre intelligence et votre énergie au service de vos propres désirs », enjoint-elle, dans un texte dont l’oralité contribue au sentiment d’intimité partagée. Issue du spectacle vivant, Amandine Dhée en joue délibérément. « Je lis d’ailleurs mes textes à voix haute quand j’écris », explique-t-elle. Celui-ci prend vie dans une lecture musicale qui va tourner dans la région et ailleurs. Un autre exercice que la rencontre littéraire, qui fait résonner plus encore un texte fort.

Marie-Laure Fréchet

Amandine Dhee – À mains nues – La Contre-Allée – 9782376650553 – 16 €

10 Commentaires

 

Carine Chichereau

23/04/2020 à 18:53

Mais qu'est-ce que c'est que cette accroche où on reproche à des romans leur "féminisme exacerbé" ? Et pourquoi pas leur "hystérie" tant qu'on y est ? Est-ce qu'on irait reprocher à un homme écrivain de trop mettre en avant sa virilité portée comme un étendard ?(Il faudrait mettre beaucoup de classiques à l'index !) A une fable écologique d'être trop écolo ? A un livre sur la condition ouvrière d'être trop socialiste ? Au secours ! Et vlan, une belle claque envers les femmes que ce livre est censé mettre en valeur ! Et je ne reviens pas sur l'idée d'une "écriture féminine"! Ça vous viendrait à l'idée de parler "d'écriture masculine" quand un homme écrit sur sa condition d'homme ? Ah, non, c'est vrai, je suis bête, l'homme est universel, la femme n'est qu'un morceau de côte... Dans le genre on enfile les clichés comme des perles... Et en plus c'est une femme qui signe l'article. Oh là là, y a du boulot...

NAUWELAERS

23/04/2020 à 20:03

Des reproches évidents ou plus feutrés,implicites, adressés aux écrivains hommes,on en trouve à foison !
J'en ai lu plein.
Parfois justifiés,parfois moins mais cela existe.
On a le droit de garder un esprit critique honnête donc panoptique.

PITIÉ en pleine crise que nous savons aux conséquences dramatiques et pas seulement sanitaires,on ne va pas relancer l'agressivité entre les sexes...!
Pas besoin de cela et j'ai pour ma part apprécié cette chronique de Marie-Laure Fréchet.
Qu'ActuaLitté reste un site pour les fans des livres et de la littérature !
De grâce !
Il y a assez de forums pour les sujets de société où on s'écharpe en permanence.
Vraiment j'en ai assez (même s'il est vrai qu'on s'en moque, ce que je comprends très bien !).
Pas envie de trouver ces querelles acides et agressives en permanence sur mon site favori dont ce n'est pas du tout la vocation,je pense.
Bonne sortie PAISIBLE de votre confinement le 11 mai !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Carine Chichereau

23/04/2020 à 21:21

Heureusement que l'on critique au sens "dur" les livres des hommes ! Je ne comprends même pas qu'on puisse écrire une phrase pareille. Et la critique n'est évidemment pas toujours juste. En revanche,je ne vois pas en quoi la "situation sanitaire" nous obligerait à mettre de côté, justement, notre esprit critique. Pensez-vous qu'il faille aussi confiner la pensée ? Et il ne s'agit nullement "d'agressivité entre les sexes" puis que l'autrice du livre, celle de la critique et moi-même appartenons au même... La dualité induite dans votre propose viendrait-elle alors de... vous ? J'avoue que je suis assez perplexe mais bon, passons. Quant à Actualitté, qui est justement un site de qualité, critiquer les articles me semble rendre hommage à leur sérieux ! S'il s'agissait d'un site "avis de consommateurs" je ne perdrai pas mon temps à poster un commentaire. La personne qui a écrit cette critique est une professionnelle, pas une critique du dimanche, elle mérite donc qu'on la lise avec sérieux, et je souhaite juste lui faire entendre quelques remarques sur des éléments de langage malencontreux, car réfléchir aux mots et expressions qu'on emploie est une chose capitale. Comment exercer le métier de critique ou d'écrivaine autrement ? Si vous n'avez pas envie de lire ce genre de choses, cher Christian Nauwelaers, ne lisez pas les commentaires... Bon déconfinement :cheese:

yoco

23/04/2020 à 22:40

Est-ce qu'une femme a le droit de dire tout haut qu'elle préfère fréquenter les hommes que les femmes? Nous sommes fatiguées de cette agressivité, de ces plaintes éternelles, de cette assommante victimisation, on n'en peut plus de ce climat de guerre contre les hommes. Tout cela à cause d'une phrase de Simone de Beauvoir: "On ne naît pas femme, on le devient!" (à mon avis la phrase la plus imbécile du 20me siècle).
Revenons à notre origine commune avec les hommes et cessons d'incriminer la Bible pour cette mauvaise traduction: "la femme est sortie de la côte d'Adam". L'explication de cette erreur d'interprétation est à vérifier chez Delphine Horvilleur, rabbin. Tout le monde peut comprendre ce qu'elle dit aux femmes, même les féministes. Et si elles ne sont pas convaincues, qu'elles aillent se plonger dans les mythes grecs, les déesses sont toutes, sans exception, des femmes extraordinairement fortes.Antigone la résistante, Aphrodite la beauté raynonnante, Artemis la chasseresse des prédateurs,Pandore qui couve jalousement l'Espoir de l'humanité, Arachné qui osa défier la jalousie d'Athena, Pénélope défaisant toutes les nuits sa toile pour rester fidèle à Ulysse, fidèle à sa parole et à son amour...
Qu'est-ce qui nous est arrivé, nous les femmes du 20me et 21me siècle pour se complaire dans cette rage ou colère contre les hommes? Ils ont des qualités que nous n'avons pas mais nous avons de magnifiques trésors qu'ils n'ont pas.
Pour ma part, j'ai CHOISI d'être femme, heureuse tous les jours de l'être, heureuse d'être différente mais amie des hommes, j'aime leur compagnie, leur intelligence, leur force créatrice, je les observe,j'ai de la tendresse pour leurs faiblesse et de l'amour pour leur force.
Etant moi-même un peintre, créateur d'une oeuvre depuis 60 ans,je reconnais n'avoir pas un gramme de testostérone dans le sang,ce qui n'a pas facilité ma carrière, mais j'ai autre chose que je garde jalousement pour moi....

NAUWELAERS

23/04/2020 à 23:06

Excusez-moi mais l'agressivité entre les sexes peut supposer une animosité de certaines femmes envers d'autres eu égard à cette espèce de guerre des sexes ouverte ou larvée qui malgré tout n'est pas absente de la vie sociale actuelle.
Il existe des querelles entre des féministes d'obédiences diverses etc.
Comme pour les hommes entre eux, ou des conflits ou tensions hommes-femmes.
Lorsque l'harmonie règne,c'est mieux évidemment et c'est trop rare.
Et ce n'est certainement pas moi qui m'attaquerais à l'esprit critique dont je suis justement un fervent partisan.
Je combats l'esprit moutonnier qui prévaut trop souvent.
Enfin je suis libre, j'espère, d'apprécier la chronique de Marie-Laure Fréchet et de l'exprimer,même en prenant un peu sa défense.
C'est ma liberté égale à la vôtre -ni supérieure ni inférieure: égale.
Simplement égale.
Je lis tous les commentaires et ce dont je n'ai aucune envie, c'est de m'interdire de lire des propos auxquels je n'adhère pas !
C'est l'exact contraire de mon mode de fonctionnement intellectuel.
Figurez-vous que je n'aime passionnément que la liberté,que mon esprit n'est pas sous cloche et que je ne suis membre d'aucune secte.
Le déconfinement sera effectif quand les lieux publics rouvriront et ce n'est pas encore prévu...
Voilà bon déconfinement à vous également.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

24/04/2020 à 10:12

Ma première réponse (23 avril) était bien sûr adressée à Carine Chichereau, pour éviter toute confusion.
Celle-ci à Yoco: je ne vous connais pas du tout,je ne sais qui vous êtes, vous devriez donner votre nom je trouve mais enfin c'est votre choix.
J'aime votre message,il est si juste et même magnifique !
Quel plaisir de lire cela ! Merci !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Carine Chichereau

24/04/2020 à 15:34

Cher Christian, ce que vous écrivez me réjouit, car nous sommes en réalité sur la même longueur. La liberté et l'égalité, sous toutes leurs formes sont les choses les plus importantes pour moi. Revenons à l'essentiel, qui est de lire le livre d'Amandine Dhee bien sûr. Mon propos, à l'origine, consiste à montrer que dans le discours de tous les jours, de vieux résidus sexistes peuvent se glisser sans qu'on s'en rende compte (cela peut être aussi parfois raciste, etc. vous voyez ce que je veux dire). C'est tout. Faire prendre conscience, pour que les gens sachent, voilà ce qui compte pour moi. Vous détestez l'esprit moutonnier, et moi aussi. Bien sûr. Rien de mieux pour conduire aux pires excès et, justement, aux dénis d'égalité et de liberté. Bref. Gardez surtout votre esprit libre, bien amicalement, Carine

Carine Chichereau

24/04/2020 à 15:50

Chère Yoco, je défendrai toujours le droit des femmes à dire ce qu'elles pensent, à fréquenter qui elles veulent, hommes ou femmes, et de manière plus générale, le droit des hommes, des femmes, des non-binaires, etc, à vivre la vie qu'ils et elles veulent, tant que cela se fait dans le respect de l'autre. Je ne suis jamais dans la plainte, j'ai horreur de ça, et moins encore dans la victimisation. J'ai la chance d'avoir été suffisamment protégée en tant que femme pour n'avoir pas été réduite à haïr les hommes. Je suis pour la paix, pas pour la guerre des sexes, mais vous conviendrez, quand on dénombre les victimes, que ce ne sont pas les femmes qui font la guerre, mais bien les hommes qui tuent. Les chiffres sont là, vous ne pouvez le nier.
La référence biblique était bien entendu une boutade !
Je suis très contente pour vous que vous ayez choisi d'être femme, je pense qu'il est assez rare d'avoir le choix. Par contre quand vous parlez des qualités qu'ont les hommes et pas les femmes, je ne vois pas de quoi vous parlez. Des muscles peut-être ? Mais est-ce là une qualité ? Peut-être après tout, c'est vrai que j'ai souvent regretté de ne pas en avoir plus pour casser la gueule à certains qui s'étaient permis avec moi des privautés que je n'avais pas autorisées. J'espère que, en tant que femme, vous avez échappé à ça. Enfin, chère Yoco, sachez que je tiens sur Facebook une chronique quotidienne des artistes françaises, et je serai heureuse de vous y faire figurer (vous me trouverez facilement grâce à mon nom). Mon propos étant que les femmes, dans le monde artistique, ont été largement méconnues (triste expérience dont vous avez semble-t-il fait les frais également), je cherche donc à les faire ressortir de cette anonymat injuste. Or justement hier, j'ai mis en avant Hélène de Beauvoir, la soeur de celle que vous citiez au début... Bien amicalement, au plaisir de découvrir votre oeuvre,
Carine

NAUWELAERS

24/04/2020 à 16:49

Bonjour,
Merci pour votre gentille réponse et ravi que nous puissions nous entendre.
D'après votre message, je suis d'accord avec vous à 90% disons.
Et à 100% avec Yoco.
Il ne faut pas en arriver à une guerre des sexes calamiteuse et certaines personnes des deux sexes (je ne vois pas pourquoi il faudrait bannir le mot «sexe» car nous avons un sexe,et de naissance) -donc des gens s'y livrent ou la souhaitent;vous ne pouvez le nier et personnellement j'ai horreur de cela !
Et autre petite remarque: il y a la violence physique beaucoup plus masculine que féminine,c'est vrai -avec des exceptions mais largement minoritaires: c'est évident.
Mais certaines femmes sont capables de faire beaucoup,beaucoup de mal,que ce soit à des hommes ou à d'autres femmes, bien loin de tout idéal de «sororité»,de fraternité ou de simple humanisme.
Certes,celles et ceux qui font du mal à leur prochain (qui perd à leurs yeux sa qualité de prochain)peuvent avoir leurs raisons...
Des traumatismes anciens,une éducation défectueuse, des expériences traumatisantes...
Frappant de constater que pas mal de violeurs furent eux-mêmes victimes d'un viol et restent dans un cycle ultranégatif.
Et puis la passion de la vengeance...
Pensez à ce roman «Baise-moi» de Virginie Despentes, une histoire de meurtres et de sauvagerie de la part d'une auteure ou autrice qui fut victime de viol elle-même.
Je crois qu'elle a évolué depuis...
Et donc il est dur de ne pas sombrer dans la misogynie ou la misandrie pour qui a souffert par la faute d'autrui, surtout à un âge tendre où on ne peut encore se défendre !
Nous ne vivons pas dans un monde de bisounours.
Mais il faut croire à l'humanisme et tenter de tirer la planète ou simplement soi-même vers le haut !
Et pour cela je crois fort à la vertu des belles rencontres positives que la vie nous accorde parfois -à nous de garder une capacité d'ouverture malgré les traumas et humiliations que l'on a pu endurer.
Que cela ne referme pas toutes les portes...
J'espère que nous sommes d'accord ainsi ?
Il existe de nombreuses artistes féminines que j'adore et je suis prêt à l'occasion à en témoigner sur votre site (des chanteuses de différentes générations...et certaines journalistes de haut niveau comme l'excellentissime Natacha Polony !).
Cordialement !
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

24/04/2020 à 19:00

Rectification: «...qui perd à leurs yeux...», pas: à ses yeux,désolé !
Une coquille !
CHRISTIAN NAUWELAERS

A mains nues

Amandine Dhée

Paru le 17/01/2020

144 pages

La contre allée

16,00 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Lunar Park, de Bret Easton Ellis : les démons de Panurge

Publié par Robert Laffont en 2005 et traduit par Pierre Guglielmina, le cinquième roman de Bret Easton Ellis, Lunar Park, est un objet romanesque déroutant. Désinvolte puis sérieux, il propose au lecteur une intrigue à plusieurs dimensions. Autofiction postmoderne, il conjugue la satire et l’effroi pour refléter l’enfer américain et tenter d’y obvier en creux.

23/07/2024, 10:41

ActuaLitté

Les secrets de la forêt de Hoshigahara dévoilés

La forêt magique de Hoshigahara est l’un des trois titres de lancement de la nouvelle collection de mangas jeunesse Le Renard Doré, des éditions Rue de Sèvres. Autrement dit, une pause calme et onirique au cœur d’une forêt magique, volontiers initiatique, un espace hors du temps... et terriblement charmant.

22/07/2024, 14:27

ActuaLitté

Pillages : la surpêche, les brutes et les truands

Au large des côtes d'Afrique de l'Ouest se croisent des trafics et des drames qui, à première vue, n'ont que peu de rapport les uns avec les autres : pêche industrielle exploitée par des Occidentaux et des Asiatiques, piraterie à grande échelle, états faillis privés de leurs moyens d'actions et petits pêcheurs traditionnels dont les filets remontent affreusement vides. Et si tout était lié, dans un terrible sac d'embrouilles qui en dit long sur notre capacité, en tant qu'espèce, à saccager les milieux naturels ?

21/07/2024, 14:53

ActuaLitté

Amnésies, passé trouble, secrets de famille : que cachent les Ichinose ?

Une famille de six - deux parents, deux enfants, deux grand-parents - se réveille à l’hôpital après un terrible accident de voiture. Ils sont tous amnésiques. Ensemble, ils essaient de reconstruire leurs souvenirs perdus. Mais leur passé s’annonce beaucoup plus trouble que prévu… N'aurait-il pas mieux valu rester dans l'ignorance ? Un addictif thriller émotionnel, psychologique et temporel. 

21/07/2024, 14:53

ActuaLitté

Les chats, maîtres du monde (si vous l'ignoriez)

Tantôt haïs, tantôt adorés, les chats vivent à côté de leurs « esclaves » consentants depuis des millénaires. L’être humain, aimant à trouver des raisons et des coupables à l’inexplicable, a souvent associé le chat noir, pour ne citer que lui, au diable et l’a massacré. C’est oublier que si l’on a essayé de domestiquer cette petite boule de poils, c’était avant tout pour chasser les rongeurs qui dévastaient les cultures et propageaient des maladies.

19/07/2024, 15:28

ActuaLitté

Plus haut dans les ténèbres… et après ?

Le futur, pas si lointain. Assez reconnaissable pour qu’on puisse y croire, pourtant bien éloigné de notre réalité. Un futur qui laisse place à de nouvelles réalités, tout aussi étranges que familières. À la fois roman et recueil d’histoires, Plus haut dans les ténèbres s’attarde sur différents personnages pour nous raconter une humanité pleine de courage et pourtant incertaine face à un changement climatique aux conséquences désastreuses… 

18/07/2024, 17:38

ActuaLitté

Defenders. Plus aucune règle : aux limites de la création 

Très franchement, mon plus grand plaisir dans l’univers, ce sont les boucles et paradoxes temporels : le dernier film en date qui m’a littéralement retourné le cerveau fut Predestination (oui, 2014… rien depuis) — et c’était tout de même l’adaptation d’une nouvelle de Robert A. Heinlein, All You Zombies. Autrement dit, la base était solide et les frères Michael et Peter Spierig avaient gravement assuré la réalisation. 

18/07/2024, 14:47

ActuaLitté

Toute malédiction a besoin de s'exercer (sinon, à quoi bon ?)

Tomber sur une pièce en pleine rue serait le début de la fortune, estime la sagesse populaire. Petit conseil : si la pièce ouvre grand un oeil, il serait plus sage de ne pas la ramasser. Après, chacun fait comme il souhaite…

17/07/2024, 09:18

ActuaLitté

Divines rivalités : une Romance au cœur du chaos

Une querelle entre deux divinités a engendré une guerre sans précédent. Iris, jeune journaliste qui a vu son frère partir au front, noue une relation épistolaire avec un parfait inconnu, par le biais de machines à écrire ensorcelées... Évidemment, leurs destins vont se croiser dans ce roman choral sombre, emprunt d'une mystérieuse magie, qui rapproche les gens autant qu’elle les éloigne. Un roman signé Rebecca Ross, dans une traduction de Laurent Bury.

15/07/2024, 15:22

ActuaLitté

Suite(s) impériale(s), de Bret Easton Ellis : le complexe de Midas

Grâce à Hollywood, Bret Easton Ellis éclaire les arcanes du désir dans Suite(s) impériale(s), publié en 2010 aux éditions Robert Laffont et traduit par Pierre Guglielmina. 

12/07/2024, 15:28

ActuaLitté

Fille de la Mort, une parenté assez peu ordinaire

Et après la vie, que se passe-t-il ? La scénariste Stephanie Phillips et l’illustrateur Flaviano apportent leur pierre à l’édifice philosophico-religieux avec Grim — deux tomes déjà. Cette série nous plonge dans un monde où l’on ne compte pas une, mais des Faucheuses, qui naviguent à la recherche des âmes de défunts. Parfois même avec leurs problèmes personnels.

12/07/2024, 10:14

ActuaLitté

Matière, lumière, espace : Lucio Fontana dans le futur

Depuis le 22 juin et jusqu'au 3 novembre prochain, le musée Soulages de Rodez accueille l'exposition, Lucio Fontana, Un Futuro C'è Stato. Il y a bien eu un futur. Une célébration de l'œuvre visionnaire de l'Argentin, accompagnée de son catalogue, publié chez Gallimard.

10/07/2024, 18:37

ActuaLitté

Mi-humain, mi-vampire : Blade, entre canins et canines

Blade : Mère du Mal marque le retour tant attendu du chasseur de vampires mi-humain mi-vampire. Écrite par Bryan Edward Hill, cette aventure impliquera du découpage minutieux de morts-vivants, une séance de torture de longue haleine et le retour d’une créature malfaisante. Ou maléfique. Ou les deux, pourquoi choisir ?

10/07/2024, 08:43

ActuaLitté

Un monde post-apocalypse, raconté par Haruo Iwamune

L’humanité a été décimée par un étrange virus que l’on surnomme le mal cristallin... Dans un monde laissé à l’abandon, détruit par des créatures appelées « les condamnés », une seule survivante demeure. Elle s’appelle Saya, jeune femme aux traits lisses et aux grands yeux. Accompagnée de son étrange compagnon Kû, elle va sillonner ce Nouveau Monde à la recherche de survivants. Qui est-elle ? Pourquoi a-t-elle ainsi survécu ? Haruo Iwamune signe ici une première œuvre puissante et nostalgique.

09/07/2024, 11:09

ActuaLitté

Tendre est le macho

Conceição Evaristo est une autrice brésilienne issue d’une famille modeste de Belo Horizonte, anciennement institutrice à Rio de Janeiro, seule enfant de sa famille à être allée à l’université — après avoir repris ses études à l’approche de la cinquantaine dans les années 90. Dans Chanson pour bercer de grands garçon, elle nous plonge avec tendresse au coeur d’un Brésil machiste et peuplé d’amours divers. (Traduit du portugais brésilien par Izabella Borges)

08/07/2024, 17:24

ActuaLitté

Les oiseaux, ils sont pas Prises de bec

Comment ça que les oiseaux ne sont pas marrants ? Qu’ils ont qu’une cervelle de moineaux ? Qu’ils ne pourraient pas philosopher, évoluer en société ou même savourer l’ivresse de fruits trop mûrs ?! Ce recueil désopilant de Joshua Berkman saura vous faire voir nos amis les volatiles d’un autre œil.

08/07/2024, 10:31

ActuaLitté

Moins que zéro, de Bret Easton Ellis : le lyrisme du vide

Tout le signifie, actions, visions, dialogues, le dispositif narratif : le néant est au cœur de Moins que zéro, le premier des romans de Bret Easton Ellis publié par Robert Laffont et traduit par Brice Matthieussent.

08/07/2024, 09:08

ActuaLitté

C'est l'histoire d'un Barbare affligé d'une mission : faire le bien

« Quand on fourre trop de merde dans la tête des gens, le pire arrive. » Qu’une hache assoiffée de sang se retrouve dans les mains d’un Barbare, condamné par trois sorcières à faire le bien, et voici un binôme qui a tout pour plaire. Ajoutez-y une nécromancienne, Soren, qui n’avait rien demandé, une bonne dose d’humour, et voici la nouvelle perle du scénariste Michael Moreci.

06/07/2024, 15:47

ActuaLitté

Magie et matous, félins pour l'autre !

C’est avec un léger sourire que l’on commence la lecture du premier tome du Manoir de Castlecatz, L’automne des aspirants, signé Alain T. Puysségur. Des chats qui vont à l’école et pratiquent la magie, ça ne peut que bien se passer, non ?

05/07/2024, 17:32

ActuaLitté

Estelle Tharreau, nouveau visage de la dystopie

Dans cette dystopie qui a tout de la fable philosophique, Estelle Tharreau porte un regard très dur sur notre actualité moderne et questionne l'écologie de manière pointue. C'est fort, puissant, violent même. Texte par Bruno Ménétrier.

05/07/2024, 16:29

ActuaLitté

32 destinations de rêve et autant de façons de mourir

Didier Quella-Guyot signe aux Éditions Le Carrelet un recueil de mini-polars passionnants et inquiétants. Trente-deux histoires allant d’une page à guère plus d’une dizaine, vous faisant entrer sans chichi dans le cœur de l’intrigue. Attention, bourlingues fatales !

05/07/2024, 11:31

ActuaLitté

Cabu, ou le dessin satirique au secours de la planète

« Cabu n’était pas un idéologue, mais un dessinateur, c’est-à-dire un artiste. Ce qui le guidait, c’était sa sensibilité, son intelligence. C’est pour cela qu’il a toujours été écolo », écrit Riss dans l’édito de ce hors-série Charlie Hebdo, Cabu, premier écolo de France ! Garanti sans greenwashing !

05/07/2024, 10:53

ActuaLitté

Révolution dans le Québec des années 1960

Québec, les années 60. Si la population québécoise est très majoritairement francophone, ses dirigeants sont presque exclusivement anglophones. Le commentaire d’un patron du CN (compagnie de chemins de fer) met le feu aux poudres et incite la création du FLQ, Front de Libération du Québec, sous l’impulsion de quelques marginaux à l’origine d’actions qui ont marqué l’histoire du Québec.

04/07/2024, 17:13

ActuaLitté

Jeremiah et Gabriel : destins croisés

Tomson Highway est un écrivain, dramaturge, musicien, auteur-compositeur célèbre outre-Atlantique. Il est Cri, les Cris sont des indiens originaires du nord du Manitoba au Canada. Le Baiser de la Reine blanche (trad. Robert Dickson), publié par les éditions Dépaysage, est son premier et unique roman et c’est à peine croyable.

04/07/2024, 16:31

ActuaLitté

L'entre-deux-guerres, dans un roman d'espionnage remanié

La mode est aux rééditions de romans capables de traverser les années, et les Éditions de l’Olivier ont eu la très bonne idée de nous ressortir Le masque de Dimitrios d’Eric Ambler, sous une traduction de Gabriel Veraldi. L’archétype du roman d’espionnage, et un auteur salué par tous ses pairs de Ian Fleming à John Le Carré. Texte par Bruno Ménétrier.

03/07/2024, 12:53

ActuaLitté

20 ans après #MeToo

Harvey Weinstein, Gérard Depardieu, Roman Polanski, Benoit Jacquot… Depuis quelques années, nombre d’acteurs, de producteurs ou de réalisateurs se trouvent accusés d’abus sexuels. Ancienne critique littéraire, notamment au Figaro Madame, publiée notamment chez JC Lattès, Valérie Gans a choisi d’évoquer ce sujet sensible à travers un percutant roman, diffusé par ses soins car refusé par de nombreuses maisons. Texte par Étienne Ruhaud

03/07/2024, 11:36

ActuaLitté

Éloge des moches, ou le triomphe des imperfections

Un éloge des « moches », rien que ça, c'est ce que le membre de la rédaction du mensuel Historia, Pierre-Louis Lensel, a décidé d'entreprendre, non sans provocation, à travers des portraits des plus célèbres représentants de la caste des gueules.

02/07/2024, 18:11

ActuaLitté

Ne pas oublier ces Résistants venus d'ailleurs

En avril 2015, paraissait la BD Résistants oubliés, un ouvrage collectif de Kamel Mouellef et Olivier Jouvray au scénario, et Baptiste Payen au dessin et à la couleur ! Une parution alors adoubée par Jack Lang, auteur d’une courte préface.

01/07/2024, 10:27

ActuaLitté

Jean-Pierre Otte, le refuge certain

Jean-Pierre Otte publie aujourd’hui un nouveau livre de poèmes : L’immunité merveilleuse (un titre très ottien!) aux éditions Sans -Escale dirigées. Par Jean Doutrepont

30/06/2024, 11:18

ActuaLitté

She wasn’t a guy : la romance phénomène qui bouscule les genres

Aya a flashé sur le disquaire de la boutique près de la gare. Il est tellement beau et mystérieux, et en plus il a les mêmes goûts qu’elle en rock… Mais Aya est loin de se douter que le fameux disquaire n’est autre que Mitsuki, l’intravertie à lunettes assise à côté d’elle en classe. La comédie romantique lesbienne qui a pris le Japon d’assaut débarque enfin en France !

30/06/2024, 11:15

ActuaLitté

Invisible, de Paul Auster : déréalisation estivale

Invisible, de Paul Auster (trad. Christine Le Boeuf), fut publié en 2009 aux États-Unis. Parmi les fragments fictionnels qui composent le kaléidoscope de ce livre doté d’une force d’attraction étonnante, on trouve celui qui s’intitule « ÉTÉ », lequel succède au meurtre de Cedric Williams par Rudolf Born dans l’ordre de l’histoire, au début du second chapitre.

27/06/2024, 10:23

ActuaLitté

L'Oiseau rouge et sa révolte  

L’histoire des États-Unis, mais de l’autre côté du miroir. Là où la conquête de l’Ouest est un désastre, autant humain que naturel. Une expérience cruelle, de vol et d'incompréhension. De rejet de la différence, d'éradication de croyances, de suppression d’une culture riche, proche de la nature, ancrée dans un quotidien de partage. L’histoire des États-Unis, racontée par une jeune femme autochtone. 

26/06/2024, 09:01

ActuaLitté

Bobby Fischer contre Spassky, les Achille et Ulysse de l'échiquier

« Disons-le comme ça : de 1937 à 2007 — à l’exception de Bobby Fischer — tous les champions du monde d’échecs sont soviétiques puis russes » ! En 1972, le Championnat du monde d’échec est organisé en Islande. C’est Boris Spassky, le champion soviétique depuis 1969 qui remet en jeu son titre ! Son adversaire ? Un Américain qui n’a pas encore 30 ans : Bobby Fischer, que précède déjà sa réputation.

25/06/2024, 15:38

ActuaLitté

Tisser un lien intergénérationel... par les webnovels de romance

Jun-woo est professeur à l'université. Depuis peu, il égaie son quotidien routinier par une lecture effrénée de webnovels de romance. Sa rencontre avec l'autrice de l'un d'eux va être le début d'une quête intergénérationnelle autour des sentiments. Un beau récit poétique où les voix se croisent. 

25/06/2024, 09:33

ActuaLitté

L'homme en noir : un monstre rôde dans la famille

On le sait, on le dit, mais on a du mal à agir en conséquence : la pédophilie et les violences sur mineurs sont presque toujours commises par des proches à l'intérieur du cercle familial. Et les autres proches ferment les yeux, n'ont rien vu, rien entendu ou, à la façon des trois petits signes, se gardent en tout cas de parler. Et qui subit les conséquences de ce silence ? Les enfants bien entendu, comme le petit Mattéo, héros de cette BD publiée aux éditions Delcourt.

24/06/2024, 15:47

ActuaLitté

The Terrifics : Odyssée cosmique à travers le Multiver noir

L'épopée spatiale The Terrifics, fruit de l'imagination débordante de Jeff Lemire, propulse le lecteur dans une aventure peu banale. Cet album de l'univers DC Comics, découle du projet "New Age of Heroes", amorcé en 2018 : on y revisite le concept de la famille de super-héros avec une dose d'excentricité bienvenue.

23/06/2024, 22:01

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

Est-ce qu'il faut toujours écouter les sirènes ?

Rentreelitteraire2024 — Fille imaginaire de la Suzanne qui inspira à Leonard Cohen l'une de ses chansons les plus célèbres, Jodie Casterman mène une vie de slasheuse ordinaire – dog-sitter, serveuse, actrice occasionnelle – dans l'Amérique de 2016, en pleine ascension trumpienne.

23/07/2024, 15:45

ActuaLitté

Et si notre interprétation du Petit Chaperon Rouge était erronée ?

Rentreelitteraire2024 — Et si notre interprétation du Petit Chaperon Rouge avait été erronée ? De ce conte bien connu, nous avons principalement retenu un avertissement contre les dangers inconnus, ancré l’idée que les bois sont peuplés de prédateurs. Pourtant… Dans cet essai hybride, mêlant enquête littéraire et histoire personnelle, Lucile Novat explore le conte en profondeur et corrige ce malentendu. Ainsi, un tout autre message se fait entendre.

23/07/2024, 13:45

ActuaLitté

Comment les maîtres du monde appréhendent-ils l'apocalypse ?  

Rentreelitteraire2024 — Comment les maîtres de ce monde appréhendent-ils l'angoisse apocalyptique qui caractérise notre époque ?

23/07/2024, 11:00

ActuaLitté

Évocation d’une Inde révolue et illustration du passage du temps

Rentreelitteraire2024 — Travancore, côte de Malabar, 1900. Une fillette embarque sur un bateau qui la conduit à la cérémonie de son mariage. Bien que son futur époux soit un bon parti, elle découvre rapidement que sa famille est frappée par une étrange malédiction : à chaque génération, au moins une personne meurt noyée. 

23/07/2024, 08:00

ActuaLitté

Le Rayon Vert était une ruche bourdonnante

Rentreelitteraire2024 — « À demi allongée sur la rambarde, appareil en main, elle cadre l’agencement magique des alvéoles, comme si elle voulait décrocher des rayons de miel. Elle vient de trouver le détail qui définit le mieux l’hôtel insolite, le Rayon Vert était une ruche bourdonnante. »

23/07/2024, 07:43

ActuaLitté

Décomplexée de la boucle : les conseils de Laureen Schein

Laureen Schein est la fondatrice de La Belle Boucle. Après des années de complexes liés à ses cheveux bouclés, elle a appris à en prendre soin, à choisir les produits adéquats et à adopter les bonnes habitudes pour enfin les apprécier. Elle publie son premier ouvrage chez Leduc, Décomplexée de la boucle, en septembre prochain.

23/07/2024, 07:30

ActuaLitté

Et si le véritable coupable était toujours en liberté ?

Rentreelitteraire2024 — Sur la colline surplombant Belle-Rose, Luce savoure les premières lueurs de l’aube. Jusqu’à ce cri déchirant : l’horreur revêtue de réalité. Un corps est retrouvé dans l’Eau Rouge, la rivière qui traverse le village savoyard.

22/07/2024, 17:43

ActuaLitté

Une infanticide démente emprisonnée en Oregon

Rentreelitteraire2024 — Dans le quartier de la Goutte d’Or, Janis Meyer est à la recherche de sa mère, Jeanne, dont elle est sans nouvelles depuis plusieurs mois. Cette disparition pourrait être liée au livre que Jeanne vient de publier, lequel rencontre un immense succès dans les milieux féministes : il s'agit de la correspondance de Carol Schäffer, une infanticide démente emprisonnée en Oregon.

22/07/2024, 17:33

ActuaLitté

"L’une de vous deux est peut-être la fille de mon amant"

Rentreelitteraire2024 — « Ta mère a eu une aventure avant que vous naissiez. L’une de vous deux est peut-être la fille de cet amant, poète à Montélimar ». 

22/07/2024, 17:21

ActuaLitté

Sexe, drogues, et amour filial

#RentreeIndes — « J’ai eu particulièrement du mal à rentrer chez moi, ce soir-là. J’étais trop défoncée. Je marchais de côté, j’étais pas bien du tout, en pleine descente. Il devait être 5 heures du matin, car le soleil s’apprêtait à réveiller les endormis. Il y avait une fascinante lumière orange. Je me suis d’ailleurs assise sur un banc pour observer le monde. »

22/07/2024, 17:09

ActuaLitté

Doc Frankenstein. Le Prométhée post-moderne

22/07/2024, 12:58

ActuaLitté

L'auteur de Retour à Cold Mountain raconte la Grande Dépression

Rentreelitteraire2024 — Durant la Grande Dépression en Amérique, le peintre Val Welch se dirige vers Dawes, une modeste ville du Wyoming, pour y exécuter une fresque au nouveau bureau de poste, un projet soutenu par le programme du New Deal.

21/07/2024, 08:00

ActuaLitté

Comment les promesses peuvent se muer en mensonges

#Rentreelitteraire2024 — Cyril, un jeune chef parisien auréolé d'une étoile Michelin, semble toucher les étoiles dans sa carrière. Lors d'un salon de la gastronomie, il croise le chemin de Yann, aspirant journaliste culinaire. Entre eux, une séduction immédiate se fait sentir, rapidement transformée en attirance puis en amour. 

21/07/2024, 07:30

ActuaLitté

2097, l'exploration spatiale s'apprête à franchir un cap crucial

Rentreelitteraire2024 — « Le XXIe siècle s’est ouvert sur une page blanche, un nouveau chapitre de l’aventure spatiale était à écrire. Rapidement une vision a pris le pas sur les autres. »

21/07/2024, 07:00

ActuaLitté

Ce jeune homme perdu et à la recherche de sa place

Rentreelitteraire2024 — « J’étais une ombre. Et je la maudissais. Je voulais que le soleil me frappe au visage, éclaire ma vie ordinaire de tous ses rayons. » 

21/07/2024, 06:30

ActuaLitté

Viola Ardone tente de comprendre l'Amour

Rentreelitteraire2024 — « L’amour est incompréhensible, une forme de folie. » Elba, dont le prénom fut inspiré par un fleuve, choix de sa mère pour symboliser la liberté de circulation, se retrouve orpheline après la disparition mystérieuse de cette dernière. Elle grandit isolée dans un univers qu'elle qualifie de "monde-à-moitié" : un hôpital psychiatrique situé à Naples. 

20/07/2024, 08:30

ActuaLitté

1984 de George Orwell, réécrit dans une version féministe

Rentreelitteraire2024 — Sandra Newman offre une réécriture créative et féministe de la dystopie 1984, de George Orwell. À découvrir en librairie dès le 29 août, grâce à une traduction de Hélène Cohen.

20/07/2024, 08:00

ActuaLitté

Une petite allumette d’espoir dans la nuit

Rentreelitteraire2024 — Un roman comme un road-movie, où l’on découvre de nouveaux paysages et où l’Histoire défile. C’est une quête de liberté. Parfois, la littérature devient une petite allumette d’espoir dans la nuit.

20/07/2024, 07:30

ActuaLitté

"L'Afghanistan, pas mon problème !"

Rentreelitteraire2024 — « J’ai tâché d’être drôle sans faire d’humour, d’être légère sans être gaie, d’être optimiste sans jamais être confiante. »

20/07/2024, 07:00

ActuaLitté

La conquête de l’Ouest, des destins croisés

Rentreelitteraire2024 — Terres promises, c’est un roman choral où résonnent les voix oubliées de la conquête de l’Ouest : Eleanor, la prostituée en quête de justice ; Kinta, l’indigène se libérant des liens de sa tribu ; Morgan, l’orpailleur téméraire prêt à défendre sa concession au prix de sa vie.

20/07/2024, 06:30

ActuaLitté

Les multiples possibilités qui existent pour se séparer des livres dont on n’a plus besoin

C’est l’été, et, pour beaucoup, c’est l’occasion où jamais de faire un peu de nettoyage par le vide. Vous aimez les livres. Mais cet amour est si grand qu’il devient parfois encombrant. Et les mètres carrés dont vous disposez ne sont pas extensibles à l’infini. Alors, que faire des livres dont vous n’avez plus l’usage ?

19/07/2024, 16:42

ActuaLitté

Le roman secret de Chantilly. Mille ans d'histoire de France

19/07/2024, 15:52

ActuaLitté

Évasion automnale pour échapper à la canicule

19/07/2024, 15:26

ActuaLitté

Le dernier tome de Berserk éclipse les cahiers de vacances

Du changement, tout doucement, en cette 28e semaine (du 8 au 14 juillet) dans le top 200 des meilleures ventes. La sortie du tome 42 de Berserk, manga du regretté Kentaro Miura (avec le Studio Gaga, trad. Anne-Sophie Thévenon, Glénat) a éclipsé les tout-puissants cahiers de vacances, qui monopolisaient les premières places depuis deux semaines déjà. Avec 24.068 ventes, l’édition collector de Berserk trône en haut d’un podium des plus convoités, remportant également le trophée de la meilleure sortie de la semaine.

19/07/2024, 11:18

ActuaLitté

Portraits d'Hommes-moyens

#RentreeIndes – Au début des années 2000, un homme d'une quarantaine d'années, célibataire, retourne dans la maison de son père récemment décédé, avec qui il n'avait plus de contact depuis longtemps. En triant les affaires de son père, il découvre des textes qu'il avait lui-même écrits à ses débuts en tant que journaliste.

19/07/2024, 08:30

ActuaLitté

Face à un gouvernement injuste, seule reste La désobéissance civile

Rentreelitteraire2024 — Les éditions Allia proposeront à la rentrée un texte mythique d'Henri David Thoreau, traduit de l'anglais par Stéphane Thomas. La désobéissance civile, représente plus qu'une réflexion sur le pouvoir, l'Etat et les citoyens : il développe un essai tant philosophique que politique sur le rôle de l'individu face à un gouvernement injuste. 

19/07/2024, 08:00

ActuaLitté

Un homme hypersensible tombe amoureux d'une femme insensible

Rentreelitteraire2024 — « Sa voix était miel et poison, sang et lait. Joseph l’aurait reconnue parmi des millions. Il savait que si Anima, un jour, lui demandait quelque chose avec cette voix – si elle lui demandait quoi que ce soit –, il serait incapable de refuser. »

19/07/2024, 07:33

ActuaLitté

Les discriminations raciales, la solitude, la violence familiale, son évasion

Rentreelitteraire2024 — bell hooks est reconnue aujourd'hui pour ses essais politiques engagés sur le féminisme et le racisme. Son œuvre abondante et variée est traduite et en cours de traduction dans de nombreux pays. 

19/07/2024, 07:00

ActuaLitté

Souvenirs et anecdotes d’un village de Camargue

Rentreelitteraire2024 — Souvenirs et anecdotes d’un village de Camargue est un récit drôle et coloré, rappelant l'esprit du Consac de Gagne-petit. Trois anciens se sont approprié un banc où ils se retrouvent chaque jour pour observer la vie du village et se délecter des ragots et rumeurs qui circulent dans les ruelles ombragées. 

18/07/2024, 17:37

ActuaLitté

Une drôle de colocation dans un village de l'ex-Allemagne de l'Est...

#RentreeIndes – Si son fils Carsten s’était davantage soucié d’elle, cette chute dans les escaliers aurait pu être évitée : c’est ce qu'Inge pense, seule dans sa chambre d’hôpital. Carsten n’a pas d’autre choix que de passer l’été au chevet de sa vieille mère, dans un village déserté de l’ex-Allemagne de l’Est.

18/07/2024, 16:40

ActuaLitté

Dans la nuit la plus intime de Matignon

Rentreelitteraire2024 — Alors que des migrants désespérés escaladent des éoliennes dans le nord de la France, un conseiller technique épuisé tente d'écrire le discours que le Premier ministre doit prononcer le lendemain, au premier étage du 57, rue de Varenne. Que peuvent les mots face à la souffrance de ces rescapés du pire ? Au fil de la nuit, le réel et le rêve s'entremêlent, jusqu'au vertige...

18/07/2024, 08:00

ActuaLitté

Peut-on toujours aimer la Russie ?

#RentreeIndes — Comment faire le deuil d'un pays qu'on a aimé ? Est-il possible de conserver toute sa bibliothèque lorsqu'on a adoré la Russie ? Ou faut-il tout renier depuis qu'elle a envahi l'Ukraine ? 

18/07/2024, 07:40

ActuaLitté

Samurai Origines Tome 6 : La voie de la vengeance

#SamuraiOrigines – Samurai Origines plonge dans le passé du frère de Takeo, héros de de la série lancée voilà vingt ans par Jean-François Di Giorgio et Frédéric Genêt. Cette saga parallèle, et tout aussi épique, dans ce Japon médiéval remonte le temps, avec un nouvel épisode à venir...

18/07/2024, 07:00

ActuaLitté

Une enfance isolée pour les deux frères

Rentreelitteraire2024 — Le roman poétique d’Alexandre Lenot plonge dans les liens familiaux et l’attachement viscéral aux territoires sauvages de l'enfance. Depuis la mort de son frère jumeau Jérémie, Noé emprunte pour la première fois la route qui le mène à la maison familiale, où son père, accablé de solitude et d’amertume, vit seul. 

18/07/2024, 06:30

ActuaLitté

Le meilleur ami des grandes vacances !

17/07/2024, 16:40

ActuaLitté

Traitres, vendus, délateurs : ces salops historiques

À travers 30 portraits acides, Philippe Valode rétablit la vérité sur des personnages troubles, héroïques antipathiques ou géniaux. Avec précision et passion, son livre Les salopards de l'Histoire retrace leur impact sur l'histoire de France, car tous, d'une manière ou d'une autre, ont marqué notre Histoire, pas toujours glorieuse.

17/07/2024, 16:27