#Librairie

Fermer les librairies, révélateur d'angoisse et d'impuissance

Depuis le 17 mars, le pays vit chez lui, et les commerces sont quasi-tous fermés. Le discours liminaire au déconfinement d’Edouard Philippe n’aura pu que constater, une heure durant, la situation. « Qui aurait pu envisager une France dans laquelle, subitement, les écoles, les universités, les cafés, les restaurants, une majorité d’entreprises, les bibliothèques et les librairies [...] auraient été fermés ? »

Le 29/04/2020 à 10:15 par Nicolas Gary

0 Réactions |

Publié le :

29/04/2020 à 10:15

Nicolas Gary

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Jamais la France n’aura connu autant d’experts médicaux, de scientifiques chevronnés, de politiques assurés, qu’en période de confinement. Heureusement, restaient les philosophes, comme l’Italien Giorgio Agamben, pour prendre la hauteur nécessaire : « Il semblerait que, le terrorisme étant épuisé comme cause de mesures d’exception, l’invention d’une épidémie puisse offrir le prétexte idéal pour les étendre au-delà de toutes les limites. » (voir dans L’Obs)

Mais après le discours de Philippe, c’est donc acté, pour les bibliothèques et médiathèques, contre l’avis des professionnels plus prudents : l’ouverture se fera le 11 mai. Problème, les établissements de prêts relèvent des territoires — municipal, intercommunal ou départemental. L’exécutif veut l’ouverture, mais les maires pourraient décider le contraire.

Au commencement, il y eut ce dérapage linguistique, cette faute originelle, discriminant les commerces essentiels des autres. Une manifestation de la panique générale dans le gouvernement français – de la consternation et de l’inconnue. 

Et désormais, les librairies ouvriront le 11 mai, elles aussi, attendu que cette date annoncée par le président repose « largement sur le civisme de chacun », précisait le Premier ministre, laissant entendre qu'il pourrait ne pas y avoir de 11 mai... Un civisme pourtant amplement démontré, même s’il a fallu jouer des muscles. Mais quid des librairies, donc ?

Pharmacie et librairie, l'audace

Dans un récent entretien accordé au Figaro, le président du Syndicat national de l’édition, redevenu étonnamment prolixe ces derniers temps, revient sur l’un des noeuds gordiens du confinement pour l’industrie du livre : les librairies n’étaient pas des commerces essentiels. Et le débat, depuis le 15 mars, fut âpre, aboutissant à des prises de positions radicales, des discours agressifs, des insultes… 

Vincent Montagne évoque « la précipitation du mois de mars », et l’ouverture exclusive des commerces vendant de la nourriture – voire permettant la vente à emporter. « Je ne veux pas refaire le march, mais je pense que les librairies auraient dû rester ouvertes, en respectant les exigences sanitaires, comme les pharmacies ou les commerces alimentaires. »

D’abord, certaines ont pu rester ouvertes : celles qui vendent de la presse. Mais ces dernières, de peur de représailles, préfèrent se montrer discrètes – représailles n’est pas trop fort. Par ailleurs, une librairie est un commerce qui rapporte de l'argent par la vente de livres : on ne s'étonnera pas que la réouverture des bibliothèques n'ait pas fait l'objet d'une attention similaire de la part du SNE.

Et juste en passant, tiens...

De quoi ramener aux réflexions qu’a importées l’industrie américaine, avec son opération #BooksAreEssential. Les livres sont essentiels : de toute évidence, oui, personne ne travaillant dans le secteur de l’édition ne le nierait. Et les millions de lecteurs qui apprécient les histoires, les essais, les documents, albums, BD, etc. ne répondraient pas autre chose.

En revanche, cette opération de communication émanant du média professionnel de l’édition américaine, on pouvait légitimement se demander : Essentiels, à qui ? TNPS n’a d’ailleurs pas manqué la marche, y apportant ses propres réponses. La fermeture des librairies, le commerce du livre papier, et l’économie qui repose sur ce format complètent aisément le tableau.

Mais ce détour fait, il faut revenir aux bases : le monde est devenu plus manichéen que jamais. D’un côté, il y aurait les bons libraires fermés, de l’autre, les méchants qui tentent de trouver la parade. Et inversement, finalement. Aucune solution intermédiaire.

Ne pas s'en remettre à l'État

« C'est effectivement toujours plus facile de refaire le match après coup.... Je préfère me projeter dans les immenses défis qui nous attendent et constater que cette crise révèle encore davantage l'importance des librairies aux yeux de tous. A cet égard, nous attendons naturellement des gestes puissants de la part de l'Etat mais également des grands groupes d'édition », nous indique Guillaume Husson, secrétaire général du Syndicat de la librairie française.

« La vulnérabilité des librairies révélée par cette crise tient à une paupérisation que nous dénonçons de longue date. Il ne faudrait pas l'oublier. Une librairie qui n'accède pas à des remises commerciales décentes ne dégage pas de résultat et ne peut pas se constituer de trésorerie. Elle est donc particulièrement exposée au moindre aléa de conjoncture. »

Et de conclure : « Si nous voulons tirer les bonnes leçons de la crise, il faudra aussi que l'on réfléchisse au fonctionnement de notre filière et à une répartition plus juste de la valeur en son sein. Et pas seulement que l'on s'en remette à l'Etat. »

Le bain de sang économique

Du côté des enseignes, on reste dubitatif sur les propos de Vincent Montagne – notant par ailleurs que le SNE intervient assez tardivement dans la crise. Et que son silence était devenu assez assourdissant, nous assuraient d’ailleurs plusieurs éditeurs.

« Avec le SNE c’est toujours les grands mots, mais surtout on protège bien le pré carré de la distribution/diffusion  qui capte l’essentiel de la valeur du marché (Hachette Livre : 13% de résultat quand les libraires indépendants sont à 0,5%) », rappelle un responsable d’enseigne. 

Pour lui, l’ouverture au public pendant le confinement « aurait été un bain de sang économique pour la plupart des libraires – ceux qui paient un loyer et qui ont des salariés ». En effet, pas ou peu de clients et des charges, notamment salariales et sanitaires, élevées. Autrement dit, aucune rentabilité en regard du chiffre d’affaires généré.

Conclusion, les actes s’imposent : « Prolongement des délais de paiement et pas d’abus sur les envois d’offices qui consomment les trésoreries des librairies. » Quant au grand plan de relance du ministère, annoncé en trombe par Franck Riester, « vu ce qui a été entrevu, ce n’est pas par-là que ça passera : les finances ne suivent pas ».

De fait, aucune nouvelle depuis le 20 avril, date des annonces de bonnes intentions.

Librairie Garin

La main tendue, ou la logique de l'interrupteur

Très clairement, la librairie a décidé, au fil du temps, de rouvrir, selon des modalités diverses : le pick & collect remporte l’adhésion. Après tout, le système de la vente à emporter était autorisé – comme l’indiquait la Police nationale à ActuaLitté. Il suffisait de franchir le cap d’un outil internet plus complet, plus cadré. 

Là encore, fallait-il vivre un monde en noir et blanc : où étaient les nuances de Grey, qui ont tant servi l’industrie du livre – grâces en soient rendues, à EL James ? Pas trop tout de même…

Ce mutisme global, le SLF le revendique, comme une réponse aux propos de Bruno Le Maire, le 19 mars dernier. Le ministre de l’Économie acceptait l’idée de rouvrir les librairies, sous conditions. « Moi, j’estime que la librairie est un commerce de première nécessité. Je suis prêt à regarder cette question », déclarait-il. 

Pour Xavier Moni, président du SLF, l’opposition revendiquée collective, « a fait primer l'impératif sanitaire et a reflété l'âme de nos librairies, soucieuses du bien-être collectif et pas uniquement de leurs intérêts financiers même si l'on mesure combien ceux-ci vont être durement affectés ».

Des héros ? Non...

Librairies et pharmacies, même combat ? Un libraire parisien relativise : « Ni l’un ni l’autre n’ont sauvé des vies. Nous ne sommes pas des héros, mais des commerces de première nécessité, oui. Indispensables. En revanche, la corporation a adopté une position dogmatique du tout ou rien qui a fini par nuire. »

Et de préciser : « L’annonce de la fermeture a été un coup de bambou, à l’aune de la situation. Les Français n’avaient pas compris, ou ne voulaient pas comprendre. L’exécutif a pris des mesures drastiques, comme de boucler les librairies : là, ce fut un signal fort, définitif. »

En revanche, il déplore que la profession n’ait pas accepté de se mettre autour d’une table, quand le ministre de l’Économie a ouvert la porte. « Dans le respect de règles sanitaires et de mesures strictes, nous pouvions reprendre un début d’activité. Certains l’ont d’ailleurs fait. » Lui, non. Mais justement, il le regrette.

« En réalité, il ne s’agissait pas de laisser rentrer tout le monde, mais de mettre en place une stratégie pour vendre en respectant des règles. Il était possible d’apporter des nuances, mesurées, apaisées, pas de se braquer dans le tout ou rien. Et surtout, cela permettait d’amorcer progressivement l’ère qui s’avance. » 

Covid-19 fermer / Restez chez vous

Avec les paradoxes que cela implique, très bien pointés par le président de la Région Piémont en Italie, quelques jours avant la réouverture des librairies. Alberto Cirio expliquait : « Je fais tout pour que les gens restent chez eux : ouvrir une librairie signifierait tout bonnement que j’accepte que l’on quitte son domicile pour aller acheter un livre. En ce moment, me semble-t-il, et du moins dans le Piémont, c’est prématuré. C’est pourquoi les papeteries, les librairies et même les boutiques pour enfants sont fermées. »

Anticiper demain, l'après...

Une nouvelle ère ? Précisément, et l’analyse revient dans les discussions : cet après confinement ne rendra pas le chiffre d’affaires des librairies avant plusieurs mois — plusieurs années, estiment les plus pessimistes, ou les plus lucides.

« Demain, que se passera-t-il », interroge une libraire francilienne ? « Il se trouvera trois types de clients, selon moi : ceux qui reviennent pour du conseil, chez nous. Ceux qui auront adopté le clic & collect, qui se développe fortement. Et ceux qui opteront pour la vente à distance, par internet. » Trois typologies de lecteurs, définies par la période de confinement. 

« J’ai pris le parti de ce clic & collect, considérant que cette nouvelle forme de commerce va s’installer dans les habitudes. Et prendre le pli, durant le confinement, c’est anticiper ce qui se passera par la suite. » Et sans « pression extérieure », insiste-t-elle. « Je dirige la librairie, j'ai fait mes calculs, pris en compte les impératifs de santé, les contraintes, et j'ai décidé. »

Librairie l'Acacia (Paris)

Elle évoque d’ailleurs, « des drames familiaux » chez ses clients, « tant les gens finissait par s’emm*rder chez eux, avec leurs enfants ». Le livre, rempart social, voire ciment familial ? Semble-t-il oui… Et de reprendre : « Oui, fermer les librairies fut un message très fort, nécessaire pour marquer les esprits, et symbole de l’angoisse, du désarroi du gouvernement, autant que de leur volonté de faire prendre conscience de la situation. On jugera avec le temps si tout cela était vraiment nécessaire… »

Deux mondes, hélas 

Côté syndicats, on a la dent plus dure, notamment vis-à-vis du président du SNE. Un représentant Sud Culture Solidaires a la mémoire longue. « Dans un autre entretien, Vincent Montagne lâchait : “Même si nous aurions préféré que les librairies restent ouvertes pendant le confinement.”. Dans Le Figaro, changement de ton, et même s’il ne veut pas refaire le match, il s’y aventure tout de même. »

Le constat est en réalité plus sombre : les librairies n’ouvrent pas, toute la chaîne est à l’arrêt. « Les conséquences varieront selon la réalité des structures, mais le SLF a stoppé net les velléités de réouverture rapide. »

Ce qu’il déplore, dans les propos du président du SNE, « c’est qu’il n’est jamais question de santé publique, de conditions de travail. Le commerce avant tout ! Quitte à l’enrober de diffusion des idées, de la culture. Des gens pour qui il est inconcevable qu’un commerce suspende ses activités provisoirement y compris si c’est pour l’intérêt du plus grand nombre — clients ou salariés, gérants, etc. »

Il poursuit : « Les gens qui travaillent en librairie ont bien conscience de travailler dans des commerces avec les éventuelles contradictions que cela peut engendrer, mais la plupart seraient incapables de vendre des yaourts (et cela n’a rien de péjoratif contre les vendeurs et vendeuses de produits laitiers !). »

La crise actuelle aura ainsi fait ressortir « deux visions qui peuvent être complémentaires ou contradictoires entre des commerces qui sont des aussi des lieux d’échange, de conseil, de lecture, et des lieux qui sont avant tout des espaces de circulation de flux de marchandises qui permettent à la fin de générer des dividendes pour une poignée de personnes ».

crédit photos ActuaLitté CC BY SA 2.0

Commenter cet article

 

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le Kiosque Numérique de l’Éducation s'associe à Scaleway

Scaleway, fournisseur cloud leader en Europe, annonce ce mercredi 29 mai s’associer au Kiosque Numérique de l’Éducation (KNE), premier distributeur français de manuels et de ressources numériques éducatives. L’objectif est de créer un « partenariat stratégique en matière de gestion et d’hébergement de données ».

29/05/2024, 17:38

ActuaLitté

Achat de livres par les collectivités : comment répondre aux besoins

Depuis cinquante ans, Expodif fournit collectivités et revendeurs : quelque 5000 références dans son catalogue, issues de lots rachetés auprès d’une centaine de fournisseurs. Et des livres neufs revendus à des prix concurrentiels – entre 40 et 65 % du prix éditeur. Une offre de services, à « des prix défiants toute concurrence », précise l'entreprise.

03/05/2024, 09:30

ActuaLitté

Des livres neufs à prix réduit : une solution pour les collectivités

Depuis cinquante ans, Expodif fournit collectivités et revendeurs : quelque 5000 références dans son catalogue, issues de lots rachetés auprès d’une centaine de fournisseurs. Et des livres neufs revendus à des prix concurrentiels – entre 40 et 65 % du prix éditeur. 

19/04/2024, 17:32

ActuaLitté

Pourquoi opposer droits d’auteur et transition écologique ?

Lors du Festival du livre de Paris, Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle mesure affectant le marché du livre d'occasion, qui consiste en une « contribution » destinée à « protéger le prix unique du livre neuf ». Les détails devaient être précisés par la ministre de la Culture, Rachida Dati, ce week-end, on attend d'ailleurs toujours... Les premiers visés par la décision du président : les plateformes de ventes d'ouvrages usagés. Maud Sarda, co-fondatrice et directrice générale de l'une d'entre elles, Label Emmaüs, réagit.

15/04/2024, 11:49

ActuaLitté

Face à l'urgence climatique, faire bonne impression

Dans une mobilisation sans précédent, les membres du World Print & Communication Forum (WPCF), organisation mondiale d'imprimeur, ont déclaré leur engagement à réduire significativement l'empreinte carbone de l'industrie graphique. Face à l'urgence climatique et à la prise de conscience accrue du public concernant les enjeux environnementaux, l'initiative du WPCF pourrait marquer un tournant important pour le secteur de l'imprimerie, consommateur intensif de ressources.

14/02/2024, 13:15

ActuaLitté

Après une cyberattaque dévastatrice, le distributeur Socadis reprend ses activités

Socadis (Madrigall), un des principaux distributeurs de livres au Canada, a été victime, le 17 décembre dernier, d'une cyberattaque qui a autant révélé la vulnérabilité de sa sécurité informatique, qu'elle l'a contrainte de suspendre toutes ses activités. Il aura fallu attendre début janvier pour que le responsable de la distribution d'éditeurs tels que La Pastèque, Fides, Ulysse ou des groupes Flammarion et Editis au Québec, annonce le retour progressif de ses services.

06/02/2024, 13:05

ActuaLitté

Le distributeur allemand Bookwire investit l'Italie avec Bookrepublic

Le distributeur allemand Bookwire, qui fournit des solutions logicielles de production, de suivi des ventes et de marketing à ses partenaires éditeurs, annonce son entrée sur le marché italien avec l'acquisition des activités de distribution de Bookrepublic, axées sur le livre numérique.

02/02/2024, 11:17

ActuaLitté

Editis s'appuie sur AZAP pour optimiser la distribution Interforum

Interforum - Editis, distributeur de livres pour plus de 300 éditeurs et 13.700 points de ventes, a fait appel à AZAP, éditeur et intégrateur de logiciels de pilotage et d’optimisation des flux de la Supply Chain, pour mettre en œuvre un nouveau service de la Gestion Partagée des Approvisionnements de magasins. Cette collaboration fructueuse a permis aux enseignes concernées d’augmenter leur part de marché de 6 points, tout en réduisant dans les mêmes proportions les retours et le niveau de stock.

23/01/2024, 13:27

ActuaLitté

MDS Benelux en sursis : “Nous avons plongé dans le rouge”

Le distributeur MDS Benelux, filiale du groupe Média-Participations, se trouve dans une posture délicate, au point d'évoquer la possible cessation de ses activités, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. En cause, une situation économique complexe, aggravée par le départ d'un client néerlandophone important.

17/01/2024, 16:28

ActuaLitté

Hachette annule le déménagement de sa distribution, pour l'instant

En février dernier, Hachette annonçait que les plus de 600 salariés installés dans les Yvelines déménageraient courant 2026 dans la commune de Germainville, en Eure-et-Loir. Le groupe nous confirme une information révélée par Les Échos : il annule finalement son projet, initié par l'ancien directeur général d'Hachette Livre, Arnaud Nourry.

17/01/2024, 13:19

ActuaLitté

Les livres mettent-ils la planète en danger ?

Pour une autrice, un auteur, de même qu'une illustratrice ou un illustrateur jeunesse sensible aux questions d’écologie, le constat annuel est simple :  le volume de nouveautés publiées chaque année, à découvrir en salons ou librairies de même que le nombre d’exemplaires partis au pilon sur ses relevés de ventes interroge : nos livres détruiraient-ils la planète ? (Spoiler : pas tout à fait !)

03/11/2023, 17:46

ActuaLitté

En plein “désastre social”, y'a-t-il “un pilote chez Editis” ?

À quelques heures de la décision concernant le rachat d’Editis par CMI France, que l’on attend depuis hier, de la Commission européenne, le repreneur risque de déchanter. Au terme d’échanges houleux ce 31 octobre, on mesure combien le navire Editis et sa filiale Interforum voguent avec une direction qui a déserté. Dernier et sinistre rebondissement : un ralentissement de l’activité, avec pour conséquences un sévère coup de rabot sur les salariés.

31/10/2023, 13:08

ActuaLitté

La Générale Librest s'allie à Nosoli (Furet du Nord / Decitre)

Face aux défis à venir, les propriétaires de la GL, plus ou moins sexagénaires, passent la main en cédant la société au groupe Nosoli, acteur majeur et puissant de la distribution du livre, apte à lui assurer pérennité et développement.

20/10/2023, 16:26

ActuaLitté

Marc Levy introuvable en librairie : son roman menacé de grève

Les employés d'Editis envisagent de débrayer, et pas n’importe quand : à la parution du 25e opus de Marc Levy, La Symphonie des monstres, prévue ce 17 octobre. En empêchant la commercialisation du livre, les syndicats visent la direction d'Editis, pour la forcer à respecter les engagements salariaux pris. Car ces augmentations tardent toujours à se refléter sur les revenus. Et Marc Levy, servant d'otage, en fera donc les frais.

30/09/2023, 11:55

ActuaLitté

Les éditions du Cerf quitteront Interforum

Comptant parmi les principaux éditeurs religieux en France, Le Cerf annonçait leur arrivée chez Interforum au 1er janvier 2019. La filiale d'Editis aurait la charge de la diffusion et de la distribution de plus de 6000 ouvrages. Quatre ans plus tard, la maison a décidé de changer de crémerie.

24/08/2023, 22:45

ActuaLitté

Monica Irimia, de la librairie à la surdiffusion

Monica Irimia saute le pas : l’ancienne libraire pendant près de 15 ans est devenue « surdiffuseuse » au service du livre depuis février. Enfin, d’ouvrages en particulier, car il s’agit de ceux qui naissent dans cette partie du continent que les Français connaissent souvent si peu : l’Europe de l’Est. Monica Irimia provient elle-même de cette parcelle de la vieille Europe, puisqu’elle est originaire du pays d’Emil Cioran.

17/06/2023, 09:30

ActuaLitté

Anne Drouinaud est nommée Secrétaire Générale chez Hachette Livre

Hachette Livre a nommé Anne Drouinaud en tant que Secrétaire Générale du Programme de Transformation Polaris. Sous l’autorité de Philippe Lamotte, Directeur Général de la Branche Services et Opérations et Directeur de la Transformation, elle supervisera l’ambitieux programme Polaris du groupe Hachette Livre. Elle en dirigera les aspects financiers, juridiques, contractuels et de contrôle interne.

17/05/2023, 16:06

ActuaLitté

Auteurs, éditeurs : Amazon augmente ses coûts d'impression de livres

La crise d’approvisionnement du papier tend à se calmer depuis quelques mois. Les problématiques de stock s’apaisent également : tous les papiers sont peu ou prou disponibles. De fait, grincent certains, les ventes diminuent et les volumes de tirages se montreraient plus modestes. Or, pendant ce temps, Amazon révise certaines de ses conditions commerciales… pour la production de livres.

16/05/2023, 18:33

ActuaLitté

Le distributeur allemand Bookwire met ChatGPT au service des éditeurs

L'usage des technologies d'intelligence artificielle ne se limite pas à la génération d'œuvres littéraires, graphiques ou audiovisuelles : ChatGPT peut devenir l'allié d'un éditeur pour la mise en forme et la commercialisation d'un livre. Le distributeur allemand Bookwire en est persuadé, et a intégré l'outil dans sa solution logicielle.

04/05/2023, 11:38

ActuaLitté

Recyclivre enrichit sa plateforme en ligne Superway

En collaboration avec Origami Marketplace, Recyclivre améliore sa plateforme Superway créée l'année dernière. L’objectif étant de rendre l’économie circulaire plus attrayante en accompagnant « les vendeurs pour une consommation globale plus responsable ».

 

19/04/2023, 12:09

ActuaLitté

Label Emmaüs : repenser la loi Lang à l'aune des enjeux climatiques

#LabelEmmaus - Acheter, c’est voter. Partant de ce constat, Label Emmaüs transforme la vente en ligne en acte militant. Et s’appuie sur les livres pour conférer plus de poids à son action. « Un livre en ligne, plus éthique », voilà tout l’objet de la campagne qui s’ouvrira ce 18 avril. Ou favoriser la solidarité plus que la destruction de livres.

17/04/2023, 16:54

ActuaLitté

Sipour Box propose désormais des livres grands formats

Créé en 2021, Sipour Box poursuit sa lancée dans le marché des box littéraires. Cette année, elle ajoute une nouvelle offre, « La littéraire », avec des livres grand format d’auteurs moins connus par les lecteurs.

13/04/2023, 15:06

ActuaLitté

Papier : Christian Ribeyrolle nouveau Président de COPACEL

Au terme du Conseil d’Administration du 8 mars 2023, Christian Ribeyrolle, de la société RYAM, est devenu Président de COPACEL (Union Française des Industries des Cartons, Papiers et Celluloses), succédant ainsi à Philippe d’Adhémar de la société Sylvamo, qui occupait ce poste depuis le 21 mars 2019. 

09/03/2023, 14:28

ActuaLitté

Fnac quitte la Suisse allemande et mise tout sur le marché français

L’enseigne avait opté pour un développement à travers des corners implantés dans différents centres commerciaux du territoire de la confédération hélvétique. Changement de braquet radical : dix points de vente alémaniques fermeront. Et la stratégie se réoriente massivement vers l’espace francophone.

28/01/2023, 15:38

ActuaLitté

“Harcèlement et comportements inappropriés” chez Interforum  

La trêve des confiseurs n’avait pas commencé que les instances syndicales recevaient un rapport d’analyse. En cause, un « risque grave » dans le département Relations éditeurs d’Interforum — la filiale diffusion/distribution d’Editis. La procédure, déclenchée début octobre, s’était heurtée à quelques résistances.

29/12/2022, 15:17

ActuaLitté

Emme Promo Junior, nouveau service pour promouvoir l’édition jeunesse

Emme Promozione est une société italienne, créée en 2014 à partir d'une scission de la branche promotion de Messaggerie Libri, le principal distributeur italien. Elle est spécialisée dans les services de marketing, de communication et d'analyse de données, aux éditeurs. Suite au succès grandissant de la littérature jeunesse, elle vient de créer un nouveau service, appelé Emme Promo Junior, consacré à la promotion de l’édition pour enfants. 

19/12/2022, 15:33

ActuaLitté

Mr Tan & Co, nouvelle maison d'édition de Mortelle Adèle, signe avec Interforum

Exclusif - L’écrivain Antoine Dole, plus connu sous le nom de Mr. Tan à travers les bandes dessinées Mortelle Adèle, en collaboration avec Diane Le Feyer, a choisi l’indépendance. En créant sa propre maison d’édition, il a également signé avec le groupe Editis, confiant la diffusion-distribution à Interforum. La maison, baptisée Mr Tan & Co, a été fondée en août dernier, quelques mois après l'annonce du départ de Bayard.

16/12/2022, 10:46

ActuaLitté

Pierre Coursières élu président du Syndicat des Distributeurs de Loisirs Culturels

À l’issue de l’assemblée générale extraordinaire du 2 décembre 2022, les membres du SDLC ont élu à l’unanimité Pierre Coursières Président du Conseil Syndical. La durée du mandat est fixée à deux ans, les membres sortants sont rééligibles.

06/12/2022, 12:40

ActuaLitté

Appel à une grève nationale dans les magasins Cultura ce 3 décembre

Annoncé pour ce 3 décembre, période de plus en plus cruciale dans le commerce du livre, un vaste débrayage surviendra dans les magasins Cultura. La demande est simple : l’augmentation des salaires pour les employés revendique la CGT Cultura. De 15 à 17h, tous les personnels des boutiques sont invités à faire front ensemble.

02/12/2022, 16:41

ActuaLitté

À Tigery, les salariés d'Interforum demandent l'équité des primes

Ce lundi 21 novembre, une quarantaine de salariés du site Interforum de Tigery (Essonne) ont débrayé pour réclamer une plus grande équité entre les salariés des différents sites de la filiale du groupe Editis. À Malhesherbes, une prime transport sera en effet prochainement mise en place, et les employés de Tigery souhaitent eux aussi une révision des primes qui leur sont accordées.

23/11/2022, 15:17

ActuaLitté

Fédération de randonnée pédestre : la distribution, tout un cirque ?

À la suite d’une consultation menée au cours de l’année 2022, la FFRandonnée a renouvelé son contrat de partenariat avec la Sofédis, pour la diffusion et la distribution de son catalogue à partir du 1er janvier 2023. Un partenariat qui s’inscrit dans la stratégie déployée par la FFRandonnée depuis 2021. Les deux sociétés travailleront de concert jusqu'en 2026. 

04/11/2022, 10:58

ActuaLitté

France : Amazon se rêve désormais imprimeur de livres

Le jour de la fête des morts, la nouvelle aura quelque chose d’un brin sinistre : à Brétigny-sur-Orge (Essonne), ce 2 novembre, est inaugurée la première… imprimerie d’Amazon sur territoire français. Implanté dans son entrepôt logistique, il s’agit d’un déploiement, et non des moindres, dans le fonctionnement de l’entreprise.

01/11/2022, 10:04

ActuaLitté

Les éditions d'en bas arrivent en France et Belgique grâce à Serendip/Paon

Depuis 1976, les éditions d’en bas développent un catalogue engagé et militant. Elles explorent le champ du social à partir des marges de l’histoire, de la politique et de la société; elles font émerger des voix singulières et originales de destinées oubliées et des thématiques délaissées. Depuis 2001, elles ont renforcé le champ des publications aux littératures de Suisse et à la traduction. 

28/10/2022, 13:32

ActuaLitté

L'Imaginaire se fait la malle : quatre éditeurs quittent Média Participations

En août 2019, ActuaLitté dévoilait l’arrivée massive d’éditeurs chez Média Diffusion : Mnémos, les Moutons électriques et ActuSF, regroupés sous le collectif Les Indés de l’Imaginaire, marquaient ainsi une nouvelle étape dans leur développement. Et ce, deux ans après que Leha éditions avait choisi la diffusion/distribution du groupe. Mais en 2023, tout le monde part. 

28/10/2022, 11:06

ActuaLitté

Mort d'un ouvrier dans un entrepôt d'Amazon en Pologne : l'enquête interdite

10 heures de travail en une journée, voilà qui démontre bien l’intérêt porté aux salariés d’Amazon. Jean-Baptiste Malet a signé pour L’Humanité Magazine un nouveau reportage. Cette fois, c’est en Pologne qu’il s’est rendu pour constater les conditions de travail. Et ce, après le décès d’un salarié et le licenciement de la syndicaliste qui voulait trop en savoir sur les circonstances de ce drame…

11/10/2022, 11:52

ActuaLitté

Le développement de Feltrinelli, entre numérique et formation

Après un accord avec Kobo, Feltrinelli ajoute à son offre numérique, déjà très riche, un plan d'abonnement « all you can enjoy », et se positionne aux côtés d’acteurs déjà implantés en Italie, tels qu'Audible et Storytel. En même temps, une offre est proposée, via Feltrinelli Education, pour former les professionnels des industries créatives et culturelles. 

16/08/2022, 15:54

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Inquiété par l'extrême droite, le secteur du livre attentiste

Les résultats obtenus par les partis d'extrême droite, à l'occasion des élections européennes, font déferler une véritable vague brune sur le Parlement. En France, la dissolution de l'Assemblée nationale annoncée par Emmanuel Macron, après la défaite de son parti, laisse craindre un gouvernement d'extrême droite. Les principales organisations du livre réagissent timidement, sur la défensive, à ces bouleversements politiques.

13/06/2024, 16:46

ActuaLitté

Une librairie 100 % anglophone remplace Stéphane Plaza à Versailles

Versailles comptera un établissement de plus avec l’ouverture prochaine d’une librairie Smith&Son – soit la troisième que dirige Patrick Moynot. Et pour la petite histoire, c’est dans une ancienne agence Stephane Plaza, qui a fermé, que se déploiera cette offre 100 % anglophone.

13/06/2024, 13:12

ActuaLitté

Porter la BD sur scène, le nouveau projet de Comics Beyond

Le dispositif Comics Beyond, soutenu par la Commission européenne dans le cadre du programme Europe Créative, revient en force pour mettre la BD en lumière et révéler de nouveaux talents. C’est par des appels à candidatures que l’initiative prend vie. Fort d’une première session qui a suscité nombre de participations, Comics Beyond élargit son offre en proposant une seconde occasion, ouverte à tous, la seule frontière étant celle de la créativité.

13/06/2024, 11:40

ActuaLitté

À la prison de Tarbes, une offre socioculturelle “quasi inexistante”

La Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Dominique Simonnot, a publié plusieurs recommandations « en urgence » après le constat « de nombreux dysfonctionnements entraînant des atteintes graves aux droits des personnes » détenues au sein de la maison d'arrêt de Tarbes. Parmi ces manquements, une offre socioculturelle « quasi inexistante » et un accès à la bibliothèque très compliqué.

13/06/2024, 10:06

ActuaLitté

Arnaud Nourry, ancien PDG de Hachette, fonde Les Nouveaux éditeurs

Ce mercredi 12 juin, Arnaud Nourry, ancien PDG de Hachette Livre et de Lagardère Publishing, annonce la création de « Les Nouveaux Éditeurs », un groupe de maisons d’édition indépendant permettant à tous les éditeurs qui le souhaitent, la possibilité de réaliser leur projet éditorial en créant leur maison d’édition au sein du nouveau Groupe.

12/06/2024, 17:07

ActuaLitté

La Commission européenne ouvre son enquête sur les contrats d'édition

Pressée par le Parlement quant à la situation des artistes auteurs, la Commission européenne se penche sur le sujet de manière concrète, en ouvrant une enquête sur les conditions contractuelles pratiquées dans l'édition et d'autres domaines artistiques. Les réponses doivent être données avant le 21 juin prochain.

12/06/2024, 16:40

ActuaLitté

Québec : Moins de livres chez Costco, plus de monde en librairie ?

Le géant américain Costco, enseigne de grande distribution discount, comptait jadis nombre de livres sur ses étals, et représentait ainsi une part importante du marché de l’édition au Québec. Récemment, l’entreprise a annoncé l’arrêt de la commercialisation des livres au sein de ses magasins dès janvier 2025. Une mesure d’abord effective aux États-Unis, qui pourrait se poursuivre au Québec, privant ainsi le marché « d’environ 10 % de son chiffre d’affaires ».

12/06/2024, 16:31

ActuaLitté

La maison d'Ursula K. Le Guin devient une résidence d'auteurs

La maison d'Ursula K. Le Guin, située à Portland, dans l'Oregon, état de l'ouest des États-Unis, accueillera prochainement des auteurs en résidence. La famille de l'écrivaine, décédée en 2018, a confié la bâtisse du XIXe siècle à l'organisation à but non lucratif Literary Arts.

12/06/2024, 14:34

ActuaLitté

La police britannique s'excuse de l'arrestation d'un éditeur français

Le 17 avril 2023, alors qu'il se rendait à la Foire du Livre de Londres, Ernest Moret, des éditions de La Fabrique, était arrêté et détenu 24h durant par la police antiterroriste britannique. Cette action de la Metropolitan Police était qualifiée un an plus tard d'illégale. L'institution s'excuse à présent publiquement auprès du principal intéressé, nous rapporte La Fabrique.

12/06/2024, 14:34

ActuaLitté

Mort et renaissance d'une librairie emblématique

La Livraria Cultura de Conjunto Nacional, située sur la fameuse Avenida Paulista, à São Paulo, était un lieu de culture en même temps qu'une attraction touristique. Faisant face à de sérieux problèmes financiers, l'adresse ouverte à la fin des années 1960 a dû définitivement fermer ses portes ce printemps. 

12/06/2024, 12:54

ActuaLitté

Malgré la mort de Tim Sale, conclusion annoncée pour Un long Halloween

Quelques mois après la mort Tim Sale, décédé en juin 2022 à l'âge de 66 ans, DC Comics en révèle un peu plus sur The Last Halloween, un récit en dix épisodes. Celui-ci devrait poursuivre et conclure le légendaire Long Halloween, paru au cours des années 1990.

12/06/2024, 11:36

ActuaLitté

Françoise Hardy, entre les lignes

L'autrice-compositrice-interprète Françoise Hardy, qui a signé plusieurs livres au cours de carrière, est décédée ce 11 juin 2024 à l'âge de 80 ans, a annoncé son fils Thomas Dutronc. Outre sa discographie éclectique, ancrée dans les années yéyé mais développée ensuite du côté de la pop, du funk ou du disco, elle laisse quelques textes derrière elle.

12/06/2024, 09:58

ActuaLitté

Dolpo : les nouveaux libraires en ligne

Face aux récents changements qu'a connus l'industrie du livre ces dernières années, trois passionnés de littérature ont uni leurs forces pour créer une librairie en ligne, offrant un conseil personnalisé des plus précis. Dolpo ambitionne de redorer l'image du livre en ligne, en offrant une expérience client au plus proche des librairies traditionnelles.

11/06/2024, 16:50

ActuaLitté

J'ai tout lu : la collection pour apprendre à tout lire

Auzou Éditions annonce la sortie de sa nouvelle collection J'ai tout lu, prévue pour le 6 septembre 2024. Destinée aux jeunes lecteurs dès 5 ans, cette série de premiers romans a été conçue pour rendre la lecture accessible et plaisante.

11/06/2024, 16:24

ActuaLitté

Les éditeurs belges réunis pour conquérir la France et ses librairies

L’union fera la force, et ce, dès la rentrée 2024 : les éditeurs francophones de Belgique disposeront d’une solution mutualisée pour rendre leurs ouvrages plus visibles en librairies. Ce modèle inversera la situation observée en proposant de regrouper une vingtaine de structures autour d’une diffusion-distribution collective.

11/06/2024, 15:00

ActuaLitté

La dépouille du Prix Nobel Miguel Angel Asturias rentre au Guatemala

Le célèbre poète et écrivain guatémalien Miguel Angel Asturias, Prix Nobel de littérature en 1967, reposait au cimetière du Père-Lachaise, à Paris, depuis son décès en 1974. Sa dépouille sera prochainement exhumée pour rejoindre le Guatemala, alors que le pays est en pleine transformation politique.

11/06/2024, 14:59

ActuaLitté

275 livres queer recensés, pour varier lectures et points de vue

Le blog La mare aux mots, qui s'efforce depuis 2011 de promouvoir une culture pour la jeunesse de qualité, a publié un supplément, Plouf !, entièrement consacré aux ouvrages queer. Soit 275 chroniques de livres, pour aider à s'y retrouver dans une production de plus en plus foisonnante. 

11/06/2024, 12:57

ActuaLitté

Matita : des silent books d'architectes alliant beauté et écologie

Matita - qui en italien signifie « crayon » - est une maison d'édition indépendante fondée à Venise il y a deux ans par Delphine Trouillard. Sa production éditoriale se déploie en une collection de silent books écologiques, conçus par des architectes. En septembre sortira le « Livre 3 », la dernière
parution de cette initiative franco-italienne.

11/06/2024, 12:54

ActuaLitté

Contrats d'édition : pour les auteurs européens, le compte n'y est pas

En se concentrant sur la situation des auteurs d'ouvrages de fiction, la Fédération des associations européennes d’écrivains (European Writers' Council, EWC) établit un état des lieux des pratiques contractuelles sur le continent. Bien que créateurs de la valeur par leurs œuvres, les écrivains restent peu considérés.

11/06/2024, 10:56

ActuaLitté

Lagardère "consolide" ses finances, avec l'aide de Vivendi

Lagardère a annoncé, le 7 juin dernier, avoir finalisé avec succès le refinancement de sa dette. L'acquisition de Lagardère SA par Vivendi SE, en novembre 2023, a entraîné le remboursement anticipé d'une grande partie de la dette financière de Lagardère SA, soit environ 1,2 milliard €. Ce remboursement a été financé par un prêt accordé par Vivendi SE à Lagardère SA le 12 décembre 2023, d'un montant maximal de 1,9 milliard €, avec une échéance au 31 mars 2025.

11/06/2024, 10:19

ActuaLitté

Livre audio : un marché de 14 milliards $ en 2030

Si la réalisation de ces ouvrages ne coûtait tant d’argent, l’audiolivre incarnerait le relais de croissance idéal pour l’industrie du livre. L’association américaine des éditeurs audio dévoile pourtant des données encourageantes : une croissance des ventes de 9 % en 2023. Et selon des analystes, il dépassera 13 milliards $ d’ici à six ans.

10/06/2024, 18:46

ActuaLitté

De Eco à Pessoa, décès de François Rosso, traducteur aux sept langues

François Rosso, natif de Nice, où il s’était réinstallé sur le tard après des décennies parisiennes, nous a quittés brutalement le 31 mai 2024. Les éditions Albin Michel lui rendent ainsi hommage dans un texte adressé à ActuaLitté.

10/06/2024, 16:16

ActuaLitté

Nouveau revers judiciaire pour les censeurs de livres

BookBanUSA — Plus de deux ans après la plainte de sept habitants du comté de Llano, au Texas, contre les autorités et les responsables du réseau des bibliothèques, la justice a penché en faveur des plaignants. Les droits de ces derniers ont clairement été bafoués par le retrait d'ouvrages, qui devront être à nouveau rendus accessibles au public. Mais les juges restent partagés sur plusieurs titres, en raison d'un humour axé sur... les pets.

10/06/2024, 15:20

ActuaLitté

Désormais PDG, Lise Boëll réorganise Fayard

Les éditions Fayard annoncent du changement au sein de la direction. À compter de ce jour, Jérôme Laissus évolue en qualité de directeur général de la maison d’édition, aux côtés d’Estelle Cerutti, désormais directrice générale des Éditions Mazarine et directrice générale adjointe en charge de l’éditorial des Éditions Fayard. 

10/06/2024, 12:27

ActuaLitté

28 États s'engagent pour la survie de la culture en Ukraine

UkraineUnderAttack - Lors d'une réunion à Vilnius, 28 États ont promis de renforcer leur soutien à la reconstruction du secteur culturel ukrainien. Ce plan, coordonné par l'UNESCO, a été élaboré en collaboration avec plus de 40 institutions internationales et ukrainiennes et se déploiera à moyen et long terme.

10/06/2024, 11:54

ActuaLitté

D'après les contes de Perrault... mais pas trop... juste ce qu'il faut...

Les éditions L’Élan Vert présentent une nouvelle collection signée Sophie Dieuaide : « D’après Perrault mais pas trop ! » Cette année, la maison d'édition met ainsi le conte à l’honneur, avec une approche originale et moderne. Et certainement un joli brin d'humour.

10/06/2024, 11:01

ActuaLitté

Anne-Laure Bondoux et Anne Martelle entrent dans l'ordre du Mérite

Deuxième ordre national, aux côtés de la Légion d'honneur, le Mérite salue des personnalités issues de tous les domaines d'activité du pays. Un décret présidentiel du 7 juin, validé par le chancelier de l'ordre national du Mérite, procède aux nominations et promotions, avec plusieurs figures du livre et de l'écrit concernées...

10/06/2024, 09:47

ActuaLitté

Quebec : le marché du livre en très léger recul sur 2023

Après plus de 678 millions $ CA réalisés en 2022, le marché du livre neuf dans la Belle Province accuse un léger repli. Le résultat se monte à 677,3 millions $ CA, soit un recul de 0,2 % en valeur. Mais le chiffre d’affaires se maintient au-dessus des 650 millions $ CA, avec lequel l’industrie avait renoué en 2021. 

07/06/2024, 16:57

ActuaLitté

Christophe Desbonnet prend la tête du Groupe NOSOLI

Après le rapprochement des enseignes Furet et Decitre en janvier 2019, GROUPE NOSOLI a fait l’acquisition, en Octobre 2022, de Chapitre.com, l’opérateur historique du livre d’occasion. 

07/06/2024, 13:08

ActuaLitté

“Ce qui manque au Pass Culture, c'est la médiation”, selon Dati

À l'occasion du « Printemps de l'évaluation » des politiques publiques, la ministre de la Culture Rachida Dati a été invitée à s'exprimer devant la commission des finances de l'Assemblée nationale. Si la réforme de l'audiovisuel public et la fronde du spectacle vivant ont été largement évoquées, le Pass Culture a également eu droit à quelques mots.

07/06/2024, 12:39

ActuaLitté

Sophie Berlin à la tête des Éditions Tallandier à partir de novembre 2024

Sophie Berlin rejoindra les éditions Tallandier à la rentrée et en assumera la présidence à partir du 1er novembre 2024. Elle prendra le relais de Xavier de Bartillat qui, après avoir dirigé la maison pendant 14 ans, a décidé de « prendre du recul », tout en continuant de servir les éditions Tallandier en tant que conseiller.

07/06/2024, 11:55

ActuaLitté

Japon : la sexualisation des mineurs dans les mangas en question 

Au Japon, la députée Masako Ōkawara, membre du Parti démocrate constitutionnel (centre-gauche), porte une pétition adressée au gouvernement, afin de l'amener à réagir sur ce sujet. Elle souhaite améliorer le cadre législatif concernant la représentation des mineurs dans les mangas et les animes, en vue de limiter leur éventuelle sexualisation.

07/06/2024, 11:21

ActuaLitté

Une plainte à plus de 1 milliard £ déposée contre Amazon

L'association des détaillants indépendants britanniques (British Independent Retailers Association) a déposé un recours en justice contre Amazon. En cause, l’utilisation illégale de leurs données et la manipulation au strict profit de la firme américaine, de la Buy Box – ou Boîte d’achat. Le montant du préjudice est évalué à 1 milliard de livres sterling (1,17 milliard €). 

07/06/2024, 11:08

ActuaLitté

Promotion du piratage : des éditeurs scolaires font la leçon à Google

Aux États-Unis, quatre éditeurs scolaires, des groupes particulièrement puissants du secteur, ont entamé une procédure judiciaire contre Google. Ils reprochent au grand nom de la recherche en ligne d'avoir largement profité, indirectement, de la contrefaçon de leurs ouvrages, et de n'avoir pas suffisamment réagi à leurs signalements d'infraction au droit d'auteur.

07/06/2024, 10:19

ActuaLitté

Un nouveau roman Hunger Games en 2025, au cinéma en 2026

La romancière Suzanne Collins a annoncé la sortie du prochain opus Hunger Games, Sunrise on the Reaping (Levé de soleil sur la Moisson). Prévu pour le 18 mars 2025 en version anglaise, il s'agit d'un préquel qui se situe quarante ans après les événements décrits dans le quatrième tome, La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur (trad. Guillaume Fournier).

06/06/2024, 18:19

ActuaLitté

Achat de livres : des solutions pour les collectivités

Longtemps considéré avec dédain – du fait de l’opacité qui y régnait –, le secteur des soldeurs dans l’industrie du livre connaît un regain d’intérêt. Et ce principalement parce que des acteurs ont décidé de structurer leur activité avec plus de transparence vis-à-vis des fournisseurs autant que des acheteurs. Parmi ces acteurs, Expodif, soldeur de livre neuf, à prix réduit.

06/06/2024, 17:36