#Librairie

Pourquoi maintenir des coûts si élevés pour l'envoi de livres par La Poste ?

Sortie de crise sanitaire, momentanée, certes. Pour autant, la relance de l’industrie du livre doit passer par des mesures qui chambouleraient le monde ancien. Parmi elles, les tarifs postaux, qui font une nouvelle fois l’objet d’un texte collectif. Une trentaine de signataires se réunit pour interpeller les pouvoirs publics.

Le 22/05/2020 à 16:15 par Victor De Sepausy

29 Réactions | 3 Partages

Publié le :

22/05/2020 à 16:15

Victor De Sepausy

29

Commentaires

3

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Durant le confinement, la question des frais d’envoi de livres par La Poste a été soulevée. Alors que les librairies étaient condamnées à la fermeture — malgré les aménagements possibles — la vente par correspondance aurait offert une véritable alternative.

Dans un texte publié sur Médiapart, les organisations professionnelles (notamment de libraires, et d’éditeurs) rappellent ce que le livre incarne, justement. On parle de « cet objet qui active les sens humains, du toucher au regard pour saisir et méditer les textes et les images qui nous parviennent page après page ».

Or, depuis cinq ans maintenant, les modifications de tarifs Colissimo ont rendu presque impossible l’expédition postale des livres. Pour tout colis mesurant plus de 3 cm de hauteur, le coût est compris entre 6,35 € et 8 €. « [C]ela représente en moyenne 3 à 4 fois la rémunération de l’auteur et davantage que la marge du libraire. »

Et ce, alors que des plateformes contournent la législation actuelle interdisant la gratuité des frais de port avec une facturation de 1 centime d’euro. 

POUR LE LIVRE: 6 mesures

Dans les prochaines semaines, les prochains mois, les manifestations seront annulées, ou fortement diminuées, et aucune rencontre possible entre auteurs et éditeurs. Dans ce contexte, il faudra réinventer les échanges et parvenir à soutenir l’ensemble de la chaîne.

De là une nécessité d’instaurer un tarif postal calqué sur l’offre Livre et Brochure — réservée aux expéditions à l’étranger. « Cette solution de bon sens existe déjà dans des pays voisins : en Allemagne, par exemple, l’envoi d’un livre sur le territoire national coûte 2 € », notent les signataires.

Une mesure pourtant simple, qui tarde de toute évidence, mais qui faciliterait « l’échange et la circulation fluide des idées à travers tout le pays ». Un tel geste représenterait « un signe brillant, positif, résilient, une libération de l’envoi, une ouverture qui profitera à tous ».

Les signataires de ce texte sont les suivants : 

AMEB maisons d’édition de Bretagne,
Éditeurs associés de l’Est,
Éditeurs des Hauts-de-France,
coll. libris éditeurs en Pays de la Loire,
N2L éditeurs de Normandie,
Éditeurs de Nouvelle-Aquitaine,
ERO éditeurs de la région Occitanie,
Éditeurs du Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur,
EIRA éditeurs en Rhône-Alpes et Auvergne,
AETI éditeurs de Tahiti et des îles,
Jedi Paca, France Photo Book,
Les Éditeurs associés,
L’autre livre,
UEVI éditeurs de voyage indépendants,
SEA Syndicat des Éditeurs Alternatifs,
SLF Syndicat de la Librairie Française,
LILE libraires de l’Est, alip libraires en Pays de la Loire,
ARLL Mayotte, Libraires en Normandie,
LINA libraires de Nouvelle-Aquitaine,
Librairies Initiales,
Libraires Ensemble,
Comité Quartier Latin,
CIL Confédération de l’Illustration et du Livre,
MEL Maison des Écrivains et de la Littérature,
Pen club français,
FILL Fédération Interrégionale des agences du Livre et de la Lecture

photo Kathleen Conklin, CC BY 2.0

29 Commentaires

 

Jean

22/05/2020 à 17:48

Réjouissez-vous, le gouvernement vous promet de vous faire des promesses.

Lol

22/05/2020 à 20:08

Il faut préciser que l'offre "livre et brochure" se fait sans garantie de délai.

Autant dire qu'aucun vendeur sérieux n'accepterait une telle condition. Le lecteur veut recevoir son livre dans la semaine, pas dans le mois.

Le secteur de l'édition dans son ensemble (éditeurs, auteurs, libraires) devrait se remettre en question au lieu de réclamer un énième sauvetage.

Le diable est dans les détails

23/05/2020 à 07:28

« Et ce, alors que des plateformes contournent la législation actuelle interdisant la gratuité des frais de port avec une facturation de 1 centime d’euro. »

Un mensonge répété 100 fois reste toujours un mensonge. Ces plateformes facturent APPAREMMENT 1 centime d'euro la livraison : dans la réalité, cela leur coûte environ 1 euro qu'ils se démerdent pour payer (soit en pressurant l'auteur, soit l'éditeur, soit l'imprimeur, soit en l'assumant, soit en pressurant la Poste). C'est juste que pour une fois, ce n'est PAS LE CLIENT QUI PAIE.
N'importe qui peut faire la même chose, soit en sacrifiant sa marge (comme eux...) soit en s'unissant pour obtenir des prix globaux de livraison avantageux (comme eux...).
Reste aussi la solution socialisante française qui consiste à exiger que les actionnaires de l'État - pardon les contribuables - paient en raison de l'incapacité de certains à s'unir pour lutter efficacement.

Jean

23/05/2020 à 08:36

Vous avez dû mal lire votre propre citation de l'article. Tout le monde sait qu'Amazon ne paie pas 1ct la livraison mais la FACTURE 1ct. Il n'y a pas le moindre mensonge dans l'article. Vous pourriez le vouloir cent fois, il n'existe pas. L'article est correct.

L'attitude d'Amazon s'appelle un abus de position dominante et du dumping, et c'est bien tout le problème. Leur puissance leur permet de vendre à perte ou d'écraser la concurrence. Microsoft a été condamnée pour ça dans les exemples les plus spectaculaires.

Donc vivent les "solutions socialisantes" comme vous dites, comme par exemple le prix unique du livre, ou l'obligation pour les chaînes françaises de financer le cinéma.

Le diable est dans les détails

23/05/2020 à 11:12

Non, la facturation est aussi bidon. Personne n'est dupe : si Amazon facture 1 centime, c'est en raison du marketing : un client se croit flatté (i.e. pressent qu'il fait une bonne affaire), parce qu'il voit un double signe magique (transport à frais nul, ou un seul misérable centime).
Je soutiens que votre propos n'est pas honnête : il n'y a pas de dumping : juste un emploi adroit du... droit. Amazon négocie en force, ce que vous pouvez faire en vous alliant.
Pour information, Microsoft a été condamné à cause de la vente liée, parce que le logiciel Windows (et un paquet d'autres afférents, comme la suite Office) était vendue de façon OBLIGATOIRE : un client ne pouvait pas exiger de ne pas l'utiliser, alors que l'ordinateur pouvait très bien fonctionner sans (avec Linux par exemple) : on ne pouvait pas séparer l'achat de la machine (le matériel) du logiciel. C'est comme si Peugeot vous facturait une carte Michelin avec votre véhicule !
Ici, ça n'a aucun sens : la vente se fait OBLIGATOIREMENT par correspondance, donc le prix de la correspondance est inclus (1 centime, bien que ça coûte un euro en réalité, MONTANT QU'AMAZON ASSUME). Qu'Amazon assume en pressurant la Poste ou un fournisseur n'est que le reflet de sa puissance et de sa position dominante. Mais le client n'a rien à voir là-dedans : contrairement au cas Microsoft, il y trouve son INTÉRÊT !
Votre proposition revient à déclarer le système actuel comme illégal, ce qui est faux, et de faire payer aux contribuables votre manque de capacité à vous aligner sur la concurrence.
Entendons-nous bien : je n'approuve pas particulièrement certains méthodes d'Amazon, que ce soit la façon dont cette entreprise traite ses salariées (qui n'est finalement qu'à l'image de la société : beaucoup d'éditeurs ne traitent pas mieux leurs auteurs !) ni leur évasion fiscale. Je trouverai juste un combat sur ce plan. Mais les attaquer sur leur force LÉGALE, qui plus est en demandant aux contribuables de vous soutenir, je ne veux pas.

Marie

24/05/2020 à 04:14

Vous savez bien que ça ne s'est pas passé comme ça, c'est après avoir vendu à perte et acquis une position dominante qu'Amazon a obtenu des tarifs ultra avantageux de ses fournisseurs, à commencer par la Poste.

Votre proposition "yaka s'unir" pour obtenir autant est fallacieuse. Même en unissant l'ensemble des acteurs du livre à travers une plate forme commune, il serait impossible d'obtenir les mêmes tarifs qu'un acteur qui domine la vente par correspondance sur tous les produits.

Plus généralement, cela confine à mauvaise foi de demander à une tpe de faire comme une multinationale de centaines de milliards de CA appartenant à l'homme le plus riche du monde. Une entreprise qui, non, n'utilise pas "habilement le droit", mais le piétine.

Editions ZTL ZéTooLu

23/05/2020 à 11:05

J'aimerai tellement que ce tarif devienne réalité...
Nous éditons des ouvrages adaptés à tous les lecteurs, dyslexiques, primo-lecteurs, allophones,
Pour un roman à 5.50€ et il y en a pour 3.95€ de frais de port en écopli en France contre 0.90€ pour l'envoyer en Belgique :-S
Cherchez l'erreur !

alex

26/05/2020 à 11:18

solution : envoyer un livre en France en passant par la Belgique : ça coutera donc 0.90 (envoi en Belgique) +0.90 (retour à l'adresse de livraison en France)= 1.80 ; ça prendra juste un peu plus de temps...

NB : je remarque que tous s'acharnent sur ce pauvre Amazon ; laissez donc le colosse Amazon tranquille ; un obstacle, ça se franchit ou sinon ça se contourne. la ligne Maginot, ça vous rappelle quelque chose ?.....
Et je suis d'accord que les solutions "socialisantes" ont leur place mais pas tout le temps non plus ; nombreux auteurs (et c'est aussi le cas pour les éleveurs et paysans) rêvent de vivre dignement de leur travail et non pas en tant que "fonctionnaire de Bruxelles" déguisé (j'ai rencontré un jour un exploitant agricole qui s'était présenté comme tel : ses revenus tombent tous les mois grâce à la PAC), certains le vivent mal, voire comme une humiliation....

Serge

23/05/2020 à 15:13

L erreur ç est le tarif livres et brochures...0.90 € pour transporter un colis de la France à la Belgique. C est pas sérieux

Michel

23/05/2020 à 15:55

Incroyable coïncidence. Hier, j'envoie un livre à ma mère, pour son anniversaire. Plus de 3 cm : 7 euros de colissimo !! Et en plus, on me dit "il risque pas d'arriver avant jeudi". Incroyable – sur amazon c'est gratuit et rapide. J'étais contraint de le faire en raison de la fermeture des entrepôts. "Ils avaient un tarif livre pour le national, mais ils l'ont supprimé, ne reste plus que le tarif pour l'étranger." Scandaleux, la Poste, tout simplement scandaleux !

Ant Editions

23/05/2020 à 16:14

Il est en effet indispensable que la Poste redevienne un réel service public et puisse proposer des tarifs accessibles.
D'autant que ses tarifs prohibitifs ne garantissent strictement rien... Un Colissimo arrive vite aux alentours des 10€ et quand ils sont "perdus" ou abîmés, la réclamation ne sert pour la plupart du temps à rien.
Vendant en ligne, la Poste m'a perdu au minimum 300€ de diverses commandes : colis ouverts, colis introuvables,... Et les remboursements de ces pertes n'ont pas dépassé la trentaine d'euro.

Riri87

23/05/2020 à 19:21

Toujours en train de se plaindre,le monde de l édition....Pourquoi pas l envoi gratuit aussi... déjà assez d aide pour vous..tout le monde veut des aides , des exonérations, des annulations de dette et j en passe...y en a marre ¡!!!!!!!!!

Fuloret

23/05/2020 à 19:13

Bonne idée, le transport des livres devrait même être gratuit. Mais, vous oubliez un détail ... La Poste est depuis 2010 une société privée. Le gratuit, c'est terminé. Depuis mars 2020, l'état est même devenu actionnaire minoritaire avec 34 %.
Il faut pour avoir des tarifs avantageux déjà dans un premier temps une re nationalisation de La Poste.
Par exemple, ce n'est parceque l'état possède 15

Sebl

23/05/2020 à 21:28

La poste dégradé son service depuis des années, la limitation à 3cm (totalement illicite du point de vue des conventions de l'union postale universelle, un organe de L'ONU) d'abord pour les particuliers, puis pour les pros, et derrière le colissimo qui coûte une blinde.
Et derrière quand on demande un envoi en poste lente pour de l'international, ils connaissent pas, plein pot ou rien.
Même pour les recommandés j'ai souvenir il y a quelques années avoir payé mons cher un Allemagne-France que ce que je payais pour un envoi national !
Bref, la poste se saborder et embarqué avec eux tous les petits usagers, pros et particuliers.

Bp735840

23/05/2020 à 21:30

La question fondamentale ne doit pas être axée sur le coût mais plutôt sur la capacité à La poste de garantir ses engagements et aujourd hui ce n est plus du tout le cas.On a tous vu son engagement durant la crise du Covid !!!
Je ne serai pas étonné de voir la poste disparaître ou changer de nom...et le départ de son président walh avec ses stratégies hasardeuses qui plombent l economie française.

Reen-K

23/05/2020 à 23:25

Bonsoir, ceci semble intéressant. Mais qu'en est-il pour les particuliers qui tentent d'arrondir leur fin de mois en vendant des livres (neuf ou occasions) sur plate-forme ? Pourront ils bénéficier de ce tarif avantageux ou cela ne concernera que les entreprises...?!?

alhena vega

24/05/2020 à 02:03

j'habite en Corse et la livraison d'un livre style BD m'a couté 30€ !!!alors que le livre vallait 18€ ... Même si les frais sont plus élevés pour la Corse je trouve qd même que 30€ c'est trop cher .....

Scott

24/05/2020 à 05:40

La poste est un monopole... Société privée ou pas. Nous n'avons pas le choix pour utiliser leur service. Ils augmentent leur prix, ce qui asphyxie les petites entreprises par rapport aux gros. Amazon fait du dumping avec les frais d'expédition et c'est très efficace comme stratégie. Il asphyxie lentement les petits commerçants et les moins petits aussi

Pourkoipas21

24/05/2020 à 08:34

La poste n'est plus un service public. Les tarifs ont explosé. Pendant le confinement le gouvernement n'a pas trouvé anormal qu'ils ne distribuent pas le courrier ou que les bureaux soient fermés. Moi, auxiliaire de vie je n'ai jamais arrêté de bosser, sans aucune prime, rien. L'aide aux personnes même par l'envoi de livres si elles ne leur rapporte rien, ils s'en moquent. Prenez la place, tous les travailleurs de la poste, vous verrez ce que cela fait de travailler vraiment.

Ant Editions

24/05/2020 à 10:47

Alors les aides existantes... euh... comment dire... Il est très compliqué de rentrer dans les clous : un % de ventes en librairie est demandé et cela oblige à avoir un diffuseur (ce qui est loin d'être le cas des indés). Les fonds de secours pour le Covid vont plus facilement aller à des gros qui peuvent justifier une baisse significative que des petits (qui vendent souvent en ligne). Maintenant, l'idée n'est pas de demander la charité mais d'avoir simplement des affranchissements à un tarif correct. Le prix pour envoyer un seul bouquin dépasse vite les 5€ et dès qu'on en a un ou deux en plus, on arrive vite aux 10... soit au moins la moitié du prix du livre, voire la totalité (selon le bouquin). A moins qu'en bout de chaîne, le lecteur accepte de payer un livre 5€ plus cher (au minimum)... mais cela va encore plus nuire à l'économie du livre.

Kiki74

24/05/2020 à 11:23

Bonjour,
Pour répondre à pourkoipas21,
Je suis factrice et moi aussi je n'est pas arrêtée de travailler. Pas de prime non plus mais une direction qui profite de la situation pour reorganiser la distribution.
J'entends ou lis beaucoup de critique sur la poste et oui la poste n'est plus ce qu'elle est mais arrêter de dire qu'on ne travail pas, 100 colis (non prioritaires) par jour depuis le Covid j'aimerais bien vous voir à ma place. Nous sommes en première ligne et avons eu du mal à obtenir des masques. Ne rendez pas les facteurs et factices responsable de leur direction. Merci

Fred

24/05/2020 à 17:24

Kiki 74 tout à fait d'accord avec vous! moi aussi je suis facteur….pendant le confinement on a distribué plus de colis que pendant la période de Noël. Donc le boulot on l'a fait et bien

Fred

24/05/2020 à 14:03

0,90e pour un envoi en Belgique arrêtez les fausses informations

alex

26/05/2020 à 11:23

ah....c'est bien ce qu'il me semblait aussi ....

Marc Georges

24/05/2020 à 14:49

Pour ma part, cette mesure me gêne pour plusieurs raisons.

- Le premier bénéficiaire en serait Amazon. Cela ne viendrait qu'à renforcer ses marges en diminuant l'un des ses plus gros postes : les frais de port.

- Une telle demande permet de cacher une réalité gênante pour certains acteurs de la chaîne du livre. Amazon peut se permettre de ne pas pas facturer les frais de port, car les éditeurs lui accordent une marge bien plus importante que celle qu'ils accordent aux librairies traditionnelles. Amazon peut payer les frais de port, sa marge le lui permet. Pour les libraires, cela est impossible. La réponse à cette question des frais de port n'est pas à chercher dans une aide publique, mais dans une réflexion sur la marge minimum accordée aux libraires.

- Le métier de libraire n'est pas de vendre en ligne. Son métier n'est pas d’être un logisticien. Si celui-ci le fait ; à terme une partie de sa clientèle va se détourner de sa boutique et ne plus y venir, et viendra la question : "Pourquoi garder un magasin avec ses frais élevés, si je peux faire mes ventes par le net ?" Ce sera la multiplication des "librairies-garage" qui ne seront que des entrepôts. La librairie n'a de raison d'être que si le client se rend dans le magasin. Il ne le fera que si il y fait des découvertes et qu'il repart avec un livre qu'il n'avait pas prévu d'acheter ; définition littérale du mot shopping, adaptée un monde du livre.

- Il reste un cas spécifique : les éditeurs. Le coût de transport d'un seul livre peut être supérieur à la marge de celui-ci. Ce qui va être un obstacle pour les petites livraisons vers les librairies. Il y a le système Prisme qui apporte une première solution. Peut-être faut-il un tarif postal spécifique pour ces cas ? Mais il est dangereux d'avoir une activité économique bénéficiant d'une subvention, celle-ci finissant toujours par disparaître.

Marc Georges
La Demeure du Livre

Ant Editions

24/05/2020 à 18:53

Pour répondre à Marc Georges :
Mais pour approvisionner le libraire, il faut bien lui envoyer les livres à la base...
Pour ma part, de façon très pragmatique : quand je vends un ou deux livres à un libraire, je perds surtout du temps (logistique et suivi compta) car entre le coût de l'envoi, le temps passé et la remise au libraire, il n'y a aucune marge dessus.
J'ai regardé un peu pour Prisme et c'est une usine à gaz, pas du tout pratique pour des petits volumes.

L'idée d'avoir un tarif postal bien moins coûteux serait justement de pouvoir aussi contrer Amazon : il s'agirait avant tout d'un choix sociétal et éthique pour un éditeur d'être dessus ou pas. Au lecteur ensuite de faire son choix de modèle économique.
Déjà, on obtiendrait les mêmes tarifs postaux qu'Amazon, tout le monde s'en porterait bien mieux.

alex

26/05/2020 à 11:44

je ne comprends pas cette obsession de
- se comparer à Amazon
- faire comme Amazon
- lutter contre Amazon
- ressembler à Amazon
- détruire Amazon
- jalouser Amazon
- envier Amazon
- craindre Amazon
- redouter Amazon
- amazoner Amazon
la solution est sans doute ailleurs
les colosses existent et ont toujours existé, dans tous les domaines
ce n'est ni bien ni mal , mais juste une réalité
au lieu de vouloir se comparer à ces colosses , un chinois cherche à être plus malin ou à le contourner plutôt qu'à s'affronter à plus fort que lui
apprenons à être plus malins, nous savons le faire (la ligne Maginot, ça vous parle ?....)

Toute la chaîne du livre est à revoir : le premier scandale est la misérable rémunération des auteurs. Commençons pas là, le reste n'est qu'une affaire de logistique.
Et en effet, comme le dit un contributeur , défendre le livre/la création littéraire c'est d'abord défendre les librairies , défendre l'échange et le rapprochement social et non la distanciation sociale si vous voyez ce que je veux dire... Le vrai problème actuel semble être celui des "petits" éditeurs concernant des envois unitaires de livres. Il n'y a pas de solution miracle , mais si les gros éditeurs acceptaient de jouer le jeu, un système de PEREQUATION pourrait être mis en place (sur le modèle des aides que l'Europe veut mettre en place pour relancer l'économie suite à l'épidémie ou sur le modèle de contribution des états aux organisations internationales) ....voilà selon moi la vraie solution "socialisante" : le grand aide le petit, le riche aide le pauvre, le fort aide le faible... et ce système d'entraide profitera à l'ensemble de la profession qui en sortira grandie. Enfin Puisque certains évoquent la Belgique et leurs frais de port , n'oublions pas aussi leur devise :
L'UNION FAIT LA FORCE !
bonne journée à tous

alex

26/05/2020 à 11:07

bonjour il est vrai qu'un mensonge répété 100fois reste un mensonge. Je mettrai juste un bémol à votre théorie affirmant que "C'est juste que pour une fois, ce n'est PAS LE CLIENT QUI PAIE" ; détrompez-vous : in fine, c'est bien le client dans 90 % des cas qui paie , mais souvent de manière déguisée. Regardez attentivement les tarifs de certains grands groupes ou plateformes et vous comprendrez vite que sous des apparences charitables, les prix des articles sont gonflés pour compenser les frais de livraisons plus ou mois "offerts". Rien n'est offert et Je ne connais aucun commerçant philanthrope ... d'ailleurs le but du commerce n'est pas de donner mais de vendre. Ce qui est acceptable tant qu'on ne prend pas le client pour un gogo. Bonne journée.

Client Amazon

27/05/2020 à 08:18

Vous avez raison, Alex, sur les produits standards : la plupart sont gonflés pour couvrir les frais de transports. Il faut toujours vérifier sur le site marchand pour voir si c'est une bonne affaire. C'est une façon générale de procéder : on compare toujours, pour savoir si c'est le meilleur prix (pas parce que c'est marqué sur la vitrine d'un site).
En revanche, c'est TOUJOURS vrai pour les livres, puisque le prix du livre est unique... Donc le client Amazon LECTEUR est toujours gagnant.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Traducteurs littéraires : aujourd’hui et demain

En s’appuyant sur La condition socio-économique des traducteurs littéraires, une enquête réalisée auprès des adhérents de l’ATLF en décembre 2019 dans le sillage des États généraux du livre et du rapport Racine, les intervenants parleront des conditions de travail des traducteurs littéraires, avant, pendant et après la crise sanitaire.

05/03/2021, 15:05

ActuaLitté

MeFu : première association d'auteurs de BD professionnels en Italie

Né comme groupe de recherche au printemps dernier, MeFu – Mestieri del Fumetto – est aujourd’hui la première association de professionnels (scénaristes, illustrateurs, coloristes…) de la bande dessinée en Italie, dans une période où ce genre semble être de plus en plus apprécié par les lecteurs. 

03/03/2021, 16:21

ActuaLitté

Joel Dicker quitte son éditeur et Hachette pour créer sa maison

Le plus grand vendeur de romans de l’année 2020, Joël Dicker, annonce un nouveau départ. Une nouvelle carrière, qui le pousse à quitter sa maison originelle, les éditions De Fallois, où il a publié ses précédents romans. L’aventure sera plus personnelle encore, puisqu’il envisage de monter sa propre structure, dont il confie la responsabilité au groupe Editis.

03/03/2021, 08:29

ActuaLitté

Valèria Gaillard Francesch et Željka Somun accueillies au Chalet Mauriac

Ce lundi 1er mars a marqué l'ouverture d'une nouvelle saison au Chalet Mauriac, à Saint-Symphorien, en Gironde. Deux traductrices, l'une venant d'Espagne et l'autre de Croatie, sont accueillies, pour ouvrir l'année. Pour la première fois, les résidences cinéma du Chalet Mauriac seront dotées de bourses de création.

02/03/2021, 16:06

ActuaLitté

Mort du poète jordanien Tayseer Al-Najjar, emprisonné aux Émirats arabes unis

Le poète et journaliste jordanien Tayseer Al-Najjar est décédé le jeudi 18 février dernier à l'âge de 46 ans d'une défaillance cardiaque. Selon sa famille et ses proches, la peine de prison qu'il avait effectuée entre 2016 et 2019 à Alwathba, non loin de la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dabi, serait à l'origine des dégradations de ses conditions de santé.

02/03/2021, 11:25

ActuaLitté

Leïla Slimani, marraine de la 26e édition de la Semaine de la langue française

Rendez-vous de tous les amoureux de la langue française, en France et dans le monde, la Semaine de la langue française et de la Francophonie se tiendra du 13 au 21 mars 2021, prenant cette année un tournant résolument numérique. L’écrivaine et journaliste Leïla Slimani, prix Goncourt en 2016 pour son roman Chanson douce, sera la marraine de cette édition particulière, placée sous le thème d’« Un bol d’air ! »

01/03/2021, 17:42

ActuaLitté

L'écrivain et critique littéraire Philippe Jaccottet est mort

Le poète, traducteur et critique littéraire suisse Philippe Jaccottet est mort ce mercredi 24 février à l'âge de 95 ans, a annoncé sa famille. À la tête d'une vaste œuvre poétique, son idéal artistique était de produire des textes « contre le vent et l'obscurité ». En tant que traducteur, il s'est confronté aux écrits de Goethe, Hölderlin, ou encore Thomas Mann.

25/02/2021, 12:04

ActuaLitté

Une vaste étude sociologique sur les auteurs de BD en Charente

Sylvain Aquatias, sociologue, maître de conférences en sociologie à l'Université de Limoges et membre du Groupe de REcherches Sociologiques sur les sociétés COntemporaines (GRESCO), et Alain François, chercheur en histoire visuelle contemporaine, ont signé une imposante étude sociologique consacrée aux auteurs de bande dessinée en Charente. De leur propre aveu, le fruit de leur travail a un côté « bien déprimant ».

24/02/2021, 15:41

ActuaLitté

Lawrence Ferlinghetti, poète, éditeur et libraire de la Beat Generation, est décédé

Lawrence Ferlinghetti, figure de la Beat Generation, mouvement artistique essentiellement américain de la seconde moitié du XXe siècle, est décédé ce 22 février à l'âge de 101 ans, a confirmé l'enseigne qu'il avait créée, City Lights Booksellers & Publishers. Lui-même poète, Ferlinghetti a participé à la diffusion des textes des auteurs beat en créant sa librairie et sa maison d'édition.

24/02/2021, 09:48

ActuaLitté

La chanteuse et amie des poètes, Helène Martin, est morte

Poétesse elle-même, Helène Martin s’est fait un nom en mettant en chanson les textes de Genet, d’Aragon ou de Pablo Neruda. Cette auteure, interprète et compositrice, s’est éteinte le 21 février à l’âge de 92 ans.

 

22/02/2021, 16:05

ActuaLitté

Toulouse Métropole finance 4 bourses de création

Toulouse Métropole développe, dans le cadre de sa charte de Lecture publique, son soutien à la création littéraire et à la diffusion. Ainsi elle organise, pour la sixième année consécutive, un appel à projets autour de 4 bourses de création dans les catégories suivantes : littérature jeunesse, littérature générale, littérature internationale et bande dessinée.

19/02/2021, 11:53

ActuaLitté

Retraite : les auteurs hésitent à se faire tondre ?

Tout portait à croire que l’initiative du Conseil Permanent des Écrivains n'emporterait pas l’adhésion. Un courrier, adressé à Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, demandait la prolongation d’un texte portant sur les cotisations retraite des artistes-auteurs. La tristement célèbre circulaire de 2016 serait, estimaient le CPE et 22 autres organisations avec lui, une bonne chose. Pourtant, des voix dissidentes se permettent d’avancer un tout autre avis, plus argumenté.

19/02/2021, 11:07

ActuaLitté

L'Université de Poitiers accueille un auteur ou une autrice de BD en résidence

Le service Culture de l’Université de Poitiers annonce l'ouverture d'une résidence d'artistes à un auteur ou une autrice de bande dessinée, sur 2021 et 2022. La durée totale de cette résidence, répartie sur deux années civiles, sera de 4 mois et demi.

19/02/2021, 09:53

ActuaLitté

Académie française : vote le 4 mars pour le fauteuil de François Weyergans

Quelques semaines après l'élection de Chantal Thomas au fauteuil précédemment occupé par Jean d'Ormesson, le n°12, l'Académie française accueillera peut-être un nouveau membre, le 4 mars prochain. Une élection décidera en effet de la personne qui siégera au fauteuil 32, celui de François Weyergans.

19/02/2021, 09:25

ActuaLitté

“Vanessa m’a assassiné, point barre” : ce que raconte l'ultime livre de Gabriel Matzneff

Il fallait s’y attendre : dès lors que ActuaLitté a dévoilé l’existence – secret de polichinelles hypocrites au demeurant – du nouveau livre de Gabriel Matzneff, ce dernier est devenu LE texte à se procurer. Si la rédaction ne compte plus les appels de curieux décidés à mettre la main sur le texte, Vanessavirus, France Inter assure l’avoir bouquiné. Sans surprise, du Matzneff, bien magnanime à son propre égard…

18/02/2021, 10:03

ActuaLitté

Retraite des auteurs : Roselyne Bachelot appelée à l'aide

EXCLUSIF – « Madame la ministre… » En recevant le courrier signé par 23 organisations d’auteurs, Roselyne Bachelot a dû imaginer que son week-end de Saint-Valentin allait virer à la Saint-Barthélemy. Et pourtant non : à l’initiative du Conseil Permanent des Écrivains, un courrier a été communiqué à la ministre et aux différents services concernés par le dossier Agessa. Celui qui porte sur la retraite des auteurs.

16/02/2021, 17:31

ActuaLitté

Ken Follett annonce la parution d'un nouveau roman en 2021, Never

L'écrivain gallois Ken Follett n'a visiblement pas perdu son temps, pendant les confinements. Il annonce ainsi, à la surprise quasi générale, la parution d'un nouveau roman, en novembre 2021. Never, de plus, est présenté comme un thriller contemporain, genre dans lequel Follett n'était pas vraiment attendu...

11/02/2021, 17:30

ActuaLitté

Artistes et critiques mis en lien par la Bourse Ekphrasis 2021

Pour la deuxième année consécutive, l'ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques) s'associe à l'AICA France (Association Internationale des Critiques d'Art) et au Quotidien de l'Art afin de mettre en relation 10 artistes et des critiques et de permettre ainsi la rédaction et la diffusion des textes qui en découlent.

09/02/2021, 10:31

ActuaLitté

L'Académie française reporte l'élection au fauteuil de François Weyergans

Quelques semaines après l'élection de Chantal Thomas au fauteuil de Jean d'Ormesson, le 28 janvier dernier, l'Académie française devait procéder, le 25 février prochain à un nouveau suffrage, cette fois pour élire le nouvel occupant ou la nouvelle occupante du fauteuil 32, occupé par François Weyergans jusqu'à son décès, le 27 mai 2019.

08/02/2021, 14:35

ActuaLitté

BD : une charte pour l'accueil des auteurs et autrices dans les festivals

Le collectif AAA (Autrices Auteurs en Action) propose aux organisateurs de festivals et autres salons souhaitant inviter des créateurs de bande dessinée une charte qui pose « un cadre éthique » pour ce faire. Une série de préconisations, tout simplement, qui engagent les différents participants à de tels événements.

08/02/2021, 10:57

ActuaLitté

Rapport Racine : un an après, des artistes-auteurs à bout

Il y a un an, 3500 créateurs de tous secteurs confondus signaient une tribune dans Le Monde pour demander l’application du Rapport Racine. Du jamais vu dans l’industrie culturelle. Un an plus tard, où en est-on ? L’espoir d’un véritable statut pour les artistes-auteurs semble enterré.

05/02/2021, 17:42

ActuaLitté

Rencontres et signatures : les recommandations tarifaires 2021 de La Charte

La Charte recommande des tarifs pour les rencontres et les signatures, qui sont réévalués chaque année. Les recommandations de l'année 2021 viennent d'être communiquées par l'association de défense des droits des auteur·rices et illustrateur·rices jeunesse.

04/02/2021, 11:59

ActuaLitté

Disparition de Michel Le Bris, écrivain et créateur du festival Étonnants Voyageurs

L'écrivain, philosophe et éditeur Michel Le Bris est mort ce 30 janvier 2021 à l'âge de 76 ans aux côtés de sa femme Eliane et de sa fille Mélani, apprend-on du festival Etonnants Voyageurs. Spécialiste de l'écrivain Robert Louis Stevenson, passionné de voyages, de flibustes et de littérature, Le Bris avait créé en 1990 le festival Étonnants Voyageurs, organisé chaque année à Saint-Malo, devenu la vitrine du concept de « littérature-monde ».

30/01/2021, 14:10

ActuaLitté

Expo, documentaire, fresque... En 2021, des hommages à Albert Uderzo

L'année 2020 a été marquée par la disparition du cocréateur d'Astérix et Obélix, Albert Uderzo, le 24 mars. L'année 2021 verra se multiplier les hommages, avec quatre événements d'ores et déjà annoncés. Le Musée Maillol, à Paris, lui consacrera une exposition, du 17 avril au 30 septembre, tandis qu'Angoulême verra l'apparition d'une fresque en son honneur. Et la télévision ne sera pas en reste...

29/01/2021, 11:31

ActuaLitté

L'autrice Chantal Thomas élue à l'Académie française

L'Académie française a procédé à l'élection de la nouvelle occupante du fauteuil de Jean d'Ormesson, à la place F12, ce jeudi 28 janvier 2021 : l'autrice Chantal Thomas a été élue, et devient ainsi la 6e femme à siéger actuellement sous la Coupole.

28/01/2021, 16:18

ActuaLitté

L'auteur espagnol Alejandro Galindo en résidence à la Cité de la BD

La Maison des auteurs de la Cité de la bande dessinée accueille en résidence, de janvier à juin 2021, l'auteur espagnol Alejandro Galindo. Collaborateur de longue date du quotidien régional La Verdad, Galindo a aussi illustré de nombreux ouvrages pour la jeunesse, ainsi que des manuels scolaires...

27/01/2021, 12:06

ActuaLitté

Rapport Racine : près de 500 signataires pour un boycott du FIBD d'Angoulême

Comme en 2020, l'édition 2021 du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême sera revendicative, pour les auteurs. Ou ne sera pas : une tribune, réunissant près de 500 signatures à l'heure de la publication de cet article, assure que les artistes-auteurs seront prêts à appliquer « le boycott total du versant public du Festival d’Angoulême », en juin 2021, si le Rapport Racine n'est pas suivi de plus d'effets.

22/01/2021, 09:54

ActuaLitté

L'auteure camerounaise Hermine Yollo en résidence à Bordeaux

L'auteure camerounaise Hermine Yollo est accueillie en résidence à La Prévoté à Bordeaux, du 6 janvier au 15 février 2021, dans le cadre d’un partenariat entre l’Institut des Afriques (IdAf) et l'agence du livre en Nouvelle-Aquitaine ALCA. Elle est la lauréate de la résidence d’écriture francophone « Afriques-Haïti 2021 ».

21/01/2021, 17:09

ActuaLitté

Qui pour succéder à Jean d'Ormesson à l'Académie française ?

Le jeudi 28 janvier prochain, l'Académie française doit procéder à l'élection du nouvel occupant ou de la nouvelle occupante du fauteuil de Jean d'Ormesson, à la place F12. Le dépôt des candidatures est désormais fermé, et les prétendants sont connus...

15/01/2021, 10:42

ActuaLitté

L'autrice Octavia Roodt en résidence à la Cité de la BD d'Angoulême

La Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême accueille, en janvier et février 2021, l'autrice sud-africaine Octavia Roodt en résidence. Elle travaillera à cette occasion sur son premier long récit, Promised Land, une fiction autobiographique qui se déroule dans une ferme sud-africaine.

13/01/2021, 11:08

ActuaLitté

Les organismes de gestion collective autorisés à aider financièrement les auteurs

L'ordonnance n° 2020-1599 du 16 décembre 2020 introduit quelques mesures ayant trait au monde de la culture, pour faire face à la crise Covid. Elle prolonge notamment la possibilité, pour les organismes de gestion collective, de soutenir financièrement les auteurs et titulaires de droit en puisant dans les sommes allouées aux actions artistiques et culturelles.

17/12/2020, 09:36

ActuaLitté

Correcteurs, auteurs, scénaristes : dans l'édition et ailleurs, la parole libre

Ils partagent un même fardeau : celui de la création, dans la solitude. Et à ce titre, se confrontent aux mêmes écueils, sans nécessairement le savoir. Correcteurs, scénaristes, auteurs : des métiers liés au livre, à l’écrit tout du moins, qui ont tous trois décidé de prendre la parole publiquement. Et dénoncer leurs conditions de travail, en partageant sur les réseaux un florilège de mauvaises pratiques. Un pour tous, tous pour un.

16/12/2020, 15:20

ActuaLitté

Référé-liberté, manifestations : les professions du théâtre mobilisées

La reconduction de la fermeture des lieux culturels, annoncée par le gouvernement dès le 10 décembre dernier en conférence de presse, a contrarié et déçu les professionnels du secteur. Les auteurs du théâtre, notamment, vont faire entendre leur voix par une procédure « référé-liberté » auprès du Conseil d'État et des manifestations.

15/12/2020, 11:26

ActuaLitté

Des romans à la télévision : Bernard Minier, le polar au coeur

Avec Le diable au cœur, Bernard Minier signait son premier scénario pour le petit écran — en l’occurrence, celui de France Télévisions. Réalisée par Christian Faure, cette fiction était diffusée sur France 2 ce 9 décembre. L’écrivain, qui assure être fan de séries, savoure également l’évolution que le projet a connue, pour devenir un long-métrage. Avec Laura Munõz, journaliste espagnole et coscénariste, l’aventure commençait bien.

12/12/2020, 12:46

ActuaLitté

Débuts, une revue littéraire pour accueillir les textes des jeunes auteurs

La situation sanitaire aura compliqué, si cela était encore possible, l’arrivée des jeunes auteurs au sein des maisons d’édition. Pour mettre un pied à l’étrier, quoi de mieux qu’une publication d’un texte au sein d’une revue littéraire ? Constatant des carences en la matière, Mona Messine et Alizée Freudenthal, jeunes autrices, avancent Débuts, un titre qui fera son entrée en janvier 2021.

11/12/2020, 15:18

ActuaLitté

Disparition de Richard Corben, grand maître de l'horreur dessinée

Né le 1er octobre 1940, l'auteur américain de bandes dessinées Richard Corben est mort le 2 décembre 2020, à l'âge de 80 ans. Salué par le Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2018, il a marqué le 9e art avec des oeuvres oscillant entre fantasy et horreur.

11/12/2020, 12:13

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Centres commerciaux fermés : Furet du Nord et Decitre très concernés

Ce vendredi soir, ce sont près de 130 centres commerciaux supplémentaires qui fermeront — leur superficie excède les 10.000 m2, norme désormais imposée par le gouvernement. Nouvelle mesure sanitaire sévère, qui concernait déjà les espaces de plus de 20.000 m2. Soit désormais plus de 500 centres en France. Pour autant, le groupe Furet Decitre s’inquiète d’une essentialité des librairies, à géométrie variable.

05/03/2021, 16:14

ActuaLitté

Culture : les inégalités entre les femmes et les hommes persistent

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le ministère de la Culture publie l'édition 2021 de l'Observatoire de l'égalité entre femmes et hommes dans le domaine de la culture et de la communication. « De l’entrée dans la vie active à la reconnaissance de leur talent, la déperdition reste forte », indique encore ce rapport annuel.

05/03/2021, 12:15

ActuaLitté

Les livres du Dr. Seuss jugés racistes resteront disponibles dans des bibliothèques

En annonçant la fin de la vente de 6 ouvrages du Dr. Seuss, pour cause d'imagerie raciste, la société Dr. Seuss Enterprises, qui gère le patrimoine de l'auteur, a relancé le débat autour du poids de la représentation et de la mémoire littéraire. Plusieurs bibliothèques américaines, dont le réseau new-yorkais, ont assuré que les titres seront toujours disponibles au prêt.

05/03/2021, 11:26

ActuaLitté

Lire des livres au téléphone : l’initiative d’une libraire pour combattre la solitude

Lire des livres au téléphone : voici comment peut évoluer la profession du libraire et instaurer une nouvelle relation avec les lecteurs. Plus proche, plus chaleureuse, même dans une période où la proximité ne semble pas être à l’ordre du jour… Une initiative mise en place par une libraire italienne de Trieste pendant la deuxième vague de la pandémie a suscité nombre d’adhésions. Et en France, avec L’école des loisirs, un projet similaire dans le secteur jeunesse a vu le jour. 

05/03/2021, 09:46

ActuaLitté

Inde : une ancienne prison abrite des manuscrits sur feuilles de palmier

Une des plus anciennes prisons de l'État indien du Kerala, au Sud-Ouest du pays, accueillera bientôt les Archives centrales, et une collection inestimable de manuscrits sur ôles, les feuilles de palmier. Ces documents retracent l'histoire Travancore, ancien État princier des Indes britanniques.

05/03/2021, 09:11

ActuaLitté

La complainte de Superman, un poème inédit de Nabokov

Quelques années avant la publication de son Lolita, Vladimir Nabokov s’était aventuré dans le monde de la poésie. Et pas n’importe comment : un texte, composé en juin 1942, vient d’être retrouvé. The Man of To-morrow’s Lament se présente comme un monologue, dont le personnage n’est autre que Superman. Une figure éminemment américaine, pour cet émigré arrivé le 28 mai 1940 à New York.  

04/03/2021, 16:13

ActuaLitté

Accusé d'agression sexuelle, PPDA se défend : “Il ne s'est rien passé”

Invité sur TMC, chaîne du groupe TF1, qui l’avait dégagé, Patrick Poivre d’Arvor a officiellement pris la parole pour répondre aux accusations qui pèsent. Lancées par Florence Porcel, dans une plainte pour viol, elles mettent lourdement en cause l’ancien présentateur, dépeint comme un homme ayant eu une emprise sur elle. Le tout doublé par la parution en janvier dernier d’un ouvrage à clefs, Pandorini.

04/03/2021, 15:00

ActuaLitté

L'année 2020 s'achève moins mal que redouté chez Editis

Les tractations entre les groupes Lagardère et Vivendi n’ont pas fait parler d’eux depuis près d’un mois. Pour autant, les entités affichent des résultats assez nuancés. Ceux de Vivendi, incluant la maison Editis, sont ensoleillés, avec 1,2 % de croissance, à 16,09 milliards €, et un résultat opérationnel de 1,468 milliard €, à 6,3 % de hausse. En somme, tout va plutôt bien, dans l’ensemble.

04/03/2021, 14:58

ActuaLitté

200.000 € en trois jours pour le documentaire consacré à Mike Mignola, créateur d’Hellboy

Le documentaire Mike Mignola : Drawing Monsters reviendra sur la carrière de l’auteur et sur l’influence de son diable alcoolique au sein de la pop culture. Lancé le 2 mars dernier, le kick-starter finançant le projet a atteint son objectif de 50.000 $ en moins de 24 h, et continue depuis de grimper. Il faut dire que le film à venir a de quoi intéresser les fans : on y apprendrait notamment le rôle de Neil Gaiman sur le scénario du film HellBoy 2 de Guillermo Del Toro. 

04/03/2021, 13:08

ActuaLitté

Bibliothèque Sainte-Barbe : “semi-victoire” pour les étudiants, mais la grève se poursuit

Mobilisés depuis la fin de l'année 2020 pour défendre leurs droits, les moniteurs-étudiants de la bibliothèque Sainte-Barbe se réjouissent de nouvelles garanties d'activité en cas de confinement et de fermeture de l'établissement. Pour autant, la mobilisation du personnel de la bibliothèque ne s'interrompt pas, après l'annonce de la suppression de deux postes de contractuels.

04/03/2021, 12:38

ActuaLitté

Allemagne : les librairies du pays ouvertes à partir du 8 mars

La chancelière Angela Merkel a annoncé ce mercredi 3 mars un plan de sortie de confinement et d'allégement des contraintes sanitaires dans le pays. Celui-ci inclut une réouverture des librairies allemandes à partir du 8 mars. Les commerces du livre étaient fermés depuis le 16 décembre dernier, avec quelques exceptions au sein des Länder.

04/03/2021, 10:25

ActuaLitté

Géorgie : la crise politique avive les craintes pour la liberté d'expression

Une crise politique de forte ampleur s'est déclarée en Géorgie, après l'arrestation, le 23 février, de l'opposant au pouvoir Nika Melia, député et président du Mouvement national uni. Des manifestations ont eu lieu dans la capitale Tbilissi, avant un fragile retour au calme provoqué par une rencontre entre la présidente, Salomé Zourabichvili, et le président du Conseil européen, Charles Michel.

04/03/2021, 09:55

ActuaLitté

Niala, une BD érotique chez Glénat taxée de racisme 

Encore un coup de la Cinquième colonne ? Les éditions Glénat ont dû affronter une tornade, doublée — ô misère ! — d’une pétition, alors que s’avançait la publication de Niala. Cette bande dessinée érotique devait sortir le 10 mars. Mais, revirement, l’éditeur s'est retrouvé au milieu d'une vilaine polémique. Selon ses détracteurs, elle reprendrait « les principes des bandes dessinées racistes des années 50 ».

03/03/2021, 18:02

ActuaLitté

L'UNESCO recherche sa Capitale mondiale du livre pour 2023

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé un appel à candidatures pour désigner la Capitale mondiale du livre pour l'année 2023, qui succédera à Guadalajara (Mexique). Pour rappel, les villes candidates devront présenter un projet global pour la promotion du livre et de la lecture, avec des effets à long terme.

03/03/2021, 12:07

ActuaLitté

Recherche : Google et Sci-Hub, plus pratiques que les accès des bibliothèques ?

Le consortium Couperin publie une étude consacrée aux pratiques de recherche documentaire des chercheurs français en 2020, réalisée auprès de 5600 répondants environ sur une période de plusieurs mois. L'objectif était de cerner au mieux les pratiques et les besoins des chercheurs en matière de documentation, dans la perspective du renouvellement des marchés d’outils bibliographiques et bibliométriques. Il semble en tout cas que les accès à la documentation via les bibliothèques restent problématiques...

03/03/2021, 10:55

ActuaLitté

Jacques Henri Lartigue : 100 photos pour la liberté de la presse

Depuis bientôt trente ans, Reporters sans frontières met à l’honneur les photographes les plus marquants du XXe siècle. C’est tout naturellement que Jacques Henri Lartigue et ses images iconiques et joyeuses trouvent aujourd’hui leur place aux côtés de celles de Cartier-Bresson, Doisneau et tous les autres. Une ode à la joie de vivre ! 

03/03/2021, 00:07

ActuaLitté

La médiathèque de Verdun, L'Æncre, sort de terre... sur Minecraft

Ils partirent, ils étaient une vingtaine. Et par un prompt renfort, ils se virent des centaines quand la médiathèque surgit des entrailles de Minecraft. Pour concevoir la nouvelle médiathèque de Verdun, la ville a en effet sollicité l’aide de citoyens. Avec le concours de Michaël George, chef de projet, ils ont dessiné et modélisé L’Æncre, le futur bâtiment.

02/03/2021, 16:44

ActuaLitté

“Pluralisme”, “neutralité du service public” : une loi pour les bibliothèques

Particulièrement attendue par la profession depuis son dépôt au Sénat le 3 février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert, relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique, est désormais publique. Elle insiste notamment sur les notions de « pluralisme » et de « neutralité du service public » pour définir les principes fondamentaux des bibliothèques.

02/03/2021, 15:44

ActuaLitté

Pour cause d'imagerie raciste, 6 titres du Dr. Seuss retirés des librairies

Aux États-Unis, le Dr. Seuss, Theodor Seuss Geisel (1904-1991) de son vrai nom, est une véritable institution de la littérature pour la jeunesse. Mais même les institutions évoluent : la société Dr. Seuss Enterprises, qui gère le patrimoine de l'écrivain décédé, annonce ainsi la fin des ventes de 6 ouvrages, dont And to Think That I Saw It on Mulberry Street (1937) et If I Ran the Zoo (1950), qui véhiculent une imagerie raciste.

02/03/2021, 13:22

ActuaLitté

Malgré la pandémie, 426 livres traduits du français publiés aux États-Unis en 2021

Pour l'instant, les effets de la pandémie ne se font pas encore ressentir sur l'appétence des éditeurs américains pour des ouvrages français : 426 titres seront en effet traduits et publiés en 2021, aux États-Unis, selon le relevé des services culturels de l'ambassade française.

02/03/2021, 12:24

ActuaLitté

Au Bangladesh, la mort de l'écrivain Mushtaq Ahmed en prison enflamme la population

Emprisonné depuis le mois de mai 2020, reconnu coupable de « diffusion de fausses informations » sur les réseaux sociaux, l'écrivain bangladais Mushtaq Ahmed est décédé le jeudi 25 février dernier dans sa cellule, à l'âge de 53 ans. Depuis l'annonce de sa mort, une partie de la population est descendue dans la rue, pour critiquer la loi à l'origine de son emprisonnement, qui restreint considérablement les libertés sur internet.

02/03/2021, 10:50

ActuaLitté

La poésie d'Amanda Gorman doit-elle être seulement traduite par une personne noire ?

Depuis ses interventions à l'investiture de Joe Biden, puis au Super Bowl, la poétesse afro-américaine Amanda Gorman jouit d'une popularité exceptionnelle, entraînant un intérêt de l'édition mondiale pour ses textes. Aux Pays-Bas, la traduction d'un recueil de ses poèmes a toutefois créé une polémique : l'éditeur a choisi de confier la traduction à une personne blanche, l'auteur·e Marieke Lucas Rijneveld, une décision critiquée.

02/03/2021, 10:00

ActuaLitté

Podcast Métiers du livre : de l'importance de la communication

En partenariat avec Dlivrable, ActuaLitté vous propose de retrouver une série de podcasts autour des métiers du livre. Dans ce deuxième épisode, il est question de la communication entre les différents acteurs du livre, élément d’autant plus important que la profession est structurée et fractionnée en des métiers différents, avec leur(s) temporalité(s) et préoccupations propres.

02/03/2021, 08:57

ActuaLitté

Ce 8 mars, que “le génie des femmes vous accompagne au quotidien” 

L’appel est moins formel que celui du 18 juin, mais tout aussi enthousiaste : « Transmettons la force et l’énergie créatrice des femmes en célébrant la Journée internationale des droits des femmes avec nos Box du 8 Mars ! » Les éditions des femmes — Antoinette Fouque ont concocté des box de livres, pour cette occasion toute particulière, déclinées à travers 7 thématiques à découvrir.

01/03/2021, 17:44

ActuaLitté

Jonathan Coe, Alessandro Baricco, Umberto Eco : La compagnie des géants

La Compagnie des Géants. Un nom prédestiné pour une nouvelle collection qui s’ouvre avec de tels auteurs. Les trois premiers titres de ces ouvrages, destinés aux 8/12 ans donnent le ton : faire appel à des auteurs d’aujourd’hui pour raconter aux enfants des histoires de leur choix. Dans ce volet jeunesse, l’éditeur revendique une qualité et une ouverture aux ailleurs…

01/03/2021, 17:06

ActuaLitté

Afghanistan : des bibliothèques en mémoire des femmes victimes du terrorisme

En Afghanistan, alors que des négociations sont ouvertes depuis plusieurs mois entre le gouvernement et les talibans, les attentats et autres actes de violence revendiqués ou non par ces derniers, ainsi que les représailles des autorités, font de plus en plus de victimes au sein de la population. Si ces attaques laissent derrière elles des morts et des vies brisées, elles ont motivé l'ouverture de plusieurs bibliothèques, en hommage aux femmes victimes des attentats.

01/03/2021, 16:57

ActuaLitté

Accessibilité des livres : quelles obligations pour les éditeurs ?

L'Acte législatif européen sur l'accessibilité, voté en mars 2019, rendra prochainement obligatoires un certain nombre de points garantissant l'accessibilité aux livres. Il doit entrer en vigueur en 2025, mais les acteurs de la chaine du livre se préparent déjà aux conséquences, dont les éditeurs.

01/03/2021, 15:54

ActuaLitté

E.L. James (Cinquante nuances de Grey) chez Sourcebooks pour valoriser les autrices 

L'autrice E.L. James s'essaye (un peu) à l'édition, à travers un partenariat avec la société Sourcebooks. L'autrice de Cinquante nuances de Grey a confié l'exploitation de l'intégralité de son catalogue à la maison d'édition, qui ouvre à cette occasion une nouvelle filiale dédiée aux récits écrits par des femmes. James ne s'éloigne pas trop de Penguin Random House, puisque le groupe possède 45 % de Sourcebooks.

01/03/2021, 15:11

ActuaLitté

Hachette acquiert un nouvel éditeur de jeux de société, Le Scorpion Masqué

Dans un communiqué, le groupe Hachette annonce l'acquisition de l’éditeur québécois de création de jeux de société Le Scorpion Masqué. Ce rachat intervient quelques semaines après celui de Sorry We Are French, autre studio de création de jeux de société, et Le Scorpion Masqué devient le 4e studio de création et de développement de jeux de société du groupe, avec Studio H et Funnyfox.

01/03/2021, 12:48

ActuaLitté

Des araignées dans la bibliothèque, recluses et... lectrices ?

Plusieurs bâtiments du campus Ann Arbor de l'université du Michigan ont abrité des hôtes légèrement indésirables. Assez peu dangereux, en fin de compte, mais suffisamment pour fermer la bibliothèque, notamment, le temps de la rendre à nouveau sûre. En effet, plusieurs Loxosceles rufescens, ou araignées violonistes, s'étaient installées dans les lieux...

01/03/2021, 11:03

ActuaLitté

L’intervention des bêta-lecteurs dans l’apprentissage de l’écriture créative en ligne

Sur le modèle anglo-saxon sont apparues des plateformes d’écriture en ligne françaises. À la fois outils numériques et réseaux sociaux, elles se sont particulièrement développées depuis les années 2010. Elles proposent un apprentissage de l’écriture créative en plaçant au cœur de leur fonctionnement les bêta-lecteurs. Quel est leur rôle ? Comment s'intègrent-ils dans la chaîne du livre ?

01/03/2021, 10:51

ActuaLitté

Chantier Richelieu de la BnF : des “surcoûts” confirmés, ouverture en 2022

Le 23 février dernier, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a visité le chantier de rénovation du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France. Démarrée en 2010, cette vaste entreprise aurait dû prendre fin en 2017, puis 2021. Avec la crise sanitaire et le premier confinement, l'ouverture du site au public est désormais attendue pour l'été 2022...

01/03/2021, 10:32

ActuaLitté

Selle-sphère et feuillage, un assemblage surréaliste d'objets fait Trésor national

Dans un avis émis le 17 février dernier, la Commission consultative des trésors nationaux juge qu'une sculpture surréaliste d'André Breton, dénommée « selle-sphère et feuillage », doit être considérée comme un trésor national. Cet assemblage d'objets divers sur planche en bois, associant cuir, métal, bois, marbre, verre, tabac, caoutchouc, sable, réalisé en 1931, est le fruit d'une expérience surréaliste autour des « objets à fonctionnement symbolique ».

01/03/2021, 09:52

ActuaLitté

Lutter contre le racisme et pour l'égalité dans les bibliothèques

Des établissements plus inclusifs, des politiques d’acquisitions ouvertes sur de larges champs éditoriaux. Et un refus de la discrimination… pour les bibliothèques l’objectif est limpide, mais sera plus réalisable encore avec une feuille de route précisant les contours de ces mesures et enjeux. La Library Publishing Coalition vient de rendre publics sa déclaration et ses engagements.

27/02/2021, 10:06

ActuaLitté

Libraire passionnée par l'image, Corinne Duchemin est décédée

Libraire indépendante, Corinne Duchemin avait commencé sa carrière à la Fnac, entre 1992 et 2011. Entre-temps, elle avait participé à la création du Festival Visa pour l’image, à Perpignan, entre 2005 et 2012. Depuis, elle était indépendante, animant une librairie éphémère et itinérante. Elle est décédée ce 24 février. 

27/02/2021, 09:58

ActuaLitté

Les librairies enfin essentielles : les commerces autorisés à ouvrir en cas de confinement

Publié ce matin, mais manifestement passé inaperçu avant cette fin de journée, le décret n° 2021-217 du 25 février 2021 apporte quelques modifications sur les commerces autorisés à ouvrir en cas de confinement. Et, ô délicieuse surprise, les librairies sont finalement incluses dans le lot. De quoi réjouir l’interprofession, en cas de confinement partiel — tel que Jean Castex l’a laissé entendre pour les prochains jours.

26/02/2021, 19:22