#Librairie

Pourquoi maintenir des coûts si élevés pour l'envoi de livres par La Poste ?

Sortie de crise sanitaire, momentanée, certes. Pour autant, la relance de l’industrie du livre doit passer par des mesures qui chambouleraient le monde ancien. Parmi elles, les tarifs postaux, qui font une nouvelle fois l’objet d’un texte collectif. Une trentaine de signataires se réunit pour interpeller les pouvoirs publics.

Le 22/05/2020 à 16:15 par Victor De Sepausy

29 Réactions | 3 Partages

Publié le :

22/05/2020 à 16:15

Victor De Sepausy

29

Commentaires

3

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Durant le confinement, la question des frais d’envoi de livres par La Poste a été soulevée. Alors que les librairies étaient condamnées à la fermeture — malgré les aménagements possibles — la vente par correspondance aurait offert une véritable alternative.

Dans un texte publié sur Médiapart, les organisations professionnelles (notamment de libraires, et d’éditeurs) rappellent ce que le livre incarne, justement. On parle de « cet objet qui active les sens humains, du toucher au regard pour saisir et méditer les textes et les images qui nous parviennent page après page ».

Or, depuis cinq ans maintenant, les modifications de tarifs Colissimo ont rendu presque impossible l’expédition postale des livres. Pour tout colis mesurant plus de 3 cm de hauteur, le coût est compris entre 6,35 € et 8 €. « [C]ela représente en moyenne 3 à 4 fois la rémunération de l’auteur et davantage que la marge du libraire. »

Et ce, alors que des plateformes contournent la législation actuelle interdisant la gratuité des frais de port avec une facturation de 1 centime d’euro. 

POUR LE LIVRE: 6 mesures

Dans les prochaines semaines, les prochains mois, les manifestations seront annulées, ou fortement diminuées, et aucune rencontre possible entre auteurs et éditeurs. Dans ce contexte, il faudra réinventer les échanges et parvenir à soutenir l’ensemble de la chaîne.

De là une nécessité d’instaurer un tarif postal calqué sur l’offre Livre et Brochure — réservée aux expéditions à l’étranger. « Cette solution de bon sens existe déjà dans des pays voisins : en Allemagne, par exemple, l’envoi d’un livre sur le territoire national coûte 2 € », notent les signataires.

Une mesure pourtant simple, qui tarde de toute évidence, mais qui faciliterait « l’échange et la circulation fluide des idées à travers tout le pays ». Un tel geste représenterait « un signe brillant, positif, résilient, une libération de l’envoi, une ouverture qui profitera à tous ».

Les signataires de ce texte sont les suivants : 

AMEB maisons d’édition de Bretagne,
Éditeurs associés de l’Est,
Éditeurs des Hauts-de-France,
coll. libris éditeurs en Pays de la Loire,
N2L éditeurs de Normandie,
Éditeurs de Nouvelle-Aquitaine,
ERO éditeurs de la région Occitanie,
Éditeurs du Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur,
EIRA éditeurs en Rhône-Alpes et Auvergne,
AETI éditeurs de Tahiti et des îles,
Jedi Paca, France Photo Book,
Les Éditeurs associés,
L’autre livre,
UEVI éditeurs de voyage indépendants,
SEA Syndicat des Éditeurs Alternatifs,
SLF Syndicat de la Librairie Française,
LILE libraires de l’Est, alip libraires en Pays de la Loire,
ARLL Mayotte, Libraires en Normandie,
LINA libraires de Nouvelle-Aquitaine,
Librairies Initiales,
Libraires Ensemble,
Comité Quartier Latin,
CIL Confédération de l’Illustration et du Livre,
MEL Maison des Écrivains et de la Littérature,
Pen club français,
FILL Fédération Interrégionale des agences du Livre et de la Lecture

photo Kathleen Conklin, CC BY 2.0

29 Commentaires

 

Jean

22/05/2020 à 17:48

Réjouissez-vous, le gouvernement vous promet de vous faire des promesses.

Lol

22/05/2020 à 20:08

Il faut préciser que l'offre "livre et brochure" se fait sans garantie de délai.

Autant dire qu'aucun vendeur sérieux n'accepterait une telle condition. Le lecteur veut recevoir son livre dans la semaine, pas dans le mois.

Le secteur de l'édition dans son ensemble (éditeurs, auteurs, libraires) devrait se remettre en question au lieu de réclamer un énième sauvetage.

Le diable est dans les détails

23/05/2020 à 07:28

« Et ce, alors que des plateformes contournent la législation actuelle interdisant la gratuité des frais de port avec une facturation de 1 centime d’euro. »

Un mensonge répété 100 fois reste toujours un mensonge. Ces plateformes facturent APPAREMMENT 1 centime d'euro la livraison : dans la réalité, cela leur coûte environ 1 euro qu'ils se démerdent pour payer (soit en pressurant l'auteur, soit l'éditeur, soit l'imprimeur, soit en l'assumant, soit en pressurant la Poste). C'est juste que pour une fois, ce n'est PAS LE CLIENT QUI PAIE.
N'importe qui peut faire la même chose, soit en sacrifiant sa marge (comme eux...) soit en s'unissant pour obtenir des prix globaux de livraison avantageux (comme eux...).
Reste aussi la solution socialisante française qui consiste à exiger que les actionnaires de l'État - pardon les contribuables - paient en raison de l'incapacité de certains à s'unir pour lutter efficacement.

Jean

23/05/2020 à 08:36

Vous avez dû mal lire votre propre citation de l'article. Tout le monde sait qu'Amazon ne paie pas 1ct la livraison mais la FACTURE 1ct. Il n'y a pas le moindre mensonge dans l'article. Vous pourriez le vouloir cent fois, il n'existe pas. L'article est correct.

L'attitude d'Amazon s'appelle un abus de position dominante et du dumping, et c'est bien tout le problème. Leur puissance leur permet de vendre à perte ou d'écraser la concurrence. Microsoft a été condamnée pour ça dans les exemples les plus spectaculaires.

Donc vivent les "solutions socialisantes" comme vous dites, comme par exemple le prix unique du livre, ou l'obligation pour les chaînes françaises de financer le cinéma.

Le diable est dans les détails

23/05/2020 à 11:12

Non, la facturation est aussi bidon. Personne n'est dupe : si Amazon facture 1 centime, c'est en raison du marketing : un client se croit flatté (i.e. pressent qu'il fait une bonne affaire), parce qu'il voit un double signe magique (transport à frais nul, ou un seul misérable centime).
Je soutiens que votre propos n'est pas honnête : il n'y a pas de dumping : juste un emploi adroit du... droit. Amazon négocie en force, ce que vous pouvez faire en vous alliant.
Pour information, Microsoft a été condamné à cause de la vente liée, parce que le logiciel Windows (et un paquet d'autres afférents, comme la suite Office) était vendue de façon OBLIGATOIRE : un client ne pouvait pas exiger de ne pas l'utiliser, alors que l'ordinateur pouvait très bien fonctionner sans (avec Linux par exemple) : on ne pouvait pas séparer l'achat de la machine (le matériel) du logiciel. C'est comme si Peugeot vous facturait une carte Michelin avec votre véhicule !
Ici, ça n'a aucun sens : la vente se fait OBLIGATOIREMENT par correspondance, donc le prix de la correspondance est inclus (1 centime, bien que ça coûte un euro en réalité, MONTANT QU'AMAZON ASSUME). Qu'Amazon assume en pressurant la Poste ou un fournisseur n'est que le reflet de sa puissance et de sa position dominante. Mais le client n'a rien à voir là-dedans : contrairement au cas Microsoft, il y trouve son INTÉRÊT !
Votre proposition revient à déclarer le système actuel comme illégal, ce qui est faux, et de faire payer aux contribuables votre manque de capacité à vous aligner sur la concurrence.
Entendons-nous bien : je n'approuve pas particulièrement certains méthodes d'Amazon, que ce soit la façon dont cette entreprise traite ses salariées (qui n'est finalement qu'à l'image de la société : beaucoup d'éditeurs ne traitent pas mieux leurs auteurs !) ni leur évasion fiscale. Je trouverai juste un combat sur ce plan. Mais les attaquer sur leur force LÉGALE, qui plus est en demandant aux contribuables de vous soutenir, je ne veux pas.

Marie

24/05/2020 à 04:14

Vous savez bien que ça ne s'est pas passé comme ça, c'est après avoir vendu à perte et acquis une position dominante qu'Amazon a obtenu des tarifs ultra avantageux de ses fournisseurs, à commencer par la Poste.

Votre proposition "yaka s'unir" pour obtenir autant est fallacieuse. Même en unissant l'ensemble des acteurs du livre à travers une plate forme commune, il serait impossible d'obtenir les mêmes tarifs qu'un acteur qui domine la vente par correspondance sur tous les produits.

Plus généralement, cela confine à mauvaise foi de demander à une tpe de faire comme une multinationale de centaines de milliards de CA appartenant à l'homme le plus riche du monde. Une entreprise qui, non, n'utilise pas "habilement le droit", mais le piétine.

Editions ZTL ZéTooLu

23/05/2020 à 11:05

J'aimerai tellement que ce tarif devienne réalité...
Nous éditons des ouvrages adaptés à tous les lecteurs, dyslexiques, primo-lecteurs, allophones,
Pour un roman à 5.50€ et il y en a pour 3.95€ de frais de port en écopli en France contre 0.90€ pour l'envoyer en Belgique :-S
Cherchez l'erreur !

alex

26/05/2020 à 11:18

solution : envoyer un livre en France en passant par la Belgique : ça coutera donc 0.90 (envoi en Belgique) +0.90 (retour à l'adresse de livraison en France)= 1.80 ; ça prendra juste un peu plus de temps...

NB : je remarque que tous s'acharnent sur ce pauvre Amazon ; laissez donc le colosse Amazon tranquille ; un obstacle, ça se franchit ou sinon ça se contourne. la ligne Maginot, ça vous rappelle quelque chose ?.....
Et je suis d'accord que les solutions "socialisantes" ont leur place mais pas tout le temps non plus ; nombreux auteurs (et c'est aussi le cas pour les éleveurs et paysans) rêvent de vivre dignement de leur travail et non pas en tant que "fonctionnaire de Bruxelles" déguisé (j'ai rencontré un jour un exploitant agricole qui s'était présenté comme tel : ses revenus tombent tous les mois grâce à la PAC), certains le vivent mal, voire comme une humiliation....

Serge

23/05/2020 à 15:13

L erreur ç est le tarif livres et brochures...0.90 € pour transporter un colis de la France à la Belgique. C est pas sérieux

Michel

23/05/2020 à 15:55

Incroyable coïncidence. Hier, j'envoie un livre à ma mère, pour son anniversaire. Plus de 3 cm : 7 euros de colissimo !! Et en plus, on me dit "il risque pas d'arriver avant jeudi". Incroyable – sur amazon c'est gratuit et rapide. J'étais contraint de le faire en raison de la fermeture des entrepôts. "Ils avaient un tarif livre pour le national, mais ils l'ont supprimé, ne reste plus que le tarif pour l'étranger." Scandaleux, la Poste, tout simplement scandaleux !

Ant Editions

23/05/2020 à 16:14

Il est en effet indispensable que la Poste redevienne un réel service public et puisse proposer des tarifs accessibles.
D'autant que ses tarifs prohibitifs ne garantissent strictement rien... Un Colissimo arrive vite aux alentours des 10€ et quand ils sont "perdus" ou abîmés, la réclamation ne sert pour la plupart du temps à rien.
Vendant en ligne, la Poste m'a perdu au minimum 300€ de diverses commandes : colis ouverts, colis introuvables,... Et les remboursements de ces pertes n'ont pas dépassé la trentaine d'euro.

Riri87

23/05/2020 à 19:21

Toujours en train de se plaindre,le monde de l édition....Pourquoi pas l envoi gratuit aussi... déjà assez d aide pour vous..tout le monde veut des aides , des exonérations, des annulations de dette et j en passe...y en a marre ¡!!!!!!!!!

Fuloret

23/05/2020 à 19:13

Bonne idée, le transport des livres devrait même être gratuit. Mais, vous oubliez un détail ... La Poste est depuis 2010 une société privée. Le gratuit, c'est terminé. Depuis mars 2020, l'état est même devenu actionnaire minoritaire avec 34 %.
Il faut pour avoir des tarifs avantageux déjà dans un premier temps une re nationalisation de La Poste.
Par exemple, ce n'est parceque l'état possède 15

Sebl

23/05/2020 à 21:28

La poste dégradé son service depuis des années, la limitation à 3cm (totalement illicite du point de vue des conventions de l'union postale universelle, un organe de L'ONU) d'abord pour les particuliers, puis pour les pros, et derrière le colissimo qui coûte une blinde.
Et derrière quand on demande un envoi en poste lente pour de l'international, ils connaissent pas, plein pot ou rien.
Même pour les recommandés j'ai souvenir il y a quelques années avoir payé mons cher un Allemagne-France que ce que je payais pour un envoi national !
Bref, la poste se saborder et embarqué avec eux tous les petits usagers, pros et particuliers.

Bp735840

23/05/2020 à 21:30

La question fondamentale ne doit pas être axée sur le coût mais plutôt sur la capacité à La poste de garantir ses engagements et aujourd hui ce n est plus du tout le cas.On a tous vu son engagement durant la crise du Covid !!!
Je ne serai pas étonné de voir la poste disparaître ou changer de nom...et le départ de son président walh avec ses stratégies hasardeuses qui plombent l economie française.

Reen-K

23/05/2020 à 23:25

Bonsoir, ceci semble intéressant. Mais qu'en est-il pour les particuliers qui tentent d'arrondir leur fin de mois en vendant des livres (neuf ou occasions) sur plate-forme ? Pourront ils bénéficier de ce tarif avantageux ou cela ne concernera que les entreprises...?!?

alhena vega

24/05/2020 à 02:03

j'habite en Corse et la livraison d'un livre style BD m'a couté 30€ !!!alors que le livre vallait 18€ ... Même si les frais sont plus élevés pour la Corse je trouve qd même que 30€ c'est trop cher .....

Scott

24/05/2020 à 05:40

La poste est un monopole... Société privée ou pas. Nous n'avons pas le choix pour utiliser leur service. Ils augmentent leur prix, ce qui asphyxie les petites entreprises par rapport aux gros. Amazon fait du dumping avec les frais d'expédition et c'est très efficace comme stratégie. Il asphyxie lentement les petits commerçants et les moins petits aussi

Pourkoipas21

24/05/2020 à 08:34

La poste n'est plus un service public. Les tarifs ont explosé. Pendant le confinement le gouvernement n'a pas trouvé anormal qu'ils ne distribuent pas le courrier ou que les bureaux soient fermés. Moi, auxiliaire de vie je n'ai jamais arrêté de bosser, sans aucune prime, rien. L'aide aux personnes même par l'envoi de livres si elles ne leur rapporte rien, ils s'en moquent. Prenez la place, tous les travailleurs de la poste, vous verrez ce que cela fait de travailler vraiment.

Ant Editions

24/05/2020 à 10:47

Alors les aides existantes... euh... comment dire... Il est très compliqué de rentrer dans les clous : un % de ventes en librairie est demandé et cela oblige à avoir un diffuseur (ce qui est loin d'être le cas des indés). Les fonds de secours pour le Covid vont plus facilement aller à des gros qui peuvent justifier une baisse significative que des petits (qui vendent souvent en ligne). Maintenant, l'idée n'est pas de demander la charité mais d'avoir simplement des affranchissements à un tarif correct. Le prix pour envoyer un seul bouquin dépasse vite les 5€ et dès qu'on en a un ou deux en plus, on arrive vite aux 10... soit au moins la moitié du prix du livre, voire la totalité (selon le bouquin). A moins qu'en bout de chaîne, le lecteur accepte de payer un livre 5€ plus cher (au minimum)... mais cela va encore plus nuire à l'économie du livre.

Kiki74

24/05/2020 à 11:23

Bonjour,
Pour répondre à pourkoipas21,
Je suis factrice et moi aussi je n'est pas arrêtée de travailler. Pas de prime non plus mais une direction qui profite de la situation pour reorganiser la distribution.
J'entends ou lis beaucoup de critique sur la poste et oui la poste n'est plus ce qu'elle est mais arrêter de dire qu'on ne travail pas, 100 colis (non prioritaires) par jour depuis le Covid j'aimerais bien vous voir à ma place. Nous sommes en première ligne et avons eu du mal à obtenir des masques. Ne rendez pas les facteurs et factices responsable de leur direction. Merci

Fred

24/05/2020 à 17:24

Kiki 74 tout à fait d'accord avec vous! moi aussi je suis facteur….pendant le confinement on a distribué plus de colis que pendant la période de Noël. Donc le boulot on l'a fait et bien

Fred

24/05/2020 à 14:03

0,90e pour un envoi en Belgique arrêtez les fausses informations

alex

26/05/2020 à 11:23

ah....c'est bien ce qu'il me semblait aussi ....

Marc Georges

24/05/2020 à 14:49

Pour ma part, cette mesure me gêne pour plusieurs raisons.

- Le premier bénéficiaire en serait Amazon. Cela ne viendrait qu'à renforcer ses marges en diminuant l'un des ses plus gros postes : les frais de port.

- Une telle demande permet de cacher une réalité gênante pour certains acteurs de la chaîne du livre. Amazon peut se permettre de ne pas pas facturer les frais de port, car les éditeurs lui accordent une marge bien plus importante que celle qu'ils accordent aux librairies traditionnelles. Amazon peut payer les frais de port, sa marge le lui permet. Pour les libraires, cela est impossible. La réponse à cette question des frais de port n'est pas à chercher dans une aide publique, mais dans une réflexion sur la marge minimum accordée aux libraires.

- Le métier de libraire n'est pas de vendre en ligne. Son métier n'est pas d’être un logisticien. Si celui-ci le fait ; à terme une partie de sa clientèle va se détourner de sa boutique et ne plus y venir, et viendra la question : "Pourquoi garder un magasin avec ses frais élevés, si je peux faire mes ventes par le net ?" Ce sera la multiplication des "librairies-garage" qui ne seront que des entrepôts. La librairie n'a de raison d'être que si le client se rend dans le magasin. Il ne le fera que si il y fait des découvertes et qu'il repart avec un livre qu'il n'avait pas prévu d'acheter ; définition littérale du mot shopping, adaptée un monde du livre.

- Il reste un cas spécifique : les éditeurs. Le coût de transport d'un seul livre peut être supérieur à la marge de celui-ci. Ce qui va être un obstacle pour les petites livraisons vers les librairies. Il y a le système Prisme qui apporte une première solution. Peut-être faut-il un tarif postal spécifique pour ces cas ? Mais il est dangereux d'avoir une activité économique bénéficiant d'une subvention, celle-ci finissant toujours par disparaître.

Marc Georges
La Demeure du Livre

Ant Editions

24/05/2020 à 18:53

Pour répondre à Marc Georges :
Mais pour approvisionner le libraire, il faut bien lui envoyer les livres à la base...
Pour ma part, de façon très pragmatique : quand je vends un ou deux livres à un libraire, je perds surtout du temps (logistique et suivi compta) car entre le coût de l'envoi, le temps passé et la remise au libraire, il n'y a aucune marge dessus.
J'ai regardé un peu pour Prisme et c'est une usine à gaz, pas du tout pratique pour des petits volumes.

L'idée d'avoir un tarif postal bien moins coûteux serait justement de pouvoir aussi contrer Amazon : il s'agirait avant tout d'un choix sociétal et éthique pour un éditeur d'être dessus ou pas. Au lecteur ensuite de faire son choix de modèle économique.
Déjà, on obtiendrait les mêmes tarifs postaux qu'Amazon, tout le monde s'en porterait bien mieux.

alex

26/05/2020 à 11:44

je ne comprends pas cette obsession de
- se comparer à Amazon
- faire comme Amazon
- lutter contre Amazon
- ressembler à Amazon
- détruire Amazon
- jalouser Amazon
- envier Amazon
- craindre Amazon
- redouter Amazon
- amazoner Amazon
la solution est sans doute ailleurs
les colosses existent et ont toujours existé, dans tous les domaines
ce n'est ni bien ni mal , mais juste une réalité
au lieu de vouloir se comparer à ces colosses , un chinois cherche à être plus malin ou à le contourner plutôt qu'à s'affronter à plus fort que lui
apprenons à être plus malins, nous savons le faire (la ligne Maginot, ça vous parle ?....)

Toute la chaîne du livre est à revoir : le premier scandale est la misérable rémunération des auteurs. Commençons pas là, le reste n'est qu'une affaire de logistique.
Et en effet, comme le dit un contributeur , défendre le livre/la création littéraire c'est d'abord défendre les librairies , défendre l'échange et le rapprochement social et non la distanciation sociale si vous voyez ce que je veux dire... Le vrai problème actuel semble être celui des "petits" éditeurs concernant des envois unitaires de livres. Il n'y a pas de solution miracle , mais si les gros éditeurs acceptaient de jouer le jeu, un système de PEREQUATION pourrait être mis en place (sur le modèle des aides que l'Europe veut mettre en place pour relancer l'économie suite à l'épidémie ou sur le modèle de contribution des états aux organisations internationales) ....voilà selon moi la vraie solution "socialisante" : le grand aide le petit, le riche aide le pauvre, le fort aide le faible... et ce système d'entraide profitera à l'ensemble de la profession qui en sortira grandie. Enfin Puisque certains évoquent la Belgique et leurs frais de port , n'oublions pas aussi leur devise :
L'UNION FAIT LA FORCE !
bonne journée à tous

alex

26/05/2020 à 11:07

bonjour il est vrai qu'un mensonge répété 100fois reste un mensonge. Je mettrai juste un bémol à votre théorie affirmant que "C'est juste que pour une fois, ce n'est PAS LE CLIENT QUI PAIE" ; détrompez-vous : in fine, c'est bien le client dans 90 % des cas qui paie , mais souvent de manière déguisée. Regardez attentivement les tarifs de certains grands groupes ou plateformes et vous comprendrez vite que sous des apparences charitables, les prix des articles sont gonflés pour compenser les frais de livraisons plus ou mois "offerts". Rien n'est offert et Je ne connais aucun commerçant philanthrope ... d'ailleurs le but du commerce n'est pas de donner mais de vendre. Ce qui est acceptable tant qu'on ne prend pas le client pour un gogo. Bonne journée.

Client Amazon

27/05/2020 à 08:18

Vous avez raison, Alex, sur les produits standards : la plupart sont gonflés pour couvrir les frais de transports. Il faut toujours vérifier sur le site marchand pour voir si c'est une bonne affaire. C'est une façon générale de procéder : on compare toujours, pour savoir si c'est le meilleur prix (pas parce que c'est marqué sur la vitrine d'un site).
En revanche, c'est TOUJOURS vrai pour les livres, puisque le prix du livre est unique... Donc le client Amazon LECTEUR est toujours gagnant.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Régis Debray, Didier Leschi et Mathias Enard : La littérature change le monde

Cet été sur France Culture, la littérature est à l'honneur avec deux séries inédites : Comment les livres changent le monde ? et Les romans de la grande bleue. La première explore l’histoire des treize livres qui ont bouleversé les lecteurs depuis 1945 et la marche des choses, en transformant les représentations à l’échelle internationale. La seconde, en revanche, est une invitation à découvrir dix visions du pourtour méditerranéen.

04/08/2021, 11:41

ActuaLitté

Jean-Yves Lafesse “était plein d’envies, il voulait raconter mille choses”

Jean-Yves Lambert aura laissé à la postérité son alter ego sarcastique et grinçant, Jean-Yves Lafesse. Décédé à l’âge de 64 ans de la maladie de Charcot, l’acteur et humoriste nous a quitté ce 22 juillet. Roi des canulars, tant à la radio qu’à la télévision, il avait également signé une bande dessinée, avec Alexis Chabert, voilà près de deux ans, Punk Mamy.

30/07/2021, 10:20

ActuaLitté

Le scénariste Scott Snyder coécrira des titres inédits pour ComiXology

Basée à New York, ComiXology, filiale d'Amazon, est un service de bandes dessinées numériques en streaming. Avec le contenu de plus de 125 éditeurs et de milliers de créateurs indépendants, ComiXology fournit une imposante bibliothèque de bandes dessinées, romans graphiques, mangas et comics. Dans le cadre d'un accord signé avec Scott Snyder, scénariste américain, celui-ci écrira huit titres, cocréés avec d’autres artistes.

28/07/2021, 12:22

ActuaLitté

Disparition de l'auteur Henri Vernes, créateur de Bob Morane

Né à Ath le 16 octobre 1918, Henri Vernes, de son vrai nom Charles Dewisme, est un romancier belge d'expression française. Il est décédé ce dimanche 25 juillet 2021, au bel âge de 102 ans. Journaliste, reporter, romancier et scénariste de bandes dessinées, il est l’auteur de plus de 200 romans d’aventure.

26/07/2021, 17:48

ActuaLitté

L’exil en images de Nime, dessinateur algérien

Pas d’annonce officielle ni de grandes effusions – à la place, une courte animation BD publiée sur Facebook, avec un titre plus innocent que la réalité de ce récit : « Le Déménagement ». Nime y raconte son départ de l’Algérie pour la France, qui est devenue la terre d’accueil et de refuge.

19/07/2021, 12:27

ActuaLitté

Captain America, ennemi du rêve américain ?

Captain America, l’une des mascottes de Marvel, fait parler de lui. Un segment sur Fox News lui a été dédié avec le titre suivant : « Marvel critiqué pour avoir politisé Captain America. » La source de l’indignation ? La publication du premier tome d’une nouvelle série, The United States of Captain America, paru le 30 juin dernier aux États-Unis. Une revisite de l’histoire de Steve Rogers, avec un twist moderne, le tout sur 36 pages, qui auront donc suffi à faire trembler la production de Fox News…

15/07/2021, 11:46

ActuaLitté

Mort de Philippe Aigrain, des logiciels libres aux biens communs

Présenté comme un spécialiste de la propriété intellectuelle, Philippe Aigrain était aussi bien poète que romancier, chercheur et épris de liberté. Ces dernières années, il s’était engagé en cofondant La Quadrature du net, organisation de défense des libertés des internautes, mais avait également pris la direction de Publie.net, la maison d’édition numérique. C’est la structure qui annonce la triste nouvelle.

12/07/2021, 14:15

ActuaLitté

Il avait écrit sur Bordage, Tolkien, Herbert : décès d'Alexandre Sargos

Né en 1969, journaliste et photographe, Alexandre Sargos est passionné de science-fiction et de fantasy. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur des sujets de société, dont un livre d’enquête sur la mafia japonaise (Flammarion) et un livre d’entretiens avec Pierre Bordage (Au diable vauvert). Il est décédé ce 7 juillet apprend-on, de ce que l’on nomme pudiquement une longue maladie.

12/07/2021, 09:26

ActuaLitté

Le pire et le meilleur des films d'horreur, selon Stephen King

Le genre de l’horreur représente une importante démographie des créations cinématographiques récentes — mais son existence remonte aux débuts du cinéma. Le Manoir du diable (1896), qui peut être considéré comme le premier film d'horreur, a ainsi été réalisé par Georges Méliès, pas moins. Comme pour tous les genres, on trouve du bon… et du beaucoup moins bon. Récemment, Stephen King a partagé sur les réseaux sociaux le titre du pire film d’épouvante, d'après lui...

09/07/2021, 16:31

ActuaLitté

L'Observateur Toubabou : immersion dans le Burkina Faso, en pleine guerre du Sahel

Le 4 juin dernier, une attaque terroriste d’un village dans le nord-est du Burkina Faso fait au moins 132 morts civils, des hommes, des femmes, des enfants, alors même que l’armée était en exercice dans la région. Depuis le 15 janvier 2016 et l’attentat dans la capitale Ouagadougou, le terrorisme a fait plus de 1650 morts dans des centaines d’attaques. Alors que jusqu’ici, le Burkina Faso était surtout connu pour le pacifisme de son peuple et une coexistence religieuse souvent montrée en exemple.

09/07/2021, 12:26

ActuaLitté

Bouclier défensif, réalité communautaire... Les scénarios de la Red Team dévoilés

En juillet 2019, le ministère des Armées avait lancé une mobilisation d'écrivains et autres créatifs, appelés sous les drapeaux pour rejoindre une « Red Team ». L'objectif : faire dans la prospective pour aider l'armée française à innover, en imaginant des situations hypothétiques, certes, mais crédibles. Les deux scénarios sont désormais en ligne.

08/07/2021, 10:24

ActuaLitté

Le nouveau comité de la Société des gens de Lettres 

La SGDL a organisé le 22 juin dernier son Assemblée générale annuelle. À cette occasion, les autrices et les auteurs de la SGDL ont approuvé les résolutions soumises au vote, dont l’approbation des comptes. Ils ont également élu leurs représentants au Conseil d’administration. Quatre de ses membres ont été renouvelés (Belinda Cannone, Évelyne Chatelain, Léonor de Recondo et Isabelle Sivan) et quatre auteurs rejoignent les rangs du Comité (Irène Frain, Mathias Lair, Nicolas Grenier et Sébastien Spitzer).

06/07/2021, 16:51

ActuaLitté

Le scientifique, médecin et auteur Axel Kahn est mort

Âgé de 76 ans, Axel Kahn est décédé ce 6 juillet 2021 des suites d'un cancer, a annoncé la Ligue contre le cancer, qu'il présidait depuis 2019. Membre pendant une dizaine d'années du Comité consultatif national d'éthique, il a signé de nombreux ouvrages sur la médecine et sur les questions éthiques et philosophiques qu'elle soulève.

06/07/2021, 11:53

ActuaLitté

Région Sud : un répertoire des résidences d'écriture et d'illustration

La région Sud annonce le lancement d'une plateforme de recension et de recherche des résidences d'artistes, et notamment celles tournées vers l'écriture et l'illustration. Destination Résidences relaie ainsi appels à candidature et actualités des créations.

05/07/2021, 16:50

ActuaLitté

La Villa Albertine, nouveau projet de résidences dans 10 villes des États-Unis

S’inscrivant dans la continuité culturelle de la Villa Médicis à Rome, la Casa de Velázquez à Madrid et la Villa Kujoyama à Kyoto, cette quatrième Villa de la France à l’étranger ouvrira ses portes dès l’automne prochain. Le lieu permettra d’organiser des résidences qui accueilleront des artistes, des écrivains, ainsi que des professionnels de la culture et ce, sur l’ensemble du territoire américain.

05/07/2021, 12:47

ActuaLitté

La Charte publie ses recommandations tarifaires 2022

Chaque année, la Charte des auteurs et des illustrateurs pour la jeunesse publie ses recommandations tarifaires pour la rémunération des auteurs et autrices par les organisateurs de festivals et autres événements. Les tarifs ont été réévalués à partir de l'indice des prix à la consommation, soit +1,3 % (indice Insee 2021).

01/07/2021, 11:09

ActuaLitté

Prix Picto de la Photographie de Mode : appel à candidature pour l’année 2021

Distinction de référence pour les talents émergents dans le domaine de la mode, le Prix Picto de la Photographie de Mode lance son nouvel appel à candidature, après une année 2020 riche en nouveautés. Initié en 1998 par le laboratoire PICTO, ce Prix a pour vocation de soutenir les photographes de mode de moins de 35 ans, de les aider à débuter leur carrière et de faire émerger de jeunes talents. Le Prix a révélé des photographes talentueux qui ont maintenant une carrière internationale, tels que Louis Decamps (Lauréat 1998), Sofia & Mauro (Lauréats 2002), Marjolijn de Groot (Lauréat 2003), ou encore Kourtney Roy (Mention spéciale 2007).

28/06/2021, 17:26

ActuaLitté

Appel à projet : une nouvelle résidence pour autrice et auteur de BD

Dans le cadre de l’année BD 2021, l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) inaugure une résidence d’artiste annuelle pluridisciplinaire en partenariat avec l’ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques). Organisée avec le soutien de la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) et du ministère des Armées, la première occurrence est consacrée à un auteur ou une autrice de bande dessinée.

25/06/2021, 08:50

ActuaLitté

Rémi Lainé succède à Laëtitia Moreau à la présidence de la Scam

Composé de 22 autrices et auteurs, le Conseil d'administration de la Scam décide de la politique de la société de gestion des droits d'auteur ; il est renouvelé par moitié tous les deux ans. Ce mercredi 16 juin, lors de leur assemblée générale ordinaire, les auteurs et autrices de la Scam ont donc renouvelé une partie de leur Conseil d’administration.

18/06/2021, 16:51

ActuaLitté

S’offrir un James Joyce pour le Bloomsday

Chaque 16 juin, Bloomsday est célébré à travers le monde en souvenir de Leopold Bloom, personnage principal d’Ulysse qui, au cours de cette journée de 1904, déambule à travers Dublin au gré de ses rencontres et de ses réflexions… Cette année, de 10h à 20h, un exemplaire de Ulysse ou Dublinois de l’auteur irlandais James Joyce attend les amateurs de chasse au trésor, dans les 5e et 6e arrondissements de Paris.

15/06/2021, 16:05

ActuaLitté

Guillaume Trouillard en résidence à la Cité de la BD d’Angoulême 

Dans le cadre du Jumelage entre la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image et le centre social CAJ Bel-Air Grand Font (CAJ), une résidence d’auteurs originale a été initiée avec le Commissariat d’Angoulême. Ce projet, réalisé avec Afif Khaled, a pour objectif d’illustrer le quotidien des policiers à travers une immersion dans la vie quotidienne du commissariat d’Angoulême. Il doit également permettre de renforcer le dialogue et le lien entre policiers et habitants des quartiers à travers des ateliers menés au centre social.

15/06/2021, 15:10

ActuaLitté

Françoise Briquel-Chatonnet élue membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Un décret du président de la République, daté du 14 juin 2021, valide l'élection de Françoise Briquel-Chatonnet en tant que membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Elle occupe le fauteuil laissé vacant par le décès de Marc Fumaroli, disparu en juin 2020.

15/06/2021, 09:33

ActuaLitté

Disparition de Nikita Mandryka, cofondateur de L'Écho des savanes

L’artiste-auteur de bandes dessinées Nikita Mandryka est décédé à l’âge de 80 ans, dans la nuit du 13 au 14 juin 2021, à Genève, où il résidait. Créateur du Concombre masqué, il était le dernier cofondateur vivant de L’Écho des savanes, après les disparitions de Marcel Gotlib (2016) et Claire Bretécher (2020).

14/06/2021, 15:43

ActuaLitté

Disparition de l'autrice Lucinda Riley, à l'origine de la saga Les Sept Sœurs

L'autrice irlandaise Lucinda Edmonds, mieux connue sous le pseudonyme Lucinda Riley, est décédée le 11 juin dernier à l'âge de 53 ans des suites d'un cancer. C'est ce qu'a révélé son mari, dans un message envoyé à ses différents éditeurs la semaine passée.

14/06/2021, 10:53

ActuaLitté

Bambi : au-delà du faon, un créateur répudié par l'Allemagne nazie

L’évocation de Bambi renvoie automatiquement à la scène déchirante où sa mère est tuée par des chasseurs, dans l’adaptation réalisée par les studios Disney en 1942. Pourtant, avant de devenir ce mythique personnage de cinéma, Bambi était le héros de la nouvelle Bambi L'Histoire d’une vie dans les bois, écrite par Felix Salten, en 1923. 

13/06/2021, 09:43

ActuaLitté

Maïa Bensimon élue vice-présidente du Conseil des écrivains européens

Le Conseil des écrivains européens annonce avoir procédé à l'élection de son bureau, de manière dématérialisée, au cours de son assemblée générale annuelle, le 7 juin dernier. Maïa Bensimon, responsable juridique de la Société des Gens de Lettres (SGDL) a été élue vice-présidente de l'organisation. L'autrice allemande Nina George reste présidente.

10/06/2021, 15:20

ActuaLitté

Angoulême : le FIBD veut privilégier “le dialogue au rapport de force”

Interpelé à plusieurs reprises par le collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) à propos des votes du Grand Prix et du nombre de voix obtenues par Bruno Racine, suite à un vote protestataire, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême répond par l'intermédiaire d'un courrier de Franck Bondoux, délégué général du FIBD. Il y assure que le FIBD souhaite rester « un espace d'échanges entre les acteurs de l'écosystème de la bande dessinée et entre eux et les pouvoirs publics ».

07/06/2021, 15:09

ActuaLitté

Karin Serres en résidence d’écriture à l’Observatoire de l’Espace

L’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES, accueillera Karin Serres à l’automne 2021. Autrice, dramaturge et metteuse en scène, elle a reçu le soutien de la Région Île-de-France pour l’écriture de son prochain roman, Nager dans la nuit. Son écriture interroge la place laissée à la nature et à l’invisible dans le monde moderne. Elle a notamment publié Monde sans oiseaux (Stock, 2013) et Happa no ko (Le Rouergue, 2018).

04/06/2021, 16:14

ActuaLitté

Grand Prix du FIBD : l'éviction de Bruno Racine “illégitime” selon le Collectif AAA

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a dévoilé hier les trois auteurs finalistes du Grand Prix : Pénélope Bagieu, Catherine Meurisse et Chris Ware. Dans le communiqué de l'événement, « un vote protestataire » est évoqué, celui en faveur de Bruno Racine, auteur d'un rapport portant sur la situation des auteurs et autrices. Le Collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) demande la publication des résultats chiffrés du vote.

04/06/2021, 11:46

ActuaLitté

Bien corriger, ou ne pas bien corriger en littérature ?

L’Association des correcteurs de langue française (ACLF) et Fontaine O Livres organisent un cycle de trois rencontres en visioconférence sur le thème de la préparation des écrits littéraires. La première séance aura lieu le jeudi 10 juin 2021, de 17 h 30 à 19 h, avec Franck Bouysse, auteur, et Édith Noublanche, correctrice, autour du texte Né d’aucune femme

02/06/2021, 16:51

ActuaLitté

Lancement de résidences d'artistes par l'Archipel Butor

L’Archipel Butor est une bibliothèque patrimoniale, qui s’appuie sur la présence de « documents anciens, rares ou précieux ». Située à Lucinges (Haute-Savoie), cette bibliothèque est constituée de trois îlots, tous ouverts au public depuis le 10 octobre 2020. A présent, L’Archipel Butor lance ses résidences d'artistes à la maison Michel Butor, avec deux options.

02/06/2021, 16:28

ActuaLitté

Disparition d'Eric Carle : “Toi, petite chenille, peut devenir un beau papillon”

L'auteur illustrateur américain Eric Carle est mort ce dimanche 23 mai à l'âge de 91 ans. Utilisant régulièrement des papiers découpés et peints pour illustrer ses albums, il a signé en 1969 The Very Hungry Caterpillar (La Chenille qui fait des trous, Mijade, 1995), devenu depuis un grand classique de la littérature jeunesse.

27/05/2021, 10:14

ActuaLitté

Après Albator, Jérôme Alquié s'attaque à Saint Seiya

En 2019, les éditions Kana avaient publié le premier tome de la série Capitaine Albator — Les mémoires de l'Arcadia, d'après la série culte de Leiji Matsumoto, supervisé par ce dernier, mais signé par l'auteur français Jérôme Alquié. Alquié se lance dans un nouveau projet, tourné vers une autre licence culte, Saint Seiya, ou Les Chevaliers du Zodiaque.

24/05/2021, 11:22

ActuaLitté

Frédéric Maupomé devient secrétaire général de la Ligue des auteurs professionnels

Au terme d’élections, et après un changement de statut, la Ligue des auteurs professionnels accède au statut de syndicat. Son objectif exclusif sera donc la défense « des intérêts d’une profession, car c’est bien ce que nous formons, une profession ». À ce titre, Frédéric Maupomé a été élu secrétaire général et Thomas Fouchault prend le poste de trésorier. 

17/05/2021, 17:18

ActuaLitté

L’Observatoire de l’Espace réunit trois autrices dans un laboratoire d’écriture

Au sein du Centre National d’Études Spatiales, l’Observatoire de l’Espace, véritable « laboratoire culturel » au service de la création artistique et de la recherche en sciences humaines, élabore des dispositifs expérimentaux qui favorisent l’émergence d’une approche culturelle de l’aventure spatiale. À cette fin, il a récemment invité trois autrices à constituer un laboratoire éphémère d’écriture autour de la question des non-humains dans l’Espace. 

10/05/2021, 11:00

ActuaLitté

“Créer est un métier” : 270.000 auteurs en quête d'un statut

En 2020, la littérature jeunesse représentait 737 millions € de revenus pour l’industrie du livre (données GfK, octobre 2020). Soit un livre vendu sur quatre, avec une croissance de 1,1 %. Pourtant, celles et ceux à qui l’on doit ce dynamisme restent méconnus – comprendre, considérés comme n’étant pas des professionnels. Cette semaine, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse décide de prendre les choses en main.

05/05/2021, 08:50

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Objectifs de développement durable : 0,55 % du revenu national brut investi par la France

Les Nations Unies ont défini 17 objectifs de développement durable (ODD), destinés à améliorer la situation de la planète et de ses habitants, quel que soit leur pays de résidence. Inscrits dans l'agenda 2030, les ODD doivent notamment éradiquer la pauvreté et garantir la prospérité pour tous... La loi n° 2021-1031 du 4 août 2021 précise la participation de la France dans l'accomplissement des ODD.

05/08/2021, 10:29

ActuaLitté

Toujours aucune confirmation officielle de la mort de l'éditeur Michel Brûlé

Le 31 mai dernier, l’éditeur québécois Michel Brûlé, créateur de la maison Les Intouchables, trouvait la mort tragiquement des suites d’un accident de vélo, à Buenos Aires. Cependant, les documents officiels qui doivent attester son décès peinent à revenir aux mains du gouvernement canadien.

05/08/2021, 09:29

ActuaLitté

Livre et lecture en prison : un nouveau protocole en 2021

Malgré une attention nouvelle des autorités pour la lecture en prison, l'accès aux ouvrages reste compliqué dans les établissements pénitentiaires. Une nouvelle convention sera signée en 2021 par les ministères de la Justice et de la Culture, destinée à améliorer, semble-t-il, la situation.

04/08/2021, 16:56

ActuaLitté

Royaume-Uni : auteurs, illustrateurs et traducteurs unis pour “sauver” le droit d’auteur

Au total, ce sont 2661 auteurs, illustrateurs et traducteurs qui remettent en question, en signant une lettre ouverte collective, les projets de Downing Street concernant le droit d'auteur. Des artistes tels que le dramaturge Alan Ayckbourn, le lauréat du prix Nobel Kazuo Ishiguro, Philip Pullman, ou encore le traducteur Simon Bruni se sont manifestés pour attirer l'attention du gouvernement britannique dans le cadre de son « réexamen » de l'approche post-Brexit en matière de droit d'auteur et de commerce.

04/08/2021, 16:25

ActuaLitté

À Marseille, l'immeuble pas très stable de Jean-Paul Capitani (Actes Sud)

Les opérations immobilières du couple formé par Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani, derrière le groupe d'édition Actes Sud, sont désormais largement connues. À Paris, la gestion des locaux historiques de la maison avait été visée par la justice, quand à Arles, fief de la maison d'édition, cette dernière achète son siège au couple... À Marseille, une SCI de Jean-Paul Capitani est à présent mise en demeure pour la réalisation de travaux sur un immeuble sujet aux « mouvements structurels »...

04/08/2021, 16:09

ActuaLitté

Jáchym Topol : emblème littéraire de la postmodernité tchèque

Jáchym Topol est un poète, romancier, journaliste et activiste. Né en 1962 à Prague, son père, Josef Topol, est dramaturge, poète et traducteur de Shakespeare. À cause des activités de dissident de son père, Jáchym ne peut pas entrer à l’université. Après son baccalauréat, il fit plusieurs petits métiers. En 1982, il cofonde la revue samizdat Violit, et en 1985 la Revue Revolver qui est spécialisée dans la littérature tchèque moderne. 

04/08/2021, 12:51

ActuaLitté

Italie : E/O, éditeur d'Elena Ferrante, lance son premier podcast

Comme le montrent certaines expériences, telles que le partenariat entre Storielibere et le Groupe éditorial GeMS, en Italie les collaborations entre livres et podcasts se multiplient. Parmi les nouveautés, le premier podcast de la maison d’édition E/O, qui verra le jour le 2 août 2021. 

04/08/2021, 11:41

ActuaLitté

Reese Witherspoon vend son club de lecture pour plusieurs millions $

Simplement nommé Reese's Book Club, le club de lecture de l'actrice et productrice américaine Reese Witherspoon était particulièrement en vue. Intégré à son groupe médiatique Hello Sunshine, il vient d'être cédé en même temps que ce dernier à un autre groupe, pour un total de 900 millions $ tout de même.

04/08/2021, 11:39

ActuaLitté

Portugal : le groupe Penguin Random House absorbe un de ses concurrents

Sept ans après son arrivée au Portugal, la filiale locale de Penguin Random House, Penguin Random House Grupo Editorial, étend ses activités avec l'acquisition de Grupo 20/20 Editora, et une fusion des deux entités. Manuel de Freitas, fondateur de Grupo 20/20 Editora, conserve 15 % du capital de la société.

04/08/2021, 10:53

ActuaLitté

The Witcher : en Pologne, des arbres nommés Geralt et Yennefer font polémique

Ostrołęka, ville du nord-est de la Pologne, abrite depuis longtemps des arbres remarquables, des chênes et des frênes, notamment. Ils sont d'autant plus remarquables que, depuis quelques semaines, ils portent les noms de personnages de la saga The Witcher d'Andrzej Sapkowski : Geralt, Yennefer, Cirilla, Triss ou encore Vesemir... Mais, attention, l'extrême droite locale veille...

04/08/2021, 09:58

ActuaLitté

Le directeur du Hay Festival, accusé de harcèlement, démissionne

L'avenir du Hay Festival of Literature and Arts, l'un des événements culturels annuels les plus anciens de Grande-Bretagne, s’est trouvé chamboulé après la démission de Peter Florence, cofondateur et directeur. Cet évènement se tient dans la ville frontalière galloise de Hay-on-Wye, en mai et juin, pendant 10 jours. La décision a été prise « de manière unanime » par le conseil d’administration, la semaine dernière, suite à une plainte interne dénonçant des faits de harcèlement attribués à Florence.

03/08/2021, 17:25

ActuaLitté

Château-Thierry : encore 220 000 € pour restaurer la maison natale de La Fontaine 

Le 8 juillet 2021, la Fondation du patrimoine et la Ville de Château-Thierry lançaient une collecte de dons pour restaurer la maison natale du grand fabuliste français, Jean de La Fontaine. Parallèlement à cette collecte publique, d'autres financeurs entrent en jeu.

03/08/2021, 17:01

ActuaLitté

Amazon accusé d'actes antisyndicaux

En avril dernier, Amazon remportait — définitivement ? — les 1798 voix de ses salariés contre la création d’un syndicat en Alabama. Seulement 738 travailleurs avaient voté pour, mais justement à quel prix ? Le National Labor Relations Board (NLRB) se range aujourd’hui du côté du Syndicat de la vente au détail, de la vente en gros et des grands magasins (RWDSU) pour déplorer la violation des lois du travail américaines.

03/08/2021, 12:48

ActuaLitté

Pearson dévoile son offre scolaire en diffusion continue, Pearson+

Lorgnant du côté de l'audiovisuel ou du jeu vidéo, les éditeurs se mettent aussi aux offres en streaming, ou en diffusion continue. Pearson, un des grands groupes d'édition du secteur scolaire, dévoile ainsi Pearson+, avec un tarif à 9,99 $ ou 14,99 $ pour accéder à différents titres.

03/08/2021, 12:18

ActuaLitté

À la rencontre des Aventuriers du patrimoine, avec Michelin

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, qui auront lieu cette année les 18 et 19 septembre, Michelin Editions dévoile son nouveau livre Les Aventuriers du Patrimoine. « Nous avons regroupé ces portraits en cinq grandes catégories : les passeurs d’histoire, les néo-châtelains, les chevaliers du patrimoine, les mécènes et esthètes, et les anges-gardiens. Qu’ils aient reçu un château en héritage, qu’ils l’aient acquis, ou qu’ils soient membres d’une association de sauvegarde, chaque histoire est différente », indique Philippe Orain, directeur.

03/08/2021, 11:57

ActuaLitté

Leïla Slimani préface Stonewall, recueil de textes contre l'homophobie

La maison d'édition indépendante Abstractions annonce la parution prochaine d'un recueil collectif de textes en soutien à l'association Urgence Homophobie, intitulé Stonewall. 90 auteurs et artistes internationaux sont mobilisés, « de toutes générations et de tous pays », précise Abstractions. Pour une parution le 20 octobre prochain.

03/08/2021, 11:18

ActuaLitté

Librairie, café et salon de thé : Emma's Bookshop arrive à Clermont-Ferrand

Ville universitaire, qui accueille chaque année le festival Littérature au Centre, Clermont-Ferrand comptera une nouvelle librairie. Emma’s Bookshop, sera une librairie-café internationale avec un tropisme véritablement plurilingue, avec des ouvrages en anglais, espagnol, portugais, italien et allemand. Et bien sûr français.

03/08/2021, 10:15

ActuaLitté

Grégorie Lartigot, nouveau directeur général de la FFRandonnée

La Fédération française de la randonnée pédestre informe de la prise de fonction, en juin dernier, de son nouveau directeur général Grégorie Lartigot. 

03/08/2021, 09:37

ActuaLitté

Bahreïn : vague de soutien à un universitaire détenu

Depuis le 8 juillet 2021, le Dr Abduljalil AlSingace, militant de l’opposition et défenseur des droits humains emprisonné, est en grève de la faim. Cet universitaire bahreïni proteste contre ses mauvais traitements persistants aux mains des autorités pénitentiaires de Jau, la principale prison du pays, et demande la restitution d’un livre écrit en prison, qui lui a été confisqué par les gardiens le 9 avril 2021. Quatorze grands groupes de défense des droits humains, dont Amnesty International, ont publié une déclaration appelant à sa libération.

03/08/2021, 08:55

ActuaLitté

États-Unis : une enseigne de loisirs créatifs rend une tablette de l'Épopée de Gilgamesh

Traverser plusieurs milliers d'années pour se retrouver entre les mains d'une enseigne de loisirs créatifs américaine, Hobby Lobby... L'Épopée de Gilgamesh n'a pas usurpé son titre : une tablette vieille de 3600 ans, rédigée en akkadien, a été saisie par le ministère de la Justice américain. Elle aurait été importée illégalement dans le pays.

02/08/2021, 17:04

ActuaLitté

Malgré la crise sanitaire, des résultats en hausse pour RELX

Le groupe d'édition RELX (auparavant Reed Elsevier), spécialisé dans les ouvrages et services scientifiques et techniques, mais également organisateur de salons et foires professionnelles, affiche un chiffre d'affaires en légère hausse pour la première partie de l'année 2021, à 3,394 milliards £ (+ 4 % par rapport à la même période de 2020). 

02/08/2021, 16:02

ActuaLitté

Face au dictateur Loukachenko, “publiez des auteurs biélorusses” !

Ce 3 août 2021, le Centre PEN de Biélorussie, organisation non gouvernementale qui défend la liberté des écrivains, pourrait bien fermer ses portes, forcé et contraint par le gouvernement. Le Conseil des écrivains européens appelle les éditeurs à s'unir contre la dictature d'Alexandre Loukachenko, en traduisant et publiant les textes des auteurs biélorusses.

02/08/2021, 13:47

ActuaLitté

La famille royale bientôt confrontée à de nouvelles révélations chocs ? 

D’après plusieurs sources anonymes, l’autobiographie de Harry de Sussex, prévue pour 2022, ferait partie d’un projet éditorial plus large. Ce dernier comprendrait un deuxième livre capable de faire trembler de nouveau la famille royale. C’est pour cette raison, avec tout le respect qu’a le prince Harry pour sa grand-mère, qu’il attendrait le décès de cette dernière avant sa parution.

02/08/2021, 12:07

ActuaLitté

Jagaaan : le manga de Muneyuki Kaneshiro et Kensuke Nishida touche à sa fin

Avec Muneyuki Kaneshiro au scénario et Kensuke Nishida au dessin, Jagaaan est un manga de type seinen, qui suit un jeune policier dont la vie s’apprête à changer de façon… drastique. Le 13e volume, qui paraîtra ce 30 août au Japon, s’accompagne d’une annonce : le 14e volume, qui devrait débarquer en automne sur l’archipel nippon, sera le dernier !

02/08/2021, 11:38

ActuaLitté

Monténégro : les écrivains alertent d'une violence “contre la littérature et la culture”

Malgré les mouvements d'indépendance et le découpage territorial, les pays des Balkans restent très liés à leur histoire. Un peu trop, parfois : au Monténégro, les auteurs dénoncent ainsi des ingérences de l'Église orthodoxe et de responsables politiques serbes, qui chercheraient à affaiblir la culture et la littérature monténégrines.

02/08/2021, 10:56

ActuaLitté

Les ministres du G20 réunis à Rome opposent la culture à la pandémie

Ces 29 et 30 juillet, l’Italie conviait les ministres de la Culture du G20. L’occasion de « réaffirmer le rôle essentiel de la culture pour le développement durable de nos sociétés et la nécessité de la promouvoir et de la protéger », indiquent les ministres. Et ce, tout particulièrement dans le contexte de pandémie mondiale. Les industries créatives seront ravies de savoir les ministres raccords…

02/08/2021, 10:18

ActuaLitté

Justice : pas touche au droit d'auteur, surtout en université

Cinq années de procédure viennent de prendre fin avec le jugement de la Cour suprême du Canada. Dans l’affaire qui opposait la société de gestion Access Copyright à l’université York, le verdict s’inscrit dans ceux déjà prononcés depuis celui de la cour fédérale en juillet 2017 : une fois de plus, le Fair Use ne saurait être invoqué s’il permet de spolier les auteurs et créateurs.

02/08/2021, 09:33

ActuaLitté

"Je lis haïtien" : partir à la découverte de la littérature francophone 

Le 21 août, dès 11h, se déroulera la journée du livre haïtien du Centre N A Rive de Montréal, en présentiel et virtuel. Créé en 2008, ce salon du livre célébrera sa 13e édition. Il a pour objectif de faire connaître l’univers littéraire haïtien au grand public. En réalité, après avoir inspiré d'autres pays francophones, cette manifestation culturelle s’inscrit dans une perspective plus large : celle de faire connaître le monde littéraire francophone.

31/07/2021, 08:33

ActuaLitté

Fnac-Darty : chiffre d’affaires en hausse sur fraude

Malgré un contexte de restrictions sanitaires qui met de sacrés bâtons dans les roues de l’économie française, le groupe Fnac-Darty dévoile une forte croissance de son activité, en ce premier semestre de 2021. Avec un chiffre d’affaires à 3,465 milliards d’euros, en hausse de +21,3 % en données comparables, le Groupe envisage une révision à la hausse de ses perspectives 2021… tandis qu’en parallèle, des magasins Darty se voient soupçonnés de blanchiment d'argent.

31/07/2021, 08:30

ActuaLitté

Des chiffres décevants pour Amazon 

Malgré une nouvelle forte hausse de ses bénéfices net au deuxième trimestre — 7,8 milliards de dollars, soit une croissance de 48 % par rapport à l’année dernière —, le chiffre d’affaires ne correspond pas aux attentes, portées par le marché sur les chiffres du géant américain.

31/07/2021, 08:22

ActuaLitté

Un livre de recettes rendu à sa bibliothèque... 50 ans plus tard

La surprise s’est emparée du personnel de la bibliothèque de Paisley (Écosse) en ouvrant une lettre contenant un livre de cuisine, accompagné de 20 £ et d’une lettre d’excuse. 

31/07/2021, 08:19

ActuaLitté

Le journaliste Richard Werly nommé chevalier des Arts et Lettres

Un arrêté du 22 juillet de la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, avec l’avis du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a nommé comme chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres Richard Werly. Ce journaliste suisse, diplômé de Sciences Po, est correspondant du Temps à Paris.

30/07/2021, 12:10

ActuaLitté

France : Le génie des Alpages et F’murrr, entrent dans les collections nationales

En avril 2018, les éditions Dargaud annonçaient la mort de Richard Peyzaret, alias F’murrr. Créateur d’une bande dessinée au personnage indolent et splendide, il vient d’entrer dans les collections nationales. Ainsi, 238 planches originales, dessins et manuscrits ouvrent une nouvelle ère dans les liens entre la bande dessinée et la France.

30/07/2021, 11:02

ActuaLitté

Les Insolentes : éditeur en guerre contre le sexisme 

Pour la rentrée, les éditions Les Insolentes publient le roman graphique Guide de reparties anti-relous, réalisé en collaboration par Marion Escot et Laure Cozic. Un ouvrage qui devrait aider à rembarrer les remarques sexistes qui peuvent ponctuer votre quotidien. Plus largement, vous pourrez découvrir la maison et les deux autres ouvrages, qui sortiront en août 2021. 

30/07/2021, 10:59

ActuaLitté

Librairies francophones : le conseil d'administraiton de l'AILF renouvelé

L’AILF s’est dotée d’un nouveau conseil d'administration et d’un nouveau bureau, pour les deux instances de gouvernance bénévoles de l’association. Philippe Goffe, Agnès Debiage et Thierry Millogo, arrivés au terme de leurs mandat respectifs ont quitté le CA tandis que deux nouveaux entrants l'ont intégré : Binta Tini (Niger) et Olivier Jeandel (Cambodge et Thaïlande).

30/07/2021, 10:20

ActuaLitté

La répression du gouvernement chinois pousse un écrivain au suicide 

PEN International et le Centre PEN indépendant chinois (CIPC) ont annoncé le décès de l'écrivain dissident, commentateur politique et membre du CIPC Li Liqun. Ce dernier s'est suicidé ce 23 juillet, après avoir adressé une lettre à ses collègues. Cet évènement tragique, résultat des méthodes d’intimidation et de répression du gouvernement, pousse le PEN International à appeler « à la fin immédiate de la persécution des écrivains et intellectuels qui ont été injustement ciblés pour leur expression pacifique ».

29/07/2021, 17:06