#Auteurs

La SGDL accuse Joann Sfar de diffamation, et porte plainte

Invité de France Inter, dans l’émission On n’arrête pas l’éco, Joann Sfar a eu des propos très forts. Évoquant la situation des auteurs en pleine crise Covid-19, le président d’honneur de la Ligue des auteurs professionnels a littéralement emplafonné la Société des Gens de Lettres. Laquelle réagit, avec une plainte pour diffamation.

Le 25/05/2020 à 15:49 par Nicolas Gary

33 Réactions |

Publié le :

25/05/2020 à 15:49

Nicolas Gary

33

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté

Alexandra Bensaid n’imaginait certainement pas le franc-parler de Sfar, quand elle lui demandait d’expliquer la situation des auteurs. Dans un sérieux coup de gueule, le dessinateur du Chat du rabbin expliquait : « Personne ne sait trop où nous mettre, personne ne sait définir notre statut. On a le triste privilège d’être la seule profession qui n’élit pas ses représentants, parce qu’il y a des organisations cacochymes qui… » (réécouter ici à 1h19)

Le fléchage de l'argent

Sfar s’interrompt et reprend : « Tenez, il y a des éditeurs qui siègent au directoire d’organisations qui représentent les auteurs. C’est complètement absurde : c’est comme si des auteurs siégeaient au Syndicat national de l’édition… » 

Et d’évoquer une profession « qui a été organisée il y a très longtemps, de façon extrêmement paternaliste ». Et le réveil des auteurs, désormais, provoque de véritables larsens. « Nous ce qu’on a vu, c’est que bizarrement le gouvernement actuel est celui qui nous a le plus écoutés depuis très longtemps, et celui qui en même temps a le moins agi. »

Des instances gouvernementales qui auraient tenté d’agir, et auraient été stoppées net par « les groupements qui sont censés nous représenter, et nous représentent bien mal ». Et puis, avec l’indépendance qu’on lui connait, Sfar reprend : « Il y a des organismes comme la Société des gens de lettres, qui sont censés représenter les auteurs et qui, en fait, parlent pour la filière livre dans son ensemble […]. Ils touchent parfois d’énormes sommes d’argent, qui ne vont pas aux auteurs et en fait, on n’est pas représentés. »

La suite est d’autant plus cinglante : « On nous a promis qu’on aurait droit à ceci, à cela. Les sommes ont été allouées aux organismes dont je viens de parler — c’est-à-dire des organismes qui sont censés les redistribuer aux auteurs et qui ne redistribuent rien du tout. Les organismes ont parfois des hôtels particuliers dans le centre de Paris… »

Et de conclure : « Je n’espère vraiment rien. »

Calimero, 2.0

Diffamation, donc. Voilà en tout cas le contenu du communiqué que la SGDL vient de dégainer, estimant les propos abusifs. Elle rappelle à ce titre que les sommes confiées par le Centre national du livre font l’objet de bilans hebdomadaires — avec 534.801 € reversés depuis le 20 avril, sur les 2 millions € aujourd’hui disponibles. [Ndlr : en réalité, depuis le 10 avril, date à laquelle le fonds CNL/SGDL a été mis en place]

La SGDL n’hésite d’ailleurs pas à déplorer que l’intervention radio s’inscrit « dans le contexte d’une campagne de diffusion de fausses informations menée depuis plusieurs mois, notamment sur les réseaux sociaux, par certains membres ou représentants de la “Ligue des auteurs professionnels”, association en quête de reconnaissance et de médiatisation. »

Et d’oublier certainement que son précédent président a été pris en flagrant délit d’infox, dans une tribune publiée une quinzaine de jours avant que la SGDL ne le débarque manu militari. 

La structure s’époumone également à rappeler que la présidente de la Ligue avait été invitée à prendre part à la commission d’examen des dossiers pour le fonds CNL. Mais qu’elle « a décliné cette proposition au motif qu’elle ne serait pas rémunérée pour y siéger ». 

De fait, aucune rémunération pour ce fastidieux travail n’a été envisagée — et ce sujet ne date pourtant pas d’hier. Or, ce point ainsi que d’autres avaient également conduit la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse à claquer la porte de la SGDL. Étaient alors déplorés l’absence de transparence dans la répartition et des critères d’éligibilité « qui rebutent même des auteurs qui pourraient y avoir accès. »

Gratuit, c'est toi le produit

Notons que le bénévolat — à commencer par celui des commissions du Centre national du livre — avait été déploré par le président du Conseil Permanent des Écrivains, Pascal Ory. S’adressant à Vincent Monadé, président de la structure, il sollicitait la création d’un forfait pour ce temps de présence. On lui avait alors expliqué, dans un courrier de réponse d'avril 2019, consulté par ActuaLitté, que cette demande serait « actuellement très difficile à mettre en place ». 

D’un côté, parce que les auteurs n’étaient pas les seuls à n’être pas rémunérés. De l’autre parce que 200 personnes devraient alors l’être, « à raison effectivement de 3 à 6 jours par an ». Une surcharge budgétaire « que nous ne pourrons absorber sans prendre sur nos crédits d’intervention ».

Cachez-moi ce sein...

Dans tous les cas, drapée dans sa dignité, et revendiquant « la confraternité qui a toujours prévalu entre les associations d’auteurs », la SGDL indique qu’elle n’avait pas relevé les attaques « et allégations mensongères dont elle a fait l’objet ».

Mais désormais, elle s’apprête à saisir le procureur de la République et dénonce « avec fermeté des méthodes qui desservent les auteurs et les actions menées par des associations sérieuses œuvrant de longue date pour les défendre et leur porter assistance ».

Quel sera le fonds de la plainte ? Voilà tout le mystère. Sfar estime que des organisations perçoivent des sommes qui ne vont pas aux auteurs : un mensonge ? Probablement pas : la création du répertoire Balzac, construit pour identifier des ayants droit, était dotée de plusieurs dizaines de milliers d’euros d’investissement. 

Ainsi, il a bénéficié de 170 k€ en 2016, 40 k€ en 2017 et 90 k€ de mieux en 2018 (voir Aides création). Cet argent, qui représente une belle somme, a-t-il été reversé aux auteurs ? D’autres aides et soutiens peuvent également être perçues, sans avoir de fléchage vers les auteurs. Est-ce diffamant que de déplorer que ces sommes n'aillent pas aux auteurs ? Difficile à imaginer.

Une association de défense des auteurs, pointée par l’un d’entre eux, parce qu’elle ne remplirait pas sa mission, et qui se retourne contre l’auteur pour attaquer en diffamation, si ce n’est pas une première, voici bien une situation inédite. Et un triste précédent…

mise à jour : 18 h 28 

On pouvait s'en douter, la réaction de la Ligue des auteurs professionnels n'a pas tardé. Avec une petite note acidulée.

mise à jour 2, le 26/05 - 10h00 :  

Une manifestation caractéristique de l'effet Streisand ?

Crédit photo :  Joann Sfar, ActuaLitté, CC BY SA 2.0

33 Commentaires

 

Antoine

25/05/2020 à 16:15

Incroyable..... la Société des Gens de Lettres a totalement perdu pied avec la réalité... ATTAQUER LA LIBERTÉ D'EXPRESSION D'UN AUTEUR ? Mais ça va pas bien ??? C'est bien la preuve que ces gens de lettres ont totalement perdu de vue leur raison d'être. Gerbant.

Etienne Denis

25/05/2020 à 16:27

Donc... simplement pour être certain que je comprends. On peut déplorer le ton et le style (question de goût), mais essentiellement ce que dit Joann Sfar est vrai? Ou a-t-il dit des faussetés?

Jeannot

25/05/2020 à 16:40

C'est délicat. Quand Sfar dit que la SGDL touche des sommes qui ne vont pas aux auteurs, c'est vrai, tous les auteurs le savent.

Si on ne connaît pas le dossier, le sous-entendu pourrait être qu'ils prennent cet argent pour s'enrichir eux-mêmes, ce qui n'est sûrement pas le cas (et qui pourrait donner lieu à diffamation). Mais le fait est que la SGDL a planté un couteau dans les dos des autres associations d'auteurs et des auteurs eux-mêmes en acceptant un plan foireux proposé par le gouvernement, alors que tout le monde s'insurgeait contre son inadéquation, alors que tout le monde savait que peu d'auteurs en bénéficieraient. La SGDL s'est couchée pour des enjeux de pouvoir, pour assurer sa position. A elle le prestige, le rôle n°1, la place de choix, et peu importe si le deal est complètement foireux. Le résultat, c'est que le deal étant en effet foireux dans les grandes largeurs, peu d'auteurs la toucheront. Donc oui, Sfar a raison sur ce point.

En ce qui me concerne, la SGDL, c'est du passé, je ne suis plus membre que de la Ligue des auteurs pro qui, quand ils ouvrent la bouche, parlent des vrais problèmes des auteurs.

fallait essayer

25/05/2020 à 16:30

Voici un article totalement à charge contre la Sgdl, sans aucune enquête sérieuse...
Je n'ai, pour ma part, que ceci à dire : En dix minutes, j'ai rempli sur le site de la Sgdl le court dossier de demande d'aide au titre du fonds de soutien Covid-19, et j'ai touché l'argent en moins de dix jours.
Voilà.

fallait pas essayer

25/05/2020 à 16:40

Et attaquer en diffamation pour une organisation qui doit défendre les auteurs et la liberté d'expression, c'est à charge ou très à charge ?
D'ailleurs, si vous avez suivi les papiers sur Actualitté qui a tout de même été le seul à suivre le débat, vous verrez que le travail a été fait – et que, ô surprise, la SGDL n'a jamais répondu

Nicolas Gary

25/05/2020 à 16:42

Bonjour
Vous devez confondre : "à charge", ici, est totalement déplacé. Nous ne tentons pas de confirmer les propos de Joann Sfar.
En revanche, la SGDL ne nous a jamais, pas plus que le CNL, répondu sur une foule de questions relatives à ce fonds, son opacité, ses critères étranges, etc.
Que vous ayez perçu de l'argent, bravo, je m'en réjouis. J'imagine que vous le méritiez : la prochaine fois, laissez moi vos coordonnées, nous serions ravis de pouvoir évoquer des cas concrets de soutiens, et d'examiner comment et qui a pu obtenir de l'argent.

Franck Belot

31/05/2020 à 01:54

Mais la SGDL, comme le CNL, sont-ils tenus de vous repondre ? Peut-être ont-ils mieux ou autre chose à faire ?...

Jeannot

25/05/2020 à 16:47

Un peu comme de dire "Je n'ai pas eu la Covid19, donc elle n'existe pas".

Tant mieux pour vous si vous tombez dans la petit case qui fait que vous êtes éligible. Mais pour un dossier comme le vôtre, il y en a dix non éligibles pour des questions d'incompréhension du statut d'auteur, donc merci de ne pas prendre votre cas comme une généralité.

Antoine

25/05/2020 à 17:06

Formidable si vous êtes contents qu'une centaine d'auteurs ont touché une aide sur 2 millions d'euros à leur destination, dont vous ! Mais il y a 100 000 auteurs en France, dont une grande partie dans la précarité donc ils sont en droit d'être mécontents.......! Surtout quand on leur demande les revenus de leur conjoint pour avoir accès !

Adelaide

31/05/2020 à 09:00

"Il y a 100.000 auteurs en France".

Arretez de raconter n'impose quoi, Antoine de la Ligue des auteurs : il y a 2000 à 5000 personnes dont c est l activité principale ou régulière. Les autres ont soit publié un livre un jour dans leur vie, soit un autre "metier". Et toutes n ont pas nécessairement besoin de cette aide ni perdu de revenus.
L'aide n est pas destinée à 100.000 auteurs... Ou alors si les representants de la Ligue vous l'ont dit, c'est qu ils vous ont menti, et si vous l'avez cru, c est que vous n'êtes pas tres malin...

Michel Leydier

27/05/2020 à 00:45

Vous n'êtes pas un cas isolé. J'ai fait la même demande il y a 10 jours et l'aide d'urgence m'a été virée ce matin même pour mars et avril 2020 (n'en déplaise à certains grincheux). C'est dingue qu'on ne puisse pas témoigner d'une realite sans être accusé de prendre parti pour tel ou tel.

Cyrus Hawk

25/05/2020 à 16:39

Comme dit dans l'article, la SGDL reçoit d'énormes dotations de différents organismes, notamment pour le répertoire Balzac (qui ne fonctionne pas ou mal), et n'a distribué en presque deux mois d'existence à peine 25 % de fonds PUBLICS et ISSUS DES DROITS DES AUTEURS (via différentes Organisations de Gestion Collective). Tout cet argent aurait clairement pu arriver aux auteurs ou au moins servir aux auteurs, et sert finalement à financer une organisation qui n'agit que très peu pour la défense des auteurs (aucune réaction au scandale Agessa, aucune demande d'application du Rapport Racine...) et prend la mouche quand on ose remarquer que tout cet argent aurait pu être mieux employé.

Pierre Alexandre

25/05/2020 à 18:30

Ce qui est certain, c'est qu'ils ont le financement pour mener leur action en justice contre Sfar...

zest

25/05/2020 à 18:57

Faisant suite à une revendication de longue date des syndicats d'artistes-auteurs comme le CAAP. désormais le CNAP, opérateur public, rémunère les membres non salariés qui siègent dans ses commissions y compris elle du fonds d'urgence ( "La rémunération des artistes-auteurs, auteurs et indépendants, membres des commissions du Cnap qui apportent leur concours à l’établissement pour décider des soutiens apportés." ). Pendant ce temps là, le CNL (opérateur public) se décharge du fonds qu'il devait gérer sur la SGDL(structure privée) qui elle-même trouve tout naturel de faire travailler gratuitement les représentants des artistes-auteurs. Entre les lignes du communiqué SGDL on peut même lire une forme d'accusation de vénalité à l'endroit de la présidente de la Ligue ("la Présidente de cette association a décliné cette proposition au motif qu'elle ne serait pas rémunérée pour y siéger."). Comme si c'était elle, la rapiat ! Où qu'ils travaillent, les artistes-auteurs doivent être rémunérés ou du moins indemnisés, a fortiori quand on dispose de financements très conséquents, ce qui le cas de la SGDL... Qui est rapiat ?

Jean-Baptiste Adjibi

26/05/2020 à 02:54

Adhérent depuis 1996, j'ai du mal à suivre la saga depuis qq temps. Le passe-passe avec le cnl (le ministère, pour être clair) n'est pas une surprise. Ma question à moi c'est : si l'argent ne va pas aux auteurs, s'il n'y a pas eu enrichissement personnel, alors : où va l'argent ? Où est-il passé, où mène le fléchage? Ou alors le magot est dispo ?

koinsky

26/05/2020 à 05:40

Qu'ils dégagent illico ces poudrés de la SGDL qui logent à grands frais de bouche depuis bien trop longtemps dans "nos" hôtels particuliers, tandis que nous, pauvres auteurs expropriés, nous devons fouiller dans le fond des poubelles pour trouver un peu de fromage et de jambon ! Vive Joann Sfar, futur Président de la SGDL ! Haro sur la viande avariée de poudrés !! :)

Eclectic Shepherd

26/05/2020 à 11:14

Populisme approximatif (ce qui est une sorte de pléonasme) : l'hôtel de Massa n'appartient pas à la SGDL mais à l'État, auquel il a été offert dans les années 20 par les hommes d'affaires qui l'avaient racheté et fait démonter pierre à pierre sur son emplacement actuel à la condition expresse qu'il puisse héberger la SGDL pour un franc (ou euro maintenant) symbolique. Et c'est la SGDL qui en assure l'entretien.

Avocat GTFG

26/05/2020 à 07:38

Réécoutez ses propos, M. Sfar accuse ouvertement la SGDL de détournement de fonds publics à son profit. Sur France Inter en plus, à une heure de grande ecoute. Ce qu on a d ailleurs pu lire aussi en creux sur Actualitté qui a rependu cette rumeur depuis ces dernières semaines. C est une accusation extrêmement grave et s il n a pas la preuve de ce qu il avance, M. Sfar va prendre très cher au pénal, croyez moi... La liberté d expression et la diffamation sont deux choses totalement differentes. Je ne donne pas cher de la peau de M. Sfar devant un juge...

Nicolas Gary

26/05/2020 à 08:57

Bonjour
Alors, petit point d'étape : "ouvertement", impliquerait des paroles incontestables. Ce qui n'est pas ici le cas.
Les propos de Sfar ont été tronqués dans le communiqué de la SGDL. Il ne mentionne à aucun moment le fonds CNL (et donc l’argent public). C’est la SGDL qui fait le lien et crée ainsi sa propre mise en accusation.
Bien à vous

Jean

26/05/2020 à 09:32

Je suis lecteur régulier d'Actualitté et n'y ai jamais vu la moindre suggestion de détournement de la part de la SGDL. La SGDL s'est simplement arrogé le droit de négocier au nom des auteurs, elle l'a de plus très mal fait et a accepté une aide qui ne leur ira pas et ira croupir en partie quelque part. La gabegie administrative typique des pays latins.

J'en veux profondément t à la SGDL de nous avoir tous trahis et je n'en suis plus membre. Depuis deux ans, ils minent tous nos combats en tant qu'auteurs. C'est pour des enjeux d'image et de pouvoir, oui. Mais je ne les ai jamais soupçonnés de malversations financières.

Si certains se posent des questions sur ce point, c'est peut-être que comme indiqué sur Actualitté à plusieurs reprises, la SGDL ne fait pas preuve de transparence sur le sujet. Quand on ne communique pas, il ne faut pas après s'étonner que des rumeurs se mettent à circuler.

Antoine

26/05/2020 à 09:49

Incroyable surtout comment la SGDL recompose les paroles de Sfar sur France Inter pour s'auto-accuser !!!

Lily

26/05/2020 à 11:13

Bah, je n'ai pas rempli le questionnaire d'aide financière de la SGDL.
Je me méfie... bonne ou mauvaise case ?

Je relis "La Faim" de Knut Hamsun en pensant que le jour viendra où grignoter le cuir de mes godasses approche.

Il y a les mots, et les sous-entendus. Etant précisé qu'un sous-entendu devient un mot, ou inversement, je ne me sens pas suffisamment calée pour porter un jugement sur tel ou tel.

La Suisse est très protectrice envers ses auteurs, je dis bien Ses auteurs!
La France ne devrait-elle pas s'inspirer de ce modèle ?
J'en ai parlé deux fois, à la SACD et à la SGDL, à quoi bon ?

Mon seul ressenti va au Livre, à l'écrit, à la matière grise éphémère.

chou de bxl

26/05/2020 à 19:30

Ce sont de graves accusations balancées sur antenne qu'il va devoir prouver. D'un point de vue juridique, c'est de la diffamation. Pour le coup, il n'a pas été très fut-fuit,le Sfar.Il a intérêt à avoir un bon avocat et vous allez bien sûr tous, chers auteurs l'aider à le payer, n'est-ce pas ?

Pierre Alexandre

27/05/2020 à 10:14

Sfar défonce à nouveau la SGDL. Sur le site de la LAP en plus. C'est du Cervantes. Un combat d'arrière-garde. Il faudrait faire un appel général à l'abandon de la SGDL par ses membres. Mais les motivations de l'adhésion à une telle institution ne sont pas rationnelles. Dans les faits, tu deviens membre d'un club qui gère la pénurie depuis un hôtel particulier chic de la rive gauche. Il n'y a rien à en attendre sinon la captation d'un budget charité que ce mollusque de Franck Riester ne veut pas s'encombrer.
Sfar a les moyens de se défendre, même si la teneur du communiqué laisse entendre que ça va lui coûter. Il monte au créneau seul pour l'instant. Et ça ne choque pas vraiment ces auteur.e.s ayant pignon sur rue toujours prêts à signer un journal du confinement ou des appels à la solidarité avec d'obscures causes humanitaires. La SGDL n'est rien d'autre que le reflet du gouvernement actuel. Et les auteur.e.s qui se taisent sont des misérables.
Nous nageons dans du Victor Hugo.

Vincent

31/05/2020 à 10:22

Vous parlez d'un "effet Streisand".

Il me semble que si la SGDL avait quelque chose à cacher, elle se serait bien gardée d'intenter cette action en justice contre Joann Sfar.

Et que si elle le fait, c est sans doute précisément parce qu elle souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que les méthodes employées par ses detracteurs (mensonge, calomnie,diffamation, fake news...) et ceux qui les soutiennent éclatent au grand jour.

Non ?

koinsky

31/05/2020 à 10:36

Non. Le principe juridique est l'arme fatale des faibles quand il peut être shunté par le dialogue. Où la SGDL a-t-elle cherché à entrer en contact avec Sfar ? Où ? Donc elle a volontairement zappé la phase discussion, médiation avec la Charte.
Elle se sent le cul sale comme on dit. Elle a peur de la lumière. En cela elle ne me semble pas au service des auteurs mais à son propre service. C'est une opinion, en tout cas rien qui mérite un procès digne de ce nom, d'après moi.

Eclectic Shepherd

31/05/2020 à 12:00

Oh, ce n’est pas comme si la Ligue n’agaçait pas depuis des mois la SGDL de ses subtiles banderilles. C’est assez drôle d’ailleurs que vous mentionniez la Charte et non la Ligue : Charte dont le président, lassé par ces vains jeux de pouvoir, vient de démissionner.

koinsky

31/05/2020 à 12:59

La Ligue, La Charte, on sait plus qui est censé faire quoi pour les auteurs. Ce que je vois en revanche, c'est que les maisons d'édition ne semblent toujours pas prêtes à un partage plus équitable du gâteau...

Pierre Alexandre

31/05/2020 à 18:05

Sfar et ses amis ont, en leur temps, montré une voie : l'association. L'expérience n'avait pas pour but d'être concurrente de l'édition mais de démontrer que les auteur.e.s peuvent se prendre en main et s'écarter de l'ornière de l'édition d'aujourd'hui. Sfar dispose d'une notoriété personnelle qui lui permet d'affronter frontalement la SGDL. Ce n'est pas seulement un procès en diffamation. C'est aussi un bras de fer entre deux mondes. Aucun n'est neuf.

koinsky

01/06/2020 à 07:49

Pas mal, pas mal ! ;)

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Bambi : au-delà du faon, un créateur répudié par l'Allemagne nazie

L’évocation de Bambi renvoie automatiquement à la scène déchirante où sa mère est tuée par des chasseurs, dans l’adaptation réalisée par les studios Disney en 1942. Pourtant, avant de devenir ce mythique personnage de cinéma, Bambi était le héros de la nouvelle Bambi L'Histoire d’une vie dans les bois, écrite par Felix Salten, en 1923. 

13/06/2021, 09:43

ActuaLitté

Maïa Bensimon élue vice-présidente du Conseil des écrivains européens

Le Conseil des écrivains européens annonce avoir procédé à l'élection de son bureau, de manière dématérialisée, au cours de son assemblée générale annuelle, le 7 juin dernier. Maïa Bensimon, responsable juridique de la Société des Gens de Lettres (SGDL) a été élue vice-présidente de l'organisation. L'autrice allemande Nina George reste présidente.

10/06/2021, 15:20

ActuaLitté

Angoulême : le FIBD veut privilégier “le dialogue au rapport de force”

Interpelé à plusieurs reprises par le collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) à propos des votes du Grand Prix et du nombre de voix obtenues par Bruno Racine, suite à un vote protestataire, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême répond par l'intermédiaire d'un courrier de Franck Bondoux, délégué général du FIBD. Il y assure que le FIBD souhaite rester « un espace d'échanges entre les acteurs de l'écosystème de la bande dessinée et entre eux et les pouvoirs publics ».

07/06/2021, 15:09

ActuaLitté

Karin Serres en résidence d’écriture à l’Observatoire de l’Espace

L’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES, accueillera Karin Serres à l’automne 2021. Autrice, dramaturge et metteuse en scène, elle a reçu le soutien de la Région Île-de-France pour l’écriture de son prochain roman, Nager dans la nuit. Son écriture interroge la place laissée à la nature et à l’invisible dans le monde moderne. Elle a notamment publié Monde sans oiseaux (Stock, 2013) et Happa no ko (Le Rouergue, 2018).

04/06/2021, 16:14

ActuaLitté

Grand Prix du FIBD : l'éviction de Bruno Racine “illégitime” selon le Collectif AAA

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a dévoilé hier les trois auteurs finalistes du Grand Prix : Pénélope Bagieu, Catherine Meurisse et Chris Ware. Dans le communiqué de l'événement, « un vote protestataire » est évoqué, celui en faveur de Bruno Racine, auteur d'un rapport portant sur la situation des auteurs et autrices. Le Collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) demande la publication des résultats chiffrés du vote.

04/06/2021, 11:46

ActuaLitté

Bien corriger, ou ne pas bien corriger en littérature ?

L’Association des correcteurs de langue française (ACLF) et Fontaine O Livres organisent un cycle de trois rencontres en visioconférence sur le thème de la préparation des écrits littéraires. La première séance aura lieu le jeudi 10 juin 2021, de 17 h 30 à 19 h, avec Franck Bouysse, auteur, et Édith Noublanche, correctrice, autour du texte Né d’aucune femme

02/06/2021, 16:51

ActuaLitté

Lancement de résidences d'artistes par l'Archipel Butor

L’Archipel Butor est une bibliothèque patrimoniale, qui s’appuie sur la présence de « documents anciens, rares ou précieux ». Située à Lucinges (Haute-Savoie), cette bibliothèque est constituée de trois îlots, tous ouverts au public depuis le 10 octobre 2020. A présent, L’Archipel Butor lance ses résidences d'artistes à la maison Michel Butor, avec deux options.

02/06/2021, 16:28

ActuaLitté

Disparition d'Eric Carle : “Toi, petite chenille, peut devenir un beau papillon”

L'auteur illustrateur américain Eric Carle est mort ce dimanche 23 mai à l'âge de 91 ans. Utilisant régulièrement des papiers découpés et peints pour illustrer ses albums, il a signé en 1969 The Very Hungry Caterpillar (La Chenille qui fait des trous, Mijade, 1995), devenu depuis un grand classique de la littérature jeunesse.

27/05/2021, 10:14

ActuaLitté

Après Albator, Jérôme Alquié s'attaque à Saint Seiya

En 2019, les éditions Kana avaient publié le premier tome de la série Capitaine Albator — Les mémoires de l'Arcadia, d'après la série culte de Leiji Matsumoto, supervisé par ce dernier, mais signé par l'auteur français Jérôme Alquié. Alquié se lance dans un nouveau projet, tourné vers une autre licence culte, Saint Seiya, ou Les Chevaliers du Zodiaque.

24/05/2021, 11:22

ActuaLitté

Frédéric Maupomé devient secrétaire général de la Ligue des auteurs professionnels

Au terme d’élections, et après un changement de statut, la Ligue des auteurs professionnels accède au statut de syndicat. Son objectif exclusif sera donc la défense « des intérêts d’une profession, car c’est bien ce que nous formons, une profession ». À ce titre, Frédéric Maupomé a été élu secrétaire général et Thomas Fouchault prend le poste de trésorier. 

17/05/2021, 17:18

ActuaLitté

L’Observatoire de l’Espace réunit trois autrices dans un laboratoire d’écriture

Au sein du Centre National d’Études Spatiales, l’Observatoire de l’Espace, véritable « laboratoire culturel » au service de la création artistique et de la recherche en sciences humaines, élabore des dispositifs expérimentaux qui favorisent l’émergence d’une approche culturelle de l’aventure spatiale. À cette fin, il a récemment invité trois autrices à constituer un laboratoire éphémère d’écriture autour de la question des non-humains dans l’Espace. 

10/05/2021, 11:00

ActuaLitté

“Créer est un métier” : 270.000 auteurs en quête d'un statut

En 2020, la littérature jeunesse représentait 737 millions € de revenus pour l’industrie du livre (données GfK, octobre 2020). Soit un livre vendu sur quatre, avec une croissance de 1,1 %. Pourtant, celles et ceux à qui l’on doit ce dynamisme restent méconnus – comprendre, considérés comme n’étant pas des professionnels. Cette semaine, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse décide de prendre les choses en main.

05/05/2021, 08:50

ActuaLitté

Le Trait : porter la voix des artistes auteurs en Région et au-delà

Basée dans la région Sud PACA et plus spécifiquement à Marseille, la toute jeune association Le Trait fait face à plusieurs défis. D’abord renouer le dialogue avec les institutions, ensuite tenter de redynamiser une ville riche en artistes, mais pauvre en opportunités. Enfin, mettre un terme au flou et à la précarité qui entourent la profession d’artiste-auteur. Créée durant le confinement, l’organisation s’inscrit dans le mouvement global de revendications qui agitent aujourd’hui le pays.

 

30/04/2021, 08:57

ActuaLitté

Un délai supplémentaire de 6 mois pour un jeune poète menacé d'expulsion

La mobilisation autour du poète Mohamed Bangoura, alias Falmarès, a payé. Ce jeune Guinéen, âgé de 19 ans, était menacé d'expulsion, à partir du 21 mai, après un refus de son titre de séjour par la préfecture de la Loire-Atlantique. Son récit et ses textes lui ont apporté de nombreux soutiens, permettant d'obtenir un délai de 6 mois pour régulariser sa situation.

27/04/2021, 11:05

ActuaLitté

Backchannel, le dernier projet de Stan Lee, en financement participatif

S'il restait la figure tutélaire — et médiatique — de Marvel, Stan Lee avait pris quelques distances avec le groupe, notamment en créant sa propre structure, POW! Entertainment. Il y publiait encore des œuvres avant sa disparition, notamment Backchannel, un webcomic désormais changé en album par l'intermédiaire d'un financement participatif.

26/04/2021, 13:07

ActuaLitté

Paloma Hidalgo, lauréate de la bourse de création de poésie Gina Chenouard

Grâce au legs de la poétesse Gina Chenouard (1924-2010), la SGDL soutient la création poétique contemporaine en décernant une bourse qui porte son nom. Dotée de 3 000€, cette bourse est destinée à encourager un projet d'écriture.  

13/04/2021, 18:01

ActuaLitté

5 auteurs pour des résidences d’écritures cinématographiques

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image ont créé ensemble une résidence inédite, tournée vers les auteurs de bande dessinée. Consacrée à l'écriture cinématographique, elle se donne pour vocation de favoriser le dialogue de la bande dessinée avec d'autres expressions artistiques.

09/04/2021, 16:58

ActuaLitté

Houellebecq et l'euthanasie, une vieille histoire

Il est loin, le temps de Socrate acceptant la ciguë, ou les réflexions stoïciennes évoquant le suicide comme une forme de noblesse. Il s’est en effet passé quelque 2000 années de christianisme — mais pas que — pour que la mort choisie se change en débat de société. Alors que la France discute d'une possible législation, Michel Houellebecq apporte sa pierre à l’édifice, dans Le Figaro.

06/04/2021, 09:59

ActuaLitté

Disparition de l'écrivain algérien Chérif Arbouz

L'écrivain algérien Chérif Arbouz, né le 8 février 1930 à Tizi Rached en Algérie, est décédé ce 17 mars 2021 à l'âge de 91 ans, annoncent les éditions UPblisher, qui publient ses ouvrages au format numérique. Dans des recueils de nouvelles, notamment, il s'était appliqué à faire connaître sa région natale, la Kabylie.

30/03/2021, 09:44

ActuaLitté

Théaomai annonce sa collaboration avec le Bureau des Auteurs d'Editis

Créée en juillet dernier en réponse aux crises sanitaire et économique et devenue en quelques mois la plateforme de référence des artistes, des programmateurs et des collectivités, Le Bureau des Auteurs séduit. Cette initiative développée pour le compte de ses auteurs conférenciers par le groupe Editis, l’un des leaders de l’édition en France regroupant 50 maisons (Robert Laffont, Plon, Le Cherche Midi, Bordas, Nathan…). Elle compte désormais un nouvel acteur

29/03/2021, 14:28

ActuaLitté

Disparition de George Rieu, scénariste BD et grande figure de Pif Gadget

Georges Rieu, journaliste et scénariste de bande dessinée, est décédé le samedi 20 mars 2021. Il avait 87 ans. Fils d’une concierge et d’un serrurier, hésitant entre plusieurs destins, il rejoint Vaillant en 1957, après en avoir été longtemps lecteur et, dès 1945, diffuseur militant. Il participe aux tâches quotidiennes et signe, sous son nom et sous divers pseudonymes, des nouvelles policières et fantastiques, des articles documentaires et des jeux illustrés notamment par Jacques Kamb.

25/03/2021, 10:52

ActuaLitté

Formation : auteurs être plus visibles sur internet

L'AR2L Hauts-de-France organise une matinée d'information, ce vendredi 26 mars 2021, en visioconférence, sur le thème de la visibilité des auteurs et autrices et de leur usage du web. 

24/03/2021, 12:21

ActuaLitté

Un syndicat pour les auteurs, des élections pour plus de démocratie

Au terme d’une consultation de ses membres, la Ligue des auteurs professionnels adopte une nouvelle approche : désormais, l’organisation prendra le statut de syndicat, ainsi que près de 94 % des adhérents l’ont décidé. Le tout avec cet objectif renouvelé, « la reconnaissance d’un véritable statut professionnel », pour les auteurs. 

22/03/2021, 16:16

ActuaLitté

Photographe et autrice, Anne Collongues en résidence à La Métive

L'autrice et photographe Anne Collongues est la lauréate du dispositif Aide à la création en résidence proposé par l'agence régionale du livre ALCA. Accueillie à La Métive à Moutier-d’Ahun (Creuse), du 18 au 31 janvier, elle y est de retour entre le 8 au 24 mars, puis du 19 juillet au 4 août et enfin du 23 octobre au 7 novembre 2021.

19/03/2021, 15:53

ActuaLitté

Livre jeunesse : Paul McCartney plonge à bord d'un nouveau sous-marin

Le chanteur, compositeur et auteur Paul McCartney, ex-Beatles et ex-Wings, annonce la parution d'un nouvel ouvrage destiné aux jeunes lecteurs. Grandude’s Green Submarine, ou Le Sous-marin magique en français, sera disponible le 2 septembre 2021, publié par Michel Lafon en France.

19/03/2021, 12:41

ActuaLitté

Un tour de l'Occitanie, le livre en tête : 3400 acteurs sur le territoire

L'agence Occitanie Livre et Lecture présente sa 3e édition des chiffres clés du secteur, pour la région. Un panorama complet, réalisé à partir des données de 2019 et 2020, qui doit permettre d'évaluer l'impact des politiques publiques sur la filière, des auteurs et autrices de l'écrit au patrimoine, en passant par les bibliothèques, maisons d'édition, librairies et manifestations.

18/03/2021, 11:46

ActuaLitté

Joann Sfar : “Le mépris du gouvernement est total” vis-à-vis des auteurs

« Sommes-nous une profession oui ou non ? Si oui nous avons droit à des élections professionnelles et à une vraie représentation ! » Quelques jours avant Lewis Trondheim, Joann Sfar avait tenté de recadrer le débat. Le ministère de la Culture avait dévoilé ses mesures en faveur des artistes-auteurs, saluées par les uns, honnies par les autres. Un tel fossé se comprend par l’ambition d'une représentativité, pour ces professions, qui était au cœur des débats.

17/03/2021, 12:55

ActuaLitté

Les Tuniques bleues : Kris fera charger Blutch et Chesterfield

Souvenez-vous, en livrant le scénario du tome 64 des Tuniques bleues à Willy Lambil, Raoul Cauvin lui a annoncé qu’il souhaitait prendre sa retraite sur cette série. Si après tant d’années de succès ininterrompu, le scénariste a bien mérité de se reposer, le dessinateur, lui, conserve la volonté farouche de rester en selle.

 

15/03/2021, 17:27

ActuaLitté

Pierre Lemaitre aux Césars : “On s'est fait niquer dans les grandes largeurs”

Venu annoncer le César de la meilleure adaptation, attribué à Stéphane Demoustier pour La Fille au bracelet, Pierre Lemaître a profité de son passage pour un exercice de définition. Méthodique et précis, l’écrivain et prix Goncourt 2013 pour Au revoir là-haut, a apporté un peu plus de réflexion à cette 46e édition des César.

13/03/2021, 23:05

ActuaLitté

“Seul un handicapé pourra traduire le texte d’un handicapé ?”

Le texte Change Sings d’Amanda Gorman, paraîtra en France chez Glénat jeunesse, à la fin septembre. La traduction a été confiée à la chanteuse belgo-congolaise Marie-Pierra Kakoma. Mais pendant ce temps, depuis les Pays-Bas, et désormais chez les Catalans, les choix de traducteurs opérés par les éditeurs pour le texte The Hill We Climb font scandale. Au point d’interroger sur les fondements même de ce que signifie la traduction — et son rôle essentiel dans la transmission des œuvres.

12/03/2021, 12:23

ActuaLitté

Une “dégradation” des relations entre les auteurs et leurs éditeurs

La Société civile des auteurs multimédia (Scam), avec le concours de la Société des Gens de Lettres (SGDL), publie son huitième baromètre des relations auteurs/éditeurs, frappé du titre « Le relâchement ». En effet, le millier d'auteurs et d'autrices ayant répondu au questionnaire en ligne signalent une dégradation, sur plusieurs points, de leur situation et de l'attention portée par l'éditeur.

09/03/2021, 17:16

ActuaLitté

L’artiste péruvien Gonzalo Macalopu Chiu en résidence à la Cité de la BD

L’artiste péruvien Gonzalo Macalopu Chiu sera accueilli par la Cité de la bande dessinée d'Angoulême en 2021, dans le cadre de la deuxième édition du Concours national de roman graphique, organisé par les Alliances françaises du Pérou et la Casa de la Literatura Peruana.

09/03/2021, 11:29

ActuaLitté

Alain Mabanckou : “La littérature ne devrait pas être tributaire d'une certaine couleur”

Dernière intervention en date dans la polémique suscitée par la traduction de l’œuvre d’Amanda Gorman, celle d’Alain Mabanckou. En effet, suite au désistement de Marieke Lucas Rijneveld, après les questions de la journaliste Janice Deul, aux Pays-Bas, la question a fini par germer : faut-il être noir pour traduire la poétesse américaine ? L’enseignant et auteur répond.

08/03/2021, 14:59

ActuaLitté

Traducteurs littéraires : aujourd’hui et demain

En s’appuyant sur La condition socio-économique des traducteurs littéraires, une enquête réalisée auprès des adhérents de l’ATLF en décembre 2019 dans le sillage des États généraux du livre et du rapport Racine, les intervenants parleront des conditions de travail des traducteurs littéraires, avant, pendant et après la crise sanitaire.

05/03/2021, 15:05

ActuaLitté

MeFu : première association d'auteurs de BD professionnels en Italie

Né comme groupe de recherche au printemps dernier, MeFu – Mestieri del Fumetto – est aujourd’hui la première association de professionnels (scénaristes, illustrateurs, coloristes…) de la bande dessinée en Italie, dans une période où ce genre semble être de plus en plus apprécié par les lecteurs. 

03/03/2021, 16:21

ActuaLitté

Joel Dicker quitte son éditeur et Hachette pour créer sa maison

Le plus grand vendeur de romans de l’année 2020, Joël Dicker, annonce un nouveau départ. Une nouvelle carrière, qui le pousse à quitter sa maison originelle, les éditions De Fallois, où il a publié ses précédents romans. L’aventure sera plus personnelle encore, puisqu’il envisage de monter sa propre structure, dont il confie la responsabilité au groupe Editis.

03/03/2021, 08:29

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Lutte de pouvoirs, magie, féminisme : Leha, un souffle épique de Fantasy

Arrivées dans l’Imaginaire en 2017, les éditions Leha frappaient fort, avec la retraduction de l’épopée signée Steven Erikson, Malazan Book of the Fallen. Devenu Le livre des Martyrs, à travers les traductions d’Emmanuel Chastellière et Nicolas Merrien, les six premiers volumes ont dépassé les 50.000 exemplaires — et quatre autres restent à venir, dont le septième tome, ce 25 juin. Mais la maison a décidé de passer un cap, comme l’indique Jean-Philippe Mocci, son fondateur.

11/06/2021, 18:30

ActuaLitté

Delcourt et Kennes Éditions : un partenariat renforcé

Voilà trois ans que Kennes avait rejoint la diffusion DelSol, propriété du groupe Delcourt. Cette année, ce sont une vision similaire du monde de la bande dessinée et un souhait de la faire partager aux gens de tous âges qui mènent ces deux acteurs de l’édition de la BD francophone à s’associer.

11/06/2021, 16:45

ActuaLitté

États-Unis : pour son prochain roman, Dave Eggers boycotte Amazon

Dave Eggers, auteur du roman Le Cercle, qui explorait la dérive des réseaux sociaux et entreprises du numérique, n'aime pas les « racketteurs ». Raison pour laquelle il réservera la vente de son prochain roman, The Every, aux librairies indépendantes, en excluant volontairement Amazon. Dans un premier temps, du moins.

11/06/2021, 16:26

ActuaLitté

À Lorient, la librairie À la ligne, hommage au roman de Joseph Ponthus

Le centre-ville de Lorient compte un nouveau commerce depuis le mois de mai dernier, et pas n'importe lequel. La librairie indépendante et généraliste À la ligne accueille des lecteurs ravis sur 85 m2. Dominique Bernardé, son fondateur, y propose 9000 références, avec une dominante qui tire sur la littérature et les sciences humaines. Derrière le nom de sa librairie, un hommage à l'œuvre et un lien particulier avec l'auteur Joseph Ponthus...

11/06/2021, 16:15

ActuaLitté

Festivals littéraires au Royaume-Uni : lorsque la TVA blesse  

Les directeurs de différents festivals littéraires britanniques se sont adressés au Trésor de Sa Majesté (HM Treasury) via une lettre ouverte. Ils sont frappés de plein fouet par un taux de TVA à 20 % sur les ventes de billetterie de leurs événements préenregistrés – au lieu de se voir facturer un taux inférieur de 5 % annoncé pendant la pandémie. Conclusion, ils s’indignent, et le signent.

11/06/2021, 12:20

ActuaLitté

Ouverture d'un portail européen des oeuvres indisponibles

L'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO, European Union Intellectual Property Office) a inauguré son nouveau portail dédié aux œuvres indisponibles. Son rôle est d'informer les ayants droit sur la numérisation et l'éventuelle mise en ligne d'œuvres indisponibles dans le commerce, pour améliorer l'accès au patrimoine culturel européen.

11/06/2021, 12:04

ActuaLitté

L'Assemblée nationale valide la copie privée différenciée pour les appareils reconditionnés

Dans le cadre de l'étude de la proposition de loi visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique en France, examinée en première séance à l'Assemblée nationale, les députés devaient trancher sur l'application de la rémunération au titre de la copie privée sur les appareils reconditionnés.

11/06/2021, 11:38

ActuaLitté

Librairie : frais de port minimum pour les livres, la fin d'une “distorsion de concurrence”

Préserver l’écosystème de la librairie, et lui offrir une opportunité de développer la vente à distance : le Sénat vient d’adopter un projet de proposition de loi allant en ce sens. Laure Darcos, ayant reçu le soutien inattendu d’Emmanuel Macron dans sa démarche, portait un texte complet pour l’écosystème du livre. Mais avant tout, salué par les libraires.

10/06/2021, 17:03

ActuaLitté

Édition : création d'un certificat de spécialisation en révision et correction

Le groupement d'établissements (GRETA) de la Création, du Design et Métiers d’Art propose une nouvelle formation professionnelle, débouchant sur l'obtention d'un Certificat de spécialisation en révision et correction de textes multi-supports. Ce dernier permettra de certifier des compétences adaptées aux nouvelles spécificités du métier.

10/06/2021, 16:49

ActuaLitté

Le crowdfunding à la carte pour les projets de bande dessinée : Zoop

Devenu un outil de création et de production pleinement reconnu, le financement participatif renoue avec les systèmes de souscription d’une autre époque. Seul l’avènement d’internet permet de mobiliser plus d’utilisateurs, en élargissant le cercle des contributeurs — et par conséquent, de l’ampleur des projets. Mais jusqu’à présent, l’organisation d’une campagne nécessitait des mois de préparation… 

10/06/2021, 16:32

ActuaLitté

Venezuela : l'écrivain Rafael Rattia maintenu sous surveillance

Au Venezuela, l'écrivain et historien Rafael Rattia a été arrêté le 3 juin dernier, et son domicile perquisitionné par la police, qui y a confisqué une soixantaine de livres, un ordinateur et deux téléphones. Jugé coupable d'incitation à la haine ce samedi 5 juin, il est désormais interdit de sortie du territoire et surveillé par les autorités.

10/06/2021, 16:08

ActuaLitté

Faire la paix de Michel Rocard, symbole d'entente entre Métropole et Nouvelle-Calédonie 

Faire la paix de Michel Rocard a été récemment publié par les éditions Double Ponctuation. Son éditeur, Etienne Galliand, vient d'apprendre que le texte a été symboliquement utilisé durant une rencontre à la Maison de la Nouvelle-Calédonie. Cette dernière a permis à la jeunesse calédonienne de s'exprimer sur son avenir auprès des délégations présentes à Paris. 

10/06/2021, 12:53

ActuaLitté

L'édition britannique inquiète des effets du Brexit sur le droit d'auteur

L'association des éditeurs britanniques, la Publishers Association, espère mobiliser des forces pour protester contre une modification du copyright. Cette dernière ouvrirait la voie à une nouvelle application de la notion d'« épuisement des droits », conformément aux dispositions du Brexit. L'édition britannique affirme que cela déboucherait sur une perte financière importante pour les auteurs.

10/06/2021, 11:15

ActuaLitté

Sénégal : Guillaume Nail parrain de l'ONG Janghi, oeuvrant pour les enfants déscolarisés

Auteur jeunesse et scénariste, Guillaume Nail devient parrain de la bibliothèque de l’ONG Janghi. Implantée au Sénégal, Janghi œuvre depuis près d’une dizaine d’années en faveur des enfants déscolarisés. Accès à l’éducation, à la santé et protection des droits de l’enfance : les actions de Janghi couvrent plusieurs champs d’intervention, du financement des frais de scolarité, à la surveillance et la prévention en cas d’exploitation ou d’abus. 

10/06/2021, 09:38

ActuaLitté

Le Sénat approuve la première loi sur les bibliothèques 

Après une séance paisible autour de l'économie du livre et la concurrence entre librairies et Amazon, autour de la vente à distance et les frais de port, retour du livre au Sénat. En effet, le texte que porte Sylvie Robert était discuté en séance publique, Proposition de loi Bibliothèques et développement de la lecture publique. Et sans trop d'hésitation, orateurs et oratrices n'ont pas manqué de louer le service rendu par le troisième lieu. 

09/06/2021, 18:20

ActuaLitté

Demon Slayer dépasse Dragon Ball dans le classement des ventes

C’est une consécration particulièrement symbolique pour Demon Slayer. Ce petit nouveau dans la cour des shonen populaires vient de passer devant l’historique manga d’Akira Toriyama dans le classement du nombre d’exemplaires vendus par volume.

 

09/06/2021, 15:52

ActuaLitté

Nicolas Dupont-Aignan : “On a assez de médiathèques”, et trop de fonctionnaires

L’actualité politique s’est réchauffée, alors que la météo faisait de même : les scrutins des élections régionales 2021 prévues pour les 20 et 27 juin entraînent candidats et porte-parole à travers le territoire. Nicolas Dupont-Aignan, qui a viré sa cuti, délaissant Marine Le Pen pour Les Républicains, vise pour sa part la Bourgogne-Franche-Comté. Avant tout pour « virer la gauche », assure le député, mais le responsable de Debout la France a plus d’une saillie dans sa besace.

09/06/2021, 14:51

ActuaLitté

Scénaristes et compositeurs : le Festival de Valence annonce sa 24e édition

En 1997, Isabelle Massot, consultante et enseignante de l’écriture de scénario, crée le Festival International des scénaristes. Depuis 2012, le Festival se tient à Valence, généralement la première semaine d’avril. Pour cette 24e édition, il se déroulera du 8 au 12 juin 2021. 

09/06/2021, 11:09

ActuaLitté

Le Label 619 et Rue de Sèvres entament une “collaboration”

Les éditions Rue de Sèvres (L'école des loisirs) annoncent un partenariat avec le Label 619, autour d'une « vision commune du métier de l'éditeur engagé auprès des auteurs ». Cette collaboration laissera une entière liberté éditoriale au Label 619, tout en mettant à disposition « les forces vives de L'école des loisirs ».

09/06/2021, 10:09

ActuaLitté

Le Sénat vote une loi pour l'économie du livre et contre Amazon

Mardi 8 juin 2021 dans l'après-midi, les sénateurs ont adopté la proposition de loi visant « à conforter l'économie du livre et à renforcer l'équité et la confiance entre ses acteurs » à la demande du groupe Les Républicains. Porté par la sénatrice Laure Darcos, ce texte avait soudainement trouvé grâce aux yeux d'Emmanuel Macron, qui décidait ce 21 mai dernier d’apporter le soutien du gouvernement, d’une part et de l’autre, d’engager pour le faire adopter une procédure accélérée.

09/06/2021, 09:38

ActuaLitté

Métal hurlant de retour sous la forme d'un mook trimestriel

Annoncé il y a un an déjà par Les Humanoïdes associés, le retour de la revue culte Métal hurlant se précise. Le magazine sera disponible le 29 septembre prochain, et se présentera comme un mook trimestriel, qui rassemblera l’œuvre de cinquante auteurs et rédacteurs, lesquels donneront chacun leur vision du futur.

09/06/2021, 09:23

ActuaLitté

En 2021, “le livre imprimé gagne”, selon le PDG de Penguin Random House

Le 25 mai était lancé le U.S. Book Show, salon professionnel organisé par la revue Publishers Weekly. Avec, en guise d'inauguration, une conversation entre Markus Dohle, PDG de PRH, et Adam Grant, psychologue et auteur. Cet échange a donné lieu à des affirmations très marquées de la part de Dohle...

09/06/2021, 08:33

ActuaLitté

Lauren Remark devient relation libraires pour les éditions Leha

En ce début de juin, les Editions Leha ont recruté Lauren Remark en tant que chargée de promotion. Elle aura plus particulièrement à prendre en charge le développement des relations avec les libraires.

08/06/2021, 17:09

ActuaLitté

L'achat local, un geste politique dont la vague ne “s’éteindra pas du jour au lendemain”

L’année 2020 fut celle du livre numérique, l’élément est incontestable une fois de plus : le Québec enregistre ainsi une hausse de 123 % des ventes d’ebooks (ou livrels, là-bas) entre 2019 et 2020. Une hausse qualifiée d’« inégalée » par l’Institut de la Statistique du Québec. De fait, on passe de 400.600 exemplaires, à 894.500 ouvrages numériques achetés…

08/06/2021, 16:40

ActuaLitté

L’Asiathèque : la nouvelle manière de voyager en 2021 

Fondée dans les années 1970, l’Asiathèque est une maison d’édition indépendante, spécialiste des cultures et des langues du monde.  Sa librairie, située au 1 rue Deguerry dans le XIe arrondissement de Paris, inaugure la première édition des Journées du livre de voyage les samedi 26 et dimanche 27 juin 2021.

08/06/2021, 13:40

ActuaLitté

Giorgia Meloni, leader d’extrême droite “pendue” en librairie ? Le scandale...

Simon Levis Sullam, chercheur d’histoire contemporaine à l’Université Ca’ Foscari de Venise, a publié sur les réseaux sociaux une photo d’une étagère de la librairie Feltrinelli dans laquelle le volume est exposé à l’envers. La leader du parti d’extrême-droite Fratelli d’Italia apparaît donc tête en bas, ce qui pourrait être une allusion à la pendaison de Benito Mussolini et d'autres représentants du fascisme, Piazzale Loreto (à Milan) où ils furent exposés tête en bas. L’indignation éclate à droite… 

08/06/2021, 13:07

ActuaLitté

Brésil : Bertelsmann investit dans Afya, spécialisée dans la formation médicale

Le groupe d'édition Bertelsmann annonce la prise de participation au capital social de la société brésilienne Afya, spécialisée dans la formation médicale. Avec 25 % du capital et 46 % des droits de vote, Bertelsmann s'assure ainsi une présence renforcée dans le secteur, en Amérique du Sud.

08/06/2021, 12:45

ActuaLitté

Librairies : trop de pandémie nuit aux revendications sociales 

En février, Powell’s Books faisait parler d’eux grâce à la création d’un parfum des plus insolites. Aujourd’hui, les agissements de la direction sont bien loin de sentir la rose… Après un licenciement de masse, le manque d’effectif pousse Powell à embaucher – sans pour autant garantir un travail aux personnes qui avaient été licenciées en 2020. Comme dit le dicton : qui se fourre entre l'oignon et son enveloppe n'en sortira pas sans odeur.

08/06/2021, 12:07

ActuaLitté

De rares éditions de Jane Austen rejoignent la bibliothèque de l’Université de Washington

La Washington State University abrite désormais les premières éditions des romans Emma, Mansfield Park, Northanger Abbey, et Persuasion. Ces précieux ouvrages de l’écrivaine Jane Austen ont été offerts à l’université par une ancienne élève récemment décédée.

 

 

08/06/2021, 11:34

ActuaLitté

Canada : pour les librairies Indigo, 2020 a soufflé le chaud et le froid

127 % de croissance sur les ventes en ligne, voici de quoi éviter la catastrophe économique. Pour le groupe canadien Indigo Books & Music, l’année 2020, dont l’exercice s’est clos ce 3 avril, la pandémie a rimé avec ascenseur émotionnel. Entre les 7,1 % de baisse de chiffre d’affaires et la hausse des ventes internet, fallait-il s’accrocher…

08/06/2021, 09:43

ActuaLitté

Librairies, bande dessinée et accessibilité : Mondadori, la valse à 3 temps

Mondadori ouvrira 10 nouvelles librairies à l'été 2021, réparties dans tout le pays. Certaines d’entre elles accueilleront un espace spécial dédié à la bande dessinée, Just comics. De plus, la première collection de livres pour les publics présentant des difficultés de lecture a été lancée.  

07/06/2021, 16:58

ActuaLitté

La mémoire du vent, premier projet éditorial récompensé par la bourse d'Arcane

La bourse Arcane récompense le projet d’un artiste des arts visuels, membre de la  Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques, et d’un auteur, membre de la Société des Gens de Lettres, auxquels peut s'adjoindre un éditeur qui s'engage à réaliser l'ouvrage. Bernard Moninot, Renaud Ego et les éditions de la Canopée sont  lauréats de cette première édition pour leur projet La mémoire du vent

07/06/2021, 16:31

ActuaLitté

Une tapisserie géante pour magnifier l’œuvre de George Sand

En partenariat avec le Ministère de la Culture, la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson souhaite développer un hommage filé à George Sand. Un appel à candidatures est lancé pour la réalisation d’une tapisserie géante, avec une rémunération pour l’artiste lauréat et son équipe de 100.000 € à la clef.

07/06/2021, 12:26

ActuaLitté

Les correcteurs travailleurs à domicile en attente d'une “sécurisation”

Dans la perspective de nouvelles discussions portant sur l'annexe IV de la convention collective de l'édition, le Syndicat général du Livre et de la communication écrite CGT (SGLCE-CGT) a interrogé les correcteurs travailleurs à domicile sur leur quotidien, leurs conditions de travail et leurs attentes, pour porter au mieux leurs revendications.

07/06/2021, 11:13

ActuaLitté

David-Jonathan Benrubi nommé directeur du réseau de médiathèques de Montpellier 

Il prendra la direction des médiathèques de la métropole Montpellier Méditerranée, à compter du 1er juillet, quittant son poste à la Communauté d’agglomération de Cambrai. C’est un réseau de quinze établissements dont il aura désormais la responsabilité, répondant à « l’ambition musclée » des responsables politiques.

07/06/2021, 10:06

ActuaLitté

Le salon du livre de Paris de retour au Grand Palais en 2022 : le SNE “reprend la main”

Deux annonces de recrutement émanant du Syndicat national de l’édition ont fait grand bruit. Les tractations avec Reed Expo achevées, précédent partenaire prestataire de l’événement Livre Paris, et coorganisateur, le SNE « reprend totalement la main » sur l’organisation de l’événement. Et pour ce faire, recrute un directeur ou une directrice, en mesure de piloter une nouvelle manifestation, le Festival de tous les livres. Le nom n’est peut-être pas définitif.

05/06/2021, 20:30