#Droit / Justice

Face aux propos “transphobes” de J.K.Rowling, les employés d’Hachette se soulèvent

Au début du mois de juin, l’auteure britannique s’est retrouvée au cœur d’une polémique après avoir laissé entendre à travers un tweet que seules les femmes pouvaient être menstruées. Des propos jugés « transphobes » qui ont provoqué la colère des utilisateurs, mais également des employés de la maison d’édition Hachette UK. Une partie du personnel s’est insurgée lors d’une réunion, et a même menacé d’arrêter de travailler sur son nouveau livre pour enfants, The Ickabog

Le 16/06/2020 à 13:01 par Camille Cado

26 Réactions |

Publié le :

16/06/2020 à 13:01

Camille Cado

26

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Lors d’une réunion qui s’est tenue ce lundi 15 juin, plusieurs employés de la maison qui travaillent sur The Ickabog, le prochain livre de J.K.Rowling, ont tenu à manifester leur désapprobation face aux propos qu’a récemment tenus l’écrivaine britannique.

« Le personnel du service jeunesse chez Hachette a annoncé qu’il ne voulait plus travailler sur l’ouvrage » affirme l’une des sources auprès du Daily Mail. « Ils ont dit qu’ils étaient fermement opposés aux propos de l’auteure et qu’ils voulaient montrer leur soutien aux personnes transgenres [...] C’est une affaire qui leur tient à cœur. » 

« Il s’agit d’une poignée d’employés » souligne à son tour un autre employé. « Évidemment, ils ont le droit de faire part de leurs opinions. Si on leur demande d’éditer un livre sur les violences conjugales et qu’ils en avaient été victimes, ils ne seraient bien sûr jamais forcés de travailler dessus. Mais là, c’est un conte de fées pour enfants. Ce n’est pas la fin du monde » s’insurge-t-il.

“ La liberté d’expression est le fondement même de l’édition”

Contacté par The Bookseller, un porte-parole a précisé que ces employés devront s’entretenir avec leurs managers et que l’évènement sera traité « au cas par cas ». « Nous aborderons tous ses entretiens avec empathie et compréhension », a-t-il précisé.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’Hachette fait face à la révolte de ces employés. En mars dernier, une partie du personnel s’était insurgée face à la décision de la maison de publier les mémoires du réalisateur Woody Allen. En cause notamment, le fait que le livre ne respectait pas les victimes d’abus sexuels. 

Photo d’illustration : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

26 Commentaires

 

NAUWELAERS

16/06/2020 à 17:32

Une hachette,c'est une petite hache.
Pour couper toute tête qui dépasse ?
Je ne suis absolument pas transphobe...mais j'ai la phobie de cette atmosphère de plus en plus oppressante,hystérique,liberticide...
Pour publier, il faudra un certificat de bonnes vie et moeurs et idées conformes à ce que d'aucuns ont décidé ?
On va où là ?
CHRISTIAN NNAUWELAERS

Caramelle

16/06/2020 à 17:48

Je ne sais pas si je suis transphobe ou non. Et je m'en fiche.
Mais j'aspire à une monde qui garde les pieds sur terre. Pour moi, les femmes portent encore les enfants, les femmes sont menstruées, Les hommes qui souffrent de la prostate, etc....
J'accepte la nature telle qu'elle nous a programmés. Je refuse la PMA et la GPA. Pourtant, j'ai eu des difficultés à concevoir un enfant. Ou bien il venait naturellement, ou bien il ne venait pas. Et je vivais ma vie sans enfant.
Toutes ces dérives me filent la scarlatine.

Ephémère

16/06/2020 à 18:15

En réponse à monsieur Christian :

Je suis moi aussi perplexe sur cette histoire. Mais il est normal de ne pas tout tolérer sur internet, surtout si une personnalité public est impliquée dedans ;)

Je comprends votre anxiété face à cette vague de "bonne moeurs", mais je le pense essentiel. Pendant des années, internet a été remplie de beaucoup de haine et de violence, je vois donc cette nouvelle ère d'un bon oeil. Alors oui il faudra des ajustement, comme toute nouveauté, mais l'anonymat ne doit pas être une excuse pour dire tout ce qu'on veut sur internet : on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Et internet est par définition "n'importe qui" ;)

Bonne soirée

Arnaud

17/06/2020 à 07:52

Je ne vois rien de transphobe dans ce qu'elle a dit. Quelle hystérie collective...

Encore...

17/06/2020 à 08:08

Troisième article à charge contre JK Rowling en deux semaines...
« Il s’agit d’une poignée d’employés »
Traduction pour ceux qui ne lisent pas couramment la novlangue : un groupe LGBT travaillant pour Hachette fait pression et profite de l'énorme caisse de résonance médiatique que le monde met à leur disposition pour continuer leur campagne de haine contre JK Rowling. Il suffit qu'il y ait deux employés ainsi pour qu'on parle d'un groupe ! Comme ce groupe est si peu représentatif, il arrive quand même à filtrer qu'il s'agit d'une poignée...
Marrant quand même de parler de poignée pour une hachette ! Ils n'ont peut-être pas osé parler de... manches... de peur de se faire attaquer pour discrimination !

Lily

17/06/2020 à 08:12

Opinion ?

La transphobie est illégale.
La transphobie tué des gens partout dans le monde.
Elle a créé une vague de transphobie que des millions de transgenres vont subir violemment. Être tabassees violées etc.

Ne croyez pas que c'est rare. Ma copine se fait agresser 2 fois par semaine.

Donc non la "liberté d'expression" a une limite. Hachette accepte donc de publier et diffuser un livre de dictateur sanguinaire.

Ça a beau être un conte pour enfants, ne pas vouloir éditer une personne qui TUE indirectement c'est normal.

NAUWELAERS

17/06/2020 à 10:21

Lily...
Où diable voyez-vous un livre de «dictateur sanguinaire»...?
Et des millions de trangenres tabassées,violées etc.?
Quel rapport avec le sujet de ce fil de discussion ?
Ravi que la tendance majoritaire au sein du lectorat de ce site soit totalement contre la censure dans l'art,le révisionnisme etc.
Espérons que cela fera réfléchir le monde de l'édition sur la supposée nécessité du «déminage éditorial»: sa non-instauration signifie une défense ferme de la liberté d'expression une et indivisible mais dans le cadre de la loi pour éviter de vraies et authentiques dérives.
Sinon tout le monde peut être choqué au quotidien par tel livre,telle tribune, telle opinion même choquante et/ou idiote émise ici où là.
Je pense qu'il faut accepter d'être choqué comme prix à payer pour une infiniment précieuse liberté d'expression qui surpasse collectivement l'ensemble des convictions et susceptibilités individuelles !
Parfois moi aussi je lis ou j'entends des choses qui m'exaspèrent ou me scandalisent.
J'ai le droit d'y répondre, d'argumenter si j'en ai la possibilité mais en aucun cas de tenter de censurer ce qui me déplaît.
Et des statues offensantes correspondant à des réalités historiques essentielles,on les maintient en place en ajoutant éventuellement une plaque explicative bien visible contextualisant de façon concise mais claire à quelle période de l'histoire -et ce que cela implique, certes en résumant très fort - correspond la pièce en question.
On n'a pas à censurer Céline ou «Tintin Au Congo» mais ajouter un appareillage critique bien conçu est une bonne démarche.
J'espère qu'ActuaLitté ne deviendra pas ActuaCensure, non à cause d'une éventuelle volonté perverse de ses responsables (!)-si elle existait,censurons-la,ha ha ha !- mais à cause de l'actu si bien suivie sur ce site !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Lily

17/06/2020 à 11:25

Hmm. Oui elles se font tabassée et même elles sont punies de mort et d'emprisonnement, y compris en Union Européenne.

Vous confondez le scandale et la haine. La haine transphobe a explosé en ligne suite aux propos de J.K Rowling.

Ce n'est pas de l'exaspération c'est juste sauver des vies.

Mais si votre petit confort de "je dis ce que je veux, même si des gens meurent" est menacé, je ne peux plus rien pour vous.

Car la censure c'est dans les DEUX sens. Pensez-vous qu'après la haine transphobe qui se développe une trans pourra écrire des livres ? Elle a à peine le droit de vivre. Personnellement ma copine est terrorisée rien que pour faire des courses.

Et quant à moi j'ai été obligée d'abandonner un poste prestigieux de recherche en mathématiques pour faire un emploi que je hais parce qu'il y avait de la haine dans mes étudiants, que j'essayais de faire progresser.

Alors ne parlez pas de censure, vous comparez des mots avec des vies. Et c'est horrible d'en arriver là.

Arnem

17/06/2020 à 17:56

JK Rowling est de confession chrétienne et pratiquante.
Peut on citer une religion qui admette qu'il y a d'autres sexes que l'homme et la femme ?
Plus de 3 milliards de personnes sur terre sont croyantes et pratiquantes, et partagent très certainement l'opinion de l'écrivain.
Dire que ses propos incitent à la haine, non on ne peut pas dire ça. Elle n'est tout simplement pas d'accord et c'est son droit.
Que tout le monde s'insurge et monte au front...je trouve que c'est assez hypocrite. Pensez vous que ces mêmes personnes ont une moralité irréprochable à tout les niveaux ?
Je ne suis pas contre les transgenres, je pense que leur situation n'est pas simple et je pense aussi que de tels combats ne finissent jamais.. il suffit de voir le racisme ambiant ou la mysoginie pour voir que rien n'a vraiment évolué.
Tentez de vivre votre vie comme tout le monde et passez outre le regard des gens parce qu'un jour où l'autre qui que l'on soit, on y est tous confrontés et on ne s'en remet pas systématiquement. Cette capacité seule vous appartient et vouloir bâillonner les autres ne vous préservera pas de leur méchanceté.. Ni de vous remplir vous mêmes de colère.
Je vous souhaite de trouver un peu de paix pour vous et votre amie.

Liger

17/06/2020 à 14:49

Encore bravo, M. Nauwelaerts !

Il est hors de question d'accepter un ordre moral que voudraient imposer des groupuscules d'excités. Comme vous, je suis régulièrement exposé à des propos et des opinions qui me déplaisent mais il ne me vient pas à l'esprit d'y répondre par la censure : puisque nous vivons (encore) en démocratie, argumentons, contredisons, débattons calmement (ce qui n'exclut pas des convictions parfois très fortes) sans nous rouler par terre la bave aux lèvres en hurlant que seule une interdiction de ce qui nous déplaît nous permettra de vivre.

L'agressivité et l'insolence de ces personnes croît de jour en jour, persuadées qu'elles finiront par triompher en terrorisant et faisant interdire à tout vat. On commence par imposer cette censure dans certains domaines ou dans certains endroits, on rêve de l'étendre de plus en plus jusqu'à la suffocation totale. Cela me rappelle la police de la promotion de la vertu et la répression du vice que j'ai vu agir en Arabie séoudite...

NAUWELAERS

17/06/2020 à 14:55

Je n'ai pas lu ces propos de Rowling mais je vous rappelle que si elle appelle explicitement à une haine transphobe, elle peut être poursuivie en justice !
Ce que j'attends dans ce dossier: la version des faits de Rowling.
Désolé de ce qui arrive de négatif voire calamiteux dans votre vie,mais y-a-t-il un rapport entre cette situation effectivement inadmissible et ce que Rowling écrit ?
Voilà moi je pose cette question.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

17/06/2020 à 15:47

Je ne sais si Éphémère me répond à moi, en tant que Christian ?
Si c'est le cas, vous constatez que justement je ne pratique pas l'anonymat.
Il me semble que des propos assumés par le ou la signataire -de son vrai nom ! -ont peut-être plus de force que s'ils sont émis par on ne sait qui...
Dont on ne connaît même pas le sexe ou genre !
Je ne tiens à vexer personne,notez bien !
Et je comprends parfaitement que des internautes (terme épicène) ne souhaitent pas que leurs propos et opinions soient connues de tous.
C'est totalement recevable pour moi.
Il faut tenter de comprendre les raisons des autres,même s'ils agissent différemment de soi.
Enfin il y a des raisons moins acceptables que d'autres (je ne peux respecter la vile couardise de certains (ir)responsables mais déjà évoqué cela dans un autre message ce jour).
Quant à moi,je sais que ce que j'écris peut déplaire -pas à tout le monde certes -mais j'assume et j'estime qu'on ne doit pas vivre masqué,malgré ce contexte assez pénible que nous subissons !
Enfin la tolérance à cette ambiance tendue et étouffante est forte,faible ou nulle selon les individus...
Éphémère vous évoquez une «nouvelle ère».
On sait ce qui est dans l'air ces temps-ci...
Réglementer ou poursuivre la haine sur Internet ?
La loi Avia quoi ?
Gare aux dérives liberticides !
Qui donc décidera si de tels propos mis sur la sellette sont encore informatifs même si virulents, ou simplement grossiers et vulgaires (ils surabondent !) ou s'ils méritent des représailles judiciaires ?
Je crois que le mépris face aux messages, tweets etc. bas de gamme,haineux,vulgaires etc. constitue la meilleure barrière protectrice.
En cas de judiciarisation systématique,gare à l'aura de faux martyr(s) dont certains têtes haineuses tenteront de se nimber aux yeux des crédules !
Gare aux effets contre-productifs !
Ils existent déjà avec certaines personnalités dites «sulfureuses» bien connues que l'on peut à bon droit considérer comme dangereuses...
Je reconnais que cette matière est tout sauf simple.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

17/06/2020 à 16:05

RECTIFICATION (volontaire et non liberticide !): lire «certaines» et non «certains» têtes haineuses !
Au masculin, «certains chefs haineux» aurait un double sens: des têtes haineuses avec l'ancien synonyme de «tête» (dont il nous reste «couvre-chef»)ou bien des leaders,plutôt du style insupportable «petits chefs» !

Bairny

17/06/2020 à 17:49

Bonjour Lily,

J'ai pu lire les propos de Rowling, et je n'ai constaté aucune incitation à la haine des personnes transexuelles.

Ce que j'ai pu comprendre au travers de ses tweets c'est qu'elle donnait simplement son opinion et ses arguments sur certains aspects de la transexualité tout en gardant le respect envers les personnes concernées.

J'estime pour ma part que nous sommes libre de nos opinions, que nous pouvons exprimer notre désaccord sur un sujet sans pour autant y éprouver de la haine.

Je respecte profondément les personnes trans comme je respecterais n'importe qui, et je n'ai jamais compris pourquoi certains cherchaient à les détruire physiquement ou moralement. Cependant, ce que je constate dans le monde d'aujourd'hui et surtout sur les réseaux sociaux, c'est la fermeture des esprits face au dialogue. Soit on est pour, soit on est contre. Dès que l'on veut nuancer, on est répudié par les deux parties. Cela résulte à des avis tranchées frôlant parfois la caricature.

Le sujet de la transexualité est vaste, complexe et abstrait. Je pense que Rowling est tout à fait en droit d'esprimer son désaccord sur certains points mais cela ne veut absolument pas dire qu'elle souhaite le meurtre des personnes trans. Ceux qui l'interprète comme tel sont soit les haineux qui auraient trouvé une autre excuse pour tabasser les trans sans le tweet de Rowling, soit ce sont certains défenseur qui sont devenus tellement hermétique aux débats calme et réfléchi qu'ils ne tolèrent rien d'autre que la condamnation de ses propos. Certains (une minorité heureusement) tombent eux-mêmes dans les insultes et deviennent des hypocrites.
Pour moi, c'est deux catégories de personnes sont aussi dangereuses l'une que l'autre.


Pour exprimer son désaccord avec Rowling, il aurait mieux valu le faire de façon intelligente contrairement à ce que j'ai pu observer sur internet. Avant de désapprouver, lui demander d'éclaircir ses propos, de lui poser des questions. Et quand bien même certains ne se montreraient toujours pas d'accord avec elle, ils auraient dû l'exprimer de manière courtoise et s'ouvrir à un débat serein. Et dans la finalité, accepter que c'est son avis et personnes n'est en droit de le lui enlever, surtout quand, je le répète, à aucun moment elle n'a manqué de respect à qui que ce soit.
A la place, nous avons choisi la solution de facilité. Les appels au boycott et les insultes de certains sont juste une preuve du manque de maturité, de réflexion et surtout une preuve d'étroitesse d'esprit.

Bref, c'est typique de la nature humaine.

Et bien sûr tous cela n'est que mon opinion.

Bonne journée à vous.

NAUWELAERS

17/06/2020 à 18:46

Bairny a raison de A à Z.
Et il faudrait donner beaucoup moins d'importance aux déluges manichéistes et binaires qui inondent le cybermonde...
On a l'impression qu'une certaine presse dévaluée est à leur remorque.
Enfin lire un post comme le vôtre fait plaisir !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Lien

17/06/2020 à 20:09

La liberté d'expression c'est pour tout le monde. Les salariés de n'importe quelle entreprise ont droit de ne pas être d'accord avec les propos d'un client ou du patron. Ils ont le droit de le faire savoir et de refuser de travailler avec ces personnes.

Bien entendu seul les puissants comme Woody Allen ou JK Rowling ont droit à la liberté d'expression lol mais le petit salarié d'une maison d'édition doit s'écraser et se taire.

Bah non, désolée mais ça serait injuste.

Chevènement

19/06/2020 à 08:20

Un salarié, c'est comme un ministre : il a le droit de ne pas partager le point de vue du patron : il a donc la liberté entière de... démissionner.

NAUWELAERS

17/06/2020 à 21:31

Rappel à Lien: d'autres employés de Hachette,de la filiale américaine Grand Central Publishing, ont réussi à faire capoter la publication du livre de Woody Allen et cela en prenant parti contre lui au mépris des droits de la défense.
Heureusement qu'une éditrice intègre et courageuse a pris le relais !
Donc je n'abonde pas dans le sens de votre post.
Il n'y a pas de progressisme liberticide comme cela et une solution serait peut-être d'affecter d'autres personnes au travail à apporter à la prochaine oeuvre de l'auteure ou autrice à succès ?
Mais qu'on n'oublie pas le vieil adage: «Qui va à la chasse perd sa place.»
CHRISTIAN NAUWELAERS

Bairny

17/06/2020 à 22:06

Liens,

Il faut savoir dissocier plusieurs choses.

Certes, la liberté d'expression est pour tous le monde, c'est un point indiscutable.
Certes, des salariés ont le droit de ne pas être d'accord avec les dires d'une personne ou d'un client.
Vous pouvez également le lui faire savoir mais ça revient à y mettre les formes, à être poli et courtois même si l'autre ne l'est pas, ça démontrera que vous êtes plus intelligent que lui.

Par contre, refuser de travailler avec lui, c'est beaucoup plus compliqué.

Une multitude de métiers demandent à bien différentier son ressenti personnel et son travail.
Par exemple les militaires ont le droit de réserve, ils peuvent avoir des opinions dans le civil. Mais, quand ils sont militaires ils doivent mettre cela de côté.
Pareille pour les infirmières, les policiers, les psychologues, les prêtres, les avocats et j'en oublie encore.
De nombreux métiers demandent la neutralité pour le bon fonctionnement de leurs services. Une infirmière qui ne soigne pas un transphobique à cause de ses idéaux, un avocat qui refuse de défendre un membre d'un parti politique qu'il n'apprécie pas, un militaire qui ne veut pas aller au secours d'un étranger en situation irrégulière car il ne les veux pas en France... Vous croyez que cela mènerait à quelques chose de bon?

Bref, je pense que vous avez compris ce que je veux dire. Si chacun se refuse de faire son métier à chaque fois qu'il rencontre quelqu'un qu'il n'apprécie pas, cela mènerait la société au chaos...

Bien entendu, le cas ici présent n'est pas dans les extrêmes comme je viens de décrire. Pourtant l'idée est la même... Si les maisons d'édition sélectionnent les écrivains par rapport à leurs opinions personnelles alors que cela n'a aucun rapport avec n'ayant leurs écrits... je prend ça pour une forme de censure...

Les maisons d'édition ne sont pas des juges, d'ailleurs personne n'est juge et donc personne ne peut donner de sentences. Cela comprends les stars, les politiciens, les gens dans la rue...

Malheureusement, les personnes ont fait des réseaux sociaux un tribunal, illégitiment...

Les exemples que vous citez, Woody Allen et JK Rowling, c'est simplement qu'ils ont plus de visibilité que vous et moi. Ce sont les gens qui donnent de la valeur à leurs opinions. En soit, ils n'ont pas plus de liberté d'expression que vous et moi.

Qui plus est, JK Rowling se fait descendre plus bas que terre pour ce qu'elle dit et pas vous ni moi. Je dirais en l'instant que "j'ai plus de liberté d'expression" qu'elle étant donné que les tweetos ne m'envoie pas de messages par centaines pour m'insulter et me dire de me taire...

Les salariés ont le droit de dire haut et fort qu'ils ne sont pas d'accord avec Rowling mais ils n'ont aucun droit d'intervenir dans ses travaux.

Et comme je l'ai déjà dit, ce n'est que mon opinion.

Whaou10

17/06/2020 à 22:15

Délirant !!! Jamais lu une polémique aussi stérile. Ce totalitarisme intellectuel, cette censure permanente de la parole, la multiplication des précautions de langage et des tabous nous conduit vers l'abîme. L'enfer est pavé de bonnes intentions. Que des journalistes et des éditeurs qui incarnaient pour moi jusqu'ici l'honneur de la démocratie, l'ouverture d'esprit et la bienveillance intellectuelle se transforment en censeurs fascisant est inacceptable.Madame Rowling parle simplement des femmes, c'est un crime ? Vive la liberté !

NAUWELAERS

17/06/2020 à 22:16

RECTIFICATION pour ma réponse à Bairny: les déluges en question sont manichéens et non manichéistes (pourtant d'après le manichéisme)...
Erreur courante mais je bats ma coulpe avec l'énergie d'un vain désespoir tout de même !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Saiseriet

18/06/2020 à 09:48

Pour M. Nauwelaers.
Voyez vous le problème est que les morts sont toujours de notre côté. 72 pays pénalisent les LGBT et 10 nous condamnent à mort. Quand cela arrive cela ne fait guère de bruit. Pour ma part je suis une "femme trans". J'ai eu longtemps le sentiment de risquer ma vie en France et j'ai subi la stigmatisation et la violence. Avec le temps mon apparence s'est améliorée les hormones et les opérations ont fait leur effets et je vis maintenant en paix. Mais le prix a été cher, très cher. Merci pour la mesure de vos propos et la bonne tenue de vos réflexions.

NAUWELAERS

18/06/2020 à 10:18

Merci Saiseriet de bien lire mes posts, si vous voulez bien.
Je suis contre les persécutions,violences,exactions etc. dont sont victimes de nombreuses catégories d'êtres humains,trans compris.
Notamment pour leur orientation sexuelle (entre autres).
Je veille à garder une très bonne tenue à tous mes propos.
La lutte contre la censure et l'hygiénisme moral n'est en rien contradictoire avec ce qui précède !
On peut être en désaccord avec Rowling et l'exprimer.
Si son livre pour enfants à venir (le livre s'entend !) n'a rien à voir avec une transphobie dont on l'accuse...il doit pouvoir vivre sa vie.
Sans rotation indue autour d'un pot qui n'a nulle raison d'être: donc cette question ne devrait pas exister.
Je comprends que votre sensibilité soit à vif sur cette question de la transphobie.
Remarquez donc que pour Black Lives Matter, pas un mot pour les esclaves noirs africains qui vivent dans des conditions abjectes en Libye et en Mauritanie !
En 2020,on n'est pas dans l'histoire ici !
Comme s'il y avait...des modes mimétiques même également dans les justes combats antiracistes...
Un peu cynique ?
Je ne fais que constater...certaines victimes parmi les plus malheureuses de notre vieille planète épuisée ne bénéficient en rien de cette nouvelle prise de conscience (qui est un retour de grandes luttes d'autrefois,me semble-t-il).
Cela exprimé en passant,une petite digression.
Encore une fois: le web est un lieu où on a tendance à tout mélanger, à pratiquer la confusion intellectuelle en permanence.
Je suis un fervent de l'honnêteté intellectuelle la plus rigoureuse et de l'assertivité même ferme sans tomber dans la vulgarité et l'agressivité dont nous sommes inondés.
Et je défends le respect intangible et indiscutable, loin de toute «émocratie», de certaines règles démocratique de base.

Je pense à l'écrivain Jean-Louis Bory (un peu oublié) qui un jour dans un débat télévisé,par rapport à l'homosexualité, avait déclaré vouloir fonder un parti: le FNDLP -le Foutez-nous Donc La Paix !
Je fais mien ce message de Bory aux «phobes» et aux «cides» de tout (mauvais) poil dont les transphobes et les liberticides !
Donc merci de ne pas changer le sens et l'esprit de mes petites réactions aux thèmes abordés...
Je vous souhaite bon courage et bonne chance et en France et en Belgique les trans sont traités maintenant comme des citoyens ordinaires.
Il faudrait qu'il en soit de même partout dans le monde mais on ne connaîtra sans doute jamais cela...
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

18/06/2020 à 10:26

Je complète ma réponse à Saiseriet: les trans en Belgique et en France considérées comme des citoyennes ordinaires également !
Il était maladroit en cette matière de n'évoquer que des «citoyens» trans au masculin,désolé.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Les Avrils et La croisée confient leurs romans de la rentrée à l’agence ƎR

Comptant déjà plusieurs éditeurs partenaires, l’agence ƎR prendra en charge les relations presse des maisons Les Avrils et La croisée pour la rentrée littéraire. Six ouvrages sont d’ores et déjà défendus et d’autres sont à venir. Le label littérature, fondé en janvier 2018 par le groupe Delcourt, était devenu Delcourt Littérature, avant d’être rebaptisé La croisée, intégrant fiction française, étrangère et créative non fiction.

23/07/2021, 17:25

ActuaLitté

Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris

En partenariat avec Petit Futé, la Métropole du Grand Paris est présente dans le guide Petit Futé 2021-2022 Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris. Ce guide met en valeur la diversité et la richesse du patrimoine architectural, culturel et naturel de la Métropole du Grand Paris.

22/07/2021, 16:25

ActuaLitté

Le guide botanique pour tout savoir du jardin du musée départemental Albert-Kahn 

Co-réalisé avec les éditions Skira, Le Jardin d’Albert Kahn, Un tour du monde botanique est d’ores et déjà disponible sur site et en librairie. Cet ouvrage apportera toutes les connaissances nécessaires à la (re)découverte, dans ses détails les plus infimes, du jardin du musée départemental Albert-Kahn, situé à Boulogne-Billancourt.

22/07/2021, 12:02

ActuaLitté

Juliette Kirszenberg, chargée de communication pour Editis

Juliette Kirszenberg a rejoint le groupe Editis en qualité de chargée de communication. Elle reporte à Pascale Launay, directrice communication et RSE groupe.

21/07/2021, 07:40

ActuaLitté

Trotro, si fier de sa petite soeur Zaza, qu'elle a sa propre série désormais

La nouvelle série de Bénédicte Guettier sera à découvrir pour les bébés, dès 6 mois, en librairie, dès le 26 août. Mais comme on se doute qu’ils ne se rendront pas d’eux-mêmes dans les points de vente, on préfère en alerter leurs parents… Trotro, l’âne, dont la famille s’est déjà agrandie avec la venue de Zaza… La petite méritait bien de trouver sa place dans la collection...

20/07/2021, 16:04

ActuaLitté

Sonia Rachline raconte l'histoire du Lido, qui fête ses 75 ans

Le 16 septembre, le Lido rouvrira ses portes. Pour l’occasion, une programmation inédite, ainsi que la création d’un nouveau tableau, « Inoubliable », voulu comme un voyage à travers les revues du Lido. Pour accompagner ce spectacle, les éditions Flammarion annoncent la publication d’un livre illustré, écrit par la journaliste Sonia Rachline et préfacé par Nikos Aliagas.

20/07/2021, 13:11

ActuaLitté

Wonder Woman : l'icône féministe souffle ses 80 bougies

80 ans, ce n’est pas rien. Surtout lorsqu’on est l’une des premières super-héroïnes de comics ! Pour l’occasion, DC Comics et Warner Bros. ont annoncé une campagne de taille : avec « Believe in Wonder » était lancée, dès mars, une célébration mondiale pour l’entrée de Wonder Woman dans le monde des octogénaires. De nombreux évènements sont prévus : des expositions, notamment, mais surtout une myriade de nouvelles publications en l’honneur de la super-héroïne au lasso magique et aux engagements féministes.

19/07/2021, 17:10

ActuaLitté

Elsevier : des émissions de carbone nettes à zéro pour 2040

L'éditeur scientifique Elsevier, basé à Amsterdam, a annoncé être à présent signataire du Climate Pledge. L’objectif est de renforcer les efforts mis en place afin de faire face à l'urgence climatique mondiale. Elsevier a aussi déclaré, en prime, l’arrivée d’un nouveau comité consultatif sur le climat au sein de son organisation. Un engagement qui prend tout son sens, dans un contexte climatique de plus en plus pressant.

16/07/2021, 12:49

ActuaLitté

Marion Binet rejoint la Mauvaise herbe d'Élisabeth Tielemans

Depuis La Pastèque, maison d’édition jeunesse qu’elle avait quittée en juin 2020, Élisabeth Tielemans s’est lancée dans la création d’une agence littéraire : elle se consacre aux ouvrages jeunesse et illustrés, depuis Le Havre. Et en cette veille de grand repos estival, voici qu’une nouvelle recrue intègre la structure.  

16/07/2021, 12:06

ActuaLitté

Planète, société et vivre ensemble : trois engagements du groupe Editis

Depuis neuf ans, le groupe Editis s’est investi dans le Pacte mondial des Nationes Unies, ou Global Compact. Il s’agit d’un mouvement d’ampleur mondiale, motivé par les principes de développement durable. Reposant sur un engagement volontaire, ce Pacte incite à déployer et encourager les méthodes respectueuses de différents critères, au-delà de la stricte notion écologique.

15/07/2021, 16:59

ActuaLitté

Le Muséum national d'Histoire naturelle crée sa collection de livres jeunesse

Le Muséum national d'Histoire naturelle inaugure une nouvelle collection de livres pour la jeunesse, « Contes du Muséum », le 9 septembre prochain, avec 3 titres signés par Érik Orsenna, Karine Tuil, et le duo Pierre Ducrozet et Julieta Cánepa.

13/07/2021, 12:03

ActuaLitté

Benjamin Burguete et Marie Desmeures intègrent Le bruit du monde

Du nouveau du côté du bruit du monde, la nouvelle maison du groupe Editis : un logo, l’aménagement de locaux vivants à Marseille qui accueilleront les auteurs de passage en résidence ainsi que des séances d’ateliers d’écriture et de traduction, et la formation d’une équipe éditoriale talentueuse : la Maison est fin prête pour dévoiler ses premières publications dès mars 2022.

13/07/2021, 09:16

ActuaLitté

Bientôt, des rayons “Livres bio” en librairie et bibliothèque ?

En matière d'écologie et de développement durable, le livre jouit d'un capital sympathie important. Pourtant, entre la fabrication et la logistique d'acheminement, tous les livres ne présentent pas un bilan carbone équivalent. Normandie Livre & Lecture a interrogé 450 lecteurs et lectrices sur l'attention qu'ils portent ou pourraient porter à certains critères, dans leur décision d'achat. 

12/07/2021, 12:02

ActuaLitté

Cécile Deniard devient présidente de la Sofia

Lors du conseil d’administration du 8 juillet 2021, les administrateurs et administratrices de la Sofia ont élu ́Cécile Deniard, traductrice, comme nouvelle présidente de la société. Cécile Deniard succède ainsi à Arnaud Robert, représentant les Editions Larousse, qui a été élu lors de ce même conseil à la vice-présidence de la Sofia.

09/07/2021, 13:14

ActuaLitté

Les éditions Glénat déménagent 

Actuellement situées au 39 Rue du Gouverneur Général Éboué à Issy-les-Moulineaux, les éditions Glénat, maison d'édition française spécialisée dans les domaines de la BD, du manga, du Comics et des beaux livres changent d'adresse. Elles emménageront le 19 juillet prochain dans leurs nouveaux locaux parisiens. 

09/07/2021, 12:50

ActuaLitté

Trois nouveaux auteurs s'emparent de Spirou pour La guerre olympique

Après la parution du premier volume de la série SuperGroom, dérivée des aventures de Spirou et Fantasio, les auteurs Fabien Vehlmann et Yoann Chivard ont décidé de céder leur place sur la série principale afin de se consacrer pleinement au développement de leur nouvel univers, à la croisée du classicisme franco-belge et des cultures pop du comic book et du manga. 

08/07/2021, 18:31

ActuaLitté

Shockdom, un éditeur italien à l'attaque du marché français

Shockdom est un éditeur de bandes dessinées qui, depuis ses débuts en 2000, a investi sur le talent, l’innovation et la recherche de nouvelles approches éditoriales ; un “refuge des auteurs”  puisque les jeunes artistes sont accueillis dans un environnement éditorial qui les valorise et les respecte. Toujours à la recherche de nouveaux talents, l’éditeur lance sur le marché des artistes prometteurs comme Sio, Dado, Fraffrog, RichardHTT, Labadessa, Loputyn, Luca Molinaro, Angela Vianello, Violetta Rocks, Tarma, Matteofire, Giulia Monti, Francesca Perrone, Paolo Margiotta, Giulio et Marco Rincione, Prenzy…

08/07/2021, 18:13

ActuaLitté

Louis Vuitton célèbre l'été à Arles et en librairie, chez un caviste

Depuis 1998, les éditions Louis Vuitton se définissent par leur caractère nomade. Leurs City Guides nous invitent à voyager dans différentes villes du globe. Ce catalogue compte dorénavant trente villes, présentées sous format papier ou numérique. L’application mobile, disponible sur iPhone ou iPad, propose l’ensemble des villes du catalogue et couvre des milliers d’adresses régulièrement mises à jour.

07/07/2021, 08:42

ActuaLitté

Affaire Zemmour : son éditrice, Lise Boëll, quitte Albin Michel

Personne n’était dupe, en regard des tensions qu’elle subissait, de ce qu’elle s’attarderait longtemps à ce poste. Mais ce qui a dû prendre de court la direction, un peu plus encore, c’est que finalement Lise Boëll a pris les devants. Après l’exclusion d’Éric Zemmour, sorti manu militari du catalogue Albin Michel, c’est donc son éditrice qui prend le large. De quoi chahuter plus fort encore le navire qui tangue depuis une dizaine de jours.

07/07/2021, 07:46

ActuaLitté

Stéphane Marsan quitte ses fonctions de président de Bragelonne

Dans un communiqué, le groupe Bragelonne annonce la démission de Stéphane Marsan, de ses fonctions de président et d’administrateur. Plusieurs nominations interviennent suite à ce changement d’organigramme, avec l’arrivée de Bernard Chaussegros, en qualité de président du groupe.

06/07/2021, 18:02

ActuaLitté

Axel Kahn, La Mort du loup

Nous sommes en deuil, Axel, tu viens de nous quitter et nous sommes tous orphelins de toi. Tu nous avais prévenus en faisant tes dernières interviews télévisuelles que la fin était proche. Tu avais même dit, avec un sourire qu’on devinait derrière ton masque, te recommandant d’Oscar Wilde qui avait écrit : « Je vais faire de ma vie un chef-d’œuvre. » « Je veux faire de ma mort un chef-d’œuvre. »

06/07/2021, 14:01

ActuaLitté

Concours du Premier roman jeunesse : Gallimard, Télérama et RTL dévoilent les finalistes

La quatrième édition du Concours du premier roman jeunesse s’est ouverte le 3 décembre 2020, invitant les participants n’ayant encore jamais été publiés à envoyer leur texte avant le 4 avril 2021. L’équipe de Gallimard Jeunesse a ensuite sélectionné parmi les 1539 manuscrits reçus 3 finalistes...

06/07/2021, 08:31

ActuaLitté

Marine Le Pen cherche (encore) un éditeur, mais n'en intéresse (toujours) pas

À l’heure où Éric Zemmour se fait chasser par son éditeur Albin Michel, il est une autre figure politique qui tente, elle, de se trouver un éditeur. Déjà en 2016, près d’un an avant les élections présidentielles, les éditeurs redoutaient son livre. Cinq ans plus tard, preuve que les années se suivent, et peuvent se ressembler, Marine Le Pen n’intéresse toujours pas les maisons d’édition.

05/07/2021, 17:29

ActuaLitté

Des écrits inédits de Jim Morrison, 50 ans après sa mort

Tout le monde le sait : les vrais rockeurs ne meurent jamais. Et c’est d’autant plus véridique lorsque les maisons d’édition Harper Collins annoncent la publication de l'anthologie définitive des écrits de Jim Morrison. The Collected Works of Jim Morrison: Poetry, Journals, Transcripts, and Lyrics est, comme son nom l’indique, une collection complète des textes de l’artiste. Elle sera disponible à la vente dès le 8 juin, en version anglaise. 

05/07/2021, 12:13

ActuaLitté

Les éditions Anacharsis continuent leur épopée éditoriale

Depuis 2019, les éditions Anarcharsis – à la rencontre de plusieurs cultures – ont entrepris un vaste projet éditorial : la série Tristan. Déployée en 5 tomes, cette oeuvre se poursuivra jusqu'en 2023. A l’instar des deux premiers tomes, le dernier de la série Tristan va lui aussi avoir le droit à ses podcasts pour accompagner l'été. 

05/07/2021, 11:43

ActuaLitté

Benoît Pollet élu président des éditeurs BD au Syndicat national de l’édition

Benoît Pollet, directeur général des éditions Dargaud (Groupe Média-Participations), a été élu président du groupe des éditeurs de Bande dessinée du Syndicat national de l’édition (SNE), à l’unanimité, le mardi 29 juin dernier. Il succède à Moïse Kissous, PDG du Groupe Steinkis, qui occupait ces fonctions depuis janvier 2018.

05/07/2021, 11:26

ActuaLitté

Littérature jeunesse : Auzou change de tête 

La maison d’édition indépendante Auzou dévoile une nouvelle identité visuelle visant « à renforcer son dynamisme et son rayonnement sur l’univers de la jeunesse ». Cette refonte de l’identité visuelle d’Auzou, incluant un nouveau logo et une nouvelle charte graphique, veut illustrer le développement de nouveaux pôles éditoriaux et renforcer la présence de l'éditeur dans le monde de l’enfance. 

03/07/2021, 09:54

ActuaLitté

Rééditer Akademos, la première revue homosexuelle française

La maison d'édition associative GayKitschCamp, « éditeur de la mémoire LGBT depuis 1989 », ouvre une collecte participative pour rééditer les 12 volumes de la revue Akademos (1909). Cette publication, dotée d'un appareil critique, dépassera l'appellation de « première revue homosexuelle française » en rendant compte de la « mine de renseignements sur l'esprit homosexuel européen du début du siècle dernier » qu'elle représente.

02/07/2021, 10:52

ActuaLitté

Harcèlement, sexisme : 6 professionnels de l'édition sur 10 concernés 

1221 répondants, dont 79 % furent des répondantes. Et une consultation anonyme menée sur internet : au terme d’un gros chantier mené entre le 19 et le 25 mai, un premier regard statistique posé sur l’industrie du livre se dessine. Avec des chiffres confondants : 50 % de personnes ayant subi des remarques déplacées, 36 % des discriminations sexistes. 21 % font état de gestes déplacés et 10 % de harcèlement sexuel. Un panorama choquant, mais pas vraiment surprenant.

01/07/2021, 16:16

ActuaLitté

Keanu Reeves dans BRZRKR, en mars 2022 chez Delcourt

Avec BRZRKR, Keanu Reeves a fait une entrée fracassante dans le monde de la bande dessinée. Précédé par sa popularité et ses rôles dans Matrix, John Wick ou le jeu vidéo Cyberpunk 2077, il avait battu des records de vente pour BRZRKR chez Boom! Studios, aux États-Unis. En France, la BD sera publiée par Delcourt, à partir de mars 2022.

01/07/2021, 11:33

ActuaLitté

Europe créative : 5 millions € pour le soutien aux traductions littéraires

Le programme européen Europe créative, à travers son volet culture, cherche à promouvoir et à soutenir la diversité culturelle, à travers toute l'Union. Parmi les efforts engagés, un soutien particulier à la traduction littéraire, qui s'exprime par un fonds de 5 millions €. L'appel à candidatures est lancé.

30/06/2021, 12:59

ActuaLitté

Solidaire de Zemmour : de Villiers quitte Albin Michel, l'échec français ?

Mouvement de solidarité assez peu commun entre auteurs : suite à la rupture de contrat unilatérale décidée par l’éditeur Albin Michel, Éric Zemmour était chassé du foyer de la rue Huygens. Si la proximité entre les deux hommes est connue, la décision de l’ex-député européen laisse entendre un sous-texte plus profond. Quoi qu’il en soit, Albin Michel vient de perdre un nouvel auteur. Et pour certains, la série ne fait que commencer.

30/06/2021, 10:11

ActuaLitté

La Divine Comédie : qui n'aurait pas envie de devenir traducteur de Dante ?

« Chacun a une idée confuse d'un bien où son âme puisse se reposer ; il le désire, par suite, il s'efforce d'y atteindre », écrivait l'auteur italien Durante degli Alighieri, dit Dante, dans son poème La Divine Comédie. Pour commémorer le 700e anniversaire de sa mort, l'oeuvre est remise au goût du jour à travers des traductions plus contemporaines. 

29/06/2021, 16:53

ActuaLitté

Fifty Shades of Grey, tome 6 : “un message féministe inattendu”

Avec plus de 5,6 millions d’exemplaires vendus en France – poche, grand format et livre audio, à l’exception du numérique – et plus de 67,8 millions € de chiffre d’affaires (estimations Edistat), Fifty Shades of Grey et ses variantes ne font pas dans la nuance. E.L. James, romancière autopubliée, devenue star internationale aura abondé chez Lattès, Livre de Poche ou encore Audiolib, dans une bien moindre mesure. Et voici qu'est sorti, outre-Atlantique et en France, l’ultime tome – aux ventes tout aussi véloces….

29/06/2021, 16:12

ActuaLitté

Albin Michel abandonne Éric le polémiste : le dé-Zemmour

Cinq ans plus tôt, Francis Esmenard, grand patron d’Albin Michel, l’affirmait : « [I]l faut un certain courage » pour publier Éric Zemmour. Une des rares prises de paroles pour l’homme, qui reconnaissait tout de même qu’être l’éditeur du bonhomme « c’est lourd à porter ». Le fardeau manifestement devenu trop pesant, la maison de la rue Huygens a décidé de se séparer de son poulain aux oeufs d’or.

29/06/2021, 09:01

ActuaLitté

La rentrée de septembre signe le grand retour de l'éditeur The Hoochie Coochie 

Une véritable résurrection, dans un contexte où les éditeurs indépendants ont souffert suite au resserrement des ventes sur les grosses locomotives. En effet, The Hoochie Coochie revient d’entre les morts, ou peu s’en faut. Une nouvelle diffusion, pour garantir la présence en librairie, et depuis la Drôme, l’éditeur relance toute la machine.

25/06/2021, 16:04

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Paris : des bibliothèques en grève contre le Pass sanitaire

Les usagers, pas plus que les personnels, ne semblaient emballés à l’idée qu’un Pass sanitaire soit exigé pour entrer dans une bibliothèque. Rendu toutefois obligatoire pour tout espace culturel accueillant du public, cet outil irait en effet à l’encontre les missions mêmes des établissements de prêt. Or, le décret d’application, s’il ne laisse plus planer de flou concernant la vérification des cartes d’identité, reste implacable sur le Pass.

24/07/2021, 13:18

ActuaLitté

Pandémie et lecture : 30% des Brésiliens ont opté pour l'ebook

Après une première enquête nationale menée en septembre 2020 à propos des habitudes culturelles des Brésiliens, Itaú Cultural et Datafolha présentent de nouveaux chiffres. L’étude révèle une nette augmentation quant aux habitudes de consommations en ligne, durant la pandémie, autour des activités culturelles. Au total, ce sont 2276 personnes qui ont été interrogées entre le 10 mai et le 9 juin, issues de toutes les régions géographiques, de toutes les classes sociales.

23/07/2021, 17:58

ActuaLitté

Manga : les ventes de Tokyo Revengers explosent, 32 millions d'exemplaires

Publiée par Kodansha, qui édite aussi la célèbre saga de L'Attaque des Titans, la série de mangas Tokyo Revengers, du mangaka japonais Ken Wakui (traduit par Aurélien Estager), tend à devenir l'un des mangas les plus en vogue de 2021. Depuis la sortie de son animé, en avril dernier, elle voit ses ventes exploser. D'après Manga news, environ 20 millions d'exemplaires étaient en circulation au début de juin dernier alors que 32 millions d'exemplaires sont aujourd'hui écoulés.  

23/07/2021, 12:08

ActuaLitté

Des auteurs kurdes dans le patrimoine de la Bibiothèque nationale grecque

Noyaux culturels, les bibliothèques nationales ont des responsabilités spécifiques au sein du système de bibliothèque et d'information d'un pays et, de fait, reflètent l’image d'une nation. C’est ainsi que la Bibliothèque nationale de Grèce, à Athènes, suivant une intervention ministère grec de la Culture, prévoit d'ouvrir une nouvelle section dédiée à la langue et aux œuvres d’auteurs kurdes. Un pas de plus vers de meilleures relations diplomatiques entre les deux territoires.

23/07/2021, 11:38

ActuaLitté

Inchangé en 64 ans : l'ordre des Arts et des lettres comptera un membre de plus

Le grand chancelier de la Légion d’honneur n’a manifestement pas vu d’objection sur le principe. Moralité, Jean Castex, Premier ministre et Roselyne Bachelot, officiant à la Culture ont validé le principe. Le décret 2021-971 modifie donc son prédécesseur du 2 mai 1957. Et ajoute dès lors un membre de droit supplémentaire à l’ordre des Arts et des Lettres.

23/07/2021, 11:06

ActuaLitté

Les meilleures ventes des livres : Demon Slayer fait l'unanimité

Avec le concours de notre partenaire Edistat, ActuaLitté propose chaque semaine de découvrir les meilleures ventes de livres (semaine 28, juillet 2021). Un double classement qui cherche du côté des librairies, mais également à travers le marché global, quels titres, tous genres confondus, ont fait le bonheur des lecteurs.

23/07/2021, 10:31

ActuaLitté

Inondations : une bibliothèque dévastée, vidée... en gardant le sourire

Voilà une semaine, des inondations balayaient l’Europe : des précipitations abondantes au point de voir déborder les bassins fluviaux. En Allemagne, pays principalement touché, on évalue à quelque 5 milliards d’euros les dégâts occasionnés. Le tout avec un bilan catastrophique, accompagné de 170 morts et plusieurs disparus, aujourd’hui sans trop d’espoir. 

22/07/2021, 17:19

ActuaLitté

Comics : propagande et soft power de l’idéologie américaine 

Gratuits pour appâter le chaland, puis vendus pour 10 cents dès 1934, les comics sont amplement parvenus depuis à séduire un large lectorat : les arguments sont connus, faciles à lire, légers, aux pages colorées et souvent bourrés de scènes d’action. Quoique d’apparence inoffensive, ces bandes dessinées ont cependant été de subtils – quoique... – outils de propagande par le passé.

22/07/2021, 16:50

ActuaLitté

Ricardo Franco Levi réélu au titre de président des éditeurs italiens

Depuis maintenant quatre ans, cet ancien de la presse et figure politique du Parti démocrate préside donc à la destinée de l’association des éditeurs italiens. Ricardo Franco Levi, originaire d’Uruguay, âgé de 72 ans, vient d’être reconduit dans ses fonctions, pour un troisième mandat. Avec pour perspective, désormais, d’améliorer « l’éducation dans le pays, en s’attaquant aux disparités territoriales ».

22/07/2021, 16:20

ActuaLitté

Christian Laforce, nouveau directeur général pour Copibec

La société québécoise de gestion collective des droits de reproduction, mieux connue sous le nom de Copibec, est heureuse d’annoncer aujourd’hui l’entrée en fonction de son nouveau directeur général, Monsieur Christian Laforce.

22/07/2021, 15:48

ActuaLitté

Barack Obama et Bruce Springsteen en duo, pour l'Amérique

Dans la même semaine, le Prince Harry et quelques jours plus tard, Obama et Springsteen : le groupe éditorial américain ne fait pas dans la dentelle. Plutôt dans le best-seller. Penguin Random House annonce ainsi l’achat des droits internationaux pour un livre de conversations entre l’ex-président américain et le chanteur de 71 ans — considéré comme l’un des plus populaires au monde. Après 120 millions d’albums écoulés, combien de livres vendra Bruce ?

22/07/2021, 15:00

ActuaLitté

Grèce : ebooks et audiolivres moins taxés, avec une TVA à 6 %

La transition découle d’une forte recommandation du ministère de la Culture, que le ministère grec des Finances a fini par adopter. La fiscalité des ouvrages numériques – livres et audiolivres – sera réduite de 24 à 6 %. Autrement dit, la Grèce embrasse une harmonisation de la TVA sur les contenus culturels physiques et dématérialisés.

22/07/2021, 12:55

ActuaLitté

Plongez dans les recoins sombres de la Forêt interdite avec Harry Potter

En octobre, les sorciers et sorcières de tous âges seront invités à pénétrer dans les entrailles de la Forêt interdite, lieu mythique regorgeant de mystères, tout droit issu des romans de J.K. Rowling. Warner Bros., en partenariat avec Thinkwell Group, propose cette nouvelle expérience en plein air pour tous les amoureux du monde ensorcelé de Harry Potter.

22/07/2021, 12:05

ActuaLitté

Hongrie : les traducteurs tempêtent contre la loi anti-LGBT

Un double album dont l’histoire aurait dû être accompagnée d’un avertissement signalant un « contenu inhabituel ». Un auteur qui parle de familles avec deux papas et deux mamans. Et voici que les autorités hongroises sévissent : 250.000 forints d’amende infligée à une librairie, soit l’équivalent d’un mois du salaire moyen local. Tout cela parce qu’un ouvrage évoquant l’homosexualité choque encore…

22/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Patrik Ourednik, “intriguant pour n’importe quel lecteur européen“

Né en 1957, Patrik Ouředník est l’un des auteurs tchèques contemporains qui peut se targuer d’être parmi les plus lus en France. Émigré dans l’Hexagone depuis 1984, il s’est approprié la langue française comme langue d’écriture dans ses tous derniers titres. 

22/07/2021, 10:28

ActuaLitté

Bookshop : bouée de sauvetage pour les libraires indépendants

Affiché fièrement comme une banderole, en haut de page sur le site de Bookshop : « 15 033 921,13 $ amassés pour les librairies locales. » Cette plateforme, qui se présente comme « l’alternative éthique » face à Amazon, semble gagner son pari. Avec 1,47 million d’utilisateurs depuis ses débuts, libraires comme lecteurs, Bookshop a surtout permis à de nombreux établissements indépendants de se maintenir à flot...

21/07/2021, 16:16

ActuaLitté

Auto-censure au salon du livre de Hong Kong

Alors que l’évènement avait été mis en suspens et reporté à deux reprises l’année dernière à cause de la pandémie, le salon du livre de Hong Kong a rouvert ses portes... Mais à quel prix ? Il attire, en temps normal, une foule de visiteurs avides de trouver de nouvelles lectures à se mettre sous la dent. Or cette année, le choix a été bien plus dérisoire qu’à l’accoutumée. Pour cause, la “Loi sur la sécurité nationale”, qui a poussé les éditeurs à la censure de leur catalogue.

21/07/2021, 11:26

ActuaLitté

Scribd, pionnier de la lecture streaming et abonnement, bientôt coté en Bourse ?

Société pionnière de la lecture sur abonnement, au départ simple site d'hébergement de fichiers textes, Scribd pourrait bientôt être cotée en Bourse. Des rumeurs persistantes font état de ce projet, à peine démenties par le cofondateur de la plateforme.

20/07/2021, 16:45

ActuaLitté

Cuba : interpelé après une manifestation, l'écrivain Javier L. Mora écope d'un “avertissement”

Le 11 juillet dernier, comme de nombreux Cubains, l'écrivain Javier L. Mora se trouvait dans la rue. Il se trouvait plus précisément dans la province de Holguín, où des citoyens ont marché dans les rues, appelant à une réforme du système politique et à des mesures économiques fortes. Arrêté le 16 juillet dernier, il a été libéré deux jours plus tard, avec un « avertissement ».

20/07/2021, 16:11

ActuaLitté

Look Back, un one shot sur d'apprentis mangakas par Tatsuki Fujimoto (Chainsaw Man)

Dernière série événement dans le domaine du shonen, Chainsaw Man a mis en lumière l'œuvre de Tatsuki Fujimoto — en France, les tomes sont publiés chez Kazé dans une traduction de Sébastien Ludmann. Malgré la mise en pause de Chainsaw Man pendant quelques mois, Tatsuki Fujimoto ne s'est pas retrouvé démuni, et publie un one-shot, Look Back, particulièrement remarqué.

20/07/2021, 12:16

ActuaLitté

L'autobiographie du Prince Harry, à 20 millions $, prévue en 2022

Penguin Random House, la prestigieuse maison d’édition new-yorkaise, a annoncé ce 19 juillet la publication de l’autobiographie du Prince Harry, duc de Sussex. Ce livre « intime et sincère » donne l’occasion au Prince d'un récit voulu personnel, écrit de sa main – avec l'aide d'un journaliste mystérieux encore. Le tout, pour le bonheur du public. 

20/07/2021, 11:59

ActuaLitté

Feel Bad Books : “romans déprimants, d'auteurs dépressifs pour lecteurs déprimés”

Si l’expression originelle remonterait au livre de Jonas Jonasson, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (trad. Caroline Berg)— soit mars 2011 — les Feel Good Books ont depuis fleuri. Contrepoint, manifestement, d’un héritage littéraire parisien propice à l’autofiction, ils offrent des lectures enthousiasmantes. Avec cette promesse d’un réconfort proche de la tasse de chocolat chaud en plein hiver. Oui, mais l’époque s’ouvre à d’autres réalités…

20/07/2021, 11:34

ActuaLitté

Le quartier Richelieu, à Paris, au coeur d'un projet de recherche

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, et Éric de Chassey, directeur général de l’INHA, ont signé le 19 juillet 2021, une convention de mécénat pour le projet de recherche « Richelieu. Histoire du quartier », qui vise à retracer l’histoire du quartier que partagent les deux institutions.

20/07/2021, 10:49

ActuaLitté

Christelle Creff reconduite dans ses fonctions à la tête de la Drac Grand Est

Un arrêté du 13 juillet 2021, pris par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin, reconduit dans ses fonctions de directrice régionale des affaires culturelles de la région Grand Est Christelle Creff, conservatrice générale des bibliothèques.

20/07/2021, 10:25

ActuaLitté

Au-delà de 50 personnes, pass sanitaire exigé dans les bibliothèques

Malgré les inquiétudes exprimées de la profession, les établissements de lecture publique, dès lors qu'ils accueillent plus de 50 personnes, seront bel et bien soumis à des règles d'accueil plus strictes, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Pour accéder aux établissements et à leurs événements, au-delà d'une jauge de 50 personnes, il faudra présenter le « pass sanitaire », un test négatif ou encore un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois.

20/07/2021, 09:42

ActuaLitté

Boue rouge, vortex océanique... Le vocabulaire s'adapte aux catastrophes climatiques

L'été sera sans doute, malheureusement, marqué par d'autres événements climatiques extrêmes, à l'image des récentes inondations en Allemagne et en Belgique. Devant ces nouvelles manifestations et ces dangers inédits, le vocabulaire s'actualise aussi, en témoignent les récents travaux de la Commission d'enrichissement de la langue française.

19/07/2021, 16:35

ActuaLitté

Un algorithme conseillera des lectures, sur les sites de libraires

L’application française Gleeph annonce une nouvelle collaboration avec Tite-Live, logiciel de gestion et services numériques dédiés aux librairies. Il s'agira notamment de mettre à disposition l'algorithme Fahrenheit pour les libraires profitant de Tite-Live. Cet outil propose en effet chaque jour des suggestions personnalisées à chacun d’entre eux.

19/07/2021, 15:56

ActuaLitté

À Berlin, la lauréate du Prix Nobel Svetlana Aleksievitch soupçonnée d'attentat

Dans les aéroports, les imprévus et autres contretemps n'épargnent pas les lauréats du Prix Nobel de Littérature. Svetlana Aleksievitch, autrice biélorusse qui l'a reçu en 2015, a ainsi été considérablement retardée à Berlin, alors qu'elle souhaitait se rendre à Wrocław, en Pologne, pour un débat. Les autorités recherchaient visiblement une bombe dans sa valise...

19/07/2021, 15:32

ActuaLitté

Fnac récupère vos livres d'occasion, sans vraiment les racheter

L’agitateur culturel ouvre plus grand la porte au commerce d’occasion de livres : dans un accord passé avec La Bourse aux Livres, solution de vente entre particuliers, Fnac disposera d’une solution de reprise des ouvrages. Il faudra se déplacer en magasin, pour faire estimer la valeur de ses titres, mis en vente par la suite. Un modèle qui prolonge les « engagements pour une consommation durable », assure le distributeur.

19/07/2021, 15:29

ActuaLitté

La famille Wuttke cède ses librairies de gare à Valora 

Malgré les récentes intempéries qui saccagent certaines librairies allemandes, d’autres sont courtisées par des entreprises internationales. Valora, entreprise suisse spécialisée dans le commerce de détail, continue de développer son portefeuille de magasins Press & Books. Son dernier achat en date concerne les cinq librairies de gare de la famille Wuttke, situées dans le nord de la Bavière. 

19/07/2021, 13:34

ActuaLitté

Guy Delisle et Michel Rabagliati dans la sélection des Harvey Awards 2021

Petits frères des Eisner Awards, les Harvey Awards sont décernés chaque année à l’occasion de la New York Comic Con, festival américain de bande dessinée. La cérémonie virtuelle couronnera, en octobre prochain, des lauréats dans différentes catégories... Dont une est réservée aux auteurs internationaux.

19/07/2021, 13:24

ActuaLitté

L’exil en images de Nime, dessinateur algérien

Pas d’annonce officielle ni de grandes effusions – à la place, une courte animation BD publiée sur Facebook, avec un titre plus innocent que la réalité de ce récit : « Le Déménagement ». Nime y raconte son départ de l’Algérie pour la France, qui est devenue la terre d’accueil et de refuge.

19/07/2021, 12:27

ActuaLitté

Crise sanitaire : l'aide CNL aux auteurs réactivée, jusqu'à 9000 €

Le conseil d’administration du CNL a voté, le 21 juin dernier, la réactivation du fonds d’aide d’urgence aux auteurs de l’écrit. Pour rappel, un fonds d’aide d’urgence a été ouvert, pour les auteurs, dès le 10 avril 2020 et jusqu’au 1er octobre 2020. Ce dispositif a permis de verser près de 2,3 millions € aux auteurs et autrices qui ne pouvaient pas bénéficier du fonds de solidarité et de pouvoir compter sur une aide mensuelle, limitée à 1500 € par mois.

19/07/2021, 12:26

ActuaLitté

Émergence numérique : repenser le cadre du droit d'auteur 

Progressivement, l’Intelligence artificelle (IA) et l’Internet des obets (IdO), qui assure la connexion en réseau de certains appareils, se déploient dans les foyers et les entreprises. Dotés de nombreuses capacités, y compris artistiques, il est nécessaire de se projeter dans les questions juridiques qui entourent leurs créations. Le gouvernement canadien commence à repenser le cadre légal du droit d’auteur.

19/07/2021, 11:58

ActuaLitté

Pass sanitaire obligatoire pour la BnF et la Bpi, dès le 21 juillet

En l'absence de décrets publiés sur les mesures sanitaires liées au pass sanitaire, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Bibliothèque publique d'information (Bpi), établissements dépendants directement du ministère de la Culture, sont en première ligne. Le pass sanitaire devient obligatoire dès ce 21 juillet.

19/07/2021, 11:21

ActuaLitté

Mort de Kurt Westergaard, caricaturiste danois controversé et menacé de mort

À l'âge de 86 ans, le dessinateur et caricaturiste danois Kurt Westergaard est décédé des suites d'une longue maladie, ce dimanche 18 juillet 2021. Intervenant dans les colonnes du quotidien danois conservateur Jyllands-Posten depuis les années 1980, il est devenu mondialement célèbre en 2005 après la publication d'une caricature du prophète Mahomet dans le journal, faisant de lui une cible à abattre pour les islamistes.

19/07/2021, 10:53