#Droit / Justice

Face aux propos “transphobes” de J.K.Rowling, les employés d’Hachette se soulèvent

Au début du mois de juin, l’auteure britannique s’est retrouvée au cœur d’une polémique après avoir laissé entendre à travers un tweet que seules les femmes pouvaient être menstruées. Des propos jugés « transphobes » qui ont provoqué la colère des utilisateurs, mais également des employés de la maison d’édition Hachette UK. Une partie du personnel s’est insurgée lors d’une réunion, et a même menacé d’arrêter de travailler sur son nouveau livre pour enfants, The Ickabog

Le 16/06/2020 à 13:01 par Camille Cado

26 Réactions |

Publié le :

16/06/2020 à 13:01

Camille Cado

26

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Lors d’une réunion qui s’est tenue ce lundi 15 juin, plusieurs employés de la maison qui travaillent sur The Ickabog, le prochain livre de J.K.Rowling, ont tenu à manifester leur désapprobation face aux propos qu’a récemment tenus l’écrivaine britannique.

« Le personnel du service jeunesse chez Hachette a annoncé qu’il ne voulait plus travailler sur l’ouvrage » affirme l’une des sources auprès du Daily Mail. « Ils ont dit qu’ils étaient fermement opposés aux propos de l’auteure et qu’ils voulaient montrer leur soutien aux personnes transgenres [...] C’est une affaire qui leur tient à cœur. » 

« Il s’agit d’une poignée d’employés » souligne à son tour un autre employé. « Évidemment, ils ont le droit de faire part de leurs opinions. Si on leur demande d’éditer un livre sur les violences conjugales et qu’ils en avaient été victimes, ils ne seraient bien sûr jamais forcés de travailler dessus. Mais là, c’est un conte de fées pour enfants. Ce n’est pas la fin du monde » s’insurge-t-il.

“ La liberté d’expression est le fondement même de l’édition”

Contacté par The Bookseller, un porte-parole a précisé que ces employés devront s’entretenir avec leurs managers et que l’évènement sera traité « au cas par cas ». « Nous aborderons tous ses entretiens avec empathie et compréhension », a-t-il précisé.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’Hachette fait face à la révolte de ces employés. En mars dernier, une partie du personnel s’était insurgée face à la décision de la maison de publier les mémoires du réalisateur Woody Allen. En cause notamment, le fait que le livre ne respectait pas les victimes d’abus sexuels. 

Photo d’illustration : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

26 Commentaires

 

NAUWELAERS

16/06/2020 à 17:32

Une hachette,c'est une petite hache.
Pour couper toute tête qui dépasse ?
Je ne suis absolument pas transphobe...mais j'ai la phobie de cette atmosphère de plus en plus oppressante,hystérique,liberticide...
Pour publier, il faudra un certificat de bonnes vie et moeurs et idées conformes à ce que d'aucuns ont décidé ?
On va où là ?
CHRISTIAN NNAUWELAERS

Caramelle

16/06/2020 à 17:48

Je ne sais pas si je suis transphobe ou non. Et je m'en fiche.
Mais j'aspire à une monde qui garde les pieds sur terre. Pour moi, les femmes portent encore les enfants, les femmes sont menstruées, Les hommes qui souffrent de la prostate, etc....
J'accepte la nature telle qu'elle nous a programmés. Je refuse la PMA et la GPA. Pourtant, j'ai eu des difficultés à concevoir un enfant. Ou bien il venait naturellement, ou bien il ne venait pas. Et je vivais ma vie sans enfant.
Toutes ces dérives me filent la scarlatine.

Ephémère

16/06/2020 à 18:15

En réponse à monsieur Christian :

Je suis moi aussi perplexe sur cette histoire. Mais il est normal de ne pas tout tolérer sur internet, surtout si une personnalité public est impliquée dedans ;)

Je comprends votre anxiété face à cette vague de "bonne moeurs", mais je le pense essentiel. Pendant des années, internet a été remplie de beaucoup de haine et de violence, je vois donc cette nouvelle ère d'un bon oeil. Alors oui il faudra des ajustement, comme toute nouveauté, mais l'anonymat ne doit pas être une excuse pour dire tout ce qu'on veut sur internet : on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Et internet est par définition "n'importe qui" ;)

Bonne soirée

Arnaud

17/06/2020 à 07:52

Je ne vois rien de transphobe dans ce qu'elle a dit. Quelle hystérie collective...

Encore...

17/06/2020 à 08:08

Troisième article à charge contre JK Rowling en deux semaines...
« Il s’agit d’une poignée d’employés »
Traduction pour ceux qui ne lisent pas couramment la novlangue : un groupe LGBT travaillant pour Hachette fait pression et profite de l'énorme caisse de résonance médiatique que le monde met à leur disposition pour continuer leur campagne de haine contre JK Rowling. Il suffit qu'il y ait deux employés ainsi pour qu'on parle d'un groupe ! Comme ce groupe est si peu représentatif, il arrive quand même à filtrer qu'il s'agit d'une poignée...
Marrant quand même de parler de poignée pour une hachette ! Ils n'ont peut-être pas osé parler de... manches... de peur de se faire attaquer pour discrimination !

Lily

17/06/2020 à 08:12

Opinion ?

La transphobie est illégale.
La transphobie tué des gens partout dans le monde.
Elle a créé une vague de transphobie que des millions de transgenres vont subir violemment. Être tabassees violées etc.

Ne croyez pas que c'est rare. Ma copine se fait agresser 2 fois par semaine.

Donc non la "liberté d'expression" a une limite. Hachette accepte donc de publier et diffuser un livre de dictateur sanguinaire.

Ça a beau être un conte pour enfants, ne pas vouloir éditer une personne qui TUE indirectement c'est normal.

NAUWELAERS

17/06/2020 à 10:21

Lily...
Où diable voyez-vous un livre de «dictateur sanguinaire»...?
Et des millions de trangenres tabassées,violées etc.?
Quel rapport avec le sujet de ce fil de discussion ?
Ravi que la tendance majoritaire au sein du lectorat de ce site soit totalement contre la censure dans l'art,le révisionnisme etc.
Espérons que cela fera réfléchir le monde de l'édition sur la supposée nécessité du «déminage éditorial»: sa non-instauration signifie une défense ferme de la liberté d'expression une et indivisible mais dans le cadre de la loi pour éviter de vraies et authentiques dérives.
Sinon tout le monde peut être choqué au quotidien par tel livre,telle tribune, telle opinion même choquante et/ou idiote émise ici où là.
Je pense qu'il faut accepter d'être choqué comme prix à payer pour une infiniment précieuse liberté d'expression qui surpasse collectivement l'ensemble des convictions et susceptibilités individuelles !
Parfois moi aussi je lis ou j'entends des choses qui m'exaspèrent ou me scandalisent.
J'ai le droit d'y répondre, d'argumenter si j'en ai la possibilité mais en aucun cas de tenter de censurer ce qui me déplaît.
Et des statues offensantes correspondant à des réalités historiques essentielles,on les maintient en place en ajoutant éventuellement une plaque explicative bien visible contextualisant de façon concise mais claire à quelle période de l'histoire -et ce que cela implique, certes en résumant très fort - correspond la pièce en question.
On n'a pas à censurer Céline ou «Tintin Au Congo» mais ajouter un appareillage critique bien conçu est une bonne démarche.
J'espère qu'ActuaLitté ne deviendra pas ActuaCensure, non à cause d'une éventuelle volonté perverse de ses responsables (!)-si elle existait,censurons-la,ha ha ha !- mais à cause de l'actu si bien suivie sur ce site !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Lily

17/06/2020 à 11:25

Hmm. Oui elles se font tabassée et même elles sont punies de mort et d'emprisonnement, y compris en Union Européenne.

Vous confondez le scandale et la haine. La haine transphobe a explosé en ligne suite aux propos de J.K Rowling.

Ce n'est pas de l'exaspération c'est juste sauver des vies.

Mais si votre petit confort de "je dis ce que je veux, même si des gens meurent" est menacé, je ne peux plus rien pour vous.

Car la censure c'est dans les DEUX sens. Pensez-vous qu'après la haine transphobe qui se développe une trans pourra écrire des livres ? Elle a à peine le droit de vivre. Personnellement ma copine est terrorisée rien que pour faire des courses.

Et quant à moi j'ai été obligée d'abandonner un poste prestigieux de recherche en mathématiques pour faire un emploi que je hais parce qu'il y avait de la haine dans mes étudiants, que j'essayais de faire progresser.

Alors ne parlez pas de censure, vous comparez des mots avec des vies. Et c'est horrible d'en arriver là.

Arnem

17/06/2020 à 17:56

JK Rowling est de confession chrétienne et pratiquante.
Peut on citer une religion qui admette qu'il y a d'autres sexes que l'homme et la femme ?
Plus de 3 milliards de personnes sur terre sont croyantes et pratiquantes, et partagent très certainement l'opinion de l'écrivain.
Dire que ses propos incitent à la haine, non on ne peut pas dire ça. Elle n'est tout simplement pas d'accord et c'est son droit.
Que tout le monde s'insurge et monte au front...je trouve que c'est assez hypocrite. Pensez vous que ces mêmes personnes ont une moralité irréprochable à tout les niveaux ?
Je ne suis pas contre les transgenres, je pense que leur situation n'est pas simple et je pense aussi que de tels combats ne finissent jamais.. il suffit de voir le racisme ambiant ou la mysoginie pour voir que rien n'a vraiment évolué.
Tentez de vivre votre vie comme tout le monde et passez outre le regard des gens parce qu'un jour où l'autre qui que l'on soit, on y est tous confrontés et on ne s'en remet pas systématiquement. Cette capacité seule vous appartient et vouloir bâillonner les autres ne vous préservera pas de leur méchanceté.. Ni de vous remplir vous mêmes de colère.
Je vous souhaite de trouver un peu de paix pour vous et votre amie.

Liger

17/06/2020 à 14:49

Encore bravo, M. Nauwelaerts !

Il est hors de question d'accepter un ordre moral que voudraient imposer des groupuscules d'excités. Comme vous, je suis régulièrement exposé à des propos et des opinions qui me déplaisent mais il ne me vient pas à l'esprit d'y répondre par la censure : puisque nous vivons (encore) en démocratie, argumentons, contredisons, débattons calmement (ce qui n'exclut pas des convictions parfois très fortes) sans nous rouler par terre la bave aux lèvres en hurlant que seule une interdiction de ce qui nous déplaît nous permettra de vivre.

L'agressivité et l'insolence de ces personnes croît de jour en jour, persuadées qu'elles finiront par triompher en terrorisant et faisant interdire à tout vat. On commence par imposer cette censure dans certains domaines ou dans certains endroits, on rêve de l'étendre de plus en plus jusqu'à la suffocation totale. Cela me rappelle la police de la promotion de la vertu et la répression du vice que j'ai vu agir en Arabie séoudite...

NAUWELAERS

17/06/2020 à 14:55

Je n'ai pas lu ces propos de Rowling mais je vous rappelle que si elle appelle explicitement à une haine transphobe, elle peut être poursuivie en justice !
Ce que j'attends dans ce dossier: la version des faits de Rowling.
Désolé de ce qui arrive de négatif voire calamiteux dans votre vie,mais y-a-t-il un rapport entre cette situation effectivement inadmissible et ce que Rowling écrit ?
Voilà moi je pose cette question.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

17/06/2020 à 15:47

Je ne sais si Éphémère me répond à moi, en tant que Christian ?
Si c'est le cas, vous constatez que justement je ne pratique pas l'anonymat.
Il me semble que des propos assumés par le ou la signataire -de son vrai nom ! -ont peut-être plus de force que s'ils sont émis par on ne sait qui...
Dont on ne connaît même pas le sexe ou genre !
Je ne tiens à vexer personne,notez bien !
Et je comprends parfaitement que des internautes (terme épicène) ne souhaitent pas que leurs propos et opinions soient connues de tous.
C'est totalement recevable pour moi.
Il faut tenter de comprendre les raisons des autres,même s'ils agissent différemment de soi.
Enfin il y a des raisons moins acceptables que d'autres (je ne peux respecter la vile couardise de certains (ir)responsables mais déjà évoqué cela dans un autre message ce jour).
Quant à moi,je sais que ce que j'écris peut déplaire -pas à tout le monde certes -mais j'assume et j'estime qu'on ne doit pas vivre masqué,malgré ce contexte assez pénible que nous subissons !
Enfin la tolérance à cette ambiance tendue et étouffante est forte,faible ou nulle selon les individus...
Éphémère vous évoquez une «nouvelle ère».
On sait ce qui est dans l'air ces temps-ci...
Réglementer ou poursuivre la haine sur Internet ?
La loi Avia quoi ?
Gare aux dérives liberticides !
Qui donc décidera si de tels propos mis sur la sellette sont encore informatifs même si virulents, ou simplement grossiers et vulgaires (ils surabondent !) ou s'ils méritent des représailles judiciaires ?
Je crois que le mépris face aux messages, tweets etc. bas de gamme,haineux,vulgaires etc. constitue la meilleure barrière protectrice.
En cas de judiciarisation systématique,gare à l'aura de faux martyr(s) dont certains têtes haineuses tenteront de se nimber aux yeux des crédules !
Gare aux effets contre-productifs !
Ils existent déjà avec certaines personnalités dites «sulfureuses» bien connues que l'on peut à bon droit considérer comme dangereuses...
Je reconnais que cette matière est tout sauf simple.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

17/06/2020 à 16:05

RECTIFICATION (volontaire et non liberticide !): lire «certaines» et non «certains» têtes haineuses !
Au masculin, «certains chefs haineux» aurait un double sens: des têtes haineuses avec l'ancien synonyme de «tête» (dont il nous reste «couvre-chef»)ou bien des leaders,plutôt du style insupportable «petits chefs» !

Bairny

17/06/2020 à 17:49

Bonjour Lily,

J'ai pu lire les propos de Rowling, et je n'ai constaté aucune incitation à la haine des personnes transexuelles.

Ce que j'ai pu comprendre au travers de ses tweets c'est qu'elle donnait simplement son opinion et ses arguments sur certains aspects de la transexualité tout en gardant le respect envers les personnes concernées.

J'estime pour ma part que nous sommes libre de nos opinions, que nous pouvons exprimer notre désaccord sur un sujet sans pour autant y éprouver de la haine.

Je respecte profondément les personnes trans comme je respecterais n'importe qui, et je n'ai jamais compris pourquoi certains cherchaient à les détruire physiquement ou moralement. Cependant, ce que je constate dans le monde d'aujourd'hui et surtout sur les réseaux sociaux, c'est la fermeture des esprits face au dialogue. Soit on est pour, soit on est contre. Dès que l'on veut nuancer, on est répudié par les deux parties. Cela résulte à des avis tranchées frôlant parfois la caricature.

Le sujet de la transexualité est vaste, complexe et abstrait. Je pense que Rowling est tout à fait en droit d'esprimer son désaccord sur certains points mais cela ne veut absolument pas dire qu'elle souhaite le meurtre des personnes trans. Ceux qui l'interprète comme tel sont soit les haineux qui auraient trouvé une autre excuse pour tabasser les trans sans le tweet de Rowling, soit ce sont certains défenseur qui sont devenus tellement hermétique aux débats calme et réfléchi qu'ils ne tolèrent rien d'autre que la condamnation de ses propos. Certains (une minorité heureusement) tombent eux-mêmes dans les insultes et deviennent des hypocrites.
Pour moi, c'est deux catégories de personnes sont aussi dangereuses l'une que l'autre.


Pour exprimer son désaccord avec Rowling, il aurait mieux valu le faire de façon intelligente contrairement à ce que j'ai pu observer sur internet. Avant de désapprouver, lui demander d'éclaircir ses propos, de lui poser des questions. Et quand bien même certains ne se montreraient toujours pas d'accord avec elle, ils auraient dû l'exprimer de manière courtoise et s'ouvrir à un débat serein. Et dans la finalité, accepter que c'est son avis et personnes n'est en droit de le lui enlever, surtout quand, je le répète, à aucun moment elle n'a manqué de respect à qui que ce soit.
A la place, nous avons choisi la solution de facilité. Les appels au boycott et les insultes de certains sont juste une preuve du manque de maturité, de réflexion et surtout une preuve d'étroitesse d'esprit.

Bref, c'est typique de la nature humaine.

Et bien sûr tous cela n'est que mon opinion.

Bonne journée à vous.

NAUWELAERS

17/06/2020 à 18:46

Bairny a raison de A à Z.
Et il faudrait donner beaucoup moins d'importance aux déluges manichéistes et binaires qui inondent le cybermonde...
On a l'impression qu'une certaine presse dévaluée est à leur remorque.
Enfin lire un post comme le vôtre fait plaisir !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Lien

17/06/2020 à 20:09

La liberté d'expression c'est pour tout le monde. Les salariés de n'importe quelle entreprise ont droit de ne pas être d'accord avec les propos d'un client ou du patron. Ils ont le droit de le faire savoir et de refuser de travailler avec ces personnes.

Bien entendu seul les puissants comme Woody Allen ou JK Rowling ont droit à la liberté d'expression lol mais le petit salarié d'une maison d'édition doit s'écraser et se taire.

Bah non, désolée mais ça serait injuste.

Chevènement

19/06/2020 à 08:20

Un salarié, c'est comme un ministre : il a le droit de ne pas partager le point de vue du patron : il a donc la liberté entière de... démissionner.

NAUWELAERS

17/06/2020 à 21:31

Rappel à Lien: d'autres employés de Hachette,de la filiale américaine Grand Central Publishing, ont réussi à faire capoter la publication du livre de Woody Allen et cela en prenant parti contre lui au mépris des droits de la défense.
Heureusement qu'une éditrice intègre et courageuse a pris le relais !
Donc je n'abonde pas dans le sens de votre post.
Il n'y a pas de progressisme liberticide comme cela et une solution serait peut-être d'affecter d'autres personnes au travail à apporter à la prochaine oeuvre de l'auteure ou autrice à succès ?
Mais qu'on n'oublie pas le vieil adage: «Qui va à la chasse perd sa place.»
CHRISTIAN NAUWELAERS

Bairny

17/06/2020 à 22:06

Liens,

Il faut savoir dissocier plusieurs choses.

Certes, la liberté d'expression est pour tous le monde, c'est un point indiscutable.
Certes, des salariés ont le droit de ne pas être d'accord avec les dires d'une personne ou d'un client.
Vous pouvez également le lui faire savoir mais ça revient à y mettre les formes, à être poli et courtois même si l'autre ne l'est pas, ça démontrera que vous êtes plus intelligent que lui.

Par contre, refuser de travailler avec lui, c'est beaucoup plus compliqué.

Une multitude de métiers demandent à bien différentier son ressenti personnel et son travail.
Par exemple les militaires ont le droit de réserve, ils peuvent avoir des opinions dans le civil. Mais, quand ils sont militaires ils doivent mettre cela de côté.
Pareille pour les infirmières, les policiers, les psychologues, les prêtres, les avocats et j'en oublie encore.
De nombreux métiers demandent la neutralité pour le bon fonctionnement de leurs services. Une infirmière qui ne soigne pas un transphobique à cause de ses idéaux, un avocat qui refuse de défendre un membre d'un parti politique qu'il n'apprécie pas, un militaire qui ne veut pas aller au secours d'un étranger en situation irrégulière car il ne les veux pas en France... Vous croyez que cela mènerait à quelques chose de bon?

Bref, je pense que vous avez compris ce que je veux dire. Si chacun se refuse de faire son métier à chaque fois qu'il rencontre quelqu'un qu'il n'apprécie pas, cela mènerait la société au chaos...

Bien entendu, le cas ici présent n'est pas dans les extrêmes comme je viens de décrire. Pourtant l'idée est la même... Si les maisons d'édition sélectionnent les écrivains par rapport à leurs opinions personnelles alors que cela n'a aucun rapport avec n'ayant leurs écrits... je prend ça pour une forme de censure...

Les maisons d'édition ne sont pas des juges, d'ailleurs personne n'est juge et donc personne ne peut donner de sentences. Cela comprends les stars, les politiciens, les gens dans la rue...

Malheureusement, les personnes ont fait des réseaux sociaux un tribunal, illégitiment...

Les exemples que vous citez, Woody Allen et JK Rowling, c'est simplement qu'ils ont plus de visibilité que vous et moi. Ce sont les gens qui donnent de la valeur à leurs opinions. En soit, ils n'ont pas plus de liberté d'expression que vous et moi.

Qui plus est, JK Rowling se fait descendre plus bas que terre pour ce qu'elle dit et pas vous ni moi. Je dirais en l'instant que "j'ai plus de liberté d'expression" qu'elle étant donné que les tweetos ne m'envoie pas de messages par centaines pour m'insulter et me dire de me taire...

Les salariés ont le droit de dire haut et fort qu'ils ne sont pas d'accord avec Rowling mais ils n'ont aucun droit d'intervenir dans ses travaux.

Et comme je l'ai déjà dit, ce n'est que mon opinion.

Whaou10

17/06/2020 à 22:15

Délirant !!! Jamais lu une polémique aussi stérile. Ce totalitarisme intellectuel, cette censure permanente de la parole, la multiplication des précautions de langage et des tabous nous conduit vers l'abîme. L'enfer est pavé de bonnes intentions. Que des journalistes et des éditeurs qui incarnaient pour moi jusqu'ici l'honneur de la démocratie, l'ouverture d'esprit et la bienveillance intellectuelle se transforment en censeurs fascisant est inacceptable.Madame Rowling parle simplement des femmes, c'est un crime ? Vive la liberté !

NAUWELAERS

17/06/2020 à 22:16

RECTIFICATION pour ma réponse à Bairny: les déluges en question sont manichéens et non manichéistes (pourtant d'après le manichéisme)...
Erreur courante mais je bats ma coulpe avec l'énergie d'un vain désespoir tout de même !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Saiseriet

18/06/2020 à 09:48

Pour M. Nauwelaers.
Voyez vous le problème est que les morts sont toujours de notre côté. 72 pays pénalisent les LGBT et 10 nous condamnent à mort. Quand cela arrive cela ne fait guère de bruit. Pour ma part je suis une "femme trans". J'ai eu longtemps le sentiment de risquer ma vie en France et j'ai subi la stigmatisation et la violence. Avec le temps mon apparence s'est améliorée les hormones et les opérations ont fait leur effets et je vis maintenant en paix. Mais le prix a été cher, très cher. Merci pour la mesure de vos propos et la bonne tenue de vos réflexions.

NAUWELAERS

18/06/2020 à 10:18

Merci Saiseriet de bien lire mes posts, si vous voulez bien.
Je suis contre les persécutions,violences,exactions etc. dont sont victimes de nombreuses catégories d'êtres humains,trans compris.
Notamment pour leur orientation sexuelle (entre autres).
Je veille à garder une très bonne tenue à tous mes propos.
La lutte contre la censure et l'hygiénisme moral n'est en rien contradictoire avec ce qui précède !
On peut être en désaccord avec Rowling et l'exprimer.
Si son livre pour enfants à venir (le livre s'entend !) n'a rien à voir avec une transphobie dont on l'accuse...il doit pouvoir vivre sa vie.
Sans rotation indue autour d'un pot qui n'a nulle raison d'être: donc cette question ne devrait pas exister.
Je comprends que votre sensibilité soit à vif sur cette question de la transphobie.
Remarquez donc que pour Black Lives Matter, pas un mot pour les esclaves noirs africains qui vivent dans des conditions abjectes en Libye et en Mauritanie !
En 2020,on n'est pas dans l'histoire ici !
Comme s'il y avait...des modes mimétiques même également dans les justes combats antiracistes...
Un peu cynique ?
Je ne fais que constater...certaines victimes parmi les plus malheureuses de notre vieille planète épuisée ne bénéficient en rien de cette nouvelle prise de conscience (qui est un retour de grandes luttes d'autrefois,me semble-t-il).
Cela exprimé en passant,une petite digression.
Encore une fois: le web est un lieu où on a tendance à tout mélanger, à pratiquer la confusion intellectuelle en permanence.
Je suis un fervent de l'honnêteté intellectuelle la plus rigoureuse et de l'assertivité même ferme sans tomber dans la vulgarité et l'agressivité dont nous sommes inondés.
Et je défends le respect intangible et indiscutable, loin de toute «émocratie», de certaines règles démocratique de base.

Je pense à l'écrivain Jean-Louis Bory (un peu oublié) qui un jour dans un débat télévisé,par rapport à l'homosexualité, avait déclaré vouloir fonder un parti: le FNDLP -le Foutez-nous Donc La Paix !
Je fais mien ce message de Bory aux «phobes» et aux «cides» de tout (mauvais) poil dont les transphobes et les liberticides !
Donc merci de ne pas changer le sens et l'esprit de mes petites réactions aux thèmes abordés...
Je vous souhaite bon courage et bonne chance et en France et en Belgique les trans sont traités maintenant comme des citoyens ordinaires.
Il faudrait qu'il en soit de même partout dans le monde mais on ne connaîtra sans doute jamais cela...
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

18/06/2020 à 10:26

Je complète ma réponse à Saiseriet: les trans en Belgique et en France considérées comme des citoyennes ordinaires également !
Il était maladroit en cette matière de n'évoquer que des «citoyens» trans au masculin,désolé.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

En 2021, Révolution, le livre de Macron, lui a rapporté 1107 euros

Tandis qu'un ministre délégué cède sa place, condamné pour avoir omis volontairement des éléments sur sa déclaration de patrimoine, un président de la République publie la sienne, conformément aux dispositions relatives à l'élection du chef de l'État. On y apprend notamment le montant des droits d'auteur des ventes de Révolution, le livre de la première campagne d'Emmanuel Macron, publié par XO.

09/12/2021, 10:06

ActuaLitté

Le Tout va bien, de l'équipe du Tripode, un tour du monde des insolites

BONNES FEUILLES - Pour la rentrée d'hiver 2022, les éditions Tripode publient leur nouveau ouvrage Le Tout va bien. Comme chaque année, c'est l'ocassion de (re)découvrir les faits divers les plus insolites, qui reflètent l'absurdité de notre société. 

08/12/2021, 14:27

ActuaLitté

Taschen publie des comics Marvel historiques en très grand format

Dans les salles de vente ou chez les collectionneurs, les comics sont devenus depuis longtemps des artefacts de choix. Taschen, éditeur spécialiste des beaux-livres, notamment ceux en édition très limitée, inaugure une nouvelle collaboration avec la maison d'édition Marvel, avec des rééditions de comics cultes, en très grand format...

08/12/2021, 09:57

ActuaLitté

Crise du papier : les prix des BD et des mangas augmentent

Les problématiques liées à l'approvisionnement des éditeurs en papier et en carton ont pour conséquences des hausses de prix, sur certains titres, pour plusieurs maisons d'édition. Après Panini, qui publie des comics et des mangas, Delcourt a fait part d'une hausse des tarifs.

07/12/2021, 16:59

ActuaLitté

Luis Sepúlveda, la voix de “l’immense foule des perdants”

Raconter, c'est résister. Voici quatre romans indispensables du romancier chilien, où vie et littérature sont mêlées. « En 1992, notre rencontre a radicalement changé nos vies. Pour Luis, l’immense succès en France du Vieux qui lisait des romans d’amour, porté par les libraires et les lecteurs, en a fait un best-seller mondial. Ce même succès a transformé le destin de ma maison d’édition », indique Anne Marie Métailié, fondatrice de la maison éponyme.

07/12/2021, 10:59

ActuaLitté

Benoit Frappat nommé directeur marketing de Steinkis Groupe 

Entré dans le groupe en mai 2017, Benoit Frappat élargit ses responsabilités et devient directeur marketing et commercial. Sous sa responsabilité, Aloïse Useo devient « Cheffe de produit marketing et promotion des ventes » et Lucie Leturcq « Cheffe de projet évènementiel et relations libraires ». Alice Lavigogne a rejoint l’équipe en tant que Community manager.

06/12/2021, 18:32

ActuaLitté

Trump, auteur moins bon vendeur qu'Obama

Dès demain paraîtra le beau-livre de photographies mettant à l’honneur le minois de Donald Trump durant sa gouvernance à la Maison-Blanche. C’est son propre fils, Donald Junior, qui est chargé de son édition. Pour autant, l’ancien président états-unien pense toujours à préparer une publication de ses Mémoires évoquant ses fonctions présidentielles. Néanmoins, il semblerait qu'une vilaine rancœur à l'égard de Barack Obama l'amène à s’autoéditer. 

06/12/2021, 13:05

ActuaLitté

Les Presses de la Cité lancent la collection "Intime conviction" en 2022

Une nouvelle collection s'en vient aux Presses de la Cité en 2022, « Intime Conviction », consacrée aux faits divers. Elle est dirigée par un spécialiste des affaires criminelles, Nicolas Bastuck, rédacteur en chef Société au Point. Chaque ouvrage de cette collection racontera un fait divers, tout en tentant de faire revivre le réel d’une époque. Les auteurs de ces textes sont des journalistes, spécialisés dans les enquêtes judiciaires et affaires criminelles.  

06/12/2021, 11:14

ActuaLitté

Décès de Pierre Rabhi : “D’abord nous changer pour changer le monde”

À l'âge de 83 ans, Pierre Rabhi, figure de la décroissance et d'un mode de vie plus respectueux de l’Homme autant que de la nature est décédé. Dans ses ouvrages, il évoquait des questions cruciales comme la faim dans le monde, la nécessité de préserver l’agriculture des entreprises poussées par le profit, ou encore les désastres que la finance engendrait.

04/12/2021, 22:31

ActuaLitté

McDonald's, premier marchand de livres Jeunesse en France

Les campagnes se multiplient pour démontrer l’engagement de la chaîne de restauration pour la jeunesse. Depuis la mise en place, d’abord discrète avant d’être dévoilée en fanfare, McDo semble faire des miracles. Les Mercredis à lire que propose l’enseigne opèrent une distribution de livres sur le territoire qui ne s’arrête pas. Et si l'on se fie aux chiffres divulgués, McDo a pris un place phénoménale dans le secteur jeunesse. 

04/12/2021, 11:46

ActuaLitté

Transition écologique : hommes, femmes, un engagement personnel

Les entretiens du “Domaine du possible” : des femmes et des hommes racontent le cheminement intime de leur engagement en faveur de la transition écologique. À l’occasion du dixième anniversaire de la collection “Domaine du possible”, créée en 2011 par Cyril Dion, les éditions Actes Sud ont initié une série d’entretiens avec des auteurs et autrices de la collection.

04/12/2021, 10:50

ActuaLitté

L'expressionnisme de science-fiction d'André Butzer en monographie

Au croisement de l'expressionnisme européen et de la pop-culture américaine, André Butzer est un artiste atypique. Il propose chez Taschen un ouvrage qui ne l’est pas moins – édition limitée à 4000 exemplaires numérotés – qui détaille sa trajectoire à travers un grand nombre d’oeuvres. Réalisé en étroite collaboration avec l’artiste, cette monographie très grand format sans précédent présente l’avenir et les origines de sa peinture. 

04/12/2021, 10:37

ActuaLitté

Un nouveau conseil d'administration pour Occitanie Livre & Lecture

L’assemblée générale extraordinaire de l’agence régionale pour le livre et la lecture s’est réunie le 29 novembre au Conseil Régional, Espace Capdeville à Montpellier. Les adhérents de l’association ont élu les membres qui siègeront au conseil d’administration de l'association.

03/12/2021, 09:27

ActuaLitté

États-Unis : quand la culture est mise au service d'idéaux religieux conservateurs

C’est à coup de pop culture que la Christ Church, église controversée de Moscow, dans l’Idaho, cherche à créer une théocratie aux États-Unis. Des livres, des dessins animés, mais aussi des documentaires, sont devenus des outils pour promouvoir l’intérêt de ses paroissiens, alors que le pays connait une importante montée des idéaux américains d’extrême droite.

02/12/2021, 16:00

ActuaLitté

La Folio Society devient propriété de ses salariés

La maison d'édition britannique fondée en 1947, La Folio Society, célèbre en 2022 son 75e anniversaire, et pour l'occasion change de propriétaires. C'est sa PDG, Joanna Reynolds et l'actionnaire et présidente du conseil d'administration, Kate Gavron, qui ont pris une grande décision : la vente de l'éditeur à ses employés qui deviennent à 100 % propriétaires de l'entreprise. En revanche, la direction restera la même.

02/12/2021, 12:42

ActuaLitté

Un nouveau texte inédit d'Alexandra David-Neel exhumé

Depuis le 4 novembre, un texte totalement inédit d'Alexandra David-Neel, auteure historique de Plon, est disponible dans toutes les librairies. consacré à Milarépa, yogi-poète tibétain du XIe siècle, la publication de cet inédit doit beaucoup au travail de Françoise Bonardel, professeur de philosophie des religions à la Sorbonne. Un texte sur le renoncement, porte d'entrée vers la libération intérieure, qui révèle un peu plus la personnalité de la grande exploratrice.

 

01/12/2021, 16:00

ActuaLitté

Organismes de formation : désormais, appelez-les Lefebvre Dalloz Compétences

À compter du 1er janvier 2022, Lefebvre Dalloz Compétences portera l’ensemble de l’offre de formation du groupe en France. Lefebvre Dalloz Compétences regroupera tous les collaborateurs des organismes de formation concernés par cette fusion : Bärchen, CSP Docendi, Dalloz Formation, Elegia Formation et Francis Lefebvre Formation.

01/12/2021, 14:26

ActuaLitté

Contrats, rédditions, fiscalité, sujets de préoccupation majeurs des auteurs

Depuis septembre 2020, une fonctionnalité spécifique pour les auteurs du groupe Hachette Livre était mise en place : Mon Espace Auteur, déployé plus largement à partir de mai 2021, offre de multiples options. Plus d’un an après sa mise en oeuvre, le groupe fait un point sur cet outil destiné à offrir plus de transparence.

30/11/2021, 17:32

ActuaLitté

Un Studio des Auteurs chez Editis, pour favoriser l'audiovisuel

Le groupe Editis entend accompagner les auteurs dans leurs projets audiovisuels. Déjà présent sur les cessions de droits audiovisuels, Editis souhaite monter d'un cran plus loin et lance un nouveau service pour les auteurs de ses maisons d’édition : le Studio des Auteurs. 

30/11/2021, 16:14

ActuaLitté

Les ondes : des récits ouverts sur le réel

Gravitationnelles, sismiques, électromagnétiques… les ondes se déclinent à l’envi, toujours avec cette idée de propagation. Elles poursuivront ce chemin, cette fois vers les lecteurs, à travers le nouveau label de la collection La Bête noire. Des textes, puisant dans l’univers du crime, qui s’inspirent de faits réels pour des récits au cœur du monde.

30/11/2021, 16:00

ActuaLitté

Elsevier achète Osmosis, plateforme de formation des professionnels de santé

Le groupe Elsevier, spécialisé dans l'édition scientifique, technique et médicale, annonce l'acquisition de la plateforme de formation des professionnels de santé Osmosis. Cette dernière, dont l'offre est disponible dans 195 pays du monde, vient compléter l'offre d'Elsevier en matière de formation.

30/11/2021, 15:50

ActuaLitté

Le Bestiaire de Luis Sepulveda, cinq contes pour petits et grands en intégrale

Les contes animaliers de Luis Sepúlveda sont enfin réunis dans un même volume ! Des contes profonds avec un souffle épique, magnifiés par les superbes illustrations de Joëlle Jolivet. Des aventures pleines d’émotion et de sagesse qui célèbrent des sujets chers à l’auteur : l’amitié, la loyauté, le respect de la nature, les liens entre l’homme et l’animal.

29/11/2021, 14:20

ActuaLitté

Gaëtan Ruffault, nouveau Directeur des Ressources Humaines et RSE d'Hachette Livre

Le groupe Hachette Livre annonce la nomination de Gaëtan Ruffault en tant que Directeur des Ressources Humaines et Directeur de la Responsabilité Sociale et Environnementale groupe. Jusqu’ici Directeur des Ressources Humaines France, Gaëtan Ruffault aura pour mission de faire progresser Hachette Livre en tant qu’entreprise socialement responsable et acteur reconnu du développement durable. 

29/11/2021, 14:16

ActuaLitté

Parents, enfants, professionnels : l'engagement pour la petite enfance

Il y a des enfants. Il y a leurs parents. Et il y a des professionnels dont le métier consiste à se pencher sur les enfants. Agir pour la petite enfance a pour mission de réunir les trois. Les enfants doivent pouvoir grandir dans un monde qui leur donne toutes leurs chances. Les parents doivent être accompagnés. Les professionnels ont besoin d’être formés et valorisés.

25/11/2021, 11:12

ActuaLitté

Vivre/Écrire : des textes ordinaires qui reconstituent l'histoire

Il existe un lieu fabuleux où sont conservés et consultés des milliers de manuscrits inédits déposés par des inconnus : la bibliothèque-archive de l’Association pour le Patrimoine Autobiographique (APA). À partir de ces « écritures ordinaires », Mauconduit, qui fête ses dix ans en 2022, a imaginé constituer peu à peu une bibliothèque de l’histoire intime des Français au XXe siècle.

24/11/2021, 09:26

ActuaLitté

Un “amour de loin” : la correspondance entre Franz Kafka et Milena Jesenská

Les éditions nous publient la correspondance de Franz Kafka et Milena Jesenská, traduite par le regretté Robert Kahn, déjà à l'origine des Derniers cahiers (2017) et de la première édition française intégrale des Journaux (2020), chez le même éditeur. Les lettres de Kafka — les réponses de Jesenská sont perdues — dessinent un « amour de loin », non moins puissant.

23/11/2021, 09:51

ActuaLitté

“Je suis né le 8 septembre 1831, de parents peu aisés.” Vie de Pierre Ribotel

« Me voilà donc à l'âge de 19 ans, 6 mois, 12 jours, condamné à passer trente-six a années de ma vie dans les prisons où je gémis depuis l'âge de onze ans. Jeunes gens ! Gardez-vous de fréquenter les mauvaises compagnies et surtout les maisons de débauche. Que les malheurs dont j'ai été victime par ma faute vous engagent à ne jamais quitter les sentiers de la vertu ; vous serez plus heureux que moi qui ai désormais perdu tout espoir d'être rendu à la liberté... » L’éternel taulard de Michel Glardon.

22/11/2021, 16:34

ActuaLitté

L'éditeur libanais Dar Al Jadeed lauréat du Prix Voltaire 2021

Le Prix Voltaire 2021, décerné par l'Union internationale des éditeurs (UIE, IPA en VO, pour International Publishers Association), a été remis à la maison d'édition libanaise Dar Al Jadeed. Accompagnée d'une dotation de 10.000 francs suisses, la récompense salue l'engagement d'un éditeur pour la liberté d'expression.

22/11/2021, 15:06

ActuaLitté

Autrement publie la traduction du livre lauréat du National Book Award 2021

La maison d'édition Autrement annonce la parution, le 5 janvier prochain, de L'enfant qui voulait disparaitre, de Jason Mott. L'ouvrage n'est autre que la traduction de Hell of a Book (Dutton), lauréat du National Book Award 2021 dans la catégorie « Fiction ». La traduction a été assurée par Jérôme Schmidt.

22/11/2021, 09:59

ActuaLitté

Le déséquilibre ethnique perdure au sein du groupe Penguin Random House

En été 2020, l’éditeur Penguin Random House a révélé que les données démographiques de ses auteurs, illustrateurs, traducteurs, en un mot, créateurs, « ne reflètent pas les données démographiques des lecteurs américains en matière de race et d’ethnie ». Dans la continuité du mouvement Black Lives Matter, la maison avait publié un « plan d’action et de responsabilité contre le racisme ». En dépit de cette volonté, les créateurs et auteurs publiés demeurent majoritairement d’origine caucasienne, une problématique liée à la diversité qui perdure chez PRH.

19/11/2021, 17:03

ActuaLitté

Plusieurs nominations chez Editis, autour des activités poche et manga

Le groupe Editis annonce, dans un communiqué, plusieurs nominations concernant les secteurs du poche et du manga. Pour le premier, le groupe souhaite « retrouver sa place de leader », et, pour le second, lui accorder « une place encore plus importante » au sein du groupe, filiale de Vivendi.

19/11/2021, 11:36

ActuaLitté

Alphonse Allais mérite-t-il de figurer dans la Pleiade ? Très probablement...

La question, rhétorique, méritait tout de même d’être posée. Ainsi, le directeur éditorial de la collection Pléiade de Gallimard s’est vu interpellé : non pas est-ce qu’Alphonse Allais, « prince des humoristes », figurera un jour dans ladite collection, mais quand. Alors, quand ? Éléments de réponse.

19/11/2021, 10:13

ActuaLitté

Du pronom “iel” au fiel des opposants, les choix des dictionnaires en question

En octobre, la décision fut prise : celle d’intégrer le pronom personnel « iel » à la version en ligne du dictionnaire Le Robert. Malgré un usage encore faible – d’autant plus à l’oral qu’à l’écrit –, ce petit mot semble se faire une place dans la langue française. Mais qui dit changement, dit (mé)contentement…

18/11/2021, 18:03

ActuaLitté

Julliard déménage, et accueille Tiffanie Gabu, attachée de presse et relation libraires

Tiffanie Gabu intègre l’équipe des éditions Julliard en tant qu’attachée de presse et responsable des relations libraires et des salons.

17/11/2021, 14:14

ActuaLitté

La célèbre femme de radio américaine Petra Mayer décède à l'âge de 46 ans

La grande défenseure de la fiction fantastique et romantique, Petra Mayer, et productrice-animatrice à National Public Radio (NPR) américaine, est décédée le 13 novembre à l'âge de 46 ans d'une embolie pulmonaire, nous apprend la radio publique. Nerd autoproclamée, elle était surtout connue aux Etats-Unis pour avoir été la voix des livres et de la culture pour les auditeurs de la radio publique américaine. 

17/11/2021, 13:43

ActuaLitté

Le bruit du monde, une équipe au complet le 1er décembre

L'équipe du Bruit du monde sera bientôt au complet. Rejoints début juillet par Benjamin Burguete (assistant d'édition) et début septembre par Marie Desmeures (éditrice pour les langues françaises), Marie-Pierre Gracedieu et Adrien Servieres accueilleront le 1er décembre deux nouveaux collaborateurs. 

17/11/2021, 10:14

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Entre collèges et bibliothèques départementales, une relation à approfondir et encadrer

En partenariat avec l’Association des Bibliothécaires Départementaux, l'association Lecture Jeunesse s'est lancée dans un état des lieux des actions des bibliothèques départementales auprès des collèges. 45 établissements ont répondu aux questions, permettant d'établir le constat d'une volonté forte, qui se heurte à une certaine complexité et à des limitations budgétaires.

09/12/2021, 12:17

ActuaLitté

Vivendi décide qu'il n'attendra pas les autorisations pour absorber Lagardère

La date butoir était le 15 décembre 2022 pour le rachat des parts d’Amber Capital dans Lagardère : Vivendi a décidé de mettre les bouchées doubles. Et de façon assez cavalière, se passe de l’autorisation de la Commission européenne pour cette première phase. D’ailleurs, les autorités de la concurrence ne sont pas plus attendues. Ce sont 24,68 millions d’actions, pour une valeur de 600 millions €, que Vincent Bolloré s’apprête à empocher.

09/12/2021, 10:53

ActuaLitté

Un marché de Noël d'œuvres originales dans la librairie Krazy Kat

À Bordeaux, la librairie Krazy Kat organise tout le mois de décembre une exposition-vente de dessinatrices et dessinateurs de Gironde. Les œuvres sont exposées à l'espace bar de la librairie et sont à admirer ou à acheter, déjà encadrées et prêtes à poser sous le sapin. Parfait pour un cadeau original, unique et artistique !

08/12/2021, 16:22

ActuaLitté

Librairie, cookies et salon de thé, Le Mange-Livre sillonnera les routes

À travers plus de 5000 km2, la superficie de la Mayenne, Alice Strady veut parcourir les routes, dès mars 2022 à bord de son camion, Le Mange-Livre. Un véhicule qui concrétiserait un véritable rêve, celui d’une librairie, salon de thé… ambulante. Pour y parvenir, elle déploie la méthode désormais connue du financement participatif. Et d’ici quelques semaines, avec un peu d’aide…

08/12/2021, 16:13

ActuaLitté

Wilbur Smith a laissé derrière lui “un coffre aux trésors de romans”

Le romancier sud-africain Wilbur Smith est décédé en novembre dernier, mais son nom n'a pas fini d'occuper les étals des librairies : il a laissé derrière lui, selon ses proches, « un coffre aux trésors rempli de romans ». Un nouveau livre est ainsi annoncé, Storm Tide, pour le début d'année 2022.

08/12/2021, 14:48

ActuaLitté

En 2022, André Gide, Alain et d'autres auteurs dans le domaine public

Le 1er janvier de chaque année marque l'entrée de plusieurs écrivains et de leur œuvre dans le domaine public, pour le plus grand plaisir des lecteurs — et des éditeurs, qui peuvent se lancer dans de nouvelles éditions sans vergogne. La future année 2022 voit notamment l'entrée d'André Gide dans ce patrimoine culturel commun.

08/12/2021, 12:47

ActuaLitté

Yasmina Khadra mobilise les lecteurs contre la fermeture d'une librairie historique à Tunis

La librairie El Moez de Tunis est un lieu historique : elle fut la première ouverte, avec une activité intense, puisqu'elle mit notamment en place le Salon du livre El Moez, qui s’est tenu chaque année durant plus d’une trentaine d’années. Fermée provisoirement, elle avait rouvert ses portes en mai 2013 pour le bonheur des clients. Mais voilà près d’un mois que l’établissement est fermé, avec le risque de ne plus jamais reprendre son activité, après un incendie.

08/12/2021, 11:51

ActuaLitté

La poésie essentielle à la vie selon les Italiens

77 % des Italiens disent avoir besoin de poésie pour affronter la vie. C'est ce que révèle une étude réalisée par Libreriamo – une communauté médiatique qui œuvre à la promotion de la lecture – à l'occasion de la sortie du livre du sociologue Saro Trovato, Parlare in versi (éditions Newton Compton).

08/12/2021, 11:44

ActuaLitté

Après l'incendie d'une librairie galloise, un incroyable élan de solidarité

La librairie d'occasion Berwyn Books de Buckley, située dans le Flintshire au nord-est du pays de Galles, avait été dévastée par un incendie les 16 et 17 novembre, rapportait ActuaLitté il y a peu. Un drame qui s'est transformé en immense élan de solidarité. Des milliers de livres ont été déjà été donnés à la librairie, une des plus grandes du pays, pour reconstituer un stock où 400.000 livres, dont des exemplaires rares, ont été définitivement perdus.

08/12/2021, 11:40

ActuaLitté

Banksy persiste et graffe : la prison d'Oscar Wilde, futur centre des arts ?

Le graffeur le plus mystérieux et le plus coté du monde, Banksy, est très attaché à la prison de Reading, dans le comté britannique du Berkshire (sud de l'Angleterre). Après avoir gratifié l'un des murs de l'établissement, célèbre pour avoir abrité Oscar Wilde, d'une de ses œuvres, il souhaite désormais lever 10 millions £ pour en faire un centre dédié aux arts.

08/12/2021, 10:50

ActuaLitté

Angoulême : un montage financier “dont la cohérence interroge” autour du FIBD

Une nouvelle fois, la comptabilité de l’organisateur du FIBD, 9e Art +, se trouve mise en cause. La Chambre régionale des comptes a mis en ligne une analyse approfondie de « son contrôle des finances du Festival d’Angoulême », faisant suite à une première enquête de 2018. À la tête de la manifestation depuis 2007, la société de Franck Bondoux, Partnership Consulting, se trouve quelque peu acculée…

08/12/2021, 10:49

ActuaLitté

La cellule de prison de Malcolm X changée en ”bibliothèque de la liberté“

L'ancienne cellule de prison de Malcolm X devient la première des 1000 « bibliothèques de la liberté » créées. Des micro bibliothèques dans les prisons, dont la première sera ouverte dans la prison du Massachusetts, où le militant pour les droits civiques et de la fierté noire, a été incarcéré dans les années 1940. Un projet porté par le poète, avocat et activiste Reginald Dwayne Betts, lui-même incarcéré plus jeune. Et qui a trouvé la rédemption en prison par la littérature.

 

 

08/12/2021, 08:25

ActuaLitté

Télétravail renforcé contre le Covid-19 : les éditeurs “déjà en ordre de marche”

L’intervention du Premier ministre ce 6 décembre aura débouché sur des recommandations et des consignes claires. Aux côtés du ministre de la Santé, Olivier Véran, Jean Castex a indiqué que les discothèques fermeraient, que le masque serait imposé aux enfants dans les écoles, avec ouverture de la vaccination aux 5-11 ans. Et comme attendu, un accent spécifiquement porté au télétravail. Retour à la maison…

07/12/2021, 17:00

ActuaLitté

1984, le roman de George Orwell, revisité dans une version féministe

Écrivant en 1948, il avait simplement inversé les chiffres pour aboutir à 1984. Ce monde dystopique présentait une Grande-Bretagne rebaptisée Airstrip One, prise dans un grand État totalitaire, que contrôle Big Brother. Entre la police de la pensée et la disparition de toute individualité, Winston Smith est un employé banal. Jusqu’à ce qu’il entame une liaison avec Julia, fonctionnaire au Commissariat aux romans... Eh bien, le recyclage commence !

07/12/2021, 15:30

ActuaLitté

Livres et journaux bientôt moins chers avec une TVA zéro ou “super-réduite” ?

Ce mardi 7 décembre, au cours d'une réunion, la formation « Affaires économiques et financières » (Ecofin) du Conseil de l'Union européenne a placé les livres et les journaux sur la liste des biens et services qui peuvent bénéficier d'une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) « super-réduite » ou même nulle.

07/12/2021, 15:27

ActuaLitté

De nouvelles méthodes d'escroquerie sur la marketplace d'Amazon

6580 % d’augmentation pour le prix d’un roman, voilà qui a de quoi surprendre son auteur. Surtout quand le titre, publié en 2009, est présenté comme publié au XVIIe siècle. Pour John C. Boland, auteur indépendant qui a choisi de commercialiser ses livres sur Amazon, l’affaire devient délirante. Le revendeur, une fois de plus, se trouve mis en cause du fait de sa marketplace…

07/12/2021, 14:32

ActuaLitté

Russie : 15 années de prison requises contre l'historien du stalinisme Iouri Dmitriev

Condamné en appel à 13 ans de prison, en septembre 2020, l'historien Iouri Dmitriev pourrait voir sa peine alourdie, avec deux années de prison supplémentaires, requises par le procureur général russe. Les recherches de Dmitriev sur la terreur stalinienne et ses victimes seraient à l'origine d'une persécution politique orchestrée par le Kremlin.

07/12/2021, 12:54

ActuaLitté

Procès Internet Archive : un délai supplémentaire pour réunir des éléments

Le procès Internet Archive, outre-Atlantique, promet des audiences passionnantes : quatre grands groupes d'édition américains accusent la plateforme d'avoir diffusé de manière illégale des livres numériques en violation du copyright. La juge Ona T. Wang vient d'étendre la période légale précédant les audiences, pour réunir un maximum d'éléments. 

07/12/2021, 12:35

ActuaLitté

La Bouquinerie du Sart lance une collecte nationale de livres

La Bouquinerie du Sart, structure de vente d'articles d'occasion basée sur les principes de l'économie sociale et solidaire, lance une collecte nationale et solidaire de livres. Le but : développer son action d'insertion à partir du recrutement de personnes logeant dans les centres d’hébergement pour leur donner une seconde chance sociale et professionnelle. Créée en 2015, la structure emploie actuellement 11 personnes et stocke plus de 150.000 livres dans son entrepôt. 

 

07/12/2021, 10:58

ActuaLitté

Au Texas, plus de 400 livres retirés des bibliothèques scolaires

L'escalade se poursuit, aux États-Unis, autour d'une volonté politique de censurer et réguler les ouvrages proposés dans les bibliothèques scolaires. Au Texas, un représentant républicain et le gouverneur lui-même mettent la pression sur les établissements, réclamant que des comptes soient rendus quant aux livres que peuvent consulter les élèves et étudiants.

07/12/2021, 10:49

ActuaLitté

Des masterclass d’auteurs de livres, dans le Pass Culture

Dans le cadre de l’année de  « la lecture, grande cause nationale », le  Centre national du livre (CNL) et le pass Culture lancent une offre de « Masterclass d’auteurs de livres » afin de multiplier les rencontres d’auteurs dans les établissements scolaires dès la classe de 4ème. L’établissement public au service du livre et de la lecture concrétise ainsi une des priorités de son engagement en faveur du développement du lectorat.

07/12/2021, 08:21

ActuaLitté

L'autrice suédoise Karin Smirnoff écrira la suite de Millénium

L'autrice suédoise Karin Smirnoff écrira les trois prochains tomes de la saga Millénium, de Stieg Larsson, qui seront publiés par la maison d'édition Polaris. Après un accord conclu avec les ayants droit de Larsson, trois nouveaux tomes verront le jour dans les années à venir.

06/12/2021, 17:09

ActuaLitté

Gaza : élan de générosité pour la librairie de Samir Mansour, institution palestinienne

La librairie de Samir Mansour, véritable institution dans la bande de Gaza, a été totalement détruite par une frappe israélienne le 18 mai dernier lors du dernier conflit à Gaza. Grâce au financement participatif sur la plateforme gofundme, le libraire a reconstruit, à 90%, un nouveau magasin trois fois plus grand que le précédent. La librairie 2.0 s'apprête à ouvrir à la fin du mois.

 

06/12/2021, 16:27

ActuaLitté

À Grenoble, un “lieu d'hébergement” pour les réfugiés de la bibliothèque

Dans la nuit du mardi 30 novembre dernier, des familles albanaises réfugiées en France, forcées de camper dans le parc de l'Alliance de Grenoble, s'étaient abritées au sein de la bibliothèque, toute proche. Dès le 1er décembre, ce répit de courte durée s'interrompait avec l'intervention de la police, pour une évacuation au cours de laquelle le bâtiment a été gazé. D'après la municipalité de Grenoble, un lieu d'hébergement a été trouvé pour ces personnes.

06/12/2021, 16:16

ActuaLitté

Mario Vargas Llosa, soutien de l'extrême droite chilienne

Jeune académicien, l'écrivain Mario Vargas Llosa, Prix Nobel de littérature 2010, n'hésite pas à mettre sa notoriété au service de telle ou telle cause politique. Quelques mois après son soutien déclaré pour une candidate de la droite populiste au Pérou, Vargas Llosa s'affiche désormais aux côtés de José Antonio Kast, candidat de l'extrême droite au Chili qui se revendiquait héritier de la dictature de Pinochet...

06/12/2021, 15:10

ActuaLitté

États-Unis : une convention autour des anime diffusera-t-elle le variant Omicron ?

Le cauchemar des organisateurs d'événements vient de se réaliser, aux États-Unis, avec la visite dans une convention autour des anime, à New York, d'un homme porteur du variant Omicron. Organisé entre le 18 et le 22 novembre dernier, l'événement, qui a réuni 53.000 personnes, pourrait devenir un réservoir facilitant la diffusion de cette mutation du Covid-19...

06/12/2021, 15:09

ActuaLitté

Décès de Jean-Paul Didierlaurent, auteur du Liseur du 6h27

« C’est avec une immense tristesse que nous vous annonçons le décès de Jean-Paul Didierlaurent emporté par un cancer à 59 ans ce dimanche 5 décembre », indique son éditeur Au Diable Vauvert dans un communiqué.

06/12/2021, 13:12

ActuaLitté

Pass sanitaire : Grenoble inaugure l'autocontrôle dans ses bibliothèques

Une forte mobilisation des bibliothécaires de Grenoble, depuis plusieurs semaines, dénonçait les obligations de contrôle des pass sanitaires à l'entrée des établissements, mais aussi la convocation de plusieurs agents pour avoir refusé de les réaliser. La mairie se félicite d'une « sortie de crise », après la levée des convocations et l'installation de bornes d'autocontrôle dans les bibliothèques.

06/12/2021, 11:47

ActuaLitté

Durant les confinements, ces libraires offraient de la lecture par téléphone

En Italie, l'initiative « Lettura al telefono » (Lecture au téléphone) a été saluée par le Président de la République Sergio Mattarella, avec un ordre de mérite (onorificenza al merito) de la République italienne. Il s’agit d’un projet né pendant la pandémie, en 2020, avec l’objectif de tenir compagnie aux gens, contraints à la maison, à travers le soutien des livres.  

06/12/2021, 11:37

ActuaLitté

Turquie : le ministre de la Justice au secours du romancier Orhan Pamuk

Visé par une enquête portant sur des éléments de son dernier livre, Veba Geceleri, le romancier turc Orhan Pamuk se retrouvait une nouvelle fois menacé par la justice, prouvant qu'un Prix Nobel de littérature ne garantit pas la sérénité. Dans un surprenant retournement de situation, le ministre de la Justice turc est intervenu auprès de la Cour de cassation du pays pour faire cesser les poursuites.

06/12/2021, 09:42

ActuaLitté

Affaires PPDA : le Prix du temps retrouvé perd ses jurés

Depuis février dernier, Patrick Poivre d’Arvor est incriminé par différentes accusations d'agressions sexuelles, harcèlement sexuel et viol. En parallèle de ses activités de journaliste, PPDA était président du jury du Prix du temps retrouvé. Depuis la dénonciation de la journaliste Florence Porcel, début 2021, les chaises des jurés se vident, avec plusieurs départs signalés... Même celui d'une personnalité qui n'en a jamais fait partie...

03/12/2021, 16:23

ActuaLitté

2021 : année phénoménale pour le livre en Italie, avec Valérie Perrin en best-seller

La croissance enregistrée pour 2021 sera comprise entre 12,6 et 16,3 %, indique l’association italienne des éditeurs, sur la base des données NielsenIQ. « L’édition bénéficie d’investissements privés et de soutiens publics : le prix du papier demeure un risque pour le secteur », analyse le président de l’organisation professionnelle.

03/12/2021, 11:36

ActuaLitté

Québec-France : Annie-Claude Thériault en résidence à la Villa Marguerite Yourcenar

L’écrivaine québécoise Annie-Claude Thériault est la première lauréate d’une nouvelle résidence d’écriture à la Villa Marguerite Yourcenar, en France. Elle bénéficiera, pour un séjour d’un mois, d’une bourse de 2000 €. Sur place, elle participera à des rencontres avec des publics scolaires et à des événements littéraires.

03/12/2021, 11:32

ActuaLitté

Le grossiste britannique Gardners ouvre une filiale à Arques

Le grossiste britannique Gardners, qui revendique environ 15.000 clients dans le monde entier et dont le siège se trouve dans le Sussex de l'Est, en Angleterre, a annoncé l'ouverture d'une filiale, Gardners EU, à Arques (Pas-de-Calais). Celle-ci est destinée à assumer les activités en Europe, pour éviter les problématiques liées au Brexit.

03/12/2021, 11:01

ActuaLitté

Grenoble : les familles réfugiées dans une bibliothèque expulsées par la police

Après avoir passé la nuit du 30 novembre au 1er décembre abritées du froid par les murs de la bibliothèque Alliance, les familles albanaises et macédoniennes qui occupaient un camp de fortune dans le parc de l’Alliance ont vu leur vie basculer en l’espace de quelques heures. Hier, entre 17h et 19h, la ville de Grenoble a fait intervenir les forces de l’ordre afin d’évacuer ces familles, et retirer les quelques tentes qui leur avaient servi de toit.

02/12/2021, 17:16

ActuaLitté

Bibliothèques universitaires : Pearson multiplie par 6 les prix des ebooks

L'éditeur britannique Pearson Education a suscité la colère des bibliothécaires des universités du Royaume-Uni en annonçant une hausse de 500 % des prix appliqués sur 5028 ouvrages et leur licence de prêt dans les établissements. Applicable dès le 4 décembre prochain, elle place les bibliothèques et leurs budgets dans une situation délicate, dénoncent les professionnels.

02/12/2021, 16:49