#Réseaux sociaux

#SNEGate : “Ingérence” et “paternalisme” des éditeurs envers les auteurs

Le Syndicat national de l’édition envisage-t-il sérieusement de s’immiscer dans les élections prévues pour les artistes auteurs ? Au cours de l’assemblée générale du SNE, rediffusée sur Zoom, le président réélu, Vincent Montagne évoque le sujet en des termes préoccupants, estime la Ligue des auteurs professionnels. Et pour cause, elle est directement visée.

Le 01/07/2020 à 10:48 par Nicolas Gary

12 Réactions |

Publié le :

01/07/2020 à 10:48

Nicolas Gary

12

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté

L’AG devait se tenir via internet, pour des raisons de sécurité sanitaire, mais le manque total de sécurisation a provoqué l’inévitable : un lien a fuité sur Twitter, en moins d’une semaine, pointant directement vers la conférence filmée.

Dans le saint des saints

Vidéo supprimée rapidement, mais pas assez : elle a rapidement été hébergée sur d’autres plateformes et de nouveaux liens circulent sur les réseaux sociaux. Car voilà : outre les affaires courantes qui préoccupent le SNE, le président reconduit dans ses fonctions évoquait devant les membres les relations avec les associations représentatives d’auteurs.

Ainsi, Vincent Montagne relate un entretien avec Bessora, la présidente du Conseil Permanent des Écrivains. « J’ai peur de perdre la base qui va continuer à critiquer », lui indiquait-elle, et le président du SNE de rebondir : « On est très conscients des dissensions qui existent entre les organisations des auteurs…. Mais nous considérons aujourd’hui que dans leur ensemble, les 14 associations qui sont au CPE sous forme de… sont plus raisonnables que d’autres disons, et je pense qu’il faut les soutenir et dialoguer avec eux. »

Et de poursuivre : « C’est un des axes de ce que souhaitons faire dans les mois à venir. Et peut-être qu’il y a une prise de conscience au Ministère que les positions excessives de certains auteurs… et de la Ligue en particulier… rend toute discussion impossible. »

Exercice d'ingérence ?

Qu’une opposition entre le SNE et la Ligue existe n’a rien de véritablement surprenant. En revanche, que le président du SNE choisisse son interlocuteur pour les négociations paraît plus complexe. C’est pourtant là son propos : « [J]e crois que nous devons prendre acte aussi que même s’il y a devant nous la problématique de l’élection des auteurs et un peu la distorsion dans les ministères des professions et des acteurs de ces professions, il faut vraiment essayer à mon sens de continuer à dialoguer avec le CPE, ne serait-ce que pour que les votes dans les nouveaux… dans la nouvelle organisation des auteurs, soient en faveur de la SGDL et du CPE… montrer qu’il y a un dialogue avec les éditeurs et qu’il y a de véritables avancées. »


Il ajoute un peu plus tard, revenant sur les propositions du rapport Racine, que « cette… fédération de la profession qui nous semblait il y a quelques années évidente, et qui a été mise à mal ». Et celle qui s’en vient, s’il semble se résigner son existence, nécessite d’être encadrée. Ainsi, « nous considérons qu’il faudra accueillir cette représentation quand elle aura lieu, mais à condition qu’elle ne soit pas une caricature… j’ai envie de dire fortement syndiquée ou colorée, de ce que les auteurs veulent en réalité ».

On finirait par croire à une publicité pour Benetton…


Antoine Gallimard, récemment élu président du BIEF, insistait : « [J]e crois que c’est important, vraiment, d’avoir ce dialogue permanent, il ne faut pas hésiter à remonter les difficultés que nous rencontrons. » Et de pointer celles rencontrées avec le ministère, le ministre – dont le problème « n’est pas que de la transparence c’est plutôt le problème de son impuissance » ou encore entre le Premier ministre et le président de la République, « qui a retardé beaucoup les choses ».

« Je crois qu’aujourd’hui on avance vers quelque chose de plus sain, et sortir aussi de batailles je dirais locales pour être gentils, mais autant rappeler les choses comme elles sont », ajoute-t-il. 

« C’est-à-dire que vraiment les auteurs ne confondent plus le Code du travail et le code de la propriété intellectuelle, que quand on va appréhender les choses, on les appréhende globalement dans l’ensemble des rémunérations y compris de leurs interventions dans les salons, pour être un peu sérieux. »

Or, le Droit du travail compte parmi les nouveaux outils dont les artistes-auteurs entendent se servir pour obtenir un véritable statut.

Un fonds pour les auteurs

Tout n’est toutefois pas si noir : le bureau des éditeurs a accepté, par solidarité, de mettre en place « un fonds de solidarité envers les éditeurs défaillants, c’est-à-dire des éditeurs qui déposeraient le bilan sans avoir pu assumer le paiement des droits d’auteur ». Un financement tripartite sera donc mis en place, avec « éditeurs, ministère ou CNL, ce qui revient au même, et des OGC ». 

Sa mise en place ne représentera pas « des sommes énormes ». D’autant que « ce sont des systèmes que nous pouvons aussi plafonner, on n’est pas obligé de payer l’intégralité, mais une forme de solidarité, forte à faire valoir, c’est encore là à notre avis notre coresponsabilité ».

ActuaLitté avait sollicité le directeur général, Pierre Dutilleul, et le président du SNE pour obtenir quelques éclaircissements sur ces propos, mais il nous avait été simplement reproché d'avoir pu accéder à une « information communiquée en comité restreint ». La fuite devrait cette fois pousser à plus de réactions.

“Une tentative d'usurpation”

Ce qui est d’ores et déjà devenu le #SNEgate (ou #SNELeak pour les plus fervents) sur les réseaux sociaux n’a évidemment pas manqué de faire réagir la Ligue des auteurs professionnels. Car les paroles et l’analyse du président en disent long sur « le refus catégorique de voir apparaître une forme de démocratie sociale pour les auteurs et autrices ».

« Ces propos tenus interpellent vivement le conseil d’administration de la Ligue des auteurs professionnels. Ils ne sont pourtant pas une surprise », réagit l’association dans un long communiqué, qui reprend différents extraits de cette séance. 

Et d’ajouter que « si des auteurs et autrices investis depuis longtemps dans les instances de dialogue ont décidé de créer la Ligue des auteurs professionnels, puis de quitter le Conseil Permanent des Écrivains, c’est qu’ils sont parfaitement conscients que le système actuel est profitable au Syndicat national de l’édition. Ce dernier a tout intérêt à choisir des interlocuteurs non syndicaux et à refuser l’intervention de l’État ou toute régulation sous le prisme du code du travail ». 

Pour la Ligue, ces propos « attestent à la fois d’un déni complet de la réalité sociale des auteurs et autrices, d’une tentative d’usurpation de leurs voix et d’un paternalisme qui n’a plus sa place au XXIe siècle ». 

mise à jour 3 juillet - 16h : 

Le SNE s'est fendu d'un tweet calomnieux, pour condamner la diffusion de ces informations. ActuaLitté et la Ligue des auteurs professionnels sont ainsi mis en cause. La question est donc de savoir si le SNE se préoccupe véritablement de la liberté de la presse, de sa mission d'information ce que ses éditeurs membres penseront de ce procédé d'intimidation. Notre réponse est ici.

12 Commentaires

 

koinsky

02/07/2020 à 06:06

Dernier baroud d'honneur d'un monde de poudrés qui se craquèle à vue... On attend le final avec impatience !
Il est grand temps que toute cette comédie dispendieuse cesse et qu'on remette enfin l'auteur à la place qui est la sienne et que des squatteurs lui ont usurpé depuis bien trop longtemps en toute impunité, c'est-à-dire au centre du jeu. Que chacun regagne sa place naturelle et tout rentrera dans l'ordre : toute la chaîne du livre au service de l'auteur. Point barre.

Mathias Lair

02/07/2020 à 12:47

Il paraitrait que la Ligue des auteurs serait prête à abandonner le droit d'auteur pour se convertir au copyright à l'anglo-saxonne. Est-ce vrai ? Ce serait tragique !
Par ailleurs :
Selon les critères de l’ancienne Agessa, peuvent être qualifiés de « pro » les 5000 auteurs qui engrangent 9000 € annuels, soit 750 € par mois (en 2019), quand le smic est de 1185 € net ! Voilà les pros sur lesquels la Ligue peut s’appuyer… 12Þs auteurs, sachant que chaque année 41 000 auteurs vivants publient un livre. On comprend dès lors l’importance du Conseil Permanent des Écrivains, qui regroupe 14 organisations d’écrivains.

Philippe

07/07/2020 à 23:02

Je suis bien d'accord. On aimerait d'ailleurs connaître quelles avancées concrètes pour les auteurs a obtenu cette Ligue... Beaucoup de bruit pour rien...

A tout hasard

08/07/2020 à 07:50

Hmmm, le rapport Racine, qui a fini par puiser dans la plupart des propositions ? Un nouveau contrat plus axé sur la défense des auteurs ? pour une organisation aussi récente, les faits sont plutôt probants...

Samantha Bailly

02/07/2020 à 13:05

Bonjour Mathias,

Avez-vous lu une ligne des travaux de la Ligue ? Ce positionnement n'est pas du tout le nôtre, nous avons tout de même fourni de très nombreux documents sur nos intentions et analyses juridiques, que vous pouvez retrouver ici :
https://ligue.auteurs.pro/wp-content/uploads/2020/02/ligue_auteurs_pro_2020_02_statuts_amerique_du_nord.pdf

Rien de vos propos ne reflètent nos positions.

Si vous vous êtes déjà intéressés à la différence entre « copyright » et « droit d’auteur à la française », vous avez sûrement entendu le point de vue suivant : le copyright, c’est mal, le droit d’auteur à la française, c’est
mieux. Dès que l’on ose questionner le périmètre du droit d’auteur aujourd’hui, une rhétorique se met en place : attention au danger du copyright ! Comme si s’autoriser à décrypter les angles morts d’un système signifiait basculer automatiquement dans un autre. Plutôt que de nous engager sur des jugements de valeur, essayons de comprendre ce qui distingue et/ou rapproche ces deux conceptions.

Le droit d’auteur est un droit de la personnalité centré sur la personne de l’auteur. La production de l’esprit lui appartient puisqu’elle est le résultat de la manifestation personnelle et spontanée de ses facultés internes. Ceci explique le fait que l’œuvre soit naturellement la propriété de celui ou celle qui l’a créé. Dans ces conditions, le lien qui unit l’auteur à l’œuvre fait l’objet d’une protection toute particulière : l’œuvre de l’esprit est envisagée comme le prolongement de la personnalité de l’auteur. Si les droits patrimoniaux sont limités dans le temps, le droit moral est perpétuel et se transmet aux héritiers.

Le copyright est un monopole d’exploitation accordé pour une période limitée. C’est un droit moins centré sur l’auteur, qui, dans une logique plus économique, vise à protéger également l’investissement réalisé par
l’exploitant. Le copyright remplit une fonction plus utilitariste et régule une relation triangulaire réunissant l’auteur, l’exploitant et le public. C’est un droit conçu comme un droit marchand créé pour réguler l’offre et la demande. Contrairement aux idées reçues, le copyright prévoit aussi un droit moral, mais ce dernier est plus limité que celui qui est prévu en droit français, car il est limité dans le temps. L'auteur ne dispose que d’un droit de paternité et d’un droit de respect de l’intégrité de l’œuvre. Si les deux philosophies divergent, ces droits ont le même objet : sanctionner la reproduction et la
représentation non autorisées d’une œuvre.

Maintenant, prenons un cas pratique. Retour dans le quotidien. Vous êtes un auteur français, vous signez un contrat d’édition en France. Dans la loi, vous avez le droit moral pour vous. Autrement dit, le droit de faire
opposition à toute altération ou distorsion qui porterait préjudice à l’intégrité ou la paternité de l’œuvre. Cela signifie pouvoir prouver ce préjudice. Dans les faits, à moins d’avoir une grande marge de manœuvre de
négociation, vous signerez un contrat d’édition confisquant la totalité de vos droits patrimoniaux, pour 70 ans après votre mort. Votre contrat d’édition stipulera la liste très longue des prérogatives de l’éditeur : choix de
la couverture, de la mise en forme, de solder des ouvrages, etc. Dans la frénésie de l’industrie du livre, vous vivrez très probablement des infractions à votre droit moral – choix d’une couverture qui ne correspond pas
à l’esprit de votre livre, erreurs dans le BAT, plan de communication qui diverge avec vos valeurs… - mais n’oserez probablement pas faire valoir votre droit, pour des raisons financières tout d’abord, et par crainte
d’être blacklisté par le secteur. Cela ne signifie pas que le droit moral est inutile, loin de là. Il est essentiel. Mais il faut admettre qu’il est très difficile pour les auteurs et autrices de faire valoir ce droit, faute d’outils et de moyens. Dans la pratique, il est extrêmement rare de parvenir à avoir gain de cause, du fait de l’asymétrie des relations entre auteurs et groupes éditoriaux.

Dans le copyright, pour schématiser, l’employeur qui a commandé le travail créatif est le propriétaire automatique des droits d'auteur. Le copyright américain apparait moins protecteur que le droit d’auteur français qui défend le principe de la titularité initiale de l'auteur. Mais ce transfert de droits de propriété intellectuelle est compensé par des accords collectifs beaucoup plus favorables qu’en France, signés par les créateurs et les exploitants. Certaines conventions collectives assurent aux auteurs des seuils minimaux de
rémunération, des rémunérations complémentaires pour toute exploitation secondaire des œuvres, un encadrement des conditions de travail, un paiement des heures supplémentaires, une attribution de jours de repos, un fonds de pension de retraite et un régime de sécurité sociale… Aussi paradoxal que cela puisse paraître, par son aspect plus pragmatique que romantique, le copyright
reconnaît la notion de corps de l’auteur, et donc la garantie d’un encadrement du travail. Si le droit d'auteur est protecteur en théorie, il peine à protéger efficacement les conditions de création des auteurs et autrices.

Alors droit d’auteur ou copyright, faut-il choisir ? La réconciliation entre le propriétaire et le travailleur est-elle en France impossible ? Non ! La question n’est pas l’opposition entre droit d’auteur et copyright, mais
bien de comment faire ressurgir la notion de travail créatif en France. Car cette notion de travail est déjà bien existante dans notre Code de la propriété intellectuelle, mais elle a été contournée et oubliée. C’est notamment l’une des propositions portées conjointement par la Ligue des auteurs professionnels et la Guilde des scénaristes : séparer la contractualisation de l’acte de création de la cession de la propriété d’une œuvre.

Notre Code de la propriété intellectuelle contient déjà des éléments visant à protéger la propriété de l’auteur et son droit moral, même dans le cadre d’une relation contractualisée sur le champ du travail. Aujourd’hui, les contrats d’édition ne sont que des contrats de cession de droits, donc de transfert de propriété, qui mélangent de façon étrange des impératifs de travail.
Article L111-1 du Code de la propriété intellectuelle :

« L'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.
Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres Ier et III du présent code. L'existence ou la conclusion d'un contrat de louage d'ouvrage ou de service par l'auteur d'une œuvre de l'esprit n'emporte aucune dérogation à la jouissance du droit reconnu par l'alinéa 1er. »

Le « contrat de louage d’ouvrage » mentionné dans l’article L111-1 du Code de la propriété intellectuelle se réfère à l’article 1710 du code civil, qui dispose que « le louage d’ouvrage est un contrat par lequel l’une des
parties s’engage à faire quelque chose pour l’autre, moyennant un prix convenu entre elles ». Nous voilà donc sur le champ non plus uniquement de la propriété, mais du faire et de la rémunération.

Réconcilier le propriétaire et le travailleur, c’est donc possible en France. Nous avons d’ailleurs en germes tous les outils pour, sans dénaturer le droit d’auteur.

Sur la profession maintenant.
https://ligue.auteurs.pro/documents/statut/statut-pistes-et-hypotheses/

Qu’est qu’un professionnel ? Fiscalement, la jurisprudence administrative a défini deux critères : l'activité doit être exercée à titre habituel et constant, et elle doit l’être dans un but lucratif.24 C’est évidemment le cas de beaucoup de créateurs et créatrices, et on ne peut à la fois les traiter comme tels fiscalement et ne pas leur reconnaître socialement un véritable statut professionnel et les droits particuliers qui vont avec. Pourtant, aujourd’hui, avec la disparition de la notion d’assujetti/affilié, c’est
toute possibilité d’offrir un accompagnement particulier aux artistes-auteurs qui n’ont que leurs activités créatives pour vivre qui a disparu, ce qui est extrêmement problématique. L’entrée dans le régime au 1er euro a anéanti toute identité professionnelle du régime. Ce principe de recouvrement généralisé des cotisations rend très floue aujourd’hui les démarches à accomplir pour entrer dans le régime artistes-auteurs, accentuant encore davantage la confusion. Dans les faits, le principe « d’affiliation » existe toujours mais de façon voilée, puisque les seuils de revenus demeurent pour l’accès aux prestations sociales autres que les soins. Il y a, aussi, en parallèle, une urgence à ce que le régime social des artistes-auteurs soit adapté à la grande précarité de leurs métiers, qu’il leur permette de s’y maintenir les années difficiles. La situation des artistes-auteurs ne cesse d’évoluer aujourd’hui, souvent pour le pire en termes de revenus. Aujourd’hui, les créateurs et créatrices se retrouvent à être de plus en plus multi-métiers, multi-profils et multi-revenus, ce qui émiette leur capacité à accéder au plein statut social d’artiste-auteur. Le développement de la diffusion directe, de l’auto-édition aux médias sociaux, complique encore cet accès au statut qui était très orienté à l’origine sur l’existence d’un diffuseur tiers, et ce malgré le fait
que le diffuseur ne cotise quasiment pas à ce régime (1,1%).
Comment, dans cette situation complexe, apprécier finement le caractère professionnel d’une activité d’artiste-auteur ? Avec l’idée que cette appréciation soit valable socialement mais aussi fiscalement ?
C’est à cette fin que nous avons réfléchi à créer un statut artistes-auteurs professionnel qui prendrait d'autres critères que le revenu en compte. Un tel mécanisme permet de donner des critères objectivables, ce qui répond aux appréhensions légitimes de la Direction de la sécurité sociale qui craint des effets d’aubaine sur le régime de la part des diffuseurs cherchant à contourner les cotisations sociales. Ce système pourrait rendre accessible un régime social adapté aux artistes-auteurs de manière transparente et claire. Son accès se baserait en partie sur les revenus en droit d’auteur comme aujourd’hui. Cela ne changera rien pour ceux qui atteignent déjà un revenu suffisant. Mais pour les autres, aujourd’hui exclus, ce critère du revenu sera enfin complété par de nombreux autres. En effet le revenu d’artiste-auteur, s’il reste suffisant pour prouver qu’on est professionnel, ne peut pas rester la seule manière de le démontrer. Le droit d’auteur étant une rémunération dissociée d’un revenu immédiat et n’étant pas proportionnel au temps de travail, cela nécessite de trouver d’autres critères en phase avec cette rémunération particulière. Poser des critères multiples, souples, évolutifs et en phase avec la réalité des métiers, c’est également pouvoir enfin donner une définition de l’auteur
professionnel. Un tel mécanisme a l’atout d’être évolutif et de pouvoir s’adapter aux changements rapides des métiers créatifs.
Cette une grande amélioration qui est proposée : cela ne change rien pour les artistes-auteurs qui ont déjà accès au régime, mais cela permet à ceux qui, aujourd’hui, ne rentrent pas dans les cases alors qu’ils dédient pourtant leur vie à la création d’avoir enfin accès à la protection sociale.

Philippe

07/07/2020 à 22:57

Chere Madame,

Comment votre association, la Ligue des auteurs, pourait-elle prétendre à nous representer, nous auteurs professionnels, et à défendre nos intérêts, si même le SNE et les pouvoirs publics ne veulent plus vous parler...

Je ne vois pas bien comment elle pourra dans ces conditions obtenir de quelconques avancées pour nos droits...

Puisque je dois avoir deux fois vôtre âge et un peu d'expérience, je me permets un conseil :

Le dialogue et le respect de son contradicteur, sachez-le, est la base de toute négociation.

La surenchère verbale et l'insulte qui semblent être les deux modes de communication de votre association vous mèneront inevitablement à l'isolement et vous conduiront à disparaître comme nombre d'associations de la sorte avant vous.

Ne pas l'avoir compris est une erreur.

Les auteurs professionnels, surtout en cette période, ont besoin d'être efficacement représentées par des organisations professionnelles et sérieuses, et non par des amuseurs très présents sur les reseaux sociaux mais absents de la table des négociations...

A bon entendeur...

Bernard

13/07/2020 à 18:32

Les arguments d'autorité concernant votre âge et votre expérience font clairement écho aux propos de même teneur tenus pendant l'assemblée du SNE. Le reste de vos interventions est d'ailleurs à l'avenant. Aucun vrai auteur professionnel ne tiendrait des propos comme les vôtres. De plus la très longue réponse documentée, posée et factuelle de Mme Bailly ne comporte absolument aucune surenchère verbale ou insulte. Votre intervention est minable.

Boris

08/02/2022 à 12:28

Effectivement, moi non plus, je n'avais pas vu où S Bailly pratiquait la surenchère verbale. Et je la remercie de cette longue réponse détaillée. Donc merci à tous les deux!

AmusedCat

08/07/2020 à 17:32

Lol

Bonjour l'"auteur" auto-déclaré qui fait clairement membre infiltré du SNE.

#paternalisme #agisme et #condescendance dans un même message on est bien là.
Surtout de la part de quelqu'un qui dit qu'il faut "du dialogue et respecter son contradicteur". Il y a la forme (encore que, traiter quelqu'un qui explique tout avec sérieux "d'amuseur" c'est plus que moyen et très mauvaise fois) mais pas le fond.

Heureusement que la Ligue existe pour tout ceux qui ne sont pas des hommes blancs de 60 ans avec 3 résidences secondaires...

jpducasse

03/07/2020 à 20:27

Les écrivains anglo-saxons sont être pour beaucoup (tous ?) "titulaires" du copyright ? Pour les écrivains français, c'est l'éditeur qui est titulaire ? Qu'induit cette différence ?

Ksie

04/07/2020 à 09:59

Le SNE va-t'il se désolidariser des propos de son président ? Parce que là, ils passent collectivement pour des manipulateurs méprisants désireux de pouvoir continuer à précariser les auteurs (en s'assurant que leurs revendications ne soient pas portées, donc jamais atteintes) juste à cause d'une personne...

gabzz

07/07/2020 à 08:50

Qui osera encore défendre le système de l'édition classique (un concept dépassé, incapable de comprendre entres autres que le numérique fonctionne différemment du papier sans le concurrencer) ? C'est ce qui arrive quand un conglomérat se retrouve en position dominante, voire de monopole... C'est le même problème qu'avec la SACEM qui refuse de reconnaitre Creative Commons ou l'archaïque chronologie des media.

Et on peut en penser ce qu'on veut, mais l'auto-publication via Amazon a fourni une solution alternative à nombres d'auteurs refusés par toute la filière traditionnelle - d'où son succès (justement controversé par ailleurs) qui commence à faire peur au cartel. Comme les taxis qui ont dû rattraper 30 ans d'évolution des moeurs (après avoir tenté de rester en force dans le passé) quand ils ont eu Uber en face ...

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille feuille des lecteurs gourmands

Au fil des jours, nos chroniqueurs et rédacteurs publient des découvertes sur leurs réseaux, avec délectation. Et non sans plaisir, nous proposons chaque samedi une reprise de ces mini-chroniques dans nos colonnes : #ActuaLittéAime. Un hashtag à suivre, pour ne rien manquer.

01/10/2022, 14:35

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille-feuille sans modération

Au fil des jours, l’équipe ouvre et ferme des dizaines d’ouvrages, dans un flux continu, presque sans fin. Et au gré des envies, chacun publie sur ses réseaux un petit mot, sur l’un ou l’autre de ces titres. Chaque samedi, ces posts sont réunis dans un article : #ActuaLittéAime.

24/09/2022, 09:40

ActuaLitté

BookTok : TikTok ouvre une nouvelle fonctionnalité autour des livres

Un nouveau partenariat entre TikTok et l’éditeur Penguin Random House offre une nouvelle fonctionnalité aux créateurs de contenus livresques sur la plateforme, les BookTokers des États-Unis et du Royaume-Uni. Il est dorénavant possible de créer un lien vers son livre favori et de le taguer dans les vidéos. 

22/09/2022, 15:29

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : notre savoureux mille-feuille du samedi 

Les jours se suivent, mais les pages ne se ressemblent pas : les membres de la rédaction au gré de leurs lectures, publient sur leurs réseaux de petits mots ou de grands coups de cœur. Et chaque samedi, ces derniers se retrouvent dans nos colonnes : #ActuaLittéAime.

17/09/2022, 10:23

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille-feuille du samedi, juste sorti du four

Tout le monde a repris la route du travail, semble-t-il, et la rédaction renoue avec un rythme de croisière – assez frénétique, à en croire les volumes de café et de thé avalés. Et pourtant, chaque semaine, les membres postent sur leurs réseaux leurs coups de cœur du moment : #ActuaLittéAime. Lesquels sont ensuite repris dans une revue de presse sabbatique autant que sympathique.

10/09/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActualittéAime : le mille-feuille de la rentrée, bien coloré

Les jours se suivent sans se ressembler, d’une lecture à l’autre : pour les membres de la rédaction, les réseaux deviennent l’endroit privilégié pour partager les coups de cœur du moment. Et chaque samedi, #ActuaLittéAime réunit l’ensemble de leurs publications, pour une sélection originale.

03/09/2022, 11:33

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille aux dernières heures estivales

Les vacances furent reposantes ? Merveilleux. La rédaction, elle, n'a pas chômé. Et reprend surtout les bonnes habitudes. #ActuaLittéAime, ce sont les lectures de nos journalistes, partagées sur leurs comptes sociaux au fil de la semaine, et repris dans nos colonnes chaque samedi. Un clin d'oeil, une mention, pour parler des livres autrement.

27/08/2022, 12:15

ActuaLitté

TikTok Book Club : l'application ouvre son club de lecture

Un des réseaux sociaux les plus populaires, TikTok, lance son club de lecture numérique. Cette initiative fait suite au succès de #BookTok et ses 65 milliards de vues cumulées. C’est Jane Austen et son roman Persuasion (traduit en français par Jean-Yves Cotté) qui inaugura le TikTok Book Club, et sera l’objet de critiques dans l’espace nouvellement créé pour les passionnés de littérature de l'application. Chaque mois, un livre différent sera sous les projecteurs...

20/07/2022, 17:02

ActuaLitté

Devenez juré du Booker Prize 2022 avec votre club de lecture

Le Booker Prize lance un concours inédit à destination des clubs de lecture anglo-saxons. Six d’entre eux seront sélectionnés pour lire un livre de la shortlist du Booker prize et le défendre sur leurs réseaux respectifs. À la clé ? Une place pour deux des membres du club gagnant à la cérémonie de remise du prix en octobre prochain. Mais avant de faire partie du juré, les clubs devront faire leurs preuves avec les critiques les plus « originales et engageantes ».

13/07/2022, 09:45

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : en juillet, un mille-feuille de héros et héroïnes

Juillet, mois impérial par excellence. Alors, certes, pas de Jules César l’intrépide, dans notre sélection de la semaine mais un gentilhomme de fortune, Corto Maltese, ou les femmes de Roxane Gay et de Mia Oberländer, toutes prêtes à assumer leurs singularités. Et bien plus encore dans ce nouvel #ActuaLittéAime, où l’on a lu pour partager. 

02/07/2022, 11:02

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : ce samedi, le mille-feuille de la Dolce Vita

L'été est là ! Il porte les vacances pour certains ou simplement le soleil pour d'autres. L'occasion de découvrir, sur un transat, un ou plusieurs titres de notre sélection hebdomadaire #ActuaLittéAime. Le maître du cinéma italien qui se raconte, la campagne présidentielle croquée (à pleines dents), les coulisses de la vente en ligne par un pro du reportage gonzo, une belle histoire filiale, ou encore, entre autres, les femmes de l'ombre dans l'Histoire... Faites votre choix.

25/06/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : pour étancher sa soif, rien ne vaut notre mille-feuille 

La météo est accablante, nous étions avertis : ce week-end, il fera chaud. Que les heureuses et heureux qui peuvent profiter d’une bassine d’eau, d’un lac ou de tout ce qui permet de se rafraîchir soient bénis. Pour tous les autres, notre sélection hebdomadaire #ActuaLittéAime apportera, nous vous le souhaitons, de quoi traverser la période caniculaire. 

18/06/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : le mille-feuille du samedi, garanti 100 % plaisir

Les semaines se suivent, filent, se ressemblent et parfois nous inquiètent tant elles passent vite : pour les journalistes de la rédaction, elles sont parsemées de petites chroniques déposées sur leurs comptes sociaux, mises en partage pour qui veut. Et en fin de semaine, nous réunissons l’ensemble pour proposer #ActuaLittéAime, un instantané de plaisirs communicatifs.

11/06/2022, 10:02

ActuaLitté

#ActualitteAime : pour la Pentecôte, un mille-feuille de lectures 

De semaine en semaine, de ville en ville, de port en frais de ports, les journalistes de ma rédaction égrènent leurs lectures du moment sur leurs comptes sociaux. L’assurance d’une véritable diversité et de découvertes que nous recompilons tous les samedis dans un post insolite autant qu’original. Ainsi, le samedi matin, c’est #actualitteaime qui ouvre les réjouissances du week-end.

04/06/2022, 09:05

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : on va vous faire toute une histoire de ce mille-feuille

Au fil de la semaine, les journalistes de la rédaction effeuille la marguerite et les ouvrages reçus, proposant sur leurs comptes sociaux des lectures du moment. Chaque samedi, ces propositions de lectures, garanties sans engagement, sont proposées dans nos colonnes, dans une chronique bien particulière : #ActuaLittéAime. Ne nous privons pas des bonnes choses.

28/05/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le seul mille-feuille à partager, sans restriction

Le samedi, c’est permis, et si ce ne l’était pas, on ne se priverait pas pour autant : chaque semaine, nos journalistes disséminent sur leurs comptes sociaux des lectures du moment, des coups de coeur et autres petites gourmandises. Ce mille-feuille est réuni chaque semaine dans notre nouvelle rubrique, #ActuaLittéAime. Et ce jour ne fait pas exception.

21/05/2022, 09:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : 6 nuances de lectures pour un mille-feuille

Samedi, c’est permis. D’ailleurs, si mercredi c’est ravioli, samedi, c’est librairie. Nourritures spirituelles pour accompagner celles plus terrestres. Et chaque samedi, les membres de la rédaction vous proposent une compilation de leurs lectures du moment. Leurs commentaires partagés sur leurs réseaux, à travers #ActuaLittéAime, qui se retrouvent compilés dans nos colonnes chaque semaine.

14/05/2022, 10:57

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille-feuille de nos envies

Il y a des hasards qui ressemblent à des rencontres, et des rencontres qui deviennent des évidences : chaque semaine, #ActuaLittéAime réunit les lectures du moment, de chaque membre de l’équipe. Le tout dans un petit billet d’amour, de partage et d’échange. Loin des chroniques qui animent nos colonnes, ce sont là des mots plus personnels, pour parler de livres lus, appréciés, et hautement recommandables.

07/05/2022, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : un mille-feuille de lecture au muguet

La colère, la rage, le dépit… un premier mai qui tombe un dimanche. Aussi déplorable qu’une pluie diluvienne durant un concert en plein air. Plus contrariant encore qu’une bavette saignante quand on est végétarien. Alors, cette semaine, pour #ActuaLittéAime, toute l’équipe s’est mobilisée pour plus de choix encore : qu’au moins ce dimanche maudit se passe en agréables compagnies…

30/04/2022, 08:30

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : un mille-feuille de lectures garanti sans élection

Au fil de la semaine, les journalistes de la rédaction partagent sur leurs réseaux leur lecture du moment : des coups de coeur, des découvertes, de joyeuses surprises… Bref, des choses qui marquent. Et le samedi, ces instantanés de lecteurs et lectrices sont réunis dans un article, sous la bannière #ActuaLittéAime. Et quand on aime, on en fait profiter tout le monde…

23/04/2022, 09:51

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : tout en finesse, le mille-feuille de livres

Chaque samedi, le rendez-vous est désormais instauré : #ActuaLittéAime, ce sont les publications des journalistes à travers leurs comptes Facebook, Twitter ou Instagram et consorts. Des moments de lecture qui sont avant tout partagés avec leurs amis, proches et contacts… avant de se retrouver ici, pour un concentré de propositions.

18/04/2022, 10:50

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille, façon Pâques en avance

Chaque samedi, la rédaction récupère les lectures mises en partage par nos journalistes, sur leurs propres comptes sociaux. Et avec leur autorisation. Et uniquement les posts de celles qui savent lire... Un condensé de bouche-à-oreille, refaçonné ici pour lui donner un peu de sérieux, et une belle présence. #ActuaLittéAime, c'est un lièvre en chocolat, la veille de Pâques...

09/04/2022, 09:00

ActuaLitté

Accusée de transphobie, J.K. Rowling menacée dans un clip musical 

La créatrice d'Harry Potter semble aujourd'hui plus connue pour des accusations de transphobie que pour l'univers magique qu'elle a imaginé en 1990. Sur Twitter, J.K. Rowling a encore une fois fait l'objet d'une polémique : dans un clip musical de l'activiste trans Faye Fadem, connue sous le nom de Trust Fund Ozu, la romancière est priée de « rentrer dans un corbillard ». Acteurs et soutiens s'offusquent contre ces menaces de mort, tandis que la chanteuse évoque le « danger et la menace » que représenterait J.K. Rowling envers les personnes transgenres. 

05/04/2022, 15:47

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : les douces saveurs notre mille-feuille, goût lecture

Samedi, rendez-vous est pris avec les lectures du moment qui obsèdent nos journalistes. Au fil de la semaine, ils partagent sur leurs réseaux les ouvrages qu’ils ont dévorés, avec ou sans modération. Et sans recherche promotionnelle particulière, voici que les livres ressortent dans un article à l'intitulé puissamment évocatoire : ActuaLittéAime. Quelle créativité, tout de même !

19/03/2022, 11:06

ActuaLitté

Sur LinkedIn, un groupe consacré à la chaîne du livre 

Le réseau social LinkedIn, tourné vers la carrière professionnelle, fête ses 20 ans cette année et accueille de nombreux acteurs de la filière du livre : auteurs, traducteurs, bibliothécaires, libraires, médiateurs... Pourtant, aucun groupe officiel ne permettait de joindre les différents maillons de la chaîne. C'est désormais chose faite : un nouveau groupe LinkedIn, « Le livre et la lecture, des métiers » vient d'être lancé par la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill).

17/03/2022, 14:53

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : poésie, magie et avenir dans le mille-feuille du samedi

Chaque samedi, la rédaction regroupe dans un article les différentes lectures mises en partage sur les réseaux sociaux de chacun. Une manière d’élargir le champ des ouvrages à découvrir, avec une note plus personnelle. Bienvenue dans la 8e édition de #ActuaLittéAime, notre chronique gourmande.

12/03/2022, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille de lectures pour le week-end 

C’est avec un vrai plaisir que l’on poursuit cette entreprise sabbatique, depuis deux mois bientôt. #ActuaLittéAime, c’est un petit rendez-vous, instauré au hasard de discussions sur les lectures que chacun faisait dans son coin. Et la manière dont il deviendrait possible de les partager plus largement. Après tout, les lecteurs restent les premiers prescripteurs qui soient. Alors, hors de tout cadre, nous avons imaginé cette rencontre entre des livres et des lecteurs.

05/03/2022, 08:00

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : la rédaction aux fourneaux, et son mille-feuille surprise

Chaque samedi, alors que l'équipe a oeuvré sans démériter au fil de la semaine, nous vous proposons de retrouver un florilège des lectures du moment. Diffusées sur les comptes de chacun, ces chroniques à l'ère 2.0 sont autant des moments de partages que des suggestions de livres à découvrir. Chacun ses goûts, certes, mais l'union fait la force des propositions. 

26/02/2022, 08:00

ActuaLitté

#Perec40 : rendez-vous le 3 mars pour un hommage planétaire à Georges Perec

Commémorer les 40 ans de la mort de Georges Perec par une performance collective, voilà ce que proposent Pierre Ménard, Emmanuel Vaslin, Thomas Baumgartner et Hélène Paumier. Ils donnent rendez-vous à qui le veut sur Twitter le 3 mars prochain pour une « Tentative d’épuisement d’un lieu planétaire ».

23/02/2022, 11:50

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : le mille-feuille du samedi, pour lecteurs gourmets

Bienvenue à notre rendez-vous aussi sabbatique que sympathique : tout au long de la semaine, les membres de la rédaction partagent leurs petits plaisirs solitaires de lecteurs sur les réseaux. Et chaque samedi, les voici réunis dans un concentré de livre, une explosion de PAL, un délicieux mille-feuille, garanti sans calorie.

19/02/2022, 08:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille bien touffu pour ce samedi

Toute la rédaction est à pied d’oeuvre, pour vous proposer un concentré de lectures, les plus variées possibles – et les plus personnelles également. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais rien n’empêche de les partager, sait-on jamais ? Sur les réseaux, certes, mais chaque samedi matin, c’est dans nos colonnes que vous retrouvez cet aperçu du moment.

12/02/2022, 09:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : le mille-feuille de la rédaction, un fondant de livres 

Chaque samedi, la rédaction compile ses différentes lectures, partagées au gré des réseaux sociaux et accompagnées d’un hashtag maison. Un peu comme les gâteaux, ou la cuisine en général : c'est toujours meilleurs quand  c'est fait maison. Avec #ActuaLitteAime, les journalistes parlent de leur coup de cœur du moment, en toute simplicité. 

05/02/2022, 08:00

ActuaLitté

Cette première lecture qui a tout changé : 150 livres qui ont compté

Quel rapport entretenons-nous aujourd'hui avec la littérature ? Quelle importance tient-elle dans notre existence ? Ces questions, l'association bastiaise Musanostra les a posées à un grand panel de personnes, mettant en lumière leur premier contact à la lecture. Une série de vidéos, intitulée Le livre qui compte et diffusée sur les réseaux sociaux, dévoile le témoignage de ces lecteurs et lectrices afin de promouvoir le livre auprès de tous les publics. 

01/02/2022, 16:37

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : le mille-feuille de la rédaction, toujours plus gourmand

Fidèle au rendez-vous du samedi matin, la rédaction vous propose désormais une sélection d’ouvrages qui lui ont tapé dans l’œil — sans finalement trop de brutalité ni d’ecchymoses. Des lectures que chacune et chacun a partagées sur ses réseaux, avec dans l’idée que ce qui fait plaisir mérite d’être suggéré à d’autres. Voici notre rubrique #ActuaLitteAime, le mille-feuille de la rédaction. Et sur les réseaux, avec le même hashtag !

29/01/2022, 10:12

ActuaLitté

#ActuaLitteAime : le mille-feuille de la rédaction, désormais chaque samedi

Avant de chausser ses bottes de sept lieues, pour se ruer en librairie, autant avoir quelques indications à se mettre sous la dent. La rédaction, en ce début d'année, mobilise les réseaux sociaux et présente une sélection de ces lectures qui nous accompagnent. Des aperçus, dispersés au fil des comptes, qui se retrouveront désormais chaque samedi dans nos colonnes regroupés. Mais si l'impatience guette, ces coups de coeur sont à suivre avec #ActuaLitteAime, tous réseaux confondus.

22/01/2022, 12:14

ActuaLitté

Personnalités, influenceurs : la communauté de followers fait-elle les ventes de livres ?

Du haut de ses 24 ans, Lena Situations compte 2,14 millions d’abonnés YouTube et 3,4 millions sur Instagram. Elle totalisait également 1,12 million de Twittos avant de couper son compte, voilà quelques jours. En comparaison, son ouvrage Toujours plus. + = + a totalisé 321.876 ventes (6,179 millions € de CA, données : Edistat). Corrélation directe ? 

14/12/2021, 10:44

Autres articles de la rubrique Médias

ActuaLitté

Dune : la série La communauté des soeurs se précise

Le film Dune de Denis Villeneuve n'était que le commencement. Prenant en compte le succès de ce long-métrage sorti en 2021, le groupe Warner Bros capitalise évidemment sur la licence tirée de l'œuvre de Frank Herbert. Et cherche même plus loin que les origines : La communauté des sœurs, roman de Brian Herbert et Kevin J. Anderson paru en 2012, deviendra une série.

05/10/2022, 15:50

ActuaLitté

Le développeur CD Projekt Red confirme une nouvelle trilogie The Witcher

La trilogie vidéoludique The Witcher, sortie entre 2007 et 2015, a marqué les joueurs et fait la réputation du développeur polonais CD Projekt Red. Ce dernier a confirmé, dans un document révélant sa stratégie pour les prochaines années, de nouveaux titres inspirés de l'œuvre d'Andrzej Sapkowski...

05/10/2022, 10:54

ActuaLitté

Une deuxième saison pour Lastman Heroes, sur france.tv

Plusieurs années après une première série animée en 26 épisodes, la saga de Bastien Vivès, Balak et Michaël Sanlaville est de retour sur les écrans avec Lastman Heroes, 6 épisodes et autant de moyen-métrages à retrouver sur la plateforme france.tv à partir du vendredi 28 octobre.

04/10/2022, 17:03

ActuaLitté

“Qui suis-je ?” : La Grande Librairie interroge les identités

« Qui suis-je ? » C’est une question difficile, à laquelle on est tous pourtant amenés à répondre, quotidiennement, quand on remplit un formulaire administratif, quand on se présente à quelqu’un, quand on raconte un peu de soi. Cette semaine, dans La Grande Librairie, quatre invités interrogent nos identités multiples, mouvantes, troublantes - et usent de l’écriture comme d’un moyen privilégié pour ne jamais être figé.

03/10/2022, 11:48

ActuaLitté

La Jeune fille et la nuit, d'après Musso, dès le 17 octobre sur France 2

Particulièrement attendue, l'adaptation de La Jeune fille et la nuit, roman de Guillaume Musso paru en 2018 chez Calmann-Lévy, sera diffusée à partir du 17 octobre 2022 sur France 2. Six épisodes de 52 minutes seront à découvrir, scénarisés par Marston Bloom, Guillaume Musso et Sydney Gallonde.

28/09/2022, 09:52

ActuaLitté

Carta Marina, une carte maritime du XVIe inspire un jeu vidéo

Le studio Furoshiki Lab., basé à Tokyo, au Japon, a ouvert un projet Kickstarter pour une proposition insolite : la création d'un jeu vidéo entièrement basé sur une carte de près de 500 ans, la Carta Marina. Ce document présente les étendues d'eau du nord de l'Europe, monstres marins inclus et deviendra le terrain de jeu d'un titre axé sur la simulation.

26/09/2022, 16:18

ActuaLitté

Stephen King dans La Grande Librairie pour son polar Billy Summers

Comme un air de famille cette semaine dans La Grande Librairie ! Des frères, des sœurs, des parents dépassés, des enfants qui composent avec un héritage complexe, un oncle d'Amérique et même une fée marraine ! Ce ne sera pas comme dans Festen, mais souvenez-vous quand même de la phrase de Philip Roth : « Quand un écrivain naît dans une famille, alors cette famille est foutue. »

26/09/2022, 13:17

ActuaLitté

Le Problème à trois corps, d'après Liu Cixin, en 2023 sur Netflix

David Benioff et Dan Weiss, créateurs et coscénaristes de la série Game of Thrones, ont choisi la plateforme Netflix pour leur projet d'adaptation tourné vers la science-fiction, Le Problème à trois corps, tiré du roman de Liu Cixin. En révélant quelques images au passage, la firme annonce une diffusion en 2023.

26/09/2022, 11:04

ActuaLitté

Laurent Ruquier : “vulgariser la culture”, sur Paris Première

Nouvelle aventure pour l’animateur télé de 59 ans : Laurent Ruquier quitte France 2 et Léa Salamé, pour un talk-show de deuxième partie de soirée. Prévu sur Paris Première, le rendez-vous se consacrera à la culture et au divertissement – théâtre, livres et films, le tout dans un restaurant parisien.

24/09/2022, 15:09

ActuaLitté

Dans Littérature sans frontières, RFI met l'Afrique de l'Ouest à l'honneur

Littérature sans frontières, l'émission littéraire de RFI, emmène les auditrices et auditeurs sur les terres d’origines d’auteurs issus des quatre coins de la planète. Ce samedi 24 septembre à 15h30, Catherine Fruchon-Toussaint propose un reportage réalisé à Ouagadougou, où elle a rencontré les actrices du milieu littéraire ouest-africain.

22/09/2022, 17:46

ActuaLitté

Les Invisibles d'Olivier Norek de retour pour une saison 2

La saison 2 de la série Les Invisibles, créée par Olivier Norek, Christian Mouchart et Patrick Tringale d'après une idée originale d'Olivier Norek, sera diffusée à partir du 12 octobre prochain sur France 2, à 21h10. 6 nouveaux épisodes de 52 minutes seront à découvrir.

22/09/2022, 16:11

ActuaLitté

Un tournage en Corse pour l'adaptation de la BD La Grande Odalisque

La Grande Odalisque, saga dessinée signée Bastien Vivès, Ruppert et Mulot, connaitra bientôt les joies d'une adaptation sur la plateforme Netflix. La production réunit Adèle Exarchopoulos, Mélanie Laurent, Manon Bresch et Isabelle Adjani, devant la caméra de Mélanie Laurent elle-même.

22/09/2022, 16:04

ActuaLitté

Arte s'engage sur l'adaptation d'un roman de Jérôme Ferrari

Réuni le 15 septembre dernier, le comité de sélection d’ARTE France Cinéma s'est engagé sur le financement de quatre nouveaux films, dont le long-métrage À son image de Thierry de Peretti. Il s'agit d'une adaptation du roman homonyme de Jérôme Ferrari, paru en 2018 chez Actes Sud.

21/09/2022, 15:12

ActuaLitté

Les hiéroglyphes, de Champollion aux visites virtuelles en 3D

Le bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, en 1822, donne lieu à de nombreux événements, y compris à la télévision. France 5 diffuse ainsi, le 6 octobre prochain, un épisode de « Science grand format » consacré au travail de l'égyptologue et de ses descendants contemporains.

21/09/2022, 15:01

ActuaLitté

Quelles émissions la télévision consacre-t-elle aux livres ?

Livres et télévision ne font pas forcément bon ménage. Il est en effet difficile de regarder la télévision et de lire en même temps. Difficile en réalité de faire autre chose en même temps que lire…On peut même considérer que la télévision est une concurrence sévère à l’encontre de la lecture. Cependant, le livre n’est pas pour autant absent des plateaux de télévision.

21/09/2022, 13:00

ActuaLitté

La série animée Les filles de Dad, dès le 12 octobre sur M6

Bruno Chevrier — dit Nob — a proposé en 2015 le quotidien d'un père célibataire, « Dad », et de ses filles, Pandora, Ondine, Roxane et Bébérenice, dans une bande dessinée aux éditions Dupuis. Après huit albums, une série animée prend place sur M6, dès le mois d'octobre, et propose cette fois le point de vue des jeunes filles...

21/09/2022, 11:47

ActuaLitté

Un jeu vidéo Iron Man en développement chez Electronic Arts

À la liste des jeux Marvel à paraître, de Spider-Man 2 au projet sans titre impliquant Black Panther et Captain America, s'ajoute un titre Iron Man développé par un studio d'Electronic Arts. Plusieurs autres jeux super-héroïques seront visiblement proposés par EA, à l'avenir.

21/09/2022, 10:43

ActuaLitté

Touchées de Quentin Zuttion adapté en téléfilm par Alexandra Lamy

Pour sa première expérience de réalisatrice, Alexandra Lamy adapte Touchées, le roman graphique de Quentin Zuttion. Le téléfilm, diffusé ce jeudi 22 septembre à 21 h 10 sur TF1, a déjà été récompensé par le Prix du Meilleur unitaire lors du dernier Festival Fiction TV de La Rochelle.

19/09/2022, 15:24

ActuaLitté

La Grande Librairie : une histoire de sexe et de pouvoir

Cette semaine, Augustin Trapenard reçoit Hélène Devynck pour Impunité (Seuil), la philosophe Cynthia Fleury, la sociologue Irène Théry avec Moi aussi (Seuil) et l’historien Georges Vigarello pour Histoire du viol (Seuil). Rendez vous ce 21 septembre, à 21 h, sur France 5.

17/09/2022, 09:00

ActuaLitté

À peine publié, Fairy Tale, de Stephen King, déjà adapté

La grande histoire d'amour entre Stephen King et le cinéma se poursuit, toujours aussi ardente : le réalisateur Paul Greengrass a visiblement apprécié la lecture de Fairy Tale, le dernier livre de l'auteur à succès, au point d'en acquérir les droits d'adaptation. Le Maître de l'horreur lui-même est ravi : il est un grand fan de Greengrass.

16/09/2022, 12:57

ActuaLitté

Un livre de Nathalie Saint-Cricq adapté sur France 2

Je vous aiderai à vivre, vous m'aiderez à mourir, récit de l'étrange relation entre Georges Clémenceau, au crépuscule de sa vie, et Marguerite Baldensperger, éditrice de quarante ans sa cadette, deviendra un téléfilm réalisé par Lorraine Lévy, pour France 2.

16/09/2022, 10:42

ActuaLitté

Si on lisait à voix haute : François Busnel à la recherche de lecteurs

Si on lisait à voix haute, le grand concours de lecture de France Télévisions organisé avec le ministère de l'Éducation nationale de la Jeunesse et Lumni, recommence. Partout en France, des écrivains iront à la rencontre de classes participant à l'opération et plusieurs étapes de sélections permettront de désigner les finalistes qui se retrouveront à la fin de l'année scolaire lors d'une grande finale diffusée sur France 5 et présentée par François Busnel. 

15/09/2022, 12:10

ActuaLitté

Romans du scandale et adaptations : Arte fait sa rentrée (littéraire)

La chaine franco-allemande Arte a dévoilé son programme de rentrée 2022, qui détaille notamment le retour de la série documentaire « Les romans du scandale », avec quatre nouveaux épisodes. Notons aussi l'adaptation, entre autres, de la BD Le patient de Timothé Le Boucher, avec Txomin Vergez et Clotilde Hesme.

14/09/2022, 10:34

ActuaLitté

La Grande Librairie : une vie en marge, et quatre écrivains

Cette semaine, Augustin Trapenard reçoit Léonora Miano pour Stardust (Grasset), Alain Mabanckou pour Le commerce des Allongés (Le Seuil), Monica Sabolo pour La vie clandestine (Gallimard), et Anthony Passeron pour son premier roman, Les enfants endormis (Globe). Rendez-vous ce 14 septembre, à 21 h, sur France 5.

12/09/2022, 12:59

ActuaLitté

Devenir un super-héros grâce à un jeu mobile, Marvel World of Heroes

Le groupe Disney et sa filiale Marvel ont présenté leurs projets en matière de jeux vidéo à l'occasion d'un événement en ligne, le premier du genre pour la multinationale. En vingt minutes, plusieurs titres ont été révélés, dont une application mobile développée par Niantic, les créateurs de Pokémon GO. Marvel World of Heroes reprendra (une nouvelle fois) le concept.

12/09/2022, 10:23

ActuaLitté

Arte tire le portrait du maître de la science-fiction, Isaac Asimov

Arte diffusera le mercredi 5 octobre à 22h40 un portrait inédit de l'écrivain visionnaire, Isaac Asimov, considéré comme l’un des maîtres de la science-fiction. L'auteur russe naturalisé américain a exploré des thématiques futuristes qui font écho aux grands défis actuels. Ce documentaire invite à se plonger dans une œuvre prolifique pour méditer sur les messages livrés, 30 ans après la mort de l'écrivain.

09/09/2022, 16:50

ActuaLitté

Des livres et des notes : Radio Classique recrute Fabrice Luchini

En cette rentrée 2022, Frédéric Beigbeder ne sera pas le seul homme de lettres à rejoindre la grille de Radio Classique. Fabrice Luchini, connu pour sa passion des lettres, du théâtre et du cinéma, anime en effet « Des livres et des notes », un rendez-vous où il se prêtera à un exercice qu'il connait bien, celui de la lecture à voix haute.

08/09/2022, 09:44

ActuaLitté

À la 1ère page : Caroline Musquet, Michel Zecler et Téhem

L'émission À la 1ère page, diffusée sur la plateforme La1ere.fr, met en lumière trois auteurs par mois, avec leurs ouvrages respectifs. Le programme annonce, pour ce mois de septembre, des rendez-vous avec Caroline Musquet, Michel Zecler et Téhem.

06/09/2022, 14:50

ActuaLitté

La Grande Librairie : une rentrée sous le signe de la réconciliation

La Grande librairie fait donc sa rentrée, et littéraire, qui plus est, avec ce nouveau visage : Augustin Trapenard remplace François Busnel pour animer l’émission. Une grande première, donc, pour le présentateur, qui officiera ce 7 septembre à 21h sur France 5. De ce point de vue, on ne change pas une équipe qui gagne. Cependant, si cette émission pilote est enregistrée, les prochaines devraient être diffusées en direct. 

06/09/2022, 09:38

ActuaLitté

Un best-seller caché dans les émissions télé favorites des Français

En imaginant un programme qui établirait le Top 50 des émissions télévisées préférées du public, TF1 espérait certainement plus qu'apparaître en 7e position, seulement, surtout avec The Voice. Et si le podium accueille en 2e place feus Les Guignols de l'Info, on cherchera en vain La Grande librairie qu'animait jusqu'à cette année François Busnel. Pas de littérature, donc, dans ce classement ? Non, mais un auteur qui depuis 2005 a vendu des palettes : bientôt 3 millions d'exemplaires... 

04/09/2022, 16:10

ActuaLitté

Xénophobie et écocide : Ann-Helén Laestadius conquiert Netflix

Publié précisément pour la rentrée littéraire, le roman d'Ann-Helén Laestadius, Stöld, a séduit les acheteurs de Netflix. Les éditions Robert Laffont se réjouissent de ce que l’ouvrage soit prochainement porté sur les écrans par le géant du streaming. En France, l’ouvrage a été traduit par Anna Postel – et coup de chance, il s’agit du premier roman que la romancière publie dans l’Hexagone.

01/09/2022, 16:09

ActuaLitté

Mettre une raclée à Hemingway : le Street Fighter des écrivains !

Sorti le 22 août dernier, le jeu de combat indépendant, Write'n'fight, des studios AVOS', a gagné en popularité après un tweet montrant une capture d’écran du logiciel en pleine action. On y aperçoit Ernest Hemingway attaquer H.P. Lovecraft à mains nues. Alors, prêt à en découdre ?

01/09/2022, 12:27

ActuaLitté

Le tournage de la série Les Lions de Sicile a commencé

Le tournage de la série télévisée sur Les Lions de Sicile a commencé en août 2022 à Rome, et durera jusqu'à Noël. Le réalisateur est Paolo Genovese et la série est produite par Disney+ Italie. Huit épisodes pour transposer au cinéma les aventures du premier tome de la saga italienne à succès publiée en France par Albin Michel.

31/08/2022, 12:35

ActuaLitté

La saison 4 des Rivières Pourpres diffusée à partir du 19 septembre

La série Les Rivières pourpres, suite dérivée du roman éponyme de Jean-Christophe Grangé publié aux éditions Albin Michel, connaîtra une quatrième saison. Les 8 épisodes, toujours diffusés par France 2, se déclineront en 4 soirées à partir du 19 septembre, 21h05.

31/08/2022, 12:04

ActuaLitté

Les nouvelles aventures de Gulliver, par Zelensky

Désormais disponible en VOD sur différentes plateformes de streaming, Les nouvelles aventures de Gulliver, film d’animation imaginé par le président ukrainien sera diffusé ce soir sur Gulli. Issu de la boîte de production de Volodymyr Zelensky, ce projet d’adaptation du classique de Jonathan Swift est en gestation depuis bientôt 15 ans. L’actuel président faisait alors carrière dans le monde du cinéma.

30/08/2022, 11:18

ActuaLitté

Ce 15 septembre, Tokyo Vice arrive sur Canal + 

La série HBO créée par Michael Mann et adaptée du roman de jake Adelstein (trad. Cyril Gay), sera diffusée en exclusivité sur Canal+ à partir du 15 septembre et disponible sur mycanal. La sortie d'une suite serait prévue pour avril 2023 aux éditions Marchialy sous le nom de Tokyo Detective.

30/08/2022, 11:16