#Bibliophilie

Culture, ou le domaine public soluble dans le Patrimoine

A l'occasion d'un premier article, ActuaLitté s'était interrogé sur les raisons d'être des Journées européennes du patrimoine, et plus particulièrement des nombreux silences que le ministère avait pu opposer à nos différentes demandes de renseignements, sur des sujets notamment liés à la numérisation et impliquant la BnF. Manifestement, ces considérations n'intéressent - et c'est heureux - pas que notre rédaction. Nous reproduisons ici, et partiellement, un billet à découvrir absolument, publié sur le blog S.I.Lex, par Calimaq. Qu'il soit remercié de ses multiples aides et analyses, indispensables, mais également pour le temps qu'il a consacré à démêler avec nous plusieurs incompréhensibles situations

Le 16/09/2012 à 11:30 par Clément Solym

0 Réactions |

Publié le :

16/09/2012 à 11:30

Clément Solym

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Avec S.I.Lex - Calimaq

Ce week-end, nous célébrons donc les Journées européennes du patrimoine, et vous serez des milliers et des milliers à aller visiter des monuments et des lieux de culture en France. Il faudrait sans doute s'en réjouir, mais je n'y arrive pas. Vraiment pas… Car voyez vous, ces journées sont celles du Patrimoine, mais pas celles du domaine public.

Les deux choses sont liées, mais elles demeurent profondément séparées en France. Le patrimoine national est fêté, protégé, valorisé et légitimé par le discours des pouvoirs publics. Le domaine public, quant à lui, est largement ignoré comme enjeu essentiel, et pire encore, dans sa version numérique, il subit une érosion croissante qui fait craindre pour sa disparition prochaine pure et simple.

Dans la plus grande indifférence…

Le domaine public est une notion liée à la propriété intellectuelle. Il correspond à cet état des oeuvres de l'esprit qui advient lorsque les droits patrimoniaux – de reproduction et de représentation – s'éteignent à l'expiration de la durée de protection (vie de l'auteur plus 70, en principe). L'oeuvre devient alors librement utilisable par quiconque, y compris à des fins commerciales.

Source : Sketchtlex. CC-BY-NC-ND.

Il y a eu une Journée du domaine public, cette année, organisée le 26 janvier dernier par les associations Wikimedia France et Creative Commons France, à l'image du Public Domain Day, que le réseau européen Communia a mis en place le 1er janvier de chaque année pour célébrer l'entrée dans le domaine public de nouvelles oeuvres. C'était la première fois en France et j'avais eu l'honneur d'être invité pour participer à la conférence donnée en soirée. Je me souviens que j'avais néanmoins ressenti  un pincement, car nous n'étions qu'une maigre poignée…

Au moment de la clôture de la conférence, j'avais dit que j'espérais qu'un jour les Journées du Patrimoine seraient transformées en Journées du Patrimoine ET du Domaine public.

Quelques mois plus tard, voici donc ces Journées du patrimoine qui reviennent. Le gouvernement a changé ; la nouvelle ministre de la Culture fait des annonces à propos d'une loi consacrée au patrimoine, qui verrait le jour en 2013, comportant plusieurs mesures intéressantes et positives. Très bien.

Mais le domaine public reste toujours désespérément absent du radar, et pire encore, plusieurs évènements ont eu lieu cette année qui font entrevoir des atteintes gravissimes en préparation, avec peut-être un point de non-retour pour le domaine public numérisé.

J'ai trop longtemps repoussé la rédaction de ce billet, en raison des contraintes qui pesaient sur ma liberté d'expression, du fait du devoir de réserve auquel j'étais soumis. Aujourd'hui, je l'écris, en espérant qu'il permettra d'attirer l'attention et de provoquer une réaction avant qu'il ne soit définitivement trop tard.

Saccage juridique en règle du domaine public en France

Si le domaine public est en danger en France, c'est avant tout parce qu'il est menacé par les institutions culturelles qui devraient au contraire le protéger. Entendons-nous bien, je ne suis pas en train de dire que les bibliothèques, musées ou archives n'assurent pas leur rôle de conservation patrimoniale des oeuvres physiques qu'elles conservent. Mais à l'occasion de la numérisation de ces objets, elles sont une majorité écrasante à user de stratagèmes juridiques divers et variés pour porter atteinte à la liberté de réutilisation qui devrait être le pendant logique du domaine public.

Le problème est connu : allez sur les sites des musées, des bibliothèques et des archives. Vous y trouverez de très nombreuses oeuvres du domaine public numérisées et offertes à la consultation du public. Mais dans une écrasante majorité des cas, les images seront accompagnées d'une mention restrictive, qui restreindra les usages d'une manière ou d'une autre, quant un brutal “Copyright : tous droits réservés” ne sera pas purement et simplement appliqué !

J'étais vendredi dernier à l'INHA pour un colloque consacré aux “Pratiques des images numériques en sciences humaines“, pour intervenir sur les aspects juridiques liés à la question. La situation avait quelque chose de cocasse, car alors que j'expliquais que la numérisation ne permettait pas aux institutions culturelles de revendiquer un droit d'auteur sur des œuvres du domaine public numérisées, à défaut de créer une quelconque originalité, toutes les images de la bibliothèque numérique de l'INHA portent une agressive mention “© – Institut National de l'Histoire de l'Art”, quand bien même les originaux appartiennent au domaine public.

Nouvelles étapes de la marchandisation du domaine public par les institutions publiques

Les comportements signalés ci-dessus sont déjà critiquables, mais un nouveau stade s'apprête à être atteint par certaines institutions culturelles. Jusqu'à présent en effet, c'est la réutilisation des oeuvres du domaine public mises en ligne qui était entravée, mais les images pouvaient tout de même être consultées sur Internet.

Aujourd'hui, dans le but de marchandiser le domaine public, on en vient à envisager de ne plus mettre en ligne les images numérisées, pour mieux les vendre sous forme de bases de données, en partenariat avec des entreprises privées qui assureront la numérisation et se rémunèreront sur le produit des ventes.

Cette formule, qui constitue une forme d'atteinte absolue au domaine public, est envisagée en ce moment à la Bibliothèque nationale de France notamment, dans le cadre de plusieurs appels à partenariats, mettant à contribution les Investissements d'avenirs du Grand Emprunt national.

Les faits sont en réalité déjà connus, car ils ont été révélés par le site Actualitté cet été dans une série d'articles, et notamment celui-ci. On y apprend que la BnF serait sur le point de conclure des partenariats pour la numérisation de corpus importants de documents patrimoniaux : des livres anciens, des ouvrages de littérature, de la presse et des fonds sonores.

Dans le cas des livres anciens et de la presse, le modèle retenu est le suivant : un prestataire privé (Proquest par exemple pour les livres) numérisera les ouvrages, en recevant un soutien financier via le Grand Emprunt. Seule une partie minime du corpus pourra être accessible librement et gratuitement sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF (5% pour les livres). Le reste sera transformé en une base de données, non accessible, en ligne qui sera commercialisée via une filiale BnF (comme on l'apprend dans cet article paru au printemps das le Bulletin des bibliothèques de France).

Cet embargo sur la mise en ligne sera maintenu durant une durée variable selon les corpus (7 ans pour les livres et la presse, 10 ans pour les fonds sonores) par le biais d'une exclusivité reconnue au partenaire commercial. A l'issue seulement de ce délai, les contenus numérisés pourront rejoindre Gallica en ligne.

Cette formule pourrait paraître constituer un compromis équilibré, permettant la numérisation de documents patrimoniaux, en répartissant les coûts importants entre le public et le privé. Mais ce n'est en réalité pas du tout le cas et ces montages violent des recommandations importantes faites au niveau international, si ce n'est la loi française !

Lisez la presse dans Gallica ? Sauf que bientôt il faudra payer ou se déplacer sur place… On n'arrête pas le progrès numérique ! 

Violation des recommandations européennes… et de la loi française ?

Un Comité des Sages, réuni par la Commission européenne, a en effet publié en janvier 2011 une série de recommandations concernant les partenariats public-privé en matière de numérisation du patrimoine. L'ironie veut d'ailleurs que les appels à partenariats de la BnF indiquent s'inspirer de ces recommandations, alors qu'en réalité, ils les foulent grossièrement au pied !

En effet, les sages européens ont recommandé que la durée des exclusivités accordées aux partenaires privés n'excède pas les 7 ans :

La période d'exclusivité ou d'usage préférentiel des œuvres numérisées dans le cadre d'un partenariat public-privé ne doit pas dépasser une durée de 7 ans. Une telle durée peut, en effet, être considérée comme pertinente pour, d'une part, générer  suffisamment d'incitation à la numérisation pour le partenaire privé et, d'autre part, garantir un contrôle suffisant des institutions culturelles sur les œuvres numérisées.

Mais il s'agit en réalité d'une durée maximale de 7 ans pour une exclusivité commerciale seulement (le partenaire est le seul pendant 7 ans à pouvoir exploiter commercialement les contenus numérisés), mais pas du tout une exclusivité sur la mise en ligne elle-même !

Le texte du rapport indique en effet formellement plus haut que les oeuvres du domaine public numérisées doivent nécessairement être mises en ligne :

Afin de protéger les intérêts des institutions publiques qui concluraient un partenariat avec une entreprise privée, le Comité des  sages considère que certaines conditions doivent a minima être respectées :
o  Le contenu de l'accord entre une institution culturelle publique et son partenaire privé doit nécessairement être rendu public;
o  Les œuvres du domaine public ayant fait l'objet d'une numérisation dans le cadre de ce partenariat doivent être accessibles gratuitement dans tous les 
Etats membres de l'UE ;
o  Le partenaire privé doit fournir à l'institution culturelle des fichiers numériques de qualité identique à ceux qu'il utilise pour son propre usage.

Les partenariats envisagés par la BnF “singent” ces recommandations, en faisant référence à une exclusivité de 7 ans, mais celle qu'ils prévoient n'est pas du tout celle qui était indiqué dans le rapport des Sages européens ! Ce rapport parlait d'exclusivité commerciale seulement, alors que la BnF va mettre en oeuvre une exclusivité sur la mise en ligne elle-même du domaine public…

Le domaine public, bientôt dans les fers numériques à la BnF ! (Par dorsetforyou.com, CC-BY-NC-SA)

On goutera pleinement l'ironie de cette affaire si l'on se souvient de l'énorme scandale qu'avait provoqué en 2009 la révélation d'un projet de numérisation à l'étude entre Google et la Bibliothèque nationale de France. A l'époque, ce qui était en discussion, c'était la numérisation des ouvrages par Google à ses frais, en contrepartie de l'imposition d'une exclusivité commerciale de 25 ans, identique à celle qu'il avait imposéeà la Bibliothèque municipale de Lyon.

Mais les accords conclus par Google ne comportent aucune exclusivité concernant la mise en ligne elle-même. Le but de Google est bien de mettre en ligne les oeuvres du domaine public qu'il numérisent, sur Google Books et à présent sur Google Play, où l'on trouve d'ailleurs déjà des livres de la BM de Lyon, en téléchargement gratuit.

Un ouvrage issu des collections de la BM de Lyon, numérisé par Google et librement accessible en ligne sur Google Play.

La manière dont la BnF va “encapsuler” des oeuvres du domaine public numérisées dans des bases de données coupées du web pour mieux les vendre est donc à tout prendre bien pire en terme d'atteinte au domaine public que ce qui était envisagée avec Google. Et c'est là tout le paradoxe de ces appels à partenariats, car la mobilisation du grand Emprunt devait normalement permettre de trouver une solution plus satisfaisante que celle proposée par Google (c'est ce que recommandait notamment le rapport Tessier). Or c'est exactement l'inverse qui s'est produit, car l'emprunt devant à terme être remboursé,
la BnF s'est tournée vers un modèle économique qui passe par la marchandisation de la matière brute du domaine public lui-même, et donc, par son anéantissement pur et simple !

Ce faisant, il n'est pas certain que l'établissement s'apprête  à violer seulement les recommandations du Comité des Sages européens (sans valeur juridique en elles-mêmes), mais aussi peut-être directement la loi française.

L'article 14 de la loi du 17 juillet 1978 relative à la réutilisation des informations publiques contient en effet ces dispositions restrictives en matière d'exclusivité accordée au privé :

La réutilisation d'informations publiques ne peut faire l'objet d'un droit d'exclusivité accordé à un tiers, sauf si un tel droit est nécessaire à l'exercice d'une mission de service public.

 Le bien-fondé de l'octroi d'un droit d'exclusivité fait l'objet d'un réexamen périodique au moins tous les trois ans.

J'aimerais beaucoup que l'on me démontre que l'exclusivité accordée ici aux partenaires privés type Proquest est “nécessaire” à l'exercice de la mission de service public de la BnF. Elle constitue plutôt une altération majeure de sa mission de diffusion du patrimoine culturel !

Le pire, c'est que cet exemple semble à présent faire tâche d'huile et s'exporter, puisque que l'on a appris la semaine dernière que la Library of Congress a lancé elle aussi des appels à partenariats assez semblables à ceux de la BnF, si ce n'est que la période d'embargo sur la mise en ligne est limitée à 3 ans. Le réseau européen Communia a vivement réagi à cette annonce en pointant l'atteinte que pouvait constituer pour le domaine public une telle formule. Que dire alors des partenariats BnF ? 

Une dégradation encore renforcée par la crise et les coupes budgétaires

Il est évident que la période qui s'ouvre va constituer un risque majeur pour l'intégrité du domaine public sous forme numérique. Les fortes restrictions budgétaires annoncées par le Ministère de la Culture et le climat de crise économique ambiant vont nécessairement peser sur les capacités des institutions culturelles à numériser leurs collections par leurs propres moyens.

Il y a donc de fortes chances que des partenariats public-privé, de plus en plus déséquilibrés en termes d'accès et de réutilisation des contenus, soient conclus, afin de permettre aux institutions de dégager des ressources propres. Ces considérations économiques vont être agitées comme des arguments-massue, qu'il sera très difficile de contrer.

Voilà bientôt ce qui restera du domaine public, en ces périodes de vaches maigres budgétaires. De la banquise en train de fondre… (par mountain wanderer. CC-BY-NC)

Pourtant, cette optique de marchandisation du domaine public relève d'une bien courte vue économique. Le fait de numériser et de rendre réutilisable le domaine public en ligne, y compris à des fins commerciales, peut constituer un effet de levier important sur de nombreux secteurs d'activité. Le domaine public numérisé peut être utilisé pour développer des contenus pédagogiques ; il offre de nouveaux matériaux pour la recherche et pour les publications scientifiques ; ces contenus forment aussi une “offre légale” gratuite, dont peuvent bénéficier les usagers (que l'on songe par exemple à l'importance des livres du domaine public gratuits, pour remplir nos tablettes et nos liseuses et développer de nouveaux usages de lecture) ; les oeuvres du domaine public peuvent également être rééditées ou adaptées par le secteur marchand, ou utilisées dans le cadre de services et d'applications.

Cette richesse “potentielle”, induite par la diffusion gratuite du domaine public, ne pourra se déployer que si l'on met pas d'entrave à la réutilisation des oeuvres, et surtout, si l'on continue à les diffuser en ligne, et non à les réduire en produits commerciaux coupés du web…

A défaut, on aboutira à une abolition pure et simple du domaine public sous forme numérique, alors que la numérisation aurait dû permettre au contraire d'en réaliser toutes les promesses ! 

Pour une loi sur le domaine public en France !

Que faire pour empêcher cette destruction programmée du domaine public ? Les pouvoirs publics réagiront-ils pour arrêter ces projets scandaleux, qui progressent dans la plus grande opacité et dont on peut craindre qu'ils ne soient bouclés avant qu'ils ne soient trop tard ? Les nombreux députés et sénateurs, les intellectuels,  qui étaient intervenus lors de l'affaire Google laisseront-ils faire bien pire aujourd'hui ?

A défaut, comme je l'ai déjà écrit, la seule voie qui resterait ouverte sera celle du hacking pur et simple. Briser ces bases illégitimes, et sans doute illégales, pour libérer les oeuvres du domaine public en ligne ! Certains l'ont déjà fait, en s'attaquant à des musées, à desbases de données scientifiques ou à Google Books. Je vous conseille d'ailleurs à ce sujet de regarder la vidéo ci-dessous qui montre que certaines communautés s'interrogent sur la conduite à tenir face aux attaques répétées contre le domaine public…

Mais il y aurait une autre manière de procéder, pour donner au domaine public consécration et protection par la loi.

Aurélie Filippetti annonce une grande loi sur le patrimoine pour 2013. Agissons, manifestons-nous et revendiquons à la place une loi sur le patrimoine et le domaine public ! Nous disposons pour ce faire des excellentes propositions formulées dans le cadre du Manifeste du Domaine Public de Communia, qui fixent un cap intéressant.

La loi française pourrait et devrait explicitement indiquer qu'il n'est pas possible de copyrighter des oeuvres du domaine public numérisées, lorsqu'on en fait des reproductions fidèles, ou de les recouvrir de couches de droit des données publiques. Le domaine public possède une valeur et une dignité supérieures à tous ces stratagèmes ! Un moyen plus simple que le recours en justice devrait aussi être ouvert aux citoyens pour faire valoir leurs droits à la réutilisation des oeuvres du domaine public.

Pourquoi ne pas prévoir que la CADA par exemple puisse être saisie à cette fin ? La loi pourrait également consacrer explicitement la possibilité de verser par anticipation une oeuvre dans le domaine public (domaine public volontaire). Il faut également encadrer strictement les partenariats public-privé et fixer par la loi des limites fermes aux contreparties pouvant être accordées par les établissements publics à des sociétés privées.

Un tel chantier serait vaste, utile et enthousiasmant !

Que le domaine public devienne protégé, comme un bien commun de la connaissance, et non seulement comme un “patrimoine” que les établissements publics revendiquent comme des propriétaires ! (Bertrand Calenge a déjà écrit des choses intéressantes sur les rapports entre patrimoine, domaine public et biens communs).

Une loi sur le domaine public en 2013 et que l'année prochaine à la même date, nous célébrions pour la première fois ensemble, revêtus d'une égale dignité juridique, le Patrimoine ET le Domaine public !

PS : j'ai violé les interdictions à la réutilisation imposées par plusieurs institutions culturelles pour réaliser ce billet. Qu'elles viennent me chercher noise si elles le souhaitent ! Je les attends de pied ferme !

PPS :ActuaLitté, reprenant ce billet, se joint aux atentes fermes de Calimaq, et se tient à la disposition des institutions publiques, dans le cas où, bien évidemment.

Commenter cet article

 

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

L'acte de mariage de Napoléon et Joséphine entre aux Archives nationales

La copie de l'acte de mariage de Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais, datée du 17 février 1869, est entrée aux Archives nationales, en vertu d'un arrêté du ministère de la Culture. Ce don a été réalisé par la banque BNP Paribas, propriétaire pendant de longues années de l'immeuble où fut célébrée cette union exceptionnelle.

01/07/2024, 10:30

ActuaLitté

Le manuscrit de Mort à crédit de Céline intègre les collections de la BnF  

Lorsqu'il a fui pour l'Allemagne en juin 1944, Louis-Ferdinand Céline a laissé derrière lui à Paris son manuscrit, qui a été récupéré par Yvon Morandat, un Compagnon de la Libération. Cet important document fait partie des manuscrits de Céline dont l'existence a été annoncée en 2021 par Jean-Pierre Thibaudat. 

04/04/2024, 14:10

ActuaLitté

Des journaux numérisés mettent la Révolution française en Une

Les collections spéciales des bibliothèques de l'université du Kentucky accueillent un vaste ensemble consacré à l'immédiat après-Révolution française. Une période de libération de la presse qui conduit à une multiplication des publications, aussi bien du côté des révolutionnaires que des monarchistes convaincus. Plus de 5000 bulletins politiques ont été numérisés et sont à présent consultables en ligne.

03/04/2024, 10:16

ActuaLitté

Mort de Jean-Philippe Legois, historien et archiviste impliqué

L'historien et archiviste Jean-Philippe Legois est mort le lundi 25 mars à l'âge de 55 ans, a annoncé le Réseau national des actions des archivistes (Rn2a), qu'il avait fondé. Il laisse le souvenir d'un « infatigable militant », impliqué dans de nombreuses structures, dont l'Association des archivistes français (AAF) et l'Interassociation Archives Bibliothèques Documentation (IABD).

28/03/2024, 09:00

ActuaLitté

Comment une pierre changea l'écriture du Prix Nobel José Saramago

Prix Nobel de Littérature en 1998, José Saramago (1922-2010) reste le seul auteur lusophone lauréat de l'histoire, à ce jour. Situé à Stockholm, le musée de la célèbre distinction a reçu plusieurs artefacts liés à l'écrivain, dont un mystérieux caillou, en apparence tout à fait banal...

15/03/2024, 10:41

ActuaLitté

Les archives de Henri Focillon intègrent les collections de l’INHA

Les archives de l'historien de l'art Henri Focillon sont désormais intégrées aux collections de la bibliothèque de l'Institut National d'Histoire de l'Art (INHA), enrichissant significativement les fonds avec près de 10.000 documents inédits. Une acquisition rendue possible grâce au soutien du Fonds du patrimoine du ministère de la Culture.

01/03/2024, 15:59

ActuaLitté

Quatre nouveaux manuscrits de Rimbaud Illuminent Charleville-Mézières

Le musée Rimbaud de Charleville-Mézières a récemment enrichi sa collection avec quatre précieux manuscrits d'Arthur Rimbaud. Ils ont été dévoilés lors d'une soirée ce 16 février, en présence du maire Boris Ravignon et de l'entrepreneur ardennais Pascal Urano, qui a offert trois des quatre manuscrits à l'institution. Parmi les pièces acquises, une lettre adressée par le poète à sa sœur Isabelle depuis l'hôpital de la Conception à Marseille en juin 1891, peu après son amputation, acquise pour la coquette somme de 179.400 €.

19/02/2024, 17:42

ActuaLitté

Pays-Bas : une capsule temporelle raconte la bataille de Waterloo

Lors des travaux de rénovation du Parlement néerlandais, à La Haye, une capsule temporelle vieille de près d'un siècle a été retrouvée sous une statue de Guillaume II. Elle renfermait de nombreux documents historiques, notamment sur les batailles Néerlandaises contre Napoléons, livres et même des poèmes. 

31/01/2024, 16:48

ActuaLitté

La lettre d'un seigneur médiéval japonais dévoile ses secrets

L'équipe de Kenji Matsuo, professeur émérite de l'université de Yamagata dans le nord du Japon, spécialisé dans l'histoire médiévale de l'archipel, vient de déchiffrer une lettre datant de 1635. Signé par le célèbre daimyo Date Masamune, ce document est riche en histoire et en enseignements.

31/01/2024, 12:07

ActuaLitté

Satisfaction : la tapisserie de Bayeux d'un Rolling Stone finit en France

La tapisserie de Bayeux, œuvre de 70 mètres de long qui raconte la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant en 1066, fait la fierté du musée situé dans la même ville, en Normandie. L'établissement a acquis une reproduction photographique de cette pièce exceptionnelle, lors d'une vente aux enchères des biens de Charlie Watts, batteur des Rolling Stones décédé le 24 août 2021.

29/01/2024, 14:50

ActuaLitté

Vol : 43 ans après, des lettres de Baudelaire et Maupassant rendues

En juin 1980, l'Hôtel de Massa, siège de la Société des Gens de Lettres (SGDL) dans le 14e arrondissement de Paris, est victime d'un cambriolage. Un coffre, qui contenait 160 lettres autographes des XIXe et XXe siècles, et une édition originale du recueil Une saison en Enfer d’Arthur Rimbaud, a été forcé, et son contenu dérobé. Des lettres signées par des plumes telles que Victor Hugo, Honoré de Balzac, Alexandre Dumas, Charles Baudelaire, Guy de Maupassant, Pierre Louÿs, Charles Péguy, Colette, Maurice Maeterlinck, Léon Blum... 

25/01/2024, 17:53

ActuaLitté

Gallicarama, pour créer un récit avec les ressources de Gallica

Le 9 janvier 2024, Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, a annoncé sur son blog le lancement de « Gallicarama ». Ce nouvel outil permet de construire un récit en incorporant une ou plusieurs images issues des collections documentaires de Gallica. 

19/01/2024, 14:29

ActuaLitté

Livres ou Peste, une histoire européenne des senteurs et autres relents

En 2020, un consortium de chercheurs affiliés à des universités et instituts européens a entrepris de constituer une bibliothèque des odeurs, dans le but de rédiger une Encyclopédie du patrimoine olfactif du continent d'Erasme. Une idée qui semblera saugrenue pour certains, mais pas pour tous, puisqu'elle a été financée à hauteur de 2,8 millions €. La base de données, Odeuropa, est désormais en ligne, rassemblant arômes, effluves, émanations et autres exhalaisons des terres de Beethoven, du XVIe au début du XXe siècle, extraites de la littérature et de l'art.

29/12/2023, 15:44

ActuaLitté

Pourquoi tout le monde déteste Henry Symeonis ?

Comme le relève Simon Liberati dans son prochain roman, La Hyène du Capitole, les Britanniques sont les maîtres de la ritualisation, qui devient avec le temps tradition. Une institution qui les maintient depuis des siècles est la prestigieuse Université d'Oxford. Certaines y sont si anciennes que leur origine est à présent nimbée de mystère... L'une d'elles se rapporte à un certain Henry Symeonis...

28/12/2023, 16:10

ActuaLitté

Les ombres du passé : L'affaire des faux Journaux d'Hitler

En 1983, le magazine Stern publiait les journaux intimes d'Hitler, et provoquait un immense scandale outre-Rhin. Au bout de quelques jours seulement, il fut révélé que ces carnets étaient l'oeuvre d'un grossier faussaire. Les objets du crime ont à présent été remis aux Archives fédérales, une bonne manière de clore cette étrange histoire autour du personnage qui personnifie le mal pour l'Occident.

15/12/2023, 16:36

ActuaLitté

Bientôt, une bibliothèque en ligne sur l'histoire des jeux vidéo

Quelle mémoire pour l'histoire des jeux vidéo ? La Video Game History Foundation, organisme américain à but non lucratif, se donne pour mission de collecter, archiver et conserver les artefacts du secteur, des jeux aux machines, en passant par les revues et autres documents. Et envisage désormais une vaste campagne de numérisation, pour offrir un accès facilité.

15/12/2023, 12:20

ActuaLitté

Darwin : Les précieux brouillons de L'Origine des espèces réunis

Trois nouvelles pages du brouillon de L'Origine des espèces ont été retrouvées, ce qui monte à 59 les feuillets préliminaires réunis de l'un des grands ouvrages de la science universelle. Des trésors historiques accessibles en ligne. Le 24 novembre dernier, on célébrait les 164 ans de l'ouvrage.

12/12/2023, 16:44

ActuaLitté

Compiègne : la bibliothèque de Napoléon, amoureux des livres, rénovée

La bibliothèque de Napoléon Ier, au sein du Palais de Compiègne, est en cours de rénovation. Cette pièce emblématique de la résidence royale et impériale présentait un état dégradé et nécessitait quelques travaux de restauration. Le chantier a débuté fin octobre et devrait durer un an.

16/11/2023, 14:06

ActuaLitté

Un Livre des morts de 3500 ans découvert en Egypte

Des archéologues travaillant sur un cimetière égyptien y ont découvert un exemplaire Livre des morts, contenant de nombreux sortilèges destinés à guider les défunts dans l'au-delà. Le papyrus, présenté lors de l'annonce des dernières découvertes archéologiques du cimetière de Tuna al-Gebel, en Égypte centrale, mesure entre 13 et 15 mètres de long.

06/11/2023, 12:05

ActuaLitté

Les Archives diplomatiques lancent leur plateforme numérique

Les Archives diplomatiques dévoilent leur nouveau site "Inventaires et archives en ligne, offrant un accès numérique à de vastes collections. Grâce à cette plateforme, les internautes peuvent explorer les trésors conservés par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, couvrant la période du XVIe siècle à l'ère contemporaine. 

31/10/2023, 13:48

ActuaLitté

En Turquie, une langue indo-européenne inconnue se délie

Des fouilles archéologiques, réalisées dans le secteur de Boğazköy-Hattusha, au centre de la Turquie, par une équipe de l'Institut archéologique allemand, ont mis au jour des écrits cunéiformes. Ces derniers font état d'une langue indo-européenne jusqu'à présent inconnue, le kalašma.

25/09/2023, 12:33

ActuaLitté

Bien avant le cidre, le vin normand au Moyen Âge

La Normandie est une ancienne région viticole française, une réalité qui pourrait en surprendre plus d’un. En effet, la Normandie est un pays de vignes (et de vin) bien avant d’être un pays de pommiers (et de cidre). La vigne est omniprésente sur les vallons normands aux XIe et XIIe siècles. Il faut attendre le XIIIe siècle pour que le pommier remplace peu à peu la vigne et pour que le cidre devienne la boisson régionale.

01/09/2023, 11:57

ActuaLitté

Une égyptologue révèle l'un des textes les plus anciens de l'humanité

L’égyptologue espagnole Marina Escolano-Poveda a percé le mystère d’un papyrus qu’on pensait définitivement incompréhensible. Cette dernière a découvert que des bribes de parchemin conservées au Musée biblique de Majorque, et datées d’au moins 4000 ans, étaient en réalité la partie manquante d'un trésor préservé par le Musée égyptien de Berlin : Ce Dialogue entre un homme et son Ba (son Âme) est l’un des premiers textes philosophiques publiés qui nous sont parvenus, près de 1500 ans avant ceux de Platon.

28/08/2023, 15:35

ActuaLitté

Bibliothèque du Congrès : numériser des fragments de la vie juive

La Bibliothèque du Congrès a publié 230 manuscrits nouvellement numérisés écrits en hébreu, en judéo-arabe, en judéo-persan et en yiddish. Ils sont dès à présent disponibles en ligne pour la première fois pour les chercheurs et le public. D’après l’institution, qui est aujourd’hui l’un des principaux centres d’étude pour les documents en hébreu et en yiddish, « ils offrent un aperçu riche et souvent intime de la vie juive au cours des siècles ».

23/08/2023, 16:45

ActuaLitté

Israël : la bibliothèque nationale accueille de nouvelles cartes rares

La Bibliothèque nationale d’Israël possède l’une des plus importantes collections de cartes de Jérusalem et de la Terre sainte au monde, avec certaines datant du XVe siècle. Une richesse qui grandit grâce au don d’un collectionneur, Howard Golden, qui transmet à l’institution hébreu 466 cartes rares façonnées entre 1475 et 1800, et 120 livres contenant des gravures, des illustrations et des représentations de ce Proche-Orient compliqué.

17/08/2023, 12:43

ActuaLitté

Mexique : une lettre du conquistador Hernán Cortés retrouvée par le FBI

Ce 19 juillet, le service fédéral de police judiciaire américain, FBI, a remis au gouvernement mexicain une lettre signée par le conquistador espagnol Hernán Cortés. Cette découverte a été réalisée par la division de Boston de l’agence étatsunienne. La missive, datée d’avril 1527, aurait disparu des archives nationales du Mexique entre les années 80 et début des années 90. Une autre lettre de l’Espagnol avait été rendue aux autorités mexicaines fin 2021.

27/07/2023, 16:45

ActuaLitté

Les manuscrits du Mont Saint-Michel. Partie 2. Une histoire mouvementée

Le Mont Saint-Michel fête cette année le millénaire de son abbatiale romane (1023-2023), joyau médiéval connu dans le monde entier. Transférés à Avranches pendant la Révolution française, ses 203 manuscrits médiévaux (voir la partie 1) sont maintenant conservés dans la bibliothèque patrimoniale d’Avranches. Un vaste programme de restauration suit deux siècles plus tard. Un musée leur est également dédié, sous le beau nom de Scriptorial. 

21/07/2023, 10:22

ActuaLitté

400 ans après, des pages censurées de l'histoire d'Élisabeth Ire révélées

Le premier récit officiel du règne d’Élisabeth Ire est à découvrir dans les Annales de Camden, datés du début du XVIIe siècle. La British Library, qui conserve le précieux manuscrit, s’est appuyée sur une technologie d’imagerie de pointe, afin de révéler tout un contenu sur des centaines de pages. Des passages sur les 10 volumes, soit tellement révisés jusqu’à en devenir illisible, soit simplement autocensurés par l’auteur lui-même…

17/07/2023, 16:35

ActuaLitté

Redécouvert, un paravent chinois s'offre une seconde vie

Le musée des Beaux-Arts de Dijon ouvre sa première campagne de financement participatif. L’opération vise à sauvegarder un paravent de Coromandel, élément exceptionnel des collections asiatiques de l'institution. La collecte de dons a pour objectif de réunir 8000 €, qui viendront cofinancer une opération au coût total de 50.700 €. 

 

05/07/2023, 11:30

ActuaLitté

À Cordoue, la poésie de Virgile reprend vie

Les amphores antiques ornées d’inscriptions retrouvées ne sont pas rares dans les anciens territoires de la province du Bétique, correspondant peu ou prou à l’actuelle Andalousie. Mais un petit morceau d’une jarre millénaire s’est révélé d’une valeur bien particulière : on peut y lire un fragment de la poésie d’un certain Virgile…

26/06/2023, 16:44

ActuaLitté

Une partie de la mémoire audiovisuelle de l'art dramatique à la BnF

Journées de juin, spectacles des élèves, conférences, hommages, extraits de cours, plus de 1500 enregistrements provenant du Conservatoire national supérieur d’art dramatique-PSL (CNSAD) ont rejoint les magasins de la BnF. Ils seront conservés et mis à disposition des chercheurs, artistes et élèves artistes.

16/06/2023, 12:10

ActuaLitté

37 chefs d'accusation contre Trump, pour sa gestion des archives

L'inculpation de Donald Trump, pour 37 chefs d'accusation, intervient après plusieurs mois de polémique portant sur sa gestion des archives de son mandat. L'ex-président devient le premier de l'histoire à être convoqué devant un tribunal fédéral, avec une comparution programmée pour le mardi 13 juin.

12/06/2023, 10:15

ActuaLitté

Quatre décennies pour déchiffrer une singulière écriture

L’écrivain et poète suisse Robert Walser, contemporain de Robert Musil et Franz Kafka, est décédé en 1956, après avoir passé les 23 dernières années de sa vie à la clinique psychiatrique d’Herisau. Interné pour une schizophrénie supposée, son ultime roman publié, Le brigand (trad. Jean Launay), est édité en 1972, 15 ans après sa mort. Une œuvre retrouvée dans les manuscrits « difficilement déchiffrables » du Suisse, c’est le moins que l’on puisse dire...

09/06/2023, 09:18

ActuaLitté

Les dessins de la rafle du Vel d’Hiv de Cabu, à nouveau exposés

Du 22 juin au 30 septembre 2023, le lieu de mémoire de Chambon-sur-Lignon accueillera une exposition à l’initiative de du Mémorial de la Shoah, sur les dessins de Cabu à propos de la rafle du Vel d’Hiv de 1942. Ces 16 oeuvres avait déjà été présentées en 2022 à l’occasion de la commémoration des 80 ans de ce drame. 

08/06/2023, 16:53

ActuaLitté

Avant les JO, une Grande Collecte des archives du sport

Une Grande Collecte des archives du sport se déroule du 5 au 23 juin, de la Semaine internationale des archives à la Journée olympique. Ce 6 juin, le célèbre Racing Club de France a participé en confiant des documents aux Archives départementales des Hauts-de-Seine. L’évènement intervient à 18 mois des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, soit 100 ans après les Jeux de 1924 qui se sont tenus en France.

08/06/2023, 13:08

ActuaLitté

États-Unis : 6,5 millions $ de subventions pour des archives historiques

Debra Steidel Wall, à la tête des Archives nationales américaines, a accordé 47 subventions pour des projets menés dans 27 États et dans le District de Columbia. Celles-ci atteignent un montant total de 6,5 millions $, lesquels amélioreront l’accès du public aux documents historiques sur l’esclavage ou encore les femmes Afro-Américaines… 

26/05/2023, 08:27

Autres articles de la rubrique Patrimoine

ActuaLitté

Traces d'une civilisation oubliée : les mystérieux pictogrammes du Venezuela

Les hauts plateaux du sud du Venezuela ont récemment révélé des trésors d'art rupestre bien cachés, dans près de 20 sites, sculptés et peints dans des grottes et sur des rochers. Ils offrent un aperçu d'une culture jusqu'alors inconnue, qui a prospéré il y a environ 4000 ans. 

12/07/2024, 14:52

ActuaLitté

Une oeuvre magistrale de l'enluminure gothique bientôt aux enchères

La maison De Baecque & Associés a annoncé une vente exceptionnelle, qui se tiendra le jeudi 3 octobre à Lyon, durant laquelle sera vendu aux enchères un manuscrit enluminé d’une rare valeur historique et artistique. Ce Livre d’heures à l’usage de Rome, estimé entre 100.000 et 200.000 €, est une œuvre magistrale de l’enluminure gothique, comprenant 222 feuillets, réalisée aux alentours de 1325 dans l’entourage de Jean Pucelle.

08/07/2024, 12:31

ActuaLitté

Une nouvelle plainte autour du manuscrit de “Hotel California”

Dans un retournement de situation digne d'un film ou d'une série, des procureurs américains avaient fait volte-face lors d'un procès et abandonné la procédure, s'estimant « manipulés » par l'accusation. Don Henley, chanteur, batteur, cofondateur et auteur-compositeur du groupe Eagles, assurait en effet que des documents, dont les paroles manuscrites de « Hotel California » lui avaient été dérobés...

04/07/2024, 10:39

ActuaLitté

35 volumes originaux de l'Encyclopédie à Perpignan

L'Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) a récemment enrichi les collections de sa bibliothèque universitaire, et pas dans une moindre mesure, grâce à un don exceptionnel de 35 volumes originaux de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, datés de 1768. Un trésor de bibliophile en provenance de la collection personnelle du renommé économiste et sociologue catalan Alfred Sauvy, disparu en 1990.

02/07/2024, 15:21

ActuaLitté

300 000 $ pour une édition très spéciale d'un livre de Rowling

Les lots rattachés à l'œuvre de J.K. Rowling font-ils toujours les affaires des maisons de vente ? Ils suscitent en tout cas un intérêt certain, quelques jours après la vente d'une aquarelle illustrant le premier tome de la saga Harry Potter. Cette fois, une édition très spéciale des Contes de Beedle le Barde est partie pour 300.000 $, soit un peu moins de 280.000 €.

01/07/2024, 12:51

ActuaLitté

1,8 million € pour le dessin de couverture de Harry Potter

Estimée entre 400.000 et 600.000 £, l'aquarelle originale du premier tome de la saga Harry Potter, s'est envolée, et sans Nimbus 2000, pour atteindre 1,5 million £ (près de 1,8 million €), lors d'une vente aux enchères. Ce montant devient un record pour un lot lié à l'œuvre de J.K. Rowling.

27/06/2024, 16:24

ActuaLitté

Un livre ancien, daté de 1700 ans, vendu 3,5 millions €

Un des plus anciens livres de textes liturgiques chrétiens — ou plutôt un fragment de celui-ci — a été vendu aux enchères par la maison Christie's, lors d'une dispersion de la collection Schøyen, le 11 juin, à Londres. Le Codex Crosby-Schøyen, rédigé en copte, a été cédé pour 3,5 millions €, son estimation haute.

13/06/2024, 11:38

ActuaLitté

Enchères : 226 000 € pour s'offrir un Tintin en kilt

Le 8 juin à 14h30, pas moins de 129 œuvres de bandes dessinées et illustrations ont été mises aux enchères à la Maison de la Chimie, à Paris. La galerie Daniel Maghen, derrière cet événement, a réalisé des ventes allant de 1072 € à 226.000 €, pour une illustration de Tintin et d'autres œuvres, témoignant toutes d’un âge d’or de la BD.

11/06/2024, 11:29

ActuaLitté

Un comic Superman de 1939 affole les enchères

Le 8 juin dernier, Superman #1 et Batman #1, deux comics parmi les plus convoités par les amateurs, étaient proposés lors d'une vente aux enchères de la maison Excalibur Auctions. Ces numéros cultes, publiés par l'éditeur américain DC, étaient proposés pour la première fois à la vente au Royaume-Uni, attirant des collectionneurs du monde entier.

11/06/2024, 10:59

ActuaLitté

Petite histoire de l’envoi de livres par la poste

L'expression « envoyer par la poste » est utilisée pour désigner l'envoi de lettres, de colis ou de courrier en général par le biais du service postal. Cette expression est apparue au XIXe siècle, lorsque le service postal s'est développé et est devenu le moyen le plus courant et le plus fiable d'envoyer du courrier à distance.

09/06/2024, 15:30

ActuaLitté

L'Étranger :  656 000 € pour le manuscrit autographe de Camus

Lors de la prestigieuse vente de Livres et Manuscrits organisée cet après-midi par Tajan, le remarquable manuscrit autographe de l'œuvre emblématique L'Étranger d'Albert Camus a été adjugé pour la somme de 656.000 euros, frais inclus.

05/06/2024, 18:41

ActuaLitté

La Bible personnelle d'Elvis Presley vendue pour 120 000 $

Un exemplaire de la Bible appartenant à Elvis Presley, « laissé sur sa table de nuit le soir de sa mort » et comprenant plusieurs passages soulignés de la main du « King », a été cédé pour 120.000 $, le 25 mai dernier. L'artefact témoigne de la ferveur chrétienne du chanteur et acteur, entretenue jusqu'à la fin de sa vie.

05/06/2024, 10:51

ActuaLitté

L’herbier de Jean-Jacques Rousseau mis aux enchères

Le 17 juin prochain, la maison Ader, avec l'aide de l'expert Thierry Bodin, mettra en vente un herbier créé par Jean-Jacques Rousseau entre 1771 et 1773, dans le cadre de la liquidation de la Collection Brigitte et Roland Broca. Ce trésor, valorisé entre 130.000 et 150.000 €, est probablement le dernier exemplaire des herbiers de Rousseau encore détenu en privé. Une pièce symbolique de l'attrait pour la nature qui prévalait à la fin du XVIIIe siècle.

31/05/2024, 12:03

ActuaLitté

Don Quichotte : les métamorphoses de l'Ingénieux Hidalgo aux enchères

La Collection R.C., consacrée à Don Quichotte, est mise en vente le vendredi 7 juin 2024, à 14h, à l'Hôtel Drouot, par la maison Gros & Delettrez. Cet événement présentera une sélection riche et variée de sculptures, livres, gravures, et documents précieux qui capturent les multiples facettes de l'ingénieux hidalgo, façonné par l'Espagnol Cervantes.

30/05/2024, 15:37

ActuaLitté

À défaut d'une mise en bouteille, exposez le Paris de 1734 dans votre salon

En décembre 2018, les éditions Douin remettaient au goût du jour le célèbre plan de Paris de Turgot décrivant la capitale français : un voyage selon une perspective cavalière, mais également dans le temps – le projet fut réalisé entre 1734 et 1739. Désormais, l’éditeur ouvre une souscription pour un projet fou, à l’échelle originale, et en couleurs. 

30/05/2024, 11:16

ActuaLitté

30 dessins d’Henri Michaux vendus aux enchères

Avez-vous déjà dessiné sous mescaline ? Henri Michaux, oui ! À ce titre, Christie’s prépare une nouvelle session de vente aux enchères dédiée aux dessins de l’écrivain. Du 30 juin au 7 mai, 30 dessins provenant de la collection privée du groupe Renault seront proposés aux enchérisseurs.

30/05/2024, 11:00

ActuaLitté

Les premiers numéros de Superman et Batman aux enchères

Excalibur Auctions, maison britanique spécialisée dans la vente de bande dessinée, propose des enchères uniques, avec deux comics DC qui n'ont jamais été proposés à la vente de cette manière au Royaume-Uni. Le premier est Superman #1, actuellement classé 3e sur la liste des 100 meilleurs comics de l'âge d'or par Overstreet, le second est Batman #1.

29/05/2024, 10:51

ActuaLitté

Les poètes de la Pléiade mis aux enchères en juin

Le 19 juin prochain, Artcurial organisera une vente aux enchères en partenariat avec les experts Emmanuel Lhermitte et Philippine de Sailly. Jean Bourdel (1890 - 1971), un bibliophile éminent, a commencé à assembler dans les années 1920 une des collections les plus notables du XXe siècle, dédiée aux impressions gothiques françaises et aux auteurs et poètes du XVIe siècle. Timing parfait, alors que La Pléiade, pour la première, a dédié une de ses éditions... à la Pléiade.

16/05/2024, 12:28

ActuaLitté

La bibliothèque de Senghor de retour au Sénégal

Après deux semaines de négociation, l'État sénégalais a finalement acquis l'intégralité de la bibliothèque de Léopold Sédar Senghor (1906-2001), écrivain et ancien chef d'État. Les 344 volumes seront bientôt rapatriés au Sénégal, où ils seront précieusement conservés.

14/05/2024, 12:32

ActuaLitté

L'Île de Pâques, ou l'invention d'une écriture mystérieuse

Depuis le XVIIIe siècle que l’on y a découvert les gigantesques statues de pierre, Rapa Nui, ou Île de Pâques, intrigue les Européens. Mais ce n’est qu’en 1864 qu’une expédition menée par Eugène Eyraud révéla des tablettes contenant un système d’écriture totalement en marge : le rongorongo. Les archéologues s’étripaient jusqu’à une récente étude, mettant les choses à plat.

06/05/2024, 16:46

ActuaLitté

Découverte : les dernières heures de Platon, au bout du rouleau

Herculanum, cité romaine détruite par une éruption du Vésuve en 79 apr. J.-C., a encore de nombreux secrets à révéler. Mais l'un d'entre eux a été mis au jour par une équipe de chercheurs, à l'aide d'une technologie d'intelligence artificielle. Un rouleau de papyrus carbonisé raconte ainsi les ultimes heures du philosophe Platon, pointilleux jusqu'à son dernier souffle...

02/05/2024, 12:47

ActuaLitté

Un document inédit sur Jane Austen, mais trop mal écrit pour être lu

Voici sans doute l'un des cauchemars des conservateurs : mettre la main sur un document rare et précieux, mais se trouver incapable de le lire... Le Musée Jane Austen, à Chawton, dans le Hampshire, a fait l'acquisition d'écrits autobiographiques signés par Francis Austen, le grand frère d'une certaine Jane Austen. Mais peine à déchiffrer ses pattes de mouche.

25/04/2024, 10:58

ActuaLitté

Une des plus précieuses collections de manuscrits en vente chez Christie's

Depuis le 18 et jusqu'au mardi 23 avril, sont exposés à Christie's Paris les lots rares de la collection Schøyen, qui sera vendue à Londres le 12 juin 2024. Des livres et manuscrits anciens qui traversent près de 1300 ans d'histoire et dont la valeur est estimée jusqu'à 3 millions £ (environ 3,5 millions €) pour certains.

22/04/2024, 11:08

ActuaLitté

Bibliothèque de Léopold Sédar Senghor : le Sénégal intervient

La vente aux enchères de la bibliothèque de Léopold Sédar Senghor, prévue ces lundi 15 et mardi 16 avril à Caen, a finalement été suspendue. L'État du Sénégal, interpelé par des experts sur l'importance patrimoniale de l'ensemble, s'est rapproché des organisateurs et envisage désormais d'acquérir « l’ensemble de la bibliothèque »...

16/04/2024, 10:46

ActuaLitté

Une couverture d'Astérix et Obélix vendue 300 000 €

Le mercredi 10 avril 2024, la maison Artcurial organisait une vente aux enchères consacrée à la bande dessinée sous la direction d'Arnaud Oliveux. Cette session a généré un total de 1.044.526 €, frais compris. 

12/04/2024, 12:49

ActuaLitté

La bibliothèque de Léopold Sédar Senghor, bientôt achetée par le Sénégal ?

À Caen, les 15 et 16 avril prochain, la bibliothèque de l'écrivain et homme politique Léopold Sédar Senghor (1906-2001) sera dispersée aux enchères, en plus de 300 lots. Une somme, et quelques ouvrages d'exception, qu'un groupe de chercheurs souhaite voir revenir au Sénégal...

10/04/2024, 16:31

ActuaLitté

De Ronsard à Montaigne : une collection du XVIe siècle aux enchères

Le 19 juin 2024, Artcurial organisera une vente en partenariat avec les experts Emmanuel Lhermitte et Philippine de Sailly. Cette vente mettra en avant la collection de Jean Bourdel, un bibliophile passionné qui a rassemblé, dès les années 1920 et pendant plus de cinquante ans, l'une des plus importantes bibliothèques du siècle dernier dédiée aux impressions gothiques en français et aux poètes et écrivains du XVIe siècle.

08/04/2024, 13:30

ActuaLitté

Comics : Superman établit un nouveau record pour sa première apparition  

Lors d'une vente organisée par Heritage Auctions, un exemplaire du rarissime Action Comics #1, qui a vu naître Superman, a été adjugé pour la somme astronomique de 6 millions $ (environ 5,5 millions €), ce 4 avril. Cette vente s'est déroulée au cours de la première session d'une vente aux enchères de quatre jours dédiée aux bandes dessinées et à l'art de la BD.

05/04/2024, 17:18

ActuaLitté

Une bibliothèque maçonnique vendue aux enchères

Le 29 mars, la vente aux enchères de livres anciens orchestrée par la maison Pescheteau-Badin, sous l'expertise d'Alain Nicolas et Pierre Gheno, a mis en avant des œuvres exceptionnelles. Les ouvrages dotés de reliures élégantes, en particulier ceux arborant des armoiries prestigieuses, ont capté l'attention des acheteurs. Mais aussi une bibliothèque maçonnique, très remarquée.

03/04/2024, 15:14

ActuaLitté

Lyon : vente de manuscrits, incunables et Imprimés de la Renaissance  

De Baeque & Associés annonce une vente aux enchères réunissant deux collections lyonnaises de bibliophiles. La sélection englobe des manuscrits, incunables et livres imprimés allant du XVe au XVIe siècle, période florissante pour l'imprimerie, notamment à Lyon. 

26/03/2024, 19:33

ActuaLitté

Un mystérieux manuscrit de L'Étranger bientôt vendu aux enchères

La maison de ventes Tajan propose aux enchères un manuscrit autographe de L'Étranger, qui aurait étrangement été rédigé après la publication du roman. Ce document est un des deux seuls du genre connus à ce jour, et le seul à la disposition des collectionneurs. Il sera mis en vente le 5 juin 2024, après avoir été exposé à l'Espace Tajan du 1er au 4 juin 2024.

26/03/2024, 13:22

ActuaLitté

Une lettre inédite de Lord Byron enflamme les enchères

Une lettre du poète anglais Lord Byron (1788-1824) à l'attention du réformateur politique John Cartwright (1740-1824) vient de passer aux enchères. Byron présentait, ce 26 juin 1813, ses excuses : il ne lui était pas possible de rencontrer le politicien, ainsi qu'un certain Sir F. Selon les spécialistes, il s'agit de l'unique courrier que le père du Romantisme a rédigé au politicien.

21/03/2024, 11:18

ActuaLitté

Un trésor d’André Breton, détenu par Paul Éluard, aux enchères  

Du 12 au 21 mars, Christie’s présente un véritable trésor pour « l’amateur de livres modernes : la Bibliothèque d’André Guichard ». Cet ensemble, fruit de plusieurs décennies de collection amassé par le collectionneur français connu pour son érudition, est composé de 277 volumes, enrichi par des provenances illustres et des reliures d’exception. Vente en ligne du 12 au 21 mars prochain, et exposition ouverte au public du 15 au 20 mars.

11/03/2024, 15:50

ActuaLitté

Un manuscrit à 1,6 million € rejoint les collections de la BnF

La Bibliothèque nationale de France (BnF) lançait à la fin du mois de mars 2023 une campagne d'appel aux dons pour faire l'acquisition du Bréviaire à l’usage de la Sainte-Chapelle, manuscrit enluminé de Charles V, datant de 1370. Après plusieurs mois, la BnF a annoncé ce 21 février la réussite de l'opération, permettant au manuscrit de faire son retour dans sa collection d'origine, 600 ans après.

06/03/2024, 13:14

ActuaLitté

La mémoire dans la peau : un catalogue de tatouages du XIXe siècle

En quelques années, la pratique du tatouage s'est considérablement répandue en France : on comptait 10 % de citoyens tatoués en 2010, et désormais le double, depuis 2020. Ces ornementations épidermiques ne sont pour autant pas nouvelles : un recueil du XIXe siècle présente ainsi une cinquantaine de motifs, au graphisme parfois très moderne...

26/02/2024, 12:57

ActuaLitté

Surréalisme : l'intégralité des manuscrits d'André Breton sur Gallica

En collaboration avec l'Association Atelier André Breton et grâce à la générosité d'Aube Elléouët-Breton, la fille du poète, la Bibliothèque nationale de France (BnF) rend accessible sur Gallica, à partir du 20 février 2024, l'intégralité des manuscrits d'André Breton présents dans ses collections, de manière libre et gratuite. 

20/02/2024, 12:40