#Presse

Censure : "Moi les hommes, je les déteste", un manifeste féministe menacé d'interdiction

Publié ce 19 aout, l’essai féministe Moi les hommes, je les déteste sera peut être victime de censure. La menace ne vient pas d’organisations militantes réactionnaires, mais bien d’un chargé de mission au ministère délégué à l’égalité femmes-hommes. L'État, fait loi, comme dirait Judge Dredd...

Le 02/09/2020 à 17:42 par Gariépy Raphaël

39 Réactions | 3 Partages

Publié le :

02/09/2020 à 17:42

Gariépy Raphaël

39

Commentaires

3

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Publié par la maison d’édition associative Monstrographe, l’essai Moi les hommes, je les déteste se veut une invitation à la misandrie. Derrière le titre provocateur, l’autrice, Pauline Harmange, interroge cette hostilité à l’égard des hommes, trop souvent tournée en dérision ou source de fantasme. La quatrième de couverture présente le manifeste comme « un chemin joyeux et émancipateur », une manière de faire place à la sororité et à des relations bienveillantes et exigeantes.

Dans un article publié ce lundi, Médiapart révèle... un risque de sanction. Le 19 août, jour de la sortie du livre, Ralph Zurmély, chargé de missions au ministère délégué à l’égalité femmes-hommes envoie un mail à la maison, cité par le média : « Ce livre est de toute évidence, tant au regard du résumé qui en est fait sur votre site qu’à la lecture de son titre, une ode à la misandrie », écrit-il. « Or, je me permets de vous rappeler que la provocation à la haine à raison du sexe est un délit pénal ! En conséquence, je vous demande d’immédiatement retirer ce livre de votre catalogue sous peine de poursuites. »

Si les éditeurs ont pour l’instant catégoriquement refusé de s'exécuter, la menace qui plane n’est pas anodine. Monstrographe est tenu par Martin Page et Coline Pierré, auteurs ici éditeurs bénévoles, pour qui assurer des frais d’avocats serait tout simplement impossible.

Un livre dangereux ? 

Interrogé par Médiapart, Ralph Zurmély maintient ses propos, pour lui l’ouvrage « n’a rien à voir avec le principe d’égalité femmes-hommes que nous défendons et constitue ni plus ni moins un délit pénal ».

Le chargé de mission au ministère délégué à l’égalité femmes-hommes n’a pourtant, de son propre aveu, pas lu le manifeste. Sa conviction de l’illégalité du pamphlet ne repose donc que sur le titre et sur la quatrième de couverture. Or, comme le rappelle Coline Pierré : « Le titre est provocateur, mais le propos mesuré. C’est une invitation à ne pas s’obliger à fréquenter les hommes ou à composer avec eux. À aucun moment l’autrice n’incite à la violence. »

Contactée par ActuaLitté, Pauline Harmange souligne le caractère confidentiel du tirage : environs 400 exemplaires. Moi les hommes, je les déteste n’est pas un objet politique incitant à la haine et à la divison, mais un propos destiné « à un public d’ami·es » explique l’autrice, qui souhaitait s’adresser à des lecteurs déjà au fait de ces questions. 

L’écrivaine n’est pas surprise par ce genre de réactions qui illustrent, selon elle « que la parole féminine et féministe n’est toujours pas la bienvenue chez les hommes ». Reste que la position de M. Zurmély est symbolique : « Je ne trouve pas cohérent qu’un homme confronté régulièrement à “des dossiers de viols et d’agressions sexuelles” ait le réflexe de vouloir censurer un livre qui parle précisément de ces problèmes. »

Une initiative qui intrigue 

L’envoi des mails et la menace de censure seraient apparemment une initiative personnelle de M. Zurmély. Selon Médiapart, les équipes d’Élisabeth Moreno, ministre chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, ont souligné que cette décision n’engageait en aucun cas le ministère. Les collaborateurs de la ministre n’ont cependant pas directement condamné ses propos. 

L’Observatoire pour la liberté de création s’insurge de son côté contre la démarche du politique : « Vous n’avez aucune autorité juridique pour demander le “retrait” d’un livre, n’étant pas le ministère de l’Intérieur, lequel, à notre connaissance, n’est pas saisi selon la procédure ad hoc. »

En plus de l’illégalité de la démarche ce dernier pointe le « contresens » à la fois sur les missions que l’homme est supposé défendre et sur le livre qui n’a pas été lu. « Nous vous demandons fermement de revenir sur votre demande et d’adresser vos excuses à l’éditeur », conclut l’organisation.

Happy ending ? 

L’affaire ayant défrayé la chronique, Pauline Harmange est aujourd’hui sous le coup des projecteurs. La menace de censure aura fait réagir sur les réseaux sociaux et beaucoup d’internautes ont commandé l'essai en soutien à l’autrice et à la maison. 

« On a l’exemple d’un bel effet Streisand, car ce livre qui aurait dû rester confidentiel est au final parti pour sa 3e réimpression, après que le 2e tirage se soit écoulé en une nuit. » 

La polémique continue cependant de prendre l’ampleur et l’écrivaine doit désormais subir des attaques personnelles sur Twitter. Pour tenter de dépolariser un peu les débats, et de calmer le bruit et la fureur, il s’agirait de revenir au propos central de ses écrits. 

« J’invite simpement les femmes à imaginer une manière d’être nouvelle », explique Pauline Harmange, « À prendre moins en compte l’avis souvent peu étayé des hommes, à envisager l’adage “il vaut mieux être seule que mal accompagnée” avec sérieux, et à redécouvrir la force des relations féminines pleines de réciprocité, de douceur et de force. » 

Crédit photo : Editions Monstrographe 

39 Commentaires

 

Ribiata

09/09/2020 à 01:58

à C. Nauwelaers,
quelle essentialisation ? J'ai écrit :
"Très peu d'hommes aussi font des choses comme ça aux femmes... mais bon, beaucoup plus [que de femmes] tout de même, faut bien le dire... "

Lire ce qu'on a envie de lire et non ce qui est écrit, tout comme se construire une image des femmes sans les voir, pour se construire comme victime... pour s'autoriser tout le reste. C'est la différence avec la femme qui dit qu'elle déteste les hommes. Elle refuse de se victimiser. Elle s'autorise - et revendique - la détestation et, ce faisant, désamorce la haine et la violence. Si les hommes violents avaient la force et l'intelligence de faire la même chose au lieu de s'inventer tout un tas de bêtises pour se justifier, on ferait un pas en avant.
Vous voyez, rien d'essentiel là-dedans, mais des processus en œuvre sur lesquels nous pouvons penser et agir et dont nous sommes, nous humains, collectivement seuls responsables.
Vous me semblez sincère M. Nauwelaers et avoir fait déjà un chemin dont vous devez être fier... nous avons tous encore du chemin devant nous...

NAUWELAERS

09/09/2020 à 12:38

Bonjour Rebiata,
Une citation de Péguy ci-dessous, tirée de «Notre Jeunesse» (1910).
«Il faut toujours dire ce que l'on voit : surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l'on voit.»
Les féministes se plongent souvent dans des textes même parfois beaucoup plus anciens pour étayer leurs thèses: c'est leur droit le plus strict.
Cette citation reste valable pour quiconque je crois, à toute époque et sous toutes les latitudes.
Elle est intemporelle.
Tout le monde peut encore bel et bien lire et non imaginer lire les termes suivants dans votre post du 7 septembre (22h50): «prostatérie», «testiculérie» -absents de mes Robert et Larousse mais je ne dispose d'aucun dico médical !
On ajoute pour la route:«trolls», «raisonneurs», «pédants».
Voilà de belles attaques «ad hominem» et non «ad rem».
Ce n'est pas ma conception du débat...
Et de ce que j'en ai lu, les propos de Pauline Hermange suintent la détestation sinon le mépris des hommes.
Non on n'a pas à se méfier comme elle de tous les hommes à cause du comportement répréhensible de trop d'entre eux, que je condamne aussi fort qu'elle, vous, Jujube et qui vous voulez !
Cette détestation procède de la même haine que l'on reproche aux racistes qui estiment que parce que des délinquants voire criminels, voleurs etc. sont d'origine étrangère et non-blancs...eh bien on les rejette tous en bloc en tant que «racaille».
Inadmissible selon moi.
Et qui regardent les Noirs ou autres gens de couleur avec une méfiance appuyée: ce qui les blesse.
Certes Pauline Hermange ne va pas du tout jusque là mais je crains, à la limite, qu'il n'y ait ici qu'une différence de degré et non de nature...
Cette façon de juger en bloc est aussi injuste que détestable.
Je tiens à être positif avec vous.
Je crois qu'un minimum d'honnêteté, un rejet de la mauvaise foi sont des notions essentielles à enfin appliquer d'urgence.
Si vos intentions sont bonnes, Rebiata, parfait.
Je vous rejoins.
Mais on n'attire pas les mouches avec du vinaigre et Pauline Hermange est très agressive et injuste à mon humble avis...mais ferme.
Je vous incite à lire la tribune d'Élisabeth Badinter dans «Le Journal Du Dimanche» du 7 septembre dernier.
C'est là que l'on fait avancer le schmilblic dans le bon sens.
Contre un certain «féminisme guerrier».
Pour un vrai féminisme constructif et essentiel.
Cela ne vous déplaira que si vous êtes -je pense le contraire ! - une dame misandre, revancharde quant à je ne sais quoi et ne rêvant que d'une guerre des sexes qui hélas n'est pas un fantasme par rapport à une certaine quantité de personnes.
Qui peuvent toujours baptiser «féminisme» leur hostilité larvée voire parfois agissante concrètement !
Ce qu'il est bas de nier.
Non il n'y a pas que les violences physiques et Pauline Hermange feint de l'ignorer...
Les violences féminines carrément physiques existent même bel et bien mais en minorité infime -bien que cela reste un sujet tabou -et donc les violences morales comme la délation etc. ne sont pas toujours des fantasmes.
Bisounoursland: zone rouge, ne pas s'y pointer !
Mais moi je n'ai pas un regard méfiant et hostile sur les femmes !
Je préfère les relations interpersonnelles sans jugement d'emblée donc débile.
J'espère vivement que vous ne rejoignez pas cet extrémisme et que nous pourrons finir par nous entendre.
Je le crois même.
Je pense que vous vous trompez dans votre appréciation tout en étant de bonne foi et sans cette médiocrité de rancoeur rebutante,
même et heureusement pour de nombreuses femmes.
Je n'approuve pas du tout l'opuscule de Hermange et cependant je suis contre le projet de le censurer.
On est un progressiste d'opérette ou un vrai !
J'essaie, j'essaie...
En vous souhaitant une très bonne journée ou soirée.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

09/09/2020 à 12:45

Un petit message à Jujube: un peu de complexité et de développement ne correspond pas aux simplifications binaires et si souvent stupides du web.
Ce site est d'un autre acabit et c'est pourquoi j'y suis attaché.
Si les interventions un peu plus longues vous lassent, une idée géniale pour vous: éviter de les lire !
On n'arrête pas le progrès !
Et comme ces discussions sont vaines...pourquoi y prendre à part ?
En espérant n'avoir pas été trop long.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Ribiata

09/09/2020 à 19:34

à C. Nauwelaers
excusez-moi si je vous ai blessé, ces termes ne s'adressaient pas à vous nommément, mais aux trolls, aux pédants et aux raisonneurs.
Quant à mes innovations terminologiques, eh bien, disons que je les propose à l'Académie ;)

très bonne citation de Péguy.

J'ai mis un peu de temps à réaliser qui vous êtes, M. Nauwelaers, je vous dois des excuses. Ne croyez pas que je rejette tout ce que vous dites. Certaines choses m'ont paru paradoxales, j'ai simplement essayé de souligner ce qui me correspondait le mieux.

Bien à vous

NAUWELAERS

09/09/2020 à 20:40

Rectification évidente pour mon message (9-9) à Jujube: pourquoi y prendre part ?

NAUWELAERS

12/09/2020 à 01:41

Bonjour Rebiata,
J'ai été très agréablement surpris de votre dernier message en date (9-9).
Vous prouvez de manière magnifique qu'entre personnes de bonne volonté, on peut toujours s'entendre en levant un malentendu de départ éventuel !
Je ne vous connais pas mais je vous imagine comme une femme tout à fait ouverte, moderne et féministe naturellement.
Comme moi je le suis mais en rejetant un certain extrémisme haineux qui semble avoir un peu trop le vent en poupe.
Généraliser l'opprobre sur la moitié de l'humanité à cause des fautes de beaucoup d'entre eux mais pas de tous -loin de là -c'est vraiment nul.
Médiocre.
Et les extrémistes ne se reconnaissent jamais l'ombre du moindre tort: toujours victimes, toujours irréprochables...
L'homme est mauvais, la femme bonne, le ou la trans: l'étiquette est manquante, rupture de stock (de jugement à l'emporte-pièce) !
Cette fable ridicule doit cesser pour que nous nous retrouvions entre adultes complémentaires...
Quelle que soit notre orientation sexuelle -je ne pense pas uniquement à la vie de couple traditionnel, qui persiste fort bien entendu.
Quant aux défauts séculaires masculins,et les mécanismes de domination mâle abusive, ils ont pris un énorme coup dans l'aile (pas encore suffisant dans certains domaines) sous nos latitudes -mais pas partout, hélas.
Et il est des pays où de grandes féministes infiniment courageuses et ferventes paient parfois leurs combats de leur liberté, de leur intégrité physique voire de leur vie en 2020 !
On en parle beaucoup trop peu selon moi.
Voilà Rebiata, d'après ce message auquel je réponds avec plaisir, on voit qu'on peut s'apprécier -même avec de grandes différences normales -si on le veut !
C'est cela mon point de vue d'individu très imparfait mais non harceleur ni misogyne ni tenté par le viol (!) ni quoi que ce soit de négatif contre les femmes.
On a tant de joie à pouvoir évoluer ensemble...
Vous ne trouvez pas Rebiata ?
Si vous ne me demandez pas d'être un partisan de cette Hermange vindicative -impossible, je suis une mouche qu'on n'attire pas avec du vinaigre -alors tout va à merveille entre nous !
Vous ne me devez pas l'ombre d'une excuse bien entendu...!
Chassons la haine hélas toujours possible et feu vert au respect mutuel et au désir intense de nous comprendre, autant que possible: l'époque est si pénible et la vie si courte; maintenant assez de mauvais regards en chiens de faïence !
Tant pis pour la mode négative...vouée à vite changer et se démoder, je l'espère.
Avec mon respect et mon amitié qui peuvent maintenant éclore, même à l'approche de l'automne, sans freins indus et absurdes !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Ribiata

12/09/2020 à 23:45

@C. Nauwelaers
voilà une belle histoire de réseau social... nous sommes arrivés à nous parler, je veux dire à échanger, et non pas seulement à opposer des positions, des sarcasmes ou des insultes. Ce n'est pas grand-chose, une goutte d'eau, mais soyons-en fiers, M. Nauwelaers.
Loin de moi, vous l'avez compris, de vous faire adopter les opinions de l'autrice dont je n'ai pas lu le livre, dont je ne parle pas. Je ne parle que de ce que j'ai lu dans les commentaires et du titre, en distinguant détestation et haine. Il me semble que penser est une belle chose, inutile de l'allonger comme un nez qui ment en "penser comme" :)

Dernière précision, tout de même : je ne suis pas une femme mais un homme entré dans les années à risque du codid-19. Ca transparaît dans mes messages (au moins certains accords) mais peut-être leur contenu et leur ton laissent-ils penser que je suis une femme : je le prends comme un signe positif montrant qu'on n'est pas limité par ses rôles sociaux et, petite satisfaction d'ego, que j'ai fait un peu de chemin en ramant contre les représentations qui m'ont été imposées dans mon éducation masculine des années 50-70.
Sans doute, mon pseudo de Ribiata sonne comme féminin : c'est un mot russe pour une bande de copains ou de copines. Ca serait plutôt Rebiata d'ailleurs, mais ce e se prononce ié, entre les deux. Ri ou Re, j'adore ce mot, c'est un mot joyeux et fraternel.

Ciao ribiata !

NAUWELAERS

13/09/2020 à 12:53

Toutes mes excuses, Ribiata !
J'ai écorché votre prénom et je vous ai pris pour une femme, cet être inférieur !
(Bon on rigole et on se détend un peu...!)
Ribiata, une bande de copains à la russe ?
Très chouette et ne connaissais pas !
Oui j'ai vraiment aimé votre réaction et cela prouve que la «sororité» ne doit pas impliquer la haine ni la détestation des hommes.
Y compris par certains mâles qui ont certes raison à part cela de faire preuve d'esprit critique !
Moi je ne suis pas d'accord et un autre tout nouveau livre féminin dont question dans ActuaLitté semble prôner la vengeance pure et simple en cas de viol...
Encore...!
Je reconnais que le sujet est infiniment sensible, douloureux.
Mais il faut faire avancer les choses et refuser, sous prétexte de féminisme dit guerrier, une escalade de violence même si c'est de la «contre-violence».
Et non, je n'accepte pas cet amalgame qui, chapeauté par le terme «patriarcat» -qu'il faudrait dans de nombreux cas remplacer par «machisme» -met l'ensemble de la gent masculine -blanche et de plus de cinquante ans, souvent: de la...sous-discrimination (?) absurde -dans un même sac honni et comme jeté à une certaine vindicte assez extrémiste.
C'est outré, injuste, désolant.
Je prends un tout nouvel exemple, opposé: Camille Laurens publie un nouveau livre, «Fille», chez Gallimard.
Elle déclare dans «Libé» de ce week-end à Claire Devarrieux: «Mais "Fille" ne déclare pas la guerre aux hommes.
Seulement aux incompétents, aux fats, aux violeurs.»
Elle s'est exprimée dans le même sens chez mes compatriotes Charline et Alex dans «Par Jupiter» sur France Inter, le 3 septembre.
Une radio qu'on peut difficilement accuser d'être réac...
Pas plus que le quotidien susnommé !
Beaucoup accusant même cette radio de pencher trop à gauche, mais surtout pas question d'initier un débat hors sujet ici, par rapport au site !
Voilà une féministe talentueuse et intelligente, dont je n'ai lu aucun livre mais j'ai apprécié ses chroniques épisodiques dans «Libération», il y a quelque temps.
La preuve qu'il ne faut pas faire monter le sentiment misandre et globalisant anti-hommes comme un mauvais levain...
Cela exhale des remugles pas engageants du tout.
Pas si éloignés à la réflexion de ceux que l'on reproche tant à une certaine frange politique.
Mais en admettant à quel point la part masculine de l'humanité peut et a pu mal se comporter envers l'autre.
À titre individuel et parfois systémique.
En toute bonne conscience, en sachant que toute société organisée instaure et codifie un système de meurs, de coutumes, de valeurs.
Après on y adhère, ou on le refuse ou on le questionne !
Vous appelez ActuaLitté réseau social ?
Pour moi,il s'agit d'un site où ensemble on essaie de s'éloigner loin au-delà et au-dessus de la tyrannie de l'émocratie et de trop de bas de gamme stupide, inculte, agressif, parfois lâche et vil meme que l'on trouve trop souvent (pas tout le temps ! Nuances toujours !) sur ces réseaux pas tellement sociaux !
C'est une raison de plus -outre la foule d'infos qui s'y ébrouent tels de frais gardons frétillant dans des torrents de nouvelles et de chroniques et articles, dont beaucoup en primeur voire non répandues ailleurs parfois -pour avoir plaisir à suivre ce site.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Candide

14/02/2021 à 23:25

Je suis une femme et ce livre m'a rendu triste dans un premier temps, et donné froid dans le dos dans un second temps. Comment se peut-il qu'on permette d'écrire des horreurs pareilles à notre époque ? Pourquoi autorise-t-on cela ? Et après quoi ? Une balle dans la nuque des hommes ? MESSIEURS, ON VOUS AIME !!!

Nihiliste actif

09/09/2021 à 13:22

J'en ai rien a faire, les relations humaines dans leur ensemble sont deja foutues car on tente d'apaiser des stéréotypes par d'autres stéréotypes, ce qui n'est pas constructif. Cramez le comme récemment en Ontario, ou faites en un monument national. Qu'importe, c'est trop tard pour la paix entre les les peuples. Tout ce que je sais, c'est que mes rations avec les femmes étaient plus épanouies et intéressantes avant le féminisme.

jujube

09/09/2021 à 16:11

Des "rations avec les femmes", ça consiste en quoi?
Elles vous rationnaient?
La petite guerre, quoi?

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

“Nous l’avons trouvé sur le bord du lit, fixant la fenêtre, assis en tailleur”

L’Homme étoilé publie prochainement aux éditions du Lombard Constellation, récits de son quotidien dans un service de soins palliatifs. Pour ActuaLitté, l’auteur revient sur des saynètes choisies.
 

19/04/2024, 10:58

ActuaLitté

Comprendre les patients, ou la vie en soins palliatifs

L’Homme étoilé publie prochainement aux éditions du Lombard Constellation, récits de son quotidien dans un service de soins palliatifs. Pour ActuaLitté, l’auteur revient sur des saynètes choisies.

16/04/2024, 11:05

ActuaLitté

Ils se revendiquent d'Apostrophes ou Radioscopie : Les Inactuels

Collectif de journalistes culturels, Les Inactuels revendiquent exigence et liberté de ton — une indépendance éditoriale, pour des émissions ancrées dans une histoire. Parce que celles qui les ont marquées ont disparu, voilà une trentaine d’années, ils reprennent le flambeau, à leur manière. Et sollicitent l'aide des internautes pour ce faire.

24/03/2024, 17:39

ActuaLitté

Fureur, sauvagerie : qu'est-ce que l'homme face à l'immense nature ?

84 après J.-C. Melonius Brigantus, connu sous le nom du “Picte”, est reconnu pour sa monstruosité et ses prouesses martiales impressionnantes. Sa légion a été envoyée en Écosse, pour conquérir le pays... Brigantus - Banni est le premier volume d'un diptyque édité par Le Lombard, signé par Hermann et Yves H. Bienvenue en territoire picte...

07/02/2024, 14:31

ActuaLitté

Quand les légionnaires romains marchaient sur l'Écosse

Dans la centurie, Melonius Brigantus, surnommé « Le Picte », est une figure célèbre. Considéré comme un monstre et une force de combat redoutable, il incarne la sauvagerie que les légions romaines sont venues affronter en Écosse. Premier tome d'un diptyque publié par Le Lombard, Brigantus est signé Hermann et Yves H... Plongée dans la légion romaine.

02/02/2024, 11:32

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille pour le réveillon

Le réveillon est le moment idéal pour offrir des livres. Emballés sous le sapin, ce sont des promesses de voyages immobiles. 

23/12/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille joueur

Le regretté Georges Perec, dans son exploration ludique des mots et des structures, transforme le jeu en un art subtil, tissant habilement des puzzles littéraires qui défient l'esprit.

09/12/2023, 10:30

ActuaLitté

Des chevaliers robots : du jamais-vu l'époque du roi Arthur

LeChevalierAuDragon – Emanuele Arioli aura passé dix années de recherches pour mettre à jour l’histoire de Ségurant, le chevalier au dragon, oublié de la Table ronde. Avec le dessinateur Emiliano Tanzillo, ils publient un album reprenant cette histoire chez Seuil Jeunesse. Le scénariste commente, avec nous, des séquences choisies.

21/11/2023, 16:33

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille pour Jean Teulé

L’histoire du roi qui ne voulait pas mourir a été publié le jour anniversaire du décès de Jean Teulé. Initialement intitulée Panique à bord de Louis XI, l'oeuvre a été rebaptisée peu avant la disparition de l'auteur, un changement de titre que son éditrice, Betty Mialet, considère comme un signe prémonitoire...

18/11/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille cruel

La crudelitas, enveloppée dans les voiles sombres de la trop humanité, se déploie comme une ombre implacable sur l'âme, insufflant terreur et désespoir. Tel un spectre antique, elle murmure à travers les âges, un écho persistant des heures de furie...

11/11/2023, 10:00

ActuaLitté

(Dé)rangée, coup de coeur de novembre des Amis de la bande dessinée

Fidèles à leur habitude, les Amis de la bande dessinée ont désigné leur coup de cœur pour le mois de novembre. Fondé par Adrien Laurent, ce groupe monté sur Facebook compte près de 122.000 abonnés. Gloire donc à Manon Henaux et Greg Blondin, pour le tome 1 de leur album (Dé)rangée.

08/11/2023, 10:20

ActuaLitté

Des lions, une taverne, un dragon : un chevalier a chamboulé le monde médiéval

LeChevalierAuDragon – Emanuele Arioli aura passé dix années de recherches pour mettre à jour l’histoire de Ségurant, le chevalier au dragon, oublié de la Table ronde. Avec le dessinateur Emiliano Tanzillo, ils publient un album reprenant cette histoire chez Seuil Jeunesse. Le scénariste commente sur Instagram, des séquences choisies, que nous republions ici.

08/11/2023, 09:41

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille visionnaire

Friedrich Nietzsche, Arthur Rimbaud, Robert Desnos, William S. Burroughs...  Les visionnaires ont cette capacité rare de voir au-delà de l'horizon du donné, anticipant les nécessités de demain là où d'autres ne voient que la routine du quotidien.

04/11/2023, 10:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille zinzin

Jack Kerouac, Pierre Goldman, Ettore Sottsass ou Delfeil de Ton, ils n'auraient pas fait tout ça s'ils n'étaient pas un petit peu chtarbés... Cette déraison est souvent le berceau de la création, car c'est dans l'abandon des conventions que l'esprit trouve sa liberté la plus authentique.

28/10/2023, 10:00

ActuaLitté

Ségurant : Un dragon, j'ai vu un dragon... et son chevalier... (2/2)

Lechevalieraudragon – Le chercheur Emanuele Arioli, associé à l'illustrateur Emiliano Tanzillo, vient de lancer chez Dargaud un ouvrage graphique au scénario envoûtant. Pendant près d'une décennie, cet expert en littérature et langage du Moyen Âge de l'université polytechnique des Hauts-de-France a sillonné les archives internationales pour redécouvrir le récit perdu de Ségurant, le preux face au dragon... 

23/10/2023, 12:57

ActuaLitté

Un dragon, j'ai vu un dragon... et son chevalier : Ségurant

Lechevalieraudragon – L’universitaire Emanuele Arioli et le dessinateur italien Emiliano Tanzillo ont publié chez Dargaud une bande dessinée à l’histoire fantastique. Durant une dizaine d’années, le maître de conférence en langue et littérature médiévale à l’université polytechnique des Hauts-de-France a parcouru les bibliothèques du monde pour reconstituer l’histoire oubliée de Ségurant, le chevalier au dragon…

16/10/2023, 15:54

ActuaLitté

Les amis de la BD inaugurent leur coup de coeur mensuel

Fondé par Adrien Laurent, les Amis de la BD rassemblent une équipe de passionnés. Ensemble, ils partagent et informent, via Facebook et le site internet, une communauté de plus de 117.000 personnes à ce jour. Ce mois-ci, ils mettent les projecteurs sur la BD Les vies de Charlie, le coup de coeur d’Octobre.

12/10/2023, 10:53

ActuaLitté

#ActuaLittéaime : un mille-feuille chevaleresque

Du lourd avec un récit inédit de la littérature médiévale arthurienne : Ségurant, le chevalier au dragon. En parallèle, il faut dire un dernier au revoir à Mattéo, héros de la saga historique de la première moitié du XXe siècle... Mais le repos du guerrier est mérité ! Elsa Deck Marsault examine de près l'engagement militant, entre volonté de justice sociale et abolitionnisme pénal, et approches punitives pour traiter les conflits internes...

07/10/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille dévorant

Le soleil dévorant de l'Algérie dardait ses rayons ardents, embrasant le paysage et les crânes de la lumière implacable d'un poète assassiné. L'homme gêné est lui esseulé, jusqu'à sa rencontre avec la nouvelle voisine. Son quotidien désoeuvré est à présent rempli de vie, de pensées dévorantes et...de doutes. 

 

30/09/2023, 10:05

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille artiste

En artiste, le peintre et sculpteur italien Amedeo Modigliani a su capturer l'essence de la mélancolie dans ses portraits allongés et ses nus. L'assassinat peut également être considéré comme un des beaux-arts, surtout quand la féminité rencontre le crime. Et quelle résistance, acte premier de toute oeuvre essentielle, quand des travailleurs sans-papiers employés par l’entreprise Chronopost d’Alfortville, ont mené une grève victorieuse de plusieurs mois.

23/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille sanguinaire

Purges, famines orchestrées ou camps de travail forcé, le communisme soviétique de Staline et cie n'était pas de la rigolade. La Guerre de Sécession non plus, même par les yeux d'un poète... Et quand un conflit religieux interplanétaire dévaste la galaxie, quatre divinités établissent un nouvel empire : dictature violente et répressive, à la Lavrenti Beria.

16/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéaime : un mille-feuille idéal

Au cœur des banlieues françaises, Les conditions idéales de Mokhtar Amoudi suit Skander, un jeune homme déchiré entre les attentes de la société liées à ses origines et son rêve de devenir avocat : le combat des jeunes face au déterminisme social, avec une plume touchante et éclairée par l'amour de la littérature.

09/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille fantomatique

« Vouloir mourir ou ne pas vouloir mourir... Il n'y a que les vivants qui ont ces soucis. Les fantômes ne se posent pas de questions. Ils sont déjà morts. Profite d'être en vie pour faire des choses que seuls les vivants peuvent faire. »

02/09/2023, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille bagarreur

Un mineur (qui descend à la mine) et boxeur dans le nord du Chili, entre misère, foi et machisme, un compositeur-théoricien-malin-génial, ou Maximillienne qui débarque à Paris en autostop pour vivre de la bande dessinée, trois bagarreurs chacun dans leur secteur.

26/08/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille marin

 « Il y a la mer et qui peut l’épuiser ? », se demandait Sylvain Tesson, peut-être les candidats de téléréalité à force de conversations creuses comme la terre de Joseph Altairac ? Les plages de Lisbonne, quel bonheur des derniers jours, qui certainement se finit alors qu’août se ferme doucement, en même temps que Paris Plage... Le soir, la capitale portugaise dissimule ces histoires de vengeance…

19/08/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille feuille réputé

Avec Alain Damasio, la mémoire est comme du verre fin, si facile à fissurer sous la pression du temps... Pour James Ellroy, face aux tumultes de la vie, elle est semblable à une plume emportée par le vent... Avec Philip K. Dick, les souvenirs se mélangent, disparaissent, se transforment, à cause des clés de la perception...

12/08/2023, 10:00

ActuaLitté

“Histoires, poèmes, recettes...” : TikTok s'essaie aux textes

Présentant une innovation qui lui permet de lorgner vers Instagram et Facebook, le réseau social chinois TikTok peut désormais accueillir des textes jusqu'à 1000 caractères. Ces écrits pourront être affichés sans photo ni vidéo, ce qui peut, de prime abord, étonner pour un réseau social tourné vers l'image.

31/07/2023, 15:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille hardi

C’est un 28 juillet 1794, pardon un 10 thermidor an II que Robespierre perdit la tête. Depuis personne n’est tombé d’accord sur ce qu’était cet homme, mais une chose est certaine, il était hardi !

29/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille fragile

La fragilité d'une révolution réside dans l'équilibre précaire entre une aspiration au changement et la nécessité de maintenir, au minimum, une cohésion sociale. Ce corps, qui intègre le multiple, se fracture toujours dans les périodes de guerre. Et que dire de la civilisation, cette dynamique de la complexité, délicate comme les gestes d'une ballerine, et exigeante comme la poigne d'un corset...

23/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille insulaire

Une île volcanique entre l'Italie et la Tunisie : « Enfermée par la mer dans la très profonde solitude de la Méditerranée, celle-ci a un regard vertical : depuis la terre arrachée avec les ongles au volcan, cultivée avec peine et selon un ordre presque métaphysique, droit jusqu’au ciel qui dans les nuits limpides, montre les cultures serrées, intensives,de ses constellations. Peut-être est-il aussi la métaphore de la condition humaine. »

08/07/2023, 10:35

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille tempétueux

La tempête de Mario Neri est un beau paysage dans lequel la détresse est affective. Chez Jean Eustache, l'ouragan est soit sourd, soit volubile, caché derrière un flot de paroles. Tyst veut en sortir de l'orage : « Me perdre dans un autre monde. Si cet autre monde doit être de ma fabrication, la démence vaut mieux que de coûteux psychotropes. »

01/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille déroutant

Marcin Kania est sans doute un assassin... Un matin, le visage tuméfié, il se rend à son groupe de discussion tourné vers la sortie de la dépendance. Il n’avait pas bu depuis quasi deux ans... Déroutant, mais pas moins que la dégaine de Taj et ses aventures intersidérantes. Sorte de Pierre Richard extraterrestre et immémorial, il cumule les ennuis comme d’autres les collections de papillons.

24/06/2023, 09:00

ActuaLitté

Jack Kirby, condamné à rester dans l'ombre de Stan Lee ?

Ce vendredi 16 juin sortait sur la plateforme de streaming Disney+, un documentaire sobrement intitulé Stan Lee. Ce dernier retrace la vie et la carrière de celui que l’on considère comme le père fondateur de l’écurie Marvel. Cependant, cette production en oublie un autre acteur essentiel dans la naissance de cette immense industrie : Jack Kirby. Sa descendance a d’ailleurs pris soin de remettre les points sur les i...

20/06/2023, 09:43

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille chocolaté

Il y a la femme chocolat d'Olivia Ruiz et le jeudi saveur chocolat de Michiko Aoyama. Nous voilà transportés dans le petit café Marble de Tokyo auprès de ses fidèles visiteurs. Dissimulées au fond d’une ruelle, les trois tables menues de bois brutes suffisent à accueillir tout un véritable écosystème. Mme Cacao y vient chaque semaine pour rédiger une longue lettre en anglais…

17/06/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille combatif

Combative, il aura fallu que Rose Valland le soit à la recherche des milliers d'œuvres d’art spoliés. La linguistique serait-elle un combat ? Quand il s'agit de remettre en question les clichés déclinistes proférés à propos de la langue française par des incompétents, visiblement. C'est enfin la lutte en commun quand des femmes mettent au jour le comportement d'un ancien roi du Paf : PPDA...

10/06/2023, 10:00

ActuaLitté

Oxfam VS J.K. Rowling : transphobie or not to be 

Organisation internationale à but non lucratif, Oxfam International est aujourd’hui dans la tourmente. Dans le cadre de leur campagne du mois des fiertés « Protect the Pride », l’organisme a fait un faux pas qu’Internet n’est pas prêt de lui pardonner. Une courte vidéo, postée sur leur compte Twitter, montrait un personnage en colère ressemblant à J.K. Rowling portant un badge TERF…

07/06/2023, 18:09

Autres articles de la rubrique Médias

ActuaLitté

La série Batman centrée sur l'asile d'Arkham abandonnée

La plateforme HBO Max annonçait en octobre 2022 une série dérivée du film, The Batman, et pour ce faire, avait révélé le recrutement du producteur, scénariste et réalisateur américain d'origine brésilienne, Antonio Campos. Pour ce qui est de la production, le réalisateur de la dernière adaptation de Batman au cinéma, Matt Reeves, devait diriger l'équipe sous la bannière de 6th & Idaho. Variety a confirmé l'abandon du projet du spin-off centré sur l'asile d'Arkham...

11/07/2024, 17:18

ActuaLitté

Sur France 5, un hommage à François Chalais, reporter et écrivain

La littérature se fait une place à la télévision. Et cette fois-ci, France 5 braque les projecteurs sur le reporter et écrivain François Chalais. Dimanche 28 juillet à 22h40, découvrez François Chalais, l'aventurier des temps modernes, un documentaire de 52 minutes écrit et réalisé par Nicolas Henry, produit par A Prime Group. 

11/07/2024, 15:46

ActuaLitté

France Inter lance un nouveau podcast féministe

Cet été, les auditeurs de France Inter auront le plaisir de retrouver la journaliste Laure Adler pour un nouveau podcast intitulé « Femmes d’exception ». Cette série, composée de huit épisodes, retrace les destins de femmes emblématiques du XXe siècle parmi lesquelles Gisèle Halimi, Hannah Arendt, et Masha Hamini. Le premier épisode sera disponible dès le 6 juillet, suivi d’une parution hebdomadaire chaque samedi à midi.

05/07/2024, 13:17

ActuaLitté

Un livre phénomène de la “Killer Romance” bientôt adapté

Butcher & Blackbird (Verso, trad. Lauriane Crettenand), premier volet de The Ruinous Love, la série « Killer Romance » de Brynne Weaver, sera prochainement adaptée pour le cinéma. Chris McKay, connu pour son travail sur les films Lego, s'est vu confier la direction du projet.

04/07/2024, 12:04

ActuaLitté

Lilia Hassaine reprend la case Littérature francophone sur France Inter

La fin de l'émission « La Librairie francophone », présentée depuis 19 ans par Emmanuel Khérad sur France Inter, avait ému les auditeurs et professionnels du livre, notamment les libraires. La station a toutefois confirmé la diffusion, à la rentrée prochaine, d'une nouvelle émission sur le sujet, confiée à l'autrice et journaliste Lilia Hassaine.

01/07/2024, 16:52

ActuaLitté

Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa bientôt adapté en série

TF1 adaptera en série Tout le bleu du ciel, le best-seller de Melissa Da Costa. Publié en 2019 par Albin Michel, ce roman narre le voyage imprévu d'Émile et Joanne : le premier, âgé de 26 ans, est atteint d'Alzheimer, la seconde est une mystérieuse jeune femme venue de Bretagne. Ensemble, ils entreprennent un périple initiatique.

01/07/2024, 12:19

ActuaLitté

Du huis-clos et des montagnes, ce vendredi dans Au bonheur des livres

Cette semaine, Guillaume Durand reçoit sur le plateau d'Au bonheur des livres deux auteurs aux personnalités marquantes et parcours très distincts : Jean-Marc Rochette, qui a publié en mars Au cœur de l’hiver (Les Étages Éditions) et Olivier Adam, qui vient de sortir Il ne se passe jamais rien ici (Flammarion).

27/06/2024, 13:07

ActuaLitté

Veiller sur elle, Prix Goncourt 2023, bientôt adapté au cinéma

C'était le roman de la rentrée dernière à ne pas manquer, Prix Goncourt 2023, vendu à près de 550.000 exemplaires (source : Edistat) et déjà traduit en 34 langues. Veiller sur elle, de Jean-Baptiste Andrea publié par les éditions L'Iconoclaste, sera prochainement adapté pour le grand écran.

27/06/2024, 12:18

ActuaLitté

Radio Classique vire Frédéric Beigbeder de son salon littéraire

Le chroniqueur littéraire du Figaro avait fait son entrée chez Radio Classique à la rentrée 2022 – et avec lui, un certain Fabrice Luchini débarquait sur les ondes. Conversations chez Lapérouse pour le premier, Des livres et des notes pour le second. Mais le dandy barbu ne survivra pas à la seconde saison de son programme : zou, exit !

25/06/2024, 17:26

ActuaLitté

Smartphone, cacao et emprise : des documentaires pour comprendre

France Télévisions présente ses prochaines diffusions en matière de Documentaires, pour le reste de l’année 2024. Au menu, société, histoire, culture et dépaysements complets. Voici un aperçu des différents programmes qui seront proposés.

25/06/2024, 13:40

ActuaLitté

The Monkey : Stephen King à nouveau adapté, en 2025

Oz Perkins, acteur, scénariste et réalisateur américain, adapte pour le cinéma la nouvelle Le singe de Stephen King, tirée du recueil Brume (Livre de Poche, 2006, trad. Michèle Pressé et Serge Quadruppani). Une sortie en salle est prévue pour 2025.

24/06/2024, 12:57

ActuaLitté

Cyril Pedrosa, Loïc Wacquant et Laure Murat sur France Culture

Intégrée au groupe public Radio France, la station France Culture fait la part belle à la littérature au sein de ses programmes. Au cours de la semaine du lundi 24 au dimanche 30 juin, les auditeurs croiseront ainsi Philippe Collin, Laure Murat ou encore Marc Graciano...

21/06/2024, 10:53

ActuaLitté

Des livres et des Jeux : rien ne sert de courir, il faut “partir en livre”

Tandis que l’Euro de football succède à Roland-Garros et que s’ouvre évidemment la perspective prochaine des Jeux Olympiques de Paris, il est beaucoup question de sport en ce moment dans l’actualité… Guillaume Durand ne mettra pas son dossard de marathonien, mais leur consacre son émission du vendredi 21 juin à 23h sur Public Sénat, Au bonheur des livres. 

19/06/2024, 16:29

ActuaLitté

“Au bonheur des livres” : Du Ritz au débarquement, drôle de guerre

La guerre n’est jamais finie, semble-t-il : en tout cas, elle continue à nous hanter à travers de bons livres, et parfois même des best-sellers. Vendredi 14 juin à 23h Guillaume Durand ouvrira une page de cette Histoire, dans Au bonheur des livres, sur Public Sénat.

13/06/2024, 13:56

ActuaLitté

Jul et son Silex and the City sur France Culture

Une nouvelle semaine de littérature se profile sur France Culture. Du roman aux poèmes, en passant par bande dessinée, il y en aura pour tous les goûts dans les émissions à venir, du 10 au 16 juin. À noter, le passage de Jul, auteur de la BD Silex and the City, ou encore la découverte de la bibliothèque de l’écrivaine britannique Deborah Levy.

10/06/2024, 10:30

ActuaLitté

Arsène Lupin : le gentleman cambrioleur s'attaque au jeu vidéo

Arsène Lupin, personnage créé par Maurice Leblanc en 1905, profite d'une seconde jeunesse depuis la série Netflix Lupin, diffusée depuis 2021. Le succès entraine d'autres exploitations, dont un jeu vidéo, intitulé Arsène Lupin — Voleur un jour.

10/06/2024, 10:03

ActuaLitté

Coup de balai sur le Quidditch, avec un nouveau jeu vidéo dédié

Le Quidditch, sport fictif favori des sorciers, à base de balle, de balais et de Vif d'or, a fait son apparition au sein de la saga Harry Potter. À l'occasion de la Summer Game Fest, Warner Bros. Games a révélé la sortie de Harry Potter : Champions de Quidditch, le 3 septembre prochain.

10/06/2024, 09:46

ActuaLitté

Le télécrochet littéraire : de la lecture à la télévision

Plus de 120.000 jeunes de toutes les régions de France se sont affrontés toute l’année pour décrocher le titre de meilleure lectrice ou de meilleur lecteur de France. Seuls neuf candidats ont franchi toutes les étapes de sélections : depuis leur classe, jusqu'à l'académie, avant le niveau national. Formidables lecteurs à voix haute, voici leur dernier défi : faire rire, réfléchir ou émouvoir et surtout convaincre le jury.

09/06/2024, 09:55

ActuaLitté

Mort de Christophe Deloire, secrétaire général de RSF

Christophe Deloire, le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), est décédé à l'âge de 53 ans. Sa disparition marque la fin d'une carrière dévouée à la défense de la liberté de la presse et à la promotion du journalisme d'investigation. Il avait pris les rênes de RSF en 2012, donnant à l'organisation cette voix mondiale contre les atteintes à la liberté des médias et les violences faites aux journalistes.

 

08/06/2024, 21:38

ActuaLitté

La poètesse Delmira Agustini revit sur petit-écran

Les éditions Cap de l’Étang s’associent à la société Arts Films pour produire un court-métrage de fiction consacré à la poétesse uruguayenne Delmira Agustini. Ensemble, ils souhaitent exporter l'art de cette figure littéraire outre-Atlantique, en touchant un large public grâce à l'audiovisuel. Pour que ce projet voit le jour, les deux structures ont choisi de faire appel au financement participatif.

07/06/2024, 16:13

ActuaLitté

France Culture en professeur particulier pour le Bac 

France Culture, que ce soit avec son site internet ou avec l'application Radio France, propose un programme riche et varié pour les lycéens préparant le baccalauréat ou les étudiants poursuivant des études supérieures. Les podcasts de la chaîne peuvent être des outils pédagogiques utiles pour approfondir ses connaissances en sciences, histoire, philosophie et, bien évidemment, littérature. Surtout à quelques semaines de l'examen scolaire ultime...

04/06/2024, 12:27

ActuaLitté

Cette semaine, la Grande Librairie repense l'Europe

Cette semaine, La Grande Librairie vous donne rendez-vous à Strasbourg, capitale mondiale du livre 2024 ! Au cœur de la magnifique Bibliothèque Nationale et Universitaire de la ville, écrivains, artistes et penseurs discutent des enjeux et des défis du livre aujourd’hui. À quelques jours des élections, ils interrogent aussi le sentiment européen, son histoire, ses mythologies, ainsi que la nécessité de nouveaux récits.

03/06/2024, 16:10

ActuaLitté

Franz Kafka à l'honneur des fictions de France Culture

Le centenaire de la disparition de l'écrivain pragois de langue allemande ne pouvait pas être manqué par France Culture : la station de radio propose ainsi les rediffusions de deux fictions sonores. Le Procès et La Métamorphose de Franz Kafka sont à entendre, en cette semaine du lundi 3 au dimanche 9 juin.

31/05/2024, 13:28

ActuaLitté

Julie Andrieu nous invite À la table de Michel de Montaigne

Né et mort à Saint-Michel-de-Montaigne, en Dordogne, deux fois maire de Bordeaux, difficile d'imaginer plus lié à la Nouvelle-Aquitaine que Michel de Montaigne. Lui qui souhaitait se « peindre [lui-même] » a logiquement évoqué ses expériences culinaires : l'émission Les Carnets de Julie, présentée par Julie Andrieu, s'assoit à sa table, en terre périgourdine.

29/05/2024, 09:43

ActuaLitté

La saga phénomène Dear You bientôt adaptée en série sur Prime Video

Les éditions Harper Collins ont révélé, ce 24 mai, une nouvelle qui enchantera tous les fans de romance : la saga à succès Dear You d’Emily Blaine, véritable phénomène de la romance Young Adult, va être adaptée en série. C’est une première pour la romance française, qui n'avait pas encore attiré l'attention de Prime Video. La saison inaugurale est prévue pour 2025, avec une quinzaine d’épisodes.

28/05/2024, 14:00

ActuaLitté

Les Docs de la Grande Librairie : (re)découvrir Colette sur France 5

Après le triomphe des documentaires consacrés à Flaubert, Balzac et Woolf, voici "Colette" : un nouvel épisode de la collection « Les Docs de La Grande Librairie », créée par François Busnel. À découvrir ce mercredi 29 mai à 21 h05 sur France 5.

27/05/2024, 17:08

ActuaLitté

Florent Coste, Béatrice Alemagna et Olivier Rolin sur France Culture

La station France Culture réserve une place de choix à la littérature et aux écrivains dans sa grille de programmation. Certaines émissions l'abordent frontalement, quand d'autres s'appuient sur les textes et leurs auteurs pour porter un nouveau regard sur l'actualité. Du 27 mai au dimanche 2 juin, les auditeurs entendront notamment Olivier Rolin, Timothée de Fombelle ou encore Chantal Thomas.

27/05/2024, 15:13

ActuaLitté

Le 12 juin, la finale de Si on lisait à voix haute

François Busnel animera la finale de la 5e édition du concours de lecture à haute voix Si on lisait à voix haute, ce mercredi 12 juin à 21h sur France 5. Qui sera désigné meilleur lecteur ou meilleure lectrice de France par le jury de l'événement organisé par La Grande Librairie ?

23/05/2024, 11:25

ActuaLitté

Des blessures invisibles, d'après le roman de Natacha Calestrémé

France 2 diffusera le 12 juin prochain, à 21h10, le téléfilm Des blessures invisibles, une adaptation du roman Les blessures du silence de Natacha Calestrémé, paru en 2018 chez Albin Michel. La réalisation est assurée par Sarah Marx (K contraire).

23/05/2024, 10:18

ActuaLitté

Les auteurs se mobilisent pour sauver la poésie sur France Culture

Le 13 mai dernier, la productrice et animatrice depuis 2015 de Poésie et ainsi de suite, diffusée sur France Culture, Manou Farine, annonçait sur son Facebook l'arrêt de son émission la saison prochaine. Ce 21 mai, plusieurs auteurs lancent une pétition, avec une revendication principale : sauver la dernière émission dédiée au genre d'Aragon et Emily Dickinson de la station du service public. Parmi les signataires, Dominique A, Camille Laurens, Alain Damasio, Yannick Haenel, Pierre Michon...

22/05/2024, 13:04

ActuaLitté

Festival de Cannes : La Grande Librairie déroule le tapis rouge au cinéma

Cette semaine, La Grande Librairie vous donne rendez-vous au Festival de Cannes ! Autour de Daniel Auteuil pour parler des livres de sa vie, mais aussi de l’art de l’adaptation… et de Marcel Pagnol dont on célèbre cette année le cinquantenaire de la disparition.

21/05/2024, 16:34

ActuaLitté

Télévision : les femmes qui écrivent sont-elles dangereuses ? 

Le pôle Outre-mer de France Télévisions reçoit le Parlement des écrivaines francophones à Marseille autour d’une question centrale : « Les femmes qui écrivent sont-elles dangereuses ? ». Le rendez-vous est fixé ce vendredi 31 mai à 18 h 30, en compagnie des écrivaines Fawzia Zouari, Gisèle Pineau, Hyam Yared, Catherine Cusset et Marijosé Alie.

21/05/2024, 12:24

ActuaLitté

Camille Lou et Vincent Dedienne au casting de Natacha

L'adaptation de la bande dessinée de Gos et François Walthéry, Natacha (Presque) Hôtesse de l'air, s'offre un casting de stars. Camille Lou partagera en effet l'affiche avec Vincent Dedienne, Fabrice Luchini, Didier Bourdon, Elsa Zylberstein, Isabelle Adjani et Baptiste Lecaplain.

20/05/2024, 11:22

ActuaLitté

Lola Lafon et Deborah Lévy, invitées de France Culture 

Chaque semaine, France Culture place la littérature au cœur de son programme. Romanciers, poètes, traducteurs... Il y en a pour tous les goûts dans les émissions à venir, du 20 au 26 mai. À ne pas manquer : le passage de Deborah Lévy, pour son roman Hot Milk (aux éditions Sous-Sol).

17/05/2024, 15:36

ActuaLitté

Aux États-Unis, Le meilleur pâtissier version Harry Potter

Énorme succès éditorial du début du XXIe siècle, la saga Harry Potter a également fait les beaux jours d'un studio, Warner Bros, avec des adaptations audiovisuelles, mais aussi des jeux vidéo et autres produits dérivés. L'imagination n'ayant vraiment pas de limite, une chaine culinaire, filiale du groupe, diffusera un croisement entre Le meilleur pâtissier et Harry Potter.

17/05/2024, 12:43

ActuaLitté

Fables mortelles : sur les traces de La Fontaine...

France Télévisions lance une nouvelle enquête policière, Fables mortelles, emprunt de l’histoire littéraire française. Et pour cause : l’intrigue prend racine à Château-Thierry, pays de l'illustre fabuliste Jean de La Fontaine. Le scénariste, également auteur, promet une aventure digne des plus grands polars...

16/05/2024, 16:14