#Technologie

Mission Lescure : Le secteur de l'édition et l'acte 2 de l'exception culturelle

Le rapport de Pierre Lescure était attendu comme le Messie. Armé de ses 80 propositions pour que les « politiques culturelles » puissent s'inscrire pleinement dans « l'ère numérique », le dossier ne manque pas de solutions, en s'appuyant largement sur ce qui se fait, ou devrait se faire. En abordant la problématique au travers de l'ensemble, ou presque, des industries culturelles, la Mission Lescure avait toutes les bonnes raisons de se changer en véritable usine à gaz. Elle ne manque d'ailleurs pas de fumer de temps à autre. Point d'étape autour de la question du livre...

Le 14/05/2013 à 09:38 par Nicolas Gary

0 Réactions | 0 Partages

Publié le :

14/05/2013 à 09:38

Nicolas Gary

0

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

S'il est question « d'exception culturelle », Pierre Lescure note tout d'abord que celle-ci doit «  être efficace, d'abord européenne », mais au terme de neuf mois de travail, cette distinction sera appréciée. Raison pour laquelle les questions de concurrence et de distorsion introduisent la marche. Évoquant immédiatement la nuisance qu'impliquent les monopoles, Pierre Lescure a déjà tout résumé, sinon tout dit, de son programme. Dans le monde du livre, le nom d'Amazon jaillira assez rapidement, d'autant plus qu'avec la sortie du livre de Jean-Baptiste Malet, racontant l'aventure d'un intérimaire dans un entrepôt de Montélimar, l'acteur américain est à la fête actuellement. 

D'ailleurs, Jeff Bezos, le grand patron, compte parmi les souvenirs de Pierre Lescure : 

Je me souviens enfin de tous les nouveaux rois du virtuel et de la dématérialisation qui souriaient avec un soupçon de commisération, en 2000, aux exposés de Jeff Bezos, le récent créateur d'Amazon. Il se plaignait de ne pas faire assez de marges bénéficiaires et pourtant il persistait, contre leur avis à tous, à vouloir marier la distribution du livre numérique et la distribution des bouquins « à l'ancienne ». Le double modèle coûtait cher.

Bezos a depuis fait son chemin. Il s'est implanté au niveau mondial...et près de chez nous. Lui aussi devra se souvenir de la mesure des choses s'il poursuit, demain, ses projets de tout vendre, de l'alimentaire au culturel. Nous verrons...

Avec qui il partage une vision assez intéressante : celle de mettre l'usager au centre des préoccupations. Qui, comme chez Bezos, sera toujours « le plus raisonnable ». Mais foin de préliminaire, voyons ce que le livre gagnera avec ce rapport. 

Ebook, ebook, ebook, ebook, morne demande

Le livre numérique, encore parent pauvre dans l'offre légale, trouverait des explications dans son indigence de par « la faible demande des lecteurs, liée à un taux d'équipement encore modeste ». Présomptueuse position, qui laisse penser que l'on aurait résolu la question de la poule et de l'oeuf. La seule réalité, c'est l'exigence des internautes : manque de choix et tarifs trop élevés sont des critiques récurrentes, tous secteurs confondus. Notons que les mesures techniques de protection ne sont pas non plus étrangères à l'engouement prudent des consommateurs. Quand on a une fois tenté d'acheter un ebook avec des DRM, le bon sens veut que l'on se garde d'y retourner trop hâtivement.

Or, pour inciter à ne pas céder au chant des sirènes du piratage, l'offre diversifiée est essentielle : 

La situation de la jeunesse, qui développe les pratiques les plus innovantes, mais aussi les plus indifférentes au droit d'auteur, mérite une attention particulière : offrir à la jeunesse une alternative crédible à l'offre illégale n'est sans doute pas une mesure d'une grande portée économique, du moins à court terme, mais jouera un rôle essentiel dans la réconciliation entre industries culturelles et internautes.

Porter le fer sur l'accessibilité est tout de même l'un des premiers éléments pointés par le rapport Patino, sur le livre numérique, présenté en janvier... 2008. À croire que l'on n'a rien inventé de mieux que les missions pour tourner en rond autour d'une clef, plutôt que d'ouvrir la porte. Or, le paradoxe ne s'arrête pas là : si le livre numérique souffre d'un manque d'équipement, selon le rapporteur, « promouvoir l'exploitation numérique des oeuvres » serait un élément majeur - tout en introduisant en parallèle une taxation sur lesdits appareils numériques. 

Toutefois, l'idée d'une « obligation d'exploitation », telle qu'elle existe par ailleurs dans l'accord-cadre auteur-éditeur, signé par le CPE et le SNE offre des perspectives réjouissantes. 

Patrimoine et pouvoirs publics

Concernant la valorisation du patrimoine, c'est vers les pouvoirs publics que les éditeurs se tourneront. 

Il conviendrait, à cet égard, de distinguer plus nettement les œuvres offrant des perspectives de rentabilité, dont la numérisation peut être soutenue sous la forme d'avances remboursables, et les œuvres au potentiel commercial limité mais à fort intérêt patrimonial, pour lesquelles l'octroi de subventions s'avère justifié.

La mise en œuvre de ces programmes de numérisation suppose, au préalable, de mieux évaluer l'étendue des besoins (nombre d'œuvres à numériser, coûts afférents) et de définir des corpus prioritaires selon des critères d'intérêt patrimonial et de fragilité des supports.

Un point à saluer, puisque c'est là tout l'enjeu de la machine à torture que peut être ReLIRE. En décidant d'une numérisation de 500.000 oeuvres dans des conditions des plus étranges, cette législation s'est pris les pieds dans le tapis de ses bonnes intentions, en se dotant d'outil de réalisation contestable. Mais plus encore, en espérant une rentabilité que d'aucuns prédisent aux alentours de l'an 3094, elle a voulu jouer à la grenouille qui souhaitait être aussi grosse que le boeuf. Problème : cela s'opère avec des fonds publics...

D'autre part, le modèle ReLIRE semble avoir capté l'attention du rapporteur, qui le citerait presque en exemple de bonne conduite.

Pierre Lescure et Aurélie Filippetti, lors de la conférence de presse

Crédit ActuaLitté

Un point sur la TVA, et la distorsion de concurrence induite sur le livre, un autre sur le manque de crédits accordés au CNL pour prendre en compte les besoins des acteurs et l'on replonge rapidement dans les propos du rapport Patino. 

Un catalogue numérique en bibliothèque

Arrêtons-nous un instant sur l'offre numérique en bibliothèque. Alors que pour l'heure, celle-ci est pour le moins inexistante, et reconnaissant la « faiblesse de l'offre des éditeurs, et des distributeurs ainsi qu'à l'hétérogénéité des modèles économiques et des dispositifs techniques utilisés, les bibliothèques peinent à proposer à leurs usagers une offre numérique large, variée et cohérente ». Cela dit, pour une fois, le livre n'est pas le plus mal loti. Et la mission de prôner alors « une coexistence harmonieuse entre l'offre marchande et l'offre en bibliothèque », qui rendrait sa place à chacun - sécurité pour les ayants droit et catalogue pour les usagers.

La mission propose donc de clarifier le cadre juridique de l'offre numérique en bibliothèque, à travers une gestion collective volontaire que les éditeurs français devraient être incités à mettre en place. Le développement d'offres reposant sur un contrôle d'accès à l'abonnement (plutôt qu'au fichier) et des DRM de type “tatouage numérique” devrait être encouragé.

Les éditeurs devraient être tenus de proposer une offreclaire, transparente et non discriminatoire spécifique en direction des bibliothèques. Enfin, il est souhaitable d'inscrire, dans les dispositifs d'aide publique, une incitation au développement de l'offre numérique en bibliothèque.

Pour autant, on reconnaît que la présence de DRM, ou Mesures Techniques de Protection (MTP) nuit passablement à l'expérience utilisateur, et que le livre en souffre clairement. Raison pour laquelle Pierre Lescure prône pour une « régulation des MTP renforcée », ainsi qu'une nécessaire clarification du « cadre juridique applicable ». Pour ce faire, l'une des solutions passerait par « le développement de standards ouverts ». Autrement dit du format EPUB partout ?

Autre paradoxe, et non des moindres, en optant sur une taxe des appareils, la mission fait preuve, certes, de réalisme, mais induit une perte de la valeur même des oeuvres - que l'on appelle aujourd'hui contenus. Or, l'écosystème numérique tend, par sa nature, à dévaloriser spontanément les contenus. Le règne du matériel, ou hardware, n'est pas loin - raison pour laquelle c'est celui-ci que l'on propose de taxer. Ainsi, la compensation permettra de financer la création, ou comment trouver une variante à la taxe Google, tout en déportant les problèmes. Cela dit, la mission tacle l'accord passé entre la presse et Google, considérant qu'il s'agit là d'une réponse transitoire, et pas d'une révision dans le transfert des valeurs. 

Régulation, diffusion et échanges non marchands

L'autre enjeu de la rémunération découle de la force régulatrice des pouvoirs publics. Ce fut le cas dans le livre avec le Prix unique du livre numérique. Mais in extenso, le rapport envisage de réguler « les rapports contractuels » entre producteurs d'oeuvres et diffuseurs. Un encadrement nécessaire, mais qui risque de ne pas être du goût du libéralisme bruxellois. 

Enfin, si l'autoédition retient un instant l'attention du rapporteur, c'est pour lui préférer la création de coopératives d'édition numérique, qui garantiraient « un meilleur partage de la valeur ». Et de noter que les contrats d'édition numérique, s'ils proposent un pourcentage plus élevé, ne fournissent finalement qu'une rémunération moindre, attendu que le prix de vente public est inférieur. L'idée de « garantir aux auteurs et aux artistes interprètes un intéressement juste et équitable aux fruits de ces exploitations », fera clairement rougir de plaisirs les sociétés de gestion de droits. Pourtant, nous en sommes encore loin. 

On regrettera que la « légalisation des échanges non marchands » soit si rapidement balayée par la Mission, comme posant « un trop grand nombre d'obstacles juridiques, économiques et pratiques ». Les solutions existent pourtant, et ne demanderaient qu'à être éprouvées in vivo pour démontrer leur faisabilité : si le rapporteur ne souhaite écarter « aucun modèle », il se montre trop rapidement frileux à vérifier ceux que l'on propose depuis plus de dix ans maintenant. 

Le monde pédagogique à la rencontre du Creative Commons

Dans le domaine de la scolarité, la Mission va faire grincer des dents le Syndicat national de l'édition. L'exception pédagogique « dans sa rédaction actuelle, ne permet pas aux enseignants et aux chercheurs de tirer pleinement parti des opportunités offertes par les nouvelles technologies ».

Le projet de loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République, qui prévoit la réintégration des œuvres numériques de l'écrit dans le champ de l'exception pédagogique, constituera de ce point de vue une avancée certaine. La rédaction retenue devrait veiller à ne pas préjuger de l'évolution des pratiques pédagogiques liée à l'apparition de nouveaux outils technologiques, et à ne pas entraver les pratiques collaboratives.

En outre, pour simplifier et sécuriser les pratiques des enseignants, tout en les encadrant et en assurant aux ayants droit une juste rémunération, la réforme législative devrait être complétée par la mise en place d'une gestion collective obligatoire couvrant l'ensemble des usages pédagogiques, qu'ils relèvent ou non du champ de l'exception légale. Les pratiques des enseignants s'en trouveraient simplifiées, puisqu'ils ne seraient plus tenus de vérifier au cas par cas que les œuvres utilisées sont bien couvertes par les accords.

Et d'évoquer la publication en creative commons des oeuvres, tout en soulignant l'importance du développement d'une offre de manuels scolaires Open Source. 

Numérisation du domaine public

Vient enfin la grande question de la numérisation des oeuvres du domaine public. Pierre Lescure s'était déjà prononcé sur cette question, considérant les dérives que les partenariats public privé pouvaient engendrer. 

En contrepartie, de la prise en charge de tout ou partie des coûts de la numérisation, les partenaires privés obtiennent sur l'exploitation des œuvres numérisées une exclusivité commerciale partielle ou totale. Les exclusivités ainsi accordées aux prestataires privés peuvent, lorsqu'elles sont d'une durée excessive, favoriser l'apparition de positions dominantes ou de monopoles, entraver l'accès gratuit aux œuvres du domaine public, voire restreindre leur utilisation. 

Dans ce contexte, alors que la durée de protection des droits s'allonge et ralentit l'accroissement du domaine public, il est essentiel de protéger et de valoriser le domaine public numérique. Cela suppose, d'abord, de lui donner une définition positive et de clarifier son périmètre, en facilitant l'accès aux métadonnées. Par ailleurs, la loi doit empêcher que la simple reproduction numérique, sans ajout de services nouveaux, donne lieu à l'apparition de nouveaux droits exclusifs, au titre du droit de la propriété intellectuelle ou de droits connexes, tel le droit des bases de données.

Moralité : encadrer le recours aux PPP et les exclusivités qui en découlent devient essentiel, pour assurer l'accès le plus vaste possible aux ouvrages du domaine public, sans pour autant les finances publiques avec leur numérisation.

La vente de services à valeur ajoutée, qui enrichissent l'accès aux œuvres brutes, permet de dégager des ressources financières qui compensent partiellement les coûts de numérisation sans pour autant restreindre l'accès aux œuvres elles-mêmes. Les externalités positives économiques et sociales générées par la mise à disposition des œuvres du domaine public doivent également être prises en compte dans l'analyse de l'équilibre financier des opérations de numérisation, conformément aux principes de l'Open Data.

Le président de la BnF appréciera l'attention.

La ministre de la Culture, essayant le Kobo

En guise de conclusion, voici les projections concernant le livre numérique 

Il paraît acquis que le livre numérique va continuer de progresser, notamment sous l'effet de la hausse du taux d'équipement des Français en liseuses et tablettes, et de l'élargissement des catalogues disponibles. Toutefois, alors que certains prédisent à terme un basculement similaire à celui anticipé dans la musique et dans l'audiovisuel, d'autres estiment que le marché numérique du livre va finir par plafonner, par exemple autour de 20 ou 30 % des ventes. Ces prévisions se fondent sur plusieurs arguments : le poids des habitudes culturelles des Français; la densité du réseau des librairies et des bibliothèques ; le soutien des pouvoirs publics au livre imprimé et aux librairies.

Et pour le dessert, nous vous proposons...

Les propositions de la mission sur le domaine du livre numérique sont cependant nombreuses, ou du moins peut-on considérer que le secteur est amplement couvert par les recommandations qui sont faites. De même, on notera que les récentes avancées, notamment sur l'accord auteurs-éditeurs, ont su inspirer le rapporteur. En voici les principales. 

1. Conduire des négociations avec les organisations représentatives, afin d'établir des codes des usages, destinés à être étendus par arrêté, en vue de consacrer le numérique comme un mode principal d'exploitation des œuvres, définir les conditions d'une obligation d'exploitation numérique permanente et suivie et articuler les obligations d'exploitation physique et numérique.
2. Conditionner la délivrance des aides publiques à la création ou à la numérisation à la garantie de la disponibilité de l'œuvre sur au moins un service culturel numérique conventionné.
3. Conduire des négociations avec les organisations représentatives, sous l'égide du ministère de la culture et de la communication et du CSPLA, afin de mettre en œuvre une gestion collective obligatoire pour les œuvres indisponibles dans tous les secteurs culturels.
4. S'agissant de la numérisation des œuvres dont l'exploitation offre des perspectives de rentabilité, privilégier la mobilisation de l'IFCIC, sous la forme d'avances remboursables.
5. S'agissant de la numérisation d'œuvres au potentiel commercial limité mais à fort intérêt patrimonial, mobiliser les ressources du compte de soutien à la transition numérique, sous la forme de subventions. Des corpus prioritaires devraient à ce titre être définis selon des critères d'intérêt patrimonial et de fragilité des supports.

Notons que le cas d'oeuvres n'étant ni clairement dans l'un ni dans l'autre domaine pourra bénéficier d'une troisième voie.

10. Veiller au respect de l'échéance du 1er janvier 2015 pour l'application de la règle du pays du consommateur en matière de TVA sur les services en ligne.
12. Clarifier les marchés pertinents pour l'application du droit de la concurrence, en saisissant les autorités françaises et communautaires compétentes.

23. Inciter les éditeurs à mettre en place, sur une base volontaire, une gestion collective des usages numériques en bibliothèque. A défaut, ouvrir une réflexion à l'échelle communautaire, en vue d'une éventuelle révision des directives 2001/29 et 2006/115.
24. Encourager le développement d'offres en bibliothèque reposant sur un contrôle d'accès à l'abonnement et sur des DRM de type “tatouage numérique” et modifier la loi sur le prix unique du livre numérique pour obliger les éditeurs à proposer une offre claire, transparente et non discriminatoire spécifique en direction des bibliothèques.
25. Inscrire dans les dispositifs d'aide publique une incitation au développement de l'offre numérique en bibliothèque.

27. Promouvoir l'interopérabilité : clarifier l'articulation entre MTP et interopérabilité ; ouvrir aux associations de consommateurs la possibilité de saisir le régulateur ; encourager à l'utilisation de formats ouverts ; soutenir les initiatives destinées à promouvoir l'interopérabilité des droits numériques ; veiller à une application stricte du droit de la concurrence.

31. Prévoir, dans le code de la propriété intellectuelle, des accords collectifs relatifs à la rémunération des auteurs et des artistes au titre de l'exploitation en ligne, étendus à l'ensemble du secteur par arrêté, qui fixeraient le taux minimum et les modalités de calcul de l'assiette.
32. Mandater les sociétés de gestion collective d'auteurs et d'artistes pour gérer les rémunérations dues au titre de l'exploitation en ligne.

48. Instaurer une taxe sur les appareils connectés permettant de stocker ou de lire des contenus culturels.
49. Créer un compte d'affectation spéciale auquel le produit de cette taxe serait affecté et qui financerait des actions de soutien à la transition numérique des industries culturelles (voire, à terme, l'indemnisation des ayants droit au titre de la copie privée).
50. Renforcer l'animation des DRAC concernant le soutien à l'art multimédia et numérique, mobiliser plus systématiquement le correspondant DiCréAM et définir des orientations nationales sous la forme d'une circulaire ministérielle.

Nous préférons évoquer le point 53, évoquant la question du crowdfunding et du cadre juridique applicable, ainsi que le statut fiscal des contributions collectées, sans pour autant le relier strictement aux éléments propres au livre. De même pour le point 54 qui évoque la « légalisation des échanges non marchands ».

61. Inscrire la sensibilisation au droit d'auteur et aux pratiques culturelles en ligne dans l'éducation artistique et culturelle et dans l'éducation aux médias.
62. Evaluer la faisabilité technique d'un dispositif de détection des sites miroirs, qui serait mis en œuvre par l'autorité administrative sous le contrôle du juge, pour garantir l'exécution durable de décisions de justice.
63. Promouvoir, à l'échelle européenne, une réflexion d'ensemble sur le rôle des intermédiaires de l'Internet dans la prévention et la cessation des comportements délictueux ou criminels sur Internet.
64. Encourager la prise en compte, dans les conditions générales d'utilisation des services d'hébergement, de la protection des droits de propriété intellectuelle.
65. Lancer, dans chaque secteur, une initiative mutualisée, associant les ayants droit et l'organismes public chargé du dépôt légal, pour faciliter la détection des contenus protégés diffusés sur Internet, grâce à des bases d'empreintes et des outils de reconnaissance automatique.
66. Inviter les principaux moteurs de recherche et réseaux sociaux à adopter un code de bonne conduite relatif au déréférencement des liens et des sites contrefaisants.

D'autres points concernant la protection des oeuvres suivent, nous ne citons que les principales.

70. Redéfinir l'exception pédagogique pour y intégrer les usages numériques, sans préjuger de l'évolution des pratiques pédagogiques et des outils techniques, ni entraver les pratiques collaboratives.
71. Inciter les enseignants à mettre à disposition les ressources numériques qu'ils produisent sous licence Creative Commons et encourager le développement de manuels pédagogiques sous licence libre.
72. Mettre en place une gestion collective obligatoire couvrant l'ensemble des œuvres et l'ensemble des utilisations pédagogiques, couvertes ou non par l'exception légale.
73. Assurer l'effectivité de l'exception handicap : garantir la fourniture aux organismes transcripteurs de fichiers répondant à des standards non seulement ouverts mais également adaptables, permettant la production de fichiers adaptés aux contraintes des personnes handicapées ; conditionner les aides à la numérisation au dépôt sur la plateforme PLATON, par le bénéficiaire de l'aide, du fichier source de l'ouvrage numérisé ; soutenir les investissements des organismes agréés dans les technologies de conversion et encourager la mutualisation des outils ainsi développés ; créer une base unifiée, accessible aux organismes agréés et aux particuliers, recensant l'ensemble des ouvrages adaptés.
74. Renforcer la protection du domaine public dans l'univers numérique : établir dans le code de la propriété intellectuelle une définition positive du domaine public ; indiquer que les reproductions fidèles d'œuvres du domaine public appartiennent aussi au domaine public, et affirmer la prééminence du domaine public sur les droits connexes.
75. Valoriser le domaine public numérique sans en restreindre la diffusion : encadrer les exclusivités prévues dans les partenariats public – privé de numérisation ; encourager des politiques de valorisation fondées sur l'éditorialisation et sur les services à valeur ajoutée.
76. Amender le code de la propriété intellectuelle pour permettre aux auteurs d'autoriser par avance l'adaptation de leurs œuvres et de les verser par anticipation dans le domaine public.
77. Encourager les SPRD, lors du renouvellement de leur agrément, à prévoir dans leurs statuts la possibilité pour leurs membres de placer des œuvres de leur répertoire sous licences libres et à proposer à leurs sociétaires des sessions de formation sur le recours aux licences libres.
78. Promouvoir l'utilisation de licences libres dans les projets bénéficiant de subventions publiques, par exemple en fixant un quota minimal d'œuvres devant être mis à disposition sous licence libre.
79. Créer, sous l'égide des organismes gestionnaires du dépôt légal, et en partenariat avec les sociétés de gestion collective et les organisations professionnelles, des registres ouverts de métadonnées. Lancer une étude de faisabilité et proposer aux parties prenantes une démarche en deux temps: 1) Création d'un portail d'identification des œuvres et des ayants droit ; 2) Elaboration de mécanismes d'octroi simplifié d'autorisation.
80. Conditionner toute aide publique à la production et à la numérisation à la fourniture des métadonnées respectant le format proposé par le gestionnaire du registre.

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Podcast Métiers du livre : de l'importance de la communication

En partenariat avec Dlivrable, ActuaLitté vous propose de retrouver une série de podcasts autour des métiers du livre. Dans ce deuxième épisode, il est question de la communication entre les différents acteurs du livre, élément d’autant plus important que la profession est structurée et fractionnée en des métiers différents, avec leur(s) temporalité(s) et préoccupations propres.

02/03/2021, 08:57

ActuaLitté

La vente de livres en recul chez Fnac sur l'année 2020

Les résultats finaux du groupe Fnac/Darty rejoignent les projections avancées fin janvier : avec 7,491 milliards € de chiffre d’affaires en 2021, les enseignes rosissent. 1,9 % de croissance en données publiées et 0,6 en données comparables. Le tout avec un 4e trimestre qui enregistre 9,6 % de mieux, en données comparables. 

23/02/2021, 18:39

ActuaLitté

Podcast Métiers du livre, avec Dlivrable : préparer un livre

Coraline Passet, fondatrice de Dlivrable, propose de mettre ses années de responsable commerciale à profit pour de petites structures. Dans une série de podcasts, à l’attention des professionnels, elle passe en revue les différentes étapes de la mise en vente, avec cette perspective : « Ne pas simplement sortir en librairie, mais exister le plus longtemps possible. » Ce premier épisode aborde la question de l’échelle et du temps dans le monde du livre.

23/02/2021, 09:55

ActuaLitté

L'Amant de Duras n'est pas le prix Goncourt le plus vendu 

FACT CHECKING– La presse aurait-elle commis un impair, en suivant aveuglément l’Agence France Presse ? De son petit nom, l’AFP, qui alimente des milliers de rédactions partout dans le monde, diffusait sur les canaux francophones une intéressante dépêche. « L’Anomalie devient le deuxième Goncourt le plus vendu de l’histoire », pouvait-on lire. Message communiqué par les éditions Gallimard, pour saluer les ventes du roman d’Hervé Le Tellier. Mais avec une petite boulette à la clef.

22/02/2021, 16:34

ActuaLitté

Pour une réglementation du prix de vente des livres au Québec

Voilà près de dix ans que le sujet n’avait pas montré le bout de son marque-page : un prix unique du livre au Québec, en 2013, tout le monde en parlait, mais le gouvernement de Philippe Couillard en juin 2014 décidait de balayer la mesure. Pourtant, la ministre de la Culture de l’époque, Hélène David, avait promis une réflexion : ce furent des mesures ciblées à la place… au grand désespoir des professionnels. Un nouvel espoir est-il permis ?

22/02/2021, 12:57

ActuaLitté

La maison de disque Audiogram rachetée par Québecor

Premier groupe d’édition, incluant la diffusion et la distribution d’ouvrages en langue française au Canada, Québecor avance un peu plus encore dans l’industrie musicale. L’entreprise, via sa filiale Sports et divertissement, annonce l’acquisition de la maison de disques Audiogram. Une autre facette de la concentration et de la diversification de la société. 

11/02/2021, 10:23

ActuaLitté

2021 représentera un “véritable défi logistique” pour la livraison de livres

Le diffuseur et distributeur Harmonia Mundi se prépare à une année difficile. Avec plus d’un milliard de colis livrés au cours de 2020, les transporteurs partenaires ont « connu des perturbations ». De ce fait, la structure choisit de « revoir et adapter » les usages, « afin de répondre à vos attentes légitimes », indique-t-elle dans un courrier aux librairies.

03/02/2021, 16:57

ActuaLitté

Amazon : Jeff Bezos quitte le devant de la scène 

Fini, pour le milliardaire âgé de 57 ans : Jeff Bezos ne sera bientôt plus le CEO, laissant sa place à Andy Jassy, actuellement responsable de Amazon Web Service, ou AWS. Le fondateur de l’entreprise de cybercommerce a annoncé qu’il quitterait ses fonctions au troisième trimestre 2021. Il conservera toutefois un poste de président exécutif, au sein du conseil d’administration.

03/02/2021, 08:11

ActuaLitté

Données bibliographiques : la BTLF s’associe à Booknet Canada

Désireuse d’offrir à ses abonnés un outil de recherche et de gestion de l’information répondant plus adéquatement aux besoins spécifiques de la chaîne du livre, la BTLF est heureuse d’annoncer son association avec BookNet Canada pour l’hébergement de Memento 3, qui sera lancé en janvier 2022.

02/02/2021, 09:38

ActuaLitté

Nadine Perreault nommée directrice générale de Diffusion Dimedia

Le conseil d'administration de Diffusion Dimedia, société de distribution et de diffusion de livres en langue française au Québec et au Canada, annonce la nomination de Nadine Perreault au poste de directrice générale. Celle-ci fait suite au départ à la retraite de Serge Théroux le 31 décembre dernier, après 45 ans au service de Dimedia.

26/01/2021, 15:52

ActuaLitté

Dilibel reste en Belgique pour “privilégier la qualité de service de proximité“

L’instauration du prix unique du livre en Belgique n’allait pas sans poser quelques interrogations aux libraires. Si la majorité des groupes français officiant outre-Quiévrain ont appliqué une tarification unique entre France et Belgique, le groupe Hachette Livre faisait de la résistance. Et le Syndicat des Libraires francophones de Belgique faisait les gros yeux, menaçant même de boycott, à demi-mot. 

21/01/2021, 18:35

ActuaLitté

En 2019, Amazon France enregistrait près de 3 accidents du travail par jour

Depuis son ouvrage de 2013, En Amazonie. Infiltré dans le “meilleur des mondes”, le journaliste Jean-Baptiste Malet détaille le fonctionnement de la société de Jeff Bezos en France. Et ailleurs. Il vient de publier dans L’Humanité un nouvel article, faisant état de révélations sur les « données statistiques pourtant élémentaires concernant les conditions de travail dans les entrepôts français ». Un véritable choc. 

21/01/2021, 10:26

ActuaLitté

En conflit avec Cyber Scribe, Dilicom renonce à facturer les éditeurs en 2021

La structure Dilicom, pointée par son partenaire CyberScribe, n’avait pas encore pris officiellement la parole. Pourtant mise en cause, la directrice générale, Véronique Backert vient d’adresser aux éditeurs un email apportant plusieurs précisions sur le conflit ouvert. Précisant par ailleurs que la rupture qui intervient entre les sociétés n’a « pas à être mise selon moi sur la place publique ».

20/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

France : libraires et éditeurs en première ligne d'une prise d'otage

Bisbille dans l’interprofession ? De toute évidence : la société Cyber Scribe, connue par ses services de référencements d’ouvrages pour les petites maisons et éditeurs autodistribués, fait les frais d’une colère de Dilicom. Dans un courrier émanant de la directrice générale, Véronique Backert, les clients découvrent un changement contractuel majeur : l’obligation de passer par Dilicom pour assurer « le référencement de vos titres dans le FEL et pour la transmission des commandes ». 

14/01/2021, 08:51

ActuaLitté

Editis : “Toutes les branches d'Interforum n’ont pas une santé financière égale”

Les changements qui se profilent pour 2021 au sein de la filiale diffusion-distribution d’Editis ont provoqué de vives réactions. Certains, inéluctables, d’autres laissant les partenaires sociaux interrogatifs. D’un côté, le départ des maisons Le Seuil et La Martinière, qui ne devait intervenir qu’en 2024. De l'autre, la fermeture des trois salles de ventes, lieux d’accueil privilégiés pour les libraires.

06/01/2021, 15:02

ActuaLitté

Interforum ferme trois salles de vente, MDS diffusera Seuil/ La Martinière en janvier 2022

L’année commence fort pour la filiale diffusion-distribution Interforum. Au terme d’une série de réunions survenues ce 5 janvier, plusieurs lignes de force se dégagent… à commencer par un Plan de Sauvegarde de l’Emploi. En cause, les mouvements qui sont à venir, avec le départ des fonds La Martinière groupe, incluant Le Seuil. Si les maisons d’édition avaient rejoint le giron de Média Participations en 2017, la diffusion-distribution restait chez Interforum, théoriquement jusqu’au terme du contrat de 2024. Mais plus pour longtemps.

05/01/2021, 18:06

ActuaLitté

Des mangas érotiques, retirés de la vente chez Amazon ?

Apparemment, tous les mangas ne sont pas bons à vendre chez Amazon. Le géant en ligne a expulsé de ses étagères des titres avec un genre en commun, le ecchi. Autrement dit, tout ce qui a une connotation sexuelle. Cachez-moi ce sein que je ne saurais voir ? Pour le moment, personne ne se prononce officiellement.

18/12/2020, 12:40

ActuaLitté

Des livres plus facilement pour les commerces de proximité

Le groupe de distribution NAP, qui anime le réseau Maison de la Presse, dispose de 1350 points de vente en France. Et revendique quelque 800.000 clients chaque jour. Il annonce avoir mis en place « une solution d’approvisionnement inédite » permettant aux commerçants de proximité de commander 38 000 références de livres, expédiées sous 24 à 48 heures partout en France.

11/12/2020, 17:22

ActuaLitté

Les éditeurs demandent à Apple une meilleure remise sur les ebooks

Janvier 2021 marquera un grand tournant dans le monde de l’application : en effet, Apple va baisser le montant de la commission prise sur toutes les ventes réalisées via l’App Store. Passant de 30 % à 15 %, l’entreprise espère ainsi calmer la grogne ambiante, qui accuse la firme à la Pomme de croquer à trop grandes dents dans le business des développeurs. La remarque a été entendue… et suivie.

07/12/2020, 17:18

ActuaLitté

20 millions € pour Relay@ADP, avec un prêt garanti par l'État

La société Relay@ADP, détenue à 49 % par Aéroports de Paris, à 49 % par Lagardère Travel Retail et à 2 % par Société de Distribution Aéroportuaire, responsable des activités de presse et de librairie dans les aéroports de Paris, contractera un prêt de 20 millions € auprès de BNP Paribas. La garantie de l'État est assurée, par un arrêté du 1er décembre dernier.

04/12/2020, 09:54

ActuaLitté

Livr&co, la librairie en ligne qui assure une traçabilité des livres

S'il devient de plus en plus simple de s'informer pour consommer de manière écoresponsable, le lecteur se trouve parfois assez dépourvu. Les livres signalent généralement où leur impression a été réalisée, mais la librairie en ligne Livr&co souhaite faciliter les choix écoresponsables des lecteurs. Pour ce faire, la plateforme propose une traçabilité complète des livres...

02/12/2020, 12:36

ActuaLitté

Black Friday : des employés d'Amazon en grève dans plusieurs pays

Derrière le slogan-hashtag #MakeAmazonPay, des travailleurs employés par Amazon dans plusieurs pays vont coordonner des actions de grève pour le Black Friday, jour de promotions organisé ce 27 novembre 2020 dans plusieurs pays et le 4 décembre prochain en France. Cette journée, traditionnellement très profitable pour Amazon, sera marquée par des actions aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Belgique, au Mexique ou encore au Bangladesh. Et peut-être en France...

27/11/2020, 10:23

ActuaLitté

Liz et Grimm, des contes défaits, sous les voix de Féfé et Mélodie Orru

Destinée aux enfants à partir de 7 ans, portée par la petite Liz et son grand copain, le chat Grimm, la série les emmène dans le monde revisité des contes de fées, pour les aider à surmonter leurs grandes peurs et leurs petits tracas. Une collection inédite de livres audio jeunesse aux éditions Lizzie : les contes de fées remis au goût du jour.

25/11/2020, 17:03

ActuaLitté

Les éditions Leduc rachètent la marque de papeterie Le Papier fait de la Résistance

Les éditions Leduc (groupe Albin Michel) annoncent l'acquisition de la marque de papeterie lyonnaise Le Papier fait de la Résistance, fondée en 2013 par Nicolas Guillemot. Calepins, cahiers, pochettes sont conçus par cette marque, qui s'est fait une spécialité des collaborations avec des maisons de haute couture comme Kenzo, Chanel ou le groupe LVMH.

24/11/2020, 11:50

ActuaLitté

Anticiper les achats de livres pour Noël : la Belgique se mobilise

À compter du 30 octobre, la Belgique est entrée dans une nouvelle phase de confinement, déclarée par le Premier ministre, Alexander De Croo. Pour une durée de six semaines au moins, nos voisins d’outre-Quiévrain allaient vivre à domicile. Avec quelques aménagements toutefois en regard de la situation française.

23/11/2020, 13:55

ActuaLitté

Macron : assouplir, ou la valse Covid en trois temps

Pas de déclarations fracassantes avant son allocution du 24 novembre : Emmanuel Macron prépare les Français à plusieurs scénarios. Mais un seul reste assuré : pas de déconfinement précipité, comme le confirme le ministre de la Santé, Olivier Véran. 

22/11/2020, 13:07

ActuaLitté

Les Jeux olympiques de Paris 2024 recherchent des éditeurs, pour différents projets

Bon an mal an, les Jeux olympiques de Paris 2024 se préparent : un grand événement sportif, qui suppose aussi l'investissement de sommes démesurées, dans l'organisation et diverses opérations. Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 lance un appel à manifestation d'intérêt auprès des éditeurs, pour l'exploitation de la licence Paris 2024 dans plusieurs catégories éditoriales.

20/11/2020, 09:51

ActuaLitté

Des livres en Ehpad : Korian, partenaire trop particulier pour les libraires ?

Toutes les librairies se valent-elles ? À l’heure du second confinement français, où le conseil de libraire a laissé place au retrait en magasin, on s’interroge. Amazon, l’épouvantail habituel, reste brandi comme il se doit, et la France est parvenue à empêcher la vente de livres dans les supermarchés et autres Fnac, pour ne pas concurrencer le click and collect des établissements. Mais ensuite, quoi ?

19/11/2020, 16:08

ActuaLitté

Un nouveau cadre légal pour accompagner l'industrie du livre en Italie

À l’occasion de la conférence de presse de #ioleggoperché — le principal événement de promotion de la lecture en Italie — le ministre de la Culture annonce qu’il travaille à une loi pour réglementer la filière italienne du livre. L’AIE (Association des éditeurs italiens) s’en réjouit et confirme son soutien. 

19/11/2020, 11:31

ActuaLitté

La fronde française : Pour un Noël sans Amazon

Passera-t-on Noël au balcon, mais sans Amazon ? Par une pétition adressée au Père Noël, sous la forme d’une lettre assez classique, un collectif en appelle à boycotter la firme américaine. Initiée par Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire (ex-LREM), elle entend réaffirmer la nécessité d’un commerce de proximité, plus que d’un géant du net…

17/11/2020, 16:49

ActuaLitté

Pour une littérature qui a la frite : “Lisez-vous le belge ?”

C’est inédit dans le monde du livre belge : des éditeurs et éditrices aux auteurs et autrices, en passant par les libraires et les bibliothécaires, l’ensemble du secteur se mobilise à l’occasion d’une campagne de promotion du livre belge francophone. Celle-ci s’étendra du 16 novembre au 25 décembre et posera à tous et toutes une question simple, mais primordiale : « Lisez-vous le belge ? ».

17/11/2020, 12:53

ActuaLitté

Italie : faillite du plus ancien éditeur de dictionnaires et d'encyclopédies

UTET Grandi Opere (Grandes Œuvres) — la branche de la maison d’édition UTET, fondée en 1791 à Turin – spécialisée dans les dictionnaires, les encyclopédies et les beaux livres — a fait faillite. Une conséquence de la crise sanitaire et économique due à la pandémie de Covid-19 ?

17/11/2020, 11:07

ActuaLitté

Amertume et inquiétude : l'occasion manquée pour les librairies

Après les annonces de Jean Castex, Premier ministre, le Syndicat de la librairie française fait état d'une déception non feinte. Quinze jours de lobbying intense n'auront abouti qu'à l'interdiction de vente de livres dans d'autres espaces – grandes surfaces et enseignes type Fnac. Mais pas à la réouverture des librairies ni l'accueil des clients. Leur message est ici proposé dans son intégralité.

13/11/2020, 21:09

ActuaLitté

Travailleurs noirs et latinos “intentionnellement” mis en danger chez Amazon

Pour effarant que soit le terme de “minorités” il pointe dans une procédure contre le géant du commerce les victimes toutes désignées. Le recours collectif pour discrimination présumée, porté devant le tribunal fédéral de New York, ce 12 novembre en fait amplement état.

13/11/2020, 12:28

ActuaLitté

Confinement : l'édition soutient la librairie, à bonne distance sanitaire

Dès l'hypothèse d'un deuxième confinement posée, accompagnée par la fermeture des commerces, le Syndicat national de l'édition s'est manifesté aux côtés du Syndicat de la librairie française pour réclamer une dérogation pour les libraires. Mais la mobilisation conjointe des deux syndicats patronaux n'aura pas suffi, et voilà les librairies fermées au public pour deux semaines supplémentaires, au moins.

13/11/2020, 12:07

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Valèria Gaillard Francesch et Željka Somun accueillies au Chalet Mauriac

Ce lundi 1er mars a marqué l'ouverture d'une nouvelle saison au Chalet Mauriac, à Saint-Symphorien, en Gironde. Deux traductrices, l'une venant d'Espagne et l'autre de Croatie, sont accueillies, pour ouvrir l'année. Pour la première fois, les résidences cinéma du Chalet Mauriac seront dotées de bourses de création.

02/03/2021, 16:06

ActuaLitté

“Pluralisme”, “neutralité du service public” : une loi pour les bibliothèques

Particulièrement attendue par la profession depuis son dépôt au Sénat le 3 février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert, relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique, est désormais publique. Elle insiste notamment sur les notions de « pluralisme » et de « neutralité du service public » pour définir les principes fondamentaux des bibliothèques.

02/03/2021, 15:44

ActuaLitté

Pour cause d'imagerie raciste, 6 titres du Dr. Seuss retirés des librairies

Aux États-Unis, le Dr. Seuss, Theodor Seuss Geisel (1904-1991) de son vrai nom, est une véritable institution de la littérature pour la jeunesse. Mais même les institutions évoluent : la société Dr. Seuss Enterprises, qui gère le patrimoine de l'écrivain décédé, annonce ainsi la fin des ventes de 6 ouvrages, dont And to Think That I Saw It on Mulberry Street (1937) et If I Ran the Zoo (1950), qui véhiculent une imagerie raciste.

02/03/2021, 13:22

ActuaLitté

Malgré la pandémie, 426 livres traduits du français publiés aux États-Unis en 2021

Pour l'instant, les effets de la pandémie ne font pas encore ressentir sur l'appétence des éditeurs américains pour des ouvrages français : 426 titres seront en effet traduits et publiés en 2021, aux États-Unis, selon le relevé des services culturels de l'ambassade française.

02/03/2021, 12:24

ActuaLitté

Mort du poète jordanien Tayseer Al-Najjar, emprisonné aux Émirats arabes unis

Le poète et journaliste jordanien Tayseer Al-Najjar est décédé le jeudi 18 février dernier à l'âge de 46 ans d'une défaillance cardiaque. Selon sa famille et ses proches, la peine de prison qu'il avait effectuée entre 2016 et 2019 à Alwathba, non loin de la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dabi, serait à l'origine des dégradations de ses conditions de santé.

02/03/2021, 11:25

ActuaLitté

Au Bangladesh, la mort de l'écrivain Mushtaq Ahmed en prison enflamme la population

Emprisonné depuis le mois de mai 2020, reconnu coupable de « diffusion de fausses informations » sur les réseaux sociaux, l'écrivain bangladais Mushtaq Ahmed est décédé le jeudi 25 mars dernier dans sa cellule, à l'âge de 53 ans. Depuis l'annonce de sa mort, une partie de la population est descendue dans la rue, pour critiquer la loi à l'origine de son emprisonnement, qui restreint considérablement les libertés sur internet.

02/03/2021, 10:50

ActuaLitté

La poésie d'Amanda Gorman doit-elle être seulement traduite par une personne noire ?

Depuis ses interventions à l'investiture de Joe Biden, puis au Super Bowl, la poétesse afro-américaine Amanda Gorman jouit d'une popularité exceptionnelle, entraînant un intérêt de l'édition mondiale pour ses textes. Aux Pays-Bas, la traduction d'un recueil de ses poèmes a toutefois créé une polémique : l'éditeur a choisi de confier la traduction à une personne blanche, l'auteur·e Marieke Lucas Rijneveld, une décision critiquée.

02/03/2021, 10:00

ActuaLitté

Ce 8 mars, que “le génie des femmes vous accompagne au quotidien” 

L’appel est moins formel que celui du 18 juin, mais tout aussi enthousiaste : « Transmettons la force et l’énergie créatrice des femmes en célébrant la Journée internationale des droits des femmes avec nos Box du 8 Mars ! » Les éditions des femmes — Antoinette Fouque ont concocté des box de livres, pour cette occasion toute particulière, déclinées à travers 7 thématiques à découvrir.

01/03/2021, 17:44

ActuaLitté

Leïla Slimani, marraine de la 26e édition de la Semaine de la langue française

Rendez-vous de tous les amoureux de la langue française, en France et dans le monde, la Semaine de la langue française et de la Francophonie se tiendra du 13 au 21 mars 2021, prenant cette année un tournant résolument numérique. L’écrivaine et journaliste Leïla Slimani, prix Goncourt en 2016 pour son roman Chanson douce, sera la marraine de cette édition particulière, placée sous le thème d’« Un bol d’air ! »

01/03/2021, 17:42

ActuaLitté

Jonathan Coe, Alessandro Baricco, Umberto Eco : La compagnie des géants

La Compagnie des Géants. Un nom prédestiné pour une nouvelle collection qui s’ouvre avec de tels auteurs. Les trois premiers titres de ces ouvrages, destinés aux 8/12 ans donnent le ton : faire appel à des auteurs d’aujourd’hui pour raconter aux enfants des histoires de leur choix. Dans ce volet jeunesse, l’éditeur revendique une qualité et une ouverture aux ailleurs…

01/03/2021, 17:06

ActuaLitté

Afghanistan : des bibliothèques en mémoire des femmes victimes du terrorisme

En Afghanistan, alors que des négociations sont ouvertes depuis plusieurs mois entre le gouvernement et les talibans, les attentats et autres actes de violence revendiqués ou non par ces derniers, ainsi que les représailles des autorités, font de plus en plus de victimes au sein de la population. Si ces attaques laissent derrière elles des morts et des vies brisées, elles ont motivé l'ouverture de plusieurs bibliothèques, en hommage aux femmes victimes des attentats.

01/03/2021, 16:57

ActuaLitté

Accessibilité des livres : quelles obligations pour les éditeurs ?

L'Acte législatif européen sur l'accessibilité, voté en mars 2019, rendra prochainement obligatoires un certain nombre de points garantissant l'accessibilité aux livres. Il doit entrer en vigueur en 2025, mais les acteurs de la chaine du livre se préparent déjà aux conséquences, dont les éditeurs.

01/03/2021, 15:54

ActuaLitté

E.L. James (Cinquante nuances de Grey) chez Sourcebooks pour valoriser les autrices 

L'autrice E.L. James s'essaye (un peu) à l'édition, à travers un partenariat avec la société Sourcebooks. L'autrice de Cinquante nuances de Grey a confié l'exploitation de l'intégralité de son catalogue à la maison d'édition, qui ouvre à cette occasion une nouvelle filiale dédiée aux récits écrits par des femmes. James ne s'éloigne pas trop de Penguin Random House, puisque le groupe possède 45 % de Sourcebooks.

01/03/2021, 15:11

ActuaLitté

Hachette acquiert un nouvel éditeur de jeux de société, Le Scorpion Masqué

Dans un communiqué, le groupe Hachette annonce l'acquisition de l’éditeur québécois de création de jeux de société Le Scorpion Masqué. Ce rachat intervient quelques semaines après celui de Sorry We Are French, autre studio de création de jeux de société, et Le Scorpion Masqué devient le 4e studio de création et de développement de jeux de société du groupe, avec Studio H et Funnyfox.

01/03/2021, 12:48

ActuaLitté

Des araignées dans la bibliothèque, recluses et... lectrices ?

Plusieurs bâtiments du campus Ann Arbor de l'université du Michigan ont abrité des hôtes légèrement indésirables. Assez peu dangereux, en fin de compte, mais suffisamment pour fermer la bibliothèque, notamment, le temps de la rendre à nouveau sûre. En effet, plusieurs Loxosceles rufescens, ou araignées violonistes, s'étaient installées dans les lieux...

01/03/2021, 11:03

ActuaLitté

L’intervention des bêta-lecteurs dans l’apprentissage de l’écriture créative en ligne

Sur le modèle anglo-saxon sont apparues des plateformes d’écriture en ligne françaises. À la fois outils numériques et réseaux sociaux, elles se sont particulièrement développées depuis les années 2010. Elles proposent un apprentissage de l’écriture créative en plaçant au cœur de leur fonctionnement les bêta-lecteurs. Quel est leur rôle ? Comment s'intègrent-ils dans la chaîne du livre ?

01/03/2021, 10:51

ActuaLitté

Chantier Richelieu de la BnF : des “surcoûts” confirmés, ouverture en 2022

Le 23 février dernier, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a visité le chantier de rénovation du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France. Démarrée en 2010, cette vaste entreprise aurait dû prendre fin en 2017, puis 2021. Avec la crise sanitaire et le premier confinement, l'ouverture du site au public est désormais attendue pour l'été 2022...

01/03/2021, 10:32

ActuaLitté

Selle-sphère et feuillage, un assemblage surréaliste d'objets fait Trésor national

Dans un avis émis le 17 février dernier, la Commission consultative des trésors nationaux juge qu'une sculpture surréaliste d'André Breton, dénommée « selle-sphère et feuillage », doit être considérée comme un trésor national. Cet assemblage d'objets divers sur planche en bois, associant cuir, métal, bois, marbre, verre, tabac, caoutchouc, sable, réalisé en 1931, est le fruit d'une expérience surréaliste autour des « objets à fonctionnement symbolique ».

01/03/2021, 09:52

ActuaLitté

Lutter contre le racisme et pour l'égalité dans les bibliothèques

Des établissements plus inclusifs, des politiques d’acquisitions ouvertes sur de larges champs éditoriaux. Et un refus de la discrimination… pour les bibliothèques l’objectif est limpide, mais sera plus réalisable encore avec une feuille de route précisant les contours de ces mesures et enjeux. La Library Publishing Coalition vient de rendre publics sa déclaration et ses engagements.

27/02/2021, 10:06

ActuaLitté

Libraire passionnée par l'image, Corinne Duchemin est décédée

Libraire indépendante, Corinne Duchemin avait commencé sa carrière à la Fnac, entre 1992 et 2011. Entre-temps, elle avait participé à la création du Festival Visa pour l’image, à Perpignan, entre 2005 et 2012. Depuis, elle était indépendante, animant une librairie éphémère et itinérante. Elle est décédée ce 24 février. 

27/02/2021, 09:58

ActuaLitté

Les librairies enfin essentielles : les commerces autorisés à ouvrir en cas de confinement

Publié ce matin, mais manifestement passé inaperçu avant cette fin de journée, le décret n° 2021-217 du 25 février 2021 apporte quelques modifications sur les commerces autorisés à ouvrir en cas de confinement. Et, ô délicieuse surprise, les librairies sont finalement incluses dans le lot. De quoi réjouir l’interprofession, en cas de confinement partiel — tel que Jean Castex l’a laissé entendre pour les prochains jours.

26/02/2021, 19:22

ActuaLitté

Batman succombe à son tour au jeu vidéo Fortnite

L'éditeur DC Comics annonce la parution, au mois d'avril prochain, d'une mini-série en six épisodes dans laquelle le Chevalier noir et d'autres personnages se retrouvent embarqués dans l'univers du jeu vidéo Fortnite. Celui-ci avait déjà accueilli plusieurs figures de l'univers DC, notamment Aquaman et... Batman, déjà.

26/02/2021, 16:49

ActuaLitté

100 femmes pour une ville

La Ville de Lausanne et les éditions Antipodes publient un ouvrage qui retrace le destin de 100 femmes ayant marqué le développement de la Ville de Lausanne. Illustré par la dessinatrice lausannoise Hélène Becquelin, cet ouvrage est destiné à une large audience. Sa publication s’inscrit parmi les projets de visibilisation des femmes dans l’espace public et la mémoire collective menés par la Ville de Lausanne. 

26/02/2021, 16:48

ActuaLitté

Malgré les résultats de l'édition, le chiffre d'affaires de Lagardère en baisse

Si le chiffre d'affaires de la partie édition du groupe Lagardère tient le choc en 2020 (- 0,4 % par rapport à 2019), le reste des activités fait plonger les résultats du groupe dans son ensemble, à 4,439 milliards €, soit une baisse de 38 % en données comparables par rapport à l'année précédente.

26/02/2021, 15:49

ActuaLitté

Italie et France coordonneront le Community Group de défense des droits des éditeurs

En vue de l’exception au droit d’auteur en matière de fouille de textes et de données via des algorithmes de la part de grandes entreprises technologiques, un nouveau groupe communautaire se prépare. À sa tête, deux États : l’Italie et la France qui piloteront le Community Group, pour protéger les droits des éditeurs.

26/02/2021, 15:11

ActuaLitté

Attaquées en diffamation par Anne Lauvergeon, les éditions Massot interpellent Dupond-Moretti

Peut-on sereinement mener son travail d'éditeur, en publiant des enquêtes fouillées, des documents confidentiels et des informations que certains souhaiteraient secrètes, si l'on risque la citation directe pour diffamation ? Florent Massot, éditeur, répond par la négative, alors que sa structure d'édition fait l'objet d'une plainte d'Anne Lauvergeon : une procédure qui fait suite à la publication d'un ouvrage évoquant l'affaire UraMin. Il en appelle au ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti.

26/02/2021, 14:56

ActuaLitté

“La traduction est un art en soi. Un art des plus difficiles”

Voilà quelques semaines, ActuaLitté présentait l’initiative du Centre tchèque de Paris : l’édition d’un catalogue présentant un panorama de la littérature tchèque en français. Ce dernier est conçu comme une bibliographie commentée, tel un guide qui permettrait de faire un voyage littéraire en Bohême. Le Centre nous a communiqué un texte de Michal Fleischmann, Ambassadeur de la République tchèque en France, pour accompagner cette sortie, ainsi qu'une brève histoire de cet ouvrage.

26/02/2021, 13:18

ActuaLitté

[Droit de réponse] Autoédition : Librinova et Cultura s'expriment sur leur partenariat

La présidente de Librinova, Laure Prételat, a contacté ActuaLitté suite à la publication d’un article concernant le partenariat mis en oeuvre avec Cultura, autour des services d’autopublication et des facturations. Librinova et Cultura souhaitent apporter un droit de réponse à l’article précité à propos de leur collaboration dans le domaine de l’autoédition conformément aux dispositions de l’article 6.IV de Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique et à l’article 13 sur la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

26/02/2021, 12:14

ActuaLitté

Malgré les fermetures, Gibert entend "préserver sa place de leader des librairies indépendantes"

Plus tôt ce mois-ci, nous apprenions que quatre librairies de l’enseigne Gibert Jeune, situées place Saint-Michel à Paris, fermaient leurs portes. Aujourd’hui, la direction du groupe publie un communiqué pour expliquer ce choix. Nous présentons ici ce texte dans son intégralité. 

 

26/02/2021, 12:09

ActuaLitté

Des kits de tests Covid distribués dans des bibliothèques britanniques

Voilà quelques jours que l’Angleterre a présenté un calendrier de déconfinement : Boris Johnson amorcerait une réouverture des commerces non essentiels à compter du 12 avril. Les écoles ouvriraient le bal dès le 8 mars. En attendant, un programme met en place des kits de tests coronavirus dans les bibliothèques publiques.

26/02/2021, 09:48

ActuaLitté

États-Unis : Amazon accusé de réduire au silence les conservateurs      

L’entreprise fait face à une fronde de sénateurs républicains après la suppression d’un ouvrage écrit par un auteur marqué à droite. Dans une lettre adressée à Jeff Bezos, ils affirment que cette décision « signale ouvertement aux Américains conservateurs que leurs opinions ne sont pas les bienvenues sur ses plateformes ».

25/02/2021, 16:45

ActuaLitté

L'Europe dresse un bilan de la pandémie 2020 pour l'industrie du livre

Une étude du Parlement européen, diffusée ce mois, révèle l’impact de la pandémie pour les différents secteurs culturels. Entre les publications manquées, annulées, reportées, les ventes ont été lourdement chahutées. Les confinements sur les différents territoires ont généré une crise immédiate du secteur de l’édition. Avec des répercussions que le Parlement tente de quantifier.

25/02/2021, 16:38

ActuaLitté

Parole démocratisée, critique littéraire et émiettements...

Comme nous le rappelle Jean-Yves Mollier, historien français, spécialiste de l’édition, du livre et de la lecture, souvenons-nous que ces outils de prescription littéraire dématérialisés dont l’influence s’est vue accrue ces derniers mois, « s’ils sont nouveaux dans leurs formes, ne le sont nullement dans leur rôle ». C’est donc bien plus le changement dans le mode de prescription littéraire que la prescription elle-même que nous devons interroger.

25/02/2021, 15:20

ActuaLitté

Le nouvel ouvrage d'Elisabeth Kolbert sera publié en France chez Buchet Chastel

Lauréate du prix Pulitzer en 2015 pour La Sixième Extinction la journaliste du New Yorker, Elisabeth Kolbert vient de publier son nouveau livre, Under a White Sky – The Nature of The Future, (Crown) aux États-Unis. Il sera disponible en français le 16 septembre prochain chez Buchet-Chastel, en coédition avec La Librairie Vuibert. 

25/02/2021, 12:41

ActuaLitté

La Bibliothèque nationale d’Australie confrontée à des problèmes de stockage    

Un récent rapport sur l’organisation de la bibliothèque a mis en lumière plusieurs problèmes au sein de l’établissement. Faute de financement, la Bibliothèque nationale d’Australie risque notamment de faire face à de sérieuses difficultés de stockage. Les services numériques qui pourraient venir répondre à ces soucis sont également pointés du doigt.

25/02/2021, 12:39

ActuaLitté

L'écrivain et critique littéraire Philippe Jaccottet est mort

Le poète, traducteur et critique littéraire suisse Philippe Jaccottet est mort ce mercredi 24 février à l'âge de 95 ans, a annoncé sa famille. À la tête d'une vaste œuvre poétique, son idéal artistique était de produire des textes « contre le vent et l'obscurité ». En tant que traducteur, il s'est confronté aux écrits de Goethe, Hölderlin, ou encore Thomas Mann.

25/02/2021, 12:04