#Economie

Des prix littéraires pourris, pour de bonnes ou mauvaises raisons

L’absence d’Hilary Mantel de la liste Booker Prize fait des vagues. Sa place, qui était semble-t-il assurée, a tout bonnement sauté. Et la présidence du prix se voit contrainte de justifier ses choix, à mesure qu’enfle la polémique.

Le 17/09/2020 à 16:17 par Nicolas Gary

6 Réactions |

Publié le :

17/09/2020 à 16:17

Nicolas Gary

6

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté

Margaret Busby, éditrice britannique, d’origine ghanéenne, milite depuis longtemps pour que l’industrie du livre exprime véritablement une plus grande diversité. Elle avait défendu les choix des jurés, qui étaient ainsi allés dans ce sens.

Et que vive la diversité !

« Chacun de nous porte des jugements à travers le prisme de ce que nous sommes et de ce que nous avons appris ou intériorisé. C’est pourquoi la diversité a toujours été importante. La diversité est une réalité. » Et d’ajouter : « La portée des livres de cette année nous a permis de savourer des narrations habiles, d’être étonnés par ce que des voix inouïes ont à exprimer. »

Mais les détracteurs n’ont pas manqué, à l’instar de Bernardine Evaristo… ni plus ni moins que la colauréate 2019, avec Margaret Atwood. « La sélection est révolutionnaire pour le XXIe siècle. Si vous cherchez de nouvelles perspectives et des narrations inédites, probablement allez-vous puiser parmi les voix les plus sous-représentées ? »

Alors, finalement, ce prix Booker aurait-il un prisme politique désormais affiché ? Certains commentateurs voient ici une approche qui, plutôt que de célébrer les auteurs les plus méritants — comme Mantel, donc —, salue une diversité réelle. 

Le fait est que le Booker Prize a amplement favorisé les hommes, jusqu’à peu : en 2014, un véritable cri poussé par plusieurs autrices déplorait justement cette mise à l’écart systématique des femmes. Or, par extension, toute personne de couleur reprocherait également et sans trop de peine, que ce sont des blancs qui ont remporté le Booker, très largement.

Doit-on en arriver à un jury qui regarderait les ouvrages à l’aveugle ? L’affaire rappelle cette plaisanterie, attribuée à Isabelle Gallimard, quand Bob Dylan avait eu le Prix Nobel. « Il paraît que les jurés reçoivent des livres avec des couvertures noires. Mais quand on reçoit un CD, on comprend qu’il y a une différence, non ? »

Oui, et donc ?

Alors qu’Hilary Mantel ne puisse pas, cette année, empocher une troisième fois le Booker Prize, et laisse donc la place à des auteurs venus d’autres horizons — encore que tous ont la citoyenneté américaine en commun, à l’exception de Tsitsi Dangarembga, zimbabwéenne — quel problème ? D’ailleurs, Mantel a assuré qu’elle arrêtait les fictions historiques : il faudra viser d’autres récompenses désormais. Notons que l'intéressée a eu, pour l'heure, la courtoisie de ne pas jeter d'huile sur le feu...

Gaby Wood, la directrice littéraire de la Booker Prize D-Foundation, l’assure : « Personne ne remporte le prix en raison de ce qu’il est. Un livre gagne pour ce qu’il provoque. Ce qui s’est passé témoigne de la foi des jurés — entre autres choses — envers les premières fictions. Ils ont trouvé que ces écrivains avaient beaucoup à dire, et qu’ils l’avaient fait d’une manière bien plus riche, lors de leur seconde lecture. »

Les soubresauts et convulsions autour du Booker Prize et de ses 50.000 £ de dotation pourraient amuser. Mais peut-être que l’on se penchera (il faudrait une âme bien née) un jour prochain sur la sélection 2020 du prix Renaudot – prix de journalistes par essence. Et l’absence non seulement totale de diversité, mais surtout, la quintessence du copinage et de la cooptation dans l’industrie française.

Un jour, peut-être…

via New York Times, Guardian

illustration : JosepMonter CC 0

6 Commentaires

 

Vae Victis

18/09/2020 à 08:31

Donc si je comprends bien, une fois de plus, un prix n'est fait que pour favoriser des choix politiques : plus de femme, plus de diversité (quelle horreur ce terme...), plus de politiquement correct.
Bref, le scénario, la littérature, le rythme, les bons personnages ne comptent plus. Où à la marge entre sélectionnés de seconde zone (voire de dernière zone, car il faut parfois racler les fonds de tiroirs pour sélectionner des « auteurs » qui rentrent dans les bonnes cases).
Ne venez pas ensuite pleurez qu'il n'y a plus de lecteurs. Un lecteur qui veut lire de la politique s'abonne au Figaro ou à Libé : il n'achète pas un roman.

rez

19/09/2020 à 12:55

je pense que non, que vous ne comprenez pas bien, mais qu'il y a une faute de cela et ce n'est pas la notre: l'utilisation du mot 'politique' comme valise simpliste pour réduire notre vocabulaire (et les possibilités d'aller loin dans nos réflexions). A chaque fois qu'on utilise ce mot là, on finit par créer des dérivés qui ont toujours une signification élastique selon qui l'utilise.

Vu que le monde est un trou assez noir imprégné du patriarcat et d'autres problèmes (et trop de mort(e)s mensuelles pour relativiser), faudrait aussi remettre en question si ces jurés blancs et hommes ont eu vraiment un critère de sélection réceptif à la qualité (dans le bon sens). Je pense que de toute façon ce n'est pas le cas.

Et sinon, un auteur féministe disait, dans son livre 5 ans de métro, que déjà dans les années 90 on entendait que Libé c'est Le Figaro des jeunes. Donc si vouloir de 'la politique' donne ces deux options...

Mitsouko

18/09/2020 à 09:50

Hilary Mantel a déjà eu le Booker deux fois pour ke même livre (le 2eme est la suite du premier). Elle n’allait pas l’avoir encore une troisième fois pour à nouveau le même livre (c’est le 3eme volet de sa trilogie)! Beaucoup plus grave est d’avoir ouvert le prix - le seul qui compte vraiment en Angleterre et a une résonance mondiale beaucoup plus importante que notre Goncourt- aux américains! Ils avaient déjà tous les pays du Commonwealth, des milliers d’auteurs chaque année. Pourquoi y rajouter les États Unis? Est ce que le Pulitzer ou le National Book Award est ouvert aux anglais?? La réponse est NON!

Arthur Magnus

18/09/2020 à 09:54

Bonjour Nicolas Gary !
Comme (il me semble) Vae Victis, je ne suis pas sûr d'avoir compris, à la lecture de votre article, la teneur de la polémique... (au passage, dans le chapô, vous avez écrit "Book" et non "Booker")
"Mantel a assuré qu’elle arrêtait les fictions historiques : il faudra viser d’autres récompenses désormais." : je n'ai pas connaissance que le Booker soit réservé aux fictions historiques. Du moment qu'on écrit des romans de fiction, que celle-ci soit ou non historique, on est éligible au Booker, il me semble.

"(il faudrait une âme bien née)" : je ne doute pas que vous en ayez au sein de la rédaction !

Nicolas Gary

18/09/2020 à 10:18

Bonjour Arthus
Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre d’années passées dans la rédaction. Mais on va chercher, promis.
Du reste, merci pour la coquille.
Concernant la polémique, il faut avouer qu’elle est assez vaine : Comme un précédent commentaire l’a indiqué (merci !), Mantel a déjà eu deux Booker, ça peut aller. Qu’elle soit absente de la sélection au profit d’autres voix est une thématique/problématique/inquiétude très anglosaxoonne.
En revanche, on en parle — je veux dire : on n’a pas peur de soulever le débat. Qui dans notre beau plateau de fromages de pays a soulevé les sujets qui fâchent sur les sélections de prix de cette année ? Leurs interrogations vs notre silence mettent en perspective quelque chose. Je creuse le sujet. Et j’y reviendrai (pas nécessairement sur l’angle polémique d’ailleurs).
Pour ce qui est des fictions historiques, je vais revoir cela, vous me posez une colle. Je vous en remercie.

Quant à Brennos, la légende est souvent bien courte dans l’esprit : on se souvient fort bien de la razzia des Gaulois sur Rome. Et de ces oies de Junon ! On oublie en revanche la branlée (pardon du terme), que les Romains mirent quelque temps plus tard aux troupes de Brennos.
Vae victis est aussi un avertissement aux vainqueurs : le sort est facétieux, et retourne sa veste sans crier gare.

Vae Victis

19/09/2020 à 08:49

Merci de vos éclaircissements.
En ce qui concerne Brennus (je préfère la version latine), je pense que la formule est plutôt très moderne, au sens de « c'est la loi du plus fort qui prévaut » ou bien une version moderne plus subtile « l'histoire est écrite par le plus fort ».
Personnellement, j'ajouterai avec malice « l'actualité est écrit par les plus forts », sans reproche à Actuallité, même s'il y a chez vous un groupe de journalistes bien engagés politiquement qui (je trouve) nuit à l'équilibre de votre ligne éditoriale.
Bonne continuation.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Quatre livres se font face dans la dernière sélection du Prix Interallié 2021

Le jury du Prix Interallié s'est retrouvé ce mardi 26 octobre chez Lasserre, restaurant gastronomique parisien, pour tailler le bout de gras et raboter une liste des douze ouvrages sélectionnés. Il n'en reste plus que quatre, à départager pour le 10 novembre prochain.

27/10/2021, 14:28

ActuaLitté

Le Médicis 2021 revient à Christine Angot pour son roman Le Voyage dans l'Est

Christine Angot a remporté ce mardi 26 octobre le prix Médicis pour Le Voyage dans l’Est, édité chez Flammarion. Récit qui revient à nouveau sur l’inceste dont elle a été victime. Le prix Médicis du roman étranger a lui été remis au suédo-tunisien Jonas Hassen Khemiri, pour La Clause paternelle, édité chez Actes Sud.

26/10/2021, 16:21

ActuaLitté

Prix L'impromptu : les lecteurs invités à voter

La librairie L'impromptu annonce la dernière phase de ses prix littéraires, avec trois listes de finalistes. Des romans dans les catégories roman parisien, roman francophone et roman international seront distingués.

25/10/2021, 15:12

ActuaLitté

Clara Dupont-Monod, prix Femina 2021, Ahmet Altan Femina étranger

Le bal des prix est ouvert, alors que Clara Dupont-Monod reçoit la première des récompenses poids lourds de la rentrée littéraire. Le jury du Fémina consacre pour 2021 le prix Roman à l’autrice publié chez Stock, avec S’adapter. Et pour le roman étranger, c’est donc le journaliste et écrivain turc Ahmet Altan (Actes sud, trad. Julien Lapeyre de Cabanes) qui est salué pour Madame Hayat.

25/10/2021, 13:59

ActuaLitté

Les nominés du Prix Astrid Lindgren 2022 : qui succèdera à Jean-Claude Mourlevat ?

Après Jean-Claude Mourlevat en 2021, qui deviendra le lauréat de l'édition 2022 du prestigieux prix suédois Alma - Astrid Lindgren pour la littérature jeunesse ? 282 auteurs sont en lice pour cette édition, originaires de 71 pays, et parmi eux, 9 français, et une franco-italienne.

 

 

 

25/10/2021, 11:29

ActuaLitté

Les lauréats de la Journée du Manuscrit Francophone 2021

Sous la présidence de Yasmina Khadra, s’est déroulée ce 24 octobre la 9e édition de la Journée du Manuscrit Francophone. Cette soirée aura réuni plus de 300 invités, auteurs, ambassadeurs, et de nombreux représentants de la francophonie. Au terme de la cérémonie, les sept prix ont été remis aux lauréats.

24/10/2021, 21:58

ActuaLitté

Grands Prix de l'ARTCENA 2021 : les deux lauréates dévoilées

Lundi 18 octobre, réuni sous l’égique de l’ARTCENA (Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre), le jury des Grands Prix, présidé par Stanislas Nordey, a récompensé Pauline Peyrade et Sophie Merceron.

22/10/2021, 15:31

ActuaLitté

Le Prix Mallarmé 2021 remis à Christian Viguié pour Damages

Remis le samedi 6 novembre, à 16h30, dans le cadre de la Foire du livre de Brive, le Prix Mallarmé 2021 a été décerné à Christian Viguié pour son recueil Damages, paru aux Éditions Rougerie. Présidé par Sylvestre Clancier, le jury de la récompense réunit les 30 membres de l'Académie Mallarmé.

22/10/2021, 14:48

ActuaLitté

2022, première année d'une consécration par Ursula K. Le Guin

Doté de 25.000 $, le Ursula K. Le Guin Prize for Fiction sera remis à un auteur ou une autrice d'un livre de fiction du domaine de l'imaginaire. Ce prix est destiné à récompenser les écrivains dont Ursula a parlé dans son discours des National Book Awards 2014, des « réalistes d'une réalité plus large », qui peuvent imaginer de réels motifs d'espoir et voir des alternatives au monde actuel. Le premier prix sera décerné le 21 octobre 2022, soit le jour de l’anniversaire de la romancière.

22/10/2021, 07:34

ActuaLitté

Une première sélection pour le Prix Émile Guimet de littérature asiatique 2021

Le Musée national des arts asiatiques – Guimet présente, pour sa cinquième édition, la sélection en lice pour le Prix Émile Guimet 2021 de littérature asiatique. Bien au-delà d’une distinction littéraire accordée à une œuvre remarquable, le Prix Émile Guimet de Littérature Asiatique fait écho aux grandes questions du temps : liberté de conscience et d’expression, adhésion ou refus d’une identité et d’une histoire collective, universalité ou exaltation des particularismes sont autant de prismes de la citoyenneté.

22/10/2021, 00:52

ActuaLitté

Michel Deguy reçoit le premier Prix Guez de Balzac

Le premier Prix Guez de Balzac a été décerné par l'Académie française à l'écrivain Michel Deguy, poète, traducteur et essayiste. En 2004, l'Académie lui avait déjà remis son Grand prix de poésie...

21/10/2021, 16:52

ActuaLitté

La sélection De livre en livre enfin dévoilée

Pour la rentrée 2021, l’Agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine (ALCA), en collaboration avec la Direction de l’Education du Conseil régional, proposent un nouveau prix littéraire destiné aux lycéens (et lycéennes) et jeunes en formation des établissements scolaires publics ou privés sous contrat de la région : De livre en livre.

21/10/2021, 16:50

ActuaLitté

Pierre Bergounioux reçoit le Prix de la langue française 2021

Le Prix de la langue française 2021 est décerné au romancier Pierre Bergounioux, par un jury composé d’Académiciens français, de journalistes et d'écrivains. Créé à l’initiative de la Ville de Brive en 1986, le Prix de la langue française distingue une personnalité du monde littéraire, artistique ou scientifique, dont l’œuvre contribue de façon importante à illustrer la qualité et la beauté de la langue française.

20/10/2021, 17:09

ActuaLitté

Le Festival Polar de Cognac 2021 a décerné ses récompenses

Le Festival Polar de Cognac 2021, organisé du 15 au 17 octobre derniers, a salué des ouvrages et des productions audiovisuelles. Dans le domaine de la littérature, 6 titres ont été distingués, dont Si la bête s'éveille, de Frédéric Lepage, publié par les éditions Plon, désigné meilleur roman francophone.

20/10/2021, 10:21

ActuaLitté

Éric Fottorino, lauréat du Prix Lamartine des Départements de France 2021

Le 19 octobre, François Sauvadet, président de l’Assemblée des Départements de France, et Éric Neuhoff, président du Jury Lamartine 2021, ont décerné le Prix Lamartine des Départements de France 2021 à Éric Fottorino pour son roman Mohican (Gallimard).

20/10/2021, 10:00

ActuaLitté

Jordi Lafebre reçoit le Prix Uderzo 2021 du meilleur album

Le jury des Prix Albert Uderzo, présidé par Sylvie Uderzo et en présence d’Ada Uderzo, a annoncé les lauréats 2021 des Prix Uderzo de la bande dessinée. Jordi Lafebre remporte celui du meilleur album pour Malgré tout, publié par les éditions Dargaud.

19/10/2021, 16:33

ActuaLitté

Olivier Mak-Bouchard, lauréat du prix du livre Cogedim Club 2021

Déjà lauréat du prix Première Plume, Le dit du Mistral, édité aux éditions du Tripode, permet à Olivier Mak-Bouchard d'être également récompensé du prix du livre Cogedim club pour sa 2e édition. Doté de 5.000 €, le Prix du Livre Cogedim Club distingue des romans et récits francophones où la famille et la transmission sont au cœur de l’intrigue.

 

19/10/2021, 16:00

ActuaLitté

Antje Rávik Strubel, Prix du Livre allemand 2021

FBM21 — Antje Rávik Strubel est la lauréate du Prix du Livre allemand 2021, saluée pour son roman Blaue Frau, publié par les éditions S. Fischer en août dernier. La récompense, accompagnée d'une somme de 25.000 €, lui a été décernée dans le cadre de la Foire du Livre de Francfort.

19/10/2021, 09:23

ActuaLitté

L'identité secrète d'une romancière dévoilée lors d'un prestigieux prix littéraire

En France, seuls deux de ses trois premiers romans ont été traduits chez Actes Sud, La fiancée gitane en février 2019 et Le Réseau pourpre en avril dernier (trad. Anne Proenza). Mais Carmen Mola préservait un mystère entier : cette Madrilène de 45 ans, se présentait comme mère de famille avec trois enfants. De fait, ils étaient bien trois, mais des auteurs, qui s’abritaient derrière ce pseudonyme. En recevant le prix littéraire majeur en Espagne, ils ont mis un terme à leur secret.

16/10/2021, 12:09

ActuaLitté

Prix Littéraire Napoléon Ier : Valérie Valeix, pour Les Diamants de Waterloo

En cette année 2021 qui marque le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier, le réseau des Villes Impériales s’engage plus fortement encore à faire rayonner l’histoire napoléonienne en renouvelant pour la deuxième fois le « Prix Littéraire Napoléon Ier ». Ce prix récompense l’auteur d’un roman historique ayant pour thématique l’Empereur et/ou la vie sous le Premier Empire et recevra une dotation de 3000€.

16/10/2021, 11:05

ActuaLitté

De la Biélorussie au Liban, le Prix Voltaire salue la pugnacité des éditeurs

Assorti d'une dotation de 10.000 francs suisses, le Prix Voltaire, décerné par l'Union internationale des éditeurs, vient saluer le combat pour la liberté de publication des éditeurs du monde entier. 5 organisations ont été sélectionnées par l'UIE, avant la remise du prix, fin novembre.

15/10/2021, 13:56

ActuaLitté

Académie française : trois auteurs encore en lice pour le Grand Prix du Roman

Les Académiciens n'ont pas dégainé leurs épées des fourreaux, mais les débats ont été vifs sous la Coupole. Trois auteurs de la rentrée littéraire sont encore en lice pour le Grand Prix du Roman, décerné le 28 octobre prochain par la prestigieuse institution littéraire.

14/10/2021, 17:06

ActuaLitté

13e Festival Polars du Sud : le palmarès des prix littéraires

Du 8 au 10 octobre, la ville rose accueillait le Festival Toulouse Polars du Sud pour enfiler une parure plus lugubre… Cette année, ce dernier a mis à l’honneur des littératures noires et policières du pourtour de la Méditerranée. Cette 13e édition, parrainée par l’écrivain argentin Carlos Salem, a aussi récompensé plusieurs auteurs... 

14/10/2021, 15:52

ActuaLitté

Engagement et art : nouvelle sélection du Prix André Malraux 2021

Le Prix André Malraux récompense chaque année une œuvre de fiction engagée au service de la condition humaine, en langue française ou traduite en français, et un essai sur l’art. Il sera remis le 3 novembre, date de la naissance de l'écrivain. 

14/10/2021, 14:42

ActuaLitté

Seconde sélection des Prix Hennessy du Journalisme littéraire et du Livre 2021

Créé en 1987, le prix Hennessy du journalisme littéraire porte en lui une vocation forte : faire rayonner les valeurs chères à notre Maison, que sont l’excellence et la transmission. En 2020, s'est ajouté le Prix du livre, qui couronne des ouvrages parus entre septembre de l'année précédente et septembre de l'année en cours. La seconde sélection est arrivée.

14/10/2021, 13:03

ActuaLitté

La seconde sélection du Prix Décembre 2021

Alors que la première sélection du Prix Décembre 2021 se constituait de 10 ouvrages, seuls trois d'entre eux ont franchi cette seconde sélection... Doté de 15 000 euros, le prix sera remis le 29 octobre à 13h à l'Hôtel Lutetia (Paris).

14/10/2021, 12:01

ActuaLitté

Le Salon du livre et de la presse jeunesse dévoile ses Pépites pour 2021

La Sélection des Pépites 2021, un prix du Salon du livre et de la presse jeunesse et de France Télévisions, avec le soutien de Okoo, marque le coup d'envoi du Salon, programmé, cette année, du 1er au 6 décembre 2021. Une 37ᵉ édition qui se tiendra à Montreuil, dans toute la France et sur la télé du Salon.

13/10/2021, 16:57

ActuaLitté

Ernaux, Assor et Kristeva saluées par la Fondation Prince Pierre de Monaco

La Fondation Prince Pierre de Monaco a décerné ce mardi 12 octobre ses récompenses, dans différentes catégories, en réservant une place importante aux autrices : Annie Ernaux remporte ainsi le Prix littéraire de la Fondation, mais Abigail Assor et Julia Kristeva ne sont pas en reste...

13/10/2021, 13:05

ActuaLitté

Le Prix Marguerite Duras 2021 décerné à Antoine Wauters

Le Prix Marguerite Duras 2021 a été décerné à l'écrivain belge Antoine Wauters pour son livre Mahmoud ou la montée des eaux, publié par les éditions Verdier. La récompense lui sera remise à l'occasion des 26es Rencontres Marguerite Duras, le 17 octobre prochain à Trouville-sur-Mer.

13/10/2021, 12:44

ActuaLitté

Hélène Cixous récompensée par le Prix de la BnF 2021

Le Prix de la BnF, fondé par Jean-Claude Meyer, président du Cercle de la BnF, a été décerné ce mardi 12 octobre à l’écrivaine et dramaturge Hélène Cixous, lors du traditionnel dîner des Mécènes de la Bibliothèque nationale de France. Qualifiée de « plus grand écrivain vivant de langue française » par le philosophe Jacques Derrida, cette autrice engagée, à l’œuvre littéraire inclassable, succède à Virginie Despentes, lauréate du prix en 2019. 

13/10/2021, 10:51

ActuaLitté

La Poule qui fit le tour du monde de Guirec Soudée, Prix Facile à lire Bretagne 2021

Le prix littéraire « Facile à lire » Bretagne, porté par l'agence Livre et lecture en Bretagne, a été remis ce vendredi 8 octobre au Théâtre Victor Hugo de Fougères. Il a salué La Poule qui fit le tour du monde de Guirec Soudée, publié par les éditions Hachette Enfants.

12/10/2021, 11:17

ActuaLitté

Sélection des 22 lauréats au prix BD Fnac France Inter 2021

Pour la quatrième année consécutive, la Fnac, premier libraire de France, et France Inter, première radio de France, s’associent pour remettre le Prix BD Fnac France Inter. Parrainée par Antoine de Caunes, producteur de l’émission quotidienne de pop culture "Popopop" sur France Inter, cette récompense sera décernée par un jury grand public et professionnel, à la suite d’une sélection précédemment définie par les libraires Fnac, de 22 albums coup de cœur parus en 2021. 

11/10/2021, 17:10

ActuaLitté

Chainsaw Man et WandaVision salués par les Harvey Awards 2021

S'ils n'ont pas tout à fait le prestige des Eisner Awards, les Harvey Awards — nommés ainsi d'après le dessinateur américain Harvey Kurtzman —, font partie des récompenses les plus prestigieuses du 9e art, outre-Atlantique. Le palmarès 2021 a été dévoilé, saluant notamment le manga Chainsaw Man et la série WandaVision.

11/10/2021, 09:49

ActuaLitté

Michèle Pedinielli, Prix France Bleu du polar - Toulouse Polars du Sud 2021

Michèle Pédinielli, pour La patience de l’immortelle paru aux éditions de L’Aube (collection L’Aube Noire), est la lauréate 2021 de la première édition du prix France Bleu du polar. Le jury, présidé par Jean-Emmanuel Casalta, directeur de France Bleu, était composé d'auditrices et d'auditeurs sélectionnés parmi les candidatures déposées sur francebleu.fr.

10/10/2021, 17:47

ActuaLitté

Roman, jeunesse, polars : les prix littéraires Lire en Poche 2021

Les quatre prix de l’événement sont décernés chaque année, à travers quatre catégories. Depuis le théâtre des 4 Saisons à Gradignan, 2021 n’a pas fait exception.  

09/10/2021, 07:55

ActuaLitté

Le 3e Prix HiP du livre de photographie francophone cherche des candidats

HiP organise la troisième édition des Prix HiP du livre de photographie francophone. Ces prix distinguent chaque année les auteurs francophones d'ouvrages photographiques édités ou autoédités et permettent aux talents émergents et plus confirmés de bénéficier d'une importante visibilité médiatique. Douze récompenses seront décernées en 2021.

08/10/2021, 18:33