#Droit / Justice

Les Ensablés - "Edgar" de Henri Duvernois (1875-1937), considérations sur la tristesse et la légereté.

Le 16 mars 1931, André Gide écrit dans son journal: Ce soir, je trouve sur la table du salon de l'hôtel dans un supplément de l'Illustration de 1928 une nouvelle de Duvernois (...) Décidément, je n'ai pas à être confus d'avoir loué un auteur capable de pages aussi exquises. Quelle grâce et quelle netteté dans le dialogue! quelle fantaisie et quelle justesse de ton! et quel curieux mélange de cocasserie et de poésie! Gide, quelques années avant, avait lu "Edgar" (1919) de Henri Duvernois et en avait été ravi.

Le 14/09/2013 à 14:32 par Les ensablés

0 Réactions |

Publié le :

14/09/2013 à 14:32

Les ensablés

linkedin mail print

Par Hervé Bel

Il ne m'en fallait pas plus pour me procurer ce curieux et délicieux roman que je viens de lire. Et je ne dirai pas mieux que Gide... Voilà un roman original, à la fois plein d'esprit, drôle, et cependant triste, poétique... Ce qui n'est pas facile. Il y a dans le ton une distance avec les personnages, et l'on sourit souvent, attendri, amusé. Il faut le faire et ce n'est pas donné à tout le monde. Que Gide, auteur de "Les caves du Vatican", ait aimé un tel texte n'a rien de surprenant... Comme l'écrit Duvernois dans "Edgar", pour définir sans doute son style: Quand on a adopté le ton de fantaisie, on s'y tient. Cela permet de donner aux sentiments et aux événements leur valeur exacte, sans exagération romanesque (p.103). Exagération romanesque, c'est-à-dire trop en dire. L'humour comme l'ellipse dissimule souvent la tristesse pour mieux l'évoquer dans le cœur du lecteur. C'est cela le véritable art du roman.

Edgar commence comme un vaudeville, une pièce de Labiche, avec un oncle, M. Cordif, (l"oncle du héros) amouraché d'une femme Simone Delacruze plus jeune que lui, alanguie sur son fauteuil. Peu des descriptions, des dialogues de théâtre. Simone dit:  - Mais mon cerveau, Ferdinand, et mes besoins intellectuels? - Nous allons au théâtre, (répond le vieil oncle). - Ouf, leurs pièces!... (...) - Heureusement, j'ai autre chose... M. Cordif, qui marchait de long en large, s'arrêta, inquiet, et interrogea: - Autre chose? - Vous ne vous moquerez pas de moi? - A Dieu ne plaise! - Eh bien! j'écris. - Des lettres? - Mieux! - Un roman? - J'ai commencé par une nouvelle. - Il faut me montrer ça tout de suite (...) - (...) Oh, Ferdinand, votre main... Sentez... Mon cœur bat... J'ai écrit mon œuvre dans une espèce d'inconscience, des somnambulisme. Je ne suis pas responsable; cela s'est fait en dehors de moi. Lecture de la nouvelle par Madame Delacruze, un texte ampoulé, métaphorique en diable. Extase de M.Cordiff qui lui propose alors de rencontrer son neveu, homme de lettres: Un original, je vous préviens, ma chère amie.

On aurait pu croire que la belle Simone était l'héroïne de l'histoire, il n'est est rien: le héros du roman, c'est le neveu, Gabriel Chévetain, un personnage assez extraordinaire, comme on le verra, qu'on croit léger, au tout début, et qui se révèle au cours du roman, profond, sensible et bon, l'ange en quelque sorte, dont il porte le prénom (est-ce un hasard?). Il n'y aura pas de liaison crapuleuse entre Simone et Gabriel. Ce serait trop facile. L'histoire, ce sera l'amour de Gabriel pour Marie, une petite couturière courageuse, rencontrée par hasard. Un bel amour, au départ. Lui est tout ce qu'elle n'est pas. Il est un oiseau sur la branche, il travaille peu; elle, une fourmi, dévouée, amoureuse, et pour laquelle le lecteur, au départ, éprouve une préférence. Car Gabriel n'est pas fiable. Il est drôle, toujours, vêtu de costumes voyants, coiffé on ne sait comment. Il vit d'expédients. Dort encore chez ses parents ruinés qui ont pour lui une indulgence étonnante. Comme Marie.

Ils s'aiment, sans aucun doute, mais la vie est dure, et le roman décrit de façon subtile, lentement, le changement des êtres, en utilisant des styles différents (lettres, dialogues, aphorismes). Ce n'est pas Gabriel qui change, définitivement un enfant, mais Marie. Admiratif d'abord,  le sentiment de Marie change progressivement de nature: A partir de ce moment, elle devint pour lui plus tendre, presque maternelle, avec quelque chose en moins: la soumission, l'émotion, sans quoi le bonheur d'une femme est comme pâle et résigné. Gabriel ne travaille pas. Il aime trop Marie: En ce moment, tout ce qui n'est pas Marie m'est pensum, et il faut, sans doute, choisir entre vivre la vie et la décrire (p.92). Mais est-il possible de vivre sans travailler dès lors qu'on aime une femme, et que celle-ci, malgré tout, a besoin d'être protégée, soutenue? Il faut croire que oui, du moins au départ, lorsque lorsque la fantaisie est encore aux yeux énamourés, la preuve du génie, et non pas celle de la paresse.

Henri Duvernois, alias Schwabacher

Edgar" est le récit joyeux d'un amour malheureux. On le sait: les histoires d'amour finissent mal, en général. Et ce roman d'amour n'échappe pas à cette règle, sans que jamais cela ne tombe dans le drame. Toujours cette distance entre le narrateur et son héros, et la même distance du héros vis-à-vis de lui-même. Autour de Marie et de Gabriel, il y a les amis, la famille Chévetain, Thérèse, la cousine, belle et douce, dont on soupçonne l'amour qu'elle porte pour son cousin. On se dit: ces deux-là finiront ensemble... Non, la cousine épousera un homme riche, bon et gai, et sera heureuse, contrairement à ce qu'on attendait, tandis que Gabriel finalement abandonné par Marie sera longtemps malheureux (mais je ne peux pas tout dire, sauf à trop déflorer). Souvent, dans les romans écrits par les hommes, la femme est décevante et cruelle. Tôt ou tard, le matériel chez elle prend le dessus. L'admiration ne va plus vers le poète, mais vers l'homme d'affaires, celui qui assure la tranquillité d'esprit, et il en faut bien pour supporter de vieillir. Faut-il pour autant condamner ces femmes qui choisissent un jour ou l'autre de quitter le rêveur pour celui qui a bâti? Il y a peut-être dans ces récits, dissimulé sous de belles phrases, un dépit, une jalousie, une vengeance qui se cache sous le vernis de la littérature...

Il faut croire que beaucoup de romans ont été écrits à la suite de déceptions amoureuses, et ce n'est pas toujours très bon. Mais pour Duvernois, s'il a été quitté, il faut bénir celle qui le fit souffrir un jour. Le texte est riche de mots d'esprits, de trouvailles. J'aime bien: Elle est agréable à contempler. Elle a la perfection absolue des femmes que l'on connaît peu.J'avais rêvé d'elle, une nuit, cela vous confère une sorte de droit...La véritable jalousie manque d'objet. Elle a la violence aveugle d'un pressentiment.On introduit des paysages dans les romans pour que le lecteur exerce son habilité à sauter ces morceaux avant d'en avoir lu la première ligne.J'ai la pudeur de mes brouillons. Mes phrases sont encore en chemise.

Henri Duvernois fut romancier et dramaturge. Il est le scénariste du film "Toi, c'est moi" adaptée de son opérette éponyme. On pourra regarder le film en cliquant ici. Il n'est pas impérissable, mais il a la joie de vie qu'on soupçonne dans Edgar, et c'est aussi dans ce film qu'on peut entendre Pauline Carton chanter: "Sous les palétuviers".

Hervé Bel

Commenter cet article

 

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Les Ensablés – Hélène ou la solitude, de Jean Gaulmier

Roman fleuve, roman monde, Hélène ou la solitude de Jean Gaulmier avait il y a quelques années déclenché l’enthousiasme de notre ami et fondateur des Ensablés, Hervé Bel. Son engouement a suscité l’envie d’un éditeur, en l’occurrence les éditions de la Belle Étoile, de republier cet ouvrage. Que cet éditeur soit ici remercié d’avoir fait confiance au goût d’un lecteur pour prendre un tel pari. Doublement remercié même, car ce roman mérite assurément de sortir du petit cercle des amateurs éclairés auxquels il était jusqu’alors confiné pour être désormais disponible auprès d’un public plus large. Par Carl Aderhold, écrivain.

23/01/2022, 10:17

ActuaLitté

Les Ensablés - On ne revient pas, le roman exupérien d'Hélène Froment

Hélène Froment (1908-2003), auteure d’un excellent premier roman paru chez Gallimard en 1941, On ne revient pas, est le pseudonyme d’Hélène Jaunez, qui a épousé l’aristocrate Jean de Vogüé (futur chef de la Résistance) en 1927. Dite Nelly de Vogüé, elle est surtout connue pour avoir été la maîtresse de Saint-Exupéry à partir de leur rencontre chez Louise de Vilmorin en 1929, deux ans avant le mariage de l’écrivain avec Consuelo. En 1949, cette fois-ci sous le pseudonyme de Pierre Chevrier, Nelly va lui consacrer un ouvrage, Antoine de Saint-Exupéry (Gallimard, 1949), et sera responsable de l’édition posthume de Citadelle (1948) et des Carnets (1953) de l’écrivain. par François Ouellet.

02/01/2022, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Batouala (1921) de René Maran (1887-1960)

Les Ensablés ont le plaisir d'accueillir aujourd'hui dans leur rubrique Marie Coat, grande lectrice, qui nous fera partager au fil du temps ses découvertes. Merci à elle. Il y a tout juste un siècle, le 14 décembre 1921, le prix Goncourt fut attribué à René Maran, administrateur des colonies, pour son roman Batouala, proposé au jury par Henri de Régnier. Par Marie Coat

19/12/2021, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Amour étrusque (1898) de JH Rosny aîné (1856-1940)

La littérature française est riche d’innombrables récits tirés de l’Antiquité grecque ou romaine. Sans remonter aux Aventures de Télémaque, nous avons tous lu La Venus d’Ille de Mérimée et son cruel dénouement, Gautier et Arria Marcella, Dumas et sa sulfureuse Acté et bien entendu Salammbô dans lequel Flaubert, de son aveu même, voulut appliquerà l’Antiquité les règles du roman moderne. L’Antiquité comme décor fabuleux et comme recueild’exemples politiques, mais aussi l’Antiquité onirique, féroce et sensuelle dont les jeunes latinistes découvraient avec ébahissement qu’elle reposait, au sens chrétien, sur une immoralité sans limite. Par Antoine Cardinale.

05/12/2021, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Quinze rounds de Henri Decoin

Henri Decoin a connu plusieurs vies. Il fut tour à tour sportif de haut niveau – et le livre du jour fera montre de la science qu’il avait du noble art, la boxe -, héros de guerre, journaliste et cinéaste. Il fut aussi romancier. L’arbre vengeur a la bonne idée de rééditerune petite pépite, Quinze rounds, récit retraçant l’histoire d’une rencontre de boxe commentée par un boxeur sur le ring en temps réel. L’expérience littéraire y croise étonnamment les gants avec l’expérience sportive. Par Denis Gombert

21/11/2021, 09:19

ActuaLitté

Les Ensablés – Les Maîtres du vertige, six romans de “merveilleux scientifique”

L’Arbre Vengeur, jamais en reste pour nous surprendre, nous offre aujourd’hui un très beau livre (sur la forme et le fond), Maîtres du Vertige, qui regroupe six romans de science-fiction — ou plutôt de « merveilleux scientifique », ayant été écrit par des auteurs de langue française du début du vingtième siècle… L’occasion, pour tous les curieux, épris de bonne littérature, de découvrir, non plus un seul auteur oublié, mais toute une littérature « ensablée », un continent, aurais-je envie de dire, dont j’ignorais jusqu’à l’existence. Par Hervé Bel.

08/11/2021, 16:26

ActuaLitté

Les Ensablés – La Cité ardente d’Henry Carton de Wiart (1869-1951)  

La ville de Liège doit son célèbre surnom au titre de ce roman historique publié en 1905 (Paris, Perrin) par le comte Henry Carton de Wiart, le premier d’une série de cinq livres constituant le « cycle de la Destinée nationale ». L’ambition de l’auteur, qui s’apprête à occuper d’importantes fonctions gouvernementales au seuil de la guerre, est de renforcer le sentiment national belge en illustrant littérairement des épisodes de vaillance, de courage et de résistance puisés dans l’Histoire. Par Louis Mores

24/10/2021, 16:00

ActuaLitté

Les Ensablés - La grande peur dans la montagne (1925) de Charles-Ferdinand Ramuz

L’œuvre de Ramuz comprend une vingtaine de romans. La grande peur dans la montagne est un texte de 1925 qui fait montre d’une grande maturité d’un auteur qui a entamé une carrière littéraire à Paris en 1900, à l’âge de vingt ans. Cependant, à Paris, là où son éditeur Bernard Grasset lui demandera toute sa vie de « se montrer », Charles Ferdinand Ramuz aura à cœur de toujours se mettre en retrait des mondanités. Par pudeur ainsi que par méfiance de la corruption urbaine, Ramuz est avant tout un homme de la terre. Par Denis Gombert

11/10/2021, 16:51

ActuaLitté

Les Ensablés - L’univers sévère et lumineux de Maria Borrély (1890-1963)

Maria Borrély, le nom n’est pas connu. Pourtant, il devrait !...Il est toujours émouvant de découvrir des auteurs du passé. Je ne parle pas d’auteurs renommés qu’on lit pour la première fois, mais de ces auteurs complètement oubliés, que plus personne ne lit depuis longtemps, si tant est qu’ils ont déjà été lus. Par François Ouellet. 

27/09/2021, 09:39

ActuaLitté

Les Ensablés - Les quatre éléments (1935) d'André Chamson (1900-1983)

« Mort sont les beaux diseurs/Mais le livre est écrit/Morts sont les bâtisseurs/mais le temple est bâti » (F.Mistral) André Chamson fit un voyage au Japon qu’il relate dans ses souvenirs. Nous avons été naturellement chez les geishas qui ne sont pas ce que l’on peut croire. La fille qui était venue sur le tatami pour allumer ma cigarette m’a dit « Monsieur, j’ai lu votre livre les Quatre éléments ». Les quatre éléments étaient devenus « le soleil, la rivière, la montagne » et je ne sais plus quoi… Par Antoine Cardinale

12/09/2021, 14:02

ActuaLitté

Les Ensablés – La Rédemption de Mars de Pierre Nothomb (1887-1966)

Au sortir de la Première Guerre mondiale, durant laquelle il a travaillé pour le Gouvernement belge en exil au Havre (Sainte-Adresse) et publié des essais défendant et illustrant les positions de son pays, Pierre Nothomb (1887-1966) mène une vie littéraire entre la Belgique et la France et fait notamment paraître à Paris le roman La Rédemption de Mars (Paris, Plon, 1922). Par Louis Morès.

18/07/2021, 10:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Prétextat, de Pierre Bost (1901-1975)

Nos fidèles lecteurs n'ignorent pas que nous aimons Pierre Bost (1), écrivain d'avant-guerre devenu scénariste célèbre après 1945, et que nous aimons aussi les Editions de la Thébaïde qui, il y a deux ans, ont publié un recueil de nos articles sur les écrivains oubliés (Lectures en stock). Il était donc évident et naturel que nous parlions aujourd'hui de la réédition de Prétextat (1925) de Pierre Bost, d'autant plus que la préface a pour auteur François Ouellet, chroniqueur des "Ensablés", et par ailleurs grand spécialiste de l'écrivain. Par Hervé Bel.

27/06/2021, 13:22

ActuaLitté

Les Ensablés – La Maison Camille, (1935) de Henri Duvernois

Les fidèles de notre rubrique se rappelleront que nous avons déjà chroniqué deux romans de cet auteur prolixe (Edgar, L’homme qui s’est retrouvé) mort en 1937, juste avant la guerre ; ce qui lui fut peut-être fatal, car, en 1945, on était passé à un autre monde, pas forcément meilleur. À côté de Camus, Sartre, et tant d’autres, Duvernois ne faisait plus très sérieux, d’autant que l’homme, dans sa vie comme dans ses écrits, avait toujours imité la légèreté. Je dis « imité » à dessein, car l’œuvre de Duvernois, sous des apparences d’ironie et de comique, dissimule une profonde mélancolie, une réflexion désabusée sur l’homme. Par Hervé Bel.

06/06/2021, 19:41

ActuaLitté

Les Ensablés - Voyage d’un livre à travers la Bibliothèque Nationale de  Henri Beraldi

Exhumé de l’oubli, ce petit texte écrit par un bibliophile passionné raconte et s’inquiète de la croissance des arrivées des livres en masse à la Bibliothèque Nationale. Nous sommes à la fin du XIXe siècle et la noble institution enregistre déjà 500.000 références disponibles (14 millions aujourd’hui !). « La vérité, annonce l’auteur, est que, de ces espaces, aujourd’hui, il n’y en a plus. La Bibliothèque est pleine, archipleine, bondée, bourrée jusqu’à refus. » Voyage au cœur de la Bibliothèque, ogre-machine qui tourne à plein régime. 

23/05/2021, 20:41

ActuaLitté

Les Ensablés - Hiver 1814, de Bernard Michel, la Campagne de France

Les Ensablés ont plusieurs fois évoqué Napoléon pour rappeler que dans sa jeunesse, il avait écrit des nouvelles, et qu’à Sainte-Hélène, il avait retrouvé son désir d’écrire et pu assouvir sa passion pour la lecture. Il faut lire Le Mémorial pour mesurer l’étendue de sa culture littéraire. Il profita de son inactivité pour écrire quelques ouvrages, dont une étude sur « La guerre des Gaules », et une espèce de fiction sur son exil à Sainte-Hélène. Par Hervé Bel

 

09/05/2021, 10:22

ActuaLitté

Les Ensablés - Black (1858) d’Alexandre Dumas (1802-1870)

« Pas de mystère, pas de souterrain, pas de ténèbres dans cette œuvre ; partout le rayonnement, partout le plein midi », disait Victor Hugo. L’œuvre d’Alexandre Dumas n’intéresse pas l’Histoire de l’art. En 1840 certes, résidant à Florence, il lui fut commandé, pour la somme considérable de dix mille francs, un ouvrage sur la galerie des Offices. La description des trois cent cinquante portraits de peintres qui sont dans ce fameux musée devait former L’histoire biographique et anecdotique de la peinture depuis huit siècles. Par Antoine Cardinale.

25/04/2021, 10:12

ActuaLitté

Les Ensablés - Le grand coucher, de Guy Dupré (1981)

Guy Dupré (1925-2018) ne fut un écrivain ni prolixe ni facile. Son œuvre littéraire ne comporte que trois ouvrages, si l’on met de côté des chroniques diverses : Les Fiancées sont Froides (paru en 1953 et salué par Gracq et par Breton), Le Grand Coucher (1981) et Les Mamantes (1986). par Henri-Jean Coudy

04/04/2021, 09:08

ActuaLitté

Les Ensablés - L’œil et la connaissance de Jean-François Revel

« Philosopher n’est pas régner sur les connaissances du reste du genre humain comme un lointain propriétaire terrien sur des domaines qu’il administre nonchalamment et ne visite jamais. » (Revel, La connaissance inutile) Visitons ensemble le domaine de Jean-François Revel. Son nom est familier à ceux qu’intéressent les joutes politiques qui eurent lieu entre les années soixante-dix et le début du vingt et unième siècle. C’est un nom aimé ou détesté selon le bord duquel on considère ces choses. Par Antoine Cardinale.

21/03/2021, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Marthe Femme seule, d’Antonine Coullet-Tessier

Pour le moins précoce, Antonine Coullet-Tessier (1892-1983) publie son premier recueil de poésie à l’âge de 11 ans. Intitulé Poésies d’une enfant, il paraît aux éditions Lemerre et est préfacé par le poète François Coppée. Suivront deux autres recueils de poèmes, L’Envolée, en 1911, puis Un Visage à la fenêtre, en 1930, peu de temps après la parution de son premier roman, Marthe Femme seule à la fin de 1929 à La Renaissance du livre. Dorénavant, le roman est le genre qu’elle va privilégier et qui, pendant les années 1930, en fera une des meilleures représentantes du roman populiste. Par François Ouellet

07/03/2021, 08:43

ActuaLitté

Les Ensablés - Vache tachetée et concombre fugitif d'Octave Mirbeau

Octave Mirbeau (1848-1917) n'est pas un ensablé, ne serait-ce que par le film tiré de son roman, Journal d'une femme de chambre, avec Jeanne Moreau et Michel Piccoli, et sa pièce célèbre Les Affaires sont les affaires. Mais c'est peu au regard de la masse d'écrits qu'il a laissée à la postérité. Et notamment, trop oubliés, ses contes publiés dans la presse, et qu'il considérait comme alimentaires... À tort. Je puis l'affirmer après avoir lu la réédition d'une partie d'entre eux par l'Arbre Vengeur dans sa collection "L'exhumérante". Par Hervé Bel.

21/02/2021, 07:31

ActuaLitté

Les Ensablés – Le pain quotidien d'Henri Poulaille

Henri Poulaille, Henry Poulaille en littérature (1896-1980), est souvent considéré comme le créateur du courant de la littérature prolétarienne. Directeur de presse chez Grasset, il fonde également une dizaine de revues libertaires dans lesquelles il promeut la littérature d’expression populaire et les utopies sociales : Nouvel Âge, Prolétariat ou encore À Contre-courant. Il publie ou fait publier de nombreux auteurs français et étrangers, parmi lesquels Henri Barbusse, Lucien Bourgeois, Blaise Cendrars, Eugène Dabit, John Dos Passos, Jean Giono, Panaït Istrati, Charles Ferdinand Ramuz... Le Pain quotidien a obtenu en 1954 le prix des bouquinistes. Par Pascal Malbrunot

31/01/2021, 14:03

ActuaLitté

Les Ensablés – Le crime de l'omnibus, de Fortuné de Boisgobey

Aujourd’hui, un roman de Fortuné de Boisgobey (1821-1891), Le crime de l’omnibus (1881) ; une curiosité assurément, mais dont la lecture reste un plaisir... peut-être parce que, comme le nom de son auteur, elle évoque un temps suranné. Avec ce texte, c’est tout un monde qui ressuscite, une ambiance qui annonce les enquêtes de Gaston Leroux ou de Maurice Leblanc. Plongeons-nous donc, ensemble dans le Paris de la fin du dix-neuvième siècle.

Par Hervé Bel

17/01/2021, 10:55

ActuaLitté

Les Ensablés – Confession de minuit, de Georges Duhamel, un inconnu au pays des anti-héros

L’écrivain et académicien Georges Duhamel (prix Goncourt 1918 pour son roman Civilisation) entamait en 1920 avec Confession de minuit un cycle romanesque Vie et aventures de Salavin tout entier consacré à un personnage de parfait antihéros : Louis Salavin. Les éditions de la Belle Étoile ont la bonne idée de ressusciter en format poche ce texte oublié et pourtant majeur par bien des aspects. Ce titre, la Confession de minuit, a été classé par Le Figaro littéraire comme un des douze meilleurs romans de la première partie du XXe siècle. Inconnu, levez-vous ! 

03/01/2021, 10:07

ActuaLitté

Les Ensablés – Les origines de la Renaissance d'Émile Gebhart (1839-1908)

Elle raisonnait facilement sur la peinture italienne ou flamande, sur le moyen âge ou la renaissance. Le bal de Sceaux est une nouvelle publiée en 1830, dans laquelle Balzac nous donne la peinture admirable d’une époque, nouvelle dont la profonde leçon morale qui frappe Emilie de Fontaine a été méditée par tous ceux qui furent tentés de soumettre l’amour à un calcul social.

20/12/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - "La vie d'un simple" d'Emile Guillaumin (1873-1951)

Le prix Renaudot 2020 attribué à Marie-Hélène Lafon pour Histoire du fils nous rappelle que les romans paysans ont souvent recueilli le suffrage des prix littéraires. Récemment, nous évoquions Campagne de Raymonde Vincent récompensée en 1937 par le prix Femina. Cette même année, Jean Rogissart avec son roman Mervale obtenait le Renaudot... Aujourd'hui, nous parlerons de l'admirable Vie d'un simple de Emile Guillaumin qui, par sa facture, fait aussitôt penser à Marie-Claire (Prix Femina 1910) de Marguerite Audoux.

06/12/2020, 00:00

ActuaLitté

Les Ensablés - « L’axel littéraire de Jeanine Garanger » par François Ouellet

Voici un cas inattendu : Jeanine Garanger, née Hagnauer, étudiante en droit et championne de patin artistique qui devait publier deux ou trois choses assez délicates dans les années 1930, avant de disparaître complètement de la scène littéraire.

22/11/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - À l'ombre de Maurice Genevoix, par Elisabeth Guichard-Roche

Le 6 novembre 2018, le Président de la République était dans la Meuse, aux Eparges, lieu d’une terrible boucherie durant la première guerre mondiale. Recueilli devant la statue de Genevoix, il annonçait son entrée au Panthéon pour le 11 novembre 2020. Il y aura deux panthéonisations : celle du romancier et celle à titre collectif de ceux de quatorze annonçant la Nation combattante.

Depuis 10 années, les Ensablés explorent la littérature du XXème siècle, et il nous est venu l’idée de répertorier les écrivains qui ont connu la Grande Guerre et dont nous avons abordé les œuvres. Cela constitue en quelque sorte notre Monument aux morts, pour ne jamais oublier…

11/11/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - "Il nous est arrivé d'être jeunes" de François Bott

Une fois de plus, on en revient à cette collection de poche dirigée par Alice Déon, "La petite Vermillon" qui m'enchante depuis plusieurs années. Indifférente à la mode, La Table Ronde ose rééditer des textes qui ne feront certes pas la une des journaux littéraires de plus en plus conformistes, mais ravissent ceux pour qui la littérature est l'affaire de leur vie.

Aujourd'hui, il me faut parler d'un livre qui m'a ravi "Il nous est arrivé d'être jeune" de François Bott.

01/11/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - "Captain Cap" d'Alphonse Allais

« Jetons par-dessus bord paperasses et registres, et avec les ronds de cuir de ces incapables, faisons des bouées de sauvetage. »
Tel est l’un des principaux points de la profession de foi d’Albert Caperon, dit Captain Cap, candidat aux élections législatives de 1893. « Anti bureaucrate » et anti européen » il se présente comme un aventurier qui a passé « les trois quarts de sa vie sur mer et les deux tiers de son existence sur les terres vierges. »

18/10/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés – Ange-Jacques Gabriel (1698-1782) par le comte de Fels

Le temps des vacances s'approche, ou s'éloigne : souvenez-vous, nous avions passé l’été à travers la Provence, en compagnie de Jean-Louis Vaudoyer. Cette fois, nous n’irons pas si loin, à peine pousserons-nous aux limites du département de la Seine-et-Oise ! Car nous sommes en 1927 et Jean-Louis Vaudoyer m’a demandé d’interviewer le comte de Fels, pour sa biographie d’Ange-Jacques Gabriel [1]. Le moyen de refuser ?

04/10/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - L’incertitude amoureuse de René Laporte (1905-1954)

René Laporte est né à Toulouse dans une famille bourgeoise de magistrats et d’universitaires. Il fait des études de droit, mais lance, à dix-neuf ans, une revue bi-mestrielle, Les Cahiers libres, artistiques et littéraires, puis fonde les éditions du même nom qui, entre 1925 et 1934, publieront environ 150 ouvrages.

20/09/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - Chroniques du Lac: “Le vélo” de René Fallet

L’actualité récente a mis le vélo sous les feux de la rampe. La grève des transports de Décembre et Janvier derniers incite des milliers de cyclistes à enfourcher leur bécane pour se rendre au travail, au mépris de la pluie et des frimas hivernaux. Les programmes des candidats aux élections municipales font la part belle au vélo dans les grandes métropoles françaises.

06/09/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - "Une belle journée" d'Henry Céard (1851-1924)

Avec Henry Céard, nous en aurons fini de parler de ceux que l’on nommait, non sans méchanceté et envie, « la queue » d’Émile Zola, à savoir les écrivains les plus proches du maître naturaliste dans les années 1880, dont deux fort connus (Maupassant et Huysmans), trois autres beaucoup moins (Hennique, Alexis et Céard). C’est Céard que nous abordons aujourd’hui, avec son roman Une belle journée, publié en 1881, un an après la parution du recueil « Soirées de Médan » auquel il avait contribué avec sa nouvelle « La saignée ». Une belle journée qui peut être consulté sur Gallica est un charmant roman, un trésor du naturalisme, un accomplissement en quelque sorte.

23/08/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - "Mal'Concilio" de Jean-Claude Rogliano, par Denis Gombert

C’est un village corse niché au cœur de la montagne. Un village austère avec son église et ses maisons uniformes toutes en pierres de granit. Il peut y souffler par bourrasque un vent mauvais. Ici les femmes respectent le deuil et sont habillées de noir. On croit autant à la puissance de Dieu qu’aux esprits. Ainsi de Mal’ concilio, l’arbre de la nuit qui se dresse à la sortie du village, près des maisons abandonnées. Cet arbre géant domine le village « cramponné à un versant où rien ne pousse ». Majestueux et effrayant, châtaigner sans âge, il est le seul grand arbre de la province de la Tèvola, région sèche et aride. On dit que le Mal’ concilia est hanté.

09/08/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - “L'homme de choc” de Joseph Peyre (1892-1968)

Joseph Peyré était béarnais. Après des études littéraires où il eut Alain comme professeur de classes préparatoires, il s’essaya au barreau puis à l’administration territoriale. Mais c’est dans le journalisme puis dans l’écriture de romans qu’il trouva sa voie. Ses œuvres sont celles de l’action et de l’énergie allant de l’aventure saharienne à la tauromachie (Sang et Lumières lui valut en 1935 le prix Goncourt et fit l’objet d’une adaptation au cinéma en 1954 avec Daniel Gélin et Zsa Zsa Gabor, dialogues de Michel Audiard) et à la haute montagne (Matterhorn- le nom alémanique du Cervin en 1939).

26/07/2020, 09:00

ActuaLitté

Les Ensablés - "L'ordre" de Marcel Arland (1899-1986), par François Ouellet

Après plusieurs mois d'absence, nous retrouvons avec une grande joie notre excellent ami et chroniqueur François Ouellet. Qu'il soit remercié pour sa fidélité à notre équipe.

Il y a des écrivains plus profondément ensablés que Marcel Arland. Pourtant, aujourd’hui, Arland n’est pas tellement plus que l’évocation d’un nom. Il survit tant bien que mal par le souvenir de sa collaboration à La Nouvelle Revue française, dont il a pris la direction avec Jean Paulhan au lendemain de la Seconde Guerre. Chez les libraires, on trouvera, avec un peu de chance, un ou deux titres, comme son premier livre, Terres étrangères, un récit de 1923 réédité dans la collection L’Imaginaire en 1996, ce qui commence à dater ; on trouvera plus facilement sa correspondance avec Paulhan, éditée par Jean-Jacques Didier chez Gallimard en 2000.

12/07/2020, 09:00

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

Les Confins, d'Eliott de Gastines : feutré tel un pas dans la neige

AVANT-CRITIQUE – Le plaisir du ski et de la montagne en général est aujourd’hui ancré dans nos habitudes de vacances. Mais la ruée vers le grand manteau blanc n’a pas été une évidence pour tous et ne s’est pas fait sans heurts ni dommages collatéraux : inondations de village par la création de barrages, expropriations, mutilation de l’écosystème montagnard et du paysage visuel.

28/01/2022, 12:36

ActuaLitté

Meilleures ventes : Harry Potter surclasse Houellebecq, d'un coup de baguette 

Une entrée surprenante au classement de cette semaine 3 : le quatrième tome de la saga Harry Potter, Harry Potter et la Coupe de feu, se hisse à la première place des 200 meilleures ventes hebdomadaires. Le petit sorcier à lunettes coiffe littéralement Anéantir au poteau avec plus de 23.818 exemplaires écoulés. Houellebecq passe alors bon deuxième avec 20.955 ventes (135.960 en tout), toujours talonné par le T.20 de Demon Slayer en troisième position (16.716 ex.). Un autre manga fait son entrée dans le top cinq, Tokyo Revenger T.16

28/01/2022, 11:36

ActuaLitté

Numéro Deux : enjeux d’adultes, désillusions d’enfant

Martin Hill a 12 ans : plutôt discret, il porte des lunettes rondes et vit tranquillement son quotidien de petit garçon londonien. Un jour, son accessoiriste de père l’emmène sur un tournage. Chance ou malédiction, Martin se retrouve embarqué dans le casting de Harry Potter, dont les livres triomphent mondialement. Malgré un début encourageant, Martin n’est pas pris. Le début d’une descente aux enfers psychologique et d’un cauchemar éveillé, que rien ne semble arrêter. 

 

28/01/2022, 10:50

ActuaLitté

Histoire navrante de la mission Mouc-Marc, musique et politique en Afrique

BONNES FEUILLES – Bref roman reçu par la Poste, cette Histoire navrante emporte l'enthousiasme dès les premières lignes. Frécéric Sounac se révèle ici un romancier complet, dont les ouvrages encore à venir ne pourront que confirmer le talent. Il articule souvent dans ses textes une dimension politique à des considérations musicales.

28/01/2022, 07:30

ActuaLitté

Dans l'intimité de Philip Roth 

Remarqué dès ses débuts en 196O avec la parution de son recueil de nouvelles Goodbye, Colombus, couronné d'emblée cette année-là par le prestigieux National Book Award - un prix qu'il recevra à nouveau en 1995 pour son roman Le théâtre de Sabbath - Philip Roth n'aura cessé tout au long de sa carrière de crouler sous les distinctions. Recevant notamment, en 1998, pour Pastorale américaine, le non moins prestigieux prix Pulitzer. 

27/01/2022, 17:14

ActuaLitté

Le musée des promesses brisées : donner, pardonner, et vivre enfin

Basée en Europe, en deux temps – de nos jours, à Paris, et en 1986, à Prague –, Elizabeth Buchan nous rend témoins à travers cette histoire de la guerre des pensées, de la politique tchécoslovaque, d’un combat pour la liberté et d'une histoire d'amour tiraillée par la réalité du monde. Le roman s’ouvre sur un quai de gare, où Laure Carlyle attend.

27/01/2022, 17:10

ActuaLitté

Un pays de neige et de cendres : Petra Rautiainen et la mystériuse Laponie

BONNES FEUILLES – En 1944, au milieu des étendues sauvages de la Laponie, un jeune soldat finlandais, Olavi Heiskanen, officie comme traducteur dans un camp de prisonniers dirigé par les Allemands. La cruauté fait partie du quotidien, détenus et gardiens luttent pour préserver leur humanité.

26/01/2022, 17:44

ActuaLitté

Entrez dans la Tribu de Nathalie Yot 

BONNES FEUILLES - « On a perdu ça. L’idée de la tribu. Un lien commun entre nous. Sans rien se devoir. Juste la sensation d’appartenir les uns aux autres. Pour ne pas lâcher prise. Jamais. »

26/01/2022, 11:27

ActuaLitté

Nom, de Constance Debré : “Impertinent, radical et nécessaire”

AVANT-CRITIQUE – Dans le cadre de notre partenariat avec les librairies Furet du Nord et Decitre, ActuaLitté proposera désormais des avant-critiques. Complétant la publication de bonnes feuilles que la rédaction offre, pour découvrir des extraits inédits, ces paroles de libraires auront une place régulière dans nos colonnes. Pour avoir un premier avis de professionnel, en attendant de se plonger dans de nouvelles lectures.

26/01/2022, 10:13

ActuaLitté

Le sens de la Merveille : les convictions profondes de Rachel Carson 

Relevé comme référence bibliographique lors d’une précédente lecture, j’avais décidé de me plonger dans la lecture de Printemps Silencieux, l’ouvrage-phare de Rachel Carson, une autrice que je ne connaissais pas. Demandé à ma libraire, celle-ci me l’a, bien sûr, trouvé sur une de ses étagères (chose que je n’avais pas su faire avec succès tout seul). Mais elle s’est empressée de me faire part d’une récente ré-édition de grande qualité de divers textes (incluant des discours) dont cette avant-gardiste de la protection de notre environnement avait essaimé son parcours de scientifique reconnue, de lanceuse d’alerte et d’admiratrice inconditionnelle des merveilles de notre Planète Bleue.

24/01/2022, 17:20

ActuaLitté

Secrets d'écrivain : Michel Bussi raconte La Fabrique du suspense

BONNES FEUILLES – On l’appelle « le maître du twist ». Depuis Nymphéas noirs, Michel Bussi enchaîne les best-sellers. Dans un récit captivant, cet « inventeur d’histoires » nous invite au cœur des mystères de l’écriture, depuis les premières intrigues imaginées durant l’enfance en Normandie jusqu’à l’écriture du premier livre et l’euphorie des premiers succès. Le voyage littéraire se poursuit avec les secrets d’écriture de l’auteur et ses quarante « commandements » du suspense et du twist. 

24/01/2022, 12:35

ActuaLitté

Carlos Celdran : Séparations cubaines

Actualités Editions, qui s’attelle à faire connaître les dramaturges du monde sud-américain, et plus largement hispanophone, a publié en 2021, 10 millions du cubain Carlos Cerdan. Pièce publiée en 2017 dans sa version originale, elle ouvre la collection Cuba de la maison d’édition. Pays symbole du romantisme révolutionnaire et d’une désillusion qui n’en finit plus, c’est de la séparation dont parle cette pièce aussi politique qu’intime, mais également de la jeunesse révolue. 

24/01/2022, 10:06

ActuaLitté

Lady Sapiens : une puissante histoire de la femme préhistorique

Dans son Et l'évolution créa la femme, Pascal Picq esquissait déjà les évolutions que les dernières décennies ont amenées dans la figuration de la place de la femme, autour des feux de nos ancêtres, dans les grottes préhistoriques. Avec Lady Sapiens, Jennifer Kerner, Thomas Cirotteau et Éric Pincas bousculent notre vision occidentale du rôle de la femme dans la préhistoire. 

21/01/2022, 14:33

ActuaLitté

Meilleures ventes : Houellebecq au coude à coude avec Demon Slayer

Quelques changements dans le classement des 200 meilleures ventes hebdomadaires pour la semaine 2. Michel Houellbecq reste bien à sa place, en tête des ventes – Anéantir cumule 45.851 ventes hebdo et 115.005 exemplaires en tout. Demon Slayer T.20 prend, lui, la deuxième place – plus de 33.000 exemplaires écoulés durant les 7 derniers jours. Autre nouveau dans le top 5, le dernier David Foenkinos, Numéro Deux, qui remonte directement à la cinquième place suivie de près par Juste derrière moi de Lisa Gardner. Et entre deux, Ken Follett et Karine Tuil, évidemment.

21/01/2022, 11:46

ActuaLitté

Nos vies en flammes : conte désenchanté dans les Appalaches

Dans sa ferme des Appalaches, Ray contemple les ruines de l'Amérique d'aujourd'hui : son chômage, sa misère sociale, le tout alors que les montagnes environnantes sont ravagées par un incendie. Face à ce constat déchirant, Ray décide de se faire justice, et de combattre tout ce qui le révolte. 

20/01/2022, 16:09

ActuaLitté

Une sélection de livres pour tous ceux qui rêvent de devenir pilote

Si l’on dit souvent que lire donne des ailes, quoi de mieux que de s’envoler par la pensée avec des ouvrages qui nous font planer, qui nous emportent dans la grande aventure de l’aviation, depuis ses débuts jusqu’à notre ère moderne où même la location de jets privés est devenue banale.

20/01/2022, 08:43

ActuaLitté

Septembre Eternel : Julien Sansonnens sur les routes d'une France désenchantée

Un libraire sexagénaire au bord de la faillite se rend à Paris pour finaliser la vente de son commerce, passion de toute une vie. Il décide de prendre les chemins de traverse et roule durant trois jours dans une France de la périphérie en ébullition. 

19/01/2022, 10:52

ActuaLitté

Catherine Deneuve croise Virginia Woolf et Mrs Dalloway

BONNES FEUILLES - À Londres, ce soir, Clarissa Dalloway offre une fête ! La haute société anglaise a intérêt à s’amuser. Or, de vieilles connaissances ressurgissent des limbes et exhument des souvenirs comme on ouvre une boîte de Pandore.

18/01/2022, 09:41

ActuaLitté

Longues nuits et petits jours : le long chagrin d'amour d'Anne Frédérique Rochat

A la suite d’un chagrin d’amour, Edwige se réfugie dans un chalet à la montagne pour y passer l’été en quête de solitude. Un inconnu, qu’elle prend pour un ami de la propriétaire, s’invite un soir. C’est le début d’une série de glissements étranges et de visions fiévreuses. 

17/01/2022, 14:29

ActuaLitté

Voyage au coeur de Bleu Nuit, guidé par la plume de Dima Abdallah

Un appel téléphonique, qui vient fracasser les bases d’une vie déjà bien instable : la mort de la seule femme que le narrateur ait jamais aimé. Incapable de se rendre à l’enterrement, il reste cloîtré chez lui, comme depuis de si nombreuses années, à l’abri entre les murs de son appartement. Puis, miracle : le lendemain, il sort enfin – et quitte tout. Le confort, la sécurité, le silence, tout… et se donne à la rue. 

14/01/2022, 14:38

ActuaLitté

Se souvenir des belles choses avec la Gloria Vynil de Rose-Marie Pagnard

Gloria, une jeune photographe, tombe amoureuse d’Arthur, un peintre hyperréaliste, au cœur d’un Museum d’histoire naturelle sur le point d’être démoli. Chacun à sa manière, l’un et l’autre tentent de capter ce qui va disparaître. 

14/01/2022, 13:03

ActuaLitté

Houellebecq sans surprise en tête des meilleures ventes (semaine 1)

C'est sans grande surprise que cette deuxième semaine de l'année 2022, Anéantir de Michel Houellebecq s'installe directement à la première place du classement des 200 meilleures ventes hebdomadaire – plus de 69.000 exemplaires. Astérix et le Goncourt tiennent bon en seconde et troisième position, mais Karine Tuil les suit de près avec La décision qui entre directement dans le top cinq. Pas d'inquiétude, cependant, les mangas sont toujours présent avec le tome 19 de Dr. Stone et le tome 7 des Carnets de l'apothicaire

14/01/2022, 11:36

ActuaLitté

Si nous étions adultes : des sentiments qui dépassent les interdits

Akari aime les femmes. Mais les femmes finissent toujours par choisir le mariage et les enfants plutôt qu’elle… Ayano est institutrice. Quand elle rentre dans un bar après le travail et que la jolie Akari commence à lui parler, elle ne comprend pas trop ce qui se passe. Jusqu’à ce qu'elle soit poussée à embrasser cette inconnue, et à passer la nuit chez elle. Pourtant, Ayano est mariée… Josei prenant et magnifiquement dessiné, Si nous étions adultes nous offre une ronde complexe de sentiments qui flirtent avec l’interdit et révèlent la lassitude de jeunes adultes. 

13/01/2022, 11:13

ActuaLitté

Noé Alvarez raconte 10 000 km pour gagner sa liberté

BONNES FEUILLES - Bienvenue à la prière la plus longue du monde. Elle se fait en courant. Noé Álvarez, fils d’ouvriers, reçoit sa lettre d’admission à l’université comme une promesse d’ascension sociale. Mais la réalité le rattrape dès qu’il met un pied sur le campus et il décroche.

13/01/2022, 07:00

ActuaLitté

Illégaliste : anarchiste au coeur tendre comme Thierry Luterbacher

Lorsqu'un militant anarchiste, membre d'une organisation révolutionnaire et anticapitaliste, est chargé d'éliminer le PDG d'une multinationale, son coeur est tiraillé entre son combat et la sagesse d'une vie plus apaisée. 

12/01/2022, 12:02

ActuaLitté

Nicolas Laquerrière dissèque pour nous le Nueve Cuatro

BONNES FEUILLES - Grandeur et misère sociale dans le 9-4, la découverte d’une voix urbaine et explosive. Il y a d’un côté le 9-4 avec ses 40 % de la population qui survit sous le seuil de pauvreté et les autres. Puis il y a son miroir inversé, le 9-4 dans le 9-4, le nueve cuatro. Il se révèle à la nuit tombée et, une fois que vous y avez jeté un œil ou mis un pied, il ne vous quitte plus.

12/01/2022, 11:12

ActuaLitté

U4 en bande dessinée : des fans de jeu vidéo survivent à la pandémie

Visionnaire, la série de romans U4 publiée conjointement par les éditions Syros et Nathan racontait en 2015 une France dévastée en dix jours à peine par un redoutable virus, qui éliminait presque toute la population, n'épargnant que les ados entre 15 et 18 ans. Ces jeunes orphelins cernés par la mort, étaient forcés de s'adapter à une survie autonome à laquelle rien ne les avait préparés. 4 romans et un recueil de nouvelles permettaient de suivre le parcours de quatre héros, que l'histoire finissait par faire se rencontrer. 

11/01/2022, 11:44

ActuaLitté

Karine Tuil : face au terrorisme, le doute et le choix

Alma doit décider : doit-elle remettre en liberté surveillée ce jeune homme tout juste revenu de Syrie, ou doit-elle le laisser en détention préventive ? Représente-t-il un risque pour la société ou a-t-il droit de se remettre sur le droit chemin et reprendre une vie normale ?

11/01/2022, 10:41

ActuaLitté

Les forêts magiques de Raluca Antonescu

Jura, 1911. Une femme se désespère d'être à nouveau enceinte. Pour implorer la fin de sa grossesse, elle se rend au Gouffre du Diable. À partir de ce lieu dont la terrifiante et réelle histoire nous est contée, Raluca Antonescu entrelace quatre générations de femmes qui traversent le siècle.

10/01/2022, 15:46

ActuaLitté

Anéantir : le grand roman de Michel Houellebecq

Le huitième roman de Michel Houellebecq est sorti le 7 janvier, et même une version pirate, apparue sur internet quelques semaines plus tôt, n'a pas réussi à court-circuiter l’événement. Un roman fleuve de plus de 700 pages qui laisserait penser que l’auteur de L'extension du domaine de la lutte, a décidé de réaliser ses Illusions perdues, ou son Éducation sentimentale. Ce serait la moindre des choses pour l'écrivain.

10/01/2022, 14:49

ActuaLitté

Dans la maison rêvée, de Carmen Maria Machado : passion, joie et bonheur

La Maison Rêvée n’est pas un rêve. C’est une réalité. Une réalité dans laquelle Carmen Maria Machado a vécu des moments de bonheur et des moments moins heureux. Ce livre raconte comment elle y est arrivée, comment elle y a passé de nombreux mois, comment elle en est partie ! Pour ne plus jamais y revenir...

10/01/2022, 11:32

ActuaLitté

Bourse : quels livres lire quand on débute ?

Avec la crise du COVID 19 et la chute importante des indices boursiers en mars 2020, de nombreux investisseurs se sont tournés vers la bourse. Il s’agissait effectivement d’un point d’entrée à ne pas manquer au regard de la hausse historique des marchés depuis ce trou d’air. Le CAC 40 a dépassé ses records historiques, se situant désormais souvent au-dessus des 7000 points. Mais, alors quels livres lire pour affronter des marchés dont le retournement est souvent difficile à anticiper ?

08/01/2022, 19:34

ActuaLitté

Michel Bussi : Nouvelle Babel, un extrait de son nouveau polar

BONNES FEUILLES – Aussi corrosif que Black Mirror, aussi réjouissant que Le Cinquième élément, aussi intense que La Nuit des temps.... Aussi bussien que tous ses romans, voici La Nouvelle Babel, dernier polar de Michel Bussi. Un nouveau thriller, qui nous emmène des favelas de Rio au Kazakhstan jusqu'aux confins de l'Himalaya à l'île la plus isolée des terres

07/01/2022, 17:15

ActuaLitté

En descendant la rivière : Edward Abbey et “l'arrogance culturelle”

Plus besoin de présenter Edward Abbey qui, depuis Désert Solitaire s'est « imposé » (pas le style du gars pourtant) comme une figure de proue des défenseurs des espaces sauvages aux États-Unis (et ailleurs), puis qui, avec son Gang de la Clé à Molette a certainement franchi l'escalier ultime de sa panthéonisation dans cette image symbolique ! Son traducteur, Jacques Mailhos, le suit pour un nouvel opus, En descendant la rivière.

07/01/2022, 14:47

ActuaLitté

Les 200 meilleures ventes de livres en ce début d'année 2022

Il faut que tout change pour que rien ne change, et malgré la transition de 2021 à 2022, les meilleures ventes de cette première semaine de l'an nouveau ressemblent fortement à celles de l'année ancienne. Quelques ajustements, quelques échanges de places dans le classement. En somme, Astérix et le Goncourt ouvrent l'année qu'ils avaient close. On retrouvera en revanche plusieurs mangas qui effectuent une colossale percée dans les ventes – Mashle T.6, Spy x family T.6 ou encore Jujutsu kaisen t.12 ; le drame de shibuya : necromancie et Kaiju n°8 t.2.  

07/01/2022, 10:25

ActuaLitté

Criminelles fiançailles : mettre un jeune yakuza à sa botte

Yoshino est la petite-fille du boss des yakuza d’Osaka. Son papy, heureux d’avoir conclu une paix avec le gang de Tokyo et inquiet du célibat de sa petite-fille, lui propose des fiançailles avec Kirishima, petit-fils du chef tokyoïte. Celui-ci est comme elle lycéen, mais alors qu’elle est plutôt du genre paria, il a toutes les filles du lycée à ses pieds… Et derrière son sourire se cache une personnalité de sadique. Mais Yoshino n’a pas dit son dernier mot !

07/01/2022, 10:07