#Librairie

“Options payantes et piètres ventes” : Edilivre, le “business inadmissible”

L’été est bien installé et les esprits s’échauffent : une pétition particulièrement remontée contre la société Edilivre vient d’être diffusée. Un certain Gaston Michel a décidé de partir en guerre contre la structure, dénonçant le comportement commercial et les méthodes. Oups ?

Le 19/07/2017 à 13:43 par Victor De Sepausy

58 Réactions | 1 Partages

Publié le :

19/07/2017 à 13:43

Victor De Sepausy

58

Commentaires

1

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

« Les Éditions Édilivre ou Édilivre sont une maison d’édition française créée en 2007 à Paris. Se présentant comme une plateforme de publication collaborative, elle propose des prestations d’édition », explique Wikipedia. L’avertissement semble bien posé : les services d’édition recoupent l’ensemble des opérations qu’un éditeur réalise avant de publier un ouvrage. Cela va de la mise en page à la relecture, en passant par la couverture, et ainsi de suite…

Mais ledit Gaston Michel s’en agace : sa pétition, qui sera remise à la Société des Gens de Lettres et à Edilivre, comme promis, prend une voix collective. « [E]n tant qu'auteurs chez Edilivre, nous trouvons inadmissible le business de cette maison d'édition en proposant des options payantes aux auteurs pour de piètres ventes à l'arrivée ».

Le dépôt légal de la BnF indiquait dans son dernier rapport qu’Edilivre était le plus important des déposants d’ISBN, loin devant l’Harmattan, Hachette et Gallimard. La structure rentre ainsi dans le groupe de ceux qui effectuent plus de 1000 dépôts d’ISBN dans l’année.

Et la pétition de saisir au vol la description que la « maison alternative » revendique pour tacler qu’elle « promet monts et merveilles, mais se cache uniquement derrière cette appellation pour se distinguer de la concurrence alors qu’en réalité il ne s’agit que d’une maison d’édition à compte d’auteur, d’autant plus qu’elle n’assure aucune promotion ».

Bim. La pétition réclame ainsi que justice soit rendue pour ceux qui « dépensent dans les frais de publication n’obtenant aucun retour sur investissement soit rembourser (sic) totalement de leurs frais ». Et de prendre son cas particulier, par lequel il a « déboursé 279 € de frais pour uniquement 7 maigres ventes la première année » montant n’autorisant « pas le moindre droit d’auteur à toucher puisqu’il faut atteindre le seuil de 79 € HT ».

Impossible de parvenir au seuil minimal, assure Gaston Michel, pour qui l’absence de promotion est de toute manière au cœur de tout le problème. En effet, ajoute-t-il, « il est pour la quasi-totalité des auteurs impossible d’arriver à un tel seuil surtout à cause de leurs prix de vente élevés, la maison profitant donc de marges incommensurables ». La maison ne ferait que « du chiffre sur la naïveté de [ses] auteurs », conclut-il, avant de lister les raisons de la colère.

  • – Conditions sur les retours non spécifiées dans le contrat des auteurs. À titre d’exemple sur une commande de 10 exemplaires, le libraire doit en vendre la moitié pour pouvoir prétendre aux renvois en cas d’invendus.
  • – Remise libraire insuffisante de 30 % alors que le minimum exigé par les libraires est de 35 %.
  • – Frais de port onéreux sur Edilivre.com lorsque la part des droits d’auteurs la plus importante a lieu sur ce site.
  • – Les ventes au format numérique ne sont pas proposées ailleurs que sur le site Edilivre.
  • – La plupart des librairies n’acceptent pas les auteurs Edilivre ni pour des commandes ni pour des séances de dédicaces, car manque de courtoisie ou de politesse de leur part selon la librairie Gibert Joseph de Poitiers par exemple.

Goncourt toujours, tu m'intéresses

Tiens, Pierre de Ronsard, Joachim du Bellay et René Descartes firent justement leurs études dans cette ville. Gaston Michel, dont on ne trouve par ailleurs aucun ouvrage dans la base de données d’Edilivre, n’a pas pu être joint pour apporter plus de détails. Une grande partie de la communication d'Edilivre repose sur la possibilité de trouver une solution alternative, pour les auteurs qui ont été refusés par des maisons d'édition traditionnelles.

La pétition est à cette adresse.

Mise à jour 20/07/2017

David Stut, PDG du groupe AParis, qui possède Edilivre, a répondu aux accusations.

58 Commentaires

 

Léonce

03/02/2018 à 12:38

Bonjour !

Je pense qu'il ne revient pas à une maison d'édition de faire d'un livre un ouvrage à succès avec des moyens publicitaires et promotionnels. Le succès de tout bouquin dépend de l'originalité de la plume de son auteur par le niveau de l'inspiration. Autant votre histoire est intéressante, autant vous avez toutes les chances de charmer vos lecteurs. Autant votre récit est moins intéressant, autant votre livre aura moins de chance de charmer son lectorat. Chaque livre doit pouvoir se frayer son propre chemin vers la cime du succès.Et à propos des maisons d'édition ,il faut reconnaitre après tout que les éditeurs sont des commerçants et l'édition coûte généralement les yeux de la tête.Alors n'en tenez pas trop de rigueur aux éditions edilivre qui n'ont pas inventé la roue de l'automobile. Je pense que edilivre fait déjà un travail de titan pour rendre la publication des livres à la portée des auteurs. En ce qui me concerne,je me contente de la nature du plat servi que de vouloir regarder au fond de la marmite. Je n'ai pas encore trouvé de maison d'édition aussi souple et non exigeante, sans volonté manifeste de vivre avec bombance sur le dos des écrivains que les éditions edilivre. Edilivre est une alternative à l'édition, là où des auteurs ne peuvent trouver aucune terre d'asile après s'être fait rejeter sous dans d'autres univers de la publication des livres.

maryline michaux

28/08/2018 à 17:29

Je suis entièrement satisfaite par vos offres.

Rémi Hesse

05/02/2018 à 15:26

Le succès de tout bouquin dépend de l'originalité de sa plume, dites-vous, certes, mais encore faut-il que les lecteurs aient entendu parler de cet ouvrage. Rages, je pense, sont les amateurs de livres poussant la porte d'une librairie en déclarant:
— bonjour monsieur le libraire, pourriez-vous me proposer un livre dont ni vous ni moi n'avons jamais entendu parler.

Tamara

14/04/2018 à 11:06

Pour tout auteur néophyte, Edilivre , comme toutes maisons d'éditions participatives, est une option valable puisqu'elle n'oblige en rien de payer quelque option que ce soit et s'occupe des formalités inhérentes à la publication. TOUTEFOIS, je mets en garde les futurs aspirant(e)s... A savoir : ne jamais accepter que votre livre soit un "coup de coeur"...cela implique que les 100 premières ventes ne vous rapporteront aucun droit d'auteur ( c'est du vécu) ; ne jamais leur commander votre propre bouquin car il vous sera défalqué de vos droits d'auteur. De plus les droits d'auteur ne vous sont reversés qu'à partir de 79 euros, ce qui veut dire que si vous n'atteignez pas cette somme , elle sera reportée sur l'année suivante et ainsi de suite jusqu'à ce qu'ils atteignent ce minimum. Or imaginez que votre bouquin tombera petit à petit dans l'oubli et vos droits d'auteur aussi... Bref... A vous de voir maintenant :coolsmirk:

Ibrahima

05/05/2018 à 10:22

Bonjour,

J'ai reçu un mail dans ma boîte Gmail ce matin, m'informant que mon manuscrit à été sélectionné chez edilivre.

En effet, dites moi est-ce que je pourrais avoir un à-valoir si j'exige à la signature du contrat?

Cordialement,
Ibrahima.

Azucena

26/04/2019 à 07:41

Bonjour,

Vous rêviez ? Vous avez dû vous réveiller depuis, je pense. Cette maison d'édition n'en est pas une. Elle ne fait pas le travail qu'un éditeur se doit de faire.

Gérard Mongé

06/06/2018 à 20:12

Je n'ai pas de critiques concernant la maison d'édition édilivre. Pour moi le contrat est bien respecté ;les options payantes sont bien lisibles etcompréhensibles. Je ne vois pas de pièges me concernant,chez édilivre nous pouvons toujours comme dans d'autres maisons d'éditions trouver des petites imperfections. Mais le contrat est assez clair. Ce qui n'est pas dans le contrat, peut-être que personne n'y a pensé, mais pour que l'auteur s' en sorte sans perte d'argent, et il veut que des livres se vendent l'éditeur ne serait pas perdant. Le livre si l'auteur n'est pas connu,le livre pas connu,il va vite tomber dans les oubliettes. Pourquoi, pas de publicité, ni d'une partie ni de l'autre
Prix exorbitants. Une solution, plus pour l'éditeur que pour l'auteur.L'auteur achète 20 exemplaires, remise minimum 35%,il en dépose dans plusieurs librairies, le libraire prend 30% il vous reste 5% vos frais de port il ne vous reste rien,à réfléchir?

THIERRY COTTA

07/06/2018 à 15:24

Bonjour,
Il est vrai qu'il ne faut pas penser que vous allez vivre de votre plume. Une chose de sur, c'est que pour 0 euros, vous pouvez avoir un livre relié (certes simple, sans couverture spécifique) mais vous n'aurez sensiblement rien si vous vous adressez à des maisons d'éditions qui ont pignon sur rue ou à d'autres qui vous extorquent des sommes considérables.
Moi, je fais mes couvertures et edilivre les adapte à mon livre. C'est payant, j'assume. Mais je vous assure que vous aurez du mal à trouver mieux et je parle en connaissance de cause, nous, auteurs en herbe....

Gérard Duvallet

22/06/2018 à 17:02

Mais qui sont donc tous ces naïfs qui croient qu'il suffit de publier pour être connus? Je viens de publier mon quatrième ouvrage chez Edilivre et je n'ai jamais déboursé le moindre centime en dehors des achats de livres évidemment. Aucun autre éditeur (Commercial ou à compte d'auteur) ne permet cette formule. Je ne rêve pas du Goncourt et je remercie Edilivre de nous offrir cette formule gratuite.

Gomme

25/06/2018 à 17:53

Bonsoir, après avoir lu consciencieusement tous ces articles, voilà ma façon de penser: Editée depuis mai 2018 chez Edilivre, je ne vois pas du tout pourquoi on taxe cette Maison d'éditer "à compte d'auteur" alors que je n'ai pas déboursé un seul centime! Vous n'avez sûrement pas lu les conditions correctement.Je n'ai pas eu besoin des services annexes proposés. Tout est très clair et honnête dans leur contrat et personne ne vous oblige à signer chez eux! Par contre, en effet, il faut assurer soit-même sa promo et se transformer en commercial, ce qui, je l'avoue, me pèse énormément car je suis littéraire et pas du tout "démarchage et chiffres", plutôt timide et réservée. Cependant, il est toujours possible d'organiser des séances de dédicaces,donc de présentation, au niveau local, avec la presse qui nous met à l'honneur le temps d'un numéro. Bon, évidemment, ça ne fait pas s'envoler les ventes, mais j'écris d'abord pour le plaisir, ensuite pour faire partager mes histoires et l'Histoire (il s'agit de mon second roman historique). Je le dis sans fausse modestie, mes romans plaisent au public, j'ai des retours vraiment encourageants. Malgré cela, les "grands groupes" audiovisuels et médias avec "pignon sur rue" refusent mes demandes de contact. Tout est donc bassement une histoire de fric, comme toujours... Si une personnalité écrit des nullités, elle sera portée aux nues sur tous les supports, mais un "petit auteur" à le tort d'être inconnu et le restera puisque aucune personne influente ne veut se donner la peine de reconnaître l'intérêt réel de ses oeuvres (ceci est vrai pour tout le monde artistique, quelle que soit la discipline, hélas!) et de lui offrir sa chance. Merci Edilivre pour permettre à vos auteurs de tenter d'obtenir malgré tout une reconnaissance méritée.

Christian Vial

09/11/2018 à 18:11

Bonsoir madame,
Également édité chez Edilivre depuis mai 2018, je partage en tous points votre avis.
Je n'ajoute rien puisqu'il n'y a même pas une virgule à bouger. Bien cordialement, et le meilleur pour vos romans.

Pierre Villard

27/07/2018 à 21:39

J´ai souscrit les services d´Edilivre pour la réalisation d´un résumé et la création d´une couverture originale ( 250 euros ). Résultat: un résumé bâclé, qui montre ( ils l´ont reconnu), que personne n´a lu le livre! Pour la création couverture: à peu près la même chose: une proposition de photo qui n´a rien à voir avec le roman. Lamentable, communication désagréable avec service publication.

rh

28/07/2018 à 07:33

Je suis tout à fait d'accord avec vous concernant les rapports désagréables avec certains interlocuteurs... Et désagréable est vraiment un mot faible !
rh

Alain BLED

25/08/2018 à 08:31

L'impression d'un ouvrage chez Edilivre est totalement gratuite pour l'auteur, sauf s'il prend des options (couverture personnalisée, promotion, corrections, etc. C'est probablement sur ces options que l'éditeur arrive à se rattraper. Mais l'avantage pour l'auteur, c'est qu'il n'a pas de frais d'impression à payer, et que son livre est au moins disponible sur le site. Adressez vous à un imprimeur,et vous verrez si ce n'est pas bien pire ! Personnellement pour un livre qui ne trouvait pas d'éditeur, cette année je me suis adressé à eux, et je ne peux que constater leur efficacité et la qualité de l'impression. Bien sûr, pour la diffusion il faut se débrouiller, mais croyez-vous qu'un éditeur à compte d'auteur,qui vous fait payer l'impression, diffuse réellement vos livres ? Seul reproche que l'on pourrait faire à Edilivre : dans la mesure ou son comité de lecture -s'il en a un?- se montre très laxiste, on trouve le meilleur et le pire dans les ouvrages publiés. D'où une difficulté pour le lecteur qui va sur leur site, pour séparer le bon grain de l'ivraie. Mais le site est très bien fait, avec des extraits des oeuvres, présentation de l'auteur, classement par thèmes...C'est quand même nettement préférable à tous ces éditeurs escrocs qui font payer l'impression d'ouvrages qu'ils imprimeront à la demande...une demande qui sera inexistante bien sûr, la diffusion étant aussi nulle que...l'auteur lui-même souvent ! Mais nous croyons tous plus ou moins écrire des choses intéressantes, et cette vanité fait le bonheur de certains flatteurs. :cheese:

Gomme

25/08/2018 à 11:11

Bonjour, je suis tout à fait d'accord avec Alain Bled, non seulement on ne peut pas se plaindre des rapports avec Edilivre (moi j'ai toujours eu des échanges très cordiaux avec les interlocuteurs) mais il faut savoir faire la part des choses et, si l'on s'en tient à la demande d'impression (d'édition, on va dire) sans option payante, (qui sont, effectivement, complètement inutiles) et que l'on fait preuve d'un peu de sens commercial soi-même, de contacts avec les médias, on a quelques chances de faire lire son "chef d'oeuvre" papier à une centaine de lecteurs... Par contre, oui, il est dommage que n'importe quelle prose (parfois dans un français plus ou moins littéraire!) soit publiée!

Rose Durand

12/09/2018 à 16:51

Après maints refus des maisons d'édition "classiques" (je ne suis ni connue, ni journaliste, ni parisienne, je n'ai pas de réseau parisien...) j'ai publié en toute connaissance chez Edilivre. J'ai auparavant décortiqué leur site et lu de nombreux blogs et avis variés d'auteurs. Je pense que Edilivre est effectivement une maison d'édition alternative, une troisième voie en quelque sorte. Je lui trouve des faiblesses et en particulier le manque absolu de promotion du livre mais je le savais avant de signer mon contrat. Je pense également qu'Edilivre gagnerait en crédibilité et en reconnaissance si la maison d'édition faisait le choix d'être plus sélective. Notamment en ce qui concerne la qualité de la langue. J'ai eu l'occasion de faire partie du panel de lecteurs pour le concours "prix de l'auteur sans piston" et j'ai pu remarquer des coquilles et erreurs de langue.
Cependant, je suis plutôt satisfaite d'Edilivre. Ce n'est pas une maison d'édition à compte d'auteur puisque l'on peut y publier sans rien payer et recevoir des droits d'auteurs, ce qui est mon cas. J'ai tout d'abord opté pour le package de base, couverture sobre que j'apprécie, et j'ai moi-même fait mes corrections ainsi que ma quatrième de couverture. J'ai ensuite fait fonctionner à plein régime mon réseau d'amis et de collègues, j'ai démarché les librairies, contacté un journaliste et j'ai eu des ventes bien au dessus du minimum requis (79 €) comme il était indiqué dans le contrat.

Azucena

26/04/2019 à 08:22

Je vous cite : « Je pense également qu'Edilivre gagnerait en crédibilité et en reconnaissance si la maison d'édition faisait le choix d'être plus sélective. Notamment en ce qui concerne la qualité de la langue. J'ai eu l'occasion de faire partie du panel de lecteurs pour le concours "prix de l'auteur sans piston" et j'ai pu remarquer des coquilles et erreurs de langue. »

Vous n'y pensez pas ? Le but d'Edilivre, qui est plus, à mon avis, un imprimeur à grande échelle qu'une maison d'édition, n'est pas de sélectionner des ouvrages pour la "qualité de la langue" et encore moins d'en ôter les coquilles, hormis si l'auteur accepte de payer la correction, laquelle est peut-être sommaire, voire effectuée au moyen d'un simple et peu efficace correcteur automatique, qui sait ? Cela arrive trop souvent, chez Edilivre comme ailleurs. À mon humble avis, ils (Edilivre et autres "éditeurs en chambre") ne regardent pas le contenu, ils rectifient la mise en page puis impriment. Peut-être passent-ils un vague coup de "correcticiel" initial pour dire aux auteurs que leur manuscrit aurait besoin d'être corrigé avant publication (comme tous les manuscrits devraient l'être). Bien évidemment, ils proposeront les services de leurs correcteurs. M'est avis qu'ils doivent "marger" là-dessus aussi et que le pauvre correcteur, s'il y en a n un "vrai" (à savoir quelqu'un qui exerce son métier essentiellement au moyen de ses yeux et de son cerveau), doit s'arracher les cheveux pour, tout compte et tous comptes faits, ne percevoir qu'une modique somme (probablement pas tout ce qui est facturé ; je serais curieuse de connaître les tarifs).
Aujourd'hui, tout le monde et n'importe qui se mêle d'écrire. Il y a forcément, comme pour toute mode, des personnes ayant flairé la bonne aubaine... Edilivre en est probablement la tête de file, mais ce n'est pas la seule société de ce type, hélas !
Les auteurs, qui parfois font preuve d'un ego démesuré et du manque d'humilité qui va de pair, devraient se méfier davantage, se relire a minima (s'ils en ont la capacité) puis entrer en contact avec plusieurs correcteurs et correctrices professionnels expérimentés pour demander plusieurs devis.

jean sebastien loygue

26/09/2018 à 11:27

Très content d'Edilivre. Le seul reproche que je ferai est d'accepter (ou de réaliser ?) des pages de couvertures souvent pénibles. Ce qui discrédite un peu l'ensemble de la collection. Pour le reste, c'est remarquable que l'on puisse acheter son propre livre et en faire cadeau, sans avoir eu à passer par un imprimeur.

Decu d'Edilivre

29/11/2018 à 19:42

Croyez-vous donc qu’Edilivre impriment eux-mêmes les livres dans leurs locaux ? Ils sous-traitent ce service à un imprimeur bien sûr, probablement le moins cher qu’ils aient pu trouver, et ensuite ajoutent au prix net d’impression une marge de profit confortable, ce qui explique que les livres soient si chers, y compris pour leurs propres auteurs.En ayant recours à un site d’auto-publication vous auriez pu faire imprimer votre livre pour beaucoup moins cher et sans renoncer à vos droits d’auteur.

Haton

30/10/2018 à 08:56

De même, j'ai payé 250 euros pour une couverture personnalisée.
Quant à la correction orthographique : 400 euros pour avoir laissé passer des fautes et en avoir ajouté !
Au global une dépense de 650 euros et mon propre exemplaire qui n 'est même pas offert et que j 'ai dû payer !!!
Un comble !
Aucune publicité ou aide pour vendre mon roman. Ils envoient juste une liste de salons,
à vous de gérer seul.
Un refus de baisser le prix du livre pour qu'il soit acheté par des classes car c'est un roman historique sur la guerre de tranchées correspondant aux programmes des 3 emes et 1 eres.
Résultat : les professeurs ont renoncé à l 'acheter pour leurs classes.
Mon expérience avec edilivre est donc plus que décevante et je vais rompre mon contrat.

LEDROIT André

06/11/2018 à 10:33

J'apporte ma pierre à l'édifice de la majorité des auteurs satisfaits des prestations EDILIVRE et de son Equipe , ayant eu une précédente expérience malheureuse avec une maison d'édition tres connue qui m'a < Ponctionn>une somme importante sans tenir aucun de ses engagements .
Je suis à mon 9 eme roman sans beaucoup de vente mais cela est de ma faute , ayant négligé par manque de temps et de moyens d'en faire la publicité .
Perseverer est ma devise . Et comme disait une de mes Consoeurs , j'éprouve déja une grande joie de voir mes ouvrages sur un rayon de ma bibliotheque !
Aussi , je ne suivrai en aucun cas les soit-disant mal-aimés de la profession .
Ils seront toujours gémissants devant les Dieux !
André LEDROIT

VILLARD PIERRE JACQUES

11/11/2018 à 11:56

Deux romans publiés chez Edilivre: le premier sans problème, car j´ai tout fourni : photo couverture, texte corrigé, résumé et biographie. Ventes : 2 . Frais : 0
Le deuxième: tout le contraire: j´ai souscrit pour plus de 200 euros, le pack incluant confection de résumé, confection graphique de couverture et 4e de couv. Résultat PATHÉTIQUE : on m´a soumis une photo pour 1ere de couv, qui ne correspondait pas au texte ( l´"expert" graphiste m´a reconnu qu´ils n´avaient pas le temps de lire le livre... ) , et même chose pour le résumé ( bien plus mauvais que celui que j´avais écrit - c´est pour cela que j´ai pensé confier son élaboration à Edilivre) . Total : mon livre nait avec MA photo de 1ere et 4e de couv, et MON résumé...). Je demande logiquement un remboursement, et EDILIVRE me fait savoir qu´un travail a été fourni ( mauvais) et qu´ils ne me rembourseront rien... Ben voyons . EDILIVRE appartient au groupe Aparis, propriétaire de plusieurs maisons d´édition , son unique but est de gagner de l´argent . Alors ... attention les auteurs naïfs! , arrêtez de penser qu´ils ont choisi votre manuscrit parce qu´ils le trouvaient bon , revenez sur terre, il n´y a aucune sélection . Mais surtout continuez à écrire ... c´est cela l´important.

Tairi davillon

28/12/2018 à 20:50

Moi personnellement cette formule me parvient beaucoup parceque je suis nouveaux dans le domaine et j'apprécie l'aide des autres concernant de bien mener un ouvrage correcte
Merci

Nathalie David Lemercier

08/03/2019 à 22:33

Je suis auteur chez edilivre publier à compte d editeur. Tout ayant été bien expliqué, j ai fait comme nous faisont tous le choix que je préféré. Pour les ventes c est à nous de nous débrouiller par contre un arrangement du site serait bien.

Azucena

26/04/2019 à 07:44

À compte d'éditeur, dites-vous ? Celui-ci confie vos manuscrits à un correcteur j'espère.

Yves Petit

17/03/2019 à 14:22

Je suis un nouvel écrivain et comme tous ceux qui ont signé un contrat chez Edilivre, je ne pouvais pas avancer le moindre sou pour me faire éditer. Ce qui m'amène, à la lecture des commentaires à faire deux constatations:
1- Ceux qui se plaignent le plus et mordent la main qui les nourrit sont de loin ceux qui font le plus de fautes de français et d'orthographe. Personnellement je ne les aurais pas encouragés à écrire.
2- Si, comme moi, vous avez été rejetés par des sociétés d'édition plus connues et surtout plus sélectives, vous ne pouvez en vouloir à celle qui a accepté de vous éditer sans aucun frais.
Je ne sais pas si mon livre aura du succès, mais je suis satisfait de voir qu'il existe et cela me permet d'espérer mieux avec mes prochains romans.
Je n'ai pour l'instant aucune raison de me plaindre mais si cela devait avoir lieu, je changerais seulement d'éditeur et il n'est pas dit que je ne le ferai pas prochainement.

Lapointe

26/03/2019 à 18:45

Votre livre ne peut pas tomber dans l'oubli Tamara. Il ne sera jamais connu.
Au bout de quatre ans avec deux titres, chacun ayant cumulé une cinquantaine d'euros de droits d'auteur, et conscient que ça ne pourrait aller plus loin, ( c'est moi qui vendait ) je leur ai demandé de me les payer. Refus catégorique. Je leur ai signalé que c'était une arnaque, que l'argent de ces livres avaient été encaissé pour leur pomme sans qu'ils n'en ait vendu un seul. Rien à faire. Résultat, j'ai acheté les livres manquants pour ne rien leur laisser, et je les ai vendu pour récupérer ma mise. Maison à fuir.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

La bibliothèque Diderot de Lyon hérite de 6000 ouvrages du Fonds Belin

Belin éditeur, qui avait fusionné avec les PUF en 2016 pour créer le groupe Humensis, n’a pas oublié son histoire. La maison, fondée en 1777, s’était déjà à l'époque spécialisée dans les ouvrages scolaires. En faisant un peu de ménage dans les archives, les équipes d’Humensis ont retrouvé un fonds d’ouvrages historiques. Ces derniers seront remis dans les mains de la Bibliothèque Diderot de Lyon, liée à l’École normale supérieure.

22/06/2021, 17:38

ActuaLitté

BnF : Jean Constantin et les grands succès de la chanson française

Son nom est peu connu du grand public mais on lui doit les paroles ou musiques des chansons parmi les plus célèbres du répertoire français : la Bibliothèque nationale de France a acquis les manuscrits d’œuvres emblématiques de l’auteur compositeur Jean Constantin, comme la chanson d’Edith Piaf Mon manège à moi, le succès de Zizi Jeanmaire Mon truc en plumes ou encore la musique du film de François Truffaut, Les 400 coups.

22/06/2021, 10:33

ActuaLitté

Une bibliothèque numérique consacrée au boxeur Mohammed Ali

5 ans après la mort du boxeur, le Muhammad Ali Center, musée américain situé à Louisville, dans le Kentucky, annonce l'ouverture d'une bibliothèque numérique réunissant des archives qui lui sont consacrées. Images, objets et apparitions dans la culture pop font partie des collections à explorer.

09/06/2021, 10:50

ActuaLitté

Les Archives parlementaires numérisées et indexées

Financée par CollEx-Persée, réseau national qui œuvre pour l'accès des chercheurs aux ressources numérisées, une nouvelle plateforme, Les Archives parlementaires, met en ligne les numérisations des débats parlementaires français, accessibles librement.

07/06/2021, 16:18

ActuaLitté

Un rare document de 1760 retrouve les archives du Québec

Plus tôt cette semaine, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a annoncé l’acquisition d’un registre rare et précieux datant de la Conquête (1760). Créé il y plus de 260 ans, le registre était en possession de la Société historique de Montréal (SHM) depuis 150 ans. Il a été remis par don à BAnQ par la SHM et est retourné sur les lieux de sa création, à Trois-Rivières. 

05/06/2021, 10:04

ActuaLitté

Les archives de Stephen Hawking entrent dans le patrimoine britannique

Deux institutions britanniques conserveront les archives de Stephen Hawking, acquises par le gouvernement et considérées comme des trésors nationaux. Plus de 10.000 pages de divers travaux iront ainsi à la bibliothèque de l'université de Cambridge, quand divers objets, dont les fauteuils du scientifique, seront préservés par les musées scientifiques du pays. 

27/05/2021, 10:57

ActuaLitté

Patrimoine : des “avancées significatives” dans l'accès aux archives

Plusieurs associations travaillant dans les domaines des archives et du patrimoine se félicitent d'une nouvelle proposition législative en matière d'encadrement de l'accès aux archives. L’article 19 du projet de loi relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement, qui vient modifier l’article L213-2 du Code du patrimoine, propose ainsi quelques avancées.

18/05/2021, 16:58

ActuaLitté

Dans la cuisine de Jane Austen : son livre de recettes familiales

Tout grand auteur dispose de petits secrets de confection, mais nous, humbles lecteurs, n’entrons que rarement dans les cuisines de la création. Après une belle année de confinements épars, entre lectures et cuisine — et un peu de Netflix… — le chemin de la liberté se redessine. Mais au croisement de ces univers, un ouvrage signé Jane Austen débarquera en juin prochain. Publié par la Bodleian Library Publishing, il s’agit d’une véritable découverte…

18/05/2021, 09:36

ActuaLitté

Justice, crime et procès : plongée dans les Archives judiciaires

La Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) tiendra du 3 au 6 mai des Journées d’étude sur les Archives judiciaires dans le cadre du centenaire des Archives nationales du Québec. L’événement, gratuit et en ligne, est ouvert à tous. Il réunira près de 30 conférenciers sur une variété de thèmes, comme la justice criminelle, les procès au temps de la Nouvelle-France, ainsi que les défis du numérique et de la révolution technologique.

30/04/2021, 12:31

ActuaLitté

L'intelligence artificielle pour gouverner les archives nationales américaines

Avec des millions de documents numérisés, les archives nationales des États-Unis représentent une mine d’or d’informations. Encore faut-il avoir emporté son tamis et sa pioche. Les utilisateurs reconnaissent en effet avoir du mal à trouver les éléments recherchés. Et le balisage par métadonnées, associé au système de recherche actuellement en vigueur ne fonctionne pas très bien.

20/04/2021, 18:07

ActuaLitté

L'Exprimante, un distributeur gratuit pour valoriser la presse ancienne

Une fois la presse ancienne numérisée, comment inviter le grand public à découvrir ces informations centenaires ? Lectura Plus, projet coopératif de communes et intercommunalités coordonné par Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture, propose un dispositif de médiation original, L'Exprimante, une borne gratuite d'accès qui imprime une sélection d'articles et autres extraits choisis...

15/04/2021, 12:46

ActuaLitté

Témoignage rare du génocide arménien publié par la BnF

« Seule la terre viendra à notre secours. » Le carnet de Serpouhi Hovaghian constitue l’un des rares témoignages d’une victime du génocide arménien contemporains des événements. Oublié pendant des décennies dans un grenier avant de rejoindre les collections de la BnF, ce carnet est publié aujourd’hui en intégralité.  

14/04/2021, 12:00

ActuaLitté

Des siècles d’exploration graphique en libre accès

Avis aux amoureux des lettres, un musée numérique vous est dédié. Intitulé Letterform Archive, le site recense près de 1500 magazines, livres, lithographies et autres sérigraphies pour un total de 9000 images en hautes définitions. Du plus punk des fanzines aux plus épurés des magazines de design, le musée retrace des décennies de recherche artistique sur les maquettes et les lettrages.

09/04/2021, 17:18

ActuaLitté

Les papiers d’Auguste Laugel acquis pour la bibliothèque du musée Condé 

Le 24 mars 2021, à Clermont-Ferrand, passait en vente une partie de la riche bibliothèque du château de Barante, situé à Dorat, près de Thiers. Y figurait un ensemble exceptionnel d’archives émanant d’Auguste Laugel (1830-1914), secrétaire d’Henri d’Orléans, duc d’Aumale. Ces archives ont été acquises par l’Institut de France pour la bibliothèque du musée Condé.

08/04/2021, 11:11

ActuaLitté

Les tweets de Donald Trump privés d'archivage 

Depuis quelques mois, le précédent président des États-Unis a quitté le paysage médiatique. Donald Trump, disparu des réseaux, et tombé dans l’oubli ? Pour les Archives nationales, dont la vocation est de conserver les majuscules éructations présidentielles, un problème se pose : le compte Twitter a été suspendu, impossible donc de préserver cet indispensable patrimoine politique… 

08/04/2021, 11:02

ActuaLitté

Apprendre l'Histoire à travers les Unes majeures de la presse

La Fondation Martin Bodmer a acquis la Collection Josep Bosch. Il s’agit d’une collection privée qui réunit près de 18.000 « Unes » de journaux dans 32 langues différentes, reflétant les événements majeurs ayant marqué l’histoire de 70 pays autour du monde. Cet achat a pu se réaliser grâce au généreux soutien d’un mécène et permettra que cette collection qui a parcouru, exposition après exposition, l’Europe, mais aussi une grande partie de l’Amérique latine, demeure définitivement à Genève.

06/04/2021, 10:33

ActuaLitté

Marcel Proust et Louis Pasteur au Loto du Patrimoine 2021

L’initiative macronienne d’un Loto du patrimoine permettant de réhabiliter aux frais des contribuables — et sous couvert de loterie nationale — certains sites français se poursuit. L’édition 2021 porte sur « 18 sites emblématiques » que le ministère de la Culture vient de présenter. Toujours sous l’égide de Stéphane Bern, la quatrième édition ouvre ses portes.

05/04/2021, 11:38

ActuaLitté

Anniversaire des Misérables : audiolivre, parodie, dessin animé et film

Le 3 avril 1862, nos ancêtres ignoraient que nous partirions chercher des œufs dans un confinement consciencieux, à moins de 10 km de notre domicile. En revanche, ils assistaient pour certains à la parution des Misérables, le chef-d’œuvre de Victor Hugo. Roman-fleuve, chargé de justice (ou d’injustice) sociale, ancré dans l’Histoire qu’il révèle… rendons ici grâce à celles et ceux qui ont œuvré à le rendre plus accessible.

03/04/2021, 11:11

ActuaLitté

Internet Archive exhume les GIFs historiques des tréfonds du web

La plateforme Internet Archive, comme son nom l'indique, se consacre toute entière à la sauvegarde du web, en proposant notamment la fameuse Wayback Machine, qui permet de « remonter le temps » de l'internet mondial. GifCities s'ouvre, présenté comme une annexe réservée aux GIFs...

01/04/2021, 11:40

ActuaLitté

Stephen Fry vole au secours du Musée Sherlock Holmes 

Situé à Londres, et entièrement consacré au détective privé de la célèbre Baker Street – dont il occupe le numéro 221 – le Sherlock Holmes Museum est un lieu privé. Alors certes, le personnage de Conan Doyle résidait au 221B, lieu imaginaire, mais la raison ne suffit pas pour laisser le 221 partir en ruines. L’écrivain Stephen Fry lance ainsi une campagne pour en sauver un autre, situé à Portsmouth.

24/03/2021, 14:17

ActuaLitté

Douglas Adams : un romancier délicieusement torturé par l'écriture

Les conseils aux jeunes auteurs, les méthodes pour apprendre à écrire, les recommandations bienveillantes ou pontifiantes… rien ne vaut en réalité les états d’âme d’un auteur. Ses propres turpitudes devant l’acte de création recèlent souvent de perles fascinantes. En la matière, les notes de Douglas Adams, auteur du Guide du voyageur intergalactique (trad. Jean Bonnefoy, Folio SF) sont délectables…

22/03/2021, 17:37

ActuaLitté

Ouverture des manuscrits des Mémoires de Jean-Jacques-Regis de Cambaceres

À Montpellier ce jour, ont été présentés les manuscrits des mémoires de Jean-Jacques-Régis de Cambacérès dans leurs versions successives. Cet ensemble remarquable, qui a été acquis au mois de novembre dernier par Montpellier Méditerranée Métropole pour la somme de 46.800 euros, viendra enrichir le fonds conservé à la médiathèque centrale Émile Zola concernant cet homme illustre, qui, avec sa famille, est étroitement lié à l’histoire de Montpellier.

12/03/2021, 12:34

ActuaLitté

Archives “secret défense” : l'Élysée promet un accès “facilité”

L'État semble enfin décidé à agir pour mettre fin aux difficultés d'accès aux archives antérieures aux années 1970 et portant un tampon « secret ». L'Élysée annonce en effet une permission donnée aux services d'archives « de procéder dès demain [10 mars] aux déclassifications des documents couverts par le secret de la Défense nationale [...] jusqu'aux dossiers de l'année 1970 incluse ».

09/03/2021, 14:25

ActuaLitté

L'édition originale de Du côté de chez Swann entre à la BnF

Objectif atteint pour la Bibliothèque nationale de France, qui annonce l'entrée dans ses collections d'une édition originale de Du côté de chez Swann de Marcel Proust. 350.000 € ont été rassemblés par 1751 donateurs après un appel émis par l'établissement patrimonial en novembre 2020.

02/03/2021, 12:37

ActuaLitté

Les travaux d'un médecin nazi donnés à l'Université de médecine de Vienne

Le groupe d'édition Elsevier, spécialisé dans les publications académiques, médicales et techniques, annonce la donation de dessins originaux et d'autres documents relatifs à l'Atlas anatomique du médecin nazi Eduard Pernkopf à l'Université de médecine de Vienne. Cet Atlas, qui n'est plus publié aujourd'hui, a longtemps été considéré comme une référence, avant qu'une polémique ne mette en évidence les signes nazis que l'on y trouve, mais aussi la possible origine des corps représentés.

24/02/2021, 12:39

ActuaLitté

Le succès à pile ou face : quand Lewis et Tolkien pariaient sur leurs histoires

Il y a de cela plus de 80 ans, deux étudiants pas comme les autres ont fait un pari fou, écrire de la science-fiction qui dirait toute la vérité, rien que la vérité. Jusque là, rien d’exceptionnel, sauf quand ces deux étudiants ne sont autres que C.S. Lewis et J.R.R. Tolkien, dont l’amitié n’est un secret pour personne.

23/02/2021, 14:34

ActuaLitté

#SheSaid : rendre compte de la parole des femmes, sur WikiQuote

Encyclopédie collaborative, Wikipédia s'affranchit difficilement des biais que l'on retrouve plus largement dans la société : le projet reste ainsi marqué par des inégalités entre hommes et femmes, en matière de représentation. La Fondation Wikimédia, consciente de la problématique, organise régulièrement des opérations pour équilibrer la situation, à la manière de #SheSaid, dédiée aux citations de personnalités féminines.

22/02/2021, 11:11

ActuaLitté

La BnF veut acquérir des manuscrits autographes de Sade et André Breton

Le ministère de la Culture a émis deux appels au mécénat d'entreprise, pour l'acquisition de pièces majeures de l'histoire littéraire. Le premier, à hauteur de 4,5 millions €, doit permettre d'acheter le manuscrit autographe des 120 journées de Sodome, du Marquis de Sade, et le second, pour 900.000 €, un ensemble de manuscrits autographes d'André Breton, dont le Manifeste du surréalisme.

18/02/2021, 09:48

ActuaLitté

Picasso, Goya, Reverdy : une prestigieuse collection d'oeuvres des XIXe et XXe siècle

Pablo Picasso, Goya, James Joyce ou encore Virginia Woolf et Pierre Reverdy, la Bibliothèque du Congrès vient de faire main basse sur une prestigieuse collection de documents. Des ouvrages rares, issus des auteurs et artistes les plus prolifiques des XIXe et XXe siècles, souligne l’établissement, qui intégreront sous peu les collections. C’est en effet toute la bibliothèque Aramont qui est transférée.

15/02/2021, 14:13

ActuaLitté

Et des eaux de Versailles surgit Sirène, la bibliothèque patrimoniale

Manuscrits, livres imprimés, estampes, dessins, peintures, photos, cartes et plans, objets, monnaies et médailles... La Ville de Versailles met en ligne sa bibliothèque numérique patrimoniale, La Sirène, du nom d’une grande maquette de corvette conservée dans l’ancien Hôtel des Affaires étrangères et de la Marine qui abrite aujourd’hui la Bibliothèque centrale. 

10/02/2021, 15:20

ActuaLitté

Autour de Pierre Guyotat, un an après

Un an après le départ de Pierre Guyotat, l’Association Pierre Guyotat annonce que la présence de ce grand auteur et artiste français dans les institutions et le monde de la création continue. Ainsi, l'entrée intégrale du fonds de dessins de Pierre Guyotat dans les collections du Musée national d'Art moderne - Centre Georges Pompidou est actée. De même pour l'installation réalisée à partir de son cabinet de travail et de vie par Patrick Bouchain dans ces mêmes collections, et d'autres choses encore.

05/02/2021, 15:07

ActuaLitté

Racisme ordinaire en Amérique : un texte inédit de Shirley Jackson

Bien avant que Stephen King ne s’installe sur le trône de génie de l’horreur, une certaine Shirley Jackson faisait frémir les lecteurs. Cette romancière américaine, décédée à 49 ans en août 1965, a marqué les genres fantastiques, histoires à flanquer la chair de poule ou encore romans policiers. D’ailleurs, même les acteurs du streaming le savent : la sortie de son biopic sur l’autrice, en juin dernier, brossait un portrait assez glorieux de cette femme.

16/01/2021, 11:46

ActuaLitté

La nuit des enfants, un manuscrit inédit de Maurice Maeterlinck

Frédéric Etherlinck, petit-fils de l'écrivain belge Maurice Maeterlinck, a annoncé la découverte d'un manuscrit inédit de son grand-père, la « suite » de son œuvre la plus célèbre, L'Oiseau bleu. La nuit des enfants, tapuscrit inédit, est un « cadeau, un clin d’œil » de l'auteur, selon sa descendance.

14/01/2021, 16:42

ActuaLitté

Des tribus amérindiennes opposées à la dispersion des archives de Seattle

La vente du bâtiment abritant les archives nationales de la ville de Seattle passe mal. Ce lundi, les États américains de Washington et de l’Oregon, ainsi que des dizaines de tribus amérindiennes, ont intenté une action en justice contre le gouvernement fédéral. Pour ces associations, la dispersion de ces archives dans plusieurs autres États serait une perte énorme.

 

06/01/2021, 16:31

ActuaLitté

Archives LGBT : le centre parisien comme “tête de réseau” national

Le député de Charente-Maritime Raphaël Gérard (LREM) s'interrogeait légitimement sur la création d'un centre d'archives communautaire LGBT. Et ce, afin de transmettre l'histoire des luttes, faciliter la recherche en la matière et assurer la conservation d'éléments patrimoniaux. L'État soutient le projet parisien, mais souligne le rôle des « institutions publiques déjà existantes ».

04/01/2021, 14:27

ActuaLitté

Les trésors de la Bibliothèque nationale de France : entrez dans les coulisses

La bIibliothèque tous publics sera ouverte du mardi au vendredi de 10h à 18h à partir du 5 janvier 2021. Mais en attendant, France 5 propose de parcourir les allées les plus méconnues du public de la Bibliothèque nationale de France. Feuilleter la Bible de Gutenberg, contempler les dessins originaux de Victor Hugo ou tourner autour de la petite robe noire d’Édith Piaf - voilà ce qui vous attend sur France 5 le lundi 28 décembre.

28/12/2020, 12:20

Autres articles de la rubrique Patrimoine

ActuaLitté

Jean-Jacques Sempé : record explosif pour une œuvre vendue aux enchères

Samedi 19 juin se déroulait la toute première vente entièrement dédiée au dessinateur Jean-Jacques Sempé, orchestrée par Artcurial, maison de ventes aux enchères pluridisciplinaires. Elle fut un franc succès, avec un total de 1,1 M € / 1,3 M $ frais inclus. Artcurial bat ainsi le record du monde pour une œuvre de Sempé vendue aux enchères, avec le vibrant dessin 4th of July, réalisé dans les années 80 pour la prestigieuse revue américaine The New Yorker, adjugé à 66.979 €.

21/06/2021, 17:11

ActuaLitté

500 dessins originaux de Plantu numérisés dans la bibliothèque Gallica

La Bibliothèque nationale de France avait reçu un don de 500 dessins originaux du dessinateur de presse Plantu, connu pour sa très longue collaboration avec le journal Le Monde. L'établissement n'a pas perdu de temps, et présente la numérisation de l'ensemble de ces archives, désormais accessibles sur la plateforme Gallica.

21/06/2021, 16:46

ActuaLitté

Naviguez entre les œuvres d’art de plus de 40 musées avec Artvee

La numérisation des œuvres d’art est une pratique de plus en plus courante pour les musées et bibliothèques du monde entier. Pour mieux s’y retrouver dans cette masse d’art numérique, des navigateurs spécialisés commencent à voir le jour. Artvee propose ainsi de se plonger dans les collections de plus de 40 institutions internationales, de la New York Public Library aux musées parisiens. Tapez un seul mot clé et des milliers d’œuvres à télécharger gratuitement s’offrent à vous.

17/06/2021, 14:26

ActuaLitté

De Cervantès à Houellebecq, illustrations, beaux-livres et reliures chez Sotheby's

Sotheby's Paris annonce une vente aux enchères riche de manuscrits, beaux-livres, illustrations et autres reliures exceptionnelles, à partir du 18 juin prochain. Parmi les lots les plus remarquables, une reliure Art Déco du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling, réalisée en 1919 par Paul Jouve, Jean Dunand et François-Louis Schmied.

16/06/2021, 11:39

ActuaLitté

Aux enchères, les oeuvres de Jean-Pierre Gibrat convoitées

Les résultats de la vente aux enchères BD de la maison Daniel Maghen Enchères et Expertises, qui a eu lieu le samedi 12 juin, ont été annoncés. Avec un résultat total de 1,7 million €, cette session représente un beau succès, avec un chiffre de 120 % des lots en valeur estimée – pour 90 % des lots effectivement été vendus.

14/06/2021, 16:29

ActuaLitté

Bicentenaire Flaubert : la création de Salammbô 

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert, le Musée des Beaux-arts de Rouen propose de revenir sur le mythe de Salammbô. L'occasion d'explorer les origines du roman de Flaubert, les contextes culturels et intellectuels de l'époque de sa création, les réalités des connaissances archéologiques et historiques qui ont nourri la rédaction de ce « rêve oriental » qui eut tant d'influences artistiques .

14/06/2021, 14:44

ActuaLitté

Plusieurs milliers de documents de la philosophe Hannah Arendt numérisés

La philosophe américaine Hannah Arendt, connue pour avoir étudié et théorisé la « banalité du mal » à partir des crimes nazis, avait fait don d'une partie de ses archives à la Bibliothèque du Congrès dès 1965, dix ans avant sa mort. Le fonds a été enrichi au fil des années, et se retrouve désormais en partie numérisé, accessible librement.

10/06/2021, 12:24

ActuaLitté

Enchères : la bibliothèque personnelle de Brando révèle "l’homme derrière l’écran"

Ce 8 juin, la bibliothèque personnelle de Marlon Brando est mise en vente aux enchères à Los Angeles. Parmi les quelque 3 000 œuvres dispersées, on trouve des ouvrages d’art, de littérature, de psychologie ou encore de politique, dont les marges sont souvent noircies par les réflexions personnelles de l’acteur.

 

08/06/2021, 17:52

ActuaLitté

Un livre “unique”, annoté par Isaac Newton, vendu aux enchères

Publiés pour la première fois en 1687, les Principes mathématiques de la philosophie naturelle, titre souvent abrégé en Principia, sont au centre de l’œuvre révolutionnaire d’Isaac Newton. L’ouvrage a eu une influence déterminante sur la science depuis le XVIIIe siècle. Une édition rare, comportant des modifications et des notes du scientifique lui-même, va être mise en vente par Christie's le 8 juillet prochain.

 

08/06/2021, 13:01

ActuaLitté

Plus de 1000 gravures colorées pour découvrir le Japon de l’ère d’Edo

Apparu au cours de la période d’Edo, l’ukiyo-e, ou « image du monde flottant » en français, est un courant artistique connu pour ses estampes colorées gravées sur du bois. Les artistes issus de ce mouvement représentaient des scènes de la vie populaire japonaise, faisant naître sous leur pinceau des combats de sumo, des créatures fantastiques ou encore images érotiques. Plus de 1000 œuvres de Utagawa Hiroshige, l’un des maîtres de l'époque, sont à découvrir et à télécharger gratuitement en ligne.

 

03/06/2021, 15:53

ActuaLitté

Quel avenir pour le Musée de la typographie de Tours ?

Toute sa vie, Muriel Méchin a accumulé des appareils, machines et objets liés au monde de la typographie. Au point de pouvoir ouvrir un musée dédié dans la ville de Tours. Depuis plusieurs années, l’établissement connaît des difficultés financières, que la crise Covid a accentuées. Pour assurer les traites, l’intéressé puise sur sa retraite – après une hausse de loyer de surcroît. Mais à 81 ans, tout cela devient épuisant. Bien trop.

03/06/2021, 15:51

ActuaLitté

Les Enluminés, un compte Instagram pour le patrimoine écrit

Afin de valoriser le patrimoine écrit de la région, l'agence régionale du livre PACA a ouvert un compte Instagram où s'exposent les plus beaux manuscrits et autres incunables... Une page immanquable pour les bibliophiles et amateurs de pièces exceptionnelles.

03/06/2021, 12:06

ActuaLitté

Art, sciences et magie dans un somptueux manuel d’astronomie du XVIe siècle

Né sous la main de Petrus Apianus, professeur d’astronomie à l’Université d’Ingolstadt, l’Astronomicum Caesareum est une prouesse éditoriale. Décrit comme l’un des « plus somptueux manuels d’instruction de la Renaissance » par le Metropolitan Museum of Art, l’ouvrage a été créé en 1532 pour suivre le mouvement des planètes, anticiper les éclipses, et prévoir le futur.

02/06/2021, 14:33

ActuaLitté

Une édition des Voyages de Gulliver de 1726 à saisir : direction les pays éloignés !

« Mon père, dont le bien, situé dans la province de Nottingham, était médiocre, avait cinq fils : j’étais le troisième, et il m’envoya au collège d’Emmanuel, à Cambridge, à l’âge de quatorze ans. » Ainsi l’Abbé Desfontaines produisit en traduction les premières lignes des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift. Écrite en 1721, une édition originale – parue en 1726 – sera sous peu mise en vente…

01/06/2021, 15:40

ActuaLitté

Des manuscrits, lettres et dessins de Kafka accessibles en ligne

Franz Kafka aurait dû se méfier un peu plus de ses proches : il avait laissé pour instruction à son ami Max Brod de détruire la totalité de ses œuvres et effets personnels, manuscrits, peintures et correspondance. Malheureusement pour lui, heureusement pour la postérité, Brod n'a pas honoré ses demandes, et la Bibliothèque nationale d'Israël propose désormais de découvrir les documents numérisés.

31/05/2021, 11:22

ActuaLitté

Enchères : le Marsupilami et Gaston Lagaffe réunis pour une vente le 12 juin

La maison Daniel Maghen Enchères et Expertises proposera dans sa prochaine vente aux enchères organisée le samedi 12 juin à 14h30, à la Maison de l'Amérique latine une œuvre exceptionnelle de André Franquin. Toute en longueur, cette illustration réunit deux personnages mythiques de l'auteur : le Marsupilami et Gaston Lagaffe.

 

 

28/05/2021, 17:30

ActuaLitté

Le Japon à la rescousse du musée Ghibli

Longtemps privé de son public à cause de la pandémie, le musée Ghibli rencontre aujourd’hui d’importantes difficultés financières. Le Japon a donc décidé de voler au secours de l’établissement. Le conseil municipal de la ville de Mitaka, qui abrite le musée dans la banlieue ouest de Tokyo, va lancer une levée de fonds en proposant des produits dérivés Ghibli.

 

28/05/2021, 16:08

ActuaLitté

Enchères de légende : la bibliothèque perdue des sœurs Brontë refait surface    

Cet été, Sotheby’s mettra aux enchères les trésors de la bibliothèque d’Honresfield, une collection privée inaccessible au public depuis 1939. Parmi les lots que propose la vente, on trouve des manuscrits particulièrement rares ayant appartenu à la famille Brontë. Star de l’évènement, un recueil de poèmes d’Emily, comportant des corrections griffonnées par sa sœur Charlotte, est estimé entre 1 million et 1,5 million €.

27/05/2021, 14:20

ActuaLitté

54 oeuvres originales de Jean-Jacques Sempé aux enchères

La maison de vente aux enchères Artcurial retracera, lors d'une vente, la carrière de Jean-Jacques Sempé, en proposant 54 œuvres originales, le 19 juin prochain. Réalisées à l'encre de Chine sur papier ou à l'aquarelle ou crayons de couleur, ces œuvres rendent compte de la poésie au cœur de l'œuvre du dessinateur.

26/05/2021, 12:36

ActuaLitté

Roald Dahl écrivait des livres “pour que les enfants deviennent lecteurs”

Roald Dahl ne s'embarrassait pas de multiples considérations ni d'états d'âme littéraires au moment d'écrire, révèle une lettre récemment partagée. « Mince alors, la plupart [de mes livres] ne sont que pure folie », confessait-il. Pour l'auteur de Charlie et la chocolaterie, le bon livre jeunesse devait tout simplement diriger les enfants vers la lecture, pour toute leur vie.

26/05/2021, 10:04

ActuaLitté

Des inscriptions secrètes découvertes dans le livre d'heures d'Anne Boleyn

Reine consort de 1533 à 1536, en tant qu'épouse du roi Henri VIII d'Angleterre, Anne Boleyn a connu une fin tragique à l'âge de 29 ans, exécutée sous de fallacieux prétextes, sur ordre de son propre mari. Le jour de son exécution, la légende veut qu'elle transmît à l'une de ses proches un livre d'heures, qui n'a pas encore révélé tous ses secrets...

25/05/2021, 15:43

ActuaLitté

Littérature de combat : croisez le fer avec un manuscrit du XVe siècle    

Lorsque l’on vit à une époque où la principale menace est un virus invisible à l’œil nu, apprendre à manier une épée longue peut sembler quelque peu désuet. Cependant pour les courageux que le poids de l’arme et les difficultés de passage à la douane de l’aéroport n’effraient pas, la lecture de la Fior di Battaglia (Fleur de bataille) est toute conseillée. Écrit par Fiore de’i Liberi, maître d’armes italien de génie, l’ouvrage propose de riches illustrations et permet d’étudier un art sanguinaire dans le confort de son salon.

21/05/2021, 17:03

ActuaLitté

La bibliothèque familiale Gaston Saffroy dispersée aux enchères

Le nom de Gaston Saffroy évoque aux amateurs la librairie homonyme, installée depuis 1932 dans la rue Clément, au cœur du 6e arrondissement de Paris. Mais la bibliothèque familiale mérite aussi toute leur attention, abritant des manuscrits et des autographes, ainsi que quelques-unes des plus belles pièces de la littérature classique et du livre illustré moderne... Une dispersion est annoncée par la maison Artcurial.

21/05/2021, 15:24

ActuaLitté

Paris : trois autrices de BD à l'honneur dans une vente aux enchères

Le 16 juin à 17 h, au 9 avenue Matignon, dans le 8e arrondissement de Paris, la maison de vente aux enchères Christie's organise une vente dédiée aux femmes artistes, scientifiques, écrivaines et créatrices. Réunissant de nombreuses disciplines artistiques : tableaux anciens et modernes, sculptures, livres manuscrits, photographies, gravures, design, bijoux et mode, elle couvrira cinq siècles de création depuis le XVIe siècle. Christie's mettra également à l'honneur la bande dessinée, à travers trois autrices de renom : Pénélope Bagieu, Catherine Meurisse et Florence Cestac.

 

21/05/2021, 11:05

ActuaLitté

Numérisations : des milliers de rares ouvrages chinois bientôt à disposition des internautes

La bibliothèque de l’Université de Berkeley se lance dans un ambitieux programme de numérisation d’anciens textes chinois. En partie financé par la fondation Alibaba et en collaboration avec l’Université du Sichuan, ce projet donnera à terme la possibilité aux internautes d’accéder gratuitement à des millions de pages d’ouvrages. Des œuvres rares et pour certaines imprimées avant que Gutenberg ne se décide à proposer son invention.

 

20/05/2021, 17:33

ActuaLitté

Cinq précieux manuscrits arabo-persans sauvés (XVe et XVIe s.)

Cinq manuscrits arabo-persans datant des XV" et XVI' siècles seront restaurés et numérisés par la Fondation Martin Bodmer. Comme la totalité de la collection léguée par Martin Bodmer, ces documents sont inscrits au registre "Mémoire du monde" de l'UNESCO. Présentant des déchirures, lacunes, taches et diverses dégradations certaines fois causées par d'anciennes réparations, l'état actuel des manuscrits les rendait trop fragiles pour une quelconque manipulation et les condamnait à l'inaccessibilité pour la recherche, l'exposition ou les opérations de numérisation. 

20/05/2021, 16:53

ActuaLitté

Une collection numérique consacrée au poète gallois Dylan Thomas

Précédé de sa réputation de poète « furieux, ivre et maudit », qu'il entretenait lui-même avec plaisir, Dylan Thomas a marqué les lettres anglaises au XXe siècle. Près de 70 ans après sa disparition, à l'âge de 39 ans, une collection numérique rassemble des pièces rares, accessibles gratuitement.

19/05/2021, 10:23

ActuaLitté

Flaubert : le génie obsessionnel de la discrétion

« L’homme était chez Flaubert inférieur à l’écrivain », déclarait Zola à propos de Flaubert dans un supplément littéraire du Figaro, paru en 1880. Ce 13 mai 2021, les derniers tomes (IV et V) des Œuvres complètes de Flaubert paraissent dans la Bibliothèque de la Pléiade. Bien qu’il soit possible de classer ces œuvres qui s’étendent de 1863 à 1880, il est difficile d’obtenir une photographie de l’auteur d’époque. 

17/05/2021, 16:16

ActuaLitté

Un médaillon retrouvé, témoin de la relation entre Dickens et sa belle-soeur

Le Musée Charles Dickens, à Londres, ouvrira prochainement ses portes aux visiteurs, avec des règles sanitaires toujours en vigueur. Et quelques nouveautés, à l'image de ce lot de deux médaillons, dont l'un a appartenu à Charles Dickens lui-même. À l'intérieur, une mèche de cheveux de Mary Hogarth, sa belle-sœur. Point d'adultère derrière cet artefact, mais l'expression d'un lien très fort, aux conséquences non négligeables sur l'œuvre de l'auteur...

17/05/2021, 13:57

ActuaLitté

Léonard de Vinci, croqueur d'ours, pour 14 millions €

À vente exceptionnelle, personnalité d’exception : Christie’s offrira ce 8 juillet à Londres une grande séance d’enchères, avec un clou de spectacle très ursin. Et pas question d’avoir des oursins dans les poches : pour obtenir ce dessin du maître toscan, il faudra débourser entre 8 et 12 millions £ (9,3 à 14 millions €). 

12/05/2021, 10:50

ActuaLitté

Le banquier Horace Finaly, ami et entremetteur de Marcel Proust

Le département Livres rares & Manuscrits anciens de la maison de vente Aguttes annonce 300 lots, dont une grande partie issue de la bibliothèque du banquier Horace Finaly, proposés le 3 juin prochain. Ce riche banquier du début du siècle dernier, ami et admirateur de Marcel Proust, avait quelques raretés parmi sa collection...

11/05/2021, 11:19

ActuaLitté

À la recherche des auteurs de la Bible grâce à l’IA

Un groupe de chercheurs est parvenu à développer une IA capable de distinguer avec précision différents types d’écriture. L’outil a notamment été utilisé sur le Grand rouleau d’Isaïe, l’une des plus anciennes copies de la Bible existante. Ce manuscrit vieux de plus de 2000 ans aurait été écrit par deux scribes cherchant à synchroniser leurs écritures.

07/05/2021, 16:58

ActuaLitté

Mage, sorcier ou alchimiste : quelques livres pour compléter sa bibliothèque

Pierre philosophale, Graal, quête du Grand Œuvre… autant de mots chargés de mystères et de secrets. Durant toute sa vie, Raphaël Pachiaudi accumula les ouvrages traitant de ces sujets, fréquentant d’autres qui, comme lui, cherchaient une (ou plusieurs) vérité. « Explorateur de l’invisible », il s’abreuva « à la source des traditions et courants magiques des anciens », indique Serge Reynes, expert en art précolombien. Et la bibliothèque tant convoitée sera prochainement dispersée.

05/05/2021, 14:33

ActuaLitté

La Bibliothèque tibétaine devient numérique et offre son patrimoine en ligne

La culture tibétaine accessible à tous, du moins une grande partie : dans un effort de protection de son patrimoine, la région du Tibet a mis en ligne plus de 20.000 pages numérisées d’ouvrages aussi rares qu’anciens. Les utilisateurs peuvent effectuer dans cette bibliothèque numérique des recherches, ou encore télécharger et copier gratuitement les informations. Le fonds mis à disposition concerne une période qui couvre du XIIe au XXe siècle, l’histoire du Tibet et du bouddhisme.

03/05/2021, 12:27

ActuaLitté

Une lettre de Louis-Ferdinand Céline à retrouver sur le marché aux Livres de Toulouse ce samedi

Parmi les trésors de papier offerts par le nouveau marché aux livres de Toulouse, une lettre risque d’intéresser particulièrement les collectionneurs. Rédigée par Louis-Ferdinand Céline, elle contiendrait un coup de gueule de l’écrivain.

30/04/2021, 13:06

ActuaLitté

Patrimoine : comment numérise-t-on un vinyle ?

Considéré comme un support plutôt résistant et durable par rapport aux CD et autres fichiers numériques, le disque vinyle nécessite toutefois un traitement patrimonial bien particulier. Internet Archive et la société George Blood LP, qui collaborent sur la préservation numérique de disques 78 tours, dévoilent les arcanes des manipulations nécessaires...

29/04/2021, 09:43