#Economie

“Taxer les lectures de manifestations littéraires, c'est une histoire de cornecul”

« La question des rémunérations des écrivains touche le cœur de notre travail. » C'est ce que disent Olivier Chaudenson, directeur de la Maison de la poésie, et Bertrand Morisset, directeur de l'agence Tome 2. Grands absents du débat autour de la redevance réclamée par la SCELF pour la lecture publique, les organisateurs d'événements littéraires sont pourtant en première ligne. Retour sur une situation qui pourrait dégénérer.

Le 05/02/2018 à 16:57 par Nicolas Gary

0 Réactions | 0 Partages

Publié le :

05/02/2018 à 16:57

Nicolas Gary

0

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
Durant presque 20 années avec les Correspondances de Manosque, depuis 8 ans avec Paris en toutes lettres ou encore au sein de RELIEF (le réseau des événements littéraires et festivals), Olivier Chaudenson prend très au sérieux la juste rémunération des écrivains. La nouvelle génération d’événements littéraires est bien loin de se limiter aux séances de dédicaces : « Nous cherchons à donner la parole aux écrivains dans de bonnes conditions, à créer des lectures originales, à développer des approches hybrides et inventives qui rappellent que la littérature est un art vivant. Dans ce contexte, rémunérer un écrivain qui est venu réfléchir à voix haute ou lire en public est une évidence. Personne ne peut sérieusement prétendre organiser un événement "littéraire" où tout le monde serait payé sauf les auteurs. »
Pour autant, quand la SCELF invoque le droit d’auteur pour exiger une redevance sur les lectures publiques, personne ne comprend. Le réseau RELIEF s’inquiète rapidement des conséquences. Des alertes mutuelles sont échangées avec la SGDL et avec tous ceux qui oeuvrent en faveur de la promotion de la littérature et de la lecture. Il faut dire que la SCELF semble tout ignorer du contexte et de la nature de ses interlocuteurs.

“Taxer les bibliothèques était de toute évidence une idée désastreuse”

Dès la première réunion avec la SCELF en 2016, « nous avons expliqué que cette nouvelle taxation ne serait pas tenable pour les manifestations littéraires dont le budget est très contraint et parfois en érosion. Au moment où la rémunération des écrivains vient de s’imposer malgré les réticences de certains, il y a en outre le risque bien réel de casser cette évolution positive. »

D’autant que le produit de la taxe risque d’être bien maigre pour les auteurs : après déduction des frais de fonctionnement de la SCELF, l’éditeur conservera sa part et versera éventuellement le restant à l’auteur (si ses ventes sont parvenues à couvrir son à-valoir)… Mais la machine se met en route et les rendez-vous promis par la SCELF n’arrivent pas – alors que les courriers réclamant des sommes pour lecture publique, oui. Jusqu’à l’absurde parfois. Ainsi, durant le off de Manosque, fut réclamée l’adresse d’un habitant qui avait fait une lecture dans la rue. Médiatisée, elle avait attiré l’attention de l’organisme…

Olivier Chaudenson, aujourd’hui directeur de la Maison de la poésie, pose les constats : « Taxer les bibliothèques était de toute évidence une idée désastreuse : le décrochage générationnel, tout le monde le redoute ou l’observe. Les ados n’ont pas souvent le réflexe du livre — parce qu’il existe de nombreuses sollicitations. » Il faut absolument explorer toutes les formes et occasions de stimuler l’accès à la lecture. Et d’espérer avoir, avec la Maison de la poésie, participé fut-ce un peu à cet élan de retour vers la lecture.
« Raviver le désir de lecture, dépoussiérer l’image de la littérature, inventer de nouvelles sociabilités littéraires, c’est précisément les rôles qu’assument les manifestations et structures littéraires. Nous avons tous conscience de notre responsabilité au sein de la chaine du livre. Nous sommes des animateurs de la vie littéraire, au service des auteurs mais aussi des éditeurs et des libraires. » D’où le tollé face à cette tentative de taxation.

Apprendre à agir avec lucidité

« C’est irrecevable : nous payons déjà directement les auteurs. Quant aux éditeurs, rappelons que grâce à notre action ils bénéficient d’une promotion financée par l’argent public. À la Maison de la Poésie nous sommes d’ailleurs très sollicités par les éditeurs pour accompagner la publication de tel ou tel livre - et chaque soir, un libraire tient un comptoir de vente. Et qu’on ne vienne pas parler des prix d’entrée, ils demeurent très modestes, permettent de responsabiliser le public, de valoriser nos propositions, de gérer les réservations et de constituer des recettes complémentaires (environ 13% de notre budget annuel) sans lesquelles nous ne pourrions équilibrer nos comptes. »
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
La taxation semblerait défendable uniquement dans le cas de véritables spectacles portés par des comédiens et une production, « lorsque par exemple Édouard Baer lit Modiano en faisant une série de dates dans un théâtre puis une tournée ». Il faut vraiment faire la distinction entre les opérateurs de la vie littéraire et ceux du spectacle. Ils agissent dans des économies et des logiques de production bien différentes - ce qui n’empêche d’ailleurs pas certaines complémentarité. 

« Quand La Grande Sophie et Delphine de Vigan expérimentent une lecture musicale pour le festival littéraire Tandem à Nevers puis la présentent à la Maison de la Poésie, nous jouons le rôle de laboratoire créatif, d’incubateur. Il se trouve qu’à la suite de cela, un producteur intervient pour que cela devienne un spectacle en finançant un temps de résidence puis en organisant une véritable tournée. On bascule alors dans une autre économie qui peut assumer une redevance sur les recettes. Au fond, on revient dans le périmètre qui est celui des adaptations scéniques et pour lequel agissait la SACD avant l’arrivée maladroite de la SCELF sur ce champ. »

« On voit bien à travers cet exemple que si la SCELF décourage l’inventivité des manifestations littéraires, elle va non seulement priver les auteurs d’expériences artistiques mais elle risque en outre de se priver elle-même de futurs recettes lorsque les formes “fragiles” qui s’expérimentent chez nous à l’occasion de la sortie d’une livre deviennent ensuite de véritables spectacles. »

Sans même prendre en compte toute la paperasserie que l’organisme impose pour les déclarations…

Remettre la sécurité des auteurs au coeur des priorités

Pour le directeur de l’agence Tome 2, Bertrand Morisset, c’est un constat politique qui s’impose : « Le grand débat qui va agiter la France et la chaîne du livre en France, ce sont la rémunération et le statut des auteurs. » Et de réaffirmer, avant toute chose, qu’il faut écouter les auteurs. « Nous sommes, avec la loi Beaumarchais de 1957 dans un système vertueux, qui a prouvé sa valeur. La loi du 11 mars a permis de structurer le droit d’auteur, et d’apporter aux créateurs une certaine sécurité. » Depuis, le monde a changé. Et la reconnaissance des métiers se fait plus grande.

« La chaîne doit, c’est impératif, se structurer en aval, pour garantir cette tranquillité sociale, culturelle de l’auteur, et lui garantir un statut. Nous avons tous besoin que les créatrices et créateurs disposent des meilleures conditions réunies pour aboutir à des livres qui susciteront le désir. » Vivre mieux, pour écrire mieux, en somme. L’équation semble évidente.

Il reviendrait alors au Syndicat national de l’édition de pouvoir construire, sinon participer, à ce mieux-être. « Les auteurs parient, quand leur livre est publié, sur des ventes entre 1000 et un million d’exemplaires. Et l’on sait qu’il y aura plus d’auteurs à 1000 qu’à un million. Cela insiste sur la nécessité de mieux considérer les auteurs qui feront de petites ventes. Les auteurs font vivre toute la chaîne du livre, tous les auteurs. Pour cela, ils ont besoin d’un statut a minima. » 

Et de revenir : « Tout la chaîne souffrira de ce que les auteurs soient mal considérés maltraités, malheureux – ou décident de faire des grèves. Cela porterait préjudice à tout le monde, y compris au lecteur. Tout comme les gardiens de prison ont déposé les clefs des cellules pour protester, dans le cadre d’une grève, les auteurs pourraient, de guerre lasse, déposer leur stylo. » Si le contrat signé représente l’assurance d’une considération, cette dernière ne suffit plus : « On doit faire mieux et plus pour les auteurs. »

La SCELF entend appliquer une taxe pour les lectures, et s’appuie sur l’article L-122-4 pour justifier sa démarche. « Je me demande comment un nouveau code des usages pour les illustrations photographiques a pu être signé, alors que cet article de loi, lui, ne serait pas amendable », questionne le patron de Tome 2. 

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Pour autant, la SCELF est dans son plein droit, dans l’encaissement et la répartition. Simplement, « de quoi parle-t-on avec cette histoire ? Les bibliothèques sont exemptées, très bien. Les libraires n’ont jamais eu à payer, c’est entendu. Mais les festivals littéraires, qui sont le poumon culturel dans les régions, eux, seraient moins importants, et pourraient être taxés ? » 

« Un festival ne vit que par sa qualité culturelle. La question à se poser est simple : que va-t-on devenir ? Mais surtout, comment traite-t-on les auteurs, qui n’ont pas même été sollicités pour cette redevance ? Demander aux représentations publiques qu’elles rémunèrent les auteurs est sain, sous réserve qu’ils soient consultés au préalable. »

La lecture, un enjeu sociétal qu'on voudrait... faire taire ?

Mais voilà : demeurent les mêmes problématiques. Comment la SCELF et les éditeurs qui la constituent, ont-ils accordé une exemption originelle aux libraires ? « Heureusement, la ministre s’est prononcée, et pour l’heure du conte, a réaffirmé la nécessité d’une exemption. Mais qu’en est-il des festivals littéraires ? Les prend-on pour la dernière roue du carrosse, alors qu’ils sont vecteurs d’un dynamisme profitant à tous : ils favorisent le travail des éditeurs, de l’auteur, du libraire qui réalise les ventes, les médias, mais en fin de course, le plus important, cela profite aux visiteurs. »

Conclusion : « Les mêmes causes produisant les mêmes effets, c’est une exemption pour tout le monde. » Bien entendu, la SCELF est habilitée à demander une perception à tout moment, mais « quelle est la réalité économique de ce pactole dont on parle ? Une lecture de rue ou celle faite devant un public de cent personnes est taxée 30 €. Sur une année, quel est le montant final ? Quelques centaines de milliers d’euros, pour n’avoir finalement fait qu’impacter l’enjeu sociétal que représente la lecture ? »

Au cours des dix dernières années, note Bertrand Morisset, les coûts ont été démultipliés pour les organisateurs d’événements – notamment pour ce qui touche à la sécurité. « La prise de conscience et le soutien qu’apportera le CNL en sont une preuve. » Est-il raisonnable, ou pertinent, d’ajouter un coût qui n’a aucune consistance économique ? « Qu’on nous lâche : laissez-nous faire des salons magnifiques, qui mettront les auteurs en contact avec leurs lecteurs, et les inciteront à produire un nouveau livre, plus beau, plus inspiré. »

Et de poursuivre : « Quand on en arrive à se demander combien on pourrait taxer une manifestation, pour une lecture faite par un auteur, c’est une histoire de cornecul, de cornegidouille. Qu’on réfléchisse plutôt à la manière de lever 50 millions € pour que les festivals rémunèrent plus encore les auteurs et les éditeurs. Que les visiteurs viennent gratuitement, assister à de belles rencontres, qui raviveront l’envie de lire, le goût des livres. »

Le temps et l’énergie investis dans les négociations aujourd’hui, démontre l’absurdité de toute cette démarche. « Nous sommes, nous organisateurs, responsables redevables de l’argent public, donc des impôts des français, qu’on nous confie. Et notre mission est de transmettre ce plaisir que donnent les auteurs. Qu’on exonère tout le monde, durant cinq ans, et ensuite, réfléchissons ensemble... »

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Rapport Racine : près de 500 signataires pour un boycott du FIBD d'Angoulême

Comme en 2020, l'édition 2021 du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême sera revendicative, pour les auteurs. Ou ne sera pas : une tribune, réunissant près de 500 signatures à l'heure de la publication de cet article, assure que les artistes-auteurs seront prêts à appliquer « le boycott total du versant public du Festival d’Angoulême », en juin 2021, si le Rapport Racine n'est pas suivi de plus d'effets.

22/01/2021, 09:54

ActuaLitté

L'auteure camerounaise Hermine Yollo en résidence à Bordeaux

L'auteure camerounaise Hermine Yollo est accueillie en résidence à La Prévoté à Bordeaux, du 6 janvier au 15 février 2021, dans le cadre d’un partenariat entre l’Institut des Afriques (IdAf) et l'agence du livre en Nouvelle-Aquitaine ALCA. Elle est la lauréate de la résidence d’écriture francophone « Afriques-Haïti 2021 ».

21/01/2021, 17:09

ActuaLitté

Qui pour succéder à Jean d'Ormesson à l'Académie française ?

Le jeudi 28 janvier prochain, l'Académie française doit procéder à l'élection du nouvel occupant ou de la nouvelle occupante du fauteuil de Jean d'Ormesson, à la place F12. Le dépôt des candidatures est désormais fermé, et les prétendants sont connus...

15/01/2021, 10:42

ActuaLitté

L'autrice Octavia Roodt en résidence à la Cité de la BD d'Angoulême

La Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême accueille, en janvier et février 2021, l'autrice sud-africaine Octavia Roodt en résidence. Elle travaillera à cette occasion sur son premier long récit, Promised Land, une fiction autobiographique qui se déroule dans une ferme sud-africaine.

13/01/2021, 11:08

ActuaLitté

Les organismes de gestion collective autorisés à aider financièrement les auteurs

L'ordonnance n° 2020-1599 du 16 décembre 2020 introduit quelques mesures ayant trait au monde de la culture, pour faire face à la crise Covid. Elle prolonge notamment la possibilité, pour les organismes de gestion collective, de soutenir financièrement les auteurs et titulaires de droit en puisant dans les sommes allouées aux actions artistiques et culturelles.

17/12/2020, 09:36

ActuaLitté

Correcteurs, auteurs, scénaristes : dans l'édition et ailleurs, la parole libre

Ils partagent un même fardeau : celui de la création, dans la solitude. Et à ce titre, se confrontent aux mêmes écueils, sans nécessairement le savoir. Correcteurs, scénaristes, auteurs : des métiers liés au livre, à l’écrit tout du moins, qui ont tous trois décidé de prendre la parole publiquement. Et dénoncer leurs conditions de travail, en partageant sur les réseaux un florilège de mauvaises pratiques. Un pour tous, tous pour un.

16/12/2020, 15:20

ActuaLitté

Référé-liberté, manifestations : les professions du théâtre mobilisées

La reconduction de la fermeture des lieux culturels, annoncée par le gouvernement dès le 10 décembre dernier en conférence de presse, a contrarié et déçu les professionnels du secteur. Les auteurs du théâtre, notamment, vont faire entendre leur voix par une procédure « référé-liberté » auprès du Conseil d'État et des manifestations.

15/12/2020, 11:26

ActuaLitté

Des romans à la télévision : Bernard Minier, le polar au coeur

Avec Le diable au cœur, Bernard Minier signait son premier scénario pour le petit écran — en l’occurrence, celui de France Télévisions. Réalisée par Christian Faure, cette fiction était diffusée sur France 2 ce 9 décembre. L’écrivain, qui assure être fan de séries, savoure également l’évolution que le projet a connue, pour devenir un long-métrage. Avec Laura Munõz, journaliste espagnole et coscénariste, l’aventure commençait bien.

12/12/2020, 12:46

ActuaLitté

Débuts, une revue littéraire pour accueillir les textes des jeunes auteurs

La situation sanitaire aura compliqué, si cela était encore possible, l’arrivée des jeunes auteurs au sein des maisons d’édition. Pour mettre un pied à l’étrier, quoi de mieux qu’une publication d’un texte au sein d’une revue littéraire ? Constatant des carences en la matière, Mona Messine et Alizée Freudenthal, jeunes autrices, avancent Débuts, un titre qui fera son entrée en janvier 2021.

11/12/2020, 15:18

ActuaLitté

Disparition de Richard Corben, grand maître de l'horreur dessinée

Né le 1er octobre 1940, l'auteur américain de bandes dessinées Richard Corben est mort le 2 décembre 2020, à l'âge de 80 ans. Salué par le Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2018, il a marqué le 9e art avec des oeuvres oscillant entre fantasy et horreur.

11/12/2020, 12:13

ActuaLitté

Le droit d'auteur sans auteurs ni artistes : CSPLA que ça se passe...

Le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) n’a finalement qu’une fonction symbolique. En tant qu’organe de consultation sur le droit d’auteur, auprès du ministère de la Culture, il ressemble aux francs-maçons : moins de pouvoir qu’on ne le croit, plus d’influence qu’on ne le pense. En tout cas, le CSPLA ne connaîtra pas le bouleversement suggéré par Bruno Racine.

09/12/2020, 16:00

ActuaLitté

Qui sont les organismes représentant les professionnels au CSPLA ?

Le CSPLA, Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA), vient conseiller le ministère de la Culture pour guider au mieux sa politique et ses décisions en matière de propriété intellectuelle et de droit d'auteur. Il réunit des membres de droit, des personnalités qualifiées, un représentant des établissements publics patrimoniaux, mais aussi des représentants des professionnels. Un arrêté vient préciser les organismes présents, pour cette dernière catégorie.

09/12/2020, 09:29

ActuaLitté

Ces auteurs de science-fiction que l'armée française a missionnés

En juillet 2019, l’armée française dévoilait l’un de ses projets les plus littéraires : monter une équipe de romanciers, la Red Team, qui allait explorer l’avenir. Leur objectif, élaborer des « hypothèses stratégiques valides », pour aider le ministère dans ses exercices de prospectives. Tenue secrète, la Red Team vient finalement d’être dévoilée…

05/12/2020, 12:23

ActuaLitté

Alison Lurie, ou la satire des moeurs sociales et sexuelles de l'Amérique

Traduite en France chez Rivages, la romancière Alison Lurie est décédée à l’âge de 94 ans. Elle avait remporté le prix Pulitzer en 1985 pour son livre Foreign Affairs (Liaisons étrangères, trad. Sophie Mayoux), une histoire à l’image de son œuvre : des contes tout à la fois satiriques, cérébraux et baignant dans une ambiance de comédie romantique.

05/12/2020, 12:15

ActuaLitté

Giscard d'Estaing : le président qui fit du livre un produit pas comme les autres

L'ancien président est mort, à l’âge de 94 ans, des conséquences de la Covid-19. Chef de l’État entre mai 74 et mai 81, il aura laissé quelques ouvrages dont on ne se rappellera pas forcément. Son décès occasionne plusieurs hommages, logiquement, mais on se souviendra de lui, notamment, pour une empreinte plus marquée dans le monde de la lecture publique. 

03/12/2020, 11:30

ActuaLitté

Selon le gouvernement, le rôle de l'autoédition “n'est pas dénué d'intérêt”

Charles de la Verpillière, député Les Républicains de l'Ain, s'était inquiété auprès du ministère de la Culture du sort réservé aux auteurs autoédités, ainsi que d'une possible régulation de leurs activités par le gouvernement. Dans sa réponse, la rue de Valois précise que les revenus tirés de l'autoédition sont désormais considérés comme des revenus artistiques, et balaye toute velléité de régulation du secteur.

01/12/2020, 11:33

ActuaLitté

Il avait créé Picbille : Rémi Brissiaud, héraut des mathématiques, a disparu

Les éditions du Retz nous apprennent le décès de Rémi Brissiaud, « héraut des mathématiques », et créateur de Picbille. le petit héros des écoliers depuis 1991. « L’optimisme de cet infatigable pédagogue va nous manquer terriblement », indique l’éditeur.

29/11/2020, 16:49

ActuaLitté

“Les libertés qu’on décidera de perdre aujourd’hui ne se retrouveront jamais” (Nicolas Beuglet)

Paru ce 25 novembre, le texte Ça n’arrivera pas préfigure un monde d’après, découlant « des dérives de la politique sanitaire actuelle », explique Nicolas Beuglet. Gratuitement offerte à la lecture, sa nouvelle a tout d’une crise existentielle profonde, exprimant doutes et craintes. Contemporaine et diaboliquement lucide…

27/11/2020, 12:15

ActuaLitté

Neil Gaiman dévoile l'édition Céleste de Good Omens

Le succès de la série sur Amazon Video a donné un coup de fouet spectaculaire à Good Omens. L'histoire, coécrite par Neil Gaiman et Terry Pratchett, fut publiée en 1990. Et sa popularité ne décroit absolument pas. Sauf qu’après la série, les héritiers de Pratchett ont imaginé les possibilités qu’offriraient des éditions de luxe…

26/11/2020, 10:52

ActuaLitté

L'écrivain Olivier Poivre d'Arvor nommé ambassadeur des pôles

Par un décret du 25 novembre 2020, le président de la République, sur un rapport du Premier ministre et du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a nommé Olivier Poivre d'Arvor ambassadeur en charge des pôles et des enjeux maritimes. La fonction, précédemment occupée par Ségolène Royal, est restée vacante depuis le mois de janvier dernier.

26/11/2020, 09:58

ActuaLitté

SACD : le prix de la liberté pour un syndicat

ENQUÊTE. L'assemblée générale annuelle de la Guilde française des scénaristes s'est tenue lundi 2 novembre 2020, avec un renouvellement de son conseil d’administration et l’élection d'une présidente et d'une secrétaire générale. L’occasion pour ActuaLitté de plonger dans un autre environnement de mots.

13/11/2020, 10:28

ActuaLitté

Disparition du caricaturiste et dessinateur Piem, Pierre de Barrigue de Montvallon

Pierre George Marie de Barrigue de Montvallon, mieux connu sous le pseudonyme Piem, est décédé ce jeudi 12 novembre 2020 à Notre-Dame d'Oé, en Indre-et-Loire. Il était âgé de 97 ans jour pour jour, né le 12 novembre 1923. Ce dessinateur de presse a notamment publié dans les colonnes du Figaro, mais s'est surtout fait connaître dans l'émission Le Petit Rapporteur.

13/11/2020, 09:48

ActuaLitté

“Précarité et paupérisation”, le reconfinement pour les auteurs

Le retour du confinement remet en perspective les difficultés que connaissent les auteurs. La Société des Gens de Lettres présente ce 2 novembre un ensemble de 10 mesures « vitales pour les auteurs ». Des approches destinées à préserver « les auteurs de l’écrit d’une précarité et d’une paupérisation insoutenables ».

02/11/2020, 15:57

ActuaLitté

Les auteurs jeunesse apportent leur soutien aux librairies

Lors du premier confinement les acteurs de la chaîne du livre les plus fragiles tels que les auteurs et les autrices, les libraires indépendants ou encore les petits éditeurs ont été fortement touchés par les conséquences de cette catastrophe sanitaire sans précédent, rappelle la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse dans un communiqué.

02/11/2020, 11:20

ActuaLitté

Le confinement et les petites mains de l'édition

Les messages de soutien à la librairie se multiplient depuis les déclarations d’Emmanuel Macron, de toute la profession. Un commerce non essentiel, fermé, quand des concurrents directs tels que Fnac accueilleront des clients. Injustice ? Certes : une fois de plus, la crise dévoile toute la fragilité de nombreux acteurs de la chaine du livre. 

30/10/2020, 10:21

ActuaLitté

Contrat de commande : doigt sur la couture ou revers de l'ourlet ?

Depuis quelques jours bruisse un conflit latent autour du contrat de commande chez les auteurs. En cause, la mission confiée à Pierre Sirinelli, par le Conseil Supérieur de la Propriété Littéraire et Artistique. C’est qu’à la suite du Rapport Racine, farouchement enterré par certains, le sujet revient malgré tout.

20/10/2020, 15:12

ActuaLitté

Dany Laferrière, la somme de tous ses exils

L’artiste québécois Roger Langevin, à l’origine de l’œuvre, l’explique : une statue de Dany Laferrière ne pouvait exister qu’à deux endroits. Sa ville de naissance, Petit-Goâve, à Haïti, ou Montréal, où il devint écrivain. Ce sera Montréal, devant la Grande BIbliothèque, au milieu du jardin d’art. 

15/10/2020, 10:59

ActuaLitté

Directeurs de collection : la rémunération en droits d’auteur autorisée ?

Le régime des artistes-auteurs a connu une évolution sensible avec le décret n° 2020-1095 du 28 août 2020. Au sein de ce texte très attendu, des précisions sur la rémunération des directeurs de collection, dont le paiement sous le régime des artistes-auteurs avait été remis en cause par l'Agessa et le Conseil d'État. Ce texte légaliserait finalement cette pratique, mais de nombreuses questions demeurent...

12/10/2020, 15:16

ActuaLitté

Sécurité sociale : quand l'Urssaf rencontre les artistes-auteurs

Depuis plusieurs jours, le monde des artistes auteurs est en panique. Alors que l’année 2020 va toucher à sa fin, leur portail dédié n’est toujours pas opérationnel. Les dysfonctionnements, lacunes d’informations et autres bugs génèrent une angoisse extrême alors que la période est socialement violente pour les créateurs. Pour répondre à cette crise, la Ligue des auteurs professionnels a proposé un épisode d’urgence de sa série « Artistes-auteurs : un statut ! » en présence de l’Urssaf – laquelle a joué le jeu. Quel bilan ?

12/10/2020, 09:28

ActuaLitté

Antoine Spire devient le nouveau président du Pen Club français

« Le 7 octobre 2020, après avoir constaté la cessation des fonctions de l'ancien président, le comité directeur du Pen Club français, régulièrement réuni, a élu le journaliste, éditeur et écrivain Antoine Spire comme nouveau président avec 93 % des votants, soit un peu plus de 60 % des inscrits », indique le Pen Club français dans un communiqué.

12/10/2020, 09:09

ActuaLitté

Dans l'enfer de l'URSSAF : comprendre la transition Agessa/MdA

Les derniers témoignages d’autrices diffusés dans ActuaLitté pointent du doigt les errances du système actuel de sécurité sociale pour les auteurs. D’une complexité à toute épreuve, avec une absence quasi totale d’informations : Kafka en mangerait son chapeau. Et pour y répondre, un unique moyen : se prendre en main tout seul.

08/10/2020, 17:12

ActuaLitté

Auteur de livres jeunesse, un métier à la fois “passionnant” et “précaire”

À l'occasion des États généraux de l'égalité en littérature jeunesse, organisés par l'association La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, le Centre national du Livre et le ministère de la Culture ont dévoilé les premiers chiffres du volet « Auteurs » d'une étude consacrée au secteur du livre jeunesse. Anne-Sophie Métais, responsable du pôle études au CNL, a détaillé ces données, encore partielles.

05/10/2020, 14:50

ActuaLitté

Présidentielles américaines : les auteurs engagés contre la désinformation

Les élections présidentielles américaines s'approchent, dans un contexte tendu : outre la crise sanitaire, la lutte contre les violences policières et la confiance accordée aux élus sont au cœur des débats. L'organisation PEN America a collaboré avec des auteurs, dont John Lithgow, Tayari Jones, Alan Cumming, Ann Patchett, Brit Bennett ou encore Jennifer Egan pour sensibiliser le public aux dangers de la désinformation.

29/09/2020, 15:53

ActuaLitté

Zizanie au PEN Club français : fin de mandat mouvementée pour Emmanuel Pierrat

Rien ne va plus au PEN Club français, aussi connu sous le nom de Cercle littéraire international : l'avocat et écrivain Emmanuel Pierrat, élu président en 2018, a été démis de ses fonctions par le comité directeur de l'organisation, à quelques mois de la fin de son mandat. Le comité évoque des « irrégularités comptables » et des « problèmes de gouvernance » qu'Emmanuel Pierrat dément formellement.

25/09/2020, 16:30

ActuaLitté

Certificats de précompte : le défaut de production désormais sanctionné

L'article 3 du décret n° 2020-1095 du 28 août 2020 aborde un point souvent problématique dans les déclarations des revenus des auteurs : la présentation des certificats de précompte. Ces derniers, délivrés par les diffuseurs d'une œuvre artistique, certifient que les cotisations sociales des auteurs ont été prélevées par ces diffuseurs, puis versées à l'organisme de sécurité sociale. Le défaut de production de ces certificats de précompte par les diffuseurs sera désormais sanctionné par l'Urssaf.

25/09/2020, 13:23

ActuaLitté

Quand le dialogue social s'invite au ministère de la Culture

Représentativité. C’est le sujet des prochaines réunions de concertation entre le ministère de la Culture et les auteurs. La question est brûlante depuis plusieurs mois, mais la récente publication du document L’impossible dialogue social, de la Guilde française des scénaristes a percé l’abcès : les auteurs veulent accéder à la démocratie sociale. La première réunion s'est tenue ce 24 septembre. Est-ce enfin la garantie des élections professionnelles tant attendues pour la profession ?

24/09/2020, 17:55

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

La bibliothèque présidentielle de Donald Trump ouvre ses portes numériques

Les archives nationales américaines ont ouvert ce 20 janvier la bibliothèque numérique consacrée à Donald Trump. Le site recense entre autres les entrées web et comptes réseau dédiés à l’archivage des années présidentielles du milliardaire. Idéal pour les nostalgiques de ces 4 années riches en rebondissements…

22/01/2021, 11:45

ActuaLitté

Death Note censuré en Russie, pour violence excessive...

Un tribunal russe vient de rendre justice — et les utilisateurs lui feraient volontiers rendre gorge. En effet, plusieurs sites de streaming se voient interdire la diffusion de l’anime Death Note, ainsi que d’autres mangas qualifiés de violents par la décision. Au menu, Tokyo Ghoul et Inuyashiki, qui sont également frappés d’ostracisme par le verdict.

22/01/2021, 09:45

ActuaLitté

Dilibel reste en Belgique pour “privilégier la qualité de service de proximité“

L’instauration du prix unique du livre en Belgique n’allait pas sans poser quelques interrogations aux libraires. Si la majorité des groupes français officiant outre-Quiévrain ont appliqué une tarification unique entre France et Belgique, le groupe Hachette Livre faisait de la résistance. Et le Syndicat des Libraires francophones de Belgique faisait les gros yeux, menaçant même de boycott, à demi-mot. 

21/01/2021, 18:35

ActuaLitté

Thomas Rabe reconduit à la tête de Bertelsmann jusqu'en 2027

Le PDG du groupe Bertelsmann, Thomas Rabe, a été reconduit dans ses fonctions pour un troisième mandat, comme l'indique un communiqué du conseil d'administration du groupe médiatique. Rabe devrait ainsi rester en poste jusqu'au 1er janvier 2027.

21/01/2021, 18:00

ActuaLitté

Paris : une médiathèque portera le nom de James Baldwin

Le permis de construire a été validé l’été dernier. La première médiathèque du XIXe arrondissement sera nommée en l’honneur du célèbre écrivain, figure de l’émancipation des Afro-américains et des homosexuels aux États-Unis.

21/01/2021, 16:12

ActuaLitté

Une norme pour les catastrophes patrimoniales : journée professionnelle

La Bibliothèque nationale de France, le musée du quai Branly-Jacques Chirac et Sorbonne-Université s'associent avec l'Association française de normalisation (AFNOR) pour une conférence en ligne, ce lundi 25 janvier, consacrée à la norme volontaire NF ISO 21110 sur la préparation et la réponse aux situations d’urgence dans les bibliothèques, archives et musées.

21/01/2021, 15:47

ActuaLitté

La Hongrie impose un avertissement sur un livre aux thématiques LGBT

Emboîtant le pas à la Russie, notamment, la Hongrie vient d'imposer à une association la mise en place d'un avertissement sur la couverture d'un livre pour enfants abordant des thèmes LGBT, intitulé Meseország mindenkié (Le pays des merveilles est ouvert à tous). L'organisation Labrisz, qui milite pour les droits des personnes homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles, avait conçu l'ouvrage pour inciter au respect de tous et toutes...

21/01/2021, 11:28

ActuaLitté

La direction générale des médias et des industries culturelles s'étoffe

Suivant la nouvelle organisation du ministère de la Culture, la direction générale des médias et des industries culturelles s'est dotée de nouveaux départements et bureaux, y compris au sein du service du livre. Le Journal officiel révèle désormais les quelques noms à la tête de ces départements.

21/01/2021, 10:38

ActuaLitté

En 2019, Amazon France enregistrait près de 3 accidents du travail par jour

Depuis son ouvrage de 2013, En Amazonie. Infiltré dans le “meilleur des mondes”, le journaliste Jean-Baptiste Malet détaille le fonctionnement de la société de Jeff Bezos en France. Et ailleurs. Il vient de publier dans L’Humanité un nouvel article, faisant état de révélations sur les « données statistiques pourtant élémentaires concernant les conditions de travail dans les entrepôts français ». Un véritable choc. 

21/01/2021, 10:26

ActuaLitté

Investiture : la bible de Douai réunit Joe Biden et Kennedy, 60 ans plus tard

La tradition veut que lors de la cérémonie d’investiture, le président américain prête serment sur la Bible. Un procédé certes très inclusif pour qui ne s’y reconnaît pas, mais on ne déroge pas aux vieilles habitudes. Joe Biden, qui est catholique, a cédé au rituel, avec une vieille bible familiale de 127 ans. Et qui appartient aux Biden depuis 1893. 

21/01/2021, 10:10

ActuaLitté

Fayard orchestre le retour de Mein Kampf en librairie

Tombé dans le domaine public en 2016, le texte fondateur de l’antisémitisme nazi va avoir le droit à une nouvelle édition française. Fayard prévoit de commercialiser cette version critique courant 2021. Cette version des écrits d’Adolf Hitler comprend un appareil critique conséquent de près de 500 pages. D’abord édité en polonais par Bellona, le texte sera disponible en français cette année.

20/01/2021, 17:09

ActuaLitté

Marseille : la librairie Transit à la recherche d'un nouveau local

La Librairie Transit, installée depuis 8 ans au 45, boulevard de la Libération, à Marseille, recherche activement et de manière plutôt urgente un nouveau local. Le risque encouru est simple : cesser son activité. La structure associative doit quitter les lieux le 10 mars 2021 au plus tard.

20/01/2021, 16:50

ActuaLitté

Les ventes internet sauvent le résultat 2020 de Fnac Darty

Autant se réjouir des bonnes nouvelles quand elles se profilent : le groupe Fnac Darty, avec un petit mois d’avance sur les résultats définitifs, présente une estimation des revenus 2020. Une croissance de 0,6 % sur le chiffre d’affaires global, avec un quatrième trimestre à près de 10 % de hausse. Le tout, grâce à internet : les ventes en ligne auront représenté 29 % des ventes globales, soit 10 % de mieux qu’en 2019.

20/01/2021, 15:18

ActuaLitté

En conflit avec Cyber Scribe, Dilicom renonce à facturer les éditeurs en 2021

La structure Dilicom, pointée par son partenaire CyberScribe, n’avait pas encore pris officiellement la parole. Pourtant mise en cause, la directrice générale, Véronique Backert vient d’adresser aux éditeurs un email apportant plusieurs précisions sur le conflit ouvert. Précisant par ailleurs que la rupture qui intervient entre les sociétés n’a « pas à être mise selon moi sur la place publique ».

20/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Amanda Gorman, 22 ans, déclamera un poème à l'investiture de Biden

Ce 20 janvier prendra place l'investiture de Joe Biden, qui deviendra à cette occasion le 46e président des États-Unis. Comme le veut une tradition démocrate mise en place depuis John F. Kennedy en 1961, un poème, composé spécialement, sera lu à cette occasion. Amanda Gorman, jeune poétesse à la carrière déjà fulgurante, a signé un texte intitulé « The Hill We Climb » (La colline que nous gravissons).

20/01/2021, 12:03

ActuaLitté

Concours “WC et bibliothèques” : arranger soigneusement sa toilette

« Vous qui venez ici/ Dans une humble posture/ De vos flancs alourdis/ Décharger le fardeau… » Ah, Musset ! Alfred sera-t-il le parrain de l’initiative portée par l’Association des Bibliothécaires de France ? Pour l’année 2021, l’organisme a décidé de mettre en lumière le petit coin des établissements. « Sujet atypique, mais essentiel. » Certes... Alors, vos toilettes, à quoi ressemblent-elles ?

20/01/2021, 09:59

ActuaLitté

Bouquins aborde “le plus bel âge de sa vie”

« On s’émancipe à tout âge. Bouquins a attendu quarante ans avant de devenir une maison d’édition à part entière. C’était le rêve de Guy Schoeller, le fondateur, de ne dépendre que de lui-même — ce qu’il faisait déjà en grande partie. Rêve aujourd’hui exaucé », se réjouit Jean-Luc Barré, le directeur. Qui dévoile par là même les grandes lignes à venir de la maison.

20/01/2021, 09:06

ActuaLitté

Crise Covid : Le difficile retour des usagers en bibliothèques

Au cours de la crise Covid de 2020, les librairies bénéficièrent d’un éclairage inouï. Considérées comme lieux privilégiés de l’accès au livre, on est venu – par de malhabiles pétitions… – à confondre l’objet et la lecture. Or, en la matière, l’ouverture des bibliothèques aurait certainement apporté plus de réponses. Comment ont-elles traversé la période ? Normandie Livre et Lecture propose un retour d’enquête

19/01/2021, 18:06

ActuaLitté

“Pas de contrat pour les traîtres” : l'édition fait payer l'attaque du Capitole

« Pas de contrat d'édition pour les traîtres. » L'intitulé de la pétition est fort, mais celle-ci fédère déjà de nombreux travailleurs de l'industrie du livre américaine, des auteurs aux éditeurs, en passant par les responsables des ventes et les agents. Ils revendiquent un blocage complet et sans exception des contrats d'édition passés avec des membres de l'administration de Donald Trump.

19/01/2021, 16:05

ActuaLitté

Alain Mabanckou à la tête de la collection Poésie Points

EXCLUSIF – « Je considère la poésie comme l’un des langages primordiaux vers lesquels nous nous retournons lorsque, dans sa course effrénée, le Temps ne nous permet plus que la capitulation et la désertion comme alternative », écrit Alain Mabanckou. À compter du 25 février, le romancier reprendre la collection de poésie, aux éditions Points. Un ensemble d’ouvrages comme lieu de convergences de voix venues des quatre coins du monde — débutantes, majeures ou classiques…

19/01/2021, 15:53

ActuaLitté

Coup de poing : des lectures “dont vous ne sortirez pas indemnes”

Six titres pour l’instant, mais un label en forme de crochet du gauche — les plus dangereux… La maison J’ai lu amorce un nouveau label éditorial réunissant différents titres, avec pour tous, le choc en ligne de mire. Et une punchline — d’autant plus appropriée ici… —, « les lectures dont vous ne sortirez pas indemne ».

19/01/2021, 15:15

ActuaLitté

À Strasbourg, une librairie emblématique ferme ses portes

La librairie-papeterie Broglie, située sur la place du même nom à Strasbourg, fermera ses portes le 27 février prochain. Un commerce du livre occupait les lieux depuis 1918, d'abord sous l'enseigne Berger-Levrault, puis Muller, avant de devenir Broglie en 2001. En l'absence de repreneurs, la librairie devrait disparaître.

19/01/2021, 12:49

ActuaLitté

Publier Mein Kampf, pour mettre en garde les générations futures

Publier les écrits du dictateur allemand n’est pas sans risques : la nouvelle traduction que propose le professeur Eugeniusz Cezary Król n’a pas vocation à toucher le grand public. Au contraire : elle se destine principalement aux universitaires et chercheurs qui travaillent sur le totalitarisme. Une édition critique qui sera la première en Pologne, à paraître ce 20 janvier…

19/01/2021, 12:24

ActuaLitté

L'Italie se dote d'un Prix Andrea Camilleri, pour promouvoir lecture et écriture

Personne ne doutait que l’héritage du romancier sicilien Andrea Camilleri se bornerait aux ouvrages qu’il a laissés. La ville de Varallo Pombia (région du Piémont), accueille l’école Andrea Camilleri, qui a institué le premier prix national de littérature. Et bien entendu, ce dernier porte le nom de l’auteur d’Empedocle.

19/01/2021, 11:16

ActuaLitté

John Bolton, mis en cause pour son livre, pourra se défendre

Le ministère de la Justice américain ne lâche pas l'ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, après la publication de son livre, La pièce où ça s'est passé (traduit par Gregory Berge, Talent Éditions). Mais le juge fédéral Royce Lamberth vient de contrarier sa procédure, en accordant à la défense de Bolton le droit de plaider sa cause.

19/01/2021, 10:45

ActuaLitté

En Australie, les ventes de livres en hausse en 2020

Tous les marchés du livre, dans le monde, n'auront pas connu la récession en 2020. L'Australie fait ainsi état d'une hausse des ventes, en valeur, de 7,8 % en 2020, par rapport à l'année précédente. Malgré (ou grâce au ?) le Covid, les ventes de livres atteignent 1,25 milliard $ sur les douze derniers mois.

18/01/2021, 17:13

ActuaLitté

Neneuil, figure littéraire de Bordeaux, est décédé

Une figure littéraire bordelaise s'en est allée, ce samedi 16 janvier : Neneuil, bien connu pour sa bibliothèque/librairie de rue installée près du Palais des Sports, est décédé. Depuis 2015, Dominique, sans domicile, collectait des ouvrages qu'il proposait aux passants, en accès libre, en échange ou contre un peu de monnaie.

18/01/2021, 11:42

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

Les soutiens économiques au monde de la culture prolongés

Au lendemain de la conférence de presse du Premier ministre annonçant la généralisation du couvre-feu à 18h, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, ont réuni le 15 janvier par visioconférence l’ensemble des secteurs de la Culture. A savoir spectacle vivant, arts visuels, musées et monuments historiques, cinéma, livre et médias locaux. Et ce, afin de préciser les conditions d’accompagnement économique durant cette période.

17/01/2021, 16:17

ActuaLitté

Elisabeth Tanner réélue à la tête du Syndicat français des agents artistiques et littéraires

Le Bureau du  Syndicat français des agents artistiques et littéraires (SFAAL), qui compte à ce jour 132 agents membres, a tenu ce mardi 12 janvier l’assemblée générale. L’assemblée réunie a notamment voté pour élire le Bureau du syndicat pour les deux années à venir et reconduit Elisabeth Tanner à la présidence du syndicat.

 

15/01/2021, 17:36

ActuaLitté

L'éditeur Dark Horse prend des mesures contre le harcèlement

En juin dernier, plusieurs accusations de harcèlement et d'agression émergeaient sur le réseau social Twitter, visant notamment l'auteur et éditeur Scott Allie et l'éditeur Brendan Wright. Tous deux collaboraient avec la maison d'édition Dark Horse, alors accusée d'avoir fermé les yeux sur ces agissements. L'éditeur américain révèle aujourd'hui plusieurs mesures pour éviter ces situations, à l'avenir.

15/01/2021, 16:33

ActuaLitté

Des bibliothécaires se changent en tableaux vivants de maîtres

Sachant qu’ils ne profiteront plus autant de leurs établissements — couvre-feu oblige — les bibliothécaires s’adonnent à des activités plus ludiques que jamais. Ainsi, 18 bibliothécaires du Réseau des médiathèques du Beauvaisis se sont mis en scène à la façon du Getty Challenge. Au menu, quelques grandes œuvres de la peinture, reproduites pour des tableaux vivants parfois bien cocasses !

15/01/2021, 16:21

ActuaLitté

Batman vient combattre le crime en Europe, dans une nouvelle série

Batman sans Gotham, est-ce vraiment le Chevalier noir ? DC Comics fait un peu voyager Bruce Wayne et son alter ego, à l'occasion d'une mini-série de comics qui fera voir l'Europe au justicier masqué. Le scénariste Tom Taylor et le dessinateur Andy Kubert signent cette aventure inédite, en six épisodes.

15/01/2021, 16:18

ActuaLitté

La finance revoit son vocabulaire pour le monde des actifs numériques

La Commission d'enrichissement de la langue française propose une incursion dans le monde de la finance contemporaine avec une liste de vocabulaire consacrée aux actifs numériques. Bienvenue dans un monde de cyberjetons et de protocole informatique...

15/01/2021, 15:14

ActuaLitté

Best-sellers 2020 : les meilleures ventes de livres jeunesse, albums et romans

Le couvre-feu tant redouté est annoncé, Jean Castex une fois de plus dans le rôle du Père Fouettard, mais que cela n’empêche pas de sourire. Surtout. Les librairies gardent le moral — un couvre-feu vaut toujours mieux qu’un confinement lourd. En attendant, voici quelques recommandations de lectures, pour les plus jeunes, tirées des meilleures ventes jeunesse de l’année 2020. 

15/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Best-sellers 2020 en Italie : Valérie Perrin en tête du classement

D’après les données du circuit de librairies Arianna, la Française Valérie Perrin, le regretté Camilleri et Sandro Veronesi, le gagnant du Prix Strega — le plus important prix littéraire italien — et du prix du Livre étranger France Inter/Le Point 2021, sont les auteurs des livres les plus vendus en Italie en 2020. Certes, l'année fut difficile, mais on compterait dans le Bel Paese de plus en plus de lecteurs

15/01/2021, 11:15