#Librairie

Le prix d'envoi des livres par la Poste, “véritable entrave à la circulation des idées”

Voilà des années que les éditeurs des Hauts-de-France ont fait des tarifs postaux un enjeu majeur. Depuis un changement tarifaire survenu en janvier 2015, toute l’édition avait dû procéder à un gros ajustement. Mais les éditeurs de l’association poursuivent leur protestation : ce 8 février, c’est à l’Assemblée nationale qu’ils porteront leur voix.

Le 05/02/2018 à 18:45 par Clément Solym

31 Réactions | 1 Partages

Publié le :

05/02/2018 à 18:45

Clément Solym

31

Commentaires

1

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Frantz Ronzeau, CC BY 2.0

Le problème est simple : quand un livre dépasse 3 centimètres d’épaisseur, son prix d’expédition par la poste est aligné sur celui du Colissimo – soit près de deux fois le coût précédent. 

« Concrètement, quand un libraire doit commander un livre à un éditeur indépendant pour un client : soit le libraire ou l’éditeur prennent en charge les frais de port, quitte à perdre leur marge déjà peu élevée, soit les tarifs sont impactés sur le lecteur. Toute la chaîne indépendante de production et diffusion du livre est menacée », observe-t-on. 

La concurrence exercée par les géants du web pose de multiples problèmes, avec des frais de port appliqués au client qui « se réduisent à presque rien ». De là, pour les libraires, la difficulté évidente de ne pas pouvoir faire avancer les ventes en ligne. Alors même que ce segment est présenté comme une solution pour accroître leur activité. 

D’un côté, les ventes ne parviennent pas nécessairement à compenser les frais inhérents de leur plateforme. De l’autre, les éditeurs indépendants qui n’ont pas de structure de distribution « voient leur marge disparaître dans ces coûts d’envoi ». Pour certaines structures, comme les éditions du Héron d’argent, l’alternative est de multiplier les salons hors de France, parce que les envois vers la Belgique ou la Suisse sont moins onéreux...

Un tarif spécifique pour l’étranger, porté par l’enjeu de la diffusion de la culture française, permet cette incongruité. Mais l’association des éditeurs des Hauts-de-France voit dans cette inégalité un nécessaire combat à porter « pour les professionnels du livre comme pour les citoyens ». De fait, les frais postaux représentent « une véritable entrave à la diffusion de la connaissance. Un enjeu culturel, politique dans le sens premier du terme : la circulation des idées ». 

Pour indication, voici les tarifs pratiqués en février 2017 pour l’envoi de livres de moins de 3 cm : France/Allemagne 2,47 euros ; France/France 7,50 euros ; Allemagne/Allemagne 1,65 euros.

La commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale a nommé deux députés, Yannick Kerlogot (La République en Marche des Côtes-d’Armor) et Michel Larive (La France Insoumise de l’Ariège), pour évaluer la situation. Il s’agit d’envisager une modification de la loi n° 2014-779 du 8 juillet 2014 encadrant les conditions de la vente à distance des livres, et habilitant le Gouvernement à modifier par ordonnance les dispositions du Code de la propriété intellectuelle relatives au contrat d’édition.

La rencontre du 8 février ne réglera probablement pas tous les problèmes évoqués. L’association espère que cette action « en faveur de l’instauration d’un tarif postal pour le livre en France » trouvera une issue heureuse.

31 Commentaires

 

Cloé Perrotin

06/02/2018 à 04:00

J'espère que la pétition en ligne de la maison d'édition Le héron d'argent va faire bouger les choses ... Mais pour toute la chaîne du livre (éditeurs, libraires, auteurs et illustrateurs...) et pourquoi pas tous les lecteurs avec un seul tarif livre et donc aussi les particuliers ...
Ça serait un soutien logique et très attendu à la lecture et la culture... et ça éviterait qu'on soit obligé d'avoir recours aux concurrents (enfin si les livres arrivent intacts mais c'est un autre soucis ... et ça serait un bon début).

rhia

05/05/2020 à 13:23

pour faire bouger les choses dans ce domaine, il faut harceler vos députés. Ce mode de fonctionnement honteux et purement mercantile de la poste, met les libraires en difficultés mais aussi les clients : en effet soit vous renoncez au petit libraire, soit vous payez des frais de port honteux, soit vous vous faites escroquer par amazon.

gerard

05/05/2020 à 20:17

Rhia je comprends parfaitement votre probleme, mais il y a dans cette chaine du livre des syndicats ou des groupes de pressions dont le boulot est de vous soutenir et de denoncer les pratiques de celui ci ou celui la.
Quant a "harceler" mon depute il y a un bail que je ne lui fais plus credit...
En tant que client je pensais trouver des livres-desires depuis longtemps- et les sites en ligne m'aider a les trouver facilement:
D'abord il y a plethore de ces sites, faut trouver le bon, puis une fois trouve l'ouvrage -et son prix affiche- passer a la livraison qui pour moi n'a rien d'urgent
Alors la la surprise est de taille les frais sont sans commune mesure, avec le prix du livre et a chaque livre ses frais de livraison (via la poste)
Nous sommes dans un monde ou c'est l'offre et la demande qui regule le marche, c'est ainsi!
Si ce que je veux est trop cher ici soit je vais ailleurs ou je m'en passe, -j'en lirai un autre-
Et d'apres ce que j'ai pu lire, recemment , beaucoup comme moi ne vont pas au bout de leur commande, cherchez l'erreur c'est bien y remedier serait plus constructif, mais est-ce encore possible?

Ninja de Tokyo

06/02/2018 à 08:46

Japon/Japon 164 yens soit 1,20 euros

Tociya

06/02/2018 à 13:57

Je travaille à la poste les tarifs que vous indiqué sont faux et vous ne mettez même pas les délais correspondants, pour des journalistes C est pas terrible. Alors votre tarifs France Allemagne correspond à un livre et brochure, la il fait compter 1mous pour que ça arrive, votre tarif France correspond à un envoie colis similaire pour un poids de 1,5kg,si cela fait moins de 3cm C est donc de la lettre !

Team ActuaLitté

06/02/2018 à 14:06

Si vous travaillez pour La Poste, alors nous sommes au regret de vous annoncer que nous avions expérimenté et testé dans cet article.
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/comment-la-poste-a-choisi-de-favoriser-amazon-contre-les-libraires/53831
Et que les chiffres sont pour le moins accablants. Et excessivement chers.

Kent

06/02/2018 à 15:50

J'envoie régulièrement des Livres et Brochures à destination de l'Europe ou du reste du monde et je peux vous garantir que les délais moyens de livraison donnés par la Poste sont faux et ne sont donnés que pour vous dissuader d'utiliser ce mode d'affranchissement. L'accusé de réception que je sollicite de mes clients montre qu'un Livre et brochure pour l'Europe est livré dans un délai variable selon les pays de 3 à 10 jours, 15 au maximum (par exemple, l'un envoyé à la mi-janvier a mis 4 jours pour arriver chez mon client en Norvège ! à la même période, un autre envoyé en Italie à mis 12 jours pour arriver chez le client !). Pour le Canada et les États Unis, il faut compter de 10 à 20 jours. A noter que je n'ai jamais eu la moindre perte de colis avec ce mode d'affranchissement :exclaim:

Ninou65

06/02/2018 à 16:49

Étant éditrice, je confirme les tarifs exorbitants de la poste pour l'envoi de livres. Un roman de 400 pages me coûte 7,65 euros (tarifs février 2018) en frais d'expédition, car il dépasse les 3 cm et doit donc obligatoirement être expédié en colissimo - 2,55 euros (février 2018) s'il part en Belgique. Cherchez l'erreur !!! Sachant qu'un libraire ne commandera pas un livre coûtant 20 euros - 3o% (remise accordée aux libraires par les éditeurs) soit 14 euros, si on lui rajoutait les frais de port, on dépasserait le prix d'origine du livre, résultat, qui doit supporter les frais ??? L'éditeur, qui le répercutera sur le prix des futurs publications - c'est le serpent qui se mord la queue... Cas extrème : il faudra bientôt vendre un roman 40 euros pour s'en sortir ??? Et les lecteurs vont disparaitre, parce que lire n'est pas une priorité vitale !!!

Quentin

07/02/2018 à 11:16

Je commande très fréquemment des livres en France (je suis Belge), et parfois même des pavés de 900 pages. La plupart du temps, les vendeurs utilisent le tarif "livres et brochures" extrêmement économique et qui n'est lié qu'aux poids du colis. L'histoire des 3cm est du a des employés de poste incompétents qui ne connaissent pas cette tarification (mais il faut avouer que la poste n'en fait pas la publicité non plus). Mais ne vous laissez pas faire, ce tarif existe bel et bien, allez au guichet et demandez-le : https://www.laposte.fr/entreprise/content/download/51692/3298979/version/1/file/Grille tarifaire Livres et Brochures au 1er avril 2017.pdf

rhia

04/05/2020 à 16:18

Le problème du "livres et brochures" c'est qu'il n'y a aucun suivi et que les délais sont terriblement longs, sans garantie d'arrivée chez le client, alors imaginez le jour où votre colis se perd et n'arrive pas.

Helene

11/02/2018 à 19:43

Bonsoir,
En réponse à votre message Quentin, je dirai que le tarif "Livre et brochures" n'est pas valable pour en envoi France/France. Il n'est applicable que dans le cas d'un envoi France/Etranger. Malheureusement. D'où la mobilisation, pour que ce tarif soit aussi applicable en France.

Catherine

12/06/2018 à 13:38

Bonjour,
La situation a-t-elle évolué depuis la rédaction de cet article ?
Vous écrivez en effet :
"La commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale a nommé deux députés, Yannick Kerlogot (La République en Marche des Côtes-d’Armor) et Michel Larive (La France Insoumise de l’Ariège), pour évaluer la situation."
J'ai été voir les pages de ces deux députés sur le site de l'Assemblée mais n'ai rien trouvé sur le sujet...
Une modification de la loi est-elle toujours envisagée (au 12 juin 2018) ou bien le projet a-t-il été abandonné ?
Merci !

Claire

16/10/2018 à 13:01

Bonjour,
je suis éditeur et viens d'apprendre, tout à fait par hasard, (chose que je viens de vérifier et enfin trouver l'info sur le site de la poste : https://www.laposte.fr/entreprise/produits-et-services/livres-et-brochures/(language)/fre-fr) que cela a en effet évolué... dans le mauvais sens.
Le tarif livre et brochure est désormais limité à 2KG... ce n'est pas une blague : au delà il faut passer au "sac postal" (lequel n'est évidemment ni fourni ni même vendu par la poste, cf leur CGV "livres et brochures") avec toutes les nouvelles contraintes de cet emballage et maintien des "risques" ("En application de cette Convention,La Poste n’est pas responsable en cas de perte, dommage, avarie ou spoliation de Livre ou Brochure). Entre parenthèse très récemment un de mes colissimo pour l'Italie n'a jamais abouti car la poste avait détérioré l'étiquette : visiblement du café a été renversé dessus, l'étiquette mouillée a été déchirée, donc adresse destinataire devenue en partie illisible, et bien que le code barre soit encore parfaitement correct, le colis m'a finalement été retourné : j'ai du refaire le paquet (qui avait été bien abimé aussi) et repayer l'envoi sans que la poste daigne reconnaitre ses tord et me rembourse cet envoi.

Pour le tarif livre il est dit aussi : "Il appartient au Client de procéder à l’affranchissement, La Poste n’offrant pas ce service" ? Donc la poste refuse désormais d'affranchir ces colis, alors même qu'elle nous a refusé d'utiliser la machine à affranchir pour le faire ? chercher l'erreur. Sachant qu'il est de plus en plus difficile d'obtenir ces tarifs qu'elle change sans en avertir quiconque (ce dernier changement en toute discrétion date du 1er septembre 2018 : même le gestionnaire qui vient de m'en parler n'était pas au courant et l'a découvert devant "le fait accompli"), comment désormais vérifier/calculer le tarif si le postier refuse (ou ne peut plus) le faire ?
Mais bon ils veulent toujours nous faire croire qu'ils sont pour "Promouvoir la culture française dans le monde"

rhia

04/05/2020 à 16:16

mieux encore, la poste vous soupçonne de fraude lors d'un envoi en livres et brochures, vous devez apporter le carton ouvert et chaque livre est feuilleté pour bien vérifier que le livre est en français, si vous arrivez avec des colis fermés ils ne vous les prennent pas

Jean-Pierre

26/06/2018 à 00:34

Bonjour,
J'ai beaucoup de livres anciens que j'essais de vendre sur internet (via les petites annonces) au prix de 3€ où 5€ selon l'importance, mais quand une personne intéressée me demande les frais de port et que je lui annonce 5€ où 7,50€ (frais d'envoi bien plus chère que le livre que je vends, il ne me l'achète pas).
Donc, pas de transaction,c'est vraiment du racket les prix pratiqués par la poste.
et ils osent encore augmenter leurs tarifs chaque année. bientôt, ils n'auront plus de clients.

marco

23/09/2018 à 17:41

j'ai beaucoup de livres scolaire de mes enfants que je souhaite revendre a prix modique au lieu de les jeter mais les prix pratiqués par la poste sont prohibitifs et diminuent l'attractivité de livres d'occasion. surtout quand au compare ces tarifs aux pays étranger ( ex Allemagne)alors que on nous parle d’harmonisation européenne et que la poste dépend encore de l’état ....
Quand je peux j'utilise mondialrelay qui est un peu moins cher mais aussi trop cher.

Annie Michard parany

04/02/2019 à 17:35

J'achète 2 livres pour mes petits enfants dans une librairie à Aix en Provence. Je les envoie en France par la poste au tarif le plus bas mais comme ils font plus de 500g cela me coûte 7,04€ par livre soit 14,08€! En les commandant sur Amazone je n'aurais pas payé de frais de port ! Cela revient de faire travailler les libraires indépendants.

rhia darvan

31/08/2019 à 10:13

Ce que l'article relate est vrai jusqu'à la moindre virgule. Libraire depuis plus de 15 ans, j'ai dû me résoudre à travailler en ligne et je peux vous certifier que depuis 10 ans que j'utilise la poste, les tarifs qu'ils pratiquent sont honteux!!! dès qu'un livre dépasse les trois cm il passe automatiquement au tarif colissimo. A noter qu'amazon ne paie que quelques cent pour un même colis. J'ai eu l'explication d'un responsable clientèle pro : tout dépend du volume mais comment voulez vous faire du volume avec de tels tarifs? J'ai donc demandé à la poste des devis pro et je me suis retrouvée avec un résultat amusant : le prix au colis était de 30% plus cher qu'un colissimo et il était stipulé que si je ne faisais pas le volume annoncé à l'année je devrais m'acquitter de la différence auprès de la poste. Hallucinant quand même. Aucune autre négociation admise (si on peut appeler ce genre de racket negociation). A ce jour en france, les petits libraires sont condamnés à crever au profit de multinationales qui non seulement ne paient pas d'impôts en france mais bénéficient en plus de subventions de l'état pour leurs projets. On marche sur la tête et il serait bien temps que ça cesse et que la poste n'ait plus ce monopole abusif dans l'expédition.

gerard

04/05/2020 à 15:55

je recherche un livre, j'ai donc parcouru beaucoup de sites en ligne, beaucoup sont mauvais, et ou complique a utiliser, mais le cout de la livraison depasse de loin le prix du livre (ex 3,99 pour un livre a 1 E), j'ai essaye d'acheter un lot de livres pensant a tort que la livraison serait valable pour l'ensemble...
La poste en situation de monopole ne joue pas le jeu (et pas que pour les livres)ou pire favorise les entreprises americaines...
Et apres on se plaindra que les entreprises francaises disparaissent...

rhia

04/05/2020 à 16:14

en fait vous vous trompez et c'est normal, amazon fonctionne à l'américaine et vous pensez être privilégiée alors que ce n'est pas le cas. Je m'explique. Vous achetez deux ouvrages pour vos petits enfants et pour avoir les frais de port gratuit vous prenez l'abonnement annuel d'amazon le "Prime" à 49.90 par an. Il y a deux choses à savoir : Amazon paie à la poste 10 à 50 centimes par colis, combien devez vous commander de livres dans l'année pour amortir les 49.90??? De plus, le prime étant un abonnement renouvelable chaque année vous êtes prélevée de cette somme automatiquement, et je vous mets au défi d'annuler l'abonnement, les appeler va vous coûter encore plus cher (numéro surtaxé) et ils prèlèveront quand même. Deuxième cas de figure quand vous commandez, vous le faite à un libraire qui a ouvert un compte sur la plateforme de vente d'amazon et qui s'est engagé à certaines choses, dont l'envoi gratuit des commandes, sauf que l'envoi est gratuit pour vous mais pas pour le libraire qui lui paie. Ce que je vous dit est vrai, je suis libraire, je tiens mes informations du service pro de la poste qui refuse de négocier des tarifs avec les petits libraires parce qu'ils n'ont pas suffisamment de commandes. Et je ne vous parle même pas du pourcentage qui est pris aux libraires qui ont ouvert un compte sur amazon, là c'est carrément de l'exploitation, la marge du libraire qui est déjà minime passe de 1 euros à quelques centimes par livre. Je vais vous dire chère madame, ceci ne s'arrêtera que lorsque les clients boycotteront amazon (qui je le rappelle ne paie pas d'impots en france, bénéficie de toutes les subventions du gouvernement et exploite ses employés au mépris du code du travail). Il est un fait indéniable : le client est roi (ou du moins ses choix ont des conséquences), tant que les gens focaliseront sur les délais de livraison, les petits libraires agoniseront.

gerard

05/05/2020 à 11:44

Bonjour Rhia
J'ai lu avec attention votre commentaire sur les pratiques du geant americain...
qui ne corespondait pas a mon agacement sur les tarifs de la poste en fait
Confinement oblige je souhaitais un livre, j'ai donc "naturellement" consulte leur site et suis tombe en pleine polemique sur les biens essentiels ou pas...
Peu au courant de ce remue menage j'ai consulte d'autres sites de vente en ligne
et le dernier les "libraires associes" ce matin indique qu'en raison du corona virus pas de possibilite de livraison...
Moi je veux bien entendre vos arguments, mais faudrait aussi assurer un service similaire. mettre a la disposition le livre recherche et non pas le meilleur livre propose ou le choix du libraire, ensuite le proposer a un prix correct puis assurer sa livraison (et pas par la poste qui ne joue pas le jeu avec ses colissimis)
Se plaindre est un mal francais, c'est plus facile qu'offrir une alternative...

rhia

05/05/2020 à 13:20

qu'appelez vous "assurer un service minimum"? Je vous explique la chaine du livre et vous allez comprendre. En tête vous avez l'éditeur puis le diffuseur/ditributeur et en bout de chaine le libraire. Lorsque une situation comme celle ci se présente, même si le libraire assure un service minimum il est bien embêté si le distributeur est fermé, parce que si l'ouvrage n'est pas ou plus en stock, il aura beau le commander, le distributeur l'ignorera ou lui enverra un mail lui conseillant d'attendre la fin du confinement. Alors comprenez que ce n'est pas de la mauvaise volonté. J'ai moi même des commandes en attente depuis trois semaines et j'ai enfin une livraison prévue dans 48h, le distributeur ayant ouvert (en équipe et temps de travail réduits le 2 mai), d'autres ont annoncé une ouverture partielle le 6 mai, d'autres encore n'ont même pas pris la peine d'informer les libraires les laissant se dépatouiller. Tous les petits libraires n'ont pas un site en ligne et pour eux, j'ai bien peur que ce soit la catastrophe à l'arrivée. Quant au prix correct dont vous parlez, vous devez savoir que le prix du livre en france est réglementé par une loi qui dit que l'éditeur décide du prix public et que ce prix doit être appliqué par tous sur tout le territoire, alors quand Amazon et ceux qui utilisent sa plateforme se permettent de passer un livre d'un prix de 20 euros à 50 voire parfois à 400 euros, c'est interdit, et si ces pratiquent existent c'est bien qu'il y a des acheteurs qui, de peur de ne pas trouver un livre épuisé sont prêts à se faire plumer. Je connais parfaitement cette dérive, je me bats depuis des années pour informer mes clients sur les ouvrages qu'ils cherchent, pour leur dire si le livre va être réedité et s'ils peuvent attendre un peu.... Pour cela, nous libraires avons des bases de données, nous avons aussi des contacts avec des éditeurs qui retrouvent parfois dans un carton quelques exemplaires oubliés. Vous savez c'est ce qu'on appelle l'utilité et le dialogue avec son libraire, chose qu'amazon et d'autres ne pratiquent pas. Il n'y a pas de mystère, quand le libraire aime son boulot et le fait correctement, en dialoguant avec son client, ça se sait et la librairie fonctionne bien.

Claire

18/01/2023 à 11:39

Bonjour,
je rebondis sur vos commentaires du 5 mai 2020 (avec retard mais je n'en avais pas eu connaissance avant) à propos de la livraison et service minimum.
Alors si les éditeurs étaient fermés, moi, éditeur sur Paris, je n'étais pas fermé, travaillant seule, justement pour essayer d'approvisionner les éventuelles commandes.
Par contre :
1- je n’ai pas reçu de commande pendant cette périodes, ce qui implique que les libraires n'étaient pas ouvert à la VAD ?
2- les coursier étaient à l'arrêt total, donc impossible de leur donner les commandes à livrer à d'éventuels libraires ouvert en région parisienne , même les dernières commandes, préparées le tout dernier jour, n'ont jamais pu être livrées. D'autre part, les gros distributeurs/libraires avaient envoyés un mail indiquant la fermeture totale de leurs services de réception marchandises (FNAC, Gibert, Decitre etc..) !!!
3- Quand à faire moi-même de la VAD : la poste a failli me refuser mon colis envoyé le dernier jour "avant confinement", et après refusait de toute façon tout les envois "non-essentiel" !
Mais pendant tout ce temps là amazon faisait tranquillement ces livraisons postales de colis remplis de chiffonnerie totalement non essentiel !
Chercher l'erreur !

Benoît

23/06/2023 à 07:09

Bonjour,
Ce que vous dites est totalement faux. Arrêtez Amazon Prime est d'une simplicité enfantine. Il n'y a aucun numéro de téléphone à appeler et encore moins surtaxé. Et non, ils ne vous prélèveront pas quand même. Il est évident que vous n'avez jamais souscrit à Amazon Prime étant donné que vous détestez Amazon. Je comprends tout à fait que vous n'aimiez pas Amazon, mais ne répandez pas des mensonges pour les combattre. La malhonnêteté ne sert à rien et vous ne ferez que renforcer la sympathie des gens à l'égard d'Amazon et la défiance envers vous. C'est un combat perdu d'avance si vous êtes malhonnête.

REGINE PERALES

23/11/2021 à 13:32

Inadmissible, un livre qui pèse 515g coûte 7,38 € par la poste, la moitié du prix de vente de l'ouvrage...À quand la conccurence ? Un service public dont les horaires ne sont plus du tout adaptés...fermeture à 12h30 ouverture à 14h30 puis fermeture 17h30 ou 18h. Les personnes qui travaillent...comment doivent-elles s'organiser ? Ne parlons pas de la qualité du service...Vivement la conccurence...

Bernard

02/05/2022 à 09:40

C'est une drôle d'histoire. C'est comme cela que des européens hors France achètent avec des cout réduits et revendent en France avec des couts réduits.
Des dizaines de milliers d' € !!!
Voir les sites et les chiffres d'affaires réalisés en France à partir d'autres pays européens!!!
Un fois de plus les amateurs de livres en France et la vente à distance en France est pénalisée.
Les français on est "les dindons de la farce"

Chris

04/05/2022 à 12:58

Je suis stupéfaite de voir les tarifs d'envoi d'un livre 4 fois plus cher pour la France que pour l'étranger. Je trouve cela scandaleux et incompréhensible. L'envoi d'un livre ordinaire coûte près de la moitié du prix du livre. On est tombé sur la tête ?

Michel Marseille

22/01/2023 à 00:25

Je rebondis à tous vos commentaires qui correspondent tout à fait à la réalité et à mon point de vue. Un service soit-disant public qui ouvre à 8h30 ferme à 12 h pour rouvrir à 14h30 et clore la journée à 16h30 ou 17 h. Les recommandés, dont l'avis est mis dans la boîte aux lettres sans aucune information au receveur qui se trouve à son domicile...Personnes âgées ou pas, il faut se déranger au bureau de poste où la plupart du temps la réception n'a plus rien à voir avec le mot accueil qui se voudrait déjà respectueux.
Quant au prix des envois de livres, c'est du vol manifeste. Je suis écrivain et j'envoyais en suivi, fréquemment des livres. Récemment, un livre, 175g, coûtant 12 € a été adressé à une librairie qui ampute de 30 à 40%, la poste prélève 4,50 € il reste donc =2,70 €. Le prix d'impression (je suis auto-édité) a coûté 4,00 €...perte...J'ai un livre de 385 pages qui pèse 515g quand je l'adresse je perds 5,00 €...Vite une concurrence qui sera peut-être une solution ?
Bonne soirée à tous...

FRAN

02/02/2023 à 14:52

Je vous rejoins tout à fait concernant le prix d'envoi de livres en tant qu'auteur. Y a-t-il d'autres solutions ?

EMERY

26/02/2023 à 10:08

Bonjour à tous,
Je tombe sur ce site et lis vos mails. Vous avez tous raison sur les tarifs délirants de la Poste depuis de nombreuses années, mais nos lamentations ne changeront rien. La Poste n'est plus un service public. Les "Collissimo", facturés à prix d'or et qui n'arrivent jamais en 2 jours malgré l'engament de la poste, sont livrés par de pauvres bougres, sous-traitants non titulaires et conduisant de vieilles camionnettes pourries. Son PDG, Philippe Whal, est un redoutable clone de Macron sans états d'âme; la circulation des idées, il s'en tape et il émarge à 70 000 euros par mois minimum pendant que ses postiers sont au Smic. Son unique but est de nous racketter pour assurer ses fins de mois et se gaver de pognon, ainsi que celles des quelques diplômés d'HEC qui l'entourent (car contrimetn à ceuqil affirment dans elrus propso alalrmiostes, les chiffres de la poste et de la banque postale sont très bons, en tout c.
La seule question est : pourquoi les Français, qui se lamentent à juste titre sur la disparition de leurs services publics autrefois enviés du monde entier et qui subissent tous, depuis des années, l'épouvantable régression pompeusement baptisée "néo-libérale", ont-ils élus en 2022 le type qui va les maltraiter encore 5 ans de plus et tout détruire, puisque telle est sa mission et son crédo depuis le départ et qu'il ne cache rien de ses intentions en prime ?
F. EMERY

RABAULT VINCENT

06/06/2023 à 14:23

Excellente démarche pour diffuser la Culture française voir européenne , l'envoi en livres et Brochures
envoi économique est vitale pour tous les professionnels du Livre - Les conditions de mesure de poids etc sont une opération commerciale et financière par La poste qui entrave la diffusion et la vente de nos Livres pour l'étranger , voir dommageable pour tous - Espérons que nos Députés mettront en oeuvre rapidement un rééquilibrage voir ajustement pour permettre l'exisrence de tous dans ce métier du Livre et de l'édition -

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le Kiosque Numérique de l’Éducation s'associe à Scaleway

Scaleway, fournisseur cloud leader en Europe, annonce ce mercredi 29 mai s’associer au Kiosque Numérique de l’Éducation (KNE), premier distributeur français de manuels et de ressources numériques éducatives. L’objectif est de créer un « partenariat stratégique en matière de gestion et d’hébergement de données ».

29/05/2024, 17:38

ActuaLitté

Achat de livres par les collectivités : comment répondre aux besoins

Depuis cinquante ans, Expodif fournit collectivités et revendeurs : quelque 5000 références dans son catalogue, issues de lots rachetés auprès d’une centaine de fournisseurs. Et des livres neufs revendus à des prix concurrentiels – entre 40 et 65 % du prix éditeur. Une offre de services, à « des prix défiants toute concurrence », précise l'entreprise.

03/05/2024, 09:30

ActuaLitté

Des livres neufs à prix réduit : une solution pour les collectivités

Depuis cinquante ans, Expodif fournit collectivités et revendeurs : quelque 5000 références dans son catalogue, issues de lots rachetés auprès d’une centaine de fournisseurs. Et des livres neufs revendus à des prix concurrentiels – entre 40 et 65 % du prix éditeur. 

19/04/2024, 17:32

ActuaLitté

Pourquoi opposer droits d’auteur et transition écologique ?

Lors du Festival du livre de Paris, Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle mesure affectant le marché du livre d'occasion, qui consiste en une « contribution » destinée à « protéger le prix unique du livre neuf ». Les détails devaient être précisés par la ministre de la Culture, Rachida Dati, ce week-end, on attend d'ailleurs toujours... Les premiers visés par la décision du président : les plateformes de ventes d'ouvrages usagés. Maud Sarda, co-fondatrice et directrice générale de l'une d'entre elles, Label Emmaüs, réagit.

15/04/2024, 11:49

ActuaLitté

Face à l'urgence climatique, faire bonne impression

Dans une mobilisation sans précédent, les membres du World Print & Communication Forum (WPCF), organisation mondiale d'imprimeur, ont déclaré leur engagement à réduire significativement l'empreinte carbone de l'industrie graphique. Face à l'urgence climatique et à la prise de conscience accrue du public concernant les enjeux environnementaux, l'initiative du WPCF pourrait marquer un tournant important pour le secteur de l'imprimerie, consommateur intensif de ressources.

14/02/2024, 13:15

ActuaLitté

Après une cyberattaque dévastatrice, le distributeur Socadis reprend ses activités

Socadis (Madrigall), un des principaux distributeurs de livres au Canada, a été victime, le 17 décembre dernier, d'une cyberattaque qui a autant révélé la vulnérabilité de sa sécurité informatique, qu'elle l'a contrainte de suspendre toutes ses activités. Il aura fallu attendre début janvier pour que le responsable de la distribution d'éditeurs tels que La Pastèque, Fides, Ulysse ou des groupes Flammarion et Editis au Québec, annonce le retour progressif de ses services.

06/02/2024, 13:05

ActuaLitté

Le distributeur allemand Bookwire investit l'Italie avec Bookrepublic

Le distributeur allemand Bookwire, qui fournit des solutions logicielles de production, de suivi des ventes et de marketing à ses partenaires éditeurs, annonce son entrée sur le marché italien avec l'acquisition des activités de distribution de Bookrepublic, axées sur le livre numérique.

02/02/2024, 11:17

ActuaLitté

Editis s'appuie sur AZAP pour optimiser la distribution Interforum

Interforum - Editis, distributeur de livres pour plus de 300 éditeurs et 13.700 points de ventes, a fait appel à AZAP, éditeur et intégrateur de logiciels de pilotage et d’optimisation des flux de la Supply Chain, pour mettre en œuvre un nouveau service de la Gestion Partagée des Approvisionnements de magasins. Cette collaboration fructueuse a permis aux enseignes concernées d’augmenter leur part de marché de 6 points, tout en réduisant dans les mêmes proportions les retours et le niveau de stock.

23/01/2024, 13:27

ActuaLitté

MDS Benelux en sursis : “Nous avons plongé dans le rouge”

Le distributeur MDS Benelux, filiale du groupe Média-Participations, se trouve dans une posture délicate, au point d'évoquer la possible cessation de ses activités, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. En cause, une situation économique complexe, aggravée par le départ d'un client néerlandophone important.

17/01/2024, 16:28

ActuaLitté

Hachette annule le déménagement de sa distribution, pour l'instant

En février dernier, Hachette annonçait que les plus de 600 salariés installés dans les Yvelines déménageraient courant 2026 dans la commune de Germainville, en Eure-et-Loir. Le groupe nous confirme une information révélée par Les Échos : il annule finalement son projet, initié par l'ancien directeur général d'Hachette Livre, Arnaud Nourry.

17/01/2024, 13:19

ActuaLitté

Les livres mettent-ils la planète en danger ?

Pour une autrice, un auteur, de même qu'une illustratrice ou un illustrateur jeunesse sensible aux questions d’écologie, le constat annuel est simple :  le volume de nouveautés publiées chaque année, à découvrir en salons ou librairies de même que le nombre d’exemplaires partis au pilon sur ses relevés de ventes interroge : nos livres détruiraient-ils la planète ? (Spoiler : pas tout à fait !)

03/11/2023, 17:46

ActuaLitté

En plein “désastre social”, y'a-t-il “un pilote chez Editis” ?

À quelques heures de la décision concernant le rachat d’Editis par CMI France, que l’on attend depuis hier, de la Commission européenne, le repreneur risque de déchanter. Au terme d’échanges houleux ce 31 octobre, on mesure combien le navire Editis et sa filiale Interforum voguent avec une direction qui a déserté. Dernier et sinistre rebondissement : un ralentissement de l’activité, avec pour conséquences un sévère coup de rabot sur les salariés.

31/10/2023, 13:08

ActuaLitté

La Générale Librest s'allie à Nosoli (Furet du Nord / Decitre)

Face aux défis à venir, les propriétaires de la GL, plus ou moins sexagénaires, passent la main en cédant la société au groupe Nosoli, acteur majeur et puissant de la distribution du livre, apte à lui assurer pérennité et développement.

20/10/2023, 16:26

ActuaLitté

Marc Levy introuvable en librairie : son roman menacé de grève

Les employés d'Editis envisagent de débrayer, et pas n’importe quand : à la parution du 25e opus de Marc Levy, La Symphonie des monstres, prévue ce 17 octobre. En empêchant la commercialisation du livre, les syndicats visent la direction d'Editis, pour la forcer à respecter les engagements salariaux pris. Car ces augmentations tardent toujours à se refléter sur les revenus. Et Marc Levy, servant d'otage, en fera donc les frais.

30/09/2023, 11:55

ActuaLitté

Les éditions du Cerf quitteront Interforum

Comptant parmi les principaux éditeurs religieux en France, Le Cerf annonçait leur arrivée chez Interforum au 1er janvier 2019. La filiale d'Editis aurait la charge de la diffusion et de la distribution de plus de 6000 ouvrages. Quatre ans plus tard, la maison a décidé de changer de crémerie.

24/08/2023, 22:45

ActuaLitté

Monica Irimia, de la librairie à la surdiffusion

Monica Irimia saute le pas : l’ancienne libraire pendant près de 15 ans est devenue « surdiffuseuse » au service du livre depuis février. Enfin, d’ouvrages en particulier, car il s’agit de ceux qui naissent dans cette partie du continent que les Français connaissent souvent si peu : l’Europe de l’Est. Monica Irimia provient elle-même de cette parcelle de la vieille Europe, puisqu’elle est originaire du pays d’Emil Cioran.

17/06/2023, 09:30

ActuaLitté

Anne Drouinaud est nommée Secrétaire Générale chez Hachette Livre

Hachette Livre a nommé Anne Drouinaud en tant que Secrétaire Générale du Programme de Transformation Polaris. Sous l’autorité de Philippe Lamotte, Directeur Général de la Branche Services et Opérations et Directeur de la Transformation, elle supervisera l’ambitieux programme Polaris du groupe Hachette Livre. Elle en dirigera les aspects financiers, juridiques, contractuels et de contrôle interne.

17/05/2023, 16:06

ActuaLitté

Auteurs, éditeurs : Amazon augmente ses coûts d'impression de livres

La crise d’approvisionnement du papier tend à se calmer depuis quelques mois. Les problématiques de stock s’apaisent également : tous les papiers sont peu ou prou disponibles. De fait, grincent certains, les ventes diminuent et les volumes de tirages se montreraient plus modestes. Or, pendant ce temps, Amazon révise certaines de ses conditions commerciales… pour la production de livres.

16/05/2023, 18:33

ActuaLitté

Le distributeur allemand Bookwire met ChatGPT au service des éditeurs

L'usage des technologies d'intelligence artificielle ne se limite pas à la génération d'œuvres littéraires, graphiques ou audiovisuelles : ChatGPT peut devenir l'allié d'un éditeur pour la mise en forme et la commercialisation d'un livre. Le distributeur allemand Bookwire en est persuadé, et a intégré l'outil dans sa solution logicielle.

04/05/2023, 11:38

ActuaLitté

Recyclivre enrichit sa plateforme en ligne Superway

En collaboration avec Origami Marketplace, Recyclivre améliore sa plateforme Superway créée l'année dernière. L’objectif étant de rendre l’économie circulaire plus attrayante en accompagnant « les vendeurs pour une consommation globale plus responsable ».

 

19/04/2023, 12:09

ActuaLitté

Label Emmaüs : repenser la loi Lang à l'aune des enjeux climatiques

#LabelEmmaus - Acheter, c’est voter. Partant de ce constat, Label Emmaüs transforme la vente en ligne en acte militant. Et s’appuie sur les livres pour conférer plus de poids à son action. « Un livre en ligne, plus éthique », voilà tout l’objet de la campagne qui s’ouvrira ce 18 avril. Ou favoriser la solidarité plus que la destruction de livres.

17/04/2023, 16:54

ActuaLitté

Sipour Box propose désormais des livres grands formats

Créé en 2021, Sipour Box poursuit sa lancée dans le marché des box littéraires. Cette année, elle ajoute une nouvelle offre, « La littéraire », avec des livres grand format d’auteurs moins connus par les lecteurs.

13/04/2023, 15:06

ActuaLitté

Papier : Christian Ribeyrolle nouveau Président de COPACEL

Au terme du Conseil d’Administration du 8 mars 2023, Christian Ribeyrolle, de la société RYAM, est devenu Président de COPACEL (Union Française des Industries des Cartons, Papiers et Celluloses), succédant ainsi à Philippe d’Adhémar de la société Sylvamo, qui occupait ce poste depuis le 21 mars 2019. 

09/03/2023, 14:28

ActuaLitté

Fnac quitte la Suisse allemande et mise tout sur le marché français

L’enseigne avait opté pour un développement à travers des corners implantés dans différents centres commerciaux du territoire de la confédération hélvétique. Changement de braquet radical : dix points de vente alémaniques fermeront. Et la stratégie se réoriente massivement vers l’espace francophone.

28/01/2023, 15:38

ActuaLitté

“Harcèlement et comportements inappropriés” chez Interforum  

La trêve des confiseurs n’avait pas commencé que les instances syndicales recevaient un rapport d’analyse. En cause, un « risque grave » dans le département Relations éditeurs d’Interforum — la filiale diffusion/distribution d’Editis. La procédure, déclenchée début octobre, s’était heurtée à quelques résistances.

29/12/2022, 15:17

ActuaLitté

Emme Promo Junior, nouveau service pour promouvoir l’édition jeunesse

Emme Promozione est une société italienne, créée en 2014 à partir d'une scission de la branche promotion de Messaggerie Libri, le principal distributeur italien. Elle est spécialisée dans les services de marketing, de communication et d'analyse de données, aux éditeurs. Suite au succès grandissant de la littérature jeunesse, elle vient de créer un nouveau service, appelé Emme Promo Junior, consacré à la promotion de l’édition pour enfants. 

19/12/2022, 15:33

ActuaLitté

Mr Tan & Co, nouvelle maison d'édition de Mortelle Adèle, signe avec Interforum

Exclusif - L’écrivain Antoine Dole, plus connu sous le nom de Mr. Tan à travers les bandes dessinées Mortelle Adèle, en collaboration avec Diane Le Feyer, a choisi l’indépendance. En créant sa propre maison d’édition, il a également signé avec le groupe Editis, confiant la diffusion-distribution à Interforum. La maison, baptisée Mr Tan & Co, a été fondée en août dernier, quelques mois après l'annonce du départ de Bayard.

16/12/2022, 10:46

ActuaLitté

Pierre Coursières élu président du Syndicat des Distributeurs de Loisirs Culturels

À l’issue de l’assemblée générale extraordinaire du 2 décembre 2022, les membres du SDLC ont élu à l’unanimité Pierre Coursières Président du Conseil Syndical. La durée du mandat est fixée à deux ans, les membres sortants sont rééligibles.

06/12/2022, 12:40

ActuaLitté

Appel à une grève nationale dans les magasins Cultura ce 3 décembre

Annoncé pour ce 3 décembre, période de plus en plus cruciale dans le commerce du livre, un vaste débrayage surviendra dans les magasins Cultura. La demande est simple : l’augmentation des salaires pour les employés revendique la CGT Cultura. De 15 à 17h, tous les personnels des boutiques sont invités à faire front ensemble.

02/12/2022, 16:41

ActuaLitté

À Tigery, les salariés d'Interforum demandent l'équité des primes

Ce lundi 21 novembre, une quarantaine de salariés du site Interforum de Tigery (Essonne) ont débrayé pour réclamer une plus grande équité entre les salariés des différents sites de la filiale du groupe Editis. À Malhesherbes, une prime transport sera en effet prochainement mise en place, et les employés de Tigery souhaitent eux aussi une révision des primes qui leur sont accordées.

23/11/2022, 15:17

ActuaLitté

Fédération de randonnée pédestre : la distribution, tout un cirque ?

À la suite d’une consultation menée au cours de l’année 2022, la FFRandonnée a renouvelé son contrat de partenariat avec la Sofédis, pour la diffusion et la distribution de son catalogue à partir du 1er janvier 2023. Un partenariat qui s’inscrit dans la stratégie déployée par la FFRandonnée depuis 2021. Les deux sociétés travailleront de concert jusqu'en 2026. 

04/11/2022, 10:58

ActuaLitté

France : Amazon se rêve désormais imprimeur de livres

Le jour de la fête des morts, la nouvelle aura quelque chose d’un brin sinistre : à Brétigny-sur-Orge (Essonne), ce 2 novembre, est inaugurée la première… imprimerie d’Amazon sur territoire français. Implanté dans son entrepôt logistique, il s’agit d’un déploiement, et non des moindres, dans le fonctionnement de l’entreprise.

01/11/2022, 10:04

ActuaLitté

Les éditions d'en bas arrivent en France et Belgique grâce à Serendip/Paon

Depuis 1976, les éditions d’en bas développent un catalogue engagé et militant. Elles explorent le champ du social à partir des marges de l’histoire, de la politique et de la société; elles font émerger des voix singulières et originales de destinées oubliées et des thématiques délaissées. Depuis 2001, elles ont renforcé le champ des publications aux littératures de Suisse et à la traduction. 

28/10/2022, 13:32

ActuaLitté

L'Imaginaire se fait la malle : quatre éditeurs quittent Média Participations

En août 2019, ActuaLitté dévoilait l’arrivée massive d’éditeurs chez Média Diffusion : Mnémos, les Moutons électriques et ActuSF, regroupés sous le collectif Les Indés de l’Imaginaire, marquaient ainsi une nouvelle étape dans leur développement. Et ce, deux ans après que Leha éditions avait choisi la diffusion/distribution du groupe. Mais en 2023, tout le monde part. 

28/10/2022, 11:06

ActuaLitté

Mort d'un ouvrier dans un entrepôt d'Amazon en Pologne : l'enquête interdite

10 heures de travail en une journée, voilà qui démontre bien l’intérêt porté aux salariés d’Amazon. Jean-Baptiste Malet a signé pour L’Humanité Magazine un nouveau reportage. Cette fois, c’est en Pologne qu’il s’est rendu pour constater les conditions de travail. Et ce, après le décès d’un salarié et le licenciement de la syndicaliste qui voulait trop en savoir sur les circonstances de ce drame…

11/10/2022, 11:52

ActuaLitté

Le développement de Feltrinelli, entre numérique et formation

Après un accord avec Kobo, Feltrinelli ajoute à son offre numérique, déjà très riche, un plan d'abonnement « all you can enjoy », et se positionne aux côtés d’acteurs déjà implantés en Italie, tels qu'Audible et Storytel. En même temps, une offre est proposée, via Feltrinelli Education, pour former les professionnels des industries créatives et culturelles. 

16/08/2022, 15:54

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Adaptation, traduction :  bilan 2023 des agents littéraires en France

Il y a un an, L'Alliance des Agents Littéraires Français (AALF), réunie au sein du Syndicat Français des Agents Artistiques et Littéraires (SFAAL), publiait les premiers chiffres de l’activité des agents littéraires en France.

30/05/2024, 17:19

ActuaLitté

Interdit d'interdire : les acteurs du net exemptés de contraintes ?

La justice européenne a tranché : les opérateurs web ne sauraient être sanctionnés pour des manquements liés à des obligations découlant de règles nationales. En clair, Amazon, Airbnb, Expedia, Google et Vacation Rentals ont obtenu gain de cause en contestant les mesures prises par la juridiction italienne.

30/05/2024, 16:51

ActuaLitté

L'ancien prodige des Lettres Marien Defalvard condamné à de la prison

Marien Defalvard, Prix de Flore 2011, était depuis quelques temps adepte de la pratique dite du « resto basket », et sévissait dans les restaurants d'Orléans. Son dernier coup, en date du 21 septembre 2023, lui a valu ce lundi 27 mai une condamnation à 4 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de la ville.

30/05/2024, 11:52

ActuaLitté

Comment valoriser le Patrimoine de Louis Braille ?

La Commune de Coupvray et la Fédération des Aveugles lanceront officiellement le Groupement d'Intérêt Public (GIP) dédié au Musée Louis Braille et, plus globalement, à la promotion et au développement du Braille. L'événement se déroulera ce 8 juin à Coupvray, en présence de Monsieur le Maire, Thierry Cerri et de Bruno Gendron, Président de la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France.

30/05/2024, 09:37

ActuaLitté

De la Russie à la Palestine, cinq éditeurs engagés pour la liberté d'expression

Le Prix Voltaire, décerné chaque année par l'Union internationale des éditeurs (IPA en anglais), vient récompenser les éditeurs qui œuvrent depuis plusieurs années pour la liberté d’expression et de publication. Cinq éditeurs sont en lice pour la distinction en 2024, qui travaillent en Russie, Biélorussie, Serbie, Palestine et Turquie.

29/05/2024, 16:17

ActuaLitté

Geraldine Ghislain rejoint les éditions Julliard et Sous-sol

Les éditions Julliard et Adrien Bosc sont heureux d’annoncer l’arrivée de Géraldine Ghislain au poste d’attachée de presse des Editions Julliard et sous-sol. 

29/05/2024, 15:05

ActuaLitté

Lecture et écrans, concentration... Régine Hatchondo entendue au Sénat

La commission de la culture, de l'éducation, de la communication et du sport du Sénat recevait ce mercredi 29 mai la présidente du Centre national du livre (CNL), Régine Hatchondo, pour une audition. Centré sur la pratique de la lecture, notamment chez les jeunes, l'entretien a finalement abordé de nombreux sujets, dont les relations entre les auteurs et les éditeurs, le soutien aux primo-romanciers ou encore la concentration du secteur.

29/05/2024, 14:04

ActuaLitté

Col roulé et LSD : Michel Foucault, philosophe rebelle

Né en 1926 et mort brutalement du sida en 1984, Michel Foucault est l'un des philosophes français les plus influents du siècle dernier. Véritable intellectuel-star, le plus fameux des chauves du XXe siècle (avant l'arrivée de Zidane) est au coeur d'un documentaire inédit, sur France 5, diffusé le vendredi 21 juin.

29/05/2024, 14:02

ActuaLitté

Québec : la Fondation Desjardins renouvelle son soutien à Biblio-Jeux

L’Association des Bibliothèques Publiques du Québec (ABPQ) annonce la reconduction de l’aide financière de la Fondation Desjardins pour Biblio-Jeux. Le programme offrira un ensemble de stimulations langagières destinées aux enfants, offert gratuitement dans plus de 70 municipalités et les 3 réseaux de bibliothèques régionaux participants.

29/05/2024, 12:14

ActuaLitté

La plateforme Internet Archive visée par plusieurs attaques informatiques

L'organisation non gouvernementale Internet Archive a été victime de plusieurs attaques informatiques, visant sa plateforme principale, la « bibliothèque d'Internet », mais aussi Wayback Machine, qui archive le web. Le fonds numérique, qui réunit des millions de documents et des milliards de pages, reste toutefois en sécurité, assure l'institution.

29/05/2024, 09:33

ActuaLitté

Olivier Norek revient à la rentrée avec Les Guerriers de l'Hiver

L'ancien capitaine à la police judiciaire pendant dix-huit ans, devenu une des plumes françaises les plus populaires du polar, revient le 29 août prochain avec son nouveau roman, Les Guerriers de l’Hiver, publié chez Michel Lafon. Son précédent, Dans les brumes de Capelans, également édité chez Michel Lafon, s'est écoulé à plus de 300.000 exemplaires, tous formats confondus, selon Edistat.

28/05/2024, 18:40

ActuaLitté

Accusé de diffamation, l'écrivain François Bégaudeau relaxé

Lundi, la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a statué dans l'affaire qui oppose l'historienne Ludivine Bantigny et l'écrivain François Bégaudeau. Si la juridiction a reconnu que les commentaires de ce dernier étaient « indéniablement empreints de sexisme », elle n'a pas jugé ces propos diffamatoires. La chercheuse avait porté plainte en raison de commentaires publiés par l'auteur sur son site internet en 2020. 

28/05/2024, 14:09

ActuaLitté

Paul Eluard, Didier Daeninckx et Bruno Pilorget pour sauver les vacances

Pour son 21e Été des bouquins solidaires, Rue du Monde célèbre les 80 ans du Débarquement et de la Libération en mettant en avant trois ouvrages symboliques : Liberté de Paul Eluard, et deux enquêtes des enfants Sami et Lola signés Didier Daeninckx et Bruno Pilorget. Du 31 mai au 15 août, en achetant un de nos 3 titres, vous nous permettez d'offrir un livre à 5000 enfants « oubliés des vacances ».

27/05/2024, 16:57

ActuaLitté

Mélie Chen quitte Stock et rejoint Bayard

Les éditions Bayard annoncent l'arrivée de Mélie Chen en tant que responsable d’édition de « Bayard Récits », « Littérature intérieure » et « À vif », auprès de Florence Lotthé, directrice générale de Bayard Éditions avec Louis-Pascal Deforges.

27/05/2024, 12:39

ActuaLitté

À Gaza, les autodafés de soldats israéliens déclenchent des enquêtes

La guerre dans la bande de Gaza se poursuit, 7 mois après le début de l'offensive israélienne et malgré les nombreux appels internationaux en faveur d'une trêve. Depuis le 23 mai, des médias circulent sur les réseaux sociaux, montrant des individus ressemblant à des soldats israéliens se livrant à des autodafés. L'armée israélienne a annoncé l'ouverture d'une enquête.

27/05/2024, 12:15

ActuaLitté

Redécouverte d'un texte perdu de Philip K. Dick

Philip K. Dick est l’auteur d’une œuvre de science-fiction complexe et foisonnante, régulièrement adaptée au cinéma et plus récemment en série télévisée. Désormais, un texte inédit de ce dernier habillera le sommaire de Multiversalités, premier livre de la collection L'oeil d'or, aux éditions Angle Mort. Un texte de Julien Wacquez.

27/05/2024, 12:00

ActuaLitté

Disparition de Caleb Carr, auteur de L'Aliéniste et amoureux d'un chat

L'auteur américain Caleb Carr est mort à l'âge de 68 ans, des suites d'un cancer, ce jeudi 23 mai, a annoncé son éditeur Little, Brown and Company. Si sa carrière a été marquée par le succès de L'Aliéniste (traduit par René Baldy et Jacques Martinache, Presses de la Cité), Carr a également signé des ouvrages d'analyse historique et militaire, ainsi qu'un hommage appuyé à sa chatte, Masha.

27/05/2024, 10:59

ActuaLitté

Jardins d'exil, un premier roman à la fois cartésien et poétique

Auteur né à l'aube des années 80, à Rabat, Yanis a passé ses jeunes années au Maroc, en France et aux États-Unis. Cette ouverture vers le monde a éveillé son attrait pour les langues, à l’art et aux cultures du monde entier. Dès l’adolescence, il a pris goût à la littérature grâce à l’impressionnante bibliothèque familiale, s'abreuvant d'écrivains internationaux : Proust, Kundera, Garcia Marquez, Borges, Saramago, Pessoa, Mishima, Yourcenar, Dostoïevski, Mahfouz, Maalouf, al-Aswany, etc. 

26/05/2024, 14:00

ActuaLitté

Plus 50.000 ouvrages détruits en Ukraine par un bombardement

UkraineUnderAttack - Les attaques aériennes russes s'intensifient, ciblant des résidences civiles et diverses infrastructures. Ce jeudi 23 mai, une attaque de missiles multiples a causé des dommages considérables à l'imprimerie Factor Druk, sous la gestion de la maison d'édition ukrainienne Vivat.

25/05/2024, 18:55

ActuaLitté

Ukraine : une importante imprimerie frappée par des missiles russes

En Ukraine, des frappes russes ont visé Kharkiv, deuxième plus grande ville du pays et capitale de la région homonyme, occasionnant un bilan, à l'heure de parution, de 7 morts et d'au moins 21 blessés. L'imprimerie « Factor Druk », propriété de la maison d'édition Vivat, a été durement touchée.

24/05/2024, 11:52

ActuaLitté

Censure à Champigny : face au silence de la mairie, Chloé Wary réplique

Le 7 octobre 2023 se déroulait sur le mur d'un parking de Champigny-sur-Marne une réjouissante et colorée fresque dessinée par Chloé Wary, réalisée avec l'aide des habitants. Un projet réduit à néant quelques jours plus tard, totalement recouvert de peinture blanche. L'effacement a été commandité par la mairie elle-même, qui ne s'est pas empressée de réparer son erreur. L'autrice choisit désormais d'autres leviers d'action, et prépare un dossier pour la justice.

24/05/2024, 10:33

ActuaLitté

Résultats plombés chez Editis : fort de café pour les salariés d'Interforum

Déplaisante nouvelle pour les salariés d’Interforum : les résultats de 2023 ont conduit à ce qu’ils perçoivent une participation au résultat extrêmement basse. Et pour aller de Charybde en Scylla, aucun intéressement ne leur a été versé : une première dans l’histoire de la structure de diffusion-distribution d’Editis.

 

23/05/2024, 13:49

ActuaLitté

La Bande dessinée devient Patrimoine Immatériel de Bruxelles

Bruxelles devient officiellement la première région en Belgique à accueillir l’Art de la Bande Dessinée au sein du patrimoine culturel immatériel. Le projet a été porté par le Musée de la BD de Bruxelles, et soutenu par une grande communauté faite d'auteurs, de maisons d’édition, de librairies, et de lecteurs…

23/05/2024, 12:00

ActuaLitté

Les défis du numérique réunissent les bibliothécaires départementaux

Si les technologies de l'information et de la communication sont désormais bien ancrées dans notre quotidien, elles continuent à le modifier, innovation après innovation. Les lieux de lecture publique se sont adaptés, mais restent confrontés à des questions cruciales, de l'inclusion numérique à la sobriété technologique... L'Association des bibliothécaires départementaux organise des journées d'étude, pour faire le point.

23/05/2024, 10:54

ActuaLitté

Un nouveau directeur général adjoint chez Lagardère

Le groupe Lagardère étoffe sa direction par la nomination de Grégoire Castaing au poste de directeur général adjoint, en charge des finances, à compter du 3 juin 2024. Il sera également membre du comité exécutif du groupe à cette même date.

23/05/2024, 10:42

ActuaLitté

Académie des beaux-arts : nouvelle correspondante pour la gravure et le dessin

Au cours de la séance plénière de ce mercredi 22 mai, l’Académie des beaux-arts a élu Claudine Grammont correspondante de la section de gravure et dessin. Elle rejoint quatre homologues, avec lesquels elle secondera les académiciens dans leurs travaux.

23/05/2024, 10:17

ActuaLitté

Vente de Paris Match : LVMH en négociations exclusives avec Lagardère

Le Conseil d’Administration de Lagardère SA a autorisé la signature d’un protocole d’accord préliminaire et la poursuite des négociations exclusives avec LVMH pour la cession de Paris Match.

22/05/2024, 22:12

ActuaLitté

CNL : Olivier Couderc devient adjoint à la communication

Dans le cadre d'une réorganisation de la délégation à la communication et aux événements littéraires, Régine Hatchondo a nommé Olivier Couderc comme adjoint à la déléguée à la communication et aux événements littéraires, en remplacement de Vanessa Cordeiro.

22/05/2024, 18:04

ActuaLitté

Qui sont celles et ceux qui enrichissent la langue française ?

Inlassablement, la Commission d'enrichissement de la langue française travaille à procurer de nouveaux termes, adaptés à une réalité changeante et à des domaines inédits. Elle est composée de membres de droit et de douze personnalités qualifiées, lesquelles viennent d’être renouvelées par la ministre de la Culture.

22/05/2024, 10:45

ActuaLitté

Jean-Michel Knop nommé directeur de la Drac Normandie

Par arrêté de la ministre de la Culture en date du 13 mai 2024, Jean-Michel Knop est nommé directeur régional des affaires culturelles de la région Normandie. Il succède à Frédérique Boura, qui occupait ce poste depuis 2020, et l'a quitté le 1er avril 2024.

22/05/2024, 10:39

ActuaLitté

Heropolis : rêve et réalité d'une utopie moderne  

Je me souviens de l’étincelle qui traversa - Zwizz ! - mon cerveau à la lecture de cet article lu sur le site de France Info. C’était juste après la période du Covid. Les multimilliardaires du web, ceux-là mêmes qui nous vendaient leur techno-monde radieux dûment numérisé et métaversé, veillaient, en dignes dévots d’un New Age élitiste et écolo-friendly, à limiter voire interdire l’usage des technologies numériques à leur progéniture.

21/05/2024, 18:37

ActuaLitté

Le CNL adopte un plan de soutien à la transition écologique  

Le Conseil d’administration du Centre national du livre a approuvé un plan de soutien quinquennal pour la transition écologique. Ce programme est conçu pour aider financièrement les librairies, les festivals littéraires et les éditeurs à adopter des pratiques plus éco-responsables et à réduire leur consommation énergétique.

21/05/2024, 18:33

ActuaLitté

L'autrice Claude Pujade-Renaud nous a quittés

Les éditions Actes Sud annoncent avec regret la disparition de Claude Pujade-Renaud, autrice d'innombrables romans, nouvelles, et poésies. Elle nous a quittés dans la nuit du 17 au 18 mai, ayant atteint l'âge de 92 ans, laissant derrière elle un fort patrimoine littéraire.

21/05/2024, 17:45

ActuaLitté

5 bonnes raisons de lire L'écrivain pour enfants qui détestait les enfants

Un écrivain, une princesse et un grand secret... Bertrand Santini, auteur et illustrateur de la série Le Journal de Gurty, s’est imposé comme un auteur jeunesse incontournable. Il revient cette année avec son nouveau roman, L'écrivain pour enfants qui détestait les enfants. En partenariat avec les éditions Pocket Jeunesse, nous vous proposons 5 bonnes raisons de plonger dans cette lecture !
 

21/05/2024, 11:21

ActuaLitté

Adeline Barré prend la direction d'Occitanie Livre & Lecture

Cécile Jodlowski-Perra, directrice de l'agence Occitanie Livre & Lecture depuis 2010, se tourne vers le 7e art et prendra au mois de juin la direction de Normandie Images, la structure dédiée au cinéma de la région. Sa successeure a été désignée.

21/05/2024, 10:18

ActuaLitté

En Nouvelle-Calédonie, une médiathèque visée lors des émeutes

La médiathèque de Rivière-Salée, située à Nouméa, a été incendiée dans la nuit du 18 au 19 mai dernier, dans un contexte d'émeutes en Nouvelle-Calédonie. Ouvert en 2000, l'établissement abritait plus de 40.000 documents, rendus accessibles gratuitement.

20/05/2024, 14:48