#Librairie

Le prix d'envoi des livres par la Poste, “véritable entrave à la circulation des idées”

Voilà des années que les éditeurs des Hauts-de-France ont fait des tarifs postaux un enjeu majeur. Depuis un changement tarifaire survenu en janvier 2015, toute l’édition avait dû procéder à un gros ajustement. Mais les éditeurs de l’association poursuivent leur protestation : ce 8 février, c’est à l’Assemblée nationale qu’ils porteront leur voix.

Le 05/02/2018 à 18:45 par Clément Solym

22 Réactions | 0 Partages

Publié le :

05/02/2018 à 18:45

Clément Solym

22

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Frantz Ronzeau, CC BY 2.0

Le problème est simple : quand un livre dépasse 3 centimètres d’épaisseur, son prix d’expédition par la poste est aligné sur celui du Colissimo – soit près de deux fois le coût précédent. 

« Concrètement, quand un libraire doit commander un livre à un éditeur indépendant pour un client : soit le libraire ou l’éditeur prennent en charge les frais de port, quitte à perdre leur marge déjà peu élevée, soit les tarifs sont impactés sur le lecteur. Toute la chaîne indépendante de production et diffusion du livre est menacée », observe-t-on. 

La concurrence exercée par les géants du web pose de multiples problèmes, avec des frais de port appliqués au client qui « se réduisent à presque rien ». De là, pour les libraires, la difficulté évidente de ne pas pouvoir faire avancer les ventes en ligne. Alors même que ce segment est présenté comme une solution pour accroître leur activité. 

D’un côté, les ventes ne parviennent pas nécessairement à compenser les frais inhérents de leur plateforme. De l’autre, les éditeurs indépendants qui n’ont pas de structure de distribution « voient leur marge disparaître dans ces coûts d’envoi ». Pour certaines structures, comme les éditions du Héron d’argent, l’alternative est de multiplier les salons hors de France, parce que les envois vers la Belgique ou la Suisse sont moins onéreux...

Un tarif spécifique pour l’étranger, porté par l’enjeu de la diffusion de la culture française, permet cette incongruité. Mais l’association des éditeurs des Hauts-de-France voit dans cette inégalité un nécessaire combat à porter « pour les professionnels du livre comme pour les citoyens ». De fait, les frais postaux représentent « une véritable entrave à la diffusion de la connaissance. Un enjeu culturel, politique dans le sens premier du terme : la circulation des idées ». 

Pour indication, voici les tarifs pratiqués en février 2017 pour l’envoi de livres de moins de 3 cm : France/Allemagne 2,47 euros ; France/France 7,50 euros ; Allemagne/Allemagne 1,65 euros.

La commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale a nommé deux députés, Yannick Kerlogot (La République en Marche des Côtes-d’Armor) et Michel Larive (La France Insoumise de l’Ariège), pour évaluer la situation. Il s’agit d’envisager une modification de la loi n° 2014-779 du 8 juillet 2014 encadrant les conditions de la vente à distance des livres, et habilitant le Gouvernement à modifier par ordonnance les dispositions du Code de la propriété intellectuelle relatives au contrat d’édition.

La rencontre du 8 février ne réglera probablement pas tous les problèmes évoqués. L’association espère que cette action « en faveur de l’instauration d’un tarif postal pour le livre en France » trouvera une issue heureuse.

22 Commentaires

 

Cloé Perrotin

06/02/2018 à 04:00

J'espère que la pétition en ligne de la maison d'édition Le héron d'argent va faire bouger les choses ... Mais pour toute la chaîne du livre (éditeurs, libraires, auteurs et illustrateurs...) et pourquoi pas tous les lecteurs avec un seul tarif livre et donc aussi les particuliers ...
Ça serait un soutien logique et très attendu à la lecture et la culture... et ça éviterait qu'on soit obligé d'avoir recours aux concurrents (enfin si les livres arrivent intacts mais c'est un autre soucis ... et ça serait un bon début).

rhia

05/05/2020 à 13:23

pour faire bouger les choses dans ce domaine, il faut harceler vos députés. Ce mode de fonctionnement honteux et purement mercantile de la poste, met les libraires en difficultés mais aussi les clients : en effet soit vous renoncez au petit libraire, soit vous payez des frais de port honteux, soit vous vous faites escroquer par amazon.

gerard

05/05/2020 à 20:17

Rhia je comprends parfaitement votre probleme, mais il y a dans cette chaine du livre des syndicats ou des groupes de pressions dont le boulot est de vous soutenir et de denoncer les pratiques de celui ci ou celui la.
Quant a "harceler" mon depute il y a un bail que je ne lui fais plus credit...
En tant que client je pensais trouver des livres-desires depuis longtemps- et les sites en ligne m'aider a les trouver facilement:
D'abord il y a plethore de ces sites, faut trouver le bon, puis une fois trouve l'ouvrage -et son prix affiche- passer a la livraison qui pour moi n'a rien d'urgent
Alors la la surprise est de taille les frais sont sans commune mesure, avec le prix du livre et a chaque livre ses frais de livraison (via la poste)
Nous sommes dans un monde ou c'est l'offre et la demande qui regule le marche, c'est ainsi!
Si ce que je veux est trop cher ici soit je vais ailleurs ou je m'en passe, -j'en lirai un autre-
Et d'apres ce que j'ai pu lire, recemment , beaucoup comme moi ne vont pas au bout de leur commande, cherchez l'erreur c'est bien y remedier serait plus constructif, mais est-ce encore possible?

Ninja de Tokyo

06/02/2018 à 08:46

Japon/Japon 164 yens soit 1,20 euros

Tociya

06/02/2018 à 13:57

Je travaille à la poste les tarifs que vous indiqué sont faux et vous ne mettez même pas les délais correspondants, pour des journalistes C est pas terrible. Alors votre tarifs France Allemagne correspond à un livre et brochure, la il fait compter 1mous pour que ça arrive, votre tarif France correspond à un envoie colis similaire pour un poids de 1,5kg,si cela fait moins de 3cm C est donc de la lettre !

Team ActuaLitté

06/02/2018 à 14:06

Si vous travaillez pour La Poste, alors nous sommes au regret de vous annoncer que nous avions expérimenté et testé dans cet article.
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/comment-la-poste-a-choisi-de-favoriser-amazon-contre-les-libraires/53831
Et que les chiffres sont pour le moins accablants. Et excessivement chers.

Kent

06/02/2018 à 15:50

J'envoie régulièrement des Livres et Brochures à destination de l'Europe ou du reste du monde et je peux vous garantir que les délais moyens de livraison donnés par la Poste sont faux et ne sont donnés que pour vous dissuader d'utiliser ce mode d'affranchissement. L'accusé de réception que je sollicite de mes clients montre qu'un Livre et brochure pour l'Europe est livré dans un délai variable selon les pays de 3 à 10 jours, 15 au maximum (par exemple, l'un envoyé à la mi-janvier a mis 4 jours pour arriver chez mon client en Norvège ! à la même période, un autre envoyé en Italie à mis 12 jours pour arriver chez le client !). Pour le Canada et les États Unis, il faut compter de 10 à 20 jours. A noter que je n'ai jamais eu la moindre perte de colis avec ce mode d'affranchissement :exclaim:

Ninou65

06/02/2018 à 16:49

Étant éditrice, je confirme les tarifs exorbitants de la poste pour l'envoi de livres. Un roman de 400 pages me coûte 7,65 euros (tarifs février 2018) en frais d'expédition, car il dépasse les 3 cm et doit donc obligatoirement être expédié en colissimo - 2,55 euros (février 2018) s'il part en Belgique. Cherchez l'erreur !!! Sachant qu'un libraire ne commandera pas un livre coûtant 20 euros - 3o% (remise accordée aux libraires par les éditeurs) soit 14 euros, si on lui rajoutait les frais de port, on dépasserait le prix d'origine du livre, résultat, qui doit supporter les frais ??? L'éditeur, qui le répercutera sur le prix des futurs publications - c'est le serpent qui se mord la queue... Cas extrème : il faudra bientôt vendre un roman 40 euros pour s'en sortir ??? Et les lecteurs vont disparaitre, parce que lire n'est pas une priorité vitale !!!

Quentin

07/02/2018 à 11:16

Je commande très fréquemment des livres en France (je suis Belge), et parfois même des pavés de 900 pages. La plupart du temps, les vendeurs utilisent le tarif "livres et brochures" extrêmement économique et qui n'est lié qu'aux poids du colis. L'histoire des 3cm est du a des employés de poste incompétents qui ne connaissent pas cette tarification (mais il faut avouer que la poste n'en fait pas la publicité non plus). Mais ne vous laissez pas faire, ce tarif existe bel et bien, allez au guichet et demandez-le : https://www.laposte.fr/entreprise/content/download/51692/3298979/version/1/file/Grille tarifaire Livres et Brochures au 1er avril 2017.pdf

rhia

04/05/2020 à 16:18

Le problème du "livres et brochures" c'est qu'il n'y a aucun suivi et que les délais sont terriblement longs, sans garantie d'arrivée chez le client, alors imaginez le jour où votre colis se perd et n'arrive pas.

Helene

11/02/2018 à 19:43

Bonsoir,
En réponse à votre message Quentin, je dirai que le tarif "Livre et brochures" n'est pas valable pour en envoi France/France. Il n'est applicable que dans le cas d'un envoi France/Etranger. Malheureusement. D'où la mobilisation, pour que ce tarif soit aussi applicable en France.

Catherine

12/06/2018 à 13:38

Bonjour,
La situation a-t-elle évolué depuis la rédaction de cet article ?
Vous écrivez en effet :
"La commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale a nommé deux députés, Yannick Kerlogot (La République en Marche des Côtes-d’Armor) et Michel Larive (La France Insoumise de l’Ariège), pour évaluer la situation."
J'ai été voir les pages de ces deux députés sur le site de l'Assemblée mais n'ai rien trouvé sur le sujet...
Une modification de la loi est-elle toujours envisagée (au 12 juin 2018) ou bien le projet a-t-il été abandonné ?
Merci !

Claire

16/10/2018 à 13:01

Bonjour,
je suis éditeur et viens d'apprendre, tout à fait par hasard, (chose que je viens de vérifier et enfin trouver l'info sur le site de la poste : https://www.laposte.fr/entreprise/produits-et-services/livres-et-brochures/(language)/fre-fr) que cela a en effet évolué... dans le mauvais sens.
Le tarif livre et brochure est désormais limité à 2KG... ce n'est pas une blague : au delà il faut passer au "sac postal" (lequel n'est évidemment ni fourni ni même vendu par la poste, cf leur CGV "livres et brochures") avec toutes les nouvelles contraintes de cet emballage et maintien des "risques" ("En application de cette Convention,La Poste n’est pas responsable en cas de perte, dommage, avarie ou spoliation de Livre ou Brochure). Entre parenthèse très récemment un de mes colissimo pour l'Italie n'a jamais abouti car la poste avait détérioré l'étiquette : visiblement du café a été renversé dessus, l'étiquette mouillée a été déchirée, donc adresse destinataire devenue en partie illisible, et bien que le code barre soit encore parfaitement correct, le colis m'a finalement été retourné : j'ai du refaire le paquet (qui avait été bien abimé aussi) et repayer l'envoi sans que la poste daigne reconnaitre ses tord et me rembourse cet envoi.

Pour le tarif livre il est dit aussi : "Il appartient au Client de procéder à l’affranchissement, La Poste n’offrant pas ce service" ? Donc la poste refuse désormais d'affranchir ces colis, alors même qu'elle nous a refusé d'utiliser la machine à affranchir pour le faire ? chercher l'erreur. Sachant qu'il est de plus en plus difficile d'obtenir ces tarifs qu'elle change sans en avertir quiconque (ce dernier changement en toute discrétion date du 1er septembre 2018 : même le gestionnaire qui vient de m'en parler n'était pas au courant et l'a découvert devant "le fait accompli"), comment désormais vérifier/calculer le tarif si le postier refuse (ou ne peut plus) le faire ?
Mais bon ils veulent toujours nous faire croire qu'ils sont pour "Promouvoir la culture française dans le monde"

rhia

04/05/2020 à 16:16

mieux encore, la poste vous soupçonne de fraude lors d'un envoi en livres et brochures, vous devez apporter le carton ouvert et chaque livre est feuilleté pour bien vérifier que le livre est en français, si vous arrivez avec des colis fermés ils ne vous les prennent pas

Jean-Pierre

26/06/2018 à 00:34

Bonjour,
J'ai beaucoup de livres anciens que j'essais de vendre sur internet (via les petites annonces) au prix de 3€ où 5€ selon l'importance, mais quand une personne intéressée me demande les frais de port et que je lui annonce 5€ où 7,50€ (frais d'envoi bien plus chère que le livre que je vends, il ne me l'achète pas).
Donc, pas de transaction,c'est vraiment du racket les prix pratiqués par la poste.
et ils osent encore augmenter leurs tarifs chaque année. bientôt, ils n'auront plus de clients.

marco

23/09/2018 à 17:41

j'ai beaucoup de livres scolaire de mes enfants que je souhaite revendre a prix modique au lieu de les jeter mais les prix pratiqués par la poste sont prohibitifs et diminuent l'attractivité de livres d'occasion. surtout quand au compare ces tarifs aux pays étranger ( ex Allemagne)alors que on nous parle d’harmonisation européenne et que la poste dépend encore de l’état ....
Quand je peux j'utilise mondialrelay qui est un peu moins cher mais aussi trop cher.

Annie Michard parany

04/02/2019 à 17:35

J'achète 2 livres pour mes petits enfants dans une librairie à Aix en Provence. Je les envoie en France par la poste au tarif le plus bas mais comme ils font plus de 500g cela me coûte 7,04€ par livre soit 14,08€! En les commandant sur Amazone je n'aurais pas payé de frais de port ! Cela revient de faire travailler les libraires indépendants.

rhia darvan

31/08/2019 à 10:13

Ce que l'article relate est vrai jusqu'à la moindre virgule. Libraire depuis plus de 15 ans, j'ai dû me résoudre à travailler en ligne et je peux vous certifier que depuis 10 ans que j'utilise la poste, les tarifs qu'ils pratiquent sont honteux!!! dès qu'un livre dépasse les trois cm il passe automatiquement au tarif colissimo. A noter qu'amazon ne paie que quelques cent pour un même colis. J'ai eu l'explication d'un responsable clientèle pro : tout dépend du volume mais comment voulez vous faire du volume avec de tels tarifs? J'ai donc demandé à la poste des devis pro et je me suis retrouvée avec un résultat amusant : le prix au colis était de 30% plus cher qu'un colissimo et il était stipulé que si je ne faisais pas le volume annoncé à l'année je devrais m'acquitter de la différence auprès de la poste. Hallucinant quand même. Aucune autre négociation admise (si on peut appeler ce genre de racket negociation). A ce jour en france, les petits libraires sont condamnés à crever au profit de multinationales qui non seulement ne paient pas d'impôts en france mais bénéficient en plus de subventions de l'état pour leurs projets. On marche sur la tête et il serait bien temps que ça cesse et que la poste n'ait plus ce monopole abusif dans l'expédition.

gerard

04/05/2020 à 15:55

je recherche un livre, j'ai donc parcouru beaucoup de sites en ligne, beaucoup sont mauvais, et ou complique a utiliser, mais le cout de la livraison depasse de loin le prix du livre (ex 3,99 pour un livre a 1 E), j'ai essaye d'acheter un lot de livres pensant a tort que la livraison serait valable pour l'ensemble...
La poste en situation de monopole ne joue pas le jeu (et pas que pour les livres)ou pire favorise les entreprises americaines...
Et apres on se plaindra que les entreprises francaises disparaissent...

rhia

04/05/2020 à 16:14

en fait vous vous trompez et c'est normal, amazon fonctionne à l'américaine et vous pensez être privilégiée alors que ce n'est pas le cas. Je m'explique. Vous achetez deux ouvrages pour vos petits enfants et pour avoir les frais de port gratuit vous prenez l'abonnement annuel d'amazon le "Prime" à 49.90 par an. Il y a deux choses à savoir : Amazon paie à la poste 10 à 50 centimes par colis, combien devez vous commander de livres dans l'année pour amortir les 49.90??? De plus, le prime étant un abonnement renouvelable chaque année vous êtes prélevée de cette somme automatiquement, et je vous mets au défi d'annuler l'abonnement, les appeler va vous coûter encore plus cher (numéro surtaxé) et ils prèlèveront quand même. Deuxième cas de figure quand vous commandez, vous le faite à un libraire qui a ouvert un compte sur la plateforme de vente d'amazon et qui s'est engagé à certaines choses, dont l'envoi gratuit des commandes, sauf que l'envoi est gratuit pour vous mais pas pour le libraire qui lui paie. Ce que je vous dit est vrai, je suis libraire, je tiens mes informations du service pro de la poste qui refuse de négocier des tarifs avec les petits libraires parce qu'ils n'ont pas suffisamment de commandes. Et je ne vous parle même pas du pourcentage qui est pris aux libraires qui ont ouvert un compte sur amazon, là c'est carrément de l'exploitation, la marge du libraire qui est déjà minime passe de 1 euros à quelques centimes par livre. Je vais vous dire chère madame, ceci ne s'arrêtera que lorsque les clients boycotteront amazon (qui je le rappelle ne paie pas d'impots en france, bénéficie de toutes les subventions du gouvernement et exploite ses employés au mépris du code du travail). Il est un fait indéniable : le client est roi (ou du moins ses choix ont des conséquences), tant que les gens focaliseront sur les délais de livraison, les petits libraires agoniseront.

gerard

05/05/2020 à 11:44

Bonjour Rhia
J'ai lu avec attention votre commentaire sur les pratiques du geant americain...
qui ne corespondait pas a mon agacement sur les tarifs de la poste en fait
Confinement oblige je souhaitais un livre, j'ai donc "naturellement" consulte leur site et suis tombe en pleine polemique sur les biens essentiels ou pas...
Peu au courant de ce remue menage j'ai consulte d'autres sites de vente en ligne
et le dernier les "libraires associes" ce matin indique qu'en raison du corona virus pas de possibilite de livraison...
Moi je veux bien entendre vos arguments, mais faudrait aussi assurer un service similaire. mettre a la disposition le livre recherche et non pas le meilleur livre propose ou le choix du libraire, ensuite le proposer a un prix correct puis assurer sa livraison (et pas par la poste qui ne joue pas le jeu avec ses colissimis)
Se plaindre est un mal francais, c'est plus facile qu'offrir une alternative...

rhia

05/05/2020 à 13:20

qu'appelez vous "assurer un service minimum"? Je vous explique la chaine du livre et vous allez comprendre. En tête vous avez l'éditeur puis le diffuseur/ditributeur et en bout de chaine le libraire. Lorsque une situation comme celle ci se présente, même si le libraire assure un service minimum il est bien embêté si le distributeur est fermé, parce que si l'ouvrage n'est pas ou plus en stock, il aura beau le commander, le distributeur l'ignorera ou lui enverra un mail lui conseillant d'attendre la fin du confinement. Alors comprenez que ce n'est pas de la mauvaise volonté. J'ai moi même des commandes en attente depuis trois semaines et j'ai enfin une livraison prévue dans 48h, le distributeur ayant ouvert (en équipe et temps de travail réduits le 2 mai), d'autres ont annoncé une ouverture partielle le 6 mai, d'autres encore n'ont même pas pris la peine d'informer les libraires les laissant se dépatouiller. Tous les petits libraires n'ont pas un site en ligne et pour eux, j'ai bien peur que ce soit la catastrophe à l'arrivée. Quant au prix correct dont vous parlez, vous devez savoir que le prix du livre en france est réglementé par une loi qui dit que l'éditeur décide du prix public et que ce prix doit être appliqué par tous sur tout le territoire, alors quand Amazon et ceux qui utilisent sa plateforme se permettent de passer un livre d'un prix de 20 euros à 50 voire parfois à 400 euros, c'est interdit, et si ces pratiquent existent c'est bien qu'il y a des acheteurs qui, de peur de ne pas trouver un livre épuisé sont prêts à se faire plumer. Je connais parfaitement cette dérive, je me bats depuis des années pour informer mes clients sur les ouvrages qu'ils cherchent, pour leur dire si le livre va être réedité et s'ils peuvent attendre un peu.... Pour cela, nous libraires avons des bases de données, nous avons aussi des contacts avec des éditeurs qui retrouvent parfois dans un carton quelques exemplaires oubliés. Vous savez c'est ce qu'on appelle l'utilité et le dialogue avec son libraire, chose qu'amazon et d'autres ne pratiquent pas. Il n'y a pas de mystère, quand le libraire aime son boulot et le fait correctement, en dialoguant avec son client, ça se sait et la librairie fonctionne bien.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

France : libraires et éditeurs en première ligne d'une prise d'otage

Bisbille dans l’interprofession ? De toute évidence : la société Cyber Scribe, connue par ses services de référencements d’ouvrages pour les petites maisons et éditeurs autodistribués, fait les frais d’une colère de Dilicom. Dans un courrier émanant de la directrice générale, Véronique Backert, les clients découvrent un changement contractuel majeur : l’obligation de passer par Dilicom pour assurer « le référencement de vos titres dans le FEL et pour la transmission des commandes ». 

14/01/2021, 08:51

ActuaLitté

Editis : “Toutes les branches d'Interforum n’ont pas une santé financière égale”

Les changements qui se profilent pour 2021 au sein de la filiale diffusion-distribution d’Editis ont provoqué de vives réactions. Certains, inéluctables, d’autres laissant les partenaires sociaux interrogatifs. D’un côté, le départ des maisons Le Seuil et La Martinière, qui ne devait intervenir qu’en 2024. De l'autre, la fermeture des trois salles de ventes, lieux d’accueil privilégiés pour les libraires.

06/01/2021, 15:02

ActuaLitté

Interforum ferme trois salles de vente, MDS diffusera Seuil/ La Martinière en janvier 2022

L’année commence fort pour la filiale diffusion-distribution Interforum. Au terme d’une série de réunions survenues ce 5 janvier, plusieurs lignes de force se dégagent… à commencer par un Plan de Sauvegarde de l’Emploi. En cause, les mouvements qui sont à venir, avec le départ des fonds La Martinière groupe, incluant Le Seuil. Si les maisons d’édition avaient rejoint le giron de Média Participations en 2017, la diffusion-distribution restait chez Interforum, théoriquement jusqu’au terme du contrat de 2024. Mais plus pour longtemps.

05/01/2021, 18:06

ActuaLitté

Des mangas érotiques, retirés de la vente chez Amazon ?

Apparemment, tous les mangas ne sont pas bons à vendre chez Amazon. Le géant en ligne a expulsé de ses étagères des titres avec un genre en commun, le ecchi. Autrement dit, tout ce qui a une connotation sexuelle. Cachez-moi ce sein que je ne saurais voir ? Pour le moment, personne ne se prononce officiellement.

18/12/2020, 12:40

ActuaLitté

Des livres plus facilement pour les commerces de proximité

Le groupe de distribution NAP, qui anime le réseau Maison de la Presse, dispose de 1350 points de vente en France. Et revendique quelque 800.000 clients chaque jour. Il annonce avoir mis en place « une solution d’approvisionnement inédite » permettant aux commerçants de proximité de commander 38 000 références de livres, expédiées sous 24 à 48 heures partout en France.

11/12/2020, 17:22

ActuaLitté

Les éditeurs demandent à Apple une meilleure remise sur les ebooks

Janvier 2021 marquera un grand tournant dans le monde de l’application : en effet, Apple va baisser le montant de la commission prise sur toutes les ventes réalisées via l’App Store. Passant de 30 % à 15 %, l’entreprise espère ainsi calmer la grogne ambiante, qui accuse la firme à la Pomme de croquer à trop grandes dents dans le business des développeurs. La remarque a été entendue… et suivie.

07/12/2020, 17:18

ActuaLitté

20 millions € pour Relay@ADP, avec un prêt garanti par l'État

La société Relay@ADP, détenue à 49 % par Aéroports de Paris, à 49 % par Lagardère Travel Retail et à 2 % par Société de Distribution Aéroportuaire, responsable des activités de presse et de librairie dans les aéroports de Paris, contractera un prêt de 20 millions € auprès de BNP Paribas. La garantie de l'État est assurée, par un arrêté du 1er décembre dernier.

04/12/2020, 09:54

ActuaLitté

Livr&co, la librairie en ligne qui assure une traçabilité des livres

S'il devient de plus en plus simple de s'informer pour consommer de manière écoresponsable, le lecteur se trouve parfois assez dépourvu. Les livres signalent généralement où leur impression a été réalisée, mais la librairie en ligne Livr&co souhaite faciliter les choix écoresponsables des lecteurs. Pour ce faire, la plateforme propose une traçabilité complète des livres...

02/12/2020, 12:36

ActuaLitté

Black Friday : des employés d'Amazon en grève dans plusieurs pays

Derrière le slogan-hashtag #MakeAmazonPay, des travailleurs employés par Amazon dans plusieurs pays vont coordonner des actions de grève pour le Black Friday, jour de promotions organisé ce 27 novembre 2020 dans plusieurs pays et le 4 décembre prochain en France. Cette journée, traditionnellement très profitable pour Amazon, sera marquée par des actions aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Belgique, au Mexique ou encore au Bangladesh. Et peut-être en France...

27/11/2020, 10:23

ActuaLitté

Liz et Grimm, des contes défaits, sous les voix de Féfé et Mélodie Orru

Destinée aux enfants à partir de 7 ans, portée par la petite Liz et son grand copain, le chat Grimm, la série les emmène dans le monde revisité des contes de fées, pour les aider à surmonter leurs grandes peurs et leurs petits tracas. Une collection inédite de livres audio jeunesse aux éditions Lizzie : les contes de fées remis au goût du jour.

25/11/2020, 17:03

ActuaLitté

Les éditions Leduc rachètent la marque de papeterie Le Papier fait de la Résistance

Les éditions Leduc (groupe Albin Michel) annoncent l'acquisition de la marque de papeterie lyonnaise Le Papier fait de la Résistance, fondée en 2013 par Nicolas Guillemot. Calepins, cahiers, pochettes sont conçus par cette marque, qui s'est fait une spécialité des collaborations avec des maisons de haute couture comme Kenzo, Chanel ou le groupe LVMH.

24/11/2020, 11:50

ActuaLitté

Anticiper les achats de livres pour Noël : la Belgique se mobilise

À compter du 30 octobre, la Belgique est entrée dans une nouvelle phase de confinement, déclarée par le Premier ministre, Alexander De Croo. Pour une durée de six semaines au moins, nos voisins d’outre-Quiévrain allaient vivre à domicile. Avec quelques aménagements toutefois en regard de la situation française.

23/11/2020, 13:55

ActuaLitté

Macron : assouplir, ou la valse Covid en trois temps

Pas de déclarations fracassantes avant son allocution du 24 novembre : Emmanuel Macron prépare les Français à plusieurs scénarios. Mais un seul reste assuré : pas de déconfinement précipité, comme le confirme le ministre de la Santé, Olivier Véran. 

22/11/2020, 13:07

ActuaLitté

Les Jeux olympiques de Paris 2024 recherchent des éditeurs, pour différents projets

Bon an mal an, les Jeux olympiques de Paris 2024 se préparent : un grand événement sportif, qui suppose aussi l'investissement de sommes démesurées, dans l'organisation et diverses opérations. Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 lance un appel à manifestation d'intérêt auprès des éditeurs, pour l'exploitation de la licence Paris 2024 dans plusieurs catégories éditoriales.

20/11/2020, 09:51

ActuaLitté

Des livres en Ehpad : Korian, partenaire trop particulier pour les libraires ?

Toutes les librairies se valent-elles ? À l’heure du second confinement français, où le conseil de libraire a laissé place au retrait en magasin, on s’interroge. Amazon, l’épouvantail habituel, reste brandi comme il se doit, et la France est parvenue à empêcher la vente de livres dans les supermarchés et autres Fnac, pour ne pas concurrencer le click and collect des établissements. Mais ensuite, quoi ?

19/11/2020, 16:08

ActuaLitté

Un nouveau cadre légal pour accompagner l'industrie du livre en Italie

À l’occasion de la conférence de presse de #ioleggoperché — le principal événement de promotion de la lecture en Italie — le ministre de la Culture annonce qu’il travaille à une loi pour réglementer la filière italienne du livre. L’AIE (Association des éditeurs italiens) s’en réjouit et confirme son soutien. 

19/11/2020, 11:31

ActuaLitté

La fronde française : Pour un Noël sans Amazon

Passera-t-on Noël au balcon, mais sans Amazon ? Par une pétition adressée au Père Noël, sous la forme d’une lettre assez classique, un collectif en appelle à boycotter la firme américaine. Initiée par Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire (ex-LREM), elle entend réaffirmer la nécessité d’un commerce de proximité, plus que d’un géant du net…

17/11/2020, 16:49

ActuaLitté

Pour une littérature qui a la frite : “Lisez-vous le belge ?”

C’est inédit dans le monde du livre belge : des éditeurs et éditrices aux auteurs et autrices, en passant par les libraires et les bibliothécaires, l’ensemble du secteur se mobilise à l’occasion d’une campagne de promotion du livre belge francophone. Celle-ci s’étendra du 16 novembre au 25 décembre et posera à tous et toutes une question simple, mais primordiale : « Lisez-vous le belge ? ».

17/11/2020, 12:53

ActuaLitté

Italie : faillite du plus ancien éditeur de dictionnaires et d'encyclopédies

UTET Grandi Opere (Grandes Œuvres) — la branche de la maison d’édition UTET, fondée en 1791 à Turin – spécialisée dans les dictionnaires, les encyclopédies et les beaux livres — a fait faillite. Une conséquence de la crise sanitaire et économique due à la pandémie de Covid-19 ?

17/11/2020, 11:07

ActuaLitté

Amertume et inquiétude : l'occasion manquée pour les librairies

Après les annonces de Jean Castex, Premier ministre, le Syndicat de la librairie française fait état d'une déception non feinte. Quinze jours de lobbying intense n'auront abouti qu'à l'interdiction de vente de livres dans d'autres espaces – grandes surfaces et enseignes type Fnac. Mais pas à la réouverture des librairies ni l'accueil des clients. Leur message est ici proposé dans son intégralité.

13/11/2020, 21:09

ActuaLitté

Travailleurs noirs et latinos “intentionnellement” mis en danger chez Amazon

Pour effarant que soit le terme de “minorités” il pointe dans une procédure contre le géant du commerce les victimes toutes désignées. Le recours collectif pour discrimination présumée, porté devant le tribunal fédéral de New York, ce 12 novembre en fait amplement état.

13/11/2020, 12:28

ActuaLitté

Confinement : l'édition soutient la librairie, à bonne distance sanitaire

Dès l'hypothèse d'un deuxième confinement posée, accompagnée par la fermeture des commerces, le Syndicat national de l'édition s'est manifesté aux côtés du Syndicat de la librairie française pour réclamer une dérogation pour les libraires. Mais la mobilisation conjointe des deux syndicats patronaux n'aura pas suffi, et voilà les librairies fermées au public pour deux semaines supplémentaires, au moins.

13/11/2020, 12:07

ActuaLitté

Seine-Saint-Denis : le Salon du livre et de la presse jeunesse offre 25 000 livres

L'édition 2020 du Salon du livre et de la presse jeunesse sera quelque peu bouleversée par l'épidémie de Covid-19, qui oblige l'organisation à quelques ajustements. Le salon en lui-même ne pourra pas avoir lieu, mais plusieurs solutions ont été trouvées pour maintenir malgré tout l'événement et les festivités. Pour s'adresser aux enfants, le salon viendra directement à eux, notamment par l'intermédiaire d'un don de 25.000 livres.

12/11/2020, 16:25

ActuaLitté

Librairies Gibert : “Nous ne quittons pas le quartier Saint-Michel”

En cette période, le moindre mouvement a des répercussions — l’effet papillon, dira-t-on. Il en va de même pour les librairies Gibert, dont la réunification de Joseph et Jeune en novembre 2017 a mis fin à un ancien conflit familial. Mais le coronavirus, entre autres, joue un rôle de catalyseur pour cette entreprise.

12/11/2020, 13:45

ActuaLitté

Pour Roselyne Bachelot, “on ne pourra pas feuilleter les livres” dans les librairies

Le Premier ministre Jean Castex propose, ce jeudi 12 novembre, un point sur la progression de l'épidémie de coronavirus en France et sur les effets du deuxième confinement. Les libraires, qui espéraient une réouverture au public possible à partir du 13 novembre, ont pour la plupart renoncé à cette échéance. La date du 1er décembre est désormais au centre des discussions, mais les conditions restent compliquées : ainsi, pour Roselyne Bachelot, « il ne faut absolument pas feuilleter les livres » dans les librairies.

12/11/2020, 11:05

ActuaLitté

La revue Audimat inaugure sa maison d'édition avec Simon Reynolds

La revue biannuelle Audimat, créée en 2012 par Guillaume Heuguet et Étienne Menu et soutenue financièrement par le festival Les siestes électroniques, monte le son avec une maison d'édition, elle aussi consacrée à la musique, à ses liens avec le monde et à l'expérience de l'auditeur. La première parution est une traduction d'un livre du critique musical britannique Simon Reynolds par Hervé Loncan, Le choc du glam.

12/11/2020, 10:20

ActuaLitté

Concurrence : Amazon sous le coup d'une enquête de l'Europe

Les législateurs de l’Union européenne viennent déposer un recours contre Amazon, accusant le géant de comportement anticoncurrentiel. Ce dernier aurait recours aux données des vendeurs de sa marketplace, pour s’octroyer un avantage économique et commercial. Les motifs de cette accusation ont été transmis ce 10 novembre à la firme.

10/11/2020, 13:07

ActuaLitté

Toujours aucune nouvelle de l'éditeur ivoirien Anges Félix N'Dakpri

Président de l’Association des éditeurs de Côte d’Ivoire (Assedi) et Commissaire général du Salon international du livre d’Abidjan, Anges Félix N’Dakpri a été enlevé le 25 octobre dernier à Abidjan. Depuis plusieurs semaines, la Côte d’Ivoire est en proie à de fortes tensions politiques dans le contexte des élections présidentielles. Sa famille et ses proches restant sans nouvelles depuis.

10/11/2020, 12:08

ActuaLitté

Un “front commun” contre Amazon : l'édition se révolte

Depuis janvier 2020, Paon diffusion et Seerendip-Livres ont uni leurs forces afin de promouvoir et distribuer, principalement, des éditeurs d'art, de littérature, de jeunesse ou de bande dessinée. L’une de ses spécificités est d’avoir toujours refusé de travailler « avec Amazon et son monde ». Aujourd’hui, les quelque 80 éditeurs imaginent « un front commun ».

10/11/2020, 08:57

ActuaLitté

Cinquante éditeurs appellent à “boycotter et saboter le monopole” d'Amazon

Entre anaphore et anathème, ces maisons n’ont pas choisi. « Nous ne vendrons plus de livres sur Amazon », martèle la cinquantaine de signataires d’un manifeste aux petits oignons. Dans un texte diffusé ce jour, les voici, idéalistes, partis même à constituer un mouvement de boycott réunissant « l’ensemble des maisons d’édition et acteurs·rices de la chaîne du livre ».

09/11/2020, 17:15

ActuaLitté

Après 10 jours de confinement, les ventes de livres “en baisse” chez Amazon

Régulièrement fustigée, la firme américaine ne profiterait pas autant qu’on l’aurait imaginé de ce retour au confinement. Selon les données d’un distributeur, loin de se réjouir toutefois, l’activité du cybermarchand est « plutôt en baisse ». Et ce, sur l’ensemble de la semaine passée. 

09/11/2020, 13:08

ActuaLitté

Le Dilettante instaurera une “vente ferme” pour ses ouvrages de fonds

Durant le premier confinement, nombre de points de vente ayant opté pour le retrait en magasin ont écoulé des ouvrages de fonds. Simplement parce que les nouveautés n’arrivaient plus, reportées ou annulées. Moralité, des ouvrages parfois anciens, restés en librairie, ont trouvé leurs lecteurs. Un levier à prendre en compte.

06/11/2020, 12:18

ActuaLitté

Vendre des livres sur internet : les librairies chassent sur les terres d'Amazon

Le click and collect, certes, mais encore faut-il disposer de solutions informatiques pour ce faire. La librairie indépendante, contrainte de ne pas accueillir de public, réagit donc avec la vente à emporter, la livraison… Mais prendre et traiter des commandes par téléphone devient épuisant autant que chronophage.

05/11/2020, 15:27

ActuaLitté

Le chiffre d'affaires de l'édition en hausse chez Lagardère, au troisième trimestre

Pour les actionnaires mécontents, il devient difficile de critiquer la gestion de Lagardère, au moins pour sa partie édition. Cette dernière fait en effet état d'une croissance de 6 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2020, avec 704 millions €. En France, malgré la crise liée au coronavirus, la croissance du CA s'établit à 4,8 %.

05/11/2020, 09:42

ActuaLitté

Stocker vos bibliothèques numériques avec "Mes Livres"

Avec le premier puis le second confinement qui ont causé la fermeture des librairies, de nombreux lecteurs découvrent ou redécouvrent les livres numériques. L’achat de ces ebooks, que l’on peut télécharger en un click se révèle particulièrement pratique. Mais ce que beaucoup de ces nouveaux acheteurs ignorent c’est que ces textes immatériels ont une utilisation fortement contrainte par le vendeur...

04/11/2020, 13:39

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Crise Covid : Le difficile retour des usagers en bibliothèques

Au cours de la crise Covid de 2020, les librairies bénéficièrent d’un éclairage inouï. Considérées comme lieux privilégiés de l’accès au livre, on est venu – par de malhabiles pétitions… – à confondre l’objet et la lecture. Or, en la matière, l’ouverture des bibliothèques aurait certainement apporté plus de réponses. Comment ont-elles traversé la période ? Normandie Livre et Lecture propose un retour d’enquête

19/01/2021, 18:06

ActuaLitté

“Pas de contrat pour les traîtres” : l'édition fait payer l'attaque du Capitole

« Pas de contrat d'édition pour les traîtres. » L'intitulé de la pétition est fort, mais celle-ci fédère déjà de nombreux travailleurs de l'industrie du livre américaine, des auteurs aux éditeurs, en passant par les responsables des ventes et les agents. Ils revendiquent un blocage complet et sans exception des contrats d'édition passés avec des membres de l'administration de Donald Trump.

19/01/2021, 16:05

ActuaLitté

Alain Mabanckou à la tête de la collection Poésie Points

EXCLUSIF – « Je considère la poésie comme l’un des langages primordiaux vers lesquels nous nous retournons lorsque, dans sa course effrénée, le Temps ne nous permet plus que la capitulation et la désertion comme alternative », écrit Alain Mabanckou. À compter du 25 février, le romancier sera à la tête d’une collection de poésie, aux éditions Points. Un ensemble d’ouvrages comme lieu de convergences de voix venues des quatre coins du monde — débutantes, majeures ou classiques…

19/01/2021, 15:53

ActuaLitté

Coup de poing : des lectures “dont vous ne sortirez pas indemnes”

Six titres pour l’instant, mais un label en forme de crochet du gauche — les plus dangereux… La maison J’ai lu amorce un nouveau label éditorial réunissant différents titres, avec pour tous, le choc en ligne de mire. Et une punchline — d’autant plus appropriée ici… —, « les lectures dont vous ne sortirez pas indemne ».

19/01/2021, 15:15

ActuaLitté

À Strasbourg, une librairie emblématique ferme ses portes

La librairie-papeterie Broglie, située sur la place du même nom à Strasbourg, fermera ses portes le 27 février prochain. Un commerce du livre occupait les lieux depuis 1918, d'abord sous l'enseigne Berger-Levrault, puis Muller, avant de devenir Broglie en 2001. En l'absence de repreneurs, la librairie devrait disparaître.

19/01/2021, 12:49

ActuaLitté

Publier Mein Kampf, pour mettre en garde les générations futures

Publier les écrits du dictateur allemand n’est pas sans risques : la nouvelle traduction que propose le professeur Eugeniusz Cezary Król n’a pas vocation à toucher le grand public. Au contraire : elle se destine principalement aux universitaires et chercheurs qui travaillent sur le totalitarisme. Une édition critique qui sera la première en Pologne, à paraître ce 20 janvier…

19/01/2021, 12:24

ActuaLitté

L'Italie se dote d'un Prix Andrea Camilleri, pour promouvoir lecture et écriture

Personne ne doutait que l’héritage du romancier sicilien Andrea Camilleri se bornerait aux ouvrages qu’il a laissés. La ville de Varallo Pombia (région du Piémont), accueille l’école Andrea Camilleri, qui a institué le premier prix national de littérature. Et bien entendu, ce dernier porte le nom de l’auteur d’Empedocle.

19/01/2021, 11:16

ActuaLitté

John Bolton, mis en cause pour son livre, pourra se défendre

Le ministère de la Justice américain ne lâche pas l'ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, après la publication de son livre, La pièce où ça s'est passé (traduit par Gregory Berge, Talent Éditions). Mais le juge fédéral Royce Lamberth vient de contrarier sa procédure, en accordant à la défense de Bolton le droit de plaider sa cause.

19/01/2021, 10:45

ActuaLitté

En Australie, les ventes de livres en hausse en 2020

Tous les marchés du livre, dans le monde, n'auront pas connu la récession en 2020. L'Australie fait ainsi état d'une hausse des ventes, en valeur, de 7,8 % en 2020, par rapport à l'année précédente. Malgré (ou grâce au ?) le Covid, les ventes de livres atteignent 1,25 milliard $ sur les douze derniers mois.

18/01/2021, 17:13

ActuaLitté

Neneuil, figure littéraire de Bordeaux, est décédé

Une figure littéraire bordelaise s'en est allée, ce samedi 16 janvier : Neneuil, bien connu pour sa bibliothèque/librairie de rue installée près du Palais des Sports, est décédé. Depuis 2015, Dominique, sans domicile, collectait des ouvrages qu'il proposait aux passants, en accès libre, en échange ou contre un peu de monnaie.

18/01/2021, 11:42

ActuaLitté

Les soutiens économiques au monde de la culture prolongés

Au lendemain de la conférence de presse du Premier ministre annonçant la généralisation du couvre-feu à 18h, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, ont réuni le 15 janvier par visioconférence l’ensemble des secteurs de la Culture. A savoir spectacle vivant, arts visuels, musées et monuments historiques, cinéma, livre et médias locaux. Et ce, afin de préciser les conditions d’accompagnement économique durant cette période.

17/01/2021, 16:17

ActuaLitté

Elisabeth Tanner réélue à la tête du Syndicat français des agents artistiques et littéraires

Le Bureau du  Syndicat français des agents artistiques et littéraires (SFAAL), qui compte à ce jour 132 agents membres, a tenu ce mardi 12 janvier l’assemblée générale. L’assemblée réunie a notamment voté pour élire le Bureau du syndicat pour les deux années à venir et reconduit Elisabeth Tanner à la présidence du syndicat.

 

15/01/2021, 17:36

ActuaLitté

L'éditeur Dark Horse prend des mesures contre le harcèlement

En juin dernier, plusieurs accusations de harcèlement et d'agression émergeaient sur le réseau social Twitter, visant notamment l'auteur et éditeur Scott Allie et l'éditeur Brendan Wright. Tous deux collaboraient avec la maison d'édition Dark Horse, alors accusée d'avoir fermé les yeux sur ces agissements. L'éditeur américain révèle aujourd'hui plusieurs mesures pour éviter ces situations, à l'avenir.

15/01/2021, 16:33

ActuaLitté

Des bibliothécaires se changent en tableaux vivants de maîtres

Sachant qu’ils ne profiteront plus autant de leurs établissements — couvre-feu oblige — les bibliothécaires s’adonnent à des activités plus ludiques que jamais. Ainsi, 18 bibliothécaires du Réseau des médiathèques du Beauvaisis se sont mis en scène à la façon du Getty Challenge. Au menu, quelques grandes œuvres de la peinture, reproduites pour des tableaux vivants parfois bien cocasses !

15/01/2021, 16:21

ActuaLitté

Batman vient combattre le crime en Europe, dans une nouvelle série

Batman sans Gotham, est-ce vraiment le Chevalier noir ? DC Comics fait un peu voyager Bruce Wayne et son alter ego, à l'occasion d'une mini-série de comics qui fera voir l'Europe au justicier masqué. Le scénariste Tom Taylor et le dessinateur Andy Kubert signent cette aventure inédite, en six épisodes.

15/01/2021, 16:18

ActuaLitté

La finance revoit son vocabulaire pour le monde des actifs numériques

La Commission d'enrichissement de la langue française propose une incursion dans le monde de la finance contemporaine avec une liste de vocabulaire consacrée aux actifs numériques. Bienvenue dans un monde de cyberjetons et de protocole informatique...

15/01/2021, 15:14

ActuaLitté

Best-sellers 2020 : les meilleures ventes de livres jeunesse, albums et romans

Le couvre-feu tant redouté est annoncé, Jean Castex une fois de plus dans le rôle du Père Fouettard, mais que cela n’empêche pas de sourire. Surtout. Les librairies gardent le moral — un couvre-feu vaut toujours mieux qu’un confinement lourd. En attendant, voici quelques recommandations de lectures, pour les plus jeunes, tirées des meilleures ventes jeunesse de l’année 2020. 

15/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Best-sellers 2020 en Italie : Valérie Perrin en tête du classement

D’après les données du circuit de librairies Arianna, la Française Valérie Perrin, le regretté Camilleri et Sandro Veronesi, le gagnant du Prix Strega — le plus important prix littéraire italien — et du prix du Livre étranger France Inter/Le Point 2021, sont les auteurs des livres les plus vendus en Italie en 2020. Certes, l'année fut difficile, mais on compterait dans le Bel Paese de plus en plus de lecteurs

15/01/2021, 11:15

ActuaLitté

La récupération de Captain America par des pro-Trump scandalise le fils de son créateur    

Lors de l’assaut du capitole, le 6 janvier dernier, certains manifestants arboraient des déguisements à l’effigie de héros Marvel. Pour le fils du co-créateur de Captain America, Neal Kirby, la récupération du personnage au bouclier par les pro-Trump est une véritable insulte : « Captain America est l’antithèse absolue de Donald Trump. »

15/01/2021, 11:06

ActuaLitté

Les librairies face au couvre-feu : entre inquiétude, philosophie et sourires

Le couvre-feu national qu’a instauré le gouvernement fait frémir les commerces. Pour la librairie, qui sort d’une année où le pire a été évité, ces deux semaines de nouvelles mesures sanitaires contraindront-elles à une adaptation nouvelle? Pourtant, certains s’interrogent : la nécessité de limiter les déplacements, en regard du contexte sanitaire, oui, mais pourquoi dans ce cas encourager les commerces à ouvrir le dimanche ? 

15/01/2021, 10:56

ActuaLitté

Qui pour succéder à Jean d'Ormesson à l'Académie française ?

Le jeudi 28 janvier prochain, l'Académie française doit procéder à l'élection du nouvel occupant ou de la nouvelle occupante du fauteuil de Jean d'Ormesson, à la place F12. Le dépôt des candidatures est désormais fermé, et les prétendants sont connus...

15/01/2021, 10:42

ActuaLitté

Des procédures judiciaires contre Amazon, accusé d'entente sur les prix des ebooks

Amazon devra répondre de ses actes et de sa politique en matière de prix des livres numériques : deux procédures judiciaires distinctes visent en effet une possible entente entre la multinationale et cinq des plus importants éditeurs américains. Hachette, HarperCollins, Macmillan, Simon & Schuster et Penguin Random House sont ainsi présentés comme des « co-conspirateurs » dans une plainte.

15/01/2021, 10:32

ActuaLitté

Couvre-feu à 18 h dans toute la France : “mesure douloureuse” pour la librairie 

L’apparition d’un variant, désormais omniprésent dans la presse, pour le Coronavirus, provoque des montées d’angoisse. En Suisse, un confinement sévère vient d’être déclaré, entraînant la fermeture des commerces non essentiels. Autrement dit, des librairies victimes de ces mesures sanitaires. Dans son allocution du 14 janvier, le Premier ministre, Jean Castex, pose les bases pour la France. 

14/01/2021, 18:25

ActuaLitté

Surprise de la rentrée, Le Stradivarius de Goebbels donne le “la” en librairies

Le roman vrai de Nejiko Suwa, jeune virtuose japonaise à qui Joseph Goebbels offre un Stradivarius à Berlin en 1943, au nom du rapprochement entre l'Allemagne nazie et l'Empire du Japon. Le violon a été spolié à Lazare Braun, un musicien juif assassiné par les nazis. Nejiko n'arrive d'abord pas à se servir de l'instrument. Le violon a une âme. Son histoire la hante. Et Yaonn Iacono en a tiré un roman, publié cette année chez Slatkine & Cie.

14/01/2021, 16:28

ActuaLitté

Le PEN Club de France toujours à la peine avec son ancien président

Révélée en septembre 2020 par ActuaLitté, la situation du PEN Club de France reste délicate : le départ de son dernier président en date, l'écrivain et avocat Emmanuel Pierrat, s'est fait dans des conditions tumultueuses. L'organisation de défense de la liberté d'expression des auteurs critiquait les méthodes de ce dernier, mais l'accuse désormais de malversations.

14/01/2021, 15:42

ActuaLitté

29 communes en lice pour le titre de capitale française de la culture 

Les candidatures se sont closes ce 31 décembre 2020. Le jury devra désormais départager 29 communes (ou groupements de communes) pour attribuer le titre de « capitale française de la culture ». Le label s'accompagne, rappelons-le, d'un financement d'un million d'euros. 

14/01/2021, 15:38

ActuaLitté

L'Auvergne-Rhône-Alpes, "de longue date une terre de bande dessinée"

Pour commencer l'année 2021 avec quelques découvertes, et apporter un soutien aux éditeurs et auteurs régionaux, l'agence Auvergne–Rhône-Alpes Livre et Lecture publie un nouveau livret qui met en avant la production des acteurs locaux en matière de bandes dessinées...

14/01/2021, 15:35

ActuaLitté

Nouvelles mesures sanitaires Covid : la Suisse ferme toutes ses librairies 

« Ça allait bien jusqu’à ce matin. » Le PDG des librairies Payot, Pascal Vandenberghe ne cache pas une pointe d'agacement, après les annonces du Conseil fédéral. La Suisse vient d’instaurer une série de mesures contraignant les commerces dits non essentiels à fermer de nouveau. Réaction directe à la hausse du nombre de contaminations du Coronavirus, la Suisse va endurer une chape de plomb à compter du 18 janvier. 

13/01/2021, 17:54

ActuaLitté

L’éditeur spécialisé en jeunesse et Young Adult Christian Trimmer à la tête de MTV Books

Auparavant directeur éditorial chez Macmillan, Trimmer a participé à faire découvrir nombre de best-sellers internationaux. Avec la nomination de ce spécialiste du Young Adult, MTV Entertainment Group espère l’arrivée de nouvelles plumes susceptible de se transformer en rentables futures adaptations. 

13/01/2021, 17:31

ActuaLitté

Hachette publiera le premier livre de Billie Eilish en mai 2021

Pour son premier livre, la chanteuse-compositrice Billie Eilish, révélée au monde entier fin 2019 avec son premier album When We All Fall Asleep, Where Do We Go ?, succès phénoménal, a fait dans la simplicité. Il sera titré Billie Eilish et proposera des photographies tirées des collections personnelles de l'artiste.

13/01/2021, 12:26

ActuaLitté

Prix Strega, le Goncourt italien : 2021 sera-t-elle l’année des femmes ?

Le plus convoité et discuté des prix littéraires italiens... Selon les plus récentes rumeurs, l’année 2021 sera l’année des femmes pour le Prix Strega, le principal prix littéraire italien. Un prix qui d’ailleurs a été souvent critiqué pour la place minoritaire des femmes parmi les titres sélectionnés et les gagnants. Des critiques qui se sont transformées en constats suite à une récente enquête.

13/01/2021, 12:02

ActuaLitté

La BnF inaugure des Rendez-vous du jeu vidéo, une série de conférences

La Bibliothèque nationale de France collecte, à des fins patrimoniales, les jeux vidéo et consoles diffusés en France. Pour valoriser cet héritage vidéoludique et mettre en avant l'histoire de ce médium, l'établissement inaugure en 2021 les Rendez-vous du jeu vidéo, avec 5 conférences, de janvier à mai.

13/01/2021, 11:14

ActuaLitté

L'autrice Octavia Roodt en résidence à la Cité de la BD d'Angoulême

La Maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême accueille, en janvier et février 2021, l'autrice sud-africaine Octavia Roodt en résidence. Elle travaillera à cette occasion sur son premier long récit, Promised Land, une fiction autobiographique qui se déroule dans une ferme sud-africaine.

13/01/2021, 11:08

ActuaLitté

Luna, le prochain roman de Serena Giuliano : Naples, ou le grand pardon

Après les succès de Ciao Bella (également chez Pocket) et Mamma Maria, pour lequel Serena Giuliano a reçu le prix Babelio, Serena emmène ses lecteurs à Naples, dans une ville que son héroïne, Luna, retrouve à contrecœur pour se rendre au chevet de son père malade. Et le roman sera publié chez Robert Laffont, ce 18 mars, apprend-on de l’éditeur.

13/01/2021, 10:01

ActuaLitté

Une libraire citée par Macron : "Cela m'amuse, tout au plus"

Le 31 décembre 2020, le président de la République Emmanuel Macron présente ses vœux aux Français. Un exercice délicat, surtout cette année, pour des raisons évidentes. Le chef de l'État veut innover : il cite alors l'exemple de plusieurs Français et Françaises, détaille leur attitude face à la pandémie. Parmi eux, Rosalie, « librairie à Bagnolet en Seine-Saint-Denis ». L'intéressée garde la tête froide et les idées claires.

12/01/2021, 17:57

ActuaLitté

L'Académie américaine des arts et des sciences place sa revue en accès ouvert

Dædalus, la revue de l'Académie américaine des arts et des sciences, copubliée par l'institution et les presses universitaires du Massachusetts Institute of Technology, sera désormais proposée en accès ouvert. 150 volumes, publiés entre 1955 et 2021, seront accessibles librement.

12/01/2021, 17:31