#Réseaux sociaux

Livre Paris : tout travail ne mérite-t-il pas salaire pour l'auteur ?

Il existerait donc des conditions à remplir pour qu'un auteur mérite d’être rémunéré ? On se rend compte que la question se pose réellement, et qu’avec tout autant de sérieux, certains opérateurs apportent leur réponse. Le salon du livre de Paris, par exemple, vient d’instaurer une étonnante classification, pour économiser quelques deniers. 

Le 03/03/2018 à 09:11 par Nicolas Gary

14 Réactions |

Publié le :

03/03/2018 à 09:11

Nicolas Gary

14

Commentaires

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

peter castleton, CC BY 2.0

Suite aux multiples réactions d’auteurs et autrices jeunesse, qui s’étaient vu refuser la moindre rémunération pour leur intervention, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse était montée au créneau. « Pierre Dutilleul, directeur du SNE, a pris un engagement clair envers la Charte : la rémunération des auteurs et illustrateurs jeunesse, pour ce qui concerne toutes les animations, incluant les conférences », rappelle Samantha Bailly, la présidente, à ActuaLitté.

L’affaire semblait résolue, bien que ne concernant que les auteurs jeunesse : l’engagement ne pouvait qu’être suivi de faits. « Le conseil d’administration et les 1400 adhérents de l’association ont confiance en sa parole. Après des semaines à tenter d’obtenir des explications avec l’organisation de Livre Paris, cette position est un signal réellement positif, un acte fort », poursuit-elle.

Dans l’intervalle, Livre Paris publie un communiqué, directement (et uniquement) sur son site : pas de post sur les réseaux sociaux, de crainte manifestement de trop attirer l’attention sur le sujet. Payer les auteurs, c’est évidemment moins important que d’annoncer avec trompettes et fanfare que la page Facebook du salon a passé le cap des 50.000 likes. Question de priorité.

Quid de ce message alors ? Il souffle en réalité le chaud et le froid. « La direction de Livre Paris et du Syndicat national de l’édition (SNE) confirment que, comme en 2017, tous les auteurs et artistes intervenant sur la Scène Jeunesse du Salon sont rémunérés compte tenu de la forme de leurs interventions (ateliers et/ou autres formats artistiques singuliers). »

Demain, tous saltimbanques ?

D'ailleurs, ce n'est pas vraiment là l’engagement pris par le directeur général du SNE : il assurait en effet la rémunération de tous les auteurs jeunesse et ceux présents sur la Scène Jeunesse — sans discrimination d’activité. Que l’on rémunère un atelier plus qu’une intervention en table ronde peut s’entendre : le premier peut impliquer plus de préparation que le second. Qu'on rémunère l'un et pas l'autre, en revanche...

Pour les organisateurs, on qualifie de « promotion » toute table ronde ou conférence — ce que l’on appelle des plateaux — pour justifier l'absence de rémunération. « Comportement inacceptable », soulignent unanimes les organisations d'auteurs. C’est pourtant bel et bien le discours que tient Reed Expo, et avec lui le Syndicat national de l’édition. 

De ce communiqué, on comprend donc que les auteurs dont l’activité est artistiquement singulière ou relève d’un atelier, sur l’ensemble des scènes, seront rémunérés. Commentaire acerbe d’une illustratrice : « Donc des auteurs qui feront un spectacle de marionnettes sur la scène Young Adult seront rémunérés, ceux invités pour une table ronde, non. » Dont acte.

De quoi rappeler les propos de Valentine Goby, alors présidente du Conseil Permanent des Ecrivains : « Aux Assises de la littérature jeunesse récemment organisées par le Syndicat National de l’Edition, un éditeur a souri aux combats de La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse en affirmant cette vision sans doute rassurante pour lui : “De toutes façons, les auteurs, vous êtes des saltimbanques, raccourci commode permettant d’enfermer l’autre dans une définition étroite. »

Évidemment, il faut saluer le début d’effort de bonne volonté de la part des organisateurs, qui élargissent finalement la rémunération à l’ensemble des scènes — Auguste, dans toute sa clémence.

Et dans le même temps, une désastreuse conception du métier d’auteur se profile : les visiteurs d’un salon ne viennent pas — surtout dans le cas d’un salon payant —, pour le seul plaisir de livres posés sur des tables. Ce sont les auteurs, illustrateurs, dessinateurs, scénaristes, qui incitent les lecteurs à se déplacer : estimer qu’un auteur ne travaille pas, quand il intervient en table ronde, revient à afficher un mépris souverain pour celles et ceux sans qui rien dans l’édition n'existe. Ni éditeur, ni salon, ni lecteur.

D’autant que, dans le détail, il semble manifestement que ce point de rémunération soit traité avec deux poids deux mesures : Florence Porcel, youtubeuse spécialisée dans la vulgarisation scientifique le souligne. 

« Nous sommes certains que le SNE est capable d’entendre la voix des auteurs. Dans un contexte aussi difficile, plus que jamais, les auteurs ont besoin du soutien de leurs éditeurs. Alors que pour la majorité d’entre eux, y compris des auteurs à succès en littérature jeunesse, ils sont exsangues, à bout de souffle, ils ont besoin du soutien indéfectible du secteur du livre », indique Samantha Bailly.

Et de soulilgner : « Les mentalités évoluent. Ateliers, interventions, conférences, tables rondes sont un travail. Les auteurs et illustrateurs jeunesse ont compris depuis longtemps la valeur de ce temps engagé à la rencontre du public et des scolaires, ont acquis un certain nombre de droits en prenant conscience de leur propre valeur. Nous n’attendons qu’une chose : qu’auteurs et éditeurs puissent avancer ensemble, dans le respect mutuel. »

Quis custodiet custodies ?

Auteur de bande dessinée, Boulet apporte de l’eau au moulin : « C’est un grand débat qui fait rage chez les auteurs en ce moment :) Naturellement, le but est d’échanger avec les gens, ce n’est pas eux qu’on veut faire payer. Mais cependant, ces salons/festivals attirent du monde surtout grâce aux auteurs/autrices… »

Et de poursuivre : « Il m’est arrivé d’être à une table huit heures d’affilée. On a beau aimer les rencontres, c’est un travail. C’est de l’animation. Et je défends l’idée qu’organisateurs et éditeurs devraient payer les auteurs/autrices pour ça. » À ce titre, l’idée de rémunérer les auteurs de BD pour des dédicaces fait son chemin depuis un moment au sein du SNAC BD…

Livre Paris donne-t-il désormais la mesure de ce qu’est le véritable travail des créateurs — celui qui mérite salaire : tout travail ne mériterait pas salaire ? —, en établissant une hiérarchie arbitraire. Livre Paris envisage-t-il une seconde que sans auteurs, pas de table ronde ni de conférences, et pas de public pour y assister ?

Qu’en pensent Delphine de Vigan, Amélie Nothomb, Kamel Daoud, Asli Erdogan, Véronique Olmi, Éliette Abecassis, Eric Vuillard, exposés en tête d’affiche sur le site de Livre Paris ? Au vu de leur succès, on comprendrait qu'il leur soit plus aisé de pouvoir se passer d’une rémunération pour des tables rondes. Et pour les autres ?

Livre Paris se veut exemplaire : fort bien. « La rémunération des auteurs sur un événement aussi symbolique, au-delà de l’aspect pécuniaire, est un gage de profond respect, une reconnaissance de la valeur de l’auteur dans un univers culturel, mais aussi un secteur économique », conclut la présidente de la Charte. 

mise à jour :

Les réactions ne se sont pas fait attendre, portées par le hashtag #PayeTonAuteur, qui fait apparaître la consternation des lecteurs, découvrant que leurs auteurs ne sont pas rémunérés par Livre Paris. On trouve également la réaction des auteurs : celle d'Olivier Gay, qui annonce son boycott de la manifestation, tout simplement :

Ou encore le Snac BD, qui s'associe à l'appel collectif : 

Et celui de Denis Bajram, qui interpelle directement dans un billet :

Des détournements des messages promotionnels du salon se multiplient d'ailleurs ou des traits tournant en dérision le comportement : 


Même NiNe Gorman, booktubeuse particulièrement influente, menace ouvertement de boycotter la manifestation. Elle-même est conviée pour trois interventions, rémunérées… Et Christelle Pécout, vice-présidente du SNAC BD, d'appuyer son intervention : 

14 Commentaires

 

Martin Lamotte

03/03/2018 à 12:08

J'ai arrêté de lire à auteurs.es Vous savez que vous pouvez écrire auteurs et autrices ? C'est tout aussi égalitaire sans pour autant massacrer la langue

Team ActuaLitté

03/03/2018 à 13:25

C'est dommage, parce que la réalité des auteurs mériterait plus d'attention.

Chambaron

04/03/2018 à 10:23

Sans doute faudra-il que ActuaLitté fasse un sondage sérieux sur la perception du point médian par son lectorat. À chaque fois mon œil bute dessus et m'oblige à interrompre la lecture pour reconstituer le puzzle. On en oublie ce qu'on lit !
Hors toute idéologie, ayons un minimum de considération pour des invariants physiologiques testés et validés depuis des siècles par les typographes et imprimeurs : on surveille les coupures de mots en fin de ligne, les caractères employés pour leur lisibilité, les espaces pour leur impact visuel, l'italique pour ses connotations spécifiques, et même le gris typographique de l'aspect d'ensemble d'une page imprimée.
Et là, en moins de temps qu'il n'en faut pour ouvrir la bouche, on impose à l’œil une violence bien entendu oubliée de ses géniteurs : on balance un point qui était pieusement réservé depuis des siècles à clore fermement une phrase. Personne ne respecte même l'aspect point « médian »…
Comme correcteur (libéral), je propose à mes auteurs de faire figurer un bref encart en marge du texte, relatif à l'attention portée à cette question, et d'ensuite se dispenser de ces perturbantes fantaisies graphiques dans le texte même.
Ne pouvez-vous en faire autant ?
Bien cordialement.

saXon

09/03/2018 à 14:54

Quand le sage montre la Lune....

koinsky

04/03/2018 à 11:26

L'économie c'est du business. Si on ne fait pas de bons livres avec de bons sentiments, dans l'édition, on fait de bonnes vaches à lait (les auteurs) avec de bons sentiments (en jouant sur leurs affects). Si les auteurs veulent être rémunérés, ils n'ont qu'à se fédérer et menacer la chaîne du livre de s'arrêter de bosser en plein Livre Paris (par exemple sur les trois jours du salon, ils croisent les bras une heure et refusent de faire des dédicaces et autres confs, expliquant aux pros et aux lecteurs pourquoi ils font ça. Ca va vite les décoincer croyez-moi. L'économie ne connaît que le chantage et la négociation, c'est un ring de boxe, pas un champ de coquelicots où conter fleurette. Mais tant qu'on pleurniche en quémandant des miettes, ils continueront de se foutre de notre gueule et de se goinfrer sur notre dos. Après tout, ils auraient tort de se priver face à des pigeons isolés aussi naïfs et sans danger que les auteurs. Le problème c'est nous, c'est notre côté bisounours. C'est contre ça qu'il faut lutter, contre cette image de sidération que nous avons de nous et qui les fait marrer. L'ennemi c'est clairement nous. Quand on se prendra au sérieux, ils nous prendront au sérieux . C'est un jeu de rôles, ni plus ni moins.

sab

05/03/2018 à 09:38

Et moi je propose que les éditeurs ne paient plus pour avoir une place au salon. %-P

Tara

04/03/2018 à 11:44

Bonjour,
Une fois encore je tiens à vous remercier pour la qualité de vos articles. Je vais en remettre une petite couche : tout cela est juste mais le pire du pire pour un auteur c'est... Quand il passe des heures, des semaines toute sa vie à écrire depuis des années et qu'il ne parvient pas à trouver... un éditeur.
La sensation de ne pas sentir son travail respecté est la pire de toutes, surtout quand on sait que bon nombre manuscrits ne sont même pas lus. Mieux vaut en rire : un éditeur à qui je n'avais jamais envoyé de manuscrits m'a "répondu" avec la fameuse lettre standard "malgré la qualité ........."
idem pour trouver un agent littéraire, on ne prête qu'aux riches... Auteure ou écrivain est un sacerdoce... ou une addiction peut-être ? Ce qui expliquerait pourquoi on nous "punit" ...

emilia

04/03/2018 à 20:35

Certes les auteurs sont pris pour des vaches à lait depuis longtemps, mais il faut quand même faire une remarque. Celle que ceux qui se plaignent ouvertement sont ceux qui sont toujours mis en avant dans les salons, ceux qui touchent des avaloirs situés entre 4000 et 9000 euros par manuscrits, ceux qui ne laisseront pas leur place à de petits auteurs de petites maisons et qui les regardent de haut. Donc, ce qu'ils font là est uniquement pour eux et non pour le métier d'auteur en règle général. Et c'est bien navrant parce que ces actions vont servir à renforcer les inégalités entre les auteurs, à savoir que les salons ne pouvant pas payer tout le monde (forcément) vont donc ne prendre que les plus gros et mettre au rebut les petits qui disparaitront ainsi totalement. Conclusion, ceux qui vivent déjà de leur plume en vivront un peu mieux et les autres... bah les autres pourront aller pleurer dans leur coin, ce ne sont pas ces auteurs qui se plaignent en ce moment qui viendront plaider leur cause...

Tara

05/03/2018 à 14:26

Oh oui, nous les sans-grades, nous ne comptons pas car pas connus. C'est l'histoire du chat qui se mord la queue, du manque d'expérience quand on postule pour un 1er emploi, bref, l'ouroboros.
Cela dit que pouvons-nous faire pour renforcer notre pouvoir ? Pourquoi ne nous unissons-nous pas à plusieurs afin de développer notre propre moyen de vivre ? En particulier notre réseau de distribution sous une forme nouvelle (j’ai une piste FIABLE mais je ne peux pas la mettre en œuvre toute seule alors qu’elle « marche » ailleurs » Si tous les autoédités s'unissaient, nous serions plus forts que les autres, même en ne conservant que les talentueux...
Le diktat du célèbre donc bon finit par devenir obsolète. Idem, son contraire… Le monde change, bougons avec lui. Si vous pensez que l’union fait la force, je suis prête à en parler avec vous…
En attendant ne nous décourageons pas trop car il y a pire que de ne pas trouver d’éditeur qui nous respecte… ne plus pouvoir écrire !
Amitiés… au fait le féminin de « confraternelles » céquoi ?

koinsky

05/03/2018 à 00:46

Ce qui obsède les Maisons c'est plus la popularité que la plume. Donc on va vers toujours plus de vedettariat et de paillettes et les petits auteurs sont invisibles. En même temps il y a un nombre incalculable de bouquins qui sortent chaque année, ce qui a pour effet d'étouffer la qualité (qui par nature est rare) sous une tonne de papier couché avec de l'encre plus ou moins sympathique. Céder aux sirènes du vedettariat, à la cupidité de la tactique économique de massification et à la tentation complaisante de la gentrification auront raison de l'édition traditionnelle. Il n'y a pas que le fait que les lecteurs fondent comme neige au soleil, il y a aussi qu'on allume des projecteurs de plus en plus gros sur cette neige, ce qui en fait de la soupe. Mais je reste convaincu qu'une plume forte et originale toujours sortira du lot. C'est une sorte de mythe, de Graal. Je m'y accroche sans trop savoir pourquoi.

Patrick

05/03/2018 à 07:36

Bien que je soutienne la volonté d'améliorer la rémunération des auteurs (qui est l'un des métiers les plus mal payés dans notre société), il me semble que si les salons et éditeurs devaient rémunérer la participation des auteurs, cela ne bénéficierait qu'aux plus "bankables" qui se verraient alors seuls invités, au détriment des auteurs moins connus qui eux sombreraient encore un peu plus dans l'anonymat. C'est un aspect de cette revendication à prendre également en compte, si on commercialise l'acte de participation, ne risque-t-on pas de fermer la porte aux nouveaux talents et à ceux qui n'ont pas déjà une valeur commerciale établie?

Team ActuaLitté

05/03/2018 à 08:26

Nous sommes en train de solliciter plusieurs de ces auteurs "bankables", et le message chez eux est assez souvent le même : ils refusent d'être rémunérés quand on leur propose, conscients, justement, que ce n'est pour eux pas une nécessité.
A suivre.

koinsky

05/03/2018 à 10:09

Diviser pour régner, telle est la loi du maître. Flatter les égos. Cynisme et cupidité contre rêves de solidarité. Un combat ancillaire toujours remis sur le tapis et toujours perdu d'avance mais tenace le bougre. Alors puisque ça nous colle à l'âme, soyons tenaces, croyons en nos rêves, portons-les à bout de bras contre les rêves de triomphe et de gloire de l'infâme tyrannie!

A.Reyes

06/03/2018 à 15:57

Si les auteurs bankables refusent d'être rémunérés, cela ne fait qu'empirer le problème : il y aura d'autant plus de raison de ne pas inviter les auteurs qui demandent à être rémunérés. Au contraire il serait bien qu'ils exigent d'être payés, et refusent de venir s'ils ne le sont pas, si tous les auteurs ne le sont pas.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

“Nous l’avons trouvé sur le bord du lit, fixant la fenêtre, assis en tailleur”

L’Homme étoilé publie prochainement aux éditions du Lombard Constellation, récits de son quotidien dans un service de soins palliatifs. Pour ActuaLitté, l’auteur revient sur des saynètes choisies.
 

19/04/2024, 10:58

ActuaLitté

Comprendre les patients, ou la vie en soins palliatifs

L’Homme étoilé publie prochainement aux éditions du Lombard Constellation, récits de son quotidien dans un service de soins palliatifs. Pour ActuaLitté, l’auteur revient sur des saynètes choisies.

16/04/2024, 11:05

ActuaLitté

Ils se revendiquent d'Apostrophes ou Radioscopie : Les Inactuels

Collectif de journalistes culturels, Les Inactuels revendiquent exigence et liberté de ton — une indépendance éditoriale, pour des émissions ancrées dans une histoire. Parce que celles qui les ont marquées ont disparu, voilà une trentaine d’années, ils reprennent le flambeau, à leur manière. Et sollicitent l'aide des internautes pour ce faire.

24/03/2024, 17:39

ActuaLitté

Fureur, sauvagerie : qu'est-ce que l'homme face à l'immense nature ?

84 après J.-C. Melonius Brigantus, connu sous le nom du “Picte”, est reconnu pour sa monstruosité et ses prouesses martiales impressionnantes. Sa légion a été envoyée en Écosse, pour conquérir le pays... Brigantus - Banni est le premier volume d'un diptyque édité par Le Lombard, signé par Hermann et Yves H. Bienvenue en territoire picte...

07/02/2024, 14:31

ActuaLitté

Quand les légionnaires romains marchaient sur l'Écosse

Dans la centurie, Melonius Brigantus, surnommé « Le Picte », est une figure célèbre. Considéré comme un monstre et une force de combat redoutable, il incarne la sauvagerie que les légions romaines sont venues affronter en Écosse. Premier tome d'un diptyque publié par Le Lombard, Brigantus est signé Hermann et Yves H... Plongée dans la légion romaine.

02/02/2024, 11:32

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille pour le réveillon

Le réveillon est le moment idéal pour offrir des livres. Emballés sous le sapin, ce sont des promesses de voyages immobiles. 

23/12/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille joueur

Le regretté Georges Perec, dans son exploration ludique des mots et des structures, transforme le jeu en un art subtil, tissant habilement des puzzles littéraires qui défient l'esprit.

09/12/2023, 10:30

ActuaLitté

Des chevaliers robots : du jamais-vu l'époque du roi Arthur

LeChevalierAuDragon – Emanuele Arioli aura passé dix années de recherches pour mettre à jour l’histoire de Ségurant, le chevalier au dragon, oublié de la Table ronde. Avec le dessinateur Emiliano Tanzillo, ils publient un album reprenant cette histoire chez Seuil Jeunesse. Le scénariste commente, avec nous, des séquences choisies.

21/11/2023, 16:33

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille pour Jean Teulé

L’histoire du roi qui ne voulait pas mourir a été publié le jour anniversaire du décès de Jean Teulé. Initialement intitulée Panique à bord de Louis XI, l'oeuvre a été rebaptisée peu avant la disparition de l'auteur, un changement de titre que son éditrice, Betty Mialet, considère comme un signe prémonitoire...

18/11/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille cruel

La crudelitas, enveloppée dans les voiles sombres de la trop humanité, se déploie comme une ombre implacable sur l'âme, insufflant terreur et désespoir. Tel un spectre antique, elle murmure à travers les âges, un écho persistant des heures de furie...

11/11/2023, 10:00

ActuaLitté

(Dé)rangée, coup de coeur de novembre des Amis de la bande dessinée

Fidèles à leur habitude, les Amis de la bande dessinée ont désigné leur coup de cœur pour le mois de novembre. Fondé par Adrien Laurent, ce groupe monté sur Facebook compte près de 122.000 abonnés. Gloire donc à Manon Henaux et Greg Blondin, pour le tome 1 de leur album (Dé)rangée.

08/11/2023, 10:20

ActuaLitté

Des lions, une taverne, un dragon : un chevalier a chamboulé le monde médiéval

LeChevalierAuDragon – Emanuele Arioli aura passé dix années de recherches pour mettre à jour l’histoire de Ségurant, le chevalier au dragon, oublié de la Table ronde. Avec le dessinateur Emiliano Tanzillo, ils publient un album reprenant cette histoire chez Seuil Jeunesse. Le scénariste commente sur Instagram, des séquences choisies, que nous republions ici.

08/11/2023, 09:41

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille visionnaire

Friedrich Nietzsche, Arthur Rimbaud, Robert Desnos, William S. Burroughs...  Les visionnaires ont cette capacité rare de voir au-delà de l'horizon du donné, anticipant les nécessités de demain là où d'autres ne voient que la routine du quotidien.

04/11/2023, 10:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille zinzin

Jack Kerouac, Pierre Goldman, Ettore Sottsass ou Delfeil de Ton, ils n'auraient pas fait tout ça s'ils n'étaient pas un petit peu chtarbés... Cette déraison est souvent le berceau de la création, car c'est dans l'abandon des conventions que l'esprit trouve sa liberté la plus authentique.

28/10/2023, 10:00

ActuaLitté

Ségurant : Un dragon, j'ai vu un dragon... et son chevalier... (2/2)

Lechevalieraudragon – Le chercheur Emanuele Arioli, associé à l'illustrateur Emiliano Tanzillo, vient de lancer chez Dargaud un ouvrage graphique au scénario envoûtant. Pendant près d'une décennie, cet expert en littérature et langage du Moyen Âge de l'université polytechnique des Hauts-de-France a sillonné les archives internationales pour redécouvrir le récit perdu de Ségurant, le preux face au dragon... 

23/10/2023, 12:57

ActuaLitté

Un dragon, j'ai vu un dragon... et son chevalier : Ségurant

Lechevalieraudragon – L’universitaire Emanuele Arioli et le dessinateur italien Emiliano Tanzillo ont publié chez Dargaud une bande dessinée à l’histoire fantastique. Durant une dizaine d’années, le maître de conférence en langue et littérature médiévale à l’université polytechnique des Hauts-de-France a parcouru les bibliothèques du monde pour reconstituer l’histoire oubliée de Ségurant, le chevalier au dragon…

16/10/2023, 15:54

ActuaLitté

Les amis de la BD inaugurent leur coup de coeur mensuel

Fondé par Adrien Laurent, les Amis de la BD rassemblent une équipe de passionnés. Ensemble, ils partagent et informent, via Facebook et le site internet, une communauté de plus de 117.000 personnes à ce jour. Ce mois-ci, ils mettent les projecteurs sur la BD Les vies de Charlie, le coup de coeur d’Octobre.

12/10/2023, 10:53

ActuaLitté

#ActuaLittéaime : un mille-feuille chevaleresque

Du lourd avec un récit inédit de la littérature médiévale arthurienne : Ségurant, le chevalier au dragon. En parallèle, il faut dire un dernier au revoir à Mattéo, héros de la saga historique de la première moitié du XXe siècle... Mais le repos du guerrier est mérité ! Elsa Deck Marsault examine de près l'engagement militant, entre volonté de justice sociale et abolitionnisme pénal, et approches punitives pour traiter les conflits internes...

07/10/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille dévorant

Le soleil dévorant de l'Algérie dardait ses rayons ardents, embrasant le paysage et les crânes de la lumière implacable d'un poète assassiné. L'homme gêné est lui esseulé, jusqu'à sa rencontre avec la nouvelle voisine. Son quotidien désoeuvré est à présent rempli de vie, de pensées dévorantes et...de doutes. 

 

30/09/2023, 10:05

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille artiste

En artiste, le peintre et sculpteur italien Amedeo Modigliani a su capturer l'essence de la mélancolie dans ses portraits allongés et ses nus. L'assassinat peut également être considéré comme un des beaux-arts, surtout quand la féminité rencontre le crime. Et quelle résistance, acte premier de toute oeuvre essentielle, quand des travailleurs sans-papiers employés par l’entreprise Chronopost d’Alfortville, ont mené une grève victorieuse de plusieurs mois.

23/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille sanguinaire

Purges, famines orchestrées ou camps de travail forcé, le communisme soviétique de Staline et cie n'était pas de la rigolade. La Guerre de Sécession non plus, même par les yeux d'un poète... Et quand un conflit religieux interplanétaire dévaste la galaxie, quatre divinités établissent un nouvel empire : dictature violente et répressive, à la Lavrenti Beria.

16/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéaime : un mille-feuille idéal

Au cœur des banlieues françaises, Les conditions idéales de Mokhtar Amoudi suit Skander, un jeune homme déchiré entre les attentes de la société liées à ses origines et son rêve de devenir avocat : le combat des jeunes face au déterminisme social, avec une plume touchante et éclairée par l'amour de la littérature.

09/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille fantomatique

« Vouloir mourir ou ne pas vouloir mourir... Il n'y a que les vivants qui ont ces soucis. Les fantômes ne se posent pas de questions. Ils sont déjà morts. Profite d'être en vie pour faire des choses que seuls les vivants peuvent faire. »

02/09/2023, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille bagarreur

Un mineur (qui descend à la mine) et boxeur dans le nord du Chili, entre misère, foi et machisme, un compositeur-théoricien-malin-génial, ou Maximillienne qui débarque à Paris en autostop pour vivre de la bande dessinée, trois bagarreurs chacun dans leur secteur.

26/08/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille marin

 « Il y a la mer et qui peut l’épuiser ? », se demandait Sylvain Tesson, peut-être les candidats de téléréalité à force de conversations creuses comme la terre de Joseph Altairac ? Les plages de Lisbonne, quel bonheur des derniers jours, qui certainement se finit alors qu’août se ferme doucement, en même temps que Paris Plage... Le soir, la capitale portugaise dissimule ces histoires de vengeance…

19/08/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille feuille réputé

Avec Alain Damasio, la mémoire est comme du verre fin, si facile à fissurer sous la pression du temps... Pour James Ellroy, face aux tumultes de la vie, elle est semblable à une plume emportée par le vent... Avec Philip K. Dick, les souvenirs se mélangent, disparaissent, se transforment, à cause des clés de la perception...

12/08/2023, 10:00

ActuaLitté

“Histoires, poèmes, recettes...” : TikTok s'essaie aux textes

Présentant une innovation qui lui permet de lorgner vers Instagram et Facebook, le réseau social chinois TikTok peut désormais accueillir des textes jusqu'à 1000 caractères. Ces écrits pourront être affichés sans photo ni vidéo, ce qui peut, de prime abord, étonner pour un réseau social tourné vers l'image.

31/07/2023, 15:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille hardi

C’est un 28 juillet 1794, pardon un 10 thermidor an II que Robespierre perdit la tête. Depuis personne n’est tombé d’accord sur ce qu’était cet homme, mais une chose est certaine, il était hardi !

29/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille fragile

La fragilité d'une révolution réside dans l'équilibre précaire entre une aspiration au changement et la nécessité de maintenir, au minimum, une cohésion sociale. Ce corps, qui intègre le multiple, se fracture toujours dans les périodes de guerre. Et que dire de la civilisation, cette dynamique de la complexité, délicate comme les gestes d'une ballerine, et exigeante comme la poigne d'un corset...

23/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille insulaire

Une île volcanique entre l'Italie et la Tunisie : « Enfermée par la mer dans la très profonde solitude de la Méditerranée, celle-ci a un regard vertical : depuis la terre arrachée avec les ongles au volcan, cultivée avec peine et selon un ordre presque métaphysique, droit jusqu’au ciel qui dans les nuits limpides, montre les cultures serrées, intensives,de ses constellations. Peut-être est-il aussi la métaphore de la condition humaine. »

08/07/2023, 10:35

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille tempétueux

La tempête de Mario Neri est un beau paysage dans lequel la détresse est affective. Chez Jean Eustache, l'ouragan est soit sourd, soit volubile, caché derrière un flot de paroles. Tyst veut en sortir de l'orage : « Me perdre dans un autre monde. Si cet autre monde doit être de ma fabrication, la démence vaut mieux que de coûteux psychotropes. »

01/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille déroutant

Marcin Kania est sans doute un assassin... Un matin, le visage tuméfié, il se rend à son groupe de discussion tourné vers la sortie de la dépendance. Il n’avait pas bu depuis quasi deux ans... Déroutant, mais pas moins que la dégaine de Taj et ses aventures intersidérantes. Sorte de Pierre Richard extraterrestre et immémorial, il cumule les ennuis comme d’autres les collections de papillons.

24/06/2023, 09:00

ActuaLitté

Jack Kirby, condamné à rester dans l'ombre de Stan Lee ?

Ce vendredi 16 juin sortait sur la plateforme de streaming Disney+, un documentaire sobrement intitulé Stan Lee. Ce dernier retrace la vie et la carrière de celui que l’on considère comme le père fondateur de l’écurie Marvel. Cependant, cette production en oublie un autre acteur essentiel dans la naissance de cette immense industrie : Jack Kirby. Sa descendance a d’ailleurs pris soin de remettre les points sur les i...

20/06/2023, 09:43

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille chocolaté

Il y a la femme chocolat d'Olivia Ruiz et le jeudi saveur chocolat de Michiko Aoyama. Nous voilà transportés dans le petit café Marble de Tokyo auprès de ses fidèles visiteurs. Dissimulées au fond d’une ruelle, les trois tables menues de bois brutes suffisent à accueillir tout un véritable écosystème. Mme Cacao y vient chaque semaine pour rédiger une longue lettre en anglais…

17/06/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille combatif

Combative, il aura fallu que Rose Valland le soit à la recherche des milliers d'œuvres d’art spoliés. La linguistique serait-elle un combat ? Quand il s'agit de remettre en question les clichés déclinistes proférés à propos de la langue française par des incompétents, visiblement. C'est enfin la lutte en commun quand des femmes mettent au jour le comportement d'un ancien roi du Paf : PPDA...

10/06/2023, 10:00

ActuaLitté

Oxfam VS J.K. Rowling : transphobie or not to be 

Organisation internationale à but non lucratif, Oxfam International est aujourd’hui dans la tourmente. Dans le cadre de leur campagne du mois des fiertés « Protect the Pride », l’organisme a fait un faux pas qu’Internet n’est pas prêt de lui pardonner. Une courte vidéo, postée sur leur compte Twitter, montrait un personnage en colère ressemblant à J.K. Rowling portant un badge TERF…

07/06/2023, 18:09

Autres articles de la rubrique Médias

ActuaLitté

La Grande librairie : Vies et destins au féminin

Ce mercredi 24 avril dans La Grande Librairie, Augustin Trapenard accueillera cinq invités autour d'une question qui hante leurs ouvrages : que signifie être une femme libre aujourd’hui ?

21/04/2024, 12:33

ActuaLitté

Les figures du mal, “d’excellents sujets de roman”

Dans Au bonheur des livres, sur Public Sénat, Guillaume Durand recevra ce vendredi 19 avril plusieurs invités afin d'évoquer ces figures quasi maléfiques de l'histoire. Le maréchal Paulus ou Heinrich Himmler posent la question de l'origine comme de la banalité du mal, à travers le regard d'écrivains...

19/04/2024, 16:04

ActuaLitté

Arte diffuse un portrait de l’écrivaine autrichienne Elfriede Jelinek

Lauréate du Prix Nobel de littérature en 2004, l'autrice autrichienne Elfriede Jelinek a récemment été ordonnée Commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres. À cette occasion, Arte diffuse, le lundi 13 mai 2024 à 22h50, un portrait de la créatrice, plutôt réticente à se dévoiler dans les médias...

19/04/2024, 14:34

ActuaLitté

Le Cochon de Noël de J.K. Rowling bientôt au cinéma

Publié en octobre 2021, quelques semaines avant les fêtes de fin d'année, Jack et la grande aventure du Cochon de Noël marquait le retour de J.K. Rowling, sans pseudonyme, mais avec de la magie. La magie de Noël, s'entend. Ce récit serait entré en première phase de production, en vue d'une adaptation cinématographique.

18/04/2024, 09:55

ActuaLitté

Netflix adapte le chef d'oeuvre de Gabriel García Marquez, Cent Ans de Solitude

Netflix a récemment dévoilé un teaser pour son adaptation en série du plus célèbre des romans de Gabriel García Marquez, et peut-être de la littérature sud-américaine, Cent Ans de Solitude. Prévue pour une sortie plus tard cette année, cette adaptation marque la première transposition du classique de la littérature à l'écran. 

17/04/2024, 18:29

ActuaLitté

Consuelo et Antoine de Saint Exupéry, un couple de haut vol

Régulièrement séparé par les océans ou par les obligations aériennes de Saint-Exupéry, le couple n'en est pas moins resté amoureux et soudé pendant près de 15 ans, jusqu'à la mort de l'écrivain en 1944. Un documentaire inédit retraçant leur histoire sera diffusé le vendredi 10 mai à 23h10, sur France 5.

17/04/2024, 11:24

ActuaLitté

Les animaux de La Fontaine se prêtent aux Jeux

Le compte à rebours est lancé, à 100 jours du début des Jeux olympiques — et un peu plus avant les Jeux paralympiques. Pour les plus jeunes, à partir de 6 ans, une série d'animation, Les jeux de La Fontaine, porte l'esprit olympique en l'appliquant aux personnages du célèbre fabuliste.

17/04/2024, 09:27

ActuaLitté

Mathieu Kassovitz et des lapins français contre les loups nazis

Le réalisateur de La Haine ou des Rivières Pourpres fait son retour derrière la caméra, près de 13 ans après son dernier film. Il adaptera La Bête est morte !, bande dessinée écrite sous l'Occupation et publiée à la Libération.

16/04/2024, 10:49

ActuaLitté

Shoot the book ! : 18 livres présentés au Festival de Cannes 2024

Depuis 11 ans, Shoot the book ! permet la rencontre d'éditeurs et de producteurs de films, en vue de l'adaptation de livres en films. Cette année, ce sont en tout 18 ouvrages qui seront pitchés lors du Festival de Cannes, les 16 et 17 mai 2024.

15/04/2024, 10:49

ActuaLitté

Si on lisait à voix haute : les 9 finalistes face à François Busnel

Ils étaient plus de 120 000, ils ne sont plus que neuf. Neuf finalistes âgés de 11 à 17 ans, qui se disputeront le titre de meilleure lectrice ou meilleur lecteur de France lors d'une grande soirée diffusée en première partie de soirée sur France 5 au printemps. 

11/04/2024, 15:06

ActuaLitté

Une émission spéciale pour l'hommage national à Maryse Condé

Le pôle Outre-mer de France Télévisions annonce une programmation exceptionnelle à l'occasion de l'hommage national rendu à Maryse Condé, décédée le 2 avril 2024. La Bibliothèque nationale de France (BnF) accueillera cette cérémonie, en présence du président de la République Emmanuel Macron. Une retransmission est prévue, le lundi 15 avril en direct à partir de 15h45.

11/04/2024, 11:44

ActuaLitté

France TV diffuse du Shakespeare pour le printemps

À partir du dimanche 28 avril, Othello mis en scène par Jean-François Sivadier sera disponible sur france.tv et Culturebox. Vendredi 3 mais, à 21h05, c'est Roméo et Juliette, joué l'an dernier à l'Opéra de Paris Bastille, qui sera diffusé sur France 5.

10/04/2024, 13:08

ActuaLitté

France Télévisions tourne l'adaptation de Surface d'Olivier Norek

France 2 a lancé la production d'une mini-série adaptée du roman Surface d'Olivier Norek. Menée par les acteurs Laura Smet et Tomer Sisley, et réalisée par Slimane-Baptiste Berhoun, la série sera tournée en Belgique et en France, et plus précisément en Occitanie, lieu de l'intrigue du polar publié en 2019.

09/04/2024, 12:08

ActuaLitté

La Grande Librairie : poésie et imaginaire pour guérir de vies imparfaites

Cette semaine, dans La Grande Librairie, on se souvient d’hier, on imagine demain et on réfléchit sur aujourd’hui ! Cinq écrivains dissertent sur nos vies imparfaites, leurs fractures et leurs fragilités, et font le pari, pour y répondre, de l’imaginaire et de la poésie. Rendez-vous avec Augustin Trapenard ce 10 avril, à 21 h, sur France 5.

07/04/2024, 10:48

ActuaLitté

Alain Damasio, Muriel Morelli et Brecht Evens sur France Culture

Pour cette nouvelle semaine, du lundi 8 au dimanche 14 avril, la station de radio publique France Culture prévoit une grille de programmes riche et diversifiée, qui ne manque pas de réserver une place à la littérature. Avec, comme invités, Alain Damasio, Muriel Morelli ou encore Brecht Evens, parmi d'autres...

05/04/2024, 16:06

ActuaLitté

Maryse Condé et le “douloureux apprentissage de la liberté”

En hommage à Maryse Condé, disparue le 2 avril 2024, France 5 diffuse ce dimanche 7 avril un documentaire inédit entièrement consacré à l'autrice. Les voix cachées de Maryse Condé, réalisé par Stéphane Correa, explorera l'œuvre, mais aussi la vie avant l'écriture de la Guadeloupéenne.

05/04/2024, 09:44

ActuaLitté

Une nouvelle adaptation de Monsieur Ripley, sur Netflix

Ce jeudi sort sur Netflix une mini-série, Ripley, adaptée du roman Monsieur Ripley de Patricia Highsmith (trad. Jean Rosenthal). Après Plein Soleil en 1960 et Le Talentueux Mr Ripley en 1999, c'est la troisième fois que ce mystérieux personnage est porté à l'écran.

04/04/2024, 15:37

ActuaLitté

Les Bijoux de la Castafiore, film de Patrice Leconte, “tombé à l'eau”

Adapter l’aventure des bijoux volés au rossignol milanais, tout le monde en rêvait : le réalisateur Patrice Leconte avait même publié un dictionnaire, Tintin de A à Z chez Casterman. Un abécédaire exprimant toute l’affection d’un amoureux passionné par les histoires de Hergé. Sauf que non, définitivement, non : « Le projet est tombé à l’eau. »

30/03/2024, 14:20

ActuaLitté

Le génocide des Tutsis, drame du Rwanda, dans La Grande Librairie

Cette semaine, une émission très spéciale, d'écrits et d'histoire : 30 ans plus tard, La Grande Librairie convoque la mémoire du génocide des Tutsis au Rwanda. Des écrivains, remarquables, qui sont des survivants et qui témoignent autant qu'ils réfléchissent sur ce qui s'est passé et sur la façon dont on peut le transmettre. À leurs côtés, journalistes, historiens, artistes et romanciers. 

30/03/2024, 10:21

ActuaLitté

Liu Cixin : après Netflix, Le Problème à trois corps adapté en romans graphiques

En parralèle de l'adaptation Netflix sortie le 20 mars dernier, et après la parution d'une édition collector chez Actes Sud, Le Problème à trois corps de Liu Cixin a été adapté en webtoon par un studio d’illustrateurs chinois, sous la supervision étroite de l'auteur de SF chinois. Le Rayon imaginaire adapte l'œuvre en 5 tomes, qui paraissent entre ce 20 mars et février 2025.

29/03/2024, 17:44

ActuaLitté

Bertrand Mandico, Emily Bronté et Blaise Cendrars sur France Culture

La semaine prochaine, France Culture continue de tisser son riche panorama littéraire, promettant une exploration qui embrasse autant les nouveautés que les classiques, les romans que les essais, les débats que les entretiens.

29/03/2024, 12:11

ActuaLitté

Le Journal des enfants dit “Au revoir” à ses lecteurs

Fondé en 1984 par Béatrice d'Irube, dans le giron du quotidien régional L'Alsace, le Journal des enfants a pendant 40 ans éclairé l'actualité pour les jeunes de 8 à 14 ans. Faute d'abonnés, l'hebdomadaire se voit contraint d'abandonner les milliers de jeunes qui apprenaient à connaitre le monde avec lui.

28/03/2024, 11:54

ActuaLitté

Marvel Rivals, ou les super-héros dans l'arène des jeux de tir

Des combats en arène d'équipes de 6 joueurs, avec des environnements destructibles et une large sélection de héros et vilains à incarner, telle est la promesse de Marvel Rivals. Marvel Games a travaillé avec le développeur chinois NetEase pour venir concurrencer d'autres titres, notamment Overwatch, sur ce terrain très lucratif.

28/03/2024, 09:20

ActuaLitté

Les malvenus, une “guerre diabolique” orchestrée par Virginie Despentes

L'autrice Virginie Despentes a collaboré avec la réalisatrice Sandrine Veysset pour rédiger le scénario des Malvenus, un téléfilm autour d'une « guerre diabolique de voisinage ». Réunissant notamment Géraldine Pailhas et Jonathan Zaccaï, le téléfilm sera diffusé le mercredi 17 avril à 21h10.

27/03/2024, 10:57

ActuaLitté

L'histoire sans fin, film et roman cultes, à nouveau adapté au cinéma

Quarante ans après la sortie du film L'histoire sans fin (1984), adaptation culte du livre éponyme de Michael Ende (trad. Dominique Autrand), la société de production See-Saw Films a annoncé avoir racheté les droits du roman en vue d'une nouvelle transposition sur grand écran de ce récit jeunesse fantastique.

26/03/2024, 16:15

ActuaLitté

Pour les (presque) 50 ans de Métal Hurlant, Jean-Pierre Dionnet et les chats

En 2021 revenait le magazine culte de la SF, Métal Hurlant, après un premier essai infructueux au début des années 2000. Un projet aujourd'hui porté par le patron des éditions Humanoïdes Associés, Fabrice Giger, et le directeur de la rédaction Jerry Frissen. Ces derniers ont convaincu le rédacteur en chef historique, Jean-Pierre Dionnet, de reprendre les rênes, à l'occasion des (presque) 50 ans de l'illustré, pour un numéro hors série spécial, consacré à l'animal totem de l'époque, le Chat. En librairie le 25 avril de l'an « 2924 ».

26/03/2024, 16:09

ActuaLitté

Séries : Lucky Luke, Édouard Philippe ou Olivier Norek sur France Télé

Du 15 au 22 mars dernier, s'est tenue à Lille l'édition 2024 de SériesMania, qui a révélé ses lauréats 2024. Aucune des créations France Télévisions présentées à l'occasion du festival ne figure parmi les récompensés. Plusieurs projets seront néanmoins prochainement diffusés, dont une large part d'adaptations de livres, du thriller d'un ancien Premier ministre au retour du Lonesome Cowboy...

25/03/2024, 13:05

ActuaLitté

La Grande Librairie : ce que “partir” veut dire

Partir, à la fin de sa vie, à l’heure des débats sur la loi « grand âge » et sur le « bien vieillir ». Partir, c est aussi s’aventurer, s’en aller vers d’autres cultures, d’autres contrées. Partir, enfin, ce peut être tout simplement marcher, avancer, vivre sur ses deux pieds l’aventure de l’humanité !

24/03/2024, 10:05

ActuaLitté

Hannelore Cayre, Chloé Delchini et Emily Brontë sur France Culture

Dans ses grilles de programme, France Culture s'assure de réserver une place de choix à la littérature et aux écrits en général. Fiction, essai, bande dessinée et illustration sont représentés. Au cours de la semaine du lundi 25 au dimanche 31 mars, les invités seront nombreux...

22/03/2024, 15:56

ActuaLitté

Le Puy-de-Dôme, décor d'une nouvelle adaptation de Michel Bussi

Rien ne t'efface, polar signé Michel Bussi, sera prochainement adapté en série télévisée. L'auteur, qui fait partie des meilleurs vendeurs de livres en France, verra pour la cinquième fois une de ses histoires policières sur le petit écran.

21/03/2024, 12:52

ActuaLitté

La naissance de George Sand en mini-série, sur France TV

Avant d'être George Sand, elle fut Amantine Aurore Lucile Dupin de Francueil. Une mini-série en quatre épisodes reviendra sur les jeunes années de l'autrice d'Indiana et La Petite Fadette, pour France Télévisions. Avec, pour incarner Sand, Nine d’Urso en vedette. 

21/03/2024, 12:45

ActuaLitté

Captain America et Black Panther dans un Paris occupé

Les studios Marvel réduisent la voilure au cinéma, mais les autres médias restent d'actualité : à l'occasion de l'événement State of Unreal, Skydance New Media et Marvel ont diffusé de nouvelles images du jeu Marvel 1943 : Rise of Hydra...

21/03/2024, 10:49

ActuaLitté

La Troisième Main d’Arthur Dreyfus adapté au cinéma par Hazanavicius

« Michel Hazanavicius a acheté les droits du livre d’Arthur Dreyfus La Troisième Main, publié en septembre 2023 aux éditions P.O.L », révèle la maison d'édition sur sa page X. Le réalisateur adapte de nouveau un roman, après la série d'espionnage née à la fin des années 40 OSS 117, l'adaptation du récit Un an après d'Anne Wiazemsky, Le Redoutable, et, pour fin 2024 normalement, La Plus Précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg. Sauf s'il décide de porter la seule casquette de producteur pour cette fois.

20/03/2024, 11:51

ActuaLitté

Une fête schtroumpftastique : un party game tiré de l'oeuvre de Peyo

L'éditeur Microids, familier des adaptations vidéoludiques d'œuvres du 9e art (Asterix & Obélix, Tintin...) a annoncé la sortie de Les Schtroumpfs — Village Party pour le 6 juin prochain. Ce party game — composé de mini-jeux à plusieurs — sera disponible sur plusieurs plateformes, de la Switch au PC, en passant par la PS4, la PS5, la Xbox One et les Xbox Series X|S.

19/03/2024, 09:02

ActuaLitté

La Grande Librairie, sage comme une image

Cette semaine, quelques leçons de sagesse dans La Grande Librairie ! Et si la littérature nous montrait des chemins ? Aujourd’hui, plus que jamais, n’en a-t-on pas besoin ? Et qui mieux que cinq écrivains - romanciers, poètes ou philosophes - pour nous guider dans les méandres de la pensée ?

18/03/2024, 11:51

ActuaLitté

Sur France Culture, Christine Angot et Gabriel García Márquez

La programmation littéraire de la semaine prochaine sur France Culture conserve sa diversité habituelle, mélangeant nouveautés, œuvres classiques, romans, essais, débats et interviews. Voici les prochaines émissions de la station de radio publique.

18/03/2024, 11:25