#Réseaux sociaux

On a chopé la puberté : la liberté des auteurs, la responsabilité des éditeurs ?

Depuis quelques jours, la polémique gronde autour d'un ouvrage des éditions Milan, On a chopé la puberté, signé par Mélissa Conté Grimard et Séverine Clochard, avec des illustrations d'Anne Guillard. Sur le sujet délicat de l'adolescence et de la puberté féminine, le livre est accusé de véhiculer des clichés sexistes, de limiter les préoccupations des jeunes filles et ainsi de participer à une légitimation de la « culture du viol »...

Le 02/03/2018 à 18:24 par Antoine Oury

22 Réactions | 1 Partages

Publié le :

02/03/2018 à 18:24

Antoine Oury

22

Commentaires

1

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Des photographies de quelques pages du livre On a chopé la puberté, publié par les éditions Milan, auront suffi à enflammer la polémique. Le collectif « La rage de l'utérus » a ainsi critiqué l'ouvrage sur sa page Facebook, en le qualifiant d'ouvrage « imprégné de la culture du viol ». Le collectif dénonce la plupart des propos tenus dans le livre, mais aussi les illustrations, qui ne font voir « [q]ue des filles blanches, minces, cisgenres, valides et bien entendu hétérosexuelles », d'après lui.

Dans un « livre moisi de stéréotypes », le collectif relève des propos qui stigmatisent des réalités, comme « les tétons qui pointent » ou le surpoids, et évite d'évoquer d'autres réalités plus cruciales, comme le harcèlement ou les causes des règles douloureuses, entre autres. « Et dites donc Milan, puisque vous parlez règles douloureuses, ça vaudrait peut-être le coup, plutôt que de “sécher le sport”, de conseiller de consulter? On rappelle qu'une femme sur 7 est atteinte d'endométriose et que les diagnostics se font parfois après des années de souffrance. Donc parfois, quand on a mal on va pas juste “faire avec”, souffrir en silence contre sa bouillotte », explique ainsi le collectif.

Anne Guillard, illustratrice du livre, rappelle tout d'abord que le ton humoristique du livre, et plus largement de la collection « Pipelettes », provient du fait que « [l]e livre sur la puberté est présenté par les auteures comme étant “rédigé” par les 4 ados elles-mêmes », nous explique-t-elle par email. En effet, les 4 jeunes filles présentées dans le livre sont à l'origine apparues dans le magazine Julie, pour lequel Anne Guillard les a créées. « Il s'agit d'une BD largement AUTOBIOGRAPHIQUE, où je me représente MOI avec mes trois copines d'enfance, à qui j'ai dédié ces BD », écrit-elle.

À ce titre, elle revient sur le reproche du manque de diversité des personnages : « J'ai simplement dessiné mes VRAIES copines qui sont de VRAIES filles bien réelles, et pas des concepts commerciaux calibrés pour répondre à des quotas de représentativité inclusive (d'où le fait que 2 héroïnes portent le même prénom, pas très vendeur commercialement). Pour l'ironie de l'histoire, dans la vraie vie l'une de ces 3 amies est une métisse d'origine asiatique, et moi d'origine algérienne... (pardon ne ne pas l'avoir dessinée avec un bol de riz et un chapeau pointu pour exalter ses origines asiatiques, et de ne pas m'être dark-facée pour revendiquer mon label qualité “50 % origine maghrébine”...) », souligne Anne Guillard.

L'illustratrice d'On a chopé la puberté le reconnaît : « [N]ous sommes toutes hétérosexuelles, désolée. Pourtant j'avais pris soin de laisser volontairement la rousse “sans histoire d'amour” dans les BD, justement car il s'agit avant tout d'une militante passionnée par les combats féministe et écolo, et que je ne souhaitais pas voir toutes les héroïnes obsédées uniquement par les amourettes adolescentes », précise-t-elle. 

Par ailleurs, ce sont les origines autobiographiques de la bande dessinée qui ont guidé les caractères des personnages : « [M]on propre personnage très immature cherche toujours à gonfler ses soutiens-gorge pour paraître plus âgée... Les auteures ont logiquement voulu consacrer une double page à ce complexe fréquent de la puberté. Elles y rappellent que les petites poitrines sont aussi bien que les autres, et tournent en dérision la plupart des soi-disant “techniques” pour grossir ses seins que les ados peuvent trouver sur le net », indique Anne Guillard, qui précise qu'à côté de son personnage immature, on trouve une fille passionnée par la littérature, et une autre qui défend les causes féministes et écologiques. « Ça s'appelle la diversité, parce que toutes les filles ne sont pas des clones. »

L'illustratrice déplore des commentaires sur le livre « incroyablement agressifs, comme à chaque lynchage sur les réseaux sociaux : on appelle au retour de l'autodafé, sans avoir ouvert les bouquins et d'après des extraits hors-sol ».

« Les éditeurs ont une responsabilité »

Du côté du collectif « La rage de l'utérus », on indique avoir « découvert cet ouvrage lorsqu’une personne a posté trois photos dans un groupe militant féministe dont nous faisons partie ». Sur la page Facebook des éditions Milan, les commentaires négatifs portant sur le titre ont commencé le 28 février dernier, tandis que le post du collectif remonte à ce 1er mars.

« Les éditeurs ont une responsabilité sur le contenu de leurs publications. Ils ont une ligne, des valeurs, une image », précise une membre du collectif. « Ici l'ouvrage diffuse des principes que l'on rassemble sous la notion de “culture du viol” (par exemple, si la jeune fille s'attire des remarques relevant du harcèlement sexuel, il lui est conseillé de modifier sa tenue, plutôt que d'apprendre à détecter, condamner et se défendre de ce harcèlement) faire porter la responsabilité du harcèlement ou d'une agression sexuelle sur la victime, c'est une composante de la culture du viol, qui ignore ou dédouane le comportement des agresseurs. »

Dans l'ouvrage, alors qu'une jeune fille subit des remarques lancées par un garçon sur les tétons qui apparaissent sous son t-shirt, on conseille de choisir « un modèle de soutien-gorge avec un tissu plus épais » ou encore de « superposer deux débardeurs ».

Une pétition postée sur Change.org demande à l'éditeur de retirer l'ouvrage de la vente : en quelques heures, elle a recueilli plusieurs milliers de signatures. Elle n'émane toutefois pas du collectif, et le retrait de l'ouvrage n'est pas réclamé par tous les membres de ce dernier. 

Le collectif souhaite avant tout informer sur ces contenus et sur leur impact sur les jeunes filles : tout d'abord, parce que des publicités pour l'ouvrage ont été publiées dans Causette ou Inter-CDI, « qui agissent comme un tiers de confiance : des personnes vont acheter ou commander cet ouvrage sans avoir connaissance de son contenu ». Et pourraient le regretter après avoir découvert le livre.

En effet, c'est le format de l'ouvrage qui semble surtout poser problème : une bande dessinée d'Anne Guillard ne se serait pas attiré la même défiance, tandis qu'On a chopé la puberté, présenté comme un manuel, dérange. « On ne reproche pas aux auteures d'aborder des sujets "futiles", mais de les présenter comme une fin en soi, un objectif unique pour toutes les jeunes filles », indique Angèle, membre du collectif.

« “Enfin tu vas pouvoir [te maquiller - porter des talons - passer des heures dans la salle de bain - consommer]”. Les Pipelettes se présentent comme un stéréotype qui semble être universalisé à toutes les jeunes filles. En réalité si une fille passe des heures dans la salle de bain, c'est aussi parce qu'elle pense devoir consacrer ce temps à se trouver acceptable aux yeux d'elle-même et des autres. Ce n'est pas “cool” (comme le présente ce livre) de devoir se conformer à différentes injonctions d'apparence. »

Dans leur propre réponse, les éditions Milan avaient précisé qu' On a chopé la puberté « est un ouvrage documentaire au ton volontairement décalé et humoristique destiné à dédramatiser une période souvent difficile à vivre à l’adolescence. C’est un livre avec un message positif : “tout va bien se passer”. Il faut le lire en entier pour en comprendre le message. »

Séverine Clochard , Mélissa Conté, Ill. Anne Guillard - On a chopé la puberté - Milan - 9782745986634 - 11,90 €

22 Commentaires

 

Jul

02/03/2018 à 21:36

Le livre aurait pu s'appeler "chouette, j'ai chopé la puberté, je vais enfin pouvoir devenir une pouffe".
Son contenu est consternant.

Undertaker

03/03/2018 à 17:46

Je suis certain que comme tous ces donneurs de leçons, qui auraient plus à en recevoir qu'à en donner, vous ne l'avez absolument pas lu. A partir de là, votre crédibilité est tout aussi consternante.

Aurélia

05/03/2018 à 12:22

Les explications d'Anne Guillard sont limpides : l'illustratrice s'est inspirée de sa propre perception de la réalité, de son vécu complètement dominé par les injonctions patriarcales. Elle reproduit ainsi dans ce "manuel" les impensés véhiculés par bien d'autres femmes, certaines mères notamment : il est normal d'avoir honte de ces seins qui pointent, honte de ce corps qui change dont on dit qu'il "grossit" (là où les jeunes garçons se musclent), normal de désirer se maquiller pour... plaire ? Une fille de 11 ou 12 ans – pré-adolescent, donc – peut-elle avoir envie d'elle-même de séduire de cette façon des garçons de son âge ? Un garçon de 12 ans peut-il être séduit par une couche de mascara chez sa camarade ? Voyez comme cela est aberrant, comme c'est bien là le désir d'hommes adultes mûrs qu'on impose à des gamines... et que celles-ci adoptent/intègrent par mimétisme, pour faire comme "maman"... Voilà, "J'ai chopé la puberté" est un petit manuel de reproduction d'une société sexiste.

Yann

05/03/2018 à 12:52

@Aurélia

"Les explications d'Anne Guillard sont limpides : l'illustratrice s'est inspirée de sa propre perception de la réalité, de son vécu complètement dominé par les injonctions patriarcales"

rien ne vient étayer votre affirmation qui sent fort le prétexte à stigmatiser une communauté.....Anne Guillard n'est pas la seule auteure et vous semblez l'accuser elle exclusivement....

non, en vérité, les auteures formatent ici et là l'esprit des jeunes femmes à la représentation presque capitaliste du corps féminin........on veut un "vrai produit", pas de l'intermédiaire

Vous devriez réfléchir un peu et décrypter notamment les dessins qui accompagnent les propos en effet assez bêtes sur cette histoire de tétons...qui au passage caricaturent fort les garçons présentés comme des êtres bêtes et misogynes dès l’adolescence.

Que note-t-on ? la jeune fille vexée de la remarque du garçon couvre son buste de son sac à dos qui forme un arrondi .....et que devine-t-on ? tout simplement la figure d'une fille enceinte.....

bref, la figure de la femme enceinte paraît, pour les auteures, moins péjorative, embêtantes, que celle de la jeune fille en devenir...

est-ce là une injonction à faire des enfants, est-ce dire là que les femmes doivent être mère ??

Aurélia

06/03/2018 à 13:59

Yann, je vous réponds sur le premier point en citant l'article : "les 4 jeunes filles présentées dans le livre sont à l'origine apparues dans le magazine Julie, pour lequel Anne Guillard les a créées. « Il s'agit d'une BD largement AUTOBIOGRAPHIQUE, où je me représente MOI avec mes trois copines d'enfance, à qui j'ai dédié ces BD », écrit-elle. L'illustratrice s'inspire de son propre vécu, il n'y a aucune interprétation ici. D'ailleurs, le commentaire de Sunny reprend le même argument : "Ce qui est quand même dingue, et qui me fait poser des questions, c'est que ce qui est décrit dans ce livre, est la pure vérité. N'avez-vous jamais été adolescent(e)s ?!"

Yann

08/03/2018 à 19:56

@Aurélia
et après.....qu'est-ce qui vous permet pour autant de dire qu'elle se rebelle contre les injonctions patriarcales ?.......vous décrétez unilatéralement que sa biographie serait notamment faite de cela....c'est dingue tout de même.......décidément, vous tenez votre proie sans intention aucune de la lâcher ! tout cela est cohérent

Catherine R.

05/03/2018 à 15:08

Tiens, Jul !
Vous n’avez toujours rien compris, depuis vos commentaires à côté de la plaque sur le site du Monde !
Les explications de l’auteure sont claires, pourtant !
Et toujours même question : vous l’avez lu intégralement ? Ou pas ?

mise en trope

03/03/2018 à 05:18

Cette façon de prendre les lecteurs, et notamment comme par hasard les jeunes, pour des crétins (ici, des crétines) qu'il faut toujours guider dans la bonne direction pour leur apprendre à penser droit est vraiment putride. Qui vous dit que les filles du bouquin seront prises pour modèles? Et d'ailleurs, ces collectifs ne voient-ils pas qu'elles appartiennent déjà à une génération précédente ? Plus la diversité des présentations est grande, plus on a la conscience de devoir penser par soi-même et exercer son choix. C'est aussi ça, la liberté. Ils ont des siècles de retard et feraient bien de relire même Voltaire dont on ne peut pas dire qu'il soit aujourd'hui l'apogée de la réflexion sur l'intelligence (Les Lumières n'éclairaient que le monde-des-hommes-entre-eux), mais c'était un bon début. Ne confondez pas tous les problèmes, c'est vous qui êtes grégaires, en l'occurrence.

louvecb

03/03/2018 à 19:59

J'ai fait lire les extraits disponibles à ma fille de 20 ans et à mon fils de 17 ans : tout les 2 ont vomis cette soupe! ma fille dit "c'est outrageant" et mon fils (grand communiquant devant l’Éternel ;) ) "c'est quoi ça c'est nul" et quand je lui rappelle que c'est à destination de jeunes filles de 8 à 12 ans "ah ouais! quand même!
bref c'est vomir, et je ne suis pas féministe dans l'âme, et j'abore cette société aseptisée (et ceux qui regrettent qu'il n'y ait pas de gros, de blacks, d'homos et d'handicapés dans cette bd), mais là, wouha! on dépasse les bornes des limites Maurice!!

Yann

04/03/2018 à 09:47

Bonjour à toutes, à tous...

je le confesse, je n'ai pas lu le livre, mais déjà dans les commentaires des auteures, on peut déceler des clichés incongrus comme la figure de la féministe qui n'aurait pas l'envie d'être amoureuse : "Pourtant j'avais pris soin de laisser volontairement la rousse “sans histoire d'amour” dans les BD, justement car il s'agit avant tout d'une militante passionnée par les combats féministe et écolo".

Heureusement que l'on peut être femme, féministe et amoureuse [d'un homme] comme le dit en outre implicitement la remarque ; et que l'on peut être un homme, féministe et en couple avec une femme

Thierry Reboud

04/03/2018 à 14:09

La question n'est pas le contenu du livre, du moins tant qu'il n'est pas jugé délictueux ou criminel. La question, c'est qu'un groupe de pression (pour les combats duquel j'ai, à titre personnel, le plus grand respect) s'arroge le droit de faire censurer un livre.
Le contenu du livre est peut-être consternant, mais son interdiction de fait est terrifiante.

Mélusine

05/03/2018 à 13:43

Bonjour, comme il est dit dans l'article ci-dessus, la pétition est l'oeuvre d'une personne indépendante, qui n'a rien à voir avec aucun des collectifs qui ont critiqué ce bouquin.

D'autre part, demander le retrait d'un livre en l'état n'a rien à voir avec une interdiction ni une censure, qui relèvent d'une action en justice ou d'une loi. Soyons précis'es sur les mots...

Sans compter que si Milan a décidé de ne pas le rééditer, l'Ebook est toujours disponible...

Thierry Reboud

05/03/2018 à 17:10

Certes... mais à peu près 150 000 personnes ont signée cette pétition.
D'autre part, l'existence d'un i bouque ne change rien au fait que ce livre ne sera plus disponible en librairie.
Au fait, les bibliothèques auront-elles le droit de le laisser à disposition ?

Belph

04/03/2018 à 14:46

Merci pour cet article équilibré et informatif.
Les questions que je me pose sont : où est la limite de la liberté d'expression ? est-ce que l'on a le droit de demander l'interdiction d'un livre juste parce que l'on n'est pas d'accord avec ce que l'on croit être son contenu ? est-ce que ces groupes de pression sont démocratiques et tolérants ? est-ce qu'ils ne prennent pas les parents pour des abrutis immatures qu'il serait inutile de chercher à convaincre ? à quel point tous ces gens ont-ils peur du débat ?
Il est évident que ces questions ne se posent pas que pour les associations citées dans l'article, mais aussi pour bon nombre de groupes de pression, de tous bords, qui professent la censure et la judiciarisation de l'histoire, au nom de fins qui semblent justifier tous les moyens à leurs yeux.

voltaire

04/03/2018 à 20:39

de quel droit censurez-vous ?

sunny

05/03/2018 à 14:50

Ce qui est quand même dingue, et qui me fait poser des questions, c'est que ce qui est décrit dans ce livre, est la pure vérité. N'avez-vous jamais été adolescent(e)s ?!

Aurélia

06/03/2018 à 14:08

Et bien si, Sunny,précisément et certaines d'entre nous se sont aussi posées des questions à cette période-là... Pourquoi devrais je avoir honte de mes seins ? De mes formes ? Me maquiller ? Peut-être que la majorité des pré-adolescentes se disent "chouette, je vais faire comme maman". Mais il existe une minorité qui se pose en effet des questions du genre : "Pourquoi je devrais être contente de me maquiller et de faire comme maman ?" Formulé une fois adulte, cela donne : "pourquoi je devrais reproduire le système patriarcal dominant qui m'assigne une position inférieure à celles des hommes"? Mais peut-être faites-vous partie, Sunny, des femmes dont le salaire et la position sociale est globalement supérieure à celle des hommes de votre milieu, des femmes qui poursuivent une vie libre parce que l'essentiel des tâches domestiques et de l'éducation de vos enfants est assuré par votre partenaire, et que d'une façon générale, vous n'avez de compte à rendre à aucun homme (ni à votre supérieur hiérarchique, ni à votre compagnon, ni à votre curé/imam/pasteur/rabbin si vous êtes croyante...)...

Sunny

06/03/2018 à 15:50

Eh bien, pour être honnête, je suis une jeune femme à un poste basique où les hommes se prennent pour rois.
Mais là n'est pas le sujet.
Je me rappelle clairement l'adolescence, où on se découvre, on veut plaire... n'ayant pas grandis avec une présence féminine, je n'avais aucune idée telle que "ressembler à ma mère". Il n'empêche que je me posais des questions sur mon corps, je me fiais plus ou moins au regard des autres. Les garçons n'avaient vraiment pas le cerveau à la place du cerveau, à cette époque. C'est L'ADOLESCENCE. J'ai lu le livre Et, bien que parfois cru, il démontre clairement ce qu'il se passe dans notre tête et notre corps à ce moment. Sans se soucier de quoi que ce soit, on a envie de plaire, c'est le moment des premiers émois. Sans tout de suite y voir une pensée générale et imposée de notre société.
Je trouve ça dommage qu'on s'en offusque.

danièle2

05/03/2018 à 21:49

Ce qui me surprend, c'est que ce livre est destiné à des jeunes adolescentes et que ces commentaires sont envoyés uniquement par des adultes.

Aurélia

06/03/2018 à 14:24

Peut-être, Danièle2, parce que les adultes sont censés avoir un regard un peu plus averti que des enfants de 8 à 12 ans sur le genre de livres dont ces jeunes esprits en formation doivent s'imprégner pour se construire ? Auriez-vous fait le même commentaire au sujet d'un livre pornographique ? Non, bien sûr, il va de soi que lorsqu'un enfant voit des images pornographiques, cela le choque... Et l'imprègne durablement. On le sait par la reproduction de scènes au moment de passer à l'acte. Cela n'a rien à voir avec le manuel "On a chopé la puberté" ? Et bien si, un peu quand même, parce que l'image des préadolescentes reproduite et véhiculée par ce livre contribue à reproduire les inégalités de genre au moment même où une sexualité "naît" chez les garçons comme chez les filles.

Edmond Tourriol

07/03/2018 à 14:18

Jul, j'ai écouté tes chansons. Je crois que tu n'as pas de leçons à donner. Et n'essaie pas de faire croire que tu as lu ce livre !

Olivier

09/03/2018 à 12:53

@Aurélia
Je viens de lire les commentaires et les vôtres sont très clair, vous êtes une réac. De plus vous contournez les questions et/ou commentaires tout en y ajoutant un autre sujet qui n'a rien à voir. Ce qui me dérange le plus, c'est que vous et d'autres sont pour la censure à tout va. Mais bon, je serai peut être moi même censuré ;-)

On a chopé la puberté

Séverine Clochard, Mélissa Conté

Paru le 07/02/2018

78 pages

Editions Milan

11,90 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Fureur, sauvagerie : qu'est-ce que l'homme face à l'immense nature ?

84 après J.-C. Melonius Brigantus, connu sous le nom du “Picte”, est reconnu pour sa monstruosité et ses prouesses martiales impressionnantes. Sa légion a été envoyée en Écosse, pour conquérir le pays... Brigantus - Banni est le premier volume d'un diptyque édité par Le Lombard, signé par Hermann et Yves H. Bienvenue en territoire picte...

07/02/2024, 14:31

ActuaLitté

Quand les légionnaires romains marchaient sur l'Écosse

Dans la centurie, Melonius Brigantus, surnommé « Le Picte », est une figure célèbre. Considéré comme un monstre et une force de combat redoutable, il incarne la sauvagerie que les légions romaines sont venues affronter en Écosse. Premier tome d'un diptyque publié par Le Lombard, Brigantus est signé Hermann et Yves H... Plongée dans la légion romaine.

02/02/2024, 11:32

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille pour le réveillon

Le réveillon est le moment idéal pour offrir des livres. Emballés sous le sapin, ce sont des promesses de voyages immobiles. 

23/12/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille joueur

Le regretté Georges Perec, dans son exploration ludique des mots et des structures, transforme le jeu en un art subtil, tissant habilement des puzzles littéraires qui défient l'esprit.

09/12/2023, 10:30

ActuaLitté

Des chevaliers robots : du jamais-vu l'époque du roi Arthur

LeChevalierAuDragon – Emanuele Arioli aura passé dix années de recherches pour mettre à jour l’histoire de Ségurant, le chevalier au dragon, oublié de la Table ronde. Avec le dessinateur Emiliano Tanzillo, ils publient un album reprenant cette histoire chez Seuil Jeunesse. Le scénariste commente, avec nous, des séquences choisies.

21/11/2023, 16:33

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille pour Jean Teulé

L’histoire du roi qui ne voulait pas mourir a été publié le jour anniversaire du décès de Jean Teulé. Initialement intitulée Panique à bord de Louis XI, l'oeuvre a été rebaptisée peu avant la disparition de l'auteur, un changement de titre que son éditrice, Betty Mialet, considère comme un signe prémonitoire...

18/11/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille cruel

La crudelitas, enveloppée dans les voiles sombres de la trop humanité, se déploie comme une ombre implacable sur l'âme, insufflant terreur et désespoir. Tel un spectre antique, elle murmure à travers les âges, un écho persistant des heures de furie...

11/11/2023, 10:00

ActuaLitté

(Dé)rangée, coup de coeur de novembre des Amis de la bande dessinée

Fidèles à leur habitude, les Amis de la bande dessinée ont désigné leur coup de cœur pour le mois de novembre. Fondé par Adrien Laurent, ce groupe monté sur Facebook compte près de 122.000 abonnés. Gloire donc à Manon Henaux et Greg Blondin, pour le tome 1 de leur album (Dé)rangée.

08/11/2023, 10:20

ActuaLitté

Des lions, une taverne, un dragon : un chevalier a chamboulé le monde médiéval

LeChevalierAuDragon – Emanuele Arioli aura passé dix années de recherches pour mettre à jour l’histoire de Ségurant, le chevalier au dragon, oublié de la Table ronde. Avec le dessinateur Emiliano Tanzillo, ils publient un album reprenant cette histoire chez Seuil Jeunesse. Le scénariste commente sur Instagram, des séquences choisies, que nous republions ici.

08/11/2023, 09:41

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille visionnaire

Friedrich Nietzsche, Arthur Rimbaud, Robert Desnos, William S. Burroughs...  Les visionnaires ont cette capacité rare de voir au-delà de l'horizon du donné, anticipant les nécessités de demain là où d'autres ne voient que la routine du quotidien.

04/11/2023, 10:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille zinzin

Jack Kerouac, Pierre Goldman, Ettore Sottsass ou Delfeil de Ton, ils n'auraient pas fait tout ça s'ils n'étaient pas un petit peu chtarbés... Cette déraison est souvent le berceau de la création, car c'est dans l'abandon des conventions que l'esprit trouve sa liberté la plus authentique.

28/10/2023, 10:00

ActuaLitté

Ségurant : Un dragon, j'ai vu un dragon... et son chevalier... (2/2)

Lechevalieraudragon – Le chercheur Emanuele Arioli, associé à l'illustrateur Emiliano Tanzillo, vient de lancer chez Dargaud un ouvrage graphique au scénario envoûtant. Pendant près d'une décennie, cet expert en littérature et langage du Moyen Âge de l'université polytechnique des Hauts-de-France a sillonné les archives internationales pour redécouvrir le récit perdu de Ségurant, le preux face au dragon... 

23/10/2023, 12:57

ActuaLitté

Un dragon, j'ai vu un dragon... et son chevalier : Ségurant

Lechevalieraudragon – L’universitaire Emanuele Arioli et le dessinateur italien Emiliano Tanzillo ont publié chez Dargaud une bande dessinée à l’histoire fantastique. Durant une dizaine d’années, le maître de conférence en langue et littérature médiévale à l’université polytechnique des Hauts-de-France a parcouru les bibliothèques du monde pour reconstituer l’histoire oubliée de Ségurant, le chevalier au dragon…

16/10/2023, 15:54

ActuaLitté

Les amis de la BD inaugurent leur coup de coeur mensuel

Fondé par Adrien Laurent, les Amis de la BD rassemblent une équipe de passionnés. Ensemble, ils partagent et informent, via Facebook et le site internet, une communauté de plus de 117.000 personnes à ce jour. Ce mois-ci, ils mettent les projecteurs sur la BD Les vies de Charlie, le coup de coeur d’Octobre.

12/10/2023, 10:53

ActuaLitté

#ActuaLittéaime : un mille-feuille chevaleresque

Du lourd avec un récit inédit de la littérature médiévale arthurienne : Ségurant, le chevalier au dragon. En parallèle, il faut dire un dernier au revoir à Mattéo, héros de la saga historique de la première moitié du XXe siècle... Mais le repos du guerrier est mérité ! Elsa Deck Marsault examine de près l'engagement militant, entre volonté de justice sociale et abolitionnisme pénal, et approches punitives pour traiter les conflits internes...

07/10/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille dévorant

Le soleil dévorant de l'Algérie dardait ses rayons ardents, embrasant le paysage et les crânes de la lumière implacable d'un poète assassiné. L'homme gêné est lui esseulé, jusqu'à sa rencontre avec la nouvelle voisine. Son quotidien désoeuvré est à présent rempli de vie, de pensées dévorantes et...de doutes. 

 

30/09/2023, 10:05

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille artiste

En artiste, le peintre et sculpteur italien Amedeo Modigliani a su capturer l'essence de la mélancolie dans ses portraits allongés et ses nus. L'assassinat peut également être considéré comme un des beaux-arts, surtout quand la féminité rencontre le crime. Et quelle résistance, acte premier de toute oeuvre essentielle, quand des travailleurs sans-papiers employés par l’entreprise Chronopost d’Alfortville, ont mené une grève victorieuse de plusieurs mois.

23/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille sanguinaire

Purges, famines orchestrées ou camps de travail forcé, le communisme soviétique de Staline et cie n'était pas de la rigolade. La Guerre de Sécession non plus, même par les yeux d'un poète... Et quand un conflit religieux interplanétaire dévaste la galaxie, quatre divinités établissent un nouvel empire : dictature violente et répressive, à la Lavrenti Beria.

16/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéaime : un mille-feuille idéal

Au cœur des banlieues françaises, Les conditions idéales de Mokhtar Amoudi suit Skander, un jeune homme déchiré entre les attentes de la société liées à ses origines et son rêve de devenir avocat : le combat des jeunes face au déterminisme social, avec une plume touchante et éclairée par l'amour de la littérature.

09/09/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille fantomatique

« Vouloir mourir ou ne pas vouloir mourir... Il n'y a que les vivants qui ont ces soucis. Les fantômes ne se posent pas de questions. Ils sont déjà morts. Profite d'être en vie pour faire des choses que seuls les vivants peuvent faire. »

02/09/2023, 09:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille bagarreur

Un mineur (qui descend à la mine) et boxeur dans le nord du Chili, entre misère, foi et machisme, un compositeur-théoricien-malin-génial, ou Maximillienne qui débarque à Paris en autostop pour vivre de la bande dessinée, trois bagarreurs chacun dans leur secteur.

26/08/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille marin

 « Il y a la mer et qui peut l’épuiser ? », se demandait Sylvain Tesson, peut-être les candidats de téléréalité à force de conversations creuses comme la terre de Joseph Altairac ? Les plages de Lisbonne, quel bonheur des derniers jours, qui certainement se finit alors qu’août se ferme doucement, en même temps que Paris Plage... Le soir, la capitale portugaise dissimule ces histoires de vengeance…

19/08/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille feuille réputé

Avec Alain Damasio, la mémoire est comme du verre fin, si facile à fissurer sous la pression du temps... Pour James Ellroy, face aux tumultes de la vie, elle est semblable à une plume emportée par le vent... Avec Philip K. Dick, les souvenirs se mélangent, disparaissent, se transforment, à cause des clés de la perception...

12/08/2023, 10:00

ActuaLitté

“Histoires, poèmes, recettes...” : TikTok s'essaie aux textes

Présentant une innovation qui lui permet de lorgner vers Instagram et Facebook, le réseau social chinois TikTok peut désormais accueillir des textes jusqu'à 1000 caractères. Ces écrits pourront être affichés sans photo ni vidéo, ce qui peut, de prime abord, étonner pour un réseau social tourné vers l'image.

31/07/2023, 15:30

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille hardi

C’est un 28 juillet 1794, pardon un 10 thermidor an II que Robespierre perdit la tête. Depuis personne n’est tombé d’accord sur ce qu’était cet homme, mais une chose est certaine, il était hardi !

29/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille fragile

La fragilité d'une révolution réside dans l'équilibre précaire entre une aspiration au changement et la nécessité de maintenir, au minimum, une cohésion sociale. Ce corps, qui intègre le multiple, se fracture toujours dans les périodes de guerre. Et que dire de la civilisation, cette dynamique de la complexité, délicate comme les gestes d'une ballerine, et exigeante comme la poigne d'un corset...

23/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille insulaire

Une île volcanique entre l'Italie et la Tunisie : « Enfermée par la mer dans la très profonde solitude de la Méditerranée, celle-ci a un regard vertical : depuis la terre arrachée avec les ongles au volcan, cultivée avec peine et selon un ordre presque métaphysique, droit jusqu’au ciel qui dans les nuits limpides, montre les cultures serrées, intensives,de ses constellations. Peut-être est-il aussi la métaphore de la condition humaine. »

08/07/2023, 10:35

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille tempétueux

La tempête de Mario Neri est un beau paysage dans lequel la détresse est affective. Chez Jean Eustache, l'ouragan est soit sourd, soit volubile, caché derrière un flot de paroles. Tyst veut en sortir de l'orage : « Me perdre dans un autre monde. Si cet autre monde doit être de ma fabrication, la démence vaut mieux que de coûteux psychotropes. »

01/07/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille déroutant

Marcin Kania est sans doute un assassin... Un matin, le visage tuméfié, il se rend à son groupe de discussion tourné vers la sortie de la dépendance. Il n’avait pas bu depuis quasi deux ans... Déroutant, mais pas moins que la dégaine de Taj et ses aventures intersidérantes. Sorte de Pierre Richard extraterrestre et immémorial, il cumule les ennuis comme d’autres les collections de papillons.

24/06/2023, 09:00

ActuaLitté

Jack Kirby, condamné à rester dans l'ombre de Stan Lee ?

Ce vendredi 16 juin sortait sur la plateforme de streaming Disney+, un documentaire sobrement intitulé Stan Lee. Ce dernier retrace la vie et la carrière de celui que l’on considère comme le père fondateur de l’écurie Marvel. Cependant, cette production en oublie un autre acteur essentiel dans la naissance de cette immense industrie : Jack Kirby. Sa descendance a d’ailleurs pris soin de remettre les points sur les i...

20/06/2023, 09:43

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille chocolaté

Il y a la femme chocolat d'Olivia Ruiz et le jeudi saveur chocolat de Michiko Aoyama. Nous voilà transportés dans le petit café Marble de Tokyo auprès de ses fidèles visiteurs. Dissimulées au fond d’une ruelle, les trois tables menues de bois brutes suffisent à accueillir tout un véritable écosystème. Mme Cacao y vient chaque semaine pour rédiger une longue lettre en anglais…

17/06/2023, 10:00

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille combatif

Combative, il aura fallu que Rose Valland le soit à la recherche des milliers d'œuvres d’art spoliés. La linguistique serait-elle un combat ? Quand il s'agit de remettre en question les clichés déclinistes proférés à propos de la langue française par des incompétents, visiblement. C'est enfin la lutte en commun quand des femmes mettent au jour le comportement d'un ancien roi du Paf : PPDA...

10/06/2023, 10:00

ActuaLitté

Oxfam VS J.K. Rowling : transphobie or not to be 

Organisation internationale à but non lucratif, Oxfam International est aujourd’hui dans la tourmente. Dans le cadre de leur campagne du mois des fiertés « Protect the Pride », l’organisme a fait un faux pas qu’Internet n’est pas prêt de lui pardonner. Une courte vidéo, postée sur leur compte Twitter, montrait un personnage en colère ressemblant à J.K. Rowling portant un badge TERF…

07/06/2023, 18:09

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille révolutionnaire

On est en 1792, et Célénie est une jeune fille de la noblesse traquée. Au cours d’un trajet en voiture, sa mère est tuée par des sans-culottes... C'est la Révolution ! Ici, elle est violente, chez Martine Delerm, elle est plus intérieure, mais non moins puissante : il s'agit de devenir soi, enfin presque...

03/06/2023, 10:00

ActuaLitté

Livres et créateurs à l'honneur : TikTok lance ses Book Awards

On ne présente plus le réseau social TikTok et son mot-dièse #BookTok. Dans la continuité du succès autoproclamé, la plateforme se lance dans l’aventure des prix littéraires pour le Royaume-Uni et l’Irlande. De quoi mettre encore plus en avant les titres, auteurs, contenus et créateurs de la communauté.

23/05/2023, 11:54

ActuaLitté

#ActuaLittéAime : un mille-feuille féminin

Cette semaine, quatre filles et femmes : Astra l'imprévisible, passée de petite fille manipulatrice et manipulée à femme bienveillante et indépendante, pour le meilleur et pour le pire... Mais aussi Elsa, ancienne révolutionnaire désormais considérée comme une terroriste...

20/05/2023, 10:00

Autres articles de la rubrique Médias

ActuaLitté

Héritage, racines et identité dans La Grande Librairie

Comment compose-t-on avec ses origine, son histoire, ses bagages ? Comment se construire avec (ou contre) ce qui nous est donné ? À l’heure des injonctions à vivre et penser selon une certaine idée de l’appartenance ou de l’identité, cinq écrivains, dramaturges ou romanciers, se penchent sur ce sujet, ô combien d’actualité, avec Augustin Trapenard.

25/02/2024, 09:08

ActuaLitté

Sylvain Tesson et Annie Ernaux sur France Culture

Le programme de la semaine prochaine s'annonce chargé. Des auteurs et autrices bien implantés dans le paysage littéraire français seront les invités de France Culture. Mais la littérature ne s'arrête pas là : de nouvelles plumes ouvrent les perspectives et les pensées sur les lectures d'aujourd'hui. Le déroulé des émissions est à retrouver ci-dessous.

23/02/2024, 14:57

ActuaLitté

Luc Besson prépare une nouvelle adaptation de Dracula

Quelques mois après son retour en demi-teinte, Luc Besson prépare le tournage d'un nouveau film. Il s'agit d'une adaptation du roman de Bram Stoker, Dracula. Caleb Landry Jones, qu'on retrouvait déjà dans Dogman, hérite ici du rôle principal. Christoph Waltz devrait également être à l'affiche du film, le reste du casting n'a pas encore été dévoilé.

23/02/2024, 12:38

ActuaLitté

Netflix sort une nouvelle adaptation du Salaire de la peur

Plus de 70 ans après l'adaptation du roman de Georges Arnaud par Henri-Georges Clouzot, et 47 ans après celle réalisée par William Friedkin, c'est au tour de la plateforme américaine de réinterpréter Le Salaire de la peur. Une aventure angoissante et humaine, incarnée cette fois par Franck Gastambide, Fianso, Ana Girardot et Alban Lenoir.

22/02/2024, 18:00

ActuaLitté

Ce vendredi, Alain Finkielkraut à la pêche au Bonheur des Livres

Le philosophe sera l'invité de l'émission littéraire animée par Guillaume Durand, à l'occasion de la parution de Pêcheur de perles. Ce vendredi, elle s'intitulera, Perles de culture, leçons de vie.

22/02/2024, 16:52

ActuaLitté

Le 13 mars, Olivier Norek et Nicolas Lebel font mentir tout le monde

Après le succès de Tout le monde ment, diffusé en France en août 2022 sur France 2, Olivier Norek récidive avec une deuxième partie, cette fois accompagné par Nicolas Lebel au scénario. Le téléfilm est programmé pour le mercredi 13 mars prochain à 21h10, sur France 2.

22/02/2024, 10:42

ActuaLitté

Soljenitsyne, SCUM Manifesto, Maus sur Arte : ces livres qui font trembler

Arte diffuse à l'écran et sur son site la deuxième saison de la série documentaire Avant/Après, explorant de créations marquantes, qui ont saisi leur époque par une once de subversivité. Un programme tout en littérature, de trois œuvres majeures, provocatrices, qui se conjuguent encore au présent.

21/02/2024, 14:27

ActuaLitté

Après le livre, Emmanuelle Cosso raconte Florent Pagny à la télé

Avec Pagny par Florent, les éditions Fayard ont réalisé un des succès de l'année 2023. Paru en avril, l'ouvrage s'est écoulé à plus de 180.000 exemplaires — voire 200.000 si l'on compte la version « collector » (chiffres Edistat). La romancière Emmanuelle Cosso, pour ce livre, a accumulé une centaine d'heures d'entretiens, bientôt au cœur d'un documentaire.

21/02/2024, 12:41

ActuaLitté

Nos vies en l'air : silence, un thriller tourne

Du 19 février au 12 avril, à Paris et à Tours, la série « Nos vies en l'air » est en cours de tournage, adaptée du roman de Manon Fargetton, paru aux éditions Rageot en 2019.

20/02/2024, 15:26

ActuaLitté

La Grande Librairie : quand les écrivains (s')inventent des vies

Cette semaine, La Grande Librairie explore les secrets quant à la création des personnages. Créés de toutes pièces, inspirés d'histoires antérieures, réelles ou non, les manières de concevoir et mettre en récit une vie autre que la sienne... Au long de l'émission, ces thèmes seront abordés auprès de cinq auteurs et autrices, ce mercredi.

19/02/2024, 14:31

ActuaLitté

Simone Veil, Une vie à l'écran

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Culturebox organise une semaine spéciale consacrée aux « Femmes de talent », avec au programme, concerts, textes de rap, théâtre, et des séries documentaires. Lundi 4 mars, la première présidente du Parlement européen sera mise à l'honneur.

16/02/2024, 13:56

ActuaLitté

Cette semaine, Tintin et l'Ukraine sur France Culture

Comment dépeindre le conflit ? Comment (re)parler des récits d'hier ? France Culture se penche et questionne ces sujets, cette semaine, à travers des émissions autour de la littérature, d'essais, comme des écrits émergents sur nos rapports à l'émotion. Le programme est à retrouver ci-dessous.

16/02/2024, 12:14

ActuaLitté

En septembre 2024, Capitaine Flam revient en BD

Pour septembre prochain, les éditions Kana annoncent une adaptation flambant neuve d'un des personnages phares de la science-fiction des années 80, en bande dessinée. Le scénario est signé par Sylvain Runberg, les dessins Alexis Tallone.

15/02/2024, 17:22

ActuaLitté

La peste d'Albert Camus devient de la science-fiction

Après Madame BovaryLes Particules élémentaires ou Germinal, c'est au tour de La Peste d'être réinterprétée par France Télévisions. Les scénaristes Gilles Taurand et Georges-Marc Benamou ont fait du roman culte d'Albert Camus une série d'anticipation se déroulant dans un futur proche.

15/02/2024, 15:00

ActuaLitté

Au bonheur des livres, les pères sont (presque) des héros

Cette semaine, Au bonheur des livres, animée par Guillaume Durand, présentera Profils perdus et Les monuments de Paris. Ensemble, Virginie Bloch-Lainé et Violaine Huisman aborderont la thématique, « Mon père, ce héros ? ».

15/02/2024, 14:39

ActuaLitté

Truman Capote contre les femmes de la haute société, par Gus Van Sant

En 1975, Truman Capote publie La Côte Basque 1965 dans le magazine Esquire. Il livre dans ce brûlot les ragots de la haute société new-yorkaise, ce qui mènera au suicide d'une des femmes visées par ces révélations. Cet épisode, qui marquera la mort sociale de l'écrivain, fait l'objet d'une série avec Gus Van Sant derrière la caméra, et, de l'autre côté, un impressionnant casting d'actrices. Actuellement sur MyCanal.

15/02/2024, 12:53

ActuaLitté

Un jeu immersif XIII pour les 40 ans de la série

Depuis 1984, le célèbre héros amnésique de bande dessinée XIII est plongé dans une quête pour retrouver sa mémoire. Un thriller géopolitique imaginé par Jean Van Hamme et illustré par William Vance, porté depuis 2010 par Yves Sente au scénario et Iouri Jigounov au dessin. Pour célébrer les 40 ans de la série emblématique, les éditions Dargaud, en collaboration avec Pangar Studio, dévoilent un « visual novel » immersif dédié à ce personnage.

14/02/2024, 18:15

ActuaLitté

Hulu veut toujours porter à l'écran les livres de Sarah J. Maas

Entamée en 2015 par l'autrice américaine Sarah J. Maas, la saga Un palais d'épines et de roses fait depuis figure de référence en matière de romantasy, genre qui, comme son nom l'indique, associe fantasy et romance. La plateforme Hulu en avait annoncé l'adaptation en 2021 et, malgré un apparent retard, compte mener à bien ce projet.

14/02/2024, 14:13

ActuaLitté

Sur la dalle adapté par Carrère et Josée Dayan : le tournage commence

Grand succès de l'année 2023 (334.000 exemplaires vendus, chiffre Edistat), Sur la dalle, de Fred Vargas (Flammarion) sera portée pour la télévision, sous la forme de deux longs-métrages de 90 minutes. Les dialogues et l'adaptation ont été confiés à Emmanuel Carrère, remarqué pour La Moustache (2005) et Ouistreham (2021).

12/02/2024, 15:17

ActuaLitté

La Grande librairie : De la mémoire à l'Histoire, se souvenir 

Cette semaine, à quelques jours de la panthéonisation de Missak et Mélinée Manouchian, La Grande Librairie propose une réflexion sur la mémoire. Pourquoi et comment se souvenir ? Autour d'Augustin Trapenard, deux historiennes, deux témoins et une romancière : autant de récits sensibles et nécessaires.

11/02/2024, 20:55

ActuaLitté

Un préquel du préquel de Game of Thrones par le scénariste de The Batman

House of dragons, série préquelle de Game of Thrones, aura le droit à son propre préquel, consacré à Aegon I Targaryen, premier roi de la dynastie Targaryen. Au scénario, Mattson Tomlin, qui a réalisé un travail non-crédité sur le premier The Batman avec Robert Pattinson, et qui coécrit la suite du film de la chauve-souris-détective.

09/02/2024, 11:14

ActuaLitté

Un programme qui s'adresse aux enfants victimes de violence

En France, tous les cinq jours, un enfant perd la vie sous les coups, une agression sexuelle est infligée à un enfant toutes les trois minutes, et chaque année, 700 000 jeunes sont confrontés au harcèlement. BayaM, l'application de Bayard Jeunesse, s'est associée à Canal +, Disney France, France Télévisions, M6, Gulli et TF1 pour diffuser une série animée de treize épisodes de deux minutes chacun, visant à sensibiliser les enfants aux différentes formes de violences dont ils peuvent être victimes.

08/02/2024, 17:44

ActuaLitté

Public Sénat : rencontre d'art entre Miquel Barcelo et Yannick Haenel

Cette semaine, l'émission Au bonheur des livres aura le privilège de recevoir deux figures marquantes de l'art et de la littérature contemporaine, pour une discussion sur la création artistique. L'animateur Guillaume Durand accueillera le célèbre artiste catalan Miquel Barcelo, ainsi que l'écrivain français Yannick Haenel.

07/02/2024, 14:54

ActuaLitté

Le Collège noir : d'étranges créatures sillonnent l'écran...

Suite à la mini-série Lance Dur du studio Ankama Animations, france.tv enrichit son catalogue destiné aux adolescent.es et jeunes adultes et annonce une nouvelle série animée : Le Collège Noir sera disponible sur la plateforme à partir du 29 février prochain.

07/02/2024, 11:56

ActuaLitté

Sur Arte, des femmes du monde entier qui dessinent pour résister

La série documentaire « Dessiner pour résister » explore le parcours de femmes illustratrices du monde entier, de la Syrie à l'Inde, en passant par la Russie, l'Égypte, et le Mexique, qui osent défier les interdits et les tabous de leur société avec leurs œuvres.

07/02/2024, 11:09

ActuaLitté

Billy, cow-boy amateur : les albums de Catharina Valckx à l'écran

Sur Okoo et tous les samedis à 9h20 sur France 5, Billy le hamster donne rendez-vous à tous les aventuriers dans l'âme, comme lui. Une série de 52 épisodes de 11 minutes a été tirée des albums de Catharina Valckx, publiés par L'école des loisirs.

07/02/2024, 09:26

ActuaLitté

Un monde moderne ? La Grande Librairie questionne le progrès...

Cette semaine, La Grande Librairie s’interroge sur les errances et les progrès d’aujourd’hui ! Sommes-nous esclaves de la technologie ? Une romancière, un Académicien, un philosophe, un psychiatre et une chercheuse en sciences politiques nous aident à y voir plus clair.

06/02/2024, 18:10

ActuaLitté

Wong Kar-wai adapte un roman sur le Shanghai des années 90

Le maître du cinéma hong-kongais revient plus de 10 ans après la sortie The Grandmaster. Celui qui est né à Shanghai signe une série de 30 épisodes de 50 minutes, soit 25h de plongée dans l'ambiance particulière de la ville chinoise au début des années 1990, qui préfigurait sa prospérité moderne. 

06/02/2024, 16:01

ActuaLitté

Littérature, secrets et mutations sur France Culture...

Pour la littérature émergente comme confirmée, février s'annonce chargé. Au programme, cette semaine sur l'antenne publique de France Culture : Laure Adler préfacière, Annie Le Brun en ombre surréaliste, l'historienne Michelle Perrot en plein engagement, un film prométhéen pour d'ambitieux êtres humains... Un programme varié à retrouver ci-dessous.

05/02/2024, 12:04

ActuaLitté

L'autrice de Gone Girl revient avec une série sur HBO

HBO, chaîne à l'origine des séries Les Soprano, Succession ou encore Game of Thrones, développe une série adaptée du thriller de Gillian Flynn, Dark Places (Les Lieux sombres, Sonatine, trad. Héloïse Esquié).

01/02/2024, 14:47

ActuaLitté

Retour en terres irradiées, avec Metro Awakening

La série Métro, de Dmitry Glukhovsky, a marqué le genre de la science-fiction, mais aussi le domaine vidéoludique. La sortie de l'adaptation Metro 2033, en 2010, a fait découvrir cet univers sombre et désespéré aux joueurs. 14 ans et quelques suites plus tard, un nouveau jeu est annoncé, en réalité virtuelle. 

01/02/2024, 10:08

ActuaLitté

BD : Dog Man de Dav Pilkey bientôt adaptée au cinéma

Dog Man, édité en France chez Dupuis, est une série de bande dessinée jeunesse à succès. Créé par Dav Pilkey, à qui l'on doit également Capitaine Slip (éditions du Petit Musc, 2001), ce mi-chien, mi-homme, 100 % flic, aura le droit à son adaptation au cinéma, produite par Universal et les studios Dreamworks.

30/01/2024, 17:18

ActuaLitté

La Grande Librairie troque les mots pour les images

Cette semaine, La Grande Librairie se pique de beaux-arts ! À l’heure de pertes de repères et de nombreuses divisions, quel socle commun trouve-t-on dans un tableau, un musée, une exposition ? Sur le plateau d'Augustin Trapenard, des écrivains et des artistes aiguiseront notre regard et nous diront pourquoi il faut préserver l’art, à tout prix, en particulier aujourd’hui.

30/01/2024, 12:13

ActuaLitté

Le Sherlock Holmes de Miyazaki bientôt remasterisé

Les plus anciens se souviennent peut-être de ce dessin animé italo-japonais, représentant le détective britannique sous les traits d'un canidé en manteau marron, casquette de chasse sur la tête, et pipe à la bouche. Le réalisateur Hayao Miyazaki, qu'on en présente plus, était au commande de la série, qui est aujourd'hui en cours de remasterisation.

30/01/2024, 12:04

ActuaLitté

Sylvain Tesson dénonce le “conformisme absolu” de ses détracteurs

On l'attendait depuis le début de la polémique autour du choix de Sylvain Tesson comme parrain du 25e Printemps des poètes : une réaction de l'auteur de Dans les forêts de Sibérie, qui intervient finalement près de deux semaines après la publication d'une tribune contre ce choix. Ce 28 janvier, dans un entretien accordé à France 2 et Laurent Delahousse, il s'exclame : « Quelle fatigue ! »

29/01/2024, 13:19

ActuaLitté

Votre Cerveau sur France Culture : mais pourquoi les mots ?

Ce 26 janvier, se lance la cinquième saison de l'émission sonore, Votre Cerveau, initiée par France Culture en 2022. Après la réalité, les manipulations, la créativité et l'anxiété, il sera ici question de langage.

26/01/2024, 12:49