#Economie

Par décret, l'État met un terme à la discrimination des auteurs autopubliés

Le statut social des auteurs publiés par des maisons traditionnelles alimente les conversations et suscite les plus vives inquiétudes. À l’Assemblée nationale, on s’en préoccupe. De même que ceux autopubliés, car finalement, les enjeux pourraient être les mêmes. Ou sensiblement proches...

Le 17/06/2020 à 10:24 par Nicolas Gary

22 Réactions |

Publié le :

17/06/2020 à 10:24

Nicolas Gary

22

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté

Quid, en France, des auteurs « non édités », comme les désigne le député Jean-Marc Zulesi (LREM, Bouches du Rhône) ? En effet, interpellant le ministre de l’Économie et des Finances, il évoquait mi-juin 2018 « les difficultés rencontrées par un grand nombre de Français qui écrivent, éditent et commercialisent eux-mêmes leurs livres ».

Auteur, un métier (bis) ?

Manifestement peu au fait de ce que l’industrie du livre peut être à ce jour, le député croyait savoir que ces auteurs autopubliés n’écrivent « pas pour en tirer une activité réellement lucrative, mais plutôt par passion et souci de diffusion de la culture auprès de tous les publics ». Et de souligner que cette activité d’écriture est « annexe, de pur plaisir et souvent d’ailleurs exercée par des retraités ». 

La réponse qu’avait alors apportée le ministère de l’Économie et des Finances était tout aussi absconse que le texte de la question était confus.

Selon les données du baromètre SCAM/SGDL de mars 2018, seuls 34,7 % des auteurs publiés tirent leurs revenus du seul métier d’auteur. Les autres ont un autre métier, pour vivre. Or, pour 21 % des auteurs, les droits d’auteurs et revenus accessoires (ateliers etc…) représentent plus de trois quarts de leurs revenus d’auteur.

En somme, les auteurs traditionnels semblent plutôt bien répondre à la manière dont le député décrit les auteurs autopubliés... 

Un an plus tard, Charles de la Verpillière (Les Républicains - Ain), revenait sur le sujet, et demandait au ministère de la Culture « si une évolution du statut des auteurs autoédités est envisagée ». Et on le comprend bien, c’est la nature même des revenus liés à la vente de livres, en dehors du circuit traditionnel de la chaîne du livre, qui était pointé.

L’administration fiscale fait à juste titre clairement le distinguo entre un éditeur et un auteur qui s’autoédite. L’éditeur est imposable dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux contrairement à l’auteur qui s’autoédite. En effet la direction générale des finances publiques précise : « Lorsque l’auteur assure l’édition et la vente de ses œuvres, il est imposable dans la catégorie des bénéfices non commerciaux pour l’ensemble des profits qu’il réalise. »

Autrement dit, fiscalement, droits d’auteur et ventes d’exemplaires sont imposés dans la même catégorie (BNC). Pourquoi en irait-il différemment d’un point de vue social ?

Autopublié, toujours un gros mot

Pour la Société des Gens de Lettres, les revenus de la vente d’exemplaires, dans le cadre de l’autopublication, « ne sont pas des droits d’auteurs ». Et à ce titre, l’auteur doit disposer d’un numéro de SIRET et effectuer une déclaration « dans la catégorie micro-BNC ». Ces revenus n’étant pas des droits d’auteurs, « l’auteur ne cotise pas au régime de sécurité sociale des artistes auteurs (AGESSA), mais relève du régime des professions indépendantes ».

De son côté, l’Agessa en rajoute une couche : n’est écrivain que celui ou celle dont « les œuvres imprimées sont diffusées par la voie du livre par des entreprises d’édition et qui perçoit à ce titre une rémunération qualifiée de droits d’auteur ». Une remarque qui défie l’imaginaire : elle n’a aucun fondement juridique dans le Code de la sécurité sociale.

Considérer que le contrat d’édition fait l’auteur relève donc de l’aberration : des milliers d’auteurs ayant eu recours aux plateformes d’autopublication sont considérés comme écrivains, au sens du Code de la propriété intellectuelle. On relira avec saveur les articles L111-1 et suivants, jusqu’à s’en faire des nœuds au cerveau : un auteur est auteur attendu qu’il a réalisé une œuvre, « indépendamment de toute divulgation publique, du seul fait de la réalisation, même inachevée » (L111-2). 

Conclusion : le mode d’édition, de publication, que l’on parle de contrat avec une maison, de compte d’auteur ou d’autopublication, ne fait rien à l’affaire, « quand on est con, on est con », raillerait Brassens.

Il est d’ailleurs intéressant de revenir à la publication du Rapport Racine, où le cas des autoédités est évoqué. Si le statut des indépendants n’est pas strictement écrit, leur position est à plusieurs reprises interrogée. 

« La portée de l’autoproduction est toutefois limitée dès lors qu’elle ne permet pas aux artistes auteurs d’accéder à la reconnaissance symbolique qu’est censée leur apporter la publication de leur œuvre par un éditeur. […] Le statut symbolique du livre autoédité n’est pas le même, pas plus que l’artiste-auteur qui a publié à son compte n’est reconnu comme un auteur à part entière. »

Cette symbolique découle bel et bien du sacro-saint contrat d’édition, qui sacre l’auteur — ou comme ce fut dit un jour : « C’est l’éditeur qui fait la littérature. » Or, à s’y repencher, on constate que le Code de la sécurité sociale n’exclut pas explicitement l’auteur sans diffuseur. Seule l’Agessa à travers une notice sans valeur juridique — il s’agit d’une association loi 1901 — décide sans justification de discriminer ceux que l’article L111-1 du CPI reconnaît comme auteurs. A contrario, à la Mda, les revenus d’un auteur sans diffuseur sont pris en compte (par exemple les ventes d’œuvres directes à des particuliers).

« Non seulement l’organisme oublie de collecter des cotisations, mais de surcroît, crée du droit illégitime », s’étrangle-t-on. Or, lesdites notices ne découlent que des personnes qui siègent — la représentativité des Artistes Auteurs est une fois de plus au cœur des problématiques.

Revenus accessoires et autres

Pendant ce temps, un projet de décret s’affine dans les couloirs du ministère de la Culture, portant sur de nombreux points. On y apprend notamment que les directeurs de collection deviendraient officiellement éligibles à une rémunération en droit d’auteur. Rappelons que, même avec ce type de cadre légal, la possibilité d’un redressement URSSAF n’est absolument pas exclue.

Dans le document de travail, consulté par ActuaLitté, plusieurs modifications de l’article R. 382-1 du Code de la sécurité sociale interviendraient. Par exemple « les recettes issues de la recherche de financement participatif » entreraient dans les rémunérations artistiques, pris en compte dans le régime.

Mieux : « La vente d’exemplaires de son œuvre par l’artiste auteur qui en assure lui-même la reproduction ou la diffusion ou lorsqu’il est lié à une personne mentionnée à l’article L. 382-4 par un contrat à compte d’auteur ou compte à demi. » Les auteurs qui s’autoéditent deviendraient enfin socialement des auteurs à part entière, sans plus avoir à se soucier de la notice de l’Agessa ? On s’en approche, mais attention à ne pas brûler les étapes.

Le projet de décret, que la crise Covid a suspendu, était en discussion bien avant que la pandémie ne sévisse. Il porte plus globalement sur les revenus des activités exercées à titre principal ou accessoire, et transforme l’ancienne directive de 2011 en un texte avec une assise plus sérieuse d’un point de vue juridique. 

On redoutera légitimement qu’un remaniement ministériel n’intervienne au sortir des élections municipales, avec pour conséquence que Franck Riester ne perde sa place. Cependant, la rédaction du décret relève surtout de la Direction de la sécurité sociale et des services du ministère de la Culture (DGMIC et DGCA). Le sujet devrait donc survivre à l’actuel locataire de la rue de Valois.

illustration : RyanMcGuire CC 0

22 Commentaires

 

Les Editions du Net

17/06/2020 à 13:13

Régulièrement, des auteurs nous appellent pour nous demander s'ils doivent avoir un numéro SIRET pour publier leur livre en référence aux informations diffusées par la SGDL.
Évidemment nous leur répondons que c'est une fausse information.
Pourquoi la SGDL induit en erreur les auteurs de cette manière ?
Car si pour être membre de la SGDL la condition est d'avoir un contrat d'édition alors cela revient à dire que ce sont les éditeurs qui choisissent ses membres. Bizarre pour une institution censée défendre les auteurs notamment contre les éditeurs.
Malheureusement l'hypocrisie de cette Institution ne s'arrête pas là car récemment elle a reçu dans ses murs Amazon pour la remise de son prix d'autoédition. Il faut dire qu'Amazon peut lui dire merci car grâce à la position de la SGDL, elle s'abstient de payer les cotisations sociales sur les droits d'auteur. Contrairement aux Éditions du Net qui déclarent les droits d'auteur reversés et paient les cotisations URSSAF depuis 10 ans. Ce serait bien qu'un jour Amazon fasse de même.
On peut prévoir néanmoins que la SGDL évolue rapidement sur ces sujets car en deux ans La Ligue Professionnelle des auteurs a déjà autant d'adhérents et rapidement elle revendiquera à juste titre les millions d'argent public donnés à la SGDL pour défendre uniquement une toute petite partie des auteurs, l'élite!

Vous payez

18/06/2020 à 08:23

J’imagine que si vous cotisez c’est que par ailleurs vous signez avec vos auteurs des contrats ou ils vous cèdent leurs droits d’auteurs ?
En revanche je rappelle ici qu’un auteur qui s’autoedite sur Amazon (en numérique comme en papier) reste propriétaire de l’entièreté de ses droits. Idem s’il passe par Kobo ou Bookelis.

sab

17/06/2020 à 16:22

Lol, enfin certain(e)s se rendent compte que les autoédités sont exclus de l'agessa sans raison. Mais elle n'est pas la seule a les discriminer : associations d'auteurs, CNL ... Il y a aussi les écrivains publics qui ne sont pas considérés comme auteurs :roll:

L'auteur masqué

17/06/2020 à 16:37

La Ligue Professionnelle des auteurs est moins joliment logée que la SDGL, mais elle vit bien en 2020 elle.

Lohiel

18/06/2020 à 06:20

Honnêtement, est-ce une si bonne nouvelle que celle-ci ? On va obliger des gens qui jusque là vivaient en paix à se tartiner des problèmes avec la calamiteuse Agessa ? :roll:

Véhy

18/06/2020 à 07:35

Et le cas d'Edilivre qui aux auteurs en droit de percevoir dans les 75 EUROS de "droits" propose, au lieu de virer la somme sur le compte bancaire de l'auteur, de lui imprimer ,pour le montant des droits, un lot de cartes de visite, de marque-pages, d'affichettes présentant son livre. Cela se situe où SVP sur le plan "AGESSA", impôts, SGDL ?

Toto

18/06/2020 à 08:15

Donc si je comprends bien le mic-mac : c'est l'État qui en n'obligeant pas les auteurs auto-publiés à déclarer leurs revenus en droits d'auteurs qui crée cette discrimination d'office ? Si c'était le cas, l'AGESSA n'aurait d'autre choix que de prélever leurs cotisations...
La question se poserait alors de façon plus formelle : quelle est la valeur d'un auteur ? Le fait d'être auto-publié amoindrit-il la valeur de l'auteur ? Le choix (forcément arbitraire) d'un éditeur valorise-t-il une œuvre ? Mais comme n'importe qui peut se proclamer éditeur, ce choix ne dépend-il pas de la réputation d'un éditeur ? Or, certains grands éditeurs n'éditent pas à vendre leur âme (cf. l'affaire Mazneff par exemple) par copinage.
Je pense qu'un auteur ne vaut que ce qu'il en restera des dizaines d'années après sa mort, que la publicité peut porter aux nues un écrivain médiocre et que finalement, cette question a assez peu d'importance ;-)

sab

18/06/2020 à 12:11

Dans la parie « droits d'auteurs » du bulletin officiel des impôts, il y a l'auteur-éditeur ;-)donc ça me semble plus une « magouille » de l'Agessa de ne pas les inclure :roll:

Arthur Magnus

18/06/2020 à 09:25

0/ BONJOUR, Nicolas Gary !

1/ Alléché par votre titre "Par décret, l'État met un terme à la discrimination des auteurs autopubliés", j'ai lu l'article en cherchant quel était donc ce décret par lequel mettait désormais "un terme à la discrimination des auteurs autopubliés". Je n'ai rien trouvé et j'avoue que le terme "putaclic" m'a traversé l'esprit.

2/ Sur le fond, je n'ai pas bien compris comment seraient répartis les revenus que perçoit un auteur autopublié. Mettons qu'il vende son bouquin 10 €. Quelle partie de cette somme serait fiscalement et socialement considérée comme droits d'auteur ? (le reste étant du BNC "couvrant" la fabrication, la diffusion et la promotion).

3/ "On y apprend notamment que les directeurs de collection deviendraient officiellement éligibles à une rémunération en droit d’auteur." : voilà qui ne semble pas faire s'étrangler (pour reprendre un de vos verbes) grand-monde. On parle ici de ce qui fait l'auteur, et il "suffirait" donc de diriger une collection (ce qui n'implique aucune créativité littéraire) pour en être un, du moins pour toucher des droits d'auteur... Je n'ai jamais trouvé ça normal, la situation semblait se décanter sur ce point, mais les éditeurs semblent avoir trouvé oreille attentive auprès du ministère...

Nicolas Gary

18/06/2020 à 09:30

Bonjour Arthur
La discrimination évoquée, que j'aurais donc dû spécifier plus encore, est celle de la fiscalité, et donc du statut desdits auteurs.
J'y reviendrait plus en détail, quand le décret – dont vous aurez compris qu'il est encore en cours d'élaboration – sera paru.
Parce qu'en effet, moralité, les détails sont manquants, comme vous le pointez bien.
Pour ce qui est des directeurs de collection, je vous assure qu'il y a bien des gens pour s'étrangler à l'idée que le SNE, soutenu par la SGDL dans ce cas, aient obtenu de pouvoir maintenir ce mode de rémunération.
En espérant avoir répondu à partie de vos remarques.
Nicolas

Wattoo

18/06/2020 à 11:04

pfffff..... le monde de l'édition mérite ce qui lui arrive.
Du moment qu'une personne écrit un livre, c'est un auteur. Si il y a des gens assez snobent pour croire que seul le contrat avec un éditeur donne le droit de s'appeler "auteur", et bien qu'ils restent entre eux et ils verront leur monde s'écrouler et les "auteurs" auto-édités prospérer aux côtés de groupe comme Amazon...

En tout cas, du moment qu'un auteur (celui qui écrit un livre) touche de l'argent via une société comme Bookelis, Edilivre and Co, c'est du droit d'auteur car ils ne sont pas en auto-édition mais en contrat de distribution au minimum.
L'auto-édition c'est écrire et vendre par ses propres moyens en direct avec Amazon, librairies physiques.... Donc c'est du BNC. Car comment ces messieurs considèrent l'impression à la demande d'Amazon et autres ???

Décidément quand on est dépassé par ce que l'on ne connait pas, on se renferme et on disparait.
Il faut s'adapter et non pas adapter une nouveauté à un monde ancien... C'est ça l'auto-édition, une nouveauté qui doit avoir un statut nouveau et non pas essayer d'adapter un statut dans un monde qui n'est plus fait pour ça et diriger par des personnes qui ne comprennent pas ce qui se passent.

VDW

18/06/2020 à 12:25

Directeur de collection, auteur, mais travaillant gratuitement pour une association, sans aucun bénéfice sur les ventes, ce décret annoncera-t-il l'obligation du paiement de l'urssaf (ou autre). Ce paiement est inenvisageable pour une petite structure comme la nôtre et pour moi en particulier : par principe je veux bien travailler gratuitement dans mes moments libres (je ne suis pas à la retraite), mais payer pour aider est une perspective que je ne peux me permettre. Merci de m'éclairer, si vous le pouvez.

Arthur Magnus

18/06/2020 à 19:00

J'imagine que tant que le décret n'est pas paru, il est difficile de vous répondre précisément, même pour Nicolas Gary. :P
Surtout que pour ma part, je ne comprends pas bien dans quelle situation vous êtes. Vous servez bénévolement (sans aucune rémunération, que ce soit salaire, pourcentage sur les ventes ou autre) de dircol dans une association à but non lucratif qui publie des ouvrages littéraires ? Si c'est bien le cas, je ne pense pas que vous soyez concerné par un quelconque décret qui porterait sur la rémunération des auteurs et/ou dircol.

Pierre Béhel

18/06/2020 à 16:02

Je me réjouis qu'ActuaLitte s'intéresse à l'autopublication, pratique dont je suis un militant au nom de l'indépendance artistique. Si, évidemment, le contrat d'édition ne fait pas l'auteur, il fait le droit d'auteur.
En effet, il faut apporter une petite précision pour défendre l'Agessa : la question est celle de la nature de la rémunération. Le droit d'auteur suppose une exploitation d'une oeuvre par un tiers (ici un éditeur). Dès lors que l'auteur est indépendant, il ne se verse pas à lui-même des droits d'auteur mais a effectivement une activité commerciale.
Avec beaucoup de guillemets et une très forte simplification, on peut dire que le "droit d'auteur" est une forme de salaire : l'auteur est payé par quelqu'un qui exploite son travail (les juristes sont priés de ne pas me massacrer, c'est une simplification à but pédagogique). A l'inverse, le créateur indépendant est... indépendant !

Toto

19/06/2020 à 08:37

@ Pierre

Vous avez raison et vous soulignez un point important : le droit d'auteur - qui fait l'auteur - n'est donc qu'un droit purement juridique. L'État (via sans doute les groupes de pression ad hoc) a mis en place un droit pour légaliser qui est un auteur de qui ne l'est pas.
Il n'y a dedans aucune référence au talent, à la production et à l'auteur en tant que tel : c'est donc le droit qui fait l'auteur et comme le droit n'est pas gravé dans le marbre, c'est donc changeable.
La seule chose pour l'instant inaliénable est la propriété intellectuelle, même si l'exploitation concédée de façon « légale » à l'éditeur est un artifice un peu bizarre, qui est commun à tous et qui devrait être le socle pour définir un auteur.
On utilise donc deux mots identiques pour désigner deux entités différentes : quelqu'un qui cotise (parce qu'il est dans un système légal l'obligeant) et un autre qui ne cotise pas (sous-entendu à l'AGESSA), les deux étant légalement propriétaire et AUTEUR de leurs œuvres respectives.
Notez qu'il vient s'ajouter le problème des directeurs de collection, qui ne sont auteurs de rien, puisqu'ils ne produisent rien en leur nom en terme d'écriture, et qui cotisent à l'AGESSA en profitant du système légal.
Trois fonctions, trois noms identiques, trois façons de procéder orthogonales.
Il reste donc à démêler le mic-mac de comment cotiser quand on est indépendant, ce qui n'a rien de trivial. Et de régler le statut des dircoll, qui n'est ni plus ni moins qu'un abus du système (on sait très bien crier contre Amazon qui joue avec la loi, un peu moins contre les éditeurs qui font pareil...).

Pounon

19/06/2020 à 00:31

J'ai été dix ans en auto édition avec le statut d'indépendant immatriculé URSSAF avec Siret.
Je n'ai jamais fait aucun bénéfice. Il faut dire que les salons sous l'égide des CRL font barrages à des gens comme moi qui finalement font soit disant de l'ombre aux libraires ( Voir les Livres en Boucle à Besançon). C'est le fric qui gouverne. Je n'attends rien de l'état avec ses pièges à revenus. J'écris pour mon plaisir et une poignée d'amis lecteurs. Bonjour du retraité écrivassier. :coolsmile:

Arthur Magnus

19/06/2020 à 12:30

"Je n'ai jamais fait aucun bénéfice. Il faut dire que les salons sous l'égide des CRL font barrages à des gens comme moi "
Est-ce à dire, Pounon, que vous considérez qu'eussiez-vous eu accès aux salons, vous auriez fait du bénéfice à un moment ou à un autre ?

Pounon

20/06/2020 à 00:40

C'est un constat de rentabilité du a l'auto édition car je fabrique mes livres au format poche. L'encre le papier, la reliure et les frais de de déplacement font que les ventes ne compensent pas. Si on me prive de salons nationaux je ne suis pas pret de faire des ventes bénéficiaires. En clair je fait du bénévolat culturel.Ne pas être reconnu comme auteur est une marque de mépris de la part des institutionnels. De plus les libraires ne veulent les livres de auto édités qu'avec réticence mais taxent de 35% si vendus alors qu'ils n'ont pas de frais de gestion. Jamais le CRL ne m'a proposé une aide à l'édition. Pour info je fais partie d'une association d'auteurs auto-édités forte de 135 membres.Nous luttons pour être reconnus au travers de petits salon de campagne loin des tambours parisiens.

Arthur Magnus

20/06/2020 à 10:00

" Si on me prive de salons nationaux je ne suis pas pret de faire des ventes bénéficiaires."
Supposons que les "salons nationaux" acceptent que vous y vendiez vos ouvrages. Selon vos estimations, combien de salons nationaux faudrait-il que vous fassiez et avec quelles ventes moyennes pour être bénéficiaire ?
(Je ne suis pas certain que les "salons nationaux" soient tous bénéficiaires pour les éditeurs. Et je suis certain qu'ils sont déficitaires pour la quasi totalité des auteurs non-autoédités qui y participent, sauf peut-être à être payés pour leur présence, ce qui ne se fait pas dans tous les salons et seulement depuis deux ou trois ans.)

Mathias Lair

01/07/2020 à 20:50

Les chiffres donnés dans l'article de N. Gary sont FAUX ! On ne peut dire qu'un auteur sur trois vit de ses droits d'auteur comme il est dit : "34,7 Þs auteurs publiés tirent leurs revenus du seul métier d’auteur"...

Nicolas Gary

02/07/2020 à 07:23

Bonjour Mathias.
D'abord, ce ne sont pas les chiffres de Nicolas Gary. Je m'amuse rarement à faire des statistiques de ce genre.
Ensuite, il n'est certainement pas écrit qu'un auteur sur trois vit de ses droits d'auteur, mais bien que "seuls 34,7 Þs auteurs publiés tirent leurs revenus du seul métier d’auteur".
Enfin la source de ce chiffre est communiqué juste avant : "Selon les données du baromètre SCAM/SGDL de mars 2018"

Commentaire parti trop hâtivement peut-être ?

Vuotto

21/11/2021 à 22:12

La seule chose que je pense c'est que les éditeurs ne sont pas sérieux dans l'ensemble sur internet. Se faisant passer pour tel alors que nombres d'entre eux ne sont que de vulgaires prestataires de service qui nous impriment nos livres et nous facturent leurs prestations. Se mélangeant aux vrais éditeurs.
Comment croire qu'ils nous répondront sous quinzaine alors que la plupart demande 4/6 mois.
Pourquoi nous facturer 40/60 exemplaires de notre livre.
Sous prétexte de corrections par des allers et retours incessants de notre livre, rien ne les empêche de le faire à outrance pour faire gonfler la facture. Chacun ayant une notion différente de présentation d’un livre, (n’étant pas des pro) d’écrire une histoire. J’ai deux livres de près, des nouvelles, des contes pour enfant primés dans des concours locaux, je les garde sous le coude, tant pis… Il y a une guéguerre entre les pros et nous qui asseyons de trouver notre place… l’impression que nous ressentons tous, c’est que tout est fait pour que NOUS ne soyons jamais édités de façon à ce que les GRANDS qui font vivre les maisons d’éditions n’en soient jamais détrônés. Pas d’éditeurs, pas de ISBN, pas de dédicaces, pas de parutions dans les grands noms de la vente ( Amazon, Fnac et autres) Nous devons courir les librairies au cas ou il voudraient Et ils ne veulent pas ? Serions-nous des pestiférés ?
Nous aussi nous aimerions que nos livres paraissent mais pas dans ces conditions-là. Que gagnerions nous quand nous ajouterons le S.Sociales… que de larmes pour pleurer.
Mon exemple, comme beaucoup d’autres : Deux ans pour l’écrire… seul…et après, on les range dans nos tiroirs.
Dans l’attente. CDT
Jean Vuotto… Auteur.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Prochaine élection le 17 février 2022 à l'Académie française

Le jour même de l'élection de Mario Vargas Llosa au fauteuil 18 de l'Académie française, les Immortels fixaient la date de la prochaine session de vote. Le fauteuil d'Yves Pouliquen, décédé le 5 février 2020, trouvera peut-être son successeur à cette occasion...

26/11/2021, 10:36

ActuaLitté

Mario Vargas Llosa élu au fauteuil 18 de l'Académie française

Sans trop de surprise, le candidat Mario Vargas Llosa aura attiré les votes des Académiciens. L'auteur péruvien naturalisé espagnol siègera au fauteuil 18, précédemment occupé par Michel Serres. La nouvelle a été annoncée par Álvaro Vargas Llosa, le fils aîné de l'écrivain.

25/11/2021, 16:04

ActuaLitté

L'auteur américain Noah Gordon, inconnu dans son pays, est mort

Ce lundi 22 novembre, l'écrivain américain Noah Gordon s'est éteint « dans la tranquillité de son foyer », indique sa famille dans un message. Âgé de 95 ans, Gordon a signé de nombreux romans historiques, traduits et publiés dans le monde entier. Aux États-Unis, toutefois, il était resté l'écrivain le plus célèbre « dont vous n'avez jamais entendu parler »...

23/11/2021, 10:24

ActuaLitté

Michel Le Bris et Joseph Ponthus, réunis par un hommage posthume à Xavier Grall

Les éditions Calligrammes ont publié Ne vivent haut que ceux qui rêvent — Avec Xavier Grall, un recueil qui rend hommage, de manière créative, à l'œuvre de ce dernier, mort il y a 40 ans. 27 auteurs et artistes ont participé, dont Joseph Ponthus et Michel Le Bris, disparus en début d'année.

19/11/2021, 16:41

ActuaLitté

Académie française : quelles candidatures face à Mario Vargas Llosa ?

La réception des candidatures désormais close, la date du 25 novembre sera la prochaine échéance dans le processus d'élection de l'Académie française pour le fauteuil 18 de la prestigieuse institution. Le favori, Mario Vargas Llosa, fait face à 10 autres candidats.

19/11/2021, 10:59

ActuaLitté

Le romancier d'aventures mondialement connu, Wilbur Smith, est mort

L'auteur à succès de dizaines de romans d'aventures, Wilbur Smith, est décédé à l'âge de 88 ans à son domicile du Cap, en Afrique du Sud. L'annonce a été faite à travers une nécrologie sur son site officiel. Il se sera nourri de ses propres expériences pour écrire ses romans. La cause du décès n'a pas été révélée.

15/11/2021, 17:29

ActuaLitté

Jean-Marc Rochette - La bande dessinée au Collège de France 

Le cycle « La bande dessinée au Collège de France », organisé en partenariat avec le Centre national du livre, continue avec un entretien entre le dessinateur Jean-Marc Rochette et Vinciane Pirenne-Delforge, professeure du Collège de France, le 24 novembre à 18h00. Cette conférence aura lieu en public dans l'amphithéâtre Marguerite de Navarre du Collège de France.

15/11/2021, 13:44

ActuaLitté

Des résidences artistiques et littéraires, pour créer en pleine forêt

En 2022, Ce qui nous lie proposera à 3 artistes-auteurs et autrices de la région Centre Val-De-Loire – un écrivain, un dessinateur et un plasticien – une résidence dédiée à la recherche et la création dans la forêt d'Orléans. La résidence a lieu dans des tiny houses durables : un espace qui cherche à mettre en place un laboratoire de création artistique au plus proche de la nature.

12/11/2021, 14:08

ActuaLitté

Le premier film de Niccolò Ammaniti sera un “horror sicilien”

L’auteur et scénariste italien, connu pour le roman et la série Anna, a déclaré avoir commencé, après sept ans, un nouveau roman. Mais ce n’est pas la seule nouvelle : il sera prochainement le réalisateur d’un « horror sicilien ». 

11/11/2021, 10:33

ActuaLitté

Céline : Les derniers secrets : à la découverte des manuscrits disparus de l’auteur

Ce mois-ci, Le doc Stupéfiant suit la trace de milliers de pages, après plus de 70 ans d’une errance rocambolesque, et révèle les derniers secrets de Louis-Ferdinand Céline. Avec des passages inédits de sa prose au style incomparable, à découvrir vendredi 19 novembre à partir de 20h55. L'émission sera suivie du documentaire Le Silence de la mer, une édition dans la Résistance, dès 22h25.

06/11/2021, 10:15

ActuaLitté

Partenariat entre Arte et le Collège de France : Inventer l’Europe, sur YouTube 

Depuis le jeudi 28 octobre, Arte et Collège de France, institution de recherche et de transmission du savoir, diffusent sur leur chaîne YouTube respectives leur entretien mené conjointement : Inventer l’Europe : conversation avec Orhan Pamuk, mené par Emilie Aubry et William Marx.  L’occasion de relayer la pensée des écrivains Orhan Pamuk et Alberto Manguel.

29/10/2021, 10:59

ActuaLitté

En Europe, des contrats pas vraiment à l'avantage des traducteurs

Le Conseil Européen des Associations de Traducteurs Littéraires (CEATL) a obtenu les réponses de 27 de ses membres sur les usages en matière de contrats dans leurs pays respectifs. Les éléments dessinent une situation peu protectrice pour les traducteurs littéraires, où les rémunérations sont limitées et pas vraiment transparentes.

28/10/2021, 10:26

ActuaLitté

Comic Art Europe : faciliter la mobilité des oeuvres et des créateurs

Après sa première année d’existence, Comic Art Europe, visant à renforcer le secteur de la bande dessinée sur le continent en expérimentant des méthodes de travail collaboratives, fait le bilan de ses actions et lance deux nouveaux appels à participation aux auteurs et autrices du 9e art.

21/10/2021, 15:07

ActuaLitté

Disparition de Philippe Castellin, pionnier de la poésie numérique

L'auteur et éditeur Philippe Castellin, pionnier de la poésie numérique, est mort. Vivant en Corse, il codirigeait la revue poétique DOC(K)S depuis 1990, et participait à des performances, au sein du collectif Akenaton, qu'il avait cofondé avec Jean Torregrosa.

20/10/2021, 15:20

ActuaLitté

Peinture, cinéma, littérature : mort de l'essayiste Youssef Ishaghpour

L'auteur français d'origine iranienne Youssef Ishaghpour est mort le 15 octobre dernier à son domicile parisien, à l'âge de 81 ans. Né à Téhéran en 1940, arrivé en France à l'âge de 18 ans, Ishaghpour a publié de nombreux essais sur le cinéma, la peinture et la littérature.

20/10/2021, 11:38

ActuaLitté

Évasion fiscale : pour Vargas Llosa, les Pandora Papers sont “faux”

Prix Nobel de littérature en 2010, Mario Vargas Llosa a été cité à deux reprises dans des révélations massives liées à l'évasion fiscale : les Panama Papers, en 2016, et, à présent, les Pandora Papers. Selon les documents étudiés dans le cadre de cette dernière enquête, Vargas Llosa aurait été le principal titulaire d'une société offshore, ouverte dans les Îles Vierges britanniques, paradis fiscal notoire.

20/10/2021, 10:04

ActuaLitté

Disparition du poète belge Werner Lambersy

Le poète belge Werner Lambersy, qui avait choisi le français comme langue d'écriture, est mort ce lundi 18 octobre à Paris, où il vivait depuis plusieurs années. Il laisse derrière lui une immense bibliographie, dont les œuvres lui ont valu de nombreuses récompenses, comme le Prix Mallarmé ou le Prix international de poésie francophone Yvan-Goll.

19/10/2021, 16:03

ActuaLitté

Covid : 209 auteurs soutenus par le Centre national du Livre en 2021

Le Centre national du livre (CNL) propose un bilan chiffré de son aide aux auteurs, devant les difficultés économiques liées à la crise sanitaire. Dans le cadre de ce deuxième fonds d'aide, 761.625 € ont été distribués à 209 bénéficiaires, sur 213 demandes reçues.

14/10/2021, 16:54

ActuaLitté

Les aides Covid pour les auteurs prolongées jusqu'en juillet 2022

Cherchant à prolonger l'état d'urgence sanitaire, le gouvernement a présenté un projet de loi en Conseil des ministres, qui sera examiné en procédure accélérée par les députés, les 19 et 20 octobre prochains. Parmi les articles, une nouvelle prolongation des aides exceptionnelles à destination de titulaires de droits d’auteurs et de droits voisins.

14/10/2021, 13:07

ActuaLitté

PEN America met à disposition un manuel de défense contre le cyberharcèlement

« Le cyberharcèlement constitue une menace directe contre la liberté d’expression. » Plus tôt cette semaine, PEN America, en partenariat avec Code for Africa (CfA) et PesaCheck, a lancé le Manuel de défense contre le cyberharcèlement, destiné à soutenir les journalistes et écrivains francophones attaqués sur Internet. Ce manuel propose des outils et des stratégies pratiques pour se défendre contre de tels abus.

13/10/2021, 15:22

ActuaLitté

Le règlement du régime de retraite des auteurs modifié par arrêté

L'arrêté du 22 septembre dernier, publié au Journal officiel au début du mois d'octobre, apporte quelques modifications au règlement du régime des artistes auteurs professionnels (RAAP), l'une d'entre elles portant sur le précompte des cotisations et la part versée par les producteurs.

12/10/2021, 12:08

ActuaLitté

Passeurs de monde : échanges autour des enjeux contemporains de la traduction

L'agence Ciclic Centre-Val de Loire convie les passionnés de littératures étrangères à une journée d’échanges professionnels autour des enjeux contemporains de la traduction le jeudi 14 octobre 2021 à la Médiathèque d’Orléans.

08/10/2021, 17:27

ActuaLitté

Disparition de l'illustratrice Lilian Obligado

Lilian Obligado, illustratrice argentine, est décédée le lundi 4 octobre 2021. Elle avait 91 ans, et est née dans une famille d'artistes — son grand-père, Rafael Obligado, était un poète prestigieux et sa grand-tante, María Obligado, l’une des premières femmes peintres reconnues en Argentine.

08/10/2021, 16:36

ActuaLitté

Pandora Papers : Mario Vargas Llosa, toujours fâché avec les impôts

Nouvelle salve de révélations concernant l'évasion fiscale de politiciens et autres célébrités, les Pandora Papers rappellent à quel point les richesses sont peu partagées dans le monde. Dans le monde littéraire, le nom de Mario Vargas Llosa retient l'attention : le Prix Nobel de littérature 2010 aurait été le principal titulaire d'une société basée dans un paradis fiscal, Melek Investments.

08/10/2021, 13:55

ActuaLitté

Mario Vargas Llosa candidat pour entrer à l'Académie française

L'écrivain espagnol Mario Vargas Llosa fait partie des candidats à l'élection au fauteuil de Michel Serres (F18), prévue le jeudi 25 novembre à l'Académie française. Il fait pour l'instant face à six autres candidats, dont les habitués Yves-Denis Delaporte, Éric Dubois et Eduardo Pisani.

08/10/2021, 11:13

ActuaLitté

Laure Hillerin, lauréate du Prix de la biographie Geneviève Moll 2021

Journaliste littéraire, ancienne rédactrice en chef de France 2, mais également biographe, Geneviève Moll nous quittait en 2011. En hommage à son travail, les membres de l’association créée en 2009, Lire à Verneuil, ont depuis lancé le Prix Geneviève Moll de la biographie. Cette année, Laure Hillerin a été désignée grande lauréate, avec À la recherche de Céleste Albaret, publié aux éditions Flammarion.

07/10/2021, 16:36

ActuaLitté

Partir en Livre 2022 : “l’Amitié”, thème de la 8e édition

Le Centre national du livre (CNL) donne rendez-vous du 22 juin au 24 juillet 2022, partout en France. Avec pour thème « l'Amitié », Partir en Livre proposera une manifestation qui prendra de l'ampleur pour fédérer toutes les initiatives en faveur du livre et de la lecture. L’occasion de mettre en lumière les différents acteurs mobilisés pour redonner le désir de lire. Le CNL publie dès à présent son appel à projets. 

06/10/2021, 16:59

ActuaLitté

L'historienne d'art et grande spécialiste du Japon ancien Nelly Delay est morte

ActuaLitté apprend la disparition la semaine passée de Nelly Delay, grande spécialiste de l'art japonais ancien. Historienne d’art, elle aura organisé de nombreuses expositions sur les sujets qui l'auront passionnée et dont elle fut grande spécialiste, reconnue. Des thèmes qu'elle aura aidé à faire connaître en France : l'estampe japonaise, les relations Japon-Occident, ou encore l'œuvre du grand peintre japonais du XIXe siècle, Hiroshige.

 

 

 

01/10/2021, 15:00

ActuaLitté

Académie française : élection en novembre pour le fauteuil de Michel Serres

L'Académie française annonce une élection le 25 novembre prochain, pour tenter de déterminer l'auteur ou l'autrice qui prendra la succession au fauteuil F18, précédemment occupé par Michel Serres. Ce dernier est décédé en juin 2019, à l'âge de 88 ans.

01/10/2021, 10:32

ActuaLitté

Une histoire de la traduction en 70 portraits

La journée mondiale de la traduction (30 septembre) permet un coup de projecteur rapide une fois par an sur une profession aussi utile que méconnue. Mais qu’en est-il des traducteurs et traductrices eux-mêmes et de leur patient travail depuis plus de deux millénaires? Je me suis plongée dans Wikipédia, notre bible des temps modernes, pour en savoir plus. Voici un dossier pour les célébrer.

01/10/2021, 09:47

ActuaLitté

L'équipe de la Charte accueille sa déléguée générale, Anne Clerc

La Charte renforce son équipe grâce à l'arrivée de sa déléguée générale, Anne Clerc, lundi 27 septembre dernier. Elle prend la suite de Juliette Panossian, ancienne directrice.

30/09/2021, 15:23

ActuaLitté

Les noms des traducteurs sur la couverture : des auteurs s'engagent

Cette journée mondiale de la traduction, en ce 30 septembre, est l'occasion de féliciter les traducteurs du monde entier, tout en déplorant leur disparition médiatique et éditoriale. Plus de 400 auteurs s'engagent, dans une lettre ouverte, à imposer aux éditeurs la mention du traducteur ou de la traductrice de leur œuvre sur la couverture de leurs ouvrages.

30/09/2021, 15:09

ActuaLitté

Lyon : l'écrivain Charles Juliet reçoit la médaille de la Ville

Ce mercredi 29 septembre, Nathalie Perrin-Gilbert, adjointe au Maire de Lyon déléguée à la Culture, a remis la médaille de la Ville à Charles Juliet, Grand prix de l’Académie française et lyonnaise d’adoption. Arrivé à Lyon dans les années 1950, Juliet se qualifie lui-même d'« amoureux » de la Cité des gones.

30/09/2021, 10:58

ActuaLitté

Conseil Permanent des Écrivains : Paola Appelius et Christophe Hardy en coprésidence 

A l'occasion de son Assemblée générale du 14 septembre 2021, le Conseil Permanent des Ecrivains (CPE) a renouvelé son bureau. Après deux années riches et engagées, Bessora cède sa place de présidente à un binôme : Paola Appelius, traductrice et présidente de l’ATLF, et Christophe Hardy, auteur et président de la SGDL, co-présideront le CPE.

28/09/2021, 15:39

ActuaLitté

Littérature jeunesse : des oeuvres à “prendre au sérieux”

La créatrice de Charlie et Lola, Lauren Child, appelle à un changement d’attitude envers les livres pour enfants. Et pour ce faire, l’ancienne lauréate des enfants lancera ce soir son manifeste. Le message principal : non, la création à destination des enfants n’est pas de moindre importance par rapport à la littérature dite « adulte ». Les livres pour enfants doivent être pris au sérieux, et ceux qui les lisent tout autant.

 

22/09/2021, 12:01

ActuaLitté

Zep s'intéresse à Jesus, sa vie, son oeuvre en 20 épisodes...

Depuis quelques jours, la RTS, Radio Télévision Suisse, propose une série, également diffusée sur Couleur 3, réalisée par le dessinateur Zep et le réalisateur Gary Grenier. La vie de J.C. est une série plutôt dans la veine de ce que les Monty Python avaient produit avec La vie de Brian. Des aventures farfelues, à l’image de la lecture qu’on pourrait avoir de la Bible, avec un petit prisme amusé…

 

22/09/2021, 09:34

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Mémoires : l'ancien secrétaire à la Défense de Trump attaque le Pentagone

Mark T. Esper, ancien secrétaire à la Défense de Trump entre 2019 et 2020, envisage de publier des Mémoires, intitulées A Sacred Oath, en mai 2022, qu'il a confiées à l'éditeur HarperCollins. Or, le Pentagone, selon lui, en bloque la publication pour des motifs spécieux, raison pour laquelle il fait appel à la justice pour trancher.

30/11/2021, 12:34

ActuaLitté

Bernardine Evaristo, première présidente noire de la Société royale de littérature

Bernardine Evaristo est devenue la première écrivaine noire à être nommée présidente de la Royal Society of Literature (RSL). C'est également seulement la deuxième femme a être choisie pour ce poste prestigieux. Le président, nommé pour quatre ans, devient un ambassadeur de la société, et dirige la mission que s'est donnée l'institution créée en 1820 : soutenir les auteurs établis et émergents et favoriser la littérature auprès des jeunes générations.

30/11/2021, 11:58

ActuaLitté

“Jamais les bibliothèques n'avaient à ce point retenu l'attention de l'État” (Roselyne Bachelot)

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a ouvert ce matin les Assises de la formation en bibliothèque territoriale, organisées à la Bibliothèque publique d’information (Paris). Dans une allocution vidéo, elle s'est félicitée d'un « Moment Bibliothèques » en cours, d'après elle, sous la présidence d'Emmanuel Macron. 

30/11/2021, 11:44

ActuaLitté

Nouvelle-Zélande : la Bibliothèque nationale suspend son partenariat avec Internet Archive

En 2019, la Bibliothèque nationale de Nouvelle-Zélande avait proposé un vaste désherbage, pour faire de la place, avec 600.000 ouvrages concernés. La polémique liée au retrait de ces documents avait conduit l'établissement à contracter avec la plateforme Internet Archive, qui s'était proposée pour les conserver et les numériser. Mais cette dernière solution vient d'être « mise en pause » par la Bibliothèque nationale.

30/11/2021, 09:42

ActuaLitté

Suisse : la solidarité porte ses fruits pour la filière du livre

Quelque 4200 participants auront joué le jeu de la solidarité à travers toute la Suisse en investissant dans le projet Liber. Ce dernier visait au financement de bons d’achats de livres : pour une somme de 30 ou 60 francs un complément portant à 50 ou 100 francs le montant du crédit à dépenser en librairie. Le financement global s’élève à 544.866 francs, et permet donc d’atteindre le million de francs attendu. 

29/11/2021, 19:44

ActuaLitté

À l'approche des fêtes de Noël, Amazon met les bouchées doubles

L'approche de la fin d'année réveille les injonctions consuméristes, et l'un des plus grands vendeurs du monde ne peut rester de marbre aux difficultés d'approvisionnement ressenties dans tous les secteurs. Aux États-Unis, Amazon met ainsi les moyens pour se garantir de nouveaux records de vente, sans jamais décevoir le client, évidemment.

29/11/2021, 17:12

ActuaLitté

Décès de la romancière espagnole Almudena Grandes

Elle vivait à Madrid, d’où elle écrivait ces romans qui ont emporté le public : Almuneda Grandes comptait parmi les figures majeures de la littérature espagnole contemporaine. Elle s’était mis en tête, dans ses ouvrages, de « refléter les terribles années de l’après-guerre, quand toute l’Europe était à construire ».

29/11/2021, 15:56

ActuaLitté

Le Bestiaire de Luis Sepulveda, cinq contes pour petits et grands en intégrale

Les contes animaliers de Luis Sepúlveda sont enfin réunis dans un même volume ! Des contes profonds avec un souffle épique, magnifiés par les superbes illustrations de Joëlle Jolivet. Des aventures pleines d’émotion et de sagesse qui célèbrent des sujets chers à l’auteur : l’amitié, la loyauté, le respect de la nature, les liens entre l’homme et l’animal.

29/11/2021, 14:20

ActuaLitté

Gaëtan Ruffault, nouveau Directeur des Ressources Humaines et RSE d'Hachette Livre

Le groupe Hachette Livre annonce la nomination de Gaëtan Ruffault en tant que Directeur des Ressources Humaines et Directeur de la Responsabilité Sociale et Environnementale groupe. Jusqu’ici Directeur des Ressources Humaines France, Gaëtan Ruffault aura pour mission de faire progresser Hachette Livre en tant qu’entreprise socialement responsable et acteur reconnu du développement durable. 

29/11/2021, 14:16

ActuaLitté

Plus de lecteurs à Milan que dans le reste de l'Italie

Milan a souvent été considérée comme la capitale de l'édition italienne. Désormais, elle pourrait être aussi considérée comme la capitale de la lecture, selon une enquête menée par l'AIE (Association des éditeurs italiens) sur les habitudes de lecture des Milanais. Une enquête unique dans le panorama national.

29/11/2021, 12:26

ActuaLitté

Au tribunal, éditeurs et bibliothécaires d'internet s'échangent des courriers rageurs

En attendant les audiences à proprement parler, chaque camp affûte ses armes, dans le cadre du procès Internet Archive, aux États-Unis. Rappelons que quatre grands éditeurs américains, Hachette, HarperCollins, John Wiley & Sons et Penguin Random House, ont porté plainte en 2020 contre cette plateforme, l'accusant d'avoir partagé de manière illégale certains ouvrages numériques de leurs catalogues.

29/11/2021, 12:18

ActuaLitté

Un livre de photographies signé Donald Trump, publié par... son fils

Pas vraiment raccord avec le livre ou l'industrie de l'édition — son mandat fut émaillé d'incidents divers, et notamment de tentatives de censure — Donald Trump publie, ce 7 décembre, Our Journey Together, un beau-livre de photographies. Du côté de l'édition, Trump reste dans la famille, puisque Winning Team Publishing, la maison d'édition, appartient à Donald Trump Jr., son propre fils.

29/11/2021, 10:37

ActuaLitté

Pass sanitaire : la borne de contrôle de la Gendarmerie au secours des bibliothèques

Depuis son instauration, le pass sanitaire incarne l’une des mesures que dénoncent les bibliothécaires. Les personnels soulignent qu’il n’est pas dans leurs attributions d’effectuer des contrôles — et plus encore, que ledit contrôle des certificats sanitaires représente une discrimination des publics. Sans apporter une solution complète, la gendarmerie nationale propose un outil à étudier…

29/11/2021, 09:56

ActuaLitté

Libraires frustrés, éditeurs désemparés : une “sortie de crise mal barrée”

« La Matrice part en vrille. Tout le monde panique. » En l’espace d’une semaine, les problèmes d’approvisionnement en livres pour les librairies prennent des proportions invraisemblables. La réunion des acteurs impliqués, ce 25 novembre, a débouché sur un désaccord. Tentative d’apaisement pour le distributeur, avec des solutions concrètes, propositions insatisfaisantes pour le syndicat des libraires. Noël ne parviendra pas à inspirer la paix sur Terre – pas forcément par manque d'hommes de bonne volonté…

27/11/2021, 16:27

ActuaLitté

Israël : 70 auteurs anglophones saluent le boycott “exemplaire” de Sally Rooney

En refusant de céder les droits de traduction de son dernier roman, Beautiful World, Where Are You, à un éditeur israélien, Sally Rooney procédait à un boycott afin d'attirer l'attention sur le sort réservé aux territoires palestiniens. Critiqué par certains, notamment le ministre israélien de la Diaspora, son choix est salué par 70 auteurs anglophones des États-Unis et du Royaume-Uni.

26/11/2021, 12:00

ActuaLitté

L'Italie, pays des jeunes lecteurs

Più libri più liberi, la foire italienne destinée aux petits et moyens éditeurs, se tiendra à Rome du 4 au 8 décembre. L'Association des éditeurs italiens (AIE) a annoncé dans un communiqué de presse l'un des chiffres qui seront présentés lors des rencontres professionnelles prévues par le salon. En bref, voici la nouvelle : les enfants et les jeunes jusqu'à 14 ans sont la tranche d'âge qui lit le plus en Italie.

26/11/2021, 11:50

ActuaLitté

Chez Fnac, même avec le Goncourt, Mohamed signifie auteur étranger ?

« Étranger, danger », clamait, hilare, cet étudiant en droit originaire d’Afghanistan, inscrit à l’université de Genève, dans un élan d’autodérision et d’ironie. Imaginait-il alors que, bien des années plus tard, Fnac lui donnerait raison ? L’agitateur culturel a en effet décidé de classer le roman de Mohamed Mbougar Sarr, Prix Goncourt 2021, dans les meilleures ventes de… littérature étrangère. WTF ?

26/11/2021, 11:41

ActuaLitté

Boycott, représailles, vengeance : la colère des librairies BD contre MDS

Marasme, calamité, vaste bordel… les qualificatifs ne manquent pas chez les libraires pour décrire la situation, alors que les fêtes de fin d’années approchent. Pris de court, les voici entre le marteau et l’enclume, avec la ferme intention de ne pas prendre de coups de la part de lecteurs mécontents. Conclusion, s'il n'est pas possible pour eux d'être fournis en bandes dessinées, et autres titres dont s'occupe MDS, ils sont bien décidés à se passer des titres que distribue la filiale de Média Participations.

25/11/2021, 23:43

ActuaLitté

Aux États-Unis, des livres LGBTQ+ interdits reviennent en bibliothèques

En octobre dernier, suite à une réunion du conseil scolaire de North Kansas City (Missouri), deux romans avaient été retirés de la collection des bibliothèques scolaires, jugés inappropriés et sexuellement explicites par des parents d’élèves. Cette semaine, All Boys Aren’t Blue de George M. Johnson (Farrar, Straus and Giroux) et Fun Home: A Family Tragicomic de Alison Bechdel (Mariner Books) feront finalement leur retour parmi les autres oeuvres proposées aux jeunes lecteurs… 

25/11/2021, 16:56

ActuaLitté

Accueil, collections... Des bibliothèques plus adaptées aux personnes trans

La commission Légothèque de l'Association des Bibliothécaires de France avait ouvert en juin dernier un questionnaire à destination des personnes trans, qu'elles soient usagères des bibliothèques ou non. L'idée ? À partir des réponses, faire évoluer certains aspects des bibliothèques pour qu'elles se révèlent plus accueillantes, et deviennent des espaces plus sûrs.

25/11/2021, 16:52

ActuaLitté

Libraire en ligne, mais pas déconnecté

Avec une poésie que Reverdy ne renierait pas, la librairie en ligne BDfugue.com se fait tendre. « Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour », disait le poète. Il en va de même quand on exerce le métier de libraire sur internet : on ne peut que démontrer son implication. Parce que ecommerce ne signifie certainement pas que l’on est détaché du lien social.

25/11/2021, 15:36

ActuaLitté

Le port du masque de nouveau obligatoire dans les bibliothèques et médiathèques

Les dernières annonces du gouvernement sur la lutte contre le coronavirus et la cinquième vague épidémique ont notamment instauré le port du masque dans les lieux publics clos, y compris ceux soumis au « pass sanitaire », à partir du vendredi 26 novembre.

25/11/2021, 15:30

ActuaLitté

Londres : un livre accusant Poutine et des milliardaires jugé diffamatoire 

En juillet, la journaliste Catherine Belton, autrice du livre Putin’s People: How the KGB Took Back Russia and then Took on the West, et son éditeur HarperCollins répondaient à des accusations de diffamation devant une cour londonienne. Ce mercredi 24 novembre, la justice britannique s'est enfin prononcée. 

25/11/2021, 15:08

ActuaLitté

Manuel Vilas signe La Nouvelle Urbanité, texte inédit publié par les libraires Initiales

Avec La Nouvelle Urbanité, l’écrivain espagnol Manuel Vilas signe cette année l’Inédit, le texte publié par les libraires Initiales. À partir du début du mois de décembre, il sera offert en cadeau dans les 56 librairies indépendantes de l’association, en France et en Belgique.

25/11/2021, 12:37

ActuaLitté

Hong Kong : une trentaine de livres sur Tian'anmen retirés des bibliothèques

La nouvelle mainmise de la Chine sur Hong Kong n'est plus seulement une crainte : cela se manifeste désormais au quotidien, pour les résidents de cette zone administrative rétrocédée à Pékin. Ainsi, les bibliothèques ont perdu un certain nombre d'ouvrages relatifs au massacre de Tian'anmen, en 1989.

25/11/2021, 12:21

ActuaLitté

Une ordonnance étend des exceptions et “conforte” le dispositif ReLIRE

Le Conseil des ministres de ce 24 novembre aura permis à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, de présenter au président de la République un projet d'ordonnance transposant des dispositions de la directive européenne sur le droit d'auteur. Celles-ci portent sur les exceptions au titre de l'enseignement et de la fouille de textes et de données, mais aussi sur l'exploitation des œuvres indisponibles par des organismes de gestion collective.

25/11/2021, 11:43

ActuaLitté

Parents, enfants, professionnels : l'engagement pour la petite enfance

Il y a des enfants. Il y a leurs parents. Et il y a des professionnels dont le métier consiste à se pencher sur les enfants. Agir pour la petite enfance a pour mission de réunir les trois. Les enfants doivent pouvoir grandir dans un monde qui leur donne toutes leurs chances. Les parents doivent être accompagnés. Les professionnels ont besoin d’être formés et valorisés.

25/11/2021, 11:12

ActuaLitté

Ordre national du Mérite : Annette Wieviorka et Charles Dantzig dans la promotion

Plusieurs décrets du président de la République, publiés ce jour au Journal officiel, font état de nominations ou promotions au sein de l'Ordre national du Mérite. Parmi les noms cités au sein de ces listes, ceux d'Annette Wieviorka, historienne, et Charles Dantzig, auteur et journaliste.

25/11/2021, 09:49

ActuaLitté

Livres dans le panier : un groupe de lecture au supermarché

Le comité des membres de la Coopérative de Varèse-Malnate, en Italie, propose de combiner deux activités habituellement éloignées : les courses et les livres. Voici un groupe de lecture organisé par un supermarché.

25/11/2021, 09:44

ActuaLitté

Bibliothèque et édition : la commission culture du Sénat adopte les deux lois sur le livre

Après un vote sans trop de difficulté à l'Assemblée nationale en octobre dernier, deux lois qui portent sur le secteur du livre, l'une sur les bibliothèques et l'autre sur l'économie du livre, notamment les frais de port du livre, ont passé sans encombre la Commission de la culture du Sénat.

24/11/2021, 16:37

ActuaLitté

Bill Gates recommande des livres et collabore avec des libraires

Froid glacial, musiques sirupeuses, décorations diverses : plusieurs indices annoncent les fêtes de fin d'année. Les recommandations littéraires de Bill Gates en font partie, tant le fondateur de Microsoft est fidèle à cette tradition. Cette année, toutefois, le milliardaire a fait une place pour quelques librairies américaines...

24/11/2021, 11:46

ActuaLitté

La San Diego Comic-Con de retour en juillet 2022

Après une annulation en 2020 et une session de rattrapage en 2021 — attendue du 24 au 26 novembre — la San Diego Comic-Con, un des plus importants événements du monde en matière de BD et comics, sera de retour en version normale en juillet 2022, ont annoncé les organisateurs.

24/11/2021, 11:02

ActuaLitté

Mondadori acquiert 50 % de DeA Planeta Libri

Le groupe Mondadori est de plus en plus intéressé par une expansion dans le secteur de l'édition de livres. Le 7 novembre, en effet, l'autorité antitrust a approuvé l'acquisition de De Agostini Scuola. Le 22 novembre, le groupe basé à Segrate a signé un accord avec De Agostini Editore pour l'achat de 50 % de DeA Planeta Libri. 

24/11/2021, 11:01

ActuaLitté

Disparition de Robert Bly, poète américain et figure du masculinisme

Âgé de 94 ans, le poète américain Robert Bly est décédé, ce 21 novembre. Assez peu connu en France — seul L’homme sauvage et l’enfant a été traduit en France au Seuil —, il était devenu une figure du mouvement masculiniste aux États-Unis. Et cela, notamment avec la publication de ce même ouvrage, en 1990, dans lequel il décrivait des hommes « adoucis et féminisés ».

24/11/2021, 10:20

ActuaLitté

Vivre/Écrire : des textes ordinaires qui reconstituent l'histoire

Il existe un lieu fabuleux où sont conservés et consultés des milliers de manuscrits inédits déposés par des inconnus : la bibliothèque-archive de l’Association pour le Patrimoine Autobiographique (APA). À partir de ces « écritures ordinaires », Mauconduit, qui fête ses dix ans en 2022, a imaginé constituer peu à peu une bibliothèque de l’histoire intime des Français au XXe siècle.

24/11/2021, 09:26

ActuaLitté

Increvable, la saga Millénium accueillera trois nouveaux romans

La saga Millénium résiste décidément bien à la disparition de son créateur, Stieg Larsson, survenue en 2004. La maison d'édition suédoise Polaris a ainsi annoncé la publication de trois nouveaux romans, après acquisition des droits auprès de la famille de Larsson.

23/11/2021, 11:58