#Librairie

En bout de chaîne, “le libraire croule sous la quantité d’ouvrages publiés”

« Quand une passion vous tient les deux yeux grands ouverts, nuit et jour, vous les cerne depuis l’école primaire, ne seriez-vous pas convaincue d’avoir une base solide pour en tirer profit ainsi que les subsides afin de devenir, dans un marché en friche, libraire plutôt que de rester une potiche ? » 

Le 09/07/2018 à 13:07 par Nicolas Gary

0 Réactions |

Publié le :

09/07/2018 à 13:07

Nicolas Gary

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Madeline Progin, propriétaire de la librairie Parenthèses, à Hong Kong, nous raconte son métier. Et sa passion...

Parenthèses, CC BY SA 2.0

ActuaLitté : Quelle est l’histoire de votre librairie, comment l’avez-vous créée dans le contexte historique particulier d’un territoire comme Hong Kong ? Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les spécificités du marché du livre à Hong Kong ? 

Madeline Progin : J’étais et suis encore une femme d’expatrié qui aurait pu être potiche, mais voulait travailler et faire de sa passion un véritable métier ! Passion de la lecture, et bien sûr en français, dans un monde où le livre était en langue chinoise ou alors en anglais ! Car le commerce, la guerre et donc l’Histoire voulurent que Hong Kong, où je vis, soit une colonie de l’Empire britannique enclavée dans la Chine jusqu’en 1997. Une histoire qui voulut, comme dans les colonies, françaises, anglaises et autres, en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud, que pour nourrir le peuple, les industries prévalent sur les activités de la culture locale.

C’est pourquoi je dirais qu’avant les années 90, Hong Kong n’était rien d’autre qu’industries, matériel et usines au milieu d’un grand vide culturel, pour ne pas dire un désert.

Des raisons pour lesquelles, le marché étant vierge, en 1987, une librairie française au nom de Parenthèses naquit d’une passion et d’un manque évident. Point de livres en français autres que ceux des rayons de l’Alliance française : ni films, ni musique, ni journaux quotidiens de la France, de la Suisse, de la Belgique, de la francophonie à voir, à entendre ou à lire à Hong Kong ! Trop tôt pour l’internet et les chaînes câblées. J’aurais pu mourir d’ennui... un peu comme aujourd’hui si je devais survivre en ne vendant rien d’autre que des dicos et des méthodes de langues...

D’être libraire à H.K., aux portes de la Chine, de diriger une librairie à 100 % française en Extrême-Orient, me permit d’exister d’une manière différente, de vivre une expérience unique et de savourer un plaisir auquel rarement un libraire en Europe ne peut atteindre. Car une librairie française au milieu de la Chine est une ambassade multiculturelle. Mieux, elle est un lieu de vie et d’intérêt public. Elle représente la diversité de toutes les sortes d’art transcrites sur du papier où chacun, dans un rayon ou sur un autre, y trouvera une identité propre à la sienne. Outre la source du savoir, c’est un lieu où, quand on se sent fatigué de son travail, de la superfluité des avalanches d’infos que diffusent le net et les réseaux sociaux, on vient se ressourcer, au calme, de nouvelles forces et de valeurs.

Le plaisir d’y être une, c’est aussi d’être libre de ses choix sans qu’ils ne soient dictés par les éditeurs. Ce privilège incite la libraire, la vraie, la professionnelle qui s’informe des tendances, qui lit beaucoup, à faire des choix judicieux, selon la demande et la connaissance de sa clientèle. En ce sens, à la récompense commerciale s’ajoute la satisfaction d’être au service de la communauté et de bien faire son boulot.

Parenthèses, CC BY SA 2.0

En France, on est libraire de quartier, d’une petite ville, ou encore libraire inconnu, c’est à dire vendeur dans une grande surface comme dans un kiosque d’aéroport. On y vend trop souvent ce que le marché dicte et moins ce que pourrait conseiller un libraire avisé. Voilà qui correspond à l’anonymat des « services » offerts par le net. Point besoin d’être libraire pour traiter ce commerce.

À H.K. nous sommes libraires de la ville, de 8 millions d’habitants, des pays limitrophes, au service des écoles de toutes nationalités, des consulats, des ambassades. Nous sommes libraires de l’étudiant chinois comme du touriste japonais ou de l’expatrié francophone. Nous sommes une minuscule France, le havre de la francophonie, un lieu de rencontre avec un grand pouvoir : nous parlons de la culture et nous la diffusons, puisque nous en avons fait notre choix ; mieux, nous dirigeons nos choix ! 

À ce jour, à quelles problématiques faites-vous face ?

Madeline Progin : Cependant cette impression de pouvoir et de grandeur n’autorise pas des ambitions démesurées. Les coûts d’exploitation, exorbitants, limitent les désirs d’expansion et forcent à la modestie. Outre les frais de transport ajoutés, le prix du livre est grevé par des charges financières intolérables, telles celles des loyers qui nous renvoient dans les étages d’un immeuble non commercial. Seule une gestion saine permet de faire tourner une librairie à Hong Kong, et encore…

Il s’agit de vendre, donc de promouvoir, de créer des évènements, des échanges, d’être professionnel avant que de penser au plaisir de la lecture. Il faut sans cesse se renouveler, non seulement dans nos achats et nos produits, mais dans les activités. Il faut être « à la mode », vigilant et rapide, battre la concurrence du net, être libraire à HK comme si on était en France, c’est-à-dire avoir dans nos rayons dans les 3 jours ce qui fait l’évènement à Paris et sur le net ! Une gageure qui, tenue à 10.000 km de la France, amène alors le succès.

Peut-on aimer ce qu’on ne peut toucher ni voir tout en chair et moins en os ? Sans doute, mais le plaisir, pour l’occurrence du net, est virtuel ! Voilà pourquoi, et par raison les gens viennent nous voir, nous consulter ; pourquoi notre fauteuil d’académie dans lequel s’assirent tant d’écrivains a reçu plus de 200 auteurs ces 20 dernières années.

Sans en énumérer les noms illustres, je cite ici Boualem Sansal, qui, parmi tant d’autres, eut non seulement du plaisir à parler de ses œuvres, mais sut résumer ce que devrait être une vraie librairie. Voilà ce qu’il en dit :

« Comment faire de sa librairie une librairie mythique ?

La question étant posée, il faut y répondre. À mon avis, quatre conditions doivent être réunies :

1 : installer sa librairie dans un endroit charmant ;

2 : aménager la librairie d’une manière originale ;

3 : offrir au public un large choix d’œuvres fortes ;

4 : organiser des rencontres littéraires avec des auteurs de renom.

Cela suffit-il pour atteindre le niveau mythique ? Pas du tout, toutes les bonnes librairies dans le monde font cela, et rares sont celles qui sont qualifiées de mythiques. 

Et la librairie Parenthèses ? Ah, elle, est mythique et bien plus. D’abord, elle se trouve au bout du monde, à Hong Kong, la cité mythique par excellence. D’entendre seulement son nom, on se sent frémir de curiosité et de mystère.

En plus, chose unique, elle est, ou doit être la seule librairie au monde à se situer dans un appartement, on y accède en prenant l’ascenseur, comme si on allait rendre visite à des parents, à des amis, ou un amant ou une amante. Ici, on est à l’étroit, ce qui offre une belle intimité pour chiner (on est en Chine), fouiller les étagères, où on trouve ce qu’il y a de mieux en matière d’édition.

Parenthèses, CC BY SA 2.0

En plus, périodiquement, la librairie organise des débats littéraires avec des auteurs de grand renom et des publics super intéressés. On est serrés comme des sardines, pris entre les bacs de livres, ce qui renforce l’intimité des lieux et la communion entre l’auteur et le public. On dirait qu’on se fait des confidences, qu’on échange des secrets d’État. On s’attend à ce que d’un moment à l’autre débarque la Police du Roy pour embarquer les comploteurs et les conduire au stade où ils seront triés et fusillés ! 

Ce n’est pas tout, il y a Madeline Progin et Emmanuelle Le Moing, les maîtresses des lieux. On ne le remarque pas tout de suite, mais elles ont une baguette magique cachée dans la manche qui leur permet de tout réussir du premier coup et de créer autour de ces débats une atmosphère magique.

Ce que je dis est vrai, je suis allé dans cette librairie, j’y ai fait un débat fabuleux avec un public passionné et passionnant, je témoigne donc en connaissance de cause. 

Si un jour vous allez à Hong-Kong, montez voir cette librairie. Voici son adresse, vous ne le regretterez pas, vous saurez ce qu’est une librairie mythique... »

Comment établissez-vous votre sélection d’ouvrages mis en avant dans la librairie ?

Madeline Progin : S’agissant des choix de nos achats, ils correspondent à la vie courante et donc à la réalité que vivent les citoyens de la communauté francophone avant tout. Ils sont entrepreneurs, banquiers, commerçants, bistrotiers, vendeurs de vins, de services, en grande majorité jeunes, dynamiques, voyagent beaucoup en Chine, et en Asie en général. Beaucoup vivent en famille, ont des enfants en bas âge.

Les livres pour la jeunesse, et les bandes dessinées ont donc énormément de succès ; nos rayons Extrême-Orient regorgent de littératures chinoises et asiatiques en général, bien sûr version française ; les rayons cuisine et pâtisserie marchent très bien et attirent également les Chefs de Hongkong ; les poches, les polars et les nouveautés suivent l’actualité littéraire, les guides de voyages de la zone Asie se vendent très bien, bref il faut avoir de tout, tout savoir sur tout, et se renouveler sans cesse, c’est le challenge de tout libraire.

Nous avons bien sûr, un rayon complet et une grande table FLE pour nos clients Hongkongais apprenant le français et nous servons les départements FLE des écoles et universités de Hongkong.

Quelles sont vos relations avec les diffuseurs/distributeurs ?

Madeline Progin : Nos relations avec les distributeurs sont excellentes parce que nous travaillons directement avec eux sans autres intermédiaires hors de la France.

Cependant nos comptes libraires sont ouverts chez les distributeurs principalement et nous n’avons pas accès directement aux éditeurs qui souvent ne nous connaissent pas, ne savent pas que depuis 30 ans nous travaillons à les faire connaître à 10 000 kilomètres de Paris. De plus nous faisons beaucoup d’efforts pour présenter une grande diversité d’éditeurs dans nos rayons et sur nos tables, les petits éditeurs sont très bien représentés à Parenthèses.

Nous organisons également nos propres livraisons via Roissy, et recevons ainsi chaque semaine une à deux livraisons de 100 à 200 kg de livres en aérien. Cette manière de travailler est indispensable, car nous gardons totalement le contrôle sur nos commandes et les frais de transport, et sommes à même de savoir où sont nos colis et nous sommes aussi rapides qu’Amazon.fr notre principal concurrent.

Parenthèses, CC BY SA 2.0

Vous êtes adhérente à l’Association internationale des libraires francophones. Que vous apporte le réseau de l’AILF ?

Madeline Progin : Le réseau AILF nous donne des nouvelles des libraires du monde, c’est rassurant et stimulant de savoir que nous ne sommes pas seuls loin de Paris à vivre de notre passion. Les rencontres AILF au Salon du livre de Paris ou celles organisées hors de France sont nécessaires et permettent de partager des problèmes parfois communs et d’essayer d’y apporter des solutions constructives.

Quel regard portez-vous sur l’industrie du livre ?

Madeline Progin : Le libraire est bout de la chaîne du livre juste avant le lecteur et elle croule un peu sous la quantité d’ouvrages publiés. Ici à Hongkong, Parenthèses n’accepte pas les offices, cela oblige les libraires à suivre les parutions et laisse la liberté du choix des ouvrages. De plus à 10 000 kilomètres de Paris, les « retours » coûtent cher en frais postaux.

C’est la diversité et la qualité de l’offre des éditeurs qui font le succès de l’industrie du livre, non la quantité qu’elle produit. Il est navrant de savoir que plus de 60 % de ce qui est publié est rapidement recyclé en pâte à papier ! C’est pourquoi le bon libraire vend mieux ce qu’il achète, faisant des choix personnels qui correspondent à son marché, et donc souvent plus judicieux que ceux des éditeurs qui publient à tout prix et font trop la promotion des « grands et populaires » et oublient les moins connus.

Les fournisseurs, tels Amazon, l’ont sans doute compris, puisqu’ils n’ont rien en stock autre que des best-sellers. Les listes des meilleures ventes sont un triste piège… Pour nous aussi…

J’ajoute que le livre en papier n’est pas prêt de disparaître puisque le livre virtuel n’a jamais existé...

Vous fêtez les 30 ans de la Librairie Parenthèses. Que de chemin parcouru, d’expériences vécues, de rencontres enrichissantes et de lecteurs reçus dans votre librairie ! Aujourd’hui, comment définiriez-vous le rôle du libraire francophone à l’étranger ?

Madeline Progin : Parenthèses a organisé pour cet anniversaire une exposition de photos magnifiques sur les murs de la galerie Latitude 22, qui nous a reçus pour une semaine. Elle racontait nos 30 ans de vie à travers une galerie de portraits d’auteurs venus présenter leur travail d’écriture, ces visages à eux seuls, donnaient déjà du sens à notre travail de libraire.

Une vie qui a évolué aussi avec les outils de communication. Nous parlons avec nos lecteurs via Facebook ou Instagram et notre site internet permet, entre autres, de gérer les commandes scolaires, nous invitons les lecteurs à partager nos coups de cœur et nos soirées dédicaces, etc.

Parenthèses, CC BY SA 2.0

Mais l’essentiel de notre quotidien reste dans l’accueil en librairie, l’écoute, le conseil, l’échange. Ici à Hongkong nous sommes en étage, chaque personne qui passe le seuil de Parenthèses est un client et 30 % de ces clients sont Hongkongais, nous sommes pour eux souvent le premier accès oral à la langue française, c’est tellement important pour eux de franchir ce seuil au propre comme au figuré.

En tant que libraire indépendant, nous n’avons, certes, pas de mission à remplir pour la France, mais cependant une vocation de défendre le français afin que nos enfants le parlent à bon escient, et le garde toujours vivant. Nous sommes un peu des passeurs de culture.

En partenariat avec l'AILF

Commenter cet article

 

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Remettre les parents au cœur de l’éducation et de la lecture

Laure Blédou est partout, sur tous les fronts pour œuvrer au rayonnement de Bayard Afrique. En un mois, la directrice éditoriale et marketing passe d’Abidjan à Dakar où je la croise. Puis, elle s’envole pour Bamako avant d’aller vers Kigali. Mais qu’est-ce qui fait tant bouger cette franco-ivoirienne à la personnalité rayonnante ? Propos recueillis par Agnès Debiage, fondatrice d’ADCF Africa.

20/03/2023, 13:16

ActuaLitté

“Rêver d’être un autre, c’est courir après une chimère”, Marc Voltenauer

Le romancier suisse le plus épris de montagnes et de tranquillité publie son dernier polar, Cendres ardentes, aux éditions Slatkine & Cie. Un ouvrage qui signe le grand retour de l'inspecteur Auer. Et pour l'occasion, son créateur s'est plié, de bonne grâce, au jeu du questionnaire de Proust. 

17/03/2023, 09:28

ActuaLitté

Le podcast Oublieuse Postérité, une autre mémoire pour la littérature

Créé en début d'année 2023, le podcast littéraire « Oublieuse Postérité » remet en lumière des œuvres - principalement des romans et récits - ainsi que des écrivains oubliés, des années 1920 au années 1970. Les épisodes se consacrent à un livre et paraissent de manière bimensuelle le 1er et 3e mercredi du mois. Exploration au cœur de « l' abîme de l'oubli ».

13/03/2023, 15:17

ActuaLitté

Urban Nomad, “une véritable révolution copernicienne à notre échelle”

Inaugurée en août 2022, la collection Urban Nomad chez Urban Comics (Média Participations), incarne la proposition de la maison pour des titres plus accessibles, notamment au niveau tarifaire. François Hercouët, directeur éditorial d'Urban Comics, revient pour nous sur les motivations et la mise en œuvre de cette offre particulière au sein du catalogue.

13/03/2023, 11:50

ActuaLitté

Précipice de Céline Denjean : la jeunesse est un brasier

Prix polar au festival de Cognac 2018, Céline Denjean publie son 7e roman, Précipice, chez Michel Lafon sa nouvelle maison d’édition. Louise, Violaine et Thierry reprennent du service pour la seconde fois après Matrices (Marabout, 2022) et son enfer des usines à bébés. Cette fois, ce n’est pas Souviens toi l’été dernier, mais les réminiscences d'une époque vieille de 20 ans. 

08/03/2023, 17:50

ActuaLitté

Jacques Lucchesi : "Tout cela participe de la connaissance de soi"

Journaliste, essayiste, le Marseillais Jacques Lucchesi est entré en littérature par la poésie. En témoigne le catalogue du Port d’Attache, sa maison d’édition associative fondée en 2006. En témoignent également ses nombreux recueils, et notamment Choses vécues, paru en 2022 chez Sinope. Peut-on, ici, toutefois, parler de poésie ? Entretien réalisé par Étienne Ruhaud.

08/03/2023, 14:25

ActuaLitté

Aurélien Bellanger : Walter Benjamin c’est moi (et le XXe siècle)  

Walter Benjamin ce grand méconnu. Aurélien Bellanger le prouve avec son roman au titre évocateur, Le vingtième siècle. Une pensée et des textes souvent posthumes, fragmentaires comme le dernier ouvrage de l’auteur du Grand Paris. L’écrivain radicalise ici son approche et taille dans les intrigues sentimentales pour se concentrer sur ce qui l’intéresse véritablement : quelle place pour une métaphysique au XXIe siècle ?

07/03/2023, 16:10

ActuaLitté

“La mission des BücherFrauen est avant tout féministe”

L'Allemagne connaitra en mai prochain sa première Semaine du livre féministe. Derrière cet événement, l'association de travailleuses du monde du livre BücherFrauen. Charlotte Fondraz, autrice de romans historiques féministes, anthropologue et traductrice, membre du réseau professionnel et du groupe de travail consacré à cette Feministische Buchwoche, a répondu à quelques questions sur cette dernière.

06/03/2023, 16:31

ActuaLitté

Tous pour le livre s'engage à “développer petit à petit un réseau de bibliothèques”

Au Bénin, l’ONG Tous pour le livre a déjà créé 7 bibliothèques dans le département du Zou et elle se fixe comme objectif, pour 2023, de couvrir le département voisin, Les collines. 17 bénévoles autour de Chédrack Dègbé œuvrent pour que les enfants puissent se retrouver dans un lieu de lecture, ouvrir leurs horizons et améliorer leurs connaissances.

06/03/2023, 15:57

ActuaLitté

Marie-Anne Bruch : “J’ai du mal à considérer l’écriture comme une thérapie”

Série de proses courtes, publiées par Rafael de Surtis, La portée de l’ombre évoque l’enfermement psychiatrique, et s’apparente ainsi à un récit autobiographique entrecoupé de réflexions autour de la musique. Merveilleusement lisible, composé dans un style sobre et clair, l’ouvrage nous livre ainsi quelque chose d’intime, à valeur universelle. Par Étienne Ruhaud.

25/02/2023, 09:30

ActuaLitté

Changer l'Afrique en terre de lecteurs : quand la lecture devient essentielle

Après ses études, Christian Elongué fonde Muna Kalati, une association panafricaine dédiée à la production éditoriale jeunesse en Afrique, à la mise en réseau de ses professionnels, à la structuration de la filière, qui entend jouer un rôle impactant pour l’avenir de la lecture sur le continent et au-delà. Propos recueillis par Agnès Debiage, créatrice de ADCF Consulting.

22/02/2023, 18:05

ActuaLitté

Alexis Denuy : “Je suis une voix du pays de la liberté”

Originaire de Seine–Saint-Denis, petit-neveu de l’historien Camille Jullian, Alexis Denuy est à la fois performeur, vociférateur, plasticien, commissaire d’expositions et surtout écrivain. L’homme, qui a fondé en 2017 le collectif « NAO » avec Catherine Poulain, propose ici un livre singulier, déroutant, hybride. Déroulant une série de textes en prose conçus pour être dits, déclamés, criés en pleine rue, le jeune homme retrouve ici le chemin de la révolte, à mi-chemin entre le théâtre, la poésie, et le récit. Propos recueillis par Étienne Ruhaud.

15/02/2023, 12:33

ActuaLitté

Après l'application, un concours d'écriture et une IA pour Sharebooks

Depuis le 3 janvier, l’application Sharebooks propose aux particuliers comme aux établissements scolaires d’acheter, de vendre ou de louer des livres « dans un rayon de 25 km ». Pour ActuaLitté, le fondateur Maxime Raillot revient sur son modèle économique et les projets de la startup normande. Parmi eux, un algorithme, et une IA, capable de prévoir les ventes d’ouvrages.

10/02/2023, 09:04

ActuaLitté

La Foire du Livre de Londres, “pièce maîtresse” du secteur de l'édition

LBF23 - En 2023, pour la première fois, Gareth Rapley exercera ses fonctions de directeur de la Foire du Livre de Londres. Le retour à la normale de l'événement acté, après les années de pandémie, il souhaite entretenir la réputation internationale de la foire dans le secteur de l'édition, en y conviant par ailleurs toutes les facettes de la création culturelle.

06/02/2023, 10:09

ActuaLitté

“Rien de plus important que de se nourrir des fictions des autres”

Politiquement engagée, féministe, Laurence Biava est aussi et peut-être d’abord essayiste et romancière, comme en témoigne une production variée, abondante, et originale. Née en 1964, chroniqueuse pour divers médias (dont ActuaLitté), coach littéraire, animatrice d’ateliers d’écriture, Laurence Biava a notamment créé le prix Rive gauche à Paris en 2011. Par Étienne Ruhaud.

01/02/2023, 13:58

ActuaLitté

Éditions indépendantes : “Nous incarnons une mosaïque, pas un monolithe”

#AssisesEditionsIndépendantes23 – Deux journées consacrées aux éditions indépendantes — une formulation dont le pluriel évoque déjà la diversité autant que la difficile définition. Éditeur indépendant, en regard de quoi, comment et quelle identité ? Dominique Tourte, président de la Fédération qui regroupe les associations nationales d’éditeurs, ouvrira les échanges à Aix-en-Provence.

01/02/2023, 12:22

ActuaLitté

Céline Laurens : “Anoblir le quotidien, en le ré-enchantant”

ENTRETIEN – En 2021, paraissait chez Albin Michel le premier roman de Céline Laurens, Là où la Caravane passe : s'y révélait une approche entre réalisme et onirisme, à la Jean-Jacques Beineix, saluée par le prix Roger Nimier. Après le pèlerinage à Lourdes en plein air, direction le métro parisien avec Sous un ciel de faïence. Humour, drame et poésie : la romancière s’intéresse toujours à tous ces « autres », et à travers eux, poursuit sa quête du primordial.

27/01/2023, 12:57

ActuaLitté

Au Mali, les professions du livre réunies pour “décloisonner l'Afrique” 

Comment l’Afrique est racontée ? C’est l’une des idées initiales qui ont motivé Ibrahima Aya et un groupe d’auteurs maliens à lancer la Rentrée littéraire du Mali. C’était en 2008. Cette manifestation venait de naître, elle est désormais incontournable et très attendue. Propos recueillis par Agnès Debiage, créatrice de ADCF Consulting.

24/01/2023, 14:56

ActuaLitté

Comment faire de la crise en médiathèque un “apprentissage”

En tant qu'établissements recevant du public, les médiathèques peuvent devenir les lieux de conflits sociaux. Mais des crises d'autres natures les guettent aussi, qu'elles soient climatiques, politiques, budgétaires... Dans l'ouvrage Penser la médiathèque en situation de crise (Presses de l'ENSSIB), un collectif d'auteurs rend compte de l'expérience d'une crise vécue avec des usagers au sein d'une médiathèque de la banlieue parisienne. Et des instruments mobilisés pour la prendre à bras-le-corps et la résoudre.

20/01/2023, 11:28

ActuaLitté

“Aux éditeurs de savoir donner envie aux lecteurs d’aller vers leurs ouvrages”

À l’occasion de la parution prochaine de son dernier ouvrage, Modernité du livre (éditions Double ponctuation), nous avons échangé avec Olivier Bessard-Banquy, spécialiste de l’édition contemporaine et enseignant au Pôle des métiers du livre à l’université Bordeaux Montaigne. 

17/01/2023, 15:50

ActuaLitté

L'extrême droite et ses symboles, “pour conquérir le territoire de la pensée”

La montée internationale des mouvements d'extrême droite s'accorde avec une légitimation des discours racistes et fascistes. du « Grand remplacement » à la stigmatisation de certaines populations, ces discours se retrouvent dans les médias, auprès des responsables politiques et même au Parlement. Elle s'entend et elle s'observe : des symboles ou gestes symboliques se multiplient aussi dans l'espace public. Le site Indextreme recense, analyse et explique ces manifestations graphiques, pour mieux les identifier. 

11/01/2023, 16:03

ActuaLitté

Vincent Calvet : “L’origine du mal, ce sont aussi des mots”

Né en 1980 à Carcassonne, Vincent Calvet grandit à Perpignan. Titulaire d’une maîtrise de Lettres, instituteur spécialisé en région toulousaine, l’homme anime des ateliers d’écriture à destination d’élèves handicapés, tout en faisant intervenir divers auteurs. Animateur de plusieurs revues, comme le défunt Mange-Monde publié par Paul Sanda, ou Sémaphore, Vincent Calvet a en outre dirigé plusieurs anthologies. Lauréat du prix de la vocation Bleustein-Blanchet de Paris, il est l’auteur de nombreux recueils, entre autres pour la jeunesse, ainsi que de livres d’artistes. Certains de ses textes ont été traduits en russe ainsi qu’en arabe. Également plasticien, Vincent Calvet a exposé dans diverses galeries. Propos recueillis par Étienne Ruhaud. 

10/01/2023, 12:51

ActuaLitté

Patrick Grainville : "J’ai commencé par la peinture"  

Le grand lyrique devant l’éternel, Patrick Grainville, a trouvé depuis quelques romans, un sujet propice à ces fulgurations : la peinture. Falaise des fous racontait une France par l’entremise du face à face entre Claude Monet et Gustave Courbet sur les falaises d’Etretat, Les Yeux de Milos, le triomphant Picasso et le torturé Nicolas de Staël sous le soleil d’Antibes. Trio des Ardents relate cette fois-ci une soixantaine d’années par le prisme de trois artistes vibrants.

09/01/2023, 17:52

ActuaLitté

Auteure, éditrice : Lalao-Elina Razanadriaka défend la lecture à Madagascar

L’une de ses premières phrases m’intrigua « J’ai créé ma maison d’édition Mpariaka Boky, en 2020 en plein COVID-19, juste avant de prendre ma retraite. » Lalao-Elina Razanadriaka est une engagée, une volontaire. Cette Malgache, auteure et éditrice, véritable autodidacte, croit fermement en sa mission et en parle pendant des heures. Propos recueillis par Agnès Debiage, créatrice de ADCF Consulting.

05/01/2023, 12:41

ActuaLitté

“L’intelligence artificielle représente de nouvelles façons de créer”

En novembre 2022, les éditions Michel Lafon ont publié le livre Poster Girl, de Veronica Roth (trad. Alice Delarbre). Pour la couverture de ce roman, la maison a eu recours à une Intelligence artificielle — un procédé qui a provoqué de nombreuses levées de boucliers. Pour certains, la méthode révélait un mépris à l’égard des professionnels de l’illustration. Elsa Lafon, directrice générale, revient sur une polémique montée en épingle. Et qui aurait nécessité un peu plus de recul.

03/01/2023, 10:21

ActuaLitté

Muriel Barbery : "l’écriture d’un roman demande une énergie considérable"

L’auteure de L’élégance du hérisson publie le deuxième tome d’un diptyque ayant pour décor la ville de Kyoto. Elle nous a confié ses envies et ses réflexions au cours d’une rencontre à Villefranche sur Saône.

27/12/2022, 15:53

ActuaLitté

MOBiDYS : les livres adaptés pour “soutenir l’effort de lecture”

Proposer des lectures pour tous, telle est la mission fondamentale de MOBiDYS, qui apporte sa pierre à l'accès aux textes en réalisant des adaptations numériques et imprimées à destination des élèves, de l'école primaire aux lycées, atteints de troubles DYS. Anne Thay, responsable du développement et des partenariats, est revenue avec nous sur les évolutions et projets de la société nantaise.

21/12/2022, 13:39

ActuaLitté

BookBeat : “Établir un modèle équitable et transparent” pour les audiolivres

Nouvel acteur sur le marché des distributeurs de livres audio en France, BookBeat vient du Nord. Et plus précisément de la Suède, où le groupe éditorial Bonnier l'a créé en 2016. Une plateforme par les éditeurs pour les éditeurs, donc ? Nous avons posé quelques questions à Niclas Sandin, PDG de BookBeat, et William Jakoby, le responsable de l’expansion et du développement commercial.

14/12/2022, 17:06

ActuaLitté

Grégory Rateau : “Je ne conçois pas l’écriture comme une activité immobile”

Né en 1984 à Drancy, réalisateur, scénariste puis romancier, Grégory Rateau vient de publier trois recueils, chez trois éditeurs différents. Sans pour autant céder à la facilité, à la mièvrerie, le jeune auteur propose ici une poésie particulièrement lisible, limpide, éloignée de toute forme d’abstraction ou d’expérimentation sonore. Une poésie du quotidien, teintée de mélancolie, habitée par des lieux bien précis, des situations, des souvenirs… Propos recueillis par Étienne Ruhaud.

14/12/2022, 10:03

ActuaLitté

"Chez Grasset, ce sont vraiment les coups de cœur qui guident nos choix"

Nous avons rencontré Audrey Scarbel, responsable du domaine italien aux éditions Grasset, pour découvrir sa vision de la littérature italienne ainsi que les choix éditoriaux qui guident la publication des auteurs transalpins au sein de la maison. En 1982, cette même maison a publié Le nom de la rose de Umberto Eco. Quarante ans plus tard, l'ouvrage est republié dans une édition augmentée avec un habillage graphique renouvelé.

06/12/2022, 12:45

ActuaLitté

Jérémie Guez : “Je n'ai jamais eu ce dilemme entre littérature et cinéma”

Auteur de plusieurs ouvrages publiés aux éditions La Tengo et 10/18, Jérémie Guez est aussi un cinéaste dont le style s'affirme rapidement. Kanun, la loi du sang, en salles le 7 décembre prochain, constitue une nouvelle occasion de s'en apercevoir, après Bluebird (2018), Sons of Philadelphia (2020) et la mini-série, BRI (2022).

02/12/2022, 10:01

ActuaLitté

“J’écris pour aller chercher cet enfant abandonné voilà longtemps”

À paraître le 25 novembre 2022, Monstrueuse féérie est ce récit de fin d’année de Laurent Pépin où se côtoient à la fois enchantement et tragédie, férocité et poésie, entraînant le lecteur dans un vertige monstrueux — monstrueusement attachant. Entretien avec Laurent Pépin ; chronique d’un écrivain parti à la recherche de l’enfant, de l’adolescent meurtri abandonné sur le bord de la route, il y a bien longtemps… Propos recueillis par Guylian Dai. 

22/11/2022, 09:00

ActuaLitté

Nicolas Feuz : “Je n’ai jamais rêvé d’être quelqu’un d’autre… sauf peut-être Dark Vador !”

Ce 10 novembre, Nicolas Feuz publie Les larmes du lagon, aux éditions Slatkine & Cie. Un polar qui nous entraîne en Polynésie française, où la tranquillité du motu de Bora Bora est perturbée par la découverte d’un corps. Ce nouveau roman nous offre l’occasion d’en apprendre plus sur l’écrivain, dans un questionnaire de Proust revu, corrigé et bien soigné !

18/11/2022, 10:59

ActuaLitté

“Tous les usages possibles d’une bibliothèque sont à préserver”

Stéphanie Khoury, bibliothécaire, et Maël Rannou, ancien directeur de bibliothèques, auteur et critique de bande dessinée, s'interrogent dans un court ouvrage, didactique et synthétique, sur les missions et les enjeux des établissements de lecture publique. Les bibliothèques de proximité (Presses universitaires Blaise Pascal) évoque également ces usages créés par les citoyens, avec la complicité ou à l'insu des bibliothécaires et des pouvoirs publics eux-mêmes.

14/11/2022, 11:37

ActuaLitté

Jón Kalman Stefánsson : “Je veux saisir l'univers dans mes écrits”

LECFestival22- Jón Kalman Stefánsson est le lauréat 2022 du Prix Jean Monnet de Lectures Européeennes pour Ton absence n’est que ténèbres, traduit par Éric Boury. Son 13e opus, publié chez Grasset, avait déjà remporté le Prix du livre étranger. L’islandais est tout à la fois romancier, poète, mais également traducteur. Nous lui avons posé quelques questions.

10/11/2022, 17:16

ActuaLitté

Galien Sarde : “C’est après l’écoute d’images oniriques que la dystopie a surgi”

Surprenant premier roman : enfermés dans un monde souterrain surveillés par une mystérieuse milice, plusieurs hommes et femmes parviennent à s’échapper, et sillonnent le désert à bord d’une jeep. Apocalyptique, effrayant, le livre se situe à mi-chemin entre le roman de science-fiction et le récit poétique. Galien Sarde, quarante-six ans, agrégé ès lettres, y déploie une langue riche, en une sorte de lyrisme sombre, sinon apocalyptique. Deuxième ouvrage publié par Fables fertiles, la toute jeune maison de Guylian Dai, Échec, et Mat, loin des grosses machines littéraires et des prix de la rentrée, tranche par son originalité, sa force onirique. Propos recueillis par Étienne Ruhaud.

10/11/2022, 11:36

Autres articles de la rubrique À la loupe

ActuaLitté

La lecture en prison, ou l’évasion à voix haute

#Lectureetlittoral - L’homme est âgé, petit, le cheveu rare et gras, gris, tiré en arrière sur un crâne à la peau tavelée. Fragile d’aspect et de constitution, il a ce regard apeuré, légèrement circulaire, de celui, habitué aux moqueries, qui redoute de prendre la parole en public mais qui ne peut s'empêcher de le faire. Un cheveu s’est glissé sur sa langue. (Note de l’auteur : les noms de famille et les prénoms ont été modifiés.)

21/03/2023, 11:04

ActuaLitté

Écrire un livre ou la fabrique de la pauvreté

#DemainLeLivre – Découvrir l’industrie et ses métiers — la chaîne du livre, selon l’expression consacrée —, voilà le lot des étudiants de Master 1 en apprentissage. À travers la formation Commercialisation du livre, les voici engagés dans l’édition. Au fil de billets d’humeur, ActuaLitté propose des témoignages de celles et ceux qui seront les professionnels de demain.

18/03/2023, 09:43

ActuaLitté

Transmettre et renouveler : la pérennité des maisons d'édition et librairies

Étienne Galliand, responsable des éditions Double ponctuation et membre du Comité éditorial de la revue Bibliodiversité (France), présente le prochain numéro de cette dernière. Transmissions et renouvellement : Comment pérenniser les entreprises du livre ? sera publié le 23 mars en tirage limité.

 

17/03/2023, 14:21

ActuaLitté

“Au fond, qu’importe le support, pourvu qu’on ait le texte”

#DemainLeLivre – Découvrir l’industrie et ses métiers — la chaîne du livre, selon l’expression consacrée —, voilà le lot des étudiants de Master 1 en apprentissage. À travers la formation Commercialisation du livre, les voici engagés dans l’édition. Au fil de billets d’humeur, ActuaLitté propose des témoignages de celles et ceux qui seront les professionnels de demain.

17/03/2023, 11:49

ActuaLitté

Que fera la France pour défendre la liberté d'expression en Hongrie ?

La Hongrie de Viktor Orbán censure et, parmi ses cibles, vise les libertés d'expression et de publication, les droits des enfants ainsi que ceux de la communauté LGBTQIA+ dans son ensemble. En juin 2021, le pays se dote d'une loi pour lutter contre « la propagande LGBT », une législation homophobe aux effets délétères sur la diversité éditoriale et la liberté d'expression. La Commission européenne a ouvert une procédure contre la Hongrie. Plusieurs organisation réclament dans un courrier reproduit ci-dessous, qu'elle soit soutenue par la France.

14/03/2023, 11:43

ActuaLitté

Avant Le Havre, s’effondrent les falaises… 

#Lectureetlittoral - Le lecteur itinérant Marc Roger poursuit son projet baptisé "A la limite". Cette fois-ci son périple l'amène du pont de Normandie à Ouistreham. L'occasion de faire à nouveau de belles rencontres, parfois imprévues, et de s'attarder sur l'engagement de Paul Watson et l'œuvre de Marguerite Duras.

09/03/2023, 10:57

ActuaLitté

Liberté, de la valeur républicaine au poème d'Éluard...

#Politeia23 – Politeïa, ou comment donner toute leur place aux idées ? Du 16 au 19 mars, à Thionville, se tiendra la première édition de cet événement, consacré « à la pensée ». Pascal Didier, président de l’association Des Mots & Débats, qui coordonne le festival, prend ici la parole.

08/03/2023, 14:50

ActuaLitté

Être éditeur belge en 2023 : quelles perspectives ?

Pour garantir leur équilibre économique et leur pérennité, les éditeurs belges doivent se déployer hors de leur territoire. Il est rare en effet que des éditeurs parviennent à vivre sans exporter leurs ouvrages. Quelques exceptions existent. Elles sont généralement liées à une distribution qui fonctionne en circuit fermé : l’édition scolaire, par exemple, est intrinsèquement liée à la spécificité du réseau et des programmes en Fédération Wallonie-Bruxelles.  

07/03/2023, 09:36

ActuaLitté

Honorer Amazon, “une offense à notre travail et à nos engagements”

Le 16 février dernier, le président de la République recevait à l'Élysée un certain Jeff Bezos, fondateur de la multinationale américaine Amazon. Parmi les invités, au moins une autre grande fortune, dont Bernard Arnault. Une petite fête de la classe dominante ? Pas seulement : le Syndicat de la librairie française, par un courrier de sa présidente, dénonce « une offense » faite au travail et à l'engagement des libraires.

06/03/2023, 16:17

ActuaLitté

Étretat, ses galets, ses falaises aussi mythiques que mortelles

#LectureetLittoral – Douze degrés s’affichent sur mon application Météo France. J’ai l’impression d’être parti documenter une catastrophe. Nous sommes mi-février, la terre est sèche. Pas une goutte d’eau depuis des semaines. Certes, les chemins sont agréables, le pied y glisse moins, mais attention quand on descend dans les valleuses, la pente est raide. Par Marc Roger.

26/02/2023, 18:13

ActuaLitté

Les mots et les livres, par-delà les territoires

#LectureetLittoral – Lecteur itinérant, Marc Roger parcourra 5000 km à pied sur les bord de l’Atlantique, ne marquant de pauses que pour lire… ou ramasser des déchets. Ce voyage d'une année, de ville portuaire en ville portuaire, évoquera le monde marin et balnéaire, ses richesses, ses beautés et ses périls, ses enjeux écologiques, économiques, culturels et touristiques.

22/02/2023, 16:44

ActuaLitté

Réforme des retraites : “Souvenons-nous du rôle social de la librairie”

« Et si nous prenions part au débat sur les retraites ? Et si notre actualité professionnelle était aussi celle du pays ? » Alors que le pays vit au rythme des grèves et des préavis, Éric Dumas, de la librairie Lettres Vives (Tarascon) propose aux librairies de prendre part à la discussion. 

14/02/2023, 11:17

ActuaLitté

Éric-Emmanuel Schmitt : “La culture supprime la distance avec autrui”

2020, en pleine période de crise du Covid, la culture a enfin été décrétée comme « non essentielle ». Ces deux mots ont mis la littérature, la peinture, le théâtre, la photo, la musique, le cinéma, tout ce qui a construit notre société au rang d’anecdotique. Il était temps.

13/02/2023, 10:18

ActuaLitté

Quand le texte doit, physiquement, toucher la peau...

#LectureetLittoral – Mille fois j’ai regardé la carte papier Top 25 IGN, ainsi que sa jumelle sur internet, me demandant comment m’extraire à pied de l’immense port industriel de la ville de Dunkerque. Par Marc Roger.

11/02/2023, 09:14

ActuaLitté

Label Emmaüs milite pour sauver les “livres morts-nés”

« On les appelle les livres mort-nés : entre 140 et 145 millions de livres, fraîchement édités, sont pilonnés en France par an, soit 1/4 de la production littéraire. Ou encore 700.000 à 1 million d'arbres », indique Maud Sarda, co-fondatrice et directrice de Label Emmaüs. Cette marketplace solidaire se présente comme une alternative aux vendeurs et sites marchands classiques.

08/02/2023, 18:11

ActuaLitté

L'heure du conte en bibliothèque : les Drag Queens ont toutes leur place

Lutter contre les discriminations, promouvoir l’acceptation de soi et de l’autre, tel sont les missions des lectures animées par des drag queens. Plusieurs bibliothèques en France, dont celle de Lamballe et de Toulouse, ont fait face à une vague de critiques et de pressions politique contre ces démarches.

07/02/2023, 10:59

ActuaLitté

“La musique est le meilleur des antidotes”

#LECFestival22 – Nuno Gomes Garcia, auteur de La Domestication (trad. Clara Domingues chez IXe Editions), aura bénéficié d'une résidence d'écriture à Cognac du 24 octobre au 20 novembre 2022. Au terme de cette expérience, il délivre un texte proposé par le Festival des Littératures européennes de Cognac. 

07/02/2023, 09:50

ActuaLitté

Pourquoi devient-on éditeur indépendant ? Portraits

#AssisesEditionsIndépendantes23 – Éditeur, un métier de création, ou au moins de contribution à la création, on en comprendra l’attrait. Il y a les grandes structures, appuyées sur une histoire plus ou moins longue, qui est aussi celle des concentrations, et des aventures individuelles ou en petit comité. Ces dernières sont portées par des passionnés, entre succès, force de conviction et manque, parfois, de culture d’entreprise. Alors, pourquoi devient-on éditeur indépendant ?

06/02/2023, 16:27

ActuaLitté

Pınar Selek, 25 ans d'“acharnement politico-judiciaire du pouvoir turc”

L'autrice et sociologue Pınar Selek est considérée par la justice turque comme une terroriste. Si elle se trouve accusée d'attentats et frappée par un mandat d'arrêt international, c'est surtout en raison de ses enquêtes, qui gênent considérablement l'État turc. Un texte de la Ligue des Droits de l'Homme et de l’Assemblée citoyenne des originaires de Turquie, signé par plusieurs organisations, invite à la mobilisation et au soutien de Pınar Selek, avec un rassemblement le 29 mars 2023.

06/02/2023, 11:36

ActuaLitté

Une Fédération des éditeurs indépendants : “J’en ai eu les larmes aux yeux”

#AssisesEditionsIndépendantes23 – La notion d’édition indépendante, qui s’est imposée dans le vocabulaire du monde du livre, se rapporte aux structures ne relevant pas d’un grand groupe. Mais encore ? Qu’est-ce qui lie Actes Sud, 9e maison française en termes de taille, et un humble éditeur de Colmar ? C’est pourquoi, à l’occasion des 1ères assises de l’édition indépendante, nous sommes allés interroger ces acteurs qui font vivre cette fameuse « bibliodiversité », et leur demander : qu’est-ce que signifie pour vous, « être indépendant » ?

03/02/2023, 09:54

ActuaLitté

Une année de lecture, en bordure d'océan : “Le voyage, enfin, commence”

#LectureetLittoral – Oubliée, la tempête Gérard, le soleil est glorieux, la grande plaine horticole de Bray-Dunes étincelle de givre. De la route de Furnes où circule le bus direction la frontière, l’on peut voir le maillage serré des canaux du polder. Les fortes pluies des derniers jours ont inondé les champs. L’eau stagne en de petits étangs d’argent où les mouettes profitent du calme. Par Marc Roger.

02/02/2023, 15:32

ActuaLitté

“Éradication linguistique” ? Langue française contre idéologie anglo-saxonne

« La langue française est sacrifiée en ce moment sur l’autel d’une “anglolâtrie” qui ne fait que croître tous azimuts et qui pervertit même l’esprit le plus réfractaire à tout endoctrinement. » Le propos est virulent, la situation en deviendrait critique. Défense et illustration de la langue française, nous revoilà ? Par Philippe Carron.

02/02/2023, 13:03

ActuaLitté

Il fit entrer la photo contemporaine à la BnF : hommage à Jean-Claude Lemagny

Ancien conservateur général du département des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France, le conservateur Jean-Claude Lemagny est décédé le 17 janvier 2023. L'établissement public patrimonial salue cette figure qui a marqué sa politique et ses collections par une attention inédite portée à la photographie contemporaine.

02/02/2023, 09:15

ActuaLitté

“J’ai redonné une voix à cette femme, réduite au silence”

« C’est tellement juste que ce doit être vécu. » Il n’y a rien qui m’énerve plus que cette phrase prononcée à propos de mes deux premiers romans. Eh bien non, si une scène est juste, c’est parce que j’ai fait mon job d’écrivain : rendre présents mes personnages, donner un décor à voir, à sentir, à toucher. Par Stéphanie Dupays.

01/02/2023, 11:41

ActuaLitté

Serge Gainsbourg : portrait d'un esthète aux airs de pochtron  

Ronsard 59, Le sonnet d’Arvers, Victor Hugo, Baudelaire, Musset, Nabokov… L’immense œuvre, en quantité, mais aussi en qualité, de Serge Gainsbourg, est nourrie de lectures ressassées. Gainsbourg en quête du mot exact, voilà ce que met en scène une exposition de la Bibliothèque publique d’information (BPI) depuis le 25 janvier, jusqu’au 8 mai. 

30/01/2023, 14:40

ActuaLitté

Omar Sy et les Tirailleurs, ”loin de l'image assez floue, et caricaturale“

Film de Mathieu Vadepied avec Omar Sy sorti début janvier, Tirailleurs revient sur une douloureuse époque. En pleine Première Guerre mondiale, des forces armées issues des colonies françaises grossissent les rangs. Combattre les troupes allemandes, dans les tranchées : la Der des Ders ne nous a-t-elle pas tout dit ? Par Jean-Baptiste Dufour.

28/01/2023, 11:35

ActuaLitté

L’Attaque des Titans : mise en lumière d’une œuvre colossale  

#FIBD23 – Du 25 au 29 janvier se tient, à l’Alpha Médiathèque d’Angoulême, une exposition consacrée à l’œuvre maîtresse de Hajime Isayama, L’Attaque des Titans : De l’ombre à la lumière. Accompagnée de la venue de l’auteur dans l’Hexagone, il s’agit également de la première fois que ses planches sont exposées hors d’Asie. L’occasion d’explorer toute l’évolution graphique et l’émotion qui se dégage des dessins du maître des géants tétanisants.

26/01/2023, 16:52

ActuaLitté

L'ANEL entend accroître la compétitivité des maisons d'édition

Dans le cadre des consultations prébudgétaires 2023, l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) interpelle le gouvernement du Québec, et demande une bonification et une simplification du crédit d’impôt pour l’édition de livres, dans un mémoire présenté au ministère des Finances.

19/01/2023, 17:27

ActuaLitté

Dans les bourrasques de la tempête Gérard

#LectureetLittoral – Du 21 janvier 2023 au 16 décembre 2023, Marc Roger, lecteur public, avancera livres en main, sur les côtes atlantiques. 5000 km de marche à pied et à chaque arrêt, des lectures. ActuaLitté aura le plaisir d'accompagner et suivre cette route en caravelle médiatique d'un tour de France insolite. À quelques heures du départ, voici un ultime texte, liminaire à son départ, que Marc Roger nous propose.

19/01/2023, 10:47

ActuaLitté

Voyage à Auschwitz avec "la petite fille qui ne savait pas haïr"

Depuis 19 ans, le Consistoire central israélite de France organise un voyage à Auschwitz, car « la mémoire de ce crime sans nom ne peut, ne doit, être effacée » dans un contexte de hausse de l’antisémitisme. Pour cette édition 2022, sont conviés par le grand-rabbin de France, une survivante de la Shoah, des collégiens et lycéens, des religieux, des politiques, des directrices de maison d’édition et donc... ActuaLitté.

18/01/2023, 18:14

ActuaLitté

Moi je lis de la merde, et je vous emmerde

On connaît la chanson, ses paroles et son refrain : ne pas juger un livre sur sa couverture, ouvrir avant de critiquer (si seulement…), attention aux préjugés, etc. Quand le monde moderne pousse à sortir de sa « zone de confort », voire de se « mettre en danger », pour le lecteur, qu’est-ce à dire ? Passer de Paul Valéry à Thomas Piketty ? Peut-être bien… mais pas seulement. 

13/01/2023, 18:09

ActuaLitté

“Selon que vous serez puissant ou misérable” : l'art subtil des lois adoptées

Des sénateurs ont récemment cherché à introduire un cavalier législatif dans la loi DADUE, qui aurait conduit à une modification du Code de la Propriété Intellectuelle. Jugé irrecevable, car contraire à la Constitution, l'amendement n'aura donc pas été discuté en séance. Pour Katerine Louineau, représentante du CAAP (Comité Pluridisciplinaire des Artistes-Auteurs·trices), voilà qui interroge : certains cavaliers tiendraient mieux sur leur selle que d'autres ?

11/01/2023, 14:33

ActuaLitté

“L’appel au SAMU s’impose comme un dernier recours”

Maud Santini publiera en février aux éditions Globe un récit résultat d'une année passée en immersion avec le SAMU de Paris. Son livre est une plongée au coeur de la médecine d'urgence, du côté des centres d'appel d'un côté, et des interventions de l'autre. Anthropologue, elle travaille depuis longtemps sur la notion de déplacement, comment le déplacement modifie les rapports entre personnes, objets, et pas seulement changement de lieu. 

11/01/2023, 13:28

ActuaLitté

150e anniversaire de la naissance de Colette : rendez-vous avec l'Histoire

Les éditions des femmes -Antoinette Fouque , « militantes de l’écriture et de la cause des femmes », et Colette, femme indépendante, grande écrivaine aimée d’un immense public, avaient un rendez-vous nécessaire, au-delà du temps qui passe. De nombreuses publications, choisies dans une œuvre féconde, en attestent. Par Catherine Guyot.

10/01/2023, 15:18

ActuaLitté

L'historien Benjamin Stora victime d'un “antisémitisme insupportable”

Certains y lisent une nouvelle preuve de ce que l’Aglérie se replie sur elle-même, mais d’aucuns constatent surtout l’agressivité et la violence du propos. L’universitaire Benjamin Stora, qui enseigne l’histoire du Maghreb contemporain, est pris à partie dans un média algérien. Et ce, alors que les journaux indépendants endurent de virulentes attaques.

07/01/2023, 12:57

ActuaLitté

Angoulême : et si l'on parlait de Prévention des Violences sur les enfants ?

FIBD23 - Arnaud Gallais multiplie les appels, alors que s’approche le festival de la bande dessinée d’Angoulême. Dans une lettre ouverte, le cofondateur de Be Brave France et du collectif Prévenir et Protéger revient sur la programmation de l’événement. Alors que le Parquet de Nanterre vient d’ouvrir une enquête, Arnaud Gallais propose de profiter de l’occasion pour sensibiliser le plus grand nombre.

06/01/2023, 18:14