#Librairie

Un livre autopublié sur Amazon sélectionné pour le Prix Renaudot

Dans la routine des prix littéraires de la rentrée, le Renaudot réservait une petite surprise au sein de sa liste : le livre de Marco Koskas, auteur franco-israélien de plusieurs ouvrages. Son dernier livre, Bande de Français, a été sélectionné parmi les 17 romans élus, avec un nom d'éditeur un peu particulier, Galligrassud. Une contraction de noms de maisons d'édition qui cache un ouvrage autopublié grâce au service... d'Amazon.

Le 05/09/2018 à 10:18 par Antoine Oury

20 Réactions |

Publié le :

05/09/2018 à 10:18

Antoine Oury

20

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté

Très clairement, une frontière vient d'être franchie par le service d'autopublication d'Amazon, CreateSpace. Pour rappel, le libraire en ligne a mis en place il y a quelques années déjà un service permettant aux auteurs de publier directement leurs ouvrages dans sa boutique en ligne, en échange d'un pourcentage sur les ventes assez conséquent — plus de 50 % du prix de vente du livre.

L'édition traditionnelle — comprendre, à compte d'éditeur — n'a pas vu cette proposition d'un bon œil, tout en y voyant un simple succédané pour les livres rejetés par le système éditorial. L'autopublication, ou autoédition, ne représente pas une menace pour le métier, car il s'agit de deux systèmes différents, assuraient les professionnels.

Ce raisonnement vient de prendre un sérieux coup avec l'apparition d'un ouvrage autopublié dans la liste du Renaudot : on ne rappellera pas la valeur symbolique des sélections des prix littéraires, qui adoubent les éditeurs qui comptent dans le petit milieu germanopratin. D'ailleurs, Marco Koskas et Patrick Besson, le juré qui a visiblement soutenu le livre, selon l'AFP, s'en amusent : Galligrassud rassemble Gallimard, Grasset et Actes Sud, trois maisons habituées des prix.

Marco Koskas a connu le système de l'édition traditionnelle : Bande de Français est son 16e livre, depuis Balace Bounel en 1979, chez Ramsay, alors salué par le Prix du Premier roman. Depuis, il a publié des livres chez Grasset, Calmann Lévy, Lattès, Robert Laffont ou encore Fayard. Autrement dit, il ne s'agit pas de n'importe quel auteur qui s'autopublierait.

D'ailleurs, le Renaudot avait déjà choisi un livre autopublié par son auteur, dès 2010 : L'Homme qui arrêta d'écrire, de Marc-Édouard Nabe, diffusé sur le site personnel de ce dernier, avait alors été défendu par des membres du jury. 

Ici aussi, c'est l'intervention de Patrick Besson qui a sans aucun doute pesé dans la présence du livre : dans Le Point du 16 août dernier, Besson a consacré une page au roman, qu'il a apprécié : il le qualifie de « récit alerte, violent, désordonné, où on entend cette musique de plus en plus rare dans la littérature contemporaine étouffée : la respiration de l'auteur ».

La grande nouveauté, en 2018, c'est la présence d'un livre publié par Amazon, société honnie par une partie du monde du livre — les libraires — et avec laquelle les éditeurs entretiennent une relation difficile, entre nécessité de sa puissance de vente et crainte du monopole.

À voir si le souffle du roman et de son auteur sera suffisant pour perdurer dans les prochaines sélections du Prix Renaudot, malgré la pression du milieu de l'édition...

mise à jour : 

20 Commentaires

 

Aurelyblabla

05/09/2018 à 16:23

:gulp:

Thierry Libraire

06/09/2018 à 07:53

Désolant -Lamentable pour ma part ce livre quelque soit sa durée de vie ne sera jamais vendu dans ma librairie. Nous allons je pense connaitre un mouvement de refus comme pour le livre "pschitt" d' Aphatie qui n'a même pas attentu 1 an pour passer en poche. Je propose même un boycott des auteurs membres du jury .Trop c'est trop

Élodie Torrente

06/09/2018 à 08:52

Bonjour,

Je suis bien d’accord avec vous cher Thierry Libraire. Où va-t-on ? De qui se moque-t-on ? Dans le même temps, quand je vois les difficultés rencontrées par mon éditrice pour diffuser mon premier roman qui semble pourtant avoir la côte de la part des lecteurs et des rares libraires qui ont pris le temps de le lire, je me dis que ce petit monde germanopratin n’est pas près tout comme le copinage de s’éteindre. Hélas !
Quant à Amazon, il faudra certainement attendre que toutes les librairies et notamment les niveaux 1 ferment pour que ce monde de l’édition (auteurs compris) et lecteurs comprennent le mal qu’il nous fait.
Bonne rentrée littéraire à vous.

Sébastien

06/09/2018 à 11:33

"pour ma part ce livre quelque soit sa durée de vie ne sera jamais vendu dans ma librairie" c'est grâce à ce type de raisonnement qu'Amazon aura la peau des libraires...

Richard

06/09/2018 à 08:38

Ce serait comique que le Renaudot ne puisse pas être acheté par le pass Culture (l'autoédition, qui plus est venant d'Amazon, étant honnie par celui-ci) et que l'on ne le trouve pas en librairie (cf Thierry).

Ah, il est loin le temps où l'on jugeait un livre à son contenu ...

Marie

06/09/2018 à 09:33

Votre message est tellement absurde ! Que faites-vous si ce n'est NE PAS juger ce livre à son contenu ? Vous vous limitez à son mode d'édition pour le rejeter. Dommage pour vous !

Richard

06/09/2018 à 09:46

Je crois que vous m'avez mal compris. Celui qui rejette le livre à cause de son mode d'édition, c'est Thierry le libraire.
Moi, je constate qu'un potentiel futur Prix Renaudot ne rentre pas dans le cadre défini par le Pass Culture (puisqu'autoédité via la Plateforme Amazon) et que, toujours hypothètiquement, on ne pourra pas le trouver en librairie non plus.

Et tout cela à cause de son mode d'édition justement.

Lecteur Glouton

06/09/2018 à 11:47

Manifestement vous n'avez pas lu ce livre, qui a fait l'objet d'une critique enthousiaste de Patrick Besson dans Le Point. Seulement, c'est aussi un livre qui a été semble-t-il rejeté pour d'obscures raisons par tous les éditeurs. Or Koskas est un écrivain moult fois confirmé, et primé, auteur de 15 ou 16 livres. Aurait-il dû accepter l'ahurissante décision des éditeurs de ne pas le publier? On voit bien aux réactions corporatistes des deux libraires que, ce qui compte à leurs yeux, ce sont les prés carrés et les avantages acquis de leur profession; pas la litterature.

elodie torrente

06/09/2018 à 12:24

Sébastien, erreur, c'est grâce (ou plutôt à cause) des acheteurs qu'Amazon aura la peau des libraires...

Richard

06/09/2018 à 14:08

"C'est à cause des gens qui achétent des livres qu'Amazon aura la peau des libraires".
Bien bien : heureusement que beaucoup de gens n'achétent pas de livres, ça leur évitera de passer pour des suppots d'Amazon #grr

Pas sûr que s'attaquer aux lecteurs qui paient leur livre soient vraiment une solution d'avenir. Rappelez vous l'industrie du disque, le piratage, toussa ...

Dulac / Simon

06/09/2018 à 14:02

Il me semble que toutes ces peurs se nourrissent des difficultés du système de l'édition traditionnelle. Il faudrait peut-être se poser des questions et revoir certaines façons de faire. L'édition est un monde très fermé où les changements sont mal vus. Amazon n'a fait que profiter de cet immobilisme pour asseoir son hégémonie. Il n'a pas rencontré la moindre résistance et règne sur la profession pour qui il est devenu un outil indispensable : les éditeurs font 15 à 25

Libraire92

06/09/2018 à 14:03

Pitoyable... Et à ceux qui nous disent que c'est notre comportement qui dirige les clients vers Amazon... Je ne crois pas non. Nous n'allons pas nous laisser faire par ces auteurs/éditeurs qui contribuent à nous écraser, en continuant de vendre et conseiller leurs livres, c'est une blague ? Ils veulent nous faire fermer ? très bien, mais les petits auteurs, les petites perles qui ont une chance avec nous d'être découverts, conseillés, vendus, oubliez les, Amazon ne fera jamais rien pour ceux là. Ce n'est pas uniquement pour nous que c'est dramatique, il ne faut pas l'oublier.

Richard

06/09/2018 à 15:45

En tout cas, sur ce cas très précis, désolé d'insister, mais oui. Si Koskas gagne le Renaudot et que les libraires refusent de le vendre, évidemment que vous poussez vos clients vers Amazon.

Dulac/Simon

06/09/2018 à 15:22

Je ne pense pas que les libraires aient la moindre responsabilité dans cette évolution. Amazon est un mirage pour 99

F.J

06/09/2018 à 15:58

Mon Dieu, mais quelle hargne ! Je suis auteure indépendante publiée sur Amazon, avec un succès d'estime, et j'aurais bien aimé être vendue en librairie. Mais chers libraires, vous savez très bien que le monde de l'édition traditionnelle (en dehors des micro-éditeurs, qui ne sont pas une bonne option, en général) est en principe fermé aux gens qui ne sont pas connus ou ne sont pas appuyés par une personnalité. Et les libraires, dès que l'on prononce le mot "auto-édition", refusent de vendre votre livre en librairie. Quel choix reste-t-il ?

Lily

06/09/2018 à 18:21

Finalement les libraires sont furax! :coolgrin:On les comprend à moitié... Sur un plan professionnel ils défendent le Livre et c'est tout à leur honneur.
Mais que font-ils de ces ouvrages d'auteurs qui ne passeront jamais le mur des comités de lecture français sous prétexte qu'ils ne sont pas du "sérail" ou recommandés par un " réseau" ? Ont-ils songé à ce pauvre Proust, auto édité en son temps, et à bien d'autres auteurs, obligés de passer par ce mode de publication, et que le public d'hier et d'aujourd'hui apprécient ?
Ce que démontre ce Prix littéraire, ne serait-ce pas que le goût du public, justement, se tourne et
se tournera de plus en plus vers des créateurs talentueux que le petit monde infatué de l'édition française étouffe, censure et met de côté au nom du dieu Argent.

Dulac/Simon

06/09/2018 à 19:42

Bravo Lily, c'est très bien dit. Rien à ajouter si ce n'est que la mauvaise humeur des uns ou des autres n'empêchera pas la terre de tourner.
Et le monde de changer. L'autoédition représente 30

Elodie Torrente

06/09/2018 à 20:31

Oui la la, j’ai les yeux qui piquent en lisant certains commentaires.
Fustiger les lecteurs et ainsi les éloigner des auteurs, des librairies et aussi d’Amazon ? Mais il y a de moins en moins de lecteurs, cher monsieur, et de plus en plus de livres. Comment pourrait-on dans ce cas s’en prendre aux lecteurs ? Ce serait suicidaire, en effet. Pour un auteur que je suis comme pour les libraires que je défends. En revanche comprendre que le lecteur est un consommateur qui ferait mieux de devenir consomm’acteur pour que tous ces Amazon, Starbucks et autres Grands distributeurs de produits payés au plus bas prix à son producteur/créateur et revendus au prix fort au client sans passer par la case impôt (et donc sociale) afin qu’il ne se transforme pas bientôt en arroseur arrosé, serait plus réaliste.
Autre argument lu ici qui me fait mal aux yeux est celui qui annonce avec une crédulité qui confine au respect (ou à l’ignorance) que les lecteurs et les prix s’intéresseraient aux auto-édités, nous rappelant au passage le cas Proust (comme si on pouvait l’oublier, hein) sous prétexte qu’un (soi-disant) auteur d’entre eux serait cité cette année au Renaudot. Je pense qu’il faudrait apprendre à lire un article avant de le commenter. Car si je rejoins l’avis de cette personne qui dit que le petit monde de l’édition est bien fermé (et je rajouterai bien trop prolixe depuis 20 ans) cet auteur dans la liste du Renaudot n’est pas un inconnu (multi-publié avec peut-être un petit succès, il a du se dire que son pourcentage sans éditeur serait plus conséquent) et ce n’est certainement pas par hasard que le célèbre Prix germanopratin l’a choisi (je parierai qu’il est très lié à Besson). Car oui, être dans le sérail est important. C’est la morale de cet article au titre un peu racoleur (que l’on pardonne à notre super Actuallité car il faut bien attiré le lecteur) et surtout la morale de notre monde de l’edition. Mieux vaut être bien entouré avec des libraires et des éditeurs (même petit comme le mien) qui promeuvent le livre que seul sur Amazon à faire le commercial en perdant 50% sur la vente et en assumant les frais d’impression. Et je ne parle même pas de tous ces bouquins mal écrits, pas corrigés, vendus à des lecteurs qui, à un moment donné, doivent être dégoûtés d’avoir dépenser de l’argent pour rien ou pire. Je ne parle pas de tous ces livres en plus qui inondent un marché saturé ou le client est de plus en plus rare, nouvelles technologies obligent. Or donc, cet auteur déjà connu n’est pas un bon exemple et n’incarne en aucun cas la montée des auto-édités auprès des lecteurs.
Mais bon, continuez à acheter, à publier sur, à être diffusé par Amazon et donc à le soutenir avec votre argent et à le défendre.
Quand tous les commerces auront fermé, qu’il y aura un taux de chômage encore plus fort, comptez sur le géant américain pour vous faire payer très cher les frais de port (porc ? ^^) et votre auto-édition.
De mon côté, je continuerai à aller en librairie pour acheter et, chez celles qui ont pris le temps de lire mon premier roman (édité chez un micro-éditeur), malgré le nombre de livres qui s’amoncellent chaque saison dans leur boutique, de m’y rendre avec joie pour dédicacer à des lecteurs qui, comme moi, refusent de se tirer une balle dans le pied. Je continuerai à envoyer à des éditeurs. Quand on fait ce qu’il faut et que l’on persévère au nom de la belle littérature, on y parvient toujours. Même si ça prend du temps.
Enfin et je terminerai là-dessus. Si vraiment le droit des auteurs, notre avenir vous intéresse alors rejoignez la SGDL ou autre organisme tel que la SACD ou la Charte. Ce sera plus instructif et productif qu’une bataille stérile ici.

cleo

07/09/2018 à 12:46

au lieu de tergiverser là...
il est bon ou pas ce bouquin? that is the question,
essentielle, à mon humble avis ! :roll:

Démocrite

15/09/2018 à 23:06

Merci aux libraires ! Sans le battage médiatique qu’ils ont créé autour de cet ouvrage, il me serait passé inaperçu. Merci à Patrick Besson sans lequel je n’aurais pas lu cet ouvrage écrit, n’en déplaise à certains, par un vrai écrivain, ouvrage qui nous fait entrer dans un milieu et une ville... qui, apparemment, doivent gêner dans notre pauvre France d’aujourd’hui. Voilà qu’il me faut crier Vive Amazon !

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Lauréats du prix littéraire Bernard Heidsieck – Centre Pompidou 2021

Les membres du jury du prix littéraire Bernard Heidsieck – Centre Pompidou ont distingué les lauréats Nora Turato et Katalin Ladik lors de cette édition 2021. La Fondazione Bonotto a choisi de remettre sa « Mention spéciale Fondazione Bonotto » au poète et performeur portugais Fernando Aguiar. Trois récompenses ont ainsi été remises au cours de la soirée 

18/09/2021, 09:56

ActuaLitté

Prix Cabourg du roman 2021 : Adelaïde de Clermont-Tonnerre coulera des Jours heureux

Réunis au Bistrot de Paris, sous la présidence de Gérard de Cortanze, les membres du Prix Cabourg du roman ont attribué l’édition 2021 à Adelaïde de Clermont-Tonnerre pour son roman Les Jours heureux, paru aux éditions Grasset. Celui-ci sera remis à l’auteure le 23 octobre à la Villa du Temps retrouvé, lors du 33e Salon du livre de Cabourg qui aura lieu les 23 et 24 octobre.

17/09/2021, 16:34

ActuaLitté

Sélections 2021 des prix Hennessy du Journalisme littéraire et du Livre

Deux sinon rien, le prix Hennessy s’est l’an passé distingué en ajoutant une corde à son arc. Au Journalisme littéraire s’est ajouté le Livre, de quoi apporter un peu de piment dans les récompenses. Voici donc les deux sélections 2021…

17/09/2021, 14:08

ActuaLitté

Richard Rechtman reçoit le prix Paris-Liège 2021

La Ville de Liège, avec le soutien de la Ville de Paris, organise un prix littéraire, dénommé “Prix Paris – Liège”. Ce dernier récompense annuellement le meilleur essai original portant sur les sciences humaines, écrit en langue française et publié au cours de l’année qui précède celle de la remise du prix. 

16/09/2021, 18:38

ActuaLitté

16e Edition du Prix Senghor : Annie Lulu saluée pour La mer noire dans les grands lacs

« Une année est passée, et nous sommes toujours avec une “épée de Damoclès”, au-dessus de nos têtes. Le covid 19 sévit toujours, avec désormais des variants, présents et à venir qui sèment une angoisse prégnante. Mais on survivra tous, je l’espère à cette pandémie », indique Dominique Loubao, du responsable du prix.

16/09/2021, 16:40

ActuaLitté

Sélection 2021 du Prix Décembre : 10 romans sélectionnés

Lauréate du Prix Décembre en novembre 2001 – à l’époque avec une dotation de 200.000 francs, devenus 15.000 € depuis 2019 (contre 30.000 € jusqu'en 2017) –, Chloé Delaume, devenue présidente du prix, dispose de nouveaux jurés. Maxime Catroux, Claude Arnaud et Christophe Honoré ont rejoint Laure Adler, Charles Dantzig, Oriane Jeancourt-Galignani, Patricia Martin, Amélie Nothomb et Arnaud Viviant. Et la première sélection vient d'arriver.

16/09/2021, 09:24

ActuaLitté

Saehan Parc, lauréate de de la Révélation Livre Jeunesse 2021 

La Révélation Livre Jeunesse 2021 de la société d’auteurs française des arts visuels (ADAGP), en partenariat avec la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a été dévoilée : il s’agit de Saehan Parc pour Papa Ballon, paru dans le label 4048 des éditions 2024. Saehan Parc bénéficiera d’une dotation de l’ADAGP de 5000 euros et d’un portrait filmé et diffusé sur le site d’Arte. 

15/09/2021, 16:25

ActuaLitté

Seconde sélection du Prix du roman Cyber Agora 41 : 4 romans dans le cloud...

Le prix récompense chaque année une œuvre de fiction qui évoque la question du Cyber (cybersécurité, cyberculture ou culture numérique et du monde de la Toile) en langue française ou traduite en français. Une dotation de 3000 € l'accompagne. 

15/09/2021, 14:48

ActuaLitté

17 livres retenus pour le Prix du premier roman 2021 français et étranger

Le prix du premier roman est attribué chaque année à un premier roman français et un premier roman étranger. Créé en 1977, il s’est vu adjoindre en 1995 un Prix du Premier Roman étranger. Associé au restaurant La Coupole, le jury, présidé par Gérard de Cortanze,  se compose de Jean Chalon, Georges-Olivier Châteaureynaud, Annick Geille, Jean-Claude Lamy, Carole Martinez, Gilles Pudlowski, Patricia Reznikov, Joël Schmidt, Jean-Pierre Tison, Philippe Vallet, Caroline Verdu.

15/09/2021, 13:53

ActuaLitté

Renaud Ego reçoit la 21e Bourse Cioran : reflexions sur la nudité humaine

La vingt-et-unième bourse Cioran a été attribuée à Renaud Ego, pour son projet d’essai intitulé Le  plus simple appareil, qui explore le concept de nudité, propre à l’espèce humaine. En ce sens, Le  plus simple appareil est un essai sur la conception solitaire de notre espèce, la signification de cette solitude anthropologique et les moyens de la dépasser. 

15/09/2021, 10:31

ActuaLitté

Mathieu Palain, lauréat du Prix Blù Jean-Marc Roberts 2021

Le jury du prix Blù Jean-Marc Roberts 2021 s'est retrouvé comme prévu ce 14 septembre, pour désigner son élu : il s'agit, cette année, de Mathieu Palain, pour Ne t'arrête pas de courir, publié par L'Iconoclaste. Rappelons que le prix récompense un écrivain qui aura, au maximum, publié trois ouvrages de fiction.

15/09/2021, 09:48

ActuaLitté

Prix André Malraux 2021 : les sélections littérature engagée et essais sur l'art

« Un homme est la somme de ses actes, de ce qu'il fait, de ce qu'il peut faire. Rien d'autre. » Par cette phrase de Malraux, le jury du prix éponyme annonce sa première sélection. La récompense va, chaque année, à une œuvre de fiction engagée au service de la condition humaine, en français ou traduite en français, ainsi qu’à un essai sur l’art. Un hommage à l’écrivain, politique et intellectuel mort en 1976.

14/09/2021, 12:56

ActuaLitté

Prix Rive Gauche à Paris 2021 : sélections de littérature française, étrangère et revues

Le prix Rive Gauche à Paris 2021 vient de présenter sa première sélection, à travers trois catégories : romans français, étrangers et revues littéraires. Les récompenses seront remises ce 28 novembre à la Rotonde Montparnasse, et les prochaines étapes consisteront à lire et relire les œuvres. Et débattre.

13/09/2021, 16:51

ActuaLitté

La Voix des Blogs 2021 : les sélections

La Voix des Blogs annonce ses sélections pour son prix littéraire. Son jury, entièrement composé de blogueurs et blogueuses, récompensera deux auteurs de littérature jeunesse dans deux catégories : roman junior et roman ado. Chaque sélection est composée de huit romans pour seize romans sélectionnés par le jury du prix pour leur exigence, leur audace, leur énergie, ou encore leur intensité émotionnelle. 

 


 

13/09/2021, 15:02

ActuaLitté

Giulia Caminito remporte le prestigieux prix Campiello

La première place de la 59e édition du Prix Campiello revient à Giulia Caminito avec L’acqua del lago non è mai dolce, publié par Bompiani. Paolo Malaguti est arrivé deuxième. La finale a eu lieu à l’Arsenale de Venise. Créé en 1962 par les industriels de Vénétie, le prix est promu et géré par la Fondazione Il Campiello, composée des associations d’industriels de Vénétie et de leur fédération régionale.

13/09/2021, 13:57

ActuaLitté

Amélie Nothomb dans la liste du Renaudot des lycéens 2021

L’association Les Amis de Théophraste Renaudot et le Rectorat de l'académie de Poitiers organisent le Prix Renaudot des Lycéens avec différents partenaires publics et privés. Fondé en 1992, seul participait le lycée Guy Chauvet de Loudun, auquel s’est associé en 2000 le lycée professionnel Marc Godrie. Pour 2021, quinze lycées des académies de Poitiers, Limoges, Bordeaux, Orléans-Tours et Nantes ainsi que deux établissements européens, s’y ajoutent, soit près de 400 élèves.

11/09/2021, 10:51

ActuaLitté

Une première sélection du prix Renaudot annoncée sans Christine Angot

Nouvelles sélections annoncées par les jurés du prix Renaudot. Au sein des listes d’ouvrages en lice pour l’un des plus prestigieux prix littéraires français, on retrouve Amélie Nothomb, Anne Berest, ou encore Mohamed Mbougar Sarr, quand Christine Angot est absente de cette première sélection.

10/09/2021, 11:38

ActuaLitté

Prix de Flore 2021 : première sélection

Pour le plus bistrotier des prix parisiens, la première sélection 2021 vient de tomber : le jury du Prix de Flore s’est réuni jeudi 9 septembre au Café de Flore pour élaborer sa première sélection de neuf titres.

10/09/2021, 11:37

ActuaLitté

4 finalistes pour le Prix Landerneau des Lecteurs 2021

Les Espaces Culturels E.Leclerc ont dévoilé les 4 finalistes du Prix Landerneau des Lecteurs 2021 présidé par Serge Joncour. Les ouvrages nommés ont été choisis parmi les romans français publiés en cette rentrée littéraire : les grands noms sont de la partie, avec Jaenada, Dalembert, Dupont-Monod et Chalandon...

09/09/2021, 16:26

ActuaLitté

Ensemble pour mieux se nourrir : Frédéric Denhez et Alexis Jenni, Prix Mange, Livre 2021

Le jury du Prix Mange, Livre 2021, réuni ce 6 septembre, ont décidé de décerner la récompense à Frédéric Denhez et Alexis Jenni pour leur livre Ensemble pour mieux se nourrir, publié par les éditions Actes Sud. Le Prix sera remis en octobre au Furet du Nord de Lille, lors d'une soirée littéraire et culinaire.

09/09/2021, 15:07

ActuaLitté

La sélection du Prix Mémorable 2021 des librairies Initiales

Les 55 librairies du réseau Initiales, en France et en Belgique, vont débattre et faire leur choix parmi les 10 ouvrages retenus dans la première sélection du Prix Mémorable 2021. « Initiales veut rendre hommage aux éditrices et éditeurs, aux personnes en charge de la traduction, à leur travail passionné, leur originalité, leur créativité, leur capacité à nous étonner encore pour enchanter nos librairies », souligne le réseau.

09/09/2021, 14:16

ActuaLitté

Académie Goncourt : Philippe Claudel devient secrétaire général

« Double élection mardi à l’académie : Philippe Claudel en est devenu le Secrétaire général (fonction qu’il assumait déjà par intérim depuis l’élection de Didier Decoin à la présidence de la Société littéraire), Camille Laurens est maintenant Trésorière de l’association », indique le célèbre prix dans un message sur Twitter. Une officialisation qui suit le remplacement de Bernard Pivot par Didier Decoin en janvier 2020.

09/09/2021, 10:44

ActuaLitté

17 romans français, 16 romans étrangers : les lectures du Prix Femina

Les sélections des jurés des différents prix littéraires de la rentrée se succèdent et se ressemblent (parfois). Au sein des listes d'ouvrages en lice pour le Prix Femina, on retrouve ainsi Angot, Berest, Del Amo ou encore Mohamed Mbougar Sarr, et 16 ouvrages écrits par des auteurs étrangers.

09/09/2021, 10:02

ActuaLitté

Les cinq finalistes du prix littéraire Paris-Liège 2021

La Ville de Liège, avec le soutien de la Ville de Paris, organise un prix littéraire, dénommé “Prix Paris – Liège”. Ce dernier récompense annuellement le meilleur essai original portant sur les sciences humaines, écrit en langue française et publié au cours de l’année qui précède celle de la remise du prix. 

08/09/2021, 19:07

ActuaLitté

Sélection : le 24e Prix Wepler 2021 départagera 12 romans

Le Prix Wepler, créé par la Librairie des Abbesses en 1998, soutenu par la Fondation La Poste, révèle sa sélection de douze romans, parus entre mai et octobre 2021. Parmi ces titres, deux seront distingués, l'un par la récompense principale, et l'autre par une mention spéciale. Bien évidemment, le restaurant Wepler, place de Clichy à Paris, coorganise le prix, qui sera décerné en novembre prochain.

08/09/2021, 14:41

ActuaLitté

Prix Médicis 2021 : 24 ouvrages français et étrangers dans la sélection

C’est hélas et encore une fois, sans annoncer les noms des traducteurs que le Prix Médicis vient de fournir sa double liste : romans français et étrangers qui la composent, débordent allégrement de la rentrée littéraire. En tout, 24 ouvrages retenus, en attendant la liste des essais. 

08/09/2021, 11:40

ActuaLitté

Prix de la littérature arabe 2021 : 8 livres sélectionnés

Pour sa 9e édition, la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe présentent la sélection officielle du Prix de la littérature arabe. La récompense salue chaque année un livre signé par un écrivain ressortissant de la Ligue arabe, écrit ou traduit en français l'année passée.

08/09/2021, 10:35

ActuaLitté

Goncourt des Lycéens 2021 : les 14 romans en compétition

L’annonce de la première sélection des romans de l’Académie Goncourt marque aujourd’hui le coup d’envoi du Prix Goncourt des Lycéens 2021. Créé et organisé par la Fnac et le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, sous le haut patronage de l’Académie Goncourt, le Prix Goncourt des Lycéens donne l’opportunité à près de 2 000 lycéens de se plonger dans une lecture passionnée.

07/09/2021, 17:45

ActuaLitté

Prix Goncourt 2021 : l'Académie révèle sa première sélection

La saison des prix littéraires de la rentrée est officiellement lancée avec une des récompenses les plus convoitées, le fameux Prix Goncourt. L'Académie, qui devrait se réunir d'une manière un peu plus sereine que l'année dernière, marquée par le Covid, a fait part de sa première sélection, avec Angot, Chalandon, Diop ou encore Jaenada.

07/09/2021, 15:06

ActuaLitté

Prix littéraire des lycéens et apprentis de la Région Sud : la sélection 2021-2022

Organisé par l'Agence régionale du livre Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Prix littéraire des lycéens et apprentis de la Région Sud 2021-2022 dévoile sa première sélection. Deux catégories, roman et bande dessinée, sont présentées, avec 5 titres chacune...

07/09/2021, 11:09

ActuaLitté

6 finalistes des Grands Prix de Littérature dramatique et de Littérature dramatique Jeunesse 2021

71 textes avaient été déposés par 23 éditeurs de théâtre (48 ouvrages pour la catégorie Littérature dramatique et 23 ouvrages pour la Jeunesse). Rendez-vous est donné le 18 octobre à 18h30 au CNSAD pour la Soirée des Grands Prix et l’annonce des deux lauréats. Mais en attendant, voici les lauréats.

07/09/2021, 07:31

ActuaLitté

Le Prix Lorientales 2021 remis à Sara Omar pour La laveuse de mort

Trois tours de scrutin auront été nécessaires pour déterminer l'ouvrage lauréat du Prix Lorientales 2021. Sara Omar a été distinguée pour son livre La laveuse de mort, publié par les éditions Actes Sud dans une traduction de Macha Dathi. Elle faisait face, au dernier tour, à Colum Mc Cann, avec Apeirogon (Belfond, traduction de Clément Baude).

06/09/2021, 16:59

ActuaLitté

50 livres sélectionnés pour les Prix Les Inrockuptibles 2021

Pour leur deuxième année d'existence, les Prix Les Inrockuptibles proposent une nouvelle sélection de parutions de la rentrée, en ne se limitant pas au roman français ou au roman étranger. Essais, BD et premiers romans sont ainsi mis en lumière. 50 titres font partie de ces premières sélections...

06/09/2021, 16:28

ActuaLitté

Les dix ouvrages en lice pour le prix Vendredi 2021

Pour cette cinquième édition, 43 maisons avaient proposé un titre de leur choix au fidèle jury du Prix Vendredi, composé de Michel Abescat (Télérama), Raphaële Botte (Mon Quotidien ; Lire), Philippe-Jean Catinchi (Le Monde), Françoise Dargent (Le Figaro), Marie Desplechin (auteure), Sophie Van der Linden (auteure et critique littéraire) et Nathalie Riché (critique littéraire, Allonz’enfants). 

06/09/2021, 15:30

ActuaLitté

Azouz Begag, Prix Albert Bichot 2021 pour L'arbre ou la maison

Le Prix littéraire Albert Bichot est remis dans le cadre du festival Livres en Vignes. Il récompense une œuvre contemporaine. Les derniers auteurs lauréats sont Laurent Bénégui, Olivier Bleys, Akli Tadjer, Jean-François Kervéan, Metin Arditi, Patricia Reznikov et Jean-Paul Delfino.

06/09/2021, 12:23

ActuaLitté

Jean-Baptiste Del Amo lauréat du Prix du Roman Fnac 2021

Le 20e Prix du Roman Fnac a été attribué à Jean-Baptiste Del Amo pour son roman Le fils de l’homme, publié aux éditions Gallimard. La récompense vient s'ajouter à celles déjà obtenues par le passé par l'écrivain, notamment le Prix Goncourt du premier roman (pour Une éducation libertine, Gallimard) et le Prix du Livre Inter (Règne animal, Gallimard).

06/09/2021, 09:38