#Technologie

Autopublication et prix littéraires : “Il ne faut pas avoir d'oeillères” (Bernard Pivot)

Les jurés du Prix Goncourt ont profité de leur passage, devenu une habitude, au Livre sur la Place de Nancy, pour y annoncer leur première sélection. Dans un contexte un peu particulier : la liste du Prix Renaudot, révélée il y a deux jours, a fait apparaitre un livre autoédité par son auteur sur Amazon. Les membres du jury du plus célèbre prix littéraire français ne sont toutefois pas inquiets de cette évolution, bien au contraire.

Le 07/09/2018 à 14:08 par Antoine Oury

5 Réactions | 1 Partages

Publié le :

07/09/2018 à 14:08

Antoine Oury

5

Commentaires

1

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

La sélection du livre de Marco Koskas, Bande de Français, autoédité par son auteur, par le jury du Prix Renaudot, a généré des réactions passionnées : d'un côté, la communauté des auteurs autoédités se réjouit d'une certaine ouverture, de l'autre, les libraires sont choqués du choix d'un livre diffusé par Amazon, et uniquement par ce dernier.

Ce n'est pas la première fois qu'un livre autoédité par son auteur apparait dans une liste de prix littéraire de la rentrée : le Renaudot, déjà, avait choisi en 2010 un livre de Marc-Édouard Nabe. Mais le fait que ce livre soit disponible sur CreateSpace, la plateforme d'Amazon pour les auteurs, est inédit : l'ouvrage peut en effet être imprimé à la demande, et donc se retrouver en format papier...

Du côté du jury du Prix Goncourt, la nouvelle n'inquiète pas franchement : « C'est l'histoire de Netflix avec le cinéma : Cannes refuse les films produits par Netflix, et je ne suis pas sûr qu'ils aient raison », nous explique Bernard Pivot, président de l'Académie Goncourt. « Je ne connais pas le livre, je ne sais pas s'il mérite d'être sur la liste, je l'espère pour eux. Je pense que le Renaudot a voulu faire un coup en mettant ce livre sur sa liste », ajoute-t-il.

À la question de savoir s'il serait prêt, lui-même, à lire un ouvrage autopublié pour, éventuellement, le sélectionner, Bernard Pivot se dit curieux : « Ça dépend du livre, mais il ne faut pas avoir d'oeillères. » Et ce livre de Marco Koskas, il « éveille ma curiosité, bien sûr, je veux savoir si c'est un rebut laissé par les éditeurs ou s'il s'agit d'une oeuvre originale, intéressante ».

Mais quelques années plus tôt...

Intéressant, très intéressant changement de position de la part du président du jury Goncourt. Ce dernier, en 2014, assurait en effet à ActuaLitté que sélectionner un livre strictement commercialisé en numérique ne lui semblait pas envisageable. Selon lui, la fonction du prix littéraire était de couronner « de bons livres. En couronnant des livres qui se vendent très bien ». Et donc, se vendent en librairie – ce qui ne sera pas immédiatement le cas pour l'ouvrage de Marco Koskas.

Et d’ajouter, à cette époque, qu’ouvrir le Goncourt à des éditeurs 100 % numériques bof, bof : « Oh, je ne crois pas. À mon avis non. Nous lisons des livres sur papier. Les bons livres…, ils peuvent être numériques… mais ils seront toujours sur papier. Je ne crois pas à cette histoire du livre qui ne serait que numérique et qui n’aurait pas de version papier. Je ne crois pas du tout à cela. »

L'autoédition, une boîte de Pandore ?

Son confrère Pierre Assouline acquiesce, et tranche : « Ce qui compte, c'est le texte. Évidemment, c'est un phénomène nouveau, mais pourquoi pas ? » La présence d'ouvrages édités par leurs propres auteurs ne semble pas choquante à l'académicien, mais « ils ont un peu ouvert la boîte de Pandore en faisant cela, ils vont recevoir une avalanche de textes à compte d'auteur, des milliers de livres dont ils ne sauront pas quoi faire, car il y a là le tout-venant et ils ne trieront pas ».

De son côté aussi, la curiosité a pris le pas sur la méfiance : « J'ai envie de voir. Je pense qu'ils ont pris un risque, mais, si c'est vraiment un grand livre, alors là, bravo. »

Le jury du Prix Goncourt, en ouverture du Livre sur la Place

Le choix du jury du Renaudot suscite plutôt l'adhésion et la curiosité chez les confrères, donc, et le même discours est de mise du côté d'Antoine Gallimard, PDG de la maison et du groupe Madrigall. « Je pense que c'est très bien, il n'y a pas de zone réservée. Dans l'autoédition, il y a des livres intéressants : la preuve, c'est que les auteurs cherchent ensuite un éditeur traditionnel », souligne l'éditeur.

« Au contraire, plus le champ est libre, mieux on se porte, nous ne sommes pas dans des champs clôturés », précise Gallimard. « C'est pareil pour les prix littéraires, d'ailleurs : aujourd'hui, il y a les jurys professionnels, mais aussi les réseaux sociaux, les prix des lecteurs... C'est une tendance nouvelle. »

Marco Koskas, auteur de Bande de Français, a déjà publié plusieurs ouvrages chez des éditeurs avant de se lancer dans l'autoédition avec ce titre. Il nous a révélé dans un entretien qu'il avait fait ce choix face à « l'israélophobie délirante » des éditeurs traditionnels.

5 Commentaires

 

Pascal Houmard

08/09/2018 à 18:26

Content pour cet auteur, mais inquiet à la perspective qu'amazon,qui traite ses employé-es comme des paillassons, se voie dérouler un tapis rouge par des jurés en l'occurrence bien inconscients.

Nathan

10/09/2018 à 10:09

Bien d'accord avec vous. Quid des libraires, qui font tourner une partie de la chaîne du livres, qui mettent en lumière une partie de la production que les prix littéraires ne sauraient prescrire, qui font leur singularité avec le conseil mais se nourrissent aussi de succès de libraires et de prix littéraires pour vivre ?

Marco KOSKAS

09/09/2018 à 11:15

Bonjour, depuis quelques jours on parle en effet beaucoup de la sélection de mon livre sur la liste du Renaudot et j'ai deux ou trois choses à dire sur le commentaires que le lis ici ou là.
J'aimerais tout d'abord préciser que " Bande de Français " n'existe que sur papier, et que je refuse pour l'instant sa parution en numérique. Je suis en effet un vieux réac, qui aime l'odeur du papier. Le virtuel, c'est pas mon truc, même si la qualité des liseuses m'épate vraiment.
Je répète ici que TOUS les éditeurs auxquels je l'avais soummis, y compris ceux qui m'avaient déjà publié, ont refusé mon roman. C'est sans doute courant pour eux, de refuser un texte. Ordinaire. Banal. Mais pour un auteur c'est un coup de poignard à chaque fois. Seulement, les coups de poignards répétés ne sont pas parvenu à me tuer, et puisque j'étais encore en vie, et puisque ma vie depuis 40 ans c'est d'écrire, j'ai décidé de faire connaître mon roman à d'autres milieux que celui de l'édition. Je ne sais pas si les gens étaient sincères en me disant ce qu'ils penssaient de " Bande de Français ", mais je me suis lancé parce que, moi, j'y croyais profondément. Lorsque la fabuleuse chronique de Patrick Besson est parue dans Le Point, j'ai alors eu la certitude que ce n'était pas la qualité du texte que les éditeurs avaient jugée, mais moi et ce que je suis. C'est à dire un écrivain français qui trouvait sa place de plus en plus étroite dans la vie littéraire parisienne, et qui avait décidé d'émigrer en Israël. Or Israël pâtit de tels préjugés défavorables dans l'intelligentsia hexagonale, qu'un roman racontant la vie des immigrants français à Tel Aviv, ne pouvait que susciter le rejet. A chaque fois qu'un éditeur daignait me répondre en détail, ce n'étaient que des arguties incohérentes, et c'est ce qui a forgé ma certitude que ce qu'ils réprouvaient, c'était le sujet de " Bande de Français ".
C'est ainsi que j'en suis venu à me publier moi-même sur Amazon. Mais je ne suis pas éditeur. Je suis écrivain et je veux le rester. Le système Amazon a l'indéniable avantage de ne pas juger les textes, et de s'en tenir juste aux règles élémentaires du commerce - ce que les éditeurs ne font pas puisqu'ils publient plus de livres qu'on ne peut en lire. 650 nouveaux titres en septembre, cela veut dire en clair que ces livres ne seront pas lus. Ce sont des livres pour gonfler les chiffres, des livres qui sont autant d'illusions d'exister comme écrivain pour leurs auteurs.
Il n'y a donc pas de système idéal parce ue chacun voit midi à sa porte et seulement à sa porte. C'est pourquoi ce débat est vain. Le juge de paix, ce sera toujours le lecteur. Les libraires sont indispensables, Amazon aussi
PS: Dites à Bernard Pivot que je lui ai envoyé mon livre à son adresse personnelle, dans le 17eme et que, s'il ne l'a pas reçu, qu'il le demande au facteur...

Olympie de Proutheron

18/09/2018 à 09:40

Monsieur KOSKAS, vous trouverez cela cocasse, mais j'ose espérer que vous vous êtes plus appliqué sur Bande de Français que sur l'écriture de votre commentaire.

Olympie de P.

Asma

30/04/2020 à 19:44

« Ce que je reproche aux jurés, c’est surtout le manque d’audace de leur choix. Nombre de
livres sont éliminés parce qu’ils sont jugés trop littéraires ! Prix littéraires alors ou prix
populaires ? Proust, aujourd’hui, n’aurait pas le Goncourt. On table sur le succès immédiat et
pas sur les classiques à venir. Or, nous avons besoin d’eux. Moi, j’accepte toutes les
magouilles si elles servent les intérêts des chefs-d’œuvres. Hélas, elles ne favorisent que les
produits moyens. Georges Perec, il y a quelques années, peu avant sa mort, a raté le Goncourt.
Pourtant, plus personne ne conteste qu’il s’agissait d’un immense écrivain de son temps ! On
ne serait pas enfermé dans un ghetto élitaire en le couronnant puisque son œuvre figure déjà
dans tous les manuels de littérature contemporaine ! »

Patrick Grainville, « Proust n’aurait pas eu le Goncourt » V.S.D n°531
Quel est le thème abordé par l’auteur dans le texte ?
2- Quelle est l’idée développée par l’auteur dans ce texte ?
3- Justifiez la thèse de l’auteur en reformulant les arguments avancés en la faveur de
celle-ci
4- Que veut dire l’auteur dans la phrase suivante : « Proust, aujourd’hui, n’aurait pas le
Goncourt »
5- Quels sont les outils grammaticaux utilisés par l’auteur pour développer son
raisonnement. Précisez leur valeur ?


qui peut aide moi svp :red: :shut: :shut:

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Diadié Dembélé lauréat du Prix de la Vocation 2022

Le Prix de la Vocation 2022 a été attribué à Diadié Dembélé pour son premier roman, Le duel des grands-mères, paru en janvier dernier aux éditions JC Lattès. Créée en 1976, cette récompense met en lumière un auteur âgé de 18 à 30 ans. Elle est portée par la fondation Marcel-Bleustein-Blanchet et dotée de 10.000 €.

 

26/09/2022, 11:10

ActuaLitté

Les lauréats des Prix Mallarmé 2022 annoncés

Le jury du Prix Mallarmé a récompensé Christophe Mahy pour son recueil À jour passant, paru aux Éditions Gallimard. Ce même jury a sacré Claude le Bigot pour sa traduction du recueil Par la vaste mer d’Andrés Sánchez Robayna, paru aux Éditions Le Taillis Pré. 

26/09/2022, 10:50

ActuaLitté

Jón Kalman Stefánsson, lauréat du 28e Prix Jean Monnet

LEC22 – Les membres du jury du Prix Jean Monnet de littérature européenne se sont réunis à Paris et ont décerné la récompense à l’auteur Jón Kalman Stefánsson pour son roman Ton absence n’est que ténèbres, traduit de l’islandais par Éric Boury, paru aux éditions Grasset en janvier 2022. La remise du prix aura lieu, en sa présence, à Cognac, le samedi 19 novembre, à 18h, à la Salamandre, dans le cadre du 35e festival des Littératures Européennes.

22/09/2022, 15:03

ActuaLitté

Le salon du livre de Mouans-Sartoux dévoile ses lauréats

Du 7 au 9 octobre prochain se tiendra la 35e édition du salon du livre de Mouans-Sartoux. Pour la troisième année consécutive, les Prix Mouans Sartoux du livre engagé pour la planète récompense des ouvrages qui font écho aux deux engagement majeur du Festival du Livre : l’écologie et l’humanisme.

22/09/2022, 14:34

ActuaLitté

Vincent Hein remporte le Prix Pierre Mac Orlan 2022

Pour sa seizième édition, le jury du Prix Pierre Mac Orlan 2022 a récompensé Vincent Hein pour son ouvrage La disparition de Jim Thompson, publié aux Éditions Arléa, aux éditions La rencontre.

22/09/2022, 14:15

ActuaLitté

Mariette Navarro remporte le prix Senghor 2022

Le jury du prix Senghor 2022 sacre Mariette Navarro pour son premier roman Ultramarins, publié chez Quidam Editeurs. La remise officielle de la récompense aura lieu mercredi 28 septembre 2022, dès 18 h 45, à la célèbre brasserie La Rhumerie, qui fête ses 90 ans cette année. La lauréate se verra remettre un chèque de 1 000 euros.

21/09/2022, 16:09

ActuaLitté

Karine Miermont remporte le prix Paysages écrit 2022

Pour sa deuxième édition, le prix Paysages écrits revient à Karine Miermont pour son roman Vies de forêt, publié par l’atelier contemporain. Il lui sera remis lors d’une cérémonie officielle, le mardi 11 octobre à 18h30, au Musée des Beaux Arts de Chambéry, ainsi qu'un chèque de 3000 €.

21/09/2022, 15:12

ActuaLitté

Miguel Bonnefoy, lauréat du Prix Patrimoines 2022, pour L'inventeur

Le jury du Prix Patrimoines 2022 de Louvre Banque Privée a sacré, ce lundi 19 septembre à La Monnaie de Paris, Miguel Bonnefoy pour L’inventeur, publié chez Rivages. Louvre Banque Privée dote le Prix de 5000 € et achète 1000 exemplaires du livre lauréat.

20/09/2022, 12:59

ActuaLitté

Sylvie Germain remporte le Prix Cabourg du roman 2022

Le jury du Prix Cabourg du roman 2022, réuni au Restaurant la Rotonde Montparnasse, a couronné Sylvie Germain pour son livre La puissance des ombres, paru aux éditions Albin Michel. Le prix sera remis le samedi 15 octobre prochain, à 11h, à la Villa du Temps retrouvé, à Cabourg, à l’occasion du Festival littéraire les mots de la mer. 

16/09/2022, 16:55

ActuaLitté

Le prix du roman Cyber/ Agora 41 dévoile sa seconde sélection 

Le Prix du Roman Cyber Agora 41 récompensera pour la deuxième année consécutive une oeuvre de fiction qui évoque la question du Cyber (cybersécurité, cyberculture ou culture numérique et du monde de la Toile) en langue française ou traduite en français. L’annonce des lauréats aura lieu le 4 octobre prochain pour une remise du prix au 12 octobre. 

16/09/2022, 15:24

ActuaLitté

BD BOUM : auteurs et livres, tous les nommés des prix littéraires

Dans le cadre de la 39e édition du festival bd BOUM, présidée par Édith, qui se déroulera les 18, 19 et 20 novembre 2022 à Blois, différentes récompenses seront décernées lors de la cérémonie des prix, le samedi 19 novembre à 18h45, dont le Grand Boum — Ville de Blois 2022, qui distingue un auteur ou une autrice pour l’ensemble de son œuvre. La soirée se déroulera au Cinéma Les Lobis et commencera par un concert de Joe Peckman.

16/09/2022, 10:05

ActuaLitté

12 titres en lice pour le 4e Prix littéraire des Musiciens

Placée sous le signe de l'accessibilité, la sélection du 4e Prix littéraire des Musiciens compte douze titres, répartis dans trois catégories : Roman, Essai et Jeunesse. Les ouvrages sélectionnés contribuent à une meilleure compréhension de l'univers de la musique classique et à sa découverte.

15/09/2022, 16:31

ActuaLitté

Dix romans pour la première sélection du premier prix Castel

Le jury de ce nouveau prix a dévoilé les dix romans pour sa première sélection. La deuxième sélection sera annoncée le 13 octobre. Le prix sera remis le 7 novembre chez Castel, un club de la rue Princesse, dans le quartier Saint-Germain-des-Prés, à Paris.

15/09/2022, 15:00

ActuaLitté

Prix Vialatte 2022 : les quatre ouvrages finalistes

Après une première sélection de dix livres en juin dernier, le Prix Alexandre-Vialatte 2022 précise sa liste et confirme ses quatre finalistes. Pour cette nouvelle édition, le prix sera décerné ce 30 septembre. Le jury remettra, à la lauréate ou au lauréat, un chèque d’un montant de 6105 €, soit « la somme de la longueur du fleuve Congo et de la hauteur du Puy-de-Dôme ». En kilomètres, évidemment.

14/09/2022, 12:03

ActuaLitté

Stéphane Despatie, lauréat du Prix Gatien-Lapointe-Jaime-Sabines 2022

Le jury du Prix de Poésie Gatien-Lapointe-Jaime-Sabines 2022 a couronné Stéphane Despatie pour son recueil Garder le feu, paru aux Éditions Mains Libres, dont il est le directeur littéraire.

14/09/2022, 10:36

ActuaLitté

Victor Jestin reçoit le Prix Blù - Jean-Marc Roberts 2022

Faire le pari d’une nouvelle voix de la littérature française qui deviendra incontournable demain, privilégier l’audace et l’inattendu, proposer chaque année la découverte de la rentrée littéraire : tels sont les enjeux de ce prix créé en 2017.

14/09/2022, 09:35

ActuaLitté

Un général vainqueur du Prix du Clos de Vougeot

Le jury du Prix du Clos de Vougeot a sacré le général Marc Paitier pour son ouvrage Les vignerons du ciel, publié chez Mareuil Éditions, pour son édition 2022. Ce récit fait le lien entre les grandes régions viticoles françaises et européennes et leur passé monastique. 

14/09/2022, 09:24

ActuaLitté

Prix Médicis : 15 romans français, 11 étrangers, dont une BD

PrixAutomne22 — Créé en 1958 pour saluer un auteur ou une autrice dont la popularité n'égale pas encore le talent, le Prix Médicis n'en a pas moins sélectionné des pointures de la rentrée, dont l'exposition ne laisse pas à désirer. Côté romans français, Emmanuelle Bayamack-Tam, Virginie Despentes, Claudie Hunzinger, Catherine Millet ou encore Monica Sabolo sont au rendez-vous...

13/09/2022, 18:09

ActuaLitté

Philippe Baudouin remporte le prix Walter Benjamin 2022

Le jury du prix Walter Benjamin a sacré Philippe Baudouin pour son travail sur... Walter Benjamin. Dans Walter Benjamin au micro. Un philosophe sur les ondes (1927-1933), paru dans les éditions de la Maisons des sciences de l’homme, il retrace une dimension méconnue de la vie du penseur : la radio.

13/09/2022, 16:25

ActuaLitté

Monstres, Prix Comics de la Critique ACBD 2022

Monstres de Barry Windsor-Smith, traduit en français par Marc Duveau aux éditions Delcourt, a reçu le Prix Comics de la Critique ACBD 2022, décerné par l'association des critiques de bande dessinée. La récompense sera décernée pendant le festival Quai des Bulles de Saint-Malo, le 8 octobre prochain.

13/09/2022, 10:13

ActuaLitté

Stefan Le Courant, Prix Livre et Droits Humains 2022

Dans le cadre du salon Le Livre sur la Place, organisé conjointement par la ville et par l’association de librairies Lire à Nancy, le Prix Livre et Droits Humains a salué, pour son édition 2022, Stefan Le Courant et son livre Vivre sous la menace — Les sans-papiers et l'État, publié par les éditions du Seuil.

12/09/2022, 17:14

ActuaLitté

Karine Tuil et Florence Loiret-Caille, Prix Ginkgo 2022

Dans le cadre du salon Le Livre sur la Place de Nancy, le Prix Ginkgo récompense la version audio d’un roman français contemporain paru au cours du premier semestre 2022. La décision de Karine Tuil, lu par Florence Loiret-Caille, publié par les éditions Écoutez Lire (Gallimard) a été désigné lauréat.

12/09/2022, 14:38

ActuaLitté

Abigail Assor, Prix Lorientales 2022 avec Aussi riche que le roi, premier roman

Le jury du prix Lorientales a sacré Abigail Assor pour son premier roman Aussi riche que le roi, publié chez Gallimard, lors de son édition 2022. « Ce premier roman est une réussite, des chapitres courts et rapides », souligne le jury. « Une fin poétique et sublime qui laisse place à l’amour et à la magie. »

12/09/2022, 11:46

ActuaLitté

Prix Jules Rimet – Sport & Littérature 2022 : les six ouvrages retenus

Le Prix Jules Rimet – Sport & Littérature – annonce la liste des livres sélectionnés pour cette nouvelle édition du Prix Jules Rimet qui sera décerné en novembre 2022. Le jury remettra, à la lauréate ou au lauréat, un chèque d’un montant de 3000 € (dotation de la Fondation Jean-Luc Lagardère). Cette année, Virginie Troussier, lauréate 2021, sera membre du jury. 

12/09/2022, 11:28

ActuaLitté

Monica Sabolo reçoit le Prix du Roman News 2022

PrixAutomne22 — Après 12 ans d’existence, le Prix du Roman News Publicisdrugstore s’associe aux Échos Week-End, pour devenir le Prix du Roman News Publicisdrugstore Les Échos WE. Il se double aussi d'un volet inédit, qui saluera une bande dessinée, avec le Prix Roman Graphique News. Monica Sabolo et Lénaïc Vilain ont été salués.

09/09/2022, 16:38

ActuaLitté

Le Prix Littérature Jeunesse Antiquité sélectionne 3 ouvrages

France tv distribution a annoncé les 3 ouvrages sélectionnés pour la quatrième édition du Prix Littérature Jeunesse Antiquité, organisée par l’association Arrête Ton Char. Ce prix littéraire est ouvert gratuitement à tous les élèves du CE1 à la Terminale en France, dans les établissements français à l’étranger et en instruction en famille. 

09/09/2022, 15:04

ActuaLitté

Anne-James Chaton et Esther Ferrer, lauréats du Prix Bernard Heidsieck

Le jury du prix international de littérature Bernard Heidsieck – Centre Pompidou a distingué les lauréats Anne-James Chaton et Esther Ferrer lors de cette édition 2022. Le prix bénéficie du soutien d’Archivio Conz, Berlin, une collection de lettrisme, de poésie concrète et de Fluxus.

09/09/2022, 14:02

ActuaLitté

Le prix Jean Giono dévoile sa première sélection 

Le Prix Jean Giono a dévoilé les dix titres qui composent sa première sélection. Décernée au meilleur « raconteur d’histoires », la récompense salue un ouvrage en français laissant une large place à l’imagination, à l’image de l’écrivain dont il porte le nom. Il est parrainé par la Fondation Jan Michalski.

09/09/2022, 11:05

ActuaLitté

Prix Goncourt des détenus 2022 : 15 romans sélectionnés

L’annonce de la première sélection des romans de l’Académie Goncourt, mardi 6 septembre, marque, le coup d’envoi de la première édition du Prix Goncourt des détenus 2022. Ce lancement est prolongé par la visite du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville, ce vendredi 9 septembre, en présence de détenus et d’académiciens investis dans la promotion de ce projet.

09/09/2022, 10:16

ActuaLitté

Rentrée littéraire : le Prix Femina révèle sa première sélection

PrixAutomne22 — La semaine des premières sélections des prix de la rentrée littéraire se poursuit : après le Goncourt et le Renaudot, voici le Prix Femina. Présidée par un jury exclusivement féminin, la récompense a été créée en 1904 pour contrer la misogynie des jurés du Prix Goncourt.

09/09/2022, 09:59

ActuaLitté

La sélection du prix Wepler - Fondation La Poste 2022

PrixAutomne22 - Et hop, la farandole des prix littéraires se poursuit avec la liste du Femina. Remis le 7 novembre, il sera doublé par le Femina des lycéens qui ne retient, pour sa part, que 10 des romans français. Le jury du Prix Wepler-Fondation La Poste dévoile aujourd’hui la liste des 12 œuvres en compétition pour l’édition 2022, sélectionnées parmi les romans parus entre mai et octobre 2022. Tous ces titres éblouissants seront portés par les différents acteurs du Prix durant plusieurs semaines jusqu’à l’annonce des lauréats le lundi 14 novembre. 

09/09/2022, 09:32

ActuaLitté

Les 4 finalistes du Prix Landerneau des Lecteurs 2022

Jeudi 8 septembre, les Espaces Culturels E.Leclerc ont dévoilé les 4 finalistes du Prix Landerneau des Lecteurs 2022 présidé par Éric Fottorino. Les ouvrages nommés ont été choisis parmi les romans français publiés en cette rentrée littéraire. 

08/09/2022, 17:53

ActuaLitté

Le Prix Cheval Blanc annonce sa deuxième selection

Réuni ce mardi 6 septembre 2022, à la Médiathèque de Wazemmes, le jury du Prix Littéraire Cheval Blanc a choisi les 15 livres de la 2ème sélection, sur la base des 20 ouvrages en lice.

08/09/2022, 16:52

ActuaLitté

Le titre de certaines oeuvres mérite bien un prix littéraire

Le jury du Prix du Titre, premier prix littéraire qui récompense non seulement un titre jugé bon, mais également l'unité d’une œuvre, a rendu sa sélection le 5 septembre dernier. Pour la première édition de cette récompense, quatre titres se disputent... le titre.

08/09/2022, 16:30

ActuaLitté

12 deuxièmes romans sélectionnés par le Prix Alain Spiess 2022

Le prix Alain Spiess du deuxième roman vise à faire découvrir un deuxième roman dont l’écriture aura été jugée singulière. La sélection de l'édition 2022 de la récompense a retenu douze romans, dont un certain nombre de titres de cette rentrée littéraire.

08/09/2022, 12:30

ActuaLitté

La première sélection du Prix André Malraux 2022 révélée

Le Prix André Malraux a révélé une liste de 13 romans et de 5 essais sélectionnés par son jury. Cette récompense distingue chaque année une œuvre de fiction engagée au service de la condition humaine, en langue française ou traduite en français, et un essai sur l’art. Les deux lauréats recevront 1933 €, clin d’œil au Prix Goncourt remis à Malraux pour La Condition Humaine en 1933.

08/09/2022, 11:17