#Technologie

Autopublication et prix littéraires : “Il ne faut pas avoir d'oeillères” (Bernard Pivot)

Les jurés du Prix Goncourt ont profité de leur passage, devenu une habitude, au Livre sur la Place de Nancy, pour y annoncer leur première sélection. Dans un contexte un peu particulier : la liste du Prix Renaudot, révélée il y a deux jours, a fait apparaitre un livre autoédité par son auteur sur Amazon. Les membres du jury du plus célèbre prix littéraire français ne sont toutefois pas inquiets de cette évolution, bien au contraire.

Le 07/09/2018 à 14:08 par Antoine Oury

5 Réactions | 1 Partages

Publié le :

07/09/2018 à 14:08

Antoine Oury

5

Commentaires

1

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

La sélection du livre de Marco Koskas, Bande de Français, autoédité par son auteur, par le jury du Prix Renaudot, a généré des réactions passionnées : d'un côté, la communauté des auteurs autoédités se réjouit d'une certaine ouverture, de l'autre, les libraires sont choqués du choix d'un livre diffusé par Amazon, et uniquement par ce dernier.

Ce n'est pas la première fois qu'un livre autoédité par son auteur apparait dans une liste de prix littéraire de la rentrée : le Renaudot, déjà, avait choisi en 2010 un livre de Marc-Édouard Nabe. Mais le fait que ce livre soit disponible sur CreateSpace, la plateforme d'Amazon pour les auteurs, est inédit : l'ouvrage peut en effet être imprimé à la demande, et donc se retrouver en format papier...

Du côté du jury du Prix Goncourt, la nouvelle n'inquiète pas franchement : « C'est l'histoire de Netflix avec le cinéma : Cannes refuse les films produits par Netflix, et je ne suis pas sûr qu'ils aient raison », nous explique Bernard Pivot, président de l'Académie Goncourt. « Je ne connais pas le livre, je ne sais pas s'il mérite d'être sur la liste, je l'espère pour eux. Je pense que le Renaudot a voulu faire un coup en mettant ce livre sur sa liste », ajoute-t-il.

À la question de savoir s'il serait prêt, lui-même, à lire un ouvrage autopublié pour, éventuellement, le sélectionner, Bernard Pivot se dit curieux : « Ça dépend du livre, mais il ne faut pas avoir d'oeillères. » Et ce livre de Marco Koskas, il « éveille ma curiosité, bien sûr, je veux savoir si c'est un rebut laissé par les éditeurs ou s'il s'agit d'une oeuvre originale, intéressante ».

Mais quelques années plus tôt...

Intéressant, très intéressant changement de position de la part du président du jury Goncourt. Ce dernier, en 2014, assurait en effet à ActuaLitté que sélectionner un livre strictement commercialisé en numérique ne lui semblait pas envisageable. Selon lui, la fonction du prix littéraire était de couronner « de bons livres. En couronnant des livres qui se vendent très bien ». Et donc, se vendent en librairie – ce qui ne sera pas immédiatement le cas pour l'ouvrage de Marco Koskas.

Et d’ajouter, à cette époque, qu’ouvrir le Goncourt à des éditeurs 100 % numériques bof, bof : « Oh, je ne crois pas. À mon avis non. Nous lisons des livres sur papier. Les bons livres…, ils peuvent être numériques… mais ils seront toujours sur papier. Je ne crois pas à cette histoire du livre qui ne serait que numérique et qui n’aurait pas de version papier. Je ne crois pas du tout à cela. »

L'autoédition, une boîte de Pandore ?

Son confrère Pierre Assouline acquiesce, et tranche : « Ce qui compte, c'est le texte. Évidemment, c'est un phénomène nouveau, mais pourquoi pas ? » La présence d'ouvrages édités par leurs propres auteurs ne semble pas choquante à l'académicien, mais « ils ont un peu ouvert la boîte de Pandore en faisant cela, ils vont recevoir une avalanche de textes à compte d'auteur, des milliers de livres dont ils ne sauront pas quoi faire, car il y a là le tout-venant et ils ne trieront pas ».

De son côté aussi, la curiosité a pris le pas sur la méfiance : « J'ai envie de voir. Je pense qu'ils ont pris un risque, mais, si c'est vraiment un grand livre, alors là, bravo. »

Le jury du Prix Goncourt, en ouverture du Livre sur la Place

Le choix du jury du Renaudot suscite plutôt l'adhésion et la curiosité chez les confrères, donc, et le même discours est de mise du côté d'Antoine Gallimard, PDG de la maison et du groupe Madrigall. « Je pense que c'est très bien, il n'y a pas de zone réservée. Dans l'autoédition, il y a des livres intéressants : la preuve, c'est que les auteurs cherchent ensuite un éditeur traditionnel », souligne l'éditeur.

« Au contraire, plus le champ est libre, mieux on se porte, nous ne sommes pas dans des champs clôturés », précise Gallimard. « C'est pareil pour les prix littéraires, d'ailleurs : aujourd'hui, il y a les jurys professionnels, mais aussi les réseaux sociaux, les prix des lecteurs... C'est une tendance nouvelle. »

Marco Koskas, auteur de Bande de Français, a déjà publié plusieurs ouvrages chez des éditeurs avant de se lancer dans l'autoédition avec ce titre. Il nous a révélé dans un entretien qu'il avait fait ce choix face à « l'israélophobie délirante » des éditeurs traditionnels.

5 Commentaires

 

Pascal Houmard

08/09/2018 à 18:26

Content pour cet auteur, mais inquiet à la perspective qu'amazon,qui traite ses employé-es comme des paillassons, se voie dérouler un tapis rouge par des jurés en l'occurrence bien inconscients.

Nathan

10/09/2018 à 10:09

Bien d'accord avec vous. Quid des libraires, qui font tourner une partie de la chaîne du livres, qui mettent en lumière une partie de la production que les prix littéraires ne sauraient prescrire, qui font leur singularité avec le conseil mais se nourrissent aussi de succès de libraires et de prix littéraires pour vivre ?

Marco KOSKAS

09/09/2018 à 11:15

Bonjour, depuis quelques jours on parle en effet beaucoup de la sélection de mon livre sur la liste du Renaudot et j'ai deux ou trois choses à dire sur le commentaires que le lis ici ou là.
J'aimerais tout d'abord préciser que " Bande de Français " n'existe que sur papier, et que je refuse pour l'instant sa parution en numérique. Je suis en effet un vieux réac, qui aime l'odeur du papier. Le virtuel, c'est pas mon truc, même si la qualité des liseuses m'épate vraiment.
Je répète ici que TOUS les éditeurs auxquels je l'avais soummis, y compris ceux qui m'avaient déjà publié, ont refusé mon roman. C'est sans doute courant pour eux, de refuser un texte. Ordinaire. Banal. Mais pour un auteur c'est un coup de poignard à chaque fois. Seulement, les coups de poignards répétés ne sont pas parvenu à me tuer, et puisque j'étais encore en vie, et puisque ma vie depuis 40 ans c'est d'écrire, j'ai décidé de faire connaître mon roman à d'autres milieux que celui de l'édition. Je ne sais pas si les gens étaient sincères en me disant ce qu'ils penssaient de " Bande de Français ", mais je me suis lancé parce que, moi, j'y croyais profondément. Lorsque la fabuleuse chronique de Patrick Besson est parue dans Le Point, j'ai alors eu la certitude que ce n'était pas la qualité du texte que les éditeurs avaient jugée, mais moi et ce que je suis. C'est à dire un écrivain français qui trouvait sa place de plus en plus étroite dans la vie littéraire parisienne, et qui avait décidé d'émigrer en Israël. Or Israël pâtit de tels préjugés défavorables dans l'intelligentsia hexagonale, qu'un roman racontant la vie des immigrants français à Tel Aviv, ne pouvait que susciter le rejet. A chaque fois qu'un éditeur daignait me répondre en détail, ce n'étaient que des arguties incohérentes, et c'est ce qui a forgé ma certitude que ce qu'ils réprouvaient, c'était le sujet de " Bande de Français ".
C'est ainsi que j'en suis venu à me publier moi-même sur Amazon. Mais je ne suis pas éditeur. Je suis écrivain et je veux le rester. Le système Amazon a l'indéniable avantage de ne pas juger les textes, et de s'en tenir juste aux règles élémentaires du commerce - ce que les éditeurs ne font pas puisqu'ils publient plus de livres qu'on ne peut en lire. 650 nouveaux titres en septembre, cela veut dire en clair que ces livres ne seront pas lus. Ce sont des livres pour gonfler les chiffres, des livres qui sont autant d'illusions d'exister comme écrivain pour leurs auteurs.
Il n'y a donc pas de système idéal parce ue chacun voit midi à sa porte et seulement à sa porte. C'est pourquoi ce débat est vain. Le juge de paix, ce sera toujours le lecteur. Les libraires sont indispensables, Amazon aussi
PS: Dites à Bernard Pivot que je lui ai envoyé mon livre à son adresse personnelle, dans le 17eme et que, s'il ne l'a pas reçu, qu'il le demande au facteur...

Olympie de Proutheron

18/09/2018 à 09:40

Monsieur KOSKAS, vous trouverez cela cocasse, mais j'ose espérer que vous vous êtes plus appliqué sur Bande de Français que sur l'écriture de votre commentaire.

Olympie de P.

Asma

30/04/2020 à 19:44

« Ce que je reproche aux jurés, c’est surtout le manque d’audace de leur choix. Nombre de
livres sont éliminés parce qu’ils sont jugés trop littéraires ! Prix littéraires alors ou prix
populaires ? Proust, aujourd’hui, n’aurait pas le Goncourt. On table sur le succès immédiat et
pas sur les classiques à venir. Or, nous avons besoin d’eux. Moi, j’accepte toutes les
magouilles si elles servent les intérêts des chefs-d’œuvres. Hélas, elles ne favorisent que les
produits moyens. Georges Perec, il y a quelques années, peu avant sa mort, a raté le Goncourt.
Pourtant, plus personne ne conteste qu’il s’agissait d’un immense écrivain de son temps ! On
ne serait pas enfermé dans un ghetto élitaire en le couronnant puisque son œuvre figure déjà
dans tous les manuels de littérature contemporaine ! »

Patrick Grainville, « Proust n’aurait pas eu le Goncourt » V.S.D n°531
Quel est le thème abordé par l’auteur dans le texte ?
2- Quelle est l’idée développée par l’auteur dans ce texte ?
3- Justifiez la thèse de l’auteur en reformulant les arguments avancés en la faveur de
celle-ci
4- Que veut dire l’auteur dans la phrase suivante : « Proust, aujourd’hui, n’aurait pas le
Goncourt »
5- Quels sont les outils grammaticaux utilisés par l’auteur pour développer son
raisonnement. Précisez leur valeur ?


qui peut aide moi svp :red: :shut: :shut:

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

MO/CDM reçoit le prix Gotlib 2024

Remis ce 13 avril, le prix fêtait sa deuxième édition, sous l’égide de la pédégère Ariane Gotlib, fille dudit Gotlib. Car des huit ouvrages sélectionnés, seul un demeurerait. Et c’est Tirez sur mon doigt, monsieur le président !, paru chez Fluide glacial qui emporte le prix Gotlib 2024.

14/04/2024, 12:05

ActuaLitté

Emmanuelle Pierrot intéresse finalement tout le monde

Le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ) a dévoilé l’œuvre gagnante de la 21e édition du Prix littéraire des collégiens et collégiennes. C'est finalement La version qui n'intéresse personne, d' Emmanuelle Pierrot, publiée aux éditions Le Quartanier, qui a conquis les collégiens et collégiennes. La distinction s'accompagne de la bourse Bourgie-Lemieux, dotée de 5 000 $.

13/04/2024, 12:37

ActuaLitté

Sorj Chalandon remporte le prix Eugène Dabit du roman populiste 2024

Le jury du prix Eugène Dabit du roman populiste réuni le 11 avril a désigné au premier tour Sorj Chalandon lauréat du prix 2024 pour son roman L’Enragé (Grasset, 2023). 

12/04/2024, 17:41

ActuaLitté

Les finalistes 2024 du Prix du Cercle littéraire Château de l’Hermitage

Le Cercle littéraire Château de l’Hermitage a dévoilé les noms des 8 finalistes pour l'édition 2024 de son prix littéraire. La récompense annuelle est décernée à un auteur français dont l'œuvre a été publiée durant les deux premiers mois de l'année.

12/04/2024, 17:08

ActuaLitté

Les finalistes du Grand Prix de l'imaginaire 2024 sont connus

Comediedulivre2024 – En 2024, le Grand Prix de l’Imaginaire (GPI) célèbre son 50e anniversaire. Après treize ans de collaboration avec le festival Étonnants Voyageurs, il a noué un nouveau partenariat avec La Comédie du Livre à Montpellier, où il se tiendra du 10 au 19 mai 2024. Ce déménagement est accompagné d'un focus renforcé sur l’Imaginaire.

12/04/2024, 12:19

ActuaLitté

La sélection du prix de l'hôtel La Ponche de Saint-Tropez dévoilée

Le 13 mars dernier, les douze membres du jury du prix La Ponche se sont rassemblés lors d'un déjeuner afin d'établir une première sélection à partir d'une quarantaine d'ouvrages. Un deuxième tri sera fait fin avril, et le prix sera décerné le 24 mai prochain à l'Hôtel La Ponche, à Saint-Tropez. 

11/04/2024, 14:58

ActuaLitté

Léna Ghar, lauréate du Prix des lecteurs des bibliothèques de Paris 2024

Le Prix des lectrices et lecteurs des bibliothèques de la Ville de Paris a été décerné à Léna Ghar pour son roman Tumeur ou tutu, publié aux éditions Verticales. Chaque année, ce Prix est attribué par les lectrices et lecteurs des bibliothèques de la Ville de Paris à un premier roman écrit par un auteur ou une autrice francophone et publié lors de la rentrée littéraire de septembre.

11/04/2024, 12:21

ActuaLitté

Ia Genberg et Itamar Vieira Junior finalistes du Booker Prize International 2024

Les six finalistes du Prix International Booker ont été révélés, parmi lesquels trois ont leur titre traduit en français. Le vainqueur sera dévoilé lors d'une cérémonie à Londres, le 21 mai prochain. Le duo lauréat, composé de l'auteur et du traducteur, se verra attribuer une récompense de 25.000 £ (environ 30.000 €) chacun. Chaque duo d'auteur et de traducteur qui a figuré sur la liste préliminaire recevra 2500 £.

10/04/2024, 16:10

ActuaLitté

Les sélections du Prix du livre du réel 2024 dévoilées

Le Prix du livre du réel, fondé en 2017 par la Librairie Mollat, récompense les ouvrages de non-fiction qui allient le meilleur du reportage et de la littérature, de l'enquête et du style. Doté de 6000 €, ce prix distingue un livre et une bande dessinée.

10/04/2024, 13:09

ActuaLitté

Rien de personnel : Mahir Guven Prix Ouest 2024

Le jury du Prix Ouest s’est réuni ce lundi 8 avril 2024, au Logis de la Chabotterie, à Montréverd en Vendée, et a choisi de récompenser Mahir Guven pour son récit Rien de personnel (J.C. Lattès, 2024). Il recevra sa gratification lors du Printemps du livre de Montaigu, qui se tiendra cette année du 19 au 21 avril.

09/04/2024, 13:23

ActuaLitté

Les 6 finalistes du Prix Maison de la Presse sont connus

Présidé par Agnès Martin-Lugand, le jury a choisi ce lundi 8 avril les six œuvres finalistes pour le Prix Maison de la Presse 2024, à partir d'une première sélection réduite de douze titres. La prochaine étape est fixée au 14 mai, date à laquelle sera annoncé le gagnant de la 55ème édition du Prix Maison de la Presse.

09/04/2024, 10:45

ActuaLitté

Heinz Janisch et Sydney Smith, Prix Hans-Christian-Andersen 2024

Le Prix Hans-Christian-Andersen, considéré comme une des plus prestigieuses récompenses dans le domaine de la littérature jeunesse, a été décerné à l'Autrichien Heinz Janisch et au Canadien Sydney Smith. 12 personnalités du monde entier étaient en lice pour ce « petit » Prix Nobel de Littérature...

09/04/2024, 10:37

ActuaLitté

11 livres en lice pour le Prix Jean-Jacques Rousseau de l'autobiographie

2023-2024, une année faste pour l'écriture de soi ? Oui, à en croire le jury du Prix Jean-Jacques Rousseau de l'autobiographie, qui a sélectionné pas moins de 11 finalistes pour sa récompense littéraire. Dans quelques semaines, un lauréat sera désigné...

08/04/2024, 16:16

ActuaLitté

Les lauréats de Quais du Polar 2024, avec des chiffres records

À l'occasion de la 20e édition du Quais du Polar, de nombreux écrivains et écrivaines ont été distingués parmi les 10 prix décernés lors du festival. Voici les noms des lauréats et lauréates de 2024. Un anniversaire qui affiche une affluence record, avec plus de 100.000 visiteurs, révèlent les organisateurs.

08/04/2024, 13:46

ActuaLitté

Les six romans retenus pour le Prix Evok 2024 

Evok Collection dévoile les six œuvres sélectionnées par Tristane de Banon, Emmanuelle de Boysson et Anne-Marie Revol, pour la 5e édition de son Prix Littéraire.  Les discussions du jury et la désignation du lauréat auront lieu le 3 juin, la remise du prix étant prévue le 17 juin 2024. 

08/04/2024, 12:02

ActuaLitté

Le palmarès complet du Sheikh Zayed Book Award 2024

Le Sheikh Zayed Book Award, sous l'égide du Centre de langue arabe d'Abu Dhabi et du département de la culture et du tourisme d’Abu Dhabi, a annoncé les gagnants de sa 18e édition pour 2024, introduisant une nouvelle catégorie dédiée à l’Édition de manuscrits arabes. 

05/04/2024, 12:26

ActuaLitté

Yann Quénet, Prix Écume de Mer 2024

La Fédération nationale du Mérite maritime a tenu la délibération finale de ses prix littéraires, le Prix Écume de Mer et le Prix Commandant Jean Loreau, ce 2 avril. Cette session a eu lieu à Paris, avec une option de participation en visioconférence, sous la direction du président de la FNMM, Fabrice Viola, du président du prix pour l'année 2024, Gérard Josepha de la Martinique, et du secrétaire permanent, Dominique Le Brun du Finistère. 

05/04/2024, 10:57

ActuaLitté

Jordisk, du Danois Theis Ørntoft, Prix de littérature de l'UE

Le Prix de littérature de l'Union européenne revient au Danois Theis Ørntoft pour son roman Jordisk, publié par les éditions Gyldendal. Cinq mentions spéciales ont également été décernées, afin de valoriser et de faire connaitre la littérature de plusieurs États membres de l'Union.

04/04/2024, 19:30

ActuaLitté

Les finalistes du Goncourt du Premier Roman 2024 sont connus

Les Académiciens Goncourt ont délibéré et annoncent ce jeudi 4 avril les finalistes des Goncourt de printemps.

04/04/2024, 17:10

ActuaLitté

Les Prix Mallarmé 2024 dévoilent leurs premières sélections

Les membres de l'Académie Mallarmé se sont rassemblés à la fin du mois de mars pour choisir la première sélection du Prix Mallarmé 2024 et du Prix Mallarmé étranger de la traduction 2024. Décerné par l'Académie Mallarmé lors de la Foire du livre de Brive, le prix est doté d’un montant de 3800 €, versé par la ville de Brive qui offre également au poète lauréat une résidence d'un mois.

04/04/2024, 16:59

ActuaLitté

Charrue tordue du Brésilien Itamar Vieira Junior Prix Montluc 2024

L'écrivain brésilien Itamar Vieira Junior a été distingué par le Prix Montluc Résistance et Liberté 2024 pour son premier roman, Charrue tordue, qui a été traduit du portugais en français par Jean-Marie Blas de Roblès pour les éditions Zulma. La proclamation du prix a eu lieu au Mémorial National de la Prison de Montluc. Le prix est doté de 5000 €.

04/04/2024, 14:49

ActuaLitté

6 essais et 6 romans en lice pour les Prix France Télévisions 2024

France Télévisions, partenaire de longue date du monde littéraire, a dévoilé la sélection de ses Prix Essai et Roman. Ces prix, créés en 1995, distinguent les auteurs d'ouvrages publiés en langue française dans l'actualité littéraire récente. 

04/04/2024, 13:16

ActuaLitté

5 romans autour de la résilience pour le Prix Mauvaises Graines

La quatrième édition du Prix Mauvaises Graines s'annonce, avec une liste de cinq romans finalistes. Chaque année, il récompense un ouvrage issu de la littérature ados (14 à 18 ans) sur la base d’une thématique forte et engagée autour de l’identité et de la quête de soi.

04/04/2024, 12:17

ActuaLitté

Le Prix des lycéens d'Île-de-France dévoile ses trois lauréats 2024

La 13e édition du Prix littéraire des lycéens en Île-de-France a récompensé trois ouvrages, chacun représentant un genre littéraire différent : poésie, bande dessinée et roman. Ces lauréats ont été élus par des lycéens de toute la région.

04/04/2024, 12:00

ActuaLitté

15 BD en lice pour le Prix Orange de la Bande Dessinée 2024

Le comité de sélection pour la 5e édition du Prix Orange de la Bande Dessinée, présidé cette année par l'artiste Cy, s'est réuni pour établir une liste préliminaire d'albums de bande dessinée rédigés en français et publiés en France ou en Belgique entre le 1er mars 2023 et le 29 février 2024.

03/04/2024, 14:55

ActuaLitté

Éric Reinhardt, François Bégaudeau : les 10 finalistes du Prix Inter 2024

Le 50e prix du Livre Inter, présidé par Isabelle Huppert, sera décerné le 2 juin par un jury de 24 membres qui sélectionnera le gagnant parmi dix œuvres en lice.

03/04/2024, 14:05

ActuaLitté

Plus que quatre romans en lice pour le Prix Eugène Dabit 2024

Pour la deuxième sélection du Prix Eugène Dabit du roman populiste 2024, le jury a annoncé la nomination de quatre œuvres, comme l'année dernière, dérogeant à la tradition qui en comptait cinq.

03/04/2024, 13:01

ActuaLitté

2024 signe la première édition du prix littéraire Who's who

La création de cette récompense rend avant tout hommage à Antoine Hébrard. Durant trente-neuf ans, il aura dirigé le Who’s Who qu’il définissait comme un dictionnaire de comédies humaines. Le prix saluera chaque année un livre francophone mettant en valeur une trajectoire de vie, une réussite, un destin hors du commun – qu'il s'agisse de fiction, d’une biographie, d’un essai ou d’un récit.

03/04/2024, 12:41

ActuaLitté

Le Prix de la littérature arabe lance son appel à candidatures

L'appel à candidatures pour la 12e édition du Prix de la littérature arabe est désormais ouvert et le restera jusqu'au 30 juin 2024. Initié en 2013 par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe, ce prix célèbre les contributions littéraires en provenance du monde arabe, en mettant à l'honneur un roman ou un recueil de nouvelles. 

02/04/2024, 18:11

ActuaLitté

Béa Wolf, de Zach Weinersmith et Boulet, finalistes des Hugo Awards 2024

Sérieusement malmenés par une polémique autour de l'éviction de certains auteurs lors de la dernière édition en Chine, les Hugo Awards sont néanmoins de retour. Ces récompenses de référence pour les littératures de l'imaginaire seront décernées le 11 août prochain à Glasgow, en Écosse. Parmi les finalistes, Béa Wolf, de Zach Weinersmith et Boulet (First Second, traduction française d'Aude Pasquier chez Albin Michel).

02/04/2024, 16:32

ActuaLitté

Eric Chacour Prix des 5 continents de la Francophonie 2024

Eric Chacour, lauréat du Prix des 5 continents de la Francophonie 2024 avec son premier roman Ce que je sais de toi (Éditions Alto et Philippe Rey). Célébrée cette année hors les murs de l'OIF, dans un format entièrement renouvelé, la 22e cérémonie de remise du Prix des 5 continents de la Francophonie s’est déroulée le 26 mars 2024 au Musée de l'Homme à Paris.

29/03/2024, 18:02

ActuaLitté

La deuxième sélection du Prix Fragonard 2024 est connue

Créé en 2022, le Prix Fragonard de littérature étrangère est décerné chaque année à une auteure dont l'œuvre a été traduite en français. Ce prix vise à promouvoir l'ouverture à d'autres cultures et à mettre en avant le talent féminin, mais aussi de choisir un roman qui invite à voyager au-delà de nos frontières et à explorer d'autres cultures. La gagnante sera révélée le mardi 14 mai 2024.

29/03/2024, 13:07

ActuaLitté

5 romans en lice pour le Prix du Livre France Bleu - PAGE des libraires

Le Prix du Livre France Bleu - PAGE des libraires connait sa 10e édition en 2024, mais la formule ne change pas : 5 romans sont ainsi sélectionnés, mais un seul d'entre eux sera désigné « roman de l'été »... Verdict le 27 mai prochain.

29/03/2024, 11:43

ActuaLitté

Les dix “pré finalistes” du Prix Lorientales 2024

Lors de sa dernière séance, le comité de sélection du prix littéraire a arrêté sa liste de dix préfinalistes. La réunion suivante, prévue pour le 24 mai, permettra de déterminer les cinq finalistes ainsi que de composer le jury pour l'édition suivante.

29/03/2024, 11:04

ActuaLitté

Charlie Roquin lauréat du Prix Pelléas - Radio Classique 2024

Charlie Roquin a été honoré par le Prix Pelléas – Radio Classique 2024 pour son ouvrage Les Maîtres de Bayreuth, publié aux éditions du Cherche Midi. Cette récompense littéraire annuelle célèbre un ouvrage musical. La cérémonie de remise du 27e prix a eu lieu au café Les Deux Magots.

29/03/2024, 10:22

ActuaLitté

Fabrice Balanche, lauréat du Prix Conflits 2024

La rédaction de la revue Conflits, spécialisée en géopolitique, histoire et relations internationales, a décerné ses distinctions, afin de célébrer et distinguer l'excellence éditoriale ainsi que la curiosité et l'exigence intellectuelles des auteurs dans ces domaines.

29/03/2024, 10:09