#Technologie

“Chez les éditeurs traditionnels, j'ai rencontré une israélophobie délirante”

Pour la deuxième fois dans son histoire, le Prix Renaudot a sélectionné dans sa liste de romans en lice un livre autoédité par un auteur. Bande de Français, signé par l'auteur franco-israélien Marco Koskas, fait cependant apparaitre pour la première fois un livre autoédité et commercialisé par Amazon dans une liste de prix littéraire de la rentrée. L'auteur est revenu avec nous sur ses choix, ses motivations et leurs conséquences.

Le 06/09/2018 à 09:56 par Antoine Oury

9 Réactions |

Publié le :

06/09/2018 à 09:56

Antoine Oury

9

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Marco Koskas (© Jean-Marc Gourdon/Fayard)

ActuaLitté : Vous avez été publié par de nombreux éditeurs dits « traditionnels », à compte d'éditeur. Pourquoi avoir choisi de publier Bande de Français par vos propres moyens ? Aviez-vous mesuré les avantages et les risques de ce type de publication ? 

Marco Koskas : Je me suis résigné à publier mon livre à compte d'auteur, car aucun éditeur n'en a voulu ; aussi bien les éditeurs qui m'avaient déjà publié que les autres. Je me suis demandé si mon livre posait un problème, pour qu'il fasse l'unanimité contre lui, et je n'ai pas vu où était le problème. J'en ai conclu que le problème, c'était moi. Soit j'avais fait mon temps, et ils en avaient marre de ma tronche ; soit il y avait un autre problème moins avouable.

Un problème disons idéologique, et c'est cette interprétation que j'ai donnée à leur unanimisme. Parler des juifs français qui quittent la France à cause de l'antisémitisme et qui s'installent en Israël, c'était un sujet tabou. À ne surtout pas aborder. En choisissant de publier à compte d'auteur, je savais que le risque principal était d'entrer dans une sorte de clandestinité, ou de grande solitude en tous cas. Mais je voyais que les arguments qu'on me servait étaient incohérents, alors j'ai foncé.

Amazon ne pratique pas de censure, et ne cherche pas à savoir si ce que vous écrivez est politiquement correct ou pas. Il n'y a rien à payer, ils impriment à la demande et expédient les exemplaires commandés, ceci pour les avantages ; il vous reste à faire connaître votre livre, et là, les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle. Amazon vous laisse également fixer le prix de votre livre et ne demande pas l'exclusivité. Enfin, ils vous rémunèrent deux à trois fois plus qu'un éditeur traditionnel et ce n'est pas négligeable.

[NdlR : l'auteur perçoit entre 30 % et 70 % du prix de vente public hors taxe du livre, selon le prix de vente, justement, pour la version numérique]

Avez-vous eu recours à une agence, un agent littéraire ou encore des services d'édition ou de correction pour finaliser votre livre ?

Marco Koskas : Je n'ai eu recours ni à un agent ni à un correcteur. Il aurait fallu par contre que j'aie un bon logiciel d'impression. Ça aurait évité les coquilles des premiers exemplaires.

Pourquoi avoir choisi de publier votre livre avec les services d'Amazon ? Que vous inspire cette société, connue pour ses profits monstres, mais aussi pour ses relations difficiles avec le monde du livre et les libraires en particulier ?

Marco Koskas : Je n'ai pas d'opinion particulière sur Amazon. Chez les éditeurs traditionnels, j'ai surtout rencontré du mépris et une israélophobie délirante. Alors, la monstruosité d'Amazon, pardon mais j'ai vu bien pire chez les pétasses et les petits marquis des éditions germano-pratines.

Votre livre est-il disponible au format numérique ? Envisagez-vous des traductions, si l'opportunité se présente ? Par ailleurs, si un éditeur « traditionnel » vous propose de publier le livre, une telle offre pourrait-elle vous intéresser ?

Marco Koskas : Non je n'ai pas transcrit mon livre en format numérique. J'aime le papier et je veux qu'il reste pour l'instant sur papier uniquement. Si je trouve un accord avec un éditeur de poche, je ferai paraître mon roman d'abord en poche, et en tout dernier lieu au format numérique.

Que pensez-vous du fait que le jury du Prix Renaudot sélectionne votre livre ? Quels liens entretenez-vous avec Patrick Besson, si liens il y a ?

Marco Koskas : C'est évidemment un honneur et un bonheur, une revanche aussi, d'être sélectionné pour le Renaudot et je le dois en effet à Patrick Besson. Cet homme que je n'ai rencontré qu'une seule fois, il y a 35 ans, dans les couloirs de France Culture, me témoigne une attention constante.

Il a consacré cinq articles en vingt-cinq ans à mes livres. Je me suis disputé avec tout le monde dans l'édition et j'ai traversé tous les mépris. Besson est mon dernier soutien dans ce monde-là. Je pense que sans lui, j'aurais cessé d'écrire depuis pas mal de temps.

9 Commentaires

 

LE PLUMIER D'EUGENIE

06/09/2018 à 15:27

C'est ignorer qu'en France il existe des imprimeurs capables de faire ce travail de réalisation d'un livre et il existe aussi EDILIVRE pour les impressions à la demande.
En fait Amazon a réalisé un véritable lavage de cerveau car cette plateforme est un véritable réflexe.

Thierry Reboud

06/09/2018 à 20:49

Marco Koskas est probablement un auteur éminent, voire carrément indispensable à la culture de notre temps. Néanmoins, en plus de 40 ans de lecture, dont une bonne trentaine en professionnel (libraire, puis représentant), je n'avais jamais entendu son nom qu'en passant et je n'ai souvenir d'aucun titre des livres qu'il a publiés.
Et si le problème était là, crûment commercial ? Et si Marco Koskas s'était dit qu'il n'est pas de mauvais rapport d'incriminer un antisionisme (qui, comme c'est à la mode de le dire, est la porte ouverte à l'antisémitisme, et gnagnagna...) au secours de sa petite entreprise commerciale ?
Un mot sur l'antisionisme de l'édition française : Marco Koskas s'est penché sur le nombre de traduction de l'hébreu vers le français ? A-t-il pensé à demander à Raphaël Jerusalmy (par exemple) à quel point la censure éditoriale est féroce à son encontre ?
La petite manip de Marco Koskas n'est pas forcément mal imaginée, c'est certain, ça peut même marcher, mais c'est quand même un peu nous prendre pour des benêts.

koinsky

07/09/2018 à 07:00

Le lavage de cerveau était d'autant plus efficace que le temps de cerveau était disponible du côté de l'édition traditionnelle.

Il y a un problème mongol qui dit quelque chose comme ça : "Ne pointe pas le nuage noir du doigt, prend plutôt tes jambes à ton cou".

Rien de mauvais ne pousse sur une terre travaillée humblement chaque jour, en revanche ça pousse à une vitesse incroyable sur du fumier.

Un écrivain regarde les choses en face : si Amazon pousse si vite, c'est que le terreau éditorial est propice à son avènement et lui laisse le champ libre.

Amazon est juste intelligent, c'est-à-dire qu'il observe, trouve la faille et s'y engouffre.

La question est : l'édition traditionnelle va-t-elle continuer de camper sur son orgueil et finir de crever ou va-t-elle décider de regarder les choses en face et de faire preuve d'humilité en proposant aux auteurs des contrats autrement plus attractifs.

Marie

07/09/2018 à 08:55

Amalgame israélophobie, antisionisme et antisémitisme...Du même ordre que de traiter un Français de Gaulois dans le but de le déprécier.

Lily

07/09/2018 à 10:26

Bravo! Un auteur courageux, dans un monde devenu ennuyeux, pusillanime et littérairement correct. Car il en faut du courage pour briser le tabou existant entre le bon auteur édité chez Machin et le mauvais auteur auto édité ici ou là.
En dehors de la bouffée d'oxygène que Marco Koskas apporte à nombre d'auteurs obscurs, les décomplexant, les extirpant des catacombes de l'écriture, les encourageant à ne jamais briser leur plume sur les falaises de l'adversité, il existe tout un réseau éditorial français qui tremble sur ses bases et acquis, voyant d'un très mauvais oeil la possibilité, non pas d'une île, mais d'un archipel de créativité autre que celle imposée par une poignée de grands "mépriseurs" publics, ces chantres
du bon goût littéraire, "Lumières de la science" affidées au pot de miel de la rentabilité, que l'ami Voltaire en son temps fustigeait.
Notre auteur courageux aura-t-il le prix Renaudot ? Nul ne le sait... mais l'on devrait d'ores et déjà lui décerner le Prix de l'Homme révolté. Après tout, Romain Gary agita les neurones endormis des éditeurs... Une bonne farce ne fait jamais de mal, au contraire, quand elle est bien tournée elle nous aère l'esprit et le coeur. :roll:

Thierry Reboud

08/09/2018 à 10:35

Mouais... Il est toujours de bon ton de rappeler que Proust et Gracq ont commencé en publiant à compte d'auteur : il n'en reste pas moins que, 999 fois sur 1000, un livre publié à compte d'auteur vaut à peine le prix du papier sur lequel il est imprimé.
Le seul éditeur que concurrence Amazon, c'est en fait La Pensée universelle.

JMB_SF

11/09/2018 à 23:58

C'est fatiguant cette victimisation constante : "israélophobie", "antisémitisme", etc. Mais s'il y a de "l'israélophobie" c'est peut-être parce que les éditeurs connaissent les pratiques douteuses, parfois mafieuses, de ce pays et sa "palestinophobie"...

Dalean

25/09/2018 à 16:29

Il se trouve que j'ai lu le premier livre de Marco Koskas " Balas Bounel" Je connaissais la société qu'il évoquait et c'était la première fois que je lisais un livre où je pouvais la reconnaître.C'était un livre remarquable : drôle, nostalgique, magique, picaresque, avec cette sympathie pour les personnages que l'on ne rencontre dans la bonne littérature d'Amérique Latine. Je ne sais pas ce qui a fait qu'il a peu publié après mais il est parfois difficile de se remettre d'un grand succès( voir le fiasco de certains après le prix Goncourt) Désolée Thierry Reboud le fait que vous ne vous souveniez pas de Marco Koskas ne veut pas dire qu'il ne vaut rien. Je n'ai pas lu son nouveau livre mais je l'acheterai, Quand à JMB_SF votre petit paragraphe est particulièrement vicieux, il pue,en le modifiant à peine il aurait pu légender les affiches de la fameuse exposition du Palais Berlitz en 1941. Décidément l'antisémitisme, (l'ancien et le nouveau) est toujours d'actualité.

Thierry Reboud

25/09/2018 à 19:45

@ Dalean
Eu égard à :on peu de connaissance de l'oeuvre de Koskas, je me garderai bien d'avoir une quelconque opinion à son sujet. J'ignorais même qu'il eût connu le succès, ce qui (à vous lire) semble être le cas. Si ça vaut quelque chose ou rien, je ne suis absolument pas qualifié pour en discuter.
Ce que je voulais dire, c'est que Koskas est titulaire d'un patronyme littéraire qui ne me dit rien, au contraire (ce ne sont que des exemples) de ceux de Modiano, Dan Brown Le Clézio, Marc Lévy ou Angot : pour tout vous dire, je n'ai jamais rien lu de Lévy ni de Brown (et pas grand chose d'Angot), mais je n'ignore pas leur existence.
C'est tout ce que ça veut dire, ni plus ni moins, qu'il y a peut-être dans l'indifférence des éditeurs au nouveau livre de Koskas une très simple explication commerciale.
Le fait que vous achetiez son nouveau livre signifie au moins que sa petite opération publicitaire de pseudo-victimisation (complaisamment entretenue par Besson) fonctionne : j'en suis heureux pour lui, et pour vous bien sûr.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le prix Cabourg du roman dévoile sa sélection 2022

Le prix Cabourg du roman dévoile sa sélection de 11 romans pour cette année 2022. Ce dernier est décerné par des écrivains, des critiques littéraires et des représentants des amies de Cabourg. Pour être retenu dans la sélection, le livre doit être un roman de fiction écrit en langue française, être paru au cours du semestre précédant la sélection et posséder une qualité littéraire reconnue. 

19/05/2022, 15:57

ActuaLitté

Création du Prix Philippe Druillet - Galerie Barbier, et première liste

Créé en 2022, le Prix Philippe Druillet – Galerie Barbier vise à soutenir la jeune création. Il distingue des scénaristes ou dessinateurs de bande dessinée ayant publié au maximum 3 albums. Il est doté de 3000 € et offre une exposition des planches originales dans la galerie Barbier.

19/05/2022, 12:18

ActuaLitté

Denis Jeambar remporte le prix ACF de L'homme pressé 2022

L’Automobile Club de France a décerné le Prix ACF de l’Homme pressé 2022 à Denis Jeambar pour son roman Une Femme sans larmes (Calmann-Lévy). Créé en 2020, ce prix a pour vocation de récompenser une œuvre en langue française (roman, essai, nouvelles, poésie, biographie). Le jury du Prix ACF de l’Homme pressé porte une attention particulière au style, qui doit être enlevé, ainsi qu’au rythme de l’écriture.

19/05/2022, 09:51

ActuaLitté

Le Blizzard de Marie Vingtras souffle sur le Prix des libraires 2022

Le roman de Marie Vingtras, Blizzard, a été choisi parmi 10 titres, et près de 2000 libraires, toutes et tous issus de librairies indépendantes françaises, ont été appelés à voter. Paru aux éditions de l'Olivier, l'ouvrage devient la nouvelle lauréate du Prix des libraires, éditions 2022.

19/05/2022, 07:50

ActuaLitté

Le Grand Prix de l’Héroïne Madame Figaro s'ouvre aux BD : sélections

Le Grand Prix de l’Héroïne Madame Figaro a acquis une place à part dans le paysage des prix littéraires. Récompensant des ouvrages ayant pour héroïnes des femmes singulières, il dévoile aujourd'hui sa sélection dans les catégories Romans français, Romans étrangers, Biographie - Récits et, pour la première fois cette année, BD - Romans graphiques. 

18/05/2022, 17:04

ActuaLitté

La sélection du Prix du Livre du réel 2022 dévoilée

Le jury a révélé la sélection des œuvres qui concourent pour les prix du Livre du Réel 2022, dans les catégories Littérature et Bande dessinée. Créées en 2016 à l’initiative de la librairie Mollat, ces récompenses saluent des livres qui conjuguent le meilleur du journalisme et de la fiction, rappelant que l'art peut être « un instrument essentiel de la compréhension du monde. » Le prix est doté à hauteur de 6000 €.

 

 

18/05/2022, 16:49

ActuaLitté

La librairie L'Ange Bleu remet ses prix littéraires 2022

La librairie indépendante L’Ange bleu, à Perigny dans le Loir-et-Cher, a annoncé les lauréats 2022 de ses prix littéraires : Mangawa pour la catégorie manga, Bulles de Cristal pour la bande dessinée franco-belge, Comiks pour les comics, Chimère pour les romans imaginaires et Real pour les romans de vie. 

18/05/2022, 14:53

ActuaLitté

Les lauréats du Prix des libraires du Québec 2022 révélés

Les différents Prix des libraires du Québec ont été décernés ce 11 mai lors d'un gala, organisé par l’Association des libraires du Québec (ALQ), au Club Soda de Montréal. Depuis 1994, cette remise annuelle se veut un hommage aux créateurs et créatrices, dont « l’œuvre a marqué l’imaginaire des libraires au cours de l’année par son originalité et sa qualité littéraire ».

13/05/2022, 11:38

ActuaLitté

Michel Jullien remporte le premier Prix Naissance d'une oeuvre  

La première édition du prix Naissance d'une oeuvre a été remportée par Michel Jullien pour son roman Andrea de dos, paru aux éditions Verdier. Ce nouveau prix littéraire recompensera « des romanciers confirmés mais peu connus ». Il est également bien doté avec un beau chèque de 20.000 € à la clé.

 

 

12/05/2022, 16:21

ActuaLitté

Franck Chanloup, lauréat du Prix des Clubs Hors-Concours 2021/2022

Créés en 2017, les Clubs Hors-Concours se déroulent chaque année du mois d'octobre au mois de mai. Ils permettent à tous les groupes de lecteurs et lectrices (en lycées, à l'université, en librairie, en bibliothèque ou dans des lieux éloignés du livre et de la lecture) de découvrir l'édition indépendante, d’apprendre à critiquer et défendre un livre qu’on a aimé.

12/05/2022, 14:47

ActuaLitté

David Foenkinos a décerné le Prix Pampelonne Ramatuelle à Tonino Benacquista

Pour sa première édition, le Prix Pampelonne Ramatuelle a été décerné à Tonino Benacquista pour son livre Porca Miseria, publié aux éditions Gallimard, par un jury présidé par l'auteur David Foenkinos. La récompense saluera chaque année « une biographie, une autobiographie ou le récit d’un grand destin ».

12/05/2022, 12:03

ActuaLitté

Sélection du Prix du livre Mieux comprendre l’Europe 2022

Le 14e prix du livre Mieux comprendre l’Europe, organisé par l’Institut Jacques Delors, vient de dévoiler les huit ouvrages retenus. À compter de maintenant, les membres du jury disposent d’un délai courant jusqu’au 1er juin pour transmettre leurs chroniques. Les délibérations interviendront le 14 juin, avec une annonce du lauréat dans la foulée.

11/05/2022, 15:05

ActuaLitté

Sophie De Baere, 53e lauréate du Prix Maison de la Presse

Organisé par le  groupe NAP, le prix littéraire Maison de la Presse vient de récompenser le roman Les Ailes Collées de Sophie de Baere. Le jury, présidé par Stéphane Bern, a salué l’auteure pour son troisième roman paru cette année aux éditions JC Lattès. Il s‘agit de la 53e édition du prix, attribué cette année à une oeuvre particulièrement émouvante, juste et sensible.

11/05/2022, 11:00

ActuaLitté

Les Nétanyahou, de Joshua Cohen, Prix Pulitzer de la fiction 2022

Outre-Atlantique, les Prix Pulitzer pour l'année 2022 ont été décernés ce lundi 9 mai, dont les Prix Pulitzer pour la fiction, qui saluent plusieurs publications. The Netanyahus: An Account of a Minor and Ultimately Even Negligible Episode in the History of a Very Famous Family, un roman inspiré de faits réels sur la famille de l'ex-Premier ministre d'Israël, par Joshua Cohen (New York Review Books), a obtenu un prix dans la catégorie fiction.

10/05/2022, 12:11

ActuaLitté

La poétesse Maisoon Saqer saluée par le Sheikh Zayed Book Award 2022

Les membres du jury du Sheikh Zayed Book Award viennent de révéler leurs Lauréats 2022 pour sept catégories du Prix dont la Littérature, La Littérature jeunesse et le Jeune auteur. 

10/05/2022, 11:05

ActuaLitté

Emilio Sánchez Madiavilla, Prix Nicolas Bouvier 2022 pour Une Datcha dans le Golfe

Le journaliste, cofondateur de la maison d'édition Libros del KO, est récompensé par le jury du Prix Nicolas-Bouvier pour ce livre situé entre le récit de voyage et le reportage, dans une traduction de Myriam Chirouss. Désigné parmi six candidatures, Une datcha dans le Golfe sera salué lors du Festival Etonnants Voyageurs, en juin prochain. 

06/05/2022, 15:14

ActuaLitté

Lycéens et apprentis d'Auvergne-Rhône-Alpes ont remis leur prix littéraire

Les lauréats du Prix littéraire des lycéens et apprentis d'Auvergne–Rhône-Alpes sont Lucie Desbordes, pour son roman Solitudes mineures (Anne Carrière), et Estelle Dumas et Julie Ricossé pour Des bombes et des hommes (Futuropolis).

06/05/2022, 13:26

ActuaLitté

7 livres finalistes pour le Prix Jean-Jacques Rousseau de l'autobiographie

Le jury du Prix Jean-Jacques Rousseau, qui salue « une démarche de sincérité et d’introspection, au-delà de la simple narration d’un épisode, ou de l’histoire d’une vie », a sélectionné les sept ouvrages finalistes pour la récompense 2022. 

06/05/2022, 10:17

ActuaLitté

Julia Deck, 35e lauréate du prix Jean Freustié

Sous la présidence d'honneur de Frédéric Vitoux, de l'Académie française, Olivier Mony, Président du jury, Henri-Hugues Lejeune, Eric Neuhoff, Anthony Palou, Yann Queffélec et Philippe Vilain ont attribué, au premier tour de scrutin à la majorité absolue, le Prix Jean Freustié 2022 à Julia Deck pour son roman Monument national (Minuit).

05/05/2022, 18:00

ActuaLitté

L’ancrage auvergnat du prix Alexandre Vialatte confirmé pour 2022

Le lauréat de l’édition 2022 du prix littéraire Alexandre Vialatte sera dévoilé le 30 septembre prochain à l’Hôtel Littéraire Alexandre Vialatte à Clermont-Ferrand puis à l’occasion du salon du livre de Royat-Chamalières, organisé les 1er et 2 octobre au casino de Royat. Un ancrage auvergnat confirmé plus de dix ans après sa création à l’initiative du journal La Montagne.

05/05/2022, 09:54

ActuaLitté

Cinq finalistes pour le Prix du livre Lorientales 2022

Le 10 septembre prochain sera connu le titre de l'ouvrage lauréat du Prix Lorientales 2022. En attendant, le jury de la récompense a désigné cinq ouvrages finalistes, dont deux sont sortis ex aequo du décompte des votes. Le Prix Les Lorientales souhaite développer la connaissance et la compréhension du monde oriental, de ses langues, de ses civilisations, comme de ses valeurs culturelles.

02/05/2022, 11:25

ActuaLitté

Littératures, essai, les trois lauréats 2022 des Prix des librairies Payot 

Nés sous l’impulsion des libraires, ces prix récompensent trois ouvrages, en littératures francophone, traduite et en essais, qui se sont distingués par leur grande qualité narrative, d’analyse ou stylistique. Les libraires Payot ont voté pour leurs livres favoris parus entre août 2021 et mars 2022. Découvrez la passion mise par les libraires pour établir leur choix ! 

29/04/2022, 10:59

ActuaLitté

Jean-Louis Debré reçoit le Prix du Livre d'Humour de Résistance 2022

Le Prix du Livre d'Humour de Résistance 2022 a été décerné, « après un choix difficile eu égard à la qualité des candidatures par le jury franco-belge de la Maison de l'Humour de Cluny », à Jean-Louis Debré pour Quand les politiques nous faisaient rire (Bouquins).

29/04/2022, 07:30

ActuaLitté

Marcel Sel, lauréat du prix du Parlement de la FWB, pour Elise

L'écrivain, blogueur, scénariste et journaliste, Marcel Sel, remporte le prix du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour son deuxième roman, Elise, paru chez Onlit Éditions en 2019. Depuis 1975, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles attribue chaque année un prix littéraire, « qui salue le travail d’un auteur d’expression française illustrant la sensibilité de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou dédié à son patrimoine culturel. » Ce prix est doté de 5.000 €.

 

28/04/2022, 07:30

ActuaLitté

Estelle Zhong Mengual reçoit le premier prix de l’essai EcoloObs

Pour sa première édition, le prix de l’essai EcoloObs, qui salue un essai francophone « original et vivifiant », revient à Estelle Zhong Mengual pour son livre Apprendre à voir. Le point de vue du vivant, paru aux éditions Actes Sud dans la collection « Mondes sauvages ».

27/04/2022, 13:03

ActuaLitté

Les six romans de la sélection du prix Marcel Pagnol 2022 

Depuis l’année 2000, le Prix Marcel Pagnol distingue un roman sur le thème du souvenir d’enfance cher à Marcel Pagnol. Une inspiration forte de la littérature. Le Prix Marcel Pagnol a été créé et est organisé par Floryse Grimaud. Il est doté de 3000 euros par Marcel Pagnol Communication.

25/04/2022, 16:58

ActuaLitté

Le prix littéraire des Lycéens dévoile son palmarès

Le 11e prix littéraire des lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle de la Région Ile de France a dévoilé ses 8 lauréats. Avec plus de 1.200 jeunes votant dans toute la région et une sélection de 40 ouvrages, le palmarès a été dévoilé le vendredi 22 avril dans le cadre du Festival du livre de Paris.

25/04/2022, 13:41

ActuaLitté

L'auteur géorgien Iva Pezuashvili, Prix de littérature de l'Union européenne

L'auteur géorgien Iva Pezuashvili a reçu le Prix de littérature de l'Union européenne 2022 pour son livre Bunker (ბუნკერი, Bunker), publié par les éditions Intelekti (ინტელექტი). Cinq mentions spéciales ont aussi été décernées, à l'occasion de cette nouvelle version d'une récompense remise depuis 2009.

22/04/2022, 20:30

ActuaLitté

Chantal Thomas, lauréate 2022 du prix Marguerite Yourcenar

C’est pour mieux approcher un écrivain, appréhender son univers, (re)découvrir son talent que, chaque année, le Prix Marguerite Yourcenar met en lumière un auteur ou une autrice pour l’ensemble de son œuvre. Sensible à la richesse et la pluralité de l’œuvre de Chantal Thomas, le jury 2022 l’a élue, reconnaissant sa grande originalité et l’élégance de son style. 

22/04/2022, 12:28

ActuaLitté

François-Guillaume Lorrain, Prix des Romancières 2022 pour Scarlett

François-Guillaume Lorrain est le nouveau lauréat du Prix des Romancières 2022 pour Scarlett, publié aux éditions Flammarion. Elu au premier tour, il fut désigné parmi cinq finalistes, sélectionnés en mars dernier. Financé par la Ville de Saint-Louis, créé en 1999 par Jacqueline Monsigny, le Prix des Romancières récompense l’auteur d’une œuvre en prose de langue française, susceptible de toucher un large public par son caractère universel.

21/04/2022, 17:01

ActuaLitté

7 titres dans la sélection 2022 du Prix du récit dessiné

Il récompense une œuvre de fiction ou de non-fiction en langue française, dont les dessins et les textes qui composent le livre sont réalisés par la même plume : la sélection 2022 du Prix du récit dessiné vient d'être dévoilée. Pour cette 6e édition, ce sont sept ouvrages qui devront être départagés par le jury. 

21/04/2022, 16:01

ActuaLitté

Laurine Thizy saluée par le Prix Régine Deforges

Le Prix Régine Deforges, qui récompense chaque année un premier roman écrit par un auteur francophone, a été décerné ce 20 avril à Laurine Thizy pour son roman Les maisons vides (Éditions de l'Olivier). La récompense lui a été remise à la librairie La Bicyclette Bleue, dans le 20e arrondissement de Paris.

21/04/2022, 10:28

ActuaLitté

Le prix Eugène Dabit du roman populiste 2022 decerné à Dan Nisand

Après « une discussion serrée », le jury du prix Eugène Dabit du roman populiste a désigné Dan Nisand lauréat du prix 2022 pour son premier roman, Les Garçons de la cité-jardin, paru aux éditions Les Avrils. Chaque année, le prix Eugène Dabit récompense « une œuvre exigeante par son écriture et respectueuse de la réalité des existences dans les milieux. »

21/04/2022, 08:22

ActuaLitté

Les Prix annuels 2022 des Ecrivains Combattants

Réunie le 14 avril 2022, l’Association des Ecrivains Combattants a décerné ses Prix annuels. Les Prix, tous dotés, seront remis aux lauréats lors d’une cérémonie qui aura lieu le 31 mai 2022.

18/04/2022, 11:22

ActuaLitté

Décrire la Terre, Écrire le Monde, Grand prix Jules Verne 2022

L’Académie de Bretagne et des Pays de la Loire décerne depuis 1981 le Grand prix Jules Verne à un ouvrage écrit dans l’esprit vernien. Parmi la sélection composée de six livres, le lauréat est Jacques Gonzalès, pour son étude Décrire la Terre, Écrire le Monde. La remise du prix aura lieu le 14 juin 2022 au Château des Ducs de Bretagne, à Nantes.

18/04/2022, 11:06

ActuaLitté

Jean d'Amérique et Anne Guglelmetti, lauréats des prix Lire à Saint-Brieuc

Le festival Lire à Saint-Brieuc a dévoilé les lauréats de ses deux prix littéraires. Le poète haïtien Jean d'Amérique remporte le prix Heather-Dohollau, qui récompense un ouvrage poétique d’expression française, et Anne Guglelmetti, le prix Jacques Allano, qui récompense un ouvrage en prose.

15/04/2022, 14:48