#Technologie

“Chez les éditeurs traditionnels, j'ai rencontré une israélophobie délirante”

Pour la deuxième fois dans son histoire, le Prix Renaudot a sélectionné dans sa liste de romans en lice un livre autoédité par un auteur. Bande de Français, signé par l'auteur franco-israélien Marco Koskas, fait cependant apparaitre pour la première fois un livre autoédité et commercialisé par Amazon dans une liste de prix littéraire de la rentrée. L'auteur est revenu avec nous sur ses choix, ses motivations et leurs conséquences.

Le 06/09/2018 à 09:56 par Antoine Oury

9 Réactions | 0 Partages

Publié le :

06/09/2018 à 09:56

Antoine Oury

9

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté
Marco Koskas (© Jean-Marc Gourdon/Fayard)

ActuaLitté : Vous avez été publié par de nombreux éditeurs dits « traditionnels », à compte d'éditeur. Pourquoi avoir choisi de publier Bande de Français par vos propres moyens ? Aviez-vous mesuré les avantages et les risques de ce type de publication ? 

Marco Koskas : Je me suis résigné à publier mon livre à compte d'auteur, car aucun éditeur n'en a voulu ; aussi bien les éditeurs qui m'avaient déjà publié que les autres. Je me suis demandé si mon livre posait un problème, pour qu'il fasse l'unanimité contre lui, et je n'ai pas vu où était le problème. J'en ai conclu que le problème, c'était moi. Soit j'avais fait mon temps, et ils en avaient marre de ma tronche ; soit il y avait un autre problème moins avouable.

Un problème disons idéologique, et c'est cette interprétation que j'ai donnée à leur unanimisme. Parler des juifs français qui quittent la France à cause de l'antisémitisme et qui s'installent en Israël, c'était un sujet tabou. À ne surtout pas aborder. En choisissant de publier à compte d'auteur, je savais que le risque principal était d'entrer dans une sorte de clandestinité, ou de grande solitude en tous cas. Mais je voyais que les arguments qu'on me servait étaient incohérents, alors j'ai foncé.

Amazon ne pratique pas de censure, et ne cherche pas à savoir si ce que vous écrivez est politiquement correct ou pas. Il n'y a rien à payer, ils impriment à la demande et expédient les exemplaires commandés, ceci pour les avantages ; il vous reste à faire connaître votre livre, et là, les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle. Amazon vous laisse également fixer le prix de votre livre et ne demande pas l'exclusivité. Enfin, ils vous rémunèrent deux à trois fois plus qu'un éditeur traditionnel et ce n'est pas négligeable.

[NdlR : l'auteur perçoit entre 30 % et 70 % du prix de vente public hors taxe du livre, selon le prix de vente, justement, pour la version numérique]

Avez-vous eu recours à une agence, un agent littéraire ou encore des services d'édition ou de correction pour finaliser votre livre ?

Marco Koskas : Je n'ai eu recours ni à un agent ni à un correcteur. Il aurait fallu par contre que j'aie un bon logiciel d'impression. Ça aurait évité les coquilles des premiers exemplaires.

Pourquoi avoir choisi de publier votre livre avec les services d'Amazon ? Que vous inspire cette société, connue pour ses profits monstres, mais aussi pour ses relations difficiles avec le monde du livre et les libraires en particulier ?

Marco Koskas : Je n'ai pas d'opinion particulière sur Amazon. Chez les éditeurs traditionnels, j'ai surtout rencontré du mépris et une israélophobie délirante. Alors, la monstruosité d'Amazon, pardon mais j'ai vu bien pire chez les pétasses et les petits marquis des éditions germano-pratines.

Votre livre est-il disponible au format numérique ? Envisagez-vous des traductions, si l'opportunité se présente ? Par ailleurs, si un éditeur « traditionnel » vous propose de publier le livre, une telle offre pourrait-elle vous intéresser ?

Marco Koskas : Non je n'ai pas transcrit mon livre en format numérique. J'aime le papier et je veux qu'il reste pour l'instant sur papier uniquement. Si je trouve un accord avec un éditeur de poche, je ferai paraître mon roman d'abord en poche, et en tout dernier lieu au format numérique.

Que pensez-vous du fait que le jury du Prix Renaudot sélectionne votre livre ? Quels liens entretenez-vous avec Patrick Besson, si liens il y a ?

Marco Koskas : C'est évidemment un honneur et un bonheur, une revanche aussi, d'être sélectionné pour le Renaudot et je le dois en effet à Patrick Besson. Cet homme que je n'ai rencontré qu'une seule fois, il y a 35 ans, dans les couloirs de France Culture, me témoigne une attention constante.

Il a consacré cinq articles en vingt-cinq ans à mes livres. Je me suis disputé avec tout le monde dans l'édition et j'ai traversé tous les mépris. Besson est mon dernier soutien dans ce monde-là. Je pense que sans lui, j'aurais cessé d'écrire depuis pas mal de temps.

9 Commentaires

 

LE PLUMIER D'EUGENIE

06/09/2018 à 15:27

C'est ignorer qu'en France il existe des imprimeurs capables de faire ce travail de réalisation d'un livre et il existe aussi EDILIVRE pour les impressions à la demande.
En fait Amazon a réalisé un véritable lavage de cerveau car cette plateforme est un véritable réflexe.

Thierry Reboud

06/09/2018 à 20:49

Marco Koskas est probablement un auteur éminent, voire carrément indispensable à la culture de notre temps. Néanmoins, en plus de 40 ans de lecture, dont une bonne trentaine en professionnel (libraire, puis représentant), je n'avais jamais entendu son nom qu'en passant et je n'ai souvenir d'aucun titre des livres qu'il a publiés.
Et si le problème était là, crûment commercial ? Et si Marco Koskas s'était dit qu'il n'est pas de mauvais rapport d'incriminer un antisionisme (qui, comme c'est à la mode de le dire, est la porte ouverte à l'antisémitisme, et gnagnagna...) au secours de sa petite entreprise commerciale ?
Un mot sur l'antisionisme de l'édition française : Marco Koskas s'est penché sur le nombre de traduction de l'hébreu vers le français ? A-t-il pensé à demander à Raphaël Jerusalmy (par exemple) à quel point la censure éditoriale est féroce à son encontre ?
La petite manip de Marco Koskas n'est pas forcément mal imaginée, c'est certain, ça peut même marcher, mais c'est quand même un peu nous prendre pour des benêts.

koinsky

07/09/2018 à 07:00

Le lavage de cerveau était d'autant plus efficace que le temps de cerveau était disponible du côté de l'édition traditionnelle.

Il y a un problème mongol qui dit quelque chose comme ça : "Ne pointe pas le nuage noir du doigt, prend plutôt tes jambes à ton cou".

Rien de mauvais ne pousse sur une terre travaillée humblement chaque jour, en revanche ça pousse à une vitesse incroyable sur du fumier.

Un écrivain regarde les choses en face : si Amazon pousse si vite, c'est que le terreau éditorial est propice à son avènement et lui laisse le champ libre.

Amazon est juste intelligent, c'est-à-dire qu'il observe, trouve la faille et s'y engouffre.

La question est : l'édition traditionnelle va-t-elle continuer de camper sur son orgueil et finir de crever ou va-t-elle décider de regarder les choses en face et de faire preuve d'humilité en proposant aux auteurs des contrats autrement plus attractifs.

Marie

07/09/2018 à 08:55

Amalgame israélophobie, antisionisme et antisémitisme...Du même ordre que de traiter un Français de Gaulois dans le but de le déprécier.

Lily

07/09/2018 à 10:26

Bravo! Un auteur courageux, dans un monde devenu ennuyeux, pusillanime et littérairement correct. Car il en faut du courage pour briser le tabou existant entre le bon auteur édité chez Machin et le mauvais auteur auto édité ici ou là.
En dehors de la bouffée d'oxygène que Marco Koskas apporte à nombre d'auteurs obscurs, les décomplexant, les extirpant des catacombes de l'écriture, les encourageant à ne jamais briser leur plume sur les falaises de l'adversité, il existe tout un réseau éditorial français qui tremble sur ses bases et acquis, voyant d'un très mauvais oeil la possibilité, non pas d'une île, mais d'un archipel de créativité autre que celle imposée par une poignée de grands "mépriseurs" publics, ces chantres
du bon goût littéraire, "Lumières de la science" affidées au pot de miel de la rentabilité, que l'ami Voltaire en son temps fustigeait.
Notre auteur courageux aura-t-il le prix Renaudot ? Nul ne le sait... mais l'on devrait d'ores et déjà lui décerner le Prix de l'Homme révolté. Après tout, Romain Gary agita les neurones endormis des éditeurs... Une bonne farce ne fait jamais de mal, au contraire, quand elle est bien tournée elle nous aère l'esprit et le coeur. :roll:

Thierry Reboud

08/09/2018 à 10:35

Mouais... Il est toujours de bon ton de rappeler que Proust et Gracq ont commencé en publiant à compte d'auteur : il n'en reste pas moins que, 999 fois sur 1000, un livre publié à compte d'auteur vaut à peine le prix du papier sur lequel il est imprimé.
Le seul éditeur que concurrence Amazon, c'est en fait La Pensée universelle.

JMB_SF

11/09/2018 à 23:58

C'est fatiguant cette victimisation constante : "israélophobie", "antisémitisme", etc. Mais s'il y a de "l'israélophobie" c'est peut-être parce que les éditeurs connaissent les pratiques douteuses, parfois mafieuses, de ce pays et sa "palestinophobie"...

Dalean

25/09/2018 à 16:29

Il se trouve que j'ai lu le premier livre de Marco Koskas " Balas Bounel" Je connaissais la société qu'il évoquait et c'était la première fois que je lisais un livre où je pouvais la reconnaître.C'était un livre remarquable : drôle, nostalgique, magique, picaresque, avec cette sympathie pour les personnages que l'on ne rencontre dans la bonne littérature d'Amérique Latine. Je ne sais pas ce qui a fait qu'il a peu publié après mais il est parfois difficile de se remettre d'un grand succès( voir le fiasco de certains après le prix Goncourt) Désolée Thierry Reboud le fait que vous ne vous souveniez pas de Marco Koskas ne veut pas dire qu'il ne vaut rien. Je n'ai pas lu son nouveau livre mais je l'acheterai, Quand à JMB_SF votre petit paragraphe est particulièrement vicieux, il pue,en le modifiant à peine il aurait pu légender les affiches de la fameuse exposition du Palais Berlitz en 1941. Décidément l'antisémitisme, (l'ancien et le nouveau) est toujours d'actualité.

Thierry Reboud

25/09/2018 à 19:45

@ Dalean
Eu égard à :on peu de connaissance de l'oeuvre de Koskas, je me garderai bien d'avoir une quelconque opinion à son sujet. J'ignorais même qu'il eût connu le succès, ce qui (à vous lire) semble être le cas. Si ça vaut quelque chose ou rien, je ne suis absolument pas qualifié pour en discuter.
Ce que je voulais dire, c'est que Koskas est titulaire d'un patronyme littéraire qui ne me dit rien, au contraire (ce ne sont que des exemples) de ceux de Modiano, Dan Brown Le Clézio, Marc Lévy ou Angot : pour tout vous dire, je n'ai jamais rien lu de Lévy ni de Brown (et pas grand chose d'Angot), mais je n'ignore pas leur existence.
C'est tout ce que ça veut dire, ni plus ni moins, qu'il y a peut-être dans l'indifférence des éditeurs au nouveau livre de Koskas une très simple explication commerciale.
Le fait que vous achetiez son nouveau livre signifie au moins que sa petite opération publicitaire de pseudo-victimisation (complaisamment entretenue par Besson) fonctionne : j'en suis heureux pour lui, et pour vous bien sûr.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Samira Sedira lauréate du prix Eugène Dabit du roman populiste 

Après sa délibération du 15 avril 2021, le jury du prix Eugène Dabit du roman populiste a désigné Samira Sedira comme lauréate du prix 2020-2021 pour son livre Des gens comme eux, paru en janvier 2020 au Rouergue (la brune). La cérémonie de remise du prix devrait se tenir le 17 juin 2021, à l’Hôtel du Nord, si le contexte sanitaire le permet.

15/04/2021, 17:29

ActuaLitté

La sélection du Prix de littérature de l'Union européenne 2021 dévoilée

Chaque année depuis 2009, le Prix de littérature de l'Union européenne (EUPL) récompense de jeunes écrivains de fiction à travers toute l'Europe. Le prix comprend 41 pays qui font partie du programme Europe créative — une initiative visant à renforcer les secteurs culturels et créatifs européens.

15/04/2021, 16:51

ActuaLitté

Le Prix Polar en Séries décerné à Marin Ledun et Jean-Charles Chapuzet

Décerné dans le cadre du festival Quais du Polar, le Prix Polar en Séries récompense un roman noir, thriller ou polar francophone pour ses qualités propres et son potentiel d’adaptation en série télévisée. Il a été décerné à Du bleu dans la nuit de Jean-Charles Chapuzet (Marchialy) et Leur âme au diable de Marin Ledun (Gallimard).

15/04/2021, 11:29

ActuaLitté

Prix du Roman d’Écologie 2021 : Lucie Rico pour Le Chant du poulet sous vide

L’association du Prix du Roman d’Écologie est présidée par Lucile Schmid. Sont membres fondateurs Dalibor Frioux écrivain, cofondateur du PRÉ, Alexis Jenni, les romancières Alice Ferney et Laure Limongi, Rémi Baille fondateur de la revue littéraire l’Allume-feu.  Après Alice Ferney en 2018, c’est Alexis Jenni qui préside le jury du PRÉ depuis 2019. Et les membres viennent de communiquer le nom de la lauréate 2021. 

15/04/2021, 11:21

ActuaLitté

197 titres en lice pour le Prix du Livre allemand 2021

La Fondation de l'Association des Éditeurs et Libraires allemands, qui gère le Prix du Livre allemand, se réjouit d'une nouvelle participation record des éditeurs, à l'occasion de cette édition 2021. 125 maisons d'édition germanophones ont ainsi proposé au jury un total de 197 titres, désormais en lice...

15/04/2021, 11:06

ActuaLitté

Prix Louis Guilloux : dix ouvrages retenus pour la sélection 2021

Le Prix Louis Guilloux, organisé cette année par la Bibliothèque des Côtes-d’Armor, du Département des Côtes-d’Armor, vient de dévoiler sa première liste. Ce prix, créé en 1983 et remanié en 2018 est devenu un prix citoyen. Les ouvrages en lice seront soumis à l’appréciation d’un jury composé de lectrices et lecteurs costarmoricains issus des bibliothèques et médiathèques participantes. 

14/04/2021, 17:13

ActuaLitté

Stéphanie Coste reçoit le prix Closerie des Lilas 2021

Au terme d’une seconde liste présentée le 10 mars, le jury du Prix de la Closerie des Lilas a fini par s’entendre sur une lauréate. Cette année 2021, Stéphanie Coste remporte l’adhésion avec son ouvrage Le Passeur, publié chez Gallimard.

14/04/2021, 12:58

ActuaLitté

Prix des Libraires 2021, la sélection finale

Ils ont depuis les confinements pris une place à part dans le paysage culturel français. En dépit des contraintes, des organisations repensées, ils continuent de défendre avec ferveur leur métier et les oeuvres. Pour son édition 2021, le jury du Prix des Libraires, que parraine Karine Tuil, s’est réuni virtuellement le 12 avril, et après décompte de tous les votes des libraires indépendants de France, est très heureux de vous annoncer les 5 finalistes pour l’édition 2021.

13/04/2021, 09:09

ActuaLitté

Sélection de la 12e édition du Prix Le goût des sciences 

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation annonce les six nommés de la nouvelle édition du prix Le goût des sciences. Décerné depuis plus de dix ans, ce prix a pour objectif de rendre accessible la science au grand public en distinguant un ou plusieurs auteurs pour la qualité de leurs ouvrages en termes de médiation scientifique. 

12/04/2021, 17:54

ActuaLitté

Le Goncourt de la Biographie 2021 a ses 5 finalistes 

Le lauréat sera annoncé par les Académiciens à l'issue de leur réunion de début juin et remis lors de la manifestation littéraire du Livre sur la Place le 11 septembre prochain. Dans le cadre de ses aides à la création, l'Académie Goncourt remet au lauréat un chèque de 3.800 euros et la Ville de Nancy, de son côté, prime l'écrivain à hauteur de 4.500 euros.

08/04/2021, 17:55

ActuaLitté

Ultimes sélections pour le Goncourt du Premier Roman et le Goncourt de la Nouvelle

Les Académiciens Goncourt ont annoncé ce jeudi 8 avril les finalistes du Goncourt du Premier Roman, ainsi que ceux du Goncourt de la Nouvelle. 4 ouvrages ont été choisis pour chacun des prix. Les lauréats seront annoncés le mardi 4 mai prochain. 

 

08/04/2021, 17:30

ActuaLitté

Sélection 2021 du Prix du livre audio France Culture - Lire dans le noir

Le comité de lecture du Prix du livre audio France Culture - Lire dans le noir dévoile les 9 titres retenus dans les 3 catégories : Jeunesse, Fiction et Non fiction.   

08/04/2021, 11:55

ActuaLitté

5 romans dans la deuxième sélection du Prix Eugène Dabit du roman populiste

Les dix « excellents » romans de la première sélection ont reçu à divers titres le soutien de nombreux jurés du Prix Eugène Dabit du roman populiste, mais un choix était tout de même obligatoire. La deuxième sélection ne conserve donc que cinq ouvrages, avant la désignation du lauréat, le 15 avril prochain.

08/04/2021, 11:45

ActuaLitté

Les cinq finalistes du prix Château de Versailles du livre d’Histoire 

Le prix Château de Versailles du livre d’Histoire récompense chaque année l’auteur d’un ouvrage consacré aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le 1er avril, le comité de lecture s’est réuni afin de sélectionner les cinq ouvrages finalistes. Le nom du lauréat sera dévoilé le 27 mai 2021.

08/04/2021, 11:43

ActuaLitté

Littérature en montagne : la Fondation Facim inaugure le Prix Paysages écrits 2021

La Fondation Facim lance en 2021 son prix littéraire : le prix Paysages écrits. Ce prix reviendra à un ouvrage paru dans l’année, sans distinction de genre mais en relation avec la question du paysage et de sa représentation, qu’il s’agisse de la montagne ou de tout autre lieu. Ecrire le lieu : décrire quelque chose du lien qui unit l’acte créateur à l’environnement dont il procède, explicitement ou non, telle sera l’une des caractéristiques du livre primé.

08/04/2021, 09:45

ActuaLitté

Le prix Régine Deforges 2021 salue David Fortems

Porté conjointement par la Ville de Limoges et les enfants de l’auteure également co-présidents du jury, Camille Deforges-Pauvert, Léa Wiazemsky et Franck Spengler, le prix Régine Deforges récompense un premier roman écrit par un auteur francophone. Cette année, le jury a choisi de décerner le prix, pour sa 6e édition, à David Fortems pour son premier roman Louis veut partir paru aux éditions Robert Laffont.

07/04/2021, 19:17

ActuaLitté

Sept ouvrages en lice pour le Prix du récit dessiné 2021

Destiné à « un récit dessiné interrogeant le réel », le Prix du récit dessiné est décerné chaque année par la Société civile des auteurs multimédia (Scam). Dotée à hauteur de 5000 €, la récompense ira saluer un des sept ouvrages de la sélection 2021 à l'automne.

07/04/2021, 12:50

ActuaLitté

Les Corréziens vont élire leur livre favori : deux ouvrages encore en lice

Créé en 2013, le Prix des lecteurs corréziens propose à tous les habitants du département de désigner leur livre favori parmi une sélection établie par la Bibliothèque départementale, puis par des usagers des bibliothèques. Deux ouvrages sont encore en lice, et les votes possibles jusqu'en juin prochain...

07/04/2021, 12:33

ActuaLitté

De la Bombe nucléaire aux morts de la Commune : les Prix Galons de la BD 2021

La première édition du prix de la bande dessinée Les Galons de la BD du ministère des Armées devait avoir deux lauréats pour 2021. Elle a tenu ses promesses. Ce 4 mars, les deux albums lauréats ont été désignés par le jury parmi les 6 finalistes retenus le 14 janvier dernier. Un Grand prix et un Prix Histoire consacrent donc les oeuvres des quatre premiers auteurs embarqués dans cette aventure singulière. 

07/04/2021, 09:47

ActuaLitté

Les Incorruptibles 2021 ont fait leurs sélections 

Créé en 1988, le prix des Incorruptibles est l'un des rare prix littéraires pour lequel les lauréats sont récompensés par leurs lecteurs, des enfants allant de la maternelle au lycée. Chacun lit la sélection de romans correspondant à sa catégorie d'âge. L'objectif principal de ce prix est de faire lire les jeunes et même mieux, de leur faire aimer la lecture. 

06/04/2021, 17:56

ActuaLitté

Révélation de la BD ADAGP 2021 : appel à candidatures

En partenariat avec le festival Quai des Bulles, l’ADAGP lance son appel à candidatures pour la révélation BD. Les candidats peuvent déposer leur dossier jusqu'au 3 juin 2021. Depuis 6 ans, la Révélation BD de l’ADAGP, société des auteurs des arts visuels, en partenariat avec le festival Quai des Bulles (Saint-Malo), valorise et encourage le travail des jeunes auteurs de bande dessinée. Une somme de 5000 €, un portrait filmé et diffusé sur le site d’Arte ainsi qu’une présentation dédiée sur les cimaises de l’ADAGP constituent la dotation de ce prix. 

06/04/2021, 12:16

ActuaLitté

Prix allemand de Non-Fiction 2021 : 8 titres nommés

Le jury du Prix allemand de Non-Fiction 2021 a choisi les 8 ouvrages finalistes. À la suite de l’appel à candidatures, les sept membres du jury ont examiné 240 titres parus depuis mai 2020. « Les titres de cette sélection sont extrêmement différents, de par leur style, leur sujet, leur volume ou leur méthode. Mais tous explorent le monde à leur manière, et vont au fond des choses. Leurs auteurs ont pour ambition de comprendre avant d’expliquer ; ils sortent des sentiers battus et se confrontent à l’Histoire comme à l’actualité. Leur regard sur les autres et eux-mêmes est intransigeant », raconte Kia Vahland, porte-parole du jury, dans le Süddeutsche Zeitung.

06/04/2021, 11:26

ActuaLitté

Prix du Livre Inter 2021 : le jury et la sélection des 10 romans retenus

Créé en 1975 par Paul-Louis Mignon, le Prix du Livre Inter entame sa 47e édition. Organisé par France Inter, chaque année, il met à l'honneur un ouvrage choisi par le jury formé de 24 auditeurs. C'est aujourd'hui que sont révélés à la fois les membres du jury et les ouvrages sélectionnés. 

02/04/2021, 16:25

ActuaLitté

La sélection 2021 du Prix François Billetdoux 

Doté de 5000 €, ce prix est attribué à l’autrice ou l’auteur d’une œuvre littéraire publiée entre mars 2020 et février 2021, en langue française, évoquant l’univers de la littérature, de la photographie, du cinéma, de la radio, du journalisme ou de la télévision. 

02/04/2021, 11:28

ActuaLitté

Stéphane Poirier reçoit le Prix Jean Anglade 2021 pour Rouquine

« C’est l’histoire de Monty et de Lilou, le taiseux et l’errante. Deux êtres égarés, chacun à leur façon. Il fallait bien que ces âmes brisées se croisent. Stéphane Poirier orchestre cette rencontre avec une douceur infinie, c’est simple et sublime », raconte Mohammed Aïssaoui, président du jury...

01/04/2021, 17:41

ActuaLitté

Les finalistes du Prix Maison de la Presse ont été choisis

Pour cette 52e édition du Prix Maison de la Presse, le jury a retenu 6 finalistes. Créé en 1970, il récompense chaque année une œuvre francophone pour « la qualité d’une écriture, la singularité d’un auteur et le degré de complicité que celui-ci entretient avec ses lecteurs ».

01/04/2021, 12:09

ActuaLitté

Prix Voltaire 2021 : ouverture des candidatures

L'International Publishers Association (IPA, Union internationale des éditeurs) annonce l'ouverture des candidatures pour le Prix Voltaire, qui salue chaque année l'engagement d'un professionnel de l'édition pour la défense de la liberté d'expression.

01/04/2021, 11:47

ActuaLitté

Présélection pour le prix du Sénat du livre d'Histoire 

Pour la 19e édition du prix du Sénat du livre d'Histoire, 7 ouvrages ont été sélectionné par le jury. Fondé en 2003 par le Sénat, la revue L'Histoire, France Culture et la chaîne Public Sénat, il récompense un auteur dont l'ouvrage contribue à la recherche en Histoire. 

01/04/2021, 10:31

ActuaLitté

Le Prix des Romancières 2021 décerné à L'ami arménien de Andreï Makine

Le 22e Prix des Romancières a été remis ce mercredi 31 mars en comité restreint à Andreï Makine, de l’Académie française, pour L’ami arménien, publié aux éditions Grasset. Élu au premier tour, il succède à Jean-Paul Delfino, lauréat 2019 pour Les voyages de sable (Le Passage), le prix n’ayant pas été décerné en 2020. 

31/03/2021, 17:32

ActuaLitté

Prix du Cercle Montherlant : les candidatures sont ouvertes

Créé en 2002, le Prix du Cercle Montherlant – Académie des beaux-arts récompense chaque année un ouvrage d’art de langue française. Pour cette 19e édition, l'Académie des beaux-arts annonce l'ouverture des candidatures.  

31/03/2021, 14:57

ActuaLitté

La sélection du Prix Joseph Kessel 2021

Le Prix Joseph Kessel, doté de 5000 €, consacre l’auteur ou l’autrice d’une œuvre littéraire en langue française, dans la veine des écrits de Joseph Kessel : biographie, roman, récit de voyage, récit documentaire ou essai, publié entre mars 2020 et février 2021. Il sera remis le dimanche 23 mai dans le cadre du Festival Étonnants Voyageurs. 

31/03/2021, 14:40

ActuaLitté

6 ouvrages nommés pour le Prix À lire ou verre 2021 

Pour la quatrième année consécutive, un jury de clients-lecteurs des librairies Mémoire 7 (Clamart) et Point de côté (Suresnes) participera à l’élection de l’ouvrage lauréat du Prix À livre ou verre. Quatre titres ont d’ores et déjà été sélectionnés lors de la rentrée d’automne, auxquels viennent désormais s’ajouter les deux ouvrages choisis parmi les romans francophones de la rentrée d’hiver 2021. 

31/03/2021, 11:04

ActuaLitté

Naoki Urasawa reçoit le Prix bande dessinée des collégiens de la Somme

Asadora ! de Naoki Urasawa, traduit par Thibaud Desbief et publié aux éditions Kana, remporte le Prix bande dessinée des collégiens de la Somme 2020/2021. Cette 9e édition a concerné dix collèges du département, dont les élèves ont travaillé sur une sélection d'albums...

31/03/2021, 09:25

ActuaLitté

David Diop et Éric Vuillard en lice pour l'International Booker Prize 2021

David Diop et Éric Vuillard sont cités au sein de la première sélection de l'International Booker Prize 2021, une récompense qui salue les meilleures œuvres de fiction traduites en anglais. Ils sont respectivement sélectionnés pour At Night All Blood Is Black (Frère d'âme, Seuil, 2018) et The War of the Poor (La Guerre des pauvres, Actes Sud, 2019).

30/03/2021, 16:59

ActuaLitté

Sélection 2021 du Prix du public de la RTS

Le président du prix du public de la RTS, Patrick Ferla, a annoncé les 6 auteurs retenus pour l’édition 2021. Le prix du public de la RTS a été fondé en 1987. Il récompense chaque année un auteur suisse choisi par un jury de 25 auditeurs de la radio. 

30/03/2021, 16:37

ActuaLitté

Six ouvrages encore en lice pour le Prix international de la fiction arabe

Le 14e Prix international de la fiction arabe (International Prize for Arabic Fiction, IPAF) sera remis à l'un des six ouvrages encore en lice, cités au sein d'une nouvelle sélection établie par le jury. L'ouvrage lauréat sera annoncé le 25 mai prochain, avec un chèque de 50.000 $ à la clé pour son auteur ou autrice.

30/03/2021, 15:23