#Technologie

“Chez les éditeurs traditionnels, j'ai rencontré une israélophobie délirante”

Pour la deuxième fois dans son histoire, le Prix Renaudot a sélectionné dans sa liste de romans en lice un livre autoédité par un auteur. Bande de Français, signé par l'auteur franco-israélien Marco Koskas, fait cependant apparaitre pour la première fois un livre autoédité et commercialisé par Amazon dans une liste de prix littéraire de la rentrée. L'auteur est revenu avec nous sur ses choix, ses motivations et leurs conséquences.

Le 06/09/2018 à 09:56 par Antoine Oury

9 Réactions |

Publié le :

06/09/2018 à 09:56

Antoine Oury

9

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté
Marco Koskas (© Jean-Marc Gourdon/Fayard)

ActuaLitté : Vous avez été publié par de nombreux éditeurs dits « traditionnels », à compte d'éditeur. Pourquoi avoir choisi de publier Bande de Français par vos propres moyens ? Aviez-vous mesuré les avantages et les risques de ce type de publication ? 

Marco Koskas : Je me suis résigné à publier mon livre à compte d'auteur, car aucun éditeur n'en a voulu ; aussi bien les éditeurs qui m'avaient déjà publié que les autres. Je me suis demandé si mon livre posait un problème, pour qu'il fasse l'unanimité contre lui, et je n'ai pas vu où était le problème. J'en ai conclu que le problème, c'était moi. Soit j'avais fait mon temps, et ils en avaient marre de ma tronche ; soit il y avait un autre problème moins avouable.

Un problème disons idéologique, et c'est cette interprétation que j'ai donnée à leur unanimisme. Parler des juifs français qui quittent la France à cause de l'antisémitisme et qui s'installent en Israël, c'était un sujet tabou. À ne surtout pas aborder. En choisissant de publier à compte d'auteur, je savais que le risque principal était d'entrer dans une sorte de clandestinité, ou de grande solitude en tous cas. Mais je voyais que les arguments qu'on me servait étaient incohérents, alors j'ai foncé.

Amazon ne pratique pas de censure, et ne cherche pas à savoir si ce que vous écrivez est politiquement correct ou pas. Il n'y a rien à payer, ils impriment à la demande et expédient les exemplaires commandés, ceci pour les avantages ; il vous reste à faire connaître votre livre, et là, les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle. Amazon vous laisse également fixer le prix de votre livre et ne demande pas l'exclusivité. Enfin, ils vous rémunèrent deux à trois fois plus qu'un éditeur traditionnel et ce n'est pas négligeable.

[NdlR : l'auteur perçoit entre 30 % et 70 % du prix de vente public hors taxe du livre, selon le prix de vente, justement, pour la version numérique]

Avez-vous eu recours à une agence, un agent littéraire ou encore des services d'édition ou de correction pour finaliser votre livre ?

Marco Koskas : Je n'ai eu recours ni à un agent ni à un correcteur. Il aurait fallu par contre que j'aie un bon logiciel d'impression. Ça aurait évité les coquilles des premiers exemplaires.

Pourquoi avoir choisi de publier votre livre avec les services d'Amazon ? Que vous inspire cette société, connue pour ses profits monstres, mais aussi pour ses relations difficiles avec le monde du livre et les libraires en particulier ?

Marco Koskas : Je n'ai pas d'opinion particulière sur Amazon. Chez les éditeurs traditionnels, j'ai surtout rencontré du mépris et une israélophobie délirante. Alors, la monstruosité d'Amazon, pardon mais j'ai vu bien pire chez les pétasses et les petits marquis des éditions germano-pratines.

Votre livre est-il disponible au format numérique ? Envisagez-vous des traductions, si l'opportunité se présente ? Par ailleurs, si un éditeur « traditionnel » vous propose de publier le livre, une telle offre pourrait-elle vous intéresser ?

Marco Koskas : Non je n'ai pas transcrit mon livre en format numérique. J'aime le papier et je veux qu'il reste pour l'instant sur papier uniquement. Si je trouve un accord avec un éditeur de poche, je ferai paraître mon roman d'abord en poche, et en tout dernier lieu au format numérique.

Que pensez-vous du fait que le jury du Prix Renaudot sélectionne votre livre ? Quels liens entretenez-vous avec Patrick Besson, si liens il y a ?

Marco Koskas : C'est évidemment un honneur et un bonheur, une revanche aussi, d'être sélectionné pour le Renaudot et je le dois en effet à Patrick Besson. Cet homme que je n'ai rencontré qu'une seule fois, il y a 35 ans, dans les couloirs de France Culture, me témoigne une attention constante.

Il a consacré cinq articles en vingt-cinq ans à mes livres. Je me suis disputé avec tout le monde dans l'édition et j'ai traversé tous les mépris. Besson est mon dernier soutien dans ce monde-là. Je pense que sans lui, j'aurais cessé d'écrire depuis pas mal de temps.

9 Commentaires

 

LE PLUMIER D'EUGENIE

06/09/2018 à 15:27

C'est ignorer qu'en France il existe des imprimeurs capables de faire ce travail de réalisation d'un livre et il existe aussi EDILIVRE pour les impressions à la demande.
En fait Amazon a réalisé un véritable lavage de cerveau car cette plateforme est un véritable réflexe.

Thierry Reboud

06/09/2018 à 20:49

Marco Koskas est probablement un auteur éminent, voire carrément indispensable à la culture de notre temps. Néanmoins, en plus de 40 ans de lecture, dont une bonne trentaine en professionnel (libraire, puis représentant), je n'avais jamais entendu son nom qu'en passant et je n'ai souvenir d'aucun titre des livres qu'il a publiés.
Et si le problème était là, crûment commercial ? Et si Marco Koskas s'était dit qu'il n'est pas de mauvais rapport d'incriminer un antisionisme (qui, comme c'est à la mode de le dire, est la porte ouverte à l'antisémitisme, et gnagnagna...) au secours de sa petite entreprise commerciale ?
Un mot sur l'antisionisme de l'édition française : Marco Koskas s'est penché sur le nombre de traduction de l'hébreu vers le français ? A-t-il pensé à demander à Raphaël Jerusalmy (par exemple) à quel point la censure éditoriale est féroce à son encontre ?
La petite manip de Marco Koskas n'est pas forcément mal imaginée, c'est certain, ça peut même marcher, mais c'est quand même un peu nous prendre pour des benêts.

koinsky

07/09/2018 à 07:00

Le lavage de cerveau était d'autant plus efficace que le temps de cerveau était disponible du côté de l'édition traditionnelle.

Il y a un problème mongol qui dit quelque chose comme ça : "Ne pointe pas le nuage noir du doigt, prend plutôt tes jambes à ton cou".

Rien de mauvais ne pousse sur une terre travaillée humblement chaque jour, en revanche ça pousse à une vitesse incroyable sur du fumier.

Un écrivain regarde les choses en face : si Amazon pousse si vite, c'est que le terreau éditorial est propice à son avènement et lui laisse le champ libre.

Amazon est juste intelligent, c'est-à-dire qu'il observe, trouve la faille et s'y engouffre.

La question est : l'édition traditionnelle va-t-elle continuer de camper sur son orgueil et finir de crever ou va-t-elle décider de regarder les choses en face et de faire preuve d'humilité en proposant aux auteurs des contrats autrement plus attractifs.

Marie

07/09/2018 à 08:55

Amalgame israélophobie, antisionisme et antisémitisme...Du même ordre que de traiter un Français de Gaulois dans le but de le déprécier.

Lily

07/09/2018 à 10:26

Bravo! Un auteur courageux, dans un monde devenu ennuyeux, pusillanime et littérairement correct. Car il en faut du courage pour briser le tabou existant entre le bon auteur édité chez Machin et le mauvais auteur auto édité ici ou là.
En dehors de la bouffée d'oxygène que Marco Koskas apporte à nombre d'auteurs obscurs, les décomplexant, les extirpant des catacombes de l'écriture, les encourageant à ne jamais briser leur plume sur les falaises de l'adversité, il existe tout un réseau éditorial français qui tremble sur ses bases et acquis, voyant d'un très mauvais oeil la possibilité, non pas d'une île, mais d'un archipel de créativité autre que celle imposée par une poignée de grands "mépriseurs" publics, ces chantres
du bon goût littéraire, "Lumières de la science" affidées au pot de miel de la rentabilité, que l'ami Voltaire en son temps fustigeait.
Notre auteur courageux aura-t-il le prix Renaudot ? Nul ne le sait... mais l'on devrait d'ores et déjà lui décerner le Prix de l'Homme révolté. Après tout, Romain Gary agita les neurones endormis des éditeurs... Une bonne farce ne fait jamais de mal, au contraire, quand elle est bien tournée elle nous aère l'esprit et le coeur. :roll:

Thierry Reboud

08/09/2018 à 10:35

Mouais... Il est toujours de bon ton de rappeler que Proust et Gracq ont commencé en publiant à compte d'auteur : il n'en reste pas moins que, 999 fois sur 1000, un livre publié à compte d'auteur vaut à peine le prix du papier sur lequel il est imprimé.
Le seul éditeur que concurrence Amazon, c'est en fait La Pensée universelle.

JMB_SF

11/09/2018 à 23:58

C'est fatiguant cette victimisation constante : "israélophobie", "antisémitisme", etc. Mais s'il y a de "l'israélophobie" c'est peut-être parce que les éditeurs connaissent les pratiques douteuses, parfois mafieuses, de ce pays et sa "palestinophobie"...

Dalean

25/09/2018 à 16:29

Il se trouve que j'ai lu le premier livre de Marco Koskas " Balas Bounel" Je connaissais la société qu'il évoquait et c'était la première fois que je lisais un livre où je pouvais la reconnaître.C'était un livre remarquable : drôle, nostalgique, magique, picaresque, avec cette sympathie pour les personnages que l'on ne rencontre dans la bonne littérature d'Amérique Latine. Je ne sais pas ce qui a fait qu'il a peu publié après mais il est parfois difficile de se remettre d'un grand succès( voir le fiasco de certains après le prix Goncourt) Désolée Thierry Reboud le fait que vous ne vous souveniez pas de Marco Koskas ne veut pas dire qu'il ne vaut rien. Je n'ai pas lu son nouveau livre mais je l'acheterai, Quand à JMB_SF votre petit paragraphe est particulièrement vicieux, il pue,en le modifiant à peine il aurait pu légender les affiches de la fameuse exposition du Palais Berlitz en 1941. Décidément l'antisémitisme, (l'ancien et le nouveau) est toujours d'actualité.

Thierry Reboud

25/09/2018 à 19:45

@ Dalean
Eu égard à :on peu de connaissance de l'oeuvre de Koskas, je me garderai bien d'avoir une quelconque opinion à son sujet. J'ignorais même qu'il eût connu le succès, ce qui (à vous lire) semble être le cas. Si ça vaut quelque chose ou rien, je ne suis absolument pas qualifié pour en discuter.
Ce que je voulais dire, c'est que Koskas est titulaire d'un patronyme littéraire qui ne me dit rien, au contraire (ce ne sont que des exemples) de ceux de Modiano, Dan Brown Le Clézio, Marc Lévy ou Angot : pour tout vous dire, je n'ai jamais rien lu de Lévy ni de Brown (et pas grand chose d'Angot), mais je n'ignore pas leur existence.
C'est tout ce que ça veut dire, ni plus ni moins, qu'il y a peut-être dans l'indifférence des éditeurs au nouveau livre de Koskas une très simple explication commerciale.
Le fait que vous achetiez son nouveau livre signifie au moins que sa petite opération publicitaire de pseudo-victimisation (complaisamment entretenue par Besson) fonctionne : j'en suis heureux pour lui, et pour vous bien sûr.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le Prix Alice Rivaz 2021 décerné à Silvia Ricci Lempen

Le Prix Alice Rivaz 2021 a été décerné à la journaliste et écrivaine vaudoise Silvia Ricci Lempen, pour son livre Les rêves d’Anna. Une récompense créée en 2015 par l’Association Alice Rivaz en mémoire de l'auteure du Creux de la vague, également originaire du canton de Vaud en Suisse. Le Prix littéraire triennal sera décerné pour la troisième fois, le 4 novembre 2021 à 18 h au Collège pour adultes Alice-Rivaz, à Genève.

 

27/09/2021, 14:39

ActuaLitté

Le Prix du roman qui fait du bien 2021 attribué à Florent Oiseau

Le jury du Prix du roman qui fait du bien est composé d'Olivia de Lamberterie, Émilie Fréche, Laure Adler, Franz-Olivier Giesbert, Alexandre Jardin et de cinq lecteurs de Fontvieille. Le prix récompense les romans qui font sourire, rire, voyager, rêver, qui nous réconfortent et nous emportent. Florent Oiseau a reçu le prix ce 26 septembre, à Fontvieille.

27/09/2021, 09:36

ActuaLitté

Polars : les cinq trophées 2021 de l'association 813

L’association des amis des littératures policières remet chaque année, avec une minutie constante, les trophées 813. Cinq catégories, cinq livres, et des lauréats heureux.

25/09/2021, 12:00

ActuaLitté

Les deux ouvrages du Prix Khôra-Institut de France de l’essai littéraire 2021

Depuis sa création en 2000, la Fondation Khôra-Institut de France s’est principalement consacrée à « l’aide au savoir ». Lancé en 2019 et doté de 15 000 euros, le Prix Khôra-Institut de France de l'essai littéraire récompense tout ouvrage dans lequel l’auteur, se fondant sur une expérience personnelle de la création, interroge la littérature par les moyens de la langue littéraire. Il est ouvert aux auteurs d'expression française de moins de 50 ans à la date limite de dépôt des candidatures.

24/09/2021, 19:36

ActuaLitté

L’École de traduction littéraire, pépinière de talents

L’été et l’automne ont été riches en distinctions pour tous les participants à l’École de traduction littéraire (ETL) : qu’il s’agisse des traducteurs expérimentés qui y assurent l’enseignement, ou des traducteurs en début de carrière qui l’ont suivi. Certains sont d'ailleurs devenus des enseignants de l’école depuis.

24/09/2021, 16:52

ActuaLitté

Le Prix Georges Brassens 2021 attribué à Nicolas Diat

Le Prix littéraire Georges Brassens récompense un livre, paru dans l’année, dont l’esprit et le style rappellent l’esprit du grand Georges, comme l’ont voulu ses fondateurs : René Froment, créateur, en 1987, du Marché du Livre Ancien du parc Brassens (Paris 15e), Louis Nucéra, Robert Sabatier et Alphonse Boudard. D'ailleurs, Les 34es Journées Georges Brassens se tiendront les 9 et 10 octobre 2021. 

23/09/2021, 16:22

ActuaLitté

Le prix Nobel de littérature remis dans le pays du lauréat, Covid oblige

Grande kermesse, souvent hilarante pour ce qu’elle occasionne de pronostics, la remise des Prix Nobel débutera ce 6 décembre, pour s’achever le 12, à Stockholm et Oslo. Évidemment, un streaming permettra de suivre les événements. Mais les prix scientifiques et de littérature ne seront pas remis à Stockholm — une mesure anti-Covid, assure l’Académie.

23/09/2021, 16:16

ActuaLitté

Sélections Prix Jacques-Allano et Prix Heather-Dohollau 2022

Le festival Lire à Saint-Brieuc présente les sélections de ses deux prix littéraires, le Prix Heather-Dohollau et le Prix Jacques-Allano, sous la présidence d'honneur de l'écrivaine et poète Emmanuelle Favier. La deuxième sélection pour choisir les trois finalistes de chaque prix aura lieu courant mars et sera annoncée officiellement le 21 mars 2022.

23/09/2021, 14:25

ActuaLitté

Sophie Wouters, lauréate du Prix Chapel 2021, avec Célestine

La lauréate du Prix Chapel est enfin révélée : ce prix littéraire, créé par la Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Waterloo, fête cette année sa sixième édition. Au cours de ces dernières années, le Prix Chapel a révélé des auteurs de grande qualité qui ont depuis marqué le paysage littéraire français, à l’instar de Franck Bouysse qui en fut le premier lauréat, ou encore Iegor Gran, l’année dernière. 

23/09/2021, 09:44

ActuaLitté

Prix du Roman des étudiants France Culture-Telerama : 5 romans pour la 9e édition

Lancé il y a neuf ans par France Culture et Télérama avec les soutiens du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et du Centre national du Livre, l’objectif de ce prix est de faire découvrir la littérature d’aujourd’hui aux jeunes d’aujourd’hui. Il récompense chaque année un roman écrit en langue française issu de la rentrée littéraire de septembre. 

22/09/2021, 13:16

ActuaLitté

Deuxième Sélection du prix littéraire de la vocation 2021 

Le jury du Prix Littéraire de la Vocation a annoncé se deuxième sélection. 3 auteures pour trois romans édités chez Julliard, L'Iconoclaste et Grasset. La remise du prix est prévu pour le 29 septembre.

21/09/2021, 17:04

ActuaLitté

Louis-Philippe Dalembert lauréat du Prix de la Banque Privée BPE 2021

Louis-Philippe Dalembert remporte la 5e édition du « Prix littéraire Patrimoines de la Banque Privée BPE » pour son livre Milwaukee Blues, paru chez Sabine Wespieser. C’est Jean-Marc Ribes, président du directoire de la Banque Privée BPE, qui a remis ce lundi 20 septembre le prix à l’écrivain haïtien de 58 ans. La cérémonie de remise de prix s’est tenue pour la première fois cette année, à l’Hôtel de la Marine, à Paris.

21/09/2021, 12:23

ActuaLitté

Émergences 4 : les lauréats et lauréates dévoilés

La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a lancé le 19 avril, la 4e édition de son concours de nouvelles Émergences. Ce concours d'adresse à tous les auteurs et toutes les autrices débutants ou en voie de professionnalisation. Une 4e édition qui veut prolonger l'ouverture de la Charte à la diversité des voix et des profils, avec l'ambition de donner leur chance à tous les talents.

21/09/2021, 08:05

ActuaLitté

Caroline Hinault reçoit le premier Prix Découverte Claude Mesplède

Après une sélection présentée en mai dernier, la première édition du Prix Découverte Claude Mesplède vient de livrer ses délibérations. La récompense choisit un roman dont l'auteur est encore peu connu du public et des médias. Caroline Hinault l’emporte cette année avec son polar Solak (Rouergue).

20/09/2021, 09:56

ActuaLitté

Lauréats du prix littéraire Bernard Heidsieck – Centre Pompidou 2021

Les membres du jury du prix littéraire Bernard Heidsieck – Centre Pompidou ont distingué les lauréats Nora Turato et Katalin Ladik lors de cette édition 2021. La Fondazione Bonotto a choisi de remettre sa « Mention spéciale Fondazione Bonotto » au poète et performeur portugais Fernando Aguiar. Trois récompenses ont ainsi été remises au cours de la soirée 

18/09/2021, 09:56

ActuaLitté

Prix Cabourg du roman 2021 : Adelaïde de Clermont-Tonnerre coulera des Jours heureux

Réunis au Bistrot de Paris, sous la présidence de Gérard de Cortanze, les membres du Prix Cabourg du roman ont attribué l’édition 2021 à Adelaïde de Clermont-Tonnerre pour son roman Les Jours heureux, paru aux éditions Grasset. Celui-ci sera remis à l’auteure le 23 octobre à la Villa du Temps retrouvé, lors du 33e Salon du livre de Cabourg qui aura lieu les 23 et 24 octobre.

17/09/2021, 16:34

ActuaLitté

Sélections 2021 des prix Hennessy du Journalisme littéraire et du Livre

Deux sinon rien, le prix Hennessy s’est l’an passé distingué en ajoutant une corde à son arc. Au Journalisme littéraire s’est ajouté le Livre, de quoi apporter un peu de piment dans les récompenses. Voici donc les deux sélections 2021…

17/09/2021, 14:08

ActuaLitté

Richard Rechtman reçoit le prix Paris-Liège 2021

La Ville de Liège, avec le soutien de la Ville de Paris, organise un prix littéraire, dénommé “Prix Paris – Liège”. Ce dernier récompense annuellement le meilleur essai original portant sur les sciences humaines, écrit en langue française et publié au cours de l’année qui précède celle de la remise du prix. 

16/09/2021, 18:38

ActuaLitté

16e Edition du Prix Senghor : Annie Lulu saluée pour La mer noire dans les grands lacs

« Une année est passée, et nous sommes toujours avec une “épée de Damoclès”, au-dessus de nos têtes. Le covid 19 sévit toujours, avec désormais des variants, présents et à venir qui sèment une angoisse prégnante. Mais on survivra tous, je l’espère à cette pandémie », indique Dominique Loubao, du responsable du prix.

16/09/2021, 16:40

ActuaLitté

Sélection 2021 du Prix Décembre : 10 romans sélectionnés

Lauréate du Prix Décembre en novembre 2001 – à l’époque avec une dotation de 200.000 francs, devenus 15.000 € depuis 2019 (contre 30.000 € jusqu'en 2017) –, Chloé Delaume, devenue présidente du prix, dispose de nouveaux jurés. Maxime Catroux, Claude Arnaud et Christophe Honoré ont rejoint Laure Adler, Charles Dantzig, Oriane Jeancourt-Galignani, Patricia Martin, Amélie Nothomb et Arnaud Viviant. Et la première sélection vient d'arriver.

16/09/2021, 09:24

ActuaLitté

Saehan Parc, lauréate de de la Révélation Livre Jeunesse 2021 

La Révélation Livre Jeunesse 2021 de la société d’auteurs française des arts visuels (ADAGP), en partenariat avec la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a été dévoilée : il s’agit de Saehan Parc pour Papa Ballon, paru dans le label 4048 des éditions 2024. Saehan Parc bénéficiera d’une dotation de l’ADAGP de 5000 euros et d’un portrait filmé et diffusé sur le site d’Arte. 

15/09/2021, 16:25

ActuaLitté

Seconde sélection du Prix du roman Cyber Agora 41 : 4 romans dans le cloud...

Le prix récompense chaque année une œuvre de fiction qui évoque la question du Cyber (cybersécurité, cyberculture ou culture numérique et du monde de la Toile) en langue française ou traduite en français. Une dotation de 3000 € l'accompagne. 

15/09/2021, 14:48

ActuaLitté

17 livres retenus pour le Prix du premier roman 2021 français et étranger

Le prix du premier roman est attribué chaque année à un premier roman français et un premier roman étranger. Créé en 1977, il s’est vu adjoindre en 1995 un Prix du Premier Roman étranger. Associé au restaurant La Coupole, le jury, présidé par Gérard de Cortanze,  se compose de Jean Chalon, Georges-Olivier Châteaureynaud, Annick Geille, Jean-Claude Lamy, Carole Martinez, Gilles Pudlowski, Patricia Reznikov, Joël Schmidt, Jean-Pierre Tison, Philippe Vallet, Caroline Verdu.

15/09/2021, 13:53

ActuaLitté

Renaud Ego reçoit la 21e Bourse Cioran : reflexions sur la nudité humaine

La vingt-et-unième bourse Cioran a été attribuée à Renaud Ego, pour son projet d’essai intitulé Le  plus simple appareil, qui explore le concept de nudité, propre à l’espèce humaine. En ce sens, Le  plus simple appareil est un essai sur la conception solitaire de notre espèce, la signification de cette solitude anthropologique et les moyens de la dépasser. 

15/09/2021, 10:31

ActuaLitté

Mathieu Palain, lauréat du Prix Blù Jean-Marc Roberts 2021

Le jury du prix Blù Jean-Marc Roberts 2021 s'est retrouvé comme prévu ce 14 septembre, pour désigner son élu : il s'agit, cette année, de Mathieu Palain, pour Ne t'arrête pas de courir, publié par L'Iconoclaste. Rappelons que le prix récompense un écrivain qui aura, au maximum, publié trois ouvrages de fiction.

15/09/2021, 09:48

ActuaLitté

Prix André Malraux 2021 : les sélections littérature engagée et essais sur l'art

« Un homme est la somme de ses actes, de ce qu'il fait, de ce qu'il peut faire. Rien d'autre. » Par cette phrase de Malraux, le jury du prix éponyme annonce sa première sélection. La récompense va, chaque année, à une œuvre de fiction engagée au service de la condition humaine, en français ou traduite en français, ainsi qu’à un essai sur l’art. Un hommage à l’écrivain, politique et intellectuel mort en 1976.

14/09/2021, 12:56

ActuaLitté

Prix Rive Gauche à Paris 2021 : sélections de littérature française, étrangère et revues

Le prix Rive Gauche à Paris 2021 vient de présenter sa première sélection, à travers trois catégories : romans français, étrangers et revues littéraires. Les récompenses seront remises ce 28 novembre à la Rotonde Montparnasse, et les prochaines étapes consisteront à lire et relire les œuvres. Et débattre.

13/09/2021, 16:51

ActuaLitté

La Voix des Blogs 2021 : les sélections

La Voix des Blogs annonce ses sélections pour son prix littéraire. Son jury, entièrement composé de blogueurs et blogueuses, récompensera deux auteurs de littérature jeunesse dans deux catégories : roman junior et roman ado. Chaque sélection est composée de huit romans pour seize romans sélectionnés par le jury du prix pour leur exigence, leur audace, leur énergie, ou encore leur intensité émotionnelle. 

 


 

13/09/2021, 15:02

ActuaLitté

Giulia Caminito remporte le prestigieux prix Campiello

La première place de la 59e édition du Prix Campiello revient à Giulia Caminito avec L’acqua del lago non è mai dolce, publié par Bompiani. Paolo Malaguti est arrivé deuxième. La finale a eu lieu à l’Arsenale de Venise. Créé en 1962 par les industriels de Vénétie, le prix est promu et géré par la Fondazione Il Campiello, composée des associations d’industriels de Vénétie et de leur fédération régionale.

13/09/2021, 13:57

ActuaLitté

Amélie Nothomb dans la liste du Renaudot des lycéens 2021

L’association Les Amis de Théophraste Renaudot et le Rectorat de l'académie de Poitiers organisent le Prix Renaudot des Lycéens avec différents partenaires publics et privés. Fondé en 1992, seul participait le lycée Guy Chauvet de Loudun, auquel s’est associé en 2000 le lycée professionnel Marc Godrie. Pour 2021, quinze lycées des académies de Poitiers, Limoges, Bordeaux, Orléans-Tours et Nantes ainsi que deux établissements européens, s’y ajoutent, soit près de 400 élèves.

11/09/2021, 10:51

ActuaLitté

Une première sélection du prix Renaudot annoncée sans Christine Angot

Nouvelles sélections annoncées par les jurés du prix Renaudot. Au sein des listes d’ouvrages en lice pour l’un des plus prestigieux prix littéraires français, on retrouve Amélie Nothomb, Anne Berest, ou encore Mohamed Mbougar Sarr, quand Christine Angot est absente de cette première sélection.

10/09/2021, 11:38

ActuaLitté

Prix de Flore 2021 : première sélection

Pour le plus bistrotier des prix parisiens, la première sélection 2021 vient de tomber : le jury du Prix de Flore s’est réuni jeudi 9 septembre au Café de Flore pour élaborer sa première sélection de neuf titres.

10/09/2021, 11:37

ActuaLitté

4 finalistes pour le Prix Landerneau des Lecteurs 2021

Les Espaces Culturels E.Leclerc ont dévoilé les 4 finalistes du Prix Landerneau des Lecteurs 2021 présidé par Serge Joncour. Les ouvrages nommés ont été choisis parmi les romans français publiés en cette rentrée littéraire : les grands noms sont de la partie, avec Jaenada, Dalembert, Dupont-Monod et Chalandon...

09/09/2021, 16:26

ActuaLitté

Ensemble pour mieux se nourrir : Frédéric Denhez et Alexis Jenni, Prix Mange, Livre 2021

Le jury du Prix Mange, Livre 2021, réuni ce 6 septembre, ont décidé de décerner la récompense à Frédéric Denhez et Alexis Jenni pour leur livre Ensemble pour mieux se nourrir, publié par les éditions Actes Sud. Le Prix sera remis en octobre au Furet du Nord de Lille, lors d'une soirée littéraire et culinaire.

09/09/2021, 15:07

ActuaLitté

La sélection du Prix Mémorable 2021 des librairies Initiales

Les 55 librairies du réseau Initiales, en France et en Belgique, vont débattre et faire leur choix parmi les 10 ouvrages retenus dans la première sélection du Prix Mémorable 2021. « Initiales veut rendre hommage aux éditrices et éditeurs, aux personnes en charge de la traduction, à leur travail passionné, leur originalité, leur créativité, leur capacité à nous étonner encore pour enchanter nos librairies », souligne le réseau.

09/09/2021, 14:16

ActuaLitté

Académie Goncourt : Philippe Claudel devient secrétaire général

« Double élection mardi à l’académie : Philippe Claudel en est devenu le Secrétaire général (fonction qu’il assumait déjà par intérim depuis l’élection de Didier Decoin à la présidence de la Société littéraire), Camille Laurens est maintenant Trésorière de l’association », indique le célèbre prix dans un message sur Twitter. Une officialisation qui suit le remplacement de Bernard Pivot par Didier Decoin en janvier 2020.

09/09/2021, 10:44