#Librairie

Comment Hachette force les libraires à proposer les livres de Guillaume Musso

C'est l'histoire d'un livre, à qui on avait raconté une histoire

Le 02/04/2019 à 16:17 par Antoine Oury

18 Réactions | 0 Partages

Publié le :

02/04/2019 à 16:17

Antoine Oury

18

Commentaires

0

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

La parution du dernier livre de Guillaume Musso, La vie secrète des écrivains (Calmann-Lévy), fait l'objet d'un emballement médiatique désormais habituel. Et de nombreuses librairies, à n'en pas douter, auront l'ouvrage en stock : pas forcément de leur plein gré, comme le signalent plusieurs d'entre elles, victimes des méthodes pas vraiment régulières, dans la diffusion du groupe Hachette.

Colis Hachette (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Imaginez : vous êtes à la caisse d'une librairie, vous venez de régler votre livre. En vous tendant votre sac, le libraire vous glisse, tout sourire : « J'ai ajouté un autre livre à celui que vous avez pris. Je l'ai choisi moi-même, sans considération pour vos goûts, vous l'ai facturé, et vous l'avez payé. Merci, à bientôt ! » C'est ainsi qu'un libraire résume la pratique de « l'office sauvage », qui complique la vie professionnelle de nombreux libraires.

Pour saisir la colère des libraires contre la pratique de certains diffuseurs, il faut comprendre la constitution du stock d'une librairie. Les diffuseurs et les éditeurs informent régulièrement les libraires de leurs parutions, en vantant les mérites des ouvrages : parfois, ils envoient un service de presse, parfois, un représentant se déplace pour une relation plus suivie.

En retour, le libraire choisit les titres qui l'intéressent : on se charge alors de lui livrer les ouvrages, en lui facturant à la fois les exemplaires et les frais de port. Ensuite, le libraire fait de son mieux pour écouler les livres de son stock : au bout de quelques semaines, il peut mettre en œuvre une faculté de retour qui permet de renvoyer des livres invendus au diffuseur. S'il paie les frais de port, les livres renvoyés lui sont remboursés sous forme d'avoirs, pour commander d'autres livres (auprès du même diffuseur, cela dit).

Ce système permet aux libraires de renouveler régulièrement le stock — en suivant le rythme de production effréné de l'édition — sans pour autant disposer d'une trésorerie astronomique. Mais l'office sauvage vient perturber le bon fonctionnement de la machine : certains diffuseurs ajoutent en effet aux colis des titres jamais réclamés par le libraire. Il s'agit le plus souvent d'ouvrages mis en avant comme des « best-sellers », ou qui doivent en tout cas le devenir...

« Une erreur » bien fréquente

La pratique de l'office sauvage « est d'une monstrueuse banalité », constate avec amertume Jean Pichinoty, de la librairie La Soupe de l'Espace, à Hyères, dans le Var. « Avec les auteurs un peu mainstream, cela arrive souvent : pour le précédent poche de Guillaume Musso, chez Pocket, on nous avait déjà fait le coup, en nous envoyant carrément, cette fois, un présentoir de PLV [Publicité sur le Lieu de Vente, présentoir en carton comme pour les articles en hypermarchés, NdR] », nous précise le libraire.

Cette fois, c'est double office sauvage pour La Soupe de l'Espace : un premier colis, reçu il y a deux semaines, contient 12 exemplaires poche de La jeune fille et la nuit, « que nous n’avons JAMAIS COMMANDÉS », peut-on lire sur le blog de La Soupe de l'Espace. Et, à l'occasion de la parution du dernier roman de Musso, 6 exemplaires ont fait leur apparition dans un colis de la librairie, eux aussi jamais commandés par le libraire.

« Cela ne veut rien dire, car nous ne vendons jamais de Musso, on ne nous en commande pas. Nos clients ne viennent pas chez nous pour du Musso », nous précise Jean Pichinoty. Et pourtant, la diffusion Hachette n'hésite pas à lui faire parvenir des ouvrages qu'il doit bel et bien payer, même sans les avoir voulus.

(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Contactée, la communication du groupe Hachette nous assure que l'incident est isolé et s'explique par « une erreur d'identifiant client au moment de l'injection du fichier. Dès la semaine dernière, ce libraire a été contacté, il sera compensé des frais de manutention et des frais occasionnés en termes de colis. » Sauf que l'erreur semble être récurrente, et souvent avec des livres de Guillaume Musso : une librairie du Calvados a connu la même mésaventure la semaine passée, et une autre « s'est battue des années pour ne plus recevoir les livres de Musso dans l'office ». À l'époque où le romancier signait chez un autre groupe, cependant.

L'erreur humaine ou informatique, Jean Pichinoty n'y croit plus : « On nous donne toujours cette version, mais Hachette, c'est une machine de guerre, on ne fait pas ce genre d'erreurs, encore moins à répétition. Ou alors, travailler avec ces gens suppose de se préparer à des erreurs, ce n'est pas sérieux. Au passage, Hachette m'a même demandé de supprimer temporairement mon article, après en avoir pris connaissance. »

Il existe cependant un cas bien spécifique où un libraire peut se voir envoyer, de manière tout à fait régulière et même contractuelle, des ouvrages qu'il n'a pas spécifiquement demandés. Lors de l'établissement du contrat commercial initial entre libraire et diffuseur, le taux de remise accordé par ce dernier est établi selon différents critères. Les critères qualitatifs, d'une part, comme l'étendue de l'offre ou les événements organisés par la librairie, et les critères quantitatifs, d'autre part, liés aux flux de marchandises créés par le libraire. 

Une grille d'office, qui détermine ce que le libraire accepte de recevoir « d'office » de la diffusion, est alors parfois établie, pour améliorer le versant « flux de marchandises ». Ces offices automatiques sont un moyen de ne pas rater certaines sorties, ou de s'assurer d'importantes quantités, mais ils sont rarement renégociés par les libraires, de peur que le diffuseur ne modifie le taux de remise accordé. Et souvent, on en vient à oublier dans les boutiques que l'on avait accepté, quelques années plus tôt, de recevoir en l'échange d'un geste commercial, ces ouvrages surnuméraires.

De l'indépendance du libraire

Pour un libraire, recevoir des livres non commandés n'est pas seulement une mauvaise surprise : comme précisé ci-dessus, les livres lui sont facturés, tout comme leur acheminement. « Pour le libraire, les inconvénients sont multiples : c’est d’abord une violation de la liberté du libraire de composer lui-même son assortiment ; préjudice économique ensuite, car le libraire paie ces ouvrages qu’il n’a pas commandés, assume les frais de manutention, de retour, le temps passé à traiter le litige avec son fournisseur », nous explique Guillaume Husson, délégué général du Syndicat de la librairie française.

Les compensations proposées par les diffuseurs sont souvent... des services de presse, que l'on « offre » alors au libraire en lui permettant de les vendre, au mépris de la Loi Lang et du droit d'auteur – bien qu'en théorie, les exemplaires presse sont prépayés par les maisons d'édition. Ou des avoirs, mais qui s'appliquent uniquement aux titres du diffuseur. Le versement d'un forfait compensatoire reste très rare, même si le Syndicat de la Librairie Française a défini un barème pour l'évaluer et l'exiger.

« Une fois, un diffuseur m'a envoyé pour 850 € de service de presse, un montant bien supérieur à celui qu'il fallait compenser : c'est aussi la raison pour laquelle la plupart des libraires ne se plaignent pas haut et fort », explique un libraire qui souhaite rester anonyme pour des raisons évidentes.

(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Si de nombreux groupes éditoriaux créent leur service de diffusion, c'est parce que cette activité logistique est particulièrement lucrative : dans le cas de l'office sauvage, par exemple, le diffuseur facture des services au libraire, mais aussi à l'éditeur, à qui le retour sera également facturé. Par ailleurs, la diffusion Hachette n'est pas la seule à pratique l'office sauvage : d'autres titres, d'autres auteurs, sont concernés.

Et pour cause, cette méthode est institutionnalisée par la grille d'office, d'où découlent des points de remise supplémentaires accordés. La plupart des libraires, déjà débordés, ne prennent souvent même plus le temps de contester certains envois – qu'ils ont pu, par le passé, accepter.

L'office sauvage pourrait pourtant être qualifié de « vente forcée » au sens du droit de la concurrence, « en cas de contentieux en justice », confirme Guillaume Husson. Et la pratique est surtout un camouflet à destination de l'indépendance des libraires : « Je ne dis pas aux éditeurs ce qu'ils doivent vendre », résume un libraire. Et la présence démultipliée d'ouvrages dans les librairies n'est rien d'autre, de ce point de vue, que de l'impérialisme culturel.

Une enquête va être diligentée par le Syndicat de la Librairie Française, dans le cadre de la Commission des usages commerciaux où se retrouvent le SNE et le SLF. « Nous avons fait inscrire la pleine souveraineté du libraire dans le choix de son assortiment dans leprotocole d’accord sur les usages commerciaux entre l’édition et la librairie” », nous précise encore Guillaume Husson.

Contacté, le Syndicat national de l'édition, dont Hachette Livre est adhérent, n'était pas en mesure de donner suite à nos demandes de précisions dans l'immédiat.

18 Commentaires

 

Nicolas Ancion

02/04/2019 à 21:01

L'office et l'office sauvage, je connaissais bien, mais je découvre le principe des "services presse de compensation". Et j'en déduis que ce sont d'autres auteurs qui seront grugés au bout du compte, puisqu'ils ne toucheront aucun droits sur ces SP offerts (c'est stipulé dans les contrats) alors qu'ils seront vendus à prix plein. Et en terme de compta, chez l'éditeur, le prix de revient d'un livre tourne souvent autour de 10 % son prix de vente, c'est-à-dire à peu près le même montant que les droits d'auteurs... Ce que l'éditeur fait semblant de donner d'un côté (un livre gratuit au libraire), il le vole dans le même mouvement à ses auteurs (hop, un exemplaire vendu sur lequel l'auteur n'aura pas de droits...). Le manque à gagner en compta est aussitôt compensé par une dépense supprimée.

Camethysta

02/04/2019 à 23:36

Et j aimerais savoir comment en compta on intègre la vente de SP. Je me demande si cela ne s assimile pas à une "caisse noire"?

Louise

04/04/2019 à 07:44

Ce n'est pas l'éditeur mais le diffuseur qui pratique ces "compensations". L'éditeur est autant perdant que l'auteur dans ces opérations, et même davantage car on lui facture des frais de distribution pour une transaction qui profite à d'autres.

BRUNETEAUX

03/04/2019 à 11:01

Bonjour,
nous rencontrons le même problème depuis longtemps déjà et cela a le don de me faire grimper dans les tours ! Ces mises en ventes forcées (Musso, Levy And Co..) se répètent et sous couvert d'une "erreur informatique" rarement compensée sauf après de multiples réclamations, uniquement dans le but de tromper les statistiques de ventes et de faire monter ses titres dans les classements des meilleurs ventes !!! Il est vrai que pour nos éditeurs, un ouvrage placé en librairie est vendu...mais au libraire! mais nous, libraires, une fois n'est pas coutume, nous finançons ces mises en places sauvages (ports aller/retour et avance de trésorerie). Cela doit cesser !

ninanet

03/04/2019 à 11:11

Je viens de publier mon douzième roman (auto-éditée) et je téléphone aux libraires que je connais bien, avec qui j'avais de très bons rapports pour obtenir des dates de dédicaces. La semaine dernière on me répond : "on ne peut pas vous réserver une date de dédicaces on attend des réponses". Comme je ne renonce pas facilement j'ai insisté : "des réponses de qui" ? Et là avec un peu de gêne on m'explique que des grosses maisons d'édition ont bloqué de nombreuses dates de dédicaces et que ces dates sont incontournables "on ne peut pas faire l'impasse insiste-t-on", alors on me demande de patienter... Heureusement qu'il y a des librairies indépendantes qui nous reçoivent avec beaucoup de gentillesse et de professionnalisme.

Eshr

03/04/2019 à 18:25

Quel lien avec l'article?!

Alain de la Roche

03/04/2019 à 12:12

Je ne regarderai pas "La grande Librairie" (F5) ce soir, l'invité d'honneur s'appelle Guillaume Musso... Je hais la monoculture intensive, vive la bio-diversité!

ernestine foucaud

03/04/2019 à 12:29

je me doutais d'opération montées de marketing,mais là c'est contrevenir aux usages et acheter le libraire

ninanet

03/04/2019 à 13:30

Je ne regarde plus la Grande librairie depuis que j'ai appris son mode de fonctionnement. Business pur ! Mais c'est son droit ! Quant à Musso forcément il vend bien ses libres : depuis hier matraquage sur les radios de la sortie de son livre et comme on sait que la pub fait vendre ! Je n'ai jamais lu un seul livre de lui et pourtant je suis une dévoreuse de livres.

Tibo

03/04/2019 à 18:26

Très bon article ! Merci d'avoir relayé l'information sur ce problème handicapant pour les auteurs (lésés) comme pour les libraires (asséchés).

Geoffroy Deffrennes

03/04/2019 à 20:09

Et un bel itw complaisant de Musso sur France Info hier, lequel Musso (pas désagréable, certes, et nous n'avons rien contre l'homme) donnait des leçons sur ce qu'est la littérature (pour lui c'est à peu près tout ce qui est imprimé, si on le comprend bien). Préférons les conseils des libraires...

Pondada

03/04/2019 à 21:05

Il faut tout de même aller jusqu’au bout du raisonnement et que si le distributeur donne des SP (offert) des éditeurs ces derniers ne touchent rien et perdent même de l’argent car ce sont eux qui payent la fabrication à leur risques et périls. Que font les libraires de ces SP ? Ils les vendent ou les offre à leurs meilleurs clients ?
Ainsi si l’auteur ne gagne rien, l’éditeur lui perd de l’argent pour compenser cette pratique pas très honnête ! Mais pas le distributeur... ni le libraire qui le vend pour se rembourser ou compenser légitimement. Bien entendu cette pratique doit bien arranger les gros éditeurs eux-mêmes diffuseurs/distributeurs, mais certainement pas les tout petits dont je fais partie !!

Raphaël

03/04/2019 à 23:23

Je tiens une librairie française située dans une grande ville européenne. L'an dernier, j'ai eu la surprise de recevoir 2 cartons contenant au total 25 exemplaires du dernier Musso que je n'avais absolument pas commandés ! J'ai depuis eu l'occasion de m'entretenir avec l'un des mes concurrents situé dans la même ville, et lui aussi a reçu ses 25 exemplaires... Je comprends mieux pourquoi maintenant.

Sam Regarde

04/04/2019 à 10:54

heureusement que l'office existe, nous serions bien en peine de connaitre et commander toute la production et ces offices nous permettent de proposer un large éventail de nouveautés. Pour ce qui est des abus de livraison, rien ne nous oblige à les mettre en rayon (je ne mets jamais les ouvrages de pseudo médecine par exemple), alors oui ça fait de la manutention et de la trésorerie à gérer mais quel métier n'a pas ses contraintes? De plus c'est vraiment prendre le public pour des c... que de les croire incapable de faire des choix par eux mêmes (et pour les autres on a les lectures qu'on mérite^^ ). Pour conclure ce ne sont pas ces pratiques qui détruisent la librairie mais plutôt le public sans courage qui préfère commander sur internet que de visiter une librairie...

BRUNETEAUX

04/04/2019 à 17:26

bonjour,
nous avions des offices lorsque nous étions encore en premier niveau...jusqu'a ce que, sans nous avertir, on nous passe en second niveau. Nous avons dans un premier temps eu peur de rater des sorties importantes et puis maintenant que nous travaillons exclusivement sur BDC en collaboration avec nos représentants, nous ne recevons QUE ce que nous commandons. C'est un peu plus de travail, mais nous ne ratons rien des nouveautés et surtout on ne nous impose plus ces ouvrages dont nous ne voulons pas. C'est aussi le plaisir de choisir nos sélections et titres comme de vrais libraires. Dire que nous n'avons qu'a ne pas mettre en rayon, c'est du même ordre que la réponse des éditeurs : "vous n'avez qu'a les retourner ..." mais les frais sont toujours à notre charge (allers/retour + avance tréso.) et les petites librairies (pas les chaines) n'ont pas des finances extensibles et ces petites gouttes cumulées pèsent lourd lorsque les finances sont au plus juste. (ce qui n'est pas notre cas heureusement) C'est grâce à nos choix, nos avis, nos conseils de lecture que nous gardons nos clients. Internet n'est pas "l'ennemi" qui va tuer les librairies, c'est une évolution, un complément et rien ne remplacera de vrais libraires et leurs conseils !

SBC

06/04/2019 à 01:33

J’avais été frappée de trouver dans la FNAC de Doha énormément de livres de Musso comparé au très faible nombre de livres en français ! Quel gâchis...

jeez

14/04/2019 à 13:35

Bonjour,
J'ai lu le dernier livre de Musso , la vie secrète des écrivains, justement grâce (ou à cause!) de la publicité de ce livre. J'ai bien aimé mais sans plus et la fin qu'on disait incroyable est en fait un remake du film "Dans ses yeux"... Plagiat ou ressemblance?

Ben les gars

16/04/2019 à 16:48

J'ai l'impression de voir des gens en train de souhaiter tenir une pharmacie.. chacun viendrait avec son ordonnance, plus de stock, plus de factures d'invendus, de frais de port etc... mais faudra- t -il s'y rendre seulement quand on sera malade?

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

La vente de livres en recul chez Fnac sur l'année 2020

Les résultats finaux du groupe Fnac/Darty rejoignent les projections avancées fin janvier : avec 7,491 milliards € de chiffre d’affaires en 2021, les enseignes rosissent. 1,9 % de croissance en données publiées et 0,6 en données comparables. Le tout avec un 4e trimestre qui enregistre 9,6 % de mieux, en données comparables. 

23/02/2021, 18:39

ActuaLitté

Podcast Métiers du livre, avec Dlivrable : préparer un livre

Coraline Passet, fondatrice de Dlivrable, propose de mettre ses années de responsable commerciale à profit pour de petites structures. Dans une série de podcasts, à l’attention des professionnels, elle passe en revue les différentes étapes de la mise en vente, avec cette perspective : « Ne pas simplement sortir en librairie, mais exister le plus longtemps possible. » Ce premier épisode aborde la question de l’échelle et du temps dans le monde du livre.

23/02/2021, 09:55

ActuaLitté

L'Amant de Duras n'est pas le prix Goncourt le plus vendu 

FACT CHECKING– La presse aurait-elle commis un impair, en suivant aveuglément l’Agence France Presse ? De son petit nom, l’AFP, qui alimente des milliers de rédactions partout dans le monde, diffusait sur les canaux francophones une intéressante dépêche. « L’Anomalie devient le deuxième Goncourt le plus vendu de l’histoire », pouvait-on lire. Message communiqué par les éditions Gallimard, pour saluer les ventes du roman d’Hervé Le Tellier. Mais avec une petite boulette à la clef.

22/02/2021, 16:34

ActuaLitté

Pour une réglementation du prix de vente des livres au Québec

Voilà près de dix ans que le sujet n’avait pas montré le bout de son marque-page : un prix unique du livre au Québec, en 2013, tout le monde en parlait, mais le gouvernement de Philippe Couillard en juin 2014 décidait de balayer la mesure. Pourtant, la ministre de la Culture de l’époque, Hélène David, avait promis une réflexion : ce furent des mesures ciblées à la place… au grand désespoir des professionnels. Un nouvel espoir est-il permis ?

22/02/2021, 12:57

ActuaLitté

La maison de disque Audiogram rachetée par Québecor

Premier groupe d’édition, incluant la diffusion et la distribution d’ouvrages en langue française au Canada, Québecor avance un peu plus encore dans l’industrie musicale. L’entreprise, via sa filiale Sports et divertissement, annonce l’acquisition de la maison de disques Audiogram. Une autre facette de la concentration et de la diversification de la société. 

11/02/2021, 10:23

ActuaLitté

2021 représentera un “véritable défi logistique” pour la livraison de livres

Le diffuseur et distributeur Harmonia Mundi se prépare à une année difficile. Avec plus d’un milliard de colis livrés au cours de 2020, les transporteurs partenaires ont « connu des perturbations ». De ce fait, la structure choisit de « revoir et adapter » les usages, « afin de répondre à vos attentes légitimes », indique-t-elle dans un courrier aux librairies.

03/02/2021, 16:57

ActuaLitté

Amazon : Jeff Bezos quitte le devant de la scène 

Fini, pour le milliardaire âgé de 57 ans : Jeff Bezos ne sera bientôt plus le CEO, laissant sa place à Andy Jassy, actuellement responsable de Amazon Web Service, ou AWS. Le fondateur de l’entreprise de cybercommerce a annoncé qu’il quitterait ses fonctions au troisième trimestre 2021. Il conservera toutefois un poste de président exécutif, au sein du conseil d’administration.

03/02/2021, 08:11

ActuaLitté

Données bibliographiques : la BTLF s’associe à Booknet Canada

Désireuse d’offrir à ses abonnés un outil de recherche et de gestion de l’information répondant plus adéquatement aux besoins spécifiques de la chaîne du livre, la BTLF est heureuse d’annoncer son association avec BookNet Canada pour l’hébergement de Memento 3, qui sera lancé en janvier 2022.

02/02/2021, 09:38

ActuaLitté

Nadine Perreault nommée directrice générale de Diffusion Dimedia

Le conseil d'administration de Diffusion Dimedia, société de distribution et de diffusion de livres en langue française au Québec et au Canada, annonce la nomination de Nadine Perreault au poste de directrice générale. Celle-ci fait suite au départ à la retraite de Serge Théroux le 31 décembre dernier, après 45 ans au service de Dimedia.

26/01/2021, 15:52

ActuaLitté

Dilibel reste en Belgique pour “privilégier la qualité de service de proximité“

L’instauration du prix unique du livre en Belgique n’allait pas sans poser quelques interrogations aux libraires. Si la majorité des groupes français officiant outre-Quiévrain ont appliqué une tarification unique entre France et Belgique, le groupe Hachette Livre faisait de la résistance. Et le Syndicat des Libraires francophones de Belgique faisait les gros yeux, menaçant même de boycott, à demi-mot. 

21/01/2021, 18:35

ActuaLitté

En 2019, Amazon France enregistrait près de 3 accidents du travail par jour

Depuis son ouvrage de 2013, En Amazonie. Infiltré dans le “meilleur des mondes”, le journaliste Jean-Baptiste Malet détaille le fonctionnement de la société de Jeff Bezos en France. Et ailleurs. Il vient de publier dans L’Humanité un nouvel article, faisant état de révélations sur les « données statistiques pourtant élémentaires concernant les conditions de travail dans les entrepôts français ». Un véritable choc. 

21/01/2021, 10:26

ActuaLitté

En conflit avec Cyber Scribe, Dilicom renonce à facturer les éditeurs en 2021

La structure Dilicom, pointée par son partenaire CyberScribe, n’avait pas encore pris officiellement la parole. Pourtant mise en cause, la directrice générale, Véronique Backert vient d’adresser aux éditeurs un email apportant plusieurs précisions sur le conflit ouvert. Précisant par ailleurs que la rupture qui intervient entre les sociétés n’a « pas à être mise selon moi sur la place publique ».

20/01/2021, 13:14

ActuaLitté

Interforum fournira les librairies belges depuis la France 

La semaine passée, les libraires de Belgique adressaient un message sans ménagement au groupe Hachette Livre, et sa filiale Dilibel. Cette dernière, accusée de maintenir une surtaxe sur le coût des livres importés de France, est menacée de boycott, tout bonnement. En effet, Hachette maintient un delta entre le prix France et le prix Belgique — alors que les ouvrages devraient être commercialisés à un prix unique. 

18/01/2021, 10:28

ActuaLitté

France : libraires et éditeurs en première ligne d'une prise d'otage

Bisbille dans l’interprofession ? De toute évidence : la société Cyber Scribe, connue par ses services de référencements d’ouvrages pour les petites maisons et éditeurs autodistribués, fait les frais d’une colère de Dilicom. Dans un courrier émanant de la directrice générale, Véronique Backert, les clients découvrent un changement contractuel majeur : l’obligation de passer par Dilicom pour assurer « le référencement de vos titres dans le FEL et pour la transmission des commandes ». 

14/01/2021, 08:51

ActuaLitté

Editis : “Toutes les branches d'Interforum n’ont pas une santé financière égale”

Les changements qui se profilent pour 2021 au sein de la filiale diffusion-distribution d’Editis ont provoqué de vives réactions. Certains, inéluctables, d’autres laissant les partenaires sociaux interrogatifs. D’un côté, le départ des maisons Le Seuil et La Martinière, qui ne devait intervenir qu’en 2024. De l'autre, la fermeture des trois salles de ventes, lieux d’accueil privilégiés pour les libraires.

06/01/2021, 15:02

ActuaLitté

Interforum ferme trois salles de vente, MDS diffusera Seuil/ La Martinière en janvier 2022

L’année commence fort pour la filiale diffusion-distribution Interforum. Au terme d’une série de réunions survenues ce 5 janvier, plusieurs lignes de force se dégagent… à commencer par un Plan de Sauvegarde de l’Emploi. En cause, les mouvements qui sont à venir, avec le départ des fonds La Martinière groupe, incluant Le Seuil. Si les maisons d’édition avaient rejoint le giron de Média Participations en 2017, la diffusion-distribution restait chez Interforum, théoriquement jusqu’au terme du contrat de 2024. Mais plus pour longtemps.

05/01/2021, 18:06

ActuaLitté

Des mangas érotiques, retirés de la vente chez Amazon ?

Apparemment, tous les mangas ne sont pas bons à vendre chez Amazon. Le géant en ligne a expulsé de ses étagères des titres avec un genre en commun, le ecchi. Autrement dit, tout ce qui a une connotation sexuelle. Cachez-moi ce sein que je ne saurais voir ? Pour le moment, personne ne se prononce officiellement.

18/12/2020, 12:40

ActuaLitté

Des livres plus facilement pour les commerces de proximité

Le groupe de distribution NAP, qui anime le réseau Maison de la Presse, dispose de 1350 points de vente en France. Et revendique quelque 800.000 clients chaque jour. Il annonce avoir mis en place « une solution d’approvisionnement inédite » permettant aux commerçants de proximité de commander 38 000 références de livres, expédiées sous 24 à 48 heures partout en France.

11/12/2020, 17:22

ActuaLitté

Les éditeurs demandent à Apple une meilleure remise sur les ebooks

Janvier 2021 marquera un grand tournant dans le monde de l’application : en effet, Apple va baisser le montant de la commission prise sur toutes les ventes réalisées via l’App Store. Passant de 30 % à 15 %, l’entreprise espère ainsi calmer la grogne ambiante, qui accuse la firme à la Pomme de croquer à trop grandes dents dans le business des développeurs. La remarque a été entendue… et suivie.

07/12/2020, 17:18

ActuaLitté

20 millions € pour Relay@ADP, avec un prêt garanti par l'État

La société Relay@ADP, détenue à 49 % par Aéroports de Paris, à 49 % par Lagardère Travel Retail et à 2 % par Société de Distribution Aéroportuaire, responsable des activités de presse et de librairie dans les aéroports de Paris, contractera un prêt de 20 millions € auprès de BNP Paribas. La garantie de l'État est assurée, par un arrêté du 1er décembre dernier.

04/12/2020, 09:54

ActuaLitté

Livr&co, la librairie en ligne qui assure une traçabilité des livres

S'il devient de plus en plus simple de s'informer pour consommer de manière écoresponsable, le lecteur se trouve parfois assez dépourvu. Les livres signalent généralement où leur impression a été réalisée, mais la librairie en ligne Livr&co souhaite faciliter les choix écoresponsables des lecteurs. Pour ce faire, la plateforme propose une traçabilité complète des livres...

02/12/2020, 12:36

ActuaLitté

Black Friday : des employés d'Amazon en grève dans plusieurs pays

Derrière le slogan-hashtag #MakeAmazonPay, des travailleurs employés par Amazon dans plusieurs pays vont coordonner des actions de grève pour le Black Friday, jour de promotions organisé ce 27 novembre 2020 dans plusieurs pays et le 4 décembre prochain en France. Cette journée, traditionnellement très profitable pour Amazon, sera marquée par des actions aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Belgique, au Mexique ou encore au Bangladesh. Et peut-être en France...

27/11/2020, 10:23

ActuaLitté

Liz et Grimm, des contes défaits, sous les voix de Féfé et Mélodie Orru

Destinée aux enfants à partir de 7 ans, portée par la petite Liz et son grand copain, le chat Grimm, la série les emmène dans le monde revisité des contes de fées, pour les aider à surmonter leurs grandes peurs et leurs petits tracas. Une collection inédite de livres audio jeunesse aux éditions Lizzie : les contes de fées remis au goût du jour.

25/11/2020, 17:03

ActuaLitté

Les éditions Leduc rachètent la marque de papeterie Le Papier fait de la Résistance

Les éditions Leduc (groupe Albin Michel) annoncent l'acquisition de la marque de papeterie lyonnaise Le Papier fait de la Résistance, fondée en 2013 par Nicolas Guillemot. Calepins, cahiers, pochettes sont conçus par cette marque, qui s'est fait une spécialité des collaborations avec des maisons de haute couture comme Kenzo, Chanel ou le groupe LVMH.

24/11/2020, 11:50

ActuaLitté

Anticiper les achats de livres pour Noël : la Belgique se mobilise

À compter du 30 octobre, la Belgique est entrée dans une nouvelle phase de confinement, déclarée par le Premier ministre, Alexander De Croo. Pour une durée de six semaines au moins, nos voisins d’outre-Quiévrain allaient vivre à domicile. Avec quelques aménagements toutefois en regard de la situation française.

23/11/2020, 13:55

ActuaLitté

Macron : assouplir, ou la valse Covid en trois temps

Pas de déclarations fracassantes avant son allocution du 24 novembre : Emmanuel Macron prépare les Français à plusieurs scénarios. Mais un seul reste assuré : pas de déconfinement précipité, comme le confirme le ministre de la Santé, Olivier Véran. 

22/11/2020, 13:07

ActuaLitté

Les Jeux olympiques de Paris 2024 recherchent des éditeurs, pour différents projets

Bon an mal an, les Jeux olympiques de Paris 2024 se préparent : un grand événement sportif, qui suppose aussi l'investissement de sommes démesurées, dans l'organisation et diverses opérations. Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 lance un appel à manifestation d'intérêt auprès des éditeurs, pour l'exploitation de la licence Paris 2024 dans plusieurs catégories éditoriales.

20/11/2020, 09:51

ActuaLitté

Des livres en Ehpad : Korian, partenaire trop particulier pour les libraires ?

Toutes les librairies se valent-elles ? À l’heure du second confinement français, où le conseil de libraire a laissé place au retrait en magasin, on s’interroge. Amazon, l’épouvantail habituel, reste brandi comme il se doit, et la France est parvenue à empêcher la vente de livres dans les supermarchés et autres Fnac, pour ne pas concurrencer le click and collect des établissements. Mais ensuite, quoi ?

19/11/2020, 16:08

ActuaLitté

Un nouveau cadre légal pour accompagner l'industrie du livre en Italie

À l’occasion de la conférence de presse de #ioleggoperché — le principal événement de promotion de la lecture en Italie — le ministre de la Culture annonce qu’il travaille à une loi pour réglementer la filière italienne du livre. L’AIE (Association des éditeurs italiens) s’en réjouit et confirme son soutien. 

19/11/2020, 11:31

ActuaLitté

La fronde française : Pour un Noël sans Amazon

Passera-t-on Noël au balcon, mais sans Amazon ? Par une pétition adressée au Père Noël, sous la forme d’une lettre assez classique, un collectif en appelle à boycotter la firme américaine. Initiée par Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire (ex-LREM), elle entend réaffirmer la nécessité d’un commerce de proximité, plus que d’un géant du net…

17/11/2020, 16:49

ActuaLitté

Pour une littérature qui a la frite : “Lisez-vous le belge ?”

C’est inédit dans le monde du livre belge : des éditeurs et éditrices aux auteurs et autrices, en passant par les libraires et les bibliothécaires, l’ensemble du secteur se mobilise à l’occasion d’une campagne de promotion du livre belge francophone. Celle-ci s’étendra du 16 novembre au 25 décembre et posera à tous et toutes une question simple, mais primordiale : « Lisez-vous le belge ? ».

17/11/2020, 12:53

ActuaLitté

Italie : faillite du plus ancien éditeur de dictionnaires et d'encyclopédies

UTET Grandi Opere (Grandes Œuvres) — la branche de la maison d’édition UTET, fondée en 1791 à Turin – spécialisée dans les dictionnaires, les encyclopédies et les beaux livres — a fait faillite. Une conséquence de la crise sanitaire et économique due à la pandémie de Covid-19 ?

17/11/2020, 11:07

ActuaLitté

Amertume et inquiétude : l'occasion manquée pour les librairies

Après les annonces de Jean Castex, Premier ministre, le Syndicat de la librairie française fait état d'une déception non feinte. Quinze jours de lobbying intense n'auront abouti qu'à l'interdiction de vente de livres dans d'autres espaces – grandes surfaces et enseignes type Fnac. Mais pas à la réouverture des librairies ni l'accueil des clients. Leur message est ici proposé dans son intégralité.

13/11/2020, 21:09

ActuaLitté

Travailleurs noirs et latinos “intentionnellement” mis en danger chez Amazon

Pour effarant que soit le terme de “minorités” il pointe dans une procédure contre le géant du commerce les victimes toutes désignées. Le recours collectif pour discrimination présumée, porté devant le tribunal fédéral de New York, ce 12 novembre en fait amplement état.

13/11/2020, 12:28

ActuaLitté

Confinement : l'édition soutient la librairie, à bonne distance sanitaire

Dès l'hypothèse d'un deuxième confinement posée, accompagnée par la fermeture des commerces, le Syndicat national de l'édition s'est manifesté aux côtés du Syndicat de la librairie française pour réclamer une dérogation pour les libraires. Mais la mobilisation conjointe des deux syndicats patronaux n'aura pas suffi, et voilà les librairies fermées au public pour deux semaines supplémentaires, au moins.

13/11/2020, 12:07

ActuaLitté

Seine-Saint-Denis : le Salon du livre et de la presse jeunesse offre 25 000 livres

L'édition 2020 du Salon du livre et de la presse jeunesse sera quelque peu bouleversée par l'épidémie de Covid-19, qui oblige l'organisation à quelques ajustements. Le salon en lui-même ne pourra pas avoir lieu, mais plusieurs solutions ont été trouvées pour maintenir malgré tout l'événement et les festivités. Pour s'adresser aux enfants, le salon viendra directement à eux, notamment par l'intermédiaire d'un don de 25.000 livres.

12/11/2020, 16:25

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

L'écrivain et critique littéraire Philippe Jaccottet est mort

Le poète, traducteur et critique littéraire suisse Philippe Jaccottet est mort ce mercredi 24 février à l'âge de 95 ans, a annoncé sa famille. À la tête d'une vaste œuvre poétique, son idéal artistique était de produire des textes « contre le vent et l'obscurité ». En tant que traducteur, il s'est confronté aux écrits de Goethe, Hölderlin, ou encore Thomas Mann.

25/02/2021, 12:04

ActuaLitté

Emmanuel Pierrat suspendu de ses fonctions au PEN Club International

L'avocat et écrivain Emmanuel Pierrat a été suspendu de la présidence du Comité des Écrivains pour la Paix du PEN Club International, a appris ActuaLitté auprès de l'organisation de défense des droits des auteurs. Cette mesure conservatoire s'applique en raison de la procédure judiciaire en cours, après le dépôt d'une plainte par le PEN Club français et son actuel président, Antoine Spire.

25/02/2021, 11:34

ActuaLitté

Une autobiographie de Paul McCartney bientôt publiée, en 154 chansons

L'auteur-compositeur-interprète Paul McCartney, qui fut membre des Beatles et des Wings, mais mena également une carrière en solo, a confirmé la publication prochaine de son autobiographie. Celle-ci adoptera toutefois une forme particulière, en reprenant les paroles de 154 chansons, écrites par ses soins au cours de sa vie artistique.

25/02/2021, 09:50

ActuaLitté

Crise au Québec : combien vaut la prestation d'un auteur ?

Certains auront l’étrange sentiment de revivre les revendications de Livre Paris en 2018 : dénonçant l’absence de rémunération pour leurs interventions, les auteurs avaient déroulé une campagne de communication inédite, #PayeTonAuteur. Et finalement, cette démonstration avait fait plier les organisateurs, qui pour acheter la paix, ont préféré éviter de préparer la guerre. Ah, si vis pacem… À Québec, le Salon du livre traverse manifestement la même mauvaise passe. 

24/02/2021, 20:19

ActuaLitté

La ville de Nantes organise la gratuité de ses bibliothèques

Le 1er mai prochain, le réseau de bibliothèques et de médiathèques publiques de la ville sera peut-être rendu gratuit pour les habitants de la métropole. Cette décision fait notamment suite à l’augmentation de la fréquentation des services documentaires des établissements, conséquence de la crise sanitaire.

24/02/2021, 16:24

ActuaLitté

Une vaste étude sociologique sur les auteurs de BD en Charente

Sylvain Aquatias, sociologue, maître de conférences en sociologie à l'Université de Limoges et membre du Groupe de REcherches Sociologiques sur les sociétés COntemporaines (GRESCO), et Alain François, chercheur en histoire visuelle contemporaine, ont signé une imposante étude sociologique consacrée aux auteurs de bande dessinée en Charente. De leur propre aveu, le fruit de leur travail a un côté « bien déprimant ».

24/02/2021, 15:41

ActuaLitté

Dans les villages d'Inde, des bibliothèques mobiles, y compris en poussettes

On voit désormais circuler dans les rues des bibliothèques mobiles, portant aux enfants des régions rurales de l’Inde de précieux ouvrages. Si dans les premiers temps, l’organisme Dulkal Libraries se concentrait sur l’apport d’ouvrages en établissements scolaires, la pandémie a rebattu les cartes. Désormais, leur bibliothèque se déplace, de village en village. Les cinq professionnels à l’origine du projet comptent également sur le soutien de dizaines de bénévoles pour les aider.

24/02/2021, 12:44

ActuaLitté

Hillary Rodham Clinton cosigne un thriller, State of Terror, avec Louise Penny

Ancienne secrétaire d'État des États-Unis et candidate aux élections présidentielles de 2016, Hillary Rodham Clinton se tourne pour la première fois vers l'écriture de fiction pour le thriller State of Terror, coécrit avec son amie l'auteure Louise Penny, coutumière du genre.

24/02/2021, 10:30

ActuaLitté

Protéger les Droits de l'Homme, lutter contre les fake news...

Fléau moderne, souvent associé aux réseaux sociaux, la désinformation et les fake news représentent un sujet dont les Nations Unies s’emparent. Tant en matière électorale, que sur un volet sanitaire toujours brûlant, ces questions ont amené l’IFLA à répondre aux demandes du Rapporteur spécial de l’ONU. Entre liberté d’expression, d’opinion et infox, comment séparer le bon grain de l’ivraie ?

24/02/2021, 09:52

ActuaLitté

Lawrence Ferlinghetti, poète, éditeur et libraire de la Beat Generation, est décédé

Lawrence Ferlinghetti, figure de la Beat Generation, mouvement artistique essentiellement américain de la seconde moitié du XXe siècle, est décédé ce 22 février à l'âge de 101 ans, a confirmé l'enseigne qu'il avait créée, City Lights Booksellers & Publishers. Lui-même poète, Ferlinghetti a participé à la diffusion des textes des auteurs beat en créant sa librairie et sa maison d'édition.

24/02/2021, 09:48

ActuaLitté

Projet Limou’Zine : la librairie itinérante qui souhaite conduire les rêves et les révoltes    

La pandémie donne parfois l’impression d’avoir figé le monde dans une gelée mortifère. Mais à l’ombre des mesures Covid et des restrictions économiques, de nouveaux projets parviennent à émerger. Basée en Creuse, la toute récente association La Limou’Zine s’est donné pour objectif de sillonner les marchés, festivals et manifestations de la région pour apporter des mots qui libèrent et qui font du bien.

 

24/02/2021, 08:38

ActuaLitté

Le retour du Salon de Turin décalé à l’automne, avec Camus

Le Salon devrait se tenir à Turin du 14 au 18 octobre 2021, au Lingotto. Il sera précédé par une initiative inédite : au printemps, en ligne et en présentiel, les festivals Portici di Carta (Turin), Libri Come (Rome) et Lungomare di libri (Bari) seront réunis pour une grande fête !

23/02/2021, 19:21

ActuaLitté

Massot Éditions : des parts du capital à la loterie, pour conserver son indépendance

La maison d'édition Massot, créée d'abord en 1994 et relancée depuis 2017 par Florent Massot, compte à son catalogue plus de 70 titres, dont quelques meilleures ventes, comme Crépuscule de Juan Branco, brûlot politique de 2019, coédité avec Au Diable Vauvert. Et ces livres, l'éditeur « les choisit tous », comme s'ils étaient ses « enfants ». Mais il chérit aussi l'indépendance de sa structure, raison pour laquelle il en appelle au soutien des lecteurs.

23/02/2021, 16:41

ActuaLitté

L'éditeur des mémoires de Woody Allen veut attaquer HBO pour un documentaire

Abandonnées par le groupe Hachette, qui trouvait finalement le personnage trop sulfureux, les Mémoires du réalisateur Woody Allen ont finalement été publiés, aux États-Unis, par l'éditeur indépendant Skyhorse Publishing. Ce dernier menace d'un procès la chaîne HBO, estimant que celle-ci a violé le copyright en utilisant des extraits de la version audio du livre d'Allen, Apropos of Nothing.

23/02/2021, 12:35

ActuaLitté

Angleterre : une réouverture des librairies espérée pour le 12 avril

Les librairies d'Angleterre trépignent : ce lundi 22 février, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé des mesures d'allègement des restrictions sanitaires, et notamment la réouverture prochaine des commerces dits « non essentiels ». Il ne faudra toutefois rien espérer avant le 12 avril, et à condition que la situation s'améliore, bien entendu.

23/02/2021, 12:00

ActuaLitté

Le Blanc-Mesnil : la mairie accusée de faire virer les bibliothèques à droite

Des bibliothécaires de la ville du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) ainsi que le syndicat CGT de la ville s'inquiètent d'une « vile opération de marketing politique repeinte aux couleurs défraîchies de la culture pour tous ». La mairie versera 20.000 € à la plateforme de recommandation de livres Alexandre & Aristote, pour déterminer des acquisitions des bibliothèques de la ville. Mais les suggestions du site semblent très orientées à droite, dénoncent les opposants au projet.

23/02/2021, 11:48

ActuaLitté

50 millions € d'aides supplémentaires annoncés en Allemagne

Éditeurs et libraires allemands ont obtenu gain de cause auprès de la ministre de la Culture, Monika Grütters, qui a garanti de nouvelles aides au secteur, à hauteur de 50 millions €. Et ce, alors qu'une grande partie des librairies du pays est toujours fermée...

23/02/2021, 10:52

ActuaLitté

Alexandre Civico quitte Inculte pour Autrement

Déjà responsable du développement du catalogue de littérature française et étrangère, Alexandre Civico est devenu responsable éditorial des éditions Autrement. La maison, filiale du groupe Flammarion indique que sa prise de fonction est survenue début janvier.

23/02/2021, 10:05

ActuaLitté

Sodi-Art Editions associé à Cultura pour renouveler l'autoédition 

La collaboration cessa, faute de collaborateurs : pour Librinova et Cultura, associés depuis juillet 2019, l’aventure de l’autopublication s’arrête. Les deux acteurs avaient mis en place un pack pour les auteurs débutants… à 580 €. Séduisant, non ? Pourtant, Cultura n’a pas dit son dernier mot, et ravive la flamme de l’autopublication avec Sodi-Art Éditions.

 

23/02/2021, 09:59

ActuaLitté

Québec : des conditions de rémunération “indécentes” pour les auteurs

Le Salon international du Livre de Québec avait-il besoin de cette passe d’armes supplémentaire ? Après une lourde polémique impliquant la chroniqueuse et romancière Denise Bombardier, voici que les auteurs dans leur ensemble s’agacent. Le modèle de rémunération qui leur est proposé dans le cadre d’interventions scolaires pour le SILQ démontre la nécessité « d’encadrer d’urgence les conditions de travail des artistes de la littérature ».

22/02/2021, 18:23

ActuaLitté

 Le Bouquine Truck, librairie itinérante pour conduire les auteurs aux lecteurs

Avec cette librairie itinérante, la maison d’édition nîmoise Nombre7 souhaite donner de la visibilité à ses auteurs mais également promouvoir une autre approche de la littérature. Leur Bouquine Truck va parcourir les villes de France et organiser la rencontre des auteurs avec les lecteurs. Dans tous les lieux à forte fréquentation, il devrait ainsi créer un nouveau genre de rendez-vous littéraire qui fait la part belle à la proximité.

 

22/02/2021, 17:18

ActuaLitté

La chanteuse et amie des poètes, Helène Martin, est morte

Poétesse elle-même, Helène Martin s’est fait un nom en mettant en chanson les textes de Genet, d’Aragon ou de Pablo Neruda. Cette auteure, interprète et compositrice, s’est éteinte le 21 février à l’âge de 92 ans.

 

22/02/2021, 16:05

ActuaLitté

Aux États-Unis, les ventes des librairies ont chuté de 28,3 % en 2020

L’année dernière n’a pas été tendre pour les commerces de proximité, et les libraires ont énormément pâti du confinement. Aux États-Unis, les premiers chiffres officiels commencent à tomber et le bureau du recensement vient de publier ses premières estimations. En 2020, les ventes des librairies ont baissé de 28,3 % par rapport à 2019.

 

22/02/2021, 14:37

ActuaLitté

“Mon père m’a battue, violentée et humiliée”, écrit la fille d'Amos Oz 

Voilà plus de deux ans qu’Amos Oz, l’écrivain israélien, est décédé : défenseur fervent de la paix avec les Palestiniens, il avait saisi avec génie les figures et les lieux de la jeune nation. À 79 ans, annonçait sa fille Fania Oz-Salzberger, il était emporté dans sa finalement brève bataille contre le cancer. Mais derrière l’intellectuel respecté et l’auteur prolifique — avec une douzaine de romans — se cachait un père violent, explique Galia Oz, son autre fille.

21/02/2021, 19:44

ActuaLitté

PPDA révolté : “On cherche à m’utiliser pour assurer la promotion d’un roman”

Livré en pâture aux médias, avec les révélations de Florence Porcel, Patrick Poivre d’Arvor se retrouve au cœur d’une plainte pour viols. La brigade de répression de la délinquance contre la personne a ouvert une enquête liminaire. Et pour Pandorini, l’ouvrage qualifié de roman à clefs, qui transposait les faits allégués par l'autrice et plaignante, dans une fiction, c’est un éclairage nouveau… que l’animateur dénonce.

20/02/2021, 12:32

ActuaLitté

L’Antre de Calliopée, première librairie-salon de thé d’Aix-en-Provence

Libraire spécialisée depuis 10 ans, Mathilde Cappannelli veut ouvrir sa propre boutique, consacrée aux littératures de l’imaginaire, avec option cupcakes et tasses de thé. L’Antre de Calliopée serait la première de son genre dans la ville d’Aix, avec tout un programme. « Ambiance steampunk, pâtisseries en forme d’œuf de dragon, porte d’entrée TARDIS et thé préféré de Captain America... tout cela et bien plus encore… »

20/02/2021, 10:33

ActuaLitté

Bibliothèque : la presse gratuite, “concurrence déloyale aux buralistes”

Le Volatile réduit au silence ? Ce serait une première, dont l’explication tient en quelques lignes cocasses : la médiathèque de la ville de Sassenage s’est retrouvée, un peu malgré elle, en délicate position. Pour avoir indiqué à ses usagers qu’elle cesserait de proposer l’hebdomadaire Canard enchaîné, certains ont crié au scandale. Mais plus encore, le petit mot d’accompagnement, qui lui fait tourner les regards vers la mairie. 

20/02/2021, 10:16

ActuaLitté

En mémoire de sa mère, il donne 1000 livres aux malades du cancer

Une initiative née sur Facebook, grâce à l’affection d’amis et de lecteurs qui ont recueilli son appel. Après la mort de sa mère, Crocifisso Dentello a offert 1000 livres à deux hôpitaux milanais. Et plus spécifiquement, aux services traitant des patients atteints du cancer.

19/02/2021, 17:05

ActuaLitté

Supprimer le rabais sur les achats des collectivités, “double peine” pour les bibliothèques ?

Le 10 février dernier, à l'invitation de la Commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, différents représentants des métiers du secteur du livre ont fait part des difficultés du secteur en cette période de crise, et des attentes. Le Syndicat de la Librairie française a ainsi proposé une suppression du rabais de 9 % pour les achats de livres destinés aux bibliothèques par les collectivités...

19/02/2021, 15:17

ActuaLitté

Édition : au Royaume-Uni, plus de femmes aux postes à responsabilités

Pour la quatrième année consécutive, l’Association des éditeurs du Royaume-Uni (Publishers Association) publie son rapport sur la diversité dans l’édition. Les chiffres de 2020 montrent une plus grande représentation des personnes LGBT+ et des personnes en situation de handicap dans le secteur. Autre évolution, les femmes occupent désormais plus de postes à responsabilités que les hommes.

19/02/2021, 12:37

ActuaLitté

Toulouse Métropole finance 4 bourses de création

Toulouse Métropole développe, dans le cadre de sa charte de Lecture publique, son soutien à la création littéraire et à la diffusion. Ainsi elle organise, pour la sixième année consécutive, un appel à projets autour de 4 bourses de création dans les catégories suivantes : littérature jeunesse, littérature générale, littérature internationale et bande dessinée.

19/02/2021, 11:53

ActuaLitté

Retraite : les auteurs hésitent à se faire tondre ?

Tout portait à croire que l’initiative du Conseil Permanent des Écrivains n'emporterait pas l’adhésion. Un courrier, adressé à Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, demandait la prolongation d’un texte portant sur les cotisations retraite des artistes-auteurs. La tristement célèbre circulaire de 2016 serait, estimaient le CPE et 22 autres organisations avec lui, une bonne chose. Pourtant, des voix dissidentes se permettent d’avancer un tout autre avis, plus argumenté.

19/02/2021, 11:07

ActuaLitté

Une nouvelle série de comics The Witcher annoncée par Dark Horse

Une nouvelle série de bandes dessinées, publiée par Dark Horse, mettra en scène Geralt de Riv, le fameux sorceleur créé par Andrzej Sapkowski. The Witcher : Witch's Lament se déroulera toutefois dans la continuité des jeux vidéo The Witcher du studio CD Projekt Red...

19/02/2021, 10:16

ActuaLitté

L'Université de Poitiers accueille un auteur ou une autrice de BD en résidence

Le service Culture de l’Université de Poitiers annonce l'ouverture d'une résidence d'artistes à un auteur ou une autrice de bande dessinée, sur 2021 et 2022. La durée totale de cette résidence, répartie sur deux années civiles, sera de 4 mois et demi.

19/02/2021, 09:53

ActuaLitté

Académie française : vote le 4 mars pour le fauteuil de François Weyergans

Quelques semaines après l'élection de Chantal Thomas au fauteuil précédemment occupé par Jean d'Ormesson, le n°12, l'Académie française accueillera peut-être un nouveau membre, le 4 mars prochain. Une élection décidera en effet de la personne qui siégera au fauteuil 32, celui de François Weyergans.

19/02/2021, 09:25

ActuaLitté

Une enquête pour viol cible PPDA, après la parution d'un roman à clefs, Pandorini

Aucune prescription, aucune échappatoire : la plainte déposée contre l’ancien présentateur star de TF1, auteur et présentateur de multiples émissions littéraires, vient de tomber. Selon Le Parisien, une jeune femme, aujourd’hui âgée de 37 ans, vient d’accuser l’animateur de viols à de multiples reprises. La Brigade de répression de la délinquance contre la personne, de la Police judiciaire de Paris, vient d’ouvrir l’enquête.

18/02/2021, 19:08