#International

Penser à “tous les traducteurs qui triment dans l’ombre pour des salaires de misère”

Lauréate de la première édition du Grand prix de traduction, impulsé par la Société des Gens de Lettres et le ministère de la Culture, Anne Colin du Terrail a livré un discours des plus émouvants. Passant en revue le métier même de traducteur, et le manque de reconnaissance qui sévit encore, elle remet au centre des débats la place de ce métier. 

Le 30/05/2019 à 12:52 par Auteur invité

12 Réactions |

Publié le :

30/05/2019 à 12:52

Auteur invité

12

Commentaires

linkedin mail print
ActuaLitté

Le texte de son discours est ici reproduit dans son intégralité.  

License Pixabay (photo d'illustration)

Monsieur le ministre (Frank Riester), madame la présidente de la SGDL (Marie Sellier), mesdames et messieurs les membres du jury, chers amis et collègues,

Je voudrais tout d’abord remercier le jury de la SGDL de m’avoir choisie. C’est pour moi une grande joie, et un immense honneur de succéder à une longue liste de traducteurs émérites et surtout d’être la première à bénéficier de la consécration conjointe du ministère de la Culture, qui reconnaît ainsi tout l’importance du métier de traducteur.

Je dois avouer qu’en apprenant l’importance de la somme sonnante et trébuchante qui accompagne ce prix, j’ai d’abord été, bien sûr, très agréablement surprise, mais j’ai aussi éprouvé, curieusement, une sorte de mouvement de recul en constatant que cette somme correspond presque, pour moi, à un an de revenus. Et j’ai eu une pensée pour tous les traducteurs, et ils sont nombreux, qui, loin des feux des projecteurs, triment dans l’ombre pour des salaires de misère.

Décerner des prix est important, car la démarche met en lumière toute une profession, souvent méconnue et pourtant absolument essentielle pour la circulation de la culture, la création de ponts entre les peuples et les civilisations et toute la richesse des échanges humains. Mais en même temps, il serait bon que tous ceux qui exercent cette profession puissent en vivre correctement, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas.  Et malgré tous les efforts de l’ATLF, entre autres, il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine.

Mais bon, ce n’est pas le sujet aujourd’hui, d’autant plus que j’entretiens, pour ma part, peut-être parce que je traduis une langue dite rare, des rapports tout à fait satisfaisants avec les éditeurs pour lesquels je travaille. Et je voudrais d’ailleurs les remercier pour leur confiance, et pour le choix des livres qu’ils m’ont donné à traduire. Je ne serais sans doute pas ici si je n’avais pas eu la chance de traduire de grands auteurs, et si la Finlande n’avait pas une littérature aussi riche et aussi originale.


crédit Ministère de la Culture

Cette littérature, je l’ai découverte en plusieurs temps. Dans ma petite enfance, d’abord, quand ma grand-mère finlandaise me lisait les contes de Topelius. Elle en avait toute une collection, dans une édition ancienne magnifiquement illustrée, que j’adorais. Et un jour, je devais avoir quatre ou cinq ans, je me suis plainte à ma grand-mère de ne pas connaître, en français, d’aussi belles histoires, et elle m’a répondu du tac au tac : tu n’as qu’à les traduire. C’est là que j’ai décidé que je serais un jour traductrice.

Et puis le temps a passé et je me suis éloignée de ce rêve d’enfant. Mes études m’ont conduites tout à fait ailleurs, vers l’architecture. Mais les études d’architecture sont longues, et comme je parlais couramment l’anglais et le finnois, pour gagner un peu d’argent, j’ai commencé à travailler pour des entreprises finlandaises qui avaient besoin d’hôtesses-interprètes pour des salons professionnels.

De fil en aiguille, j’ai aussi traduit leurs brochures techniques et, le temps que je termine mes études, j’avais déjà une clientèle suffisante pour abandonner l’architecture au profit de la traduction et ce avec d’autant moins de regrets que le fonctionnement très hiérarchisé des agences d’architecture, en France, m’avait convaincue que ce système n’était pas fait pour moi.

Mais l’architecture et la traduction ne sont d’ailleurs pas, si vous me permettez une petite digression, des métiers si éloignés l’un de l’autre qu’on pourrait le penser. Pour avoir fait les deux, il me semble que l’architecture et la traduction relèvent fondamentalement de processus de pensée très proches. L’architecte a devant lui un programme, de logements, de musée, d’aérogare, que sais-je, qui est sous une forme écrite, et qu’il doit traduire en volumes, avec les matériaux de son choix.

Le traducteur, lui est confronté à un texte rédigé dans une langue source qu’il doit traduire dans une langue cible. Mais ces deux langues, qu’il s’agisse du vocabulaire ou de la grammaire, sont en général constituées de matériaux différents. C’est un peu, si vous voulez, comme si on avait un édifice, en bois, par exemple, et qu’on doive le reproduire le plus exactement possible, mais en ayant à sa disposition que de la brique, ou du marbre, ou tout autre matériau imposé. C’est faisable, certes, mais le résultat ne sera jamais parfaitement identique.

Et c’est pour ça que la traduction, qui consiste à effectuer ce passage d’un matériau linguistique à un autre, est un exercice à la fois exaltant et, en fin de compte, souvent frustrant, parce qu’on aimerait être parfaitement fidèle, tout en sachant qu’on ne le sera jamais.


Mais pour en revenir à la littérature finlandaise, ce n’est qu’après quelques années de traduction technique, quand je me suis sentie mûre pour aller plus loin, que j’ai vraiment découvert toute la diversité des auteurs finlandais, aussi bien classiques que contemporains, avec notamment Arto Paasilinna, dont personne, à l’époque, ne pensait qu’il pourrait intéresser des éditeurs étrangers. Et comme je ne connaissais pas grand-chose au monde de l’édition, j’ai tout simplement traduit un de ses romans, puis j’ai fait le tour des éditeurs pour essayer de les convaincre de le publier.

Mais sur le moment, personne n’en a voulu, et ma carrière de traductrice littéraire aurait pu s’arrêter avant même d’avoir commencé si les éditions Denoël n’avaient pas déménagé, presque deux ans plus tard. À cette occasion, ma traduction, qui avait été oubliée au fond d’un placard, s’est retrouvée sur le dessus d’un carton de déménagement, où Michel Bernard, qui si je me souviens bien s’occupait alors plutôt des polars, l’a repéré, l’a lu, et a décidé de le publier.

Arto Paasilinna a donc été le premier auteur que j’ai traduit, et je lui dois beaucoup, parce qu’il m’a toujours encouragée. En même temps, il n’aimait pas trop que je lui pose des questions. Il répondait, très gentiment, d’ailleurs, mais on sentait bien que ça l’enquiquinait un peu. Et un jour, alors je l’interrogeais sur l’interprétation d’un paragraphe, il m’a expliqué que pour lui, une fois que ses livres étaient écrits, ils ne lui appartenaient plus et que le lecteur, ou le traducteur, en l’occurrence, était libre d’y voir ce qu’il voulait. Et ça, ça m’a libérée, en quelque sorte, de cette angoisse que j’avais de ne pas être à la hauteur.

J’ai aussi été confortée dans mon travail par le succès qu’a rencontré Paasilinna auprès des lecteurs français. Ce succès a d’ailleurs déclenché, dès le début des années 90, un véritable engouement pour toute la littérature finlandaise, qui avait été très peu traduite dans les quelques décennies précédentes, sans doute essentiellement par manque de traducteurs.


“La langue de l'Europe, c'est la traduction”, Umberto Eco - Pixabay License (photo d'illustration)

Et j’ai eu la chance, à partir de là, d’être remarquée par différents éditeurs qui m’ont proposé d’autres auteurs. J’ai donc pu traduire, entre autres, Mika Waltari, Anja Snellman, Leena Lander, Kari Hotakainen et surtout deux écrivaines pour qui j’ai une tendresse particulière, et qui sont aussi celles qui m’ont donné le plus de fil à retordre : Rosa Liksom, qui est publiée chez Gallimard, dont j’aime surtout le style extraordinaire, à la fois poétique et cru, et toujours surprenant. Et Johanna Sinisalo, publiée chez Actes Sud, qui a, elle, une plume redoutablement efficace, et qui, sous couvert de science-fiction ou d’imaginaire, aborde des thèmes d’actualité comme le déclin de la biodiversité ou les combats féministes.

Je voudrais aussi pour finir saluer trois auteures finlandaises de théâtre, Leea Klemola, Pirkko Saisio et Laura Ruohonen, qui m’ont énormément appris dans ce domaine particulier qu’est la traduction de l’oralité, qui est un des défis constants de la traduction du finnois, dont il faut savoir que c’est une langue très ancienne, mais dont l’expression écrite est relativement récente et qui se prête beaucoup plus facilement que le français, par exemple, à la transcription de formes parlées, par exemple argotiques ou dialectales, souvent au grand désespoir du traducteur français qui ne retrouve pas forcément, dans sa langue, cette souplesse fondamentale.

En plus des auteurs, ces remerciements ne seraient pas complets sans un petit mot pour le FILI, l’équivalent finlandais de notre Centre national du livre, qui est extrêmement actif dans le soutien aux traducteurs étrangers, par le biais de diverses bourses et l’organisation de nombreux séminaires de traduction auxquels j’ai souvent été invitée et qui m’ont permis, de manière très enrichissante, de confronter ma pratique à celles d’autres traducteurs du finnois.

Et pour conclure, je voudrais vous remercier encore, monsieur le ministre, madame la présidente de la SGDL, chers membres du jury, et vous redire tout le bonheur que j’ai de représenter ici ce métier, le plus vieux du monde, sans doute, et un des plus beaux. Merci.

12 Commentaires

 

Fanfan49

30/05/2019 à 15:09

Les traducteurs sont de vrais auteurs. Grâce à eux, nous pénétrons des pensées "étrangères", nous abordons des rives lointaines. J'ai des souvenirs de livres traduits en français, dont l'écriture m'a fait si grande impression, que j'ai ensuite acheté la version originale pour "comparer" et étudier l'incroyable processus alchimique de la traduction. Henri Plard pour Ernst Jünger, Jean-Noël Schifano pour Umberto Eco... ils sont nombreux ces génies de la langue, peu connus, peu reconnus.
J'ajouterais qu'il en va de même pour les correcteurs, sans qui aucun ouvrage ne serait publié, et qui, eux aussi, apportent non seulement leur compétence linguistique, mais leur sensibilité littéraire. Auteurs à part entière pour beaucoup d'entre eux... mais eux aussi dans l'ombre, et leur nom ne figure même pas dans les éditions.

Elisabeth Plard

02/06/2019 à 07:42

Il est émouvant de lire que des personnes se souviennent encore du traducteur fidèle d’Ernst Jünger que fut mon père. « Je vous donne plein pouvoir »: c’est par cette citation de Jünger que Jorg Sader commence son article sur la correspondance (non publiée) de Jünger à son traducteur.

Marcel Joyce

30/05/2019 à 15:45

je ne parle et ne lis que le français ,mais j'ai lu quantité de livre anglais ,américains,allemand Italiens,russe japonais et chinois etc..avec le sentiment de savoir lire dans toutes les langues ,c'est pourquoi je suis infiniment reconnaissant à tous ces anges fort discrets que sont les traducteurs ils m'ont permis de passer d'un monde à l'autre en me faisant croire que le français était une langue universelle...mais ça c'était quand j'ignorais encore étant enfant que la terre entière n'écrivais pas en français et qu'il y avait des traducteurs pour me rendre accessible des livres qui me seraient restés inconnu autrement ....depuis que j'ai appris qu'il y avait des traducteurs je n'oublie jamais de regarder qui a traduit,j'aimerais bien lire un petit mot qui m'explique à la fin du livre comment c'est passé la traduction ...mais on a rarement on pris l'habitude de faire ça.. :roll:Si les traducteurs sont des anges ils doivent continuer à rester invisibles c'est ce que me dit mon petit doigt.

Refuznik

31/05/2019 à 13:28

Dans les années 80 chez Présence du Futur, il y avait de temps en temps un petit mot en 4ieme de couverture pour le traducteur. Du genre : "Roman traduit de l'anglais par Jean Bonnefoy à qui on ne la refera plus."

Anne Pietrasik

30/05/2019 à 20:54

Bravo Anne pour ce prix bien mérité et grand merci pour ta défense des traducteurs de l'ombre !

EsmaEnis

31/05/2019 à 00:14

félicitations pour ce prix et félicitations pour votre éloquent speech.

Nathalie Barrié

31/05/2019 à 10:06

Félicitations, Anne, pour ce prix amplement mérité et pour ce discours émouvant, dans lequel vous évoquez la situation du traducteur en France et n'oubliez pas vos collègues. Merci donc pour ce témoignage qui apportera un peu plus de visibilité à notre profession !

Actualisante

31/05/2019 à 13:46

Magnifique traductrice, très beau discours honnête, modeste et émouvant. Bravo !

Cyril BEL ANGE de

31/05/2019 à 14:45

Bravo Anne, c'est le plus bel hommage a oa traduction littéraire que j'ai pu lire en français. J'espère que votre prise de position courageuse fera également bouger les lignes !

Laurence Murphy

31/05/2019 à 16:27

Bravo Anne, vos mots m'ont profondément touchée et je vous remercie, moi aussi, d'avoir parlé si bien de notre beau métier (je suis moi aussi traductrice d'édition, passée par la traduction plutôt technique) et de mettre en avant les travailleurs de l'ombre que nous sommes. Quant à votre simplicité et votre élégance, elles nous disent déjà beaucoup de votre travail. Quelle chance ont "vos" auteurs et auteures !

Jack Minier

04/06/2019 à 01:22

Entièrement d'accord avec le discours de Anne Colin du Terrail, mais j'irai plus loin car la question ne concerne pas seulement les traducteurs (trices). Elle concerne également tous les Auteurs auto-édités dont je suis...
Lorsqu'on a la chance de rencontrer un public en Français, on aimerait trouver des traducteurs vers d'autres langues --essentiellement l'Anglais-- afin de faire connaître ses ouvrages à l'étranger. Mais chacun sait que l'auto-édition ne permet pas de réaliser des bénéfices énormes et que traduire quelques centaines de pages d'un roman est un travail important, même pour quelqu'un (c'est indispensable) qui traduit vers sa langue maternelle.
La question qui se pose alors est d'ordre financier : Pas question de débourser plusieurs milliers d'Euros pour un travail dont on ignorerait par avance la fidélité de traduction... Des arrangements sont-ils possibles sur les ventes avec les traducteurs (trices) qui prendraient le pari ? :question:

Anne Bouteloup

06/06/2019 à 23:48

Merci Anne d'être ce pont entre les cultures dont le monde a tellement besoin.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Rémi Lainé succède à Laëtitia Moreau à la présidence de la Scam

Composé de 22 autrices et auteurs, le Conseil d'administration de la Scam décide de la politique de la société de gestion des droits d'auteur ; il est renouvelé par moitié tous les deux ans. Ce mercredi 16 juin, lors de leur assemblée générale ordinaire, les auteurs et autrices de la Scam ont donc renouvelé une partie de leur Conseil d’administration.

18/06/2021, 16:51

ActuaLitté

S’offrir un James Joyce pour le Bloomsday

Chaque 16 juin, Bloomsday est célébré à travers le monde en souvenir de Leopold Bloom, personnage principal d’Ulysse qui, au cours de cette journée de 1904, déambule à travers Dublin au gré de ses rencontres et de ses réflexions… Cette année, de 10h à 20h, un exemplaire de Ulysse ou Dublinois de l’auteur irlandais James Joyce attend les amateurs de chasse au trésor, dans les 5e et 6e arrondissements de Paris.

15/06/2021, 16:05

ActuaLitté

Guillaume Trouillard en résidence à la Cité de la BD d’Angoulême 

Dans le cadre du Jumelage entre la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image et le centre social CAJ Bel-Air Grand Font (CAJ), une résidence d’auteurs originale a été initiée avec le Commissariat d’Angoulême. Ce projet, réalisé avec Afif Khaled, a pour objectif d’illustrer le quotidien des policiers à travers une immersion dans la vie quotidienne du commissariat d’Angoulême. Il doit également permettre de renforcer le dialogue et le lien entre policiers et habitants des quartiers à travers des ateliers menés au centre social.

15/06/2021, 15:10

ActuaLitté

Françoise Briquel-Chatonnet élue membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Un décret du président de la République, daté du 14 juin 2021, valide l'élection de Françoise Briquel-Chatonnet en tant que membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Elle occupe le fauteuil laissé vacant par le décès de Marc Fumaroli, disparu en juin 2020.

15/06/2021, 09:33

ActuaLitté

Disparition de Nikita Mandryka, cofondateur de L'Écho des savanes

L’artiste-auteur de bandes dessinées Nikita Mandryka est décédé à l’âge de 80 ans, dans la nuit du 13 au 14 juin 2021, à Genève, où il résidait. Créateur du Concombre masqué, il était le dernier cofondateur vivant de L’Écho des savanes, après les disparitions de Marcel Gotlib (2016) et Claire Bretécher (2020).

14/06/2021, 15:43

ActuaLitté

Disparition de l'autrice Lucinda Riley, à l'origine de la saga Les Sept Sœurs

L'autrice irlandaise Lucinda Edmonds, mieux connue sous le pseudonyme Lucinda Riley, est décédée le 11 juin dernier à l'âge de 53 ans des suites d'un cancer. C'est ce qu'a révélé son mari, dans un message envoyé à ses différents éditeurs la semaine passée.

14/06/2021, 10:53

ActuaLitté

Bambi : au-delà du faon, un créateur répudié par l'Allemagne nazie

L’évocation de Bambi renvoie automatiquement à la scène déchirante où sa mère est tuée par des chasseurs, dans l’adaptation réalisée par les studios Disney en 1942. Pourtant, avant de devenir ce mythique personnage de cinéma, Bambi était le héros de la nouvelle Bambi L'Histoire d’une vie dans les bois, écrite par Felix Salten, en 1923. 

13/06/2021, 09:43

ActuaLitté

Maïa Bensimon élue vice-présidente du Conseil des écrivains européens

Le Conseil des écrivains européens annonce avoir procédé à l'élection de son bureau, de manière dématérialisée, au cours de son assemblée générale annuelle, le 7 juin dernier. Maïa Bensimon, responsable juridique de la Société des Gens de Lettres (SGDL) a été élue vice-présidente de l'organisation. L'autrice allemande Nina George reste présidente.

10/06/2021, 15:20

ActuaLitté

Angoulême : le FIBD veut privilégier “le dialogue au rapport de force”

Interpelé à plusieurs reprises par le collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) à propos des votes du Grand Prix et du nombre de voix obtenues par Bruno Racine, suite à un vote protestataire, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême répond par l'intermédiaire d'un courrier de Franck Bondoux, délégué général du FIBD. Il y assure que le FIBD souhaite rester « un espace d'échanges entre les acteurs de l'écosystème de la bande dessinée et entre eux et les pouvoirs publics ».

07/06/2021, 15:09

ActuaLitté

Karin Serres en résidence d’écriture à l’Observatoire de l’Espace

L’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES, accueillera Karin Serres à l’automne 2021. Autrice, dramaturge et metteuse en scène, elle a reçu le soutien de la Région Île-de-France pour l’écriture de son prochain roman, Nager dans la nuit. Son écriture interroge la place laissée à la nature et à l’invisible dans le monde moderne. Elle a notamment publié Monde sans oiseaux (Stock, 2013) et Happa no ko (Le Rouergue, 2018).

04/06/2021, 16:14

ActuaLitté

Grand Prix du FIBD : l'éviction de Bruno Racine “illégitime” selon le Collectif AAA

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a dévoilé hier les trois auteurs finalistes du Grand Prix : Pénélope Bagieu, Catherine Meurisse et Chris Ware. Dans le communiqué de l'événement, « un vote protestataire » est évoqué, celui en faveur de Bruno Racine, auteur d'un rapport portant sur la situation des auteurs et autrices. Le Collectif Autrices Auteurs en Action (AAA) demande la publication des résultats chiffrés du vote.

04/06/2021, 11:46

ActuaLitté

Bien corriger, ou ne pas bien corriger en littérature ?

L’Association des correcteurs de langue française (ACLF) et Fontaine O Livres organisent un cycle de trois rencontres en visioconférence sur le thème de la préparation des écrits littéraires. La première séance aura lieu le jeudi 10 juin 2021, de 17 h 30 à 19 h, avec Franck Bouysse, auteur, et Édith Noublanche, correctrice, autour du texte Né d’aucune femme

02/06/2021, 16:51

ActuaLitté

Lancement de résidences d'artistes par l'Archipel Butor

L’Archipel Butor est une bibliothèque patrimoniale, qui s’appuie sur la présence de « documents anciens, rares ou précieux ». Située à Lucinges (Haute-Savoie), cette bibliothèque est constituée de trois îlots, tous ouverts au public depuis le 10 octobre 2020. A présent, L’Archipel Butor lance ses résidences d'artistes à la maison Michel Butor, avec deux options.

02/06/2021, 16:28

ActuaLitté

Disparition d'Eric Carle : “Toi, petite chenille, peut devenir un beau papillon”

L'auteur illustrateur américain Eric Carle est mort ce dimanche 23 mai à l'âge de 91 ans. Utilisant régulièrement des papiers découpés et peints pour illustrer ses albums, il a signé en 1969 The Very Hungry Caterpillar (La Chenille qui fait des trous, Mijade, 1995), devenu depuis un grand classique de la littérature jeunesse.

27/05/2021, 10:14

ActuaLitté

Après Albator, Jérôme Alquié s'attaque à Saint Seiya

En 2019, les éditions Kana avaient publié le premier tome de la série Capitaine Albator — Les mémoires de l'Arcadia, d'après la série culte de Leiji Matsumoto, supervisé par ce dernier, mais signé par l'auteur français Jérôme Alquié. Alquié se lance dans un nouveau projet, tourné vers une autre licence culte, Saint Seiya, ou Les Chevaliers du Zodiaque.

24/05/2021, 11:22

ActuaLitté

Frédéric Maupomé devient secrétaire général de la Ligue des auteurs professionnels

Au terme d’élections, et après un changement de statut, la Ligue des auteurs professionnels accède au statut de syndicat. Son objectif exclusif sera donc la défense « des intérêts d’une profession, car c’est bien ce que nous formons, une profession ». À ce titre, Frédéric Maupomé a été élu secrétaire général et Thomas Fouchault prend le poste de trésorier. 

17/05/2021, 17:18

ActuaLitté

L’Observatoire de l’Espace réunit trois autrices dans un laboratoire d’écriture

Au sein du Centre National d’Études Spatiales, l’Observatoire de l’Espace, véritable « laboratoire culturel » au service de la création artistique et de la recherche en sciences humaines, élabore des dispositifs expérimentaux qui favorisent l’émergence d’une approche culturelle de l’aventure spatiale. À cette fin, il a récemment invité trois autrices à constituer un laboratoire éphémère d’écriture autour de la question des non-humains dans l’Espace. 

10/05/2021, 11:00

ActuaLitté

“Créer est un métier” : 270.000 auteurs en quête d'un statut

En 2020, la littérature jeunesse représentait 737 millions € de revenus pour l’industrie du livre (données GfK, octobre 2020). Soit un livre vendu sur quatre, avec une croissance de 1,1 %. Pourtant, celles et ceux à qui l’on doit ce dynamisme restent méconnus – comprendre, considérés comme n’étant pas des professionnels. Cette semaine, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse décide de prendre les choses en main.

05/05/2021, 08:50

ActuaLitté

Le Trait : porter la voix des artistes auteurs en Région et au-delà

Basée dans la région Sud PACA et plus spécifiquement à Marseille, la toute jeune association Le Trait fait face à plusieurs défis. D’abord renouer le dialogue avec les institutions, ensuite tenter de redynamiser une ville riche en artistes, mais pauvre en opportunités. Enfin, mettre un terme au flou et à la précarité qui entourent la profession d’artiste-auteur. Créée durant le confinement, l’organisation s’inscrit dans le mouvement global de revendications qui agitent aujourd’hui le pays.

 

30/04/2021, 08:57

ActuaLitté

Un délai supplémentaire de 6 mois pour un jeune poète menacé d'expulsion

La mobilisation autour du poète Mohamed Bangoura, alias Falmarès, a payé. Ce jeune Guinéen, âgé de 19 ans, était menacé d'expulsion, à partir du 21 mai, après un refus de son titre de séjour par la préfecture de la Loire-Atlantique. Son récit et ses textes lui ont apporté de nombreux soutiens, permettant d'obtenir un délai de 6 mois pour régulariser sa situation.

27/04/2021, 11:05

ActuaLitté

Backchannel, le dernier projet de Stan Lee, en financement participatif

S'il restait la figure tutélaire — et médiatique — de Marvel, Stan Lee avait pris quelques distances avec le groupe, notamment en créant sa propre structure, POW! Entertainment. Il y publiait encore des œuvres avant sa disparition, notamment Backchannel, un webcomic désormais changé en album par l'intermédiaire d'un financement participatif.

26/04/2021, 13:07

ActuaLitté

Paloma Hidalgo, lauréate de la bourse de création de poésie Gina Chenouard

Grâce au legs de la poétesse Gina Chenouard (1924-2010), la SGDL soutient la création poétique contemporaine en décernant une bourse qui porte son nom. Dotée de 3 000€, cette bourse est destinée à encourager un projet d'écriture.  

13/04/2021, 18:01

ActuaLitté

5 auteurs pour des résidences d’écritures cinématographiques

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image ont créé ensemble une résidence inédite, tournée vers les auteurs de bande dessinée. Consacrée à l'écriture cinématographique, elle se donne pour vocation de favoriser le dialogue de la bande dessinée avec d'autres expressions artistiques.

09/04/2021, 16:58

ActuaLitté

Houellebecq et l'euthanasie, une vieille histoire

Il est loin, le temps de Socrate acceptant la ciguë, ou les réflexions stoïciennes évoquant le suicide comme une forme de noblesse. Il s’est en effet passé quelque 2000 années de christianisme — mais pas que — pour que la mort choisie se change en débat de société. Alors que la France discute d'une possible législation, Michel Houellebecq apporte sa pierre à l’édifice, dans Le Figaro.

06/04/2021, 09:59

ActuaLitté

Disparition de l'écrivain algérien Chérif Arbouz

L'écrivain algérien Chérif Arbouz, né le 8 février 1930 à Tizi Rached en Algérie, est décédé ce 17 mars 2021 à l'âge de 91 ans, annoncent les éditions UPblisher, qui publient ses ouvrages au format numérique. Dans des recueils de nouvelles, notamment, il s'était appliqué à faire connaître sa région natale, la Kabylie.

30/03/2021, 09:44

ActuaLitté

Théaomai annonce sa collaboration avec le Bureau des Auteurs d'Editis

Créée en juillet dernier en réponse aux crises sanitaire et économique et devenue en quelques mois la plateforme de référence des artistes, des programmateurs et des collectivités, Le Bureau des Auteurs séduit. Cette initiative développée pour le compte de ses auteurs conférenciers par le groupe Editis, l’un des leaders de l’édition en France regroupant 50 maisons (Robert Laffont, Plon, Le Cherche Midi, Bordas, Nathan…). Elle compte désormais un nouvel acteur

29/03/2021, 14:28

ActuaLitté

Disparition de George Rieu, scénariste BD et grande figure de Pif Gadget

Georges Rieu, journaliste et scénariste de bande dessinée, est décédé le samedi 20 mars 2021. Il avait 87 ans. Fils d’une concierge et d’un serrurier, hésitant entre plusieurs destins, il rejoint Vaillant en 1957, après en avoir été longtemps lecteur et, dès 1945, diffuseur militant. Il participe aux tâches quotidiennes et signe, sous son nom et sous divers pseudonymes, des nouvelles policières et fantastiques, des articles documentaires et des jeux illustrés notamment par Jacques Kamb.

25/03/2021, 10:52

ActuaLitté

Formation : auteurs être plus visibles sur internet

L'AR2L Hauts-de-France organise une matinée d'information, ce vendredi 26 mars 2021, en visioconférence, sur le thème de la visibilité des auteurs et autrices et de leur usage du web. 

24/03/2021, 12:21

ActuaLitté

Un syndicat pour les auteurs, des élections pour plus de démocratie

Au terme d’une consultation de ses membres, la Ligue des auteurs professionnels adopte une nouvelle approche : désormais, l’organisation prendra le statut de syndicat, ainsi que près de 94 % des adhérents l’ont décidé. Le tout avec cet objectif renouvelé, « la reconnaissance d’un véritable statut professionnel », pour les auteurs. 

22/03/2021, 16:16

ActuaLitté

Photographe et autrice, Anne Collongues en résidence à La Métive

L'autrice et photographe Anne Collongues est la lauréate du dispositif Aide à la création en résidence proposé par l'agence régionale du livre ALCA. Accueillie à La Métive à Moutier-d’Ahun (Creuse), du 18 au 31 janvier, elle y est de retour entre le 8 au 24 mars, puis du 19 juillet au 4 août et enfin du 23 octobre au 7 novembre 2021.

19/03/2021, 15:53

ActuaLitté

Livre jeunesse : Paul McCartney plonge à bord d'un nouveau sous-marin

Le chanteur, compositeur et auteur Paul McCartney, ex-Beatles et ex-Wings, annonce la parution d'un nouvel ouvrage destiné aux jeunes lecteurs. Grandude’s Green Submarine, ou Le Sous-marin magique en français, sera disponible le 2 septembre 2021, publié par Michel Lafon en France.

19/03/2021, 12:41

ActuaLitté

Un tour de l'Occitanie, le livre en tête : 3400 acteurs sur le territoire

L'agence Occitanie Livre et Lecture présente sa 3e édition des chiffres clés du secteur, pour la région. Un panorama complet, réalisé à partir des données de 2019 et 2020, qui doit permettre d'évaluer l'impact des politiques publiques sur la filière, des auteurs et autrices de l'écrit au patrimoine, en passant par les bibliothèques, maisons d'édition, librairies et manifestations.

18/03/2021, 11:46

ActuaLitté

Joann Sfar : “Le mépris du gouvernement est total” vis-à-vis des auteurs

« Sommes-nous une profession oui ou non ? Si oui nous avons droit à des élections professionnelles et à une vraie représentation ! » Quelques jours avant Lewis Trondheim, Joann Sfar avait tenté de recadrer le débat. Le ministère de la Culture avait dévoilé ses mesures en faveur des artistes-auteurs, saluées par les uns, honnies par les autres. Un tel fossé se comprend par l’ambition d'une représentativité, pour ces professions, qui était au cœur des débats.

17/03/2021, 12:55

ActuaLitté

Les Tuniques bleues : Kris fera charger Blutch et Chesterfield

Souvenez-vous, en livrant le scénario du tome 64 des Tuniques bleues à Willy Lambil, Raoul Cauvin lui a annoncé qu’il souhaitait prendre sa retraite sur cette série. Si après tant d’années de succès ininterrompu, le scénariste a bien mérité de se reposer, le dessinateur, lui, conserve la volonté farouche de rester en selle.

 

15/03/2021, 17:27

ActuaLitté

Pierre Lemaitre aux Césars : “On s'est fait niquer dans les grandes largeurs”

Venu annoncer le César de la meilleure adaptation, attribué à Stéphane Demoustier pour La Fille au bracelet, Pierre Lemaître a profité de son passage pour un exercice de définition. Méthodique et précis, l’écrivain et prix Goncourt 2013 pour Au revoir là-haut, a apporté un peu plus de réflexion à cette 46e édition des César.

13/03/2021, 23:05

ActuaLitté

“Seul un handicapé pourra traduire le texte d’un handicapé ?”

Le texte Change Sings d’Amanda Gorman, paraîtra en France chez Glénat jeunesse, à la fin septembre. La traduction a été confiée à la chanteuse belgo-congolaise Marie-Pierra Kakoma. Mais pendant ce temps, depuis les Pays-Bas, et désormais chez les Catalans, les choix de traducteurs opérés par les éditeurs pour le texte The Hill We Climb font scandale. Au point d’interroger sur les fondements même de ce que signifie la traduction — et son rôle essentiel dans la transmission des œuvres.

12/03/2021, 12:23

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Le racisme d’Enid Blyton, auteure du Club des 5, un défi éditorial et mémoriel    

Autrice du club des 5 et de Oui Oui, Enid Blyton s’est invitée dans l’enfance de millions de lecteurs à travers le monde. Derrière le souvenir ému des livres aux couleurs vives, la figure publique de Blyton est régulièrement critiquée pour son racisme et son sexisme. Le débat s’est relancé outre-Manche après que l’association English Heritage, chargée du patrimoine, ait épinglée sa « xénophobie à l’ancienne » dans sa biographie.

 

18/06/2021, 17:57

ActuaLitté

La Foire du Livre de Bologne revendique 75 000 “visiteurs”

La Foire du Livre de Bologne a fermé les portes de sa 58e édition, virtuelle comme la précédente en raison du contexte sanitaire. Les organisateurs assurent que le bilan est positif par rapport à la foire de l'année dernière, avec 75.000 visiteurs accueillis en quatre jours d'événements.

18/06/2021, 16:23

ActuaLitté

Lire en établissements de santé : un site de ressources et d'initatives

Tandis que l'Association des Bibliothécaires de France a programmé le sujet au programme de son congrès, la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill) met en ligne un site dédié à la lecture en établissements de santé et médico-sociaux. Au programme, glossaire, ressources et initiatives pour multiplier les collaborations.

18/06/2021, 14:29

ActuaLitté

Pour ses bustes de Tintin, un sculpteur condamné à verser 114 157 euros    

Christophe Tixier, alias Peppone, s’était attiré les foudres de la société Moulinsart en avril pour ses bustes représentant le petit reporter. Attaqué pour contrefaçon, l’artiste sculpteur a été condamné à verser 114.157 euros de dommages et intérêts aux ayants droit de Tintin. Tixier a déclaré qu’il ferait appel.

 

 

18/06/2021, 13:46

ActuaLitté

“Lire, et en particulier lire à voix haute, au coeur de l'engagement de la nation”

Emmanuel Macron a donc confirmé son intention, pour la dernière ligne droite de son mandat : faire de la lecture une grande cause nationale, de l'été 2021 à l'été 2022. Une dénomination assez large, qui englobe à la fois la valorisation de la lecture, la lutte contre l'illettrisme et des concours de lecture à voix haute.

18/06/2021, 12:15

ActuaLitté

États-Unis : abandon des poursuites contre John Bolton et son livre

Le ministère de la Justice américain (DoJ, Department of Justice) a annoncé l'abandon des poursuites judiciaires contre John Bolton, ex-conseiller chargé de la sécurité nationale auprès du président Trump. Celui-ci avait été mis en cause par l'administration, en 2020, pour avoir enfreint une clause de confidentialité.

18/06/2021, 11:05

ActuaLitté

Au Japon, les libraires changent les livres en glace, pour mieux les vendre

Au Japon, les libraires connaissent des temps compliqués. En 20 ans, leur nombre a été divisé par deux pour atteindre 11.000 enseignes dans tout le pays. La librairie Seiwado, située dans l'arrondissement Tsurumi de la ville d'Osaka, connait un fameux succès depuis quelques années, en changeant les livres en bâtonnets glacés...

18/06/2021, 11:02

ActuaLitté

États-Unis : un nouvel éditeur pour publier les voix conservatrices

D'anciens hauts cadres de Simon & Schuster et Hachette se sont associés pour former All Seasons Press, structure dédiée à la publication de voix très à droite sur l’échiquier politique. Leur engagement fait suite à la décision de plusieurs grands groupes d’édition de ne pas publier des membres de l’ancienne administration Trump. Les tensions politiques qui agitent les États-Unis semblent destinées à faire éclore un nouveau marché éditorial.

 

18/06/2021, 07:18

ActuaLitté

Panini dévoile un projet cross-média, entre BD et littérature, pour l'Italie

Deux maisons d’édition, Panini Comics et HarperCollins Italia, se sont associées avec le réalisateur et scénariste italien Fabio Guaglione, comme annoncé ce 8 juin par Panini. L’objectif est de construire un nouvel univers narratif et de le décliner en roman et bande dessinée. 

17/06/2021, 16:06

ActuaLitté

Le prêt numérique contrôlé, un “outil important pour les bibliothèques”

Né outre-Atlantique, et appliqué, notamment, par la plateforme Internet Archive et ses bibliothèques partenaires, le concept de « prêt numérique contrôlé » est simple. Il établit que les établissements possédant l'exemplaire imprimé d'un livre, non disponible au format numérique dans le commerce, puissent le numériser et le prêter, sans l'autorisation préalable des ayants droit. L'adoption de ce concept progresse, au grand dam des éditeurs.

17/06/2021, 13:00

ActuaLitté

Milan Kundera : le roman, explorateur de l'âme humaine

Mettre la littérature tchèque à l’honneur, voilà l’intention posée : en partenariat avec le Centre tchèque de Paris et Czechlit - Centre littéraire tchèque, ActuaLitté proposera au cours des prochaines semaines de partir à la découverte d’auteurs, mais surtout, de leurs ouvrages, avec des extraits inédits. Nous commençons dès aujourd’hui avec Milan Kundera, évidemment.

17/06/2021, 12:40

ActuaLitté

La lecture, grande cause nationale : bibliothèques et associations au premier plan

La lecture, grande cause nationale : en déplacement dans les Hauts-de-France, le président de la République annoncera que la lecture et le livre seront mis en avant à partir de cet été, et pour un an. Une opération médiatique, doublée d'engagements politiques et économiques, est prévue.

17/06/2021, 10:22

ActuaLitté

Dilisco : un apéro-visio nocturne avec les libraires pour parler d'ésotérisme

Une bière du sorcier, une potion relaxante, un délice poivron mascarpone, accompagnés d’un paquet de crackers Résurrection au blé ancien… Les présentations aux libraires ont bien changé. La société Dilisco (filiale de Albin Michel) offre aux libraires de renouer avec les apéro-visios qui ont fleuri durant le confinement, mais autour d’une note bien plus légère. Mais non sans sérieux : on va parler de littérature ésotérique.

16/06/2021, 17:39

ActuaLitté

Le personnel de la Bpi en grève, pour faire entendre “un malaise général”

Une partie du personnel de la Bibliothèque publique d'information a débrayé, ce mercredi 16 juin 2021, à l'appel de la section SNAC-FSU de l'établissement. Si la bibliothèque n'a pas fermé ses portes, le préavis de grève est reconductible : l'organisation syndicale fait état, dans un tract, d'« un malaise général », qui suit « une année de fluctuations permanentes » dues à la situation sanitaire.

16/06/2021, 16:57

ActuaLitté

Nouvelle-Aquitaine: un incubateur pour accompagner les projets éditoriaux 

L’Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine (ALCA) propose une nouvelle forme d’accompagnement à la structuration des entreprises : un incubateur des éditeurs et des éditrices, dédié aux porteurs de projets dans la phase de création de leur structure éditoriale.

16/06/2021, 15:50

ActuaLitté

Les soeurs Brontë engagées dans une nouvelle lutte pour leur héritage

Fondée en 1893, la Brontë Society est l’une des plus anciennes sociétés littéraires du monde anglophone. Collectant de nombreux artefacts ayant appartenu à la famille Brontë, elle s’insurge contre la vente aux enchères de cet été, organisée par la multinationale Sotheby’s. 

16/06/2021, 14:54

ActuaLitté

L’IFLA s’associe à Wikimedia pour “partager l’information et la connaissance”

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (ou IFLA, International Federation of Library Associations and Institutions, en version originale) est signataire du manifeste de la WikiLibrary. Ce texte a pour objectif de mettre en relation les bibliothèques avec les ressources de Wikimédia telle que Wikibase afin de développer « un réseau international de connaissances ».

16/06/2021, 14:03

ActuaLitté

Thomas Hannebique nommé secrétaire général de l’Institut français 

L'Institut français est l'établissement public chargé de l'action culturelle extérieure de la France. Sous la double tutelle du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et du ministère de la Culture, il contribue activement à la diplomatie d'influence du pays. Ses projets et programmes reposent sur une capacité de déploiement à travers le réseau des services culturels des Ambassades de France, des Instituts français et des Alliances françaises présents sur les cinq continents. Successeur de Clément Bodeur-Crémieux, Thomas Hannebique devient secrétaire général.

16/06/2021, 13:21

ActuaLitté

La lecture en Europe, une affaires de lettres... et de chiffres

Les éditeurs européens devraient disposer de données consolidées sur la place de la lecture dans les activités culturelles des Européens : tel est le constat du réseau Aldus Up, qui réunit plusieurs grands événements du secteur. Les études nationales réalisées dans les différents pays proposent des méthodologies trop hétérogènes pour une exploitation optimale, avance-t-on.

16/06/2021, 12:43

ActuaLitté

Julien Beaupain nommé directeur juridique du CFC

Le Centre Français d'exploitation du droit de Copie (CFC) annonce l'arrivée de Julien Beaupain, nommé au poste de Directeur juridique et Délégué à la protection des données depuis ler juin 2021.

16/06/2021, 12:40

ActuaLitté

Les futurs Mémoires de Trump n'enchantent pas les éditeurs anglophones

La semaine dernière, Trump annonçait travailler sur l’écriture de ses Mémoires, promettant avec sa modestie proverbiale « le meilleur livre de tous les temps ». Mais plusieurs grands éditeurs anglophones ont d’ores et déjà émis des réserves concernant une éventuelle publication. Les maisons craignent une opposition de leur personnel et s’interrogent sur la possibilité d’obtenir in fine « un livre qui soit factuellement exact ».

16/06/2021, 11:56

ActuaLitté

La Réunion : lancement de l’opération « Jeunes en libraire – Fé nèt liv »

Le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et la ministre de la Culture généralisent sur l’ensemble du territoire national le programme « Jeunes en librairie ». Cette action s’inscrit dans le cadre du plan de relance du gouvernement. À La Réunion ce dispositif est décliné sous l’appellation « Jeunes en librairie – Fé nèt liv ». Il se déploie dès maintenant et sur l’année scolaire 2021-2022. Pour cette première édition, l’opération concerne une cinquantaine d’établissements scolaires répartis sur toute l’île, et plus de 1 500 collégiens, lycéens, et élèves de CM1 et CM2.

16/06/2021, 07:36

ActuaLitté

Pass Culture : 71 % des livres réservés sont des mangas

Généralisé à tous les jeunes de 18 ans depuis le 21 mai dernier, le Pass Culture, principale mesure culturelle du quinquennat Macron, fait beaucoup parler de lui. Il offre aux bénéficiaires 300 € de crédits, à dépenser dans des biens ou des expériences culturels. Comme au moment de l'expérimentation, le livre reste le bien le plus plébiscité. Et le manga remporte les suffrages, pour l'instant.

15/06/2021, 16:44

ActuaLitté

Enquête : qui sont les lecteurs et lectrices des littératures de l'Imaginaire ?

Mais oui : qui sont-ils, que lisent-elles, comment choisir leurs lectures ? Les éditeurs de littératures de l’Imaginaire ont depuis quelque temps décidé de prendre leur sort en main. Avec la création du Mois de l’Imaginaire — chaque année en octobre —, un premier grand pas. Mais avec la constitution de L’Observatoire de l’Imaginaire, les maisons travaillent plus en profondeur. Et tendent la main à leurs lecteurs.

15/06/2021, 16:30

ActuaLitté

L'influence de YouTube et des réseaux grandit chez les jeunes lecteurs

La Foire du livre jeunesse de Bologne bat numériquement son plein actuellement : l’occasion rêvée pour diffuser une étude portant sur les habitudes de lecture des enfants et adolescents. L’Association italienne des éditeurs s’y colle et présente donc les données de Bambini e ragazzi tra libri, app e podcast nell’anno del Covid-19.

15/06/2021, 15:56

ActuaLitté

La librairie, acteur entier d'une “démocratie durable digne de ce nom”

Entre 2004 et 2021, le lac Léman n’a pas beaucoup bougé — encore que… – mais le monde du livre en Suisse a profondément évolué. Et quand l’idée d’un prix unique s’est propagée voilà 17 ans, l’interprofession y voyait une véritable ouverture. Le vote confédéral de 2012 fut cependant défavorable, et la proposition de loi rangée. Qu’elle rejaillisse aujourd’hui soulève de multiples questions — surtout que l’interprofession semble moins enthousiaste. C’est là tout l’objet d’un manifeste que publie Pascal Vandenberghe, PDG des librairies Payot.

15/06/2021, 13:57

ActuaLitté

Covid-19 : Albert Bourla, PDG de Pfizer, revient sur la genèse du vaccin

Depuis le 1er janvier 2019, Alvértos Burlá, plus connu sous le nom d’Albert Bourla, a pris le poste de PDG du laboratoire Pfizer. Aujourd’hui, il est à la tête d’un empire de 15 milliards $ de chiffre d’affaires, pour 4 milliards $ de bénéfice. Et surtout, il compte parmi les audacieux qui ont opté pour l’ARN messager, technologie récente, pour construire le vaccin anti-coronavirus… En mars 2022, sortira son livre, dans une parution simultanée entre la France et les États-Unis.

15/06/2021, 13:23

ActuaLitté

Olivier Duhamel échappe à la justice grâce à la prescription

L’enquête pour « viols sur mineur » visant Olivier Duhamel a été classée sans suite « en raison de la prescription de l’action publique » a annoncé, lundi 14 juin, le parquet de Paris. En avril dernier, le politologue reconnaissait des faits d’inceste sur son beau-fils, évoquant « une grosse bêtise impardonnable ».

 

15/06/2021, 12:20

ActuaLitté

À la recherche d’une nouvelle “Kundera”

À l’automne dernier sortait la traduction tchèque de La Fête de l’insignifiance, dernier roman d’un auteur qui fut d’abord tchèque, puis français dans la deuxième moitié de sa vie : Milan Kundera. Et il s’agit probablement du dernier ouvrage de cet auteur qui aura considérablement contribué à rendre la littérature tchèque visible à travers le monde. Ceci nous amène à nous demander s’il existe actuellement, dans la littérature tchèque, d’autres auteurs capables d'interpeller à ce point les lecteurs du monde entier. Par Pavel Mandys.

15/06/2021, 11:43

ActuaLitté

Centenaire, l'organisation PEN International expose ses archives

Créée en 1921 par l'autrice britannique Catherine Amy Dawson Scott, l'organisation PEN International, qui lutte pour la liberté d'expression des auteurs du monde entier, fête donc cette année son centenaire. À cette occasion, l'institution met en ligne sur un site dédié des lettres, photographies, enregistrements vidéo et audio qui retracent son histoire.

15/06/2021, 11:28

ActuaLitté

États-Unis : l'État de New York facilite le prêt d'ebooks par les bibliothèques

Les États-Unis sont-ils sur la voie de la régulation en matière de prêt numérique au sein des bibliothèques ? Après l'État du Maryland, celui de New York a vu ses chambres parlementaires adopter une loi contraignant les éditeurs à proposer leurs livres numériques et livres audio à des « conditions raisonnables » aux bibliothèques.

15/06/2021, 11:05

ActuaLitté

Lagardère : en attente de la validation des associés et actionnaires

L’Autorité des marchés financiers avait été saisie pour mesurer l’impact que le changement de statut pour le groupe Lagardère SCA aurait, dans son passage en SA. Dans une communication, le groupe indique avoir reçu de la part du greffe de la Cour d’appel de Paris la confirmation de l’absence de recours formé contre la décision de l’Autorité des marchés financiers.

15/06/2021, 11:00

ActuaLitté

Trois journées d'échanges entre éditeurs italiens et français, du 21 au 23 juin

Si l’on prononce encore l’expression « en vue de l’invitation de l’Italie pour le salon du livre de Paris », c’est avec un sourire parfois crispé. Prévu pour 2021, puis repoussé, pour laisser place à l’Inde, pays invité de 2020, le Bel paese a également été victime d’une nouvelle annulation de l’événement, voilà quelques mois. Pourtant, les éditeurs français et italiens prévoient bien un temps d’échange du 21 au 23 juin. 

14/06/2021, 18:00

ActuaLitté

Régionales et départementales : quels effets sur le livre et la lecture ?

À l'approche des élections régionales et départementales, organisées les 20 et 27 juin prochains, il n'est sans doute pas inutile de rappeler que les régions et départements disposent de compétences partagées dans le domaine de la culture. Et ces dernières ne sont pas sans effet sur les bibliothèques et la politique de lecture publique.

14/06/2021, 17:15

ActuaLitté

Un musée consacré à Marcel Pagnol s'ouvrira à Allauch en 2024

Un musée consacré à Marcel Pagnol prendra forme en 2024, apprend-on du petit-fils de l’écrivain, Nicolas Pagnol. Situé sur la commune d’Allauch (Bouches-du-Rhône), il s’implanterait dans une ancienne usine électrique, ouverte en 1906. Elle-même avait pris la place d’un ancien four à chaux et cessa de fonctionner en 1960. Propriété depuis septembre 2006 de la ville, elle sera revisitée et réhabilitée entièrement.

14/06/2021, 16:37

ActuaLitté

Hachette muscle encore son activité jeu de société avec Hiboutatillus

Depuis le début de l’année 2019, le message est clair : Hachette souhaite accroître la distribution de jeux de société. Fidèle à cette annonce, la maison d’édition avait d'abord créé Studio H., maison d’édition spécialisée dans la production de jeux de société. Puis s'était offert les studios Sorry We Are French et Le Scorpion Masqué. Prochaine étape, l'acquisition de Hiboutatillus…

14/06/2021, 16:25