#Théâtre

Bayard, sans lire et sans reproche

ESSAI – Sans une once de vergogne, je m’apprête à faire exceptionnellement la chronique d’un livre que je n’ai pas lu, ou très mal : Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?, amusant essai sur la non-lecture de l’universitaire et psychanalyste Pierre Bayard paru en 2007 aux Éditions de Minuit. Exercice pratique.

Le 05/07/2019 à 15:03 par Maxime DesGranges

1 Réactions | 1 Partages

Publié le :

05/07/2019 à 15:03

Maxime DesGranges

1

Commentaires

1

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

L’heure est venue de passer aux aveux. Pour vous faciliter la tâche, lecteurs et lectrices, je vais ouvrir le bal, et si la honte ne les contraint pas à un silence coupable, les plus courageux d’entre vous pourront s’épancher à leur tour. Pour ma part je me lance, non pas tête baissée mais au contraire, tête haute, quitte à recevoir pour seule récompense de cette humble confession une flopée d’injures et de railleries qui peut-être me colleront numériquement à la peau pour longtemps.

Mais partons ensemble du principe que toute initiative visant à mettre fin à « l’hypocrisie générale » (dixit Bayard), concernant la lecture et la culture mais aussi tous les domaines de la vie humaine, ne peut être que saine, salutaire et je l’espère, saluée. Alors allons-y.

Je n’ai jamais lu une seule pièce ni de Racine, ni de Corneille. Jamais ouvert ni l’Illiade, ni l’Odyssée, qui sont pourtant dans ma bibliothèque. Jamais approché le moindre livre de Stendhal, de Gide, de Proust, de Duras, de Camus, à part peut-être La Peste, et encore, très vaguement. La littérature mondiale ce n’est pas mieux ; combien de fois ai-je remis la lecture de Lolita, de Don Quichotte, de Moby Dick à plus tard ? D’ailleurs, qui a vraiment lu Don Quichotte ? Concernant les classiques, je pourrais continuer comme ça longtemps. Les contemporains n’en parlons pas : à part un Houellebecq par-ci et peut-être un Carrère par là, je n’en ai lu quasiment aucun.

Maintenant que je me sens plus léger après cette brève séance d’auto-humiliation publique, et pendant que vous allez fouiller dans votre bibliothèque pour relever tous les livres qui n’y figurent pas, il me reste à essayer de me justifier, et je compte bien sur les arguments de Pierre Bayard pour venir à ma rescousse.

Qu’est-ce que lire veut dire ? (presque Bourdieu)

Pour commencer, interrogeons-nous sur ce que signifient lire et ne pas lire un livre, car la frontière entre les deux n’est pas si évidente. Prenons, au hasard, L’Identité de Kundera que je vois sur mon étagère, livre que je suis sûr d’avoir lu un jour mais dont je suis aujourd’hui absolument incapable de dire de quoi il parle, puis-je affirmer que je l’ai lu davantage que celui qui l’aurait simplement parcouru debout dans une librairie mais qui serait au moins capable d’en résumer l’intrigue et de nommer les personnages ?

Et vous, que faites-vous de ces dizaines de pages que vos yeux ont parcourues pendant que vous pensiez à tout autre chose ? Bayard affirme en tout cas qu’« on est en droit de se demander si une lecture dont on ne se souvient même pas qu’elle a eu lieu peut encore garder le nom de lecture ». Et qu’en réalité, comme Montaigne qui était confronté à de tels problèmes de mémoire qu’il en arrivait à oublier le contenu de ses propres ouvrages, on ne garde finalement des livres, bien souvent, que « quelques éléments épars qui surnagent, comme des îlots, dans un océan d’oubli. »

Or, si un livre lu finit par disparaître de notre conscience, la notion même de lecture perd toute pertinence. Pour tâcher d’y voir plus clair, Bayard identifie d’abord différents degrés de non-lecture : les non-lectures intégrales (livres dont on ne sait rien), les livres parcourus, et les livres dont on a entendu parler. En partant de cette base, il affirme que l’important n’est pas tant d’avoir lu effectivement le livre mais bien de pouvoir le « situer » et d’avoir une « vue d’ensemble » de la littérature plutôt que de connaître les livres en particulier.

Entre celui qui lit et celui qui ne lit pas, qui est le meilleur lecteur ?

Dans L’Homme sans qualités de Musil, par exemple, le bibliothécaire se garde bien d’ouvrir le moindre des livres qui occupent ses gigantesques étagères car l’essentiel, dit-il, n’est pas de lire les livres qu’il conserve (on s’y perdrait !) mais bien d’avoir cette fameuse « vue d’ensemble », notion que met en avant Bayard pour se justifier lui aussi de sa non-lecture et toucher du doigt la notion de culture générale, essentielle pour qui veut échanger sur la littérature : « On peut se demander quel est le meilleur lecteur, entre celui qui lit en profondeur un ouvrage sans pouvoir le situer et celui qui n’entre dans aucun, mais circule dans tous. »

Un poète comme Paul Valéry, quant à lui, mettait en avant une « poétique de la distance » qui évacuait non seulement l’auteur (se détachant ainsi de la critique du XIXe siècle, notamment Sainte-Beuve) mais aussi l’oeuvre elle-même pour ne garder finalement, comme le dit le critique William Marx, « la simple idée de l’oeuvre ». Ainsi Valéry pouvait-il rendre de vibrants hommages aux autres écrivains (Proust, Anatole France, Bergson…) sans en avoir lu une ligne, lacune dont il ne se cachait même pas, car lire les autres écrivains avec trop d’attention aurait comporté le risque de s’éloigner de sa propre singularité.

Poursuivant son exploration de la non-lecture, Bayard s’appuie sur l’exemple du Nom de la rose d’Umberto Eco pour démontrer qu’on peut très bien parler du contenu d’un livre en s’appuyant sur ce que d’autres en ont dit, ou en se fiant à ce qu’on imagine qu’il contient. Le moine enquêteur Baskerville et le moine assassin Jorge ne font pas autre chose quand ils se retrouvent autour du manuscrit interdit : aucun des deux personnages ne peut avoir accès au contenu du manuscrit, l’un étant aveugle et l’autre ne voulant pas prendre le risque de s’empoisonner avec les pages piégées, ce qui ne les empêche pas le moins du monde d’avoir une longue conversation à son sujet, chacun projetant dans le livre ce qu’il veut ou croit y voir. 

To read, or not to read (presque Shakespeare)

En plus des livres non-lus, il y a aussi les livres qu’on ne devrait surtout pas lire. Dans un article intitulé « To read, or not to read », Oscar Wilde évoquait les livres qu’il était important de dissuader le public de lire, ce qui devait même être une mission de l’Université : « Cette mission est une nécessité éminente d’une époque comme la nôtre, une époque qui lit tellement qu’elle n’a pas de temps pour admirer et écrit tellement qu’elle n’a pas de temps pour réfléchir. Celui qui sélectionnera, du chaos de nos listes modernes, "les cent plus mauvais livres" donnera à la jeune génération un avantage véritable et durable. »

En définitive, il n’y a pas lieu de complexer sur notre non-lecture car les discours que nous tenons sur les livres concernent davantage d’autres discours tenus sur les livres que les livres eux-mêmes.

Tout étudiant de Lettres sait bien qu’il peut faire illusion assez facilement lors d’un exposé sans avoir lu le livre qu’il a la charge de commenter, en allant simplement piocher dans quelques ouvrages de critique littéraire, autrement dit : se fier aux discours tenus sur le livre plutôt que sur le livre lui-même (d’ailleurs, entre nous, nous l’encourageons à procéder de cette façon, ce qui est encore le meilleur moyen de nous éviter le sempiternel « conflit entre Éros et Thanatos » qui revient invariablement à chaque exposé de Licence, qu’on parle de livres aussi différents que le Journal d’un curé de campagne ou Anna Karenine, mais passons). 

Trucs et astuces pour briller en société

Vous aurez remarqué que nous n’avons toujours pas répondu à la question que pose le titre de l’ouvrage de Bayard. C’est pour une raison simple : l’important n’est pas là. En effet, on ne doit pas occulter la dimension à la fois comique et fictionnelle des essais de Bayard, lui qui parle d’ailleurs de « fiction théorique » à propos de son travail critique et revendique de chercher à faire rire le lecteur, ce qui n’est pas forcément, vous l’aurez peut-être noté, l’apanage des chercheurs en littérature, sauf à leur corps défendant parfois – là encore, un autre sujet.

On peut évidemment supposer que Pierre Bayard, enseignant en littérature à Paris 8 et instigateur de ce qu’il appelle la « critique interventionniste », est un grand lecteur, et l’inculture relative qu’il met en scène est d’abord une manière burlesque d’introduire une réflexion sur l’activité de la lecture, sur ce qui est en jeu quand on parle des livres.

Et, si l’on pourrait éventuellement lui reprocher de faire un peu trop durer les passages de descriptions des œuvres qu’il convoque (De Graham Greene à David Lodge en passant par le film Un jour sans fin avec Bill Muray), peut-être au détriment d’un approfondissement de ses remarques pourtant pertinentes et intellectuellement fertiles sur la lecture, on ne peut pas lui faire le mauvais procès de réduire réellement la littérature à une simple affaire de bavardage mondain (ni bien sûr, comme il a été écrit en Angleterre à la sortie du livre, de vouloir enseigner la non-lecture aux élèves).

Une bibliothèque intérieure faite de livres intérieurs

De toute façon, Bayard note qu’avoir un dialogue sur les livres est d’autant plus difficile que nos « bibliothèques intérieures », qu’il définit comme un « ensemble de livres que chacun porte en soi et qui organise son rapport aux textes et aux autres », coïncident rarement, et que notre « livre intérieur », soit notre livre idéal personnel en quelque sorte, est une partie si intime de nous-même qu’il est par nature incommunicable :

Tissé des fantasmes propres à chaque individu et de nos légendes privées, le livre intérieur est à l’oeuvre dans notre désir de lecture, c’est-à-dire dans la manière dont nous recherchons puis lisons des livres. Il est cet objet fantasmatique en quête duquel vit tout lecteur et dont les meilleurs livres qu’il rencontrera dans sa vie ne seront que des fragments imparfaits, l’incitant à continuer à lire.

On peut imaginer aussi que c’est à rechercher et mettre en forme son livre intérieur que travaille tout écrivain, perpétuellement insatisfait des livres qu’il rencontre, y compris des siens, aussi aboutis soient-ils. Comment en effet se mettre et continuer à écrire sans cette image idéale d’un livre parfait – c’est-à-dire conforme à soi –, sans cesse recherché et approché, mais impossible à atteindre ?

Les Quatre accords pas toltèques du tout

Ceci dit, même si ce n’est pas le plus important, nous pouvons tout de même faire honneur à l’humour de Bayard en listant rapidement les quatre solutions concrètes qu’il propose de mettre en œuvre afin de pouvoir effectivement parler des livres qu’on n’a pas lus :

1/ Ne pas avoir honte : aucune culture littéraire n’est sans faille ni lacune.

2/ Imposer ses idées : l’important n’est pas le livre lui-même mais ce qu’on en pense, et l’avoir lu n’est pas une condition nécessaire pour avoir un avis dessus. À noter ce passage hilarant d’une anthropologue américaine qui, pour prouver à un collègue que Shakespeare est effectivement universel, se rend dans une tribu africaine avec la ferme intention de lui faire apprécier Hamlet ; pour se rendre finalement compte que la pièce, qu’elle leur décrit scène par scène, apparaît aux membres de la tribu débonnaires et circonspects comme un tissu d’absurdités.

3/ Inventer les livres : grâce à l’interprétation et au fait que la lecture doit aussi être une activité créative : lire c’est inventer un nouveau livre.

4/ Parler de soi : parler d’une œuvre n’empêche pas de se détacher complètement de son sujet, comme le suggère Oscar Wilde à propos des critiques qui parlent davantage d’eux-mêmes que des livres, lesquels ne sont qu’un « prétexte à une œuvre propre que rien n’oblige à ressembler à son sujet » (voir par exemple les amusantes « Fiches de lecture » de PiiAF sur Youtube, où les livres ne sont qu’un prétexte au travail comique) ; d’où la formule célèbre de Wilde : « Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. »

Alors, comment parler des livres qu’on n’a pas lus ? En gardant simplement à l’esprit que « l’essentiel est de parler de soi et non des livres, ou de parler de soi à travers les livres – la seule manière, probablement, de bien parler d’eux ».

Pierre Bayard  - Comment parler des livres qu’on n’a pas lus ? - Éditions de Minuit – 9782707319821 – 15,20 €

1 Commentaire

 

Sati Karagoz

09/07/2019 à 09:26

Un livre très intéressant que j'aimerais lire.

Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?

Pierre Bayard

Paru le 11/01/2007

162 pages

Les Editions de Minuit

16,00 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Monsieur Méchant va détruire la terre : vacances d'abord, extermination ensuite  

Monsieur Méchant dirige une terrible organisation qui est en train de planifier la destruction de l’humanité. Mais dès qu’il passe en mode “off”, il part en expédition pour découvrir la culture humaine et vivre sa passion pour les pandas. Un slice of life tous publics rempli de douceur et de mignonnerie.

18/04/2024, 12:19

ActuaLitté

Crime de Moulismes. Qui travestit la réalité ?

Christine Ribardière, connue pour ses traductions, sort aux éditions La Geste, son premier roman dans la collection Le geste noir, Meurtre en Montmorillonnais. Roman policier, vous l’aurez deviné, qui nous entraîne de la campagne poitevine à La Rochelle, d’où Georges Simenon semble surveiller, d’en haut, l’avancée de l’enquête.

18/04/2024, 09:41

ActuaLitté

Le chantier : un joyeux guide d’architecture

De la découverte du terrain à l’inauguration d’une villa, les architectes passent, semble-t-il, par de nombreuses émotions. Avec Le chantier, Fabien Grolleau et Clément C. Fabre exploitent malicieusement un sujet plutôt inattendu.

16/04/2024, 11:51

ActuaLitté

Des femmes guettant l'annonce : la quête de l'impossible IVG

Elles sont trois et elles se lancent sur les routes du Maroc à la recherche de l'impossible ou presque : un lieu pour avorter en toute sécurité. Il y a Lila, enceinte pour la première fois, Malika, déjà mère de cinq enfants et Nisrine, féministe militante, qui a décidé de se retrousser les manches pour les aider dans leur quête au résultat improbable. D'étape en étape, elles devront faire face à tout ce que le patriarcat musulman peut imaginer comme obstacles à dresser en travers de leur route.

16/04/2024, 10:54

ActuaLitté

L’avenir est-il à Termush ?

Une apocalypse nucléaire : tout commence par là. Ou plutôt, juste après cette catastrophe qui a décimé des villes entières. Parmi les lieux épargnés, la station balnéaire de luxe de Termush. C’est ici qu’une poignée de personnes fortunées ont décidé de s’installer, pour vivre dans ce monde d’après. Avec des abris anti-radiation au sous-sol et un fonctionnement millimétré pour empêcher un quelconque souci, voilà un lieu rêvé… Quoique. 

15/04/2024, 16:17

ActuaLitté

Cankor : trash, chaotique, dérangeant... mais incontournable

Dans le paysage du comics, Matthew Allison se distingue par une approche bien singulière, avec Cankor, publié initialement en 2016 et désormais disponible dans une traduction de Virgile Iscan, chez Komics Initiative. Un crowdfunding amplement réussi en janvier dernier et voici que ce périple, qui oscille entre métaphysique, techno-thriller et détournement des codes, débarque dans un fracas tant visuel que narratif.

15/04/2024, 09:49

ActuaLitté

Vous étiez un monde, de Christine Guinard

Sous ce beau titre, Christine Guinard révèle l’intention première de ce recueil : une lutte mot à mot contre la désagrégation, celle de la réalité, et surtout l’autre, beaucoup plus douloureuse, celle de la conscience. Renouer avec un Tout condamné à disparaître, trouver une voie propice à la renaissance et à l’amour à travers un dépouillement essentiel, voilà qui nous renvoie à l’une des ambitions premières de la littérature.

11/04/2024, 14:50

ActuaLitté

Le crime, plus dark dans les bas-fonds d'internet

Novembre 2018. Devant la caméra de DreamNet, Hanna/KandyKroosh a commencé sa soirée. Comme ses collègues dans les studios adjacents, elle engage un chat avec des utilisateurs, habitués ou pas, qui paient en « jetons » pour obtenir d’elle des images de plus en plus croustillantes : rapidement l’objectif des 1000 jetons pour du topless est atteint aussi propose-t-elle une « surprise à venir » pour que continuent les enchères ! Faut bien gagner sa vie ! 

11/04/2024, 10:57

ActuaLitté

Guerrières : ces femmes qui ont pris les armes

Autant le dire, il y a des livres d’histoire qui vous tombent des mains, et d’autres, comme celui que vient de faire paraître l’historien et romancier Carl Aderhold, qui vous passionnent, parce qu’ils sont un savant dosage entre analyse, explications et anecdotes illustratives qui satisfont notre penchant pour les aventures. Le sujet de son ouvrage est étrangement neuf, car si beaucoup de chercheurs se sont penchés sur la situation des femmes à l’arrière pendant les guerres, peu ont osé aborder le destin des femmes-soldates. Chronique par Hervé Bel.

11/04/2024, 10:34

ActuaLitté

Dans les Ténèbres, il existe des livres qui vous veulent littéralement du mal...

Magie, créatures malfaisantes, humains servant de garde-manger... Book of Shadows réunit plusieurs figures de l'univers Valiant pour lutter contre un ennemi sacrément maléfique. Heureusement que nous, pauvres mortels, sommes sous bonne garde...

11/04/2024, 09:28

ActuaLitté

Il y a longtemps que je t'aime : l'amour est une île déserte

C'est l'histoire d'un naufrage, celui de la passagère d'une croisière qui s'échoue sur une île luxuriante. Seule parmi les plantes exotiques et les espèces sauvages, elle doit s'inventer une routine pour survivre. Seule ? Peut-être pas autant qu'elle le croit, car sur cet îlot perdu au milieu de l'immensité marine vit aussi un jeune sauvageon, moins farouche qu'il n'y paraît à première vue.

10/04/2024, 10:26

ActuaLitté

Pauline ou l'enfance, voyage dans les souvenirs

Pauline ou l’enfance... voici un voyage qui mêle l'intime à la nostalgie, entre Saône-et-Loire et Normandie. Les paysages de l’enfance succèdent aux souvenirs qui façonnent une vie et reviennent en mémoire. Dans ce second roman, Philippe Bonilo imagine une ode où la simplicité des petites choses, gravées dans la mémoire, se changent en instants suspendus...

10/04/2024, 10:12

ActuaLitté

Jean Genet : merde, complot et sainteté  

Rédigé il y a plus de 80 ans dans la prison de Fresnes, Héliogabale marque l’entrée de Jean Genet dans l’écriture dramatique. L’écrivain-taulard se sert de la figure de l’empereur romain pour développer les thèmes qui lui sont chers : la déchéance, l’abject, la lâcheté, la saleté, la merde.

09/04/2024, 15:55

ActuaLitté

Yokohama Station Fable : et tout le Japon fut recouvert par une gare  

Et si une gare monstrueuse recouvrait la totalité du Japon ? Ce manga de SF confinant à l’absurde nous plonge dans une surprenante dystopie remplie d’escalators et de contrôleurs de quais. Une ambiance pour le moins unique, oppressante et pleine de mystères.

09/04/2024, 10:40

ActuaLitté

Tout le monde cherche son Kafka

Bien sûr, ce livre mérite tous les superlatifs possibles : merveilleux, fantastique, formidable. En s’appuyant sur le sous-titre, une enquête littéraire, on pourrait constater en quelques phrases l’incroyable aventure des manuscrits de l’auteur, qui pourtant voulait qu’ils soient détruits par le feu. Cependant, J’irai chercher Kafka de Léa Veinstein, publié par Flammarion, est peut-être bien plus encore une histoire de quêtes que d’enquête littéraire.

09/04/2024, 10:12

ActuaLitté

"Les vraies raisons de l'émancipation des femmes"

Ce livre, Féminicène de Véra Nikolski, s’appuie sur une épistémologie déclarée. Les relations entre les femmes et les hommes sont visées dans la réalité sociétale et économique des différents moments historiques. Le point de vue est celui de la science : observer ce qui se passe et le dire. Quitter les appréciations morales, la pesée infinie (et bien souvent tendancieuse) des « dominations », des « exploitations ». Par Orélien Péréol.

03/04/2024, 17:22

ActuaLitté

Marcher sur Le fil

Quarante ans : voilà à peu près ce qui nous sépare du début de l’épidémie de sida, qui a frappé tant de personnes. Un épisode ravageur, en France et ailleurs. Et voilà que, comme d’autres avant lui, Christophe Bourdin apprend sa séropositivité. Une réalité dévastatrice, impardonnable… Surtout, une réalité qui le pousse à écrire. 

03/04/2024, 11:48

ActuaLitté

Traits de génies... à la Renaissance 

Lizzie Boubli, conservatrice en chef au Musée du Louvre, détachée au CNRS, nous invite à la genèse de la Renaissance artistique italienne, imaginez-vous donc ! Vous allez toucher du doigt les créations de purs génies, essayer de comprendre comment sont nées les œuvres de Michel-Ange, de Raphaël, du Titien, de Véronèse, de Léonard de Vinci ou encore de Dürer, qui, certes accordons-le, n’était pas très italien...

02/04/2024, 10:08

ActuaLitté

Arnaldur Indridason : meurtres en puzzle à Reykjavik

Pour cette cinquième enquête de Konrad, Arnaldur Indridason n’épargne pas son lecteur. Au cœur de Reykjavik, la grisaille, le froid, la neige, les tempêtes rivalisent avec la maltraitance d’enfants, ou le cancer qui a emporté son épouse. Ancien policier passablement obsessionnel, son aventure n’offre que peu d’occasions de sourire. Ambiance résolument sombre… sur fond d’homophobie violente.

01/04/2024, 15:24

ActuaLitté

Pourquoi Taxi Girl est le groupe français le plus romantique  

À l’époque de Téléphone et Trust, un groupe de jeunes de 20 ans explose avec un tube, Cherchez le garçon, titre queer et non-binaire avant l’heure. Plus qu’une énième proposition new wave en ce début des années 80 post-punks, Taxi Girl ressemble à Rimbaud et Verlaine mêlés. Mirwais, le guitariste du groupe, raconte ces années chaotiques, celles de la naissance du « meilleur groupe du monde ». Et le pire, c’est qu’il a raison…

01/04/2024, 08:00

ActuaLitté

Pacôme Thiellement et Bertrand Mandico font leur cinéma de l'âme

Bertrand Mandico et Pacôme Thiellement se connaissent depuis un petit moment. Le premier est un cinéaste et plasticien tranchant, esthète, concentré, et aux castings de ses trois long-métrages entièrement féminins (sauf Christophe Bier). Le second un exégète torturé, obsessionnel, pop et mage. Les frères cheveux sont surtout des grands créatifs devant l’éternel. Le premier est plus chaud, le second plus liquide. L'un crée des images, l'autre monte des textes.

29/03/2024, 17:11

ActuaLitté

Vie et mort de Grâce Modave : Le Passager d'Amercoeur

Hervé Bel anime dans nos colonnes le rendez-vous (presque) hebdomadaire des Ensablés. Mais il arrive aussi que notre ami écrivain se plonge dans les ouvrages de ses contemporains. Voici sa lecture du dernier ouvrage d’Armel Job, Le Passager d’amercoeur.

28/03/2024, 08:02

ActuaLitté

Karl Kraus, figure Intransigeante du combat des mots

À l'occasion des 150 ans de la naissance de l'important Karl Kraus, les éditions de l'Herne rééditent leur numéro 28 de 1974, dirigé par l'essayiste et traductrice disparue en 2022, Eliane Kaufholz. La citation mise en exergue dans le bandeau de ce riche ouvrage rend bien compte de la puissance krausienne : « La tragédie tire son origine du refus d'obtempérer. »

27/03/2024, 17:22

ActuaLitté

Par-delà la neige et le froid...

Un hiver froid, glacé même, uniformément blanc, au sol et dans le ciel, comme seules semblent savoir le faire les chaînes montagneuses du Montana. Nous voilà transportés dans les dernières années d’un XIXe siècle où la loi des hommes, qui se cachent derrière les volontés (prétendues) de Dieu, est fort expéditive et peu encline à prendre en considération tout élément qui pourrait être présenté au titre de la défense de celui ou celle qui est d’abord condamné...

27/03/2024, 17:11

ActuaLitté

Au bout de La Route, au bord du précipice

Un grand roman adapté par un grand bédéiste donne-t-il forcément une bande dessinée magistrale ? Impossible de généraliser, mais dans le cas de La route de Cormac McCarthy racontée en images et en bulles par Manu Larcenet, la réussite est indubitable. Elle provoque chez les lecteurs le même désespoir sidérant que l'œuvre originale. La grisaille et la crasse en plus.

27/03/2024, 12:17

ActuaLitté

L’Inconnue du portrait et ses secrets

« En 1910, Gustav Klimt peignit le portrait d’une très jeune femme, de trois quarts, cheveux lâchés, affublée d’un grand chapeau marron, une étole de fourrure autour du cou, les épaules dénudées. » Un portrait qui, on ne l’apprendra que plus tard, fut le seul et unique tableau repeint par Klimt. Sous cette couche supplémentaire de peinture, une femme à l’apparence toute autre. Plus d’un mystère existe autour de ce portrait, qui a disparu pendant près de 100 ans…

27/03/2024, 10:54

ActuaLitté

Dans l'Aveyron rural, une inquiétante disparition

Transférée dans le poste de police de Millau, dans le sud de la France, Sophie Cauchy enquête sur la disparition d'une adolescente nommée Jessica Borie. D’après ses parents, elle serait partie vivre dans une communauté isolée appelée La Bergerie après avoir quitté un squat à Nantes. Un départ en écho au parcours de Sophie : elle a plaqué la région parisienne et un couple toxique, pour se sauver…

26/03/2024, 09:28

ActuaLitté

“Découvrir la ville à partir de l’eau” : raconter Venise par ses lagunes

Le 28 février, lors d’une rencontre organisée à La Libreria, créée en 2006 par Florence Rault et Andrea De Ritis, on a parlé de Venise, mais pas de la Venise que l’on connait, avec Piazza San Marco, les touristes, les pigeons et les « gondoles » sur les canaux… On a parlé plutôt d’une Venise de lagunes, une terre de frontière interprétée comme une « petite Méditerranée » imaginée par les auteurs de la bande dessinée Le passeur de lagunes.

25/03/2024, 13:12

ActuaLitté

Le sang coule dans les rues de Madrid...

Jon Gutiérrez et Antonia Scott travaillent comme enquêteurs pour un projet gouvernemental secret appelé Projet Red Queen, consacré à l’investigation sur des crimes. Le décès d’une femme nommée Raquel Planas, découverte à son domicile de Madrid quatre ans plus tôt serait banal… si la capitale espagnole n’était pas en proie à une série de crimes violents, répandant une véritable terreur…

25/03/2024, 13:07

ActuaLitté

À la gorge : un contre-la-montre suffoquant

Une semaine pour prouver l’innocence d’un condamné : la chose semble impossible, surtout lorsque le dossier est clos depuis dix ans. Le meurtrier présumé menace : si, dans une semaine, son innocence n’est pas prouvée, il se suicidera. Victor Caranne, le héros des deux premiers romans policiers de Max Monnehay, sonne son retour dans une nouvelle enquête à haute teneur psychique. 

25/03/2024, 12:40

ActuaLitté

Silver Surfer : dilemme cornélien et énergie cosmique

One-shot exceptionnel, Silver Surfer — L’Obscure clarté des étoiles porte déjà un titre emprunté au Cid de Corneille. Un oxymore qui résonne à 250 ans d’intervalle, loin de la puissance SF du dessin de l’Italien Claudio Castellini. Et pourtant, ce vers revêt soudain une dimension fantastique qui épouse parfaitement le projet éditorial remontant à 1996.

24/03/2024, 11:48

ActuaLitté

Avant que ne s’effondre Koinè

Imaginez : notre monde, dans un bon nombre d’années – combien précisément, on ne le saura jamais. Un monde désormais complètement chamboulé, où l’équilibre s’articule autrement. Le capitalisme est une notion vétuste, notre société telle qu’on la connaît aujourd’hui s’est tout bonnement écroulée. La cause ? Une révolution.

21/03/2024, 16:57

ActuaLitté

La décolonisation en cauchemar étourdissant

Fleuve Congo, début du XXe siècle. Un bateau à vapeur remonte le courant à la recherche d’un homme en fuite, le fameux Kurtz. Perdu dans la jungle, il se retrouve chassé par les tribus refusant l’asservissement, guetté par les bêtes sauvages et assailli par les réminiscences des barbaries commises sur les indigènes au nom de l’empire colonial de Belgique.

20/03/2024, 11:04

ActuaLitté

Fall Sunrise : le Doctor Strange au pays psychédélique des merveilles

Les vrais héros ne meurent jamais, même quand leur décès est proclamé dans le titre. Chez Marvel, comme ailleurs, on tue et l’on ressuscite au gré des scénaristes et illustrateurs : quand en janvier 2022, l’éditeur annonça que le Doctor Strange allait clamser, il ne se trouva personne pour le croire. À raison : l’artiste Tradd Moore — qui doit naturellement sécréter du LSD — a pris en main le renouveau du bon docteur.

19/03/2024, 21:15

ActuaLitté

Walter Benjamin raconte le Paris de Baudelaire et Blanqui  

Walter Benjamin est un des penseurs les plus fascinants du XXe siècle, Aurélien Bellanger l’a largement montré dans son dernier roman en date. La preuve : le choix et son traitement des sujets lui ont fermé les portes de l’Université. Déjà, il ne s’appesantit jamais : d’intenses méditations dont il tire des textes courts, et des références qu’il est parfois le seul à posséder, tant elles sont particulières. 

19/03/2024, 17:13

ActuaLitté

Transparence et sécurité, pour une société meilleure...

Sébastien Mille, ancien policier élimé au-delà du possible, reprend du service avec sa fille Holly. Dans ce monde de demain, le monde virtuel a plus d’existence que celui bien tangible. Pourtant, fleurissent sur les murs des graffitis porteurs de troublants messages, émanant d’un groupe : les Obscuranets. Des activistes qui perturberaient l’ordre établi, d’après le gouvernement…

19/03/2024, 12:28

Autres articles de la rubrique Livres

ActuaLitté

Des pirates à l'homme araignée : une semaine en librairie

En avril, ne te découvre pas d’un phyl… actère et pourtant, la bande dessinée fait recette : quatre ouvrages dans les 10 premières places, en cette semaine 15 (8/14 avril). Et comme il se doit, One Piece un jour, One Piece toujours : Eiichirô Oda garde la première place avec le tome 107 (trad. Djamel Rabahi et Julien Favereau) et 25.261 nouveaux adeptes !

19/04/2024, 12:50

ActuaLitté

Cinéma et littérature : une alchimie heureuse ?

Il est difficile de dénombrer le nombre de films sortant chaque année et inspirés d’une œuvre littéraire tant cet usage est répandu. À chaque succès de librairie correspond son volet cinématographique. Mais au-delà de cette relation intime entre la littérature et le cinéma, une nouvelle dimension émerge, celle de la publicité au cinéma. Mais le succès est-il pour autant toujours au rendez-vous ?

19/04/2024, 10:33

ActuaLitté

La danse des fauves, une aventure féminine du XVIIIe siècle

BONNES FEUILLES - Situé en Auvergne en 1780, La danse des fauves commence le jour des seize ans de Yolande Raynal, brutalement chassée de chez elle à cause des méfaits de son frère, un personnage vicieux et violent. 

19/04/2024, 08:30

ActuaLitté

Et si désaimer signifiait changer d'amour ?

BONNES FEUILLES - « Comme l’amour, le désamour est universel et, pourtant, nous ne souhaitons ni le vivre, ni le raconter. Il n’y a pas d’histoires du désamour, ou seulement des histoires transmises sous le manteau, de bouche à oreille.

19/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Fantasmer sur la possibilité de tout quitter

BONNES FEUILLES - Tessa, une ancienne chanteuse classique devenue courtière immobilière à Montréal, traverse une période difficile malgré une vie de famille apparemment comblée avec Jim, son mari dévoué, et leurs trois fils qu’elle aime profondément. 

19/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Relire les autrices : 4 femmes qui ont changé la littérature française

Le monde littéraire est un concentré de destins extraordinaires. La plupart des femmes qui se sont essayées à l’art rigoureux de l’écriture sont méconnues du grand public. Pourtant, des centaines d’entre elles ont sorti des œuvres qui ont marqué leur temps et qui continuent de résonner aujourd’hui.

18/04/2024, 11:16

ActuaLitté

100 recettes à faire au four : bon appétit !

BONNES FEUILLES — Découvrez 100 repas prêts en un rien de temps grâce à ces recettes de plats complets cuits en une seule fois sur une simple plaque de four. Pour ne plus gaspiller son temps en cuisine, 100 repas variés et ultra rapides avec ces recettes « tout-en-un » qui ne requièrent qu'un seul ustensile et une unique cuisson : une plaque de four !

18/04/2024, 08:10

ActuaLitté

Olivier Adam : un féminicide dans un petit village savoyard

BONNES FEUILLES — Dans ce petit village paisible près d'Annecy, Antoine a du mal à trouver sa place dans la vie. Séparé de la mère de son fils, il vit sous les combles de la maison de ses parents et a du mal à payer le loyer. Heureusement, il y a les soirées passées au Café des Sports, où il retrouve Fanny, son amour de toujours, et les autres habitués.

18/04/2024, 07:21

ActuaLitté

La vie mystérieuse des champignons, et leurs secrets cachés

BONNES FEUILLES — Depuis son enfance en Savoie, sur une terre de légendes, Céleste est captivée par la vie secrète des champignons et leurs pouvoirs extraordinaires. Avec sa meilleure amie Murielle, elle étudiait ce monde végétal fascinant, malgré l'indifférence de ses parents.

18/04/2024, 06:34

ActuaLitté

L'art journal : une création plurielle qui joue avec les matériaux et les genres

Qui a dit que le journal intime était un cliché romantique, voué à disparaître dans l'ombre des univers d'expression numériques ? Certes, la plume et le carnet ne conviennent pas à tout le monde, souvent la faute au fameux syndrome de la page blanche : même pour soi, les mots restent coincés au bout des doigts. La vocation de l'Art journal en découle. C'est, pour celles et ceux qui s'expriment naturellement par le visuel et sont sensibles au toucher, un bel exutoire. Explications.

 

17/04/2024, 14:09

ActuaLitté

La vie exceptionnelle d'Enzo Ferrari, entre beauté et vitesse

BONNES FEUILLES - Enzo Ferrari est un nom qui évoque la vitesse, l'élégance et aussi la tragédie. Initialement aspirant chanteur d'opéra, il admettait lui-même manquer de voix et d'oreille. 

17/04/2024, 08:30

ActuaLitté

La destruction des Bouddhas de Bâmiyân

BONNES FEUILLES - Pascal Convert, né en 1957, est un artiste français spécialisé dans l'utilisation de matériaux variés comme le verre et la cire. Il est notamment reconnu pour avoir créé le Monument en mémoire des otages exécutés au Mont Valérien entre 1941 et 1944. 

17/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Jim Fergus : mille femmes blanches chez les Cheyennes

BONNES FEUILLES - En 1877, Molly McGill, une jeune institutrice condamnée pour le meurtre de son mari violent, est emprisonnée à Sing Sing. Elle a l'opportunité de changer son destin en acceptant de rejoindre un groupe de mille femmes blanches qui doivent épouser des guerriers Cheyennes, dans le cadre d'un programme gouvernemental. 

17/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Quand le livre est à l’origine de déclinaisons culturelles infinies

Parfois, on oublie que tout a commencé par un livre. Et pourtant, combien de personnages, combien de mythes, combien d’expression, combien de jeux trouvent leur origine dans une histoire écrite il y a parfois plusieurs siècles. Mais le succès reste au rendez-vous dans des déclinaisons aussi multiples que variées.

16/04/2024, 10:19

ActuaLitté

Le prêtre des loubards Guy Gilbert raconte son refuge

BONNES FEUILLES - Depuis cinquante ans, le prêtre des loubards, Guy Gilbert, poursuit son œuvre commencée en 1974 dans les gorges du Verdon. 

16/04/2024, 08:30

ActuaLitté

Quels étaient les véritables buts de ces poètes-espions ?

BONNES FEUILLES - Au début des années 1980, dans la caserne d’Adlershof à Berlin-Est, qui servait de quartier général à la Stasi, la police secrète de la RDA, un groupe inhabituel de fonctionnaires, incluant des vétérans de la Seconde Guerre mondiale et des jeunes talents, se rassemblait régulièrement. 

16/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Un roman de sacrifices, de vulnérabilité et de courage

BONNES FEUILLES - Majella, fraîchement devenue mère, ressent un décalage profond entre l'amour pour sa fille et son quotidien dans sa maison d'enfance à Queens, où elle se sent au bord de la folie. Sa découverte d'un journal intime ancien au grenier, appartenant à une certaine Ginny Doyle, l'entraîne dans un voyage révélateur à travers l'histoire de sa famille. 

16/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Felwine Sarr : une quête incessante d'amour et d'existence

BONNES FEUILLES - Dans son recueil Le bouddhisme est né à Colobane, Felwine Sarr explore les tumultes de l'amour à travers les histoires de personnages comme Fodé, Teibashin, et Aby, avec en toile de fond les mélodies de Toumani Diabaté, Wasis Diop, et Cheikh Lô. 

15/04/2024, 18:30

ActuaLitté

Termush, côte Atlantique

15/04/2024, 17:05

ActuaLitté

Dans le silence d'une mère de famille indienne

BONNES FEUILLES : La discrète Maï est entièrement dévouée à son mari infidèle, à ses beaux-parents au caractère difficile et à ses enfants. Mais qui se cache derrière ce voile qui révolte tant sa fille Sounaina ? Cette dernière, empreinte de modernité et partie faire des études à l'étranger, ne cesse de se questionner sur la véritable identité de sa mère, qui semble exister uniquement pour les autres.

15/04/2024, 12:10

ActuaLitté

Des livres pour guider l’investissement dans les produits financiers

Quand on veut se lancer dans l’investissement au sein de valeurs mobilières, il ne faut pas croire que l’on peut réussir sans méthode et surtout sans connaissances. Il est important de bien appréhender l’économie dans son ensemble pour arriver à un certain succès dans ses choix.

15/04/2024, 11:27

ActuaLitté

Pourquoi le Heavy Metal est-il plus qu'une simple musique ?

BONNES FEUILLES — Hartmut Rosa aborde un sujet surprenant avec ce livre. Grand amateur de métal et musicien lui-même, il applique ses concepts de « résonance » et d'« énergie sociale » à un sous-genre musical dont la complexité et l'ambition sont souvent sous-estimées. Rosa explore comment le métal pourrait nous aider à renouer avec le monde, retrouver des vibrations existentielles que nos vies modernes tendent à ignorer.

15/04/2024, 11:25

ActuaLitté

En attendant les JO 2024, les Jeux olympiques antiques

BONNES FEUILLES - Plongez dans l'ère des compétitions sportives de la Grèce antique, en suivant les traces d'athlètes légendaires tels que Milon de Crotone et Kallipateira de Rhodes. 

14/04/2024, 10:30

ActuaLitté

La fin de l'ère des samouraïs

BONNES FEUILLES - En juillet 1853, l'arrivée de la flotte américaine dans la baie d'Edo marque la fin de l'isolationnisme du Japon et le début de son ouverture internationale. C'est aussi le signal de la fin de l'ère des samouraïs. 

14/04/2024, 10:00

ActuaLitté

Une analyse scientifique des conflits contemporains

BONNES FEUILLES - Le monde actuel est marqué par une série de crises et de conflits variés, allant de la lutte pour les ressources naturelles à la guerre en Ukraine, en passant par le conflit des Bassines et la question Kurde. 

14/04/2024, 09:30

ActuaLitté

Les Ensablés - Laurence Algan , discrète et touchante

Ces derniers temps, j’ai lu une romancière à l’écriture discrète et touchante qui se nomme Laurence Algan. On ne saurait presque rien d’elle si, en juillet 1944, elle n’avait répondu à l’enquête biographique que le journaliste et romancier Gaston Picard menait à l’époque auprès des écrivains pour le compte du Centre de documentation de la BnF ; les éléments biographiques fournis par l’écrivaine, Paul Aron les présente succinctement dans un article qu’il a intitulé « Une femme si simple » et qui est paru dans Les Nouveaux Cahiers André Baillon en 2014. J’y suis allé voir de plus près. Par François Ouellet

14/04/2024, 09:00

ActuaLitté

Que faire quand on a ni talent exceptionnel ni passion ardente ?

BONNES FEUILLES - Shawn se sent perdu au sein de sa famille extraordinaire : une mère qui était choriste pour Madonna, un père homme d'affaires prospère, et une sœur aînée styliste de mode. Il rêve de célébrité, mais il ne possède ni talent exceptionnel ni passion ardente. 

14/04/2024, 08:30

ActuaLitté

Valentin Musso et Le Mystère de la Maison aux Trois Ormes

BONNES FEUILLES - Dans son dernier roman, Le Mystère de la Maison aux Trois Ormes, Valentin Musso tisse une intrigue pleine de rebondissements. Le commissaire Forester est sollicité d'urgence par Yves de Montalabert, un aristocrate inquiet suite à la réception de lettres de menace. 

13/04/2024, 08:30

ActuaLitté

À coté de Mussolini, Lénine, Ben Gourion, Angelica Balabanoff

BONNES FEUILLES - Le livre explore la vie exceptionnelle d'Angelica Balabanoff, une figure méconnue mais centrale dans les luttes intellectuelles du XXe siècle. Née à Kiev en 1877 dans une famille juive russophone, elle a été active dans les principaux mouvements politiques de son temps, notamment le communisme, le féminisme et le pacifisme. 

13/04/2024, 08:00

ActuaLitté

En chaque lieu se cachent des aventures, même à Nantes

BONNES FEUILLES - « En chaque lieu se cachent des aventures. Derrière chaque façade aseptisée de la métropole, chaque vitrine, dans chaque rue ont résonné les échos de la colère, la chaleur des révoltes, la rage et les espoirs. C’est de cette histoire qu’il est question. Cette contre-visite dévoile, ou rappelle, les traces que les autorités ont tenté d’effacer. » 

13/04/2024, 07:30

ActuaLitté

Alexander Calder, visionnaire poète-ingénieur-artiste-mécanicien

BONNES FEUILLES - En 1953, Alexander Calder, un visionnaire poète-ingénieur-artiste-mécanicien originaire de Philadelphie, a acquis la maison François 1er à Saché, en Touraine. Son installation a marqué cette région, notamment la vallée du Lys immortalisée par Balzac, une colline et les berges de l’Indre, leur conférant une aura de gaieté et d'originalité grâce à ses créations futuristes et primales.

13/04/2024, 06:30

ActuaLitté

Pasolini en clair-obscur

12/04/2024, 18:11

ActuaLitté

Cadeaux d’affaires : envoyer des livres cultive une certaine originalité

Quand on pense cadeaux d’affaires, on a souvent à l’esprit le vin, les champagnes ou encore les spiritueux. Plus souvent, cela prend la forme d’une stylo, d’un beau bouquet, ou bien d'une petite sacoche à l'effigie de l'entreprise. Mais, en la matière, c’est souvent l’originalité qui paie, et, alors, pourquoi ne pas choisir un beau livre ?

12/04/2024, 10:51

ActuaLitté

Le printemps est arrivé en librairies

Aux poissons succèdent les congés, avec leur grand nettoyage de printemps : aux escoubilles les publications hivernales, place aux nouveautés vernales. Avec pas moins de 63 livres qui rentrent dans le classement des 200 meilleures ventes, ça sent le grand chambardement ! Ah cette semaine 14 (1er/7 avril), que de jolies choses réserve-t-elle !

12/04/2024, 08:47

ActuaLitté

Le grand livre de la génération Hip-Hop et ses combats

BONNES FEUILLES - "L'idée de Génération Hip-Hop fait fusionner les époques et les races, les localisations géographiques et le pluriculturalisme, les beats qui tuent et le métissage. Elle est là pour décrire le passage de la politique à la culture, le processus d'entropie et de reconstruction. Elle est là pour rendre compte des espoirs et des cauchemars collectifs, des ambitions et des échecs de ceux qui resteraient sinon définis comme 'post-ceci' ou ‘post-cela'.

12/04/2024, 08:30

ActuaLitté

50 images historiques qui racontent le Débarquement

BONNES FEUILLES - À l'approche du 80e anniversaire du Débarquement, Emmanuel Thiébot, historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et directeur du Mémorial des Civils dans la Guerre à Falaise, présente un ouvrage commémoratif qui retrace les événements clés de la fin du conflit, de la préparation du Débarquement jusqu'à la Libération en Europe le 8 mai 1945 et au Japon le 2 septembre de la même année. 

12/04/2024, 07:30