#Edition

Laurence Viénot : “L’ambition est de trouver le nouveau Balzac !”  

Le Prix Naissance d’une œuvre se singularise de la centaine d’autres récompenses littéraires à plus d’un titre : en célébrant la consistance d’un auteur plutôt que l’un de ces titres exclusivement, par son cadre perché à plus de 1000 m d’altitude, avec le Mont-Blanc en toile de fond, et même par sa création, des plus originales…

Le 13/05/2023 à 09:30 par Hocine Bouhadjera

4 Réactions | 576 Partages

Publié le :

13/05/2023 à 09:30

Hocine Bouhadjera

4

Commentaires

576

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Laurence Viénot, la chasseuse de tête au quotidien à l’initiative du prix, nous raconte une édification rocambolesque : « J’avais depuis longtemps l’envie de lancer un prix littéraire. Lors d’un séjour à Saint-Nicolas de Véroce, en découvrant son hôtel 5 étoiles, Armancette, le Bistrot du Mont Joly, la Table d’Armance... je me suis demandé : qui a donc mis sur pied tout ça, dans cette petite commune de 250 habitants ? »

En 10 minutes

La créatrice des Soirées littéraires Auteur & Liseurs, initiées en 2008, continue : « Je déposais alors une lettre à l’hôtel, à destination de l’artisan de tous ces accomplissements, Vincent Gombault, pas de retour. Un jour, je vois sortir un homme d’une épicerie du coin, que je reconnais : c’était Vincent Gombault. Je décide de le suivre, avant de me présenter, et de lui décrire mon projet de prix littéraire. »

Après avoir écouté l’audacieuse Laurence Viénot, l’entrepreneur demande finalement combien il faudrait pour que cette récompense littéraire puisse devenir une réalité à Saint-Nicolas de Véroce ? « 20.000 euros ». Banco.

La chose s’est bien conclue en 10 minutes de cette manière, confirme à ActuaLitté Vincent Gombault : « Un beau braquage », résume le fondateur d’Armancette Group avec humour. Parmi les arguments avancés par Laurence Viénot, elle brandit celui de l’importance de la dimension culturelle, qui doit nécessairement accompagner les entreprises économiques. À terme, c’est la commune qui en sort grandie.

Laurence Venot. Boris Molinier.
Laurence Viénot. © Boris Molinier

Le maire enthousiaste

Une analyse que valide le maire de Saint-Gervais-les-Bains, Jean-Marc Peillex, commune qui a fusionné avec la plus petite Saint-Nicolas de Véroce en 1973 : « Grâce à mes presque 22 années d’expérience de maire, j’ai compris qu’on ne pouvait pas, en tant que village de montagne, être mono-produit, mono-activité, qui plus est dans un territoire touristique. Il faut pouvoir recevoir autant des sportifs que des intellectuels, des manuels, des familles... »

Et de compléter : « Il s’agit aussi de prendre en compte ceux qui vivent ici toute l’année. » Pour ce faire, des politiques de rénovation du patrimoine sont menées, « mais il ne peut y avoir que des initiatives publiques, c’est pourquoi, lorsque Vincent Gombault m’a parlé de lancer un prix, j’ai accueilli le projet avec enthousiasme ». Saint-Gervais-Les-Bains est une ville thermale depuis 1806, et dans les environs, réside un amoureux de la montagne et des belles lettres, l’Académicien Jean-Christophe Rufin.

Grand lecteur, Vincent Gombault intègre, en tant que mécène, son associé et ami très proche, Ingmar Vallano, autre passionné de littérature. En parallèle, si Laurence Viénot peut s’appuyer sur un réseau d’écrivains et d’éditeurs, pour la partie communication, ni cette dernière ni Vincent Gombault n’ont les compétences pour s’en occuper. Le binôme se tourna vers la professionnelle reconnue de la communication, Claudine Ripert-Landler, également membre du jury.

Chapelle baroque de Saint-Nicolas. ActuaLitté
Chapelle baroque de Saint-Nicolas de Véroce. ActuaLitté (CC BY-SA 2.0)

Sans compromis(sion)

Dès sa présentation du projet à Vincent Gombault, devant une épicerie montagnarde, Laurence Viénot a soulevé un autre aspect qui lui tient à cœur : « Vincent et moi sommes bien plus à rebrousse-poil qu’on pourrait le soupçonner. Nous souhaitons avec ce prix sortir de l'entre-soi, et c’est aussi dans cette optique qu’il n’est pas remis à Paris. » Loin des cercles littéraires parisiens et des compromis éventuels.

Dans le jury, « pas d’écrivains, de journalistes, d’éditeurs, et une liberté et une indépendance totale », décrit Laurence Viénot. En résumé : « Ne rien devoir à personne » dans le monde du livre. Pour cette édition 2023, aucune des plus grandes maisons n’a atteint la sélection finale, ce qui serait un gage de cette indépendance recherchée.

Le jury a été pensé pour accueillir une diversité d’approches, entre des entrepreneurs passionnés de littérature, des organisateurs de salons littéraires, une libraire ou encore, entre autres, une professeur à Oxford. Les débats furent par ailleurs « très animés » cette année, confie la jurée Marie Llobères.

Le modiano de demain

Elle nous en révèle un petit peu sur les coulisses : « Nous échangions au fil des lectures durant l’année, avant des séances de discussion “en présentiel”, avec argumentations de part et d’autre. Pour cette seconde édition, ces commentaires sont envoyés tout au long de l’année à un collecteur neutre, afin de servir pour les débats autour d’une table. »

L’ambition du prix Naissance d’une œuvre n’est pas banale : « Je voudrais que dans 15-20 ans, on ait révélé les 4-5 grands auteurs du siècle », affirme sans ambages Laurence Viénot, et d’ajouter : « L’idée est de trouver le nouveau Balzac, le Modiano de demain. » Balzac, en tant qu'il représente cette association du populaire et de l'ambition romanesque.

Le fondateur des éditions Forges de Vulcain, le lauréat Gilles Marchand et Laurence Vienot. Boris Molinier
Le fondateur des éditions Forges de Vulcain, David Meulemans, le lauréat Gilles Marchand et Laurence Viénot. © Boris Molinier

Une aspiration qui s’accompagne d’un concept fort sorti tout droit de l’imagination débordant de Laurence Viénot : pas un prix du premier roman, du second, de l’ensemble d’une carrière, d’un genre, d’un sexe, de la page 111... « L’idée est d’être au départ de l’œuvre d’un écrivain, qui a véritablement construit, et n’a pas simplement fait un coup ou s’est appuyé sur la mode du moment. Combien d’ouvrages ont fait la une du Monde des livres ou du Figaro littéraire, et ont disparu ? » Les critères de sélection : pas d’autofiction, « mais des ouvrages qui privilégient le style et l’imagination», et un 4e, 5e ou 6e livre.

Je suis heureux de vous annoncer la naissance de mon œuvre. Je ne connais pas son poids, ni sa taille, ni même la date exacte de sa naissance. Ce que je peux vous dire en revanche, c’est qu’il a fallu du temps pour qu’elle arrive. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles je suis infiniment heureux que vous l’ayez accueillie parmi vous et récompensé par ce prix. (...)


Je suis très attaché à ce deuxième mot : œuvre.


Parce que la notion d’œuvre est bien différente de celle de carrière. Construire une œuvre, ce n’est pas bâtir une carrière. Construire une œuvre tient certainement de la foi. La foi en ce que l’on fait, cette manière que l’on a d’avancer sans pouvoir être tout à fait certain que la direction que l’on suit est la bonne. Il n’y a pas de méthode, de recette miracle. Peut-être est-ce là d’ailleurs l’une des différences les plus importantes entre l’art et l’artisanat. La création d’une œuvre ne tient pas à la reproduction d’une pièce, à l’application d’un savoir-faire et à la rigueur d’une technique rodée. Au contraire, il s’agit de trouver ce délicat équilibre entre la fidélité à ce qu’on veut faire et sa remise en question permanente.  Ne pas se contenter de dérouler un fil mais de trouver une nouvelle pelote, une nouvelle couleur, une nouvelle matière.


Construire une œuvre, c’est être dans un questionnement permanent : Comment ne pas s’enfermer dans une esthétique ? Comment garder ce souffle, cette énergie qui nous permet d’entretenir d’autres vies que les nôtres ?


– Extrait du discours de remise Prix Naissance d’une œuvre, de Gilles Marchand

Une importante dotation

Ces trois moments dans un parcours d'écrivain sont un gage objectif de consistance, « de quelqu’un qui s’est véritablement engagé dans la littérature ». Vincent Gombault complète : « On ne juge d’ailleurs pas un seul texte, mais une œuvre. » Et d’adjoindre : « Ce qui est par ailleurs incroyable, c’est qu’on doit lire 30-35 livres par an, et 15 sont des nanars absolus, posant la question du travail de certaines maisons d’édition. Certains, une dizaine, sont intéressants, 4-5 sortent du lot, et on aime beaucoup 1 ou 2 titres. »

C’est enfin une importante dotation de 20.000 euros, n’étant besoin de rappeler la précarité d’une bonne proportion d’écrivains de roman quand ils en font leur métier.

Pour Michel Jullien, lauréat de la première édition, « à la fois, ce prix permet une meilleure prise de conscience du chemin accompli, comme il encourage au travail à venir ». Lui-même dans cette problématique de comment vivre de la littérature, cette dotation de « mécène dans son sens ancien de la Renaissance », lui a offert une plus grande sérénité.

Les lycéens en attendant les spectacles

Outre leur participation à la cérémonie de remise du prix, Gilles Marchand et son éditeur, David Meulemans, sont allés rencontrer les élèves du Lycée du Mont‑Blanc René Dayve, à Passy, afin d’évoquer le roman lauréat, Le Soldat désaccordé, mais également parler de son processus d’écriture, et plus généralement de littérature dans ses multiples dimensions.

Gilles Marchand et David Mautelere. Boris Molinier.
Gilles Marchand, David Meulemans et des élèves du Lycée du Mont Blanc. © Boris Molinier

Vincent Gombault a proposé l’idée de créer un « Club des écrivains » du Prix Naissance d’une œuvre, composé de tous les lauréats, qui seront invités à Saint-Nicolas de Véroce chaque année, à l’occasion de la remise du prix. Dans une ambition de développer la récompense, les organisateurs espèrent pouvoir mettre sur pied des lectures publiques et autres réjouissances dans toute la commune et les environs, dès l'année prochaine.

À LIRE:Gilles Marchand Grand Prix Naissance d'une oeuvre 2023

Gilles Marchand, qui a écrit un spectacle, entre lecture et musique, devrait le jouer l’édition prochaine. Le co-mécène et membre du jury, Ingmar Vallano, est, pour conclure, formel : « On se projette sur le long terme. »

Crédits photo : Boris Molinier / Prix Naissance d'une oeuvre

 
 
 
 

4 Commentaires

 

Yere

13/05/2023 à 16:46

Déjà mettre au même niveau dans une phrase Modiano et Balzac, il faut être gonflé. Modiano écrit très bien mais c'est d'un ennui et c'est souvent des histoires qui se ressemblent. Et je ne suis pas le seul à le penser mais beaucoup n'osent pas le dire.

Je préfèrerais un nouveau Pennac qu'un nouveau Balzac. Le nouveau Balzac, je n'aurais pas envie de le lire contrairement à un nouveau auteur avec une approche littéraire du niveau de Pennac ou Teulé (enfin Teulé a fait des livres moins bons que d'habitudes comme Gare à Lou ou Crénom, Beaurepaire)

Patrick

14/05/2023 à 14:11

Dans 100 ans, on saura dire que Balzac a écrit la peau de chagrin, le père Goriot, colonel Chabert...
Dans 100 ans, on se dira juste dans les quiz d'un jeu comme Trivial Poursuit que Modiano est connu pour avoir eu un prix nobel (sans savoir lequel), même chose pour Ernaux.

Marie

15/05/2023 à 14:28

Relativement sur la même longueur d'onde que les deux précédents commentateurs, sauf pour le prix Nobel qui à mon sens ne peut être que de littérature...Que de prix grands dieux, pour moi insignifiants! Ce que je donnerais pour écouter les discussions des décideurs!...Une exception : "Le bal des folles" de Victoria Mas, tellement loué par le libraire, en dehors du prix, que je l'ai lu, acquis plusieurs fois pour le faire lire à des gens éperdus d'enthousiasme.
Pas d'accord pour Pennac, ayant arrêté la lecture de deux au bout de quelques pages.Que deux lettres de communes avec Balzac.

Patrick

15/05/2023 à 21:23

Je comprends ce que vous voulez dire.
Mais si on pense prix pour la physique ou prix pour la médecine, on pense tout de suite au prix Nobel.
Par contre si on parle pour un écrivain, on dira quel prix? Pulitzer, Goncourt, académie française, Renaudot, Femina, Médicis, Albert-Londres, Alphonse allais, grand prix d'Angoulême, prix Apollinaire, Prix Cazes... Sans vouloir être méchant mais on soulève une pierre et on tombe sur un prix littéraire différent car il y en a des tonnes. Beaucoup d'écrivains de renoms n'ont jamais eu le Nobel alors que des écrivains oubliés de beaucoup l'ont eu.
Un librairie de chez moi disait en plaisantant (et en exagérant) qu'il y a plus de prix littéraires en France que de rues parisiennes (ce qui est faux).

Le soldat désaccordé

Gilles Marchand, Gilles Marchand

Paru le 19/08/2022

206 pages

Aux Forges de Vulcain

18,00 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Depuis la Japan Expo, les lauréats des Prix Daruma 2024 

Remis lors de la Japan Expo, sur la scène Také, les prix Daruma saluent chaque année le meilleur de la culture asiatique. Et ce, tant du côté livre qu’animation.

12/07/2024, 18:07

ActuaLitté

Les finalistes du Prix des Horizons imaginaires 2024 sont connus

À Montréal, le 12 juillet, l'UNEQ (l’Union des écrivaines et des écrivains québécois) et la Fondation Lire pour réussir ont révélé les noms des finalistes de la 9e édition du Prix des Horizons imaginaires. Ce dernier vise à éveiller l'intérêt pour la lecture des collégiens, en leur proposant des œuvres intrigantes et stimulantes qui reflètent la diversité des littératures de l'imaginaire francophone. Le vote décisif et la cérémonie de remise du prix se dérouleront en novembre, lors du Salon du livre de Montréal.

12/07/2024, 16:53

ActuaLitté

Les 30 titres de la sélection du Prix Roman Fnac 2024 sont connus

La 23e édition du Prix du Roman Fnac a présenté sa première sélection, comprenant 30 œuvres de la rentrée littéraire. Ces titres, réunis sous « la sélection Fnac », ont été choisis suite à l'évaluation de 400 libraires et autant d'adhérents de la chaîne. 

12/07/2024, 11:45

ActuaLitté

Le Prix de la littérature arabe dévoile sa sélection 2024

L'appel à candidatures pour la 12e édition du Prix de la littérature arabe s'est clôturé le 30 juin 2024. Initié en 2013 par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe, ce prix célèbre les contributions littéraires en provenance du monde arabe, en mettant à l'honneur un roman ou un recueil de nouvelles. Sept titres ont été retenus. Sept œuvres ont été sélectionnées pour être soumises à l'évaluation du jury.

12/07/2024, 11:04

ActuaLitté

Akio Tanaka reçoit le 18e Prix Asie de la Critique ACBD

Le 18e Prix Asie de la Critique ACBD a été décerné à River End Café d’Akio Tanaka, publié aux éditions Shiba dans une traduction de Marina Bonzi. L’Association des Critiques et journalistes de Bande
Dessinée considère le titre comme « une bande dessinée asiatique remarquable », par cette récompense.

12/07/2024, 09:49

ActuaLitté

Sélections des Prix Utopiales Roman et Jeunesse 2024

La 25e édition du Festival International de Science-Fiction, Les Utopiales, aura lieu du 30 octobre au 3 novembre 2024, sous le thème de Harmonie. Il décerne plusieurs prix littéraires, dont le Prix Utopiales et Utopiales Jeunesse.

11/07/2024, 18:22

ActuaLitté

La sélection du Prix RTS Littérature Ados 2025 révélée

Organisé en partenariat avec la RTS, le Prix RTS Littérature Ados s'adresse aux jeunes de Suisse romande âgés de 13 à 15 ans, qui participent par le biais de leur classe ou de leur bibliothèque. Sont aujourd'hui dévoilés les cinq romans sélectionnés pour concourir au titre de lauréat en 2025.

11/07/2024, 16:25

ActuaLitté

Le prix de la Fondation Facim révèle sa sélection 2024

Depuis sa création en 2021 pour marquer le vingtième anniversaire des Rencontres littéraires, le prix Paysages écrits de la Fondation Facim récompense annuellement une œuvre littéraire récente traitant du paysage, sans distinction de genre. Ce prix cherche à explorer le lien entre l'acte de création et le cadre environnemental qui l'inspire, que cela soit explicitement ou subtilement exprimé dans l'œuvre.

10/07/2024, 18:21

ActuaLitté

Antoine Sénanque Prix des lecteurs de Levallois 2024

Antoine Sénanque, auteur d'une dizaine de romans publiés chez Grasset et neurologue de profession, a été honoré par le Prix des lecteurs de Levallois 2024. Ce prix lui a été décerné le samedi 6 juillet lors du Salon du Roman Historique de Levallois, pour son œuvre Croix de Cendre (Grasset), un roman policier riche en éléments historiques.

10/07/2024, 17:59

ActuaLitté

Donatella Di Pietrantonio, Prix Strega 2024 avec L'età fragile

L'autrice italienne Donatella Di Pietrantonio, née en 1962, a reçu le Prix Strega, l'équivalent du Prix Goncourt en Italie, pour son roman L'età fragile, publié par Einaudi fin 2023. Avec 189 voix, elle a largement devancé Dario Voltolini et son roman Invernale (La nave di Teseo).

10/07/2024, 15:15

ActuaLitté

Les finalistes du Prix du Livre Nohée sont connus

Près de 400 résidents seniors ont voté pour les trois romans finalistes de la 5e édition du Prix du Livre Nohée (anciennement Cogedim Club), qui a pour double vocation d'encourager la lecture chez les seniors et de soutenir la littérature. Créé en 2020, ce prix, doté de 5000 €, récompense chaque année un roman ou un récit en langue française sur le thème de la famille et de la transmission. 

10/07/2024, 12:33

ActuaLitté

La sélection 2024 du Prix Imaginaire Christine-Rabin 

L'association La 25e Heure du Livre a annoncé les œuvres sélectionnées pour le prix Christine-Rabin 2024. Depuis 2017, le Prix Imaginaire est décerné par la commission Littératures de l’imaginaire lors de la semaine Faites Lire, intégrée au salon du livre du Mans.

10/07/2024, 11:45

ActuaLitté

Emma Doude van Troostwijk Prix Robert Walser 2024

Pour l'édition 2024, les Prix Robert Walser 2024 ont été attribuées à Lorena Simmel pour son œuvre en langue allemande, Ferymont, paru chez Verbrecher Verlag, et à Emma Doude van Troostwijk pour son œuvre en langue française, Ceux qui appartiennent au jour, édité aux éditions de Minuit. La cérémonie de remise des Prix Robert Walser se tiendra le 31 octobre 2024, à 18h00, au Filmpodium de Biel/Bienne.

09/07/2024, 13:02

ActuaLitté

Prix Mange, Livre ! 2024 : 8 titres autour de la nourriture en lice

Chaque année en septembre, le collectif Mange, Lille, dirigé par Marie-Laure Fréchet, organise le Prix Mange, Livre !. Cette distinction honore un ouvrage promouvant une alimentation issue de pratiques respectueuses de la nature, de la vie et de la biodiversité, et encourageant à mieux manger, que ce soit dans une perspective quotidienne, gastronomique, nutritionnelle ou patrimoniale.

09/07/2024, 10:40

ActuaLitté

Pierre Zenzius, Révélation Livre jeunesse 2024

La Révélation Livre jeunesse, initiée par l'ADAGP en collaboration avec la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, soutient et met en lumière le talent d'auteurs et autrices en début de carrière dans le domaine de la littérature jeunesse en France. Pierre Zenzius est le lauréat 2024 pour l’album Oreille de géant, paru en mars 2024 aux éditions Albin Michel Jeunesse.

08/07/2024, 15:19

ActuaLitté

Rayan Chikhi et Darragh Duffy, prix Pasteur Vallery-Radot 2024

Ces prix ont été remis aux lauréats le 4 juillet 2024 à la Bibliothèque nationale de France, à l’invitation de son président Gilles Pécout, et en présence d’Antoine Triller, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, et de Yasmine Belkaid, directrice générale de l’Institut Pasteur.

07/07/2024, 14:32

ActuaLitté

Les lauréats du Grand Prix du livre audio et du Prix du Public 2024

Lors de la cérémonie du Grand Prix du livre audio 2024 qui s’est tenue le 4 juillet au Centre national du livre en présence de Régine Hatchondo, présidente du CNL, et des membres du jury du Grand Prix du livre audio, la Plume de Paon a récompensé les lauréats suivants...

05/07/2024, 09:26

ActuaLitté

Triste Tigre remporte le prix Prix Ginkgo du Livre audio

Le vendredi 28 juin, les membres du jury du Prix Ginkgo du Livre audio se sont réunis et ont choisi, à une large majorité, la lauréate de l’édition 2024 : Triste tigre, de Neige Sinno, lu par l'autrice elle-même (version imprimée : éditions P.O.L. ; version audio : éditions Gallimard, collection Écoutez lire)

04/07/2024, 17:32

ActuaLitté

Le Prix Pierre-François Caillé de la traduction annonce ses finalistes 2024

La Société française des traducteurs (SFT), syndicat professionnel qui représente, promeut et défend les métiers de la traduction et de l’interprétation en France, partage la sélection 2024 des ouvrages finalistes de son Prix Pierre-François Caillé (PFC) de la traduction. 

03/07/2024, 18:22

ActuaLitté

Le Prix Stanislas du Premier Roman révèle sa sélection 2024

La 46e édition du Livre sur la Place aura lieu du 13 au 15 septembre prochain, durant laquelle le Prix Stanislas y sera attribué. Cette récompense littéraire célèbre le meilleur premier roman de la rentrée littéraire.

03/07/2024, 11:16

ActuaLitté

Le Prix des lecteurs de la Ville de Brive 2024 : la sélection 2024

La liste des dix romans candidats pour le Prix des lecteurs de la Ville de Brive 2024 a été présentée à un jury de vingt lecteurs. Après avoir lu ces œuvres durant l'été et délibéré à la rentrée, ils choisiront le successeur d'Adèle Bréau comme lauréat de la récompense littéraire.

02/07/2024, 17:30

ActuaLitté

Les nominés des premiers Prix Cultissime sont connus

Le Prix Cultissime a établi une première sélection d’œuvres pouvant prétendre au titre de lauréat. Au total, 20 œuvres se sont distinguées parmi 4 catégories différentes : prix du livre cultissime, de la BD, la meilleure réédition, et de l’adaptation Cultissime. Les vainqueurs seront annoncés les 27, 28 et 29 septembre prochains, à l’occasion de la première édition du Festival International des Oeuvres Cultes d’Angers.

02/07/2024, 17:21

ActuaLitté

Le Prix Méduse annonce sa sélection 2024

Le Prix Méduse, première récompense litteraire de la rentrée, attribué pour la première fois à Blandine Rinkel le 27 août 2022 à Saint-Tropez, a partagé sa première sélection. Il célèbre les œuvres narratives ou romanesques francophones et est doté de 5000 €, ainsi qu’une œuvre de l’artiste Nicolas Lefebvre.

02/07/2024, 16:06

ActuaLitté

Bruits de langues, lauréat du Grand prix SOFIA de l’action littéraire

Le festival « Bruits de langues » est fier d'annoncer sa récente distinction lors des Grands Prix SOFIA 2024, où il a remporté le prix de la catégorie « Éducation ». Ce prix récompense les efforts soutenus depuis 15 ans par un dévoué collectif d'enseignants, d'étudiants de l'Université de Poitiers, ainsi que le soutien continu de divers partenaires institutionnels comme la DRAC et la mairie de Poitiers.

02/07/2024, 12:06

ActuaLitté

Le prix de poésie Joan Margarit 2024 octroyé à Adonis

L’Instituto Cervantes, en charge de la promotion de la langue espagnole et des cultures hispaniques, la maison d’édition Cama Sol et la famille du poète Joan Margarit dévoilent le lauréat de la deuxième édition du Prix international de poésie Joan Margarit : Adonis. Le poète syrien Ali Ahmad Said Esber, alias Adonis, est l’un des principaux représentants de la littérature arabe contemporaine.

29/06/2024, 10:43

ActuaLitté

Célébrer la lecture à voix haute dès le plus jeune âge

Depuis sa création en 2012, l'association Les Petits champions de la lecture s'attèle à promouvoir le goût de la lecture chez les jeunes en organisant un concours national de lecture à voix haute. Cette année, 5770 classes, soit 150.000 enfants de 8 à 11 ans ont pris part à l'aventure.

27/06/2024, 10:35

ActuaLitté

Qui sont les lauréats du Prix Comiks 2024 ?

650 lecteurs âgés de 11 à 18 ans, ont élu les lauréats du meilleur comics paru dans l’année. La cérémonie de remise des prix a été organisée mardi 28 mai au Lycée Pablo Picasso à Fontenay-sous-Bois, honorant les deux nouveaux vainqueurs du Prix Comiks 2024.

26/06/2024, 17:11

ActuaLitté

7 nouveaux mangas lauréats pour les Prix Mangawa

Les lauréats des Prix Mangawa sont désormais connus. Au total, 7 mangas ont été désignés vainqueurs par un jury de lecteurs âgés de 9 à 18 ans, dans 3 catégories différentes. La cérémonie de remise des prix a été organisée le mardi 28 mai au Lycée Pablo Picasso, à Fontenay-sous-Bois.

26/06/2024, 12:42

ActuaLitté

Anne Applebaum, lauréate du Prix de la Paix des libraires allemands

L'historienne polono-américaine Anne Applebaum a été désignée lauréate du Prix de la Paix des libraires allemands, décerné par la Fédération des éditeurs et des libraires d'outre-Rhin. Elle succède à Salman Rushdie et recevra sa récompense en octobre prochain, à l'occasion de la Foire internationale du Livre de Francfort.

26/06/2024, 10:00

ActuaLitté

Olivier Frébourg, lauréat du Prix Denis Tillinac

Ce vendredi 21 juin, Olivier Frébourg a été désigné lauréat de la troisième édition du Prix Denis Tillinac, pour son ouvrage Frère unique, aux éditions Mercure de France. Le Département de l’Allier a imaginé ce prix littéraire, décerné annuellement à un auteur dont le récit s’inscrit dans la veine des écrits et des passions de Denis Tillinac, journaliste et écrivain ayant placé la province au coeur de son oeuvre.

25/06/2024, 16:44

ActuaLitté

10 bandes dessinées à lire cet été, selon l'ACBD

Toute l’année, les journalistes de l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) parcourent les pages de nombreux ouvrages. Ensemble, ils ont réalisé une liste de 10 titres coups de cœur, pour guider les lecteurs en quête d’une BD à glisser dans leurs sacs pour l’été. 

24/06/2024, 12:57

ActuaLitté

Les lauréats du Prix Orange 2024 dévoilés

Le Prix Orange a dévoilé ses lauréats pour l'édition 2024. Côté BD, c'est Clarisse Crémer et Maud Bénézit qui ont été récompensées pour J’y vais mais j’ai peur (Editions Delcourt). Marianne Jaeglé remporte pour sa part le Prix Orange du Livre pour L’Ami du Prince (Gallimard).

24/06/2024, 11:29

ActuaLitté

Scholastique Mukasonga quitte le jury du Prix Femina

L’ensemble des jurées du Femina annonce à regret le départ de Scholastique Mukasonga du prix qu'elle avait intégré en juin 2021. Cette même année, elle avait reçu le Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes. L'autrice a décidé de quitter le jury « pour des raisons personnelles », indique le communiqué de presse. 

22/06/2024, 12:27

ActuaLitté

Prix de l'Académie française : Abdelfattah Kilito, Cécile Wajsbrot, Plantu...

L'Académie française a arrêté le palmarès annuel de ses récompenses littéraires, qui compte pas moins de 67 distinctions. Parmi les plus notables, relevons le Grand Prix de la Francophonie à Abdelfattah Kilito (Maroc), le Grand Prix de Littérature Paul Morand à Marcel Cohen ou encore le Prix Léon de Rosen qui revient à Plantu.

21/06/2024, 15:24

ActuaLitté

Cinq livres en lice pour le Prix Clarens du journal intime 2024

L'édition 2024 du Prix Clarens du journal intime s'ouvre avec une première sélection, effectuée par les membres du jury. Cette récompense salue chaque année une œuvre qui s'inscrit dans ce genre littéraire précis.

21/06/2024, 14:14

ActuaLitté

Gilles Marchand, Prix Domitys 2024 pour Le Soldat désaccordé

La 13e édition du Prix Domitys couronne Gilles Marchand pour son roman Le Soldat désaccordé, publié par les éditions Aux Forges de Vulcain en 2022 et paru en janvier dernier au Livre de Poche. Cinq œuvres faisaient partie des finalistes de cette récompense.

21/06/2024, 10:54