#Politique publique

Une loi pour s'opposer à la réécriture des oeuvres littéraires

Le député Les Républicains Jean-Louis Thiériot, lui-même auteur de plusieurs ouvrages, s'inquiète des réécritures d'œuvres littéraires récemment observées dans le monde anglo-saxon. Pour éviter que Molière ne subisse le même sort que Ian Fleming, Roald Dahl ou Agatha Christie, il a déposé une proposition de loi « visant à protéger l’intégrité des œuvres des réécritures idéologiques » à l'Assemblée nationale.

Le 11/05/2023 à 14:54 par Antoine Oury

150 Réactions | 2156 Partages

Publié le :

11/05/2023 à 14:54

Antoine Oury

150

Commentaires

2156

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Député français de la 3e circonscription de Seine-et-Marne, Jean-Louis Thiériot souhaite « protéger l’intégrité des œuvres [littéraires] des réécritures idéologiques », en rendant le droit de repentir et le droit de retrait intransmissibles aux ayants droit de son auteur ou de son autrice.

Sa proposition de loi, enregistrée ce 10 mai à l'Assemblée nationale, amenderait ainsi le Code de la propriété intellectuelle et modifierait les prérogatives liées au droit moral.

Modifier et corriger

La proposition de loi du député s'inscrit dans une actualité brûlante, celle de la réécriture des œuvres, observée à plusieurs reprises outre-Manche ces derniers mois.

Le premier corpus corrigé fut celui de Roald Dahl, à l'occasion de rééditions de plusieurs ouvrages parues en 2022 chez l'éditeur historique britannique, Puffin. Des termes « liés au poids, à la santé mentale, à la violence, au genre et à l'ethnie ont été supprimés et reformulés » dans les textes des nouvelles éditions.

De son vivant, Roald Dahl avait bien accepté de modifier certains de ses écrits, notamment Charlie et la chocolaterie, qui faisait des Oompa Loompas des « pygmées noirs » réduits en esclavage. Mais, disparu en 1990, l'auteur pouvait difficilement donner son avis... La décision avait été prise par la Roald Dahl Story Company, société qui gère l'héritage et l'œuvre de l'écrivain, en accord avec l'éditeur. Face au tollé, les partenaires ont finalement décidé de commercialiser deux versions, l'originale et la réécriture.

Une tendance durable ?

En quelques semaines, les cas se sont multipliés : les livres de Ian Fleming mettant en scène James Bond, puis des enquêtes rédigées par Agatha Christie ont été débarrassées de références à l'ethnie ou d'insultes, ou encore de commentaires racistes et sexistes. Dans le cas des livres de Christie, la réécriture remonte à 2020, tout de même.

Citant ces cas, le député Les Républicains en attribue la cause à « la pression du mouvement “wokiste” et de la “cancel culture” », une interprétation assez hâtive et conforme à la dernière panique morale en vogue. En effet, pour Dahl, mais aussi Fleming ou Christie, les modifications ont été décidées par les ayants droit de ces auteurs, à des fins commerciales. L'objectif étant de garantir un succès durable pour ces publications jusqu'à leur entrée dans le domaine public.

Plutôt que la manifestation d'un mouvement « wokiste », il s'agit bien d'une manœuvre financière, peut-être même quasi publicitaire, au vu des multiples retombées médiatiques qui accompagnent ces réécritures.

Modifier le droit moral

Jean-Louis Thiériot vise d'ailleurs, avec sa loi, le droit moral et son usage par les ayants droit, et non un mouvement « wokiste ». En deux articles, sa législation entend préciser l'application du droit de retrait et du droit de repentir, deux composantes du droit moral d'un auteur.

En contrepartie de l’indemnisation de celui auquel l’exploitation de l’œuvre a été cédée, l’auteur peut décider d’apporter des modifications à l’œuvre (droit de repentir) ou d’en faire cesser la diffusion (droit de retrait), à tout moment et sans avoir à justifier son choix.

 

– Définition de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques

Ces droits sont, en principe, perpétuels, et donc transmis aux héritiers et héritières de l'auteur d'une œuvre. Toutefois, comme le précise le député, la jurisprudence a admis que ces droits « n’étai[en]t pas transmissible[s] aux ayants droit de l’auteur décédé », sans que le Code de la propriété intellectuelle n'en rende compte de manière explicite.

La proposition de loi du député souhaite ainsi ajouter un alinéa à l'article 121‑4 du CPI, qui aborde ce point.

Le droit de repentir et de retrait ne peut être exercé que par l’auteur lui‑même. Il n’est pas transmissible à cause de mort aux héritiers de l’auteur. Son exercice ne peut être conféré à un tiers en vertu de dispositions testamentaires.

 

– Proposition de loi de Jean-Louis Thiériot

Le texte soumis à l'Assemblée nationale avance aussi, dans un article 2, d'une extension du « droit au respect de l’intégrité de l’œuvre » au ministre de la Culture. Ce droit de l'auteur à « s’opposer à toute modification, suppression ou ajout susceptible de modifier son œuvre initiale » est transmissible aux ayants droit, mais le député souhaite l'étendre au ministre pour « pallier la carence des héritiers » dans la défense de l'intégrité d'une œuvre.

La proposition de loi et son exposé des motifs sont accessibles à cette adresse.

Photographie : illustration, jean-pierre chambard, CC BY-NC-ND 2.0

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

150 Commentaires

 

Aurelien Terrassier

11/05/2023 à 17:12

Proposition de loi inutile juste pour faire parler l'extrême droite parlementaire et car ce sont souvent les ayant-droit qui demandent des modifications et dans certains cas ils réagissent à des demandes légitimes. Puisque ce parlementaire LR qui pencherait plus selon Wikipedia vers le macronisme ne va pas s'intéresser à des films, livres ou chansons carrément censurés, je pense qu'il va se ridiculiser plus qu'autre chose à l'assemblée nationale sauf pour une partie de la droite dont la majorité et l'extrême droite.

NAUWELAERS

12/05/2023 à 12:20

Ces demandes ne sont pas du tout légitimes, Aurélien Terrassier.
Et les opposants dont de grands écrivains ne sont évidemment pas tous d'extrême droite !
Arrêtez avec vos clichés éculés.
Votre extrême droite agitée sans arrêt.
On sature.
Le débat est infiniment plus large que cela.
La réécriture des oeuvres à la Orwell est scandaleuse.
Légitime dans votre tête, pas dans la réalité.
Je suis pour cette loi.
Pas d'extrême droite.
Contre l'extrême bêtise liberticide qui attaque la création.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

12/05/2023 à 13:11

Christian Nauwaelers C'est l'arrière-petit-fils d'Agatha Christie qui a demandé de réecrire certains passages car pour son arrière-grand-mère était tout sauf raciste et n'aurait en aucun cas banaliser des thèses d'extrême droite. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres et ce député LR aura le soutien des députés d'extrême droite du RN mais sans doute que certains de ses collègues embarrassés s'en dédouaneront si la droite républicaine se fait entendre bien que je ne suis pas de camp-là.

NAUWELAERS

13/05/2023 à 13:29

Aurélien Terrassier,
Quand cesseront vos obsessions délirantes -Christie à purifier de tendances d'extrême droite, et puis quoi encore ?
Oui je sais pour le cupide et stupide descendant d'Agatha Christie...
C'est pourquoi la proposition de loi française visant à protéger les oeuvres de malfaisants ayants droit abusifs est juste et à approuver.
J'attends que des gens de gauche valables s'associent à cette proposition.
Mais les clivages politiques, le sectarisme et une certaine bêtise ambiante rendent ce souhait difficile à concrétiser..
Réaction de la grande autrice américaine -au prénom d'homme -Lionel Shriver, dans le «Libé»
spécial écrivains...
Voyez en conclusion de ce post.
Un bel uppercut dans la vilaine face hypocrite à vomir de la cancel culture qui est la vraie et avérée cancel culture.
Malgré votre culture du déni qu'il faudrait, elle, «canceler»...!
Bien sûr, «Libé» est d'extrême droite...(!)
Voilà ci-dessous, pour votre édification et merci à Shriver qui s'st exprimé à plusieurs reprises sur ce sujet et contre ces dérives.
Boycott des écrivains et éditeurs collabos de ces dérives orwelliennes.

Otez vos sales pattes «sensibles» de nos livres, par Lionel ...
Libération
https://www.liberation.fr › Culture › Livres
21 avr. 2023 — Otez vos sales pattes «sensibles» de nos livres, par Lionel Shriver · «La Dernière Reine», relève algérienne, par Kaouther Adimi · Guerre de l'eau ...

CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

12/05/2023 à 13:24

Ce projet de loi a peu de chances d'aboutir. C'est surtout une aubaine pour les ecrivains d'extrême droite comme Charles Maurras, Drieu La Rochelle, Jean Raspail ou actuellement comme Éric Zemmour, Alain Soral ou Renaud Camus d'espérer être mieux entendu malheureusement. Si une maison d'édition leur dit de supprimer des passages racistes ou diffamatoires que se passe-t-il? Ils vont forcément aller chez des indépendants (c'est déjà le cas d'Alain Soral depuis de nombreuses années). Et puis les tiers n'auraient pas le droit d'avoir leur mot à dire? N'est-ce pas trahir la mémoire et l'Adn des auteurs respectables si ce n'est pas carrément cracher sur leur mort? Ce député LR qui se rêve en futur macroniste ne dit rien par exemple sur le fait qu'Elisabeth Borne veuille porter plainte contre Bérengère Bonte. La cancel culture elle est là au gouvernement et à l'extrême droite n'en déplaise à certain.es.

NAUWELAERS

18/05/2023 à 20:33

Aurélien Terrassier,
Vous êtes un sectaire délirant !
Mais foutez-nous la paix avec l'extrême droite !
Cela suffit !
On réécrit des tas d'oeuvres du type Ian Fleming, Agatha Christie et cie et vous nous bassinez avec un Alain Soral !
Vous prouvez par l'absurde à quel point les vrais démocrates et progressistes combattant les dérives liberticides en question ont raison.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

12/05/2023 à 12:30

Aurélien Terrassier,
Si vous aviez bien lu le post avant de débouler avec votre extrême droite, vous sauriez que le projet de loi consiste justement à empêcher les ayants droit de nuire à l'oeuvre par vil appât du gain.
Ce dernier à torpiller y compris par la partie intelligente de la gauche (la vraie): boycott et campagnes partout contre cette infamie, que bien sûr vous cautionnez.
Pour faire comprendre qu'en France, cela ne passe pas.
Selon le souhait notamment et entre autres de plein d'artistes et de créatrices-créateurs (oui, d'extrême droite car Aurélien Terrassier le sait, mdr).
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

12/05/2023 à 13:02

Christian Nauwaelers Inutile de le préciser j'ai bien lu et je maintiens ce que je dis ce projet de loi est inutile sauf à banaliser l'extrême droite qui lance son association de parlementaires contre le wokisme. Ce député LR aura donc le soutien de l'extrême droite. Son projet de loi est insignifiant. Ce député ne dira rien contre Bollore et tous les contenus qu'il peut censurer sur ses chaînes par exemple.

NAUWELAERS

13/05/2023 à 13:41

Aurélien Terrassier,
Vous pouvez mentionner l'extrême droite toutes les trois lignes, moi je maintiens que ce projet de loi est absolument salutaire.
Je ne veux même pas savoir la provenance.
Je ne suis pas un obsédé de la politique comme vous mais de ce qui est bon ou mauvais pour les citoyens et citoyennes dont les créateurs et créatrices...
Et dans votre aveuglement politicard, vous ne tenez pas le moindre compte des nombreuses et nombreux artistes de toutes disciplines que la cancel culture -niée par les autruches -révolte à juste titre.
J'attends que de vrais progressistes s'opposent enfin à ces dérives wokistes et c'est bien leur faute, à ces médiocres de la fausse gauche sectaire et intolérante et bête à bouffer du foin, qu'ils laissent un tel trophée de choix à leurs adversaires !
Qu'ils se réveillent enfin et continuent les vrais combats, comme celui sur la réforme des retraites.
Au lieu de soutenir ces comités d'épuration et ayants droit qui nous cassent les pieds, à tous les démocrates.
Enlevons ce pouvoir de nuisance aux ayants droit et rien ne justifie la cancel culture.
Même vos dénégations répétées et pathétiques...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

13/05/2023 à 17:07

Erratum: Ce sont les fleurs du mal de Charles Baudelaire et Madame Bauvary de Flaubert qui furent censurés.

Dame Valérie

11/05/2023 à 20:20

Je suis POUR cette proposition de loi ! ! !

NAUWELAERS

12/05/2023 à 12:21

Dame Valérie,
Sûr que vous êtes d'extrême droite !
(Je plaisante...!)
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

11/05/2023 à 23:50

Quelle que soit leur tendance politique, les tenants du respect des oeuvres et des artistes et non de leur réécriture absurde ne peuvent qu'applaudir des deux mains (ce qui vaut mieux qu'avec une seule).
Si on se permet de réécrire ou modifier via des «sensitivity readers» (quel métier !) les romans, à quand des modifications de films, chansons, pièces de théâtre et tutti quanti ?
Assez de ces comités d'épuration et je souhaite que cette loi soit votée, par-delà les clivages politiques.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Jean-Patrick

12/05/2023 à 07:50

Si ce texte est adopté et décrété, il ne s'appliquera qu'aux œuvres publiées à l'origine par des éditeurs ou auteurs français, quid des traductions ?

Bressou

12/05/2023 à 08:01

Ce n’est pas parce que certains sont de vrais cretins que les autres doivent les suivre

Toinou

12/05/2023 à 08:37

C'est marrant de voir la droite s'opposer à une tendance qui, comme le dit très bien votre article, est motivée presque uniquement par l’appât du gain !

NAUWELAERS

12/05/2023 à 12:15

Espérons que la partie la plus intelligente de la gauche embraie !
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

12/05/2023 à 12:25

Toinou,
De toute façon, cette proposition de loi est bienvenue.
Toute la gauche n'est pas composée que de tels neuneus qui tirent tout vers le bas.
Oui, il y a en plus l'appât du gain...
Il faut boycotter les oeuvres réécrites et donner une leçon aux éditeurs sans foi ni loi ni respect des oeuvres.
Appât du gain alors: aux oiseaux !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Toinou

13/05/2023 à 08:28

Il n'y a pas EN PLUS l'appât du gain. Je n'ai jamais vu une proposition de ce type pour une œuvre ne se vendant plus.
(Au passage, ce que vous disiez dans un autre commentaire et ce que dit l'auteur de la loi est faux : cette proposition n'empêcherait pas les modifications motivées financièrement ou idéologiques, elle empêcherait toute modification.)

NAUWELAERS

13/05/2023 à 13:07

Toinou,
Merci de répondre à ce que j'ai écrit sans déformer mes propos.
Ci-dessous entre guillemets.
C'est votre remarque qui est fausse, donc.

«Il faut boycotter les oeuvres réécrites et donner une leçon aux éditeurs sans foi ni loi ni respect des oeuvres.»
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

12/05/2023 à 13:04

Toinou Oui une partie de la droite ainsi que l'extrême droite beaucoup moins soucieuse voir pas du tout de la vraie cancel culture quand Bollore réécrit des séries et censure des documentaires et films sur ses chaînes TNT.

NAUWELAERS

13/05/2023 à 13:13

Aurelien Terrassier,
Sectarisme de votre part !
Il n'y a pas de vraie et fausse cancel culture.
Il y a la cancel culture, et beaucoup du côté soi-disant progressiste qui se trompe de combat en donnant une image désastreuse de la gauche.
Tout en cautionnant une démarche putassière et mercantile.
Ce qu'on appelle le «woke washing» et il s'agit de constations socioéconomiques factuelles.
Et non d'idéologie à front bas..
Pauvre gauche, pleine d'idiots utiles pour le camp d'en face par son comportement et ses lubies désastreuses et scandaleuses !
Boycott des oeuvres réécrites, voilà ce que je préconise.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

14/05/2023 à 12:15

Christian Nauwaelers Non je ne suls pas sectaire mais vigilant et pas dupe. Vous vous êtes dans la confusion systématique car vous mélangez la reecriture de certalnes oeuvres en extrapolant avec de la vraie censure ce qui n'a rien à voir.

NAUWELAERS

15/05/2023 à 22:38

Aurélien Terrassier,
Vigilant pour approuver ces formes de censure intolérable que constituent les réécritures des oeuvres.
Et totalement dupe en imaginant que ce sont des combats progressistes alors qu'à cause de gens comme vous, le progressisme devient un vilain mot rebutant qu'il ne devrait pas être.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

16/05/2023 à 09:22

Christian Nauwaelers C'est bien ce que je dis vous êtes dans la confusion et la mauvaise foi permanentes. S'agissant du roman d'Agatha Christie comme d'autres œuvres il s'agit de petites modifications adaptés à aujourd'hui. Rien à voir avec la censure quand certains empêchent l'édition, la parution et la diffusion!

NAUWELAERS

17/05/2023 à 00:42

Aurélien Terrassier,
Réponse de la grande autrice américaine Lionel Shriver (malgré son prénom masculin) dans le «Libé» spécial écrivains du 21 avril.
Ci-dessous entre guillemets.
«Ôtez vos sales pattes «sensibles» de nos livres, par Lionel ...
Libération
https://www.liberation.fr › Culture › Livres
21 avr. 2023 — Ôtez vos sales pattes «sensibles» de nos livres, par Lionel Shriver · «La Dernière Reine», relève algérienne, par Kaouther Adimi · Guerre de l'eau ...»

C'est elle qui a raison et vous tort.
Non on n'a pas à modifier les oeuvres pour soi-disant les adapter à aujourd'hui.
Point barre.
Non dans toutes les langues.
Cela contre votre mauvaise foi d'anthologie.
Vous avez beau insister, peine perdue.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

17/05/2023 à 07:56

Christian Nauwaelers Je me fiche de savoir ce que peut dire Lionel Schrive. Il y a aussi des auteurs qui ne sortent pas de best-sellers ni de livres à a succès mais qui s'autocensurent aussi parfois par décence et par respect mais comme par hasard, on en parle pas. Un article complet sur France Culture et certains auteurs acceptent certaines modifications de leurs textes. https://www.radiofrance.fr/franceculture/reecriture-des-romans-une-pratique-pas-vraiment-nouvelle-9361315

Aradigme

12/05/2023 à 09:27

Cette loi, qui transcrit d'ailleurs apparemment la jurisprudence existante, me semble bienvenue et fort utile pour éviter la dénaturation d'œuvres crées par une personne spécifique à une époque précise dans une société particulière et qui restituent donc un point de vue et un environnement uniques.
Il est malheureux de devoir en passer par la loi pour obtenir ce qui devrait s'avérer évident, mais je crains que face à une extrême gauche totalitaire et délirante qui tente d'imposer ses concepts foireux par l'intimidation, aucun autre moyen n'existe.
L'auteur de l'article affirme que ces modifications sont demandées par les ayant-droits pour des raisons financières. Où sont les preuves qui soutiennent cette affirmation? Et même si elle est exacte, ce qui se peut (ne soyons pas naïfs) mais n'est à mon sens pas prouvé, cette demande de changement ne demeure possible qu'à cause de l'existence du mouvement "woke", de ses délires et de ses pressions.

D. L.

12/05/2023 à 13:09

Une œuvre appartient à son créateur, elle peut être changée si on la transpose dans une autre discipline, pourquoi pas, et on indique "inspirée de".
Que les censeurs écrivent, peignent, mettent en scène, composent eux-mêmes leur œuvres non polémiques, propres, lisses, justes, droites, propres, javellisées. La case de l'Oncle Tom ne m'a jamais rendu raciste, pas plus que Blanche Neige achondroplasiaphobe (fallait la placer celle-là!)
Toute création peut être remise en question un jour ou l'autre, pour tout et son contraire.
À quand l'eau qui ne mouille pas, le feu qui ne brûle pas, le vent qui ne décoiffe pas?
À quand une âme humaine transparente, silencieuse, statique, à quand la fin de l'art ?

NAUWELAERS

13/05/2023 à 13:32

Bravo D.L. pour votre réaction véritablement progressiste.
Merci.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Gilles

12/05/2023 à 13:32

Du coup, suffira d'attendre que le texte tombe dans le domaine public pour le réécrire, non ?
On parle plus de ces réécritures récentes d'ailleurs que de celle de je ne sais plus quelle série genre "Club des cinq" qui a été modifiée.
J'approuve bien sûr étantun sale gauchiste la réécriture du club des cinq.

Aurelien Terrassier

13/05/2023 à 09:41

@Gilles Je suis aussi un "sale gauchiste" mais quand ça vient de la part de neo-reacs ou bien pire encore de fachos hystériques, c'est un honneur et ça veut bien dire qu'ils sont à côté de la plaque et n'ont que la provocation comme argument. Il faut il me semble penser aux enseignant.es qui se serviront des œuvres avec de légères modifications pour mieux les aider aussi dans leur métier et pour que leurs élèves soient en adéquation avec notre époque. Recontextualiser ce n'est pas censurer c'est mieux éclairer je dirai. La censure dans l'histoire, ce sont des œuvres jugés offensantes envers des pouvoirs économiques, religieux ou politiques et n'importe qui peut s'en rendre compte et cela ne concerne pas que le milliardaire d'extrême droite avec ses chaînes TNT qui berne une partie non négligeable de l'opinion publique.

NAUWELAERS

13/05/2023 à 13:19

Oui Gilles, et la suppression du passé simple dans les éditions actuelles du «Club des Cinq».
Mais j'imagine que le passé simple est d'extrême droite ?
Avec des amis comme vous, la supposée gauche n'a pas besoin d'ennemis.
Un nouveau mot pas entré dans les nouvelles éditions du Robert et du Larousse, qui paraissent ce mois-ci: le «crétinarcat».
Le royaume ou la république ou le califat -au choix -des imbéciles...
Qui croient améliorer le monde de cette façon.
On marche sur la tête...
Le mot vous déplaire, il est donc d'extrême droite.
Amen...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

12/05/2023 à 16:40

En parlant de cancel culture, ce député LR ne dit rien lorsque l'un des amis de son parti et pas des moindres car il serait éventuellement l'un des candidats de la droite republicaine coupe les subventions à un festival, il est muet! https://tribunedelyon.fr/culture/la-region-supprime-sa-subvention-a-woodstower/ Ca ne m'étonne guère qu'un pilier des LR qui court après l'extrême droite dans pas mal de ses idées reactionnaires soit contre la culture sauf quand il s'agit de mettre des santons dans un lieu public pour les fêtes de Noël...

jujube

13/05/2023 à 01:17

Bizarre que les ayants droit de l'Ancien Testament ne réclament pas une réécriture du "texte sacré" qui contient de sacrés passages, pas toujours très catholiques, orthodoxes, protestants, etc. , et qui sèment un trouble sur nos bonnes moeurs.

Pourquoi?
*On ne sait pas qui sont vraiment les ayants droit en question. Papes et autres pontifes religieux?
**Ces possibles ayants droit sont-ils de gauche, droite ou zigzag?
***Tout le monde s'en fout car ce ne sont pas des romans pornos?
****Personne n'ose y toucher car ce sont des textes sacrés qui crieraient vengeance ici et dans l'au-delà?
*****Y a-t-il un problème de choix quant à la langue du texte à revoir et réécrire? Les traductions de l'oeuvre grouillent!
Très, très compliqué tout ça. Plus simple s'abstenir?

Clotilde Richard

13/05/2023 à 09:57

Je suis pour la réécriture de certains livres, auteurs, exemple : Proust, Céline, raccourcissons les pavés... ramenons à 200, 300 pages max... assez de complaisance envers les Balzac, Hugo et compagnie... Claude Simon ? trop trop long, impossible, le temps presse, un tweet suffit parfois à entrevoir l'éternité. Agissez.

jujube

13/05/2023 à 18:50

@Clotilde Richard

Chouette idée: on économiserait ainsi le papier, espèce en dangereuse voie d'annihilation.
Sinon, suffit d'arracher les pages, par poignées, des gros volumes qui ne font pas rêver et picorer la quinzaine survivante.

Si vous désirez passer à l'acte dans une bibliothèque publique ou une librairie indépendante, il suffit d'obtenir la permission du responsable; armez-vous donc d'un sourire séduisant.
Il est possible que le responsable vous exige un troc: tu arraches du livre choisi tous les feuillets que tu veux; moi, après-coup, je les compte et arrache de ton chignon le même nombre de cheveux. Donnant donnant.
C'est le cas du responsable compatissant et gentil.

Mais, dans mon quartier, le libraire obligea le client à manger les pages détruites; il offrit cependant la sauce mayonnaise pour faciliter la descente.
Mais ce fut pire pour un vieux copain à moi: la bibliothécaire qu'il consulta lui répondit en fauchant sa touffe et, de plus, avertit les flics et les psys. Le brave homme mourut de honte in situ.

Conclusion: la littérature est dangereuse. Les livres sont pire.

Véronique Richebois

13/05/2023 à 18:12

Que du bien ! C’est insupportable de voir charcuter des œuvres littéraires. Ou bien il faudra réécrire Sade, Molière, Montherlant, Gide, Drieu…pour leur sexisme, racisme, incitation à la pedophilie…Interdire le visionnage, des westerns qui, objectivement, transforment le genocide des Indiens en films d’action. Réécrire « Autant en emporte le vent » en inversant les personnages. Il faut savoir d’où on vient pour mesurer le parcours accompli.

Alix de La Tour du Pin

14/05/2023 à 08:48

Il est inadmissible de modifier le texte d'un auteur, sans sa permission. De même que l'on ne peut changer l'histoire.
Lés droits d'auteur existent.
Chaque écrit a une histoire et dépend de l'´Histoire.
Modifier ces oeuvres consiste à modifier l'Histoire en plus du non respect de l'oeuvre!
C'est très grave.
Ce qui est possible c'est de faite une fiche, à part, pour expliquer dans quel contexte le livre a été écrit. .

Natacha Fromont-Brunet

15/05/2023 à 12:11



Le droit de repentir et de retrait ne peut être exercé que par l’auteur lui‑même. Il n’est pas transmissible à cause de mort aux héritiers de l’auteur. Son exercice ne peut être conféré à un tiers en vertu de dispositions testamentaires.

– Proposition de loi de Jean-Louis Thiériot

Lorda

16/05/2023 à 19:39

Hurhurhurh, j'adore vos commentaires Actualitté, les gens sont toujours ultra vénèr' pour pas grand chose.

En tout cas, magnifique coup de pub des ayants droits.

"Ouhla, nos droits vont expirer, il nous faut vite une panique morale pour écouler encore un peu de bouquins !
- T'inquiète, y a la droite."
*Annonce de réécriture*
*Panique morale*
- Et si on confiait un droit de regard au ministère de la culture sur le contenu des œuvres ?"

Bad buzz is still a buzz

NAUWELAERS

17/05/2023 à 22:57

Aurélien Terrassier,
«On ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments» Henri Jeanson.
«C'est avec les beaux sentiments qu'on fait de la mauvaise littérature» André Gide.
De beaux sentiments, de la supposée décence (livrée à l'appréciation de tout le monde, des réseaux sociaux ivres de leur importance en papier mâché)...
Avec des arrière-pensées opportunistes et putassières souvent.
Qui souvent tiennent lieu de talent, pour les cacographes qui s'engouffrent dans cette voie woke en espérant leur petit quart d'heure de gloriole..
Quant à moi, l'avis d'une grande autrice comme Lionel Shriver me paraît essentiel -ou d'un Salman Rushdie qui a déclaré récemment que les modifications d'oeuvres devraient faire honte à ceux qui les font - et ce que vous pensez, vous, ne m'importe en rien du tout.
Des gens de grand talent reconnu comme lui et elle sont évidemment bien plus crédibles.
Ce qui n'a rien d'un exploit comparé à votre crédibilité de membre actif de comités d'épuration de l'art, du type «coquille vide».
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

18/05/2023 à 09:47

Christian Nauwaelers Malheureusement Salman Rushdies avec tout le respect que je lui dois est un peu dans la confusion. C'est se tromper de combat de dresser le parallèle entre les deux. On ne peut pas dresser un parallèle entre des œuvres qui ont et auront quelques modifications et de l'autre la censure d'œuvres Lgbt par exemple mais ça peut aussi concerné le féminisme ou l'anti-racisme. Je suis désolé mais votre lien sur Libération plus haut est inexistant. Je mets cependant le lien d'un texte dont je ne suis pas d'accord mais dont je trouve les arguments qui sont aussi les votres font le poids. https://www.nouvelobs.com/bibliobs/20230303.OBS70272/que-sont-ces-affaires-de-reecriture-des-uvres-de-ian-fleming-ou-roald-dahl-sinon-une-offensive-de-la-betise.html Mais pour moi l'auteur de ce papier se trompe de combat quand il y a des essais qui subissent des pressions pour ne pas denoncer les failles des pouvoirs économiques et politiques. Elle est là la vraie censure.

NAUWELAERS

18/05/2023 à 20:24

Aurélien Terrassier,
Vous vous ridiculisez une fois de plus car l'attaque aux lance-flammes de Lionel Shriver contre les sales pattes de ceux qui ne respectent pas les oeuvres a été publiée dans le «Libé» physique des écrivains !
Quant à la censure, elle est une et indivisible et vous niez la censure qui vous plaît ou vous l'approuvez, tour à tour.
Ce qui en dit long sur votre crédibilité de petit moralisateur de la culture...
Si vos posts pouvaient dégoûter des lecteurs et lectrices de cette fausse gauche de comités d'épuration, pour exiger qu'elle soit digne de ses valeurs, vous vous rendrez utile, même sans le vouloir.
Tout peut arriver.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Morello

18/05/2023 à 10:02

Il est étrange de voir que l'on ne peut pas s'élever au-dessus des partis politiques et que ne considérer que si qui relève du respect d'une œuvre quelle qu'elle soit devrait être un principe premier propre à chacun. Que telle ou telle personne ou groupe vote en faveur du respect des œuvres telles qu'initialement elles ont été créées est l'important et non pas les idées politiques des uns ou des autres. il s'agit ici de transmission aux générations futures, et celle-ci ne doit pas être faussée.

Aurelien Terrassier

18/05/2023 à 14:17

C'est justement respecter l'auteur ou autrice que d'apporter de légères modifications. Un auteur qui n'est ni raciste, antisémite, sexiste ou homophobe, qui s'ielle serait du monde ne pourrait pas s'empêcher d'apporter des modifications tant que cela ne touche pas des convictions politiques pouvant heurter les puissants dans le domaine culturel, politique ou économique, cela n'est pas de la censure ni même de la "cancel culture", mais c'est respecter l'œuvre original tel que l'auteur ou l'autrice aurait voulu. La proposition de ce député LR est donc à côté de la plaque et est inutile sauf pour que l'extrême droite parlementaire qui a créé un groupe d'elus contre le "wokisme" déverse sa haine un peu plus.

Morello

18/05/2023 à 15:45

Si je comprends bien, apporter des modifications aux écrits d'un auteur après qu'il ait disparu c'est être respectueux envers lui. Il faut m'expliquer car je ne comprends pas !!!

Aurelien Terrassier

18/05/2023 à 16:47

Je l'ai déjà dit! Dès l'instant que l'auteur est humaniste est donc n'est pas raciste, antisémite, sexiste ou homophobe, c'est le respecter autant que certaines de ses œuvres qui sont légèrement modifiées. Il s'agit d'ayant-droit donc beaucoup mieux placé que quiconque pour défendre leur ailleul.

NAUWELAERS

18/05/2023 à 20:19

Aurélien Terrassier,
Aucun ayant droit n'a le droit, justement, de falsifier des oeuvres qui ne sont pas les siennes.
Cette proposition de loi est excellente et peu importe d'où elle vient.
Point barre.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

18/05/2023 à 16:49

Petite faute je voulais écrire aïeul.

Morello

18/05/2023 à 18:29

Un ayant-droit n'a pas à modifier l'œuvre de son aïeul. Il doit la respecter et la laisser telle qu'elle a été finalisée. La modifier c'est d'une certaine manière en faire une contrefaçon et fausser la pensée de son initiateur. On n'a pas à modifier une œuvre même si l'on est pas d'accord. Cela n'a rien à voir avec le racisme ou autre prétexte à faire n'importe quoi !

Aurelien Terrassier

18/05/2023 à 21:27

Non la contrefaçon ça serait modifier les pensées politiques et autres convictions legitimes. Là nous parlons bien de ne pas heurter des populations ce que n'aurait pas souhaiter un auteur ou une autrice en l'occurrence!

NAUWELAERS

19/05/2023 à 23:57

Aurélien Terrassier,
Occupez-vous de vos meetings politiques et laissez les amateurs de vraie littérature tranquilles !
On n'a pas besoin de vos cours de morale.
La vraie littérature doit justement heurter, gêner, déranger etc.
Lisez des tweets, des SMS, des pamphlets politiques et laissez-nous, merci.
CHRISTIANN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

20/05/2023 à 13:30

Christian Nauwaelers Je ne fais aucun meetings politiques et encore une fois au cas où vous ne m'auriez pas lu je n'ai aucun réseau social. J'aime les livres autant que vous. Alors certes ce n'est pas parce-que j'ai très peu lu de romans de ma vie que je ne sais pas de quoi je parle bien au contraire. Vous êtres toujours autant dans la confusion, la bêtise et la mauvaise foi je vois. Que des journalistes et artistes se fassent censurer ça ne vous dérange pas. Par contre que des auteurs et leurs ayant-droit veulent supprimer certains passages controversés pouvant banaliser le racisme, l'antisémitisme, le sexisme ou l'homophobie, vous avez toujours la mauvaise foi pour insulter les "wokistes" et discréditer vos arguments qui ne sont que des insultes les trois quarts du temps. J'ai mis le lien d'un article de Bibliobs avec lequel je ne suis pas d'accord mais voilà même si l'auteur du papier est à côté de la plaque il a des arguments au moins sans insulter pour autant les "wokistes" ou plus précisément les militants qui luttent contre les discriminations!

NAUWELAERS

21/05/2023 à 01:07

Aurélien Terrassier,
Moi j'aime la littérature, les créateurs, les écrivains.
Pas les comités d'épuration des arts (qui risquent de s'en prendre à tous les arts si on les laisse faire avec leur méprisable mentalité de petits censeurs à la manque et sans aucun talent), les petits talibans impuissants et nuisibles dont vous êtes un triste représentant.
J'aime le talent et pas les donneurs de leçons qui veulent plier les arts à leurs vues.
Des gens qu'il faut empêcher de nuire.
Inutile de venir avec vos cris d'orfraie qui vous ridiculisent tant et plus.
Foutez-nous la paix avec l'extême droite: je défends le artistes et la liberté d'expression.
Si elle choque, personne n'est obligé de lire ceci ou cela.
Donc: foutez-nous la paix !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

20/05/2023 à 13:43

PS: Avoir le même argumentaire qui n'a rien à envier à celui de la droite dure et l'extrême droite contre la "cancel culture" et le "wokisme", c'est pas faire de la politique aussi? Cette rhetorique simpliste et hypocrite est bien connue et ne trompe personne!

NAUWELAERS

21/05/2023 à 01:01

Aurélien Terrassier,
Couiner sans arrêt contre l'extrême droite, toutes les trois lignes, pour tenter de faire passer ses convictions liberticides, combattues par tous les démocrates y compris les vrais progressistes, c'est prendre les gens pour des...gogos (je reste poli).
Mais cela ne prend qu'avec ces derniers...
Au-delà, vous n'avez pas l'ombre d'une chance.
Vos ficelles éculées sont des cables.
Hors service !
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

18/05/2023 à 20:16

Bravo Morello !
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

18/05/2023 à 20:26

Morello,
Avec Aurélien Terrassier, c'est comme à l'adjudant borné à l'armée: rien à comprendre !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

18/05/2023 à 21:25

Christian Nauwaelers Non encore une fois je ne suis pas sectaire mais vigilant et dupe de rien et vous constamment dans la provocation et la mauvaise foi permanentes.

NAUWELAERS

20/05/2023 à 00:00

Aurélien Terrassier,
Vous êtes un membre fanatique de comités d'épuration des arts et vous pourriez donner des cours de mauvaise foi, d'inculture et de malhonnêteté intellectuelle.
Vous êtes fatigant au possible mais vous avez tort, c'est tout.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Morello

18/05/2023 à 23:27

Merci Nauwelaers
Je pense que notre point de vue est sage et ne porte atteinte à qui ou quoi que ce soit.
Retoucher un écrit, le modifier même petitement reviendrait à accepter que l'on retouche une toile de Véronèse ou peinte par Le Caravage sous prétexte que le sujet n'est pas d'actualité et pourrait choquer ou que les couleurs utilisées ne sont plus à même d'être perçues à notre époque

NAUWELAERS

19/05/2023 à 23:54

Bonjour Morello,
Ce que les autruches niant les ravages du wokisme sont incapables de percevoir (ou font semblant), c'est que cette pente glissante est sans fin !
Vous avez raison; si des éditeurs cupides et opportunistes, se parant d'un cache-sexe de pseudo-progressisme hypocrite, se permettent d'attenter à l'intégrité des oeuvres sous la pression de certains ayants droit qu'il faut limiter dans leurs droits abusifs, alors on pourra s'attaquer à des peintures, films, chansons, oeuvres musicales -pensons à ce sinistre crétin qui a osé modifier le sort de «Carmen» en faisant périr le jaloux Don José plutôt que cette femme fatale et irrésistible...
Ce qui sous-tend que le meurtre d'un homme est plus acceptable que celui d'une femme.
Ce soi-disant progressisme me donne envie de vomir et j'espère que la résistance contre ces délires idéologiques sera de plus en plus forte.
Et sans émaner de la seule extrême droite, ce qui serait une honte absolue pour les autres qui laisseraient à cette faction politique le seul bénéfice de cette lutte.
En permettant aux moutons décérébrés de lancer leurs stances accusant la lutte anti-wokisme d'être un combat de l'extrême droite...ce que cela ne doit pas être, justement.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

19/05/2023 à 11:44

En revanche les affaires avec Régis Jeoffret, Agnes Naudin ou encore Bérengere Bonte derangent pas vraiment les rebelles contre le "wokisme"...

Geneviève Bobior-Wonner

19/05/2023 à 08:22

Une oeuvre littéraire est la propriété de son auteur, nul n'a le droit d'y toucher sans son consentement et celui-ci ne doit pas subir de pressions quelles qu'elles soient. C'est une atteinte manifeste à la liberté de pensée. Espérons que la mode woke passera vite et qu'elle n'aura pas fait trop de dégâts.

NAUWELAERS

19/05/2023 à 23:45

Tout à fait d'accord avec vous, Madame Bobior-Wonner !
CHRISTIAN NAUWELAERS

EDCO

20/05/2023 à 15:46

Que les 2 protagonistes de ces commentaires s echangent leur tel respectif.......En tout cas , la réécriture des livres .......est la porte ouverte au retockage des oeuvres, à la reecriture d articles, au remontage des films etc ...... où va-t-on ? Mal nommer ....ou renommer ...les choses, c est rajouter du malheur au monde en sorte ......( Camus), On marche sur la tête......Les gens st pas idiots, ils peuvent situer les creations ds leurs époques, et recontextualiser......au pire , on rajoute des ... pancartes .....Le totalitarisme de ts bords gagne du terrain ......Si on légifère, on est fasciste , si on ne fait rien , on est laxiste envers la councel culture .....Bref , Camus revient......ils st fous et fiers de l être....( et du néant .....qui se pointe ...)

Aurelien Terrassier

16/08/2023 à 16:10

Edco Je ne parle plus avec un militant neo-reac. Cela dit Jean-Louis Thieriot qui aujourd'hui célèbre honteusement un écrivain d'extrême droite a franchit un autre cran même s'il ne cautionne pas son antisémitisme, il ne renie pas pour autant le reste de ses écrits. Le projet de loi de Jean-Louis Thieriot n'a pour but que de protéger des œuvres d'écrivains d'extrême droite et salir les grands auteurs quand leurs ayant-droit doivent parfois se battre pour prouver qu'ils ne sont ni racistes, ni antisémites et sexistes.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Meloni “néonazie dans l'âme” : l'historien Luciano Canfora en procès

En Italie, est-il encore possible d'appeler un chat un chat ? Pour avoir déclaré que Giorgia Meloni, présidente du Conseil des ministres italien, était « néonazie dans l'âme », l'historien italien Luciano Canfora a écopé d'une plainte pour diffamation. Une audience préliminaire est fixée au 16 avril prochain.

11/04/2024, 11:39

ActuaLitté

François Bégaudeau au tribunal : "C'est une offense sexiste"

Riche semaine pour l'auteur François Bégaudeau : finaliste du Prix du Livre Inter ce 3 avril, et devant la 17e chambre du tribunal de Paris le 4. Que lui reproche-t-on ? D'avoir affirmé que « tous les auteurs » des éditions engagés à gauche, La Fabrique, « étaient passés » sur l’historienne Ludivine Bantigny, sur le forum de son site en 2020. Cette dernière avait alors déposé une plainte pour diffamation en raison de l’appartenance à un sexe, accompagnée de l’association féministe Chiennes de garde. L'écrivain de son côté évoque « un sketch ».

05/04/2024, 16:10

ActuaLitté

Un journaliste gagne post-mortem son procès contre l'écrivain Nicolas Rey

Le journaliste AFP Médias, Paul Ricard, révèle sur X que le journaliste Alexandre Comte, décédé le 2 mars dernier, « à seulement 40 ans », a remporté un procès qu'il avait engagé contre l'écrivain Nicolas Rey, de manière posthume et suite à un appel. C'est l'avocat du plaignant, Vincent Toledano, qui en a informé l'AFP. Le romancier était accusé d'avoir utilisé plusieurs des textes de l'accusateur, sans lui en attribuer le crédit.

03/04/2024, 18:27

ActuaLitté

The Batman : le scénario n'est pas un plagiat, selon la justice

Sorti en 2022 sur les écrans, The Batman, de Matt Reeves, présentait une nouvelle version du Chevalier noir, un peu plus âpre, dans une ambiance de film noir. Un succès au box-office mondial, contesté par Chris Wozniak, scénariste et dessinateur, qui affirmait que le scénario du long-métrage plagiait un de ses récits, écrit et proposé à DC Comics dans les années 1990.

29/03/2024, 11:16

ActuaLitté

Le justice annule la fermeture de la libraire accusée de “fondamentalisme”

Ce mardi 5 mars, le tribunal administratif de Nice a suspendu l'arrêté de la préfecture des Alpes-Maritimes, Hugues Moutouh. Selon la juridiction, la décision de fermer l'enseigne pour une période de trois mois « n’est pas proportionnée à l’objectif de prévention ». En réaction, le préfet a fait appel.

06/03/2024, 13:24

ActuaLitté

Gérard Miller démissionne de ses activités liées à la psychanalyse

Le psychanalyste Gérard Miller, auteur de plusieurs ouvrages publiés chez des éditeurs comme le Seuil ou Desclée de Brouwer, fait face à des accusations d'agressions sexuelles, et même de viols, portées par une cinquantaine de femmes. Lui parle de relations caractérisées par « un rapport inégalitaire » avec des femmes « plus jeunes que moi ». Il aurait renoncé à toutes ses fonctions professionnelles liées à la psychanalyse.

29/02/2024, 17:54

ActuaLitté

Un libraire au tribunal pour le manuscrit de “Hotel California”

Ce mercredi 21 février s'est déroulé à Manhattan un procès inhabituel, avec des accusés peu familiers des cours de justice. Parmi eux, Glenn Horowitz, un libraire spécialisé dans les pièces rares et uniques. Avec deux autres hommes, il est accusé d'avoir obtenu et revendu, de manière illégale, des manuscrits de chansons du groupe Eagles, dont le fameux « Hotel California ».

22/02/2024, 10:04

ActuaLitté

Les deux acteurs de Roméo et Juliette récidivent au tribunal

Olivia Hussey et Leonard Whiting, acteurs vedettes du film Roméo et Juliette (1968) de Franco Zeffirelli, persistent auprès des tribunaux. Tous deux ont de nouveau porté plainte contre le studio Paramount, cette fois autour des éditions DVD et Blu-Ray de la Criterion Collection, parues en février 2023.

20/02/2024, 16:25

ActuaLitté

Un éditeur jeunesse arnaqué : sa banque BRED-ouille

La recrudescence d’arnaques en ligne n’épargne plus personne. La mondialisation, simplifiant le commerce par-delà les frontières, offre toute latitude à l’imagination galopante des cybercriminels. Et comme le dirait la fable, tout escroc vit aux dépens de celui qu’il entourloupe…

15/02/2024, 12:55

ActuaLitté

OpenAI devra répondre d'accusations de violations du copyright

Engagée dans plusieurs procès aux États-Unis, la société OpenAI fait notamment face aux accusations de plusieurs auteurs, en Californie, autour de l'entrainement de son outil d'intelligence artificielle, ChatGPT. La justice examinera ainsi si l'utilisation sans autorisation d'œuvres protégées par le copyright relève de la compétition déloyale.

15/02/2024, 11:32

ActuaLitté

Image ou texte, l'IA face à des procès en série

De l'autre côté de l'Atlantique, les procès contre l'intelligence artificielle se multiplient depuis quelques mois déjà. Ou, plutôt, contre les sociétés qui développent des outils basés sur cette technologie. Artistes et auteurs affirment avoir été victimes de vols, pour nourrir les machines...

13/02/2024, 11:09

ActuaLitté

Archives “empruntées” : Joe Biden échappe au procès

Comme Donald Trump avant lui, l'actuel président des États-Unis Joe Biden a quitté son poste de vice-président de Barack Obama, entre 2009 et 2017, en emportant quelques souvenirs. Des archives secrètes, normalement destinées à l'administration américaine : le procureur spécial Robert Hur a toutefois décidé de ne pas poursuivre Biden, candidat à sa réélection en novembre prochain.

09/02/2024, 11:44

ActuaLitté

Métadonnées : une plainte contre le catalogue pirate Anna's Archive

Présenté comme un site miroir pour les catalogues pirates des plateformes Sci-Hub, LibGen ou encore Z-Lib, Anna's Archive cherche à garantir l'accès à leurs ressources, malgré les actions en justice. OCLC, organisation à but non lucratif qui gère le catalogue bibliographique commun WorldCat, a porté plainte contre Anna's Archive pour vol de métadonnées.

08/02/2024, 12:40

ActuaLitté

Droit du travail : lourd redressement pour l'éditeur de Riad Sattouf

L'organisme chargé de la sécurité sociale des auteurs, l'Agessa, avait pris les éditeurs la main dans le sac : en rémunérant directeurs et directrices de collection selon le régime des artistes auteurs, ils se rendaient coupables de fraude vis-à-vis de leurs obligations fiscales. La maison de L'arabe du futur, les éditions Allary, n'a pas coupé à un important rattrapage de ses cotisations, s'élevant à plus de 200.000 €...

06/02/2024, 09:50

ActuaLitté

Japon : deux hommes arrêtés pour diffusion illégale de mangas

La police japonaise a arrêté deux ressortissants étrangers pour avoir prétendument publié en ligne des images de manga du magazine Weekly Shōnen Jump de Shueisha, avant leur publication prévue. L'enquête a révélé que les suspects avaient acheté les magazines avant leur date de sortie officielle dans une ou plusieurs librairies de Tokyo.

05/02/2024, 11:08

ActuaLitté

Face aux majors musicaux, Internet Archive joue piano

En août 2023, différents labels musicaux, dont Universal Music Group, Sony Music Entertainment ou encore Capitol portaient plainte contre Internet Archive pour « violation du copyright ». En cause, la diffusion sur la plateforme de titres numérisés à partir de 78 tours, sans autorisation des ayants droit.

31/01/2024, 10:08

ActuaLitté

Coupable de diffamation, Trump versera 83 millions $ à une autrice

Jugé coupable d'une agression sexuelle commise en 1996 sur l'autrice et journaliste E. Jean Carroll, Donald Trump devait aussi répondre d'une accusation de diffamation à l'encontre de cette dernière. Ce vendredi 26 janvier, il a été condamné à verser à sa victime 83,3 millions $ (soit 76 millions €). Le candidat à la présidentielle 2024 a annoncé qu'il ferait appel de la décision.

29/01/2024, 10:11

ActuaLitté

Nul ne démonte impunément Lego : la brique, c'est chic

Justice est faite — ou injustice, suivant le côté de la décision où l’on se place. La brique de jeu Lego est assurée d’être pleinement protégée contre les vils et autres malintentionnés. Désormais, aux yeux de l'Europe, les éléments de construction bénéficient pleinement de la protection qu'accorde la propriété intellectuelle. 

24/01/2024, 10:53

ActuaLitté

Relier la lecture et la justice : mode d'emploi et suggestions

Au sein des 188 établissements pénitentiaires et 103 services pénitentiaires d'insertion et de probation français, la culture peut se faire une place, malgré les situations et conditions de détention. Ouvert par la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill), en partenariat avec le ministère de la Culture et le ministère de la Justice, un portail réunit les initiatives et intervenants.

17/01/2024, 12:53

ActuaLitté

Un gang géorgien sévit, spécialisé dans le vol de livres précieux

Depuis plusieurs mois, des enquêteurs de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC) suivent le curieux manège de plusieurs ressortissants géorgiens. Fin novembre 2023, trois suspects ont été mis en examen pour « vol en bande organisée » et « association de malfaiteurs ». Leur cible : de rares livres russes, dérobés dans des bibliothèques européennes...

12/01/2024, 12:53

ActuaLitté

À Perpignan, Astérix et le droit d'auteur ont du “front dans l'aile”

Avec plus de 1,5 million d’exemplaires vendus, L’Iris blanc a placé Asterix en tête des meilleures ventes de 2023, largement. Et sans abus de potion magique. Mais quand Louis Aliot, maire FN de Perpignan utilise le personnage pour présenter ses vœux 2024, on verse dans la violation de droit d’auteur, allégrement. Et sans vergogne ?

11/01/2024, 11:22

ActuaLitté

Morris, Franquin, Hergé... Midjourney, très inspirée par le 9e art

Les applications génératives basées sur l'intelligence artificielle attirent les procès : à l'instar de ChatGPT, Midjourney, dont la 6e version vient d'être présentée, suscite l'ire des créateurs. Auteurs de bande dessinée et illustrateurs dénoncent une exploitation sans autorisation de leurs œuvres, utilisées par l'outil pour produire des contenus. Un document de travail détaille à présent les nombreuses inspirations de la machine...

04/01/2024, 14:00

ActuaLitté

Le procès de l'agresseur de Salman Rushdie reporté

Le procès de Hadi Matar, auteur d'une tentative d'assassinat de Salman Rushdie le 12 août 2022 à Chautauqua, ville de l’État de New York, ne s'ouvrira pas ce 8 janvier 2024, comme prévu. La publication du livre Le Couteau par l'écrivain, le 18 avril prochain, a bouleversé le calendrier judiciaire.

04/01/2024, 09:57

ActuaLitté

Dans l'Iowa, la justice met un frein à la censure des livres

BookBanUSA — Une fois de plus, une injonction préliminaire, aux États-Unis, vient contrarier les actes de censure d'un État républicain réactionnaire. Dans l'Iowa, de larges parties de la loi SF 496, qui interdit les ouvrages comportant des actes sexuels et les discussions autour du genre et de la sexualité dans les établissements scolaires, ont été écartées par un juge.

03/01/2024, 10:41

ActuaLitté

Travail dissimulé : Robert Laffont corrigé aux Prud'hommes de Paris

Le Syndicat Général du livre et de la communication écrite CGT, et en particulier la section des correcteurs, fait état de la condamnation des éditions Robert Laffont par le Conseil des Prud'hommes de Paris. Une « victoire historique pour notre métier », souligne le Syndicat des correcteurs, qui établit une jurisprudence concernant le recours aux autoentrepreneurs par les maisons d'édition.

02/01/2024, 16:35

ActuaLitté

Affaire Depardieu : l'impunité des puissants, confortée par leurs pairs ?

L’affaire Gégé accompagnera donc la fin de cette année 2023, comme une traînée de poudre divisant à proprement parler le monde culturel. Réagissant à une première tribune de soutien parue dans le Figaro ce 25 décembre, un collectif s’est monté pour cette fois exprimer leur désaccord. Ces 55 personnalités empressées à défendre l’acteur contre le lynchage en cours dévoilent « un vieux monde qui s’écroule ».

31/12/2023, 10:41

ActuaLitté

“Miracle de Noël” : un voleur rend son butin à la librairie spoliée

À Lille, la librairie La Lison pousse un grognement satisfait : si le vol de livres relève du quotidien le moins plaisant du métier, récupérer son bien (voire, son stock dérobé…) est toujours appréciable. Alix Mutte, qui dirige le commerce, se réjouit d’un petit miracle de Noël.

25/12/2023, 11:43

ActuaLitté

Procès, déni d'auctorialité : l'IA, trop haïe ?

L'année 2023 aura été émaillée de polémiques, réflexions et, surtout, procès autour des technologies basées sur l'intelligence artificielle. Outre-Atlantique, de nombreux auteurs ont porté plainte contre OpenAI et Microsoft, tandis que les juridictions de plusieurs pays concluent que les IA ne peuvent pas être reconnues comme auteures ou co-auteures.

22/12/2023, 11:11

ActuaLitté

L'essayiste russe engagé à gauche Boris Kagarlitsky libéré de prison

Le 26 juillet dernier, l'essayiste spécialisé de la gauche en Russie, Boris Kagarlitsky, était inculpé dans son pays pour « appels publics au terrorisme », et placé en détention provisoire à Syktyvkar, dans le Grand Nord russe. Une arrestation qui suivait une prise de parole publique critique de l'offensive en Ukraine. Il a finalement été libéré ce 13 décembre, alors qu'il risquait jusqu'à sept ans de prison.

21/12/2023, 15:42

ActuaLitté

Absent chez Dumas : mais d'où vient le mousquetaire noir du film Milady ?

Les Trois mousquetaires ont rempilé pour une nouvelle aventure, sous la direction de Martin Bourboulon. Milady, campée par Eva Green, est au coeur de ce nouvel épisode, avec un invité inattendu chez Dumas : un mousquetaire noir, personnage historique révélé dans le roman Prince Ébène, dont la présence dans la production de Dimitri Rassam (Chapter 2) pose quelques questions de respect… du droit d’auteur.

20/12/2023, 11:37

ActuaLitté

Tolkien : l'auteur qui accusait Amazon de plagiat condamné à payer 120 000 €

Tolkien Estate et Amazon ont remporté leur procès contre l'auteur et éditeur, Demetrious Polychron, qui avait initialement publié un livre intitulé, The Fellowship of the King, avant de réclamer 250 millions $, affirmant qu'Amazon Prime Video l'avait plagié pour sa série télévisée, Les Anneaux de Pouvoir. Résultat : le tribunal du district de Californie a condamné l'écrivain a payer près de 134.000 $ (environ 122.000 €) de frais juridiques aux premiers, révèlent des documents émis ce 14 décembre.

19/12/2023, 16:26

ActuaLitté

États-Unis : Internet Archive, pas “prêt” de rendre les armes

ProcesIA - L'organisation non gouvernementale Internet Archive, reconnue coupable de violation du copyright en mars 2023, persiste et signe. Dans un document transmis à la justice, elle fait appel de la décision et défend son « prêt numérique contrôlé » en l'inscrivant dans les missions et usages des bibliothèques, au même titre que la mise à disposition d'ouvrages imprimés au public.

18/12/2023, 14:35

ActuaLitté

L'influenceur et auteur classé à l'extrême droite, Papacito, en garde à vue

Ugo Gil Jimenez, un auteur et influenceur classé à l'extrême droite, plus connu sous le pseudonyme de Papacito, a été placé en garde à vue ce 12 décembre, révèle Libération. Cette action fait partie d'une enquête menée par la Division de Lutte Contre les Crimes de Haine (DLCCH) de Paris, concernant des menaces contre Christian Eurgal, maire de Montjoi, commune située en Tarn-et-Garonne.

13/12/2023, 18:24

ActuaLitté

Frédéric Beigbeder en garde à vue pour des accusations de viol

Frédéric Beigbeder, l'auteur de 99 Francs, a été placé en garde à vue au commissariat de Pau, dans le cadre d'une enquête préliminaire pour viol, selon Franceinfo. La mesure judiciaire a été confirmée par le procureur de la République, Rodolphe Jarry.

12/12/2023, 16:00

ActuaLitté

UE : un “accord historique” sur l'IA, malgré quelques “lacunes” ?

Après plusieurs mois de négociations, avec des phases parfois houleuses, les instances européennes se sont entendues sur un « AI Act », une régulation du secteur et des technologies liés à l'intelligence artificielle. Les détails du texte ne sont pas encore connus, ce qui rend le Conseil des écrivains européens sceptique...

11/12/2023, 11:51

ActuaLitté

Fin de procès : Marvel garde les droits sur Spider-Man

Il s'agissait du dernier vilain procès qui trainait, impliquant Marvel, pour la récupération des droits sur les personnages cocréés par Steve Ditko, dont Spider-Man et Docteur Strange. La multinationale du divertissement a mis fin au litige, grâce à un accord avec les ayants droit du dessinateur et scénariste, mort en 2018.

08/12/2023, 14:57

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Le livre d'occasion en France : la grande étude

Pour rendre compte et comprendre les transformations du marché des livres d'occasion en France au cours de la dernière décennie, une vaste étude a été menée en 2022-2023 par le ministère de la Culture et la Sofia, sous la supervision du spécialiste du monde de l'édition, Bertrand Legendre. L'objectif : quantifier et comprendre ce secteur de la seconde main, en plein essor. 

12/04/2024, 18:05

ActuaLitté

Books By Women : le métier évolue, surtout ne pas se perdre en route

Avril signe le retour des beaux jours, l'impératifs de ne pas se découvrir d'un fil, mais surtout des nouvelles de la lettre Books By Women. Et comme toujours, la voici proposée en intégralité, rien que pour vos yeux, comme dirait l'autre...

12/04/2024, 17:17

ActuaLitté

2023, l'ère des lecteurs multimédias et multisupports ?

La Sofia, le SNE et la SGDL ont dévoilé les résultats de la 13ème édition du baromètre des usages du livre, qui couvre les formats imprimés, numériques et audio. Réalisée par Médiamétrie au début de 2024, cette enquête examine les comportements d'achat et de lecture des Français âgés de 15 ans et plus pour l'année 2023.

12/04/2024, 16:36

ActuaLitté

Emmanuel Macron annonce "une contribution" pour le livre d'occasion    

Lors de sa visite au Festival du livre de Paris qui s'est ouvert ce vendredi, le président Emmanuel Macron a annoncé l'introduction d'une nouvelle mesure pour préserver la loi sur le prix unique du livre neuf face à la concurrence croissante du marché du livre d'occasion. 

12/04/2024, 15:33

ActuaLitté

Internet : France et Québec réunis contre Chinois et Américains

La mission franco-québécoise initiée en 2019 avait débouché sur un appel à candidatures présenté trois ans plus tard. Au cœur de la collaboration entre la Belle Province et l’Hexagone, la découvrabilité des œuvres francophones. Ou comment exister dans un internet où d’un côté les GAFA américains, de l’autre les BATX asiatiques règnent en maîtres… 

12/04/2024, 14:47

ActuaLitté

En 2023, moins de livres achetés, plus d'argent engrangé

À l'occasion de l'inauguration du Festival du livre ce vendredi 12 avril au Grand Palais éphémère à Paris, le ministère de la Culture diffuse les « chiffres-clés de 2023 » relatifs au monde du livre et de l'édition, issus des analyses d'Electre Data Services, Kantar, GfK Market Intelligence, de l'Observatoire de l'économie du livre, du service du livre et de la lecture, de la direction générale des médias et des industries culturelles, ainsi que du Ministère de la Culture.

12/04/2024, 14:42

ActuaLitté

Rachida Dati : encourager la lecture avec des bibliothèques en HLM  

Dans le cadre d'une démarche visant à renforcer l'accès à la lecture, en particulier parmi les jeunes, la ministre de la Culture, Rachida Dati, a révélé un projet innovant : établir des librairies et des bibliothèques au sein des logements sociaux et des zones rurales défavorisées. Cette annonce fait suite à l'étude récente du Centre national du livre qui signale une diminution alarmante de l'intérêt pour la lecture chez les jeunes français, particulièrement entre 16 et 19 ans, de plus en plus captivés par les écrans...

12/04/2024, 12:00

ActuaLitté

Modification du prix du livre : éditeurs et libraires fixent des règles

La fin d'année 2022 et les premiers mois de 2023 ont marqué la chaine du livre avec des hausses de prix inédites, consécutives à des problématiques d'approvisionnement et à la pénurie de papier. Les libraires s'étaient retrouvés forcés de réétiqueter au plus vite... Pour éviter d'autres situations similaires, les professions ont adopté une charte, à l'occasion du Festival du Livre de Paris.

11/04/2024, 19:30

ActuaLitté

Omar Sy va sortir un livre, Viens, on se parle

L'acteur français a échangé pendant trois ans avec une journaliste du Nouvel Obs, Elsa Vigoureux. En ressort près de 300 pages d'entretien fleuve dans lequel Omar Sy est présenté comme « un nomade, un pionnier, un homme profond et libre, doué d’une insatiable curiosité ».

11/04/2024, 17:05

ActuaLitté

Enrichissement et conversion : Cairn.info fait l'acquisition d'Isako

Cairn.info, portail dédié aux sciences humaines et sociales, fait part de l'acquisition de la société Isako, spécialisée dans l'enrichissement sémantique et la conversion de documents. Un rapprochement « gage de performance et d’innovation », auquel le développement de l'intelligence artificielle n'est pas étranger.

11/04/2024, 16:52

ActuaLitté

Disparition de Trina Robbins, autrice et militante des comix

L'autrice Trina Robbins, fière militante féministe et grande pionnière des comix — la BD américaine underground — s'est éteinte ce 10 avril à l'âge de 85 ans. Hospitalisée depuis plusieurs semaines, Robbins laisse derrière elle l'héritage d'une série culte collaborative, Wimmen’s Comix, ainsi que de nombreuses adeptes, qui la citent volontiers comme mentor.

11/04/2024, 14:50

ActuaLitté

Salman Rushdie : le riche destin d'un enfant indien

Salman Rushdie, écrivain et symbole international de la lutte pour la liberté d'expression, a accordé une série d'entretien au journaliste de France Culture Christophe Ono-dit-Biot. Au cours de 5 épisodes de 30 minutes, diffusés dès le 15 avril, l'auteur des Versets sataniques revient sur le destin riche en rebondissements qui est le sien.

11/04/2024, 11:42

ActuaLitté

"La plus petite librairie du monde" a ouvert en avril

Depuis le 4 avril, la commune de quelque 2000 habitants, Hesdin, dans les Hauts-de-France, accueille « la plus petite librairie du monde », qui s’installe dans la maison natale de l’abbé Prévost, auteur du classique du XVIIIe siècle, Manon Lescaut. Un projet porté par Isabelle Baudelet, créatrice de la micro-entreprise d’édition, La Fabrique Poétique, et Pauline et Franck Groux, conteuse et arrière-petite-fille de Victor Segalen pour la première, et céramiste pour le second.

10/04/2024, 17:58

ActuaLitté

Incarcéré depuis 38 ans pour torture, Walid Daqqa meurt en prison

L'écrivain Walid Daqqa, un Palestinien de nationalité israélienne, est décédé à l'âge de 62 ans dans le Centre médical Shamir, situé au sud-est de Tel-Aviv, des suites d'un cancer qui lui avait été diagnostiqué en 2022. Il avait passé 38 ans en prison suite à son implication dans l'enlèvement et l'assassinat d'un soldat israélien en 1984.

10/04/2024, 13:33

ActuaLitté

La DRAC PACA à la recherche d'une nouvelle direction

La direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur connaitra un changement de direction au 1er septembre prochain, annonce le ministère de la Culture. Bénédicte Lefeuvre, actuellement à sa tête, avait été nommée en janvier 2021. 

10/04/2024, 09:23

ActuaLitté

Face au livre, “les réseaux sociaux ont réussi leur entreprise”

Le Centre national du livre (CNL) a présenté une nouvelle étude consacrée aux jeunes Français et à leur pratique de la lecture. Au sein d'un « millefeuille de mauvaises nouvelles », dont la prédominance des écrans ou l'émergence d'une lecture « multitâche », les résultats montrent un attachement réel à l'activité et une certaine efficacité de l'école pour la promouvoir.

09/04/2024, 14:55

ActuaLitté

Pour l'industrie papetière aussi, le secteur du livre reste solide

En 2021 et 2022, l'industrie papetière se trouvait dans un contexte de « polycrise » : 2023 a-t-il fait mieux ? Sur fond d'inflation, la production et la consommation globale des papiers et des cartons, en France, sont en recul, tout comme le chiffre d'affaires du secteur (papier, carton et pâte marchande), qui atteint 5,6 milliards €. Mais la demande du marché du livre, elle, reste stable.

09/04/2024, 11:25

ActuaLitté

Lecture : oubliez les influenceurs, les jeunes écoutent leur... mère

Paradoxe complexe : certes, les jeunes apprécient la lecture pour le plaisir, mais préfèrent les outils numériques qui, tout en leur donnant des moyens de rester en contact, génèrent une forte dépendance. L'étude du Centre national du Livre (CNL), menée avec Ipsos, interroge ainsi le rapport qu'entretiennent les 7-19 ans avec les livres, en France. Et si les tendances ne sont pas nouvelles, elles s'aggravent.

09/04/2024, 10:00

ActuaLitté

Un Webnovel à l'européenne : la révolution numérique de la lecture    

Le webnovel poursuit sa conquête des lecteurs, avec un projet ouvert en Italie : nom de code, Narae. L’application verra le jour d’ici un an et réunit deux opérateurs : l’éditeur Mondadori et Bookrepublic, librairie fondée en 2010 et dédiée aux ouvrages numériques. Avec, pour directeur général, un certain Didier Borg, précurseur de la BD numérique en France...

08/04/2024, 18:31

ActuaLitté

Censure : les dix livres les plus "contestés" en 2023, Toni Morrison dans le top 10

BookBanUSA - À l'occasion de la Semaine Nationale des Bibliothèques, initiée par l'American Library Association (ALA), cette dernière dévoile sa liste annuelle des « 10 Livres les Plus Contestés de 2023 ». Cette année, une augmentation de 65 % des tentatives de censure par rapport à 2022 a été enregistrée, un record selon l'ALA. 

08/04/2024, 16:18

ActuaLitté

Canada : Indigo troque la Bourse contre un nouveau propriétaire

Le groupe canadien Indigo Books & Music, qui réunit trois chaines de librairies (Indigo, mais aussi Chapters et Coles), quittera prochainement la Bourse de Toronto pour le giron des investisseurs Trilogy Retail Holdings et Trilogy Investments. Un rachat négocié alors qu'Indigo a connu une année 2023 difficile, notamment marquée par une lourde cyberattaque.

08/04/2024, 15:20

ActuaLitté

Une aventure inédite d'Elmer, inspirée par une canicule française

L'éléphant coloré Elmer a perdu son papa, David McKee, en avril 2022, et sa dernière aventure, Elmer et le cadeau mystère, est parue en septembre 2023 (dans une traduction de Claire Billaud, Kaléidoscope). Pas vraiment la dernière, finalement : un manuscrit inédit sera publié par la famille de l'auteur en 2024, au Royaume-Uni.

08/04/2024, 13:24

ActuaLitté

Nancy Huston chez “Bookmakers”, le podcast littéraire d'Arte

Pour ce trentième épisode de Bookmakers, l'écrivain et animateur de radio Richard Gaitet accueille la Canadienne Nancy Huston. Autrice de plus de 70 livres depuis 1979, publiés pour la plupart aux éditions Actes Sud, dont Instruments des ténèbres (1996, Goncourt des lycéens et du prix du Livre Inter, vendu à 130.000 exemplaires) et Lignes de faille (2006, prix Femina, écoulé à 400.000 exemplaires en France et traduit en quarante-cinq langues). 

08/04/2024, 12:30

ActuaLitté

Editis : Olivennes tranche dans le vif et annonce un “Editis Media Groupe”

Président d'Editis depuis novembre 2023, Denis Olivennes le décrit à présent comme « un groupe remarquable et solide par la qualité de ses maisons, de ses éditeurs, de son appareil de distribution et de diffusion », dans un entretien. S'il s'est approprié le groupe, cela s'est un peu fait au détriment du comité exécutif d'Editis, qui a perdu plusieurs membres, nommés sous l'ère Michèle Benbunan.

08/04/2024, 12:18

ActuaLitté

Shoot the book ! les 16 et 17 mai au festival de Cannes

Le programme Shoot the Book ! sera de retour sur la croisette les 16 et 17 mai 2024. Mises en place il y a 11 ans en marge du Festival de Cannes, ces rencontres mettent en relation des éditeurs et des producteurs du monde entier à la recherche de futurs projets d'adaptation cinématographique. 

08/04/2024, 11:06

ActuaLitté

“Une société où tous les enfants auront un accès égal au livre”

Voilà quelques années que le 2 avril est consacré comme journée internationale du livre pour enfants – en référence à la date de naissance du Danois Hans Cristian Andersen. Avec le 23 avril, qui célèbre le droit d’auteur et le 25 qui marquera en France la fête de la librairie indépendante, le mois d'Apollon – conducteur des neuf muses – devient une période faste pour la lecture. Tout particulièrement en Grèce.

07/04/2024, 15:12

ActuaLitté

30 années de librairies indépendantes, en Loire-Atlantique

À 10 ans, on voit la vie en grand, clament trois librairies de la Région Pays de Loire. Soufflant leur dixième bougie la même année, ces trois établissements ont décidé d’une célébration commune. Au programme, des auteursinvités, ateliers et spectacle pour les enfants. Et 10 années de coups de cœur remis en avant. 

07/04/2024, 12:24

ActuaLitté

Des infiltrations d'eau mettent l'Hôtel de Massa en sérieux danger (et la SGDL)

On identifie bien la Mission Patrimoine, animée par le dynamique Stéphane Bern, avec en point d’orgue le Loto — où une partie des gains sert à financer des restaurations. La liste des 18 nouveaux sites éligibles à cette tombola patrimoniale a été diffusée fin mars, mais d’autres sites ont besoin d’aide. Dont un particulièrement connu de l’industrie du livre.

06/04/2024, 22:12

ActuaLitté

La France expérimentera la publicité pour les livres à la télé

Nicolas Sarkozy président l’avait envisagé pour renflouer les poches de ses amis : quitte à supprimer la publicité sur France Télévision, autant autoriser dans la foulée la publicité pour les livres sur petit écran ? Seize ans plus tard, Rachida Dati, ministre de la Culture, s’avance avec une expérimentation allant dans ce sens. Toute promiscuité avec l’idée de l’ex-président de la République serait fortuite ?

06/04/2024, 10:36

ActuaLitté

Les éditions Divergences inaugurent leur librairie le 13 avril 2024  

Après une quête de deux ans pour trouver « le lieu idéal », et 17 semaines de rénovation, les éditions engagées à gauche, Divergences, ouvrent leur librairie à Quimperlé le samedi 13 avril. Elle sera située dans le bâtiment du XVIIIe siècle, 45 Place Saint Michel. L'équipe propose à cette occasion une journée de célébration gratuite et ouverte à tous, sans nécessité de réservation, orchestrée par l'association La Torda.

05/04/2024, 18:13

ActuaLitté

Lorraine Fouchet : "Les écrivains ont une complicité impalpable"

L'autrice Lorraine Fouchet puise dans son expérience d'animation d'un atelier d'écriture à Paris pour écrire un roman ancré sur l'île bretonne de Groix, mêlant le récit d'un survivant de la Shoah et les introspections d'une romancière sur la maternité et la création. Elle présente son dernier roman dans ce texte, écrit pour ActuaLitté.

05/04/2024, 14:38

ActuaLitté

Malgré les talibans, ce libraire fournit des livres en Afghanistan

Le libraire Shah Muhammad Rais ne vous dit peut-être rien, mais vous pourriez bien l'avoir croisé dans un livre : la journaliste Åsne Seierstad avait raconté son quotidien dans Le Libraire de Kaboul (Le Livre de Poche, traduit par Céline Romand-Monnier). Aujourd'hui exilé au Royaume-Uni, il avait tout perdu avec le retour des talibans, en 2021, qui ont mis à sac son enseigne. Pourtant, il persiste et signe.

05/04/2024, 11:57

ActuaLitté

Philippe Sellier, spécialiste des écrivains du XVIIe siècle, est mort

La Société des Amis de Port-Royal, dont il était le président d'honneur, a fait part du décès de Philippe Sellier, critique littéraire, professeur de lettres à l'université Paris IV Sorbonne et spécialiste des auteurs du XVIIe siècle. Il avait signé plusieurs ouvrages, notamment aux éditions Honoré Champion, et de nombreuses préfaces.

05/04/2024, 09:44

ActuaLitté

Pierre Féry quitte Michel Lafon pour les éditions du Rocher

Pierre Féry, précédemment chez les éditions Michel Lafon, intègre les éditions du Rocher en tant que directeur éditorial délégué, placé sous l'autorité de Bruno Nougayrède, président du groupe Elidia, propriétaire des éditions du Rocher.

04/04/2024, 16:31

ActuaLitté

Disparition de Katsumi Komagata, concepteur de livres pour enfants

Katsumi Komagata, designer graphique, concepteur d’albums, est décédé le lundi 29 mars 2024. Il avait 71 ans. André Delobel lui rend hommage dans un texte publié sur le site du Centre de recherche et d'information sur la littérature pour la jeunesse (CRILJ), que nous relayons ici.

04/04/2024, 16:13

ActuaLitté

Maryse Condé, la bien-aimée sorcière

Paris. Mardi, 2 avril 2024. À peine rentré d’un long périple en Provence avec Elisabeth, un pèlerinage en dix étapes, sur les traces, entre autres, de Jean Lacouture à Roussillon, j’apprends la disparition, à l’âge de quatre-vingt-dix ans, de Maryse Condé, de son nom de naissance Maryse Liliane Appoline Boucolon. Une amie fidèle. Par Mustapha Saha.

04/04/2024, 15:54