#Edition

Défendre le Wokistan, c’est défendre la liberté

Repli sur soi, communautarisme, revendication identitaire, séparatisme, cancel culture… Voilà quelques-uns des termes qui restent accolés au "wokisme" dans le débat public, et y compris jusque dans cet espace de réflexion. Bref, c’est un concept qui fait peur, et pour ses détracteurs, l’enjeu est clairement que ce mot soit systématiquement associé à des notions, pas seulement négatives, mais surtout contraires à ce qui est censé constituer l’identité française. Par David Carzon.

Le 12/10/2022 à 08:21 par Auteur invité

76 Réactions | 341 Partages

Publié le :

12/10/2022 à 08:21

Auteur invité

76

Commentaires

341

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

On ne va pas tenter de définir cette identité française, d'autres s'en chargent régulièrement mais peut-être commençons par redonner un peu de sens au terme woke qui vient du verbe anglais to be awake, être éveillé. Le mouvement est né dans l'Amérique afro-américaine dans les années 60 avant de s'étendre dans le monde entier. Il englobe toute une série d'idée et de concept comme la culture du viol, le privilège blanc, la volonté de se déconstruire, etc.

Et plus généralement une sensibilité accrue aux discriminations de toutes natures. Il ne concerne donc pas le seul mouvement anti raciste, il inspire et questionne toutes celles et tous ceux qui veulent bien regarder en face toutes les discriminations, chercher à les déconstruire, y compris en eux-mêmes et faire en sorte que d’autres puissent faire le même chemin. En cela, loin du communautarisme qu’on lui reproche de prôner, ce mouvement va vers l’autre, en opposition à bon nombre d’idéologies conservatrices qui valorisent avant tout le repli sur soi. 

Alors oui, le "wokisme" bouleverse l’ordre établi et des règles qu’on pensait tellement immuables et naturels qu’on les questionnait pas. On peut comprendre que cela puisse faire peur, que ce soit déstabilisant. Pour certains, cela correspondrait surtout à la disparition de nos libertés individuelles. Même si on peut clairement douter de l’intérêt pour une société de conserver la liberté d’être raciste, misogyne, violent…, il faut s’arrêter sur ce point central car il montre que dans notre organisation individualiste, on confond liberté et égoïsme.

Ma liberté s’arrête là où commence celle des autres. Dans un élan faussement progressiste, nous avons tendance à nous replier derrière cet adage pour expliquer à quel point l’on respecte l’autre. C’est évidemment un leurre. Car cela évite de s’interroger sur la nature de la liberté de ces autres. S’ils et elles n’en ont pas ou peu, à quoi sert ce respect aveugle et inutile ?

Le vrai progressisme, ce n’est pas de respecter la liberté des autres, c’est de se battre pour eux. Les droits les plus importants, les acquis les plus cruciaux, ce sont ceux qui ont été obtenus pour celles et ceux qui n’en avaient pas. Le "wokisme" permet justement de se poser cette question de la liberté des autres, et de se rendre compte qu’elle est défaillante à bien des endroits de notre société. Si on ne fait pas cette première étape, comment peut-on savoir ce qui est juste non pas pour soi, mais pour nous tous ? Collectivement ?

Accepter de faire un bout de chemin dans le monde bouillonnant du Wokistan, c’est d’abord accepter de se poser de nouvelles questions et de ne pas avoir toutes les réponses par avance. Et même accepter que certaines questions peuvent ne pas avoir de réponses définitives aujourd’hui. En revanche, en prenant le temps d’y flâner, de s’y perdre, on y trouve toujours au moins une réponse à une question qu'on ne s'était pas forcément posée et qui nous fait voir les choses sous un jour nouveau. Et retrouver le vrai goût de la liberté.

Bienvenue au Wokistan, ouvrage Collectif dirigé par David Carzon. Préface d'Alice Coffin

76 Commentaires

 

JPK

12/10/2022 à 22:26

Les afro-américains et d ailleurs les noirs en general ont tellement eu envie d être défendus par une gauche de plus en plus" woke " , qu ' en votant moins démocrate qu habituellement , ils ont fait passer Trump devant H. Clinton en 2016 .. Et le wokisme , du moins ses abus , - mais n est-il pas par nature totalitaire ?- est certainement un des facteurs de l arrivée au porte du pouvoir de l extrême droite en Europe, de l Italie jusqu en Suède , grande donneuse de leçons de morale .. Assurant ainsi consciemment ou non , la victoire d ' une droite libérale moins dangereuse pour les intérêts de classe de ses militants majoritairement des héritiers , qu une gauche sociale ne le serait . D ou sa propension à ne se situer que sur le terrain moral et émotionnel . qui ne mange pas de pain et gagne à tout coup sur internet ..

NAUWELAERS

18/10/2022 à 22:43

Bien vu !
Gare à ce qu'on appelle les idiots et idiotes utiles des idées les plus réactionnaires.
Et peut-être lire l'ouvrage du professeur de philosophie à la Sorbonne Jean-François Braunstein:
«La Religion woke», qui vient de paraître.
Mme Coffin ne voulait plus s'intéresser à des oeuvres de toute nature d'auteurs masculins.
Il me semble qu'aucun et aucune journaliste -personne, lamentable -ne lui a jamais fait remarquer que des tas d'oeuvres ne sont pas strictement individuelles...mais le résultat de collaborations mixtes quant au genre ?
Alors que fait-elle avec ses classifications sectaires ?
Cette objection plus évidente que le nez au milieu du visage de feu Michel Galabru n'a jamais été émise.
Incroyables dérives d'une certaine bêtise au totalitarisme bien-pensant dont la grande spécialité est de jeter le bébé avec l'eau du bain et d'équarrir le moindre sens de la nuance.
Encore une fois: une dérive de type totalitaire, le ver dans le fruit, la mérule dans la maison...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Christophe

13/10/2022 à 09:29

La présentation de cet ouvrage laisse croire que les partisans du wokisme sont de généreux idéalistes se battant pour la liberté et ouverts aux autres. La réalité est bien différente : les comportements des wokistes à l'égard de ceux qui ne font même seulement que douter de leurs thèses sont intransigeants, exclusifs, totalitaires. Le wokisme a pour objectif d'imposer ses thèses en cherchant toutes les opportunités possibles pour culpabiliser les autres, voire les détruire. Il s'agit d'un courant dangereux pour la liberté d'expression ouvrant la voie à des organisations islamistes notamment qui ne se battent pas pour la liberté des autres, mais pour imposer la charia dans les pays occidentaux.

JPK

13/10/2022 à 10:01

RIEN A AJOUTER ! ET JE SUIS PAS UN MALE BLANC .MEME SI J AVOUE ME SENTIR HETERO ET CIS-GENRE .. ET MEME .. PLUTOT TERF .. .

NAUWELAERS

18/10/2022 à 22:57

Mais nom d'un chien, on a parfaitement le droit d'être un mâle blanc hétérosexuel (et non «cisgenre», n'adoubons pas cette affreuse novlangue) !
Il s'agit d'avoir et de respecter des valeurs notamment d'égalité entre les sexes -oui stop à la censure (à front bas) contre le mot «sexe» -de justice, de bienveillance n'excluant pas la force de lutter dans un monde difficile.
Non à un veule et vil et glauque esprit de soumission.
Plutôt que d'accepter de se soumettre comme des bassets peureux à certaines injonctions soi-disant écoféministes du type «déconstruire l'homme blanc», plutôt appliquer la fameuse remarque de Camus (grand écrivain blanc hétéro et non déconstruit): «Un homme, ça s'empêche».
Non à l'esprit grégaire et aux tristes ouailles d'une religion stupide marchant au pas de l'oie...
Le capitalisme détruit la planète ?
Exact.
Les excès du capitalisme se constatent sous toutes les latitudes...là où d'autres couleurs de peau existent.
Que dire de la Chine ?
Assez des dérives écologistes qui flinguent la cause essentielle de l'écologie.
Lutter pour la malheureuse Amazonie qui brûle, plutôt que des imbécillités crasses ou approuver le jet de jus de tomate sur un tableau de Van Gogh dans un musée londonien -ineffable Sandrine Rousseau, qui repousse les limites de la caricature -cela vous dit ?
Et seuls des États totalitaires orwelliens, les pires dictatures (style Iran) se mêlent de la vie intime des citoyens...et surtout citoyennes.
C'est bien ce qu'a déclaré vouloir faire Sandrine Rousseau...
Tout cela est lamentable à pleurer.
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

18/10/2022 à 22:45

Hélas Christophe, j'ai bien peur que vous n'exagériez pas.
Et que les imbéciles n'en déduisent pas comme des nigauds que je vote extrême droite.
Celle-ci est soit renforcée soit affaiblie selon le contexte dans lequel elle croît ou décroît.
Bref le progressisme doit séduire et non rebuter et trahir la démocratie la plus élémentaire.

Lyo

14/10/2022 à 20:12

On sait qui sont les vrais responsables de la censure... Je suis sûre que Guillaume Meurice en sait quelque chose lol

NAUWELAERS

18/10/2022 à 23:00

FAUX Lyo, gros sophisme de votre part !
La censure de Bolloré existe et est à condamner... mais il est malhonnête de nier le totalitarisme woke...
Là, pas d'accord.
Une dérive d'un côté n'excuse pas celle d'en face.
Assez de pensée hémiplégique.
Il s'agit des deux faces d'une même médaille.
Nier ce qui existe est une dérive de type totalitaire, désolé.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

19/04/2023 à 10:32

@Lyo Bien d'accord avec vous. Ceux qui fustigent le wokisme sans essayer d'en comprendre les causes se font rapidement récupérés par l'extrême droite consciemment ou inconsciemment. Bollore se permet de réecrire des séries, de censurer des documentaires le concernant , le film de François Ozon sur la pedophilie dans l'église, des humoristes comme Sébastien Thoen ou encore ceux d'Europe 1 assez récemment. Guillaume Meurice comme d'autres ont raison de critiquer ce Berlusconi français, ce pape de la cancel culture et de la désinformation au service de l'extrême droite. Dans les médias traditionnels, c'est surtout Bollore le problème. Dans certaines universités, le fait que des personnalités comme Sylviane Agazinsky ou encore Alain Finkielkraut n'ont pas pu mener leurs conferences, c'est tout simplement qu'il n'y avait aucun interlocuteur pour contredire certaines de leurs idées réactionnaires et que ce sont des étudiant.es qui ne sont pas des élites journalistes, capitaines d'industrie ou politiques. Est-il raisonnable de parler de "censure" ou de "cancel culture" quand ce sont des gens modestes qui veulent interdire une conférence avec des arguments légitimes ? Quand il s'agit de personnalités aussi sulfureuses que Bollore, bizarrement ceux qui sont pourtant raisonnables par ailleurs ne branchent pas et ne disent rien alors qu'elle est pourtant là la vraie cancel culture et la censure tel que la dénoncent Guillaume Meurice et bien d'autres! Caroline Fourest qui se faisait un malin plaisir de lyncher Sine dans "L'éloge du blasphème" pour quelques uns de ses papiers jugés homophobes, islamophobes et antisemites (il fut relaxé avant qu'il décéde) en defendant Xavier Gorce et pire encore Roman Polanski en précisant faire la distinction entre l'homme et l'artiste tout en fustigeant le wokisme c'est fort de café tout de même. Ils sont combien les gens dans ce cas-là? J'ai été Charlie jusqu'à la dérive neo-reac de Riss qui est une trahison vis-à-vis de ses amis disparus sachant que certains d'entre eux Charb et Tignous étaient potes avec Sine. Charb ne portait ni Philippe Val ni Caroline Fourest dans son cœur et à juste titre. Cabu bossait aussi pour le Canar Enchaîné. Ce n'est pas avec un torchon centriste comme Franc-Tireur que l'on arrivera à hisser le débat par le haut en tout cas.

NAUWELAERS

19/04/2023 à 14:55

Aurélien Terrassier,
Vous êtes vraiment impayable avec votre pensée hémiplégique et votre (cancel) culture du déni et des justifications abusives !
Un conférencier émet des idées que je n'aime pas: moi, je n'y vais pas.
Vous, vous voulez le bâillonner !
Vous êtes incroyable !
Un vrai commissaire du peuple...
Moi je respecte la démocratie.
Vous, à condition que les gens aillent dans votre sens.
On voit la différence.
Le gouffre entre le faux progressisme à tendances totalitaires et le vrai...
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

19/04/2023 à 15:07

Je ne veux bâillonner personne Christian Nauwaelers, je veux juste qu'il y ait dans des conférences universitaires ou dans des salles de spectacles des débats équitables c'est tout! Inutile d'être dans la provocation et la confusion systématiquement ça ne marche pas avec moi. Cela appartient aux etudiant.es de dire leur avis quand on leur impose une conférence avec certains invités aux conversations réactionnaires qui n'ont pas d'interlocuteur du poids! Et si les etudiant.es ne peuvent pas contredire ou poser des questions c'est bien pire. Si c'est cela votre conception de la démocratie et de la liberté d'expression, ça n'est pas la mienne!

NAUWELAERS

20/04/2023 à 00:59

Aurélien Terrassier,
Je me demande si vous ne vous foutez pas du monde !
Personne «n'impose» aucune conférence à aucun étudiant ni aucune étudiante !
Oui ou non ?
Je ne vous fais pas de dessin car je ne sais pas dessiner !
Les gens normaux n'assistent tout simplement pas aux conférences qu'ils et elles désapprouvent.
Les sectaires liberticides que vous adorez pratiquent la censure woke scandaleuse et anti-progressiste !
C' est tout et point barre.
Arrêtez de tronquer la réalité comme un membre d'une secte décérébrée.
Qui flingue le vrai progressisme cher à mon coeur et non au vôtre.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

20/04/2023 à 08:29

Vous êtes d'une mauvaise foi évidente Christian Nauwaelers car vous trouvez normal que certains organisateurs ne demandent pas l'avis aux etudiant.es et aux syndicats pour faire venir certains invités qui ont suscité la polémique. Je m'explique je n'approuve pas le boycott ni la censure mais je la comprend quand certains invités aux convictions réactionnaires ou fascisantes n'ont pas d'interlocuteur ou d'interlocutrice de poids. Si vous trouvez cela normal que des gens modestes n'aient pas leur mot à dire même si j'estime que ce n'est pas la solution efficace, ce n'est pas mon cas.

Christophe

20/04/2023 à 12:10

Vous avez tout de même du culot quand on voit comment l'extrême-gauche s'est emparée de l'université en imposant sa loi, y compris en allant jusqu'à détruire les équipements achetés sur nos impôts. Quand on enseigne à l'université, la simple émission d'une pensée, ne fût-elle que légèrement critique, fait l'objet de huées, d'insultes et de menaces de gauchistes qui imposent leurs lois totalitaires. Dans les recherches, on fait aujourd'hui la part belle aux travaux fumeux de pseudo-chercheurs "éveillés" du type en sociologie : "L'anus comme laboratoire social". Ça va loin tout de même alors que la recherche en santé et dans les technologies a besoin de moyens pour être à la hauteur des défis de demain !
Le résultat sera simple et clair : l'université française subit une dégradation de la qualité de ses enseignements et de sa recherche, les diplômes ne valent plus rien (j'ai pu le constater dans les instituts d'études politiques), les meilleurs enseignants-chercheurs sont déjà partis dans les grandes écoles et universités d'autres pays. Un enseignant-chercheur de l'université de Paris-Saint-Denis déclarait récemment sur France-Inter : "J'aime mon université, j'aime enseigner, mais franchement je déconseille de s'y inscrire" (sic).
Alors, cessez de nous em... avec de pseudos intervenants réactionnaires qui empêcheraient les étudiants de choisir d'écouter les conférences qu'ils veulent. Soit ces gens sont des décérébrés incapables de comprendre quoi que ce soit, soit ils sont de mauvaise foi. Pour moi, ils relèvent plutôt des deux cas...

Aurelien Terrassier

20/04/2023 à 12:44

Le problème de l'université est son manque de financement et aussi de professeurs. Dire que l'université est sous la main de l'extrême gauche, quel délire réactionnaire et il n'y a aucune preuve crédible à ce sujet là sauf manipulation de l'UNI syndicat étudiant très à droite.

NAUWELAERS

20/04/2023 à 14:32

Bravo Christophe.
Incroyable, certains spécialistes du déni et de la mauvaise foi la plus rance...
Ils donnent une très mauvaise idée du progressisme, pollué par eux et l'extrême droite, la vraie s'entend (pas celle décrétée par des commissaires du peuple décidant de quel bord sont les gens, à leur place), compte les points et engrange la colère...
Beau résultat !
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

20/04/2023 à 14:42

Aurélien Terrassier,
Vous devriez retourner à l'école pour apprendre ce qu'est la démocratie.
Ce que vous écrivez me soulève le coeur.
On a le droit d'inviter des conférenciers et conférencières de toutes tendances et personne n'est obligé d'y assister !
Vous devez être un grand nostalgique des dictatures de gauche, vous, non ?
Oui vous nous cassez les pieds -et je ne suis pas seul -avec votre intolérance invraisemblable.
Des attitudes inadmissibles comme la vôtre et celle de vos coreligionnaires sont les vraies alliées de l'extrême droite.
Et après des conférences, très souvent, des débats sont possibles !
Y compris dans le respect de l'autre et le fait de tolérer des opinions différentes, même en les combattant mais non en les censurant.
Insistez tant que vous voulez, vous vous enfoncez de façon caricaturale.
Votre faux progressisme sent le moisi, même chez ces jeunes intolérants.
Et je sais qu'en face, il y en a qui arborent les mêmes travers: ce n'est en rien une excuse.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

18/11/2023 à 14:27

Oui Lyo Ce sont toujours les mêmes qui incriminent sans cesse les artistes les intellectuels et autres professeurs et qui en même temps se posent en victime. A propos de Guillaume Meurice, à part Mediapart et Arrêt sur images et de Charline Vanhonacker et du reste de ses collègues qui sont partagés d'avis différents sur sa fameuse vanne, il a malheureusement peu de soutiens en ce moment.

Aurelien Terrassier

20/04/2023 à 14:50

A cause d'un professeur plus ou moins facho, voilà que Laurent Wauquiez suspend les fonds de Science Po... Si c'est pas un acte faciste ou de la cancel culture c'est quoi au juste? Mauvaise foi quand tu nous tient... https://www.liberation.fr/societe/education/sciences-po-grenoble-accuse-dislamophobie-par-des-etudiants-un-prof-suspendu-pour-des-propos-diffamatoires-20211221_3CJDETLCEZEXZHZWJ2BGZKKB6M/

NAUWELAERS

20/04/2023 à 15:01

Aurélien Terrassier,
On apprend ce qui suit.
Entre guillemets.

«Littérature : une nouvelle réécriture de certaines œuvres Agatha Christie fait polémique»

La faute à Wauquiez !
Enchanté du flot de réactions négatives contre les éditions du Masque démasquées...en tant que collabos du Wokistan que vous osez nier.
Les torts et forfaitures des uns n'...annulent (cancel) pas celles des autres.
Ne vous en déplaise.
L'actualité vous donne de plus en plus tort et votre mauvaise foi caractérisée n'y change rien.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

20/04/2023 à 19:06

Christian Nauwaelers Donc vous vous faites ici le relai de l'extrême droite bravo continuez. L'anti-wokisme c'est votre fond de commerce mais le plus grave c'est de la part de gens comme Caroline Fourest et Brice Couturier qui se disent encore de gauche. Les professeurs de Sciences Po Grenoble disent bien que la grande majorité des étudiants ne sont pas vraiment militants anti-racistes de plus. Pour Agathie Christie, vous oubliez de mentionnez que c'est de la part de son arrière-petit-fils que certains thermes racistes ont été supprimés à juste titre.

NAUWELAERS

20/04/2023 à 22:11

Je pense librement et je ne suis le relais de personne.
On supprime de l'oeuvre d'Agatha Christie des termes qui n'ont rien de raciste mais moi, je me renseigne au lieu de monter sur de grands chevaux idéologiques.
Et même si certains termes racistes subsistent, il faut éventuellement un avertissement si on pense que les lecteurs sont incapables d'esprit critique.
Mais les censeurs qui veulent tout réécrire sont de vils talibans qui me donnent la nausée.
Heureusement qu'en France, le pays des Lumières, ils attirent un rejet généralisé.
Tant pis pour vous.
Tant pis pour les éditions du Masque: je souhaite un boycott total et prêt à y participer activement.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Christophe

21/04/2023 à 10:30

Cher Christian,
J'approuve vos commentaires. Pour ma part, je cesse de répondre à cet énergumène qui se réfugie dans son extrémisme avec une totale mauvaise foi. Il se fonde sur des données fausses. Il avance des théories fumeuses. Pour lui, de Gaulle est un fasciste. Tout comme Wauquiez. Bref, plus on lui répond, plus il éructe sa haine sans aucun discernement. Il n'a aucun recul historique, réinterprète les faits à sa sauce, ne se rendant même pas compte qu'il se rend complice de gens dangereux pour la démocratie, en premier lieu les islamistes. Il passe son temps à cracher sur la France comme un pauvre petit bourgeois qui se donne des sensations fortes en écrivant ses commentaires incohérents. Un petit Robespierre en culottes courtes... S'il aime tant les islamistes, qu'il aille dans ces beaux pays démocratiques que sont l'Iran et l'Afghanistan !
Quand il argue du fait qu'il n'y a pas de liberté dans les conférences données dans les universités, il raconte n'importe quoi. Les étudiants ont toute liberté de se faire leurs propres idées face à ce que disent les conférenciers. En revanche, ceux qui ne sont pas totalement alignés sur les positions gauchistes, écoféministes et wokistes sont interdits de conférences dans de nombreux établissements d'enseignement supérieur comme Dora Moutot ou Sylviane Agacinski au nom de la liberté d'expression.
Bref, ces gens sont sinistres et dangereux. A combattre de toute urgence si l'on refuse le totalitarisme de la pensée.
Bien à vous,
Christophe

NAUWELAERS

21/04/2023 à 23:00

Cher Christophe,
Le très regretté chanteur Christophe eut à ses débuts un tube: «Excusez-moi Monsieur Le Professeur»...
Le triste lanceur d'anathèmes délirant auquel vous faites allusion et qui est épuisant pourrait inspirer une nouvelle version: «Excusez-Moi Monsieur Le Baratineur», un titre vraiment très gentil...
Amicalement et il n'aura jamais le dernier mot.
La bêtise crasse ne peut l'emporter sur un site comme celui-ci.
Qu'il se reconvertisse sur Twitter.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

19/11/2023 à 22:25

"Énergumène", "Complice des islamistes", "Si il aime tant les islamistes, qu'il aille vivre en Afganistan" et après vous vous étonnez que je dise que vous êtes un militant d'extrême droite. C'est le même vocabulaire que des militants d'extrême droite utilisent pour intimider les gens envers qui ils ne sont pas d'accord. Vous pouvez considérer que je réponds par la haine à vos propos insultants mais il n'y a ni injure ni diffamation même si cela vous déplaît. J'aime le débat mais avec des gens comme vous c'est impossible car vous ne respectez pas les règles de base bien que vous sachez de par votre ancienne profession argumenter un minimum d'un coup vous partez en vrille. Je ne peux plus débattre avec vous.

Christophe

21/04/2023 à 10:15

Vous mettez en avant dans cette histoire uniquement ce qui sert votre idéologie en vous fondant sur un article plus que contestable de Libé. Il faut se remettre dans le contexte. Il n'y a eu aucun acte d'islamophobie de la part du professeur incriminé. Celui-ci a en revanche été l'objet d'une campagne de harcèlement, de menaces de mort et de délation des organisations d'extrême-gauche avec l'appui d'organisations pro-islamistes proches des Frères musulmans. Cet homme a craqué psychologiquement. A l'IEP de Grenoble, il ne fait pas bon ne pas être en accord avec l'extrême-gauche, faute de quoi on subit insultes et menaces. C'est ça la liberté d'expression vue par les gauchistes. Et si encore, cet IEP délivrait des enseignements de qualité, mais il est le pire de tous ! Et que pèse une légère critique de l'islamisme face aux dégâts causés par les organisations islamistes qui appellent à la haine et au meurtre, face aux assassinats de Paris, de Nice, de Bruxelles, de Samuel Paty, face à la situation des femmes en Iran ou en Afghanistan ?
La suspension des financements de la Région AURA n'a pas engendré de catastrophe pour l'IEP. Ce financement était minoritaire. Il n'y a rien de fasciste dans la décision de Laurent Wauquiez, juste une décision de bon sens face à une absence de neutralité dans la diffusion des connaissances indispensable à la qualité des enseignements pour permettre aux étudiants de se faire leurs propres opinions. Ce que l'on appelle la "distanciation critique"...

Aurelien Terrassier

21/04/2023 à 13:03

Maintenant si Klauz Kinzer s'assume pleinement, il pourra toujours aller rejoindre les fachos à l'ISSEP https://www.rue89lyon.fr/2021/09/03/extreme-droite-issep-lyon-publicite-decaux/

NAUWELAERS

21/04/2023 à 23:03

Christophe,
Ce que cet énergumène fatigant peut être fatigant et chronophage !
Mais pas question de le laisser déverser ses immondices de stupidité malveillante sans réagir.
Bravo et je suis avec vous.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

21/04/2023 à 12:26

Je déteste les islamistes comme les catholiques integristes dont vous êtes sans doute proches vu votre haine gratuite et vos arguments sans fondement. Wauquiez est un neo-reac qui s'est fait approuvé par l'extrême droite sur sa décision de ne plus donner des subventions à Science-Po Grenoble. Et puis le fait que la directrice subit des menaces de mort et a demandé une protection policière ça vous vous en fichez comme quoi il n'ya pas que Klauz Klinzer qui je le rappelle a tenu des propos xénophobes à l'égard des musulmans et a laissé propager des mensonges sur Science Po Grenoble! Il a eu d'ailleurs une plainte pour diffamation. Avec vos propos dégueulasses, vous voulez faire croire que les victime seraient des gens d'extrême droite ou qui relaient leur propagande. Je discute avec tout le monde mais avec des gens d'extrême droite ou qui relaient la propagande d'extrême droite non!

NAUWELAERS

21/04/2023 à 23:09

Aurélien Terrassier,
Foutez-nous la paix avec votre sale manie d'extrême droitiser quiconque n'est pas un sectaire intolérant liberticide wokiste et faux progressiste, comme cette triste engeance que vous défendez...tant pis pour eux, avec des amis de votre acabit, ils n'ont pas besoin d'ennemis !
Aussi horripilant que vous soyez, vous faites oeuvre utile, finalement.
Continuez puisque votre vie (en avez-vous une ?) se résume à vous ridiculiser toujours plus !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

21/04/2023 à 12:44

Christophe, il n'y a pas d'islamogauchistes dans les universités! https://www.lemonde.fr/idees/article/2023/03/29/l-enquete-sur-l-islamo-gauchisme-a-l-universite-n-aura-pas-lieu-et-n-avait-pas-lieu-d-etre_6167487_3232.html Tout comme le wokisme par ailleurs. On peut ne pas être d'accord quand on est du centre, de centre-droit ou de droite mais voilà avec des arguments faussées alors que les universités manquent parfois de financement et de professeurs que dire si ce n'est pas être à côté de la plaque et de se faire le relais de l'extrême droite quand celle-ci arrive malheureusement à manipuler une partie de l'opinion tout comme l'instrumentation ignoble et obscène de Samuel Paty. Je combats toutes les intolérances et integrismes mais concernant le "wokisme" c'est bien l'extrême droite qui a la main mise malheureusement. Vous citez Dora Moutot c'est marrant car cette pseudo-feministe transphobe a des liens avec le gourou proche de l'extrême droite soralienne Thierry Casasnovas récemment arrêté puis condamné ainsi que Julien Roschedy ex-Fn et chantre du masculinisme 2.0. La cancel culture s'exerce depuis des années dans les mediatheques de municipalités d'extrême droite quand ils retirent des ouvrages qui leur sont critiques tout en imposant leurs torchons haineux genre Minute. Mais ça ça ne vous inquiète pas trop je vois.

Aurelien Terrassier

21/04/2023 à 12:55

https://www.politis.fr/articles/2015/01/le-maire-fn-de-frejus-retire-liberation-de-la-mediatheque-29706/
https://www.lefigaro.fr/culture/2015/09/28/03004-20150928ARTFIG00239-picardie-un-maire-fn-censure-une-oeuvre-sur-l-extreme-droite.php Voilà quelques exemples de cancel culture d'il y a quelques années qui n'ont pas l'air de déranger sérieusement les pseudo-defenseurs de la liberté d'expression si ce n'est que de fustiger ce qu'ils appelent le "wokisme" alors qu'il vise le mouvement des luttes contre les discriminations.

Christophe

21/04/2023 à 16:50

Allez, vous avez raison !!! Vous êtes tellement borné que vous voyez des faschos partout. Faites attention, il y en a peut-être derrière votre porte ou sous votre bureau. Pour ma part, je reste fidèle à la pensée du général de Gaulle. Ah oui, c'est vrai, c'est un fascho lui aussi. Un fascho qui a libéré la France tout de même... Continuez à foutre le bordel dans les universités avec vos luttes intersectionnelles. Mais d'une part, vous finirez par vous tirer une balle dans le pied, car les employeurs veulent de moins en moins recruter des agitateurs qui ne poursuivent comme but que la destruction des entreprises. Et je doute qu'à vous allier avec les islamistes de tous bords, fréristes et autres, ceux-ci vous laissent libres de vous afficher trans, gendre-fluid, agenre, dégenré, dégénéré..., ceux-ci vous laissent librement exercer vos délires LGBTQQQ... En tous les cas, je continuerai à combattre vos délires gauchistes qui rebutent la majeure partie de la population qui a d'autres choses en tête que vos petites préoccupations de petit bourgeois révolutionnaire attaché à ses privilèges... Pour l'heure, j'ai autre chose à faire de plus passionnant que de vous lire. Ite missa est.

Aurelien Terrassier

21/04/2023 à 17:38

De Gaulle n'est pas facho mais le massacre de Setif et la répression en 1961 puis en 1968 le rend moins republicain et humaniste que ça bien qu'il fut le sauveur de la France contre le nazisme, il a aussi sa part d'ombre ce qui explique aussi que des fachos incultes et haineux comme vous Christophe l'adulent autant aussi. Mais des vrais gaullistes comme Jacques Chirac ou Philippe Seguin il n'y en a plus et Jean-Pierre Chevenement depuis s'est rallié à Emmanuel Macron. Tout ce que vous dites Christophe est à vomir vous êtes un vrai militant d'extrême droite! Inutile de vous cachez derrière l'admiration de De Gaulle. Vous roulez pour Le Pen ou Zemmour? Ca serait honnête de le dire. Mais j'ai l'habitude avec des petits fachos bourgeois comme vous ils sont tellement à court d'arguments qu'ils préfèrent relayer des fake-news et falsifier l'histoire et la science pour mieux faire passer leurs délires racistes, antisémites, xénophobes, sexistes et homophobes. Et puis le fait que vous ayez autre chose montre bien aussi qu'un pauvre facho haineux comme vous Christophe ne sait pas débattre tout simplement.

NAUWELAERS

21/04/2023 à 23:17

Parce qu'Aurélien Terrassier s'arroge le droit d'accuser un détracteur de ne pas être capable de débattre ?
Direction, un bon psy, d'urgence, Aurélien Terrassier !
Et vite, allez à l'école et apprenez le sens des mots, que vous salissez avec votre inculture et votre incompétence outrecuidante crasses !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

21/04/2023 à 17:47

Je combats tous les integrismes Christophe ce qui ne doit pas être votre cas. Votre acharnement contre l'islamisme est revelateur de votre xénophobie dégoûtante et insupportable car vous ne dites rien sur les prêtres integristes et ces tueurs fachos aux États-Unis et en Nouvelle Zelande qui ont tué au nom d'une fameuse théorie raciste que vous devez pleinement cautionnez mais comme pour l'islamogauchisme, vous ne pourrez pas démontrez que ce que vous défendez en vrai car historiquement et scientifiquement c'est tout simplement faux!

NAUWELAERS

21/04/2023 à 23:22

Aurélien Terrassier,
Il est scientifiquement démontré que les barbus afghans et iraniens sont de grands féministes.
Et que tous les attentats islamistes crapuleux sont des inventions destinées à déplaire à Terrassier.
Et que le très grand avocat Me Richard Malka est d'extrême droite.
Et que l'islamisme nauséabond doit être défendu par les grands progressistes (en carton -pâte).
Et que quiconque n'est pas d'accord avec vous est un fasciste ou facho, même si vous ignorez tout de ce terme.
Etc. etc.
Au fait, vous existez vraiment ?
Ou êtes-vous un cauchemar ?
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

22/04/2023 à 11:33

Christian Nauwaelers je combats tous les integristes islamistes comme catholiques integristes et là dessus je n'ai aucune leçon à recevoir de quelqu'un comme vous. Richard Malka qui s'entretient dans Causeur et qui est proche du Printemps Républicain... Arrêtez donc de faire croire que cet avocat ami de Manuel Valls et Philippe Val est contre l'extrême droite puisqu'il l'alimente malheureusement depuis quelques années car sous couvert de lutter uniquement contre l'islamisme, il falscifie lui comme d'autres que j'ai cité le combat pour la laïcité.

NAUWELAERS

22/04/2023 à 11:44

Aurélien Terrassier,
Je réponds à vos stupidités.
Interview passionnante de Malka dans le quotidien belge ultraprogressiste «Le Soir».
Ci-dessous.

Le Soir
https://www.lesoir.be › article › les-racines-elementaires-...
17 mars 2023 — Bon, le vendredi soir, il y a la prière, mais il n'y a pas vraiment de transmission religieuse. Mais quand même, j'ai eu un apprentissage ...
Les Racines élémentaires de Richard Malka: «Enfant, je n' ...

Vous allez lui expliquer qu'il est d'extrême droite ou qu'il la soutient (cela vire à l'obsession pathologique chez vous), et il vous remerciera de vos éclaircissements.
Stop.
NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

22/04/2023 à 17:00

Christian Nauwaelers Je me fiche complètement de savoir si Richard Malka est croyant, athée ou agnostique ça n'est pas ça le sujet. Je constate simplement que depuis une bonne dizaine et ce malgré les horribles attentats de Charlie puis du Bataclan, son obsession contre l'islamisme uniquement au détriment de la lutte contre les catholiques integristes a pris le dessus comme pour son ami Manuel Valls ou encore Élisabeth Badinter. Manuel Valls qui d'ailleurs a débattu avec les fachos récemment dans une soirée organisé par un célèbre torchon d'extrême droite qui encence pas mal Richard Malka aussi.

NAUWELAERS

22/04/2023 à 22:26

Terrassier,
Retournez vite à l'école, vous ne savez pas de quoi vous parlez.
Incroyable casse-pieds inculte et outrecuidant et pérorant comme un coq ridicule que vous êtes, mais vous n'avez pas le dernier mot.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

23/04/2023 à 14:04

Christian Nauwaelers A part vomir vos insultes à mon encontre et à relayer les opinions nauséabondes de l'extrême droite, c'est tout ce que vous savez faire? Je dis bravo et je vois bien que la lutte contre les discriminations ce que vous appelez le "wokisme" n'est que l'apéritif et d'autant plus que lorsque vous vous faites le rebel de la liberté d'expression avec le "Je suis Charlie" qui ne veut plus rien dire aujourd'hui et que vous cautionnez les politiques fascistes des gouverneurs de Floride et du Tenesee qui veut interdire certains ouvrages sur les minorités LGBTQ et même en reecrivant de manière negationniste s'agissant de la ségrégation, c'est révélateur de votre haine insupportable à longueur de commentaires.

NAUWELAERS

21/04/2023 à 23:13

Christophe,
Bien répondu à ce pénible plaisantin pas drôle.
«Ite missa est»...attention, expression facho d'extrême droite etc. !
Mieux vaut en rire (mais il faut vouloir).
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

06/06/2023 à 15:09

Christian Nauwaelers C'est bien dommage que vous défendez un facho ça ne vous honore pas.

NAUWELAERS

06/06/2023 à 18:53

Aurelien Terrassier,
De quel facho -parmi les armées de fachos selon vous -s'agit-il ?
On s'y perd mais on s'en fout.
Selon Beigbeder, les brigades wokes qui empêchent les débats sont fascistes.
Vous allez sûrement traiter FB de facho mais tout ce qui excessif est insignifiant.
Et je m'efforce de rester poli.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

07/06/2023 à 09:19

@Christian Nauwaelers Je parle de l'intervenant précédent Christophe. Je connais par cœur mes vices, les ruses et la rhétorique des militants et sympathisants d'extrême droite quelque soit le courant d'ailleurs.

NAUWELAERS

07/06/2023 à 14:14

Aurélien Terrassier,
Vous écrivez: «Je connais par coeur mes vices...», c'est le début de la sagesse !
Qui a trop de vices ne vaut pas un clou (bien sûr, un clou d'extrême droite !).
Une issue pour vous: humoriste !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

07/06/2023 à 15:21

Christian Nauwaelers Je voulais dire les vices bien évidemment. Enfin c'est vous le comique qui agitez des termes sans véritable fondement comme "wokisme" ou encore "islamo-gauchisme" au détriment de la culture et de l'intellectualisme. Voilà comment on banalise les idées d'extrême droite consciemment malheureusement. Ce ne sont en rien les militant.es anti-racistes qui font le jeu de l'extrême droite car vous serez incapable comme d'autres de le prouver. L'extrême droite manipule des cas de soi-disant de censure ou d'éviction alors que dans la plupart des cas ce sont les auteurs qui se retirent de leurs conférences. A part ça les censures d'Etat où l'on supprime des ouvrage sur l'esclavage ou Lgbt, 'un poète ukrainien,
ou un écrivain chinois en prison, ça vous dérange beaucoup moins que le prétendu "wokisme". Moralité vous ne combattez pas vraiment la censure mais vous surfez sur les polémiques orchestrées par l'extrême droite concernant les prétendus "wokisme" et "islamo-gauchisme", c'est navrant.

Aurelien Terrassier

07/06/2023 à 09:42

@Christian Nauwaelers Quand à Frédéric Beighbeder, il appartient à cette mouvance neo-reac qui pleurniche sur leur manque de liberté d'expression alors qu'ils banalisent certaines idées d'extrême droite. Je be confonds pas avec son frère Charles qui lui est un entrepreneur, membre de l'Opus Dei et vrai militant d'extrême droite. J'ai des arguments voyez-vous alors vous pourrez toujours dire qu'il faut que j'aille chez le psy et que je dis des inepties, c'est toujours facile d'être à côté de la plaque dans un débat contradictoire pour certains au lieu de répondre vraiment sur le fonds. Revenons un peu sur le "wokisme" concernant l'anti-racisme. Dans les quartiers populaires le moins que l'on puisse dire et lors de l'affaire d'Adama Traore qui incitait avec celle de Georges Floyd aux USA, on a pu observer au grand jour qu'SOS Racisme et la Licra n'avaient plus beaucoup de crédits dans les quartiers populaires. Sos Racisme est proche du PS de Npns dans les années 2000 et la Licra de par son nouveau patron est proche du mouvement très droitier le Printemps républicain. Pour ses deux associations, tout militant qui serait contre la politique israélienne ou anti-sioniste à la gauche radicale ou l'extrême gauche serait forcément antisémite. J'ai du respect pour une grande partie des militant.es de ces deux associations qui doivent prendre leurs distances avec leurs dirigeants sur ces sujets là. Dominique Sopo d'ailleurs fut absent d'une grande manifestation en 2020 concernant Adama Traore mais pas les militants d'Sos Racisme en revanche car on voyait les drapeaux dans les reportages à la télévision. Quelques jours après avec des élus de gauche, il a organisé une petite manifestation. Concernant la Licra, rien que de savoir qu'une de ses membres à savoir Rachel Kahn a dîne chez Marine Le Pen en tête à tête est un affront à la lutte anti-raciste. C'est une faute inexcusable pour ma patt. Qui défend le mieux les victimes de discriminations raciales ou racise.es aujourd'hui? Et bien le Mrap et la Ldh. Alors certes Michel Tubiana a défendu Tariq Ramadan dans le passé tout comme Mouloud Aounit, les deux personnalités sont décédées donc paix à leur âme bien que je désapprouve certaines prises de parole mais toujours est-il que ce sont ces deux associations qui représentent le mieux les victimes de discriminations raciales. Houria Bouteldja et son groupsucule indigeniste ne représente rien et elle n'est plus porte-parole. Le Ccif non plus. Même dissout mais reconstruit en Belgique ce groupuscule dont les représentants Marwan Muhammad et Sami Deba sont plus ou moins proches des frères musulmans ne représentent pas grand chose. Si ces deux-là peuvent trouver échos chez un certain nombre de concitoyens musulmans, ils sont cependant minoritaires tout comme le Crif qui ne représente en rien la majorité de citoyens de confession juive par ailleurs.

NAUWELAERS

07/06/2023 à 14:01

Aurelien Terrassier,
La quasi-totalité de votre long post est hors sujet en ce qui me concerne.
Ce n'est pas de ça dont il est question.
Je réagis au début: votre cible obsessionnelle, Beigbeder.
Dans «Paris Match» qui se termine, il accuse les censeurs qui carrément empêchent des conférences qui ne leur plaisent pas d'être fascistes !
Il n'exagère qu'à peine et il a été victime de graves troubles dans sa maison, en raison de ses idées.
Et à la librairie Mollat de Bordeaux, sa venue a été très perturbée.
Ces agissements sont indignes et scandaleux.
Cela suffit, ces pratiques dignes des talibans !
Je ne suis pas d'accord avec vous, je vous supprime la parole; c'est cela, votre gauche ?
Pas la mienne ni la nôtre, des vraies et vrais progressistes.
FB dénonce cela à juste titre et cela n'a rien à voir avec ces sempiternelles idées d'extrême droite, jamais explicitées et pour cause, qu'il banaliserait.
J'en ai assez de vos anathèmes et procès en sorcellerie répétés «ad nauseam» et bien sûr -technique de rhétorique, même écrite, bancale et attrape-gogos -vous tentez de noyer le poisson avec une logorrhée n'ayant rien à voir avec le sujet.
Soit les dérives liberticides d'un wokisme totalement dévoyé et qui existe bel et bien, et hélas.
Et certaines maisons d'édition françaises utilisent les services de «sensitivity readers», ce que quiconque connaissant un minimum le monde de l'édition sait.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

07/06/2023 à 15:12

Christian Nauwaelers Vous méprisez donc les militant.es qui sont venus à la rencontre de Frédéric Beighbeder et qui n'ont pas eu droit à la parole! Frédéric Beighbeder est un neo-reac qui vehicule des propos sexistes et police en se posant comme victime et a fait venir trois camions de police quand même! Mais si vous trouvez que le recours à la répression policière vis-à-vis de militant.es feministes soutenu par l'extrême droite fan de l'écrivain, vous pouvez le dire. Frédéric Beighbeder ne s'est pas fait agressé à ce que je sache mais je vois où vous voulez en venir pour vous les vrais progressistes ce sont ces neo-reac qui viennent parfois de la gauche dont des anciens du PS et qui reprennent une rhétorique d'extrême droite en agitant les termes "wokisme" et "islamo-gauchisme" sans véritable fondement donc dénué de sens. Continuez en attendant à force de détourner des termes aussi importants et en usant des mots balises sans fondement en vous faisant passer pour un rebelle de la liberté d'expression, c'est vous qui vous ridiculisez en attendant. Quand au sensity-readers, ils sont peu nombreux, c'est une minorité. Crachez sur les auteurs, c'est les faire passer sur ce qui n'auraient pas été, un affront pour leurs proches et leurs ayant-droit.

NAUWELAERS

08/06/2023 à 13:22

Aurelien Terrassier,
Lorsqu'une écrivaine iranienne est non seulement censurée mais en prison, je suis le seul à avoir réagi...même si cela ne sert à rien.
Pas vous, l'imprécateur.
Beigbeder s'est fait agresser et c'est lui qui a dénoncé ces faits d'essence fasciste, selon lui.
Lorsque Douglas Kennedy et Lionel Shriver dénoncent la «cancel culture», et Tom Hanks et tant d'autres-évidemment pas d'extrême droite, et même Obama -cela prouve que votre pseudo-argumentation et vos anathèmes sont une grosse baudruche pleine de vide.
Plus vous ne mentionnez que l'extrême droite pour défendre vos censeurs préférés, plus vous prouvez votre malhonnêteté intellectuelle.
Vous êtes dans la culture -ou plutôt -l'inculture du déni.
Vous allez encore insister, cela ne change rien à rien.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

08/06/2023 à 15:06

Christian Nauwaelers C'est quand même fort de café ce que vous dîtes. Quand l'extrême droite retire des livres et des journaux dans ses municipalités, vous êtes aux abonnés. Très bien que vous défendez une écrivaine iranienne en prison. Mais ça n'est pas convainquant pour ma part pour vous considérer comme un authentique defenseur de la liberté d'expression car sur les régimes fascisant aux Usa, en Floride et au Tennesee, vous ne dîtes quasiment rien sur les ouvrages retirés en bibliothèques. Alors avant de m'accuser d'être du côté des censeurs ce qui est tout sauf vrai, vous devriez balayer devant votre porte et arrêter de prendre pour exemple Obama, Schiever et Douglas qui doivent paraître bien ridicules aux yeux de beaucoup d'universitaires notamment aux USA.

NAUWELAERS

08/06/2023 à 20:51

Aurelien Terrassier,
Je donne cent fois plus de crédit à des Douglas Kennedy, Lionel Shriver et Obama (liste pas du tout limitative, je précise) qu'à vos universitaires sectaires et fanatiques.
Chacun a les références qu'il a choisies.
Vous avez les vôtres, en ce qui me concerne je préfère de très loin les miennes.
Et lâchez-nous avec l'extrême droite que vous convoquez sans arrêt dans l'espoir vain de vous donner une crédibilité totalement hors d'atteinte pour vous.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

09/06/2023 à 08:55

Christian Nauwaelers Quelle argumentation. Sectaires et fanatiques , nos universitaires français qui démontrent pourtant que le wokisme et l'islamogauchisme n'existent pas? Voilà la haine pour les sciences sociales et lr monde universitaire de la part de quelqu'un qui préfère le buzz de certains people qui se ridiculisent et ne comprennent rien au sujet comme vous d'ailleurs. Vous adorez les faussaires comme Nathalie Heinich. C'est qui "nous"? Je vous parle à vous et le fait que l'extrême droite est véridique, je peux apporter pas mal de sources, d'ailleurs dans ce livre sur le Wokistan tout est démontré.

NAUWELAERS

09/06/2023 à 11:56

Aurelien Terrassier,
Malgré la mauvaise foi hallucinante de certains, un essai que vous pourriez tenter de lire...
Sous mon message.
Le «woke washing», donc de l'opportunisme commercial basé bien sûr sur du néant puisque le wokisme n'existe pas !
Mdr !
Selon vos universitaires sectaires bien -aimés qui pourtant le pratiquent avec leur détestables manies de censurer tout ce qui bouge dans un sens que ces petits commissaires du peuple n'approuvent pas.
Et inutile de me bassiner avec l'extrême droite, mouvance à laquelle cette autrice digne de ce nom, Audrey Millet, est opposée.
Un livre sérieux et non un concentré d'idéologie.
Qui fut même chroniqué dans «Le Monde des livres».
Et il y en a bien d'autres.
Mais vous continuez vos incantations, pour rien du tout.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Mug - Audrey Millet pour "Woke Washing"
RTBF
https://auvio.rtbf.be › media › le-mug-3034366
11 mai 2023 — Faut-il y voir une victoire politique et sociétale du wokisme, ou plutôt un dévoiement commercial et consumériste de ce mouvement militant ?


Le Mug d'ouverture - Audrey Millet pour "Woke Washing"
https://auvio.rtbf.be › media › le-mug-douverture-30343...

11 mai 2023 — Rencontre avec Audrey Millet pour son nouvel essai : "Woke Washing" paru chez les Pérégrines. On connaissait le greenwashing, ...


Le "woke washing" selon Audrey Millet
Marianne
https://www.marianne.net › Agora › Lectures
il y a 6 jours — Dans son dernier essai « Woke washing. Capitalisme, consumérisme, opportunisme », l'historienne Audrey Millet utilise le concept de « woke ...

NAUWELAERS

08/06/2023 à 13:27

Aurelien T.,
Je déteste l'hypocrisie et l'imposture.
Votre «droit à la parole», version cancel culture ennemie de la culture, cela consiste à empêcher quiconque de s'exprimer.
Comme de petits dictateurs en puissance.
Vous approuvez cela, c'est à combattre.
Allez hop, de belles révélations sur l'extrême droite à défaut d'argumentation !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

07/06/2023 à 19:56

Camille et Justine parle très bien de cet écrivain neo-reac et pleurnichard: https://youtube.com/shorts/nJrtvfwgEpo?feature=share

NAUWELAERS

08/06/2023 à 13:13

Pas du tout !
Et lui reprocher d'être pleurnichard suite aux exactions dont il a été victime y compris chez lui, c'est du bas de gamme caractérisé.
On touche le fond, une fois de plus.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

08/06/2023 à 14:50

Ce commentaire a été refusé parce qu’il contrevient aux règles établies par la rédaction concernant les messages autorisés. Les commentaires sont modérés a priori : lus par l’équipe, ils ne sont acceptés qu'à condition de répondre à la Charte. Pour plus d’informations, consultez la rubrique dédiée.

Aurelien Terrassier

09/06/2023 à 08:50

Christian Nauwaelers Frédéric Beighbeder ce neo-reac que vous defendez tant se dit ouin-ouin je n'invente rien.

NAUWELAERS

09/06/2023 à 11:48

Aurelien Terrassier,
Beigbeder se dit ouin-ouin ironiquement pour épouser (fictivement) une certaine culture victimaire.
Vous ne comprenez pas le second degré comme trop de gens aujourd'hui.
Vos anathèmes ne signifient rien du tout malgré votre insistance.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

09/06/2023 à 12:46

Pour contribuer à faire reculer les fantasmes et délires anti-woke, les gens intelligents, curieux et éclairés liront ceci: https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/zoom-zoom-zen/zoom-zoom-zen-du-jeudi-05-janvier-2023-8479213

Aurelien Terrassier

09/06/2023 à 12:56

Audrey Millet parle à juste titre de ces grosses entreprises qui s'approprient le mouvement d'émancipation contre les discriminations pour berner et abîmer les luttes légitimes. Les luttes contre les discriminations ça peut aussi concerner le capitalisme surtout quand il instrumentalise les luttes sociales à des fins obscènes.

Aurelien Terrassier

17/11/2023 à 14:00

Voilà une preuve de plus que le RN a toujours des liens avec les antisémites notoires en dehors de que nous savons déjà. https://www.liberation.fr/politique/elections/contre-le-wokisme-le-rn-enrole-un-compagnon-de-route-de-nombreux-antisemites-20230413_724NYNLU6JAC5CDEOY5SX6SRDU/ Le "wokisme", c'est le nouveau combat du parti d'extrême droite et ses élus sont très vent debout avec la complicité de la droite et de cette fausse gauche républicaine incarnée notamment par le torchon centriste Franc-Tireur.

NAUWELAERS

17/11/2023 à 16:47

Aurelien Terrassier,
Il reste des antisémites d'extrême droite et d'autre part, un redoutable antisémitisme pas d'extrême droite du tout -islamiste- qui explose ces temps-ci.
Ce que tout le monde sait sauf les idéologues obtus et bouchés à l'émeri.
Ceux qui affirment également que le combat contre les dérives du wokisme, partagé par de nombreux écrivains, éditeurs et artistes (Lionel Shriver, Douglas Kennedy, Salman Rushdie etc.) et jusqu'à Obama, serait celui de l'extrême droite.
C'est un mensonge éhonté: des gens de toutes sensibilités politiques -sans compter les apolitiques, il y en a- n'en peuvent plus de ces délires liberticides.
Vous êtes dans le déni.
Si vous ne voulez plus discuter avec moi, vos élucubrations sont publiques -tout le lectorat de ce forum -et je m'exprime comme vous le faites et cela en total et nécessaire désaccord.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aurelien Terrassier

18/11/2023 à 13:27

Monsieur Nauwelaers, j'apporte du complément d'information, je suis dans la nuance. Évidement quand on me tombe dessus, je réponds cash mais je ne suis pas constamment dans la polémique ce n'est pas ce que je recherche contrairement à vous

Aurelien Terrassier

18/11/2023 à 16:29

Le problème monsieur Nauwelaers, c'est que dès que vous n'êtes pas d'accord avec quelqu'un, vous polémiquez et invectivez sans cesse quiconque n'est pas d'accord avec vous. Vous ne cessez de m'incriminer et de me psychiatriser (ici-même plus haut) et c'est à partir de là aussi que je considère que vous ne respectez pas les bases de tout débat équitable qui se basent sur les faits à la source et les convictions sans chercher à intimider autrui. A part vos idées et convictions que je ne partage aucunement mais qui relèvent du débat, vous êtes en panne parfois en panne d'arguments et c'est là que vous vous mettez à incriminer votre interlocuteur dont vous ne savez que les convictions publiques.

Christophe

17/11/2023 à 18:32

Je vais vous dire une chose, mon ami : vous commencez à me faire ch... avec vos délires anti-fascistes ! Je me fous complètement de ce que vous et vos amis pensent, à un point que vous n'imaginez même pas. Vous n'avez vraiment que ça à f... d'engueuler et d'insulter les gens sur les réseaux sociaux ? C'est dire que vous n'avez pas grand chose à faire dans votre vie ! Vous êtes sans doute un révolutionnaire de salon qui s'amuse derrière son ordinateur, mais ne serait pas capable d'en découdre, un étudiant gauchiste de ScPo Grenoble dont le niveau est très bas. Je le sais d'autant mieux que j'ai été enseignant en ScPo et que je suis titulaire d'un doctorat d'Etat en ScPo, ce que vous ne serez sans doute capable de faire. Je n'avais pas vu ce que vous avez écrit sur moi il y a quelques mois, mais certains termes utilisés tombent sous le coup de la loi. Alors, maintenant, je vais être très clair avec vous : ou vous arrêtez immédiatement vos délires et vos insultes, ou je dépose plainte contre vous et je vous prie de croire que vous n'allez pas vous en sortir. Compris ???

Aurelien Terrassier

18/11/2023 à 13:05

Déposer plainte contre moi? Je n'ai diffamé personne. Par contre vous vous êtes un militant d'extrême droite insultant qui ne cesse de psychiatriser et criminaliser des militant.e.s. Vous ne savez rien de ma vie. Mais c'est basique les gens qui véhiculent des idées néfastes similaires aux autres ont un gros manque de savoir et d'arguments. Je ne vous ai pas adressé la parole , j'apporte un complément d'informations.

Aurelien Terrassier

18/11/2023 à 13:08

Qui êtes-vous? Qu'est-ce que J'ai pu écrire sur vous? Je relaie des informations sourcees et il n'y a rien de diffamatoire, c'est juste votre mauvaise foi qui ressort.

Aurelien Terrassier

18/11/2023 à 13:17

C'est vous le fameux Klauz Kinzler qui tient des propos diffamatoires et insultants? Je ne fais que relayer des informations mais je vois que vous avez un problème avec les faits. Le fait que vous ayez étiez enseignant à Science-po n'excuse en rien votre ignorance et vos intimidations.

Aurelien Terrassier

18/11/2023 à 14:02

Relisez-vous Christophe c'est vous qui avez commencé à dire que j'étais l'allié des islamistes, etc. Je combats l'extrême droite et toute forme d'integrisme. Je critique vos propos nauséabonds et je ne psychiatrise ni ne criminalise personne contrairement à vous qui vous en prenez aux militant.es féministes, écologistes et anti-racistes. Je réponds poliment et même si vous avez du mal avec certains qualificatifs, il n'y a rien qui tombe sous le coup de la loi sinon Actualitte m'aurait enlevé mes commentaires ce qui est tout à fait normal en démocratie.

Aurelien Terrassier

18/11/2023 à 16:22

Maintenant Christophe vous ne savez rien de moi sauf mes convictions ici-même et contenu de vos attaques gratuites incessantes et là vous avez largement franchi le rubicon, je ne débats plus avec vous donc laissez-moi.

Christophe

18/11/2023 à 17:14

Moi non plus, je n'ai plus envie de discuter avec vous. Car vous ne discutez pas, vous éructez, vous mordez, vous bavez. Votre langage, votre mode d'expression montrent à l'évidence que vous êtes psychologiquement et psychotiquement malade. Vous voyez de l'extrême-droite partout même si les gens, comme moi, n'en sont pas, vous pensez systématiquement que les autres sont nuls et n'ont pas votre culture. Pensez ce que vous voulez, mais je ne transigerai pas sur deux choses : ma famille et moi-même avons suffisamment souffert de l'antisémitisme pour n'avoir à rendre compte à quiconque nous traite d'extrême-droite, certainement pas à vous. La seconde est que vous allez immédiatement cesser votre harcèlement. Comme je l'ai écrit, je n'hésiterai pas à porter plainte contre les propos infamants que vous avez tenus à mon égard. Je connais bien les pratiques de gens de votre acabit, mais je n'ai pas peur de vous, votre terrorisme ne m'impressionne pas. Je m'en vais d'ailleurs de ce pas demander à la rédaction d'intervenir pour suspendre vos propos haineux.

Aurelien Terrassier

19/11/2023 à 19:17

Christophe C'est vous qui avez commencé à tenir des propos infamants digne d'un militant d'extrême droite. N'importe qui peut lire et constatera la même chose. Je suis navré de ce que vous avez ou subir vous et votre famille mais je n'ai rien à voir avec ça. Vous ne pouvez pas porter plainte, je n'ai rien dit de diffamatoire vis-à-vis de vous ni ne vous ai injurier! Je n'ai fait que répondre à vos accusations ignobles alors cessez de me harcelez!

Bienvenue au Wokistan

Collectif, Binge Audio

Paru le 11/10/2022

192 pages

Binge Audio

19,00 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Une nuit dans une yourte kirghize, bercés par la pluie

#AVeloEntreLesLignes — Partis à la conquête de nouveaux horizons, Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek pédalent à travers une odyssée littéraire. Leur défi ? Explorer le plus grand nombre possible de librairies sur un itinéraire qui les mène à vélo de Paris jusqu'à Oulan-Bator. Ils partagent avec ActuaLitté leurs aventures et découvertes dans ce journal de voyage.

16/02/2024, 15:24

ActuaLitté

À vélo entre les montagnes et les yourtes

#AVeloEntreLesLignes — Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek se sont lancés dans une aventure exceptionnelle, celle de parcourir la distance entre Paris et Oulan-Bator à vélo. Tout au long de leur parcours, ils font escale dans autant de librairies que possible. Leur odyssée est couverte par ActuaLitté, qui partage leurs histoires au fur et à mesure.

14/02/2024, 10:33

ActuaLitté

Livres audio : saga, c'est plus fort que toi

Dans un nouvel article, Nathan Hull, responsable de la stratégie de Beat Technology, s'intéresse aux sagas littéraires et à leur capacité à captiver les lecteurs sur le long terme. Comment expliquer ce succès durable ? Et, surtout, comment le reproduire dans un domaine bien particulier, celui du livre audio numérique ?

13/02/2024, 12:48

ActuaLitté

“Il faut tenir sur le fil, à la frontière, et c’est de là que nait la littérature”

#PrixFrontieres2024 – L'édition 2024 du prix Frontières a été lancée, avec la liste des 10 titres retenus. La lauréate de 2023, la romancière Dima Abdallah avait été été saluée pour son deuxième roman Bleu nuit aux éditions Sabine Wespieser. Présidente d'honneur du jury de cette édition 2024, elle nous délivre un texte, en exclusivité pour ActuaLitté, sur ce terme étrange... frontières...

12/02/2024, 16:35

ActuaLitté

Au-delà de la polémique Tesson, “faire vivre le Printemps des poètes”

« Au-delà des polémiques de toutes sortes, il nous appartient de faire vivre cette édition du Printemps des Poètes coûte que coûte, et de penser d'abord au public », déclarent les cofondateurs des éditions Doucey. Cette réaction intervient peu après l'annonce de la démission de Sophie Nauleau, directrice artistique du Printemps des Poètes. 

27/01/2024, 12:21

ActuaLitté

Vers le Kirghizistan, à la recherche de la fraicheur perdue

#AVeloEntreLesLignes — C'est l'aventure de Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek, deux cyclistes qui se sont donné pour challenge de rejoindre Oulan-Bator depuis Paris, à la force de leurs cuisses. En chemin, ils visitent autant de librairies qu'ils peuvent. ActuaLitté suit ce périple en publiant leurs récits.

26/01/2024, 14:40

ActuaLitté

“Il faut être un idiot majuscule pour écrire de la poésie”

La protestation virera bientôt au Tessongate, tant opposants et défenseurs de Sylvain Tesson en parrain du Printemps des poètes s’écharpent. Poliment. Avec le récent soutien de la ministre de la Culture, Rachida Dati, le débat se colore définitivement de politique. Le romancier et poète Patrick Varetz suggère ce qui serait une alternative à la discorde ambiante.

22/01/2024, 13:35

ActuaLitté

Pas de visa, pas de chocolat

#AVeloEntreLesLignes — Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek se sont lancés dans une aventure folle : rallier Paris et Oulan-Bator à vélo, visitant au passage des librairies dans chaque pays, périple qu'ils racontent pour ActuaLitté. Cela faisait quelques semaines que les deux cyclistes pédalaient en silence, nous les retrouvons aujourd'hui à Samarcande, au bout de l'Ouzbékistan.

17/01/2024, 17:02

ActuaLitté

Livre audio : détourner la loi des séries, à son avantage

Secteur des plus dynamiques depuis plusieurs années, le livre audio numérique est porteur de mille promesses pour les éditeurs. Mais serait-il déjà calcifié dans des habitudes tirées de l'âge de la lecture imprimée ? Nathan Hull, responsable de la stratégie de Beat Technology, revient sur l'intérêt, pour l'éditeur et l'auditeur, de faire un peu de découpage...

10/01/2024, 09:06

ActuaLitté

“Faire simple, c’est compliqué” : le FALC vu par ses traducteurs et traductrices

FALC – Des livres d’un genre nouveau apparaissent sur le marché éditorial afin de rendre accessible la lecture et la littérature aux publics empêchés de lire. Ce sont des livres en Facile à lire et à comprendre (FALC), un outil de rédaction et de simplification de la langue développé au niveau européen pour autonomiser les personnes présentant des troubles du développement intellectuel. Mais comment traduire en FALC ?

12/12/2023, 11:57

ActuaLitté

Attention à la clause de préférence insérée au sein des contrats d’édition

Véritable engagement de l’auteur envers un éditeur, la clause dite de « préférence » octroie à ce dernier de se voir proposer en priorité l’édition d’œuvres futures de l’auteur. La justification de son insertion au sein du contrat est historiquement économique, étant à l’origine destinée à limiter les risques financiers pris par un éditeur en publiant un auteur ne jouissant pas encore d’une particulière renommée. Me Adélie Denambride, avocate exerçant en droit d'auteur, de l'édition et du marché de l'art revient sur ce sujet.

07/12/2023, 17:00

ActuaLitté

Un Black Friday désuet : Label Emmaüs revendique l'éthique contre le profit

#LabelEmmaus - En ce mois de novembre, dédié à l’Économie Sociale Solidaire, Label Emmaüs a préparé un plaidoyer à sa manière, pour évoquer quelques sujets précieux : au menu, un éclairage sur les pratiques peu éthiques des géants du ecommerce, sous la forme d’un jeu engagé et décalé… qui a été révélé sur Linkedin. « De quoi affronter le Black Friday et les fêtes de fin d’année, pour faire que chaque achat, chaque cadeau, devienne un acte militant », assure Maud Sarda, la directrice générale, dans un texte qu’elle a adressé à ActuaLitté.

24/11/2023, 10:33

ActuaLitté

Pourquoi les livres en FALC (Facile à lire et à comprendre) sont les grands oubliés du marché de l’édition ?

FALC - Depuis 15 ans, des outils linguistiques se développent pour rendre l’information accessible à tous, notamment le Facile à lire et à comprendre (FALC) qui a vu le jour en 2009 à l’issue du projet européen Pathways. Cet outil de rédaction à destination des personnes présentant des troubles du développement intellectuel commence à être visible dans la sphère administrative, mais le FALC reste largement absent dans le milieu de la culture.

21/11/2023, 17:08

ActuaLitté

Livres audio : quelle stratégie, pour faire tendre l'oreille ?

Le marché du livre audio se structure, et le nombre d'acteurs qui l'investissent est en forte croissance. Autant dire que le paysage devient très concurrentiel, et que s'y démarquer fait partie des principaux enjeux. Face à la déferlante de best-sellers et de contenus originaux, Nathan Hull, responsable de la stratégie de Beat Technology, déroule la possibilité d'une autre approche, qui s'appuie notamment sur les titres de la longue traine...

21/11/2023, 11:36

ActuaLitté

Présomption de la qualité d'auteur : avoir son nom sur la couverture suffit ?

La Cour d’appel de Paris a récemment rappelé les modalités d’application de la présomption de la qualité d’auteur, laquelle appartient à celui sous le nom de qui l’œuvre est divulguée (CA Paris, 15 sept. 2023, RG no 21/20338). Me Adélie Denambride, avocate exerçant en droit d'auteur, de l'édition et du marché de l'art, revient sur cette affaire, évoquant la présomption de la qualité d’auteur de celui sous le nom de qui l’œuvre est divulguée.

15/11/2023, 16:17

ActuaLitté

La Géorgie, “une forme de résistance face à l’oppression russe”

Unweekendalest23 – Du 22 au 27 novembre, la ville de Paris sera l'hôte de "Un Week-end à l’Est", un événement culturel diversifié. Cette célébration mettra en avant une variété d'œuvres provenant de différents secteurs tels que la littérature, la musique, et le cinéma. Les participants pourront explorer un large éventail d'expressions culturelles, allant du cinéma à la littérature, en passant par la musique, la philosophie, l'architecture, ainsi que des expositions d'art visuel. Brigitte Bouchard, Vice-présidente de l’Association Un week-end à l’est et programmatrice en présente les grandes lignes.

14/11/2023, 10:10

ActuaLitté

Rencontre avec nos amis les scorpions

#AVeloEntreLesLignes — À l'aventure avec Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek. Les deux aventuriers-cyclistes se sont lancés pour challenge de visiter le maximum de librairies entre Paris et Oulan-Bator. Ils écrivent leur périple dans ce carnet de bord, À vélo entre les lignes, qu'ils partagent avec ActuaLitté.

08/11/2023, 12:15

ActuaLitté

"Moi j’aime bien Reinhardt, mais j’ai abandonné à la moitié du livre"

#PrixAutomne23 - Le Tellier, Chalandon, Reinhardt... Les querelles intestines entre jurés... Ça balance chez Drouant. À 11h30, je quitte le bureau pour me rendre au restaurant du Goncourt à pied. Compter une vingtaine de minutes. Il fait beau, autant marcher au soleil avant de se fondre parmi les coreligionnaires. Compte-rendu de ma première fois à la remise du prix le plus attendu de France.

08/11/2023, 09:24

ActuaLitté

De l'intelligence artificielle à l'ascension sociale : tous des imposteurs

« Il paraît qu’en France, on compte plus d’écrivains que de lecteurs… Si c’est vrai, l’intelligence artificielle risque de ne rien arranger à la chose. Mais ce n’est pas le plus grave. » Par Bruno Markov.

27/10/2023, 11:59

ActuaLitté

Un désert à traverser, c'est pas la mer à boire, mais presque

#AVeloEntreLesLignes – De Paris à Oulan-Bator, Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek voyagent à vélo depuis août 2022. Entre deux coups de pédales, ils visitent le maximum de librairies qui se trouvent sur le chemin. ActuaLitté suit leur aventure en publiant le récit "À vélo, entre les lignes".

23/10/2023, 11:26

ActuaLitté

Hommage à Dominique Bernard, le professeur assassiné à Arras

L’assassinat à Arras, commune du Pas-de-Calais, d’un enseignant, a suscité une grande vague d’émotion auprès de ses confrères et consoeurs. ActuaLitté se joint à la communauté éducative en publiant, avec l’accord de son auteur, un des nombreux hommages à Dominique Bernard.

18/10/2023, 15:02

ActuaLitté

S'adapter dans un monde en crise et en recherche de sens

Du 1er au 5 novembre, le Festival Paroles Indigo fêtera ses 10 ans à Arles et dans les communes environnantes en présence d’une quarantaine d’invités venus du Sénégal, de Côte d’Ivoire, de Tunisie, de Grande-Bretagne et des quatre coins de France. Dans ce texte que nous relayons, Isabelle Gremillet, organisatrice de l'événement revient sur sa création, et nous dévoile l'édition à venir.

13/10/2023, 12:53

ActuaLitté

Les promenades littéraires de Frédéric Beigbeder (et moi)

Chaque rencontre avec Beigbeder ressemble à un dialogue inachevé de Blanchot. C’est un échange qui s’arrête à un moment précis, à regret, alors qu’on sent bien qu’il pourrait et ne devrait jamais finir.

09/10/2023, 10:32

ActuaLitté

Marcel Arland : qui a oublié le prix Goncourt de 1929 ?

Marcel Arland, écrivain et critique littéraire français, aura marqué le XXe siècle par son style unique. Prix Goncourt en 1929 pour L'Ordre (Gallimard), il a exploré les profondeurs de l'âme humaine à travers ses œuvres. Collaborateur assidu de la NRF, Arland a également été investi dans la promotion de jeunes talents. Son héritage littéraire, riche en émotions et en introspection, continue d'inspirer les lecteurs et les écrivains d'aujourd'hui. Une figure incontournable de la littérature française... mais menacée.

26/09/2023, 11:35

ActuaLitté

Pédales, claquettes & indigestions : l'aventure ouzbèke continue

#AVeloEntreLesLignes – Le challenge est colossal : parcourir un nombre impressionnant de librairies tout en traversant la distance séparant Paris d'Oulan-Bator. Malgré l'ampleur de la tâche, Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek ont choisi d'embrasser cette quête en août 2022. ActuaLitté suit leur périple et partage leur histoire fascinante, baptisée À vélo, entre les lignes.

19/09/2023, 14:48

ActuaLitté

“IA, ma belle IA, dis-moi qui écrit les meilleures histoires ?”

J'ai écrit ce texte avec l'aide d’une IA. Non, je plaisante, bien sûr ! Je vis et je travaille à Los Angeles, où les problématiques liées à l'IA sont une pierre d’achoppement dans les négociations actuelles entre le syndicat des auteurs (WGA) et les studios hollywoodiens. Les scénaristes craignent d'être remplacés par l'IA mais cette angoisse reflète davantage, à mes yeux, un déficit de qualité d'écriture que la menace existentielle de robots prêts à remplacer le genre humain. Par Dana Ziyasheva

18/09/2023, 09:36

ActuaLitté

“Le soleil brûlant, égal à lui-même, ne laisse aucun répit”

#AVeloEntreLesLignes – Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek ont entrepris un voyage en vélo entre Paris et Oulan-Bator en août 2022, avec l'objectif de visiter le maximum de librairies sur leur route. ActuaLitté documentera cette expédition en publiant le récit intitulé "À vélo, entre les lignes".

08/09/2023, 10:56

ActuaLitté

Traverser le désert pour gagner les fonds secs de la mer d’Aral...

#AVeloEntreLesLignes – Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek se sont lancés dans une fascinante exploration des librairies locales et de langue française, traversant de la France jusqu'à la Mongolie. Depuis leur départ en août 2022, ces deux amateurs de cyclisme partagent leur aventure, intitulée À Vélo Entre Les Lignes, à travers un journal désormais publié par ActuaLitté.

01/09/2023, 16:14

ActuaLitté

“Qui ne répare pas son vélo dans un bazar local ne voyage pas vraiment”

#AVeloEntreLesLignes – Explorer le maximum de librairies entre Paris et Oulan-Bator est un challenge impressionnant. Et le faire à vélo, c'est presque insensé. C'est néanmoins le périple entrepris par Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek en août 2022. ActuaLitté suit toute leur aventure, partageant le récit de leur odyssée intitulé À vélo, entre les lignes.

30/08/2023, 11:37

ActuaLitté

“Gagné par la sincérité de l’homme. Son cœur ne trichait pas.”

#Lectureetlittoral - En faisant un road-trip de 5000 km sur la côte atlantique, Marc Roger, le conteur ambulant, compte mettre le turbo en visitant 555 villes en un an, zigzaguant à travers 16 régions. Et ce n'est pas tout! À chaque pause, il nous berce de ses lectures favorites et se transforme en éco-guerrier, ramassant 3 kg de déchets. Qui a dit qu'on ne pouvait pas conjuguer culture et écologie ? (Suivre Marc Roger sur Instagram)

30/08/2023, 09:46

ActuaLitté

Dans le désert exactement, ou l'efficacité de l’autostop au Kazakhstan

#AVeloEntreLesLignes – Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek ont entrepris une incroyable aventure à travers les librairies locales et francophones, voyageant de la France à la Mongolie. Depuis leur départ en août 2022, ces deux passionnés de vélo documentent leur périple – À Vélo Entre Les Lignes – dans un journal, désormais édité par ActuaLitté. 

22/08/2023, 09:23

ActuaLitté

Chateaux en Espagne, citernes au Portugal...

#Lectureetlittoral - Au cours d'un voyage de 5000 km le long de la côte atlantique, Marc Roger, lecteur à voix haute, traversera 555 villes sur une année, couvrant 16 régions. À chaque arrêt, il partage des lectures choisies et ramasse également 3 kg de déchets, s'engageant ainsi en faveur de l'environnement et de la préservation de l'écosystème. (Suivre Marc Roger sur Instagram)

22/08/2023, 09:23

ActuaLitté

Sur les route du Kazakhstan : chameaux et pompes à gaz

#AVeloEntreLesLignes – Zoé David-Rigot et Jaroslav Kocourek se sont lancés le challenge d'explorer le maximum de librairies entre Paris et Oulan-Bator. Leur choix de le faire à vélo relève presque de l'extraordinaire. Depuis août 2022, ils sont en route, et ActuaLitté va partager le récit de leur périple, intitulé À vélo, entre les lignes

10/08/2023, 10:23

ActuaLitté

“Quatre tours en ruines, incisives noires, cariées, à contre-jour d’un arc-en-ciel”

#Lectureetlittoral - Marc Roger, passionné de lecture et orateur captivant, entreprend une impressionnante expédition de 5000 km le long des magnifiques côtes atlantiques. Au cours de cette odyssée à travers 16 zones uniques et 555 communes, il rédige un journal pour ActuaLitté, avec un invité de marque : le poète Saint-Pol-Roux. (Suivre Marc Roger sur Instagram)

09/08/2023, 11:22

ActuaLitté

Le livre, “un enjeu d’influence idéologique majeur”

BienTropPetit - Se saisissant des possibilités d'une loi de 1949, le Premier ministre Gérald Darmanin a fait interdire aux mineurs l'ouvrage Bien trop petit de Manu Causse, publié par les éditions Thierry Magnier. Destiné aux lecteurs de plus de 15 ans et proposé dans une collection autour de la sexualité, le titre est a été assimilé à de la pornographie... Le syndicat SNLE-CFDT réagit, dans un message reproduit ci-dessous.

01/08/2023, 16:00

ActuaLitté

“Je marcherai regardant mon passé sur la rive présente devenue un souvenir”

#Lectureetlittoral - Parti pour un périple de 5000 km le long des plages de l’Atlantique, avec des pauses régulières de lecture publique à voix haute, Marc Roger parcourt les plages, à la rencontre de ses habitants. Des algorithmes au rythme des algues, voici une nouvelle chronique (Suivre Marc Roger sur Instagram)

28/07/2023, 17:03

Autres articles de la rubrique À la loupe

ActuaLitté

Frédéric Taddeï : "L’âge est un sujet qui n’existe pas"

« Quand on vous dit que François Ier a gagné la bataille de Marignan en 1515 on ne vous dit pas quel âge il avait, il avait 20 ans ». Le présentateur Frédéric Taddeï a une obsession qu’on ne lui connaissait pas encore : l’âge. Nous l’avons rencontré pour la sortie des Birthday books le 6 mars 2024, l’occasion de discourir sur ces « quartiers de la vie que l’on habite tous ensemble ».

29/02/2024, 15:46

ActuaLitté

Isabelle Saporta : plutôt BFM que CNews, la gifle pour Vivendi

Dans quel monde une salariée dénigrerait publiquement l’une des sociétés de son employeur, sans se faire tirer l’oreille ? Mieux : présenterait comme plus brillante une entreprise concurrente, du même secteur d’activité ? Eh bien… soit les anti-Bolloré reverront leur copie quant aux “méthodes” (censure, liberté de parole brimée, etc.) chez Vivendi… Soit Isabelle Saporta prépare son départ de chez Fayard ?

29/02/2024, 15:42

ActuaLitté

“Nos points communs sont simples : le territoire et le livre.”

#Noshorizonsdesirables – Durant cinq années de librairie au Québec chez Pantoute, Benoît Vanbeselaere est passé de la communication et de l’événementiel à la direction générale d’une des deux succursales. Depuis avril 2023, il a pris ses fonctions comme coordinateur de l’Association des éditeurs des Hauts-de-France. En marge des Rencontres régionales du Livre et de la Lecture 2024, à Boulogne-sur-Mer, il revient avec nous sur les actions menées et à mener.

26/02/2024, 15:13

ActuaLitté

"Les IA génératives menacent aujourd’hui l’activité des auteurs des arts visuels"

L'ADAGP l'affirme : « Les systèmes d’intelligence artificielle (IA) générative, capables de produire instantanément des contenus visuels à la demande des utilisateurs, menacent aujourd’hui l’activité des auteurs des arts visuels. » En réaction à ce constat, la société de perception et de répartition des droits d'auteur a publié une déclaration générale d’opposition. Elle s'explique dans un communiqué, reproduit ici par ActuaLitté.

23/02/2024, 17:08

ActuaLitté

Partage de la valeur : cette étude “apporte des éléments de compréhension” (SNE)

L'étude du Syndicat national de l'édition (SNE) consacrée au partage de la valeur entre auteurs et éditeurs, présentée au début de ce mois de février, a été accueillie froidement par les organisations d'auteurs. Ces dernières reprochaient une approche « biaisée » et des résultats qui masquaient la situation économique des écrivains. Renaud Lefebvre, directeur général du SNE, répond aux critiques.

22/02/2024, 11:49

ActuaLitté

Librimania : le jeu que toute l'édition va s'arracher

#Noshorizonsdesirables – Foin des IUT et autres Masters pros Métiers du livre : voici le futur compagnon et prochain best-seller en librairie — s’il est un jour commercialisé — Librimania plonge les joueurs dans l’univers impitoyable… du monde du livre. Accrochez-vous à un dictionnaire ou une encyclopédie, ça décoiffe !

21/02/2024, 19:22

ActuaLitté

Barbara Kingsolver, Prix Pulitzer 2023 : “Je ne crois pas au talent”

Le Prix Pulitzer de la fiction, qui récompense un roman qui raconte cette démente Amérique, a été décerné à deux auteurs ex-aequo en 2023 : Hernan Diaz pour son texte sur les coulisses de la Grande Dépression des années 30, Trust, et Barbara Kingsolver. D’un côté, le gros argent, de l'autre, les prolos d'une campagne des Appalaches, à travers les aventures de Demon Copperhead. Un David Copperfield contemporain dans les terres contrariées de l'OxyconTin et des champs de tabac…

21/02/2024, 16:00

ActuaLitté

Pour le livre de Turin, "un salon qui aide au dialogue"

Du 9 du 13 mai, le Salon international du livre de Turin incarne un événement majeur autour du livre sur le territoire italien. Entre défis antérieurs et direction nouvelle, Annalena Benini, directrice du Salon pour cette édition, fait part à Actualitté des conditions à réunir, pour mener à bien les ambitions prochaines, notamment quant à la jeunesse. 

19/02/2024, 12:07

ActuaLitté

Mort d'Alexeï Navalny : “Il n’a jamais reculé devant le pouvoir”

Le décès d’Alexeï Navalny, survenu ce 16 février au centre pénitentiaire de Kharp à l'âge de 47 ans, provoque un soulèvement — et les regards fusent vers Vladimir Poutine, qui se serait définitivement débarrassé d’un opposant. Le Pen Club français a diffusé un hommage, ici proposé en intégralité.

17/02/2024, 10:49

ActuaLitté

“Le livre et la lecture comme biens communs”

Noshorizonsdesirables – Dans le paysage littéraire des Hauts-de-France, une révolution jusqu’alors silencieuse entend faire grand bruit. François Annycke, directeur de l’Agence Régionale du Livre Hauts-de-France (AR2L), inaugurera les 21 et 22 février deux journées professionnelles. Objectif : collaborer, en redéfinissant le rôle de l’Agence et de ses partenaires, pour plus d’efficacité.

16/02/2024, 12:00

ActuaLitté

L'étude sur le partage de la valeur du SNE, “un éclairage partiel et biaisé”

Dévoilée le 1er février dernier, l'étude sur le partage de la valeur du livre, commandée par le Syndicat national de l'édition, n'a pas vraiment convaincu. La quasi-totalité des organisations d'auteurs ont dénoncé ses résultats, assimilés à une pure et simple tentative de manipulation. L'Association des traducteurs littéraires français (ATLF) ajoute sa voix revendicative, dans un texte reproduit ci-dessous.

15/02/2024, 10:03

ActuaLitté

Une étude sur les revenus qui “ne reflète en rien la réalité” des auteurs

Le Syndicat national de l'édition, organisation patronale du secteur, a présenté le 1er février les données de son étude sur le partage de la valeur du livre entre les maisons d'édition et les auteurs. Une étude dont les méthodes et la présentation des résultats ont été largement décriées par les auteurs et leurs représentants. Le Conseil Permanent des Écrivains (CPE), dans un texte reproduit ci-dessous, signifie ses propres réserves, mais aussi ses attentes vis-à-vis du ministère de la Culture.

14/02/2024, 11:46

ActuaLitté

“Le lecteur français veut comprendre l'Italie à travers sa littérature”

Dans une interview menée par Federica Malinverno, Florence Raut revient sur la création de La libreria, librairie-café parisienne cofondée aux côtés d'Andrea De Ritis en 2006, se définissant comme un « espace petit mais riche dédié à l’Italie, situé dans le cœur du IXe arrondissement de Paris ».

13/02/2024, 11:38

ActuaLitté

Durant les JO, il est important de rester à Paris... en télétravail

Les usagers occasionnels du métro parisien n’ont pas manqué la campagne de communication orchestrée dans les rames : l’invitation au RTT – Reste chez Toi Travailler. À l’approche des Jeux olympiques, les injonctions contradictoires pleuvent : rester ou ne pas rester sur Paris, prendre ou ne pas prendre les transports, travailler ou ne pas travailler… On ne fait pas d’Hamlet, sans casser des noeuds….

12/02/2024, 14:46

ActuaLitté

“Pour être un libraire, il faut porter la casquette d’agent culturel”

Pleine d’énergie et toute souriante, Prudientienne Gbaguidi est une figure de la librairie francophone en Afrique de l’Ouest. Très engagée pour faire rayonner son métier, elle suit tout ce qui se publie dans la sous-région. A la tête de la librairie Savoir d’Afrique (Bénin), elle est aussi présidente de l’Association des Libraires professionnels du Bénin (ALPB) et vice-présidente de l’Association internationale des Libraires francophones (AILF). Propos recueillis par Agnès Debiage, fondatrice d’ADCF Africa.

06/02/2024, 13:07

ActuaLitté

“La juste rémunération des auteurs et autrices est cruciale”

La Ligue des auteurs professionnels a pris connaissance de l'étude du Syndicat National de l'Édition (SNE) publiée le 1er février dernier. Dans une tribune adressée à ActuaLitté, l'organisation remet en cause la méthodologie, déjà amplement pointée. Leur texte est ici diffusé dans son intégralité.

06/02/2024, 11:03

ActuaLitté

L'étude irréelle où “les éditeurs sont moins payés que les auteurs”

Au moment même où l’Europe envisage de légiférer sur un statut professionnel pour les auteurs, incluant notamment de meilleures rémunérations et une lutte contre les contrats abusifs, le Syndicat national de l’édition a publié une enquête sur « le partage de la valeur entre auteurs et éditeurs ». Or, la présentation des données a révélé un biais tel qu’il laisse entendre que les éditeurs sont moins bien payés que les auteurs. La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse réagit dans les colonnes de ActuaLitté.

04/02/2024, 10:15

ActuaLitté

L'industrie du livre redoute le projet européen sur les délais de paiement

En Belgique, l'interprofession s'est regroupée pour interpeller les députés européens, sur la question des retards de paiements. Le projet qu’examinent en effet le Parlement et le Conseil ramènerait à 30 jours le délai maximum. Une modification que l’industrie du livre ne supportera pas sans de lourdes conséquences.

31/01/2024, 10:19

ActuaLitté

“Nutri-score du livre” et autres projets d’avenir pour une édition écologique

D’après Erri de Luca, l’impossible caractérise « ce qui n’a pas encore été fait » (trad. Danièle Valin). La chaîne du livre — mais par cette dénomination, ne réduit-on pas ses acteurs à des maillons ignorants les uns des autres ? — était conviée à une journée de réflexion, ce 29 janvier. Dans les locaux du groupe Bayard, on se réunissait pour « décarboner le livre et l’édition ». 

29/01/2024, 20:08

ActuaLitté

IA : les industries culturelles veulent rencontrer Attal “sans délai”

Quelques jours après une missive adressée à Rachida Dati pour l'exhorter à garantir « l'avenir du droit d'auteur » face au développement de l'intelligence artificielle, les industries culturelles maintiennent la pression. Elles communiquent cette fois avec Gabriel Attal, directement, pour faire part de leurs inquiétudes et solliciter « un échange sans délai ». Nous reproduisons ci-dessous le courrier envoyé au Premier ministre, ce 25 janvier 2024.

25/01/2024, 15:38

ActuaLitté

Statut européen des artistes-auteurs : “C'est un nouvel espoir”

Depuis plusieurs semaines, des organisations françaises d'auteurs de l'écrit se sont lancées dans une campagne de soutien à une initiative législative du Parlement européen. L'objectif ? Inciter la Commission européenne à agir pour améliorer les conditions de vie des artistes-auteurs, notamment par la création d'un statut. 

18/01/2024, 15:15

ActuaLitté

“Icône réactionnaire” : parrain du Printemps des poètes, Sylvain Tesson dérange

Le printemps des poètes, manifestation qui se déroule chaque année à Paris – du 9 au 25 mars 2024 –, a choisi Sylvain Tesson comme parrain de son édition 2024. Un coup pour l’événement poétique, puisqu’il s’agit par ailleurs de la 25e édition. Le choix, que la directrice artistique depuis 2017, Sophie Nauleau, a amplement salué… mais que nombre de poètes et artistes contestent vivement.

17/01/2024, 18:52

ActuaLitté

Résolument ancré dans la Fantasy, Leha crée Majik sa collection poche

ENTRETIEN – Apparu en 2017 dans le paysage des Littératures de l’Imaginaire, Leha Editions amorce 2024 avec un gros dossier : la création d’une collection de poche, Majik. Un pari audacieux, autant qu’une nouvelle corde à l’arc de cet éditeur, installé à Marseille depuis quelques années. 

17/01/2024, 10:08

ActuaLitté

Québec : l’industrie du livre se prononce sur l’intelligence artificielle et le droit d’auteur  

Dans le cadre de la consultation publique en cours sur l'intelligence artificielle générative et le droit d'auteur, les associations du milieu du livre rappellent au gouvernement canadien l’importance cruciale de favoriser un développement responsable de l’intelligence artificielle et de promouvoir le respect du droit d’auteur.

15/01/2024, 16:22

ActuaLitté

Pendant la crise, “c’est avant tout la création qui trinque”

Consacrée à la littérature contemporaine, la maison d'édition Onlit, « reposant exclusivement sur une petite équipe d’indépendants », nous informe de la fin de ses activités. Pierre de Mûelenaere, à la tête de la structure, en explique les raisons, et en profite pour remercier tous ceux qui ont participé au projet, ou l'ont soutenu.

15/01/2024, 11:35

ActuaLitté

Louise Boudonnat : traduire, “c’est aussi une rencontre avec soi-même”

Dans une interview menée par Federica Malinverno, Louise Boudonnat revient sur son travail de traduction (de l'italien) de l'ouvrage Absolutely Nothing. Histoires et disparitions dans les déserts américains, de Giorgio Vasta et Ramak Fazel, paru aux éditions Verdier en 2023.

02/01/2024, 14:52

ActuaLitté

Domaine public : Disney a fini par se faire “Mickey”

Dans les studios Disney, la poule aux œufs d’or serait plutôt un rongeur, qui après un siècle de bons et loyaux services a bien mérité une retraite non commerciale. Car ce 1er janvier 2024, Mickey Mouse entrera dans le domaine public. Autrement dit, la plus grande entreprise de divertissement de la planète perd l’exclusivité de sa manne financière. Émouvants adieux…

30/12/2023, 12:35

ActuaLitté

Line Papin et les Lettres Zola : "Cette démarche me garde constamment en éveil"

LaLettreZola — La première Lettre Zola est toujours disponible à la prévente sur la plateforme KissKissBankBank. La première romancière à offrir aux futurs lecteurs un texte inédit, entre réel et fiction, est Blandine Rinkel. Mais chaque mois est l'occasion de découvrir une nouvelle plume, et pour ce faire, Louis Vendel, créateur de ce singulier et enthousiasmant concept, a dû façonner une véritable équipe autour de lui. Une trentaine de trentenaires, parmi lesquels Line Papin, qui triche un peu, puisqu'elle a 27 ans, mais déjà six ouvrages derrière elle.

26/12/2023, 17:06

ActuaLitté

AI Act : les industries culturelles sollicitent Elisabeth Borne

L'Union européenne tente d'encadrer le secteur des intelligences articielles, avec un texte inédit, travaillé depuis plusieurs mois, l'IA Act. La France fait partie des pays où une opposition à une régulation trop stricte s'exprime, ce qui n'est pas pour satisfaire les représentants des industries culturelles, attentifs au respect du droit d'auteur. Dans un courrier à la Première ministre reproduit ci-dessous, ils font part de leurs inquiétudes.

22/12/2023, 16:33

ActuaLitté

Face à la loi immigration, les bibliothèques et “l’accueil inconditionnel”

L'adoption de la loi immigration marque un tournant dans le second quinquennat d'Emmanuel Macron, avec un texte qui penche très à droite et remet en question quelques acquis en matière d'accueil et de traitement des étrangers. L'Association des bibliothécaires de France (ABF) répond à cette actualité dans une tribune tournée vers l'engagement, le partage et la solidarité à l'égard des nouveaux arrivants sur le territoire français.

22/12/2023, 12:32

ActuaLitté

Vers une modernisation des outils de gestion pour les éditeurs de livres

Les industries culturelles ont toujours été au premier plan des innovations de rupture — IA Générative, streaming audio, NFT — se positionnant même au centre des débats sur l’intelligence artificielle. Pour autant, leur gestion des flux de données s’appuie encore sur des infrastructures des années 2000. Cela a tendance à freiner leur propre évolution au sein des changements sociétaux et technologiques. Une tribune de Crealo.

21/12/2023, 10:36

ActuaLitté

David Duchovny : “Les écrivains ont le devoir d'écrire tout ce qu'ils veulent”  

David Duchovny, pour les plus anciens, c’est l’agent Fox Mulder, pour les plus au fait, le romancier Hank Moody de Californication. L’enfant de New York est aussi un écrivain : son premier texte fut un conte animalier, Oh la vache ! (trad. Claro, Grasset) « entre Georges Orwell et Tex Avery », rien que ça. Le second publié en France, La Reine du Pays-sous-la-Terre, est un texte étonnant, riche, non sans humour et d'un beau romantisme suranné.

20/12/2023, 18:08

ActuaLitté

Centenaire de la République de Turquie (1/2) : La librairie d'Efy 

Le 23 octobre dernier, les turcs célébraient le centenaire de la République turque, fondée par Mustafa Kemal Atatürk sur les ruines de l'Empire ottoman. À cette occasion, ActuaLitté propose un diptyque à Istanbul, où l'Orient rencontre l'Occident. Ville monde, trois fois née, au sept collines, vibrante d'histoires, de cultures, et de saveurs, étendue majestueusement sur les rives du Bosphore.

15/12/2023, 19:46

ActuaLitté

Thierry Fraysse (Éditions Callidor) : passés recomposés

Pour quiconque les croise en librairie, les ouvrages siglés Callidor sont de ceux que l'on n'oublie pas. Couvertures illustrées, titres calligraphiés, dessins cryptiques et intrigants cisèlent un écrin de choix pour des textes exhumés avec la patience d'un chercheur d'or par Thierry Fraysse, qui dirige la maison. Avec de la suite dans les idées, et une obsession assumée.

15/12/2023, 16:07

ActuaLitté

Vera Molnár (1924-2023), ou la géométrie du sensible

C’est avec une profonde tristesse que l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) rend hommage à l’artiste de l’abstraction géométrique et de l’art génératif, Vera Molnár, décédée aujourd’hui à l’âge de 99 ans. Elle avait noué avec l’INHA des liens profonds qui se sont concrétisés par le don d’un corpus important d’estampes en 2022 dans lequel la dimension pionnière et généreuse de son œuvre, reflétait pleinement sa personnalité. 

08/12/2023, 11:59

ActuaLitté

Main à plume : la résistance surréaliste sous l'Occupation

Épisode aussi bref qu’intense, aujourd’hui oublié, l’aventure de la « Main à plume » constitue pourtant un des éléments majeurs de l’histoire du surréalisme. En 1940, suite au départ d’André Breton, plusieurs jeunes créateurs se regroupent pour résister à l’occupant, tout en poursuivant une intense activité créatrice, avec la publication de plaquettes, aujourd’hui introuvables. Huit de vingt-trois membres périront : déportés, fusillés, ou tombés au front. Docteure ès Lettres, mais aussi traductrice et autrice, Léa Nicolas-Teboul a retracé le parcours du groupe. Propos recueillis par Étienne Ruhaud.

06/12/2023, 15:37