#Bibliothèque

Aux États-Unis, un sénateur dénonce l'“endoctrinement” par les livres

BookBanUSA — Le sénateur républicain de Caroline du Sud Josh Kimbrell demande aux bibliothèques publiques du comté de Spartanburg de déplacer les livres qui traitent d’identité sexuelle de la section pour enfants vers celle des adultes. Ajoutant la menace à sa demande, il assure qu'il coupera, dans le cas contraire, les financements de l’État à ses bibliothèques. Mais le politicien républicain est formel : « Je n’essaie pas d’interdire des livres. Je tente d’arrêter une campagne d’endoctrinement contre les enfants »...

Le 11/08/2022 à 16:41 par Hocine Bouhadjera

19 Réactions | 240 Partages

Publié le :

11/08/2022 à 16:41

Hocine Bouhadjera

19

Commentaires

240

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Ces mots ont été prononcés lors d’une conférence de presse tenue le 8 août en face de la succursale principale de la bibliothèque publique du comté de Spartanburg. À cette occasion, Krimbrell, accompagné du président du South Carolina Palmetto Family Council, Dave Wilson, a brandi des œuvres, comme You Be You, My Own Way: Celebrating Gender Freedom for Kids, The Pronoun Book, Who Are You ou Pride 1 2 3. Des ouvrages tous disponibles dans les bibliothèques de Spartanburg.

Tous conçus pour les enfants, ces ouvrages célèbrent les différences (You Be You), incitent à ne pas se conformer à des stéréotypes de genre (My Own Way: Celebrating Gender Freedom for Kids) ou présentent la communauté LGBT (Pride 1 2 3). The Pronoun Book, quant à lui, propose aux enfants âgés de plus de 5 ans de découvrir la variété des pronoms, et pourquoi des personnes souhaitent être désignée par l'un plutôt qu'un autre.

La menace de couper les aides publiques

Les deux compères de la droite américaine ont expliqué que ces livres « poussaient les enfants vers l’industrie du sexe ». Engagé dans la censure de livres LGBT, le Palmetto Family Council est une filiale locale de l'association Focus on the Family, axé sur « la moralité sexuelle ».

Contre le mariage homosexuel, l’éducation sexuelle et les vaccinations contre les infections sexuellement transmissibles, cette organisation promeut les valeurs et les vertus du mariage, ainsi que le modèle familial traditionnel. Le directeur du Bureau de la politique publique de la Convention baptiste de Caroline du Sud, Tony Beam, faisait également partie de la douzaine de partisans qui se sont tenus aux côtés de Kimbrell, afin de dénoncer ses livres néfastes à leurs yeux.

En outre, Josh Kimbrell s’appuie sur l’argument des impôts servant à payer ces livres : « Personne ne refuse à personne le droit de lire, de croire ce qu’il veut croire sur le changement de sexe, mais pour les enfants, ils sont interdits. Nous ne permettrons pas que l’argent des contribuables soit utilisé pour endoctriner des jeunes dans cet État sans que les parents le sachent. »

Le sénateur a également menacé Todd Stephens, directeur exécutif de la bibliothèque publique de Spartanburg, de le faire remplacer à son poste s’il ne se conformait pas à ses exigences. Il a également ajouté qu’il s’efforcerait d’arrêter le versement des salaires à tous les cadres du système des bibliothèques. L’institution publique recevrait environ 760.000 $ par an en financement de l’État, entièrement utilisé pour l'achat de livres, du matériel d’apprentissage et pour les services de bibliothèque.

En réaction à cette nouvelle offensive réactionnaire qui s’inscrit dans une dynamique commune à de nombreux États du pays, des dizaines de manifestants ont défendu les droits de tous à accéder aux ouvrages dans leur système de bibliothèques publiques, armés de pancartes disant : « Interdire Josh Kimbrell, pas les livres », ou encore « Votre haine n’a pas sa place ici ».

Amberlyn Boiter, vice-présidente du PFLAG Spartanburg (Parents, familles et amis des lesbiennes et des gays), qui a organisé la contre-manifestation, a expliqué à GoUpstate : « Ces ambitions de censure des programmes et d’interdiction des livres dans les bibliothèques sont des tentatives à peine voilées d’utiliser des enfants pour nuire à la communauté LGBTQIA+. » Et d’ajouter : « Je ne découragerais jamais ma fille ou un enfant de lire un livre sur n’importe quel type de structure familiale — tous les enfants devraient pouvoir accéder à ces informations. »

À LIRE: Aux États-Unis, la censure vise un livre sur... Michelle Obama

Le sénateur de Caroline du Sud n’est pas le premier à demander de retirer les livres des institutions financées par l’État. À Tulsa, dans l'Oklahoma, le secrétaire à l’Éducation, Ryan Wilson, a réclamé aux écoles publiques de retirer les titres, Gender Queer et Flamer de la collection, avec succès, nous apprend BookRiot.

D’autres législateurs et politiques ont présenté des ateliers qui enseignent aux personnes comment faire interdire des livres dans les écoles et les bibliothèques publiques, comme ceux organisés par la représentante de l’État de l’Idaho, Heather Scott.

Dossier : Aux États-Unis, une inquiétante vague de censure de livres

Crédits photo : Raphaël Labbé (CC BY-SA 2.0)

 
 

19 Commentaires

 

kayl

12/08/2022 à 09:43

C'est une bonne initiative. Les adultes sont libres de lire ce qu'ils veulent mais les lectures des enfants doivent être surveillées par leurs parents.
Les activistes LGBT font tout pour promouvoir leur idéologie, y compris en endoctrinant les enfants dans les écoles. Aux USA ça a pris en ampleur telle que les parents commencent à réagir. Et c'est tant mieux.

CaptainBN

12/08/2022 à 15:50

Vous êtes complètement a côté de la plaque.

L'objectif des LGBT est de faire connaitre notre situation et d'expliquer qu'elle n'a rien d'anormal et de contre-nature, elle est simplement plus rare.
Si on insiste autant, c'est simplement par ce que l'homophobie nous tue littéralement : les gamins LGBT dénoncés a leurs parents sont souvent virés de chez eux et deviennent SDF, quand ils ne sont pas envoyés dans des "thérapies" de conversions extrêmement brutales, et s'ils restent cachés, ils passent juste a côté de leur vie en se haïssant eux même, un enfer.

Expliquer a tous les enfants que les gays existent ne vas pas les rendre gays. Pas plus que regarder des centaines de films avec des couples hétéro ne m'a rendu hétéro. Ca vas simplement réduire les violences envers nous et éviter que les gamins qui sont comme nous ne souffrent autant qu'on a souffert.
Pourquoi condamner ça ?

kayl

12/08/2022 à 16:52

C'est vous qui êtes à côté de la plaque et je vais vous expliquer pourquoi.

1- Personne, en occident du moins, n'empêche les personnes LGBT de vivre leur vie comme ils l'entendent. Mais le problème, c'est que certaines personnes ne se contentent pas de ça. Des activistes LGBT font tout pour propager leur idéologie. Ils veulent qu'on célèbre leur sexualité. Ils veulent endoctriner les enfants dans cette voie.
Si ces personnes voulaient une vie normale, il n'y aurait aucun problème, mais malheureusement, ils veulent modeler toute la société à leur image et tout discours contradictoire est voué au lynchage médiatique et à la censure des réseaux sociaux. Et toute personne qui ne se soumet pas à leur idéologie doit être "éduquée" (nos amis américains me diraient "educate yourself").
On veut même nous imposer l'idée qu'un homme peut être enceinte et on devrait accepter ce délire sans sourciller.
Ces activistes veulent imposer la présence d'hommes (qui se considèrent femmes) dans les toilettes pour femmes et les femmes devraient fermer leurs gueules sinon elles sont transphobes.
Même les lesbiennes sont traitées de transphobes si elles n'acceptent pas de sortir avec des hommes qui se considèrent femmes. On nage en plein délire et certains veulent nous faire accepter ça comme "normal".

L'article cite un certain nombre de livres LGBT, comme celui qui apprend aux enfants les nouveaux "pronoms personnalisés", un véritable délire. Comme si les enfants n'ont pas mieux à apprendre que ces idioties inventées par des personnes en mal de reconnaissance et en pleine confusion sexuelle.

Oui, les enfants peuvent être perturbés, ils peuvent se poser certaines questions sur le sexe, mais ce n'est en aucune façon une raison de les inciter à être autrement que des gens normaux. Si plus tard, les adultes qu'ils vont devenir choisissent une sexualité anormale, ils sont libres de le faire. Mais les mineurs ne doivent en aucun cas être endoctrinés ni "éduqués" dans une idéologie que leurs parents n'acceptent pas.


2- l'article parle bien d'interdire des livres aux enfants et non sur tout le territoire US pour les adultes. "Interdire" des œuvres aux enfants car non adaptées à leur âge n'est pas de la censure. C'est du bon sens. Sinon pourquoi y a-t-il des jeux PEGI 16 et même des jeux PEGI 18.
Un adulte normal Permettrait-il à son enfant de 12 ans de regarder un film pornographique ? Moi, non. Et ce n'est pas de la censure.


3- Pour le lavage des cerveaux que subissent les enfants dans certaines écoles américaines, c'est une réalité. Laisser les activistes LGBT faire ce qu'ils veulent dans les écoles n'est pas une bonne idée et ce n'est certainement pas de la censure que de protéger les enfants contre des choses qui ne sont pas de leur âge. Trouvez-vous normal que des "enseignants" wokes apprennent à des gosses de 5 ans qu'ils peuvent choisir d'être des garçons ou des filles ? Ou qu'ils incitent des garçons à porter des robes ?
Interdire ce genre de folie n'est pas de la censure, c'est de la "protection de l'enfance".

Au Canada, en Suède, en Finlande et au Royaume-Uni, les "thérapeutes du genre" ont commencé à signaler un changement soudain et dramatique dans la démographie des personnes présentant une dysphorie de genre, passant principalement aux adolescentes. Car, oui, c'étaient les garçons qui étaient essentiellement atteints de dysphorie et maintenant ce sont des adolescentes (70%) (l'effet des réseaux sociaux).
En 2018, le Royaume-Uni a signalé une augmentation de 4 400 % par rapport à la décennie précédente chez les adolescentes cherchant des traitements de genre.

Référence: Gordon Rayner, “Minister Orders Inquiry into 4,000 Percent Rise in Children Wanting to Change Sex,” The Telegraph, September 16, 2018,
https://www.telegraph.co.uk/politics/2018/09/16/minister-orders-inquiry-4000-per-cent-rise-children-wanting/

Je vous conseille aussi l'excellent livre de Abigail Shrier "Irreversible Damage: The Transgender Craze Seducing Our Daughters"
https://en.wikipedia.org/wiki/Irreversible_Damage

Et cet excellent essai de Jenn Smith, un Canadien lui même trans: "Synanon Transgender - This is an essay about gender issues around the world and how we are influenced"
https://www.studocu.com/row/document/university-of-nicosia/finance-managerial-accounting/synanon-transgender-this-is-an-essay-about-gender-issues-around-the-world-and-how-we-are-influenced/16420782

Il y a aussi d'autres références faciles à trouver (pour ceux qui cherchent la véritable information) concernant le lavage de cerveaux à grande échelle que subissent les enfants avec l'idéologie LGBT.

Et donc, oui, les parents ont le droit de protéger leurs enfants et ils ont le droit de pousser ceux qu'ils ont élus à interdire ce genre de propagande dans les écoles où vont leurs enfants. Ils ont le droit de lutter contre ce genre d'enseignants et leur idéologie (la vidéo et d'une personne trans):
https://youtu.be/ZvK-dxV7xxk


4- Et ce ne sont pas que les hétéros qui commencent à se réveiller et à voir le problème. Il y a même de transsexuels comme Blaire White dont j'apprécie les vidéos sur Youtube qui a abordé ce problème d'exposition des enfants à des choses inadaptées. par exemples les gamins qui sont poussés à être des drag queens.
https://youtu.be/dtnwi5S4SIo
C'est inacceptable d'exposer des enfants à ÇA.

Il y a aussi le problème des athlètes hommes (qui se considèrent femmes) et qui concourent contre des femmes. Il y a des abus certains dans ce domaine.
https://youtu.be/e9SSh4D-nkQ


Conclusion : À tous les lecteurs : Si vous êtes gay, lesbienne, ou trans, je ne peux que vous souhaiter une vie anonyme comme tout le monde, sauf si vous méritez la reconnaissance pour des actes exceptionnels et non pour votre orientation sexuelle. Libre à vous de vivre votre vie et de vous épanouir, et je serais vraiment content pour vous, mais vous n'avez pas à vous arranger le droit d'"éduquer" MES enfants ou de leur faire croire que le genre et le sexe ne vont pas ensemble et encore moins que mon petit garçon peur décider d'être une fille ou que ma fille peut se faire mutiler et enlever les seins pour devenir un garçon. Vous demandez aux autres de vous accepter, et je suis d'accord avec vous. Alors, laissez les enfants tranquilles et en dehors de votre guerre idéologique, car s'il y a quelque chose qui fera du mal à votre combat, c'est bien les initiatives de certains activistes LGBT qui cherchent à endoctriner les enfants. En tant que parent, je peux tolérer beaucoup de choses, mais pas qu'on touche à mes enfants.

CaptainBN

12/08/2022 à 13:50

C'est de pire en pire.
On parle de gens qui plaident pour interdire l'avortement aux victimes de viol, même dans le cas ou la "femme" enceinte a treize ans et n'est pas capable de porter sa grossesse a son terme sans rester handicapée à vie ... Alors faire un lien "expliquer aux enfants que les LGBT existent = Les enfants vont regarder du prono et se prostituer", j'imagine qu'on est pas sur leur pire idée.
Pauvre pays.

Mais je vois aussi pas mal de soutient ces gens dans les commentaires des articles qui en ont parlé ces derniers temps, et j'ai envie de demander :
Vous préférez vraiment une société ou le sexe est dangereux pour tous le monde et ou personne n'a le droit a disposer de son corps a une autre ou les gens pourront simplement mener leur vie comme ils l'entendent et expliquer aux gosses que c'est normal ?

Littéralement, les gays ne font que vivre leur vie et essayer de rassurer les enfants qui sont comme eux en leur disant qu'ils ne sont pas des monstres, mais l'homophobie en fait un combat politique sanglant.

Kayl

12/08/2022 à 17:07

Je pense qu'il ne faut pas faire d'amalgame. Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'une victime de viol devrait avoir le droit d'avorter quel que soit son âge et pas seulement si elle a 13 ans. Mais le combat aux US n'est pas ici. Certains veulent un avortement quel que soit le terme de la grossesse et quel que soit la raison , même pour des raisons de "confort". En France, l'IVG peut dse faire jusqu'à la 14e semaine et je pense que ceci reste acceptable. Mais aux USA certains veulent une IVG quel que soit le terme. Alors, il ne faut pas blamer que les conservateurs. Il y a des extrémistes dans les deux bords.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1551#:~:text=L'IVG%20chirurgicale%20peut%20%C3%AAtre,le%20d%C3%A9but%20des%20derni%C3%A8res%20r%C3%A8gles.



Maintenant pour les gays qui veulent juste vivre leur vie, je vous dirais de , justement , vivre VOTRE vie et de ne pas essayer d'influencer les enfants des autres.
Vous estimez que votre sexualité est bonne ? Alors, je suis content pour vous. Mais vous n'avez pas à inciter mon enfant à avoir VOTRE sexualité. Car c'est de ça qu'il s'agit aux États-Unis. Le lobby LGBT fait tout pour endoctriner les enfants.

https://youtu.be/egA2kEaBw9I

CaptainBN

12/08/2022 à 19:00

J'ai lu tout ce que vous avez écrit et je pense savoir ou vous vous trompez :
Vous pensez que l'homosexualité est un choix. C'est faux.

C'est dans notre nature et on sais d'où ça viens. Des scientifiques ont même réussis a créer des souris homosexuelles en jouant avec le phénomène (uniquement a des fins de recherche, je vous rassure).
Voici un lien vers une vidéo de vulgarisation qui explique tout ça :
https://www.youtube.com/watch?v=Ad5Lxf_kKRU
Les liens vers les papiers de recherche sont dans la description.
En ce qui me concerne, mon premier souvenir est un baiser échangé avec mon "meilleur copain" de maternelle, j'ai toujours été comme ça, et pas pire que les autres enfants qui faisait pareil avec leurs cpoains ou copine de l'autre genre.

De là, l'objectif des LGBT n'est pas d'"endoctriner les enfants", mais de leur expliquer les différentes situations possibles et leur dire que c'est normal.
Personne ne veux montrer de porno aux enfants, c'est une idée affreuse.
On veux juste qu'ils savent que les LGBT existent, par ce que 10% d'entre eux en seront, quoi qu'il arrive, et qu'ils souffriront de croire qu'ils sont bizarres ou déviants si on ne le leur dit pas.
Et pour les autres, les éduquer évitera simplement qu'ils soient homophobes et risquent de maltraiter leurs camarades.
Deux facteurs qui limitent le stress des enfants et le risque de développer des troubles a l'âge adulte.

Et quant au fait que les cas d'enfants se reconnaissant comme LGBT se multiplient, pensez au moment ou on arrêté d'empêcher les gauchers d'écrire avec leur main directrice. Beaucoup de gauchers ont du "apparaitre" a ce moment là.

Comme dit dans mes commentaires, c'est littéralement une question de survie pour une part énorme de la population.

Et quant au fait que les enfants seraient perdus par la question, je vous rassure. Quand mon neveu m'a demandé pourquoi je n'avais pas de copine, je lui ai dit que je tombais amoureux des hommes, il m'a répondu en me demandant pourquoi je n'avais pas de copain x)
Les enfants peuvent presque tout comprendre, c'est bluffant.

La seule "endoctrinassions" que l'on cherche est une éducation a la bienveillance.

kayl

13/08/2022 à 15:10

Là où je me trompe ? Je pense que vous faites erreur, car non seulement je n'ai à aucun moment présumé de l'origine étiopathogénique de l'homosexualité, ni parlé (ou pensé) à son origine innée ou acquise. Si je voulais le faire, j'aurais surement parlé de comment l'homosexualité a été retirée du cadre des pathologies psychiatriques (si je me souviens bien, c'était lors du congrès qui a précédé la réalisation du DSM3 ou 4, avec les manifestations LGBT qui ont mis leur pression sur les psychiatres. Mais ceci est un autre sujet).
En plus, j'ai beaucoup plus parlé du "T" du lobby LGBT que d'autre chose.


Votre histoire personnelle ne me concerne pas, mais ce que je sais, c'est qu'énormément d'adolescents sont actuellement confus à cause du matraquage médiatique des activistes LGBT qui veulent faire passer leur sexualité pour quelque chose de cool. Et les effets sont là : un nombre extraordinairement élevé de jeunes personnes endoctrinées. Des jeunes qui font des choses qu'ils finissent par regretter, du genre se mutiler en se faisant des mastectomies, mais vu la main mise du lobby sur les médias actuels, personne ne parle de détransition. Personne ne parle des effets irréversibles des bloqueurs hormonaux. Personne ne parle de ces mamans perturbées (et valorisées par le lobby LGBT) qui présentent leurs nourrissons de 6 mois comme étant gay ou trans.

Quant aux "différentes situations possibles" dont vous parlez, la seule "normale" est l'hétérosexualité. Tout le reste est ANORMAL, c'est-à-dire "Contraire à l'ordre habituel des choses ; non conforme au modèle courant ; irrégulier, inhabituel" (Larousse).
Alors, lorsque des militants LGBT veulent s'immiscer dans l'éducation des enfants des autres en voulant leur faire croire que ce qui est anormal est normal, les parents sont en droit de s'insurger.
D'un autre côté, j'estime que les sujets en rapports avec les divers comportements sexuels anormaux sont à proscrire chez les jeunes enfants. Chez les adolescents, par contre, ce sont des sujets qui peuvent être discutés avec les parents ou avec des enseignants bienveillants qui cherchent l'intérêt des enfants (ce qui exclut d'emblée les activistes wokes).

Les enfants peuvent "tout comprendre"?! Non. Ils ne peuvent pas tout comprendre. Les enfants sont influençables. Très influençable. Un enfant peut tout faire pour plaire à un adulte qu'il considère comme une "autorité", que ce soit un parent ou un enseignant. C'est pour ça qu'on voit tellement d'"enfants queers" sous le regard bienveillant de mamans perturbées. Et d'un autre côté, les adolescents (surtout les filles) sont actuellement hypnotisés par les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux qui sont devenus le terrain fertile de tous les détraqués, notamment sur TikTok. Ces ados en manque de reconnaissance feraient tout pour se trouver une "communauté" qui les valorise. Et quelle communauté est actuellement valorisée le plus ? C'est la "communauté" LGBT.

Par contre, je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il faille éduquer les enfants à être bienveillants avec ceux qui sont différents pour des raisons de couleurs de peau, de sexualité ou de handicap. Mais ça, c'est le rôle des parents.

Et donc, OUI à l'éducation bienveillante (qui vient des parents) et NON à l'endoctrinement à l'idéologie LGBT. Sinon, comme je l'ai précédemment dit, le retour de bâton ne tardera pas à venir et ce n'est souhaitable pour personne, car si ces activistes poussent le bouchon trop loin (comme je l'ai montré dans mon autre commentaire avec des vidéos ou des personnes trans elles-mêmes ne sont plus d'accord avec le lobby LGBT), les personnes LGBT risquent justement de perdre leurs droits à une vie normale (qu'ils ont actuellement en occident) et de se retrouver justement à se battre pour leur "survie" comme ça se passe dans la majorité des pays du monde.
Alors, que chacun vive SA vie et qu'il laisse les autres vivre LEUR vie avec les valeurs morales que chacun a et que chacun va transmettre à ses enfants.

NAUWELAERS

15/08/2022 à 01:11

BRAVO Kayl, qui refusez et la malhonnêteté intellectuelle et le degré zéro de la pensée et l'intimidation pseudo-morale et la tartufferie la plus gluante !
La même qui croyait pouvoir justifier la pédophilie, il n'y a pas si longtemps.
Aujourd'hui unanimement (ou presque) condamnée...
Tiens, où sont les accusations si intelligentes de «réactionnaires» quant à l'opposition à la pédophilie ?
On devrait réfléchir plus avant de s'exprimer, je trouve !
Et prendre un minimum de recul puisqu'on dispose encore d'un cerveau en état de penser et qui n'est pas qu'un amas de plasticine modelable à volonté par les manipulateurs.
Enfin, est-ce vrai pour tout le monde, cela ?
Au moins ce site ne censure pas les gens comme vous, c'est à saluer et...pourvu que ça dure !
Dans un pays où on ose badigeonner une statue de Voltaire, au square Honoré-Champion.
Cela me révolte et je suis réactif.
Que des imbéciles jugent l'attachement à la démocratie comme «réactionnaire» prouve à quel point celle-ci est précieuse !
CHRISTIAN NAUWELAERS

Aradigme

15/08/2022 à 09:46

Bonjour Kayl,

Excellente analyse. Il importe de distinguer entre les personnes LGBT qui ont le droit de vivre leur existence comme elle l'entendent, et le lobby LGBT, une ultra minorité qui veut modeler la société à sa guise par sa propagande et souvent par des menaces (voir l'affaire Rowlings). Il n'est en cela pas différent d'autres minorités bruyantes qui tentent d'imposer leurs vues à la majorité.

Salutations

Aradigme

NAUWELAERS

15/08/2022 à 10:24

Aradigme,
Ce que vous écrivez est frappé au coin du bon sens.
Oui à la liberté sexuelle, d'être qui on est.
Non au prosélytisme sournois -encore plus quand il cible des enfants- et à l'intolérance.
Et se faire traiter de «réactionnaire» lorsque l'on s'oppose à des dérives quasi sectaires...
Cela prouve que les mots sont vidés de leur sens parfois.
Un émiettement sémantique qu'on doit dénoncer.
Heureusement que ce site permet encore aux diverses tendances (hors extrêmes) de s'exprimer...
CHRISTIAN NAUWELAERS

NAUWELAERS

15/08/2022 à 01:03

Kayl, c'est vous qui avez raison.
Liberté de sexualité pour tout le monde, oui.
Tolérance, tout à fait d'accord.
Mais non à l'endoctrinement d'enfants.
Le bon sens et la lutte contre de vraies dérives quasi sectaires sont considérés comme «réactionnaires»...
Pas d'accord et les mots ont un sens.
C'est abusif, quelles que soient les intentions.
Le fanatisme existe dans tous les camps et il faut voir ce qui est !
Sans parler de «haine» si on souhaite que des enfants en pleine construction ne soient pas perturbés voire déstructurés.
Assez de cette malhonnêteté intellectuelle.
Assez de cet endoctrinement qui n'est pas progressiste.
CHRISTIAN NAUWELAERS

CaptainBN

15/08/2022 à 10:47

Je plains les enfants dans votre entourage ...
10% d'entre eux seront LGBT quoi qu'il arrive par ce que c'est normal. C'est une particularité que nous partageons avec les lions, les moutons, pas mal de cervidés, les manchots et j'en passe.
L'expérience d'un homosexuel qui a passé son enfance humilié et traumatisé par l'homophobie ambiante ne vous intéresse pas ? ça me désole, mais je ne peux plus rien pour vous.

On ramassera vos gosses comme les autres dans les asso LGBT quand vous les aurez virés de chez vous après leur coming-out et ils vivront leur âge adulte sans plus vous parler.
Après tout, pourquoi changer ce qui ne marche pas ?

Je vous souhaites bon vent et bonne chance aux gosses de votre entourage. Ils en auront besoin.

NAUWELAERS

15/08/2022 à 11:06

Vous voyez le monde de par le prisme de votre expérience négative.
Ma famille hétérosexuelle est heureuse et épanouie, loin de vos prédictions négatives et totalement malveillantes et intolérantes.
Et sans lien aucun avec la réalité.
Comme quoi si on maltraite quelqu'un dans sa jeunesse, il lui est très dur de trouver un équilibre...
C'est une évidence.
Il faut réparer ces traumatismes.
Résilience est le mot...
Mais votre attitude vindicative et injuste est une impasse totale, désolé.
Bonne chance et ce serait bien d'essayer de sortir de ces obsessions malgré un passé très douloureux.
Plus facile à dire qu'à faire, je sais.
Vous en seriez le premier bénéficiaire et vous arrêteriez de vous en prendre à quiconque n'est pas comme vous.
CHRISTIAN NAUWELAERS

CaptainBN

16/08/2022 à 17:01

Eh bien M. Nauwealears, vous êtes aussi à côté de la plaque, au point ou je n'ai même plus envie de m'énerver :/
C'est juste ... triste.

Vous pensez que j'agresse les personnes qui ne sont pas comme moi, alors que je voudrais justement qu'on arrête de maltraiter les gens qui sont comme moi durant leur enfance.
Simplement en expliquant à tous les gosses qu'on existe et que c'est normal.
Rien de plus.

C'est une histoire jouée mille et mille fois.
Un gamin Queer nait dans une famille ou on ne parle pas de "ça". Il vit son enfance sans savoir que les gens comme lui existent, ou en pensant que ce sont des déviants. La dissonance cognitive entre son attirance naturelle, ou son identité, et le modèle dans lequel il essaie de la faire tenir génère une violence dingue. Un vrais lit de Procuste.
Il vas alors, soit diriger cette violence contre lui même et devenir anxieux, dépressif, voire suicidaire, soit la diriger contre les autres et deviendra un harceleur qui insulte ou agresse les LGBT qui vivent la vie qu'il s'interdit de vivre.
Puis, s'il est chanceux, viens le moment de l'épiphanie et du coming out qui surprendra et choquera ses proches, créant de nouvelles violences, probablement.
Souvent, il sera viré de chez ses parents et sera SDF pendant une période, avec tous les risques qui s'ensuivent s'il n'a pas d'amis pour l'héberger.
Bilan : Une enfance passée à se cacher et à avoir peur de soi même, et une crise violente au moment du passage à l'âge adulte, plusieurs relations altérées définitivement et une image de soi en ruines.
Rendez-vous chez le psy, il y a du boulot !

Et tout ça alors que les LGBT ont littéralement toujours existé, qu'ils soient biens vus comme en Grèce antique, ou chassés come sous le régime Nazis. Seules des calamités comme le SIDA ou l'holocauste ont pu nous faire disparaitre et ça n'a été que temporaire. Par ce que nous sommes une constante de l'humanité qui est simplement plus rare et que les gens ne comprennent pas que "rare" ne veut pas dire "anormal". Pour les LGBT pas plus que pour les roux ou que les gens aux yeux vairons.

Le pire, c'est la diabolisation. Quand on écrit des livres pour enfants qui parlent des identités autres que Cis-hétéro, on se voit accusés de leur montrer du porno. Rendez-vous compte !
Tout ça alors que les princesses Disney hétéro peuvent faire des scènes de nu et embrasser leurs princes sans que ça ne choque personne.

On vous demande pas grand chose, pourtant.
Acceptez qu'on existe et que vos gosses ont 10% de chances d'être comme nous.
Expliquez leur que "rare" n'est pas "anormal" et aimez-les comme ils sont.
Et, pour l'amour du ciel, arrêtez de croire que nous n'existons que dans les cabarets ou les films pornos.

NAUWELAERS

17/08/2022 à 10:44

Mais enfin Captain !
Vous êtes hors sujet !
Les enfances abîmées que vous décrivez pour ces raisons-là (voire d'autres), c'est une catastrophe.
Les enfants rejetés par leurs parents intolérants s'ils découvrent leur homosexualité (de leurs rejetons)...
Mais bon Dieu évidemment que c'est un scandale !
Pour le reste Disney est une des organisations les plus en pointe pour la défense des droits des minorités et vous me parlez de princesses hétéros (qui vous dérangent fort, on dirait ?) !
Pourquoi ce déni ?
On impose des quotas de minorités, de plus en plus, dans les films américains.
Que l'histoire le justifie -alors très bien et j'approuve -ou non: là on tombe dans l'idéologie caporalisante imbécile qui ne fait rien avancer.
«Qui veut la fin veut les moyens»...la devise des cyniques, et également des imbéciles.
Il y a aussi des cas avérés de personnes ayant changé de genre et le regrettant amèrement !
Mais comme pour les victimes des vaccins, on les diabolise.
On les stigmatise.
On prétend -je l'ai déjà lu -que c'est faux.
Soit on les invisibilise soit on les traite de menteuses ou menteurs.
Vous trouvez cela normal, style «On ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs»?
Moi non.
Vous mélangez tout et avez tendance à ignorer les réalités que tout le monde peut voir, dès qu'elles
ne vont pas dans le sens de vos présupposés.
Dès que cela correspond à vos droits de plus en plus reconnus et mis en avant.
OUI il existe hélas des situations intolérables que vous dénoncez.
NON ce n'est pas une raison pour vouloir faire table rase de ce qui est pour des lendemains qui chantent avec des minorités qui, ne l''étant plus, créeraient une société nouvelle idéale.
Tout cela est du storytelling absurde et ridicule voire dangereux dans certains cas.
Et l'hétérosexualité n'est absolument pas toxique par essence, comme a osé l'écrire une autrice radicale féministe -sectaire et même délirante quant à ce genre d'absurdités mais qui, à force d'être répétées, finissent par faire leur chemin dans l'espace public.
CHRISTIAN NAUWELAERS
CHRISTIAN NAUWELAERS

CaptainBN

17/08/2022 à 14:59

C'est marrant, non ?
A chaque fois qu'on défends une idée en ligne, on se voit associé aux pires versions de cette idée et sommé de les justifier ou accusé de les défendre ... C'est crevant, alors voici mes réponses pour celles que vous m'opposez :

Je n'ai rien contre les personnes qui détransitionnent.
Pas plus que je n'ai quoi que ce soit contre les personnes qui, après avoir teint leurs cheveux, se rendent compte que ça ne leur vas pas et reviennent a leur couleur naturelle. J'ai plus de mal si elles me disent que je n'aurais pas du me teindre les cheveux, ou essaient de me priver de ce droit, par ce qu'elles se sont embêtées en essayant de faire comme moi.
Même chose avec les trans.

Quant à l'hétérosexualité : Je n'accuse pas tous les hétéros d'être de mauvaises personnes, je dis simplement que les gens qui veulent empêcher que les enfants d'être informés qu'il existe d'autres voies font du mal aux gamins qui sont destinés a prendre ces autres voies et rendent les autres agressifs a leur égard. Par ce que personne n'aime l'anormalité.

Ce qui me dérange, c'est cette idée que laisser les LGBT vivre leur vie est "tolérer l'anormal".
C'est ignorer des milliers d'années d'histoire les concernant et des noms importants comme Sapho, Oscar Wilde, Henry III, George Sand, Richard Coeur de Lion et les preuves scientifiques qui indiquent que c'est normal et courant chez les espèces animales qui vivent en meute.
On fait un alien d'un cas rare et c'est un enfer a vivre.

Et je dis aussi que les puritains amerloques sont des fumiers. Si vous allez dans les news de ce site vous verrez qu'ils se sont aussi attaqués au journal d'Anne Franck en le qualifiant de pornographique, rien que ça ...

NAUWELAERS

17/08/2022 à 22:25

Non, il s'agit d'empêcher les enfants d'être endoctrinés, et non «informés» !
Ne vous cachez pas derrière votre petit doigt.
Assez de langue de bois (vermoulu) !
VOUS faites ce que vous voulez.
Personne ne vous en empêche.
Vous êtres libre comme l'air.
Mais tenter de persuader des enfants qu'ils sont mal en tant que petits garçons ou petites filles, qu'ils doivent envisager un changement de sexe (payant ! Par ici la monnaie !) c'est de l'abjection égale à celle qui défendait la pédophilie, il n'y a pas si longtemps.
Des crapules faussement progressistes qui n'hésitent pas à perturber et chambarder l'esprit de jeunes enfants influençables sont des ordures.
Des salauds.
Voilà, il faut penser au bien-être des enfants et leur foutre la paix avec ces questions de genre obsessionnelles.
Ne leur volez pas leur enfance !
Je ressens un profond dégoût pour ce fanatisme intégriste communautariste sexuel qui instrumentalise des enfants totalement influençables.
L'abjection, pas pour moi.
Mais les adultes comme vous vivent leur vie et ont droit au respect !
Sauf en cas de prosélytisme...là je vous combats.
Mais de grâce...arrêtez ce prosélytisme scandaleux !
Là cela va trop loin.
CHRISTIAN NAUWELAERS

CaptainBN

18/08/2022 à 10:37

Mais personne ne veux les persuader qu'ils ne sont pas bien dans leur genre, c'est une idée absurde.
Ecoutez, si vous n'avez pas d'autre méthode argumentative que de me traiter de monstre et de pédophile et de me prêter des intentions que je n'ai pas, je n'ai plus envie de débattre.
Sans compter que vous ne regardez pas en face la réalité de ce qui se passe aux USA (ce qui était le sujet a la base.)
Je jette l'éponge.

NAUWELAERS

21/08/2022 à 18:27

Je ne vous ai jamais traité de monstre ni de pédophile.
Juste un peu parano peut-être mais ce n'est pas mon problème.
Des enfants sont gravement perturbés par des questions de genre qu'on leur inculque à l'école et sur les réseaux qui envahissent tout et tout le temps, y compris en France.
Pour rien !
Je répète: pour rien !
Des tas d'articles en font foi, scientifiques et n'ayant rien à voir avec l'extrême droite ni la politique.
Renseignez-vous avant d'intervenir à tort et à travers.
Les faits sont ce qui importe.
CHRISTIAN NAUWELAERS

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Russie : un poète battu et violé suite à la lecture d'un texte anti-guerre

En Russie, la répression à l’encontre des discours antiguerre se poursuit. Ce mercredi, le tribunal du district de Tverskoy à Moscou a prononcé l’incarcération provisoire de trois jeunes poètes pour une durée de deux mois. Ces derniers ont été arrêtés suite à leur participation au rassemblement des lectures du poète Maïakovski du 25 septembre dernier.

30/09/2022, 14:37

ActuaLitté

Antitrust : les plaintes contre Amazon et les éditeurs classées sans suite

Amazon et les cinq plus importants groupes d'édition américains faisaient l'objet de deux plaintes pour distorsion de concurrence, accusés d'avoir conclu des accords aboutissant à un contrôle des prix des livres imprimés comme numériques. Les deux plaintes ont été classées sans suite par un juge fédéral, ce 29 septembre. 

30/09/2022, 11:33

ActuaLitté

Zimbabwe : l'autrice Tsitsi Dangarembga jugée coupable d'“incitation à la violence”

L'autrice Tsitsi Dangarembga et sa coaccusée Julie Barnes ont été reconnues coupables d'« incitation à la violence » pour leur participation à une manifestation pacifique en juillet 2020, au Zimbabwe. Les deux femmes ont été condamnées à 6 mois de prison avec sursis, assortis d'une amende de 70.000 $ zimbabwéens, soit 200 € environ. 

30/09/2022, 10:31

ActuaLitté

Mexique : la Foire du livre de Monterrey s'invite sur TikTok

La foire internationale du livre de Monterrey (FILMTY) au Mexique aura lieu du 8 au 16 octobre prochain à Cintermex. Elle sera la première au monde à faire le lien entre la littérature et le réseau social TikTok. La manifestation mêlera ainsi évènement physique et numérique.

29/09/2022, 12:33

ActuaLitté

Meghan se voyait déjà en haut de l'affiche, façon Beyoncé

On ne sait plus rien, et l’édition en perd son latin : Harry a-t-il ou non insisté auprès de son éditeur pour que ses Mémoires sortent en 2022 ? Des sources affirment que non. D’autres assurent que la première version du livre était un peu trop « à l’eau de rose » et qu’il fut demandé une révision. Ô incertitudes… « Quousque tandem abutere, Harry, patientia nostra ? », se serait écrié Cicéron…

28/09/2022, 14:31

ActuaLitté

James Patterson donne 5,3 millions de dollars : “On m'a appris à rendre”

L'écrivain américain James Patterson, considéré comme l'auteur le plus riche du monde depuis plusieurs années, a réalisé plusieurs donations, pour atteindre un total de 5,3 millions $, environ 5,5 millions €. Il a notamment donné 2 millions $ à l'organisation non gouvernementale PEN America, qui œuvre pour la liberté d'expression des auteurs aux États-Unis et dans le monde.

28/09/2022, 12:50

ActuaLitté

Hilary Mantel laisse derrière elle un roman historique inachevé

Décédée ce 23 septembre, la romancière britannique s’en est allée à 70 ans, après un accident vasculaire cérébral. Mais les lecteurs endeuillés retiendront un hoquet de chagrin, en apprenant qu’elle laisse un roman historique inachevé. Un projet qui découle de son intention, réaffirmée en 2021, de revenir à ce genre.

27/09/2022, 16:09

ActuaLitté

Same Sky Books, éditeur thaïlandais, reçoit le Prix Voltaire 2022

L'Union internationale des éditeurs (UIE, International Publishers Association) a décerné son Prix Voltaire 2022 à la maison d'édition thaïlandaise Fah Deaw Kan, ou Same Sky Books. Cette récompense salue l'engagement d'un professionnel de l'édition ou d'une structure pour la défense de la liberté d'expression, souvent au péril de sa vie.

27/09/2022, 15:33

ActuaLitté

AkooBooks : renaissance de la plateforme ghanéenne

La plateforme de livre audio AkooBooks est le premier éditeur et service de streaming du Ghana pour les audiobooks d’auteurs noirs et/ou africains ainsi que d’autres contenus parlés. Elle fera son grand retour le 20 octobre prochain.

27/09/2022, 13:08

ActuaLitté

Censure de livres : Obama appelle à défendre le “coeur de la démocratie américaine”

BookBanUSA — Les États-Unis traversent une période de censure sans précédent, depuis plus d'un an, qui déferle sur les bibliothèques publiques et scolaires. Elle vise particulièrement les ouvrages écrits par des personnes racisées ou relevant de la communauté LGBTQIA+. L'ancien président Barack Obama a invité les Américains à défendre un droit de lire qui est au « cœur » de la démocratie, selon lui.

27/09/2022, 11:10

ActuaLitté

#CancelCulture : Georgia Meloni et la censure “des chefs d’œuvres littéraires”

En mai 2021, elle publiait Je suis Giorgia. Mes racines, mes idées. Désormais Georgia Meloni a remporté les élections législatives italiennes. Et le Bel Paese effectue dès lors un virage radical côté extrême droite : le mouvement Fratelli d’Italia est le premier du pays, avec 26 % des votes – et une abstention avoisinant les 35 %.

26/09/2022, 15:12

ActuaLitté

Après 50 ans, une nouvelle traduction anglaise des Fiancés de Manzoni

I Promessi Sposi (Les Fiancés) d'Alessandro Manzoni est un grand classique de la littérature italienne, enseigné à l’école, mais encore assez peu connu de l’autre côté de l’océan. La nouvelle traduction de ce texte – originellement publié en 1827 –, est sortie aux États-Unis ce 13 septembre. Fruit de 10 ans de travail, on doit cette version à l’italianiste Michael Moore, traducteur de Calvino, Moravia et Primo Levi, mais aussi d’Erri de Luca et Sandro Veronesi. 

26/09/2022, 11:50

ActuaLitté

Une bibliothèque clandestine pour femmes défie les talibans

Les étagères s’emplissent d’ouvrages, dans ce sous-sol de Kaboul, loin de l’animation des rues et de l’oppression des armes. Privées de scolarisation en vertu des lois du régime taliban, ces femmes – elles sont des centaines – se retrouvent ici. Pour apprendre, lire et échapper aux interdits qu’a posés le gouvernement voilà près d’un an. 

24/09/2022, 10:26

ActuaLitté

Au Royaume-Uni, des réglements de compte au syndicat des auteurs

Au mois de mars dernier, Philip Pullman démissionnait de son poste de président de la Société des Auteurs (Society of Authors, SoA). Il prenait sa décision après un tweet polémique où il prenait la défense de Kate Clanchy, autrice accusée de racisme. Aujourd’hui, l’auteur de la trilogie À la croisée des mondes (trad. Jean Esch) rouvre le débat dans une lettre à destination du conseil d'administration du syndicat, réclamant une enquête externe sur la structure.

23/09/2022, 15:38

ActuaLitté

États-Unis : sera-t-il possible d'interdire d'interdire les livres ?

BookBanUSA — Une vague de censure de livres traverse les États-Unis depuis plus d'un an, écartant des centaines de titres des bibliothèques publiques ou scolaires. Si certaines tentatives sont contrées, d'autres parviennent à leur fin. Au Sénat et à la Chambre des représentants, deux démocrates souhaitent réaffirmer les principes de liberté d'expression et de liberté d'apprentissage.

23/09/2022, 11:20

ActuaLitté

Un dictionnaire qui oeuvre à l'égalité des genres

Le dictionnaire Treccani est le premier ouvrage de référence italien à ne pas présenter d’entrées favorisant le genre masculin. En effet, les formes féminines des noms et des adjectifs que l’on ne trouve traditionnellement qu’au masculin sont désormais présentes. L’égalité des genres et l’inclusion sont au cœur de ce projet éditorial révolutionnaire – parce que les mutations sociales passent aussi par le langage... 

23/09/2022, 09:36

ActuaLitté

Ukraine : selon l'Unesco, 10 bibliothèques endommagées par la guerre 

UkraineUnderAttack - L'Unesco, institution de l'Organisation des Nations Unies spécialisée dans la culture, les sciences et l'éducation, a publié les résultats d'une évaluation préliminaire des dégâts infligés aux lieux culturels ukrainiens, du fait de l'agression russe. Selon ce rapport, 192 sites ont été endommagés depuis le 24 février, dont 10 bibliothèques.

22/09/2022, 11:38

ActuaLitté

Agression de Rushdie : les témoins placés sous protection judiciaire

AttaqueRushdie - Le juge David W. Foley a consenti à la demande du procureur en chef Jason Schmidt au cours d'une audience, ce mercredi 21 septembre, à Chautauqua, dans l'État de New York. Les témoins de l'attaque du 12 août dernier sur Salman Rushdie seront maintenus dans le plus strict anonymat, afin d'éviter toutes représailles.

22/09/2022, 11:20

ActuaLitté

Disparition d'une icône des comics, Lily Renée Phillips

Lily Renée Phillips, créatrice de bande dessinée et icône de l’âge d’or du comics est décédée à l’âge de 101 ans. Réfugiée à New York après avoir quitté une Autriche annexée par les nazis, elle fut l’une des premières femmes à travailler dans l’industrie du comics.

21/09/2022, 15:58

ActuaLitté

Turquie : l'autrice et éditrice kurde Meral Şimşek condamnée en appel

Attendu le 16 septembre, le verdict de la justice turque concernant l'autrice et éditrice kurde Meral Şimşek a été rendu quelques jours plus tard, ce qui n'a pas entamé sa sévérité. Une peine de prison d'un an et huit mois a été prononcée à son encontre, à Ipsala, pour avoir « violé un espace militaire ».

21/09/2022, 09:47

ActuaLitté

Moulinsart devient Tintinimaginatio, pour exploiter l'oeuvre d'Hergé

Fanny Rodwell, née Vlamynck, veuve de Georges Rémi, alias Hergé, poursuit la réorganisation de Moulinsart. La société détentrice des droits sur l’oeuvre du dessinateur, mort le 3 mars 1983, devient Tintinimaginatio. Avec en ligne de mire le monde 2.0…  

21/09/2022, 09:36

ActuaLitté

Les archives trouvées chez Trump, classifiées ou déclassifiées ?

Au cœur d'une enquête relative à la présence d'archives présidentielles dans sa résidence privée de Mar-a-Lago, l'ex-président Donald Trump prépare sa défense. Début août, le FBI a saisi près de 11.000 documents, qu'il s'agit maintenant d'examiner : les avocats du milliardaire assurent qu'il avait veillé à les déclassifier, mais rien n'est moins sûr...

20/09/2022, 15:14

ActuaLitté

Nouveau conseil d’administration pour l'ANEL, Jean-François Bouchard élu président

L’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) a tenu son assemblée générale annuelle hier. L’événement a été l’occasion pour les éditeurs et éditrices d’élire un nouveau président et de nouveaux membres au conseil d’administration, de se pencher sur la nouvelle Loi sur le statut de l’artiste et de décerner un titre de membre honoraire. Une journée chargée et dynamique, à l’image de l’Association, qui souligne par ailleurs ses 30 ans d’existence!

20/09/2022, 12:03

ActuaLitté

En 2021, l'édition américaine était aussi à la fête

Exceptionnelle pour l'édition française, avec des records de vente inespérés, l'année 2021 a été du même tonneau de l'autre côté de l'Atlantique. L'association des éditeurs américains fait état d'un chiffre d'affaires total de 29,33 milliards $ sur douze mois, le chiffre le plus important jamais relevé par l'organisation.

20/09/2022, 10:04

ActuaLitté

2022, une année record pour la censure des livres aux États-Unis

BookBanUSA — La Banned Books Week, événement visant à valoriser les ouvrages victimes de censure aux États-Unis, se déroule dans un contexte malheureusement tout approprié, en 2022. Depuis plus d'un an, une vague de tentatives de censure traverse le pays, touchant les bibliothèques publiques et scolaires. Les bibliothécaires rappellent qu'« écarter les livres ne permet pas d'oblitérer les sujets complexes ».

19/09/2022, 15:27

ActuaLitté

Mort d'Elisabeth II : la publication des Mémoires d'Harry retardée

La pudeur et l’honneur l’exigeaient : le Prince Harry a démontré une grandeur d’âme à nulle autre comparable. Son livre de révélations, destiné à faire imploser la famille royale, sera reporté. Et ce, apprend-on dans la presse britannique, en hommage à sa grand-mère. Une bienséance plus que princière, royale, n’ayons pas peur des mots.

16/09/2022, 16:10

ActuaLitté

Demo Defense : l'application qui lutte contre la censure en bibliothèque

BookBanUSA - À la veille de la semaine des Banned Books aux États unis, Martha Hickson, bibliothécaire du New Jersey, a cocréé une application : celle-ci aide les professionnels du livre à lutter contre la censure – Martha y fut personnelement confrontée en 2021. Demo Defense regorge ainsi de guides, étape par étape, alors qu'une vague d'attaques sévit dans le pays depuis plusieurs mois.

16/09/2022, 11:50

ActuaLitté

Ukraine : malgré la guerre, Lviv maintient son festival littéraire

#UkraineUnderAttack — Touchée à plusieurs reprises par des bombardements, la ville de Lviv n'en est pas moins devenue une sorte de capitale ukrainienne de substitution. Située à l'ouest de l'Ukraine, elle est relativement épargnée par les affrontements. La foire du livre de Lviv, un des plus importants événements littéraires du pays, aura lieu au mois d'octobre prochain.

16/09/2022, 09:56

ActuaLitté

National Book Awards : un livre de Scholastique Mukasonga retenu

Lauréate du Prix Renaudot en 2012 pour son roman Notre-Dame du Nil, Scholastique Mukasonga voit son dernier roman traduit en anglais, Kibogo est monté au ciel (Kibogo, traduit par Mark Polizzotti) sélectionné par le jury des National Book Awards. Son roman concourt dans la catégorie des traductions de ces célèbres prix littéraires américains.

15/09/2022, 16:51

ActuaLitté

Agression de Rushdie : la protection des témoins demandée

AttaqueRushdie - Le procès de Hadi Matar, auteur d'une tentative d'assassinat contre l'écrivain Salman Rushdie, le 12 août dernier, se poursuit aux États-Unis. Après la demande de l'accusation d'un délai supplémentaire pour l'examen de quelque 30.000 documents susceptibles de constituer des preuves, une protection supplémentaire des témoins est réclamée, en conservant leur identité secrète.

15/09/2022, 11:36

ActuaLitté

Lourds soupçons de corruption dans l’édition japonaise

Tsuguhiko Kadokawa, président du groupe médiatique japonais Kadokawa, particulièrement puissant dans l'édition, a été interpelé ce mercredi 14 septembre par les services du procureur de Tokyo. Il est soupçonné d'avoir versé plusieurs sommes d'argent à un responsable de l'organisation des Jeux olympiques de 2020 (qui se sont déroulés en 2021), en échange d'un partenariat.

15/09/2022, 10:32

ActuaLitté

Italie : à l'approche des élections, les industries culturelles s'agitent

La crainte grandit en Italie, d’une alliance où droite et extrême droite se partageraient le pouvoir. À la lecture des sondages, l’avance que prend Giorgia Meloni, à la tête de Fratelli d’Italia se conforte. Et dans son sillage, elle compterait sur le soutien de Forza Italia, parti de Silvio Berlusconi. Rien de réjouissant pour ces élections législatives dans le Bel Paese, surtout quand Matteo Salvini vient consolider cette coalition. Pour le monde de la culture, voici de quoi trembler…

14/09/2022, 14:37

ActuaLitté

Le Rockefeller Center à New York s'illumine de citations d'auteurs

À l'occasion du centenaire de sa création, l'organisation de défense de la liberté d'expression PEN America a organisé plusieurs événements, qui culminent avec l'illumination de trois immeubles du Rockefeller Center, au cœur de New York. Des citations de textes de Salman Rushdie, Margaret Atwood, Ron Chernow, Jhumpa Lahiri ou encore Toni Morrison s'afficheront sur les façades.

14/09/2022, 13:35

ActuaLitté

L'étrangeté dans la littérature young adult, en romans et BD

La maison d'édition romaine Fandango propose un programme dans les écoles, WY (pour Weird Young), autour de sa collection éponyme pour jeunes adultes. L'intention est de diffuser la lecture auprès des jeunes, stimuler leur créativité et parler de sujets qui leur tiennent à cœur.

14/09/2022, 11:26

ActuaLitté

Myanmar : le poète Maung Yu Py libéré de prison

La communauté internationale se réjouit d'une nouvelle inattendue en provenance de Myanmar : le poète Maung Yu Py, emprisonné depuis le mois de mars 2021, a été libéré. Il avait été condamné à deux années de prison pour avoir pris part à une manifestation dénonçant le coup d'État militaire de l'année dernière.

13/09/2022, 16:27

ActuaLitté

Art Spiegelman, auteur de Maus, salué pour l'ensemble de sa carrière

L'auteur et dessinateur Art Spiegelman, connu dans le monde entier pour son œuvre Maus, somme historique et semi-biographique, basée sur le témoignage de son propre père, recevra une récompense saluant l'ensemble de sa carrière aux États-Unis. Ce Lifetime Achievement Award sera décerné à Spiegelman par Neil Gaiman.

12/09/2022, 17:14

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Chapitre.com intègre le groupe Furet du Nord - Decitre

Sans trop de surprise au terme de l’audience qui s’était déroulée le 19 septembre dernier, le groupe Nosoli (Furet du Nord - Decitre), a obtenu le rachat de Chapitre.com. Placé en redressement judiciaire mi-juillet, le site de e-commerce (ainsi que l’entrepôt associé à Lamnay, dans la Sarthe) rejoindra le groupe basé à Lille. 

01/10/2022, 11:00

ActuaLitté

Karine Pansa prend la tête de l'Union internationale des éditeurs

Bodour Al Qasimi a ouvert sa dernière assemblée générale de l'Union internationale des éditeurs en tant que présidente de l'organisation. Elle laisse en effet sa place, comme le veulent les statuts de l'organisation, à sa vice-présidente, Karine Pansa (Girassol Brasil Edições, Brésil).

30/09/2022, 15:10

ActuaLitté

Quand Donald Trump insultait copieusement Angela Merkel

Confidence Man, c’est 607 pages dédiés à l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, par la journaliste du New York Times Maggie Haberman. On y découvre la description des rapports du milliardaire avec ses collaborateurs, ses assistants, les membres du Congrès ou encore les grands dirigeants mondiaux. Se révèle un personnage erratique, entre séduction, cruauté et amateurisme, n’hésitant pas à être véritablement grossier...

30/09/2022, 11:37

ActuaLitté

Victor Hugo, parmi les figures de l'Histoire que les Français préfèrent

Si l’on évoque en riant sous cape le « Roman national », la question de l’Histoire, que malmènent révisionnistes et fake news semble cruciale. Comprendre le présent, et anticiper l’avenir, à la lumière du passé, certes : mais quelle relation les Français entretiennent-ils à l’égard du temps d’avant ?

29/09/2022, 12:36

ActuaLitté

Tom Hanks sort son premier roman en 2023  

Le double oscarisé, Tom Hanks, n’est plus seulement l’un des plus importants acteurs américains des dernières décennies, c’est également un auteur. En effet, en mai prochain, sortira chez Penguin Random House (PHR), le nouveau livre du comédien, après la publication d’un premier recueil de nouvelles en 2017, Question de caractère (trad. Charles Recoursé), paru en France au Seuil. En connaisseur, il racontera cette fois-ci les turpitudes d’une super-production hollywoodienne, inspirée d’une bande dessinée autour d’un soldat pendant la Seconde Guerre mondiale. Tout un programme.

29/09/2022, 12:26

ActuaLitté

Alessandro Baricco revient sur scène après la maladie

Alessandro Baricco est revenu sur scène début septembre, après une période d’absence due à une leucémie. La scène, qui l’a chaleureusement accueilli, était celle de Mantoue, la ville où se tient en septembre le Festivaletteratura, l’un des plus grands festivals littéraires d’Italie. Ce fut également l’occasion d’une conférence de l’écrivain sur Beppe Fenoglio, auteur dont on célèbre cette année le centenaire de la naissance. 

29/09/2022, 11:40

ActuaLitté

Inflation et bibliothèques : les établissements britanniques s'engagent

Au Royaume-Uni, les plus vulnérables pourront trouver refuge dans les bibliothèques du pays cet hiver. Les établissements s’unissent afin de faire face à l'inflation et à la hausse du coût de la vie qui touche actuellement le pays. Afin d’alléger les pressions financières, les amendes en cas de retour tardif seront également supprimées dans certaines structures d’Angleterre et du Pays de Galles.

29/09/2022, 11:02

ActuaLitté

Michel Pinçon, sociologue et critique de la grande bourgeoisie

Le sociologue Michel Pinçon, ancien directeur de recherche au CNRS, est décédé à l’âge de 80 ans des suites de la maladie d’Alzheimer. En duo avec son épouse, Monique Pinçon-Charlot, ils ont écrit « vingt-sept livres à quatre mains » sur la haute bourgeoisie et les inégalités sociales. 

28/09/2022, 17:22

ActuaLitté

Festivals, accessibilité, diffusion : le Livre dans le budget 2023

Le ministère de la Culture bénéficie en 2023 d'un budget en hausse, arrêté à 4,2 milliards € dans le projet de loi de finances pour 2023, en hausse de 271 millions € par rapport à celui de l'année précédente. Dans la foulée de l'année consacrée à la lecture, grande cause nationale, le ministère annonce plusieurs postes de dépense liés au livre.

28/09/2022, 16:11

ActuaLitté

Une librairie, comme un livre tombé du ciel au bord d'un lac

Le cabinet MUDA Architects a signé une réalisation d’exception, pour la librairie Citic Bookstore, près du lac Xinglong (province du Sichuan, centre-ouest de la Chine). Dans la ville de Chengdu, cette librairie offre un regard inédit, symbolisant, par son toit, un livre renversé. Le tout avec des fenêtres qui plongent pour partie sous l’étendue d’eau…

28/09/2022, 14:28

ActuaLitté

Lire et Faire Lire : transmettre et s'engager en devenant bénévole

Solidarité intergénérationnelle et programme national d’ouverture à la lecture, Lire et faire lire fait la jonction, depuis 1999, entre entre les bénévoles passionnés de lecture et les enfants qui la découvrent. Pour ce faire, l’association créée par l’écrivain Alexandre Jardin en appelle à l’engagement, que ce soit de nouvelles structures accueillantes ou de bénévoles prêts à offrir de leur temps à l'épanouissement des plus jeunes.

28/09/2022, 12:18

ActuaLitté

Le Grand Alain publie son ultime Rey

Le Dictionnaire historique de la langue française, à paraître le 20 octobre aux éditions Le Robert représente l'aboutissement d'une vie. Les éditions Le Robert « sont émues et honorées de publier l’édition ultime du chef-d’œuvre d’Alain Rey », sur laquelle il a travaillé pendant les cinq dernières années de sa vie.

28/09/2022, 11:26

ActuaLitté

Le groupe Elidia lance sa collection de poche, Litos

Le groupe Elidia, qui possède des maisons d’édition comme Le Rocher, Desclée de Brouwer (DDB), Artège, Plein Vent, ou plus récemment Nouvelle Cité, lance sa collection de poche, Litos. Elle s’appuiera sur les plus grands succès des éditions du Rocher et de DDB dans tous les genres, « de quoi satisfaire le plus grand nombre ». Le programme de septembre-novembre de cette année a par ailleurs été dévoilé, de Benjamin Castaldi à Jiddu Krishnamurti...

28/09/2022, 11:14

ActuaLitté

Livrest.fr, portail pour professionnels du livre de la Région Grand Est

Fondé en 2022, le réseau Livr’Est réunit trois structures du livre : Interbibly, CIL (Confédération interprofessionnelle et du livre) et Libraires de l'Est (LiLE). Et depuis quelques jours, ces derniers disposent d’une plateforme réunissant de multiples informations pour accompagner les acteurs de l’industrie.

28/09/2022, 10:28

ActuaLitté

Le scénariste et dessinateur belge, Vincent Deporter, est mort

Le scénariste et dessinateur belge, Vincent Deporter, est décédé à l’âge de 63 ans, annonce sa maison d'édition, Bamboo. Il a fait ses débuts dans Le Journal de Spirou, en publiant notamment les gags de Crazy Planet. 

27/09/2022, 17:19

ActuaLitté

2022, record d'affluence au Parc Astérix : “Caesarem legato alacrem eorum”

2,632 millions de visiteurs, venus à la rencontre des irréductibles Gaulois, voilà de quoi flanquer les pétoches à ce Jules de César himself. Le Parc dédié à l’univers d’Uderzo et Goscinny a fait salle comble en 2022, alors même que l’année n’est pas écoulée.

27/09/2022, 12:16

ActuaLitté

Z-Library : tentative de bloquer un site pirate, le cas décolle

Le 25 août dernier, le tribunal judiciaire de Paris ordonnait le blocage du site Z-Library en France par les fournisseurs d’accès à internet. Malgré le ciblage de 209 noms de domaines pour éviter les sites miroirs, la bibliothèque pirate reste accessible par bien des moyens.

27/09/2022, 12:16

ActuaLitté

Benoît Sillard, président du Conseil de surveillance chez Lefebvre Sarrut

Le groupe Lefebvre Sarrut, leader européen de l’édition juridique, fiscale et réglementaire, annonce la nomination de Benoît Sillard en qualité de président du Conseil de surveillance. Il succède à Vincent Barbier. Dans ses nouvelles fonctions, Benoît Sillard souhaite guider le groupe familial vers une accélération de son développement, fort de la qualité de ses services et de sa solidité financière.

27/09/2022, 11:48

ActuaLitté

L’École de Traduction Littéraire recrute sa nouvelle promotion

L’École de Traduction Littéraire lance son nouvel appel à candidature pour l’année 2023. Née d’un partenariat entre Asfored – Edinovo et le CNL, elle fêtera ses dix années d’existence en octobre, au festival VO/VF de Gif-sur-Yvette. 

27/09/2022, 11:38

ActuaLitté

Suisse : boycott des diffuseurs français “jusqu'à nouvel avis”

Faire revenir les diffuseurs à la raison, voilà le mot d’ordre de l’association faîtière LivreSuisse. Comprendre : il faut que la tabelle — ou surmajoration des prix de vente appliquée aux livres en Suisse — diminue significativement. Olivier Babel, le directeur général, s’en explique auprès de ActuaLitté.

27/09/2022, 09:46

ActuaLitté

Culture : un budget “de résilience et d'action”, qui n'oublie pas la lecture

Rima Abdul-Malak, ministre de la Culture, a présenté le budget du ministère de la Culture pour l'année 2023, qui atteint 4,2 milliards €, en hausse de 6,9 % par rapport à l'année précédente. Elle a surtout esquissé les priorités de l'année à venir, mais aussi des prochaines du quinquennat.

26/09/2022, 15:46

ActuaLitté

Résidences d’auteurs à l’Ecole, le CNL ouvre l’appel à candidatures

Le Centre national du Livre, en lien avec le ministère de l’Education nationale et de la jeunesse, relance en cette rentrée 2022 le dispositif de résidences d’auteurs en milieu scolaire. 

26/09/2022, 15:10

ActuaLitté

Rowling menacée de mort : l'enquête est abandonnée 

Au lendemain de l’agression contre Salman Rushdie, frappé de plusieurs coups de couteau, l’indignation était à son comble. Et les messages de soutien jaillissaient de partout. Rowling, qui comptait parmi ces derniers, avait reçu en réponse des menaces de mort…

26/09/2022, 12:24

ActuaLitté

Le Grand Est recherche sa direction des affaires culturelles

Le poste de directrice régionale des affaires culturelles de la région Grand Est, occupé par Christelle Creff, sera vacant à compter du 1er octobre 2022, annonce le ministère de la Culture. Un avis de vacance se trouve donc diffusé, avec un appel aux candidats et candidates intéressés.

26/09/2022, 09:56

ActuaLitté

Ebook : Amazon coupe le robinet des remboursements abusifs

Grande victoire pour les auteurs : Amazon a décidé de réviser ses conditions de retours pour ce qui touche aux livres numériques. L’Authors Guild et la Society of Authors, les syndicats américain et britannique, obtiennent gain de cause, après un long bras de fer.

26/09/2022, 09:41

ActuaLitté

Recommerce : les produits d'occasion ont séduit 71 % des Français

Le marché de l’occasion représenterait en France près de 7 milliards € et ce que l’on nomme désormais recommerce séduit évidemment les vendeurs en ligne. Soucieux de développeur leurs offres, ils entendent capter l’attention d’une nouvelle clientèle.

24/09/2022, 11:05

ActuaLitté

Des livres plus chers sur internet : une faveur pour les libraires ?

Il fallait s’en douter, la décision de l’Arcep d’imposer un tarif unique aux frais de port n’emportait déjà pas l’adhésion dans ses premiers temps. En validant le montant de 3 €, l’Autorité entretient la division, peinant à rassurer les uns, améliorant les finances d’Amazon selon les autres. Et au milieu, bon nombre continuent de se gratter la tempe, perplexes…

24/09/2022, 09:11

ActuaLitté

Décès d'Hilary Mantel : les Tudor endeuillés 

Romancière britannique rompue aux ouvrages historiques, Dame Hilary Mantel est décédé ce 22 septembre à 70 ans. Deux fois lauréate du prestigieux Booker Prize, fait rare pour une autrice outre-Manche, elle est saluée par son éditeur HarperCollins, qui a annoncé la triste nouvelle.

23/09/2022, 17:07

ActuaLitté

Illettrisme et emploi : une carence des formations de base

La 9e édition des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme ont mis en avant le duo formé par l'illettrisme et l'emploi, le second n'excluant pas le premier, bien au contraire. Sur les 2,5 millions de personnes concernées par l'illettrisme en France, 51 % occupent un emploi, rappelle l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme.

23/09/2022, 13:13

ActuaLitté

Octobre : un mois pour les littératures de l'Imaginaire 

Ce 19 septembre, 35 maisons d’édition, poche et grand format, s’étaient donné rendez-vous. Toutes ont le regard tourné vers octobre — qui, comme on le sait, « tiendra sa revanche ». Et après tout, pourquoi pas demander à Cabrel d’en devenir le parrain ? « Certainement appuyés sur des bancs/ Il y aura quelques hommes qui se souviennent », voilà qui débuterait fantastiquement un récit de science-fiction. Car octobre, depuis 6 ans maintenant, c’est le mois des littératures de l’Imaginaire.

23/09/2022, 12:07

ActuaLitté

Le féminisme en librairie, du podcast à la revue

« “Encore une nouvelle revue ? !” s’étonneront certain·e·s. Mais puisque Rome ne s’est pas faite en un jour et que la révolution sociale et féministe non plus, nous avons décidé, nous aussi, de tailler quelques briques. » Libraires du Comptoir des Mots, Marie et Agathe ont dévoilé le premier numéro de Un Texte à soi, tout à la fois manifeste et tribune. Un trimestriel aux grandes intentions.

23/09/2022, 11:22

ActuaLitté

Le montant réglementé des frais de port des livres fixé à 3 euros

Après la promulgation de la loi du 30 décembre 2021, dite « Loi Darcos » qui instaurait un montant des frais de port minimum pour les envois de livres venait la définition de ce montant. Le ministère de la Culture a accepté la proposition de l'Arcep, chargée de déterminer un tarif : l'expédition d'un livre coûtera donc au minimum 3 € à l'acheteur.

22/09/2022, 18:30

ActuaLitté

Italie : victoire en justice des éditeurs contre TNTVillage

À l’instar de leurs confrères français, les éditeurs italiens ont obtenu une décision de justice à même de protéger, au terme de quatre années de procédure, les oeuvres sous droit. TNTVillage, site d’indexation de liens torrents a été sanctionné par le tribunal de Milan.

22/09/2022, 17:27

ActuaLitté

Disparition de François Corteggiani, scénariste et dessinateur

Le scénariste et dessinateur de bandes dessinées François Corteggiani est décédé ce mercredi 21 septembre à l'âge de 69 ans. Passé par les magazines Pif Gadget, Le Journal de Mickey et le journal L'Humanité, il a participé à de nombreuses bandes dessinées, notamment des tomes de La Jeunesse de Blueberry, L'École Abracadabra ou De silence et de sang. Sans oublier Pif le chien, bien sûr.

22/09/2022, 12:41

ActuaLitté

L'éditeur de jeux de plateau Iello rejoint Média Participations

Fondée en 2004 par Cédric Barbé et Patrice Boulet, la société Iello s’est déployée dans le monde du jeu – ambiance, reflexion, coopératif, stratégie… Des jeux de plateaux qui ont fait de l’éditeur lorrain un acteur d’envergure internationale. Et le groupe Média Participations a décidé de prendre une participation dans l'entreprise.

22/09/2022, 11:28

ActuaLitté

Publie.net, la fin d'une aventure éditoriale

Voilà près d’un an, Publie.net opérait une mue, évoquant leur « métamorphose ». La disparition de son président, Philippe Aigrain, en juillet 2021, aura aggravé, outre la situation financière, celle « délétère des éditeurs indépendants en cette période précaire ». Mais la bascule prévue ne s’opérera pas.

22/09/2022, 10:01