Internet : fin d’un rêve, début d’une réalité complexe ?

A chaque nouvelle application facilitant l’échange entre les êtres, son lot de langage crypté. Ne sommes-nous pas entrés dans une nouvelle ère paradoxale où l’avenir de la communication sur la Toile passe par l’utilisation massive de systèmes cryptés rendant les messages impossibles à comprendre pour qui n’en est pas le destinataire ?

Le 29/04/2022 à 08:57 par Victor De Sepausy

0 Réactions | 243 Partages

Publié le :

29/04/2022 à 08:57

Victor De Sepausy

243

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Face aux désirs de transparence absolue que l’on retrouve au sein de certaines grandes sociétés du numérique, à commencer par l’univers Meta, se développe de plus en plus une forme de repli sur soi sur la Toile. En effet, il devient de rigueur de se rendre anonyme, de circuler sans être identifiable, sans laisser de traces susceptibles de délivrer des informations sur son identité et ses actions. L’ère des cookies est sans doute allée trop loin, ce qui pousse de plus en plus l’internaute lambda à vouloir naviguer, communiquer et partager de façon totalement invisible.

Le Désenchantement de l’internet, Romain Badouard

De nombreux experts se sont penchés sur l’évolution du web et des comportements que cet espace génère. Ainsi, Romain Badouard a publié Le Désenchantement de l’internet en 2017. A travers cet ouvrage (180 pages, 17 €), l’universitaire chercheur en science de l’information montre le retournement qui s’est opéré en quelques années. On est passé d’un univers perçu comme celui pouvant incarner une nouvelle forme de démocratie. Chacun cultivait alors un nouveau goût pour l’expression publique, rendue possible pour tous. Ainsi, télécharger un VPN pour gagner en invisibilité et en sécurité n’était pas du tout à l’ordre du jour au début des années 2000.

La libre expression, l’échange, le partage, voilà autant de valeurs qu’Internet semblait contribuer à renouveler. Et puis, soudainement, on s’est rendu compte que, bien au contraire, la Toile pouvait devenir dangereuse, précisément pour la pensée démocratique. C’était la porte ouverte aux mouvements de foule virtuels, de la rumeur au harcèlement, en passant par de nouvelles formes de propagande et une facilitation d’une surveillance généralisée. Comme tout outil, tout dépend toujours des usagers et des usages qui se mettent en place, des règles que l’on impose.

L'utopie déchue - Une contre-histoire d'Internet (XVème-XXIème siècle), Félix Tréguer

On s’éloigne en effet de plus en plus des débuts utopiques d’Internent. Chercheur associé au Centre Internet et Société du CNRS, Félix Tréguer annonce la couleur dès le titre de son essai publié en 2019 (350 pages, 22 €). La Toile fait de plus en plus peur. Peur d’y perdre son temps, que nos enfants y perdent leur temps, mais aussi leur naïveté, avec la découverte du porno et de la violence. Peur d’y laisser des traces. Peur des escroqueries. La liste serait presque infinie.

Mais Félix Tréguer propose de remettre un peu de temps long dans l’histoire, en analysant les chocs induits par chaque révolution dans les moyens de communication utilisés, en revenant ainsi à la naissance de l’imprimerie. Les états ont alors mis en œuvre d’importantes politiques d’encadrement et de censure pour garder la main sur ce qui incarnait un nouveau pouvoir mis à la disponition d’un grand nombre de personnes. La Toile est certainement aujourd’hui en lutte entre des acteurs qui cherchent une liberté totale et des états qui veulent maîtriser pleinement les usages de cette technologie afin de contrôler la population.

Tout reste encore à inventer et l’histoire n’est pas écrite. Quand on voit le développement actuel des VPN afin de passer hors du champ de vision des systèmes de contrôle en place dans les pays à tendance dictatoriale, on se dit que rien n’est joué, que la liberté a encore son mot à dire.

Wikipédia - Dans les coulisses de la plus grande encyclopédie du monde, Rémi Mathis

Entre anonymat, anarchie, foule incontrôlable et transparence absolue, traçage incessant, et restriction des usages, il existe un monde libre et pacifique à construire. L’accès permis à tous à la connaissance est un des grands enjeux de l’internet du futur. Il faut préserver cette richesse tout en élaborant des systèmes de validation de l’information sûrs, rapides et efficaces.

Wikipedia incarne certainement une piste à suivre, une réussite devant laquelle on ne peut qu’être admiratif. A l’occasion des vingt ans de cette encyclopédie de portée internationale, Rémi Mathis, président du conseil scientifique de Wikimédia France de 2014 à 2017, avait publié Wikipédia - Dans les coulisses de la plus grande encyclopédie du monde (224 pages, 14,95 €). Si les critiques contre cette œuvre collective continuent d’être nombreuses, force est de constater qu’il s’agit aussi d’une réussite exceptionnelle en matière d’entreprise communautaire.

Crédits illustration Pexels CC 0 

 
 
 
 

 

DOSSIER - Uchronie biographique : les figures littéraires du passé plongées dans un monde moderne

Commenter cet article

 

Plus d'articles sur le même thème