#Presse

Le Goncourt des lycéens 2019 attribué à Karine Tuil, Les choses humaines

Après une ultime sélection présentée ce 12 novembre, le Goncourt des lycéens 2019 vient de remettre sa copie. Le ministère de l’Éduc nationale travaille en effet avec Fnac et le Réseau Canopé pour son organisation sous le haut patronage de l’Académie Goncourt. L’objectif est de faire découvrir aux lycéens la littérature contemporaine et de susciter l’envie de lire.

Le 14/11/2019 à 11:51 par Victor De Sepausy

1 Réactions |

Publié le :

14/11/2019 à 11:51

Victor De Sepausy

1

Commentaires

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Cette année, c’est à Karine Tuil, pour Les choses humaines chez Gallimard que le prix a été remis. Une belle ligne droite puisqu'elle vient par ailleurs de remporter le prix Interallié 2019. En effet, à partir de la liste des 15 auteurs retenus pour le Goncourt, 14 ouvrages avaient été choisis pour composer la sélection du Goncourt des lycéens.

Ce sont par la suite 2000 lycéens que les auteurs retenus vont rencontrer, et lire, afin de choisir celui ou celle qu’ils éliront. Un circuit de rencontres à travers la France avait débuté le 7 octobre, jusqu’au 17, jusqu’à la réduction de la liste de 14 à 8, et de 8 à un seul ce 14 novembre.

résumé de l'éditeur 

Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale. Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion sauvage sont au coeur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs.

Le roman succède à David Diop, lauréat du Prix Goncourt des lycéens 2018 pour Frère d'âme.

Dossier : Tous les prix littéraires de la rentrée 2019

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones

1 Commentaire

 

Michel BLAISE

14/06/2020 à 09:53

De nos jours à Paris. Jean FAREL, septuagénaire, célèbre journaliste politique de radio et de télévision et Claire, son épouse, essayiste et féministe engagée, forment un couple socialement et culturellement privilégié, célèbre et influant. Alexandre, leur fils, brillant étudiant à l'université de Stanford (1), réside habituellement en Californie. L'union s'est rapidement transformée en "une vitrine de façade" (P.35) ; noceurs ou migrants en quête d'amour, les époux ne se singularisent plus par la fidélité.


Ainsi, à la faveur d'un débat dans la classe d'Adam WEIZMAN, professeur de français dans une école juive, Claire s'éprend de celui-ci ; l'attirance est réciproque. Marié à une femme juive orthodoxe, Adam n'est pas préparé à laisser une situation familiale établie, délaisser ses filles, plus particulièrement l'aînée, Mila, très fragilisée depuis l'attentat perpétré dans son école quelques années plus tôt. Mais en conséquence de sa révocation d'enseignant et de sa soustraction au joug de son épouse, il se résout à se séparer. Il emménage avec Claire et Mila.


Lors d'un séjour en France, Alexandre, à contrecœur, est prié, par sa mère et Adam, d'amener Mila à une soirée chez des amis. Tandis-que la musique est bruyante, la boisson abondante et la "Marie-Jeanne" enivrante, Mila accepte de suivre Alexandre à l'extérieur pour fumer. Nullement effrayée, la jeune fille consent à s'enfermer avec Alexandre dans un local insalubre dans lequel ils ont une relation sexuelle singulièrement graveleuse.


Que s'est-il réellement produit, durant ces quelques minutes dans ce local à déchets, dans l'esprit d'Alexandre et de Mila ? Toujours est-il que cette dernière, quittant les lieux immédiatement après, déposera une plainte pour viol prétextant une extorsion de son consentement. C'est un séisme dans la famille FAREL exposée à une avalanche d'assauts médiatiques féroces et vengeurs. Alexandre nie vigoureusement avoir forcé Mila, mais il est arrêté, déféré et finalement incarcéré. Ses études à l'université de Stanford sont interrompues et définitivement compromises.


Au terme d'une instruction judiciaire, où chacune des parties maintient sa version, Alexandre invoque le consentement de Mila contesté résolument par celle-ci. Il comparait devant la cour d'assises pour y répondre du chef de viol avec violences. Sur leur seule intime conviction, les jurés doivent décider si Mila a consenti à cette relation ou si Alexandre la lui a imposée.


"Les choses humaines" est le onzième roman de Karine TUIL, juriste de formation, paru, en 2019, aux éditions GALLIMARD. Il a été très favorablement accueilli par les lecteurs et les critiques à l'instar des précédents dont les plus notables - "l'invention de nos vie" et "l'insouciance" - ont été traduits en plusieurs langues.

Karine TUIL a reçu de nombreux prix et distinctions : le Prix du Roman News (2011), pour "six mois six jours", le Prix littéraires Les Lauriers Verts (2013) pour "l'invention de nos vies" ; les insignes de chevalier de l'ordre des arts et des lettres (2014), elle y sera élevée au grade d'officier, en 2017. Nombreux de ses ouvrages ont été sélectionnés pour le Prix Goncourt.


Les romans de Karine TUIL sont très souvent symboliques, pour ainsi dire métaphoriques, des réalités sociales et sociétales - à l'image, dans un autre univers, de "l'insouciance" (Gallimard, 2016). C'est au moyen d'une expression souple, accessible, intelligible, intelligente et d'un récit habile et presque linéaire que l'auteur montre, une fois encore, sa parfaite maîtrise de l'écriture. La structuration absolue et harmonieuse du roman est remarquable.


Ainsi, après une présentation et le récit de différents catalyseurs ("diffraction" (2)), Karine TUIL introduit l'effet déclencheur de l'intrigue - le présumé viol ("le territoire de la violence"), puis relate enfin minutieusement le procès d'Alexandre, et ses suites, devant la cour d'assises ("rapports humains").


Estimer "les choses humaines", une fiction sociale et sociétale, d'abord à l'aune de sa forme – de son style irréprochable et de sa structuration habile - n'est pas un exercice de circonstance. le récit du crime imputé à Alexandre survient seulement à la 153ème page/342 pages. Mais à peine de ruiner l'œuvre de ses qualités singulières, l'auteur ne pouvait faire l'économie d'une exposition préalable caractérisée. La tonalité du contexte socio-culturel, l'intelligence des personnages, les décors ou encore le paysage de l'œuvre instruisent sur l'intrigue et accroissent la portée du roman ; Karine TUIL y réussit remarquablement sans ennuyer ni déprimer le lecteur.


"La forme, c'est le fond qui remonte à la surface". le roman de Karine TUIL ne réfute pas la pensée de Victor HUGO.


Quoique facile, distrayant et passionnant, le roman de Karine TUIL n'en est pas moins exigeant par ses multiples perceptions et pénétrations de la société contemporaine : la justice - bousculée par la puissance des réseaux sociaux, des médias et de "l'opinion" - la dépravation du monde politico-médiatique, les groupes ultra féministes, la condition des juifs en France, le terrorisme islamiste…


Toutefois, l'intrigue oscille et progresse autour du sexe et la tentation de la déprédation : un brillant étudiant, issu d'un milieu très favorisé, est accusé du viol avec violences sur une jeune femme désavantagée par l'existence, la fille de l'amant de sa mère. L'enjeu de l'intrigue dans le roman est évident et saisissant de réalisme : montrer que les violeurs, majoritairement, se réfugient dans le déni de leur acte ; les victimes, quant à elles, sont à telle enseigne en état de sidération lors de l'agression, plus particulièrement lors d'un "viol opportuniste" (P.314), non prémédité, qu'elles n'osent aucune résistance.


Karine TUIL montre précisément, ici, l'amphibie du viol et son incertitude. Car, de fait, l'on n'a aucune information, sinon la parole d'Alexandre contre celle de Mila. Cette ambiguïté est le fil conducteur du roman. La "vérité judiciaire" n'est révélée qu'à la fin du livre. Est-ce à dire que Karine TUIL, quand elle écrit le roman, nonobstant ce choix fictionnel ambigu, ne sait rien du geste de son personnage, Alexandre ? Rien n'est moins sûr : le narrateur, externe et impersonnel, auquel recourt l'auteur semble omniscient et informé de la psychologie des protagonistes. En d'autres termes, Karine TUIL, tout en réservant un suspense au lecteur, ne semble pas, en écrivant son roman, douter de l'innocence ou de la culpabilité d'Alexandre. Celui-ci et son père, Jean FAREL, ne sont pas toujours présentés à leur avantage. Claire, sa mère, pourtant féministe, lui trouve des excuses insensées ; Jean FAREL lors du procès, témoigne ainsi :
"je pense qu'il serait injuste de détruire la vie d'un garçon intelligent, droit, aimant, un garçon à qui jusqu'à présent tout a réussi, pour vingt minutes d'action". (P. 281).


C'est, au demeurant, un autre élément équivoque du roman et un véritable coup de maître de Karine TUIL : Alexandre, accusé de viol avec violences, inspire de la sympathie au lecteur, parfois culpabilisante, renforcée par la posture des réseaux sociaux et de l'opinion lorsque ceux-ci se pervertissent en tribunal populaire :

" de quoi vous ont-ils parlé, sinon des rapports de classe, du sentiment de la honte, de l'affaire Weinstein et du mouvement MeToo ? Et le dossier ? On vous cite Gisèle Halimi, d'accord, mais Alexandre dans tout ça…(P.324) "… On vous demande de condamner cet homme parce que la société le réclame au nom de la libération de la parole et d'une révolution féministe salutaire… Vous allez plier à l'injonction publique ?" (P. 325).


L'auteur décrit admirablement bien et fidèlement, à l'occasion du jugement d'Alexandre devant la cour d'assises, le déroulement et les écueils d'un procès pénal : le rôle de la victime, trop souvent "déplacé", de l'accusé et de celle du représentant de la société par la voix du ministère public.


Le livre de Karine Tuil est, sans nul doute, l'un des meilleurs romans de la "rentrée littéraire" de l'automne 2019 quand bien même sa lecture serait parfois déstabilisante et ébranlerait notre confiance dans les relations humaines. Quoi qu'il en soit, Karine Tuil a magistralement accompli son dessein : écrire et dépeindre "les choses humaines" ?



1) En référence à l'affaire du viol sur le campus de l'université de Stanford, du 10 juin 2016, qui bouleversa les Etats-Unis,


2) Phénomène qui se produit lorsque des ondes rencontrent des obstacles ou des ouvertures qui se traduit par des perturbations dans la propagation de ces ondes ; contournement d'obstacles ou divergences à partir d'ouverture dans ces obstacles.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

7 livres en lice pour le Prix Envoyé par La Poste 2024

Le Prix Envoyé par La Poste, qui distingue chaque année un ouvrage dont le manuscrit a été envoyé spontanément par courrier à un éditeur, sans aucune recommandation préalable, dispose de sa sélection. Sept livres sont en lice pour cette récompense qui détecte, année après année, les talents émergents.

19/07/2024, 12:31

ActuaLitté

Les romans de Xavier Le Clerc et Adèle Rosenfeld Prix PEN Translates 2024

Cette année, les prix de traduction de PEN Translates, une initiative d'English PEN, a récompensé des ouvrages de dix langues différentes traduits vers l'anglais, parmi lesquels trois du français. Soutenu par Arts Council England, ces récompenses littéraires ont été initiées pour encourager les éditeurs britanniques à publier davantage de textes d'autres langues, en les aidant à financer les coûts de traduction. 

18/07/2024, 12:56

ActuaLitté

La sélection du Prix Maison Rouge 2024 révélée

Pour la sixième édition du Prix Maison Rouge, présidé par Philippe Djian, une première sélection d'ouvrages en lice pour le titre de lauréat a été dévoilée. La seule condition requise est que l'œuvre primée soit parmi celles publiées depuis janvier, ou dont la parution est prévue pour la rentrée d'automne. Le nom du lauréat sera révélé le 8 août 2024 à la Maison Rouge de Biarritz.

17/07/2024, 15:30

ActuaLitté

Aurélie Bontout-Roche quitte Libella pour l'European Union Prize for Literature

Aurélie Bontout-Roche, après 17 ans comme responsable des traductions du groupe éditorial Libella (Buchet-Chastel, Phebus, Delpire and Co, Les Cahiers dessinés), a rejoint l’European Union Prize for Literature, en tant qu' « International Project Manager for Publishers and Agents ». Son rôle, pour résumer : « Contribuer à la visibilité des auteurs du prix. »

16/07/2024, 11:34

ActuaLitté

Prix Chronos : les sélections 2025 dévoilées

Créé en 1996 par la Fondation Nationale de Gérontologie et repris en 2014 par l'Uniopss, le Prix Chronos de littérature est décerné par les lecteurs eux-mêmes. Il encourage les jurés à réfléchir sur le parcours de vie, l'importance de tous les âges, les relations intergénérationnelles, la vieillesse et la mort, les secrets de famille, ainsi que la transmission des connaissances. Le Prix Chronos dévoile aujourd'hui sa sélection pour l'édition 2025.

15/07/2024, 16:10

ActuaLitté

Depuis la Japan Expo, les lauréats des Prix Daruma 2024 

Remis lors de la Japan Expo, sur la scène Také, les prix Daruma saluent chaque année le meilleur de la culture asiatique. Et ce, tant du côté livre qu’animation.

12/07/2024, 18:07

ActuaLitté

Les finalistes du Prix des Horizons imaginaires 2024 sont connus

À Montréal, le 12 juillet, l'UNEQ (l’Union des écrivaines et des écrivains québécois) et la Fondation Lire pour réussir ont révélé les noms des finalistes de la 9e édition du Prix des Horizons imaginaires. Ce dernier vise à éveiller l'intérêt pour la lecture des collégiens, en leur proposant des œuvres intrigantes et stimulantes qui reflètent la diversité des littératures de l'imaginaire francophone. Le vote décisif et la cérémonie de remise du prix se dérouleront en novembre, lors du Salon du livre de Montréal.

12/07/2024, 16:53

ActuaLitté

Les 30 titres de la sélection du Prix Roman Fnac 2024 sont connus

La 23e édition du Prix du Roman Fnac a présenté sa première sélection, comprenant 30 œuvres de la rentrée littéraire. Ces titres, réunis sous « la sélection Fnac », ont été choisis suite à l'évaluation de 400 libraires et autant d'adhérents de la chaîne. 

12/07/2024, 11:45

ActuaLitté

Le Prix de la littérature arabe dévoile sa sélection 2024

L'appel à candidatures pour la 12e édition du Prix de la littérature arabe s'est clôturé le 30 juin 2024. Initié en 2013 par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe, ce prix célèbre les contributions littéraires en provenance du monde arabe, en mettant à l'honneur un roman ou un recueil de nouvelles. Sept titres ont été retenus. Sept œuvres ont été sélectionnées pour être soumises à l'évaluation du jury.

12/07/2024, 11:04

ActuaLitté

Akio Tanaka reçoit le 18e Prix Asie de la Critique ACBD

Le 18e Prix Asie de la Critique ACBD a été décerné à River End Café d’Akio Tanaka, publié aux éditions Shiba dans une traduction de Marina Bonzi. L’Association des Critiques et journalistes de Bande
Dessinée considère le titre comme « une bande dessinée asiatique remarquable », par cette récompense.

12/07/2024, 09:49

ActuaLitté

Sélections des Prix Utopiales Roman et Jeunesse 2024

La 25e édition du Festival International de Science-Fiction, Les Utopiales, aura lieu du 30 octobre au 3 novembre 2024, sous le thème de Harmonie. Il décerne plusieurs prix littéraires, dont le Prix Utopiales et Utopiales Jeunesse.

11/07/2024, 18:22

ActuaLitté

La sélection du Prix RTS Littérature Ados 2025 révélée

Organisé en partenariat avec la RTS, le Prix RTS Littérature Ados s'adresse aux jeunes de Suisse romande âgés de 13 à 15 ans, qui participent par le biais de leur classe ou de leur bibliothèque. Sont aujourd'hui dévoilés les cinq romans sélectionnés pour concourir au titre de lauréat en 2025.

11/07/2024, 16:25

ActuaLitté

Le prix de la Fondation Facim révèle sa sélection 2024

Depuis sa création en 2021 pour marquer le vingtième anniversaire des Rencontres littéraires, le prix Paysages écrits de la Fondation Facim récompense annuellement une œuvre littéraire récente traitant du paysage, sans distinction de genre. Ce prix cherche à explorer le lien entre l'acte de création et le cadre environnemental qui l'inspire, que cela soit explicitement ou subtilement exprimé dans l'œuvre.

10/07/2024, 18:21

ActuaLitté

Antoine Sénanque Prix des lecteurs de Levallois 2024

Antoine Sénanque, auteur d'une dizaine de romans publiés chez Grasset et neurologue de profession, a été honoré par le Prix des lecteurs de Levallois 2024. Ce prix lui a été décerné le samedi 6 juillet lors du Salon du Roman Historique de Levallois, pour son œuvre Croix de Cendre (Grasset), un roman policier riche en éléments historiques.

10/07/2024, 17:59

ActuaLitté

Donatella Di Pietrantonio, Prix Strega 2024 avec L'età fragile

L'autrice italienne Donatella Di Pietrantonio, née en 1962, a reçu le Prix Strega, l'équivalent du Prix Goncourt en Italie, pour son roman L'età fragile, publié par Einaudi fin 2023. Avec 189 voix, elle a largement devancé Dario Voltolini et son roman Invernale (La nave di Teseo).

10/07/2024, 15:15

ActuaLitté

Les finalistes du Prix du Livre Nohée sont connus

Près de 400 résidents seniors ont voté pour les trois romans finalistes de la 5e édition du Prix du Livre Nohée (anciennement Cogedim Club), qui a pour double vocation d'encourager la lecture chez les seniors et de soutenir la littérature. Créé en 2020, ce prix, doté de 5000 €, récompense chaque année un roman ou un récit en langue française sur le thème de la famille et de la transmission. 

10/07/2024, 12:33

ActuaLitté

La sélection 2024 du Prix Imaginaire Christine-Rabin 

L'association La 25e Heure du Livre a annoncé les œuvres sélectionnées pour le prix Christine-Rabin 2024. Depuis 2017, le Prix Imaginaire est décerné par la commission Littératures de l’imaginaire lors de la semaine Faites Lire, intégrée au salon du livre du Mans.

10/07/2024, 11:45

ActuaLitté

Emma Doude van Troostwijk Prix Robert Walser 2024

Pour l'édition 2024, les Prix Robert Walser 2024 ont été attribuées à Lorena Simmel pour son œuvre en langue allemande, Ferymont, paru chez Verbrecher Verlag, et à Emma Doude van Troostwijk pour son œuvre en langue française, Ceux qui appartiennent au jour, édité aux éditions de Minuit. La cérémonie de remise des Prix Robert Walser se tiendra le 31 octobre 2024, à 18h00, au Filmpodium de Biel/Bienne.

09/07/2024, 13:02

ActuaLitté

Prix Mange, Livre ! 2024 : 8 titres autour de la nourriture en lice

Chaque année en septembre, le collectif Mange, Lille, dirigé par Marie-Laure Fréchet, organise le Prix Mange, Livre !. Cette distinction honore un ouvrage promouvant une alimentation issue de pratiques respectueuses de la nature, de la vie et de la biodiversité, et encourageant à mieux manger, que ce soit dans une perspective quotidienne, gastronomique, nutritionnelle ou patrimoniale.

09/07/2024, 10:40

ActuaLitté

Pierre Zenzius, Révélation Livre jeunesse 2024

La Révélation Livre jeunesse, initiée par l'ADAGP en collaboration avec la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, soutient et met en lumière le talent d'auteurs et autrices en début de carrière dans le domaine de la littérature jeunesse en France. Pierre Zenzius est le lauréat 2024 pour l’album Oreille de géant, paru en mars 2024 aux éditions Albin Michel Jeunesse.

08/07/2024, 15:19

ActuaLitté

Rayan Chikhi et Darragh Duffy, prix Pasteur Vallery-Radot 2024

Ces prix ont été remis aux lauréats le 4 juillet 2024 à la Bibliothèque nationale de France, à l’invitation de son président Gilles Pécout, et en présence d’Antoine Triller, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, et de Yasmine Belkaid, directrice générale de l’Institut Pasteur.

07/07/2024, 14:32

ActuaLitté

Les lauréats du Grand Prix du livre audio et du Prix du Public 2024

Lors de la cérémonie du Grand Prix du livre audio 2024 qui s’est tenue le 4 juillet au Centre national du livre en présence de Régine Hatchondo, présidente du CNL, et des membres du jury du Grand Prix du livre audio, la Plume de Paon a récompensé les lauréats suivants...

05/07/2024, 09:26

ActuaLitté

Triste Tigre remporte le prix Prix Ginkgo du Livre audio

Le vendredi 28 juin, les membres du jury du Prix Ginkgo du Livre audio se sont réunis et ont choisi, à une large majorité, la lauréate de l’édition 2024 : Triste tigre, de Neige Sinno, lu par l'autrice elle-même (version imprimée : éditions P.O.L. ; version audio : éditions Gallimard, collection Écoutez lire)

04/07/2024, 17:32

ActuaLitté

Le Prix Pierre-François Caillé de la traduction annonce ses finalistes 2024

La Société française des traducteurs (SFT), syndicat professionnel qui représente, promeut et défend les métiers de la traduction et de l’interprétation en France, partage la sélection 2024 des ouvrages finalistes de son Prix Pierre-François Caillé (PFC) de la traduction. 

03/07/2024, 18:22

ActuaLitté

Le Prix Stanislas du Premier Roman révèle sa sélection 2024

La 46e édition du Livre sur la Place aura lieu du 13 au 15 septembre prochain, durant laquelle le Prix Stanislas y sera attribué. Cette récompense littéraire célèbre le meilleur premier roman de la rentrée littéraire.

03/07/2024, 11:16

ActuaLitté

Le Prix des lecteurs de la Ville de Brive 2024 : la sélection 2024

La liste des dix romans candidats pour le Prix des lecteurs de la Ville de Brive 2024 a été présentée à un jury de vingt lecteurs. Après avoir lu ces œuvres durant l'été et délibéré à la rentrée, ils choisiront le successeur d'Adèle Bréau comme lauréat de la récompense littéraire.

02/07/2024, 17:30

ActuaLitté

Les nominés des premiers Prix Cultissime sont connus

Le Prix Cultissime a établi une première sélection d’œuvres pouvant prétendre au titre de lauréat. Au total, 20 œuvres se sont distinguées parmi 4 catégories différentes : prix du livre cultissime, de la BD, la meilleure réédition, et de l’adaptation Cultissime. Les vainqueurs seront annoncés les 27, 28 et 29 septembre prochains, à l’occasion de la première édition du Festival International des Oeuvres Cultes d’Angers.

02/07/2024, 17:21

ActuaLitté

Le Prix Méduse annonce sa sélection 2024

Le Prix Méduse, première récompense litteraire de la rentrée, attribué pour la première fois à Blandine Rinkel le 27 août 2022 à Saint-Tropez, a partagé sa première sélection. Il célèbre les œuvres narratives ou romanesques francophones et est doté de 5000 €, ainsi qu’une œuvre de l’artiste Nicolas Lefebvre.

02/07/2024, 16:06

ActuaLitté

Bruits de langues, lauréat du Grand prix SOFIA de l’action littéraire

Le festival « Bruits de langues » est fier d'annoncer sa récente distinction lors des Grands Prix SOFIA 2024, où il a remporté le prix de la catégorie « Éducation ». Ce prix récompense les efforts soutenus depuis 15 ans par un dévoué collectif d'enseignants, d'étudiants de l'Université de Poitiers, ainsi que le soutien continu de divers partenaires institutionnels comme la DRAC et la mairie de Poitiers.

02/07/2024, 12:06

ActuaLitté

Le prix de poésie Joan Margarit 2024 octroyé à Adonis

L’Instituto Cervantes, en charge de la promotion de la langue espagnole et des cultures hispaniques, la maison d’édition Cama Sol et la famille du poète Joan Margarit dévoilent le lauréat de la deuxième édition du Prix international de poésie Joan Margarit : Adonis. Le poète syrien Ali Ahmad Said Esber, alias Adonis, est l’un des principaux représentants de la littérature arabe contemporaine.

29/06/2024, 10:43

ActuaLitté

Célébrer la lecture à voix haute dès le plus jeune âge

Depuis sa création en 2012, l'association Les Petits champions de la lecture s'attèle à promouvoir le goût de la lecture chez les jeunes en organisant un concours national de lecture à voix haute. Cette année, 5770 classes, soit 150.000 enfants de 8 à 11 ans ont pris part à l'aventure.

27/06/2024, 10:35

ActuaLitté

Qui sont les lauréats du Prix Comiks 2024 ?

650 lecteurs âgés de 11 à 18 ans, ont élu les lauréats du meilleur comics paru dans l’année. La cérémonie de remise des prix a été organisée mardi 28 mai au Lycée Pablo Picasso à Fontenay-sous-Bois, honorant les deux nouveaux vainqueurs du Prix Comiks 2024.

26/06/2024, 17:11

ActuaLitté

7 nouveaux mangas lauréats pour les Prix Mangawa

Les lauréats des Prix Mangawa sont désormais connus. Au total, 7 mangas ont été désignés vainqueurs par un jury de lecteurs âgés de 9 à 18 ans, dans 3 catégories différentes. La cérémonie de remise des prix a été organisée le mardi 28 mai au Lycée Pablo Picasso, à Fontenay-sous-Bois.

26/06/2024, 12:42

ActuaLitté

Anne Applebaum, lauréate du Prix de la Paix des libraires allemands

L'historienne polono-américaine Anne Applebaum a été désignée lauréate du Prix de la Paix des libraires allemands, décerné par la Fédération des éditeurs et des libraires d'outre-Rhin. Elle succède à Salman Rushdie et recevra sa récompense en octobre prochain, à l'occasion de la Foire internationale du Livre de Francfort.

26/06/2024, 10:00

ActuaLitté

Olivier Frébourg, lauréat du Prix Denis Tillinac

Ce vendredi 21 juin, Olivier Frébourg a été désigné lauréat de la troisième édition du Prix Denis Tillinac, pour son ouvrage Frère unique, aux éditions Mercure de France. Le Département de l’Allier a imaginé ce prix littéraire, décerné annuellement à un auteur dont le récit s’inscrit dans la veine des écrits et des passions de Denis Tillinac, journaliste et écrivain ayant placé la province au coeur de son oeuvre.

25/06/2024, 16:44

ActuaLitté

10 bandes dessinées à lire cet été, selon l'ACBD

Toute l’année, les journalistes de l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) parcourent les pages de nombreux ouvrages. Ensemble, ils ont réalisé une liste de 10 titres coups de cœur, pour guider les lecteurs en quête d’une BD à glisser dans leurs sacs pour l’été. 

24/06/2024, 12:57