#Politique publique

Grève en bibliothèques : “Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu

Brest, Toulouse, Paris, Lyon et bientôt Grenoble : les grèves de bibliothécaires se multiplient en France pour dénoncer l'application du pass sanitaire à l'entrée des établissements. Les professionnels mobilisés dénoncent la création d'une inégalité entre les usagers, au sein d'un service public qui se fait fort d'accueillir tout le monde, sans exception.

Le 20/08/2021 à 17:16 par Antoine Oury

33 Réactions | 2214 Partages

Publié le :

20/08/2021 à 17:16

Antoine Oury

33

Commentaires

2214

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

L'obligation de présenter un pass sanitaire valide pour accéder aux bibliothèques publiques françaises, depuis le 9 août dernier, suscite un mouvement de défiance dans la profession, inédit depuis le début de la crise sanitaire. En quelques semaines, le personnel d'établissements situés à Paris, Toulouse, Brest ou Lyon a débrayé, refusant de contrôler les pass des usagers.

Une semaine de protestation

« Aujourd'hui, la grève ne s'est pas poursuivie à la médiathèque Grand M, pour des raisons financières », nous précise une participante au mouvement, à Toulouse, « mais elle le sera à nouveau demain, toute la journée ». Les mardi, mercredi et jeudi de cette semaine se sont déroulés devant l'établissement pour une partie du personnel, qui en a profité pour expliquer le mouvement aux usagers.

« La grande majorité d'entre eux comprennent », nous précise-t-on, « et même ceux qui ont le pass sanitaire refusent de se faire contrôler pour bénéficier d'un service public ». À la médiathèque Grand M, les agents ont remis en place un système de commande et de retrait des documents, comme au temps des confinements : « C'est un crève-cœur, mais cela permet au moins de ne pas discriminer les usagers », justifie-t-on.

Dans cet établissement situé dans le quartier du Mirail, prioritaire, l'accès à d'autres services comme les ordinateurs ou une connexion internet a été maintenu grâce à une borne 4G et des tablettes, mais tous les établissements ne peuvent pas en faire autant...

L'interprofession, par la voix de trois associations, s'est exprimée sur le pass sanitaire, le qualifiant de « bombe à fragmentation pour la lecture publique » et les bibliothèques en général. Si les professionnels de la lecture publique restent divisés autour des contrôles induits par le pass sanitaire, une partie d'entre eux est décidée à se faire entendre.

On ne veut pas de contrôle du tout”

« Nous voulons faire bouger les choses, à la manière des libraires qui ont pu obtenir la qualification de commerces essentiels avant le deuxième confinement », nous indique une bibliothécaire. Jusqu'à présent, depuis la publication des décrets de la fin juillet et de début août, le ministère de la Culture est resté douloureusement muet sur le sujet. Les vacances, peut-être ?

Parmi les professionnels mobilisés, un certain nombre sont bel et bien vaccinés, mais refusent l'idée des contrôles en bibliothèque. À Toulouse, un agent de sécurité envoyé par la mairie pour les effectuer a même été renvoyé par les bibliothécaires. « Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu. Ce que nous voulons, c'est pas de contrôle du tout. À partir du 30 septembre, le pass sera obligatoire pour les enfants de 12 à 17 ans : celui qui viendra pour travailler sur son exposé, nous allons devoir le renvoyer ? C'est impensable. »

Après une crise sanitaire complexe pour les bibliothécaires, assurant un service sans interruption malgré les confinements, les contrôles du pass sanitaire tombent très mal. La perspective de les effectuer inquiète nombre d'agents, et plus encore de devoir contrôler ses collègues, à partir du 30 août prochain.

COVID: des bibliothécaires au bord de « l'épuisement »

Selon les informations du ministère de la Fonction publique, les « responsables des lieux et établissements » où le pass est obligatoire peuvent contrôler les justificatifs, mais aussi « habiliter nommément les personnes autorisées à contrôler les justificatifs pour leur compte ». Et, en cas d'absence de pass pour un agent, la suspension immédiate tombera.

« Il s’agit d’une mesure prise dans l’intérêt du service pour des raisons d'ordre public afin de protéger la santé des personnes », indique le ministère. Éventuellement, cette suspension pourra être levée avec l'attribution d'un autre poste, non soumis à l’obligation de passe ou en télétravail.

Cette suspension interrompt la rémunération, mais aussi le versement des primes et indemnités et le droit à congé, ou encore les droits à pension. Sont toutefois maintenus les droits à congé de maladie et les droits à avancement d’échelon et de grade.

Des mairies tendues

Dans les villes où se déroulent les grèves, la marge de manœuvre est mince pour les tutelles, coincées entre les grèves des agents et les directives gouvernementales. Plusieurs syndicats sont d'ores et déjà montés au créneau pour dénoncer l'instauration du pass sanitaire dans des bibliothèques, notamment la CGT et le syndicat Sud. À Grenoble, c'est carrément l'intersyndicale au grand complet qui fait front (CGT, CFDT, FO, Sud, CNT, CFTC).

Dans un communiqué, cette dernière dénonce « la discrimination de l’accès par les usagers et usagères au service public à cause du contrôle du passe sanitaire », mais aussi « la mise en danger de l’ensemble des agents et agentes. Le personnel chargé de procéder au contrôle du passe sanitaire des citoyens désirant se rendre dans une bibliothèque du réseau affronte quotidiennement le mécontentement et la colère des usagers ».

GREVE: face au pass sanitaire, la grogne monte dans les bibliothèques

À l'origine d'un préavis de grève à partir du 24 août prochain, l'intersyndicale dénonce aussi des menaces « de sanctions par la Ville de Grenoble ». À Toulouse, la mairie aurait de son côté vivement recommandé aux bibliothécaires de ne pas s'adresser aux médias. En lien avec les autorités de la Ville rose, nous attendons des précisions.

Ironie de la situation, le maire de Grenoble, Éric Piolle, est cosignataire d'une tribune dénonçant le pass sanitaire et une décision « autoritaire », quand celui de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s'est dit « plutôt favorable » à une vaccination obligatoire... Dans la plupart des cas, le devoir de réserve reste opposé aux bibliothécaires récalcitrants aux contrôles des pass sanitaires.

Nous avons, bien évidemment, sollicité le ministère de la Culture, qui n'a pas encore répondu à nos questions.

Photographie : illustration, Mat Napo, via Unsplash

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

33 Commentaires

 

Aradigme

21/08/2021 à 08:50

Le pass sanitaire est un moyen mis en place pour limiter la diffusion du virus covid sans devoir recourir à un nouveau confinement. Ce n'est pas une solution parfaite, mais nous ne disposons malheureusement pas d'une solution parfaite. Celle que le gouvernement propose a le mérite de réduire le nombre de malades et de décès au prix d'une limitation des libertés aussi faible que possible. Les bibliothécaires qui la refusent au nom de grands principes se font les alliés objectifs de l'épidémie s'ils gardent leurs bibliothèques ouvertes en refusant de contrôler les pass sanitaires et les alliés objectifs de l'ignorance s'ils ferment leurs établissements pour ne pas avoir à controler.

SamSam

21/08/2021 à 10:19

Aradigme, faut arrêter le Guronsan...
Solution "parfaite", on croirait entendre Zuckenberg quand il vante son GAFA qui nous espionne, nous vend et nous éjecte quand on se contente de consommer et d'obéir.
En mission, Aradigme ?...

Aradigme

22/08/2021 à 08:47

Bonjour SamSam,

En manque d'arguments? Je ne vois dans votre commentaire que des plaisanteries douteuses ... L'imprécation, surtout maniée sans art, ne constitue hélas qu'un piètre discours. Vous devriez pouvoir faire mieux...

Salutations
Aradigme

Artémis

22/08/2021 à 14:16

Aradigme, prétendre ne pas comprendre l'argument de votre contradicteur, en l'occurrence que vous êtes en mission pour défendre la politique gouvernementale, est bien hypocrite.

Mais puisqu'ils vous en faut davantage, en voici :

- un vaccin classique n'a besoin que d'un seul rappel pour être efficace à des taux supérieurs à 95%. Les vaccins antiCovid sont à renouveler après chaque variant ou après 6 mois, puisqu'il y a baisse des anticorps. Il ne s'agit pas d'un vaccin, mais d'une thérapie génique, puisque l'immunité face au virus baisse.

- pourquoi ne nous concentrons-nous pas sur des traitements, quand beaucoup d'entre nous sont opposés au vaccin ?

- comment croire un gouvernement qui change d'avis comme de chemise au sujet des masques, des vaccins, du pass, de la gestion de la pandémie dans son ensemble ?

- Fauci a lui-même dit que le vaccin n'empêche pas la transmission. Ce qui se vérifie partout, et en premier lieu en Israël. A quel point est-on alors altruiste quand on se vaccine ? A quel point l'est-on, par ailleurs, quand on accepte que des gens de notre propre société soient exclus des lieux sociaux, médicaux et potentiellement des bureaux de vote (amendement n°850 : rejeté) ? Alors qu'on ne veut pas travailler sur des traitements, qui ont prouve leur efficacité en Afrique notamment ?

- dans consentement, il y a l'idée de choix, qui inclut le "non". Ne pouvez-vous donc pas respecter notre choix ? Pourquoi nous punir alors que nous sommes censés avoir le choix ?

- le vaccin n'empêche pas de tomber malade non plus. Il évite les formes graves, nous dit-on. En parallèle, les anticorps baissent. .... voir mon paragraphe sur la transmission.

Tout ce que je dis est vérifiable et consultable dans les avis du conseil d'orientation de la Stratégie Vaccinale, en ligne et chez les médias étrangers. Pas à la télé, évidemment, qui, comme vous, est l'organe du pouvoir. Je me doute qu'après avoir énoncé ces arguments, vous ne changerez pas d'avis, puisque vous êtes en mission. Il est donc peu probable que je vous réponde. Tout dépendra de votre bonne foi.

MERCI AUX BIBLIOTHECAIRES DE REFUSER CETTE SEGREGATION ! Cela vous honore !



ninja

23/08/2021 à 10:29

Madame ou monsieur Samsam,

Regardons de plus près... En tous les cas les première lignes...
Vous nous dites
"Il ne s'agit pas d'un vaccin"
Je lis les publications de l'OMS:
"Le 31 décembre 2020, l’OMS a accordé une autorisation pour une utilisation d’urgence au titre du protocole EUL pour le vaccin Pfizer BioNTech. L’OMS a minutieusement évalué la qualité, l’innocuité et l’efficacité du vaccin et a recommandé son utilisation pour les personnes âgées de plus de 16 ans."

Vous dites donc n'importe quoi.

Vous nous dites
"[Il s'agit]d'une thérapie génique"
L'Inserm nous indique "La thérapie génique consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules pour soigner une maladie" et à propos des vaccins à Arn messager "Concrètement, il s’agit donc d’administrer un ARN messager qui correspond au plan de fabrication d’une protéine du microbe ciblé, qui ne risque pas de nous rendre malade mais contre laquelle l’organisme va s’entraîner à lutter. Adressée directement aux ribosomes, sans passer par le noyau des cellules, cette molécule ne peut en aucun cas interagir avec notre génome ni conduire à son altération : rien à voir avec une thérapie génique".

Vous dites donc n'importe quoi.

Vous nous dites
"Il ne s'agit pas d'un vaccin, ..., puisque l'immunité face au virus baisse."
L'institut Pasteur nous indique "GrippeA partir de 65 ans, une injection annuelle de vaccin grippal est recommandée systématiquement à toute la population."

Vous dites donc n'importe quoi.

En une seule ligne vous êtes ainsi arrivé à énoncer trois contre-vérités manifestes.

Normalement viendrait alors le temps des commentaires désagréables, des suggestions à aller consulter ou d'arrêter certaines substances...

Nous ne le ferons pas mais j'espère que vous comprendrez qu'il serait bien de ne pas faire trop perdre le temps des gens...

Artémis

23/08/2021 à 12:01

@ninja,

L'ARN messager veut dire Acide Ribonucléique Messager et fonctionne en copiant l'ADN à un gène. Il sert à synthétiser les protéines. Je vous renvoie à vos cours de SVT, ou à d'autres sources internet émises en ligne AVANT la pandémie. Un vaccin classique ne fonctionne pas de la même manière, et certainement pas en jouant avec nos gènes. D'où le nom de thérapie génique.

Mais admettons que ce vaccin en soit un. Expliquez moi pourquoi on a besoin de minimum 3 injections en moins d'un an ? Pourquoi les vaccinés peuvent-ils transmettre le virus et tomber malade ? Quel est le taux d'efficacité du vaccin anticovid comparé aux autres plus classiques ? Vous aurez du mal à trouver des réponses si vos recherches se cantonnent au site de l'OMS.

Il est naïf de croire que l'OMS puisse dire que le vaccin est une thérapie génique .... vous rendez-vous compte des sommes d'argent dont il s'agit ? Connaissez-vous les conflits d'intérêt des médecins qui appartiennent à l'OMS ?

Quand j'ai lu sur le site de l'institut Pasteur qu'un traitement à l'ivermectine était valable, j'ai été fort étonnée. Les milliards d'euros en jeu ne permettent pas à ceux qui détiennent le pouvoir d'envisager une autre solution que celle qu'on nous vend.

Si l'OMS et le gouvernement étaient si soucieux de notre santé, de manière si désintéressée et si généreuse, expliquez moi les OGM, le Distilbène, le Médiator, le sang contaminé, l'isoméride, aux Etats-Unis, les opioïdes ? Regardez le reportage d'Envoyé Spécial sur les opioïdes. (La liste des scandales médicaux dressée ici est loin d'être exhaustive)

La propagande en ligne et dans les médias est forte. Il est très dur de pouvoir exercer son esprit critique puisque les infos en ligne sont souvent biaisées. Tout simplement parce que le fric en jeu est colossal.

Vous croyez ce que vous voulez. Moi, je ne souhaite qu'exercer un principe de précaution. Et j'ai conscience des enjeux, alors me dire que je dis "n'importe quoi" en "une seule ligne" me fait sourire....

Quant à votre prétérition finale, je cite :

"normalement viendrait alors le temps des commentaires désagréables, des suggestions à aller consulter ou d'arrêter certaines substances...Nous ne le ferons pas mais j'espère que vous comprendrez qu'il serait bien de ne pas faire trop perdre le temps des gens..."

je n'en suis pas dupe non plus, voyez-vous. J'ai l'esprit bien aiguisé à force de réfléchir et ce type de figure de style est d'une grande hypocrisie et ne vous honore pas. Il est bien évident que vous vous lavez de la culpabilité d'agresser votre interlocuteur, moi en l'occurrence, en prétendant ne pas dire ce que vous pensez, et en le disant tout de même. C'est typique de l'altruiste moderne en ligne. Qui veut que tout le monde se vaccine "pour protéger les autres" et qui parallèlement trouvent normal que certains "autres" soient exclus de la société. C'est altruiste.

Bref, je vous laisse à vos certitudes. Moi, je préfère douter et réfléchir avant de gober n'importe quoi. Au sens propre comme au sens figuré ...

Et quant à la perte de votre temps précieux, je vous aide : il sera inutile de me répondre ce que je lis et j'écoute déjà en ligne. Si vous avez quelque-chose d'original à apporter à la réflexion, je serai ravie de vous répondre. Si vous vous faîtes l'écho de la propagande actuelle, je ne vous répondrai pas.

Belle journée.

Artémis

23/08/2021 à 12:20

Veuillez excuser les erreurs d'orthographe et la syntaxe parfois bien lourde.

SamSam

23/08/2021 à 16:33

Pour ne pas faire grincer les dents des dévots, je n'ajouterai qu'un mot, Artémis : bravo.

ninja

24/08/2021 à 20:12

Bon, nous avons d'un côté l'INSERM avec 14000 chercheurs et ingénieurs dont plusieurs millers de doctorats, de l'autre quelqu'un qui brandit son cours de SVT de terminale...
Qui croire ?.....Le choix est cornélien...Je vais plutôt aller au cinéma...voir les tontons qui flinguent...

Aradigme

25/08/2021 à 10:47

Bonjour Artémis,

Suggérer, comme le fait SamSam, que je suis "en mission" ne constitue pas un argument, simplement une contre-vérité. Je ne suis pas en mission, j'exerce simplement ma liberté d'expression. J'espère que vous me reconnaîtrez ce droit.

Quant à vos affirmations sur le vaccin, je suis au regret de vous contredire. Voici pourquoi:

Les vaccins Pfizer et Moderna à technologie ARN ne sont pas des thérapies géniques. Je suis assez bien placé pour le savoir, vu que je suis biochimiste et que j'ai travaillé pendant vingt ans avec l'industrie pharmaceutique. Comme tout le monde, je me suis posé des questions sur l'inocuité de cette nouvelle technique, mais pas celles que vous suggérez (l'interaction avec l'ADN). J'ai effectué des recherches en contactant des collègues scientifiques. J'ai ensuite évalué la balance bénéfice/ risque et me suis fait vacciner.

Je vous signale que l'efficacité de tous les vaccins baisse au fil du temps, mais pas à la même vitesse. Cela dépend à la fois de l'agent infectieux et de l'état du système immunitaire. C'est pourquoi les rappels existent depuis longtemps pour de nombreux vaccins. Le vaccin contre la fièvre jaune devait par exemple être renouvelé tous les dix ans car l'agent infecteux mutait peu. Le vaccin contre la grippe devait lui être renouvelé tous les ans car le virus de la grippe mute beaucoup. Il se fait que le coronavirus qui cause la pandémie mute fréquemment. C'est pourquoi de nouvelles injections seront probablement nécessaires.

Pourquoi n'avons-nous pas de traitement? Nous n'en avons pas non plus contre la grippe, et ce n'est pas faute de chercher depuis des années car cela représente un marché très intéressant.
Les chercheurs ne trouvent pas de médicament miracle contre le covid. C'est aussi simple que cela.
Des traitements existent pour limiter les effets graves du Covid. Ils sont utilisés en hôpital: oxygénothérapie, corticostéroïdes pour prévenir une surréaction du système immunitaire, etc... Ce sont des traitements qui aident le corps à surmonter l'épreuve, mais qui ne s'attaquent pas au virus lui-même. Nous connaissons des molécules qui s'attaquent au virus in vitro (dans un tube à essai), mais elles sont trop dangereuses pour être utilisées chez un être humain ou ne fonctionnent pas dans un être humain pour l'une ou l'autre raison. Par exemple, la plupart des molécules que nous avalons sont transformées par notre système digestif et le foie et n'arrivent donc pas telles qu'elles dans nos cellules.

Le gouvernement a commis des erreurs d'appréciation, entre autres en refusant des fermer les frontières dès le début de la pandémie et en indiquant que les masques s'avéreraient inutiles. D'autres gouvernement ont commis les mêmes ou d'autres erreurs. Ce n'est pas une raison pour estimer que toute parole du gouvernement est infondée. Chaque cas doit être examiné spécifiquement. Par ailleurs, aucun gouvernement sur Terre n'a jusqu'ici trouvé de parade efficace contre le Covid. Certains s'en tirent mieux que d'autres: l'Australie, Taiwan et la Nouvelle Zélande ont bénéficié de leur isolement géographique et de la fermeture immédiate des frontières et sont à peu près indemnes, mais toujours en danger.

Le vaccin n'empêche pas la contamination et la contagion. C'est tout à fait exact, mais il les réduit tous deux significativement.
La vaccination constitue un exercice sans risque pour le système immunitaire. On injecte un antigène, un morceau inerte du virus, et le système immunitaire va rechercher la réponse immunologique appropriée (anticorps, etc...) sans que le corps subisse de dommages pendant ce temps. Quand l'infection réelle se déclenchera, le système immuitaire aura déjà "appris" et réagira immédiatement. La vaccination lui fait gagner du temps. Un vacciné peut donc se trouver contaminé, malade et contagieux. Mais il sera moins malade moins longtemps, produira moins de virus et sera donc moins contagieux et offrira au virus moins d'opportunité de générer un variant.

Le consentement implique le choix, en effet, et le choix existe. Vous pouvez, au lieu de vous faire vacciner, vous faire tester pour prouver que vous n'êtes pas contaminé et donc contaminant, avant de vous mêler à une foule dans un lieu confiné. Ceci vous permettra d'exercer votre liberté sans risquer de tuer quelqu'un par inadvertance et en toute inconscience. Car c'est quand même de cela qu'il s'agit en définitive.

J'espère avoir répondu à toutes vos questions.

Salutations
Aradigme

Dom dom

01/09/2021 à 10:44

Bon voyage en absurdie! Vous continuerez votre campagne meurtrière, mais elle convainc heureusement de moins en moins de monde.

Beaucoup d'arguments qui ne tiennent pas debout, derrière une pseudo-connaissance bien affûtée qui peut impressionner les naïfs ou convaincus d'avance, mais très inexacte.
Mais je vois bien que l'on ne vous convaincra pas, car vous êtes dans votre bulle anti-vaccin contre le covid.
Pour les AUTRES LECTEURS, faute de temps (vous, en mission sacrée, vous en avez beaucoup), je prendrai un exemple: comment peut-on dire " un vaccin classique n'a besoin que d'un seul rappel pour être efficace à des taux supérieurs à 95%" ? Tous ceux qui se font vacciner, avec rappels, ou contre la grippe, verront tout ce qui ne tient pas debout devant cette affirmation...
Évidemment, les anti-vaccins, sans expérience, n'y verront que du feu.
Quand à se concentrer sur des médicaments qui pour l'instant n'existent pas (j'espère que l'on trouvera), en laissant, dans l'attente, mourir des milliers de gens... bravo!
Sachant que bien souvent les médicaments ont hélas bien plus d'effets négatifs que les vaccins! Prenez-en un, ouvrez la boîte et lisez la notice...


Dom dom

01/09/2021 à 10:52

Quant on est fonctionnaire, je l'ai été des dizaines d'années, affronter, pour le service public, pour le bien général, des difficultés, de l'incompréhension, de la colère parfois fait partie du métier. Même si la hiérarchie doit les éviter... autant que possible.
Bien des fonctionnaires (et responsables du secteur privé) procèdent à des vérifications, y compris de vaccinations... Il est faux de dire que cela ne fait pas partie des missions. Demandez aux directions d'écoles (maternelles en particulier), de crèches! Demandez aux professionnels employant des salariés ou recevant des visiteurs exposés à des risques de santé!

Fabienne Sartori Sartori

22/08/2021 à 11:43

Vous avez bien écouté et digéré "La voix de son maître". Partout les gens se baladent, consomment, et même quand iels n'ont pas de pass sanitaire, iels peuvent prendre des boissons et des repas à emporter. Et les lecteurs et les lectrices seraient les seuls à subir cette mesure absurde ?

Artémis

22/08/2021 à 18:45

Le Maître étant celui qui a le pouvoir, il s'agit de Macron et du gouvernement. Les toutous et les soumis sont ceux qui suivent ces joyeux drilles.

Quant à se balader, sans pass (je rappelle que les tests PCR seront bientôt à notre charge) je ne peux pas aller voir mes parents en Ehpad, ni à l'hôpital. Exit aussi les sorties culturelles. Et je ne donnerai pas mes sous à ceux qui me rejettent de leur table. Je ne prends donc pas à emporter. Soit on m'accepte comme je suis, soit on me rejette. Je ne suis pas du genre à quémander ni à me rabaisser. Et je combats l'injustice. Depuis toujours.

Refuser d'accepter qu'il s'agisse de discrimination et de ségrégation, ça donne le vertige quant aux valeurs de ceux qui défendent ce pass. Je vois poindre le bout du nez de ceux qui feront des comparaisons avec les Chinois ou les Afghans. Outre le fait que je doute qu'ils se soient insurgés à l'époque contre l'ingérence internationale en Afghanistan notamment, je dirai simplement que le pass, c'est potentiellement une première étape vers une dictature soft 2.0.

Que vous ne soyez pas dérangé dans votre petit confort, que vous viviez bien cette incursion dans votre vie privée, tant mieux pour vous. Sachez que pas loin de vous, d'autres en sont exclus, de ce confort.

Et regardez-vous bien en face.

So09

23/08/2021 à 01:11

Y'a-t-il eu des "clusters" identifiés en médiathèque? Quel est le danger d'ouvrir les médiathèques sans pass au même titre que les librairies?
Au-delà de l'inégalité d'accès aux médiathèques entre usagers avec ou sans pass, contraire à l'éthique du métier (cf "Charte de l'Unesco, Manifeste de l'IFLA et Charte des bibliothèques de l'ENSSIB), ce pass oblige les bibliothécaires à contrôler un public, souvent habitué, et à devoir leur refuser l'accès en cas de pass non valide. Quel bibliothécaire a envie de trier son public? Les grèves qui se multiplient prouvent que nous sommes apparemment beaucoup à refuser celà.

SamSam

25/08/2021 à 22:06

Voilà qui mérite d'être répété...

Dom dom

01/09/2021 à 10:55

Très juste!

Livré

07/09/2021 à 17:46

Le pass sanitaire dans les communes de moins de 2000 habitants où il y a déjà un protocole stricte limitant le nombre de personne est complètement improductif. Dans les communes rurales qui peinent depuis 18 mois à satisfaire leurs usagers malgré de nombreuses solutions ( clic & collect, plages horaires étendues, etc..)c'est totalement contreproductif ! Et puis maintenant il faut être aussi exigeant avec les vaccinés comme les non vaccinés puisqu'ils peuvent tous être porteur du virus ....alors l'utilité du pass ... Vous devez comprendre aussi que pour une bibliothécaire en milieu rurale, il est très désagréable de demander un pass à nos usagers que nous connaissons tous ... Nous n'avons pas à connaître la situation sanitaire de nos concitoyens . Pour les grosses médiathèques ça peut se justifier et encore....Bien masqués avec les gestes barrières et un temps de présence limité , il y a moins de risque que dans les transports !

BonFrançaisMerci

21/08/2021 à 09:49

Pourrions-nous avoir l'immense plaisir de ne pas lire sur un site littéraire "en bibliothèques" mais "dans les bibliothèques" ?...
Règle : https://www.academie-francaise.fr/en
MERCI !

Alain de la Roche

21/08/2021 à 10:29

Je vous invite à écrire passe sanitaire en français, c'est à dire avec un "e"... Et d'une façon générale à préférer et à défendre la langue française. Le rôle de la presse et des journalistes est essentiel pour ne pas nous laisser envahir par l'anglais qui constitue de plus en plus une forme de monoculture hégémonique. Merci de votre vigilance.

Taraf

21/08/2021 à 13:47

Peut-être, sauf que passe sanitaire ne veut pas dire grand chose en français. Un laissez-passer sanitaire ou un sésame sanitaire ?

SamSam

22/08/2021 à 09:36

Le terme "pass" est employé parce qu'euphoniquement semblable à de l'anglais, univers linguistique des multinationales du médoc marchand. Symboliquement cette privation de liberté est perçue comme une contrainte sortant tout droit des calculs de l'Elysée qui veut à tout prix (!) écouler ce qu'il a acheté avec notre argent pour satisfaire ceux qui l'ont fait roi.

Ismaël

21/08/2021 à 11:15

Le quartier de Toulouse où est située la médiathèque Grand M s'appelle "Mirail" et non pas "Murail" comme il a déjà été dit à au moins deux reprises.

tatou

21/08/2021 à 11:31

Sûr qu'en se mettant en grève, cela va grandement améliorer l'accès possible des publics dans les bibliothèques.... Ubu au pouvoir, c'est assez rafraîchissant !

pat

26/08/2021 à 16:36

Bravo !

Bib Lit

21/08/2021 à 14:00

A ce jour, tout le monde ou presque peut disposer d'un passe sanitaire (vaccin, test de moins de 72h ou certificat de rétablissement). La question qui devrait nous animer, sachant par ailleurs que le passe sanitaire est prévu pour avoir une durée limitée, c'est comment aider les exceptions et leur permettre de bénéficier des services, comment aider ceux qui ne l’ont pas encore à disposer d’un passe, comment aider ceux qui semblent ne pas pouvoir en avoir à disposer d’un passe.
Derrière la position de principe professionnelle se cachent peut-être aussi parfois d’autres réalités : opposition pure et simple au passe sanitaire, opposition à la vaccination, etc. Et les positions hors parole syndicale sont peut-être plus nuancées.
On pourrait également imaginer des agents contre le passe sanitaire pour le public mais pas contre le passe sanitaire pour le personnel puisque cela ne se situe pas sur le même plan, mais l’impression donnée par ce qu’on lit partout est qu’ils sont plutôt contre les deux.
Par ailleurs, en plein confinement et quelques mois plus tard lorsque les bibliothèques ont pu rester ouvertes quand on confinait à nouveau, les débats étaient assez "chauds" aussi sur le caractère essentiel, la nécessité d'être là pour accompagner les publics. Certains anti-passe sanitaire en bibliothèque aujourd’hui étaient peut-être pro-fermeture en novembre...
La situation est exceptionnelle et temporaire et les bibliothèques ne sont pas des îlots hors de la société. Essayons de faire au mieux pour accompagner nos publics. Invoquer la liberté d’accès pour refuser l’application du passe sanitaire en bibliothèque, n’est-ce pas un peu fermer les yeux sur la réalité ?

Marie

21/08/2021 à 21:49

Situation temporaire?Vous croyez au père Noël ! Les restrictions d'aller et de venir, en France et à l'étranger, se développent et se multiplient. Et il y a tellement d'incohérences et de contradictions qu'il est permis à l'autoritarisme étatique de faire encore plus de ravages en distillant la PEUR (succès depuis février 2020.)

Lyo

22/08/2021 à 21:05

Le mieux pour les grosses médiathèques serait de mettre en place un système d'emprunt en ligne et que des gens puissent récupérer dans une boîte mise à disposition.
Pour les personnes marginalisées et les plus pauvres, l'accessibilité à la culture est un vrai problème. Le taux de faible vaccination est en corrélation avec le taux de pauvreté et de désert médicaux (Seine-Saint-Denis, DOM-TOM...). Je ne sais pas trop ce quelles mesures seraient appropriées.

Le pass sanitaire est une porte ouverte à des restrictions plus abusives encore que celle qu'on a actuellement. Bientôt, on aura peut-être le pass écologique, le pass religieux... Réagir sous la peur d'un virus ne justifie pas de mettre au banc toute une partie des français.

Mais, ça prouve bien que du jour au lendemain n'importe qui peut-être mis au banc de la société et que les institutions comme le Conseil d'Etat et le Conseil Constitutionnel ne feront rien du tout pour protéger les citoyens.

Et on a des abrutis qui s'inquiètent encore des terroristes musulmans lol. Ils ont été extrêmement sages durant cette pandémie.
Ils seront à nouveau de sortie à la fin du pass sanitaire lol.
Comme, on pourra avoir encore plus de pass mdr.

Dom dom

24/08/2021 à 13:12

Allons donc, il y a des bibliothèques où le pass "passe" très bien. Dans la bibliothèque locale, 1 seule opposition de lecteur en plusieurs jours. A Nantes, dans la bibliothèque municipale où travaille un proche (il y en a plusieurs, je ne sais pas pour les autres) , pas d'opposition à ma connaissance ni des agents ni des lecteurs. Je crois surtout que des opposants à Macron (pourtant j'en suis un, fermement, de gauche) ont trouvé ce truc pour s'opposer à lui. Par la voie syndicale ou politique (pour l'extrême gauche, ce sont souvent les mêmes...). Et je suis bien certain que des personnalités genre Mélenchon n'hésiteraient pas "au nom de l'intérêt du peuple" à prendre des mesures plus autoritaires s'ils étaient au pouvoir... ce que, dans l'opposition, ils n'admettront jamais! Cette mesure n'a rien d'inscrit dans le marbre, elle est liée à une situation exceptionnelle, pour une durée liée à cette situation, et s'il faut rester vigilant, ici les opposants montrent surtout leur individualisme exacerbé, contre l'intérêt général, contre les valeurs de gauche. La gauche a imposé des lois qui s'appliquent à tous pour protéger les citoyens, en particulier pour défendre la santé des familles et des salariés. Faut-il supprimer ces "atteintes à la liberté", en cohésion avec l'extrême droite?

Anne F.

24/08/2021 à 14:37

Sujet clivant en effet.... mais le "passe sanitaire" a pour but de créer des environnements publics où les personnes à risque Covid se sentent en sécurité... bien qu'avec les faux positifs des tests PCR un doute subsiste toujours. Par ailleurs, aucun vaccin n'est efficace à 100%, les personnes à risque vaccinées qui seraient contaminées par le Covid peuvent toujours avoir des séquelles, moindre que si elles étaient non vaccinées, mais ce risque existe.

Pour ma part, je n'ai pas renouvelé mon inscription en bibliothèque, ne voulant risquer de transmettre le virus à un proche personne à très gros risque (bien que vaccinés tous deux). Du coup, nous achetons des livres d'occasion sur des plates-formes en ligne.... dont évidement, l'ogre Amazon, et nous téléchargeons des livres sur Gallica.BNF. :-((

La volonté des bibliothécaires de maintenir un service public digne de ce nom est extrêmement louable, mais cette pandémie rebat momentanément les cartes... Il n'y a pas de bonne solution, mais ne pas garantir un espace sécurisé pourrait être tout aussi contre-productif : c'est alors une autre partie de la population qui ne se rendra plus dans les bibliothèques, dont des personnes âgées et isolées.

K-ro

25/08/2021 à 14:33

https://www.recyclivre.com/ permet d'acheter de l'occasion sans passer par Amazon :)

SamSam

25/08/2021 à 20:30

Ah oui, merci ! Bien meilleur que LBC et autres Rakuten. Je viens de commander 2 bouquins, à des prix très corrects.

Pigranelle

31/08/2021 à 10:25

La position du maire de Grenoble et celle du maire de Toulouse ne sont pas antinomiques: dans les deux cas (arrêt du pass sanitaire ou vaccination obligatoire) cela permettrait d'arrêter de faire peser sur les agents la charge d'un contrôle sanitaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

La Bibliothèque Imagination de Dolly Parton s'ouvre aux enfants réfugiés

La reine de la musique Country, Dolly Parton, s'est engagée dès 1990 dans l'Imagination Library, bibliothèque caritative offrant gratuitement et chaque mois, des livres à des enfants. Un nouveau projet, initié début mai, offrira à 200 enfants réfugiés de Londres un document par mois, jusqu'à leurs cinq ans. 

25/05/2022, 08:43

ActuaLitté

Après une entrevue avec la présidente de la BnF, la grève est reconduite

Aucune avancée entre les syndicats et les usagers mobilisés d’un côté, et la direction de l’autre. La BnF entrait de nouveau en grève ce 23 mai, et ce jusqu’à dimanche, dans le cadre du préavis de grève qui court encore jusqu’au mardi 31 mai. On passe de 450 absences en mi journée le 10 mai à 119 cette fois-ci, mais pour beaucoup de grévistes et de mobilisés, la bataille médiatique est d’ores et déjà gagnée.

24/05/2022, 17:55

ActuaLitté

Législatives : candidats et candidates invités à s'engager pour les bibliothèques

Législatives2022 — Certes moins médiatisées que l'élection présidentielle, les élections législatives sont précédées d'une campagne menée par les candidats et candidates, ainsi que les partis qui les investissent — certains sont aussi non-inscrits. L'Association des Bibliothécaires de France, par un document à signer, invite les aspirants députés à s'engager pour la lecture publique.

24/05/2022, 11:50

ActuaLitté

La nouvelle Bibliothèque Sorbonne Nouvelle ouvre ses portes

La nouvelle Bibliothèque Sorbonne Nouvelle (BSN) ouvre ses portes sur le nouveau campus Nation, situé dans le 12e arrondissement de Paris. Un bâtiment flambant neuf, dédié à la formation et à la recherche et façonné par l'architecte, Christian de Portzamparc. La BSN regroupe les 10 bibliothèques de la Sorbonne Nouvelle, et constitue ainsi la plus grande bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de la capitale.

 

 

20/05/2022, 13:41

ActuaLitté

Bibliothèques : Covid et droit d'auteur n'ont pas fait bon ménage

Afin de participer aux débats au sein de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, l'IFLA, Fédération internationale des associations de bibliothécaires, a mené un sondage auprès de ses membres pour évaluer et qualifier les rapports avec le droit d'auteur pendant la pandémie. Rapports loin d'être sereins...

13/05/2022, 14:57

ActuaLitté

Grève à la Bnf : "un recul sans précédent du service au public"

Le préavis de grève court du 4 au 31 mai prochain et, ce 10 mai, une partie du personnel de la Bibliothèque nationale de France, à l'appel des syndicats CGT, FSU et Sud, s'est rassemblée dans le Hall Est de l'établissement. Soutenus par des représentants des lecteurs et usagers et des sénateurs communistes, les agents dénoncent une politique d'austérité persistante et une dégradation du service public.

10/05/2022, 18:59

ActuaLitté

Une carte de bibliothèque strictement dévolue aux livres interdits

BookBanUSA — Attention, édition limitée : seuls 5000 bénéficiaires profiteront d’une sélection d’ouvrages exclusifs, car tous frappés par la censure. Une carte spécialement conçue et réalisée sur un jaune vif pétaradant, avec une mention explicite : « Je lis des livres interdits. » Avec cette opération, la bibliothèque publique de Nashville a frappé très, très fort.

06/05/2022, 16:50

ActuaLitté

Maroc : numérisation de 200 bibliothèques publiques

Le ministère marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication se lance dans la numérisation des fonds de 200 bibliothèques publiques au niveau national. L'action complétera l’offre lancée le 23 avril dernier d’accès gratuit à plus de 36.000 titres numériques.

05/05/2022, 15:47

ActuaLitté

Le service de prêt allemand Onleihe victime d'une cyberattaque

Après l’attaque d’un rançongiciel, Onleihe, un service de prêt de bibliothèque allemand, peine à remonter la pente. La cyberattaque visait son fournisseur de services, EKZ, créant de nombreuses pannes pour ses usagers depuis le milieu du mois d’avril.

03/05/2022, 12:12

ActuaLitté

Le premier livre sur le vin écrit en français vieillira aux États-Unis

Le département des archives et collections spéciales de la bibliothèque de l’université UC Davis aux États-Unis a récemment acquis Le débat du vin et de l’eaue, qui n’est autre que le premier livre sur le vin écrit en français. Ce dernier a pu rejoindre les fonds de l’établissement grâce à un don de 38.000 $ (environ 36.000 €) de la Fondation BH Breslauer. 

02/05/2022, 11:21

ActuaLitté

La bibliothèque du Congrès s'offre les manuscrits du dramaturge Neil Simon

Il semblerait que lundi dernier, la Bibliothèque du Congrès, située à Washington, soit devenue un peu plus drôle. L'œuvre du dramaturge, producteur et scénariste Neil Simon a fait l'objet d'une donation, et sera transférée dans les allées de la bibliothèque nationale américaine. Plus de 7700 objets et documents, des ébauches manuscrites aux balles de baseball signées, documenteront le processus créatif du dramaturge américain le plus populaire du XXe siècle. 

27/04/2022, 12:31

ActuaLitté

Aides à la relance des bibliothèques détournées : le CNL prépare des contrôles

Le plan de relance du gouvernement, dans la foulée des confinements du début de la pandémie, avait laissé une place au livre, en proposant notamment une aide à la relance des bibliothèques. 10 millions € au total, 5 en 2021 et 5 en 2022, pour renouveler les collections de livres imprimés. Mais, certaines collectivités bénéficiaires ont visiblement détourné la finalité de cette aide...

23/04/2022, 08:00

ActuaLitté

Les bibliothèques, partenaires de la relance pour l'édition

Le dispositif d’aide exceptionnelle à la relance des bibliothèques a été confié au Centre national du livre par le ministère de la culture en 2021 pour les années 2021 et 2022 avec un budget global alloué de 10 millions €. En vue de la prochaine session d’examen, les bibliothèques sont invitées à déposer leur dossier en ligne jusqu’au 31 mai 2022. 

22/04/2022, 15:10

ActuaLitté

“Extorsion”, “menaces” : des accusations se font jour au sein de l'IFLA

Le 8 avril dernier, l'IFLA, Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, informait la profession de la mise à pied « à effet immédiat » de son secrétaire général, Gerald Leitner. Si l'organisation taisait les raisons précises de cette décision, elle évoquait une procédure faisant suite à au moins une plainte : les comportements de Leitner, mais aussi de Barbara Lison, qui fut la présidente de l'IFLA, sont mis en cause. 

20/04/2022, 15:01

ActuaLitté

Fréquentation, inscriptions... Les effets de la crise sanitaire sur les bibliothèques

En tant qu'établissements accueillant du public, les bibliothèques, municipales, intercommunales ou universitaires, ont subi de plein fouet les aménagements et conséquences de la crise sanitaire. L'instauration du passe sanitaire, puis vaccinal, aura prolongé ces bouleversements. Le ministère de la Culture et celui de l'Enseignement supérieur proposent un aperçu des effets assez délétères des deux dernières années sur les établissements.

20/04/2022, 12:27

ActuaLitté

Les bénévoles, “un rôle essentiel dans l’organisation des bibliothèques”

Quatre inspecteurs généraux de l’éducation, du sport et de la recherche ont rendu un rapport à la ministre de la Culture entièrement consacré aux bénévoles des bibliothèques territoriales françaises. Cette importante force de travail devrait être mieux encadrée et formée, indique leur rapport.

19/04/2022, 15:23

ActuaLitté

Aux États-Unis, une “bibliothèque fantôme”, sans bibliothécaires, ouvre

La première « bibliothèque fantôme » des États-Unis a officiellement ouvert ses portes. C'est en tout cas ce qu'affirme la Bibliothèque publique du comté de Jefferson (JCPL), dans le Colorado. Pour accéder au bâtiment vidé de ses employés, il suffit d'une carte de bibliothèque et d'un code. Un nouveau type de service qui se veut « express », et souhaite répondre aux nouvelles pratiques de libre service et d'automatisation, de plus en plus fréquent dans le domaine commercial. Une innovation qui peut faire craindre des réductions d'effectifs à terme, et constituer un risque pour l'emploi des bibliothécaires...

19/04/2022, 15:04

ActuaLitté

Bénédicte Fauvarque-Cosson entre au conseil d'administration de la BnF

Le conseil d'administration de la Bibliothèque nationale de France, qui comprend 20 membres dont la présidente de l'établissement, Laurence Engel, compte notamment une représentante du Conseil d'État dans ses rangs. Un arrêté vient de nommer Bénédicte Fauvarque-Cosson à cette place.

19/04/2022, 09:34

ActuaLitté

Suite à une plainte, l'IFLA se sépare de son secrétaire général, Gerald Leitner

Dans un message publié le 8 avril dernier, l'IFLA, Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, annonce une mise à pied « à effet immédiat » de son secrétaire général, Gerald Leitner. Ce dernier a fait l'objet d'une plainte, et la décision de l'IFLA fait suite à deux enquêtes.

11/04/2022, 16:09

ActuaLitté

“Faire des choix, en tenant compte des usages” : la BnF répond aux chercheurs

Chercheurs et chercheuses, mais aussi des membres du personnel, notamment par l'intermédiaire du syndicat CGT, expriment leurs inquiétudes vis-à-vis de plusieurs modifications opérées dans les services et conditions d'accès aux collections de la Bibliothèque nationale de France, dans des pétitions diffusées depuis plusieurs jours. La direction de l'établissement est revenue sur ces choix, en réponse à nos questions.

11/04/2022, 15:09

ActuaLitté

Bibliothèques : Poutou souhaite la gratuité pour “tous les documents et services”

#Presidentielle2022 — L'Association des bibliothécaires de France (ABF), qui avait envoyé quelques questions aux candidats et candidates, a retenu l'attention de Nicolas Dupont-Aignan et Yannick Jadot. Mais aussi Philippe Poutou : la figure du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) a fait parvenir ses réponses, lesquelles portent une défense du service public face à « une dégradation catastrophique des conditions de travail ».

06/04/2022, 15:10

ActuaLitté

Bibliothèques : Yannick Jadot promet 30 millions d'euros supplémentaires

#Presidentielle2022 - Les derniers jours avant le premier tour de l'élection présidentielle seront cruciaux, avec une certaine part d'indécis au sein de l'électorat. Yannick Jadot, le candidat écologiste, qui avait fourni un programme culturel parmi les plus détaillés, précise encore quelques mesures auprès de l'Association des bibliothécaires de France (ABF), laquelle a interrogé tous les prétendants à l'Élysée...

05/04/2022, 12:50

ActuaLitté

Pour sauver la bibliothèque, une seule solution : emprunter tous les livres (d'un coup)

Depuis plus d'une dizaine d'années désormais, les bibliothèques de l'Angleterre subissent les effets de la politique d'austérité générale du parti conservateur, avec un certain nombre de fermetures à déplorer. L'établissement de lecture publique de la ville de Milton Keynes (Buckinghamshire), la Stony Stratford Library, a échappé à cette funeste fin et a rouvert ses portes, entièrement rénové, la semaine dernière. En 2011, pour sauver ce service public, les usagers avaient eu recours à un stratagème peu commun...

04/04/2022, 15:43

ActuaLitté

Une protection “en deçà des attentes” dans les bibliothèques patrimoniales

Le patrimoine littéraire français serait-il en danger ? Isabelle Duquenne, Patrice Lefebvre et Stéphane Pellet, inspecteurs généraux de l’éducation, du sport et de la recherche, ont remis en janvier dernier un rapport au ministère de la Culture. Sans être alarmiste, le document souligne tout de même une protection des collections qui « reste en deçà des attentes ».

30/03/2022, 12:05

ActuaLitté

Rouen : des bibliothécaires “à bout” à l'heure de l'extension des horaires

La municipalité de Rouen travaille à l'extension des horaires d'ouverture de ses établissements de lecture publique, afin d'honorer une promesse électorale de Nicolas Mayer-Rossignol (Parti socialiste). Mais le syndicat CGT des territoriaux de Rouen dénonce un manque de moyens, un dialogue social au point mort et une certaine opacité dans la mise en œuvre de cette extension.

28/03/2022, 12:39

ActuaLitté

“Les bibliothèques sont-elles indispensables ?”, thème du Congrès de l'ABF 2022

Après les annulations de l’année 2020 et une version 100 % numérique en 2021, l’Association des Bibliothécaires de France retrouvera du 2 au 4 juin prochain, congressistes et exposants au centre des congrès Robert Schuman de Metz. La thématique de cette 67e édition est donc apparue comme une évidence : “Les bibliothèques sont-elles indispensables ?” 

28/03/2022, 11:50

ActuaLitté

États-Unis : les bibliothécaires “découragés” par le budget fédéral 2022

Après de précédentes années caractérisées par des augmentations du financement fédéral pour les bibliothèques, le budget de l'exercice 2022, promulgué le 11 mars par le gouvernement Biden, fait grincer des dents. En effet, les dirigeants des bibliothèques publiques américaines se disent préoccupés par la forte inflation que subit l'économie des États-Unis, et se préparent déjà à une forme d'austérité pour l'exercice 2023.

18/03/2022, 16:30

ActuaLitté

Agression homophobe à la bibliothèque Louise Michel : la ville de Paris “particulièrement attentive”

Un vaste mouvement de solidarité des professionnels des bibliothèques, des usagers et des lecteurs avait accompagné la fermeture, pendant deux jours, de la bibliothèque Louise Michel (20e arrondissement de Paris), après « plusieurs agressions » au sein de l'établissement. La mairie de Paris, après ces incidents, assure que la « question de la sécurité des équipes municipales, des établissements culturels de la Ville de Paris » est centrale.

17/03/2022, 10:56

ActuaLitté

Guerre en Ukraine : quels outils et réflexes pour lutter contre la désinformation ?

UkraineUnderAttack – Les situations de crise, à l'instar de celle du coronavirus, parce qu'elles compliquent le relais d'une information fiable et précise, sont propices au développement de la désinformation. Les guerres y ajoutent la propagande, ce qui complique encore un peu plus l'équation. Dans le contexte du conflit ukrainien, les bibliothèques assument une responsabilité particulière, celle de garantir l'accès à une information fiable...

14/03/2022, 11:38

ActuaLitté

L'accès aux bibliothèques territoriales s'effectue sans passes vaccinal ni sanitaire

Le Premier ministre Jean Castex l'avait annoncé au début du mois de mars : le passe vaccinal serait suspendu à compter de ce 14 mars 2022. Le passe sanitaire n'est également plus nécessaire pour accéder aux bibliothèques territoriales et centres de documentation, précise le décret du 12 mars dernier, publié ce 14 mars.

14/03/2022, 09:37

ActuaLitté

Nancy : la Médiathèque Manufacture en travaux

La Médiathèque Manufacture s'étend sur 6000 m2. Près de la moitié de cette superficie est composée d'espaces publics. Le dimanche 13 mars 2022, ce site culturel de Nancy fermera ses portes pour une durée de deux semaines, afin de préparer un vaste chantier de réaménagement des 3e et 4e étages, dédiés à l'offre pour le public adulte. À partir du samedi 26 mars, la médiathèque rouvrira partiellement en mettant à disposition du public une offre provisoire. La réouverture complète des espaces est prévue en janvier 2024. 

08/03/2022, 12:08

ActuaLitté

Ouverture de la bibliothèque haïtienne Émile Saint-Lot à Orlando

Le 25 février dernier, le consulat de la République d’Haïti à Orlando inaugurait la bibliothèque Émile Saint-Lot, du nom de l’ancien sénateur, au sein du poste consulaire. Cette implantation est à l’image des objectifs du Consultat haïtien : « Créer un espace de promotion unique de la richesse culturelle haïtienne, renforcer le lien entre le Consulat et la Communauté et rendre accessible le culturel haïtien. »

28/02/2022, 15:57

ActuaLitté

Guerre en Ukraine : les bibliothèques appelées à “diffuser l'information sur le conflit”

UkraineUnderAttack – En quelques jours, la Russie aura concrétisé son projet d'invasion de l'Ukraine, sous les yeux effarés du monde entier. Le secteur du livre, européen ou international, a appelé à soutenir la population ukrainienne. Les structures européennes de bibliothécaires intiment les établissements à se mobiliser, pour « diffuser des informations fiables sur le conflit ».

28/02/2022, 12:06

ActuaLitté

À compter de ce 28 février, les masques tombent en bibliothèques

Les obligations de port du masque sont levées, dès ce lundi 28 février, au sein des bibliothèques territoriales, lieux soumis à la présentation des passes vaccinal ou sanitaire. Un décret du 25 février est venu confirmer l'annonce faite par le ministre de la Santé et des Solidarités au début du mois de février.

28/02/2022, 10:47

ActuaLitté

Séances de lecture avec Harry, le toutou qui vous veut du bien

Nos amies les bêtes auraient-elles des vertus thérapeutiques désormais reconnues ? Outre la compagnie apaisante, voire la présence rassurante pour meubler de grandes solitudes, les animaux s’avèrent des catalyseurs pour vaincre des angoisses. Et notamment en ce qui concerne l’aide à la lecture des plus jeunes. En bibliothèques, la médiation animale fait une fois de plus parler d’elle.

26/02/2022, 10:30

ActuaLitté

Dans les catalogues de livres numériques comme ailleurs, des contenus fascistes

Le Library Freedom Project (LFP) protège et dispense des formations sur la protection de la vie privée et des données personnelles aux bibliothécaires ainsi qu’à leurs communautés. Le collectif s’est rassemblé pour demander aux bibliothèques publiques de se joindre à eux. Objectif : que les services d’emprunt et de streaming de livres audio et numériques Hoopla Digital et OverDrive prennent leurs responsabilités. Ces derniers doivent répondre de la présence dans leurs catalogues de titres négationnistes, suprémacistes, en un mot, fascistes.

24/02/2022, 10:35

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Les Français moins attirés par l'idée d'écrire un livre...

L'écriture de son propre ouvrage semble l’activité créative la plus accessible qui soit : un stylo, du papier, voire plus prosaïquement encore, un ordinateur, et en avant le roman ? Dans son dernier hors-série, Le Figaro propose les résultats d’un sondage Odoxa, confortant l’envie, en France, d’écrire, et pour certains, d’accéder à la publication de leur ouvrage… Alors, Comment se faire publier ?

26/05/2022, 15:16

ActuaLitté

Juger les crimes d'un robot, ou le procès d'une intelligence artificielle

Isaac Asimov aurait certainement adoré le sujet : la mise en accusation et le passage devant les tribunaux d’un robot. Plus spécifiquement, d’une intelligence artificielle, accusée de plusieurs crimes et délits. Cette réflexion sur le droit, ses limites et le devenir de notre société amuse de plus en plus juristes, avocats et chercheurs d'horizons bien divers. Aussi, l’éditeur LexisNexis se lance dans un podcast faisant le procès — fictif pour l’heure — d’une IA.

26/05/2022, 13:50

ActuaLitté

20 ans de caca boudin

­Les bougies sont disposées et L'école des loisirs a sorti les cotillons, pour souhaite un bon anniversaire à Simon ! ­À l'occasion du vingtième anniversaire de la série “Simon”, l’école des loisirs réédite le tout premier album, Caca boudin. Retrouvez le héros de Stephanie Blake dans un format tout-carton à emporter n'importe où, pour accompagner les tout-petits.

26/05/2022, 12:14

ActuaLitté

Quand une auteure de polars devient coupable d'avoir tué son mari

Le jury l’a reconnue coupable, les circonstances n’auront pas plaidé en sa faveur : Nancy Crampton Brophy, âgée de 71 ans est donc coupable du meurtre de son mari, tué le 2 juin 2018. Or, Nancy est également l’auteure, quelques années plus tôt, de polars /romances autopubliés, ainsi que d'un article sur son blog, Comment assassiner votre mari. Paru en 2011, il aurait préfiguré la mort de son propre époux ?

26/05/2022, 11:35

ActuaLitté

Décès de l'éditeur Pierre Belfond, fondateur de la maison éponyme

L’éditeur Pierre Belfond est décédé mardi 24 mai des suites d‘une crise cardiaque à La Celle-Saint-Cloud (78). Il avait 88 ans, indique la famille à ActuaLitté. 

25/05/2022, 19:23

ActuaLitté

L’amicale OPA sur Lagardère se conclut avec 55 % des parts pour Vivendi

Le groupe Vivendi annonce que la première période de son Offre Publique d’Achat des actions du groupe Lagardère s’est achevée. La structure dirigée par Yannick Bolloré dispose de plus de 78,22 millions d’actions Lagardère. Autrement calculé : 55,43 % du capital et 45,85 % des droits de vote théoriques. 

25/05/2022, 18:34

ActuaLitté

Les éditions çà et là ouvrent Ginosko, label dédié à la BD documentaire

Les éditions çà et là, spécialisées dans l'édition en langue française de bandes dessinées d'auteurs et autrices de pays étrangers, ouvrent Ginosko, label dédié à la bande dessinée documentaire. Ce nouveau label accueillera des œuvres dans le domaine de la science et des sciences humaines. La première parution sera disponible en septembre de cette année : Gravité Express, publiée en 2012 par l'auteur sud-coréen, Jo Jin-ho. S'ensuivront les trois autres titres de la série du sud-coréen, dont les parutions sont déjà programmées pour 2023 et 2024.

25/05/2022, 16:21

ActuaLitté

Julliard renforce son équipe éditoriale et redéploie son catalogue

Les éditions Julliard développeront, dès la rentrée 2022, de nouvelles perspectives éditoriales en renouant avec la littérature étrangère et la non-fiction littéraire, tout en restant fidèles à la fiction française.

25/05/2022, 15:05

ActuaLitté

Surdoués : HPI, Haut Potentiel Intellectuel ou d'Intox ?

 Difficile de passer à côté du succès de HPI sur TF1 : la série est partout dans les médias à l’occasion de la 2e saison. HPI pour Haut Potentiel Intellectuel, use de l’expression moderne qui désigne les personnes surdouées.

25/05/2022, 14:53

ActuaLitté

Alice d'Andigne rejoint les éditions Robert Laffont comme directrice éditoriale

Après des études de lettres à la Sorbonne et à l’université de Londres, Alice d’Andigné a d’abord travaillé en littérature étrangère chez Grasset. Elle a été éditrice aux côtés de Teresa Cremisi chez Flammarion de 2005 à 2015, s’occupant de littérature française et d’essais, auprès, entre autres, de Christine Angot, Ivan Calbérac, Michel Houellebecq, Jacques Julliard, Yasmina Reza.

25/05/2022, 14:40

ActuaLitté

“Des livres-coups de poing qui nous réveillent”

SALTO22 – La couleur choisie est évocatrice, et plus encore : un rouge puissant, affirmant une position éditoriale sociale. Et autour d’elle, sont réunies quatre structures, décidées à changer la société, par les livres. L'une d'entre elles, Eleuthera, une maison d'édition libertaire, navigue à vue vers « l'île qui n'existe pas (encore) », référence au Pays imaginaire, ou en italien, L'isola che non c'è. Un regard visionnaire et engagé. (de notre envoyée au salon du livre de Turin)

25/05/2022, 10:14

ActuaLitté

Biélorussie : censures et arrestations inquiètent éditeurs et libraires 

Illibérale comme le souhaite son président Alexandre Loukachenko, la Biélorussie l'est un peu plus depuis le 19 mai et l'interdiction officielle de la vente de 1984 de George Orwell par les libraires du pays. L'ordonnance du gouvernement préoccupe plusieurs organisations internationales du livre, tout comme l'arrestation de deux éditeurs au sein de leur librairie.

25/05/2022, 10:02

ActuaLitté

Bret Easton Ellis de retour au printemps 2023

Le romancier américain s’embarquait, début 2021, dans une aventure éditoriale très personnelle : avec la création de The Shards, il proposait de faire la lecture à ses fans, tout en offrant les premiers chapitres de ce nouveau récit. Le tout articulé autour d’un site commercialisant des produits dérivés et des abonnements à différents podcasts. Et voici que The Shards devient livre à part entière…

25/05/2022, 09:11

ActuaLitté

Impulsion et séduction des livres italiens : en 20 ans, 5 fois plus de traductions

SALTO22 – L’Italie investit de plus en plus dans la diffusion de ses livres à l’étranger. C’est une tendance que l’on peut mesurer au moins sur les vingt dernières années : en 2001, les livres traduits à l’étranger représentaient 4 % de ceux publiés, aujourd’hui ils sont 12 %. Comment expliquer cette croissance exponentielle ?  (de notre envoyée au Salon du livre de Turin)

24/05/2022, 17:13

ActuaLitté

Prisme se dote d'un nouvel outil de traitement d'expéditions de livres

Basée dans l’Essonne, une plateforme nouvelle génération s’ouvre : la ville de Ris-Orangis accueille en effet l’outil de Prisme. Cette solution de traitement et d’acheminement des livres, à travers 3000 points de vente en France, Belgique et Luxembourg, s’offre une cure de jouvence. Ce sont 7 millions de colis qui transitent entre les mains des équipes de Geodis, avec 10.000 m2 de crossdocking [les marchandises destinées à une livraison directe aux clients, NdR].

24/05/2022, 15:41

ActuaLitté

PARTAGERLIRE dresse le bilan de sa 14e édition

Du 27 avril au 7 mai derniers se déroulait la 14e édition de l’action solidaire et littéraire PARTAGERLIRE. Chez Payot Libraire, Nature & Découvertes Suisse et dans les supermarchés Coop Suisse romande, les clients ont pu déposer les ouvrages dont ils n’avaient plus l’usage. Cette opération a permis de rassembler pas loin de 230.000 livres.

24/05/2022, 15:33

ActuaLitté

Pour lutter contre la censure, Margaret Atwood sort le lance-flammes

BookBanUSA — La vague de censure qui traverse les États-Unis, privant bibliothèques, écoles et jeunes lecteurs de titres dénoncés comme « obscènes » et « dangereux », amène enfin du positif : Margaret Atwood, lance-flammes en main, tentant de brûler son propre livre, La Servante écarlate. Cette mise en scène pour le moins dystopique cherche à créer l'événement autour d'une vente aux enchères très spéciale.

24/05/2022, 15:18

ActuaLitté

Elie Buzyn, l'un des derniers témoins de la Shoah, est décédé

Depuis plus de trente ans, il témoignait dans les écoles de son expérience dans les camps de la mort. Elie Buzyn, l’un des derniers rescapés de la Shoah, est décédé ce lundi 23 mai, à l’âge de 93 ans. Véritable relais de la Mémoire, il avait publié deux ouvrages aux éditions Alisio, fidèle à sa volonté de transmettre aux jeunes générations. 

24/05/2022, 15:05

ActuaLitté

Nathan s'ouvre à la bande dessinée, pour tous les lecteurs

C’est toujours avec la même volonté de transmission que la maison d’édition Nathan se lance dans le 9e art, avec plusieurs nouvelles collections. Dès 2-3 ans jusqu’aux lecteurs ado-adultes, c’est tout un panel de bandes dessinées et d’identités qui s’invite dans la structure sous la houlette de Karine Leclerc, qui a rejoint la maison en qualité de directrice éditoriale pour Nathan BD.

24/05/2022, 15:02

ActuaLitté

Les jeunes à l'assaut des lieux et offres culturelles

À l’occasion du premier anniversaire de sa généralisation à tous les jeunes de plus de 18 ans en France, le pass Culture dresse un bilan. Des premiers jours de l’expérimentation, en 2019, jusqu’à aujourd’hui, alors qu’il est désormais ouvert dès la classe de 4e, le dispositif a rencontré un réel engouement, tant auprès des jeunes qu’auprès des acteurs culturels.

24/05/2022, 14:55

ActuaLitté

Accès ouvert, prépublication... Le vocabulaire de l'édition scientifique en français

La Commission d'enrichissement de la langue française s'intéresse à l'édition, dans un domaine bien particulier : celui de la recherche et des publications scientifiques. Dans un article publié au Journal officiel, elle fixe des équivalents français à certaines expressions, comme open access ou preprint.

24/05/2022, 14:13

ActuaLitté

Harcèlement sexuel, discriminations, écologie : des aides sous conditions

Contraindre aux bonnes pratiques, en tapant dans le portefeuille : pour l’industrie du livre, de nouvelles mesures s’en viennent. Au terme d’un conseil d’administration du 10 mai, le Centre national du livre prend position vis-à-vis de l’industrie. Une Charte, élaborée avec l’interprofession, régira désormais les aides qu’apporte le CNL.

24/05/2022, 11:12

ActuaLitté

États-Unis : Rhode Island tient à sa régulation du prêt numérique

En avril, l'État du Maryland rendait les armes après une lutte au tribunal, face aux éditeurs, pour réguler le prêt des livres numériques dans les bibliothèques. La juge fédérale Deborah L. Boardman a estimé que l'État ne pouvait intervenir à son niveau, à moins de se soustraire au Copyright Act américain. À la surprise générale, le comité chargé de l'éducation du Sénat de Rhode Island a malgré tout adopté, à l'unanimité, un projet de loi visant lui aussi à réguler le prêt de livres numériques.

24/05/2022, 09:58

ActuaLitté

Aux États-Unis, la vague de censure pourrait s'étendre aux librairies

BookBanUSA — La vague de censure réactionnaire, qui dure et s'étend depuis près d'un an aux États-Unis, menace de ne plus se limiter aux bibliothèques scolaires et publiques. Dans l'État de Virginie, au sud-est du pays, l'avocat Tim Anderson, accompagné par le candidat républicain Tommy Altman, entend interdire deux livres, jusque dans les librairies Barnes & Noble.

23/05/2022, 17:09

ActuaLitté

Vivendi : nouveau directoire, un comité exécutif et une Fondation

D’importants changements sont intervenus dans la gouvernance du groupe Vivendi. À cette occasion, plusieurs promotions internes les accompagnent, ainsi que la création d’une Fondation Vivendi. 

23/05/2022, 16:36

ActuaLitté

Amazon, librairies indépendantes : et si l’édition italienne s’inspirait de la France ?

SALTO22 – Le marché éditorial italien, au cours des quatre premiers mois de l'année 2022, était au coeur d'une rencontre. L’AIE (Associazione Italiana Editore) profitait ainsi du Salon du livre de Turin pour exposer un panorama de l'industrie. L’occasion de parler des principaux problèmes au coeur de l’édition du Bel Paese – et, apparemment, les solutions pourraient venir de France… (de notre envoyée à Turin)

23/05/2022, 16:27

ActuaLitté

Des lettres inédites de Marcel Proust paraitront le 9 juin

Le 9 juin prochain, paraitront aux éditions Gallimard des lettres inédites de l'auteur de La Recherche à Horace Finaly, camarades de l'écrivain au lycée Condorcet, puis directeur général de la Banque de Paris et des Pays-Bas. Dans ses lettres, Proust confie notamment à son ami vouloir se débarrasser d’un jeune homme qui a vécu presque trois ans chez lui, de 1919 à 1921, et ne veut plus s’en aller...

23/05/2022, 15:59

ActuaLitté

Patti Smith reçoit la légion d'honneur aux États-Unis

Connue comme une légende du rock américaine, marraine du mouvement punk, la chanteuse Patti Smith est aussi poétesse, écrivaine et artiste. Déjà nommée Commandeure des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture en 2005, elle a reçu, ce samedi, la Légion d’honneur des mains de l’ambassadeur de France aux États-Unis, Philippe Étienne. 

23/05/2022, 15:34

ActuaLitté

Quatre ans après sa mort, Stan Lee bosse encore pour Marvel

À tort ou à raison, et probablement entre les deux, Stan Lee est devenu l'incarnation humaine du groupe Marvel, du moins de son âge d'or dans le domaine de la bande dessinée. Resté dans les mémoires, ces dernières années, pour ses caméos dans les blockbusters cinématographiques de la Maison des Idées, feu Stan Lee, disparu en 2018, aura son image et son nom lié au groupe pour 20 ans encore, au moins.

23/05/2022, 15:15

ActuaLitté

Annie Ernaux : “Il faut tellement plus de courage aux femmes qu’aux hommes”

SALTO22 – Dans une Sala Azzura pleine et émue, Annie Ernaux a été accueillie au Salon du Livre de Turin pour recevoir le prestigieux prix littéraire international Mondello (qui compte parmi ses lauréats au moins une douzaine de prix Nobel) et parler d’inégalités, d’école, de femmes, et de littérature… (de notre envoyée au salon du livre de Turin)  

23/05/2022, 14:21

ActuaLitté

Italie : du retour des ventes en librairie à l'horizon Paris 2023

SALTO22 – Les librairies en ligne voient leurs ventes diminuer, tandis que les librairies physiques regagnent des points. Les ventes en valeur baissent un peu, alors que les ventes de fumetti s’envolent. C’est ce qui ressort d'une analyse effectuée par l'Association des éditeurs italiens (AIE) des données fournies par l'enquête Nielsen Bookscan. Dans l’attente de rencontrer l’Italie à Paris, pendant le Salon du Livre, en 2023. (de notre envoyée au salon du livre de Turin)

23/05/2022, 13:46

ActuaLitté

Législatives : les propositions de la Nupes pour la culture

Legislatives2022 — Unis à l'occasion des élections législatives, les différents partis de gauche, du Parti socialiste à la France insoumise, en passant par le Parti communiste et le Pôle écologiste, se sont entendus autour d'un programme commun. Celui-ci offre une place non négligeable aux propositions culturelles, reprenant des idées déjà exprimées lors de la campagne présidentielle.

23/05/2022, 12:49

ActuaLitté

“En temps de guerre, notre pays ne peut éviter une certaine censure”

UkraineUnderAttack — Depuis l'agression russe du territoire ukrainien, la guerre se déroule dans les villes et les campagnes, armes à la main, mais aussi sur les réseaux sociaux et d'autres terrains de l'information. L'Ukraine a dévoilé il y a quelques jours un plan visant à censurer, dans les bibliothèques du pays, les ouvrages russes s'opposant « à l'indépendance de l'Ukraine », assimilés à une forme de « propagande ».

23/05/2022, 10:54

ActuaLitté

Miss Tic, la grapheuse et street artiste est décédée

Ses pochoirs aux dessins toujours accompagnés d’une sentence humoristique, souvent mordante, peuplent les murs des villes. Un dessin noir, dont elle emportera la magie — non sans avoir légué un héritage amplement décliné aujourd’hui par d’autres street artistes. Miss Tic nous a quittés, ce 22 mai : Artiste parisienne, plasticienne et poète, de toute évidence, elle avait accordé à ActuaLitté un long entretien à l’occasion d’une exposition en bibliothèques de Seine–Saint-Denis, en 2014.

22/05/2022, 17:37

ActuaLitté

Saviano, le juge Falcone et la Mafia : “Le courage est un choix”

SALTO22 – À la Foire du livre de Turin, la foule qui attend Saviano ne se compte pas. Seules les personnes ayant réservé sont assurées de pouvoir assister à l’événement. Les autres, en revanche, apprennent que l’écrivain signera tous les exemplaires, même pour qui n’aura pas réussi à entrer. Malgré une attente assez longue, due aussi aux habituels contrôles de sécurité, la rencontre a été mémorable et passionnante, entre littérature, justice et témoignage. (de notre envoyée à Turin)

22/05/2022, 14:38

ActuaLitté

“Imprimer en France, dans le cas de commandes publiques, ça étonne qui ?“

Comediedulivre2022 – Fondée voilà plus de 40 ans, la maison éponyme de Francis Loubatières fut reprise par Maxence Fabiani en 2005. Après plusieurs années à travailler aux maquettes des ouvrages, et différentes expériences personnelles dans l’édition, le rachat s’est opéré assez logiquement. D’une structure très régionaliste, consacrée à l’Aude et la Haute-Garonne, elle s’est recentrée sur l’histoire et le patrimoine. Sans pour autant oublier ses liens avec l’Occitanie.

22/05/2022, 14:20