#Politique publique

Grève en bibliothèques : “Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu

Brest, Toulouse, Paris, Lyon et bientôt Grenoble : les grèves de bibliothécaires se multiplient en France pour dénoncer l'application du pass sanitaire à l'entrée des établissements. Les professionnels mobilisés dénoncent la création d'une inégalité entre les usagers, au sein d'un service public qui se fait fort d'accueillir tout le monde, sans exception.

Le 20/08/2021 à 17:16 par Antoine Oury

33 Réactions | 1105 Partages

Publié le :

20/08/2021 à 17:16

Antoine Oury

33

Commentaires

1105

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

L'obligation de présenter un pass sanitaire valide pour accéder aux bibliothèques publiques françaises, depuis le 9 août dernier, suscite un mouvement de défiance dans la profession, inédit depuis le début de la crise sanitaire. En quelques semaines, le personnel d'établissements situés à Paris, Toulouse, Brest ou Lyon a débrayé, refusant de contrôler les pass des usagers.

Une semaine de protestation

« Aujourd'hui, la grève ne s'est pas poursuivie à la médiathèque Grand M, pour des raisons financières », nous précise une participante au mouvement, à Toulouse, « mais elle le sera à nouveau demain, toute la journée ». Les mardi, mercredi et jeudi de cette semaine se sont déroulés devant l'établissement pour une partie du personnel, qui en a profité pour expliquer le mouvement aux usagers.

« La grande majorité d'entre eux comprennent », nous précise-t-on, « et même ceux qui ont le pass sanitaire refusent de se faire contrôler pour bénéficier d'un service public ». À la médiathèque Grand M, les agents ont remis en place un système de commande et de retrait des documents, comme au temps des confinements : « C'est un crève-cœur, mais cela permet au moins de ne pas discriminer les usagers », justifie-t-on.

Dans cet établissement situé dans le quartier du Mirail, prioritaire, l'accès à d'autres services comme les ordinateurs ou une connexion internet a été maintenu grâce à une borne 4G et des tablettes, mais tous les établissements ne peuvent pas en faire autant...

L'interprofession, par la voix de trois associations, s'est exprimée sur le pass sanitaire, le qualifiant de « bombe à fragmentation pour la lecture publique » et les bibliothèques en général. Si les professionnels de la lecture publique restent divisés autour des contrôles induits par le pass sanitaire, une partie d'entre eux est décidée à se faire entendre.

On ne veut pas de contrôle du tout”

« Nous voulons faire bouger les choses, à la manière des libraires qui ont pu obtenir la qualification de commerces essentiels avant le deuxième confinement », nous indique une bibliothécaire. Jusqu'à présent, depuis la publication des décrets de la fin juillet et de début août, le ministère de la Culture est resté douloureusement muet sur le sujet. Les vacances, peut-être ?

Parmi les professionnels mobilisés, un certain nombre sont bel et bien vaccinés, mais refusent l'idée des contrôles en bibliothèque. À Toulouse, un agent de sécurité envoyé par la mairie pour les effectuer a même été renvoyé par les bibliothécaires. « Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu. Ce que nous voulons, c'est pas de contrôle du tout. À partir du 30 septembre, le pass sera obligatoire pour les enfants de 12 à 17 ans : celui qui viendra pour travailler sur son exposé, nous allons devoir le renvoyer ? C'est impensable. »

Après une crise sanitaire complexe pour les bibliothécaires, assurant un service sans interruption malgré les confinements, les contrôles du pass sanitaire tombent très mal. La perspective de les effectuer inquiète nombre d'agents, et plus encore de devoir contrôler ses collègues, à partir du 30 août prochain.

COVID: des bibliothécaires au bord de « l'épuisement »

Selon les informations du ministère de la Fonction publique, les « responsables des lieux et établissements » où le pass est obligatoire peuvent contrôler les justificatifs, mais aussi « habiliter nommément les personnes autorisées à contrôler les justificatifs pour leur compte ». Et, en cas d'absence de pass pour un agent, la suspension immédiate tombera.

« Il s’agit d’une mesure prise dans l’intérêt du service pour des raisons d'ordre public afin de protéger la santé des personnes », indique le ministère. Éventuellement, cette suspension pourra être levée avec l'attribution d'un autre poste, non soumis à l’obligation de passe ou en télétravail.

Cette suspension interrompt la rémunération, mais aussi le versement des primes et indemnités et le droit à congé, ou encore les droits à pension. Sont toutefois maintenus les droits à congé de maladie et les droits à avancement d’échelon et de grade.

Des mairies tendues

Dans les villes où se déroulent les grèves, la marge de manœuvre est mince pour les tutelles, coincées entre les grèves des agents et les directives gouvernementales. Plusieurs syndicats sont d'ores et déjà montés au créneau pour dénoncer l'instauration du pass sanitaire dans des bibliothèques, notamment la CGT et le syndicat Sud. À Grenoble, c'est carrément l'intersyndicale au grand complet qui fait front (CGT, CFDT, FO, Sud, CNT, CFTC).

Dans un communiqué, cette dernière dénonce « la discrimination de l’accès par les usagers et usagères au service public à cause du contrôle du passe sanitaire », mais aussi « la mise en danger de l’ensemble des agents et agentes. Le personnel chargé de procéder au contrôle du passe sanitaire des citoyens désirant se rendre dans une bibliothèque du réseau affronte quotidiennement le mécontentement et la colère des usagers ».

GREVE: face au pass sanitaire, la grogne monte dans les bibliothèques

À l'origine d'un préavis de grève à partir du 24 août prochain, l'intersyndicale dénonce aussi des menaces « de sanctions par la Ville de Grenoble ». À Toulouse, la mairie aurait de son côté vivement recommandé aux bibliothécaires de ne pas s'adresser aux médias. En lien avec les autorités de la Ville rose, nous attendons des précisions.

Ironie de la situation, le maire de Grenoble, Éric Piolle, est cosignataire d'une tribune dénonçant le pass sanitaire et une décision « autoritaire », quand celui de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s'est dit « plutôt favorable » à une vaccination obligatoire... Dans la plupart des cas, le devoir de réserve reste opposé aux bibliothécaires récalcitrants aux contrôles des pass sanitaires.

Nous avons, bien évidemment, sollicité le ministère de la Culture, qui n'a pas encore répondu à nos questions.

Photographie : illustration, Mat Napo, via Unsplash

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

33 Commentaires

 

Aradigme

21/08/2021 à 08:50

Le pass sanitaire est un moyen mis en place pour limiter la diffusion du virus covid sans devoir recourir à un nouveau confinement. Ce n'est pas une solution parfaite, mais nous ne disposons malheureusement pas d'une solution parfaite. Celle que le gouvernement propose a le mérite de réduire le nombre de malades et de décès au prix d'une limitation des libertés aussi faible que possible. Les bibliothécaires qui la refusent au nom de grands principes se font les alliés objectifs de l'épidémie s'ils gardent leurs bibliothèques ouvertes en refusant de contrôler les pass sanitaires et les alliés objectifs de l'ignorance s'ils ferment leurs établissements pour ne pas avoir à controler.

SamSam

21/08/2021 à 10:19

Aradigme, faut arrêter le Guronsan...
Solution "parfaite", on croirait entendre Zuckenberg quand il vante son GAFA qui nous espionne, nous vend et nous éjecte quand on se contente de consommer et d'obéir.
En mission, Aradigme ?...

Aradigme

22/08/2021 à 08:47

Bonjour SamSam,

En manque d'arguments? Je ne vois dans votre commentaire que des plaisanteries douteuses ... L'imprécation, surtout maniée sans art, ne constitue hélas qu'un piètre discours. Vous devriez pouvoir faire mieux...

Salutations
Aradigme

Artémis

22/08/2021 à 14:16

Aradigme, prétendre ne pas comprendre l'argument de votre contradicteur, en l'occurrence que vous êtes en mission pour défendre la politique gouvernementale, est bien hypocrite.

Mais puisqu'ils vous en faut davantage, en voici :

- un vaccin classique n'a besoin que d'un seul rappel pour être efficace à des taux supérieurs à 95%. Les vaccins antiCovid sont à renouveler après chaque variant ou après 6 mois, puisqu'il y a baisse des anticorps. Il ne s'agit pas d'un vaccin, mais d'une thérapie génique, puisque l'immunité face au virus baisse.

- pourquoi ne nous concentrons-nous pas sur des traitements, quand beaucoup d'entre nous sont opposés au vaccin ?

- comment croire un gouvernement qui change d'avis comme de chemise au sujet des masques, des vaccins, du pass, de la gestion de la pandémie dans son ensemble ?

- Fauci a lui-même dit que le vaccin n'empêche pas la transmission. Ce qui se vérifie partout, et en premier lieu en Israël. A quel point est-on alors altruiste quand on se vaccine ? A quel point l'est-on, par ailleurs, quand on accepte que des gens de notre propre société soient exclus des lieux sociaux, médicaux et potentiellement des bureaux de vote (amendement n°850 : rejeté) ? Alors qu'on ne veut pas travailler sur des traitements, qui ont prouve leur efficacité en Afrique notamment ?

- dans consentement, il y a l'idée de choix, qui inclut le "non". Ne pouvez-vous donc pas respecter notre choix ? Pourquoi nous punir alors que nous sommes censés avoir le choix ?

- le vaccin n'empêche pas de tomber malade non plus. Il évite les formes graves, nous dit-on. En parallèle, les anticorps baissent. .... voir mon paragraphe sur la transmission.

Tout ce que je dis est vérifiable et consultable dans les avis du conseil d'orientation de la Stratégie Vaccinale, en ligne et chez les médias étrangers. Pas à la télé, évidemment, qui, comme vous, est l'organe du pouvoir. Je me doute qu'après avoir énoncé ces arguments, vous ne changerez pas d'avis, puisque vous êtes en mission. Il est donc peu probable que je vous réponde. Tout dépendra de votre bonne foi.

MERCI AUX BIBLIOTHECAIRES DE REFUSER CETTE SEGREGATION ! Cela vous honore !



ninja

23/08/2021 à 10:29

Madame ou monsieur Samsam,

Regardons de plus près... En tous les cas les première lignes...
Vous nous dites
"Il ne s'agit pas d'un vaccin"
Je lis les publications de l'OMS:
"Le 31 décembre 2020, l’OMS a accordé une autorisation pour une utilisation d’urgence au titre du protocole EUL pour le vaccin Pfizer BioNTech. L’OMS a minutieusement évalué la qualité, l’innocuité et l’efficacité du vaccin et a recommandé son utilisation pour les personnes âgées de plus de 16 ans."

Vous dites donc n'importe quoi.

Vous nous dites
"[Il s'agit]d'une thérapie génique"
L'Inserm nous indique "La thérapie génique consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules pour soigner une maladie" et à propos des vaccins à Arn messager "Concrètement, il s’agit donc d’administrer un ARN messager qui correspond au plan de fabrication d’une protéine du microbe ciblé, qui ne risque pas de nous rendre malade mais contre laquelle l’organisme va s’entraîner à lutter. Adressée directement aux ribosomes, sans passer par le noyau des cellules, cette molécule ne peut en aucun cas interagir avec notre génome ni conduire à son altération : rien à voir avec une thérapie génique".

Vous dites donc n'importe quoi.

Vous nous dites
"Il ne s'agit pas d'un vaccin, ..., puisque l'immunité face au virus baisse."
L'institut Pasteur nous indique "GrippeA partir de 65 ans, une injection annuelle de vaccin grippal est recommandée systématiquement à toute la population."

Vous dites donc n'importe quoi.

En une seule ligne vous êtes ainsi arrivé à énoncer trois contre-vérités manifestes.

Normalement viendrait alors le temps des commentaires désagréables, des suggestions à aller consulter ou d'arrêter certaines substances...

Nous ne le ferons pas mais j'espère que vous comprendrez qu'il serait bien de ne pas faire trop perdre le temps des gens...

Artémis

23/08/2021 à 12:01

@ninja,

L'ARN messager veut dire Acide Ribonucléique Messager et fonctionne en copiant l'ADN à un gène. Il sert à synthétiser les protéines. Je vous renvoie à vos cours de SVT, ou à d'autres sources internet émises en ligne AVANT la pandémie. Un vaccin classique ne fonctionne pas de la même manière, et certainement pas en jouant avec nos gènes. D'où le nom de thérapie génique.

Mais admettons que ce vaccin en soit un. Expliquez moi pourquoi on a besoin de minimum 3 injections en moins d'un an ? Pourquoi les vaccinés peuvent-ils transmettre le virus et tomber malade ? Quel est le taux d'efficacité du vaccin anticovid comparé aux autres plus classiques ? Vous aurez du mal à trouver des réponses si vos recherches se cantonnent au site de l'OMS.

Il est naïf de croire que l'OMS puisse dire que le vaccin est une thérapie génique .... vous rendez-vous compte des sommes d'argent dont il s'agit ? Connaissez-vous les conflits d'intérêt des médecins qui appartiennent à l'OMS ?

Quand j'ai lu sur le site de l'institut Pasteur qu'un traitement à l'ivermectine était valable, j'ai été fort étonnée. Les milliards d'euros en jeu ne permettent pas à ceux qui détiennent le pouvoir d'envisager une autre solution que celle qu'on nous vend.

Si l'OMS et le gouvernement étaient si soucieux de notre santé, de manière si désintéressée et si généreuse, expliquez moi les OGM, le Distilbène, le Médiator, le sang contaminé, l'isoméride, aux Etats-Unis, les opioïdes ? Regardez le reportage d'Envoyé Spécial sur les opioïdes. (La liste des scandales médicaux dressée ici est loin d'être exhaustive)

La propagande en ligne et dans les médias est forte. Il est très dur de pouvoir exercer son esprit critique puisque les infos en ligne sont souvent biaisées. Tout simplement parce que le fric en jeu est colossal.

Vous croyez ce que vous voulez. Moi, je ne souhaite qu'exercer un principe de précaution. Et j'ai conscience des enjeux, alors me dire que je dis "n'importe quoi" en "une seule ligne" me fait sourire....

Quant à votre prétérition finale, je cite :

"normalement viendrait alors le temps des commentaires désagréables, des suggestions à aller consulter ou d'arrêter certaines substances...Nous ne le ferons pas mais j'espère que vous comprendrez qu'il serait bien de ne pas faire trop perdre le temps des gens..."

je n'en suis pas dupe non plus, voyez-vous. J'ai l'esprit bien aiguisé à force de réfléchir et ce type de figure de style est d'une grande hypocrisie et ne vous honore pas. Il est bien évident que vous vous lavez de la culpabilité d'agresser votre interlocuteur, moi en l'occurrence, en prétendant ne pas dire ce que vous pensez, et en le disant tout de même. C'est typique de l'altruiste moderne en ligne. Qui veut que tout le monde se vaccine "pour protéger les autres" et qui parallèlement trouvent normal que certains "autres" soient exclus de la société. C'est altruiste.

Bref, je vous laisse à vos certitudes. Moi, je préfère douter et réfléchir avant de gober n'importe quoi. Au sens propre comme au sens figuré ...

Et quant à la perte de votre temps précieux, je vous aide : il sera inutile de me répondre ce que je lis et j'écoute déjà en ligne. Si vous avez quelque-chose d'original à apporter à la réflexion, je serai ravie de vous répondre. Si vous vous faîtes l'écho de la propagande actuelle, je ne vous répondrai pas.

Belle journée.

Artémis

23/08/2021 à 12:20

Veuillez excuser les erreurs d'orthographe et la syntaxe parfois bien lourde.

SamSam

23/08/2021 à 16:33

Pour ne pas faire grincer les dents des dévots, je n'ajouterai qu'un mot, Artémis : bravo.

ninja

24/08/2021 à 20:12

Bon, nous avons d'un côté l'INSERM avec 14000 chercheurs et ingénieurs dont plusieurs millers de doctorats, de l'autre quelqu'un qui brandit son cours de SVT de terminale...
Qui croire ?.....Le choix est cornélien...Je vais plutôt aller au cinéma...voir les tontons qui flinguent...

Aradigme

25/08/2021 à 10:47

Bonjour Artémis,

Suggérer, comme le fait SamSam, que je suis "en mission" ne constitue pas un argument, simplement une contre-vérité. Je ne suis pas en mission, j'exerce simplement ma liberté d'expression. J'espère que vous me reconnaîtrez ce droit.

Quant à vos affirmations sur le vaccin, je suis au regret de vous contredire. Voici pourquoi:

Les vaccins Pfizer et Moderna à technologie ARN ne sont pas des thérapies géniques. Je suis assez bien placé pour le savoir, vu que je suis biochimiste et que j'ai travaillé pendant vingt ans avec l'industrie pharmaceutique. Comme tout le monde, je me suis posé des questions sur l'inocuité de cette nouvelle technique, mais pas celles que vous suggérez (l'interaction avec l'ADN). J'ai effectué des recherches en contactant des collègues scientifiques. J'ai ensuite évalué la balance bénéfice/ risque et me suis fait vacciner.

Je vous signale que l'efficacité de tous les vaccins baisse au fil du temps, mais pas à la même vitesse. Cela dépend à la fois de l'agent infectieux et de l'état du système immunitaire. C'est pourquoi les rappels existent depuis longtemps pour de nombreux vaccins. Le vaccin contre la fièvre jaune devait par exemple être renouvelé tous les dix ans car l'agent infecteux mutait peu. Le vaccin contre la grippe devait lui être renouvelé tous les ans car le virus de la grippe mute beaucoup. Il se fait que le coronavirus qui cause la pandémie mute fréquemment. C'est pourquoi de nouvelles injections seront probablement nécessaires.

Pourquoi n'avons-nous pas de traitement? Nous n'en avons pas non plus contre la grippe, et ce n'est pas faute de chercher depuis des années car cela représente un marché très intéressant.
Les chercheurs ne trouvent pas de médicament miracle contre le covid. C'est aussi simple que cela.
Des traitements existent pour limiter les effets graves du Covid. Ils sont utilisés en hôpital: oxygénothérapie, corticostéroïdes pour prévenir une surréaction du système immunitaire, etc... Ce sont des traitements qui aident le corps à surmonter l'épreuve, mais qui ne s'attaquent pas au virus lui-même. Nous connaissons des molécules qui s'attaquent au virus in vitro (dans un tube à essai), mais elles sont trop dangereuses pour être utilisées chez un être humain ou ne fonctionnent pas dans un être humain pour l'une ou l'autre raison. Par exemple, la plupart des molécules que nous avalons sont transformées par notre système digestif et le foie et n'arrivent donc pas telles qu'elles dans nos cellules.

Le gouvernement a commis des erreurs d'appréciation, entre autres en refusant des fermer les frontières dès le début de la pandémie et en indiquant que les masques s'avéreraient inutiles. D'autres gouvernement ont commis les mêmes ou d'autres erreurs. Ce n'est pas une raison pour estimer que toute parole du gouvernement est infondée. Chaque cas doit être examiné spécifiquement. Par ailleurs, aucun gouvernement sur Terre n'a jusqu'ici trouvé de parade efficace contre le Covid. Certains s'en tirent mieux que d'autres: l'Australie, Taiwan et la Nouvelle Zélande ont bénéficié de leur isolement géographique et de la fermeture immédiate des frontières et sont à peu près indemnes, mais toujours en danger.

Le vaccin n'empêche pas la contamination et la contagion. C'est tout à fait exact, mais il les réduit tous deux significativement.
La vaccination constitue un exercice sans risque pour le système immunitaire. On injecte un antigène, un morceau inerte du virus, et le système immunitaire va rechercher la réponse immunologique appropriée (anticorps, etc...) sans que le corps subisse de dommages pendant ce temps. Quand l'infection réelle se déclenchera, le système immuitaire aura déjà "appris" et réagira immédiatement. La vaccination lui fait gagner du temps. Un vacciné peut donc se trouver contaminé, malade et contagieux. Mais il sera moins malade moins longtemps, produira moins de virus et sera donc moins contagieux et offrira au virus moins d'opportunité de générer un variant.

Le consentement implique le choix, en effet, et le choix existe. Vous pouvez, au lieu de vous faire vacciner, vous faire tester pour prouver que vous n'êtes pas contaminé et donc contaminant, avant de vous mêler à une foule dans un lieu confiné. Ceci vous permettra d'exercer votre liberté sans risquer de tuer quelqu'un par inadvertance et en toute inconscience. Car c'est quand même de cela qu'il s'agit en définitive.

J'espère avoir répondu à toutes vos questions.

Salutations
Aradigme

Dom dom

01/09/2021 à 10:44

Bon voyage en absurdie! Vous continuerez votre campagne meurtrière, mais elle convainc heureusement de moins en moins de monde.

Beaucoup d'arguments qui ne tiennent pas debout, derrière une pseudo-connaissance bien affûtée qui peut impressionner les naïfs ou convaincus d'avance, mais très inexacte.
Mais je vois bien que l'on ne vous convaincra pas, car vous êtes dans votre bulle anti-vaccin contre le covid.
Pour les AUTRES LECTEURS, faute de temps (vous, en mission sacrée, vous en avez beaucoup), je prendrai un exemple: comment peut-on dire " un vaccin classique n'a besoin que d'un seul rappel pour être efficace à des taux supérieurs à 95%" ? Tous ceux qui se font vacciner, avec rappels, ou contre la grippe, verront tout ce qui ne tient pas debout devant cette affirmation...
Évidemment, les anti-vaccins, sans expérience, n'y verront que du feu.
Quand à se concentrer sur des médicaments qui pour l'instant n'existent pas (j'espère que l'on trouvera), en laissant, dans l'attente, mourir des milliers de gens... bravo!
Sachant que bien souvent les médicaments ont hélas bien plus d'effets négatifs que les vaccins! Prenez-en un, ouvrez la boîte et lisez la notice...


Dom dom

01/09/2021 à 10:52

Quant on est fonctionnaire, je l'ai été des dizaines d'années, affronter, pour le service public, pour le bien général, des difficultés, de l'incompréhension, de la colère parfois fait partie du métier. Même si la hiérarchie doit les éviter... autant que possible.
Bien des fonctionnaires (et responsables du secteur privé) procèdent à des vérifications, y compris de vaccinations... Il est faux de dire que cela ne fait pas partie des missions. Demandez aux directions d'écoles (maternelles en particulier), de crèches! Demandez aux professionnels employant des salariés ou recevant des visiteurs exposés à des risques de santé!

Fabienne Sartori Sartori

22/08/2021 à 11:43

Vous avez bien écouté et digéré "La voix de son maître". Partout les gens se baladent, consomment, et même quand iels n'ont pas de pass sanitaire, iels peuvent prendre des boissons et des repas à emporter. Et les lecteurs et les lectrices seraient les seuls à subir cette mesure absurde ?

Artémis

22/08/2021 à 18:45

Le Maître étant celui qui a le pouvoir, il s'agit de Macron et du gouvernement. Les toutous et les soumis sont ceux qui suivent ces joyeux drilles.

Quant à se balader, sans pass (je rappelle que les tests PCR seront bientôt à notre charge) je ne peux pas aller voir mes parents en Ehpad, ni à l'hôpital. Exit aussi les sorties culturelles. Et je ne donnerai pas mes sous à ceux qui me rejettent de leur table. Je ne prends donc pas à emporter. Soit on m'accepte comme je suis, soit on me rejette. Je ne suis pas du genre à quémander ni à me rabaisser. Et je combats l'injustice. Depuis toujours.

Refuser d'accepter qu'il s'agisse de discrimination et de ségrégation, ça donne le vertige quant aux valeurs de ceux qui défendent ce pass. Je vois poindre le bout du nez de ceux qui feront des comparaisons avec les Chinois ou les Afghans. Outre le fait que je doute qu'ils se soient insurgés à l'époque contre l'ingérence internationale en Afghanistan notamment, je dirai simplement que le pass, c'est potentiellement une première étape vers une dictature soft 2.0.

Que vous ne soyez pas dérangé dans votre petit confort, que vous viviez bien cette incursion dans votre vie privée, tant mieux pour vous. Sachez que pas loin de vous, d'autres en sont exclus, de ce confort.

Et regardez-vous bien en face.

So09

23/08/2021 à 01:11

Y'a-t-il eu des "clusters" identifiés en médiathèque? Quel est le danger d'ouvrir les médiathèques sans pass au même titre que les librairies?
Au-delà de l'inégalité d'accès aux médiathèques entre usagers avec ou sans pass, contraire à l'éthique du métier (cf "Charte de l'Unesco, Manifeste de l'IFLA et Charte des bibliothèques de l'ENSSIB), ce pass oblige les bibliothécaires à contrôler un public, souvent habitué, et à devoir leur refuser l'accès en cas de pass non valide. Quel bibliothécaire a envie de trier son public? Les grèves qui se multiplient prouvent que nous sommes apparemment beaucoup à refuser celà.

SamSam

25/08/2021 à 22:06

Voilà qui mérite d'être répété...

Dom dom

01/09/2021 à 10:55

Très juste!

Livré

07/09/2021 à 17:46

Le pass sanitaire dans les communes de moins de 2000 habitants où il y a déjà un protocole stricte limitant le nombre de personne est complètement improductif. Dans les communes rurales qui peinent depuis 18 mois à satisfaire leurs usagers malgré de nombreuses solutions ( clic & collect, plages horaires étendues, etc..)c'est totalement contreproductif ! Et puis maintenant il faut être aussi exigeant avec les vaccinés comme les non vaccinés puisqu'ils peuvent tous être porteur du virus ....alors l'utilité du pass ... Vous devez comprendre aussi que pour une bibliothécaire en milieu rurale, il est très désagréable de demander un pass à nos usagers que nous connaissons tous ... Nous n'avons pas à connaître la situation sanitaire de nos concitoyens . Pour les grosses médiathèques ça peut se justifier et encore....Bien masqués avec les gestes barrières et un temps de présence limité , il y a moins de risque que dans les transports !

BonFrançaisMerci

21/08/2021 à 09:49

Pourrions-nous avoir l'immense plaisir de ne pas lire sur un site littéraire "en bibliothèques" mais "dans les bibliothèques" ?...
Règle : https://www.academie-francaise.fr/en
MERCI !

Alain de la Roche

21/08/2021 à 10:29

Je vous invite à écrire passe sanitaire en français, c'est à dire avec un "e"... Et d'une façon générale à préférer et à défendre la langue française. Le rôle de la presse et des journalistes est essentiel pour ne pas nous laisser envahir par l'anglais qui constitue de plus en plus une forme de monoculture hégémonique. Merci de votre vigilance.

Taraf

21/08/2021 à 13:47

Peut-être, sauf que passe sanitaire ne veut pas dire grand chose en français. Un laissez-passer sanitaire ou un sésame sanitaire ?

SamSam

22/08/2021 à 09:36

Le terme "pass" est employé parce qu'euphoniquement semblable à de l'anglais, univers linguistique des multinationales du médoc marchand. Symboliquement cette privation de liberté est perçue comme une contrainte sortant tout droit des calculs de l'Elysée qui veut à tout prix (!) écouler ce qu'il a acheté avec notre argent pour satisfaire ceux qui l'ont fait roi.

Ismaël

21/08/2021 à 11:15

Le quartier de Toulouse où est située la médiathèque Grand M s'appelle "Mirail" et non pas "Murail" comme il a déjà été dit à au moins deux reprises.

tatou

21/08/2021 à 11:31

Sûr qu'en se mettant en grève, cela va grandement améliorer l'accès possible des publics dans les bibliothèques.... Ubu au pouvoir, c'est assez rafraîchissant !

pat

26/08/2021 à 16:36

Bravo !

Bib Lit

21/08/2021 à 14:00

A ce jour, tout le monde ou presque peut disposer d'un passe sanitaire (vaccin, test de moins de 72h ou certificat de rétablissement). La question qui devrait nous animer, sachant par ailleurs que le passe sanitaire est prévu pour avoir une durée limitée, c'est comment aider les exceptions et leur permettre de bénéficier des services, comment aider ceux qui ne l’ont pas encore à disposer d’un passe, comment aider ceux qui semblent ne pas pouvoir en avoir à disposer d’un passe.
Derrière la position de principe professionnelle se cachent peut-être aussi parfois d’autres réalités : opposition pure et simple au passe sanitaire, opposition à la vaccination, etc. Et les positions hors parole syndicale sont peut-être plus nuancées.
On pourrait également imaginer des agents contre le passe sanitaire pour le public mais pas contre le passe sanitaire pour le personnel puisque cela ne se situe pas sur le même plan, mais l’impression donnée par ce qu’on lit partout est qu’ils sont plutôt contre les deux.
Par ailleurs, en plein confinement et quelques mois plus tard lorsque les bibliothèques ont pu rester ouvertes quand on confinait à nouveau, les débats étaient assez "chauds" aussi sur le caractère essentiel, la nécessité d'être là pour accompagner les publics. Certains anti-passe sanitaire en bibliothèque aujourd’hui étaient peut-être pro-fermeture en novembre...
La situation est exceptionnelle et temporaire et les bibliothèques ne sont pas des îlots hors de la société. Essayons de faire au mieux pour accompagner nos publics. Invoquer la liberté d’accès pour refuser l’application du passe sanitaire en bibliothèque, n’est-ce pas un peu fermer les yeux sur la réalité ?

Marie

21/08/2021 à 21:49

Situation temporaire?Vous croyez au père Noël ! Les restrictions d'aller et de venir, en France et à l'étranger, se développent et se multiplient. Et il y a tellement d'incohérences et de contradictions qu'il est permis à l'autoritarisme étatique de faire encore plus de ravages en distillant la PEUR (succès depuis février 2020.)

Lyo

22/08/2021 à 21:05

Le mieux pour les grosses médiathèques serait de mettre en place un système d'emprunt en ligne et que des gens puissent récupérer dans une boîte mise à disposition.
Pour les personnes marginalisées et les plus pauvres, l'accessibilité à la culture est un vrai problème. Le taux de faible vaccination est en corrélation avec le taux de pauvreté et de désert médicaux (Seine-Saint-Denis, DOM-TOM...). Je ne sais pas trop ce quelles mesures seraient appropriées.

Le pass sanitaire est une porte ouverte à des restrictions plus abusives encore que celle qu'on a actuellement. Bientôt, on aura peut-être le pass écologique, le pass religieux... Réagir sous la peur d'un virus ne justifie pas de mettre au banc toute une partie des français.

Mais, ça prouve bien que du jour au lendemain n'importe qui peut-être mis au banc de la société et que les institutions comme le Conseil d'Etat et le Conseil Constitutionnel ne feront rien du tout pour protéger les citoyens.

Et on a des abrutis qui s'inquiètent encore des terroristes musulmans lol. Ils ont été extrêmement sages durant cette pandémie.
Ils seront à nouveau de sortie à la fin du pass sanitaire lol.
Comme, on pourra avoir encore plus de pass mdr.

Dom dom

24/08/2021 à 13:12

Allons donc, il y a des bibliothèques où le pass "passe" très bien. Dans la bibliothèque locale, 1 seule opposition de lecteur en plusieurs jours. A Nantes, dans la bibliothèque municipale où travaille un proche (il y en a plusieurs, je ne sais pas pour les autres) , pas d'opposition à ma connaissance ni des agents ni des lecteurs. Je crois surtout que des opposants à Macron (pourtant j'en suis un, fermement, de gauche) ont trouvé ce truc pour s'opposer à lui. Par la voie syndicale ou politique (pour l'extrême gauche, ce sont souvent les mêmes...). Et je suis bien certain que des personnalités genre Mélenchon n'hésiteraient pas "au nom de l'intérêt du peuple" à prendre des mesures plus autoritaires s'ils étaient au pouvoir... ce que, dans l'opposition, ils n'admettront jamais! Cette mesure n'a rien d'inscrit dans le marbre, elle est liée à une situation exceptionnelle, pour une durée liée à cette situation, et s'il faut rester vigilant, ici les opposants montrent surtout leur individualisme exacerbé, contre l'intérêt général, contre les valeurs de gauche. La gauche a imposé des lois qui s'appliquent à tous pour protéger les citoyens, en particulier pour défendre la santé des familles et des salariés. Faut-il supprimer ces "atteintes à la liberté", en cohésion avec l'extrême droite?

Anne F.

24/08/2021 à 14:37

Sujet clivant en effet.... mais le "passe sanitaire" a pour but de créer des environnements publics où les personnes à risque Covid se sentent en sécurité... bien qu'avec les faux positifs des tests PCR un doute subsiste toujours. Par ailleurs, aucun vaccin n'est efficace à 100%, les personnes à risque vaccinées qui seraient contaminées par le Covid peuvent toujours avoir des séquelles, moindre que si elles étaient non vaccinées, mais ce risque existe.

Pour ma part, je n'ai pas renouvelé mon inscription en bibliothèque, ne voulant risquer de transmettre le virus à un proche personne à très gros risque (bien que vaccinés tous deux). Du coup, nous achetons des livres d'occasion sur des plates-formes en ligne.... dont évidement, l'ogre Amazon, et nous téléchargeons des livres sur Gallica.BNF. :-((

La volonté des bibliothécaires de maintenir un service public digne de ce nom est extrêmement louable, mais cette pandémie rebat momentanément les cartes... Il n'y a pas de bonne solution, mais ne pas garantir un espace sécurisé pourrait être tout aussi contre-productif : c'est alors une autre partie de la population qui ne se rendra plus dans les bibliothèques, dont des personnes âgées et isolées.

K-ro

25/08/2021 à 14:33

https://www.recyclivre.com/ permet d'acheter de l'occasion sans passer par Amazon :)

SamSam

25/08/2021 à 20:30

Ah oui, merci ! Bien meilleur que LBC et autres Rakuten. Je viens de commander 2 bouquins, à des prix très corrects.

Pigranelle

31/08/2021 à 10:25

La position du maire de Grenoble et celle du maire de Toulouse ne sont pas antinomiques: dans les deux cas (arrêt du pass sanitaire ou vaccination obligatoire) cela permettrait d'arrêter de faire peser sur les agents la charge d'un contrôle sanitaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Sorbonne Université inaugure sa bibliothèque numérique en accès libre

Après la Jubilothèque qui avait été mise en place en 2006, une nouvelle bibliothèque numérique patrimoniale de Sorbonne Université prend la relève, SorbonNum. Cette bibliothèque est dédiée aux sciences dite dures, à la medecine et aux aux sciences humaines. Déjà 1 800 documents disponibles pour les étudiants, les chercheurs, mais également le grand public.

17/09/2021, 15:42

ActuaLitté

Un Webinaire sur l'histoire des bibliothèques en prison

Normandie Livre & Lecture organise le jeudi 25 novembre à 10h un webinaire autour de l’histoire des bibliothèques de prisons, de la Libération au début des années 80. 

16/09/2021, 15:09

ActuaLitté

Un prix spécial pour “la bibliothécaire favorite des États-Unis”

La National Book Foundation a annoncé le 8 septembre un prix spécial décerné à Nancy Pearl, pour service exceptionnel à la communauté littéraire américaine. Bibliothécaire de renom et ancienne directrice exécutive du Washington Center for the Book de Seattle, elle recevra son prix honorifique lors de la 72e cérémonie des National Book Awards, ce 17 novembre. C’est Ron Charles du Washington Post qui lui remettra son prix.

 

16/09/2021, 11:56

ActuaLitté

Baisse de fréquentation, incivilités : l'opposition des bibliothécaires au Pass sanitaire 

Un sondage mis en ligne ce 15 septembre par l’Association des bibliothécaires de France visait à répondre aux sollicitations, nombreuses et diverses. En l’espace de quelques heures, plus de 700 réponses sont parvenues. Évidemment, le sujet central est celui du Pass sanitaire et du contrôle des usagers à l’entrée des établissements. Épineux et plutôt intéressant, pour dépasser le clivage pour ou contre : un véritable instantané des ressentis terrains…

16/09/2021, 10:15

ActuaLitté

Certificat Covid : le pass vaccinal obligatoire dans les bibliothèque de Suisse

Dès le 13 septembre 2021, suite à la décision des autorités fédérales, un certificat Covid (vaccination, maladie Covid-19 guérie ou test PCR ou antigénique négatif) et une pièce d'identité sont demandés à l'entrée des établissements du pays. Les quatre sites de la Bibliothèque de Genève diffusent un message commun pour alerter leurs usagers. 

14/09/2021, 15:03

ActuaLitté

Attentats du 13 novembre 2015 : les archives de l'historien Christian Delage à la BnF

Au moment même où commençaient les audiences des procès des attentats du 13 novembre 2015, la Bibliothèque nationale de France annonce le don des archives audiovisuelles de l'historien Christian Delage. Elles portent notamment sur ces événements et seront prochainement mis à disposition des chercheurs.

09/09/2021, 15:25

ActuaLitté

Enquête : pass sanitaire en bibliothèques, quelles conséquences ?

Interbibly, Association professionnelle de coopération régionale entre les acteurs du livre, de la documentation et du patrimoine écrit du Grand Est, propose de répondre à une enquête portant sur l’usage du pass sanitaire. Un questionnaire qui vise à collecter des retours des personnels, sur ce qui s’est passé durant l’été.

08/09/2021, 09:45

ActuaLitté

Post-confinement : préserver la pérennité des bibliothèques écossaises 

Suite aux confinements liés à la crise sanitaire, les bibliothèques écossaises peinent à retrouver le rythme d'activité d’antan. Pour tenter de résorber ce phénomène, la Scottish Library and Information Council (SLIC), organe consultatif indépendant du gouvernement écossais concernant les questions de bibliothèque, a proposé de supprimer les frais de retards, pour inciter la population à emprunter davantage de livres. Un objectif qui viserait à rendre les bibliothèques « accessibles à tous ».

31/08/2021, 08:58

ActuaLitté

Côte-d'Or : le beau cadeau de Marc Boutavant à une médiathèque

Il est des jours du mois d’août où il fait bon travailler plutôt que d’être en congés. Ce vendredi 27 août, les bibliothécaires de la médiathèque de Précy-sous-Thil (Bourgogne–Franche-Comté) ont ainsi eu la bonne surprise de recevoir la visite de l’auteur Marc Boutavant. Et il n’est pas venu les mains vides...

30/08/2021, 12:05

ActuaLitté

Le Prix des Lecteurs Détendus : nouvelle sélection 2021

Le Prix des Lecteurs Détendus … une invitation à la découverte ! Depuis 2007, 78 livres ont été sélectionnés, partagés et départagés par les lecteurs des bibliothèques du Vercors. Pour cette 14e édition, six nouveaux romans sont jetés à l'eau pour séduire, émouvoir, troubler. Découvrez la sélection dès maintenant. 

28/08/2021, 09:36

ActuaLitté

Hongrie : un appel à informer sans discriminer dans les bibliothèques

Ce 25 août, Gerald Leitner, secrétaire général de la International Federation of Library Associations and Institutions (IFLA), s’est exprimé sur la situation actuelle en Hongrie. Suite aux récents développements législatifs sur la représentation de l’homosexualité ou changement de sexe dans les livres pour enfants, en juin dernier, l’association a pointé les dangers de la législation entrée en vigueur.

28/08/2021, 09:21

ActuaLitté

Mèmes et art de rue : quand les jeunes font la promotion de la médiathèque

Comment faire venir les jeunes à la bibliothèque ? Si les jeunes Français (de 15 à 24 ans) sont les plus grands lecteurs et usagers des établissements de lecture publique, la question obsède toujours les professionnels. Le designer Mathieu Eymeoud propose pour y répondre une campagne de promotion urbaine, pensée par et pour les jeunes.

25/08/2021, 15:29

ActuaLitté

Désherber les collections de sa bibliothèque : un algorithme méthodique

Crève-cœur régulier, le désherbage de ses collections peut tourner au casse-tête quand l’émotion s’en mêle. Cette pratique, qui consiste pour une bibliothèque à se débarrasser d’ouvrages trop anciens et/ou abîmés, nécessite donc de la méthode. Et tant qu’à faire appel à un peu de cartésianisme, puisons dans les ressources algorithmiques pour trier au mieux. Évidemment, le mieux est l’ennemi du bien : à chacun de trouver son modus operandi. 

25/08/2021, 09:16

ActuaLitté

Bibliothèques : le ministère de la Culture inflexible sur le pass sanitaire

Obligatoire pour accéder aux bibliothèques et à leurs services sur place depuis le 9 août dernier pour les usagers, le pass sanitaire le deviendra aussi pour les bibliothécaires en contact avec le public, à compter du 30 août prochain. Malgré la mobilisation d'une partie de la profession, le ministère de la Culture maintient les règles en vigueur, « conformément aux dispositions législatives et réglementaires qui ont été adoptées ».

24/08/2021, 15:38

ActuaLitté

Money, Money, Money : une bibliothèque retrace le parcours de pièces médiévales

Si l'argent gouverne le monde, il le parcourt aussi. La bibliothèque de l'université de Princeton, dans l'État du New Jersey, aux États-Unis, abrite une fameuse collection numismatique, avec environ 100.000 documents catalogués. Une équipe internationale de chercheurs s'est penchée sur le parcours de pièces médiévales, créant une carte économique qui s'étend de l'Europe à l'Asie, en passant par l'Afrique.

23/08/2021, 12:37

ActuaLitté

Environnement et culture : la bibliothèque d'Obama échappe à une procédure

Comme tout futur ex-Président des États-Unis, Barack Obama n’avait pas attendu la fin de son mandat pour programmer la construction d’une bibliothèque. Dans la ville de Chicago, avec un budget de 500 millions $, cette dernière allait voir le jour. Encore fallait-il trouver les financements. C’est chose faite. Maintenant, il faut passer par les attaques que le couple, porteur du projet, endure.

21/08/2021, 11:24

ActuaLitté

Les bibliothèques les plus “vertes” de l'année se trouvent au Canada et en Finlande

L'IFLA, la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, ne se contente pas de célébrer la bibliothèque de l'année - Deichman Bjørvika, à Oslo, en 2021. Elle salue aussi les établissements les plus écolos compatibles, qui ont à cœur de réduire leur empreinte carbone.

20/08/2021, 10:41

ActuaLitté

Oslo : Deichman Bjørvika nommée bibliothèque de l'année 2021

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA), avant de clore son congrès annuel 2021, a pris le temps de décerner une récompense particulièrement attendue. Le Prix de la bibliothèque de l'année revient ainsi à un établissement norvégien, Deichman Bjørvika, bibliothèque installée à Oslo.

19/08/2021, 15:39

ActuaLitté

Contre le pass sanitaire dans les bibliothèques, les grèves se multiplient

Les établissements de lecture publique appliquent depuis la fin du mois de juillet le contrôle des pass sanitaires de leurs usagers, mais les réticences des agents, renforcées par la perspective de contrôles internes à compter du 30 août, débouchent parfois sur des mouvements de grève. À Brest ou Toulouse, la mobilisation pourrait prendre de l'ampleur.

18/08/2021, 16:56

ActuaLitté

Accès à l'information, développement durable et numérique, piliers des bibliothèques modernes

En avril 2020, l'IFLA, la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, et l'UNESCO, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, se lançaient dans la mise à jour d'un texte de référence, le Manifeste des bibliothèques publiques. Des premiers éléments de cette actualisation ont été révélés.

18/08/2021, 13:17

ActuaLitté

Une rentrée dynamique pour les Bibliothèques de la Ville de Lausanne

C’est avec un programme culturel de plus de 150 activités, des horaires étendus et un accès enfin retrouvé à l’ensemble des services proposés que les Bibliothèques de la Ville accueillent leur public pour la rentrée. Dès la semaine prochaine et pour un mois, un « kit rentrée » sera distribué aux personnes abonnées, tout comme aux lectrices et lecteurs de passage.

18/08/2021, 13:01

ActuaLitté

Transats, coussins et jardin : la bibliothèque bichonne les lecteurs

À compter du 16 août, la ville de Lausanne (Suisse) se met en quatre pour le confort et le plaisir des lecteurs. La BCU, Bibliothèque cantonale et universitaire, ouvre les chemins de la pergola sud, située dans le palais de Rumine, pour de douces séances de lectures. Dans le jardin, attendent en effet coussins et transats, pour s’installer à l’ombre et profiter des ouvrages retenus. 

14/08/2021, 12:43

ActuaLitté

Londres : dans une bibliothèque, un bunker contre le WiFi, les emails et SMS

Ouverte en mai dernier à Londres, la bibliothèque Walworth se trouve au sein d'un ensemble formé avec le Southwark Heritage Centre, qui abrite des collections patrimoniales et archéologiques du quartier de Southwark. La bibliothèque renferme également un élément insolite : un véritable bunker aux murs recouverts de cuivre, pour se couper du WiFi, des SMS et autres emails...

10/08/2021, 15:27

ActuaLitté

Paris : le Pass sanitaire provoque de nouvelles grèves de bibliothèques 

Les mesures qu’implique le Pass sanitaire continuent de diviser : depuis que le Conseil d’État a approuvé son instauration, les interrogations se multiplient. Avec pour réaction première, dans le monde de la lecture publique, de nouvelles grèves. Parmi les bibliothèques municipales de Paris, plusieurs établissements ont décidé de fermer leurs portes. Avec le risque de voir le mouvement se généraliser dans le pays ?

07/08/2021, 15:26

ActuaLitté

Un livre de recettes rendu à sa bibliothèque... 50 ans plus tard

La surprise s’est emparée du personnel de la bibliothèque de Paisley (Écosse) en ouvrant une lettre contenant un livre de cuisine, accompagné de 20 £ et d’une lettre d’excuse. 

31/07/2021, 08:19

ActuaLitté

Présentation d'un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar 

Il y a déjà un mois, le musée et la bibliothèque Astan-e Qods Razav, situé à Mashhad, en Iran, présentait durant son exposition un nouveau manuscrit de Kulliyat-i Attar, vieux de 530 ans. Poète mystique et allégorique, les ouvrages d'Attar sont reconnus à l'échelle internationale. 

29/07/2021, 09:32

ActuaLitté

Inondations : une bibliothèque dévastée, vidée... en gardant le sourire

Voilà une semaine, des inondations balayaient l’Europe : des précipitations abondantes au point de voir déborder les bassins fluviaux. En Allemagne, pays principalement touché, on évalue à quelque 5 milliards d’euros les dégâts occasionnés. Le tout avec un bilan catastrophique, accompagné de 170 morts et plusieurs disparus, aujourd’hui sans trop d’espoir. 

22/07/2021, 17:19

ActuaLitté

Au-delà de 50 personnes, pass sanitaire exigé dans les bibliothèques

Malgré les inquiétudes exprimées de la profession, les établissements de lecture publique, dès lors qu'ils accueillent plus de 50 personnes, seront bel et bien soumis à des règles d'accueil plus strictes, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Pour accéder aux établissements et à leurs événements, au-delà d'une jauge de 50 personnes, il faudra présenter le « pass sanitaire », un test négatif ou encore un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois.

20/07/2021, 09:42

ActuaLitté

Pass sanitaire obligatoire pour la BnF et la Bpi, dès le 21 juillet

En l'absence de décrets publiés sur les mesures sanitaires liées au pass sanitaire, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Bibliothèque publique d'information (Bpi), établissements dépendants directement du ministère de la Culture, sont en première ligne. Le pass sanitaire devient obligatoire dès ce 21 juillet.

19/07/2021, 11:21

ActuaLitté

Un nouveau directeur général pour la Bibliothèque nationale de France, fin 2021

Un peu plus de deux ans après son arrivée au poste de directeur général, Denis Bruckmann fera ses valises pour un départ en novembre 2021. Le Journal officiel anticipe et publie un avis de vacance : avis aux candidats...

16/07/2021, 09:44

ActuaLitté

Filtrage à l'entrée : le Pass sanitaire, à contresens des missions des bibliothèques

Le flou culturel autant qu’artistique se prolonge : en indiquant que les lieux de culture se verront imposer le contrôle du Pass sanitaire, dès lors qu'ils rassembleront plus de 50 personnes, Emmanuel Macron a plongé l’interprofession dans l’expectative. Premières concernées, les bibliothèques, établissements recevant du public par essence : si elles n’ont pas été expressément citées, leurs représentants s’inquiètent très sérieusement.

13/07/2021, 11:25

ActuaLitté

Désinfection anti-Covid à l'ozone pour les livres de la bibliothèque

Depuis quelques semaines, un tout nouvel appareillage a fait son apparition dans la Médiathèque du Grand Narbonne. Une entreprise locale, C-G d’Ozone, a mis au point un appareil permettant d’éviter les quarantaines de livres. En effet, Hygiène Box, une armoire presque magique, désinfecte les ouvrages, comme son nom l’indique, avec de l’ozone. De quoi garantir la sécurité tant des usagers que du personnel, assure la Métropole. 

12/07/2021, 16:14

ActuaLitté

100 bourses du CFIBD pour participer au congrès IFLA WLIC 2021

Cette année, pour la première fois, le congrès annuel de l’IFLA – IFLA WLIC 2021 – sera entièrement virtuel. Il se tiendra les 17, 18 et 19 août prochains. Le CFIBD compte offrir 100 bourses à des professionnels français et francophones pour participer au congrès IFLA WLIC virtuel à venir.

12/07/2021, 16:10

ActuaLitté

Covid : des autotests et des opérations de dépistage dans les bibliothèques

La période estivale nécessitera de composer avec les déplacements de population, les rassemblements sportifs ou culturels ou simplement les loisirs des Français, tout en évitant un nouveau développement du virus SARS-CoV-2. Malgré la campagne vaccinale, une nouvelle stratégie est mise en place, à base d'autotests. Ces derniers seront notamment présents dans les bibliothèques.

12/07/2021, 10:01

ActuaLitté

États-Unis : la concentration éditoriale ne fait pas les affaires des bibliothèques

En mars dernier, le groupe News Corporation rachetait les activités d'édition de la société américaine Houghton Mifflin Harcourt, pour les intégrer à HarperCollins. Mais, ce faisant, les conditions de prêt des ouvrages numériques de ce dernier groupe s'appliqueront désormais au catalogue Houghton Mifflin Harcourt. Au grand détriment des bibliothèques.

09/07/2021, 11:57

ActuaLitté

Les bibliothèques de Paris s'installent dans les parcs et jardins

Des moments de lectures pour enfants par les bibliothèques de la Ville de Paris et des ateliers pour toutes et tous dans les parcs et jardins parisiens : voici ce qu'offre l'organisme Bibliocité avec Les Bibliothèques Hors les Murs, pour l'été 2021. En tout, 46 établissements sont mobilisés pour occuper autant de lieux verts dans la capitale. 

05/07/2021, 13:40

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Pour les jeunes, la rentrée littéraire “n'a pas grand intérêt”

Moteur financier largement épaulé par les prix remis durant l’automne, la rentrée littéraire pèse lourd dans les finances de ses participants — les maisons de littérature blanche. Avec près de 500 romans publiés durant la période, l'attention est plus importante, et la période propice pour vendre. A condition que le public réponde présent.

18/09/2021, 16:37

ActuaLitté

Grèves renconduites en bibliothèques contre le Pass sanitaire

Les mouvements de grève se suivent et se rassemblent et se ressemblent, en bibliothèques. Le syndicat SUD Collectivités Territoriales Brest Métropole a diffusé ce 18 septembre un tract invitant à un débrayage ce 22 septembre à 12 h 30. Il interviendra cette fois-ci devant la médiathèque Jo-Fourn-Europe. Avec une nouvelle séance de lectures d’histoire pour enfants, débutée la semaine dernière à Bellevue. 

18/09/2021, 11:11

ActuaLitté

L'idée : vendre le livre de Zemmour, reverser l'argent en aide aux réfugiés

Avant même les premiers temps de ce livre, les commentateurs aiguisent leurs couteaux : manifeste politique – comme l'avait prétexté son éditeur sans en avoir pris connaissance ? Plaidoyer électoral ? Ou encore tout autre chose ? Depuis le divorce d’avec sa maison d’édition, Éric Zemmour a pris en charge la publication de son ouvrage, La France n’a pas dit son dernier mot. Vendre ou ne pas être vendu, telle est la question d’une libraire qui a tranché, d’une manière bien particulière.

18/09/2021, 10:44

ActuaLitté

ALCA Nouvelle-Aquitaine met en place un incubateur de l'édition

Pour mener à bien le rôle de valorisation et de soutien des professionnels que s'est donné ALCA, l'agence culturelle souhaite proposer un « incubateur des éditeurs et des éditrices ». Cet accompagnement à la structuration des entreprises qui se veut nouveau, est dédié aux porteurs de projets dans la phase de création de leur structure éditoriale. 

17/09/2021, 16:08

ActuaLitté

Un éditeur d'Ariège accusé de liens avec le djihadisme : Darmanin intervient

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lancé la procédure de dissolution de « Nawa », une maison d’édition basée en Ariège. Motif : la diffusion de « plusieurs ouvrages légitimant le djihad ». « Sa ligne éditoriale est clairement anti-universaliste et en contestation directe des valeurs occidentales. Elle a diffusé plusieurs ouvrages légitimant le jihad », précise l’AFP qui a interrogé l’entourage du ministre.

17/09/2021, 16:06

ActuaLitté

Cannabis : “La prohibition a lamentablement échoué” 

Amplement critiqué pour ses positions sur la dépénalisation de drogues – au point d’être déchu de la citoyenneté d’honneur accordée par la ville de Vérone – Roberto Saviano en appelle une fois de plus à la réflexion. Dans les colonnes du Corriere della Sera, il demande un référendum, toujours avec les mêmes arguments : soustraire aux organisations mafieuses des millions d’euros issus de ce commerce…

17/09/2021, 11:29

ActuaLitté

Brésil : un atelier pour permettre aux autochtones de publier leurs histoires

Dans l’atelier KMÃNÃÑ HÊSUKA (« Fabriquer des livres »), les Xakriabá, peuple amérindien du centre du Brésil, ont appris les étapes du processus de publication afin de créer leurs propres publications. L’objectif : transmettre à travers l’écrit et diffuser à travers le livre, une voix autochtone. Cinq livres sortiront cette année à la suite du projet. Les sujets comprennent des chants de cérémonie, l’histoire orale, les techniques de travail du bois, et une biographie de l'un des principaux dirigeants de Xakriabá.

 

17/09/2021, 11:06

ActuaLitté

Frais de port : les librairies appelées en renfort contre le lobbying d'Amazon

Déposée le 15 juin à l’Assemblée nationale et renvoyée à la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, la proposition de loi adoptée au Sénat concernant les frais de port — entre autres — est portée par Aurore Bergé. Les premiers échanges interviendront à la Chambre d'ici une dizaine de jours. Or, ce texte, 4253, qui vise « à améliorer l’économie du livre et à renforcer l’équité et la confiance entre ses acteurs », fait l’objet de vives négociations en coulisses.

17/09/2021, 10:14

ActuaLitté

Pass sanitaire : “Le rôle social des bibliothèques est désavoué”

L’enquête auprès des personnels de bibliothèques qu’a initiée l’ABF a rencontré un certain succès. Si l’on compte près 20.000 agents publics dans les établissements, ils étaient plus de 1445 à avoir répondu en moins de 24 heures. Les données collectées confortent les premières analyses que nous communiquions hier. La présidente de l’Association des bibliothécaires de France, Alice Bernard, en tire elle-même quelques conclusions.

17/09/2021, 10:02

ActuaLitté

HarperCollins lance une intitiative pour soutenir les librairies indépendantes

La maison d’édition HarperCollins lance « Indie Initiative » (Initiative indépendante), pour soutenir les librairies indépendantes du Royaume-Uni. Cette campagne, qui comprendra quatre volets, est conçue pour aider les libraires nouveaux et indépendants dans l’industrie. Des avantages supplémentaires pour renforcer les ventes dans le secteur indépendant seront également offerts par la filiale anglo-saxonne.

 

 

16/09/2021, 16:38

ActuaLitté

Marie Fradette, directrice littéraire de la collection Romans aux éditions D'eux

Les éditions D’Eux (Québec) annoncent la venue de Marie Fradette comme directrice littéraire de leur nouvelle collection Romans. « Marie étudie, lit, analyse, critique et enseigne la littérature jeunesse à l’université Laval et à l’UQTR depuis une vingtaine d’années. Du roman au théâtre en passant par la poésie, elle s’intéresse à toutes les formes, fouille les nouveautés comme les classiques, reste à l’affût de ce milieu qui bouge vite et continuellement », indique la maison avec malice.

16/09/2021, 15:31

ActuaLitté

Boxeur, éditeur d'Easton Ellis, Carver ou DeLillo : Naples pleure une légende

Tullio Pironti n’est certainement pas l’éditeur italien le plus réputé en dehors des frontières. Originaire de Naples, issu d’une famille de libraires, il fut boxeur dans son jeune âge — 50 matches dans la catégorie des poids welters et sélectionné en équipe nationale. Il devint par la suite éditeur et propriétaire de la librairie historique Piazza Dante à Naples : un symbole de la vie culturelle dans le centre de la cité…

16/09/2021, 15:19

ActuaLitté

Éditeurs et auteurs se partageront 26,7 millions € de photocopies

26,742 millions €, c’est le montant de la cagnotte que le Centre français d’exploitation du droit de copie va répartir entre éditeurs et auteurs. Il s’agit là des montants perçus auprès des établissements d’enseignement, entreprises ou administrations autorisées à photocopier des œuvres. En tout, 76.285 œuvres sont concernées.

16/09/2021, 14:04

ActuaLitté

Dilicom / Cyber Scribe : après la prise d'otage, les éditeurs “couteau sous la gorge”

La situation entre Cyber Scribe et Dilicom a définitivement viré à l’eau de boudin. « Et nous, petits éditeurs, ça nous met dans la merde, ce chantage pur et simple », s’agace une structure auprès de ActuaLitté. Il est vrai que depuis janvier dernier, la guerre des nerfs avait atteint son paroxysme… avant que Dilicom ne hisse un drapeau blanc. Une trêve de courte durée, comme le montre un récent email adressé aux éditeurs… David et Goliath, le retour.

16/09/2021, 11:58

ActuaLitté

Rassemblement de l'édition indépendante internationale à Pampelune

Les Assises internationales de l’édition indépendante auront lieu cette année du 23 au 26 novembre. Organisées par l’Alliance internationale des éditeurs indépendants et l’Association des éditeurs indépendants de Navarre (EDITARGI), elles sont un des rassemblements importants de l’édition indépendante annuelle. Réunissant des actrices et acteurs de tous les continents, elles permettent notamment chaque année d’établir collectivement un portrait de l’édition indépendante mondiale.

16/09/2021, 11:03

ActuaLitté

OPA : Vivendi lancé dans l'absorption complète de Lagardère

Amber Capital et Vivendi ont décidé de s’entendre sur les actions du premier, que le second a manifesté l'envie de racheter. En somme, Vivendi, selon le communiqué diffusé ce jour, reprendrait les 25,3 millions d’actions d’Amber, soit 17,93 % du capital, sur la base de 24,10 € par action. Ce qui, avec un bref calcul mental, permet de mesurer la somme qu’il faudrait demander à son banquier. Lequel pourrait sourire, quand on ne s’appelle pas Vincent Bolloré…

15/09/2021, 20:09

ActuaLitté

Directrice générale de Points : Cécile Boyer-Runge d'Editis à Seuil, destin connu 

ActuaLitté avait appris en avril dernier que Cécile Boyer-Runge avait quitté le groupe Editis : ancienne présidente de Robert Laffont, nommé en 2020, elle était passée secrétaire générale du groupe. Mais des projets personnels l’appelaient vers d’autres horizons. Il s’agit d’intégrer le groupe Média Participations, propriétaire de Seuil-La Martinière.

15/09/2021, 17:11

ActuaLitté

Les Immortels : une librairie située Quai de Conti pour l'Institut de France

Elle est installée à l’adresse du Quai de Conti où se trouve l’Académie française, et rejoint donc la bibliothèque Mazarine : en hommage à ses prestigieux voisins, elle est baptisée Les Immortels. Car elle partage avec eux des origines anciennes : une époque où les échoppes de libraires siégeaient en majesté. L’institut de France a désormais sa librairie, et son chancelier, Xavier Darcos, ne peut que s’en féliciter…

15/09/2021, 15:49

ActuaLitté

Une nouvelle histoire de Tennessee Williams publiée pour la première fois

Une œuvre de 1952 de l’auteur d’Un Tramway nommé désir (traduit par Pierre Laville aux éditions Robert Laffont), Tennessee Williams, a été retrouvée dans les archives de l’Université de Yale. Publié pour la première fois cette semaine dans le Strand Magazine, The Summer Woman se déroule en Italie, pays d’adoption du grand dramaturge tourmenté. Un universitaire américain revient à Rome régulièrement poursuivre une relation avec une Italienne et vit la montée de l’hostilité envers les Américains.

 

 

15/09/2021, 15:34

ActuaLitté

Wikipédia décliné en un sérieux jeu de société encyclopédique

Le partage de la connaissance et l’enrichissement collectif dudit savoir fondent les piliers du projet Wikipédia. L’encyclopédie participative, libre et ouverte, s’articule sur trois missions, déclinant son identité. Et après les livres imprimant les articles de l’encyclopédie, une nouvelle déclinaison s’en vient : le jeu de société Wikipédia.

15/09/2021, 13:34

ActuaLitté

Le Costa Rica instaure la lecture comme un droit essentiel dans la loi

Le président Carlos Alvarado vient de ratifier un texte visant la promotion de la lecture, des livres et des bibliothèques pour le Costa Rica. Une nouvelle démonstration du chef de l’État, convaincu d’un nécessaire engagement des pouvoirs publics dans la vie des citoyens. Et puis, celui qui revendiquait Ernest Hemingway dans ses influences (avec Pink Floyd !) devait bien intervenir pour favoriser la lecture.

15/09/2021, 11:47

ActuaLitté

Croissance du livre audio en Turquie : l'éditeur ABP Publishing en croissance

Éditeur de livres audio et numériques, ABP Publishing propose des ouvrages dans le monde entier, avec une centaine d’audiolivres édités chaque année. La structure diffuse également ses résultats intermédiaires du premier semestre 2021. Une tendance ? La croissance.

15/09/2021, 11:24

ActuaLitté

Manuels scolaires : une entreprise “massive et stupéfiante” de contrefaçon

Ô cruelle virevolte du sort taquin : en mars 2017, plusieurs gros éditeurs scolaires d’Amérique décidaient d’une union sacrée avec les distributeurs, pour lutter contre le piratage et la contrefaçon. Parmi ces acteurs, Pearson, côté édition, Chegg, côté distribution. Quatre ans plus tard, l’éditeur se retourne contre le distributeur, accusé de violation « massive » du droit d’auteur. Vous avez dit ironie ? 

15/09/2021, 10:53

ActuaLitté

Premier prix Goncourt, orignaire de Martinique, pas de bibliothèque pour René Maran

Mort en mai 1960, René Maran avait obtenu le prix Goncourt en 1921 avec Batouala, sous-titré alors « véritable roman nègre ». Un scandale alors, un succès pour Albin Michel son éditeur — qui a choisi de rééditer l’ouvrage, préfacé par Amin Maalouf. Mais la presse, vindicative et peu en phase, y voit la victoire d’un noir qui pour la première fois était en lice pour le Goncourt. Étonnamment, l’hommage prévu à Bacalan (Gironde), a lui aussi pris le large…

15/09/2021, 10:17

ActuaLitté

L'écrivain Édouard Limonov vengé par la Cour européenne des Droits de l'Homme 

Edouard Limonov, de son véritable nom Edouard Veniaminovitch Savenko, était un auteur russe, et membre fondateur du Parti national bolchevik. Dirigeant d’une coalition faîtière rassemblant l’opposition, il est décédé en mars 2020. La Cour européenne des Droits de l’Homme vient de lui rendre justice, en condamnant la Russie. En 2005, le pays avait décidé de dissoudre l’organisation de Savenko, et de faire taire l’opposition par conséquent…

14/09/2021, 16:15

ActuaLitté

Le poète et dramaturge Michel Garneau décédé à 82 ans

Le poète et dramaturge Michel Garneau est décédé ce lundi à l’âge de 82 ans dans la ville de Magog au Québec, a annoncé son éditeur, L’Oie de Cravan. Poète d’abord, puis dramaturge auteur d’une vingtaine de pièces, mais également homme de radio, il aura notamment inscrit l’art de l’improvisation au cœur de son œuvre théâtrale.

14/09/2021, 16:06

ActuaLitté

Le SNE se dote d'une société pour organiser le Festival du Livre de Paris

Maintenant que le futur projet événementiel du Syndicat national de l’édition a un directeur, il lui fallait bien une structure. Ainsi, une assemblée générale est prévue ce 30 septembre pour adopter la constitution de ladite société. Une Société anonyme, à Directoire et Conseil de Surveillance, pour l’heure baptisée FL Paris. F...L, F...L, F...L, comme la tour ?

14/09/2021, 15:39

ActuaLitté

Une correctrice aux Prud'Hommes pour obtenir la requalification de son emploi

Ce 16 septembre, le Conseil des Prud’Hommes devra trancher dans une affaire qui oppose les éditions Robert Laffont à une correctrice. Selon les informations communiquées par la CGT Livre, cette dernière aurait travaillé de nombreuses années sous le statut d’autoentrepreneur. Or, la convention collective dans sa célèbre Annexe IV impose un salariat.

14/09/2021, 14:45

ActuaLitté

Amazon : nouvelle politique salariale au Canada et embauches massives

Amazon continue son expansion et souhaite se rendre attractive. La preuve au Canada : le géant du commerce électronique annonce augmenter le salaire des travailleurs « de la première ligne » jusqu’à 21,65 $ l’heure, et prévoit d’embaucher 15.000 personnes supplémentaires. L’entreprise dirigée par Andy Jassy a besoin de main-d’œuvre pour soutenir son développement et profiter à plein de l’essor des achats en ligne.

14/09/2021, 12:11

ActuaLitté

De l'italien au monde : le Salon de Turin pour la traduction

Le Salon international du livre de Turin consacre un événement numérique aux traducteurs de l’italien. Il se tiendra le 24 septembre 2021 de 16 h à 20 h en ligne sur la plateforme numérique SalTo +. « La traduction est le système circulatoire de la littérature mondiale », affirme Susan Sontag. Et son importance est bien reconnue par le Salon international du livre de Turin, comme le rappelle le communiqué de presse.

14/09/2021, 10:25

ActuaLitté

Le manga représente 5,1 % des ventes de livres en librairies, sur 2021

Nous évoquions hier les ventes de mangas qui connaissent depuis le début de l’année des poussées de fièvre fulgurante. Évidemment, l’incidence du Pass culture destiné aux jeunes de 18 ans n’y est pas étranger. Mais la tendance en librairies mérite un coup d’œil prolongé.

14/09/2021, 10:21

ActuaLitté

À nous la terre ! Les auteurs engagés “pour demain” avec le WWF

Neuf plumes contemporaines, françaises et étrangères joignent leurs voix pour témoigner de leur amour de la nature. Les bénéfices de ce livre caritatif au contenu inédit en poche seront intégralement reversés à WWF France. Catherine Cusset, Erri De Luca, Jean-Baptiste Del Amo, Sonja Delzongle, Luc Lang, Carole Martinez, Ron Rash, Jean-Christophe Rufin, Monica Sabolo, le tout préfacé par Isabelle Autissier : À nous la Terre marque l’engagement de ces auteurs « pour demain ».

13/09/2021, 17:35

ActuaLitté

Des Moomins au Hobbit : Tove Jansson, illustratrice de génie

Décrit avec force de détails comme savait si bien le faire l’auteur du Seigneur des Anneaux, et avant Peter Jackson, les Hobbits de la Comté ont été représentés par la dessinatrice, Tove Jansson, entre 1962 et 1973. La dessinatrice qui fut avant tout réputée pour ses Moomins – personnages pour enfants connus internationalement – eut l'envie de basculer du côté de l'Anneau de pouvoir...

13/09/2021, 17:19

ActuaLitté

Librairies : vendre plutôt des mangas pour la rentrée littéraire ?

Rentrée littéraire rime avec abondance de biens à proposer en librairie. Mais cette année, les libraires ne trouvent pas spécialement de gros moteurs de vente pour accompagner la disparition automnale de chlorophylle. Mais si les feuilles passent donc du vert au rouge, les résultats de vente demeurent bons. Et même en belle progression en regard de l’année Covid 2020 ou 2019. 

13/09/2021, 16:10

ActuaLitté

Les Presses de la Renaissance deviennent une collection de Plon

Créé en 1997, Les Presses de la Renaissance se sont attelés à proposer des livres « pour construire l’homme », répondant aux questionnements humains et à la quête de sens. La maison d'édition se transforme et devient une collection au sein des éditions Plon. C'est Valérie Rossellini qui prend la tête de cette nouvelle aventure qui offrira un premier catalogue de 11 auteurs, dont Valérie Rossellini elle-même.

13/09/2021, 16:02

ActuaLitté

Roselyne Bachelot : le syndicalisme à géométrie variable 

« Ça ne compte pas, pour les artistes, les syndicats. » Cette sortie de piste option dérapage incontrôlé de la ministre de la Culture n’était pas passée inaperçue. À l’antenne de France Culture, Roselyne Bachelot indiquait passer son « temps à recevoir des gens ». Des gens. Pas des syndicats, parce que… probablement qu’elle préférerait des voyages en mer de Chine ?

13/09/2021, 15:07