#Politique publique

Grève en bibliothèques : “Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu

Brest, Toulouse, Paris, Lyon et bientôt Grenoble : les grèves de bibliothécaires se multiplient en France pour dénoncer l'application du pass sanitaire à l'entrée des établissements. Les professionnels mobilisés dénoncent la création d'une inégalité entre les usagers, au sein d'un service public qui se fait fort d'accueillir tout le monde, sans exception.

Le 20/08/2021 à 17:16 par Antoine Oury

33 Réactions | 2214 Partages

Publié le :

20/08/2021 à 17:16

Antoine Oury

33

Commentaires

2214

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

L'obligation de présenter un pass sanitaire valide pour accéder aux bibliothèques publiques françaises, depuis le 9 août dernier, suscite un mouvement de défiance dans la profession, inédit depuis le début de la crise sanitaire. En quelques semaines, le personnel d'établissements situés à Paris, Toulouse, Brest ou Lyon a débrayé, refusant de contrôler les pass des usagers.

Une semaine de protestation

« Aujourd'hui, la grève ne s'est pas poursuivie à la médiathèque Grand M, pour des raisons financières », nous précise une participante au mouvement, à Toulouse, « mais elle le sera à nouveau demain, toute la journée ». Les mardi, mercredi et jeudi de cette semaine se sont déroulés devant l'établissement pour une partie du personnel, qui en a profité pour expliquer le mouvement aux usagers.

« La grande majorité d'entre eux comprennent », nous précise-t-on, « et même ceux qui ont le pass sanitaire refusent de se faire contrôler pour bénéficier d'un service public ». À la médiathèque Grand M, les agents ont remis en place un système de commande et de retrait des documents, comme au temps des confinements : « C'est un crève-cœur, mais cela permet au moins de ne pas discriminer les usagers », justifie-t-on.

Dans cet établissement situé dans le quartier du Mirail, prioritaire, l'accès à d'autres services comme les ordinateurs ou une connexion internet a été maintenu grâce à une borne 4G et des tablettes, mais tous les établissements ne peuvent pas en faire autant...

L'interprofession, par la voix de trois associations, s'est exprimée sur le pass sanitaire, le qualifiant de « bombe à fragmentation pour la lecture publique » et les bibliothèques en général. Si les professionnels de la lecture publique restent divisés autour des contrôles induits par le pass sanitaire, une partie d'entre eux est décidée à se faire entendre.

On ne veut pas de contrôle du tout”

« Nous voulons faire bouger les choses, à la manière des libraires qui ont pu obtenir la qualification de commerces essentiels avant le deuxième confinement », nous indique une bibliothécaire. Jusqu'à présent, depuis la publication des décrets de la fin juillet et de début août, le ministère de la Culture est resté douloureusement muet sur le sujet. Les vacances, peut-être ?

Parmi les professionnels mobilisés, un certain nombre sont bel et bien vaccinés, mais refusent l'idée des contrôles en bibliothèque. À Toulouse, un agent de sécurité envoyé par la mairie pour les effectuer a même été renvoyé par les bibliothécaires. « Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu. Ce que nous voulons, c'est pas de contrôle du tout. À partir du 30 septembre, le pass sera obligatoire pour les enfants de 12 à 17 ans : celui qui viendra pour travailler sur son exposé, nous allons devoir le renvoyer ? C'est impensable. »

Après une crise sanitaire complexe pour les bibliothécaires, assurant un service sans interruption malgré les confinements, les contrôles du pass sanitaire tombent très mal. La perspective de les effectuer inquiète nombre d'agents, et plus encore de devoir contrôler ses collègues, à partir du 30 août prochain.

COVID: des bibliothécaires au bord de « l'épuisement »

Selon les informations du ministère de la Fonction publique, les « responsables des lieux et établissements » où le pass est obligatoire peuvent contrôler les justificatifs, mais aussi « habiliter nommément les personnes autorisées à contrôler les justificatifs pour leur compte ». Et, en cas d'absence de pass pour un agent, la suspension immédiate tombera.

« Il s’agit d’une mesure prise dans l’intérêt du service pour des raisons d'ordre public afin de protéger la santé des personnes », indique le ministère. Éventuellement, cette suspension pourra être levée avec l'attribution d'un autre poste, non soumis à l’obligation de passe ou en télétravail.

Cette suspension interrompt la rémunération, mais aussi le versement des primes et indemnités et le droit à congé, ou encore les droits à pension. Sont toutefois maintenus les droits à congé de maladie et les droits à avancement d’échelon et de grade.

Des mairies tendues

Dans les villes où se déroulent les grèves, la marge de manœuvre est mince pour les tutelles, coincées entre les grèves des agents et les directives gouvernementales. Plusieurs syndicats sont d'ores et déjà montés au créneau pour dénoncer l'instauration du pass sanitaire dans des bibliothèques, notamment la CGT et le syndicat Sud. À Grenoble, c'est carrément l'intersyndicale au grand complet qui fait front (CGT, CFDT, FO, Sud, CNT, CFTC).

Dans un communiqué, cette dernière dénonce « la discrimination de l’accès par les usagers et usagères au service public à cause du contrôle du passe sanitaire », mais aussi « la mise en danger de l’ensemble des agents et agentes. Le personnel chargé de procéder au contrôle du passe sanitaire des citoyens désirant se rendre dans une bibliothèque du réseau affronte quotidiennement le mécontentement et la colère des usagers ».

GREVE: face au pass sanitaire, la grogne monte dans les bibliothèques

À l'origine d'un préavis de grève à partir du 24 août prochain, l'intersyndicale dénonce aussi des menaces « de sanctions par la Ville de Grenoble ». À Toulouse, la mairie aurait de son côté vivement recommandé aux bibliothécaires de ne pas s'adresser aux médias. En lien avec les autorités de la Ville rose, nous attendons des précisions.

Ironie de la situation, le maire de Grenoble, Éric Piolle, est cosignataire d'une tribune dénonçant le pass sanitaire et une décision « autoritaire », quand celui de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s'est dit « plutôt favorable » à une vaccination obligatoire... Dans la plupart des cas, le devoir de réserve reste opposé aux bibliothécaires récalcitrants aux contrôles des pass sanitaires.

Nous avons, bien évidemment, sollicité le ministère de la Culture, qui n'a pas encore répondu à nos questions.

Photographie : illustration, Mat Napo, via Unsplash

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

33 Commentaires

 

Aradigme

21/08/2021 à 08:50

Le pass sanitaire est un moyen mis en place pour limiter la diffusion du virus covid sans devoir recourir à un nouveau confinement. Ce n'est pas une solution parfaite, mais nous ne disposons malheureusement pas d'une solution parfaite. Celle que le gouvernement propose a le mérite de réduire le nombre de malades et de décès au prix d'une limitation des libertés aussi faible que possible. Les bibliothécaires qui la refusent au nom de grands principes se font les alliés objectifs de l'épidémie s'ils gardent leurs bibliothèques ouvertes en refusant de contrôler les pass sanitaires et les alliés objectifs de l'ignorance s'ils ferment leurs établissements pour ne pas avoir à controler.

SamSam

21/08/2021 à 10:19

Aradigme, faut arrêter le Guronsan...
Solution "parfaite", on croirait entendre Zuckenberg quand il vante son GAFA qui nous espionne, nous vend et nous éjecte quand on se contente de consommer et d'obéir.
En mission, Aradigme ?...

Aradigme

22/08/2021 à 08:47

Bonjour SamSam,

En manque d'arguments? Je ne vois dans votre commentaire que des plaisanteries douteuses ... L'imprécation, surtout maniée sans art, ne constitue hélas qu'un piètre discours. Vous devriez pouvoir faire mieux...

Salutations
Aradigme

Artémis

22/08/2021 à 14:16

Aradigme, prétendre ne pas comprendre l'argument de votre contradicteur, en l'occurrence que vous êtes en mission pour défendre la politique gouvernementale, est bien hypocrite.

Mais puisqu'ils vous en faut davantage, en voici :

- un vaccin classique n'a besoin que d'un seul rappel pour être efficace à des taux supérieurs à 95%. Les vaccins antiCovid sont à renouveler après chaque variant ou après 6 mois, puisqu'il y a baisse des anticorps. Il ne s'agit pas d'un vaccin, mais d'une thérapie génique, puisque l'immunité face au virus baisse.

- pourquoi ne nous concentrons-nous pas sur des traitements, quand beaucoup d'entre nous sont opposés au vaccin ?

- comment croire un gouvernement qui change d'avis comme de chemise au sujet des masques, des vaccins, du pass, de la gestion de la pandémie dans son ensemble ?

- Fauci a lui-même dit que le vaccin n'empêche pas la transmission. Ce qui se vérifie partout, et en premier lieu en Israël. A quel point est-on alors altruiste quand on se vaccine ? A quel point l'est-on, par ailleurs, quand on accepte que des gens de notre propre société soient exclus des lieux sociaux, médicaux et potentiellement des bureaux de vote (amendement n°850 : rejeté) ? Alors qu'on ne veut pas travailler sur des traitements, qui ont prouve leur efficacité en Afrique notamment ?

- dans consentement, il y a l'idée de choix, qui inclut le "non". Ne pouvez-vous donc pas respecter notre choix ? Pourquoi nous punir alors que nous sommes censés avoir le choix ?

- le vaccin n'empêche pas de tomber malade non plus. Il évite les formes graves, nous dit-on. En parallèle, les anticorps baissent. .... voir mon paragraphe sur la transmission.

Tout ce que je dis est vérifiable et consultable dans les avis du conseil d'orientation de la Stratégie Vaccinale, en ligne et chez les médias étrangers. Pas à la télé, évidemment, qui, comme vous, est l'organe du pouvoir. Je me doute qu'après avoir énoncé ces arguments, vous ne changerez pas d'avis, puisque vous êtes en mission. Il est donc peu probable que je vous réponde. Tout dépendra de votre bonne foi.

MERCI AUX BIBLIOTHECAIRES DE REFUSER CETTE SEGREGATION ! Cela vous honore !



ninja

23/08/2021 à 10:29

Madame ou monsieur Samsam,

Regardons de plus près... En tous les cas les première lignes...
Vous nous dites
"Il ne s'agit pas d'un vaccin"
Je lis les publications de l'OMS:
"Le 31 décembre 2020, l’OMS a accordé une autorisation pour une utilisation d’urgence au titre du protocole EUL pour le vaccin Pfizer BioNTech. L’OMS a minutieusement évalué la qualité, l’innocuité et l’efficacité du vaccin et a recommandé son utilisation pour les personnes âgées de plus de 16 ans."

Vous dites donc n'importe quoi.

Vous nous dites
"[Il s'agit]d'une thérapie génique"
L'Inserm nous indique "La thérapie génique consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules pour soigner une maladie" et à propos des vaccins à Arn messager "Concrètement, il s’agit donc d’administrer un ARN messager qui correspond au plan de fabrication d’une protéine du microbe ciblé, qui ne risque pas de nous rendre malade mais contre laquelle l’organisme va s’entraîner à lutter. Adressée directement aux ribosomes, sans passer par le noyau des cellules, cette molécule ne peut en aucun cas interagir avec notre génome ni conduire à son altération : rien à voir avec une thérapie génique".

Vous dites donc n'importe quoi.

Vous nous dites
"Il ne s'agit pas d'un vaccin, ..., puisque l'immunité face au virus baisse."
L'institut Pasteur nous indique "GrippeA partir de 65 ans, une injection annuelle de vaccin grippal est recommandée systématiquement à toute la population."

Vous dites donc n'importe quoi.

En une seule ligne vous êtes ainsi arrivé à énoncer trois contre-vérités manifestes.

Normalement viendrait alors le temps des commentaires désagréables, des suggestions à aller consulter ou d'arrêter certaines substances...

Nous ne le ferons pas mais j'espère que vous comprendrez qu'il serait bien de ne pas faire trop perdre le temps des gens...

Artémis

23/08/2021 à 12:01

@ninja,

L'ARN messager veut dire Acide Ribonucléique Messager et fonctionne en copiant l'ADN à un gène. Il sert à synthétiser les protéines. Je vous renvoie à vos cours de SVT, ou à d'autres sources internet émises en ligne AVANT la pandémie. Un vaccin classique ne fonctionne pas de la même manière, et certainement pas en jouant avec nos gènes. D'où le nom de thérapie génique.

Mais admettons que ce vaccin en soit un. Expliquez moi pourquoi on a besoin de minimum 3 injections en moins d'un an ? Pourquoi les vaccinés peuvent-ils transmettre le virus et tomber malade ? Quel est le taux d'efficacité du vaccin anticovid comparé aux autres plus classiques ? Vous aurez du mal à trouver des réponses si vos recherches se cantonnent au site de l'OMS.

Il est naïf de croire que l'OMS puisse dire que le vaccin est une thérapie génique .... vous rendez-vous compte des sommes d'argent dont il s'agit ? Connaissez-vous les conflits d'intérêt des médecins qui appartiennent à l'OMS ?

Quand j'ai lu sur le site de l'institut Pasteur qu'un traitement à l'ivermectine était valable, j'ai été fort étonnée. Les milliards d'euros en jeu ne permettent pas à ceux qui détiennent le pouvoir d'envisager une autre solution que celle qu'on nous vend.

Si l'OMS et le gouvernement étaient si soucieux de notre santé, de manière si désintéressée et si généreuse, expliquez moi les OGM, le Distilbène, le Médiator, le sang contaminé, l'isoméride, aux Etats-Unis, les opioïdes ? Regardez le reportage d'Envoyé Spécial sur les opioïdes. (La liste des scandales médicaux dressée ici est loin d'être exhaustive)

La propagande en ligne et dans les médias est forte. Il est très dur de pouvoir exercer son esprit critique puisque les infos en ligne sont souvent biaisées. Tout simplement parce que le fric en jeu est colossal.

Vous croyez ce que vous voulez. Moi, je ne souhaite qu'exercer un principe de précaution. Et j'ai conscience des enjeux, alors me dire que je dis "n'importe quoi" en "une seule ligne" me fait sourire....

Quant à votre prétérition finale, je cite :

"normalement viendrait alors le temps des commentaires désagréables, des suggestions à aller consulter ou d'arrêter certaines substances...Nous ne le ferons pas mais j'espère que vous comprendrez qu'il serait bien de ne pas faire trop perdre le temps des gens..."

je n'en suis pas dupe non plus, voyez-vous. J'ai l'esprit bien aiguisé à force de réfléchir et ce type de figure de style est d'une grande hypocrisie et ne vous honore pas. Il est bien évident que vous vous lavez de la culpabilité d'agresser votre interlocuteur, moi en l'occurrence, en prétendant ne pas dire ce que vous pensez, et en le disant tout de même. C'est typique de l'altruiste moderne en ligne. Qui veut que tout le monde se vaccine "pour protéger les autres" et qui parallèlement trouvent normal que certains "autres" soient exclus de la société. C'est altruiste.

Bref, je vous laisse à vos certitudes. Moi, je préfère douter et réfléchir avant de gober n'importe quoi. Au sens propre comme au sens figuré ...

Et quant à la perte de votre temps précieux, je vous aide : il sera inutile de me répondre ce que je lis et j'écoute déjà en ligne. Si vous avez quelque-chose d'original à apporter à la réflexion, je serai ravie de vous répondre. Si vous vous faîtes l'écho de la propagande actuelle, je ne vous répondrai pas.

Belle journée.

Artémis

23/08/2021 à 12:20

Veuillez excuser les erreurs d'orthographe et la syntaxe parfois bien lourde.

SamSam

23/08/2021 à 16:33

Pour ne pas faire grincer les dents des dévots, je n'ajouterai qu'un mot, Artémis : bravo.

ninja

24/08/2021 à 20:12

Bon, nous avons d'un côté l'INSERM avec 14000 chercheurs et ingénieurs dont plusieurs millers de doctorats, de l'autre quelqu'un qui brandit son cours de SVT de terminale...
Qui croire ?.....Le choix est cornélien...Je vais plutôt aller au cinéma...voir les tontons qui flinguent...

Aradigme

25/08/2021 à 10:47

Bonjour Artémis,

Suggérer, comme le fait SamSam, que je suis "en mission" ne constitue pas un argument, simplement une contre-vérité. Je ne suis pas en mission, j'exerce simplement ma liberté d'expression. J'espère que vous me reconnaîtrez ce droit.

Quant à vos affirmations sur le vaccin, je suis au regret de vous contredire. Voici pourquoi:

Les vaccins Pfizer et Moderna à technologie ARN ne sont pas des thérapies géniques. Je suis assez bien placé pour le savoir, vu que je suis biochimiste et que j'ai travaillé pendant vingt ans avec l'industrie pharmaceutique. Comme tout le monde, je me suis posé des questions sur l'inocuité de cette nouvelle technique, mais pas celles que vous suggérez (l'interaction avec l'ADN). J'ai effectué des recherches en contactant des collègues scientifiques. J'ai ensuite évalué la balance bénéfice/ risque et me suis fait vacciner.

Je vous signale que l'efficacité de tous les vaccins baisse au fil du temps, mais pas à la même vitesse. Cela dépend à la fois de l'agent infectieux et de l'état du système immunitaire. C'est pourquoi les rappels existent depuis longtemps pour de nombreux vaccins. Le vaccin contre la fièvre jaune devait par exemple être renouvelé tous les dix ans car l'agent infecteux mutait peu. Le vaccin contre la grippe devait lui être renouvelé tous les ans car le virus de la grippe mute beaucoup. Il se fait que le coronavirus qui cause la pandémie mute fréquemment. C'est pourquoi de nouvelles injections seront probablement nécessaires.

Pourquoi n'avons-nous pas de traitement? Nous n'en avons pas non plus contre la grippe, et ce n'est pas faute de chercher depuis des années car cela représente un marché très intéressant.
Les chercheurs ne trouvent pas de médicament miracle contre le covid. C'est aussi simple que cela.
Des traitements existent pour limiter les effets graves du Covid. Ils sont utilisés en hôpital: oxygénothérapie, corticostéroïdes pour prévenir une surréaction du système immunitaire, etc... Ce sont des traitements qui aident le corps à surmonter l'épreuve, mais qui ne s'attaquent pas au virus lui-même. Nous connaissons des molécules qui s'attaquent au virus in vitro (dans un tube à essai), mais elles sont trop dangereuses pour être utilisées chez un être humain ou ne fonctionnent pas dans un être humain pour l'une ou l'autre raison. Par exemple, la plupart des molécules que nous avalons sont transformées par notre système digestif et le foie et n'arrivent donc pas telles qu'elles dans nos cellules.

Le gouvernement a commis des erreurs d'appréciation, entre autres en refusant des fermer les frontières dès le début de la pandémie et en indiquant que les masques s'avéreraient inutiles. D'autres gouvernement ont commis les mêmes ou d'autres erreurs. Ce n'est pas une raison pour estimer que toute parole du gouvernement est infondée. Chaque cas doit être examiné spécifiquement. Par ailleurs, aucun gouvernement sur Terre n'a jusqu'ici trouvé de parade efficace contre le Covid. Certains s'en tirent mieux que d'autres: l'Australie, Taiwan et la Nouvelle Zélande ont bénéficié de leur isolement géographique et de la fermeture immédiate des frontières et sont à peu près indemnes, mais toujours en danger.

Le vaccin n'empêche pas la contamination et la contagion. C'est tout à fait exact, mais il les réduit tous deux significativement.
La vaccination constitue un exercice sans risque pour le système immunitaire. On injecte un antigène, un morceau inerte du virus, et le système immunitaire va rechercher la réponse immunologique appropriée (anticorps, etc...) sans que le corps subisse de dommages pendant ce temps. Quand l'infection réelle se déclenchera, le système immuitaire aura déjà "appris" et réagira immédiatement. La vaccination lui fait gagner du temps. Un vacciné peut donc se trouver contaminé, malade et contagieux. Mais il sera moins malade moins longtemps, produira moins de virus et sera donc moins contagieux et offrira au virus moins d'opportunité de générer un variant.

Le consentement implique le choix, en effet, et le choix existe. Vous pouvez, au lieu de vous faire vacciner, vous faire tester pour prouver que vous n'êtes pas contaminé et donc contaminant, avant de vous mêler à une foule dans un lieu confiné. Ceci vous permettra d'exercer votre liberté sans risquer de tuer quelqu'un par inadvertance et en toute inconscience. Car c'est quand même de cela qu'il s'agit en définitive.

J'espère avoir répondu à toutes vos questions.

Salutations
Aradigme

Dom dom

01/09/2021 à 10:44

Bon voyage en absurdie! Vous continuerez votre campagne meurtrière, mais elle convainc heureusement de moins en moins de monde.

Beaucoup d'arguments qui ne tiennent pas debout, derrière une pseudo-connaissance bien affûtée qui peut impressionner les naïfs ou convaincus d'avance, mais très inexacte.
Mais je vois bien que l'on ne vous convaincra pas, car vous êtes dans votre bulle anti-vaccin contre le covid.
Pour les AUTRES LECTEURS, faute de temps (vous, en mission sacrée, vous en avez beaucoup), je prendrai un exemple: comment peut-on dire " un vaccin classique n'a besoin que d'un seul rappel pour être efficace à des taux supérieurs à 95%" ? Tous ceux qui se font vacciner, avec rappels, ou contre la grippe, verront tout ce qui ne tient pas debout devant cette affirmation...
Évidemment, les anti-vaccins, sans expérience, n'y verront que du feu.
Quand à se concentrer sur des médicaments qui pour l'instant n'existent pas (j'espère que l'on trouvera), en laissant, dans l'attente, mourir des milliers de gens... bravo!
Sachant que bien souvent les médicaments ont hélas bien plus d'effets négatifs que les vaccins! Prenez-en un, ouvrez la boîte et lisez la notice...


Dom dom

01/09/2021 à 10:52

Quant on est fonctionnaire, je l'ai été des dizaines d'années, affronter, pour le service public, pour le bien général, des difficultés, de l'incompréhension, de la colère parfois fait partie du métier. Même si la hiérarchie doit les éviter... autant que possible.
Bien des fonctionnaires (et responsables du secteur privé) procèdent à des vérifications, y compris de vaccinations... Il est faux de dire que cela ne fait pas partie des missions. Demandez aux directions d'écoles (maternelles en particulier), de crèches! Demandez aux professionnels employant des salariés ou recevant des visiteurs exposés à des risques de santé!

Fabienne Sartori Sartori

22/08/2021 à 11:43

Vous avez bien écouté et digéré "La voix de son maître". Partout les gens se baladent, consomment, et même quand iels n'ont pas de pass sanitaire, iels peuvent prendre des boissons et des repas à emporter. Et les lecteurs et les lectrices seraient les seuls à subir cette mesure absurde ?

Artémis

22/08/2021 à 18:45

Le Maître étant celui qui a le pouvoir, il s'agit de Macron et du gouvernement. Les toutous et les soumis sont ceux qui suivent ces joyeux drilles.

Quant à se balader, sans pass (je rappelle que les tests PCR seront bientôt à notre charge) je ne peux pas aller voir mes parents en Ehpad, ni à l'hôpital. Exit aussi les sorties culturelles. Et je ne donnerai pas mes sous à ceux qui me rejettent de leur table. Je ne prends donc pas à emporter. Soit on m'accepte comme je suis, soit on me rejette. Je ne suis pas du genre à quémander ni à me rabaisser. Et je combats l'injustice. Depuis toujours.

Refuser d'accepter qu'il s'agisse de discrimination et de ségrégation, ça donne le vertige quant aux valeurs de ceux qui défendent ce pass. Je vois poindre le bout du nez de ceux qui feront des comparaisons avec les Chinois ou les Afghans. Outre le fait que je doute qu'ils se soient insurgés à l'époque contre l'ingérence internationale en Afghanistan notamment, je dirai simplement que le pass, c'est potentiellement une première étape vers une dictature soft 2.0.

Que vous ne soyez pas dérangé dans votre petit confort, que vous viviez bien cette incursion dans votre vie privée, tant mieux pour vous. Sachez que pas loin de vous, d'autres en sont exclus, de ce confort.

Et regardez-vous bien en face.

So09

23/08/2021 à 01:11

Y'a-t-il eu des "clusters" identifiés en médiathèque? Quel est le danger d'ouvrir les médiathèques sans pass au même titre que les librairies?
Au-delà de l'inégalité d'accès aux médiathèques entre usagers avec ou sans pass, contraire à l'éthique du métier (cf "Charte de l'Unesco, Manifeste de l'IFLA et Charte des bibliothèques de l'ENSSIB), ce pass oblige les bibliothécaires à contrôler un public, souvent habitué, et à devoir leur refuser l'accès en cas de pass non valide. Quel bibliothécaire a envie de trier son public? Les grèves qui se multiplient prouvent que nous sommes apparemment beaucoup à refuser celà.

SamSam

25/08/2021 à 22:06

Voilà qui mérite d'être répété...

Dom dom

01/09/2021 à 10:55

Très juste!

Livré

07/09/2021 à 17:46

Le pass sanitaire dans les communes de moins de 2000 habitants où il y a déjà un protocole stricte limitant le nombre de personne est complètement improductif. Dans les communes rurales qui peinent depuis 18 mois à satisfaire leurs usagers malgré de nombreuses solutions ( clic & collect, plages horaires étendues, etc..)c'est totalement contreproductif ! Et puis maintenant il faut être aussi exigeant avec les vaccinés comme les non vaccinés puisqu'ils peuvent tous être porteur du virus ....alors l'utilité du pass ... Vous devez comprendre aussi que pour une bibliothécaire en milieu rurale, il est très désagréable de demander un pass à nos usagers que nous connaissons tous ... Nous n'avons pas à connaître la situation sanitaire de nos concitoyens . Pour les grosses médiathèques ça peut se justifier et encore....Bien masqués avec les gestes barrières et un temps de présence limité , il y a moins de risque que dans les transports !

BonFrançaisMerci

21/08/2021 à 09:49

Pourrions-nous avoir l'immense plaisir de ne pas lire sur un site littéraire "en bibliothèques" mais "dans les bibliothèques" ?...
Règle : https://www.academie-francaise.fr/en
MERCI !

Alain de la Roche

21/08/2021 à 10:29

Je vous invite à écrire passe sanitaire en français, c'est à dire avec un "e"... Et d'une façon générale à préférer et à défendre la langue française. Le rôle de la presse et des journalistes est essentiel pour ne pas nous laisser envahir par l'anglais qui constitue de plus en plus une forme de monoculture hégémonique. Merci de votre vigilance.

Taraf

21/08/2021 à 13:47

Peut-être, sauf que passe sanitaire ne veut pas dire grand chose en français. Un laissez-passer sanitaire ou un sésame sanitaire ?

SamSam

22/08/2021 à 09:36

Le terme "pass" est employé parce qu'euphoniquement semblable à de l'anglais, univers linguistique des multinationales du médoc marchand. Symboliquement cette privation de liberté est perçue comme une contrainte sortant tout droit des calculs de l'Elysée qui veut à tout prix (!) écouler ce qu'il a acheté avec notre argent pour satisfaire ceux qui l'ont fait roi.

Ismaël

21/08/2021 à 11:15

Le quartier de Toulouse où est située la médiathèque Grand M s'appelle "Mirail" et non pas "Murail" comme il a déjà été dit à au moins deux reprises.

tatou

21/08/2021 à 11:31

Sûr qu'en se mettant en grève, cela va grandement améliorer l'accès possible des publics dans les bibliothèques.... Ubu au pouvoir, c'est assez rafraîchissant !

pat

26/08/2021 à 16:36

Bravo !

Bib Lit

21/08/2021 à 14:00

A ce jour, tout le monde ou presque peut disposer d'un passe sanitaire (vaccin, test de moins de 72h ou certificat de rétablissement). La question qui devrait nous animer, sachant par ailleurs que le passe sanitaire est prévu pour avoir une durée limitée, c'est comment aider les exceptions et leur permettre de bénéficier des services, comment aider ceux qui ne l’ont pas encore à disposer d’un passe, comment aider ceux qui semblent ne pas pouvoir en avoir à disposer d’un passe.
Derrière la position de principe professionnelle se cachent peut-être aussi parfois d’autres réalités : opposition pure et simple au passe sanitaire, opposition à la vaccination, etc. Et les positions hors parole syndicale sont peut-être plus nuancées.
On pourrait également imaginer des agents contre le passe sanitaire pour le public mais pas contre le passe sanitaire pour le personnel puisque cela ne se situe pas sur le même plan, mais l’impression donnée par ce qu’on lit partout est qu’ils sont plutôt contre les deux.
Par ailleurs, en plein confinement et quelques mois plus tard lorsque les bibliothèques ont pu rester ouvertes quand on confinait à nouveau, les débats étaient assez "chauds" aussi sur le caractère essentiel, la nécessité d'être là pour accompagner les publics. Certains anti-passe sanitaire en bibliothèque aujourd’hui étaient peut-être pro-fermeture en novembre...
La situation est exceptionnelle et temporaire et les bibliothèques ne sont pas des îlots hors de la société. Essayons de faire au mieux pour accompagner nos publics. Invoquer la liberté d’accès pour refuser l’application du passe sanitaire en bibliothèque, n’est-ce pas un peu fermer les yeux sur la réalité ?

Marie

21/08/2021 à 21:49

Situation temporaire?Vous croyez au père Noël ! Les restrictions d'aller et de venir, en France et à l'étranger, se développent et se multiplient. Et il y a tellement d'incohérences et de contradictions qu'il est permis à l'autoritarisme étatique de faire encore plus de ravages en distillant la PEUR (succès depuis février 2020.)

Lyo

22/08/2021 à 21:05

Le mieux pour les grosses médiathèques serait de mettre en place un système d'emprunt en ligne et que des gens puissent récupérer dans une boîte mise à disposition.
Pour les personnes marginalisées et les plus pauvres, l'accessibilité à la culture est un vrai problème. Le taux de faible vaccination est en corrélation avec le taux de pauvreté et de désert médicaux (Seine-Saint-Denis, DOM-TOM...). Je ne sais pas trop ce quelles mesures seraient appropriées.

Le pass sanitaire est une porte ouverte à des restrictions plus abusives encore que celle qu'on a actuellement. Bientôt, on aura peut-être le pass écologique, le pass religieux... Réagir sous la peur d'un virus ne justifie pas de mettre au banc toute une partie des français.

Mais, ça prouve bien que du jour au lendemain n'importe qui peut-être mis au banc de la société et que les institutions comme le Conseil d'Etat et le Conseil Constitutionnel ne feront rien du tout pour protéger les citoyens.

Et on a des abrutis qui s'inquiètent encore des terroristes musulmans lol. Ils ont été extrêmement sages durant cette pandémie.
Ils seront à nouveau de sortie à la fin du pass sanitaire lol.
Comme, on pourra avoir encore plus de pass mdr.

Dom dom

24/08/2021 à 13:12

Allons donc, il y a des bibliothèques où le pass "passe" très bien. Dans la bibliothèque locale, 1 seule opposition de lecteur en plusieurs jours. A Nantes, dans la bibliothèque municipale où travaille un proche (il y en a plusieurs, je ne sais pas pour les autres) , pas d'opposition à ma connaissance ni des agents ni des lecteurs. Je crois surtout que des opposants à Macron (pourtant j'en suis un, fermement, de gauche) ont trouvé ce truc pour s'opposer à lui. Par la voie syndicale ou politique (pour l'extrême gauche, ce sont souvent les mêmes...). Et je suis bien certain que des personnalités genre Mélenchon n'hésiteraient pas "au nom de l'intérêt du peuple" à prendre des mesures plus autoritaires s'ils étaient au pouvoir... ce que, dans l'opposition, ils n'admettront jamais! Cette mesure n'a rien d'inscrit dans le marbre, elle est liée à une situation exceptionnelle, pour une durée liée à cette situation, et s'il faut rester vigilant, ici les opposants montrent surtout leur individualisme exacerbé, contre l'intérêt général, contre les valeurs de gauche. La gauche a imposé des lois qui s'appliquent à tous pour protéger les citoyens, en particulier pour défendre la santé des familles et des salariés. Faut-il supprimer ces "atteintes à la liberté", en cohésion avec l'extrême droite?

Anne F.

24/08/2021 à 14:37

Sujet clivant en effet.... mais le "passe sanitaire" a pour but de créer des environnements publics où les personnes à risque Covid se sentent en sécurité... bien qu'avec les faux positifs des tests PCR un doute subsiste toujours. Par ailleurs, aucun vaccin n'est efficace à 100%, les personnes à risque vaccinées qui seraient contaminées par le Covid peuvent toujours avoir des séquelles, moindre que si elles étaient non vaccinées, mais ce risque existe.

Pour ma part, je n'ai pas renouvelé mon inscription en bibliothèque, ne voulant risquer de transmettre le virus à un proche personne à très gros risque (bien que vaccinés tous deux). Du coup, nous achetons des livres d'occasion sur des plates-formes en ligne.... dont évidement, l'ogre Amazon, et nous téléchargeons des livres sur Gallica.BNF. :-((

La volonté des bibliothécaires de maintenir un service public digne de ce nom est extrêmement louable, mais cette pandémie rebat momentanément les cartes... Il n'y a pas de bonne solution, mais ne pas garantir un espace sécurisé pourrait être tout aussi contre-productif : c'est alors une autre partie de la population qui ne se rendra plus dans les bibliothèques, dont des personnes âgées et isolées.

K-ro

25/08/2021 à 14:33

https://www.recyclivre.com/ permet d'acheter de l'occasion sans passer par Amazon :)

SamSam

25/08/2021 à 20:30

Ah oui, merci ! Bien meilleur que LBC et autres Rakuten. Je viens de commander 2 bouquins, à des prix très corrects.

Pigranelle

31/08/2021 à 10:25

La position du maire de Grenoble et celle du maire de Toulouse ne sont pas antinomiques: dans les deux cas (arrêt du pass sanitaire ou vaccination obligatoire) cela permettrait d'arrêter de faire peser sur les agents la charge d'un contrôle sanitaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Allaiter en bibliothèque ? Un “geste naturel, pas une source de honte”

Le 10 novembre dernier, Diane Pico publiait sur son profil Facebook une vidéo pour raconter sa mésaventure. Dans un établissement de lecture publique de la ville de Nice, l'allaitement de son enfant de 10 mois a été interrompu par une bibliothécaire. Et ce, au motif que ce geste était « interdit dans l'enceinte de la bibliothèque municipale ».

01/12/2022, 10:54

ActuaLitté

À l'IFLA, une “culture du silence” dans un environnement “toxique”

En avril 2022, l'IFLA, organisation internationale des associations de bibliothécaires, annonçait une mise à pied de son secrétaire général, Gerald Leitner, motivée par deux avis d'experts indépendants sur les conditions de travail au sein de la structure. Si la personnalité du responsable est mise en cause, l'environnement de travail et les protections dont il a pu bénéficier se révèlent petit à petit.

25/11/2022, 11:25

ActuaLitté

Les bibliothécaires “ont le sens du service public chevillé au corps”

Hasard du calendrier ou heureuse coïncidence, la publication du Dictionnaire militant pour les bibliothécaires et la défense de la lecture publique de la Fédération SUD Collectivités Territoriales (SUD CT) a suivi de près celle du référentiel national de compétences pour les métiers des bibliothèques. De quoi nourrir la lecture de l'un avec l'autre, et susciter quelques questions... 

22/11/2022, 16:15

ActuaLitté

À la BnF, Lautréamont : de Maldoror aux Poésies

La Bibliothèque nationale de France (BnF) organise un colloque le 24 novembre prochain, de 9h30 à 17h au Petit auditorium de la Bibliothèque François-Mitterrand. Le comte de Lautréamont est entré dans l’histoire littéraire grâce à la célébrité progressivement conquise de ses Chants de Maldoror. L’audace de son œuvre fait de lui une figure de l’avant-garde. Cette journée d’étude fait état des dernières découvertes mises au jour autour de sa vie et de son œuvre.

18/11/2022, 11:18

ActuaLitté

Bibliothèques : un dictionnaire militant “pour la défense de la lecture publique”

La Fédération SUD Collectivités Territoriales (SUD CT) avait produit en 2018 un Dictionnaire militant pour les bibliothécaires qui devient, après la crise du coronavirus et une mise à jour nécessaire, un Dictionnaire militant pour les bibliothécaires et la défense de la lecture publique.

17/11/2022, 15:15

ActuaLitté

Quelles sont les compétences nécessaires en bibliothèque territoriale ?

Le troisième volet du Plan Bibliothèques, « Former mieux », établi d'après le rapport Orsenna et Corbin, a officiellement démarré en novembre 2021 avec les premières Assises de la formation en bibliothèque territoriale. Pour faire évoluer les métiers, il était auparavant nécessaire d'en définir plus précisément les contours. Un premier référentiel de compétences a été élaboré et présenté à l'occasion des deuxièmes Assises.

16/11/2022, 16:54

ActuaLitté

Une formation gratuite consacrée au Plan de Sauvegarde des Biens Culturels

Dans le cadre du GASP (Groupe d'Aide en cas de Sinistre Patrimonial), La Fabrique de patrimoines en Normandie et Normandie Livre & Lecture, avec le soutien de la DRAC Normandie, organisent un cycle gratuit d'ateliers de formation sur la rédaction du Plan de Sauvegarde des Biens Culturels (PSBC). 6 ateliers, répartis tous les 2 mois au cours de l'année 2023-2024, sont prévus en Normandie.

07/11/2022, 11:18

ActuaLitté

Un 3e appel à projets et 15 futurs lauréats pour les "minibiblis"

Depuis deux ans, les Bibliothèques Sans Frontières (BSF), accompagnent, partout en France, la création de microbibliothèques - appelées « microbiblis » - pour faciliter l’accès aux livres et recréer du lien entre les habitants. Un nouvel appel à projets est lancé jusqu’au 30 novembre : quinze futurs lauréats viendront consolider ce collectif. 

03/11/2022, 16:49

ActuaLitté

À la bibliothèque Doucet, des oeuvres disparues et un drame professionnel

Les dysfonctionnements de la bibliothèque littéraire Jacques Doucet, située dans le 5e arrondissement de Paris, ont été largement documentés ces dernières années. En 2018, l'Inspection générale des bibliothèques s'inquiétait ainsi du devenir du leg de Jean Bélias, courtier en manuscrits et livres rares, après un inventaire défaillant. Une récente enquête du Monde pointait de nouvelles irrégularités, avant le suicide de l'ancienne directrice adjointe de l'établissement, mise en cause dans l'« affaire Doucet ».

25/10/2022, 13:13

ActuaLitté

Les bibliothèques indispensables aux politiques de développement durable

Les mesures de l'Agenda 2030 de l'Organisation des Nations Unies s'inscrivent dans une logique de développement durable, pour apporter « paix et prospérité » aux habitants de la planète avant cette date. L'ONU s'était donné 15 ans pour y parvenir, et la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques exhorte l'institution, mais aussi les gouvernements, à intégrer plus largement les bibliothèques à la stratégie.

24/10/2022, 13:07

ActuaLitté

La BnF recherche un nouveau directeur des services et des réseaux

Après le départ d'Arnaud Beaufort, directeur des services et des réseaux, la Bibliothèque nationale de France cherche son ou sa remplaçante. Un avis de vacance de l'emploi vient d'être publié au Journal officiel, avec les détails relatifs aux missions. Avis aux candidats et candidates...

24/10/2022, 11:07

ActuaLitté

Le rayonnement des grandes bibliothèques sur leur quartier d’implantation

Les grands projets de création de nouvelles bibliothèques ont fortement contribué à redynamiser les quartiers hébergeant ces établissements offrant un design dernier cri. A travers le monde, l’implantation d’un lieu dédié à la culture a toujours une répercussion très favorable sur l’immobilier adjacent, avec des prix revus à la hausse.

24/10/2022, 09:58

ActuaLitté

Les 13 lauréats des Prix des bibliothèques publiques du Québec dévoilés

L’Association des bibliothèques publiques du Québec et le Réseau BIBLIO du Québec ont dévoilé, ce mardi 18 octobre, les 13 lauréates et lauréats de la première édition des Prix des bibliothèques publiques du Québec, présentés lors du Gala des Prix des bibliothèques publiques du Québec qui a eu lieu ce même jour à la Grande Bibliothèque — BAnQ.

19/10/2022, 13:15

ActuaLitté

Premier “portrait” des bibliothèques publiques du Québec

Les bibliothèques du Québec se réjouissent, à plus d’un titre, de la qualité de leurs services aux citoyens. Un premier panorama balayant l’ensemble des établissements du territoire met en valeur le réseau, ses offres et les efforts que réalisent les municipalités à travers les lieux de prêt. 

18/10/2022, 15:33

ActuaLitté

La bibliothèque, modèle d'un “renouvellement de la relation à la culture” ?

Pilotée par l’Observatoire des politiques culturelles, en coopération avec la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC), une étude scientifique s'est penchée sur les Parcours et défis des élu·e·s à la culture aujourd’hui. Dans le domaine de la démocratie participative, les bibliothèques y font figure de lieux d'expérimentation, voire d'avant-garde.

17/10/2022, 12:22

ActuaLitté

Les bibliothèques de recherche militent pour un accès ouvert plus vaste

L'épidémie de Covid-19 a rappelé l'importance du partage des données scientifiques pour le progrès de la recherche. Les bibliothèques de recherche européennes en appellent à une législation renforçant le droit d’exploitation secondaire des auteurs, financeurs et établissements de recherche. Et ce, pour accélérer l'accès ouvert et le partage des résultats scientifiques, dès lors que des investissements publics ont été réalisés.

17/10/2022, 10:56

ActuaLitté

Légère baisse des usagers inscrits dans les bibliothèques publiques, en 2022

Le ministère de la Culture et celui de l'Enseignement supérieur communiquent sur les montants forfaitaires versés à la Sofia au titre du prêt en bibliothèques : un arrêté fait état d'une légère baisse des contributions. Et pour cause, le nombre des usagers inscrits dans les bibliothèques publiques et les bibliothèques de l'enseignement supérieur a été moindre, en 2022.

10/10/2022, 10:38

ActuaLitté

Un recours administratif déposé contre la direction de la BnF

La modification des conditions de communication des documents au sein de la Bibliothèque nationale de France a suscité un vaste mouvement de protestation, mené par les usagers eux-mêmes et les syndicats d'agents. L'Association des Lecteurs et Usagers de la Bibliothèque nationale de France (ALUBnF) n'en reste pas là, et a déposé un recours auprès du tribunal administratif, afin de faire annuler ce changement, perçu comme un « préjudice aux lecteurs de la BnF ».

07/10/2022, 11:24

ActuaLitté

Des espaces inclusifs et innovants dans les bibliothèques de Bretagne

L’ABF Bretagne, le CFCB Bretagne - Pays de la Loire, Livre et lecture en Bretagne, les Bibliothèques départementales des Côtes-d’Armor, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine, et du Morbihan, proposent le 13 octobre prochain une rencontre régionale, en partenariat avec la Ville de Ploufragan (22), sur le thème Bibliothèques créatives et participatives : vers des espaces inclusifs et innovants.

06/10/2022, 10:09

ActuaLitté

Campus Condorcet : la bibliothèque de recherche s'ouvre à tous les chercheurs

Le Campus Concorcet, ensemble réunissant 11 établissements et organismes de recherche français, ouvre sa bibliothèque de recherche en sciences humaines et sociales à l'ensemble de la communauté des chercheurs. À cette occasion, l'équipement est renommé Humathèque Condorcet.

05/10/2022, 16:44

ActuaLitté

Les archives de Michel Serres entrent à la Bibliothèque nationale de France

Ce mercred 5 octobre, la Bibliothèque nationale de France annonce que ses collections seront enrichies par un fonds d’archives de près de 300 cahiers, manuscrits et dactylographies d’œuvres du philosophe et académicien Michel Serres. 

05/10/2022, 14:23

ActuaLitté

Inflation et bibliothèques : les établissements britanniques s'engagent

Au Royaume-Uni, les plus vulnérables pourront trouver refuge dans les bibliothèques du pays cet hiver. Les établissements s’unissent afin de faire face à l'inflation et à la hausse du coût de la vie qui touche actuellement le pays. Afin d’alléger les pressions financières, les amendes en cas de retour tardif seront également supprimées dans certaines structures d’Angleterre et du Pays de Galles.

29/09/2022, 11:02

ActuaLitté

Bibliothèque : des rencontres nationales autour de la formation

Le Ministère de la Culture, pour tenir les engagements du « Plan Bibliothèques », propose une nouvelle journée de rencontres nationales autour de la formation et des métiers dans les bibliothèques. Rendez-vous est donné le 15 novembre 2022, à la Bibliothèque publique d'information.

21/09/2022, 17:01

ActuaLitté

Un complotiste à la médiathèque ? Orléans annule une conférence

Une communication autour de la venue de l'auteur Pierre Hillard à l'auditorium de la médiathèque d'Orléans, le 27 septembre prochain, a mis le feu aux poudres et aux réseaux sociaux. L'auteur des Origines du mondialisme à la grande réinitialisation est en effet connu pour ses thèses complotistes, qui placent une élite juive à la tête d'un système mondial.

21/09/2022, 16:44

ActuaLitté

Clarté, lumière, transparence : la BnF Richelieu expose ses trésors

Après plus de 10 ans de travaux et d’échafaudages, le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France se réveille enfin. Modernisation et rénovation, et dès ce week-end, dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, il ouvrira pour la première fois ses portes au public. Il dévoilera par la même occasion l’étendue d'une transformation dont les maîtres mots sont clarté, lumière et transparence. 

14/09/2022, 10:43

ActuaLitté

Horaires, réseau, actions... Un guide croise élus et bibliothécaires

La Fédération nationale des collectivités pour la culture (FNCC) et le ministère de la Culture copublient un guide inédit, destiné aux bibliothécaires et aux élus pour détailler les missions et apports des bibliothèques territoriales, mais aussi le soutien apporté par l'État aux différents projets.

05/09/2022, 11:47

ActuaLitté

Face à l'extrémisme, une bibliothèque en danger

BookBanUSA - À Bonners Ferry dans l’Idaho, des militants conservateurs ont exigé le retrait de plus de 400 titres des étagères de la bibliothèque publique de Boundary County. Seulement, difficile de répondre à une telle demande puisque ces livres n’étaient même pas physiquement présents dans l’établissement. Une ironie qui a poussé sa directrice à démissionner, après un rire bien jaune...

02/09/2022, 13:35

ActuaLitté

Bibliothèques : une nouvelle version du catalogue mondial WorldCat

WorldCat, catalogue mondial réunissant les données de milliers de bibliothèques et autres notices d'ouvrages, se voit doter d'une toute nouvelle version flambant neuve, avec une présentation un peu plus attrayante pour le grand public. Redirigé vers les usagers, le site entend devenir une ressource de premier plan pour trouver des ouvrages sur internet.

25/08/2022, 13:10

ActuaLitté

Précarité étudiante et bibliothèques, une journée d'étude

L'Association des bibliothécaires de France (ABF) et l'Association française des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU) organisent avec la BULAC, Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris), le 12 septembre 2022, une journée d'étude autour de la précarité étudiante et du rôle des bibliothèques.

24/08/2022, 16:24

ActuaLitté

États-Unis : menacée, une directrice de bibliothèque démissionne

BookBanUSA — La violence et les intimidations contre les bibliothécaires aux Etats-Unis ont fait une nouvelle victime. Kimber Glidden, directrice de l'établissement du comté de Boundary, dans l'Idaho, a annoncé sa démission suite aux pressions subies. La directrice reçoit en effet des menaces plus ou moins directes depuis le début de l'année et a notamment dû faire face à une pétition lancée le mois dernier. Elle dénonce une « atmosphère politique d'extrémisme ».

22/08/2022, 12:33

ActuaLitté

TikTok et Instagram révèlent la plus belle bibliothèque du Brésil

Le Cabinet Royal Portugais de Lecture, un joyau culturel peu connu fondé il y a 185 ans, voit affluer de nouveaux visiteurs depuis que ses beautés architecturales sont devenues virales sur TikTok et Instagram. Située au cœur de Rio de Janeiro, elle abrite la plus grande collection d'ouvrages d’auteurs portugais en dehors du Portugal, 400.000 volumes anciens reliés en cuir et une spectaculaire salle de lecture. Le temple des chercheurs... ou des amateurs de selfies ?

09/08/2022, 16:16

ActuaLitté

Bibliothèques : conférences et abonnements plébiscités sur le Pass Culture

Généralisé en 2021, le Pass Culture et ses 300 € de crédits ont été plutôt bien accueillis par les jeunes bénéficiaires. Le dispositif gouvernemental cherche désormais à prolonger les usages de son application, en y intégrant notamment des offres gratuites. Les bibliothèques et médiathèques sont mises à contribution depuis plusieurs mois, avec des tendances qui se dégagent.

09/08/2022, 11:55

ActuaLitté

La première bibliothèque virtuelle d’Ombrie créée à Pérouse

À San Matteo degli Armeni, à Pérouse, la première bibliothèque virtuelle d’Ombrie (une région de l’Italie centrale) a été créée. La consultation à distance ne remplace pas la visite en personne, mais rend le grand patrimoine documentaire, littéraire et éducatif accessible à un plus large public de lecteurs.

08/08/2022, 09:29

ActuaLitté

Julien Roche, de l'université de Lille, devient président de LIBER Europe 

LIBER Europe, la Ligue des Bibliothèques Européennes de Recherche est une organisation rassemble plus de 400 bibliothèques nationales, spécialisées ou universitaires de 40 pays différents. Elle vient de procéder au renouvellement de différents membres.

04/08/2022, 12:00

ActuaLitté

Bibliothèques : le Pass Culture “élargit le champ des possibles” des jeunes

Précédé par un plébiscite des jeunes de 18 ans et un succès certain en librairies, le Pass Culture entend désormais développer ses offres gratuites. En somme, sortir du seul prisme de la consommation pour instaurer des habitudes et faire connaitre d'autres lieux, ainsi que leur programmation. Les bibliothécaires, à ce jour, se montrent particulièrement enthousiastes.

28/07/2022, 11:53

ActuaLitté

L'Unesco et l'IFLA signent un nouveau manifeste pour les bibliothèques

Outil de défense des missions, des moyens et du rôle des bibliothèques publiques, le manifeste de l'IFLA (Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques) et de l'Unesco circule dans le milieu professionnel depuis 1994. Une longévité qui appelait aussi une mise à jour.

27/07/2022, 12:01

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Détrousseur de libraires, receleur des bouquinistes

La ville d’Amiens compte une quinzaine de librairies — dont deux enseignes de grandes surfaces culturelles. Combien d’entre elles auront été victimes du voleur de livres qui a sévi ? Selon la police nationale de la ville, l’homme, âgé de 39 ans, aurait dérobé quelque 80 exemplaires, par la suite revendus aux bouquinistes…

03/12/2022, 12:31

ActuaLitté

Salariés en grève : Cultura se dit vigilant au “pouvoir d’achat”

Ce 3 décembre, un débrayage se profile dans l’ensemble des boutiques de l’enseigne Cultura, entre 15h et 17h. Le mouvement de grève, dont la CGT est à l’initiative, découle de revendications simples : une hausse de salaires, pour « une vraie reconnaissance de nos qualifications et de notre travail ». D’ordinaire peu loquace, le groupe a répondu aux demandes de ActuaLitté.

03/12/2022, 11:46

ActuaLitté

La France, plus que jamais, deuxième pays du manga

Les 3 et 4 décembre, les amateurs de pop culture se donneront rendez-vous à Paris Nord Villepinte pour la 32ème édition du Paris Manga & Sci-Fi Show pour découvrir les nouveautés mangas, séries TV, cosplay et tout l’univers des comics japonais. L'occasion de revenir sur le lien particulier entre les Français et les mangas. Une étude d'Ipsos, signée Yves Bardon, nous permet d'y voir plus clair. 

02/12/2022, 17:56

ActuaLitté

Dégradations, inauguration : les statues de Victor Hugo chahutées

Ville natale de Victor Hugo, Besançon connaît une relation ambiguë avec l’auteur. Ce jeudi, le musée des Beaux Arts et d’Archéologie de la ville accueillait une nouvelle œuvre d’art monumentale pour lui rendre hommage. En parallèle, deux jeunes étudiants ont reconnu avoir vandalisé une autre statue le 20 novembre dernier.

02/12/2022, 17:10

ActuaLitté

Appel à une grève nationale dans les magasins Cultura ce 3 décembre

Annoncé pour ce 3 décembre, période de plus en plus cruciale dans le commerce du livre, un vaste débrayage surviendra dans les magasins Cultura. La demande est simple : l’augmentation des salaires pour les employés revendique la CGT Cultura. De 15 à 17h, tous les personnels des boutiques sont invités à faire front ensemble.

02/12/2022, 16:41

ActuaLitté

La Grèce règle le droit de prêt “avec plusieurs années de retard”

La loi 4996/2022 sur le droit d'auteur a été adoptée par le Parlement, qui intègre les directives (UE) 789/2019 et 790/2019 et réglemente le droit d'emprunt public. La nouvelle loi est extrêmement importante pour l'OSDEL et pour les bénéficiaires qu'elle représente, car elle résout une série de problèmes critiques pour l'industrie du livre et de la presse.

02/12/2022, 11:21

ActuaLitté

Italie : l'édition indépendante boycotte un événement littéraire national

Cette année, sept maisons d’éditions indépendantes renoncent au festival Più Libri Più Liberi et lancent leur propre contre-foire en réponse. Greffé à La notte Bianca del Racconto, le contre-évènement se déroulera la nuit du mercredi 7 décembre de 20h à 4h du matin, à l’ASC atelier de Rome.

02/12/2022, 11:18

ActuaLitté

Le poète kurde Nedim Türfent recouvre la liberté

Le journaliste et poète kurde Nedim Türfent a été libéré de la prison de Karakoçan (Turquie), après six ans et demi de détention, ce 29 novembre. Il avait été transféré de la prison de haute sécurité de Van à la prison fermée, de type K-1, d’Elazig Karakoçan le 23 août dernier. En prison, il a été nommé membre honoraire du PEN anglais et du PEN Melbourne.

01/12/2022, 16:23

ActuaLitté

Rencontre et animation annulées en 2023 : la colère d'un libraire allemand

Coup de tonnerre en Allemagne : un libraire de la ville de Rostock accuse la commune d’avoir enfreint la législation, entraînant des pertes à six chiffres pour son commerce. En effet, les commandes en fournitures scolaires des écoles sont toutes perdues, depuis le nouveau système d’attribution en vigueur au 1er juillet 2022.

01/12/2022, 14:57

ActuaLitté

Vénézuela : Editorial Dahbar salué pour sa défense de la liberté de publier

L'association des éditeurs américains (AAP, Association of American Publishers) a décerné son Prix de la liberté de publier/Jeri Laber à la maison d'édition vénézuélienne Editorial Dahbar, fondée au début des années 2010 par Sergio Dahbar. L'organisation salue la persistance d'Editorial Dahbar, malgré des pressions politiques et mafieuses.

01/12/2022, 14:30

ActuaLitté

Hong Kong repousse le procès de l'éditeur Jimmy Lai

John Lee, dirigeant du pouvoir exécutif de Hong Kong, a déclaré ce lundi vouloir faire appel à Pékin afin de statuer sur l’opportunité d’autoriser des avocats étrangers à être impliqués dans des affaires de sécurité nationale. Cette décision fait suite à l’autorisation donnée par le plus haut tribunal de la ville à Jimmy Lai, magnat de l’édition prodémocratie, d’engager un avocat britannique pour son futur procès. 

01/12/2022, 12:40

ActuaLitté

Disparition d'Aline Kominsky–Crumb, figure de la BD indépendante

À Sauve, dans le Gard, où elle était installée depuis le début des années 1990 avec son mari Robert Crumb, Aline Kominsky–Crumb est décédée à l'âge de 74 ans des suites d'un cancer. Elle gérait avec Julie Katan la galerie du Vidourle, fondée en 2005 à Sauve.

01/12/2022, 11:52

ActuaLitté

Une bibliothèque sauve 3000 livres voués au pilon

Lorsque les bibliothèques font équipe avec des associations sociales et culturelles, de petits miracles de solidarité peuvent naître. Par exemple, on peut donner une nouvelle vie à 3000 livres, les sauver du pilon et les remettre en circulation, entre les mains des lecteurs…

01/12/2022, 09:56

ActuaLitté

Rachat de Lagardère : l'Europe craint des livres plus chers et mauvais

Sans grande surprise, la Commission européenne déclenche donc une enquête approfondie sur le projet d’acquisition de Lagardère par Vivendi. Deux groupes français, engagés dans le multimédia, l’édition de presse et de livres plus spécifiquement : or, Vivendi possède aussi Editis, depuis 2018, numéro deux de l'édition française. La présence de Hachette Livre, premier éditeur en France, au sein de Lagardère, dont Vivendi détient 57 %, pose bel et bien problème.

30/11/2022, 22:56

ActuaLitté

Marlene van Niekerk, le sous-prolétariat en Afrique du Sud

PODCAST — Marlene van Niekerk retrace la vie d’une famille blanche pauvre, les Benade, au cours des deux mois qui ont précédé les premières élections libres en Afrique du Sud, en novembre 1994. Chez les Benade, l’inceste est érigé au rang de tradition.

30/11/2022, 15:29

ActuaLitté

Au moins 65 millions de livres jeunesse vendus en France en 2022

Alors que s'ouvre le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse (SLPJ), à Montreuil, l'institut GfK propose un bilan de l'année 2022 pour le secteur de la littérature jeunesse. 65,1 millions d'exemplaires relevant de ce secteur éditorial ont ainsi été vendus au cours de l'année selon le panéliste. Le chiffre d'affaires global est en légère baisse, mais s'explique par l'effet de comparaison avec 2021, année exceptionnelle.

30/11/2022, 13:08

ActuaLitté

Paris : 17 bouquinistes recherchés sur les quais de Seine

Jusqu’au 30 janvier 2023, les amoureux des livres ou de Paris peuvent candidater pour les 17 emplacements de bouquinistes disponibles sur les quais de Seine. 18 nouveaux bouquinistes se sont installés sur les bords de Seine en 2022. Les heureux sélectionnés obtiendront une autorisation d’exploitation pour une durée de cinq ans. Ces derniers profiteront, comme leurs prédécesseurs, d’une absence de loyer et de taxe, en échange de leur présence régulière.

30/11/2022, 12:58

ActuaLitté

Point Godwin, menaces de mort : prison avec sursis pour un écrivain

Il est parfois difficile de rester calme face à l’administration, mais certaines limites ne doivent pas être franchies. Un écrivain des Yvelines a été rappelé à l'ordre face aux services des impôts de Mantes-la-Jolie, il s’est emporté plus que de raison. Cela lui a valu d’être jugé au tribunal de Versailles, ce lundi 28 novembre 2022.

30/11/2022, 12:46

ActuaLitté

La Fnac réintègre Antifa le jeu, des éditions Libertalia, à ses rayons

L'enseigne Fnac fait machine arrière. Ce 27 novembre, le réseau de grandes surfaces spécialisées annonçait le retrait de ses rayons du jeu de société Antifa le jeu, publié par les éditions Libertalia et conçu avec le site antifasciste La Horde. Après une « vérification approfondie », le produit est de retour en rayon — mais reste en rupture de stock.

30/11/2022, 12:26

ActuaLitté

La Fondation Hachette pour la lecture soutient 8 projets

En 2022, la Fondation Hachette pour la lecture accompagne huit initiatives qui favorisent l’accès à la lecture et donnent le goût et le plaisir de lire au plus grand nombre en leur attribuant des dotations allant de 30.000 à 100.000 €. Les projets retenus reflètent les différents engagements de la Fondation en faveur de la promotion de la lecture, de l’écriture et de la langue française, auprès de tous les publics. Une attention particulière a été portée aux jeunes et aux publics éloignés de la lecture.

30/11/2022, 10:55

ActuaLitté

Deux inédits de Cavanna pour le centenaire de sa naissance

Les Nouvelles Éditions Wombat, à l'occasion du centenaire de la naissance de François Cavanna (1923-2014), célèbrent l'événement avec la publication de deux ouvrages inédits de l'auteur, cofondateur des magazines Hara-Kiri, Hara-Kiri hebdo, Charlie et Charlie Hebdo.

30/11/2022, 09:33

ActuaLitté

Algérie : éditeur, poète et journaliste, Lazhari Labter finalement libéré

Incarcéré le 20 novembre, Lazhari Labter a été libéré ce 29 novembre. Sans apporter de précisions sur les motifs ayant conduit à son arrestation, il remercie les soutiens reçus durant cette dizaine de jours derrière les barreaux. Pour ce défenseur de la liberté d’expression, journaliste, poète et éditeur, la solidarité manifestée fut un véritable réconfort.

30/11/2022, 08:55

ActuaLitté

Les éditions du Souffle d'Or et Yves Michel ont besoin de soutien

Les éditions Le Souffle d’Or et Yves Michel ont lancé une campagne de financement participatif pour assurer leurs prochaines parutions. Après bientôt 40 ans d’expérience, la maison d’édition entend toujours faire partie du paysage éditorial français en 2023, et ce, malgré les crises actuelles. 

29/11/2022, 15:36

ActuaLitté

L'écrivain Volodymyr Vakulenko aurait été assassiné par les forces russes

UkraineUnderAttack - L’écrivain Volodymyr Vakulenko aurait été tué par les forces d'occupation russes. En mars dernier, lui et son fils avaient été capturés dans le village de Kapitolivka, près d’Izyum, dans la région de Kharkiv. L'arrivée des soldats ukrainiens sur le territoire a permis de mettre au jour de nouveaux éléments.

29/11/2022, 12:21

ActuaLitté

Hachette/Editis : Vivendi n'échappera pas à l'enquête approfondie

Les craintes de Vincent Bolloré étaient fondées : selon les informations de Marianne, le groupe Vivendi n’échapperait pas à l’enquête approfondie. La Commission européenne doit rendre officiellement son avis ce 30 novembre, suite à la notification d’octobre dernier. Mais le couperet semble être déjà tombé.

29/11/2022, 10:57

ActuaLitté

Face à la police et à l'extrême droite, la Fnac censure le jeu d'un éditeur

Les éditions Libertalia ont travaillé avec le site antifasciste La Horde pour concevoir Antifa le jeu, un jeu de société, comme son nom l'indique, mais aussi un outil de formation dans la lutte contre les idées nauséabondes de l'extrême droite. Sous la pression de « certains de [ses] publics », la Fnac a procédé au retrait du produit de ses magasins et de sa boutique en ligne.

29/11/2022, 10:28

ActuaLitté

Plongée au coeur de la presse régionale

Presse et Territoires, une si fertile proximité a été conçu et réalisé, à la demande de Stéphane Delaporte, directeur général de 366 par Jean-Clément Texier avec le concours opérationnel de Richard Werly, directeur de la collection L'âme des Peuples. La maison l'a accueilli comme hors-série dans cette collection qui célèbre son dixième anniversaire chez Nevicata après la publication de plus de 75 titres.

29/11/2022, 09:56

ActuaLitté

Pass Culture : la part collective accusée de “maltraitance des artistes-auteurs”

Mise en œuvre à partir de janvier 2022, la part collective du Pass Culture permet à un professeur de collège ou de lycée de financer des activités d'éducation artistique et culturelle (EAC) pour ses élèves. Pour ce faire, il choisit parmi des offres proposées par la plateforme : des artistes-auteurs dénoncent une « maltraitance » dans le processus d'inscription et de mise en ligne de ces offres.

28/11/2022, 16:20

ActuaLitté

En 2021, le Prix Enrico Filippini revenait aux Éditions d'en bas

Depuis plus d’un siècle, le Monte Verità, la petite colline qui surplombe le bourg d’Ascona (dans le Tessin, la Suisse italianophone), se veut un pôle attractif de rencontres et d’échange d’idées. Depuis sa création en 2013, le Festival Eventi letterari Monte Verità bâtit sa raison d’être sur cette inaltérable source d’inspiration. Il se propose de recréer l’atmosphère de vif débat culturel propre à ces années du début du XXe siècle. Écrivains, philosophes, artistes et penseurs de notre époque. En 2021, Jean Richard et les éditions d'en bas sont récompensés par le prix Enrico Filippini.

28/11/2022, 11:46

ActuaLitté

Le livre et la lecture face aux défis écologiques

La Fill, Fédération interrégionale du livre et de la lecture, publie un nouveau dossier documentaire en ligne. Consacré à l’écologie dans la filière du livre, il met à l’honneur les nombreuses initiatives des acteurs et actrices qui, sur tout le territoire et dans tous les secteurs, se montrent inventifs, volontaires et impliqués en la matière. À leurs côtés, les structures régionales pour le livre membres de la Fill accompagnent et sont les témoins privilégiés de ces actions.

28/11/2022, 11:18

ActuaLitté

Russie : une nouvelle loi homophobe “menace la liberté de publier”

Une décennie de lois homophobes en Russie, et le gouvernement ne compte pas s'arrêter là. Le Parlement a voté une loi prohibant la promotion des « relations sexuelles non traditionnelles » - autrement dit celles qui sortent d'un cadre hétérosexuel. Et cette dernière renforce des textes de 2013 persécutant les membres de la communauté LGBTQIA+. Outre les effets délétères sur les vies des citoyens et citoyennes, la liberté d'expression se trouve bien sûr un peu plus amoindrie.

28/11/2022, 11:06

ActuaLitté

#Actualitteaime : un mille-feuille tentateur

Dans cette semaine d'#ActuaLittéAime, on est tenté : par la puissance financière d’une monarchie et ses ressources gazières, d'anciens jeunes rockstars qui chantaient et chantent encore, Sympathy for the devil, ou par le plus séduisant des personnages du roman mondial, Dorian Gray. Son créateur, le flamboyant Oscar Wilde, disait : « Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder... »

26/11/2022, 09:00

ActuaLitté

Les offres déposées pour le rachat d'Editis

L'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky ne serait donc pas le seul intéressé par une reprise d'Editis. La Lettre A avance, dans un article, trois autres prétendants au rachat du groupe d'édition. Xavier Niel, Reworld Media et Mondadori seraient également dans la course.

25/11/2022, 17:08

ActuaLitté

Les procès de Roberto Saviano : la pression des politiques sur les intellectuels

Roberto Saviano, auteur du best-seller international Gomorra, publié en Italie en 2006 (Mondadori) et en France l'année suivante chez Gallimard, est aujourd'hui au centre d'une affaire médiatique bouillante. En effet, l’écrivain a à son actif trois procès pour diffamation contre trois membres actuels du gouvernement italien… Comment défendre dans ce contexte, la liberté d’expression, ainsi que le rôle symbolique des intellectuels ? 

25/11/2022, 16:57

ActuaLitté

L'imprimeur Maury reçoit 12 millions € d'aides de l'État

Dans le cadre des mesures de soutien du gouvernement face à l’explosion des prix de l’énergie, l’imprimeur Maury est la première entreprise, avec la verrerie Duralex, à bénéficier du nouveau guichet d'aide mis en place le week-end des 20-21 novembre. Une annonce réalisée à l’occasion de la Semaine de l’industrie par Roland Lescure, le ministre délégué chargé de l’Industrie. La structure du Loiret imprime notamment des ouvrages de la maison Gallimard ou encore les magazines Paris Match ou L’Express.

25/11/2022, 16:40

ActuaLitté

Benoît Pollet (Dargaud) attendu à la direction des éditions Glénat

Jean Paciulli, directeur général des éditions Glénat, partira à la retraite à la fin de cette année 2022. Le directeur général des éditions Dargaud, Benoît Pollet le remplacerait dès le mois de janvier 2023.

25/11/2022, 16:26