#Politique publique

Grève en bibliothèques : “Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu

Brest, Toulouse, Paris, Lyon et bientôt Grenoble : les grèves de bibliothécaires se multiplient en France pour dénoncer l'application du pass sanitaire à l'entrée des établissements. Les professionnels mobilisés dénoncent la création d'une inégalité entre les usagers, au sein d'un service public qui se fait fort d'accueillir tout le monde, sans exception.

Le 20/08/2021 à 17:16 par Antoine Oury

33 Réactions | 2213 Partages

Publié le :

20/08/2021 à 17:16

Antoine Oury

33

Commentaires

2213

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

L'obligation de présenter un pass sanitaire valide pour accéder aux bibliothèques publiques françaises, depuis le 9 août dernier, suscite un mouvement de défiance dans la profession, inédit depuis le début de la crise sanitaire. En quelques semaines, le personnel d'établissements situés à Paris, Toulouse, Brest ou Lyon a débrayé, refusant de contrôler les pass des usagers.

Une semaine de protestation

« Aujourd'hui, la grève ne s'est pas poursuivie à la médiathèque Grand M, pour des raisons financières », nous précise une participante au mouvement, à Toulouse, « mais elle le sera à nouveau demain, toute la journée ». Les mardi, mercredi et jeudi de cette semaine se sont déroulés devant l'établissement pour une partie du personnel, qui en a profité pour expliquer le mouvement aux usagers.

« La grande majorité d'entre eux comprennent », nous précise-t-on, « et même ceux qui ont le pass sanitaire refusent de se faire contrôler pour bénéficier d'un service public ». À la médiathèque Grand M, les agents ont remis en place un système de commande et de retrait des documents, comme au temps des confinements : « C'est un crève-cœur, mais cela permet au moins de ne pas discriminer les usagers », justifie-t-on.

Dans cet établissement situé dans le quartier du Mirail, prioritaire, l'accès à d'autres services comme les ordinateurs ou une connexion internet a été maintenu grâce à une borne 4G et des tablettes, mais tous les établissements ne peuvent pas en faire autant...

L'interprofession, par la voix de trois associations, s'est exprimée sur le pass sanitaire, le qualifiant de « bombe à fragmentation pour la lecture publique » et les bibliothèques en général. Si les professionnels de la lecture publique restent divisés autour des contrôles induits par le pass sanitaire, une partie d'entre eux est décidée à se faire entendre.

On ne veut pas de contrôle du tout”

« Nous voulons faire bouger les choses, à la manière des libraires qui ont pu obtenir la qualification de commerces essentiels avant le deuxième confinement », nous indique une bibliothécaire. Jusqu'à présent, depuis la publication des décrets de la fin juillet et de début août, le ministère de la Culture est resté douloureusement muet sur le sujet. Les vacances, peut-être ?

Parmi les professionnels mobilisés, un certain nombre sont bel et bien vaccinés, mais refusent l'idée des contrôles en bibliothèque. À Toulouse, un agent de sécurité envoyé par la mairie pour les effectuer a même été renvoyé par les bibliothécaires. « Ce n'est pas contre le vaccin : notre déontologie est en jeu. Ce que nous voulons, c'est pas de contrôle du tout. À partir du 30 septembre, le pass sera obligatoire pour les enfants de 12 à 17 ans : celui qui viendra pour travailler sur son exposé, nous allons devoir le renvoyer ? C'est impensable. »

Après une crise sanitaire complexe pour les bibliothécaires, assurant un service sans interruption malgré les confinements, les contrôles du pass sanitaire tombent très mal. La perspective de les effectuer inquiète nombre d'agents, et plus encore de devoir contrôler ses collègues, à partir du 30 août prochain.

COVID: des bibliothécaires au bord de « l'épuisement »

Selon les informations du ministère de la Fonction publique, les « responsables des lieux et établissements » où le pass est obligatoire peuvent contrôler les justificatifs, mais aussi « habiliter nommément les personnes autorisées à contrôler les justificatifs pour leur compte ». Et, en cas d'absence de pass pour un agent, la suspension immédiate tombera.

« Il s’agit d’une mesure prise dans l’intérêt du service pour des raisons d'ordre public afin de protéger la santé des personnes », indique le ministère. Éventuellement, cette suspension pourra être levée avec l'attribution d'un autre poste, non soumis à l’obligation de passe ou en télétravail.

Cette suspension interrompt la rémunération, mais aussi le versement des primes et indemnités et le droit à congé, ou encore les droits à pension. Sont toutefois maintenus les droits à congé de maladie et les droits à avancement d’échelon et de grade.

Des mairies tendues

Dans les villes où se déroulent les grèves, la marge de manœuvre est mince pour les tutelles, coincées entre les grèves des agents et les directives gouvernementales. Plusieurs syndicats sont d'ores et déjà montés au créneau pour dénoncer l'instauration du pass sanitaire dans des bibliothèques, notamment la CGT et le syndicat Sud. À Grenoble, c'est carrément l'intersyndicale au grand complet qui fait front (CGT, CFDT, FO, Sud, CNT, CFTC).

Dans un communiqué, cette dernière dénonce « la discrimination de l’accès par les usagers et usagères au service public à cause du contrôle du passe sanitaire », mais aussi « la mise en danger de l’ensemble des agents et agentes. Le personnel chargé de procéder au contrôle du passe sanitaire des citoyens désirant se rendre dans une bibliothèque du réseau affronte quotidiennement le mécontentement et la colère des usagers ».

GREVE: face au pass sanitaire, la grogne monte dans les bibliothèques

À l'origine d'un préavis de grève à partir du 24 août prochain, l'intersyndicale dénonce aussi des menaces « de sanctions par la Ville de Grenoble ». À Toulouse, la mairie aurait de son côté vivement recommandé aux bibliothécaires de ne pas s'adresser aux médias. En lien avec les autorités de la Ville rose, nous attendons des précisions.

Ironie de la situation, le maire de Grenoble, Éric Piolle, est cosignataire d'une tribune dénonçant le pass sanitaire et une décision « autoritaire », quand celui de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s'est dit « plutôt favorable » à une vaccination obligatoire... Dans la plupart des cas, le devoir de réserve reste opposé aux bibliothécaires récalcitrants aux contrôles des pass sanitaires.

Nous avons, bien évidemment, sollicité le ministère de la Culture, qui n'a pas encore répondu à nos questions.

Photographie : illustration, Mat Napo, via Unsplash

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

33 Commentaires

 

Aradigme

21/08/2021 à 08:50

Le pass sanitaire est un moyen mis en place pour limiter la diffusion du virus covid sans devoir recourir à un nouveau confinement. Ce n'est pas une solution parfaite, mais nous ne disposons malheureusement pas d'une solution parfaite. Celle que le gouvernement propose a le mérite de réduire le nombre de malades et de décès au prix d'une limitation des libertés aussi faible que possible. Les bibliothécaires qui la refusent au nom de grands principes se font les alliés objectifs de l'épidémie s'ils gardent leurs bibliothèques ouvertes en refusant de contrôler les pass sanitaires et les alliés objectifs de l'ignorance s'ils ferment leurs établissements pour ne pas avoir à controler.

SamSam

21/08/2021 à 10:19

Aradigme, faut arrêter le Guronsan...
Solution "parfaite", on croirait entendre Zuckenberg quand il vante son GAFA qui nous espionne, nous vend et nous éjecte quand on se contente de consommer et d'obéir.
En mission, Aradigme ?...

Aradigme

22/08/2021 à 08:47

Bonjour SamSam,

En manque d'arguments? Je ne vois dans votre commentaire que des plaisanteries douteuses ... L'imprécation, surtout maniée sans art, ne constitue hélas qu'un piètre discours. Vous devriez pouvoir faire mieux...

Salutations
Aradigme

Artémis

22/08/2021 à 14:16

Aradigme, prétendre ne pas comprendre l'argument de votre contradicteur, en l'occurrence que vous êtes en mission pour défendre la politique gouvernementale, est bien hypocrite.

Mais puisqu'ils vous en faut davantage, en voici :

- un vaccin classique n'a besoin que d'un seul rappel pour être efficace à des taux supérieurs à 95%. Les vaccins antiCovid sont à renouveler après chaque variant ou après 6 mois, puisqu'il y a baisse des anticorps. Il ne s'agit pas d'un vaccin, mais d'une thérapie génique, puisque l'immunité face au virus baisse.

- pourquoi ne nous concentrons-nous pas sur des traitements, quand beaucoup d'entre nous sont opposés au vaccin ?

- comment croire un gouvernement qui change d'avis comme de chemise au sujet des masques, des vaccins, du pass, de la gestion de la pandémie dans son ensemble ?

- Fauci a lui-même dit que le vaccin n'empêche pas la transmission. Ce qui se vérifie partout, et en premier lieu en Israël. A quel point est-on alors altruiste quand on se vaccine ? A quel point l'est-on, par ailleurs, quand on accepte que des gens de notre propre société soient exclus des lieux sociaux, médicaux et potentiellement des bureaux de vote (amendement n°850 : rejeté) ? Alors qu'on ne veut pas travailler sur des traitements, qui ont prouve leur efficacité en Afrique notamment ?

- dans consentement, il y a l'idée de choix, qui inclut le "non". Ne pouvez-vous donc pas respecter notre choix ? Pourquoi nous punir alors que nous sommes censés avoir le choix ?

- le vaccin n'empêche pas de tomber malade non plus. Il évite les formes graves, nous dit-on. En parallèle, les anticorps baissent. .... voir mon paragraphe sur la transmission.

Tout ce que je dis est vérifiable et consultable dans les avis du conseil d'orientation de la Stratégie Vaccinale, en ligne et chez les médias étrangers. Pas à la télé, évidemment, qui, comme vous, est l'organe du pouvoir. Je me doute qu'après avoir énoncé ces arguments, vous ne changerez pas d'avis, puisque vous êtes en mission. Il est donc peu probable que je vous réponde. Tout dépendra de votre bonne foi.

MERCI AUX BIBLIOTHECAIRES DE REFUSER CETTE SEGREGATION ! Cela vous honore !



ninja

23/08/2021 à 10:29

Madame ou monsieur Samsam,

Regardons de plus près... En tous les cas les première lignes...
Vous nous dites
"Il ne s'agit pas d'un vaccin"
Je lis les publications de l'OMS:
"Le 31 décembre 2020, l’OMS a accordé une autorisation pour une utilisation d’urgence au titre du protocole EUL pour le vaccin Pfizer BioNTech. L’OMS a minutieusement évalué la qualité, l’innocuité et l’efficacité du vaccin et a recommandé son utilisation pour les personnes âgées de plus de 16 ans."

Vous dites donc n'importe quoi.

Vous nous dites
"[Il s'agit]d'une thérapie génique"
L'Inserm nous indique "La thérapie génique consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules pour soigner une maladie" et à propos des vaccins à Arn messager "Concrètement, il s’agit donc d’administrer un ARN messager qui correspond au plan de fabrication d’une protéine du microbe ciblé, qui ne risque pas de nous rendre malade mais contre laquelle l’organisme va s’entraîner à lutter. Adressée directement aux ribosomes, sans passer par le noyau des cellules, cette molécule ne peut en aucun cas interagir avec notre génome ni conduire à son altération : rien à voir avec une thérapie génique".

Vous dites donc n'importe quoi.

Vous nous dites
"Il ne s'agit pas d'un vaccin, ..., puisque l'immunité face au virus baisse."
L'institut Pasteur nous indique "GrippeA partir de 65 ans, une injection annuelle de vaccin grippal est recommandée systématiquement à toute la population."

Vous dites donc n'importe quoi.

En une seule ligne vous êtes ainsi arrivé à énoncer trois contre-vérités manifestes.

Normalement viendrait alors le temps des commentaires désagréables, des suggestions à aller consulter ou d'arrêter certaines substances...

Nous ne le ferons pas mais j'espère que vous comprendrez qu'il serait bien de ne pas faire trop perdre le temps des gens...

Artémis

23/08/2021 à 12:01

@ninja,

L'ARN messager veut dire Acide Ribonucléique Messager et fonctionne en copiant l'ADN à un gène. Il sert à synthétiser les protéines. Je vous renvoie à vos cours de SVT, ou à d'autres sources internet émises en ligne AVANT la pandémie. Un vaccin classique ne fonctionne pas de la même manière, et certainement pas en jouant avec nos gènes. D'où le nom de thérapie génique.

Mais admettons que ce vaccin en soit un. Expliquez moi pourquoi on a besoin de minimum 3 injections en moins d'un an ? Pourquoi les vaccinés peuvent-ils transmettre le virus et tomber malade ? Quel est le taux d'efficacité du vaccin anticovid comparé aux autres plus classiques ? Vous aurez du mal à trouver des réponses si vos recherches se cantonnent au site de l'OMS.

Il est naïf de croire que l'OMS puisse dire que le vaccin est une thérapie génique .... vous rendez-vous compte des sommes d'argent dont il s'agit ? Connaissez-vous les conflits d'intérêt des médecins qui appartiennent à l'OMS ?

Quand j'ai lu sur le site de l'institut Pasteur qu'un traitement à l'ivermectine était valable, j'ai été fort étonnée. Les milliards d'euros en jeu ne permettent pas à ceux qui détiennent le pouvoir d'envisager une autre solution que celle qu'on nous vend.

Si l'OMS et le gouvernement étaient si soucieux de notre santé, de manière si désintéressée et si généreuse, expliquez moi les OGM, le Distilbène, le Médiator, le sang contaminé, l'isoméride, aux Etats-Unis, les opioïdes ? Regardez le reportage d'Envoyé Spécial sur les opioïdes. (La liste des scandales médicaux dressée ici est loin d'être exhaustive)

La propagande en ligne et dans les médias est forte. Il est très dur de pouvoir exercer son esprit critique puisque les infos en ligne sont souvent biaisées. Tout simplement parce que le fric en jeu est colossal.

Vous croyez ce que vous voulez. Moi, je ne souhaite qu'exercer un principe de précaution. Et j'ai conscience des enjeux, alors me dire que je dis "n'importe quoi" en "une seule ligne" me fait sourire....

Quant à votre prétérition finale, je cite :

"normalement viendrait alors le temps des commentaires désagréables, des suggestions à aller consulter ou d'arrêter certaines substances...Nous ne le ferons pas mais j'espère que vous comprendrez qu'il serait bien de ne pas faire trop perdre le temps des gens..."

je n'en suis pas dupe non plus, voyez-vous. J'ai l'esprit bien aiguisé à force de réfléchir et ce type de figure de style est d'une grande hypocrisie et ne vous honore pas. Il est bien évident que vous vous lavez de la culpabilité d'agresser votre interlocuteur, moi en l'occurrence, en prétendant ne pas dire ce que vous pensez, et en le disant tout de même. C'est typique de l'altruiste moderne en ligne. Qui veut que tout le monde se vaccine "pour protéger les autres" et qui parallèlement trouvent normal que certains "autres" soient exclus de la société. C'est altruiste.

Bref, je vous laisse à vos certitudes. Moi, je préfère douter et réfléchir avant de gober n'importe quoi. Au sens propre comme au sens figuré ...

Et quant à la perte de votre temps précieux, je vous aide : il sera inutile de me répondre ce que je lis et j'écoute déjà en ligne. Si vous avez quelque-chose d'original à apporter à la réflexion, je serai ravie de vous répondre. Si vous vous faîtes l'écho de la propagande actuelle, je ne vous répondrai pas.

Belle journée.

Artémis

23/08/2021 à 12:20

Veuillez excuser les erreurs d'orthographe et la syntaxe parfois bien lourde.

SamSam

23/08/2021 à 16:33

Pour ne pas faire grincer les dents des dévots, je n'ajouterai qu'un mot, Artémis : bravo.

ninja

24/08/2021 à 20:12

Bon, nous avons d'un côté l'INSERM avec 14000 chercheurs et ingénieurs dont plusieurs millers de doctorats, de l'autre quelqu'un qui brandit son cours de SVT de terminale...
Qui croire ?.....Le choix est cornélien...Je vais plutôt aller au cinéma...voir les tontons qui flinguent...

Aradigme

25/08/2021 à 10:47

Bonjour Artémis,

Suggérer, comme le fait SamSam, que je suis "en mission" ne constitue pas un argument, simplement une contre-vérité. Je ne suis pas en mission, j'exerce simplement ma liberté d'expression. J'espère que vous me reconnaîtrez ce droit.

Quant à vos affirmations sur le vaccin, je suis au regret de vous contredire. Voici pourquoi:

Les vaccins Pfizer et Moderna à technologie ARN ne sont pas des thérapies géniques. Je suis assez bien placé pour le savoir, vu que je suis biochimiste et que j'ai travaillé pendant vingt ans avec l'industrie pharmaceutique. Comme tout le monde, je me suis posé des questions sur l'inocuité de cette nouvelle technique, mais pas celles que vous suggérez (l'interaction avec l'ADN). J'ai effectué des recherches en contactant des collègues scientifiques. J'ai ensuite évalué la balance bénéfice/ risque et me suis fait vacciner.

Je vous signale que l'efficacité de tous les vaccins baisse au fil du temps, mais pas à la même vitesse. Cela dépend à la fois de l'agent infectieux et de l'état du système immunitaire. C'est pourquoi les rappels existent depuis longtemps pour de nombreux vaccins. Le vaccin contre la fièvre jaune devait par exemple être renouvelé tous les dix ans car l'agent infecteux mutait peu. Le vaccin contre la grippe devait lui être renouvelé tous les ans car le virus de la grippe mute beaucoup. Il se fait que le coronavirus qui cause la pandémie mute fréquemment. C'est pourquoi de nouvelles injections seront probablement nécessaires.

Pourquoi n'avons-nous pas de traitement? Nous n'en avons pas non plus contre la grippe, et ce n'est pas faute de chercher depuis des années car cela représente un marché très intéressant.
Les chercheurs ne trouvent pas de médicament miracle contre le covid. C'est aussi simple que cela.
Des traitements existent pour limiter les effets graves du Covid. Ils sont utilisés en hôpital: oxygénothérapie, corticostéroïdes pour prévenir une surréaction du système immunitaire, etc... Ce sont des traitements qui aident le corps à surmonter l'épreuve, mais qui ne s'attaquent pas au virus lui-même. Nous connaissons des molécules qui s'attaquent au virus in vitro (dans un tube à essai), mais elles sont trop dangereuses pour être utilisées chez un être humain ou ne fonctionnent pas dans un être humain pour l'une ou l'autre raison. Par exemple, la plupart des molécules que nous avalons sont transformées par notre système digestif et le foie et n'arrivent donc pas telles qu'elles dans nos cellules.

Le gouvernement a commis des erreurs d'appréciation, entre autres en refusant des fermer les frontières dès le début de la pandémie et en indiquant que les masques s'avéreraient inutiles. D'autres gouvernement ont commis les mêmes ou d'autres erreurs. Ce n'est pas une raison pour estimer que toute parole du gouvernement est infondée. Chaque cas doit être examiné spécifiquement. Par ailleurs, aucun gouvernement sur Terre n'a jusqu'ici trouvé de parade efficace contre le Covid. Certains s'en tirent mieux que d'autres: l'Australie, Taiwan et la Nouvelle Zélande ont bénéficié de leur isolement géographique et de la fermeture immédiate des frontières et sont à peu près indemnes, mais toujours en danger.

Le vaccin n'empêche pas la contamination et la contagion. C'est tout à fait exact, mais il les réduit tous deux significativement.
La vaccination constitue un exercice sans risque pour le système immunitaire. On injecte un antigène, un morceau inerte du virus, et le système immunitaire va rechercher la réponse immunologique appropriée (anticorps, etc...) sans que le corps subisse de dommages pendant ce temps. Quand l'infection réelle se déclenchera, le système immuitaire aura déjà "appris" et réagira immédiatement. La vaccination lui fait gagner du temps. Un vacciné peut donc se trouver contaminé, malade et contagieux. Mais il sera moins malade moins longtemps, produira moins de virus et sera donc moins contagieux et offrira au virus moins d'opportunité de générer un variant.

Le consentement implique le choix, en effet, et le choix existe. Vous pouvez, au lieu de vous faire vacciner, vous faire tester pour prouver que vous n'êtes pas contaminé et donc contaminant, avant de vous mêler à une foule dans un lieu confiné. Ceci vous permettra d'exercer votre liberté sans risquer de tuer quelqu'un par inadvertance et en toute inconscience. Car c'est quand même de cela qu'il s'agit en définitive.

J'espère avoir répondu à toutes vos questions.

Salutations
Aradigme

Dom dom

01/09/2021 à 10:44

Bon voyage en absurdie! Vous continuerez votre campagne meurtrière, mais elle convainc heureusement de moins en moins de monde.

Beaucoup d'arguments qui ne tiennent pas debout, derrière une pseudo-connaissance bien affûtée qui peut impressionner les naïfs ou convaincus d'avance, mais très inexacte.
Mais je vois bien que l'on ne vous convaincra pas, car vous êtes dans votre bulle anti-vaccin contre le covid.
Pour les AUTRES LECTEURS, faute de temps (vous, en mission sacrée, vous en avez beaucoup), je prendrai un exemple: comment peut-on dire " un vaccin classique n'a besoin que d'un seul rappel pour être efficace à des taux supérieurs à 95%" ? Tous ceux qui se font vacciner, avec rappels, ou contre la grippe, verront tout ce qui ne tient pas debout devant cette affirmation...
Évidemment, les anti-vaccins, sans expérience, n'y verront que du feu.
Quand à se concentrer sur des médicaments qui pour l'instant n'existent pas (j'espère que l'on trouvera), en laissant, dans l'attente, mourir des milliers de gens... bravo!
Sachant que bien souvent les médicaments ont hélas bien plus d'effets négatifs que les vaccins! Prenez-en un, ouvrez la boîte et lisez la notice...


Dom dom

01/09/2021 à 10:52

Quant on est fonctionnaire, je l'ai été des dizaines d'années, affronter, pour le service public, pour le bien général, des difficultés, de l'incompréhension, de la colère parfois fait partie du métier. Même si la hiérarchie doit les éviter... autant que possible.
Bien des fonctionnaires (et responsables du secteur privé) procèdent à des vérifications, y compris de vaccinations... Il est faux de dire que cela ne fait pas partie des missions. Demandez aux directions d'écoles (maternelles en particulier), de crèches! Demandez aux professionnels employant des salariés ou recevant des visiteurs exposés à des risques de santé!

Fabienne Sartori Sartori

22/08/2021 à 11:43

Vous avez bien écouté et digéré "La voix de son maître". Partout les gens se baladent, consomment, et même quand iels n'ont pas de pass sanitaire, iels peuvent prendre des boissons et des repas à emporter. Et les lecteurs et les lectrices seraient les seuls à subir cette mesure absurde ?

Artémis

22/08/2021 à 18:45

Le Maître étant celui qui a le pouvoir, il s'agit de Macron et du gouvernement. Les toutous et les soumis sont ceux qui suivent ces joyeux drilles.

Quant à se balader, sans pass (je rappelle que les tests PCR seront bientôt à notre charge) je ne peux pas aller voir mes parents en Ehpad, ni à l'hôpital. Exit aussi les sorties culturelles. Et je ne donnerai pas mes sous à ceux qui me rejettent de leur table. Je ne prends donc pas à emporter. Soit on m'accepte comme je suis, soit on me rejette. Je ne suis pas du genre à quémander ni à me rabaisser. Et je combats l'injustice. Depuis toujours.

Refuser d'accepter qu'il s'agisse de discrimination et de ségrégation, ça donne le vertige quant aux valeurs de ceux qui défendent ce pass. Je vois poindre le bout du nez de ceux qui feront des comparaisons avec les Chinois ou les Afghans. Outre le fait que je doute qu'ils se soient insurgés à l'époque contre l'ingérence internationale en Afghanistan notamment, je dirai simplement que le pass, c'est potentiellement une première étape vers une dictature soft 2.0.

Que vous ne soyez pas dérangé dans votre petit confort, que vous viviez bien cette incursion dans votre vie privée, tant mieux pour vous. Sachez que pas loin de vous, d'autres en sont exclus, de ce confort.

Et regardez-vous bien en face.

So09

23/08/2021 à 01:11

Y'a-t-il eu des "clusters" identifiés en médiathèque? Quel est le danger d'ouvrir les médiathèques sans pass au même titre que les librairies?
Au-delà de l'inégalité d'accès aux médiathèques entre usagers avec ou sans pass, contraire à l'éthique du métier (cf "Charte de l'Unesco, Manifeste de l'IFLA et Charte des bibliothèques de l'ENSSIB), ce pass oblige les bibliothécaires à contrôler un public, souvent habitué, et à devoir leur refuser l'accès en cas de pass non valide. Quel bibliothécaire a envie de trier son public? Les grèves qui se multiplient prouvent que nous sommes apparemment beaucoup à refuser celà.

SamSam

25/08/2021 à 22:06

Voilà qui mérite d'être répété...

Dom dom

01/09/2021 à 10:55

Très juste!

Livré

07/09/2021 à 17:46

Le pass sanitaire dans les communes de moins de 2000 habitants où il y a déjà un protocole stricte limitant le nombre de personne est complètement improductif. Dans les communes rurales qui peinent depuis 18 mois à satisfaire leurs usagers malgré de nombreuses solutions ( clic & collect, plages horaires étendues, etc..)c'est totalement contreproductif ! Et puis maintenant il faut être aussi exigeant avec les vaccinés comme les non vaccinés puisqu'ils peuvent tous être porteur du virus ....alors l'utilité du pass ... Vous devez comprendre aussi que pour une bibliothécaire en milieu rurale, il est très désagréable de demander un pass à nos usagers que nous connaissons tous ... Nous n'avons pas à connaître la situation sanitaire de nos concitoyens . Pour les grosses médiathèques ça peut se justifier et encore....Bien masqués avec les gestes barrières et un temps de présence limité , il y a moins de risque que dans les transports !

BonFrançaisMerci

21/08/2021 à 09:49

Pourrions-nous avoir l'immense plaisir de ne pas lire sur un site littéraire "en bibliothèques" mais "dans les bibliothèques" ?...
Règle : https://www.academie-francaise.fr/en
MERCI !

Alain de la Roche

21/08/2021 à 10:29

Je vous invite à écrire passe sanitaire en français, c'est à dire avec un "e"... Et d'une façon générale à préférer et à défendre la langue française. Le rôle de la presse et des journalistes est essentiel pour ne pas nous laisser envahir par l'anglais qui constitue de plus en plus une forme de monoculture hégémonique. Merci de votre vigilance.

Taraf

21/08/2021 à 13:47

Peut-être, sauf que passe sanitaire ne veut pas dire grand chose en français. Un laissez-passer sanitaire ou un sésame sanitaire ?

SamSam

22/08/2021 à 09:36

Le terme "pass" est employé parce qu'euphoniquement semblable à de l'anglais, univers linguistique des multinationales du médoc marchand. Symboliquement cette privation de liberté est perçue comme une contrainte sortant tout droit des calculs de l'Elysée qui veut à tout prix (!) écouler ce qu'il a acheté avec notre argent pour satisfaire ceux qui l'ont fait roi.

Ismaël

21/08/2021 à 11:15

Le quartier de Toulouse où est située la médiathèque Grand M s'appelle "Mirail" et non pas "Murail" comme il a déjà été dit à au moins deux reprises.

tatou

21/08/2021 à 11:31

Sûr qu'en se mettant en grève, cela va grandement améliorer l'accès possible des publics dans les bibliothèques.... Ubu au pouvoir, c'est assez rafraîchissant !

pat

26/08/2021 à 16:36

Bravo !

Bib Lit

21/08/2021 à 14:00

A ce jour, tout le monde ou presque peut disposer d'un passe sanitaire (vaccin, test de moins de 72h ou certificat de rétablissement). La question qui devrait nous animer, sachant par ailleurs que le passe sanitaire est prévu pour avoir une durée limitée, c'est comment aider les exceptions et leur permettre de bénéficier des services, comment aider ceux qui ne l’ont pas encore à disposer d’un passe, comment aider ceux qui semblent ne pas pouvoir en avoir à disposer d’un passe.
Derrière la position de principe professionnelle se cachent peut-être aussi parfois d’autres réalités : opposition pure et simple au passe sanitaire, opposition à la vaccination, etc. Et les positions hors parole syndicale sont peut-être plus nuancées.
On pourrait également imaginer des agents contre le passe sanitaire pour le public mais pas contre le passe sanitaire pour le personnel puisque cela ne se situe pas sur le même plan, mais l’impression donnée par ce qu’on lit partout est qu’ils sont plutôt contre les deux.
Par ailleurs, en plein confinement et quelques mois plus tard lorsque les bibliothèques ont pu rester ouvertes quand on confinait à nouveau, les débats étaient assez "chauds" aussi sur le caractère essentiel, la nécessité d'être là pour accompagner les publics. Certains anti-passe sanitaire en bibliothèque aujourd’hui étaient peut-être pro-fermeture en novembre...
La situation est exceptionnelle et temporaire et les bibliothèques ne sont pas des îlots hors de la société. Essayons de faire au mieux pour accompagner nos publics. Invoquer la liberté d’accès pour refuser l’application du passe sanitaire en bibliothèque, n’est-ce pas un peu fermer les yeux sur la réalité ?

Marie

21/08/2021 à 21:49

Situation temporaire?Vous croyez au père Noël ! Les restrictions d'aller et de venir, en France et à l'étranger, se développent et se multiplient. Et il y a tellement d'incohérences et de contradictions qu'il est permis à l'autoritarisme étatique de faire encore plus de ravages en distillant la PEUR (succès depuis février 2020.)

Lyo

22/08/2021 à 21:05

Le mieux pour les grosses médiathèques serait de mettre en place un système d'emprunt en ligne et que des gens puissent récupérer dans une boîte mise à disposition.
Pour les personnes marginalisées et les plus pauvres, l'accessibilité à la culture est un vrai problème. Le taux de faible vaccination est en corrélation avec le taux de pauvreté et de désert médicaux (Seine-Saint-Denis, DOM-TOM...). Je ne sais pas trop ce quelles mesures seraient appropriées.

Le pass sanitaire est une porte ouverte à des restrictions plus abusives encore que celle qu'on a actuellement. Bientôt, on aura peut-être le pass écologique, le pass religieux... Réagir sous la peur d'un virus ne justifie pas de mettre au banc toute une partie des français.

Mais, ça prouve bien que du jour au lendemain n'importe qui peut-être mis au banc de la société et que les institutions comme le Conseil d'Etat et le Conseil Constitutionnel ne feront rien du tout pour protéger les citoyens.

Et on a des abrutis qui s'inquiètent encore des terroristes musulmans lol. Ils ont été extrêmement sages durant cette pandémie.
Ils seront à nouveau de sortie à la fin du pass sanitaire lol.
Comme, on pourra avoir encore plus de pass mdr.

Dom dom

24/08/2021 à 13:12

Allons donc, il y a des bibliothèques où le pass "passe" très bien. Dans la bibliothèque locale, 1 seule opposition de lecteur en plusieurs jours. A Nantes, dans la bibliothèque municipale où travaille un proche (il y en a plusieurs, je ne sais pas pour les autres) , pas d'opposition à ma connaissance ni des agents ni des lecteurs. Je crois surtout que des opposants à Macron (pourtant j'en suis un, fermement, de gauche) ont trouvé ce truc pour s'opposer à lui. Par la voie syndicale ou politique (pour l'extrême gauche, ce sont souvent les mêmes...). Et je suis bien certain que des personnalités genre Mélenchon n'hésiteraient pas "au nom de l'intérêt du peuple" à prendre des mesures plus autoritaires s'ils étaient au pouvoir... ce que, dans l'opposition, ils n'admettront jamais! Cette mesure n'a rien d'inscrit dans le marbre, elle est liée à une situation exceptionnelle, pour une durée liée à cette situation, et s'il faut rester vigilant, ici les opposants montrent surtout leur individualisme exacerbé, contre l'intérêt général, contre les valeurs de gauche. La gauche a imposé des lois qui s'appliquent à tous pour protéger les citoyens, en particulier pour défendre la santé des familles et des salariés. Faut-il supprimer ces "atteintes à la liberté", en cohésion avec l'extrême droite?

Anne F.

24/08/2021 à 14:37

Sujet clivant en effet.... mais le "passe sanitaire" a pour but de créer des environnements publics où les personnes à risque Covid se sentent en sécurité... bien qu'avec les faux positifs des tests PCR un doute subsiste toujours. Par ailleurs, aucun vaccin n'est efficace à 100%, les personnes à risque vaccinées qui seraient contaminées par le Covid peuvent toujours avoir des séquelles, moindre que si elles étaient non vaccinées, mais ce risque existe.

Pour ma part, je n'ai pas renouvelé mon inscription en bibliothèque, ne voulant risquer de transmettre le virus à un proche personne à très gros risque (bien que vaccinés tous deux). Du coup, nous achetons des livres d'occasion sur des plates-formes en ligne.... dont évidement, l'ogre Amazon, et nous téléchargeons des livres sur Gallica.BNF. :-((

La volonté des bibliothécaires de maintenir un service public digne de ce nom est extrêmement louable, mais cette pandémie rebat momentanément les cartes... Il n'y a pas de bonne solution, mais ne pas garantir un espace sécurisé pourrait être tout aussi contre-productif : c'est alors une autre partie de la population qui ne se rendra plus dans les bibliothèques, dont des personnes âgées et isolées.

K-ro

25/08/2021 à 14:33

https://www.recyclivre.com/ permet d'acheter de l'occasion sans passer par Amazon :)

SamSam

25/08/2021 à 20:30

Ah oui, merci ! Bien meilleur que LBC et autres Rakuten. Je viens de commander 2 bouquins, à des prix très corrects.

Pigranelle

31/08/2021 à 10:25

La position du maire de Grenoble et celle du maire de Toulouse ne sont pas antinomiques: dans les deux cas (arrêt du pass sanitaire ou vaccination obligatoire) cela permettrait d'arrêter de faire peser sur les agents la charge d'un contrôle sanitaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Grenoble : les familles réfugiées dans une bibliothèque expulsées par la police

Après avoir passé la nuit du 30 novembre au 1er décembre abritées du froid par les murs de la bibliothèque Alliance, les familles albanaises et macédoniennes qui occupaient un camp de fortune dans le parc de l’Alliance ont vu leur vie basculer en l’espace de quelques heures. Hier, entre 17h et 19h, la ville de Grenoble a fait intervenir les forces de l’ordre afin d’évacuer ces familles, et retirer les quelques tentes qui leur avaient servi de toit.

02/12/2021, 17:16

ActuaLitté

Bibliothèques universitaires : Pearson multiplie par 6 les prix des ebooks

L'éditeur britannique Pearson Education a suscité la colère des bibliothécaires des universités du Royaume-Uni en annonçant une hausse de 500 % des prix appliqués sur 5028 ouvrages et leur licence de prêt dans les établissements. Applicable dès le 4 décembre prochain, elle place les bibliothèques et leurs budgets dans une situation délicate, dénoncent les professionnels.

02/12/2021, 16:49

ActuaLitté

Le Sénat s'inquiète pour le budget de la Bibliothèque nationale de France

La Commission de la Culture du Sénat a rendu son avis sur le projet de loi de finances pour l'année 2022, sur le domaine qui la concerne : si le secteur du livre a été correctement soutenu au cours de la crise sanitaire, le budget de la Bibliothèque nationale de France préoccupe Julien Bargeton, rapporteur et membre du groupe des sénateurs RDPI, proche du parti présidentiel.

02/12/2021, 15:03

ActuaLitté

La direction de l'administration et du personnel de la BnF vacante

La nomination de Kevin Riffault au poste de directeur général de la Bibliothèque nationale de France a eu un effet mécanique : le poste qu'il occupait précédemment, celui de directeur de l'administration et du personnel, est vacant depuis le 15 novembre.

02/12/2021, 09:52

ActuaLitté

Grenoble : une bibliothèque devient refuge pour des familles albanaises privées de logements

L’hiver est enfin là — et avec lui, ses températures de plus en plus cruelles. La nuit, tout particulièrement, n’épargne personne. Dans la ville de Grenoble, des familles albanaises se sont réfugiées dans la bibliothèque de l’Alliance afin d’échapper au froid, la nuit dernière. 

01/12/2021, 17:07

ActuaLitté

Compétences, concours, apprentissage : l'État s'engage sur la formation des bibliothécaires

Ce 30 novembre, les Assises de la formation en bibliothèque territoriale ont marqué la mise en œuvre du troisième volet du « Plan Bibliothèques » du gouvernement. Le ministère de la Culture, qui a présidé un travail collectif préalable aux échanges de cette journée, a formulé 10 engagements sur le sujet, avec quelques échéances.

01/12/2021, 12:02

ActuaLitté

“Jamais les bibliothèques n'avaient à ce point retenu l'attention de l'État” (Roselyne Bachelot)

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a ouvert ce matin les Assises de la formation en bibliothèque territoriale, organisées à la Bibliothèque publique d’information (Paris). Dans une allocution vidéo, elle s'est félicitée d'un « Moment Bibliothèques » en cours, d'après elle, sous la présidence d'Emmanuel Macron. 

30/11/2021, 11:44

ActuaLitté

Aux États-Unis, des livres LGBTQ+ interdits reviennent en bibliothèques

En octobre dernier, suite à une réunion du conseil scolaire de North Kansas City (Missouri), deux romans avaient été retirés de la collection des bibliothèques scolaires, jugés inappropriés et sexuellement explicites par des parents d’élèves. Cette semaine, All Boys Aren’t Blue de George M. Johnson (Farrar, Straus and Giroux) et Fun Home: A Family Tragicomic de Alison Bechdel (Mariner Books) feront finalement leur retour parmi les autres oeuvres proposées aux jeunes lecteurs… 

25/11/2021, 16:56

ActuaLitté

Accueil, collections... Des bibliothèques plus adaptées aux personnes trans

La commission Légothèque de l'Association des Bibliothécaires de France avait ouvert en juin dernier un questionnaire à destination des personnes trans, qu'elles soient usagères des bibliothèques ou non. L'idée ? À partir des réponses, faire évoluer certains aspects des bibliothèques pour qu'elles se révèlent plus accueillantes, et deviennent des espaces plus sûrs.

25/11/2021, 16:52

ActuaLitté

Le port du masque de nouveau obligatoire dans les bibliothèques et médiathèques

Les dernières annonces du gouvernement sur la lutte contre le coronavirus et la cinquième vague épidémique ont notamment instauré le port du masque dans les lieux publics clos, y compris ceux soumis au « pass sanitaire », à partir du vendredi 26 novembre.

25/11/2021, 15:30

ActuaLitté

Bibliothèque et édition : la commission culture du Sénat adopte les deux lois sur le livre

Après un vote sans trop de difficulté à l'Assemblée nationale en octobre dernier, deux lois qui portent sur le secteur du livre, l'une sur les bibliothèques et l'autre sur l'économie du livre, notamment les frais de port du livre, ont passé sans encombre la Commission de la culture du Sénat.

24/11/2021, 16:37

ActuaLitté

Pass sanitaire en bibliothèque : “Les collectivités sont des punching-ball”

Au grand dam des professionnels de la lecture publique, le contrôle des pass sanitaires des usagers et des agents semble parti pour durer. Une partie de la profession proteste, et certains bibliothécaires refusent de procéder à ces contrôles : à Grenoble, plusieurs agents ont été entendus ce mardi 16 novembre, dans le cadre d'un entretien contradictoire avec l'administration. Pierre Mériaux, adjoint au maire de Grenoble chargé du personnel, revient sur la situation, assurant que « le respect des lois de la République dans des conditions qui sont acceptables pour tout le monde » reste la priorité de la ville.

19/11/2021, 14:40

ActuaLitté

Las Vegas équipe tous ses bus d'ebooks et de livres audio

Les transports publics de la ville proposent des ressources numériques, tirées de la bibliothèque de la ville depuis le 16 septembre. Les usagers accéderont alors immédiatement à des films, des ebooks, des livres audio, ou des magazines gratuits de la bibliothèque, et ce avec un simple téléchargement. Il s'agit là d'un partenariat entre Las Vegas–Clark County Library District (LVCCLD) et la Regional Transportation Commission of Southern Nevada (RTC).

 

17/11/2021, 16:16

ActuaLitté

Amiens Métropole accueillera le nouveau pôle de la Bibliothèque nationale de France

Le choix aura été complexe et plutôt long, au vu du léger retard accumulé avant la prise de décision. Mais la Bibliothèque nationale de France a finalement tranché : Amiens Métropole remporte l'appel à manifestation d'intérêt pour l'accueil d'un pôle regroupant Conservatoire national de la Presse et centre de conservation pour les collections de la BnF.

17/11/2021, 12:15

ActuaLitté

À Grenoble, des bibliothécaires convoqués pour refus de contrôle de pass sanitaire

Comptant parmi les villes où les réticences au contrôle des pass sanitaires s'expriment le plus chez les agents des bibliothèques, Grenoble affichait huit bibliothèques fermées, ce mardi 16 novembre, sur les 12 du réseau. Une partie du personnel des établissements était en effet mobilisée pour soutenir 11 personnes, convoquées par la mairie de Grenoble pour avoir refusé le contrôle des pass sanitaires.

16/11/2021, 17:04

ActuaLitté

Pass sanitaire en bibliothèques : suspensions, sanctions et “perte de sens”

Ils ont choisi de ne pas se faire vacciner, ou refusent de contrôler les pass sanitaires des usagers ou de leurs collègues, des bibliothécaires. Un peu partout en France, ils ont été suspendus, conformément aux directives du ministère de la Fonction publique. Ils et elles ne peuvent plus retourner sur leur lieu de travail, tandis que la mobilisation d'une partie de la profession se poursuit. Et que la pression monte, dans les établissements.

15/11/2021, 16:46

ActuaLitté

La Fabrique : exercice de médiation numérique à la médiathèque Émile Zola

Dernier-né des services créés à l'occasion du chantier de requalification de la médiathèque centrale Émile Zola, la Fabrique, nouvel espace spécifiquement dédié à la médiation numérique, ouvre ses portes ce mois de novembre 2021. Pour en avoir un aperçu, le Réseau des médiathèques de la Métropole de Montpellier convie le public à une journée découverte le mercredi 17 novembre, de 10h à 18h. 

10/11/2021, 11:43

ActuaLitté

Toronto : la bibliothèque abrite la plus grande collection de science-fiction au monde

Le mois dernier, la Toronto Public Library (TPL) a inauguré l'exposition « Spaced Out : 50 Years of the Merril Collection ». Les visiteurs ont pu y découvrir quelque 80.000 pièces tirées des archives : la plus grande collection de recherche au monde sur les thèmes de la science-fiction et de la fantasy, dans le cadre d'une bibliothèque publique. Un eldorado pour tous les mordus de littératures de l'imaginaire.

 

 

08/11/2021, 17:18

ActuaLitté

Brunello Cucinelli, roi du cachemire, financera une énorme bibliothèque en Ombrie

Une bibliothèque qui abritera entre 400.000 et 500.000 volumes provenant du monde entier : de la littérature à l’art et à l’artisanat. Son créateur et mécène, l’entrepreneur en cachemire Brunello Cucinelli, qui a déjà une Fondation en Ombrie. L’objectif : bâtir un « temple séculaire de la connaissance », toujours ouvert aux visiteurs. 

08/11/2021, 09:52

ActuaLitté

Bibliothèque du Congrès : 5,5 millions $ pour traiter le papier sous acide

Ni buvard ni LSD dans cette affaire, mais bien des documents “sous acide”. La Bibliothèque du Congrès a attribué un contrat de 5,5 millions de dollars à Preservation Technologies, basée à Cranberry Township, en Pennsylvanie, pour des services de désacidification de masse. Preservation Technologies, L.P. est une entreprise qui fournit également des outils de numérisation aux bibliothèques, aux archives et aux entreprises à l’international.

08/11/2021, 07:56

ActuaLitté

Canada : la crise sanitaire n'aura pas épargné les prêts en bibliothèque

L'agence BookNet Canada s'est penchée sur l'évolution des pratiques des usagers des bibliothèques canadiennes, entre 2020 et 2021. Une tendance nette se dessine, avec une forte baisse des emprunts d'une année à l'autre. Motif de réjouissance, toutefois, les Canadiens restent fortement attachés à leurs bibliothèques publiques.

05/11/2021, 11:21

ActuaLitté

Kevin Riffault nommé directeur général de la BnF

Par décret du président de la République en date du 4 novembre 2021, Kevin Riffault a été nommé directeur général de la Bibliothèque nationale de France. Il remplace ainsi Denis Bruckmann, qui avait pris le poste en novembre 2018, et prend désormais sa retraite.

05/11/2021, 09:15

ActuaLitté

La BnF appelle aux dons pour l’acquisition des archives de Maurice Genevoix

La Bibliothèque nationale de France souhaite acquérir le fonds rassemblant l’ensemble des archives de Maurice Genevoix, autant littéraires que personnelles, conservées, classées et répertoriées par sa famille : ses premiers jets, des épreuves corrigées, ses carnets de guerre, les brouillons de ses discours, mais aussi sa très importante correspondance. La BnF lance un appel au don pour que ce fonds unique puisse rejoindre ses collections, pour faire vivre les œuvres littéraires qui forment la mémoire collective.

05/11/2021, 07:49

ActuaLitté

Bibliothèques : “Vous ne pouvez pas, madame la Ministre, rester silencieuse”

Malgré les signaux envoyés par le ministère de la Culture, excluant toute levée des contrôles des pass sanitaires des usagers et des agents à l'entrée des bibliothèques, la mobilisation d'une partie de la profession ne faiblit pas. Tandis qu'un rassemblement public est annoncé pour le 5 novembre prochain, les collectivités demandent au ministère « un assouplissement » du pass sanitaire dans les établissements de lecture publique.

03/11/2021, 09:53

ActuaLitté

L'État augmente sa contribution pour le prêt en bibliothèque

Chaque année, l'État français, représenté par les ministères de la Culture et de l'Enseignement supérieur, estime le nombre d'usagers inscrits dans les bibliothèques publiques et dans les établissements universitaires. Cela, afin de déterminer sa contribution forfaitaire, au titre de la rémunération au titre du prêt en bibliothèque. En 2021, le montant augmente légèrement.

02/11/2021, 09:33

ActuaLitté

Platon : Favoriser l'accès aux œuvres imprimées pour les personnes handicapées

La BnF lance le service PLATON (Plateforme de Transfert des Ouvrages Numérique), qui permet l'accessibilité des œuvres imprimées aux personnes empêchées de lire en raison d'un trouble ou d'un handicap (malvoyants, dyslexiques...). Elle propose un service de téléchargement des adaptations numériques disponibles, selon les principes de l'exception handicap au droit d'auteur. Ces adaptations numériques pourront être communiquées aux lecteurs en salle E à partir du 9 novembre 2021.

01/11/2021, 12:10

ActuaLitté

Pour faire entendre les voix noires, Solange Knowles ouvre une bibliothèque

La chanteuse et actrice Solange Knowles a ouvert sur sa plateforme Saint Heron, mise en ligne en 2013, une bibliothèque proposant l'accès à une sélection d'ouvrages signés par des auteurs et des autrices noires. Ils sont disponibles en prêt, pour une durée de 45 jours, à raison d'un seul emprunt à la fois.

29/10/2021, 16:10

ActuaLitté

Crise sanitaire : dans les bibliothèques, les bénévoles se sentent “punis”

La prolongation du pass sanitaire jusqu'en juillet 2022, que le Sénat pourrait limiter à quelques mois seulement, fait craindre à une partie des bibliothécaires une reconduction des contrôles obligatoires des pass des usagers et des agents. Les bénévoles des bibliothèques, pour leur part, se sentent « déconsidérés », selon l'Association des Bibliothécaires Départementaux.

28/10/2021, 16:02

ActuaLitté

Vers un plan national pour les bibliothèques universitaires ?

Les bibliothèques universitaires et la stratégie publique en matière d'accès à l'information et à la documentation ont fait l'objet d'un examen attentif de la Cour des comptes, qui avait remis ses observations et recommandations au ministère de l'Enseignement supérieur en juillet dernier. Considérant les réponses du ministère, l'Association française des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation appelle de ses vœux un plan national, pour pallier les carences relevées par la Cour des comptes.

27/10/2021, 11:25

ActuaLitté

Prêt numérique : le Covid, meilleur ami des bibliothèques ?

Covid un jour, Covid toujours ? Les signes avant-coureurs d’un redémarrage de l’épidémie commencent à préoccuper les pouvoirs publics. Modéré, ce redémarrage tiendrait surtout aux températures qui chutent et à l’efficacité diminuant des vaccins de début d’année. Moralité, les éditeurs américains décident de prolonger leurs offres pour les bibliothèques.

25/10/2021, 11:45

ActuaLitté

Kitab : la plateforme digitale pour les archives en arabe et français du Maroc

Un communiqué de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) vient d’annoncer le lancement de sa plateforme numérique Kitab. Cette dernière permettra de consulter les publications nationales diffusées depuis 2020, mais aussi celles à venir. En arabe, kitab désigne, tout simplement, un livre.

22/10/2021, 08:02

ActuaLitté

Réformer la formation des bibliothécaires territoriaux : rendez-vous à la Bpi

Le rapport Orsenna, remis à Emmanuel Macron en 2018, établissait plusieurs constats, notamment celui d'une formation initiale et continue des bibliothécaires territoriaux à faire évoluer, notamment vers la relation avec les usagers. Le 30 novembre 2021, le ministère de la Culture organise une journée d'échanges pour ouvrir le chantier de cette réforme de la formation.

21/10/2021, 16:48

ActuaLitté

Troisième mandat pour Christine Carrier, reconduite à la tête de la Bpi

Christine Carrier entamera son troisième mandat à la tête de la Bibliothèque publique d'information, à partir de ce 24 octobre 2021, selon un décret du 20 octobre 2021 signé par le président de la République.

21/10/2021, 09:29

ActuaLitté

Irlande du Nord : des amendes pour 87 000 retards… supprimées 

C’est décidé : toutes les amendes liées aux retards d’emprunts en bibliothèque doivent être supprimées. C’est du moins ce qu’à annoncé la ministre des Communautés Deirdre Hargey, en Irlande du Nord. Le 11 octobre dernier, ces retards étaient évalués au nombre de 87 412 pour les bibliothèques du pays. Ils seront donc tous effacés du système de Libraries NI. Pour tous les lecteurs concernés, voici un beau cadeau de Noël avant l’heure !

20/10/2021, 16:39

ActuaLitté

Le pass sanitaire, générateur de conflits dans les bibliothèques

Pour apporter de l'eau au moulin des revendications, ou simplement prendre le pouls de la profession, l'Association des bibliothécaires de France (ABF) livre les résultats d'un sondage sur le pass sanitaire dans les bibliothèques. Ce dernier a été mené entre le 15 septembre et le 2 octobre dernier. Près de 3000 participants détaillent les difficultés rencontrées dans les établissements de lecture publique.

19/10/2021, 12:34

ActuaLitté

Québec : fréquentation des bibliothèques en hausse

Les bibliothèques du Québec ont connu une nouvelle hausse d’usagers inscrits en 2019. Les dernières statistiques indiquent une augmentation de 2,6 %, à 2,77 millions d’abonnés. Pour autant, les prêts affichent un léger recul de 0,7 % — à l’exception des livres numériques, qui passent de 2,31 à 2,6 millions de documents. Quant au livre audio, la tendance est la même.

15/10/2021, 15:25

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Décès de Pierre Rabhi : “D’abord nous changer pour changer le monde”

À l'âge de 83 ans, Pierre Rabhi, figure de la décroissance et d'un mode de vie plus respectueux de l’Homme autant que de la nature est décédé. Dans ses ouvrages, il évoquait des questions cruciales comme la faim dans le monde, la nécessité de préserver l’agriculture des entreprises poussées par le profit, ou encore les désastres que la finance engendrait.

04/12/2021, 22:31

ActuaLitté

McDonald's, premier marchand de livres Jeunesse en France

Les campagnes se multiplient pour démontrer l’engagement de la chaîne de restauration pour la jeunesse. Depuis la mise en place, d’abord discrète avant d’être dévoilée en fanfare, McDo semble faire des miracles. Les Mercredis à lire que propose l’enseigne opèrent une distribution de livres sur le territoire qui ne s’arrête pas. Et si l'on se fie aux chiffres divulgués, McDo a pris un place phénoménale dans le secteur jeunesse. 

04/12/2021, 11:46

ActuaLitté

Transition écologique : hommes, femmes, un engagement personnel

Les entretiens du “Domaine du possible” : des femmes et des hommes racontent le cheminement intime de leur engagement en faveur de la transition écologique. À l’occasion du dixième anniversaire de la collection “Domaine du possible”, créée en 2011 par Cyril Dion, les éditions Actes Sud ont initié une série d’entretiens avec des auteurs et autrices de la collection.

04/12/2021, 10:50

ActuaLitté

L'expressionnisme de science-fiction d'André Butzer en monographie

Au croisement de l'expressionnisme européen et de la pop-culture américaine, André Butzer est un artiste atypique. Il propose chez Taschen un ouvrage qui ne l’est pas moins – édition limitée à 4000 exemplaires numérotés – qui détaille sa trajectoire à travers un grand nombre d’oeuvres. Réalisé en étroite collaboration avec l’artiste, cette monographie très grand format sans précédent présente l’avenir et les origines de sa peinture. 

04/12/2021, 10:37

ActuaLitté

Affaires PPDA : le Prix du temps retrouvé perd ses jurés

Depuis février dernier, Patrick Poivre d’Arvor est incriminé par différentes accusations d'agressions sexuelles, harcèlement sexuel et viol. En parallèle de ses activités de journaliste, PPDA était président du jury du Prix du temps retrouvé. Depuis la dénonciation de la journaliste Florence Porcel, début 2021, les chaises des jurés se vident, avec plusieurs départs signalés... Même celui d'une personnalité qui n'en a jamais fait partie...

03/12/2021, 16:23

ActuaLitté

2021 : année phénoménale pour le livre en Italie, avec Valérie Perrin en best-seller

La croissance enregistrée pour 2021 sera comprise entre 12,6 et 16,3 %, indique l’association italienne des éditeurs, sur la base des données NielsenIQ. « L’édition bénéficie d’investissements privés et de soutiens publics : le prix du papier demeure un risque pour le secteur », analyse le président de l’organisation professionnelle.

03/12/2021, 11:36

ActuaLitté

Québec-France : Annie-Claude Thériault en résidence à la Villa Marguerite Yourcenar

L’écrivaine québécoise Annie-Claude Thériault est la première lauréate d’une nouvelle résidence d’écriture à la Villa Marguerite Yourcenar, en France. Elle bénéficiera, pour un séjour d’un mois, d’une bourse de 2000 €. Sur place, elle participera à des rencontres avec des publics scolaires et à des événements littéraires.

03/12/2021, 11:32

ActuaLitté

Le grossiste britannique Gardners ouvre une filiale à Arques

Le grossiste britannique Gardners, qui revendique environ 15.000 clients dans le monde entier et dont le siège se trouve dans le Sussex de l'Est, en Angleterre, a annoncé l'ouverture d'une filiale, Gardners EU, à Arques (Pas-de-Calais). Celle-ci est destinée à assumer les activités en Europe, pour éviter les problématiques liées au Brexit.

03/12/2021, 11:01

ActuaLitté

Un nouveau conseil d'administration pour Occitanie Livre & Lecture

L’assemblée générale extraordinaire de l’agence régionale pour le livre et la lecture s’est réunie le 29 novembre au Conseil Régional, Espace Capdeville à Montpellier. Les adhérents de l’association ont élu les membres qui siègeront au conseil d’administration de l'association.

03/12/2021, 09:27

ActuaLitté

Covid : le variant omicron provoque l'annulation d'événements dans l'édition

Le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil s’est ouvert ce 1er décembre, avec quelques craintes. L’émergence du dernier variant de la Covid-19, l’Omicron, fait comme toujours les grands titres de la presse. Si les informations demeurent contradictoires et finalement peu nombreuses, les mesures de prudence contraignent les éditeurs à annuler des événements privés et autres célébrations.

02/12/2021, 16:16

ActuaLitté

États-Unis : quand la culture est mise au service d'idéaux religieux conservateurs

C’est à coup de pop culture que la Christ Church, église controversée de Moscow, dans l’Idaho, cherche à créer une théocratie aux États-Unis. Des livres, des dessins animés, mais aussi des documentaires, sont devenus des outils pour promouvoir l’intérêt de ses paroissiens, alors que le pays connait une importante montée des idéaux américains d’extrême droite.

02/12/2021, 16:00

ActuaLitté

Lecture : grande cause nationale, budget peau de chagrin

Il y a des rencontres qui ressemblent à des hasards. Et des hasards qui ressemblent à des évidences. Celle de la France avec la lecture coulait de source : ce « peuple de lecteurs », comme le désigne Jean Castex, le Premier ministre, méritait bien une campagne d’envergure. La lecture, « une grande cause nationale », le président Emmanuel Macron l’avait promis. Hélas, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent…

02/12/2021, 15:31

ActuaLitté

La Folio Society devient propriété de ses salariés

La maison d'édition britannique fondée en 1947, La Folio Society, célèbre en 2022 son 75e anniversaire, et pour l'occasion change de propriétaires. C'est sa PDG, Joanna Reynolds et l'actionnaire et présidente du conseil d'administration, Kate Gavron, qui ont pris une grande décision : la vente de l'éditeur à ses employés qui deviennent à 100 % propriétaires de l'entreprise. En revanche, la direction restera la même.

02/12/2021, 12:42

ActuaLitté

Un procès à 500 millions $ contre Shopify, pour des manuels scolaires piratés

La plateforme de ecommerce Shopify, qui propose des solutions de création de boutiques en ligne, fait l'objet d'une plainte déposée par cinq éditeurs américains spécialisés dans les ouvrages scolaires et pédagogiques. Ils reprochent à la société des moyens de lutte contre les contenus contrefaits et piratés bien trop insuffisants à leur goût. 500 millions $ de réparations sont attendus...

02/12/2021, 11:47

ActuaLitté

Évasion fiscale : l'agent littéraire de Rowling entame un procès

La fortune de la romancière se chiffre à 820 millions £ (près de 965 millions €), mais au prix d’optimisations fiscales désormais problématiques. En effet, l’agent de JK, Neil Blair, se trouve impliqué dans un conflit juridique devant la Haute Cour, pour des conseils qu’il a reçus et qui auront profité à la romancière. Des exercices d'optimisations qui flirteraient en effet avec de l'évasion fiscale...

02/12/2021, 11:36

ActuaLitté

Hongrie : l'universitaire Andrea Pető dénonce une censure validée par l'Europe

Andrea Pető a annoncé sa démission du Comité hongrois d'accréditation de l'enseignement supérieur, chargé d'évaluer et de valider les programmes et établissements du pays. Elle dénonce de la sorte un acte de censure à l'égard d'un de ses propres articles. La présidente du Comité, Valéria Csépe, lui aurait demandé d'amender un article portant sur la liberté académique, justement...

02/12/2021, 10:57

ActuaLitté

Groupe Bayard : une année exceptionnelle avec 348,5 millions € de chiffre d'affaires

Sur l’exercice 2020-2021, le groupe Bayard affiche une belle santé, voire des résultats exceptionnels. Une réussite tant dans l’offre éditoriale que par les performances. Avec un chiffre d’affaires de 348,5 millions €, contre 239,8 millions sur 2019-2020, la marge opérationnelle passe de 12,7 millions € à 31,5 millions €.

02/12/2021, 09:39

ActuaLitté

En Allemagne et en Autriche, confinement et restrictions tendent les libraires

Les craintes liées à l'apparition d'un nouveau variant du coronavirus, ainsi que la saison hivernale, propice au développement de la maladie, font ressurgir les possibilités de confinement et de lourdes restrictions, pour la période des fêtes. En Allemagne et en Autriche, les libraires, suivis par la chaine du livre, ne cachent pas leur inquiétude.

01/12/2021, 16:16

ActuaLitté

Un nouveau texte inédit d'Alexandra David-Neel exhumé

Depuis le 4 novembre, un texte totalement inédit d'Alexandra David-Neel, auteure historique de Plon, est disponible dans toutes les librairies. consacré à Milarépa, yogi-poète tibétain du XIe siècle, la publication de cet inédit doit beaucoup au travail de Françoise Bonardel, professeur de philosophie des religions à la Sorbonne. Un texte sur le renoncement, porte d'entrée vers la libération intérieure, qui révèle un peu plus la personnalité de la grande exploratrice.

 

01/12/2021, 16:00

ActuaLitté

Festival du Livre de Paris 2022 : ni Amazon, ni McDonald's, ni Arabie saoudite, promis

Dans quelques jours, le Syndicat national de l’édition présentera son projet de manifestation littéraire, remplaçant très attendu de feu Livre Paris. Piloté par une filiale commerciale émanant du SNE – Paris Livres Événements – le Festival du Livre de Paris achève ses derniers préparatifs avant de se dévoiler. Une chose est certaine : Amazon, McDonald's ou l’office du tourisme de l’Arabie saoudite ne viendront pas…

01/12/2021, 15:59

ActuaLitté

Crise MDS-SLF : auteurs et autrices refusent “d’être des victimes collatérales”

Sur fond de menace de pénurie de papier et de carton, la distribution, dans le domaine du livre, montre des signes évidents de surchauffe industrielle. Le distributeur MDS, filiale du groupe Média-Participations, a ainsi imposé des conditions drastiques aux libraires pour le suivi de leurs commandes, suscitant à la fois la colère des petites enseignes et des éditeurs indépendants. Les auteurs et autrices se manifestent à présent avec une lettre ouverte du Collectif Autrices Auteurs en Action (AAA), exprimant leur refus de devenir « les victimes collatérales de l’incurie du MDS et des représailles du SLF ».

01/12/2021, 14:52

ActuaLitté

Organismes de formation : désormais, appelez-les Lefebvre Dalloz Compétences

À compter du 1er janvier 2022, Lefebvre Dalloz Compétences portera l’ensemble de l’offre de formation du groupe en France. Lefebvre Dalloz Compétences regroupera tous les collaborateurs des organismes de formation concernés par cette fusion : Bärchen, CSP Docendi, Dalloz Formation, Elegia Formation et Francis Lefebvre Formation.

01/12/2021, 14:26

ActuaLitté

Bibliothèques : en quelques mois, 155 tentatives de censure aux États-Unis

Les bibliothécaires américains sont atterrés : en quelques mois, les collections des établissements publics ou scolaires ont fait l'objet de 155 tentatives de censure. Le bureau pour la liberté intellectuelle de l'Association des Bibliothécaires américains est parvenu à ce chiffre « sans précédent » en relevant les cas identifiés depuis le 1er juin dernier.

01/12/2021, 14:19

ActuaLitté

Décès de Claude Bourgeyx, l'homme des Petits Outrages

Claude Bourgeyx a quitté la scène ce dimanche 28 novembre 2021, indique le Castor astral qui fut l'un de ses éditeurs. Depuis la toute première publication des Petits Outrages en 1984, jusqu’à celle du recueil Chroniques de la chambre 3 en 2018, la maison aura cependant été l’éditeur fidèle de l'auteur et de ses textes aussi drôles que corrosifs. 

01/12/2021, 12:05

ActuaLitté

L'imposture des Protocoles des Sages de Sion mise en doute : polémique en Italie

La communauté juive de Rome proteste. Tout comme l'ambassade d'Israël. Sur les canaux en ligne de Feltrinelli, la réédition du Protocoles des Sages de Sion par la maison d’édition Segno est en vente. Le problème n'est pas tant la republication du livre, que le fait que la quatrième de couverture et la description accompagnant le livre sur le site ne mentionnent pas le fait qu'il s'agit d'un faux historique. 

01/12/2021, 10:29

ActuaLitté

L'homme accusé du viol raconté par Alice Sebold dans Lucky innocenté

Dans Lucky, l'autrice Alice Sebold racontait le choc d'un viol subi à l'âge de 18 ans, par un homme qu'elle avait ensuite identifié. Après une enquête, Anthony Broadwater avait été reconnu coupable des faits, en 1982, et condamné à 16 années de prison. Le ministère de la Justice américain est finalement revenu sur la sentence, reconnaissant une erreur judiciaire.

01/12/2021, 10:18

ActuaLitté

Contrats, rédditions, fiscalité, sujets de préoccupation majeurs des auteurs

Depuis septembre 2020, une fonctionnalité spécifique pour les auteurs du groupe Hachette Livre était mise en place : Mon Espace Auteur, déployé plus largement à partir de mai 2021, offre de multiples options. Plus d’un an après sa mise en oeuvre, le groupe fait un point sur cet outil destiné à offrir plus de transparence.

30/11/2021, 17:32

ActuaLitté

Un Studio des Auteurs chez Editis, pour favoriser l'audiovisuel

Le groupe Editis entend accompagner les auteurs dans leurs projets audiovisuels. Déjà présent sur les cessions de droits audiovisuels, Editis souhaite monter d'un cran plus loin et lance un nouveau service pour les auteurs de ses maisons d’édition : le Studio des Auteurs. 

30/11/2021, 16:14

ActuaLitté

Le Canada honore Margaret Atwood, avec un timbre à son effigie

L'autrice canadienne Margaret Atwood, figure littéraire internationale, a été saluée par un timbre à son effigie, dévoilé par les services postaux du pays. La créatrice de La Servante écarlate y apparaît devant un vers extrait de son poème Spelling.

30/11/2021, 16:00

ActuaLitté

Les ondes : des récits ouverts sur le réel

Gravitationnelles, sismiques, électromagnétiques… les ondes se déclinent à l’envi, toujours avec cette idée de propagation. Elles poursuivront ce chemin, cette fois vers les lecteurs, à travers le nouveau label de la collection La Bête noire. Des textes, puisant dans l’univers du crime, qui s’inspirent de faits réels pour des récits au cœur du monde.

30/11/2021, 16:00

ActuaLitté

Elsevier achète Osmosis, plateforme de formation des professionnels de santé

Le groupe Elsevier, spécialisé dans l'édition scientifique, technique et médicale, annonce l'acquisition de la plateforme de formation des professionnels de santé Osmosis. Cette dernière, dont l'offre est disponible dans 195 pays du monde, vient compléter l'offre d'Elsevier en matière de formation.

30/11/2021, 15:50

ActuaLitté

Mémoires : l'ancien secrétaire à la Défense de Trump attaque le Pentagone

Mark T. Esper, ancien secrétaire à la Défense de Trump entre 2019 et 2020, envisage de publier des Mémoires, intitulées A Sacred Oath, en mai 2022, qu'il a confiées à l'éditeur HarperCollins. Or, le Pentagone, selon lui, en bloque la publication pour des motifs spécieux, raison pour laquelle il fait appel à la justice pour trancher.

30/11/2021, 12:34

ActuaLitté

Bernardine Evaristo, première présidente noire de la Société royale de littérature

Bernardine Evaristo est devenue la première écrivaine noire à être nommée présidente de la Royal Society of Literature (RSL). C'est également seulement la deuxième femme a être choisie pour ce poste prestigieux. Le président, nommé pour quatre ans, devient un ambassadeur de la société, et dirige la mission que s'est donnée l'institution créée en 1820 : soutenir les auteurs établis et émergents et favoriser la littérature auprès des jeunes générations.

30/11/2021, 11:58

ActuaLitté

Nouvelle-Zélande : la Bibliothèque nationale suspend son partenariat avec Internet Archive

En 2019, la Bibliothèque nationale de Nouvelle-Zélande avait proposé un vaste désherbage, pour faire de la place, avec 600.000 ouvrages concernés. La polémique liée au retrait de ces documents avait conduit l'établissement à contracter avec la plateforme Internet Archive, qui s'était proposée pour les conserver et les numériser. Mais cette dernière solution vient d'être « mise en pause » par la Bibliothèque nationale.

30/11/2021, 09:42

ActuaLitté

Suisse : la solidarité porte ses fruits pour la filière du livre

Quelque 4200 participants auront joué le jeu de la solidarité à travers toute la Suisse en investissant dans le projet Liber. Ce dernier visait au financement de bons d’achats de livres : pour une somme de 30 ou 60 francs un complément portant à 50 ou 100 francs le montant du crédit à dépenser en librairie. Le financement global s’élève à 544.866 francs, et permet donc d’atteindre le million de francs attendu. 

29/11/2021, 19:44

ActuaLitté

À l'approche des fêtes de Noël, Amazon met les bouchées doubles

L'approche de la fin d'année réveille les injonctions consuméristes, et l'un des plus grands vendeurs du monde ne peut rester de marbre aux difficultés d'approvisionnement ressenties dans tous les secteurs. Aux États-Unis, Amazon met ainsi les moyens pour se garantir de nouveaux records de vente, sans jamais décevoir le client, évidemment.

29/11/2021, 17:12