#Distribution

Rentrée littéraire 2021 : la justice française interdit la vente d'un roman

EXCLUSIF – La rentrée littéraire s’ouvrira donc sous des auspices judiciaires : selon les informations de ActuaLitté, le roman de Pascal Herlem, Fatum (Ed. Bouquins), vient d’être interdit à la vente. Une ordonnance du tribunal, du 9 août, contraint la maison à suspendre la mise en vente, et bien plus encore. Coup dur pour un ouvrage de fiction, qui aurait été le sixième de l’auteur.

Le 13/08/2021 à 13:14 par Nicolas Gary

68 Réactions | 6602 Partages

Publié le :

13/08/2021 à 13:14

Nicolas Gary

68

Commentaires

6602

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Psychanalyste, Pascal Herlem devait faire paraître ce livre, évoquant des relations incestueuses, mettant «des mots sur le poids et la fatalité d’un récit familial, dont l’écriture semble l’unique issue». Mais selon le jugement de l’ordonnance de référé de la 17e Chambre du tribunal de Paris, tombé ce 9 août dans les mains de l’auteur et de son éditeur, il est «fait interdiction aux Éditions Bouquins ainsi qu’à tout ayant droit de diffuser, de commercialiser et de promouvoir le roman Fatum de Pascal Herlem».

Et ce «sous astreinte d’une pénalité par manquement constaté à compter de la signification de la présente ordonnance, l’astreinte courant sur un délai de trois mois». Autrement dit, même les médias se trouvent interdits de publier la moindre chronique, sous peine d'infliger à l'éditeur 500 € pour l'infraction. 

Une famille sous l’œil psychanalytique

Fatum devait poursuivre une œuvre entamée en 2015 chez Gallimard, avec le roman Françoise, un titre qui évoquait la sœur de l’auteur/narrateur «qu’en croyant bien faire on a lobotomisée», indiquait L’Arbalète. Focalisé sur la vie de cette enfant, le livre était suivi, toujours chez Gallimard/L’Arbalète en octobre 2017 par Limoges, cette fois avec le regard du narrateur sur sa propre enfance. 

DIFFAMATION: les éditions Massot interpellent Dupond-Moretti

Des ouvrages qui n’ont pas vraiment rencontré leur public, puisque, selon les données Edistat, ils se sont vendus à respectivement 939 et 1490 exemplaires. Avec ce nouveau roman, c’était la vie du frère du narrateur qui était prise en compte : «Didier est fasciné par sa sœur aînée, Françoise, dont l’extravagance sature le cocon familial. Ses crises de folie, ses jeux malsains et ses accès de démence se multiplient, et Didier devient la victime de ses délires glaçants.»

Comme on peut le lire : «Leur relation fraternelle était devenue étroite, une sorte de petite folie à deux, assez discrète pour ne pas attirer l’attention d’un parent, pour durer, donc.»

Ou encore : « Le bain avait lieu une fois par semaine au moins, pendant des années, le temps pour Didier d’entrer en connivence particulière, en intelligence profonde et durable avec sa sœur de sept ans son aînée à l’influence confirmée, de s’imprégner de l’amour passionnel sous l’emprise duquel il se trouvait. » Pour la cour, il en va autrement.

« Sont relatés les faits d’attouchements sexuels dont Didier Herlem a été la victime de la part de sa grande soeur, Françoise Herlem, lors de son enfance, le résultat traumatique de ces attouchements sur sa vie d’enfant, les autres atteintes sexuelles, agressions et/ou viols dont il aurait été victime par la suite entre son enfance et son adolescence », note le jugement.

Une matière familiale

Trois romans, ou plutôt deux, évoquant une histoire connue de la famille, qui puisaient ainsi dans un passé pour nourrir la fiction. Entre-temps, la sœur est décédée, les parents également, le frère Didier est toujours vivant. Or, l’assignation en référé obtenue le 29 juillet découle de l’ex-femme du frère, ainsi que de deux des enfants. Le tout dénonçant une atteinte à la vie privée, dans des circonstances judiciaires étonnantes de vélocité, autant que dans les conclusions.

D’abord, parce qu’aucune procédure n’avait été entamée après la parution des deux premiers livres. Ensuite, parce que la démarche pointe une atteinte à la vie privée pour une personne n’étant pas dans la procédure. La juge considérera pourtant que l’atteinte est réelle, «en ce qu’elle se rapporte à l’intimité de la vie familiale qu’ils ont partagée ou partagent encore», indique l’ordonnance, consultée par ActuaLitté.

DARMANIN: une BD porte atteinte à sa vie privée

Ensuite, c’est en l’absence de la partie adverse que les avocats des plaignants ont été entendus par la cour. En effet, l’accusé n’aura pris connaissance que trop tard de l’assignation : le principe du contradictoire, par lequel chaque partie est garantie de pouvoir être entendue, semble ici avoir été mis de côté. Lors de la convocation de ce 6 août, ni l’auteur ni l’éditeur n’étaient présents — par défaut d’information.

Ni roman ni fiction

« Il est également établi une atteinte vraisemblable à la vie privée des demandeurs à titre personnel, en ce que chacun d’eux est dépeint dans son histoire et ses interactions plus ou moins conflictuelles ou douloureuses avec les autres membres de la famille », peut-on lire.

La dimension de roman psychanalytique n’a d’ailleurs pas été retenue, et la cour d’invoquer alors l’article 835 du Code de procédure civile, pour aboutir à une triple interdiction : diffusion, commercialisation et promotion. Il est en effet « vraisemblable qu’il existe des liens étroits entre les personnages de l’ouvrage Fatum avec la réalité de la vie des demandeurs ».

Et la cour de noter : « Le dommage imminent qu’entraînerait la diffusion et la commercialisation de l’ouvrage […] est donc caractérisé […]. S’agissant de la divulgation des détails les plus intimes de la vie des demandeurs, un tel dommage serait irréparable et justifie qu’il soit fait droit à la demande d’interdiction sous astreinte qu’ils ont formée. »

Notons à ce titre que la maison d’édition pas plus que son conseil n’ont souhaité apporter de commentaire, considérant que toute intervention tomberait de fait sous le coup de l’ordonnance. L’auteur et l’éditeur, la SAS Éditions Robert Laffont, sont condamnés chacun à 1000 € au titre de frais irrépétibles, ainsi que d’une astreinte de 500 € « par manquement constaté ».

Reste désormais à l’éditeur et son distributeur, Interforum, à rappeler les quelque 2000 ouvrages mis en vente pour le 19 août…

Mise à jour 14/08 - 16 h 50 :

Depuis l’annonce de la maison d’édition Bouquins, le déréférencement de l’ouvrage intervient massivement sur les plateformes de vente. La mention du livre a déjà été supprimée sur le site Lisez.com, qui sert au groupe Editis à référencer l’ensemble des parutions de ses maisons, avec une jolie page 404 indiquant la suppression des éléments, bien que l’on en trouve encore trave à quelques endroits du site.

En revanche, les librairies en ligne voient les flux de données s’actualiser progressivement : les principaux vendeurs, comme Amazon, Rakuten ou le service de vente de livres d’occasion Momox ont supprimé les données liées au roman. « D’ici à 24, voire 48 heures, l’ouvrage aura totalement disparu de la toile, pour ce qui est des précommandes », assure un libraire.   

crédit photo : Tingey Injury Law Firm/ Unsplash

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pascal Herlem Bouquins (Editions)
Fatum
19/08/2021 192 pages 17,00 €
Scannez le code barre 9782382920329
9782382920329
© Notice établie par ORB
plus d'informations

68 Commentaires

 

Laure B

14/08/2021 à 10:32

Chic un roman de moins pour cette satanée rentrée littéraire
Pas chic : 4000 ex qui vont partir directement au pilon..
Espérons qu’ils finissent en pâte à papier.
Oui c’est tout ce que ça m’inspire.

Laure B

14/08/2021 à 10:48

Finalement, j’ai une opinion sur le fond.
- bien contente que la justice ait l’occasion de faire son boulot, et que ce soit pas le fait de l’opinion publique à coup d’extraits graveleux. - bien contente de pas voir défiler en l’espèce des pétitions pour interdire le bouquin après parution.
- il y a eu une plainte non ? Ils n’étaient donc pas tous morts dans cette famille. Et que l’épouse du frère ait souhaité protéger ses enfants, je trouve cette explication très louable.
- bref. Pilon des 4000 ex. Peut-être qu’à l’avenir les gros éditeurs réfléchiront à ce qu’ils publient (on peut rêver)

Alina Reyes

14/08/2021 à 11:30

Il y a des livres qui entendent dénoncer des actes de prédation, et qui sont eux-mêmes des actes de prédation. Mais ne peuvent s'y laisser prendre que les personnes qui s'y reconnaissent. Si les personnes visées par le livre ne s'y reconnaissent pas, elles doivent apprendre à ne pas se laisser fasciner par le mauvais œil du livre, à s'en tenir à distance, à ne pas s'identifier à ce à quoi elles n'ont pas à s'identifier. Et si elles s'y reconnaissent, en tout ou en partie, qu'elles apprennent à assumer. Cela dit, chacune et chacun a aussi le droit de faire appel à la justice - quoiqu'il me semble bien plus sage d'apprendre à garder ses distances avec les regards des autres.

Pour ce qui est des auteurs, il faut dire que beaucoup d'éditeurs les poussent à l'autofiction (à condition que les auteurs ne les fassent pas entrer eux-mêmes, les éditeurs, dans leur autofiction, auquel cas ils peuvent déclencher une punition collective du milieu contre l'insolent-e auteur-e) , autofiction qui est souvent une facilité pour tout le monde, éditeurs, auteurs, lecteurs. Mais après tout le genre ne fait pas le talent, et n'importe quel genre littéraire peut être investi avec génie. Même si le génie est plus rare que la médiocrité, il peut du moins compter, lui, sur le temps long pour être découvert ou redécouvert, comme l'histoire littéraire en témoigne largement.

Dourdan

14/08/2021 à 12:09

Etonnant ! Etonnant que le jugement soit exécutoire, sans discussion, sans appel ! En outre, la procédure comporte un vice de forme (absence de la partie adverse) ! Etonnant ! Mais, c'est peut-être un gros coup de pub qui est derrière tout ça.

Bertrand Fessard de Foucault

14/08/2021 à 15:06

Nous vivons un phénomène et y contribuons. Une explication collective par dialogues et réactions, de ce qu'est écrire, ce qu'est lire. Ce que de manière innée nous ressentons être une liberté fondamentale.
Je compte éditer la suite de nos commentaires et l'adresser au Garde des Sceaux.
Il faut certainement réexaminer notre législation sur l'écrit et sur les procédures d'interdiction. Et évidemment obliger au contradictoire et à visage découvert.

Eliane Schierer

14/08/2021 à 19:14

C'est une très bonne idée!
Merci!

Vincent Monadé

14/08/2021 à 15:07

L’interdiction d’un roman non concerné par la loi sur les publications destinées à la jeunesse est un acte grave et dangereux. Une très mauvaise nouvelle pour la création. Dans la torpeur de l’été vient de se produire une atteinte majeure à la liberté d’expression. Ce juge restera dans l’histoire comme ceux des procès Fleurs du Mal où Bovary. Le rôle de la justice n’est pas d’exprimer son avis sur une œuvre quelle qu’elle soit mais de dire le droit. Ce n’est manifestement pas le cas ici où un Homais en robe a jugé bon d’avoir un point de vue moral. Solidarité totale avec l’auteur et son éditeur.

Oreille coupée

14/08/2021 à 16:32

La question de l'Inceste est avec le livre de Camille Kouchner porté sur la place public . Les langues ce sont déliées, certainement pas toutes. Mais d'une part le linge sale - et celui-ci l'est particulièrement- se lave en famille et d'autre part ce ne sont pas les transmissions littéraires qui arrêteront ces actes que je qualifie de criminels. Car un adulte sait très bien ce qu'est un acte sexuel tandis qu'un enfant, s'il se contruit des théories, il n'en sait rien de la rélaité. Ceux qui disent "Il" ou "elle" l'a cherché, ou encore "il" ou "elle" était consentante, sont des malades qui n'ont même pas le sens de la différence des générations.
Quant à l'auteur de ce livre que je connais s'est-il laissé emporté par le désir de dévoiler un trauma enkisté dans le milieu familial? Je suis étonnée qu'il n'ait pas pensé aux conséquences de ce dévoilement. Pourquoi n'a-t-il pas traité le sujet, o combien douloureux je suppose pour lui, sur le mode de la fiction? Limoges est une réussite. Lui seul peut répondrre à cette question...
MT Milcent

genies

14/08/2021 à 16:38

on commence à interdire pour finir par brûler des livres ceci me rappelle des heures sombres liberté ou est tu ???? triste époque une justice de Merde à la solde des puissants !!!!

Laure B

14/08/2021 à 17:59

Oh le joli point Goldwin que voilà !
J’aurais pas parié un kopeck d’en trouver un dans cette discussion..
À toutes fins utiles, je vous donne la définition (ça pourra vous servir quand à l’avenir vous serez tenté de faire référence aux autodafés du IIIe Reich) :
« (1990) De la loi de Godwin, du nom de Mike Godwin, et de point. Cette loi énonce que « plus une discussion dure [et devient violente] , plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s'approche de 1 ».
Mike Godwin ne parlant que de « loi » et jamais de « point », c'est le langage courant qui, de cette loi, a tiré par extension le « point » Godwin : moment où, dans un débat, les adversaires s'injurient ou caricaturent grossièrement les positions de l'autre en faisant allusion à l'Allemagne nazie, toute discussion constructive devenant alors impossible. »

Polydor

14/08/2021 à 17:22

Quelle honte !!
La France sombre donc toujours sous l'interdiction à la mode de l'Inquisition, d'interdire l'esprit libre, de l'expression littéraire libre, de la justice égale pour tous ... -- et sous l'hypocrisie bigote et arbitraire ...
-- et ce 500 ans après François 1-er qui a fait tomber dans l'oubli l'héritage précieux d'une culture Française riche -- ensemble avec ce qui rend le monde des humains vivable: éducation, civilité, culture, science honnête, et tolérance pour les opinions d'autrui.
On peut aimer ou détester un livre, ou - au cas échéant, plus élégamment - l'ignorer; mais qu'en notre temps on puisse encore interdire un livre sans que l'auteur puisse seulement défendre son point de vue -- c'est insupportable, et profondément TRISTE !

Eliane Schierer

14/08/2021 à 18:56

Merci Monsieur Gary pour la mise à jour. Du coup impossible de se le procurer, très dommage.
https://www.babelio.com/auteur/Pascal-Herlem/208803
Comme je ne connais pas l'auteur, j'ai copié tout de même pour celles ou ceux que cela intéresse son parcours:-)
Je me mets une minute à sa place, quelle déception. Mais avec des si et des mais on ne refait pas le monde. Un auteur est d'abord un passionné un idéaliste. Voir son oeuvre être détruite c'est la pire des choses qui puisse lui arriver. Je suis solidaire avec lui ainsi que certains de vous qui ont commenté sur ce site. Dommage en l'ayant "maquillé" un peu et en changeant certains passages et des noms cela aurait marché pour lui., j'en suis certaine.
Mettre tout au pilon, comme c'est triste:(
Ne pas donner une chance à l'éditeur et à l'auteur de se défendre, c'est un vice de procédure, et quand même la décision est appliquée, c'est un coup de grâce pour l'auteur et l'éditeur.
Un éditeur peut s'en remettre tant bien que mal, mais un ou une auteure???
Cela me travaille depuis deux jours, je l'avoue.
LES TRACES DU PASSE c'est ma biographie pour celle ou celui que cela intéresse. Elle est publiée sur BoD. Comme expliqué j'ai dû la retravailler pour ne heurter personne.
Ne m'en voulez pas d'avoir utilisé ce site, mais pour une amateure c'est un honneur de pouvoir publier des commentaires ici avec vous les professionnels. A 63 balais, j'en ai appris des choses sur l'édition depuis 2018.
Merci pour votre temps! Je vous souhaite bonne chance et restez en bonne santé.

Laure B

14/08/2021 à 18:59

Allô les gens ? toi aussi cher Actualitté
J’ai fait du droit dans ma jeunesse, j’ai un peu tout oublié, mais heureusement Internet est là.
Je suis donc allée voir ce que c’était le référé. Je vous copie -colle l’article :
« Un référé est une procédure d'urgence qui permet au juge de prendre des mesures provisoires. Le référé ne permet pas de régler définitivement le litige. Le procès principal, qu'on appelle procès au fond, peut avoir lieu plus tard. Ce procès principal peut porter sur la totalité des problèmes à résoudre. »

« Mesure provisoire » vous voyez mieux ce que ça veut dire ? Le bouquin va pas sortir dans les prochaines semaines, soit. Mais
si l’auteur ou l’éditeur y tiennent, ils peuvent tout à fait porter l’affaire à un autre procès. Attaquer l’ordonnance, quoi.
Alors c’est sûr, ça va pas arranger leurs affaires que le bouquin sorte APRÈS cette satanée rentrée littéraire. Parce que autant c’est une super pub quand les bouquins font partie de la rentrée, avec tous les pékins moyens qui veulent juste se faire une idée, autant 3 mois après, tout le monde s’en tape.
Je ne sais pas ce qui va leur coûter le plus cher : pilonner ces 4000 exemplaires, ou essayer de les vendre dans 2 ou 3 mois (et adieu la course aux prix littéraires)
Vous avez tous comme moi un téléphone « intelligent ». Alors avant de crier au scandale, à la censure, à la perte des libertés, au « où va le monde ma bonn’dame ? », faites comme moi (et vous aussi Monsieur Actualitté), servez-vous en de manière intelligente.

Camille

14/08/2021 à 22:17

La suite fera partie de l'histoire !
Qui êtes vous Otto Naumme et Eliane Schierer, pour prendre aussi souvent la plume, ce n'est pas déplaisant mais nous sommes bien d'accord, cet article offre un échange et non un match de tennis, une balle dans un camp, un ricochet plus loin. Je sens l'herbe coupée sous mes pieds.
Je fais part de mon ressenti, rien de plus. Pascal Herlerm savait où il allait en écrivant ce livre. Qui sommes nous pour juger ?.
Besoin d'écrire, une provocation, peut-être, sûrement ou pas du tout, besoin de mettre des mots simplement, mais celà ne doit pas nous déranger, ce livre ne sera pas publié et si un jour il l'était,
tant d'autres le sont !!
La France est fière de sa liberté d'expression. Comment un tel sujet peut-il à ce point bouleverser nombre de personnes.
Quand je parle du petit mouchoir, pour moi c'est une valeur sûre, parfois il faut savoir l'utiliser à bon escient.
Cher journaliste je n'ai jamais comparé les maisons d'édition, quelles qu'elles soient.
Bonne soirée à tous
Camille

Eliane Schierer

14/08/2021 à 23:47

Chère Camille,

Libre à moi de prendre la plume autant de fois que je suis autorisée de la prendre. C'est le journaliste qui décide et non pas vous.
De plus, ce serait sympa de mettre votre nom en entier. Au moins le mien est complet.
Vous feriez un très bon arbitre:-)))) nom d'une pipe.
Qui êtes vous pour me faire la morale et me dire ce que je dois faire ou pas faire?
Les débats sont souvent houleux, c'est ainsi, c'est la vie, ne vous en déplaise, on ne peut pas être toujours d'accord avec quelqu'un. Je tenais simplement à contribuer, c'est tout. Ensuite, cela met un peu de sel dans une soupe un match de tennis. Vous n'avez encore rien vu, ma pauvre dame:(
J'ai même essayé d'appuyer votre commentaire, mal m'en aura pris.
Moi je prends un mouchoir pour me moucher, et c'est suffisant.
Demain mon interlocuteur aura oublié et moi aussi. J'espère que vous en ferez de même!
Je ne juge personne, je participe à un débat. Tout le monde connaît les ennuis qu'on peut avoir en publiant une biographie ou un récit réel, moi y compris, j'en suis consciente.
Désolée Mesdames, Messieurs, pour mes nombreux commentaires, veuillez m'excuser, mais j'aime écrire:-)
Bien à vous.

SamSam

15/08/2021 à 09:39

Evidemment, c'est une justice biaisée, connivente, peut-être rendue par un intime de la famille...Mais elle paraît aussi ainsi parce que Actualitté ne donne pas l'ensemble de la décision de la Justice.
On commente sur des bribes qui excite la curiosit et portent à juger sans savoir, pas en connaissance de cause.
Actualitté aurait dû attendre, mais le scoop, le buzz. C'est un résumé de la pratique générale des sites et des organes de presse, des médias, dans la concurrence, la course à l'argent pour les actionnaires des criminels ultra-riches qui les possèdent presque entièrement. On n'est plus dans l'info, ou presque, mis à part la presse réelle, la presse alternative.

Camille

16/08/2021 à 10:17

Je prends ma plume une nouvelle fois, comme quoi ! Chère Eliane, j'attendais votre réponse. J'adore. Je ne suis pas sur les réseaux sociaux, ActuaLitté m'offre cette opportunité, celle de m'exprimer, comme vous tous et c'est un régal. Ce sujet est tellement sensible, pour le moment je n'ai rien lu dans la presse écrite, ceci dit nous sommes mi août, en vacances estivales, avec le masque et le tuba. Depuis que j'ai quitté la région parisienne il y a deux ans pour m'installer dans la campagne du sud gironde, les échanges un peu croustillants me manquent, j'ai besoin de parler, d'entendre, de voir et surtout d'écrire. Bientôt avec la rentrée littéraire nous connaîtrons d'autres news et attention aux sujets auto-fiction, auto-roman, sinon notre auteur aurait raison de s'énerver, j'ai plutôt l'image d'un homme sage, de part son vécu et de part sa profession. Il doit en entendre des choses !
J'ai écrit un premier livre que je considère comme un conte, ma famille est au coeur de l'histoire, il y a tellement longtemps, alors suis-je certaine de ce que j'écris. Je ne suis pas historienne ni femme de lois, je suis un être humain, tout ce qu'il y a de plus banal, je n'étale pas ma science, j'aime les mots.
Bonne journée à tous
Camille

Eliane Schierer

16/08/2021 à 18:11

Bonjour Camille
Désolée d’avoir été un peu sèche avec vous.
Et pourtant la presse en parle sur le net
Je vous conseille la plate-forme de books on demand si vous avez d’autres livres à publier
Pour 19 Euros c’est pas cher et c’est référencé dans beaucoup de librairies et sur le net
Bonne chance pour la suite à vous et aux auteurs présents sur le site
Eliane

Lyo

16/08/2021 à 14:33

Je suis partagée. Faudrait avoir accès au roman pour pouvoir comprendre les raisons de cette décision. Le rôle de la justice est aussi de protéger les victimes. Mais étrangement, Matzneff n'a jamais été censuré ainsi.

Après, faut voir si un appel est en cours. Ça me rappel l'affaire Bacot. Valérie Bacot a écrit une autobiographie, sa mère et son frère ont porté plainte contre elle pour diffamation.
On verra ce que ça donne.

Vol au dessus d'un nid

18/08/2021 à 13:27

Les commentaires s'intéressent beaucoup à la liberté d'expression, sans que l'on connaisse tous les détails juridiques de cette affaire, bien que ce soit un sujet d'actualité brûlant. Personnellement, je privilégie le bon sens; je pense que ce psy devrait aller se faire soigner avant de prendre des patients en charge, s'il a besoin de mettre son passé encore traumatique sur la place publique. Ca s'appelle l'éthique et la maturité. La France est malade de tous ces dérapeuthes! Moi le jour où la dame pipi de la Gare du Nord a prétendu m'apprendre mon métier d'écrivain, j'ai quitté la France, parce que ras le bol. Cette Douce France est devenue un pays de petits chefs, relativement incultes. J'ai eu la chance d'apprendre à penser, à juger, à sélectionner et à développer mon esprit critique, en un temps où beaucoup de livres publiés alors, feraient aujourd'hui l'objet de diverses plaintes fantasmatiques, en ceci ou cela. cela s'appelait la Culture.

Eliane Schierer

18/08/2021 à 15:44

Cher Monsieur ou Madame,
Je déteste les pseudos, on peut bien se cacher derrière et déverser ses frustrations, ses attaques, son aversion, ses agressions et/ou sa jalousie.
Je ne connais pas cet auteur, je n'ai pas lu le roman, mais je trouve qu'il a très bien fait.
S'il se sent soulagé, pourquoi pas? Bien sûr qu'il savait à quoi s'attendre, je ne joue pas à l'autruche et reste objective.
Pourquoi voulez-vous qu'il se fasse soigner? C'est votre projection, et rien de plus.
Qu'en savez -vous de ses états d'âmes, de ses compétences en tant que thérapeute, rien, pas plus que moi. Chaque personne fonctionne différemment, heureusement.
Il comprendra mieux les patients qui se sont fait abuser, non?
Peut-être feront-ils appel lui et son éditeur? Qui sait?
Je remercie aussi LAURE B pour son commentaire sur le droit:-)
Je ne détiens pas la vérité absolue, j'écris certainement moins bien que vous et certains auteurs sur ce site, mais j'essaie de comprendre avant de juger.
Je me dis bien souvent, ce ne sont pas toujours les autres que ont tort, donc je travaille sur moi.
Personne n'est parfait, personne n'est irremplaçable, moi non plus. Je ne suis qu'un petit grain de sable dans l'univers.........et qui aime écrire.
Je vous souhaite un bon "envol" hors de France, mais sachez que le caractère, la façon de penser, l'arrogance, l'ironie, l'humour, la bienveillance, on les emporte toujours avec soi, n'importe où on se posera.


Bien cordialement

Camille

18/08/2021 à 15:24

Je souhaiterais tellement que Pascal Herlem s'exprime un jour car il y a toujours une raison qui nous pousse à poser des mots.
La première chose est de savoir balayer devant sa porte, la deuxième de garder notre liberté d'expression, la troisième de ne pas juger. À lire quelques articles sur la rentrée littéraire 2021, beaucoup de sujets portent sur la souffrance personnelle, sur la perte d'un être cher, la séparation pour toujours, l'inceste, le viol ...
Bonne journée à tous
Camille

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le procès opposant Scarlett Johansson à Disney est finalement réglé

L’actrice américaine qui campe la Veuve noire dans les films Avengers, et la récente production éponyme, avait intenté un procès à Disney pour une peccadille : la perte, estimée par ses avocats, de 50 millions $ sur l’exploitation du dernier film. Son cachet était calculé sur les ventes liées au box-office. Mais en sortant en salles et sur Disney+, la firme avait semble-t-il lésé la comédienne…

01/10/2021, 16:51

ActuaLitté

Des “soutiens incompréhensibles” à Matzneff : en 2021, “rien n'a changé pour lui” 

Avec L’Arme la plus meurtrière, en référence aux propos mêmes de Gabriel Matzneff sur le plateau d’Ardisson, Francesca Gee perçait l’abcès. L’ancienne journaliste, qui se présentait comme victime de l’écrivain, soumettait un récit rejeté par l’édition… à l’époque. Mais depuis Le Consentement de Vanessa Springora, elle estime que l’accusé s’en sort bien. Et s’en sortira, de toute manière.

27/09/2021, 13:19

ActuaLitté

Avengers : Marvel en justice pour ne pas partager ses milliards

Iron Man, Spider-Man, entre autres, placés au cœur d’un procès que Marvel intente pour conserver les droits sur les personnages de Avengers. La saga ne fait que commencer, cette fois, loin des cinémas : pour la filiale de Disney, l’enjeu réside dans le contrôle des droits sur les super héros – ajoutons donc Dr Strange, Hulk, Ant-Man, Hawkeye, Black Widow, Falcon, Thor…

25/09/2021, 11:45

ActuaLitté

La tablette de Gilgamesh volée enfin rendue à l'Irak

L'épopée de Gilgamesh semble enfin prendre fin... La tablette vieille de 3600 ans avait été retrouvée entre les mains d’une enseigne de loisirs créatifs américaine. Saisie par le ministère de la Justice américaine en 2019, elle sera bien restituée à l’Irak, dont le territoire recouvre l’ancienne Babylone d’où est originaire la tablette millénaire. Le tout, garanti par la Convention de 1970 de l’Unesco.

22/09/2021, 17:27

ActuaLitté

Une conspiration d'éditeurs pour rendre Amazon plus puissant : “illogique”

Les poursuites lancées contre Amazon et les cinq plus grands groupes éditoriaux américains exaspèrent : le tribunal fédéral de New York qui doit trancher, acceptera-t-il de rejeter le recours collectif ? Ce dernier accuse les parties de fixer secrètement un prix aux livres numériques, au détriment des consommateurs. Retour dans un mauvais rêve pour HarperCollins Publishers, Hachette Book Group, Penguin Random House, Simon & Schuster et Macmillan.

21/09/2021, 10:22

ActuaLitté

Un éditeur d'Ariège accusé de liens avec le djihadisme : Darmanin intervient

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lancé la procédure de dissolution de « Nawa », une maison d’édition basée en Ariège. Motif : la diffusion de « plusieurs ouvrages légitimant le djihad ». « Sa ligne éditoriale est clairement anti-universaliste et en contestation directe des valeurs occidentales. Elle a diffusé plusieurs ouvrages légitimant le jihad », précise l’AFP qui a interrogé l’entourage du ministre.

17/09/2021, 16:06

ActuaLitté

Frais de port : les librairies appelées en renfort contre le lobbying d'Amazon

Déposée le 15 juin à l’Assemblée nationale et renvoyée à la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, la proposition de loi adoptée au Sénat concernant les frais de port — entre autres — est portée par Aurore Bergé. Les premiers échanges interviendront à la Chambre d'ici une dizaine de jours. Or, ce texte, 4253, qui vise « à améliorer l’économie du livre et à renforcer l’équité et la confiance entre ses acteurs », fait l’objet de vives négociations en coulisses.

17/09/2021, 10:14

ActuaLitté

Manuels scolaires : une entreprise “massive et stupéfiante” de contrefaçon

Ô cruelle virevolte du sort taquin : en mars 2017, plusieurs gros éditeurs scolaires d’Amérique décidaient d’une union sacrée avec les distributeurs, pour lutter contre le piratage et la contrefaçon. Parmi ces acteurs, Pearson, côté édition, Chegg, côté distribution. Quatre ans plus tard, l’éditeur se retourne contre le distributeur, accusé de violation « massive » du droit d’auteur. Vous avez dit ironie ? 

15/09/2021, 10:53

ActuaLitté

L'écrivain Édouard Limonov vengé par la Cour européenne des Droits de l'Homme 

Edouard Limonov, de son véritable nom Edouard Veniaminovitch Savenko, était un auteur russe, et membre fondateur du Parti national bolchevik. Dirigeant d’une coalition faîtière rassemblant l’opposition, il est décédé en mars 2020. La Cour européenne des Droits de l’Homme vient de lui rendre justice, en condamnant la Russie. En 2005, le pays avait décidé de dissoudre l’organisation de Savenko, et de faire taire l’opposition par conséquent…

14/09/2021, 16:15

ActuaLitté

Une correctrice aux Prud'Hommes pour obtenir la requalification de son emploi

Ce 16 septembre, le Conseil des Prud’Hommes devra trancher dans une affaire qui oppose les éditions Robert Laffont à une correctrice. Selon les informations communiquées par la CGT Livre, cette dernière aurait travaillé de nombreuses années sous le statut d’autoentrepreneur. Or, la convention collective dans sa célèbre Annexe IV impose un salariat.

14/09/2021, 14:45

ActuaLitté

Roselyne Bachelot : le syndicalisme à géométrie variable 

« Ça ne compte pas, pour les artistes, les syndicats. » Cette sortie de piste option dérapage incontrôlé de la ministre de la Culture n’était pas passée inaperçue. À l’antenne de France Culture, Roselyne Bachelot indiquait passer son « temps à recevoir des gens ». Des gens. Pas des syndicats, parce que… probablement qu’elle préférerait des voyages en mer de Chine ?

13/09/2021, 15:07

ActuaLitté

Hergé : pour les Casterman, l'affaire Lotus bleu est “pliée”

Depuis l’annonce de la mise aux enchères, la couverture du Lotus bleu, deuxième album d’Hergé chez Casterman, a provoqué colères et débats. D’un côté, les ayants droit – Nick Rodwell, le bien connu – en revendiquent la propriété, de l’autre, les héritiers de Jean-Paul Casterman, fils de Louis l’éditeur, se voient accusés de vol. Entre déclaration de guerre et prise d’otage, ces derniers tentent d’apporter leur vérité à l’affaire.

10/09/2021, 14:26

ActuaLitté

Les éditeurs chercheraient à consolider le monopole d'Amazon ? Délirant...

Ironie du sort : la France célèbre les 40 ans de la loi Lang qui autorise les éditeurs à fixer un prix unique pour la vente de livres. Mais l’idée de cette mesure de protectionnisme commercial reste toujours en travers de la gorge du législateur américain. Preuve, les éditeurs et Amazon sont au cœur d’une procédure les accusant d’entente…

10/09/2021, 12:36

ActuaLitté

Sergio Ramirez, lauréat du prix Cervantes, accusé de complot contre l’État

La vague de répression contre les opposants au régime du président du Nicaragua Daniel Ortega continue. Le parquet nicaraguayen a lancé un mandat d'arrêt contre l'écrivain et ancien compagnon de lutte de l’actuel président Ortega, Sergio Ramírez. À l’étranger, le lauréat du prestigieux prix Cervantes en 2017 ne compte pas retourner dans son pays.

 

09/09/2021, 15:25

ActuaLitté

Fraude fiscale aggravée pour Jacques Glénat : 9,9 millions € dissimulés au fisc

Il avait juré n’être en rien lié à des procédures d’évasion fiscale, quand en avril 2016 était sortie l’affaire des Panama Papers. Pourtant, Jacques Glénat vient d’écoper de 200.000 € d’amende. Le verdict du Tribunal correctionnel de Paris ajoute d’ailleurs 18 mois de prison avec sursis pour l’éditeur de la maison éponyme.

07/09/2021, 16:03

ActuaLitté

Lettre au père : une collaboration littéraire franco-allemande

Depuis 2020, le Réseau des Autrices et Other Writers Need to Concentrate éveillent l’attention des internautes sur les difficultés liées au genre et à la parentalité. À présent, ces deux initiatives d’autrices et d’auteurs francophones et germanophones se rencontrent pour une collaboration littéraire autour d’un thème riche en sens : une lettre au père.  

07/09/2021, 14:48

ActuaLitté

Le combat d'une autrice contre l'homophobie examiné par la justice européenne

Autrice du livre Gintarine Sirdis (Cœur d'ambre, en lituanien), Neringa Dangvydė avait vu la diffusion de son ouvrage, en Lituanie, perturbée par l'intervention de l'inspection de la déontologie journalistique. Cette dernière avait effectué un rappel à la loi, considérant que des récits de Gintarine Sirdis évoquaient des relations homosexuelles, et nécessitaient un avertissement. Dangvydė avait alors saisi la justice européenne, considérant que cette obligation était homophobe.

07/09/2021, 14:43

ActuaLitté

The Ghostwriter, ou l'étrange contrat d'édition de François Fillon

Succès non négligeable pour un livre politique, Faire, signé François Fillon, s'est vendu à près de 122.300 exemplaires (données Edistat). À 20 € pièce, le chiffre d’affaires représentait plus de 2,4 millions € pour l'éditeur. Sorti en septembre 2015, le document allait préfigurer la campagne présidentielle du candidat, vainqueur de la primaire de droite. L'auteur est revenu sous le feu des projecteurs judiciaires, avec des hoquets quant au contrat de l'ouvrage.

04/09/2021, 12:55

ActuaLitté

François Fillon a-t-il détourné des fonds pour la plume de l'écrivain Maël Renouard ?

D'autres soupçons de détournement de fonds publics pèsent sur François Fillon, et ils ne sont pas nouveaux. Le parquet national financier aurait en effet ouvert une enquête préliminaire en 2017 à propos de l'emploi de Maël Renouard, recruté entre novembre 2013 et septembre 2015 comme assistant parlementaire et plume de l'homme politique pour son livre Faire (Albin Michel).

03/09/2021, 10:54

ActuaLitté

Un jeune sympathisant nazi condamné à lire Austen, Shakespeare et Dickens

Un jeune sympathisant nazi de 21 ans a échappé de peu à un séjour en prison, à Leicester, en Angleterre. Reconnu coupable de possession de documentation terroriste, il s'est finalement vu ordonner par le juge la lecture de plusieurs classiques de la littérature britannique, signés par Jane Austen, William Shakespeare ou encore Charles Dickens.

01/09/2021, 10:39

ActuaLitté

États-Unis : un ancien libraire en procès contre l’université qui l’employait

Andre Brady a perdu son emploi en tant que directeur des ventes à la librairie de l'Université d'État de Youngstown en 2016. À l’époque, plusieurs universités publiques subissaient des pressions de la part du gouverneur républicain, John Kasich, pour réduire leurs coûts. Depuis cinq ans maintenant, Brady se bat dans l’espoir d’obtenir une réponse : son emploi a-t-il été supprimé pour des « raisons d'économie » ? Depuis mercredi, l’affaire se poursuit. 

23/08/2021, 17:00

ActuaLitté

56 ans plus tard, Bob Dylan ciblé par une plainte pour agression sexuelle

Les faits incriminés remonteraient à l’année 1965, durant six semaines entre avril et mai. Un dépôt de plainte pour agression sexuelle accuse ainsi Bob Dylan, alias Robert Zimmerman, d’abus sexuels sur une mineure de 12 ans, alors qu’il vivait dans un appartement au sein du fameux Chelsea Hotel, à New York. Pour le Prix Nobel de littérature 2016, voici un retour, quelque 56 années auparavant…

17/08/2021, 12:08

ActuaLitté

Procès Internet Archive : les éditeurs refusent de fournir des données

Quelques jours après la demande de la plateforme Internet Archive, qui réclamait un accès à des données de vente de livres des éditeurs pour assurer sa défense, la réponse des intéressés est franche : pas question. Les plaignants estiment que fournir ces données représenterait une charge massive et, qui plus est, qu'elles ne prouveraient rien du tout.

13/08/2021, 16:20

ActuaLitté

Inde : appel à la libération du poète Varavara Rao

Le 28 août 2018 aura été un jour sombre pour l’Inde, où la répression et les arrestations ont ciblé de nombreux militants pour les droits humains. Parmi eux, Varavara Rao, poète, militant et enseignant, a été arrêté subitement, tandis que des perquisitions approfondies ont été menées à son domicile. Il semblerait que, depuis son arrestation, Rao ait été détenu dans des conditions catastrophiques. Incarcéré dans la prison centrale de Taloja, son âge et sa santé fragile ne sont pas prises en considération. 

13/08/2021, 09:02

ActuaLitté

La justice indienne ouvre grand les portes du pays à Amazon

Les obstacles qui empêchaient Amazon de s’étendre en Inde viennent de fondre : la plus haute juridiction de New Delhi a statué en faveur de l’entreprise américaine. L’enjeu était le rachat de Future Retail, revendeur local, que convoitait une société indienne, Reliance. Le conglomérat que possède Mukesh Ambani, puissant homme d’affaires asiatique, essuie là un sérieux revers.

09/08/2021, 11:59

ActuaLitté

Travailleurs étrangers exploités : un imprimeur italien gravement mis en cause

Grafica Veneta, dont le siège se trouve à Trebaseleghe (Padoue), est la première entreprise d’impression de livres en Italie. Vers la fin du mois de juillet, elle fait l’objet d’une enquête sur l’exploitation de travailleurs étrangers. Deux dirigeants ont été placés en résidence surveillée. 

09/08/2021, 11:14

ActuaLitté

Bookcrossing : en Italie, le partage de livres passible d'une amende

Après avoir banni du centre historique de la ville les immenses paquebots, Venise prend de nouvelles mesures… difficiles à comprendre. En effet, une boîte à livres, encourageant à prendre et à déposer en échange des ouvrages, relèverait d’une pratique illégale. Un kiosque vient ainsi de prendre une amende, et son propriétaire n’en revient toujours pas. 

05/08/2021, 12:15

ActuaLitté

Toujours aucune confirmation officielle de la mort de l'éditeur Michel Brûlé

Le 31 mai dernier, l’éditeur québécois Michel Brûlé, créateur de la maison Les Intouchables, trouvait la mort tragiquement des suites d’un accident de vélo, à Buenos Aires. Cependant, les documents officiels qui doivent attester son décès peinent à revenir aux mains du gouvernement canadien.

05/08/2021, 09:29

ActuaLitté

À Marseille, l'immeuble pas très stable de Jean-Paul Capitani (Actes Sud)

Les opérations immobilières du couple formé par Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani, derrière le groupe d'édition Actes Sud, sont désormais largement connues. À Paris, la gestion des locaux historiques de la maison avait été visée par la justice, quand à Arles, fief de la maison d'édition, cette dernière achète son siège au couple... À Marseille, une SCI de Jean-Paul Capitani est à présent mise en demeure pour la réalisation de travaux sur un immeuble sujet aux « mouvements structurels »...

04/08/2021, 16:09

ActuaLitté

Amazon accusé d'actes antisyndicaux

En avril dernier, Amazon remportait — définitivement ? — les 1798 voix de ses salariés contre la création d’un syndicat en Alabama. Seulement 738 travailleurs avaient voté pour, mais justement à quel prix ? Le National Labor Relations Board (NLRB) se range aujourd’hui du côté du Syndicat de la vente au détail, de la vente en gros et des grands magasins (RWDSU) pour déplorer la violation des lois du travail américaines.

03/08/2021, 12:48

ActuaLitté

Bahreïn : vague de soutien à un universitaire détenu

Depuis le 8 juillet 2021, le Dr Abduljalil AlSingace, militant de l’opposition et défenseur des droits humains emprisonné, est en grève de la faim. Cet universitaire bahreïni proteste contre ses mauvais traitements persistants aux mains des autorités pénitentiaires de Jau, la principale prison du pays, et demande la restitution d’un livre écrit en prison, qui lui a été confisqué par les gardiens le 9 avril 2021. Quatorze grands groupes de défense des droits humains, dont Amnesty International, ont publié une déclaration appelant à sa libération.

03/08/2021, 08:55

ActuaLitté

Justice : pas touche au droit d'auteur, surtout en université

Cinq années de procédure viennent de prendre fin avec le jugement de la Cour suprême du Canada. Dans l’affaire qui opposait la société de gestion Access Copyright à l’université York, le verdict s’inscrit dans ceux déjà prononcés depuis celui de la cour fédérale en juillet 2017 : une fois de plus, le Fair Use ne saurait être invoqué s’il permet de spolier les auteurs et créateurs.

02/08/2021, 09:33

ActuaLitté

Fnac-Darty : chiffre d’affaires en hausse sur fraude

Malgré un contexte de restrictions sanitaires qui met de sacrés bâtons dans les roues de l’économie française, le groupe Fnac-Darty dévoile une forte croissance de son activité, en ce premier semestre de 2021. Avec un chiffre d’affaires à 3,465 milliards d’euros, en hausse de +21,3 % en données comparables, le Groupe envisage une révision à la hausse de ses perspectives 2021… tandis qu’en parallèle, des magasins Darty se voient soupçonnés de blanchiment d'argent.

31/07/2021, 08:30

ActuaLitté

Un procès en diffamation pour avoir été qualifié d’"idiot" par Emmanuel Macron

Les propriétaires du café Les Sports, au Touquet, n’ont pas apprécié de voir leur nom apparaître dans Les Macron du Touquet Elysée-Plage, petit livre des éditions du Seuil dans lequel cette ville balnéaire devient le « décor privilégié du storytelling présidentiel ». Des faits de diffamation et d’injure ont été reprochés aux auteurs et à l'éditeur devant le tribunal judiciaire d’Amiens…

29/07/2021, 14:47

ActuaLitté

Directive droits d'auteur : Bruxelles tire l'oreille de 22 États

Vingt-deux États membres, dans le viseur des cow-boys de Bruxelles, voilà qui a des airs de fin de congés anticipée pour les juristes. La Commission européenne vient de déclencher une procédure contre les pays qui n’ont pas respecté le processus législatif européen. Ce dernier implique une transposition dans le droit national des directives : en l’occurrence, il s’agit de celle très contestée sur le droit d’auteur.

27/07/2021, 18:21

ActuaLitté

Auto-censure au salon du livre de Hong Kong

Alors que l’évènement avait été mis en suspens et reporté à deux reprises l’année dernière à cause de la pandémie, le salon du livre de Hong Kong a rouvert ses portes... Mais à quel prix ? Il attire, en temps normal, une foule de visiteurs avides de trouver de nouvelles lectures à se mettre sous la dent. Or cette année, le choix a été bien plus dérisoire qu’à l’accoutumée. Pour cause, la “Loi sur la sécurité nationale”, qui a poussé les éditeurs à la censure de leur catalogue.

21/07/2021, 11:26

Autres articles de la rubrique Métiers

ActuaLitté

Royaume-Uni : ouvrir une librairie en pleine pandémie, succès garanti ?

En janvier, la Booksellers Association annonçait que l’année 2020 avait enregistré un total de 967 boutiques indépendantes au Royaume-Uni et en Irlande, contre 890 en 2019. Un chiffre impressionnant, d’autant plus qu’il représente le plus grand nombre de librairies indépendantes sur le territoire depuis 2013. Malgré la pandémie, mais aussi face à la croissance toujours aussi fulgurante d’Amazon, les libraires britanniques ont gardé le cap. Et pour nombre d’entre eux, il s’agit d’un véritable nouveau départ — ou d'un saut dans le vide. 

15/10/2021, 15:45

ActuaLitté

Québec : fréquentation des bibliothèques en hausse

Les bibliothèques du Québec ont connu une nouvelle hausse d’usagers inscrits en 2019. Les dernières statistiques indiquent une augmentation de 2,6 %, à 2,77 millions d’abonnés. Pour autant, les prêts affichent un léger recul de 0,7 % — à l’exception des livres numériques, qui passent de 2,31 à 2,6 millions de documents. Quant au livre audio, la tendance est la même.

15/10/2021, 15:25

ActuaLitté

Au choix : censure ou exil, pour les auteurs et journalistes de Turquie

La Turquie fait face à des critiques toujours croissantes face aux attaques répétées contre la liberté d’expression. Des réactions à la hauteur de la répression qui ne fait que s'amplifier depuis le putsch manqué de 2016 : le pays alterne interdictions et arrestations. En réaction, des journalistes et éditeurs s’organisent. Can Dündar, journaliste turc exilé, ouvre ainsi une maison d’édition en Allemagne pour imprimer des livres qui ont été censurés ou interdits en Turquie...

 

15/10/2021, 15:07

ActuaLitté

Cauchemar en cuisine : un livre de recettes plagié en batterie

Qui aurait cru qu’un livre de cuisine pourrait être source de plagiat ? Et pourtant... Pusieurs recettes de Makan, une compilation de plats singapouriens réalisée par Elizabeth Haigh, ancienne candidate de MasterChef, ont conduit l'autrice à être accusée d’avoir « copié ou paraphrasé » l'autrice Sharon Wee...

 

 

 

15/10/2021, 14:34

ActuaLitté

50 auteurs à la rencontre les lycéens d'Île-de-France

La Région Île-de-France a présenté ce 15 octobre l'édition 2021-2022 des Leçons de littérature dans les lycées franciliens au théâtre du Vieux Colombier (Paris 6e). Une rencontre en présence de Florence Portelli, Vice-présidente de la Région Île-de-France chargée de la Culture, du Patrimoine et de la Création, et de l'écrivaine Hélène Gaudy, qui avait participé à la quatrième édition des Leçons de littérature de la Région Île-de-France l'année passée.

15/10/2021, 12:43

ActuaLitté

Le Pakistan et le Soudan rejoignent l'Union internationale des éditeurs

L'Union internationale des éditeurs a accueilli, à l'occasion de son assemblée générale virtuelle, deux nouveaux membres à titre conditionnel, l'Association des éditeurs et libraires pakistanais (Pakistan Publishers and Booksellers Association, PPBA) et l'Association des éditeurs soudanais (Sudanese Publishers Association, SPU). L'European Educational Publishers Group (EEPG, Groupement des éditeurs européens d'éducation) devient pour sa part un membre associé.

15/10/2021, 12:03

ActuaLitté

Prévision de croissance à deux chiffres en 2021 pour l'édition italienne

#SALTO21 (Depuis Turin) – Les nouvelles pour l'édition italienne sont très positives. Selon les données présentées le 15 octobre au Salon du livre de Turin, « l'édition de varia (c'est-à-dire les livres imprimés de fiction et de non-fiction vendus dans les librairies physiques et en ligne et dans la grande distribution) pourrait clôturer l'année avec une croissance à deux chiffres comprise entre 11 et 16% ». Et ce n'est pas la seule nouvelle importante à ressortir de cette étude...

15/10/2021, 11:07

ActuaLitté

En taxi, au marché : à Turin, tout est bon pour promouvoir la lecture

#SALTO21 – Pour le Salon du Livre de Turin (du 14 au 18 octobre 2021) de nombreuses initiatives se préparent, dans les taxis et au sein des marchés… La ville s’anime, prête à accueillir les auteurs et le public venant de toute l’Italie et aussi d’ailleurs. 

15/10/2021, 11:00

ActuaLitté

Mort de Gary Paulsen, l'écrivain pour ados qui avait parcouru le monde

Il affectionnait particulièrement les grands espaces naturels, et racontait que son enfance difficile l’avait probablement conduit à écrire pour les adolescents. Gary Paulsen, auteur américain, est décédé ce 13 octobre à l’âge de 83 ans. Une mort soudaine, indique son éditeur Macmillan, sans toutefois en préciser les causes.

15/10/2021, 09:17

ActuaLitté

Après l'année de pandémie, les lecteurs désertent l'Italie

ÉTUDE – « Nous clamons depuis un bon moment que la lecture représente une urgence nationale. » Les propos du président de l’association italienne des éditeurs résonnent lourdement : une récente étude démontre que le pourcentage d’Italiens ayant ouvert au moins un livre, même partiellement, a chuté à 56 % de la population. Heureusement, ceux qui lisaient engloutissent désormais plus de livres.

14/10/2021, 17:08

ActuaLitté

Covid : 209 auteurs soutenus par le Centre national du Livre en 2021

Le Centre national du livre (CNL) propose un bilan chiffré de son aide aux auteurs, devant les difficultés économiques liées à la crise sanitaire. Dans le cadre de ce deuxième fonds d'aide, 761.625 € ont été distribués à 209 bénéficiaires, sur 213 demandes reçues.

14/10/2021, 16:54

ActuaLitté

Chris Hadfield, l'astronaute retraité, devenu auteur d'un thriller spatial

En 2013, l’astronaute canadien s’emparait de la chanson de David Bowie, Space Oddity — une tragédie spatiale — pour un moment de musique dans l’espace et à la guitare. Depuis ce moment, Chris Hadfield, premier Canadien à avoir effectué une sortie extravéhiculaire et dirigé la station spatiale internationale, devint l’homme le plus cool de la Terre… sans y être véritablement.

14/10/2021, 16:49

ActuaLitté

Allemagne : la revue du livre, Buchreport, rachetée par un éditeur

Le groupe médiatique allemand Busch Glatz, qui publie plusieurs revues spécialisées sur le cinéma et la musique, a racheté Harenberg Kommunikation, une filiale de la maison d'édition Verlag. Et, avec lui, un des principaux titres professionnels de l'édition outre-Rhin, le Buchreport.

14/10/2021, 15:47

ActuaLitté

La Manufacture de livres recrute Flora Moricet comme attachée de presse

La maison d'édition fondée en 2009 et qui a fait connaître Franck Bouysse, avant que celui-ci ne parte déçu de chez Albin, s’agrandit. Après un déménagement, elle recrute une attachée de presse, également en charge de la communication, apprend ActuaLitté.

14/10/2021, 14:53

ActuaLitté

Les aides Covid pour les auteurs prolongées jusqu'en juillet 2022

Cherchant à prolonger l'état d'urgence sanitaire, le gouvernement a présenté un projet de loi en Conseil des ministres, qui sera examiné en procédure accélérée par les députés, les 19 et 20 octobre prochains. Parmi les articles, une nouvelle prolongation des aides exceptionnelles à destination de titulaires de droits d’auteurs et de droits voisins.

14/10/2021, 13:07

ActuaLitté

Vers une prolongation du pass sanitaire dans les bibliothèques

Ce 13 octobre, une partie de la profession se mobilisait au niveau national pour la deuxième fois. De son côté, le gouvernement a présenté en Conseil des ministres un projet de loi visant à prolonger le régime de gestion de la sortie de crise sanitaire. Diverses dispositions sont prolongées jusqu'au 31 juillet 2022, date de la caducité du cadre juridique de l’état d’urgence sanitaire.

14/10/2021, 12:33

ActuaLitté

L'écrivain ougandais Kakwenza Rukirabashaija salué pour son courage face à la torture

L'écrivain ougandais Kakwenza Rukirabashaija est le lauréat de la récompense International Writer of Courage, décernée par l'organisation English PEN, qui défend la liberté d'expression des auteurs du monde entier. Arrêté en avril 2020 en Ouganda, il avait été torturé par les autorités, interrogé sur son roman, The Greedy Barbarian.

14/10/2021, 05:50

ActuaLitté

Le comic a toujours été “à l'avant-garde des combats sociétaux”

Voici une révélation qui a fait grand bruit : le personnage principal du prochain Superman qui sortira en novembre n'est autre que le fils de Clark Kent, Jon. Or, il va tomber amoureux d'un homme et assumera pleinement sa bisexualité. Une annonce qui a surpris le grand public, mais pas pour les férus de comics. Toucher au fils d'une icône, c'est s'aventurer trop loin ?

13/10/2021, 16:51

ActuaLitté

La pénurie de papier devoile “les effets pervers de la mondialisation” sur le livre

Papier, vous avez dit papier ? Les conifères représentent une belle partie du bois servant à la pâte à papier, mais cela ne sent pas ce type de sapin actuellement. La crise du papier qui sévit continue de provoquer des sueurs froides, alimentées par la spéculation et les retards à tous niveaux — production, transport ou acheminement. L’automne, saison des feuilles mortes — à condition qu’il y ait de quoi en imprimer ?  

13/10/2021, 16:16

ActuaLitté

Le roman Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers au cinéma

Le roman jeunesse de Benjamin Alire Saenz, Aristotle and Dante Discover the Secrets of the Universe — ou Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers dans sa version française (roman publié aux éditions Pocket Jeunesse, dans une traduction de Hélène Zilberait) — va être adapté sur grand écran. Et le casting s’annonce de qualité, avec des acteurs tels que Eugenio Derbez et Eva Longoria.

13/10/2021, 16:07

ActuaLitté

Quel niveau de bien-être pour les professionnels des métiers du livre ?

Mobilis, association qui constitue le pôle régional de coopération des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire, se soucie du bien-être des travailleurs du livre : préalablement à une journée professionnelle sur le sujet, elle mène l'enquête sur les attentes et sentiments vis-à-vis de leur métier.

13/10/2021, 15:51

ActuaLitté

PEN America met à disposition un manuel de défense contre le cyberharcèlement

« Le cyberharcèlement constitue une menace directe contre la liberté d’expression. » Plus tôt cette semaine, PEN America, en partenariat avec Code for Africa (CfA) et PesaCheck, a lancé le Manuel de défense contre le cyberharcèlement, destiné à soutenir les journalistes et écrivains francophones attaqués sur Internet. Ce manuel propose des outils et des stratégies pratiques pour se défendre contre de tels abus.

13/10/2021, 15:22

ActuaLitté

Neuf nouveaux présidents de commission pour le Centre national du livre

Sur proposition de Régine Hatchondo, présidente du Centre national du livre, neuf nouveaux présidents de commission sont nommés par la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin. Ces personnalités prendront leurs fonctions lors des commissions de septembre/octobre 2021. Sur les 19 commissions que compte le CNL, 10 sont actuellement présidées par des femmes. 

13/10/2021, 15:05

ActuaLitté

Louis Vuitton envoie Sylvain Tesson et François Schuiten sur Mars

Louis Vuitton, plus connu pour sa haute couture, est également éditeur, et publie le 28 octobre 2021 un nouveau titre dans sa collection Carnets de Voyage. Un livre illustré qui réunit l'auteur de Bérézina, Sylvain Tesson, et l'illustrateur François Schuiten, pour un voyage à destination de la planète Mars.

13/10/2021, 14:41

ActuaLitté

Penser le futur dans le sillage d'Arnoldo Mondadori, père de l'édition moderne

Une conférence était organisée par la Fondation Arnoldo et Alberto Mondadori et le groupe Mondadori pour discuter de l’édition du futur. L’objectif étant aussi de célébrer les 50 ans de la mort d’un des fondateurs de l'édition moderne et industrielle...

13/10/2021, 12:43

ActuaLitté

Lise Pansiot nommée commerciale de Kamael - Leslibraires.fr

L’entreprise Kamael - Leslibraires.fr, présidée par Thomas Le Bras, annonce l’arrivée de Lise Pansiot au poste de commerciale. Depuis le mois de mars 2021, elle est chargée de la commercialisation du logiciel de gestion spécialisé en librairie, Gestock, ainsi que des sites internet leslibraires.fr.

13/10/2021, 10:51

ActuaLitté

Canada et Québec : les libraires rêvent d’un “tarif-livre préférentiel”

Les habitudes prises pendant l’année 2020, au plus fort de la pandémie, risquent fort de perdurer. Les libraires canadiens et québécois ont vu les volumes de commande en ligne exploser, ainsi que les coûts liés aux expéditions. Katherine Fafard, directrice générale de l’Association des libraires du Québec (ALQ), revient sur ce sujet brûlant.

13/10/2021, 10:50

ActuaLitté

Genovefa : la nouvelle bibliothèque numérique de Sainte-Geneviève

Après SorboNum, nouvelle bibliothèque numérique de Sorbonne Université en accès libre, une bibliothèque rattachée administrativement à l’Université Sorbonne Nouvelle, la Bibliothèque Sainte-Geneviève, lance sa bibliothèque numérique, Genovefa. Une nouvelle plateforme riche de plus de 6500 documents de tous types : plusieurs centaines de manuscrits rares, plus de 4000 imprimés et de nombreuses pièces iconographiques. Des collections qui s’enrichiront chaque année.

13/10/2021, 06:41

ActuaLitté

Boycott culturel : Sally Rooney refuse la traduction de son livre en hébreu

Malgré les efforts de la maison d'édition Modan Publishing House, qui avait fait paraître les deux premiers livres de l'autrice, Beautiful World, Where Are You ne sera pas traduit en hébreu. Sally Rooney elle-même a strictement refusé, dans une logique de « boycott culturel » contre l'État israélien.

12/10/2021, 17:06

ActuaLitté

Le Rayon de l'imaginaire poursuit la mythique collection arrêtée en 64, Le Rayon fantastique

À partir de 1951, Hachette et Gallimard avaient monté une collection devenue mythique : Le Rayon Fantastique. Asimov, Heinlein, Arthur C. Clarke ou encore Gérard Klein, Philippe Curval, se partagèrent les publications. Au fil du temps, 124 ouvrages constituèrent la collection, qui prit fin en 1964. Et voici qu’un nouveau label relance, en plein mois de l’Imaginaire, cette histoire : Le Rayon imaginaire

12/10/2021, 17:04

ActuaLitté

Dans les bibliothèques, “un respect des personnes et un respect des savoirs”

Ouvrir plus, ouvrir mieux, évolution des métiers... Les bibliothèques sont traversées depuis plusieurs années par des questionnements sur leur transformation. Joëlle Le Marec, professeure des universités en sciences de l'information et de la communication au CELSA, et directrice du GRIPIC, le laboratoire de recherche en sciences de l'information et de la communication, s'interroge au contraire sur certaines constantes, dans un nouveau livre, Essai sur la bibliothèque — Volonté de savoir et monde commun, publié aux Presses de l'Enssib.

12/10/2021, 15:59

ActuaLitté

HarperCollins s'engage à une neutralité carbone d'ici la fin de l'année

HarperCollins UK est formel : la maison d’édition sera neutre en carbone dans ses émissions directes dès la fin de l’année. Une annonce ambitieuse qui sera pilotée par le cabinet de conseil en stratégie de développement durable Brite Green qui mettra en œuvre des stratégies et des objectifs de développement durable pour la maison d’origine américaine. Pour ce faire, HarperCollins se concentrera sur la consommation d’énergie sur site et la consommation de carburant des véhicules de société.

 

 

12/10/2021, 15:28

ActuaLitté

Les frais de port préoccupent les libraires indépendants canadiens

Tandis que la France légifère pour imposer un tarif minimal des frais de port du livre, une étude de BookNet Canada menée auprès de 55 librairies indépendantes de toutes tailles relève que les expéditions de livres font partie des premiers soucis des commerçants, avec le règlement des salaires et du loyer.

12/10/2021, 15:01

ActuaLitté

“Je suis encore vivant” : Roberto Saviano, une vie de blessure en roman graphique

Il avait 26 ans quand les carabinieri sont venus chez lui : frappant à la porte, ils l’attendaient. L’écrivain et journaliste, qui vient de publier son premier ouvrage, s’entend dire : « Vous êtes menacé de mort. » En 2006, Roberto Saviano publiait Gomorra, roman-enquête plongeant au cœur de la Camorra, la mafia napolitaine. Depuis, il est « il morto che camina », cet homme en sursis…

12/10/2021, 14:15

ActuaLitté

L'ancienne maison d'édition de Joël Dicker fermera fin 2021 

Bernard de Fallois ne désirait pas spécifiquement que la maison qu’il avait fondée en 1987 prolonge son existence sans lui. Pas faute, pourtant, d’avoir tenté de la vendre par le passé à Hachette Livre. Mais au refus du PDG de l’époque, Arnaud Nourry, succéda un rebond inattendu : la publication de Joël Dicker. Et tant le succès que les nouvelles orientations que l’on connaît aujourd’hui.

12/10/2021, 13:00

ActuaLitté

Le règlement du régime de retraite des auteurs modifié par arrêté

L'arrêté du 22 septembre dernier, publié au Journal officiel au début du mois d'octobre, apporte quelques modifications au règlement du régime des artistes auteurs professionnels (RAAP), l'une d'entre elles portant sur le précompte des cotisations et la part versée par les producteurs.

12/10/2021, 12:08