#Auteurs

Différents et Heureux : donner à voir un “handicap invisible” par la littérature

Parfois, « l’essentiel est invisible pour les yeux », nous rappelle ce cher Saint-Exupéry. Il en va de même pour la douleur. C'est là que réside l'enjeu de l'Association Gitelbart et de sa présidente Virginia Guillon : faire connaître et pouvoir parler du handicap invisible aux plus petits. Pour cela, elle a mis au point un très beau projet de livre pour enfants, qui espère pouvoir éclairer les consciences sur ces douleurs invisibles aux yeux mais, pourtant, bien ancrées dans le coeur.

Le 16/07/2021 à 09:51 par Marion Clousier

2 Réactions | 565 Partages

Publié le :

16/07/2021 à 09:51

Marion Clousier

2

Commentaires

565

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Créée en 2019, l’association Gitelbart est la première association française de soutien des syndromes de Gitelman et Bartter. Elle est présidé par Virginia Guillon, elle-même atteinte d’une maladie rénale rare et invalidante. Elle regroupe des patients atteints de ces maladies, leur entourage, ainsi que toutes personnes souhaitant être sensibilisées à ces syndromes.

Gitelman et Bartter sont toutes deux des maladies incurables d’origine génétique qui altèrent les reins. Elles partagent de nombreux symptômes communs entraînant une série de symptômes plus ou moins invalidants.

Afin de sensibiliser aux existences de ces syndromes, l’association cherche à faire connaître cet handicap à travers un livre « [qui met] des mots et des images sur le ressenti et le quotidien dû au handicap invisible ».

Ce livre est écrit par Virginia et illustré par Marjoline. L’histoire se déroule au sein d’une école et met en scène Théo et Lune, tous deux atteints d’un handicap invisible. Plus qu’une simple histoire d’amitié, c’est une histoire de soutien, d’amour, qui souligne l’importance d’essayer de comprendre l’autre, sans jugements.

Ce livre a donc pour objectif que l’enfant - ou même l’adulte - qui le lit puisse « s’identifier facilement à des personnages principaux qui doivent faire face à [leur] handicap invisible ». 

Pour soutenir ce projet, l’association a mis au point la campagne Différents et Heureux, par l'intermédiaire d'un financement participatif - l’objectif est fixé à 3000 € et la somme actuellement récoltée est de 1606€. L’argent servira à financer le travail de l’illustratrice Marjolaine, les contreparties, les frais d’envoi. Tout est particulièrement bien expliqué sur le site de la cagnotte. Le livre devrait être fin prêt pour le premier trimestre 2022. 

Pour comprendre mieux ces syndromes, l'association a mené une étude auprès de 130 patients. Elle note que 80% de femmes sont touchées par un de ces deux syndromes contre 20% pour les hommes. Le temps du diagnostic est estimé entre 6 et 12 mois pour la moitié des interrogés. Parmi ces derniers, 80% recensent des douleurs chroniques et un épuisement constant et 50% souffrent de douleurs musculaires et articulaires, 40% souffrent de troubles cardiaques.

 
 
 
 
 
 
 
 

2 Commentaires

 

Patrice D

19/07/2021 à 21:30

Expliquer le handicap invisible c'est expliquer 80% des handicaps d'un coup !
Voilà pourquoi ce livre est si important.

Soutenons ce projet ULULE : il est nécessaire.

Ma motivation ?
Je suis témoin d'incompréhensions incroyables envers le handicap invisible. Et je vois que nous manquons d'outils justes et simples pour faire avancer les choses.

Patrice D

23/07/2021 à 15:15

Projet à soutenir ''à fond''

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Exclusion des filles afghanes des écoles : l’Unesco tire la sonnette d'alarme

Ce qui était à craindre pour les femmes d'Afghanistan semble se confirmer. Le nouveau pouvoir taliban a annoncé la réouverture progressive des écoles, d'abord seulement secondaires, mais uniquement pour les garçons. Une décision qui s'accompagne d'une mesure similaire pour les enseignants : seuls les hommes pourront donner des cours. Des dispositions qui rappellent aux mauvais souvenirs du premier gouvernement taliban. L'Unesco tire la sonnette d'alarme.

20/09/2021, 16:58

ActuaLitté

Un colloque pour réfléchir sur comment habiter dans la littérature pour la jeunesse

D'abord reporté pour cause d’incertitudes sanitaires, le colloque Habiter dans la littérature pour la jeunesse, organisé par le CRILJ (Centre de recherche et d'information sur la littérature pour la jeunesse), aura bien lieu les vendredi 15 et samedi 16 octobre 2021, dans l’auditorium de la médiathèque Marguerite Yourcenar, dans le quinzième arrondissement.

 

06/09/2021, 17:07

ActuaLitté

En Finlande, une heure de lecture nationale, le 8 septembre prochain

La Fondation pour l’enfance et la jeunesse de Finlande a interrogé 1500 jeunes sur leurs habitudes de lecture. Seul 1 enfant sur 4 considérait la lecture agréable, les autres expliquant qu’ils liraient davantage s’ils trouvaient des sujets plus intéressants. Ce sondage a eu lieu dans le cadre de la plus grande campagne d’alphabétisation de Finlande : Read Hour (L'heure de lire). Celle-ci aura lieu pour la troisième année consécutive à partir de la fin août et dépassera même le territoire nordique pour rejoindre le Royaume-Uni.

20/08/2021, 14:35

ActuaLitté

Sorbonne Université et la BnF : une collaboration renouvelée

Lundi 19 juillet 2021, Jean Chambaz, président de Sorbonne Université, et Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France (BnF), ont signé une convention-cadre de coopération scientifique et culturelle. Renouvelant sur des bases élargies le partenariat engagé depuis 2014 entre l’université Paris-Sorbonne et la BnF, les deux établissements donnent à leur coopération une dynamique nouvelle, ouvrant notamment sur des programmes de recherche au cœur et à l’interface des disciplines. 

20/07/2021, 17:08

ActuaLitté

De l’écriture inclusive dans un sujet de français du brevet 2021

Peu appréciée par le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer, l’écriture inclusive s’est pourtant invitée au brevet de cette année. Concernant le sujet officiel de français tombé au Liban, la consigne du sujet de rédaction comportait un point médian. Il était demandé aux élèves de terminer leur sujet d’invention par « Je suis vivant. e ».

 

22/06/2021, 17:35

ActuaLitté

Réviser ses examens en audio : l'association de Bordas et Deezer 

Bordas et Deezer rythment les révisions des examens avec près de 620 fiches de révision, réparties en 150 podcasts qui sont disponibles sur Deezer à compter d'aujourd'hui, lundi 19 avril,  et sans limite de temps. À vos révisions, prêts, écoutez ! 

19/04/2021, 15:18

ActuaLitté

Un nouvel espace numérique éducatif dédié aux jeunes sur Radio France 

Après une année marquée par des conditions d'enseignement difficiles, lycéens et étudiants s'apprêtent à passer les traditionnels examens de fin d’année.  Avec ce nouvel espace, Radio France entend leur fournir des outils et des clés d'apprentissage complémentaires aux cours dispensés par leurs enseignants.

 

 

18/03/2021, 11:42

ActuaLitté

Livres de voix : narrations pluralistes et démocratie

Importée depuis le vocabulaire musical dans les années 60 par Mikhail Bakhtine, la notion de polyphonie définit l’ambition du roman moderne à faire entendre les consciences caractérisées et individualisées de ses personnages. Marqueur de l’avènement de l’individualisme moderne et d’un pluralisme que l’on peut considérer comme une forme de démocratie du roman, la polyphonie a connu depuis The Ring and the Book de Robert Browning (1869) des formes accusées faisant entendre des regards divergents sur un même événement. 

19/01/2021, 15:21